A la découverte des Grandes Découvertes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A la découverte des Grandes Découvertes"

Transcription

1 A la découverte des Grandes Découvertes Séance 1 2 heures Séance 2 Séance 3 Objectifs Qu est-ce qu un livre de merveilles? Histoire culturelle et littéraire Lecture et compréhension Supports Document 1 : Théodore de Bry, Christophe Colomb débarquant à Hispaniola (Haïti). Document 2 : Miniature du Livre des merveilles, de Marco Polo (XIVe siècle, Bibliothèque nationale, Paris) : Marco Polo et son oncle devant le Grand Khan. Fiche 1, les motivations des découvreurs. Texte 1 : «toutes choses y sont véritables», prologue au Livres des merveilles de Marco Polo. Séance 4 La description (1) Les compléments circonstanciels Séance 5 Énonciation et visée Séance 6 Séance 7 Comparatif et superlatif La description (2) La structuration spatiale Fiche 2 : Marco Polo, Le Livre des merveilles, (description du rhinocéros). : Jean de Léry, Voyage en la terre de Brésil, (Parcours Méthodiques 5 ème, hachette). Document 1 Texte 3 : Christophe Colomb, La Découverte de l Amérique, (description de l'île d'haïti). Fiche 3 Séance 8 La description (3) Texte 5 : Jean Galmot, Quelle étrange histoire, Séance 9 Séance 10 Lecture et compréhension Texte 4 : Marco Polo, Le Livre des Merveilles ou le Devisement du Monde, LXXXIV. Évaluation finale Séance 1 : Séance préparatoire et introduction historique (2 heures) Document 1 : Théodore de Bry, Christophe Colomb débarquant à Hispaniola (Haïti). Document 2 : Miniature du Livre des merveilles, de Marco Polo (XIVe siècle, Bibliothèque nationale, Paris) : Marco Polo et son oncle devant le Grand Khan. Document 3 : Fiche 1, les motivations des découvreurs. Séance préparatoire à partir d un ensemble de documents iconographiques et manuscrits sur les découvreurs et explorateurs.

2 Séance 2 : Introduction historique Introduction historique sur les découvertes du XVIème siècle à partir des connaissances des élèves. La renaissance et les grandes découvertes. Au XVIème siècle, les européens cherchent une route maritime pour aller jusqu aux Indes. (veulent se procurer directement les produits précieux de l Orient sans passer par les italiens ni les musulmans : quels sont les produits précieux?). Différents navigateurs partent à la découverte de nouvelles voies : 1492 : Le génois Christophe Colomb part de l idée que la terre est ronde et imagine pouvoir atteindre les Indes en passant par l Océan atlantique. Départ d Espagne avec trois caravelles : La Santa Maria, la Niña et la Pinta. Après trois mois de navigation il atteint une terre qu il croit être Cipangu (japon) une îles aux épices décrites par Marco Polo. En fait il arrive aux Bahamas. Amérigo Vespucci est le premier à atteindre le continent américain. Le nouveau monde est baptisé Amérique en son honneur en , Magellan trouve le passage qui permet de passer de l océan atlantique à l océan pacifique. Il meurt durant son voyage mais un de ses lieutenants Del Cano arrive à faire le tour du monde en ùille cents jours. Ensuite les conquistadors vont succéder aux découvreurs = recherche de l or + convertir les indigènes à la religion catholique. Marco Polo : n a pas vécu à la même époque (13 ème siècle) dans une famille de marchands vénitiens. Son père entreprend souvent la route de la soie à la rencontre des caravanes venues d Orient qui ramène les épices et la soie.1271, il prend la route de l extrême Orient accompagné des son fils âgé de 16 ans. Ils mettent plus de trois ans pour traverser la méditerranée, la perse, le cachemire, le désert de Gobi avant d arriver dans le territoire des Mongols, chez Kubilai Khan. Ce dernier noue des liens avec Marco Polo et lui demande rester à son service. Marco Polo apprend donc le Mongol et pendant 17 ans, il effectue de nombreuses missions à travers la Chine. En 1295, Marco Polo revient à Venise mais en 1298, il est fait prisonnier par les Gênois alors en guerre contre Venise. Dans sa prison, il dicte à son camarade de cellule, l écrivain Rutischello de Pise le récit de ses voyages : Le livre des merveilles. Ce livre est écrit en ancien français. Il témoigne de ce que marco Polo a vu et entendu lors de ses voyages. Merveilles vient du latin mirabilia : ce qui doit être vu d où choses étonnantes, admirables) : rend ccompte de l emerveillement de Marco Polo à la vue de civilisations différentes. Ce livre a pour autres titre Le devisement du monde.

3 Séance 3 :Introduction au Livres des merveilles de Marco Polo. Texte 1 1/la situation d énonciation Rappeler qui est l auteur du livre des merveilles : témoignage de Marco Polo mais écriture Rustichello de Pise. Relever dans le texte des informations sur les deux personnages. Relever des mots où expressions qui désignent les personnes à qui s adresse l ouvrage. 2/le contenu et la visée. Quel sera le contenu de cet ouvrage d après le texte? Quel partie du monde est évoquée?(s appuyer sur les termes géographiques) Relever le champ lexical de la vue = comment se présente Marco Polo. A quel autre source a-t-il recours. Notion de témoignage véridique = on ne peut pas mettre en doute la vérité du document = valeur documentaire. Relever les mots et les expressions qui témoignent de cette sincérité. Quel effet Marco Polo cherche-t-il à produire sur ces lecteurs en employant l expression «les grandissimes merveilles» Notions de curiosité intellectuelle et culturelle. Quelle est la raison de l écriture de ce livre? Séance 4 : La description, l expression des circonstances. Fiche 2 Exercice d observation à partir du texte de la fiche 1: «C est une très vilaine bête à voir» description du rhinocéros, extrait du Livre des merveilles. Relever l ensemble des groupes de mots qui donnent une indication sur les circonstances : où, quand comment? Sur quel mot de la phrase, ces compléments apportent-ils une précision? Qu est-ce que cela apporte au texte? Je retiens : On repère une description grâce à : Des verbes d état (être, ressembles ) ou des verbes de perception (voir, apercevoir ) L utilisation d adjectifs et de noms ayant une valeur précise (vocabulaire technique par exemple) et visuelle qui permettent de donner plus de détails sur des lieux, des personnages ou des objets. Au passage dans un récit au passé, du passé simple à l imparfait.(attention si le texte est au présent, la description se fera au présent).

4 Séance 5 : Voyage en la terre de Brésil de Jean de Léry (parcours méthodiques 5 ème, hachette) Document 1 Introduction sur Jean de Léry à partir du chapeau d introduction. Quels verbes Jean de Lery utilise-t-il de manière dominante? Quels sont les temps de ces verbes. Comment Jean de Léry s y prend-il aux lignes pour que son lecteur puisse imaginer le toupinamba. Regarde en particulier la forme qui modifie l adjectif qualificatif «grand» et relever d autres formes du même type. Relever les éléments positifs dans la description du corps des sauvages. Que peut-on en déduire du regard de Jean de Léry. De quoi témoigne la jeunesse des sauvages? Ligne 23/25 donner la nature et la fonction de cette fin de phrase. Quel est le procédé de style employé dans cette construction? Lecture d un extrait de l article sauvage. Expliquez en quoi ils s appliquent aux tupi mais aussi aux Européens. Que permet cette description du sauvage en réalité. (critique du monde européen). En complément étude du document 1. Séance 6 : Comparatifs et superlatifs A partir du texte de Jean de Léry reprise systématique des éléments comparatifs = expression d un degré de comparaison.+ phrases supplémentaires pour compléter. Les européens ne sont-ils pas aussi sauvages que les Tupinamba? Les Tupinamba sont les meilleurs chasseurs que j ai jamais vu. Nous sommes personnes les plus cupides de ce monde. 1/Le comparatif. Le comparatif permet de comparer deux éléments (deux noms) entre eux. Il est constitué de deux termes : un nom accompagné d un adjectif précédé d un adverbe marquant le degré (plus, moins ), le second élément de la comparaison est introduit que + un nom ou un pronom (le plus généralement+ voir le livre ). Ex : La femme est aussi grande que lui. On distingue trois degrés du comparatif : Infériorité : adverbe moins. Supériorité : adverbe plus Egalité : l adverbe aussi. 2/le superlatif. Le superlatif reprend les même adverbes que le comparatif mais ils sont précédés par l article défini (le, la, les). Le superlatif indique que le nom possède une qualité à un degré extrême par rapport aux autres éléments du groupe donné. Ex : Elle est la plus belle de toutes les femmes. Il existe un superlatif de supériorité et un superlatif d infériorité. Rem : on appelle superlatif absolu l emploi devant un adjectif d adverbes de forte intensité tels que très, extrêmement

5 Séance 7 : La structuration spatiale Texte 3 Fiche 3 : La description Déroulement de la séance : les élèves dessinent grossièrement le plan de cette île en plaçant les éléments les uns par rapport aux autres ; ils doivent ajouter des indications de lieux quand le texte est lacunaire. Séance 8 : étude d'une description, Jean Galmot, Quelle étrange histoire, Texte 4 Séance 9 : L'émerveillement du voyageur Texte 5 Texte 5: lecture et compréhension. Questions sur le texte. Aurélie SOUSTELLE, Professeur de français, collège Jean Lurçat, Achères. Modifié par Gauthier Guillemin, chargé de mission en Lettres, Académie de la Guyane

Introduction. A/ Marco polo

Introduction. A/ Marco polo Introduction Qui était Marco Polo? D ou vient il? Et qu a t il accompli de si extraordinaire pour être toujours aussi connu huit siècles après sa mort? Nous allons avec Alexandre, essayer de vous montrer

Plus en détail

Séquence : Le récit de voyage

Séquence : Le récit de voyage 1 Tebet 1 est une très grande province où les gens ont langage à eux et sont idolâtres 2 [...]. La province est si vaste qu'elle contient huit royaumes et un très grand nombre de cités et de villages.

Plus en détail

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal 1. Rappels des programmes 2008 Rappels des connaissances et compétences que les élèves doivent maîtriser Grammaire : Au cycle 2 : 1. identification du

Plus en détail

PARCOURS DE LECTURE - Cycle 3 Niveau 3. Les derniers Géants. François Place. Casterman

PARCOURS DE LECTURE - Cycle 3 Niveau 3. Les derniers Géants. François Place. Casterman PARCOURS DE LECTURE - Cycle 3 Niveau 3 Les derniers Géants François Place Casterman Afin que des élèves apprécient l univers fictionnel de François Place à travers ce carnet de voyage écrit dans le style

Plus en détail

Marco Polo. Date de naissance: 1254 Date de mort: 1324 Nationalité: Italienne

Marco Polo. Date de naissance: 1254 Date de mort: 1324 Nationalité: Italienne Marco Polo Date de naissance: 1254 Date de mort: 1324 Nationalité: Italienne Voyages réalisés: Partis de Venise en 1274 pour aller en Chine pendant 17 ans. Dans son voyage de retour à Venise, il fait escale

Plus en détail

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur NOUVEAUX PROGRAMMES Objectifs de la classe de 6 e : tableaux récapitulatifs Lecture : Compétences et applications Textes issus de l héritage antique - La Bible - Homère, L Odyssée - Virgile, L Énéide -

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Hervé Maisonneuve Paris, 14 octobre 2010 1 Pré-test Mémoire : définition? Pourquoi un mémoire? Comment choisir un sujet,

Plus en détail

Conférence. MARCO POLO mythe ou réalité. par Jacqueline VIAL-MIR mardi 15 mars 2016. Compte-rendu : Mireille Frey, mise en page : Michel Régniès

Conférence. MARCO POLO mythe ou réalité. par Jacqueline VIAL-MIR mardi 15 mars 2016. Compte-rendu : Mireille Frey, mise en page : Michel Régniès Conférence MARCO POLO mythe ou réalité par Jacqueline VIAL-MIR mardi 15 mars 2016 Compte-rendu : Mireille Frey, mise en page : Michel Régniès Société Hyèroise d'histoire et d' Archéologie Voyage de Marco

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

FORMATION. learning KAMISIA. Introduction au paradigme kamit. .net

FORMATION. learning KAMISIA. Introduction au paradigme kamit. .net FORMATION e learning KAMISIA Introduction au paradigme kamit.net Introduction au paradigme kamite OBJET L objet principal de la formation Kamisia 1 est de développer un discours rationnel et novateur dans

Plus en détail

VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants

VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants Synthèse du document proposé par l Observatoire de l enfance et la jeunesse du ministère de la Communauté française de Belgique Introduction

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

Histoire. Chapitre n. Les grandes découvertes

Histoire. Chapitre n. Les grandes découvertes Histoire Chapitre n. Les grandes découvertes Quel nouveau continent est présent sur le globe terrestre? Quel nouveau continent est présent sur le globe terrestre? Au moment où Holbein peint Les ambassadeurs,

Plus en détail

Le journal de bord Christophe Colomb

Le journal de bord Christophe Colomb Page 1 Le journal de bord Christophe Colomb Portait posthume de Christophe Colomb, 1520 Sebastiano del Piombo Page 2 Connaître : - Le monde à la fin du XVème siècle - Les raisons des grandes découvertes

Plus en détail

M Projet d écriture FLA 20-2. Le dialogue : Le racisme, parlons-en! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

M Projet d écriture FLA 20-2. Le dialogue : Le racisme, parlons-en! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE M Projet d écriture Le dialogue : Le racisme, parlons-en! FLA 20-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : L Ça doit arrêter! Lecture M Le racisme, parlons-en!

Plus en détail

Le stage en entreprise

Le stage en entreprise Collège Geneviève de Gaulle-Anthonioz 45460 LES BORDES Le stage en entreprise Semaine du lundi 14 au vendredi 18 décembre 2015 Le rapport de stage se fera sous la forme d un diaporama avec présentation

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L EXAMEN

PRÉSENTATION DE L EXAMEN PRÉSENTATION DE L EXAMEN UN NOUVEAU DELF POUR LES SYSTÈMES SCOLAIRES Le DELF scolaire est une version du DELF 1 er degré réservée aux publics en situation scolaire. Il est mis en place à l étranger dans

Plus en détail

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Compétences devant être acquise en Objectifs et compétences P1 P3 P5 1. prendre l initiative de poser des questions ou d exprimer son point de vue. Participer

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel Présentation Ce qu il est : C est une mémoire des parcours de lecture de l enfant sur l année ou mieux encore, sur le cycle ou même sur toute sa scolarité primaire. On y retrouve les livres lus à l enfant,

Plus en détail

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE CYCLE 3 NIVEAU : CM1 PERIODE : selon programmation de cycle DOMAINE D APPRENTISSAGE : histoire OBJECTIFS : Situer le siècle de Louis XIV dans le temps à partir

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

J OSE EN INDE Projet Pédagogique 2014. «Développement de soi, ouverture sur l autre»

J OSE EN INDE Projet Pédagogique 2014. «Développement de soi, ouverture sur l autre» J OSE EN INDE Projet Pédagogique 2014 «Développement de soi, ouverture sur l autre» L APPROCHE EDUCATIVE - L approche éducative que nous souhaitons porter cette année, inspirée de celle de l OSE, vise

Plus en détail

H23 Les grandes découvertes. Christophe Colomb

H23 Les grandes découvertes. Christophe Colomb H23 Les grandes découvertes Séance 1 : Les grands voyages La conquête du monde Séance 2 : A la découverte ces grands explorateurs La carte de ces grands voyages Pourquoi de telles expéditions Les progrès

Plus en détail

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!»

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» L équipe pédagogique et artistique de la Compagnie Gazelle missionnée en milieu scolaire pour

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

PARTIE 1 LISTEZ VOS REALISATIONS

PARTIE 1 LISTEZ VOS REALISATIONS PARTIE 1 LISTEZ VOS REALISATIONS Quel est l objectif de cet exercice? Recenser et trier vos réalisations Préparer un éventail de réalisations pour vos entretiens de recrutement A quoi va-t-il vous servir?

Plus en détail

Présentation de la section LV1 espagnol en 2nde au lycée Pasteur- 2015/2016

Présentation de la section LV1 espagnol en 2nde au lycée Pasteur- 2015/2016 Présentation de la section LV1 espagnol en 2nde au lycée Pasteur- 2015/2016 La section LV1 espagnol a ouvert ses portes cette année au lycée Pasteur. L objectif scolaire de cette section est: - d assurer

Plus en détail

Le livre des merveilles de Marco Polo

Le livre des merveilles de Marco Polo Séquence CLASSES DE CINQUIÈME T E X T E S C L A S S I Q U E S Séquence réalisée par Marie-Ange Spire, professeure de lettres au collège Charcot de Fresnes (94). Le livre des merveilles de Marco Polo raconté

Plus en détail

MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ

MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ V.01 8-16-2014 CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO LA CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO EST UN DOCUMENT EXPLICATIF ET RÉCAPITULATIF CONCERNANT L ACTIVITÉE ENGAGÉE PAR L ENTREPRISE

Plus en détail

Les Ptits Historiens. Viens vite aider Mémory à faire connaissance avec de grands explorateurs

Les Ptits Historiens. Viens vite aider Mémory à faire connaissance avec de grands explorateurs Les Ptits Historiens Viens vite aider Mémory à faire connaissance avec de grands explorateurs Histoire Tu es mon ptit historien Voici ta mission : Objectif : Mieux connaître le temps des découvertes en

Plus en détail

Rencontrer un auteur ou un illustrateur

Rencontrer un auteur ou un illustrateur Rencontrer un auteur ou un illustrateur «Il paraît vain de vouloir parachuter un écrivain dont les élèves n ont jamais entendu parler si cette visite n est pas sérieusement préparée. Les parachutages d

Plus en détail

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français Résumé: Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français DA G Thi Thanh Thuy Département de langue et de civilisation françaises École supérieure de langues

Plus en détail

COMPRÉHENSION SÉANCE 3

COMPRÉHENSION SÉANCE 3 ENSEIGNER LA COMPRÉHENSION SÉANCE 3 Formation des enseignants de cycle 3 Circonscription d IRIGNY SOUCIEU MORNANT Patrick Luyat IEN IRIGNY SOUCIEU MORNANT 1 RAPPEL DES OBJECTIFS GÉNÉRAUX Mettre en œuvre

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

Expression écrite : approche méthodologique et collaborative. Laurence Langlois / Hélène Orivel

Expression écrite : approche méthodologique et collaborative. Laurence Langlois / Hélène Orivel * Expression écrite : approche méthodologique et collaborative Laurence Langlois / Hélène Orivel * 1. Le projet a) Description générale du projet b) Objectifs du projet 2. Les supports a) Lieu d échanges

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Métiers du management et de la communication

Métiers du management et de la communication K2 Formation Métiers du management et de la communication 601 Ecriture-creative-et-professionnelle-en-entre_791 Ecriture créative et professionnelle en entreprise - Transmettre sur sa pratique Explorer

Plus en détail

L'entraînement à la rédaction interlangue : méthode de compte rendu

L'entraînement à la rédaction interlangue : méthode de compte rendu L'entraînement à la rédaction interlangue : méthode de compte rendu 1 Introduction Paris 7 Denis Diderot 2 PLAN Compte rendu et résumé : exercices de synthèse Points communs Différences Méthodologie de

Plus en détail

Grille d analyse des outils d intervention en éducation pour la santé

Grille d analyse des outils d intervention en éducation pour la santé Grille d analyse des outils d intervention en éducation pour la santé 53 La Direction des affaires scientifiques (Das) de l Inpes a construit une grille d analyse à partir de la liste des critères de qualité

Plus en détail

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation Deuxième partie : un travail personnel écrit noté sur 7 points Ce travail permet d évaluer la maîtrise de quelques compétences du programme à travers la rédaction d un document de 2 pages maximum par le

Plus en détail

Fiche d activités et d apprentisage

Fiche d activités et d apprentisage Fiche d activités et d apprentisage Thème : La greffe d organes Public : médecins/étudiants en médecine Tâche visée : identifier des informations dans un document vidéo Compétences visées : compréhension

Plus en détail

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Vous devrez être capable de : Situer l œuvre dans le temps, dans l espace et dans son contexte historique, social ou artistique Analyser

Plus en détail

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public?

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Master 1 FLE Evolution des courants méthodologiques 2007-2008 Session 2 Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Sarah Descombes N étudiant : 20731087

Plus en détail

Proposition d'une étude de situation : Christophe Colomb. Sujet d'étude : Voyages et découvertes XVIè-XVIIIè siècles

Proposition d'une étude de situation : Christophe Colomb. Sujet d'étude : Voyages et découvertes XVIè-XVIIIè siècles Histoire Seconde Bac Pro 3 ans Proposition d'une étude de situation : Christophe Colomb Sujet d'étude : Voyages et découvertes XVIè-XVIIIè siècles Contenu : - problématique - axes d'analyse et éléments

Plus en détail

L Europe à la conquête du monde

L Europe à la conquête du monde 1 / Le monde tel qu on le connait en 1489 Cartes d Henricus Martellus, vers 1489 Source : Atelier Hachette Histoire CM1 Quelle est la nature de ces documents? Quelles zones géographiques reconnais-tu?

Plus en détail

Les 3 axes fondamentaux de l activité danse à l école

Les 3 axes fondamentaux de l activité danse à l école Album à danser Les 7 secrets de Monsieur Unisson Cycle 1 et 2 Présentation La démarche : l album raconte l aventure de danse de personnages fictifs et permet une lecture par épisodes. Pluridisciplinarité

Plus en détail

Projet Ts!m!avo " Les naufragés de l'île Tromelin "

Projet Ts!m!avo  Les naufragés de l'île Tromelin Projet Ts!m!avo Circonscription de Saint-Louis Académie de La Réunion Tsimiavo et les esclaves oubliés de l île Tromelin : Partie de Bayonne le 17 novembre 1760, l Utile, flûte de la Compagnie française

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

Thématiques et savoir-faire du cours de C2

Thématiques et savoir-faire du cours de C2 Thématiques et savoir-faire du cours de C2 Septembre et juin Civilisation : le voyage Valeur du voyage : doc sur des pays et endroits mythiques Rôle de la ville Lexique : présenter un lieu, des personnes

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

BTS. Assistant de manager. Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES

BTS. Assistant de manager. Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES BTS Assistant de manager Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES Formation 1. FINALITES ET APS Les enseignements de finalités permettent d acquérir un ensemble de compétences professionnelles,

Plus en détail

Préface de la première édition

Préface de la première édition Préface de la première édition AU détour d une phrase ou d un mot, un livre choisi sait toujours vous apporter ce que vous attendez, ici et maintenant. La lecture de ce livre n est pas linéaire, elle s

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Les problèmes mathématiques à l école maternelle

Les problèmes mathématiques à l école maternelle Les problèmes mathématiques à l école maternelle I Qu est-ce qu un problème? Définition donnée par Jean Brun, chercheur à l IRDP (Institut de recherche et de documentation pédagogique) de Neuchâtel : "Un

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Préalables à la soustraction posée

Préalables à la soustraction posée La soustraction Les trois sens de la soustraction Il y a 3 manières de concevoir la soustraction. Il est préférable de les aborder simultanément et non les unes derrière les autres. Le sens «enlever» :

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET session 2015

DIPLOME NATIONAL DU BREVET session 2015 DIRECTION ACADEMIQUE DES EXAMENS ET CONCOURS DIPLOME NATIONAL DU BREVET session 2015 * Décret n 87-32 du 23.01.1987 modifié par décrets n 2005-1010 du 22.08.2005 et n 2012-1351 du 4.12.2012 * Arrêtés du

Plus en détail

Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2

Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2 Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2 Nom de l élève : Date de naissance : Classe : Nom de l enseignant : Nom de l école : Adresse : N de téléphone : La loi d orientation et de programme pour

Plus en détail

Plans d études Ecole secondaire Juin 2005

Plans d études Ecole secondaire Juin 2005 Plans d études Ecole secondaire Juin 2005 FRANÇAIS RENFORCEMENT 9 ème année / niveau C 1. Finalités du Français Renforcement Les exigences de fin de scolarité obligatoire Le cours de Français Renforcement

Plus en détail

De la source à l information : les relais 1 originels

De la source à l information : les relais 1 originels La construction de l information Préambule : L équipe a eu beaucoup de mal à cerner le terme «construction» qui est au centre de cet objet d étude. Après réflexion, il semble que cela vient du fait que

Plus en détail

100 papiers, de Jeanne Taboni Misérazzi, illustré par Matt7ieu Radenac, éditions du Caïman Utilisation en classe de GS

100 papiers, de Jeanne Taboni Misérazzi, illustré par Matt7ieu Radenac, éditions du Caïman Utilisation en classe de GS 100 papiers, de Jeanne Taboni Misérazzi, illustré par Matt7ieu Radenac, éditions du Caïman Utilisation en classe de GS En amont d'une lecture offerte S approprier le langage Activités Échanger, s exprimer

Plus en détail

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES L obtention d un prêt hypothécaire est souvent l engagement financier le plus important qu un Canadien prendra. Les prêts hypothécaires présentent

Plus en détail

SI3A Communes de Marange-Silvange Maizières-Lès-Metz Talange GESTION D'UNE AIRE D'ACCUEIL POUR GENS DU VOYAGE SI3A DELEGATION DE SERVICE PUBLIC R.C.

SI3A Communes de Marange-Silvange Maizières-Lès-Metz Talange GESTION D'UNE AIRE D'ACCUEIL POUR GENS DU VOYAGE SI3A DELEGATION DE SERVICE PUBLIC R.C. SI3A Communes de Marange-Silvange Maizières-Lès-Metz Talange GESTION D'UNE AIRE D'ACCUEIL POUR GENS DU VOYAGE SI3A DELEGATION DE SERVICE PUBLIC R.C. R è g l e m e n t d e C o n s u l t a t i o n Date limite

Plus en détail

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Thème : probabilités 1) On lance deux dés équilibrés à 6 faces et on note la somme des deux faces obtenues. 1.a) Donner un univers associé cette expérience.

Plus en détail

L emploi de l article. Indéfini, défini, partitif

L emploi de l article. Indéfini, défini, partitif L emploi de l article Indéfini, défini, partitif Article défini : difficultés 1. Elision devant une voyelle ou un h muet Pas d élision devant un «h» aspiré (souvent mots d origine latine ou germanique).

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1 MEDIACOACH Les plans cadrage Lecture de l image et pratique de l image Introduction Amateur de cinéma, ayant participé moi-même à des tournages, téléspectateur

Plus en détail

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles NB : Pour chaque niveau, les connaissances et compétences acquises dans la classe antérieure sont à consolider.

Plus en détail

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Avant tout, je souhaite remercier Ambroise, Agnès et sa famille pour leur accueil, leur gentillesse et leur bienveillance, ainsi que pour

Plus en détail

A. Plusieurs mots, une même réalité? B. Comment lire un texte? C. Comment lire une courbe? D. Des verbes utilisés en dissertation

A. Plusieurs mots, une même réalité? B. Comment lire un texte? C. Comment lire une courbe? D. Des verbes utilisés en dissertation SE20 Seconde Sciences économiques et sociales Approfondissement 1. Quelques définitions et explications A. Plusieurs mots, une même réalité? B. Comment lire un texte? C. Comment lire une courbe? D. Des

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

IUFM D AIX PRÉPA CRPE AOÛT/SEPTEMBRE 2012 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES

IUFM D AIX PRÉPA CRPE AOÛT/SEPTEMBRE 2012 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES IUFM D AIX PRÉPA CRPE AOÛT/SEPTEMBRE 2012 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES FRANÇAIS Commentaire. La lecture du texte doit se faire de manière analytique, c est une lecture personnelle. Il s agit en premier lieu

Plus en détail

Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE

Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE FRANÇAIS FRA-1032 COMPRÉHENSION EN LECTURE DOMINANTE EXPRESSIVE Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE NE PAS ÉCRIRE SUR CE DOCUMENT Version de janvier 2005 Rédigé par Claudine Bellefleur Centre

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE RESTAURATION ENSEIGNEMENT. Cuisine et Histoire «Les pâtes»

FICHE PÉDAGOGIQUE RESTAURATION ENSEIGNEMENT. Cuisine et Histoire «Les pâtes» FICHE PÉDAGOGIQUE RESTAURATION ENSEIGNEMENT Cuisine et Histoire «Les pâtes» Contenus pour les enfants Lasagnes, raviolis, crozets, nouilles, vermicelles nous sommes nombreux, partout dans le monde, à aimer

Plus en détail

C/ les protestations religieuses activité les réformes protestantes :

C/ les protestations religieuses activité les réformes protestantes : Leçon N 13 : la Renaissance et l humanisme (XVI s) LA Renaissance est une période qui termine le Moyen-Age. Elle se veut le retour de l époque romaine à qui on emprunte l art. Les artistes de la Renaissance

Plus en détail

L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue

L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue en recherche qualitative Méthodologie de la recherche qualitative dans le domaine de la santé Séminaire 28 & 30 septembre 2015 (Besançon et Dijon)

Plus en détail

PLAGIAT ET FRAUDE GUIDE D APPLICATION

PLAGIAT ET FRAUDE GUIDE D APPLICATION DIRECTION DES ÉTUDES PLAGIAT ET FRAUDE GUIDE D APPLICATION DE L ARTICLE 4.9 DE LA POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES (PIEA) SUR LE PLAGIAT ET LA FRAUDE Février 2015 Table des

Plus en détail

BCD Propositions d activités autour de l écrit.

BCD Propositions d activités autour de l écrit. BCD Propositions d activités autour de l écrit. LES ANIMATIONS - LECTURE : définition. C est une activité de médiation culturelle entre des livres et des enfants destinées à réduire l écart (physique,

Plus en détail

«EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU»

«EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU» «EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU» Le journal de l Association accorde un article à chacune de ses parutions sur un métier de la Sauvegarde 56. Rencontre de Geneviève RALLE, Vice- Présidente de la

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Les débuts de l islam

Les débuts de l islam Les débuts de l islam PBQ : Comment la religion musulmane, l islam, est-elle elle née et comment a-t-elle donné naissance à une brillante civilisation, l Islam? islam : Ensemble des croyances et des pratiques

Plus en détail

Faire rédiger des synthèses en grammaire

Faire rédiger des synthèses en grammaire Faire rédiger des synthèses en grammaire 1/5 Observer la langue, la décrire sont des activités qui font partie intégrante du cours de français. Elles appartiennent à l univers des élèves depuis leur apprentissage

Plus en détail

Qu est-ce que la lecture?

Qu est-ce que la lecture? Qu est-ce que la lecture? La lecture peut être définie comme une construction de sens résultant de la rencontre, dans un contexte particulier, entre un sujet et un texte écrit. Cette interaction permet

Plus en détail

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels de la santé Le programme Ce programme est conçu pour améliorer la communication entre un patient et un professionnel

Plus en détail

eica IT DDesenvolvemento e Formación

eica IT DDesenvolvemento e Formación IDIOMAS: La forma de aprender más eficaz, amena y productiva eica IT DDesenvolvemento e Formación Diplôme d Études en Langue Française B1 CARACTERÍSTICAS DURACIÓN Presencial: 112 horas Tele-formación:

Plus en détail

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013 Formation Hors Temps Scolaire Circonscription de Valenciennes Escaudain Compréhension de textes narratifs courts au CE Mercredi 23 janvier 2013 D.Bar Directeur/Enseignant Cycle 3 Ecole Charles Perrault

Plus en détail

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L EDUCATION

Plus en détail

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement :

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : 1 0) Page de couverture Dossier de recherche «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : Le Programme International pour le Développement de la Communication

Plus en détail

COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL

COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL La méthode de correction expliquée ici s applique à la correction des erreurs de français signalées dans un texte. L étudiant, à travers la correction de son travail, doit être

Plus en détail

Concours Supélec 2009 Sciences et Technologies dans l Art. Le 30 Décembre 2009 Alain MADY-FETHERSTONE (2007) France HUREAUX (2007)

Concours Supélec 2009 Sciences et Technologies dans l Art. Le 30 Décembre 2009 Alain MADY-FETHERSTONE (2007) France HUREAUX (2007) Concours Supélec 2009 Sciences et Technologies dans l Art Le 30 Décembre 2009 Alain MADY-FETHERSTONE (2007) France HUREAUX (2007) [LE JEU DES 7 ERREURS QUANTIQUES] Introduction à la physique quantique

Plus en détail

Classe de huitième. Extrait de français 2014 2015. www.hattemer-academy.com. 76/78 rue Saint-Lazare 75009 Paris

Classe de huitième. Extrait de français 2014 2015. www.hattemer-academy.com. 76/78 rue Saint-Lazare 75009 Paris Classe de huitième Extrait de français 2014 2015 76/78 rue Saint-Lazare 75009 Paris www.hattemer-academy.com 52, rue de Londres 75008 Paris www.hattemer.fr Extrait de français - huitième e Programme f

Plus en détail

a. Essaie de schématiser ce que tu vois, puis fais-en la description sur ton cahier de sciences.

a. Essaie de schématiser ce que tu vois, puis fais-en la description sur ton cahier de sciences. 4 5 6 7 8 9 Le ciel et la terre : la durée du jour, de la nuit, le calendrier, la lune QUE SAIS-TU? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent.

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS PRÉALABLES à l élaboration de votre projet professionnel

QUELQUES CONSEILS PRÉALABLES à l élaboration de votre projet professionnel CIF 2008 CBC VAE PRÉSENTATION DU FAF.TT 1 Qu est ce que le FAF.TT? Le FAF.TT vous conseille et vous accompagne dans la construction de votre parcours de professionnalisation. Créé en 1983, le Fonds d assurance

Plus en détail