I- Moteur asynchrone triphasé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I- Moteur asynchrone triphasé"

Transcription

1 I- Moteur aynchrone triphaé 1-contruction et principe de fonctionnement Le moteur aynchrone et formé : - Stator la partie fixe du moteur. Il comporte troi bobinae (ou enroulement) qui peuvent être couplé en étoile Y ou en trianle - Rotor : la partie tournante du moteur. Cylindrique, il porte oit un bobinae (d'ordinaire triphaé comme le tator) acceible par troi baue et troi balai, oit une cae d'écureuil non acceible, à bae de barre conductrice en aluminium. Le bobinae du tator et de rotor doivent avoir le même nombre de pôle (P) leur nombre de phae peuvent être différent. Dan le deux ca, le circuit rotorique et mi en court-circuit (par de anneaux ou un rhéotat) Anneau de court circuit Principe de fonctionnement : Le bobinae tatorique, alimenté par de courant triphaé de pulation w, créent un champ manétique B tournant à la vitee w=w/p. (1) où p et le nombre de paire de pôle au tator. Ce champ tournant induit de force électromotrice (fèm) dan le bobinae rotorique d'aprè la loi de Lenz. ce fém produient de courant induit. C'et l'action du champ tournant B ur le courant induit qui crée le couple moteur. Ce dernier tend à réduire la caue qui a donné naiance aux courant, c'et à dire la rotation relative du champ tournant par rapport au rotor. Le rotor va donc avoir tendance à uivre ce champ. Le rotor tourne forcément à une vitee w < w (d'où le terme aynchrone) Pour chaner le ine de w (donc le en de rotation), il uffit de permuter deux fil de phae. - le liement : Le courant tatorique de fréquence (f) ou de pulation créent un flux tournant à la vitee de ynchronime : En définir le liement comme le rapport entre la fréquence de courant induit dan le rotor et du courant d excitation ou tator : fr...() f yn m N yn N m tr/min..(3) N yn yn la valeur (=) correpond a la vitee du ynchronime (il n'ya plu de courant induit dan le rotor 1

2 la valeur (=1) correpond à la vitee de nul (rotor bloquée ou démarrae) - Schéma équivalant Le deux équation de phae du tator et du rotor ont donnée comme uit : V (R jwl)i jwmoir (. (4) jwlr )Ir jwmoi Ce équation montent qu on peut repréente chaque phae d un machine aynchrone par le circuit équivalent : R L-Mo Lr-Mo V Mo R/ fi- Circuit équivalant a une machine aynchrone par phae En décompoant (/) en deux terme : 1 Nou obtenon aini le circuit deiné fi3 qui monter qu une machine aynchrone fonctionnant a un liant. R L-Mo Lr-Mo V Mo 1 fi3- Circuit équivalant a une machine aynchrone par phae L : inductance propre du tator par phae, Lr : inductance propre du rotor par phae, Mo : valeur maximal de l inductance mutuelle enter chaque phae du tator et fu rotor, L-Mo : inductance cyclique tatorique par phae, Lr-Mo : inductance cyclique rotatorique par phae -1 circuit équivalant ramène au tator : Introduiant le rapport d équivalence a n et le réactance uivant : nr X l L a Mo : Réactance de fuit tatorique par phae Xr l Lra Mo : Réactance de fuit rotorique par phae Xm Réactance de manétiation par phae R X a.xr a. V Xm 1 a.. Fi4- Circuit équivalant a une machine aynchrone par phae ramené au tator

3 -1 circuit équivalant ramène modifié I I1 R+a. X +a.xr Io V Rf Xm 1 a.. Fi5- Circuit équivalant a une machine aynchrone par phae ramené au tator 3-Détermination de paramètre du moteur par de eai : Pour détermination le paramètre du circuit équivalant ramené au tator en réaliant troi eai : Eai en continu Réalié ur une phae de la machine, il permet de meurer la réitance tatorique R. Eai a chare nulle = On applique la tenion nominal au moteur, et on laie tourne à vide, la puiance conommée et alor faible (elle correpond eulement aux perte fer dan la carcae et aux perte rotationnelle et le liement nul. ur le circuit de la fiure 5 ceci inifie que la parte ituée a droite de la branche hunt peut être conidérée comme un circuit ouvert (I1 trè faible I=Io) on meure la puiance active aborbé le courant et la tenion par phae :Po,Io,Vo On en déduit le facteur de puiance correpondant a ce condition : co o Po, d ou le valeur de Rf et Xm : Vo Io Rf Vo Po Xm I o V (I o o in o P o co o).(5) Eai a rotor Bloqué (=1) on bloque le rotor et on alimenté le moteur ou tenion réduit (15 a %) de la tenion nominale la machine fonction alor comme un tranformateur qui aurait beaucoup de fuite et dont le econdaire (rotor) erait en court circuit. on peut uppoer que c et maintenant la branche hunt du circuit de la fi5 qui et nélieable pui que le courant de manétiation et le perte fer ont trè réduit (Io faible I=I1) par ailleur la rotor étant bloqué (=1) et la réitance variable de la branche droit et nulle. On meure la puiance active aborbé la courant et la tenion par phae : P1, I1, V1 On en déduit le facteur de puiance correpondant a ce condition : Re R a P1 I1...(6) V1 in 1 Xe X a Xr I1 On peut enuit calcule le valeur individuelle de,r, Xr,X i on connaît la rapport d équivalence a de la machine en meurant directement R et X qui acceible. 3

4 4- Bilan de puiance La puiance électrique P1 aborbée par le moteur et: P1 1 1 co1 3R1 I1 3V I...(7) avec R1 :la partie réelle de l impédance d entrée du moteur Z1 La puiance Penterfer tranmie au rotor a pour valeur : P enterfer =P1- perte au tator = P1- PJ- Pfer =P1-3RI Pfer..(8) La puiance mécanique développé par le rotor et éale a la puiance Penterfer diminée de perte joule au rotor Pjr D aprè le chéma équivalent on trouve : Or Penterfer 3 PJr 3 I r Donc la puiance électromanétique : I r PJr..(9) P enterfer..(1) Pe=(1-). Penterfer..(11) La puiance utile : Pu=Pe diminué de perte mécanique du moteur P utile =Pe-Pm..(1) P1 PJ Pfer Penterfer PJr Pelectromanétique Pm P utile Fi 6- Bilan de puiance d un moteur a induction Le rendement Pu..(13) P1 Le couple mécanique (électromanétique) et Ce=Cméc= P. Pe/w(1-)..(14) 4

5 5. Expreion énérale du couple on fonction du liement on utiliant le équation ( ) le expreion du couple en fonction de perte joule dan le rotor et donné comme uite : Ce 3 P w I r..(15) En peut calculer Ir a partirai de l équation (4) jwlr I jwmo I r Ir ( jwm jwlr)(r jwl) w M V On obtient anii, aprè calcul: Ce ( R w 3 P wm (LrL M )) V w ( L RLr)..(16) Le équation (16) montre que le couple et proportionnelle au carré de la tenion d alimentation V - Une étude plu pouée de cette relation montrerait que la courber repréentée du couple en fonction de liement comme aymptote Fi 7- Couple électromanétique d une machine aynchrone en fonction du liement Le troi mode de fonctionnement de la machine - Lorque et néative le couple et néative et la machine tranforme de l énerie mécanique en énerie électrique elle fonctionne en énératrice. - Lorque et comprie entre et 1 la machine fournit un couple poitif et tranformé l énerie électrique en énerie mécanique - Lorque poitive upérieur a 1, la machine fonctionne en frein électrique elle aborbe l énerie fournie par le réeau pour tranformer en une puiance mécanique néative 5

6 6- Caractertique couple vitee Si on uppoe R=,l expreion énéral du couple électromanétique en fonction du liement (16) devient : Ce 3 P w L M V introduion le coefficient de couplae K et de diperion de w (LrL M ) bobinae : k M LrL, LrL M LrL On obtient: Ce 3 P k Lr V w L w Lr On voit apparaitre dan le terme du dénominateur, la réactance de diperion du rotor Xr définie par Xr wlr..(17) introduion éalement un coefficient d équivalence a défini par : a 1 k Lr L ( n ) nr L M....(18) V On obtient aini pour le couple électromanétique : Ce 3 P..(19) w a x r Sou cette forme implifiée,on peut mettre en évidence certaine propriété importante de la caractéritique couple vitee. 6-1 Couple maximal Si la tenion d alimentation du moteur et donné, la eule variable qui intervient dan l expreion du couple et de liement auquel la vitee de rotation wm et reliée par : wm=(1-). wny Le dénominateur de l expreion (19) et donc contitué par la omme de deux terme variable et dont le produit et contante éale a X r. on ait que cette omme era minimale lorque ce deux terme eront éaux c'et-à-dire lorque le liement Xr aura pour valeur....() max Xr Le couple électromanétique era alor maximal et aura pour valeur : 3 V 1..(1) Ce w a x r Aini la valeur maximal du couple et indépendante de la réitance du rotor et inverement proportionnel a la réactance de diperion du rotor Xr par ailleur la relation(19,qui et du 3 em deré en Ce et montre que la courbe repréentative du couple en fonction du liement et une cubique admettant l axe de liement comme aymptote. La vitee correpondant a la lient maximal du couple vaut, d aprè l équation () w Xr Xr max w ycn..() 6

7 et elle dépend de la valeur de la réactance du rotor. Aini,i on conidère troi valeur croiante de la réitance du rotor (1,,3), le courbe repréentative du couple e déforment comme indiqué ur la fiure(8),ou Cmax rete ur une parallèle a l axe de vitee. 6- Couple de démarrae Fi 8. Caractéritique couple vitee pour 3 valeur de la réitance du rotor Une de caractéritique trè intéreante de moteur a induction et qu il démarrent tout eule, le couple de démarrae vaut en faiant =1 V Ce 3 P...(3) w a x r On voit que ce couple dépend de la valeur de la réitance du rotor et qu il commence par aumenter lorque aument. 6-3 Fonctionnement normal a liement faible Le couple développé varié enuit pratiquement linéairement en fonction du liement en peut écrier le équation (19) lorque : 3 V (4) Cnormal w a La connaiance du couple maximal C max et de la valeur du liement pour lequel il intervient,max,uffit pour déterminer le valeur de couple a toute liement,en remplaçant Cmax et max par leur valeur dan la relation(19 ) on obtient : Ce C max max.(5) max 7

8 7. Diramme de cercle Aprè le calcule a partir de circuit équivalent de la fi3, l impédance Z d un moteur a induction varie en fonction du liement de telle orte que l extrémité de on phaeur décrive un cercle dan le plan complexe réitance-réactance. On poe Z=R+jX i on conidère alor le courant complexe I. I=V/Z : montre qu on pae du lieu de Z a celui de I, (invere éométrique). i on multiple par V, de ement verticaux ur le diramme repréenteront de puiance active, et de ement horizontaux de puiance réactive. En effet ce diramme permet de définir implement toute le caractéritique du fonctionnement du moteur a importe quel réime. Pour une valeur quelconque du liement, l extrémité de I et itué au point (P),qui varie ur le cercle entre le point A lorque =,et le point E lorque =1. La puiance active conommée par le moteur et proportionnable au ement PT ur le diaramme. La droite AE qui joint le point correpondant a = et =1 appelle la droit de la puiance électromanétique La droit AF, qui joint le point correpondant a = et =inf appelle la droite de la puiance tranférée dan l entrefer ou encore la droite de couple. On peut démonter que cette dernière droite et définie a partir de AE et AB par la relation EF a FG R Le diver randeur qui interviennent ur le diramme ont définie ci-deou : PT : puiance conommée par le moteur P1 PQ : puiance électromanétique fournie par le moteur Pe QR : perte joule dan le rotor Pjr RS : perte joule dan le tator Pj ST : perte fer (de l eai a chare nulle) la relation du bilan de converion exprime par PT=PQ+QR+RS+ST La quantité PR :PQ+Qr repréente la puiance tranférée dan l entrefer Penterfer le quantité uivant apparaient éalement ur le diramme : liement facteur de puiance rendement QR PQ, 1 PR PR PQ co QP PQ PT 7.1 contruction du dirame de cercle on place d abord le deux point A et E correpondant a =1, = on place enuit le center du cercle C a l interection de la médiatrice de AE et de la perpendiculaire a V (axe vertical) menée par le Point A On place le point F de telle orte que FG repréente le perte joule dan le tator de l eai a rotor bloqué Fi 8. diramme du cercle 8

9 8. Moteur à induction monophaé Le moteur a induction monophaé, directement alimenté par le ecteur monophaé urbain, ont trè utilié don le domaine de puiance de l ordre de 1 HP. 8.1 Principe et decription Le principe de fonction de la moteur a induction monophaé et aez différente de celui d un moteur a induction triphaé, en ce en que le champ crée par le courant tator n et pa plu «champ tournant» mai un champ «pulatif» tationnaire. Le tator d un moteur a induction monophaé et identique a celui d un alternateur (par conéquence contitué de P bobine en érie, il ya P paire de pôle) on peut tranforme un tator de moteur triphaé en tator moteur monophaé en utiliant deux phae branchée en éré et le phae retante et utiliée pour le démarrae. Le rotor d un moteur a induction monophaé et identique a celui d un moteur a induction triphaé (avec le même nombre de paire de pôle, et énéralement a cae d écureuil pour étudier le fonctionnement d un moteur a induction monophaé conidéron le champ créé par le enroulement du tator, dan le ca imple ou P=1 ce champ H a une direction fixe (axe S),et il ocille entre le deux valeur extrême H et H a la même pulation que le courant tatorique a chaque intante, on module vaut : H H cot Appliquon alor la formule d EULER H j t jt H H cot e e Le deux terme du deuxième membre repréentent chacun un champ tournant d amplitude éale a H/, le 1 er tournant dan le en direct (pulation w) et le eme tournant dan le en invere (pulation -w) Ce réultat e trouve éométriquement ur la fiure (9) ou on a la relation vectorielle uivant a chaque intant H H1 H Aini, on peut conidérer que le champ pulatif du tator ait ur le rotor de la même façon que deux champ tournant le courant réultat era donc la omme de deux couple correpondant a ce deux champ tournant chacun d eux aiant de façon imilaire a un moteur polyphaé comme ur la fi (1) Porton ur un même raphique ce deux couple Ce1 et Ce Ce obtient a partir de Ce1 par ymétrie par rapport, puique Ce=-Ce1 i w=-w1 ou encore i =-1 On obtient le couple réultant Ce en faiant la omme de Ce1 et Ce pour chaque valeur de la vitee La caractéritique aini obtenue montre que : Couple Ce1 * le couple de démarrae et nul * à liement éale, le couple et plu faible que celui d un moteur polyphaé (dont le champ tournant aurait le même Ce réultant amplitude) =1 * le couple annule pour une vitee trè léèrement inferieur a la vitee de ynchronime. H1 H H Ce wt -wt tator S Fi 9.Ddécompoition d un champ pulatif en deux champ tournant vitee Fi 1.Caractéritique couple-vitee d un moteur a induction monophaé 9

10 On peut démontrer aui que, contrairement au ca de moteur polyphaé, le couple maximal Cmax diminue lorque la réitance du rotor aumente i on conidère troi valeur croiante R1 R R3 de la réitance du rotor le courbe du couple réultant e déformé comme indique ur le fi(11) Fi16 chéma de principe 8.1 Méthode de démarrae Le ro inconvénient du moteur a induction monophaé et qu il ne démarre tout eul, pour créer un couple de démarrae, on utilié un enroulement axillaire au départ, qui et enuite débranché par un interrupteur centrifue lorque la vitee atteint 75% de a valeur nominal, Habituellement cet enroulement occupe le 1/3 retant diponible de encoche du tator et il et branche en parelle ur l enroulement principal doc aui alimenté par le ecteur. Le but recherché et de créer un champ tournant avec ce deux enroulement, c et-à-dire de déphaer le courant Ia qui circuil dan l enroulement auxiliaire de 9 par rapport au courant Ip qui circule dan l enroulement principal (puique ce deux enroulement ont déjà décalé dan l epace 9 électrique) Le déphaae n et pa exactement de 9 ) Le déphaae n et pa exactement de 9, on obtient tout de même un champ elliptique et le moteur démarre malré tout le principale méthode de démarrae utiliée pratiquement ont : démarrae par enroulement auxiliaire réitif Cette méthode et plu imple et la moin cher, l enroulement auxiliaire et bobine avec un file de ection plu faible et placé au de encoche. On diminue aini a réactance et on aumente a réitance, de telle orte que le courant auxiliaire Ia (et donc le champ correpondant) et déphaé comme indique ur le fiure (1) 8.1. démarrae par enroulement auxiliaire capacitif Pour obtenir un déphaae de Ia de 9 par rapport a Ip, on met en érie dan l enroulement auxiliaire une capacité de valeur adéquate (le valeur typique ont de 8 µf pour 1/8 HP a 35 µf pour ¾ HP) on a alor le chéma de la fiure 13. Fi1 démarrae par enroulement auxiliaire réitif démarrae par deux capacité On peut éalement utilier un circuit tel que celui de la fiure (14) Avec deux capacité dont l une Ct ert au démarrae eulement, et l autre Cru et laiée en ervice lorque le moteur tourne normalement de façon a amélioré le facteur de puiance Fi 14. Machine aynchrone monophaée à enroulement auxiliaire avec condenateur de démarrae et condenateur permanent Fi13 Machine aynchrone monophaée à enroulement auxiliaire avec condenateur de démarrae 1

11 8.1 Moteur aynchrone triphaé alimente en monophaé Au départ, il ait d un moteur triphaé, deux de enroulement ont pri comme principaux, le troiième ervant de phae auxiliaire. Le déphaae éométrique (1 ) ne correpondent pa tout à fait aux déphaae électrique, mai le fonctionnement en et atifaiant. Le condenateur intallé doit impérativement être prévu pour fonctionner en permanence ou une tenion de 3V. La valeur habituelle du condenateur 'exprime en micofarad "µf " Pour trouver a valeur il uffit de multiplier la puiance en Chevaux (CV) par 5. Fi15 Moteur aynchrone triphaé alimente en monophaé 9.Générateur Aynchrone 9.1 Fonctionnement du Générateur Aynchrone Auto-excité Lorqu'un moteur entraîne une chare de rande inertie et qu'il y a coupure de la tenion d'alimentation, il peut continuer à tourner en utiliant l'énerie cinétique du ytème. La préence de batterie de condenateur peut alor entraîner on "auto-excitation", c'et-à-dire lui fournir l'énerie réactive néceaire à on fonctionnement en énératrice aynchrone. Cette auto-excitation provoque de urtenion qui peuvent être conidérablement upérieure à la tenion du réeau. Pour l étude tatique du énérateur aynchrone, pluieur méthode ont été propoée pour calculer la capacité, et la vitee critique qui aurent l auto excitation d une part, et l influence de celle ci ur le caractéritique de fonctionnement d autre part. L auto excitation à vide Le chéma équivalent par phae du énérateur aynchrone avec capacité et repréenté par la (Fi.17) Fi17chéma équivalent d'une énératrice aynchrone auto-excitée Conidéron une énératrice aynchrone débitant ur un réeau fi 18 On a Fi 88 fonctionnement en énératrice auto-excitée Apré la implification on trouve :....(6) Repréente l impédance réultante vue de borne de la énératrice Si la énératrice et déconnectée du réeau et charée ur de condenateur tellque le fonctionnement table de la énératrice aynchrone auto-excitée era auré il équation (6) et atifaite, c'et-à-dire i l impédance réultante du circuit de la fiure (17)....(7) Le phénomène d amorçae de l auto-excitation correpond au paae d un état d équilibre intable (début de l amorçae) à un état équilibre table (point de fonctionnement final) défini par le condition 7 par conéquent l amorçae ne peut e produire que i l énerie fournie au ytème par orane d entraînement et upérieure à l énerie conommée dan le réitance. 11

UNIVERSITE D ELOUED DEPARTEMENT D'ELECTROTECHNIQUE

UNIVERSITE D ELOUED DEPARTEMENT D'ELECTROTECHNIQUE tranformateur 1- Contitution Un tranformateur comprend un circuit magnétique contitué de pluieur tôle ferromagnétique en forme de "E" et de "I" aemblée «tête-bêche». Ce tôle ont recouverte d un verni iolant

Plus en détail

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone I.Principe Le stator est formé de 3 bobines dont les axes font entre eux un angle de. Il est alimenté par un réseau triphasé équilibré, qui crée dans l entrefer un ( radial

Plus en détail

La méthode des deux wattmètres nous donne les puissance active et réactive absorbées par le moteur:

La méthode des deux wattmètres nous donne les puissance active et réactive absorbées par le moteur: EXERCICE N 1 Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor sont en

Plus en détail

Platine d expérimentation MicroMAG : à la découverte de la machine synchrone autopilotée

Platine d expérimentation MicroMAG : à la découverte de la machine synchrone autopilotée Platine d expérimentation MicroMAG : à la découverte de la machine ynchrone autopilotée. NOGAREDE, D. HARRIEY, Y. LEFEVRE, F. PIGACHE ertrand.nogarede@laplace.univ-tle.fr INPT/ENEEIHT, 2 rue Camichel,

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W MOTEUR ASYNCHRONE 1) Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor

Plus en détail

Calculs autour des moteurs et de leurs charges

Calculs autour des moteurs et de leurs charges Calcul autour de moteur et de leur charge Guy Gauthier ing., Ph.D. Juillet 2011 Source: Drury Bill, The Control Technique Drive and Control Handbook, The Intitution of Electrical Engineer, London, United

Plus en détail

1.1) Stator ( inducteur )

1.1) Stator ( inducteur ) 1 ) Constitution Ces moteurs sont robustes, faciles à construire et peu coûteux. Ils sont intéressants, lorsque la vitesse du dispositif à entraîner n'a pas à être rigoureusement constante. 1.1) Stator

Plus en détail

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier G. Pinson - Physique Appliquée Machine asynchrone - C34 / 1 C34 - Machine Asynchrone (MAS) Moteur asynchrone Transmissions mécaniques asynchrones (transmissions de couple) : P m s bain d huile ailettes

Plus en détail

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction Chapitre 8 Transformateur 8.1 Introduction Le transformateur permet de transférer de l énergie (sous forme alternative) d une source à une charge, tout en modifiant la valeur de la tension. La tension

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT.

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. Le stator crée un champ inducteur tournant à la vitesse de synchronisme. La pulsation des courants stator est = p S. Pour que le rotor tourne, il faut qu'il y ait du courant

Plus en détail

Marges de stabilité et performances des systèmes linéaires asservis

Marges de stabilité et performances des systèmes linéaires asservis UV Cour 5 Marge e tabilité et performance e ytème linéaire aervi ASI 3 Contenu! Robutee e la tabilité " Notion e robutee e la tabilité " Marge e tabilité marge e gain et e phae! Performance e ytème aervi

Plus en détail

TD16 Machine synchrone et MCC

TD16 Machine synchrone et MCC TD16 Machine synchrone et MCC 161 Machine synchrone simpliste A Travaux Dirigés Un aimant cylindrique allongé peut tourner autour de l'axe passant par son centre et perpendiculaire à son moment magnétique.

Plus en détail

Les sondes d oscilloscopes

Les sondes d oscilloscopes Le onde d ocillocope /6 I Decription Il exite troi grande catégorie de onde: - Le onde paive (, L, C, atténuatrice ou non, avec de rapport d atténuation de,, ou (Sonde X, X, X, X. - 2 Le onde active, qui

Plus en détail

Béton armé et précontraint I VERIFICATIONS E.L.S. E.N.P.C. module B.A.E.P.1. Jean Marc JAEGER Setec TPI. ENPC Module BAEP1 Séance 3 1

Béton armé et précontraint I VERIFICATIONS E.L.S. E.N.P.C. module B.A.E.P.1. Jean Marc JAEGER Setec TPI. ENPC Module BAEP1 Séance 3 1 Béton armé et précontraint I VERIFICATIONS E.L.S. Jean Marc JAEGER Setec TPI E.N.P.C. module B.A.E.P.1 ENPC Module BAEP1 Séance 3 1 ENPC Module BAEP1 Séance 3 2 3. ETATS LIMITES DE SERVICE : Définition

Plus en détail

Stéphane Adjemian Le 27 juin 2016 à 15:06

Stéphane Adjemian Le 27 juin 2016 à 15:06 CROISSANCE (CORRECTION DE LA FICHE DE TD N 2) Stéphane Adjemian Le 27 juin 2016 à 15:06 EXERCICE 1 (1) Nou avon déjà montré dan la fiche de travaux dirigé n 1 que la dynamique du tock de capital par tête

Plus en détail

Machines asynchrones

Machines asynchrones Machine aynchrone Introduction : Le machine aynchrone ont trè utiliée (on etime que 80% de moteur de la planète ont de moteur aynchrone) car leur coût et inférieur à celui de autre machine, de plu ce machine

Plus en détail

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian 1 EPFL 2010 Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilia Nafaï Weil Florian 11 Table de matière Ø Introduction 3 Ø Objectif 3 Ø Déroulement de l eai 4 Ø Exécution de deux palier de charge 6 Ø Calcul

Plus en détail

Amélioration de la commande vectorielle sans capteur : Méthode en ligne pour la compensation d'offset

Amélioration de la commande vectorielle sans capteur : Méthode en ligne pour la compensation d'offset Amélioration de la commande vectorielle an capteur : Méthode en ligne pour la compenation d'offet L. Baghli, H. Razik, A. Rezzoug. Groupe de Recherche en Electrotechnique et Electronique de Nancy UPRES

Plus en détail

Chapitre 4. Cours de physique appliquée -I- PRESENTATION Utilisation Constitution Conventions

Chapitre 4. Cours de physique appliquée -I- PRESENTATION Utilisation Constitution Conventions Cour de phyique appliquée Chapitre 4 LE TRANFORMATER MONOPHAE -- PREENTATON -- tiliation - obtention de trè bae tenion - iolation galvanique de deux circuit - production de fort courant ou faible tenion

Plus en détail

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE MOTEUR ASYNCHRONE Rappel: trois bobines, dont les axes font entre eux des angles de 120 et alimentées par un réseau triphasé équilibré, crée dans l'entrefer un champ magnétique radial, tournant à la fréquence

Plus en détail

Chapitre IV: Transformateur monophasé

Chapitre IV: Transformateur monophasé . réentation : Un tranformateur et un convertieur tatique, alternatif/alternatif, de l énergie électrique. l permet d adapter une ource à une charge. l et contitué de deux bobinage enroulé ur le même circuit

Plus en détail

Conception d une machine asynchrone haute température

Conception d une machine asynchrone haute température Univerité Lille Nord de France École doctorale SPI 072 Univerité d Artoi Laboratoire Sytème Électrotechnique et Environnement (LSEE) THÈSE Préentée en vue d obtenir le grade de Docteur de l Univerité d

Plus en détail

Machine asynchrone. - Définitions. Principe. Rotor : Cage d écureuil. Pulsation du stator Synchronisme. Pulsation du Rotor N.

Machine asynchrone. - Définitions. Principe. Rotor : Cage d écureuil. Pulsation du stator Synchronisme. Pulsation du Rotor N. Ω s Principe - Définitions Pulsation du stator Synchronisme Rotor : Cage d écureuil Ω Pulsation du Rotor Ω < Ω s N B S g g = Glissement Ωs Ω N s = Ω N s s N Stator : Inducteur Ω = Ω s Rem Si plus de variation

Plus en détail

Moteur à courant continu MACHINE A COURANT CONTINU

Moteur à courant continu MACHINE A COURANT CONTINU I. PESENTATION MACHINE A COUANT CONTINU Une machine à courant continu est un convertisseur réversible rotatif d'énergie. Lorsque l'énergie électrique est trasformée en énergie mécanique, la machine fonctionne

Plus en détail

Circulation thermohaline et variation de la salinité

Circulation thermohaline et variation de la salinité Circulation thermohaline et variation de la alinité Mie en évidence de variation de la concentration de la olution lor du changement d état de l eau de mer à l aide d une meure phyique : celle de la conductimétrie.

Plus en détail

Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée

Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée Objectifs Tracer la caractéristique à vide de la machine synchrone. Déterminer les éléments du modèle équivalent représenté ci-contre.

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

www.atv.fr Amortisseurs Pince-rails de chocs

www.atv.fr Amortisseurs Pince-rails de chocs www..fr mortieur Pince-rail de choc compener page Technologie 0 Contruction et fonctionnement 03 Symbole Formule de bae 04 Ca de charge Groupe de charge et utiliation 05 Ca de charge et utiliation 06 Déignation

Plus en détail

Estimation d un ratio

Estimation d un ratio Chapitre 6 Etimation d un ratio Dan ce chapitre, nou étudion l etimation d un ratio qui et une fonction non linéaire de deux totaux L etimation ur un domaine qui et un exemple d application de l etimation

Plus en détail

Questionnaire à choix multiple : Théorie générale des convertisseurs électromagnétiques

Questionnaire à choix multiple : Théorie générale des convertisseurs électromagnétiques Chapitre 2 : Théorie générale des convertisseurs électromagnétiques Questionnaire à choix multiple : Théorie générale des convertisseurs électromagnétiques Corrigé 1. Compléter la phrase : Le couple électromagnétique

Plus en détail

Courant alternatif. Université de Genève 21.1 M. Pohl

Courant alternatif. Université de Genève 21.1 M. Pohl Courant alternatif Au lieu d avoir toujours la même polarité, chaque borne d un générateur de tension alternative est positive puis négative en alternance. Les électrons du courant se déplacent dans un

Plus en détail

Impact de l éolien sur le réseau de transport et la qualité de l énergie

Impact de l éolien sur le réseau de transport et la qualité de l énergie Journée du Club EEA «Ouverture de marché de l'électricité», 15 et 16 mar 26, Supélec, Gif-ur-Yvette 1 Impact de l éolien ur le réeau de tranport et la qualité de l énergie B. Robyn 1,2, A. Davigny 1,2,

Plus en détail

Cours 5. Moteurs électriques

Cours 5. Moteurs électriques Cours 5. Moteurs électriques 1. INTRODUCTION 2. MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASÉS 3. MOTEURS ASYNCHRONES MONOPHASÉS 4. MOTEURS SYNCHRONES À COURANT CONTINU 6. MOTEURS PAS À PAS Ces diapositives sont nouvelles

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

Caractérisation de l interface Si/SiO 2 par mesure C(V)

Caractérisation de l interface Si/SiO 2 par mesure C(V) TP aractériation de l interface Si/SiO par meure (V) aractériation de l interface Si/SiO par meure (V) Introduction p I Effet de champ à l interface Si/SiO p Fonctionnement d une capacité MOS p Principe

Plus en détail

Machines synchrones. Gérard-André CAPOLINO. Machines synchrones

Machines synchrones. Gérard-André CAPOLINO. Machines synchrones Gérard-ndré CPOLINO 1 Machine à pôles lisses Concept (machine à 2 pôles) Le stator est un circuit magnétique circulaire encoché Un bobinage triphasé est placé dans les encoches Le rotor est également un

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Electricité et magnétisme

Electricité et magnétisme Le champ magnétique Activité 1 a) O α S N s G n b) Bobine O s G n α I Document 1 Une petite aiguille aimantée suspendue par son centre de gravité G à un fil sans torsion est placée au voisinage d un aimant

Plus en détail

La production et le transport de l électricité

La production et le transport de l électricité Comment produire simplement une tension alternative? Connecter les deux bornes d une bobine à un oscilloscope À l aide d un moteur, faire tourner un aimant devant la bobine (doc ) Observer sur l oscillogramme

Plus en détail

E = k. La vitesse est nulle, la FEM E est nulle aussi. Ce = k. Um = E + R Im. 2 π 60 II CONSTITUTION D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU

E = k. La vitesse est nulle, la FEM E est nulle aussi. Ce = k. Um = E + R Im. 2 π 60 II CONSTITUTION D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU COURS TELN CORRIGÉ STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU À AIMANT PERMANENT page 1 / 6 A PRÉSENTATION Beaucoup d'appplications nécessitent un couple de démarrage élevé. Le Moteur à

Plus en détail

LA CHARGE SANS CONTACT

LA CHARGE SANS CONTACT Epreuve commune de TIPE Session 2012 Ariel SHEMTOV - 25269 LA CHARGE SANS CONTACT PLAN I. PRESENTATION DU MONTAGE ETUDE THEORIQUE 1) Dispositif, lois physiques régissant son fonctionnement 2) Circuit électrique

Plus en détail

Contrôle du couple électromagnétique d'une machine asynchrone par la méthode du flux orienté.

Contrôle du couple électromagnétique d'une machine asynchrone par la méthode du flux orienté. Contrôle du couple électromagnétique d'une machine asynchrone par la méthode du flux orienté. Le principe du contrôle du couple électromagnétique par la méthode du flux orienté est basé sur la connaissance

Plus en détail

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24 COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PRO ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE IN DU COURS {? heures} Page 1 sur 24 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs

Plus en détail

Exercice : Calcul des délais dans une réseau

Exercice : Calcul des délais dans une réseau Exercice : Calcul de délai dan une réeau L objectif principal de cet exercice et de comprendre le calcul du délai de bout en bout d un meage (délai de tranfert) dan un réeau en terme de : - délai de tranmiion

Plus en détail

TP 5 : le transformateur monophasé

TP 5 : le transformateur monophasé TP : Le tranformateur monophaé I. But du TP : Étude d un tranformateur monophaé. II. Rappel théorique TP 5 : le tranformateur monophaé II.1. Préentation Le tranformateur et contitué d une carcae métallique

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 06 heures SESSION 2014 ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE Le sujet est composé de trois problèmes (A, B, et C) pouvant être traités de façon indépendante. Il comporte

Plus en détail

Probabilités conditionnelles

Probabilités conditionnelles 22 Probabilités conditionnelles Ω, B, P est un espace probabilisé. 22. Définition et propriétés des probabilités conditionnelles Considérons l expérience aléatoire qui consiste à lancer deux fois un dé

Plus en détail

Paramètres clés pour la conception d une machine pentaphasée à aimants à double polarité

Paramètres clés pour la conception d une machine pentaphasée à aimants à double polarité SYPOSIU DE GENIE ELECTRIQUE (SGE 4) : EF-EPF-GE 04, 8-0 JUILLET 04, ENS CACHAN, FRANCE Paramètre clé pour la conception d une machine pentaphaée à aimant à double polarité Huein ZAHR,, Franck SCUILLER,

Plus en détail

Précipitation - Produit de solubilité

Précipitation - Produit de solubilité Précipitation Produit de olubilité A Introduction : Lor de l addition de certain ion ( O H, Cl,...) dan une olution contenant de cation métallique, nou contaton qu il apparaît une phae olide. L apparition

Plus en détail

induit collecteur arbre + palier ventilateur

induit collecteur arbre + palier ventilateur G. Pinson - Physique Appliquée Machine à courant continu - C32 / C32 - Machine à Courant Continu (MCC) à excitation séparée à courant continu Constitution (schéma simplifié). Exemple : moteur à deux paires

Plus en détail

Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H. Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo

Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H. Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo 1 Table des matières 1 PWM 3 1.1 Principe général........................... 3 1.1.1 Intérêt.............................

Plus en détail

Limites de la topologie algorithmique

Limites de la topologie algorithmique Chapitre 8 Limite de a topoogie agorithmique On montre ici que certain probème topoogique fondamentaux ont indécidabe. C et en particuier e ca pour e probème de a contractibiité d un acet dan un compexe

Plus en détail

Précisions pour calculer et choisir l'amortisseur correcte

Précisions pour calculer et choisir l'amortisseur correcte Aortieur ydraulique Pour trouver l'aortieur de fin de coure ou en ontage fixe de notre gae qui correpond à votre application, il uffit de replir notre quetionnaire. Enuite nou calculeron et coiiron l'aortieur

Plus en détail

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu 15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu Sommaire Exercice MCC01 : machine à courant continu Exercice MCC02 : machine à courant continu à excitation indépendante Exercice

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes Optique Vitee de la lumière Meure avec de impulion lumineue courte LEYBOLD Fiche d expérience de phyique Détermination de la vitee de la lumière dan l air à partir de la ditance parcourue et du temp de

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère )

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère ) ÉLECTRICITÉ / Travail ( W ) en joule En translation : W = F.d Puissance mécanique ( P ) en watt Champ électrique uniforme ( e ) en volt/mètre Travail de la force électrique ( W ) en joule Champ et potentiel

Plus en détail

Exercices Electricité

Exercices Electricité Exercices Electricité EL1 Champ électrique 1 Deux charges ponctuelles Soit une charge ponctuelle q1 27 C située en x 0 et une charge q2 3 C en x 1m. a) En quel point (autre que l infini) la force électrique

Plus en détail

Cours d électrotechnique

Cours d électrotechnique Cours d électrotechnique LES MACHINES A COURANT ALTERNATIF MACHINE STATIQUE A COURANT ALTERNATIF Les machines électriques statiques à courant alternatif - Table des matières générales TABLE DES MATIERES

Plus en détail

MACHINES SYNCHRONES. Cours et Problèmes. Claude CHEVASSU. version du 5 février 2014

MACHINES SYNCHRONES. Cours et Problèmes. Claude CHEVASSU. version du 5 février 2014 L3 MACHINES SYNCHRONES Cours et Problèmes Claude CHEVASSU version du 5 février 2014 Table des matières 1 Machines synchrones 1 1.1 Symboles.................................. 2 1.2 Construction - Principe.........................

Plus en détail

La firme cherche les qtés q, K et L, solutions du programme d équilibre suivant :

La firme cherche les qtés q, K et L, solutions du programme d équilibre suivant : Chapiitre 8 :: La fonctiion d offre Ce chapitre analyse l objectif d une firme qui ne produit qu un seul produit, fourni en qté q, avec 2 facteurs de production K et L. On écrit : q = F (K,L) On suppose

Plus en détail

ÉDUCATION, FORMATION ET CROISSANCE

ÉDUCATION, FORMATION ET CROISSANCE ÉDUCATION, FORMATION ET CROISSANCE CORRECTION DU PARTIEL Le 16 juillet 2017 à 0:35 Soient kt) le tock de capital phyique d une économie à l intant t, Lt) la population qui croît au taux contant n > 0,

Plus en détail

FREINAGE MOTEUR ASYNCHRONE Le freinage problématique

FREINAGE MOTEUR ASYNCHRONE Le freinage problématique Le freinage problématique PAGE : 1 Le freinage doit être immédiat lors de l appuie sur AU Hors dispositifs électroniques Frein à appel de courant Dans le cas du frein à appel de courant, c'est l'alimentation

Plus en détail

Chapitre Contrôleur proportionnel (P)

Chapitre Contrôleur proportionnel (P) Chapitre 7 Contrôleur On a vu dan le chapitre précédent le différent type de ytème aini que le paramètre qui le définient. Souvent, pour de ytème ou étude, il y a quelque paramètre dont on déire améliorer,

Plus en détail

Chapitre 4 MODELISATION DE LA MACHINE A COURANT CONTINU

Chapitre 4 MODELISATION DE LA MACHINE A COURANT CONTINU 3.4.3 Moteur asynchrone à cage d écureuil C est de loin le moteur le plus utilisé. Son design est surtout prévu pour les applications à vitesse constante. De plus, afin de réduire son courant de démarrage,

Plus en détail

1.1. Remplacer le début des phrases suivantes par : «La tension aux bornes d un(e)» ou «L intensité du courant dans un(e)».

1.1. Remplacer le début des phrases suivantes par : «La tension aux bornes d un(e)» ou «L intensité du courant dans un(e)». BTS 2003 Le problème porte sur l impression de tickets de caisse du système de distribution de cartes d entrée de piscine. Dans la première partie, on étudiera l impression thermique de tickets de caisse,

Plus en détail

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION

TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION P6 : ALIMNAION A DCOUPAG : HACHUR SRI CONVRISSUR SAIQU ABAISSUR D NSION INRODUCION Le réeau alternatif indutriel fournit l énergie électrique principalement ou de tenion inuoïdale de fréquence et d amplitude

Plus en détail

Introduction à l étude des Corps Finis

Introduction à l étude des Corps Finis Introduction à l étude des Corps Finis Robert Rolland (Résumé) 1 Introduction La structure de corps fini intervient dans divers domaines des mathématiques, en particulier dans la théorie de Galois sur

Plus en détail

CHAPITRE III. Les instruments de mesure. Manipulation de l oscilloscope et du GBF L OSCILLOSCOPE

CHAPITRE III. Les instruments de mesure. Manipulation de l oscilloscope et du GBF L OSCILLOSCOPE ISTS ERE NNEE CHPITRE III TRU PRTIQUES Le intrument de meure Manipulation de l ocillocope et du GBF L OSCILLOSCOPE. INTRODUCTI : Le circuit électrique qui vou ont familier comprennent eentiellement un

Plus en détail

ENSIEG. Simulation de dispositifs électromagnétiques par Flux2D. BE3f : Etude d'une machine asynchrone triphasée à cage (Février 2002)

ENSIEG. Simulation de dispositifs électromagnétiques par Flux2D. BE3f : Etude d'une machine asynchrone triphasée à cage (Février 2002) ENSIEG Simulation de dispositifs électromagnétiques par Flux2D BE3f : Etude d'une machine asynchrone triphasée à cage (Février 2002) 1 But de l'étude Il s'agit d'étudier l'influence des paramètres électriques

Plus en détail

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles CHAPITRE 1 ANALYSE DES SYSTÈMES 1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles L objectif de ce TD est de montrer que l outil équation différentielle

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

ILOT DE SOUDAGE PAR POINTS Dossier Technique Page T1

ILOT DE SOUDAGE PAR POINTS Dossier Technique Page T1 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION ET DE LA FORMATION LYCEE HANNIBAL DE L'ARIANA Devoir de contrôle N 3 2013 SECTION EPREUVE TECHNIQUE :4 ème Sciences TECHNIQUE DUREE : 4 heures Kaâouana Ismail

Plus en détail

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU Les machines à courant continu sont réversibles. Elles peuvent devenir génératrices ou moteur. Energie mécanique GENERATRICE CONVERTIR L ENERGIE Energie électrique

Plus en détail

LA BOBINE ET LE DIPOLE RL

LA BOBINE ET LE DIPOLE RL LA BOBINE ET LE DIPOLE RL Prérequis 1. Cocher les ou la bonne réponse Un champ magnétique peut être produit par : un aimant permanant; un corps isolant un corps aimanté un fil de cuivre un solénoïde parcourue

Plus en détail

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE ( Leçon 6 ) LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Les moteurs asynchrones triphasés représentent plus de 80 % du parc moteur électrique. Ils sont utilisés pour transformer l énergie

Plus en détail

Circuits triphasés équilibrés

Circuits triphasés équilibrés Chapitre 3 Circuits triphasés équilibrés Les circuits triphasés forment la base du réseau de distribution de l électricité. On se sert de circuits triphasés entre les génératrices et les réseaux industriels

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ANALYSE DE CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ANALYSE DE CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : 8 ANALYSE

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.lifeinsuranceinsights.com/life-insurance-2/what-will-your-hobby-cost-you.

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.lifeinsuranceinsights.com/life-insurance-2/what-will-your-hobby-cost-you. Erwan, d une mae de 65 kg, fait un aut de Bungee. Il tombe de 0 m avant que la corde du bungee commence à étirer. Quel era l étirement maximal de la corde i cette dernière agit comme un reort d une contante

Plus en détail

Questionnaire à choix multiple : Principe de fonctionnement des convertisseurs électromagnétiques à champ tournant

Questionnaire à choix multiple : Principe de fonctionnement des convertisseurs électromagnétiques à champ tournant Chapitre 3 : Principe de fonctionnement des convertisseurs électromagnétiques à champ tournant Questionnaire à choix multiple : Principe de fonctionnement des convertisseurs électromagnétiques à champ

Plus en détail

EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante.

EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante. EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante - 2- L énergie potentielle de pesanteur du wagon dépend : du

Plus en détail

CH.3 PROBLÈME DE FLOTS

CH.3 PROBLÈME DE FLOTS H.3 PROLÈME E FLOTS 3.1 Le réeaux de ranpor 3.2 Le flo maximum e la coupe minimum 3.3 L'algorihme de Ford e Fulkeron 3. Quelque applicaion Opi-comb ch 3 1 3.1 Le réeaux de ranpor Réeau de ranpor : graphe

Plus en détail

INDEX COLONNE PORTE BOBINES AVEC TENDEUR DE FIL BOBINEUSE POUR MOTEURS ET TRANSFORMATEURS BOBINEUSE DIDACTIQUE POUR MOTEURS

INDEX COLONNE PORTE BOBINES AVEC TENDEUR DE FIL BOBINEUSE POUR MOTEURS ET TRANSFORMATEURS BOBINEUSE DIDACTIQUE POUR MOTEURS INDEX BOBINEUSES BOBINEUSE MANUELLE COLONNE PORTE BOBINES AVEC TENDEUR DE FIL BOBINEUSE POUR MOTEURS BOBINEUSE POUR MOTEURS ET TRANSFORMATEURS BOBINEUSE DIDACTIQUE POUR MOTEURS DL 1010B DL 1010D DL 1012Z

Plus en détail

Définition de nouvelles structures de circuits magnétiques de machines AC utilisant des tôles à grains orientés

Définition de nouvelles structures de circuits magnétiques de machines AC utilisant des tôles à grains orientés Univerité Lille Nord de France Ecole doctorale cience pour l ingénieur ED SPI 72 F.S.A - Univerité d Artoi Définition de nouvelle tructure de circuit magnétique de machine AC utiliant de tôle à grain orienté

Plus en détail

Electronique de puissance et vitesse variable

Electronique de puissance et vitesse variable L électronique de puissance au service de la vitesse variable Ce cours utilise de nombreux ouvrages et sites web sur lesquels j ai repris des photos ou des diagrammes. Je tiens à remercier toutes les personnes

Plus en détail

Définitions. Si E = F on dit. (x, y) / G R signifie que x n est pas en relation avec y. 32/137. Exemple

Définitions. Si E = F on dit. (x, y) / G R signifie que x n est pas en relation avec y. 32/137. Exemple I Introduction II Wims Cours de Mathématiques IUT Orsay DUT INFORMATIQUE 1A - Semestre 1 III Calcul ensembliste IV Relations binaires, applications V Logique VI Raisonnement par récurrence, suites récurrentes

Plus en détail

CHAPITRE CP2 C Conversions électromécaniques

CHAPITRE CP2 C Conversions électromécaniques PSI rizeux Ch. CP2: Conversions électromécaniques 13 CHAPITRE CP2 C Conversions électromécaniques Comme nous allons le voir, il est possible (et nécessaire ) de convertir l énergie électrique en énergie

Plus en détail

La machine synchrone

La machine synchrone Département d Electricité, Electronique et Informatique (Institut Montefiore) Notes théoriques du cours ELEC0014 Introduction to electric power and energy systems La machine synchrone Thierry VAN CUTSEM

Plus en détail

Licence de Sciences et Technologies. Fiche de cours 1 - Nombres réels.

Licence de Sciences et Technologies. Fiche de cours 1 - Nombres réels. Licence de Sciences et Technologies EM21 - Analyse Fiche de cours 1 - Nombres réels. On connaît les ensembles suivants, tous munis d une addition, d une multiplication, et d une relation d ordre compatibles

Plus en détail

Commande d un système linéaire.

Commande d un système linéaire. PSI Brizeux Ch. E4: Commande d un ytème linéaire - Le ocillateur à boucle de réaction 43 CHAPITRE E4 Commande d un ytème linéaire. Le ocillateur à boucle de réaction On peut claer le ytème en deux catégorie

Plus en détail

LES TENSIONS ALTERNATIVES

LES TENSIONS ALTERNATIVES LES TENSIONS ALTERNATIVES CORRIGES DES EXERCICES Exercice n 1 page 129 1- La tension délivrée par une pile est continue alors que celle délivrée par un alternateur est variable. 2- Un voltmètre branché

Plus en détail

Les circuits réactifs (21)

Les circuits réactifs (21) Comment ça marche? Les circuits réactifs (21) L'adaptation (1) Transformateurs inductifs Par le radio-club F6KRK Après avoir vu l'usage des circuits réactifs dans les filtres fréquentiels, nous allons

Plus en détail

SERVOMOTEURS BRUSHLESS NX8

SERVOMOTEURS BRUSHLESS NX8 SERVOMOTEURS BRUSHLESS NX8 Les nouveaux servomoteurs NX8 complètent la famille brushless Parvex en offrant des couples de 16 à 64 Nm. La série NX s'étend donc maintenant de 0.45 Nm à 64 Nm. Comme les autres

Plus en détail

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE ours d électricité L THEORE SR L ELETRTE LES NOTONS DE BSE Le courant alternatif PRTE N : LES OMPOSNTS PSSFS La théorie sur l électricité - les notions de base - Le courant alternatif RL TBLE DES MTERES

Plus en détail

TP REDRESSEMENT MONOPHASE NON COMMANDE

TP REDRESSEMENT MONOPHASE NON COMMANDE P REDRESSEMEN MONOPHASE NON COMMANDE FAREIE MAHIEU KERJEAN MICKAEL Ce P porte ur l étude d un convertieur tatique : le redreeur (rectifier). Le but d un redreement et d obtenir en ortie du convertieur

Plus en détail