I. L entreprise et son environnement. II. Le comportement du consommateur. III. La segmentation, le ciblage et le positionnement. IV.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. L entreprise et son environnement. II. Le comportement du consommateur. III. La segmentation, le ciblage et le positionnement. IV."

Transcription

1

2 I. L entreprise et son environnement II. Le comportement du consommateur III. La segmentation, le ciblage et le positionnement IV. Le marketing mix V. Conclusion

3 A. L historique 1. Micro : présentation de l entreprise : Création par Michel Leclercq à Englos : Création d une centrale d achat à Villeneuve : Création de la marque Décathlon & Décathlon Production : Installation du siège international à Villeneuve : Création de la première marque passion Quechua : Le groupe Décathlon devient Oxylane Groupe Leader sur le marché français 3ème au plan mondial : Olivier Leclercq, fils de Michel Leclercq devient président du groupe Oxylane

4 I. L entreprise et son environnement B. Son métier Ses missions Ses prestations Métiers : 2 métiers complémentaires - La conception et la création d articles de sport - La vente au détail d articles de sport multimarques Missions : - Equiper les sportifs du débutant au confirmé au meilleur prix - Fabriquer ses propres articles moins chers que ses concurrents Prestations : - Réparation des articles après vente - Organisation d' événements sportifs, animation dans le magasin - Test des nouveaux produits - Club de Décathlon pour pratiquer du sport

5 I. L entreprise et son environnement C. Ses ressources Ses compétences Ressources financières: Capital détenu par: - l association familiale Mulliez (44%) - la famille du Président-fondateur Leclercq (43%) - les salariés (16%) par le biais du plan d épargne salariale - En 2006, CA de 3.63 milliards d euros - En 30 ans, CA multiplié par plus de 100. Ressources humaines: - Effectif: -1976: 20 salariés -2006: Environ Organigramme : Les cadres : le directeur et les responsables d univers Les agents de maîtrise ou responsables sport Les employés : les vendeurs sportifs, les techniciens ou les hôtesses

6 I. L entreprise et son environnement Le secteur : - Secteur grande distribution 2. Méso : le secteur et ses éléments Les concurrents : - Les concurrents dans la distribution : Intersport, Gosport, Sport 2000 International, - Les concurrents dans la création: Nike, Adidas,

7 I. L entreprise et son environnement Les fournisseurs : - Décathlon Production, les grandes marques (Nike, Adidas, Eder, Columbia, Rossignol, ). En 2007, Décathlon a 2500 fournisseurs dans 180 pays. - Certaines grandes marques refusent de livrer Décathlon pour son côté «populaire». Certains fournisseurs ne peuvent pas livrer en quantités demandées à cause d une capacité de production insuffisante. - Beaucoup de fournisseurs en Asie, produits fabriqués à bas salaires (2/3 des articles fabriqués en Asie) Les intermédiaires : Les collectivités locales Les médias : - Influence des médias sur l image de la marque (Ex: Critiques de la soustraitance)

8 I. L entreprise et son environnement 3. Macro : les environnements L environnement économique : marché croissant L environnement démographique : clientèle familiale aux revenus moyens L environnement technologique : achat à distance (boutique en ligne), logiciels de gestion, innovations de techniques et de matériaux dans les produits L environnement politico-légal: règlementation sur l implémentation des magasins (dépend de chaque pays, département ou ville). Par exemple, il n est pas permis l installation de deux magasins Décathlon dans une même ville L environnement socioculturel: rapport avec le niveau de vie, plus les milieux sociaux sont défavorisés, moins les gens font du sport. L environnement écologique: toutes les marques de Décathlon doivent respecter l environnement, la nature et les animaux (objectifs imposés)

9 Objectif : Comparer le comportement du consommateur sur deux produits différents Démarches: Travailler en sous-groupe : tente et vélo Décathlon Analyser les facteurs d influence de façon générale Mettre en place deux questionnaires pour comprendre le processus d achat et la satisfaction Analyser les réponses

10 II. Le comportement du consommateur Facteurs culturels Vélo Tente CULTURE - Le Tour de France - > pratiquants - Facile à pratiquer - Sorties familiales - Sur courtes distances - Région : Alsaciens (62%) Culture du camping - Scoutisme, colonies de vacances. SOUS-CULTURE - Culture des sportifs de haut niveau - Culture des loisirs - Augmentation de pratiquants selon saisons - Campeurs réguliers - Campeurs occasionnels - Habitude familiale CLASSE SOCIALE - Classes populaires moyenne(moyen de transport) - Classes supérieures (cyclotourisme) - Classes moyennes - Familles d ouvriers et d employés = Caractère populaire Phénomène massif.

11 Facteurs sociaux Vélo Tente GROUPE DE REFERENCE II. Le comportement du consommateur -Sportifs professionnels/ cyclistes de haut niveau GROUPE D'APPARTENANCE LES STATUTS ET RÔLES -Les clubs, les associations, FFC -Signe d appartenance (selon type de vélo) -Groupe d amis -La famille : Influence des membres, les sports pratiqués dans la famille Influence de la famille de procréation -Femme = choix du camping. Aide au montage -Homme = achat tente. Dirige le montage

12 II. Le comportement du consommateur Facteurs personnels Vélo Tente LE SEXE, L'AGE, LE CYCLE DE VIE LA PROFESSION ET LA POSITION ECONOMIQUE LE STYLE DE VIE Pourcentage des pratiquants du vélo: Par sexe: Femme (33%), Homme (43%) Un sport plutôt masculin Par âge: ans (50%) >50 ans (25%) Un sport plutôt pour des jeunes - Classe modeste: peut être le moyen de transport principal - Classe moyenne: moyen de transport, loisir, pratique en famille - Classe aisée: sport de loisir - Ecologiste - Aime le sport -Hommes et femmes ans - Etudiants/Adolescents - Couple sans enfant - Couple avec enfants, faibles revenus - Ouvriers et employés - Randonneurs professionnels - Convivialité, libre - Valeur d authenticité : soucieux de l environnement - Retour aux sources : tourisme vert, écologique

13 II. Le comportement du consommateur Pour illustrer le module 2 «le comportement du consommateur», nous avons décidé de construire un questionnaire. Clarisse a interrogé un proche qui a acheté une tente quechua l été dernier. Annexe 1 Nilton a proposé le questionnaire à une proche qui a reçu un vélo Décathlon comme cadeau d anniversaire il y a un an. Annexe 2 Voici la synthèse des réponses.

14 II. Le comportement du consommateur Facteurs d influence Vélo Tente LA PERCEPTION LA MOTIVATION L APPRENTISSAGE Questions 1 et 2. La renommée de la marque et le prix ont influencés le choix du magasin et ensuite du produit. Questions 9 et 10. Le vélo a été offert comme cadeau d anniversaire. Question 3. D abord en voyant le produit en ville et ensuite exposé dans le magasin. Question 3 sur l attirance en vers ce produit. Le critère déterminant à l achat : espace offert dans la tente. Question 14. Notion de besoin. Motivation de type utilitaire. Questions 6 et la 7. Découverte du produit dans le magasin au moment même de son achat. LES CROYANCES ET LES ATTITUDES Question 4. L interrogée a l habitude de visiter le magasin et en garde une bonne image. Prédisposition a choisir cet établissement et non un concurrent. Les croyances peuvent être observées Q.6 et 7. La personne ne connaissait pas le produit avant de l avoir acheté. Cependant, son attitude révèle une certaine prédisposition dans la mesure où elle a déjà acheté une tente Décathlon (q.2) et qu elle semble relativement fidèle au magasin (q.16-17).

15 II. Le comportement du consommateur Vélo Tente LES RÔLES LE NIVEAU D IMPLICATION ET LE DEGRE DE DIFFERENCIATION Question 5. Elle est l initiateur et décideur de l achat. Par contre sont ces parents qui l ont payé. Question 6. Malgré le fait de ne pas avoir comparé l offre dans d autres magasins, on ne pourrait pas considérer l achat comme routinier. On le considère comme un achat réduisant une dissonance par rapport aux autres vélos exposés. La connaissance d autres marques comme montré dans la question 13 nous permet confirmer notre conclusion. Question 15. Le couple est l origine de cet achat, ils l ont proposé, décidé et payé ensemble. Question 10. Une seule marque était connue car elle avait fait l objet d un achat antérieur. Question 11. Implication du consommateur. Dans le cas étudié, les différentes offres n ont pas été comparées. Même si, la comparaison des offres semble limitée, on peut néanmoins penser qu un arbitrage entre les caractéristiques du produit et les besoins a eu lieu. Achat dissonant. LES FACTEURS SITUATIONNELS Questions 7 et 8. L interrogée est allée à Décathlon accompagné de ces parents. Les facteur d influence sont la possibilité de voir et essayer le produit ou encore les conseils données par un vendeur. Question 13. Achat en couple, un soir de la semaine, dans un magasin Décathlon (question 3). Justification : offre la possibilité de voir le produit (q.4).

16 II. Le comportement du consommateur LA RECONNAISSANCE DU PROBLEME Vélo La famille voulait lui offrir un cadeau et le vélo lui plaisait. Tente Question 14 : la famille souhaite partir en vacances. LA RECHERCHE D INFORMATION Les parents et l interrogée sont allés directement au magasin, car le rapport entre eux et l enseigne est déjà bien établie. On parle alors de sources liées à l expérience. Question 8 : les sources d informations utilisées : tableau avec pour réponse une échelle allant de 1 à 3, de très importante à peu importante. Le couple a seulement utilisé son expérience passée. Réponse vérifiée par questions 10 et 2 : achats antérieurs de tente.

17 II. Le comportement du consommateur Vélo Tente L EVALUATION DES ALTERNATIVES Question 11: Les attributs déterminants pour les processus d achat sont le design, le prix, le confort des selles, la taille, le garde-boue, les poids et les freins. Question 12 : Attributs sur lesquels la personne s est appuyée pour faire son choix. Nous avons sélectionné des caractéristiques qui nous semblaient importantes et qui sont mises en avant par la marque. Attributs déterminants : le prix et l espace intérieurs. Attributs peu importants : la marque, design, couleurs. L ACHAT Question 14: Comme pour la tente c est le choix du magasin qui a été déterminant. Question 5: Le choix du magasin a été déterminant car c est à partir de ce choix, que le produit a ensuite été sélectionné.

18 II. Le comportement du consommateur Vélo Tente LA SATISFACTION Les questions 15 et 16 nous permettent de voir que l interrogée va souvent au magasin et possède la carte de fidélité. La question utilisé pour mesurer la satisfaction nous montre qui elle a été satisfaite, mais aussi que le produit pourrai répondre ses besoins avec encore plus de résultat. Questions 16, 17 : La fidélité. La personne dit aller souvent chez Décathlon mais ne possède pas la carte de fidélité. Questions 18, 19 : La mesure de la satisfaction : Recommandation du produit. Réponse positive signale un certain attachement au produit, confirmé ensuite à l aide de l échelle de satisfaction.

19 Le marché de référence est le marché des hébergements légers et mobiles : marché des tentes Objectif : Identifier des critères pertinents permettant de segmenter le marché de référence Obtenir la meilleur adéquation de l offre aux besoins du marché Avoir une conception du marketing mix Démarches : Travailler sur le marché des tentes, segmenter le marché par le procédure descendante Observer différents concurrents pour identifier leurs offres, déduire leurs critères de segmentation Comparer avec le choix de Décathlon/Quechua Justifier le positionnement de Décathlon/Quechua

20 III. La segmentation, le ciblage, le positionnement Prix Décathlon Vaude Ferrino Lafuma Jamet Abris randonnée Tente bivouac Tente camping Tente camping famille

21 III. La segmentation, le ciblage, le positionnement Commentaires : Les concurrents : Marché en croissance, nombreux concurrents, nombreuses offres Offre concentrée majoritairement sur les tentes de camping Le prix n est pas homogène (grand écart d un concurrent à l autre) Les caractéristiques techniques sont à peu près redondantes, pas d innovation Décathlon : Politique d innovation, nouveau produit (abris randonnée) Politique du prix : le moins cher sur le marché Politique de gamme : large gamme

22 III. La segmentation, le ciblage, le positionnement Identification des critères : En observant les différentes tentes et leurs caractéristiques, nous avons déduit des critères permettant d identifier les consommateurs. Caractéristiques du produit Critères Sociodémographiques Taille des tentes - Nombre de places - Nombre de chambres Prix des tentes - < >300 Caractéristiques techniques - Poids - Installation - Résistance Le confort, la résistance Cycle de vie familiale - Jeunes célibataires - Jeune couple sans enfant - Couple avec enfant(s) Revenu - Revenu élevé - Revenu moyen - Revenu faible Situation d utilisation - Trekking/Randonnées - Randonnées/Loisir - Camping Comportementaux Niveau d utilisation - Réguliers : Long séjour/ Court séjour - Occasionnels : Long séjour/ Court séjour

23 III. La segmentation, le ciblage, le positionnement Analyse des critères : Les critères semblent être les plus pertinents (utilisés par plusieurs sites de marchand de tentes) sont : Cycle de vie familial : les tentes sont proposées par taille ce qui est en général proportionnel avec le prix. Ex : Un jeune étudiant célibataire cherchera une tente une place alors qu un couple avec 2 enfants cherchera une tente spacieuse avec au moins deux chambres. Situation d utilisation : les tentes sont proposées par type d utilisation, ce qui permet d en déduire les caractéristiques techniques et le prix correspondant. Ex : Un randonneur professionnel qui fait du trekking cherchera une tente légère, résistante, durable et qui peut être installé rapidement. Tandis qu un campeur de loisir privilégiera plutôt le prix et le confort que la résistante ou la légèreté de la tente.

24 III. La segmentation, le ciblage, le positionnement A. Evaluation de l attrait relatif de chaque segment Forces et faiblesses de l entreprise face aux exigences du segment Segments Forces Faiblesses Abris randonnée - Nouveau terrain, absent de concurrents - Force de créativité Tente bivouac Tente camping Tente camping famille - Pouvoir proposer une plus large gamme de prix - Faire des produits de meilleur qualité en moins cher que tous les concurrents Taille et croissance du segment Concurrents : sur le marché français, 5-6 fabricants de tentes

25 III. La segmentation, le ciblage, le positionnement Intérêt marketing et stratégique du segment - Segment «abris randonnée»: particulièrement intéressant car le produit sera une nouveauté. - Sur les autres segments : produit innovant, de meilleur qualité proposé avec un prix plus bas pourra attirer le marché. - Mission de l entreprise : fabriquer les produits d expertise moins cher que les concurrents. Risque financier - Le coût de R&D est relativement élevé B. Choix des cibles - Cible choisi : la couverture global proposer une large gamme de prix et de taille pour chaque type de produit. - Le ciblage correspond à la mission de l entreprise : Equiper les sportifs de débutant aux professionnel au meilleur prix.

26 III. La segmentation, le ciblage, le positionnement Abris randonnée Tente bivouac Tente camping Tente camping famille 1 place 2 place 3 place 4 place +5 place

27 III. La segmentation, le ciblage, le positionnement La différenciation par le prix et par l innovation est mis en évidence pour se distinguer de ses concurrents. A. Les différences à promouvoir Prix (prix bas, large gamme de prix) Nouveauté (nouveau produit comme abris randonnée) Caractéristiques techniques (l installation rapide, la légèreté, la résistance) L originalité (différents couleurs et motif, séries limitées) B. Conception du marketing mix Prix : plus bas que les concurrents, alignés sur ceux de la grande distribution Produit : innovés, bonne qualité, large gamme de produits Communication: faire comprendre l effort de l entreprise, faire connaitre les nouveautés Distribution: vente en ligne, vente en magasin Services : conseils, production sur mesure, location, réparation

28 Les composantes : 1. Le produit Caractéristique technique principale : installation instantanée (facteur de différenciation) Signes d identification : le chiffre «2» fait référence au temps de montage nécessaire, 2 secondes. Marque : La marque Décathlon a souhaité également ne pas apparaitre sur la tente, au profit de Quechua.

29 IV. Le marketing mix Innovation : - Son mode et sa rapidité d installation. - Conception du produit : bureaux d études de Quechua ont quitté le nord de France et le siège de Décathlon pour rejoindre le Mont Blanc. L objectif est de rapprocher les opérations de conceptions au plus près des pratiques du sport. Normes et qualité : de nombreux tests sont réalisés, Quechua contrôle le choix des composants, les procédés de fabrication et le produit fini. Gamme, design : - La gamme est étendue et variée (taille et colories) - Séries limitées au graphisme original Le packaging : - Dimension réduite - Rangement facilité (forme circulaire et plate)

30 IV. Le marketing mix Le diagnostic : Décathlon a su créer une nouvelle dynamique sur ce marché des tentes. - Marché en croissance lié à la baisse du pouvoir d achat (camping est la solution économique) Face à cette perspective Décathlon a su créer un nouvel engouement et proposer une offre correspondant aux attentes des consommateurs (produit innovant, de qualité à prix abordable). Cette position a permis à la marque de mettre hors de porté la plupart de ses concurrents. Les objectifs Produit accessible et performant Couverture global du marché des tentes Contraintes Maintenir le prix abordable malgré les dépenses élevées en R&D

31 IV. Le marketing mix 2. Le prix Objectif : - Production à gros volume - Différenciation par le prix Stratégie : - Production délocalisée notamment en Chine (250 sous-traitants) Cette stratégie permet donc à la marque d avoir une puissance d achat considérable, un même produit peut-être commandé en plusieurs milliers d exemplaires. Décathlon cherche donc à pénétrer le marché en proposant une approche par les coûts.

32 IV. Le marketing mix 3. La distribution Vente en magasin Réseau de grande distribution Politique de mise en rayon efficace (allées larges, rayons explicites, produits mis en avant) Accès aux magasins facile et rapide (magasin à proximité d autoroutes) Vendeurs sportifs Vente en ligne Consultation de la disponibilité des produits et ses différentes caractéstiques techniques Réservation et possibilité d évoluer le produit à partir des avis d utilisateurs Bonne alternative à la visite en magasin Le site clair et tout est fait pour renseigner au mieux les consommateurs.

33 IV. Le marketing mix 4. La communication Les objectifs de base : Faire connaître les marques Passion et les faire aimer : - Produits et campagnes novateur, dynamique et interactif. Message fondé sur: - respect de la nature, - qualités de la recherche et des matériels développés. - l humour qui donne une image agréable

34 IV. Le marketing mix La communication de la marque Quechua Objectifs stratégiques : - Budget: euros - Développement d'une histoire autour de son nom - Présence dans la presse spécialisée pour atteindre les confirmés - Démarche en rupture avec les codes du secteur fondés sur la gagne et le dépassement de soi Méthodes : - Ton saturé d humilité inspiré de la sagesse, voire de la rudesse du montagnard: «Avec Quechua, on n a jamais fini d apprendre de la montagne.» - Ton et forme déclinable à l'international - Efforts de recherches sur le terrain: Labels et innovations exclusives - Partenariat avec sportif de haut niveau ( Karine Ruby)

35 IV. Le marketing mix Les contraintes : - Ciblage très large: du débutant au confirmé - Grande diversité des univers sportifs ( ski, randonnée, escalade...) - Mauvaise image de Décathlon auprès des confirmés - Possède moitié moins de points de vente que ses concurrents - Concurrents ( Gosport, Intersport ) adoptent la même stratégie Choix des médias : - Télévision - Affichage -Presse Caractéristiques du spot télé : - Vidéo court, correspond au budget et la politique de publicité - Côté nature, convivialité -Accents sur les innovations, le prix et la sécurité - Répétitive, original, drôle

36 IV. Le marketing mix Communication hors-média: Objectifs - Crédibiliser la notoriété et les produits de la marque, mettre en avant et expliquer les innovations de l'année - Acquérir de nouveaux clients et les fidéliser Internet : - Site marchand - Sites internet dédiés à chaque marque Passion - Mini-site pour chaque produit Evénements sportifs : Organisation d'événements sportifs (Vitalsport, B Twin Days...) Test au magasin : Test des produits «en situation» avant de les acheter

37

38 Les débuts du camping en France : du vieux campeur au village de toile par Olivier SIROST, Presses Universitaires de France 014&ID_ARTICLE=ETHN_014_0607 Les loisirs sous la tente. Traditions et innovations d une pratique sociale par André RAUCH, Presses Universitaires de France 014&ID_ARTICLE=ETHN_014_0599

III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia

III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia A. La macro segmentation La mission de la marque est clairement définie sur son site internet : «Dacia a comme objectif la production

Plus en détail

COMMISSION CONSULTATIVE TOURISTIQUE Réunion du 14/11/2014

COMMISSION CONSULTATIVE TOURISTIQUE Réunion du 14/11/2014 COMMISSION CONSULTATIVE TOURISTIQUE Réunion du 14/11/2014 Une démarche commune La commission consultative touristique a souhaité que les techniciens en charge de la stratégie marketing et communication

Plus en détail

La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B

La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B Pour bien servir son marché, une entreprise doit mettre en œuvre une démarche en trois temps : segmentation,

Plus en détail

Le vélo en. Ventes, utilisations, tourisme

Le vélo en. Ventes, utilisations, tourisme Le vélo en 2010 Ventes, utilisations, tourisme Le vélo dans le monde Le vélo est encore bien plus répandu de par le monde que l automobile puisqu en 2010, on a produit deux fois plus de bicyclettes (130

Plus en détail

Etude de marché «Les produits cosmétiques en Tunisie» Octobre 2010

Etude de marché «Les produits cosmétiques en Tunisie» Octobre 2010 Etude de marché «Les produits cosmétiques en Tunisie» Octobre 2010 1 TBC Partners est un nouvel acteur dans le domaine des enquêtes et des études de marché. Notre équipe est composée de chercheurs et de

Plus en détail

Le marketing 4P 5P 6P. Olivier Gareau 16 octobre 2012

Le marketing 4P 5P 6P. Olivier Gareau 16 octobre 2012 Le marketing 4P 5P 6P Olivier Gareau 16 octobre 2012 Au menu ce midi Test marketing Pourquoi un plan de marketing... stratégique? Composantes et phases Le Centre d entrepreneuriat ESG UQÀM Un petit test

Plus en détail

1/ Cadrage économique

1/ Cadrage économique 1/ Cadrage économique En dépit de l arrivée à maturité de certains segments de marché et de la montée en puissance de la Chine sur les produits bas de gamme, les industriels du secteur parviennent tout

Plus en détail

SPORT : LES FRANÇAIS DEPENSENT EN MOYENNE 226 PAR AN

SPORT : LES FRANÇAIS DEPENSENT EN MOYENNE 226 PAR AN SPORT : LES FRANÇAIS DEPENSENT EN MOYENNE 226 PAR AN Si 59% des Français ont conservé le même budget sport que l an dernier, 19% l ont diminué et 10% l ont augmenté [1] Une relation durable : 59% des Français

Plus en détail

ecrm: Segmentation client

ecrm: Segmentation client ecrm: Segmentation client Un point stratégique pour un marketing multi-canal amélioré Cabestan Livre Blanc Introduction C'est un adage connu de toutes les directions marketing. Proposer un produit sur

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Dalla TCIAAA2 DOSSIER SMART

Dalla TCIAAA2 DOSSIER SMART SOUKOUNA Mr. KIZABA Dalla TCIAAA2 DOSSIER SMART Année 2010/2011 SOMMAIRE Présentation du concept et de l entreprise I. Analyse interne et externe de SMART (SWOT) 1. Interne a) Forces b) Faiblesses II.

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable

CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable Informations générales : Les résultats présentés sont les conclusions d une étude réalisée par Dedicated Research et commandée par le Trade for

Plus en détail

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon Amazon 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon 23 mai 2005 Meetup meeting 1 1) Activités d Amazon : missions Missions

Plus en détail

RECHERCHÉS! TERRAINS DE CAMPING DE 150 EMPLACEMENTS OU MOINS. Le but de l atelier. La démarche

RECHERCHÉS! TERRAINS DE CAMPING DE 150 EMPLACEMENTS OU MOINS. Le but de l atelier. La démarche RECHERCHÉS! TERRAINS DE CAMPING DE 150 EMPLACEMENTS OU MOINS Atelier 4 Vendredi 2 novembre 2007 8 h 40 à 12 h I Le but de l atelier Réservé aux 150 emplacements et moins Presque 75 % des membres de Camping

Plus en détail

Créer son entreprise - 2012. Marketing. Les bases Les premières démarches. GENILEM www.genilem.ch

Créer son entreprise - 2012. Marketing. Les bases Les premières démarches. GENILEM www.genilem.ch Créer son entreprise - 2012 Marketing Les bases Les premières démarches 1 Créer son entreprise - 2012 A la fin du cours, vous serez en mesure de savoir ce qu est le marketing vous poser les bonnes questions

Plus en détail

VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS

VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS UNE PASSION, LE SPORT UN MÉTIER, LE COMMERCE UNE FORCE, LA COOPÉRATIVE LA COOPÉRATIVE DE COMMERÇANTS : UN MODÈLE ÉCONOMIQUE À SUCCÈS Le regroupement

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

L ACTIVITÉ ESTHÉTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE

L ACTIVITÉ ESTHÉTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE 1 L ACTIVITÉ ESTHÉTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE Tout projet de reprise ou de création d un institut de beauté doit s accompagner d une recherche d informations sur la place de l activité esthétique

Plus en détail

Ø Dans un plan marketing deux types d objectifs doivent être fixés :

Ø Dans un plan marketing deux types d objectifs doivent être fixés : 2- La démarche du plan marketing Le plan marketing traduit la stratégie marketing choisie par la firme pour atteindre les objectifs fixés pour un couple produit-marché (ou pour un DAS). Il doit être en

Plus en détail

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement.

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement. THÈME 1 L environnement de l entreprise EXERCICE 1 Environnement et marché Vous êtes un des leaders mondiaux sur le marché du café, vous avez su développer depuis des années de nouveaux produits pour vous

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

Dossier de Presse. 1ère plateforme internationale de troc de nuits entre particuliers.

Dossier de Presse. 1ère plateforme internationale de troc de nuits entre particuliers. Dossier de Presse 1ère plateforme internationale de troc de nuits entre particuliers. Qu est-ce que le NightSwapping? Le NightSwapping Traduisez «troc de nuits» en français, est une nouvelle façon de voyager.

Plus en détail

Le positionnement Nespresso. Laurent Dorey

Le positionnement Nespresso. Laurent Dorey Laurent Dorey Jeudi 20 Nov2014 Marché et segmentation Le marché du café en France Un marché de 2 Mds 94% de consommateurs Les habitudes de consommation changent Tendance à la baisse Les débuts de Nespresso

Plus en détail

Carte de crédit : 37% des Suisses détiennent deux cartes de crédit

Carte de crédit : 37% des Suisses détiennent deux cartes de crédit Carte de crédit : 37% des Suisses détiennent deux cartes de crédit En Suisse, la majorité des détenteurs de cartes de crédit utilise au moins une fois par semaine ce moyen de paiement. Comment les consommateurs

Plus en détail

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Rémunération : 80 % du SMIC Vous avez un BAC +2? L association DistriSup vous propose la Licence COMMERCE et DISTRIBUTION. Une formation évolutive,

Plus en détail

ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS

ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS Fédération Internationale des Logis VOUS SOUHAITEZ conserver votre identité et votre indépendance en vous appuyant sur une marque puissante?, c est 3 000 restaurateurs-hôteliers,

Plus en détail

Une communication pertinente. Il ne suffit pas de savoir faire, il faut aussi le faire savoir!

Une communication pertinente. Il ne suffit pas de savoir faire, il faut aussi le faire savoir! Kit communication La boîte à outils de votre Union Commerciale Une communication pertinente Il ne suffit pas de savoir faire, il faut aussi le faire savoir! Une communication pertinente Introduction :

Plus en détail

Apédo Christopher Alleaume Sébastien Demoustier Anaïs Fozeu Marie Rimbault Camille. Master 1 Marketing Vente

Apédo Christopher Alleaume Sébastien Demoustier Anaïs Fozeu Marie Rimbault Camille. Master 1 Marketing Vente Apédo Christopher Alleaume Sébastien Demoustier Anaïs Fozeu Marie Rimbault Camille Master 1 Marketing Vente 1 2 Quel est son principe? 3 Pourquoi développer un portefeuille de marque? : Toucher des cibles

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

PLAN --> Introduction : les notions de Segmentation / Ciblage et Positionnement. --> Segmentation : définition et objectifs

PLAN --> Introduction : les notions de Segmentation / Ciblage et Positionnement. --> Segmentation : définition et objectifs COURS N 2 : STRATEGIE MARKETING ET PLAN MARKETING COURS N 2 : STRAT. MARKETING ET PLAN MARKETING PLAN --> Introduction : les notions de Segmentation / Ciblage et Positionnement --> Segmentation : définition

Plus en détail

«Les Français & l automobile»

«Les Français & l automobile» Conférence de Presse 6 juin 2012 3 ème édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé Qui sommes-nous? Un positionnement unique : > Le premier distributeur automobile

Plus en détail

BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES

BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES 1. LE PROJET 1.2 Résumé du projet Sous cette rubrique, il est important de préciser l origine

Plus en détail

Document n 1 : Le budget familial Les dépenses et les revenus

Document n 1 : Le budget familial Les dépenses et les revenus Document n 1 : Le budget familial Les dépenses et les revenus Recopiez la définition du mot «budget» du dictionnaire : Voici les définitions des trois catégories de dépenses possibles : -Dépenses courantes

Plus en détail

Analyse et Conduite de la Relation Commerciale

Analyse et Conduite de la Relation Commerciale Analyse et Conduite de la Relation Commerciale Présentation de l Unité Commerciale «L histoire commence en 1968» (1968) Naissance (1990 s) Segmentation E-Réservation (2009) Internationalisation (1970 s)

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

AU PROGRAMME. Zoom sur la clientèle groupes

AU PROGRAMME. Zoom sur la clientèle groupes AU PROGRAMME Zoom sur la clientèle groupes CONFÉRENCE /DÉBAT Partie 1 : Quelques données chiffrées Partie 2 : Analyse du marché des groupes marché en mutation Partie 3 : Progresser en commercialisation

Plus en détail

L INNOVATION AU SERVICE DE LA RELATION

L INNOVATION AU SERVICE DE LA RELATION L INNOVATION AU SERVICE DE LA RELATION Pour Decathlon, l innovation doit être au service du client. L enseigne de sport préférée des Français (1) veut que la technicité de ses magasins aille de pair avec

Plus en détail

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne Chap 12 : Le prix I. La fixation du prix dans les unités commerciales A. Les étapes 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne En fonction de la cible à atteindre et du positionnement de l enseigne,

Plus en détail

Schéma Local de Développement touristique de Paimpol-Goëlo

Schéma Local de Développement touristique de Paimpol-Goëlo Schéma Local de Développement touristique de Un SLDT, c est quoi? Document cadre dont l objectif est de formaliser des orientations stratégiques et de mettre en œuvre un programme d actions. Concrètement,

Plus en détail

Module 5 - Transparents

Module 5 - Transparents Module 5 - Transparents Qu est-ce que le marketing? Les cinq principes de base du marketing 87 Activités de marketing (PRIX) 89 Concept de marketing 90 Le marketing mix (quatre principes). 91 Marketing

Plus en détail

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion!

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion! Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion Il existe une économie, qu on appelle l immobilier du 21 e siècle, et très peu de gens sont conscient du potentiel ahurissant qu offre cette économie.

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint la présentation de la 4 e Observatoire du sport FPS/Ipsos accompagnée de son bon de commande.

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint la présentation de la 4 e Observatoire du sport FPS/Ipsos accompagnée de son bon de commande. Paris, novembre 2012 Chère Madame, Cher Monsieur, Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint la présentation de la 4 e Observatoire du sport FPS/Ipsos accompagnée de son bon de commande. édition

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Sport. Votre guide formation. en alternance. www.cnpc.fr. www.cnpc.fr

Sport. Votre guide formation. en alternance. www.cnpc.fr. www.cnpc.fr Sport www.cnpc.fr www.cnpc.fr Votre guide formation en alternance www.cnpc.fr Bienvenue dans le monde du succès Vous voulez travailler dans la, distribution d articles de Sport Lorsque l on choisit de

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Conférence de Presse Jeudi 18 octobre 2012 Un PIB supérieur à 1 milliard d euros Tourisme, réel levier économique pour le département de Vaucluse

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

Les Français et leurs dépenses en voyage

Les Français et leurs dépenses en voyage Les Français et leurs dépenses en voyage Etude Visa Europe menée par TNS Sofres en Novembre 14 Sommaire 1 Rappel méthodologique 3 Résultats détaillés 5 3 Annexes 1 1 Rappel Méthodologique Rappel du dispositif

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

Devenir Blackshepherd Licence de marque Blacksheep- van

Devenir Blackshepherd Licence de marque Blacksheep- van Devenir Blackshepherd Licence de marque Blacksheepvan CONCEPT Pourquoi Blacksheep? Parce qu on a tous besoin d aventure et que les vacances sont le moment le plus propice pour vivre une expérience différente.

Plus en détail

Gestion du budget familial-1

Gestion du budget familial-1 Gestion du budget familial-1 Qu est-ce qu un budget? A quoi cela sert-il? C est un plan prévisionnel qui nous sert à bien gérer notre argent dans le temps. Le budget est un tableau qui enregistre pour

Plus en détail

Stratégie de Marketing Intégré Mme WALLART IAE Lille 2010/11

Stratégie de Marketing Intégré Mme WALLART IAE Lille 2010/11 Stratégie de Marketing Intégré Mme WALLART IAE Lille 2010/11 Claire FAUCOMPREZ Simon CAVAGNON Charles ALIROL Hakima AIT AMIR Nadjim AHANADA Fabien DUTRIEUX Sommaire / Carte mentale Comment bien choisir

Plus en détail

Stratégie d entreprise : cas Jurassic toys.

Stratégie d entreprise : cas Jurassic toys. Stratégie d entreprise : cas Jurassic toys. Rappel : Diagnostique stratégique S (force) W (faiblesse) O (opportunité) T (menace) Il s agit d une analyse externe, de l environnement. Une filière industrielle

Plus en détail

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE LES MAGASINS DE SPORT en montagne RECRUTENT À partir de 10h St-Pierre-en-Faucigny 05 OCTOBRE Grenoble 07 OCTOBRE Alpes Nouveau Moûtiers 09 OCTOBRE Tarbes 06 OCTOBRE Pyrénées L ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

Plus en détail

" La démarche stratégique :

 La démarche stratégique : ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Année Académique : 2014/2015 Niveau : 1 ère année Master (TC) Enseignant : KHERRI Abdenacer Groupes : 12, 13, 14, 15 et 16 Site web :

Plus en détail

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat 1 N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat Les résultats présentés dans ce document sont issus d un échantillon de 1 332 individus, représentatif de la population française

Plus en détail

Baromètre OPODO 2009

Baromètre OPODO 2009 2009 Baromètre Opodo 2007 Crise des vacances ou vacances de crise? Conférence de presse du 12 mars 2009 Terrain face à face à domicile par enquêteurs professionnels Isl. 1000 personnes interrogées en janvier

Plus en détail

Organisé par. .c h. e m. a e u w. août e. t 1er sep. 1 5 se pte m bre. w w w.r o m a n d

Organisé par. .c h. e m. a e u w. août e. t 1er sep. 1 5 se pte m bre. w w w.r o m a n d Organisé par w 23 013 2.ch ril ndie v a a rom e rd u.to w w t 1er sep t août e e m 31 b re.gruyere-cycling t o www ur.c h 1 5 se pte m bre w w w.r o m a n d iec 1 20 ic lass 3.c h SOMMAIRE Page 1 : Sommaire

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

Chapitre 1 : La consommation et l épargne

Chapitre 1 : La consommation et l épargne Chapitre 1 : La consommation et l épargne - 7 - Dans ce chapitre vous allez : - Distinguer les différents types de consommation. - Découvrir de quels facteurs dépend la consommation. - Étudier ce qu est

Plus en détail

Objectifs : Définir le comportement d achat Repérer les catégories de clients Définir les besoins, motivations, mobiles et freins à l achat

Objectifs : Définir le comportement d achat Repérer les catégories de clients Définir les besoins, motivations, mobiles et freins à l achat Objectifs : Définir le comportement d achat Repérer les catégories de clients Définir les besoins, motivations, mobiles et freins à l achat BESOINS ET DESIRS BESOINS DESIRS PRODUITS FAIM PATISSERIE RESTAURATION

Plus en détail

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs)

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Typologie des séjours personnels en 2008-2009 p. 8 a. Typologie

Plus en détail

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix!

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix! Communiqué de presse 21 novembre 2011 Une étude CEDRE/Ifop 1 propose le regard croisé des consommateurs et des chefs d entreprises français sur le «Made in France» 72% des Français prêts à payer plus cher

Plus en détail

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA Faire une étude de marché I et II Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Étude de marché Que feriez vous et comment? Environnement PESTEL La segmentation Le marché Son positionnement Le rapport Le Centre

Plus en détail

ACTIVITE. principal Animation Fournisseur C54 Participer à une animation fournisseur Mise en rayon et analyse de rayon

ACTIVITE. principal Animation Fournisseur C54 Participer à une animation fournisseur Mise en rayon et analyse de rayon Vademecum de toutes les missions 2006-2014 Règle des 70/30 Exemple d'activité «Vendre» ACTIVITES Exemple d'activité «Assurer la qualité de service à la clientèle» OM Exemple d'activité «Mettre en place

Plus en détail

Marketer son Innovation

Marketer son Innovation Marketer son Innovation L art de comprendre un MARCHE qui n existe pas encore! Régis GUILLET - Cabinet Devinnov 1 Notre Propos Concepts Processus Innovation de Rupture Marketing Innovation? 2 Le marketing

Plus en détail

Réunion des propriétaires Bilan 2013

Réunion des propriétaires Bilan 2013 Le Label Clévacances Réunion des propriétaires Bilan 2013 La garantie des vacances réussies FRANCE FRANCE Nos partenaires Le site internet Clévacances clientèle Clévacances c est : 97 représentants territoriaux

Plus en détail

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français Résultats d enquête Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris 23 octobre 2014 Quelques mots sur la méthodologie de l enquête

Plus en détail

CHAOUI Naïma STRATÉGIE DE COMMUNICATION CAFÉS LOBODIS

CHAOUI Naïma STRATÉGIE DE COMMUNICATION CAFÉS LOBODIS CHAOUI Naïma P1 TRATÉGIE DE COMMUNICATION CAFÉ LOBODI M. Vieille Année Universitaire 008-009 ommaire 1) Bilan.. ) Problème à résoudre.. ) Choix d un positionnement.. ) Objectifs de communication. 5 5)

Plus en détail

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS NESPRESSO ÉTUDE DE CAS PROBLÉMATIQUE «Comment transformer un produit usuel, le café, en un produit haut de gamme?» PLAN Introduction I Nespresso, une filiale de NESTLÉ au concept novateur II NESPRESSO,

Plus en détail

MESURE ET GESTION DE LA SATISFACTION DANS LE MILIEU BANCAIRE

MESURE ET GESTION DE LA SATISFACTION DANS LE MILIEU BANCAIRE MARKETING ALSINET AUDREY BURRET JEAN FRANCOIS MESURE ET GESTION DE LA SATISFACTION DANS LE MILIEU BANCAIRE INTRODUCTION I - COMMENT MESURER LA SATISFACTION A - CRITERE DE SATISFACTION. Diversité et qualité

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

CODES REMISE «FNSPF»

CODES REMISE «FNSPF» CODES REMISE «FNSPF» Sur présentation de votre carte d adhérent à la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, vous bénéficiez de remises, réductions et offres spéciales tout au long de l année

Plus en détail

Étude de marché de. la colonie numérique

Étude de marché de. la colonie numérique Étude de marché de la colonie numérique Amélie BARDET / Hélène CHAUVIN / Maxime LE LOUËR LP SIL 2014-2015 Concept Site collaboratif permettant de mettre en contact des propriétaires mettant à disposition

Plus en détail

Etude image / notoriété / marques 2009 Eléments symbolisant Provence-Alpes-Côte d Azur

Etude image / notoriété / marques 2009 Eléments symbolisant Provence-Alpes-Côte d Azur Etude image / notoriété / marques 2009 Eléments symbolisant Provence-Alpes-Côte d Azur Rappel 83% 27% 72% 54% 53% 49% 72% 45% 26% 43% 15% 34% 57% 31% 53% 71% 31% 41% 29% 3% 2 l oenotourisme en PACA un

Plus en détail

BIEN SECONNAÎTRE POUR MIEUX ENTREPRENDRE

BIEN SECONNAÎTRE POUR MIEUX ENTREPRENDRE BIEN SECONNAÎTRE POUR MIEUX ENTREPRENDRE CONTEXTE Contraintes externes Environnement en changement permanent Une nouvelle vie Un projet dans une dimension systémique CHACUN EST UNIQUE Son histoire personnelle

Plus en détail

STRATÉGIE GÉNÉRALE ET MARKETING

STRATÉGIE GÉNÉRALE ET MARKETING STRATÉGIE GÉNÉRALE ET MARKETING Corporate : Niveaux de la stratégie Niveau global, concerne le groupe dans son ensemble Domaine d activité stratégique (DAS) : Concerne un marché particulier Fonctionnel

Plus en détail

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS Baromètre AramisAuto.com Les Français et l Automobile Vague 4 - Mai Sommaire 1 L attachement aux marques Françaises 2 Les nouvelles offres de mobilité 3 Les critères impactant l achat & l expérience d

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons?

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons? Alpes du Sud, quelles synergies pour les clientèles été et hiver? Domaine Domaine de Charance de Charance Gap Gap 28 avril (05) 2010 Pascal Ferrero Enov Research Comment capitaliser sur les clientèles

Plus en détail

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Digne les Bains, le 8 décembre 2009 Service études ingénierie et développement, ADT 04 1 La démarche Au préalable

Plus en détail

Les Français et le découvert bancaire

Les Français et le découvert bancaire Les Français et le découvert bancaire Octobre 2014 Contacts Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Synthèse de Présentation de Panorabanques.com Contacts Méthodologie

Plus en détail

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership WAFASALAF L innovation, la clé du leadership Conférence de presse Mardi 1 er avril 2008 Sommaire L événement Wafasalaf, un leadership confirmé sur tous ses marchés Une croissance pérenne L innovation au

Plus en détail

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE TOURISME DES JEUNES Le développement du tourisme des jeunes est l une des préoccupations majeures de la direction du Tourisme. L accès aux vacances participe à la formation et à la socialisation des jeunes

Plus en détail

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

Marketing. Printemps 2014

Marketing. Printemps 2014 Marketing Printemps 2014 «Le marketing est à la fois l activité, l ensemble des institutions et des processus visant à créer, communiquer, délivrer et échanger les offres qui ont de la valeur pour les

Plus en détail

Yannick Le Magadure Comité Régional de Tourisme

Yannick Le Magadure Comité Régional de Tourisme Maison des Vins des Côtes de Provence Les Arcs sur Argens - 23 septembre 2010 Yannick Le Magadure Comité Régional de Tourisme L importance du prix dans le choix du séjour + de sensibilité au prix dans

Plus en détail

20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger

20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger 1 Michel Amossé 20 ans d expertise dans le domaine de la Direction du Développement Marketing & Commercial d entreprises en France et à l étranger Directeur Commercial & Marketing, de sociétés implantées

Plus en détail

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing 2012/2013 Démarche Marketing MODULE : BTS : DEMARCHE MARKETING Aouichaoui Moez Conseiller d apprentissage moez.aouichaoui@atfp.tn - Janvier 2014 www.logistiquetn.me.ma, Tunis Aouichaoui Moez 1 Plan N.B

Plus en détail

27 septembre 2012 9 h 00 à 16 h 30 Hôtel Universel, Rivière-du-Loup

27 septembre 2012 9 h 00 à 16 h 30 Hôtel Universel, Rivière-du-Loup 27 septembre 2012 9 h 00 à 16 h 30 Hôtel Universel, Rivière-du-Loup Votre prochaine conférence Maryse Rancourt - Tactic design Érick Drapeau Étincelle Publicité Marketing Web Comment se Pour se vendre

Plus en détail

Le marketing stratégique

Le marketing stratégique Chapitre2 Le marketing stratégique I. La démarche stratégique La démarche marketing comporte trois phases : analyse, planification et mise en œuvre. II. Le diagnostic stratégique Le diagnostic stratégique

Plus en détail

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb DESCRIPTION DU PROJET PLANTE TON ÉNERGIE

Plus en détail

LE PETIT RELATION CLIENT. Les pratiques clés en 15 fiches. Nathalie Houver

LE PETIT RELATION CLIENT. Les pratiques clés en 15 fiches. Nathalie Houver LE PETIT 2014 RELATION CLIENT Les pratiques clés en 15 fiches Nathalie Houver Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070826-0 Table des matières LA PRÉPARATION DE LA RELATION COMMERCIALE FICHE 1 Acquérir la

Plus en détail

Planificateur de campagne de publipostage

Planificateur de campagne de publipostage www.postescanada.ca Planificateur de campagne de publipostage Postes Canada 6-640 (11 04) Un guide par étapes pour vous aider à planifier et à créer votre prochaine campagne de publipostage Utilisez votre

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

www.salon-atlantica.com DOSSIER DE PRESSE Organisé par Les campings de Charente-Maritime FDHPA 17

www.salon-atlantica.com DOSSIER DE PRESSE Organisé par Les campings de Charente-Maritime FDHPA 17 DOSSIER DE PRESSE Organisé par Les campings de Charente-Maritime FDHPA 17 Le camping en Charente-Maritime Plus qu'un simple salon professionnel, le salon Atlantica est aussi la vitrine de la Fédération

Plus en détail

Stratégie commerciale

Stratégie commerciale Stratégie commerciale Plan Le groupe Ferrero Présentation du produit Le marché de la pâte à tartiner Segmentation Cible Positionnement Marketing Mix : les 4P Conclusion Historique Ferrero 1946 : élaboration

Plus en détail