Juillet [ en Bretagne] Contrat de projets. Etat-Région

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Juillet 2007. [ en Bretagne] Contrat de projets. Etat-Région"

Transcription

1 Juillet 2007 [ en Bretagne] Contrat de projets Etat-Région

2 ( Sommaire SOMMAIRE ( Résumé... p. 2 Les entreprises... p. 2 Les apprentis... p. 4 Après la rupture... p. 7 Les femmes apprenties... p. 8 Annexes... p. 9 Méthodologie Ces données sont issues de SANAA (Système Automatisé National pour l Alternance et l Apprentissage - base de données construite à partir de la saisie des imprimés CERFA d apprentissage), en provenance de trois sources : - du Conseil Régional pour les ruptures hors période d essai, - de la DRTEFP et de l ITEPSA pour les ruptures pendant la période d essai. Les trois sources ont été réunies et les doublons entre ces différentes sources éliminés. La reconstitution des trajectoires des apprentis sur la période d observation ( ) a permis de déterminer l enchaînement et de comptabiliser les ruptures de contrat. Les ruptures de contrat sont déterminées au regard du contrat de travail ; il y a rupture de contrat lorsque la date prévisionnelle de fin de contrat n est pas atteinte. Un apprenti peut signer plusieurs contrats sur la période d observation (en moyenne 1,1 par apprenti). Ceci explique la différence entre le nombre et le nombre de jeunes qui ont enregistré une rupture de contrat. Des taux de rupture brut et net sont calculés. Le taux de rupture brut mesure, parmi l ensemble signés, la part sur la période d étude. Le taux de rupture net mesure, parmi l ensemble des apprentis, la part des apprentis en situation de rupture ne poursuivant pas dans le dispositif d apprentissage sur la période d étude. Ruptures d'apprentissage en Bretagne 1

3 ( Résumé RÉSUMÉ ( Période d étude Années et Taux de rupture brut 29,8% Pour 100 contrats d'apprentissage signés, 30 sont Taux de rupture net 22,0% Pour 100 jeunes démarrant en apprentissage, 78 finissent leur apprentissage Sur les années et , contrats d apprentissage ont été conclus par jeunes. Parmi ces contrats, ont été, soit un taux de rupture (brut) de 29,8%. La rupture pendant la période d essai (soit les 2 premiers mois du contrat) concerne contrats, soit 31,5% des ruptures. L âge (16-17ans), le sexe (les jeunes femmes), le premier niveau de qualification visée (CAP-BEP), apparaissent comme des facteurs à risque pour les ruptures ainsi que certaines formations (hôtellerie - restauration, cuisine, boulangerie) et donc les secteurs associés, hôtellerie - restauration et IAA. Sur 100 jeunes s engageant dans la voie de l apprentissage, 22 ne poursuivent pas dans cette voie. ( Les entreprises LES ENTREPRISES ( Un tiers rompu dans les TPE Durant ces deux années, entreprises ont conclu un contrat d apprentissage. 80% sont signés dans les entreprises de moins de 20 salariés et plus de la moitié dans les entreprises de moins de 5 salariés. Ce sont aussi parmi ces entreprises que les taux de rupture sont les plus importants. Parmi ces très petites entreprises, ce sont dans les entreprises de 1 à 4 et 5 à 9 salariés que les taux de rupture sont les plus élevés. 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 30,6% 12,9% 38,9% 33,3% 32,8% 19,0% 9,6% 28,2% Taux de rupture moyen 29,8% 8,4% 23,3% 11,2% 17,3% 0 salarié 1 à 4 5 à 9 10 à à et + Taille de l entreprise Taux de rupture 1 contrat sur 3 rompu dans les entreprises de 1 à 4 salariés Ruptures d'apprentissage en Bretagne 2

4 Un contrat sur deux rompu dans l hôtellerie restauration Deux secteurs d activités concentrent près de la moitié des contrats signés : la construction (5 538 contrats, 25% du total) et le commerce - réparation automobile et d'articles domestiques avec contrats (23,2%). Les industries agricoles et alimentaires arrivent au 3 ème rang avec contrats conclus et l hôtellerie-restauration au 4 ème rang (2 815 contrats). L hôtellerie-restauration enregistre le plus fort taux de rupture avec 1 contrat sur 2 rompu. Pour les industries agricoles et alimentaires (essentiellement la boulangerie), c est un contrat sur 3 qui est rompu avant son terme. Il existe cependant des disparités au sein de ces secteurs d activité. Dans les industries agricoles et alimentaires, la pâtisserie a un taux de rupture de 43,2%, la cuisson de produits de boulangerie de 50%. Pour la construction, la plâterie enregistre un taux de 32,3%, l installation d équipements thermiques et de climatisation un taux de 19,0%. Construction Commerce-réparations automobile et d'articles domestiques Industries agricoles et alimentaires Hôtels et restaurants Services collectifs, sociaux et personnels Agriculture, chasse, sylviculture Immobilier, location et services aux entreprises Activités financières Autres industries manufacturières Métallurgie et travail des métaux Fabrication d'équipements électriques et électroniques Fabrication de machines et équipements 1,5% 7,4% 1,2% 1,1% 1,1% 1,1% 5,1% 3,2% Taux de rupture moyen 29,8% 7,0% 13,6% 12,7% 21,6% 25,0% 26,2% 23,2% 26,2% 26,3% 29,5% 24,1% 24,2% 23,1% 22,6% 34,8% 51,3% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% Rupture XXX contrats signés Voir les résultats détaillés dans les annexes 1 et 2 Des taux de rupture variables selon les territoires Contrats signés Taux de rupture Côtes d Armor 19,5% 25,5% Finistère 23,8% 29,8% Ille-et-Vilaine 32,3% 29,9% Morbihan 24,4% 33,0% Les résultats présentés sur cette carte sont une photographie de la répartition signés selon la commune d implantation de l entreprise et des taux de ruptures suivant les pays. Il est important de noter que ces résultats sont fortement corrélés avec la localisation de l offre de formation et des secteurs d activité employeurs. Source : SANAA Brest Morlaix 27,1 32,4 de c ontrats signés par c ommune d'implantation de l'entrepris e Taux de rupture des c ontrats d apprentissage par pays d'implantation de l entreprise 36,4% 31,5-36,4% 29,8-31,5% 28,0-29,8% 25,2-28,0% 19,9-25,2% Cornouaille 31,7 28,8 Trégor-Goëlo 25,8 Centre-Ouest Bretagne Lorient 36,4 Guingamp 25,2 Auray 32,4 Pontivy 30 St-Brieuc 26,1 Centre-Bretagne 19,9 Dinan 26,8 33,2 St-Malo 31,5 Rennes 30,4 Ploërmel - Coeur de Bretagne 30,9 Vallons de Vilaine Redon et 26,9 Vilaine Vannes 32,5 Brocéliande 28,7 Fougères 27,1 Vitré 28 Sources : Claritas Francièmes (Tous droits réservés) SANAA - Traitement GREF Bretagne Ruptures d'apprentissage en Bretagne 3

5 ( Les apprentis LES APPRENTIS ( Une population fortement masculine mais un taux de rupture plus important pour les femmes Contrats signés Taux de rupture Femme 28,7% 32,6% Homme 71,3% 28,6% apprentis ont signé un contrat au cours des années 2003 à Un même apprenti peut signer plusieurs contrats d apprentissage sur cette période : le nombre moyen conclu par apprenti est de 1,1. 3 apprentis sur 10 sont des femmes. Les contrats d apprentissage signés par les femmes enregistrent un taux de rupture de 32,6% alors que ce taux est de 28,6% pour les hommes. Les 16/17 ans plus vulnérables à la rupture Près de la moitié des jeunes ont moins de 18 ans à la signature du contrat d apprentissage. Cette population est la plus concernée par les ruptures d apprentissage (taux allant de 29,6% à 36,0%). Ainsi, plus d un tiers des jeunes âgés de 16 et 17 ans rompt son contrat. Ce sont aussi ces derniers qui connaissent le plus fort taux de rupture pendant la période d essai. 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 29,6% 9,3% 35,3% 36,0% 23,6% 28,9% 16,8% 17,0% 25,8% 11,7% Taux de rupture Taux de rupture moyen 29,8% 22,7% 21,1% 21,4% 7,9% 5,5% 8,3% 15 ans 16 ans 17 ans 18 ans 19 ans 20 ans 21 ans 22 ans et + Un taux de rupture qui décroît avec l élévation du niveau de formation Contrats signés Taux de rupture Niveau CAP - BEP 68,2% 34,5% Niveau BAC 20,0% 23,1% Niveau BAC+2 7,4% 17,8% Niveau BAC+3 2,9% 6,3% Niveau Bac +5 et plus 1,4% 5,3% 68,2% signés pendant les années 2003 à 2005 concernent un diplôme de niveau CAP-BEP, 20,0% un diplôme de niveau Bac, 7,4% un diplôme de niveau BTS-DUT, les 4,3% restant des diplômes de niveaux Licence et supérieur. Le taux de rupture décroît avec le niveau de formation, il varie de 34,5% au niveau CAP-BEP à 5,3% au niveau Master ou ingénieur. A noter qu au niveau CAP-BEP, le taux de rupture est plus élevé pour un CAP que pour un BEP. Voir les résultats détaillés dans l'annexe 3 Ruptures d'apprentissage en Bretagne 4

6 9 contrats signés sur 10 sont concentrés sur 10 GFE* 16,7% signés concernent des formations dans le GFE Production alimentaire - Cuisine (3 700 contrats), 13,3% dans le GFE Commerce et distribution (2 900 contrats) et 11,9% dans le GFE Bâtiment : équipements et finition (2 600 contrats). 3 GFE rassemblent le même nombre (1 900 contrats soit 9%) : le Paramédical - Travail social - Soins personnels, l Hôtellerie - Restauration - Tourisme - Loisirs et la Mécanique - Automatismes. Un contrat sur deux est rompu dans le GFE Hôtellerie - Restauration - Tourisme - Loisirs. D autres GFE enregistrent également des taux de rupture élevés mais avec un faible nombre : les GFE Pêche - Mer - Aquaculture (45,2%), Textile - Habillement - Cuir (38,9%) et Nettoyage - Assainissement - Environnement - Sécurité (33,5%). * GFE : Groupe Emploi Formation Voir croisement GFE et secteur : annexes 5 et 6 Production alimentaire - Cuisine Commerce et distribution Bâtiment : équipement et finitions Paramédical - Travail social Soins personnels Mécanique - Automatismes Hôtellerie - Restauration Tourisme - Loisirs Travail du bois Agriculture Bâtiment - Gros œuvre Génie civil - Extraction Electricité - Electrotechnique Electronique 4,7% 4,5% Taux de rupture moyen 29,8% 16,7% 38,6% 13,3% 29,9% 11,9% 26,1% 9,0% 22,8% 8,9% 20,9% 8,5% 5,9% 5,8% 23,2% 25,6% 27,8% 27,6% 51,1% Rupture 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 31,5% sont pendant la période d essai, 4% après l examen Construction Commerce et réparation automobile Boulangerie - Pâtisserie Hôtels et restaurants Coiffure et esthétique Agriculture Immobilier, services aux entreprises 3,2% 5,1% 7,0% 13,6% 12,7% 23,2% 21,8% Part moyenne des ruptures en période d essai 31,5% 24,9% 25,0% 26,8% 32,8% 33,7% 36,5% 38,0% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% Près d un tiers sont en période d essai. Les taux sont importants dans la boulangerie, la pâtisserie et l hôtellerie-restauration (plus de 35% sont pendant la période d essai). Ils sont plus bas en coiffure et dans le bâtiment (moins de 25%). Par contre, seulement 3,8% sont après le passage de l examen. Ces taux sont inférieurs à cette moyenne dans l agriculture, les hôtels et restaurants et la construction (respectivement 1,8% ; 2,4% et 3,0%). Ils sont proches de cette moyenne dans la boulangerie-pâtisserie et commerce et réparation automobile (4,5%). Le taux est élevé dans la coiffure et esthétique (10,8%). Part des ruptures en période d'essai Près de 2 contrats signés sur 3 concernent des jeunes issus de voie scolaire Près des deux tiers sur cette période sont signés par des jeunes qui viennent de la voie scolaire et un quart par des jeunes précédemment en apprentissage. Le taux de rupture est plus important lorsque le signataire était demandeur d emploi (38,9%), bénéficiaire du RMI ou de minima sociaux (39,5%) ou stagiaire de la formation professionnelle (42,0%). A noter que les femmes sont plus représentées parmi les demandeurs d emploi ou bénéficiaires du RMI ou de minima sociaux et, qu à ce titre, elles sont davantage touchées par les ruptures d apprentissage. Scolarité Apprentissage Salarié Chômage RMI, minima sociaux Autres (stage FPC, handicap ) 1,7% 1,3% 1,4% 4,2% Taux de rupture moyen 29,8% 30,0% 25,9% 27,7% 29,4% 35,1% 38,9% 39,5% 65,4% Rupture 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Ruptures d'apprentissage en Bretagne 5

7 Taux de rupture selon le pays de résidence de l apprenti Les résultats présentés sur cette carte sont une photographie de la répartition signés et des taux de rupture selon la commune et le pays de résidence de l apprenti. Il est important de noter que ces résultats sont fortement corrélés avec la localisation de l offre de formation et des secteurs d activité employeurs. Les contrats signés par les apprentis résidant dans les pays de Guingamp, Centre Bretagne, Vitré - Porte de Bretagne, Dinan, Fougères, Vallons de Vilaine, Saint-Brieuc et Trégor-Goëlo enregistrent de faibles taux de rupture (inférieurs à 29%). 12 pays de résidence sur 21 ont des taux de rupture inférieurs à la moyenne régionale (29,8%). A l opposé, les contrats des apprentis qui résident sur les pays de Lorient, Vannes et Rennes connaissent un taux de rupture supérieur ou égal à 33,6% (de 33,6% pour Rennes à 36,7% pour Lorient). Brest Morlaix 27,3 30,3 de c ontrats signés selon la résidence de l apprenti Taux de rupture des c ontrats d apprentissage selon la commune de résidence de l apprenti 33,6 % - 36,7% 31,3-33,6% 29,8-31,3% 29,1-29,8% 25,6-29,1% 21,4-25,6% Cornouaille 31,7 29,6 Trégor-Goëlo 27,8 Centre-Ouest Bretagne Lorient 36,7 Guingamp 22,9 Auray 32,0 Pontivy 29,6 St-Brieuc 27,7 Centre-Bretagne 21,6 Brocéliande Ploërmel - Coeur 29,7 de Bretagne Vannes 34,3 31,3 Dinan 26,7 29,1 St-Malo 32,8 Rennes Vallons de Vilaine 27,4 Redon et Vilaine Fougères 26,9 Vitré 25,6 Sources : Claritas Francièmes (Tous droits réservés) SANAA - Traitement GREF Bretagne 33,6 La mobilité des apprentis Les distances moyennes parcourues entre le lieu de résidence et le CFA sont supérieures à celle parcourues entre le lieu de résidence et l entreprise (3 fois plus élevées en moyenne : 14,7 Km entre lieu de résidence et entreprise et 51 Km entre domicile et CFA). L allongement des distances domicile/cfa et domicile/entreprise ne semble pas avoir un impact déterminant sur les ruptures d apprentissage. En effet, aussi bien pour des ruptures de contrat que pour l ensemble, des distances moyennes parcourues entre le lieu de résidence et l entreprise sont : - faibles pour un apprenti résidant dans les pays de Rennes, Lorient, Vannes, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Cornouaille ou Fougères (6 pays sur 8 ont des taux de rupture supérieurs à la moyenne régionale) ; - supérieures à la moyenne régionale pour celui résidant dans les pays de Trégor-Goëlo, Vallons de Vilaine, Guingamp, Pontivy, Redon et Vilaine, Centre-Ouest Bretagne ou Centre Bretagne. Ces pays se caractérisent par des taux de rupture inférieurs à la moyenne régionale). Distance moyenne parcourue entre la commune de résidenc e et la c ommune d'implantation du CFA 222km 68 km 56 km 44 km 7km Sources : Claritas Francièmes (Tous droits réservés) SANAA - Traitement GREF Bretagne Ruptures d'apprentissage en Bretagne 6

8 ( Après la rupture APRÈS LA RUPTURE ( Près de 3 apprentis sur 4 ayant connu une rupture abandonnent le dispositif d apprentissage Plus d un apprenti sur 5 ayant signé un contrat ne poursuit pas le dispositif d apprentissage suite à une rupture de contrat Aucune rupture apprentis 69,7% 8,3% 22,0% Rupture avec nouveaux contrats apprentis Rupture sans poursuite en apprentissage apprentis Parmi les apprentis, n ont connu aucune rupture, qu ils aient conclu 1, 2 ou 3 contrats d apprentissage apprentis ont rompu au moins une fois un contrat (30,3% des apprentis). Sur les apprentis en situation de rupture, ont abandonné le dispositif d apprentissage. Ce sont donc des ruptures nettes. Le taux de rupture net est de ce fait de 22%. Ce qui signifie que, sur 100 apprentis qui signent un contrat d apprentissage, 22 rompent ce contrat et n en re-signent pas. A noter qu en cas de rupture, celles sans suite concernent proportionnellement plus les femmes que les garçons et plus les ans que les ans. Voir détail annexe 7 En cas de rupture suivie d un nouveau contrat d apprentissage, le nouveau contrat est signé : dans 9 cas sur 10, pour le même niveau de formation, dans 8 cas sur 10, pour le même métier ou dans la même famille de métiers (GFE), dans 8 cas sur 10, dans le même CFA, dans 7 cas sur 10, dans le même secteur professionnel. Ruptures d'apprentissage en Bretagne 7

9 ( Les femmes apprenties... LES FEMMES APPRENTIES... ( Concentration féminins sur cinq GFE Commerce et distribution Paramédical - Travail social Soins personnels Hôtellerie - Restaruation Tourisme - Loisirs Tertiaire de bureau Tertiaire spécialisé Production alimentaire Cuisine 8,0% 12,4% 7,0% 16,0% 13,6% Taux de rupture moyen 29,8% 23,0% 32,0% 32,9% 28,0% 22,0% 29,2% féminins Taux de rupture féminin Taux de rupture masculin 37,6% 46,3% 45,7% 55,2% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 90% d apprentissage conclus par les jeunes femmes se concentrent sur cinq GFE (Groupe Formation Emploi). Dans ces GFE, plus de 6 contrats sur 10 sont signés par des femmes à l exception du GFE Production Alimentaire - Cuisine. Le GFE qui rassemble le plus grand nombre féminins est le GFE Commerce - Distribution. Il représente 32% des contrats signés par les femmes. Le taux de rupture dans ce GFE est de 32,9% pour les femmes et 23,0% pour les hommes. Le taux de rupture est également nettement plus élevé chez les femmes dans le GFE Hôtellerie - Restauration - Tourisme - Loisirs (55,2% sont chez les femmes contre 46,3% chez les hommes) et dans le GFE Production alimentaire - Cuisine (45,7% contre 37,6%). A l inverse, le taux de rupture est plus faible chez les femmes dans les GFE très féminisés tels que les GFE Paramédical - Travail social - Soins Personnels et Tertiaire de bureau - Tertiaire spécialisé. Voir les résultats détaillés en annexe 4 Niveau de qualification plus élevé pour les femmes mais un taux de rupture plus important pour les niveaux égaux ou inférieurs au Bac Les femmes signent davantage au niveau Bac, Bac+ 2 et Bac+3. Les hommes sont plus présents sur au niveau CAP-BEP (72,6%). Les taux de rupture sont plus élevés cependant pour les femmes au niveau CAP-BEP puisque 4 contrats sur 10 signés par des femmes à ce niveau sont contre 3 contrats sur 10 pour les hommes. Niveau Contrats signés Femme Taux de rupture Contrats signés Homme Taux de rupture CAP-BEP 57,3% 42,1% 72,6% 32,1% BAC 26,2% 24,3% 17,6% 22,5% BAC+2 9,8% 17,9% 6,5% 17,8% BAC+3 5,3% 5,7% 1,9% 7,0% BAC+5 et plus 1,4% 2,4% 1,4% 6,4% Total 100,0% 32,6% 100,0% 28,6% Ruptures d'apprentissage en Bretagne 8

10 ( Annexe 1 CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES BRUTES PAR ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE (NAF 30) ( 9

11 NAF 30 Activité de contrats de contrats Taux de rupture AA Agriculture, chasse, sylviculture ,1% 332 5,0% 29,5% BA Pêche, aquaculture, services annexes 34 0,2% 14 0,2% 41,2% CA Extraction de produits énergétiques 1 0,0% 0,0% 0,0% CB Extraction de produits non énergétiques 12 0,1% 3 0,0% 25,0% DA Industries agricoles et alimentaires ,6% ,9% 34,8% DB Industrie textile et habillement 20 0,1% 6 0,1% 30,0% DC Industrie du cuir et de la chaussure 3 0,0% 0,0% 0,0% DD DE Travail du bois et fabrication d'articles en bois Industrie du papier et du carton ; édition et imprimerie 95 0,4% 21 0,3% 22,1% 75 0,3% 20 0,3% 26,7% DF Cokéfaction, raffinage, industries nucléaires 1 0,0% 0,0% 0,0% DG Industrie chimique 43 0,2% 3 0,0% 7,0% DH Industrie du caoutchouc et des plastiques 90 0,4% 15 0,2% 16,7% DI Fabrication d'autres produits minéraux non métalliques 50 0,2% 5 0,1% 10,0% DJ Métallurgie et travail des métaux 240 1,1% 58 0,9% 24,2% DK Fabrication de machines et équipements 234 1,1% 53 0,8% 22,6% DL Fabrication d'équipements électriques et électroniques 238 1,1% 55 0,8% 23,1% DM Fabrication de matériel de transport 162 0,7% 34 0,5% 21,0% DN Autres industries manufacturières 270 1,2% 65 1,0% 24,1% EA Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau 56 0,3% 2 0,0% 3,6% FA Construction ,0% ,0% 26,2% GA Commerce ; réparations automobile et d'articles domestiques ,2% ,4% 26,2% HA Hôtels et restaurants ,7% ,9% 51,3% IA Transports et communications 204 0,9% 16 0,2% 7,8% JA Activités financières 338 1,5% 25 0,4% 7,4% KA Immobilier, location et services aux entreprises 707 3,2% 153 2,3% 21,6% MA Education 24 0,1% 2 0,0% 8,3% NA Santé et action sociale 72 0,3% 9 0,1% 12,5% OA Services collectifs, sociaux et personnels ,0% 408 6,2% 26,3% NAF Inconnu 24 0,1% 10 0,2% 41,7% Total ,0% ,0% 29,8% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES BRUTES PAR ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE (NAF 30) 10

12 ( Annexe 2 CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES BRUTES PAR ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE (NAF 700) ( 11

13 NAF 700 Taux de rupture Part des ruptures pendant la période d essai Agriculture, chasse, sylviculture Réalisation et entretien de plantations ornementales 406 1,8% 112 1,7% 27,6% 41,1% Culture et élevage associés 231 1,0% 68 1,0% 29,4% 23,5% Elevage de bovins 103 0,5% 33 0,5% 32,0% 42,4% Horticulture - pépinières 88 0,4% 25 0,4% 28,4% 28,0% Services aux cultures productives 86 0,4% 25 0,4% 29,1% 44,0% Elevage de porcins 43 0,2% 7 0,1% 16,3% 28,6% Culture de légumes - maraîchage 32 0,1% 14 0,2% 43,8% 42,9% Elevage d ovins caprins et équidés 30 0,1% 14 0,2% 46,7% 7,1% Culture de céréales - cultures industrielles 27 0,1% 6 0,1% 22,2% 33,3% Elevage d autres animaux 26 0,1% 16 0,2% 61,5% 31,3% Autres activités 16 0,1% 3 0,0% 18,8% 0,0% Elevage de volailles 14 0,1% 3 0,0% 21,4% 0,0% Services annexes à l élevage 13 0,1% 5 0,1% 38,5% 40,0% Sylviculture 12 0,1% 1 0,0% 8,3% 0,0% Total ,1% 332 5,0% 29,5% 33,7% Pêche, aquaculture et services annexes Pêche 21 0,1% 10 0,2% 47,6% 10,0% Pisciculture aquaculture 13 0,1% 4 0,1% 30,8% 25,0% Total 34 0,2% 14 0,2% 41,2% 14,3% Extraction de produits énergétiques Total 1 0,0% 0 0,0% 0,0% 0,0% Extraction de produits non énergétiques Total 12 0,1% 3 0,0% 25,0% 0,0% Industries agricoles et alimentaires Boulangerie et boulangerie-patisserie ,9% ,2% 36,7% 35,0% Charcuterie 198 0,9% 69 1,0% 34,8% 47,8% Pâtisserie 176 0,8% 76 1,2% 43,2% 44,7% Production de viandes de boucherie 110 0,5% 32 0,5% 29,1% 25,0% Préparation industrielle de produits à base de viande 41 0,2% 5 0,1% 12,2% 40,0% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES BRUTES PAR ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE (NAF 700) 12

14 NAF 700 Taux de rupture Part des ruptures pendant la période d essai Cuisson de produits de boulangerie 40 0,2% 20 0,3% 50,0% 60,0% Fabrication industrielle de pain et de pâtisserie fraîche 32 0,1% 10 0,2% 31,3% 10,0% Autres activités 32 0,1% 3 0,0% 9,4% 0,0% Fabrication d aliments pour animaux de ferme 29 0,1% 1 0,0% 3,4% 100,0% Fabrication d autres produits laitiers 25 0,1% 4 0,1% 16,0% 25,0% Industrie du poisson 24 0,1% 2 0,0% 8,3% 50,0% Production de viandes de volaille 21 0,1% 2 0,0% 9,5% 0,0% Fabrication de lait liquide et de produits frais 20 0,1% 2 0,0% 10,0% 50,0% Biscotterie biscuiterie pâtisserie de conservation 18 0,1% 4 0,1% 22,2% 75,0% Fabrication de fromages 16 0,1% 4 0,1% 25,0% 0,0% Transformation et conservation de légumes 12 0,1% 1 0,0% 8,3% 0,0% Chocolaterie confiserie 12 0,1% 7 0,1% 58,3% 57,1% Industries alimentaires n.c.a. 12 0,1% 0 0,0% 0,0% 0,0% Total ,6% ,9% 34,8% 36,5% Industries textile et habillement Total 20 0,1% 6 0,1% 30,0% 50,0% Industries du cuir et de la chaussure Total 3 0,0% 0 0,0% 0,0% 0,0% Travail du bois et fabrication d articles en bois Fabrication de charpentes et de menuiseries 77 0,3% 19 0,3% 24,7% 15,8% Autres activités 18 0,1% 2 0,0% 11,1% 50,0% Total 95 0,4% 21 0,3% 22,1% 19,0% Industrie du papier et du carton - Edition et imprimerie Autre imprimerie (labeur) 37 0,2% 10 0,2% 27,0% 30,0% Autres activités graphiques 20 0,1% 7 0,1% 35,0% 28,6% Autres activités 18 0,1% 3 0,0% 16,7% 33,3% Total 75 0,3% 20 0,3% 26,7% 30,0% Cokéfaction, raffinage, industries nucléaires Total 1 0,0% 0 0,0% 0,0% 0,0% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES BRUTES PAR ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE (NAF 700) 13

15 NAF 700 Taux de rupture Part des ruptures pendant la période d essai Industrie chimique Autres activités 22 0,1% 2 0,0% 9,1% 0,0% Fabrication de parfums et de produits pour la toilette 11 0,0% 0 0,0% 0,0% 0,0% Fabrication de produits explosifs 10 0,0% 1 0,0% 10,0% 0,0% Total 43 0,2% 3 0,0% 7,0% 0,0% Industrie du caoutchouc et des plastiques Fabrication d emballages en matières plastiques 29 0,1% 9 0,1% 31,0% 0,0% Fabrication d éléments en matières plastiques pour la construction 20 0,1% 3 0,0% 15,0% 0,0% Fabrication de pièces techniques en matières plastiques 17 0,1% 1 0,0% 5,9% 0,0% Fabrication d autres articles en caoutchouc 15 0,1% 1 0,0% 6,7% 0,0% Autres activités 9 0,0% 1 0,0% 0,0% 0,0% Total 90 0,4% 15 0,2% 16,7% 0,0% Fabrication d autres produits minéraux non métalliques Travail de la pierre 21 0,1% 3 0,0% 14,3% 100,0% Autres activités 15 0,1% 0 0,0% 0,0% 0,0% Façonnage et transformation du verre plat 14 0,1% 2 0,0% 14,3% 0,0% Total 50 0,2% 5 0,1% 10,0% 60,0% Métallurgie et travail des métaux Chaudronnerie-tuyauterie 57 0,3% 14 0,2% 24,6% 28,6% Fabrication de menuiseries et fermetures métalliques 39 0,2% 17 0,3% 43,6% 23,5% Mécanique générale 39 0,2% 9 0,1% 23,1% 22,2% Autres activités 37 0,2% 8 0,1% 21,6% 37,5% Fabrication de constructions métalliques 36 0,2% 6 0,1% 16,7% 16,7% Fonderie de fonte 19 0,1% 1 0,0% 5,3% 0,0% Découpage emboutissage 13 0,1% 3 0,0% 23,1% 0,0% Total 240 1,1% 58 0,9% 24,2% 24,1% Fabrication de machines et équipements Réparation de matériel agricole 52 0,2% 12 0,2% 23,1% 16,7% Fabrication de matériel agricole 41 0,2% 10 0,2% 24,4% 10,0% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES BRUTES PAR ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE (NAF 700) 14

16 NAF 700 Taux de rupture Part des ruptures pendant la période d essai Autres activités 31 0,1% 5 0,1% 16,1% 40,0% Fabrication de machines pour l industrie agroalimentaire 30 0,1% 9 0,1% 30,0% 44,4% Fabrication d équipements aérauliques et frigorifiques industriels 22 0,1% 3 0,0% 13,6% 0,0% Fabrication d équipements de levage et de manutention 18 0,1% 5 0,1% 27,8% 20,0% Fabrication de moteurs et turbines 14 0,1% 5 0,1% 35,7% 40,0% Fabrication d articles de robinetterie 14 0,1% 4 0,1% 28,6% 25,0% Fabrication d appareils ménagers non électriques 12 0,1% 0 0,0% 0,0% 0,0% Total 234 1,1% 53 0,8% 22,6% 24,5% Fabrication d équipements électriques et électroniques Fabrication d appareils médicochirurgicaux 94 0,4% 21 0,3% 22,3% 0,0% Autres activités 57 0,3% 13 0,2% 22,8% 23,1% Fabrication d appareils de téléphonie 27 0,1% 8 0,1% 29,6% 12,5% Fabrication matériel distribution ou commande électrique basse tension 23 0,1% 3 0,0% 13,0% 0,0% Fabrication de matériels électriques n.c.a. 13 0,1% 4 0,1% 30,8% 0,0% Fabrication d équipements d aide à la navigation 12 0,1% 5 0,1% 41,7% 20,0% Fabrication d instrumentation scientifique et technique 12 0,1% 1 0,0% 8,3% 0,0% Total 238 1,1% 55 0,8% 23,1% 9,1% Fabrication de matériel de transport Fabrication de carrosseries automobiles 48 0,2% 9 0,1% 18,8% 33,3% Construction de véhicules automobiles 45 0,2% 5 0,1% 11,1% 20,0% Construction de bateaux de plaisance 24 0,1% 9 0,1% 37,5% 11,1% Autres activités 21 0,1% 5 0,1% 23,8% 20,0% Construction de navires civils 14 0,1% 3 0,0% 21,4% 0,0% Réparation navale 10 0,0% 3 0,0% 30,0% 33,3% Total 162 0,7% 34 0,5% 21,0% 20,6% Autres industries manufacturières Fabrication de meubles meublants 110 0,5% 25 0,4% 22,7% 32,0% Fabrication de meubles de cuisine 56 0,3% 12 0,2% 21,4% 25,0% Industries connexes de l ameublement 37 0,2% 10 0,2% 27,0% 60,0% Autres activités 26 0,1% 4 0,1% 15,4% 25,0% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES BRUTES PAR ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE (NAF 700) 15

17 NAF 700 Taux de rupture Part des ruptures pendant la période d essai Fabrication de meubles de bureau et de magasin 24 0,1% 6 0,1% 25,0% 33,3% Récupération de matières métalliques recyclables 17 0,1% 8 0,1% 47,1% 12,5% Total 270 1,2% 65 1,0% 24,1% 32,3% Production et distribution d électricité, de gaz et d eau Captage traitement et distribution d eau 24 0,1% 1 0,0% 4,2% 100,0% Production et distribution d électricité 16 0,1% 1 0,0% 6,3% 100,0% Autres activités 16 0,1% 0 0,0% 0,0% 0,0% Total 56 0,3% 2 0,0% 3,6% 100,0% Construction Menuiserie bois et matières plastiques 866 3,9% 225 3,4% 26,0% 28,9% Peinture 780 3,5% 220 3,3% 28,2% 25,0% Travaux d installation électrique 725 3,3% 167 2,5% 23,0% 29,9% Travaux de maconnerie générale 672 3,0% 207 3,1% 30,8% 20,3% Installation d eau et de gaz 532 2,4% 135 2,0% 25,4% 25,2% Réalisation de couvertures par éléments 396 1,8% 122 1,8% 30,8% 25,4% Revêtement des sols et des murs 270 1,2% 70 1,1% 25,9% 20,0% Installation d équipements thermiques et de climatisation 232 1,0% 44 0,7% 19,0% 25,0% Plâtrerie 226 1,0% 73 1,1% 32,3% 23,3% Terrassements divers démolition 145 0,7% 26 0,4% 17,9% 26,9% Menuiserie métallique serrurerie 140 0,6% 42 0,6% 30,0% 21,4% Construction de bâtiments divers 117 0,5% 35 0,5% 29,9% 25,7% Travaux de charpente 105 0,5% 25 0,4% 23,8% 24,0% Construction de maisons individuelles 85 0,4% 23 0,3% 27,1% 17,4% Construction de chaussées routières et de sols sportifs 56 0,3% 3 0,0% 5,4% 33,3% Réalisation de réseaux 41 0,2% 4 0,1% 9,8% 0,0% Travaux de finition n.c.a. 39 0,2% 8 0,1% 20,5% 25,0% Travaux d isolation 34 0,2% 6 0,1% 17,6% 33,3% Agencement de lieux de vente 33 0,1% 9 0,1% 27,3% 11,1% Autres activités 29 0,1% 5 0,1% 17,2% 0,0% Terrassements en grande masse 15 0,1% 2 0,0% 13,3% 50,0% Total ,0% ,0% 26,2% 24,9% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES BRUTES PAR ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE (NAF 700) 16

18 NAF 700 Taux de rupture Part des ruptures pendant la période d essai Commerce - réparations automobile et d articles domestiques Entretien et réparation de véhicules automobiles 907 4,1% 250 3,8% 27,6% 32,4% Commerce de véhicules automobiles 706 3,2% 148 2,2% 21,0% 29,7% Commerce de détail de produits pharmaceutiques 414 1,9% 57 0,9% 13,8% 28,1% Supermarchés 374 1,7% 97 1,5% 25,9% 36,1% Commerce de détail de fleurs 350 1,6% 103 1,6% 29,4% 36,9% Commerce de détail d habillement 284 1,3% 88 1,3% 31,0% 38,6% Commerce de détail de viandes et produits à base de viande 270 1,2% 101 1,5% 37,4% 28,7% Hypermarchés 239 1,1% 66 1,0% 27,6% 50,0% Autres activités 193 0,9% 44 0,7% 22,8% 27,3% Commerce de détail d articles de sport et de loisir 123 0,6% 36 0,5% 29,3% 13,9% Commerce de détail divers en magasin spécialisé 119 0,5% 34 0,5% 28,6% 26,5% Commerce et réparation de motocycles 105 0,5% 28 0,4% 26,7% 14,3% Commerce détail d appareils électroménagers et de radio télévision 77 0,3% 16 0,2% 20,8% 37,5% Commerce de gros de matériel agricole 66 0,3% 9 0,2% 13,6% 22,0% Commerce de détail de livres journaux et papeterie 64 0,3% 22 0,3% 34,4% 40,9% Supérettes 60 0,3% 26 0,4% 43,3% 34,6% Commerce d alimentation générale 56 0,3% 19 0,3% 33,9% 42,1% Commerce de détail de parfumerie et de produits de beauté 44 0,2% 11 0,2% 25,0% 18,2% Commerce de détail de la chaussure 44 0,2% 13 0,2% 29,5% 30,8% Commerce de détail de bricolage 39 0,2% 10 0,2% 25,6% 10,0% Commerce de gros d équipements automobiles 38 0,2% 7 0,1% 18,4% 14,3% Commerce de détail d équipements automobiles 36 0,2% 11 0,2% 30,6% 36,4% Commerce de détail de meubles 36 0,2% 10 0,2% 27,8% 20,0% Commerce de gros de produits laitiers oeufs huiles 34 0,2% 2 0,0% 5,9% 0,0% Commerce gros de matériaux de construction et appareils sanitaires 34 0,2% 12 0,2% 35,3% 25,0% Autres commerces de gros de biens de consommation 32 0,1% 15 0,2% 46,9% 60,0% Commerce de détail d équipements du foyer 30 0,1% 10 0,2% 33,3% 50,0% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES BRUTES PAR ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE (NAF 700) 17

19 NAF 700 Taux de rupture Part des ruptures pendant la période d essai Commerce de détail de quincaillerie 29 0,1% 10 0,2% 34,5% 10,0% Commerce de détail d optique et de photographie 27 0,1% 2 0,0% 7,4% 50,0% Commerce de détail de biens d occasion en magasin 26 0,1% 11 0,2% 42,3% 63,6% Commerce de détail d horlogerie et de bijouterie 25 0,1% 6 0,1% 24,0% 50,0% Commerce de détail de pain patisserie et confiserie 23 0,1% 10 0,2% 43,5% 50,0% Commerce de détail de textiles 23 0,1% 5 0,1% 21,7% 0,0% Autres commerces de détail en magasin non spécialisé 22 0,1% 7 0,1% 31,8% 57,1% Commerce de détail alimentaires spécialisés divers 22 0,1% 8 0,1% 36,4% 37,5% Commerce de gros de céréales et aliments pour le bétail 21 0,1% 1 0,0% 4,8% 0,0% Commerce de détail de boissons 18 0,1% 7 0,1% 38,9% 28,6% Réparation d articles électriques à usage domestique 17 0,1% 6 0,1% 35,3% 16,7% Réparation d articles personnels et domestiques n.c.a. 17 0,1% 5 0,1% 29,4% 20,0% Commerce de gros de fruits et légumes 15 0,1% 4 0,1% 26,7% 75,0% Commerce de gros de boissons 12 0,1% 2 0,0% 16,7% 50,0% Commerce de gros de fournitures pour plomberie et chauffage 11 0,0% 2 0,0% 18,2% 100,0% Commerce de gros de produits chimiques 11 0,0% 3 0,0% 27,3% 33,3% Commerce de détail de maroquinerie et d articles de voyage 11 0,0% 2 0,0% 18,2% 0,0% Réparation de matériel électronique grand public 11 0,0% 3 0,0% 27,3% 0,0% Commerce de détail de carburants 10 0,0% 4 0,1% 40,0% 0,0% Commerce de gros de poissons crustacés et mollusques 10 0,0% 1 0,0% 10,0% 0,0% Commerce de détail non alimentaire sur éventaires et marchés ,1% 40,0% 50,0% Total ,2% ,4% 26,2% 32,8% Hôtels et restaurants Restauration de type traditionnel ,6% ,2% 52,7% 37,7% Hôtels touristiques avec restaurant 744 3,4% 376 5,7% 50,5% 38,3% Restauration de type rapide 61 0,3% 33 0,5% 54,1% 39,4% Débits de boisson 26 0,1% 10 0,2% 38,5% 50,0% Traiteurs organisation de réceptions 19 0,1% 4 0,1% 21,1% 25,0% Autres activités 19 0,1% 3 0,0% 15,8% 0,0% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES BRUTES PAR ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE (NAF 700) 18

20 NAF 700 Taux de rupture Part des ruptures pendant la période d essai Cafés tabacs 16 0,1% 9 0,1% 56,3% 44,4% Hôtels touristiques sans restaurant 14 0,1% 3 0,0% 21,4% 66,7% Cantines restaurants d entreprises 11 0,0% 2 0,0% 18,2% 50,0% Total ,7% ,9% 51,3% 38,0% Transports et communications Transports routiers de marchandises interurbains 65 0,3% 6 0,1% 9,2% 33,3% Télécommunications nationales 47 0,2% 3 0,0% 6,4% 0,0% Autres activités 44 0,2% 6 0,1% 13,6% 16,7% Télécommunications (hors transmission audiovisuelle) 20 0,1% 1 0,0% 5,0% 0,0% Postes nationales 17 0,1% 0 0,0% 0,0% 0,0% Entreposage non frigorifique 11 0,0% 0 0,0% 0,0% 0,0% Total 204 0,9% 16 0,2% 7,8% 18,8% Activités financières Banques mutualistes 184 0,8% 6 0,1% 3,3% 16,7% Banques 67 0,3% 2 0,0% 3,0% 50,0% Auxiliaires d assurance 41 0,2% 12 0,2% 29,3% 16,7% Autres activités 25 0,1% 3 0,0% 12,0% 66,7% Caisses d épargne 21 0,1% 2 0,0% 9,5% 50,0% Total 338 1,5% 25 0,4% 7,4% 28,0% Immobilier, location et services aux entreprises Activités comptables 164 0,7% 13 0,2% 7,9% 23,1% Activités de nettoyage 127 0,6% 58 0,9% 45,7% 37,9% Autres activités 100 0,5% 17 0,3% 17,0% 23,5% Administration d entreprises 65 0,3% 18 0,3% 27,7% 27,8% Ingénierie études techniques 50 0,2% 9 0,1% 18,0% 11,1% Studios et autres activités photographiques 36 0,2% 10 0,2% 27,8% 30,0% Sélection et mise à disposition de personnel 31 0,1% 4 0,1% 12,9% 25,0% Conseil pour les affaires et la gestion 19 0,1% 3 0,0% 15,8% 33,3% Agences immobilières 15 0,1% 6 0,1% 40,0% 0,0% Services annexes à la production 15 0,1% 3 0,0% 20,0% 0,0% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES BRUTES PAR ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE (NAF 700) 19

21 NAF 700 Taux de rupture Part des ruptures pendant la période d essai Activités d architecture 14 0,1% 2 0,0% 14,3% 0,0% Location d autres matériels de transport terrestre 13 0,1% 2 0,0% 15,4% 0,0% Location de matériel agricole 13 0,1% 1 0,0% 7,7% 0,0% Laboratoires de développement et de tirage 13 0,1% 3 0,0% 23,1% 0,0% Location de machines et équipements pour la construction 11 0,0% 1 0,0% 9,1% 0,0% Analyses essais et inspections techniques 11 0,0% 1 0,0% 9,1% 0,0% Agences conseil en publicité 10 0,0% 2 0,0% 20,0% 50,0% Total 707 3,2% 153 2,3% 21,6% 26,8% Éducation Total 24 0,1% 2 0,0% 8,3% 0,0% Santé et action sociale Autres activités 31 0,1% 5 0,0% 16,1% 40% Autres formes d action sociale 19 0,1% 3 0,0% 15,8% 33,3% Accueil des enfants handicapés 12 0,1% 0 0,0% 0,0% 0,0% Accueil des adultes handicapés 10 0,0% 1 0,0% 10,0% 0,0% Total 72 0,3% 9 0,1% 12,5% 22,2% Services collectifs, sociaux et personnels Coiffure ,5% 321 4,9% 26,1% 19,6% Soins de beauté 132 0,6% 40 0,6% 30,3% 27,5% Autres activités 63 0,3% 0 0,0% 0,0% 0,0% Autres activités récréatives 36 0,2% 12 0,2% 33,3% 41,7% Autres activités sportives 29 0,1% 6 0,1% 20,7% 16,7% Autres services personnels 25 0,1% 4 0,1% 16,0% 25,0% Gestion d installations sportives 13 0,1% 3 0,0% 23,1% 33,3% Enlevement et traitement des ordures ménagères 12 0,1% 3 0,0% 25,0% 33,3% Organisations associatives n.c.a. 12 0,1% 2 0,0% 16,7% 0,0% Total ,0% 408 6,2% 26,3% 21,8% Total NAF Inconnu 24 0,1% 10 0,2% 41,7% 80,0% Total ,0% ,0% 29,8% 31,5% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES BRUTES PAR ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE (NAF 700) 20

22 ( Annexe 3 CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES PAR GFE ET NIVEAUX DE FORMATION SUIVIES ( 21

23 Groupe Emploi Formation (GFE) Agriculture Niveau du diplôme de contrats de contrats Taux de rupture Niveaux 2 et ,1% 2 0,0% 7,7% Niveau ,8% 31 0,5% 18,6% Niveau ,7% 87 1,3% 23,2% Niveau ,3% 239 3,6% 33,1% Total GFE ,8% 359 5,4% 27,8% Pêche - mer - aquaculture Niveau 3 6 0,0% 2 0,0% 33,3% Niveau ,1% 4 0,1% 30,8% Niveau ,2% 22 0,3% 51,2% Total GFE ,3% 28 0,4% 45,2% Bâtiment gros œuvre - génie civil extraction Niveaux 2 et ,1% 1 0,0% 6,3% Niveau ,1% 2 0,0% 10,5% Niveau ,6% 32 0,5% 26,2% Niveau ,0% 253 3,8% 28,6% Total GFE ,7% 288 4,4% 27,6% Bâtiment équipements et finitions Niveaux 2 et 1 2 0,0% 0 0,0% 0,0% Niveau ,1% 4 0,1% 20,0% Niveau ,6% 69 1,0% 19,7% Niveau ,2% 616 9,3% 27,2% Total GFE ,9% ,4% 26,1% Structures métalliques travail des métaux - fonderie Niveaux 2 et 1 3 0,0% 0 0,0% 0,0% Niveau ,1% 6 0,1% 30,0% Niveau ,5% 24 0,4% 22,9% Niveau ,1% 191 2,9% 27,9% Total GFE ,7% 221 3,3% 27,2% Mécanique - automatismes Niveaux 2 et ,6% 7 0,1% 5,5% Niveau ,4% 47 0,7% 15,6% Niveau ,4% 95 1,4% 18,1% Niveau ,6% 262 4,0% 25,8% Total GFE ,9% 411 6,2% 20,9% Electricité - électrotechnique électronique Niveaux 2 et ,1% 1 0,0% 3,1% Niveau ,3% 6 0,1% 10,0% Niveau ,1% 56 0,8% 22,0% Niveau ,0% 170 2,6% 25,9% Total GFE ,5% 233 3,5% 23,2% Travail des matériaux - industries Niveaux 2 et ,1% 0 0,0% 0,0% de process - laboratoire Niveau ,1% 3 0,0% 10,3% Niveau 4 4 0,0% 0 0,0% 0,0% Niveau 5 3 0,0% 0 0,0% 0,0% Total GFE ,2% 3 0,0% 5,7% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES PAR GFE ET NIVEAUX DE FORMATION SUIVIES 22

24 Groupe Emploi Formation (GFE) Production alimentaire cuisine Niveau du diplôme de contrats de contrats Taux de rupture Niveaux 2 et ,3% 4 0,1% 6,9% Niveau ,1% 6 0,1% 19,4% Niveau ,0% 74 1,1% 32,6% Niveau ,3% ,4% 39,8% Total GFE ,7% ,7% 38,6% Textile - habillement - cuir Niveau 3 1 0,0% 0 0,0% 0,0% Niveau ,1% 7 0,1% 41,2% Total GFE ,1% 7 0,1% 38,9% Travail du bois Niveaux 2 et 1 2 0,0% 0 0,0% 0,0% Niveau 3 4 0,0% 0 0,0% 0,0% Niveau ,3% 63 1,0% 21,4% Niveau ,5% 272 4,1% 27,0% Total GFE ,9% 335 5,1% 25,6% Techniques graphiques impression Niveaux 2 et 1 2 0,0% 0 0,0% 0,0% Niveau 3 2 0,0% 0 0,0% 0,0% Niveau ,2% 8 0,1% 22,9% Niveau ,1% 8 0,1% 34,8% Total GFE ,3% 16 0,2% 25,8% Transports - conduite - manutention - magasinage Niveaux 2 et ,1% 1 0,0% 7,1% Niveau ,1% 3 0,0% 10,7% Niveau ,3% 15 0,2% 25,4% Niveau ,6% 37 0,6% 27,6% Total GFE ,1% 56 0,8% 23,8% Tertiaire de bureau - tertiaire spécialisé Niveaux 2 et ,8% 23 0,3% 5,9% Niveau ,3% 56 0,8% 20,0% Niveau ,2% 11 0,2% 32,4% Total GFE ,2% 90 1,4% 12,8% Niveaux 2 et ,0% 14 0,2% 6,6% Niveau ,6% 116 1,8% 19,9% Commerce et distribution Niveau ,9% 146 2,2% 22,7% Niveau ,8% 606 9,2% 39,9% Total GFE ,3% ,4% 29,9% Paramédical - travail social soins personnels Niveau ,2% 4 0,1% 8,0% Niveau ,8% 236 3,6% 22,0% Niveau ,9% 215 3,3% 24,7% Total GFE ,0% 455 6,9% 22,8% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES PAR GFE ET NIVEAUX DE FORMATION SUIVIES 23

25 Groupe Emploi Formation (GFE) Niveau du diplôme de contrats de contrats Taux de rupture Niveaux 2 et 1 5 0,0% 0 0,0% 0,0% Hôtellerie - restauration Niveau ,1% 2 0,0% 14,3% tourisme - loisirs Niveau ,1% 84 1,3% 35,3% Niveau ,3% ,3% 53,9% Total GFE ,5% ,6% 51,1% Nettoyage - assainissement Niveaux 2 et ,1% 3 0,0% 10,7% environnement - sécurité Niveau ,1% 5 0,1% 16,7% Niveau ,2% 18 0,3% 34,0% Niveau ,5% 50 0,8% 43,1% Total GFE ,0% 76 1,2% 33,5% Niveaux 2 et 1 1 0,0% 0 0,0% 0,0% Techniques de la communication média Niveau 4 9 0,0% 1 0,0% 11,1% Niveau ,2% 10 0,2% 27,0% Total GFE ,2% 11 0,2% 23,4% Niveau 3 2 0,0% 0 0,0% 0,0% Arts appliqués - arts du spectacle Niveau ,1% 4 0,1% 17,4% Niveau ,5% 31 0,5% 29,0% Total GFE ,6% 35 0,5% 26,5% Formations générales - généralistes Niveaux 2 et 1 2 0,0% 0 0,0% 0,0% développement personnel Total GFE ,0% 0 0,0% 0,0% Niveau 4 1 0,0% 0 0,0% 0,0% HG - hors GFE Non renseigné 35 0,2% 11 0,2% 31,4% Total HG 36 0,2% 11 0,2% 30,6% Total ,0% ,0% 29,8% CONTRATS SIGNÉS ET RUPTURES PAR GFE ET NIVEAUX DE FORMATION SUIVIES 24

26 ( Annexe 4 RÉPARTITION DES CONTRATS SELON LE GFE ET LE SEXE DU SIGNATAIRE ( 25

27 GFE de contrats Taux de féminisation Signataires filles Signataires garçons Taux de rupture de contrats de contrats Filles Garçons Total Féminin Masculin 01 - Agriculture ,8% 12,2% 158 2,5% ,2% ,1% 26,7% 02 - Pêche - mer - aquaculture 62 0,3% 3,2% 2 0,0% 60 0,4% ,0% 45,0% 03 - Bâtiment gros œuvre - génie civil - extraction ,7% 1,1% 11 0,2% ,5% ,4% 27,5% 04 - Bâtiment : équipement et finitions ,9% 3,7% 98 1,5% ,1% ,6% 25,9% 05 - Structures métalliques - travail des métaux fonderie 812 3,7% 0,6% 5 0,1% 807 5,1% ,0% 27,1% 06 - Mécanique - automatismes ,9% 1,8% 36 0,6% ,2% ,7% 21,0% 07 - Electricité - électrotechnique - électronique ,5% 1,9% 19 0,3% 984 6,2% ,8% 23,4% 08 - Travail des matériaux - industries de process - laboratoire 53 0,2% 30,2% 16 0,3% 37 0,2% ,3% 5,4% 09 - Production alimentaire - cuisine ,7% 12,5% 464 7,3% ,5% ,7% 37,6% 10 - Textile - habillement - cuir 18 0,1% 50,0% 9 0,1% 9 0,1% ,6% 22,2% 11 - Travail du bois ,9% 2,8% 37 0,6% ,0% ,1% 25,3% 12 - Techniques graphiques - impression 62 0,3% 27,4% 17 0,3% 45 0,3% ,4% 24,4% 13 - Transports - conduite - manutention magasinage 235 1,1% 7,2% 17 0,3% 218 1,4% ,6% 24,3% 14 - Tertiaire de bureau - tertiaire spécialisé 705 3,2% 69,6% 491 7,7% 214 1,4% ,4% 13,6% 15 - Commerce et distribution ,3% 69,4% ,2% 904 5,7% ,9% 23,0% 16 - Paramédical - travail social - soins personnels ,0% 88,3% ,7% 233 1,5% ,0% 29,2% 17 - Hôtellerie - restauration - tourisme - loisirs ,5% 53,8% ,9% 872 5,5% ,2% 46,3% 18 - Nettoyage - assainissement - environnement - sécurité 227 1,0% 36,1% 82 1,3% 145 0,9% ,4% 32,4% 19 - Techniques de la communication - média 47 0,2% 72,3% 34 0,5% 13 0,1% ,5% 23,1% 20 - Arts appliqués - arts du spectacle 132 0,6% 15,2% 20 0,3% 112 0,7% ,0% 25,9% 21 - Formations générales - généralistes - développement personnel 2 0,0% 100,0% 2 0,0% 0,0% 0,0% Hors GFE 36 0,2% 44,4% 16 0,3% 20 0,1% ,0% 35,0% Total ,0% 28,7% ,0% ,0% ,6% 28,6% RÉPARTITION DES CONTRATS SELON LE GFE ET LE SEXE DU SIGNATAIRE 26

28 ( Annexe 5 RÉPARTITION DES CONTRATS CONCLUS SELON LE GFE ET LE SECTEUR D ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE ( ( Annexe 6 TAUX DE RUPTURE BRUT SELON LE GFE ET LE SECTEUR D ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE ( 27

29 Agriculture, chasse, sylviculture Pêche, aquaculture, services annexes Extraction de produits énergétiques Extraction de produits non énergétiques Industries agricoles et alimentaires Industrie textile et habillement Industrie du cuir et de la chaussure Travail du bois et fabrication d'articles en bois Ind. du papier et du carton ; édition et imprimerie Cokéfaction, raffinage, industries nucléaires Industrie chimique Industrie du caoutchouc et des plastiques Fabrication d'autres produits minéraux non métalliques Métallurgie et travail des métaux Fabrication de machines et équipements Fabrication d'équipements électriques et électroniques Fabrication de matériel de transport Autres industries manufacturières Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau Construction Commerce ; réparations auto et d'articles domestiques Hôtels et restaurants Transports et communications Activités financières Immobilier, location et services aux entreprises Education Santé et action sociale Services collectifs, sociaux et personnels NAF Inconnu Total conclus par GFE et NAF Groupe Formation Emploi (GFE) 01 - Agriculture Pêche - mer - aquaculture Bâtiment gros œuvre - génie civil - extraction Bâtiment : équipement et finitions Structures métalliques - travail des métaux - fonderie Mécanique - automatismes Electricité - électrotechnique - électronique Travail des matériaux - industries de process laboratoire 09 - Production alimentaire - cuisine Textile - habillement - cuir Travail du bois Techniques graphiques impression Transports - conduite - manutention - magasinage Tertiaire de bureau - tertiaire spécialisé Commerce et distribution Paramédical - travail social soins personnels Hôtellerie - restauration tourisme - loisirs Nettoyage - assainissement environnement - sécurité Techniques de la communication - média Arts appliqués - arts du spectacle Formations générales généralistes - développement 2 2 personnel Hors GFE Total Annexe 5 - RÉPARTITION DES CONTRATS CONCLUS SELON LE GFE ET LE SECTEUR D ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE

30 Agriculture, chasse, sylviculture Pêche, aquaculture, services annexes Extraction de produits énergétiques Extraction de produits non énergétiques Industries agricoles et alimentaires Industrie textile et habillement Industrie du cuir et de la chaussure Travail du bois et fabrication d'articles en bois Ind. du papier et du carton ; édition et imprimerie Cokéfaction, raffinage, industries nucléaires Industrie chimique Industrie du caoutchouc et des plastiques Fabrication d'autres produits minéraux non métalliques Métallurgie et travail des métaux Fabrication de machines et équipements Fabrication d'équipements électriques et électroniques Fabrication de matériel de transport Autres industries manufacturières Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau Construction Commerce ; réparations auto et d'articles domestiques Hôtels et restaurants Transports et communications Activités financières Immobilier, location et services aux entreprises Education Santé et action sociale Services collectifs, sociaux et personnels NAF Inconnu Total Taux de rupture par GFE et NAF (en %) Groupe Formation Emploi (GFE) 01 - Agriculture Pêche - mer - aquaculture Bâtiment gros œuvre - génie civil - extraction Bâtiment : équipement et finitions Structures métalliques - travail des métaux - fonderie Mécanique - automatismes Electricité - électrotechnique - électronique Travail des matériaux - industries de process laboratoire 09 - Production alimentaire - cuisine Textile - habillement - cuir Travail du bois Techniques graphiques impression Transports - conduite - manutention - magasinage Tertiaire de bureau - tertiaire spécialisé Commerce et distribution Paramédical - travail social soins personnels Hôtellerie - restauration tourisme - loisirs Nettoyage - assainissement environnement - sécurité Techniques de la communication - média Arts appliqués - arts du spectacle Formations générales généralistes - développement 0 0 personnel Hors GFE Total Annexe 6 - TAUX DE RUPTURE BRUT SELON LE GFE ET LE SECTEUR D ACTIVITÉ DE L ENTREPRISE

31 ( Annexe 7 RÉPARTITION DES APPRENTIS SELON LE NOMBRE DE CONTRATS ( 2), LE TYPE DE POPULATION ET LES CARACTÉRISTIQUES DES TRANSITIONS ( 30

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) GROUPE INTITULE A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE 01.1 Culture de céréales et autres cultures n.c.a. 01.2 Culture

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

CODES APE éligibles au dispositif "La malette du dirigeant"

CODES APE éligibles au dispositif La malette du dirigeant 3512Z Transport d'électricité Industrie 3513Z Distribution d'électricité Industrie 3514Z Commerce d'électricité Industrie 3522Z Distribution de combustibles gazeux par conduites Industrie 3523Z Commerce

Plus en détail

Matrice emplois-expositions spécifique des carburants et solvants pétroliers version PCS1994XNAF2000 : décembre 2007

Matrice emplois-expositions spécifique des carburants et solvants pétroliers version PCS1994XNAF2000 : décembre 2007 Matrice emplois-expositions spécifique des carburants et solvants pétroliers version PCSXNAF2000 : décembre 2007 1101 1106 1201 1206 1211 1212 Agriculteurs sur petite exploitation d'agriculture générale

Plus en détail

APE - Secteur marchand-jeune - Secteurs d activité exclus du bénéfice de l aide APE Codes NACE 2003

APE - Secteur marchand-jeune - Secteurs d activité exclus du bénéfice de l aide APE Codes NACE 2003 L'aide APE JEUNES est une aide DE MINIMIS. Les entreprises de plus de 5 travailleurs calculés en équivalents temps plein sont exclues de certains secteurs d'activités (commerce de détail, HORECA, etc.)

Plus en détail

COMMERCES PAR SECTEUR D'ACTIVITE

COMMERCES PAR SECTEUR D'ACTIVITE Page 1 ACT.EXTRACTIVES,MATERIAUX CONST.,ENERGIE,EAU,RECUP 0811Z EXTRACTION DE PIERRES ORNEMENTALES ET DE CONSTRUCTION, DE CALCAIRE INDUSTRIEL, DE GYPSE, DE CRAIE 1ET D'ARDOISE 0 2363Z FABRICATION DE BÉTON

Plus en détail

Panorama emploi-formation en Bretagne

Panorama emploi-formation en Bretagne Panorama emploi-formation en Bretagne En 1999, 6 groupes de métiers rassemblent la majorité des 1,1 million d actifs bretons en emploi dont le niveau de diplôme s est accru. L emploi tertiaire est prépondérant

Plus en détail

Indicateurs de suivi

Indicateurs de suivi G R E F Bretagne Edition 2015 Indicateurs suivi s s d'apprentissage en Bretagne (à échéance 2013) Etu mise en ligne en juin 2014 Méthodologie Contexte Mis en place en 2013, pour fournir s indicateurs utiles

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc Version automne 2009 L égalité professionnelle Tableau de bord Pays de Saint-Brieuc Édito 45,8% de femmes salariées, 81,7% de femmes parmi les personnes à temps partiel, salaire inférieur de 14% à celui

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Structures métalliques Travail des métaux Fonderie. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées

GFE. Tendances régionales. Structures métalliques Travail des métaux Fonderie. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines Structures métalliques Travail des métaux Fonderie GFE 05 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006

Plus en détail

SECTEUR D'ACTIVITÉ "COMMERCE DE DÉTAIL, RÉPARATIONS"

SECTEUR D'ACTIVITÉ COMMERCE DE DÉTAIL, RÉPARATIONS Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) SECTEUR D'ACTIVITÉ "COMMERCE DE DÉTAIL, RÉPARATIONS" Date de mise en ligne : Mai 2008 OUTIL SECTEUR Conception : Groupe Inter OREF " Branches

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Le devenir des élèves. Sortis entre 2004 & 2006 UNION EUROPÉENNE

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Le devenir des élèves. Sortis entre 2004 & 2006 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES Profils & Parcours Ecole régionale de la e chance Midi-Pyrénées Le devenir des élèves Sortis entre 00 & 006 Septembre 008 UNION EUROPÉENNE Sommaire Introduction...

Plus en détail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail Direction territoriale ISERE territoire Alpes Sud Isère marché du travail Introduction les demandeurs d emploi Evolution du nombre de demandeurs d emploi Caractéristiques (âge sexe formation qualification

Plus en détail

Indicateurs de suivi

Indicateurs de suivi G R E F Bretagne Edition 2013 Indicateurs suivi s s d'apprentissage en Bretagne (à échéance 2012) Etu mise en ligne en juin 2014 Méthodologie Contexte En appui au Contrat d objectifs et moyens (COM) apprentissage,

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REUNION ARRETE N 1122

PREFECTURE DE LA REUNION ARRETE N 1122 PREFECTURE DE LA REUNION SECRETARIAT GENERAL Saint-Denis, le 07 mai 2010 DIRECTION DES ACTIONS INTERMINISTERIELLES ARRETE N 1122 Déterminant la liste des emplois pour lesquels sont identifiées des difficultés

Plus en détail

Cartographie des mobilités professionnelles et sectorielles des jeunes issus des emplois d avenir 2015/2016

Cartographie des mobilités professionnelles et sectorielles des jeunes issus des emplois d avenir 2015/2016 Cartographie des mobilités professionnelles et sectorielles des jeunes issus des emplois d avenir 2015/2016 2 Sommaire contexte Fondamentaux de la cartographie Bresse-Dombes Val de Saône Sud Drôme Forez

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Contrat régi par les articles L. 981-1 à L. 981-8 du Code du travail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Contrat régi par les articles L. 981-1 à L. 981-8 du Code du travail N 2434*0 Sexe (M =, F = 2) 3 32 33 34 Si le salarié était inscrit à l ANPE, indiquer depuis combien de Travailleur handicapé (oui =, non = 2) CADRE RÉSERVÉ À LA DDTEFP /6 Volet à conserver par l employeur

Plus en détail

Nouvelle statistique structurelle des entreprises Canton de Neuchâtel

Nouvelle statistique structurelle des entreprises Canton de Neuchâtel Nouvelle statistique structurelle des entreprises Canton de Neuchâtel La nouvelle statistique structurelle des entreprises (STATENT) réalisée par l'office fédéral de la statistique (OFS) remplace le recensement

Plus en détail

La qualité des emplois dans les services marchands. Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010

La qualité des emplois dans les services marchands. Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010 La qualité des emplois dans les services marchands Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010 Le contexte de l étude Question de la qualité des emplois Indicateurs européens Débat sur la qualité

Plus en détail

Découverte des secteurs d activité

Découverte des secteurs d activité Fiche d animation Compétence B Découverte des secteurs d activité Objectif Familiariser les élèves avec la notion de secteur d activité (au sens de la NES : nomenclature économique de synthèse adoptée

Plus en détail

Région de l Outaouais (07)

Région de l Outaouais (07) Région de l Outaouais (07) SECTION 9 : DÉPENSES POTENTIELLES DES MÉNAGES Liste des tableaux 1 Dépenses potentielles des ménages par grande catégorie de dépenses Région de l Outaouais 2 Dépenses potentielles

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL Extrait du rapport d activité du Ministère du Travail, de l Emploi et de l Économie sociale et solidaire ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL En tant qu'instrument de formation postscolaire, l'ecole Supérieure

Plus en détail

Les SERVICES aux ENTREPRISES

Les SERVICES aux ENTREPRISES G R E F B r e t a g n e Les SERVICES aux ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation DONNÉES ET TENDANCES DU SECTEUR PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région Novembre 2012 SOMMAIRE La

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Arrêté du 12 juin 2008 fixant la composition des catégories professionnelles des chambres de commerce

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Mme et MM les Directeurs Date : des Caisses Régionales d'assurance Maladie 09/11/92 MM les Directeurs

Plus en détail

LES 127 FICHES PROFESSIONNELLES DE L'A.P.C.E

LES 127 FICHES PROFESSIONNELLES DE L'A.P.C.E LES 127 FICHES PROFESSIONNELLES DE L'A.P.C.E 12 LOTS SECTORIELS 18 Octobre 2006 Agriculture (6) Codes - Actualisation ou Création Entrepreneur du paysage AGR 02 Décembre 2005 Environnement et développement

Plus en détail

Votre identifiant : Nom d épouse : Nom : Prénom : Vous avez obtenu votre : L2 Physique Chimie au terme de l année universitaire :

Votre identifiant : Nom d épouse : Nom : Prénom : Vous avez obtenu votre : L2 Physique Chimie au terme de l année universitaire : Votre identifiant : Nom d épouse : Nom : Prénom : Vous avez obtenu votre : L2 Physique Chimie au terme de l année universitaire : Observatoire Des Etudiants - 05.59.40.70.53 - http://ode.univ-pau.fr -

Plus en détail

Bref. Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme. sur l étude. Janvier 2011. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP

Bref. Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme. sur l étude. Janvier 2011. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP 69 Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme La situation professionnelle des ingénieurs Polytech 5 ans après l obtention de leur diplôme est très bonne : non seulement % des diplômés sont en

Plus en détail

Commerce de détail et services ayant un point de vente

Commerce de détail et services ayant un point de vente Commerce de détail et services ayant un point de vente Département sélectionné : Tarn Ce rapport indique le nombre et l'évolution des mouvements d'établissements inscrits au Registre du Commerce et des

Plus en détail

vous elles ils ils nous font elles font sont vous elles nous devenir élèves des Sortis Mars 2011

vous elles ils ils nous font elles font sont vous elles nous devenir élèves des Sortis Mars 2011 font ils elles elles nous vous tu font tu elles nous je vous ils sont Le devenir des élèves Sortis en 2009 Mars 20 Centre d animation, de ressources et d information sur la formation Observatoire régional

Plus en détail

FACETTES. métiers. > Quelles perspectives pour les métiers du transport, de la logistique et du tourisme? 20 300 salariés [6,9% de l emploi limousin]

FACETTES. métiers. > Quelles perspectives pour les métiers du transport, de la logistique et du tourisme? 20 300 salariés [6,9% de l emploi limousin] FACETTES métiers > Quelles perspectives pour les métiers du transport, de la logistique et du tourisme? Les métiers du transport, de l entreposage et dans une moindre mesure ceux du tourisme sont principalement

Plus en détail

1 174 projets de recrutement en 2013

1 174 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin d Oyonnax 1 174 projets de recrutement en 213 18,9 % des 1 529 établissements enquêtés dans le bassin de Bourg en Bresse envisagent de réaliser

Plus en détail

FICHES APCE. Commerces alimentaires. Commerces non alimentaires. Construction - Bâtiment

FICHES APCE. Commerces alimentaires. Commerces non alimentaires. Construction - Bâtiment FICHES APCE Commerces alimentaires 01/04/2013 - Boucherie charcuterie 01/01/2014 - Commerce de produits bio, de compléments alimentaires 01/04/2014 - Boulangerie pâtisserie artisanale 01/11/2013 - Commerce

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL Extrait du rapport d activité du Ministère du Travail et de l Emploi 2012 ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL En tant qu'instrument de formation postscolaire, l'ecole Supérieure du Travail a pour mission de dispenser,

Plus en détail

Groupements d'articles manufacturés par degré de fabrication (CTCI Rev. 3)

Groupements d'articles manufacturés par degré de fabrication (CTCI Rev. 3) TDRA Articles manufacturés par degré de fabrication TDRB Articles manufacturés à forte intensité de main-d'oeuvre et provenant de ressources naturelles 6 Cuirs et peaux préparés 62 Ouvrages en cuir, n.d.a.;

Plus en détail

Fiche descriptive d'un centre

Fiche descriptive d'un centre Fiche descriptive d'un centre GRETA GRAND ARTOIS Groupement d'etablissements d'artois Ternois Organisme de rattachement : 228 - GRETA GRAND ARTOIS - Arras 25 bis rue Gambetta BP 40919 62022 Arras Cedex

Plus en détail

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44 Nom et prénom de l élève : Date : Évaluation Classe : Durée de l évaluation : 1 Activités et barème Activité n Compétences et connaissances Barème Note élève 1 Q Identifier l entreprise et ses partenaires

Plus en détail

PROGRAMME D ACCRÉDITATION DES SYSTÈMES DE MANAGEMENT (PASM) Portée d accréditation

PROGRAMME D ACCRÉDITATION DES SYSTÈMES DE MANAGEMENT (PASM) Portée d accréditation PROGRAMME D ACCRÉDITATION DES SYSTÈMES DE MANAGEMENT (PASM) Portée Entité juridique accréditée : Nom de la personne-ressource : Bureau de normalisation du Québec Jocelyn Brousseau (Programme des Systèmes

Plus en détail

Pôle emploi Bretagne Service Statistiques, Etudes & Evaluations

Pôle emploi Bretagne Service Statistiques, Etudes & Evaluations Pôle emploi Bretagne Service Statistiques, Etudes & Evaluations Zoom territorial Avril 2012 Avril 2012 1 La Demande d'emploi Fin de Mois (CVS) des DEFM catégorie A et ABC 00 6000 2 605 6 000 5 000 4 000

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE CL-2064

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE CL-2064 DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE CL-2064 1. Dominance de la zone La zone CL-2064 est une zone commerciale locale. 2. Usages autorisés et modes d implantation Par catégorie fondamentale, seuls les usages

Plus en détail

Eléments d une réflexion sur...

Eléments d une réflexion sur... Source : Pôle Emploi - décembre 2009 - données provisoires Source : Pôle Emploi - décembre 2009 - données provisoires source : Pôle Emploi - décembre 2009 - données provisoires source : Pôle Emploi - données

Plus en détail

Modification à l'indice des prix à la consommation débutant avec les données de mai 2011

Modification à l'indice des prix à la consommation débutant avec les données de mai 2011 Modification à l'indice des prix à la consommation débutant avec les données de mai 2011 Le 29 juin 2011, avec la diffusion de l Indice des prix à la consommation (IPC) de mai 2011, Statistique Canada

Plus en détail

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre 1 Direction røgionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle du Centre Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre Projection à l horizon 2015 Février 2005 2 Source

Plus en détail

Offre de formation. http://greta-bretagne.ac-rennes.fr. continue. formation 2012-2013. pour les demandeurs d emploi. Bâtiment. Commerce - Informatique

Offre de formation. http://greta-bretagne.ac-rennes.fr. continue. formation 2012-2013. pour les demandeurs d emploi. Bâtiment. Commerce - Informatique http://greta-bretagne.ac-rennes.fr pour les demandeurs d emploi Offre de formation dans les domaines du Bâtiment GRETA DES CÔTES-D ARMOR GRETA DE BRETAGNE OCCIDENTALE GRETA EST-BRETAGNE GRETA DE BRETAGNE

Plus en détail

Intitulé du Bac Pro préparé

Intitulé du Bac Pro préparé LISTE DES BACS PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE Intitulé du Bac Pro BEP Accompagnement, soins et services à la personne CAP Petite enfance Diplôme d état d aide-soignant BAC PRO Accompagnement, Soins Diplôme

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

Économie FDTPE fonds d aide aux très petites entreprises

Économie FDTPE fonds d aide aux très petites entreprises Annexe NAF rév. 2, 2008 - Niveau 5 - Liste des sous-classés Code Libellé 02.10Z Sylviculture et autres activités forestières 02.20Z Exploitation forestière 02.40Z Services de soutien à l'exploitation forestière

Plus en détail

Diagnostic Territorial Bassin d emploi de Louviers. Contrat Etude Prospective

Diagnostic Territorial Bassin d emploi de Louviers. Contrat Etude Prospective Diagnostic Territorial Bassin d emploi de Louviers Contrat Etude Prospective SOMMAIRE Caractéristiques de la population Caractéristiques des entreprises Caractéristiques des salariés Offres d emplois proposées

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées GFE 18A Dans les domaines Nettoyage Assainissement Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006 Dossier

Plus en détail

C.C.I.T.04. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence. www.digne.cci.fr/observatoire-economique

C.C.I.T.04. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence. www.digne.cci.fr/observatoire-economique C.C.I.T.04 Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique Document réalisé par la Chambre de commerce et d industrie territoriale en partenariat avec la Chambre

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie au Québec

Produit intérieur brut par industrie au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Produit intérieur brut par industrie au Québec Janvier 2015 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser

Plus en détail

Commerce et réparation automobile

Commerce et réparation automobile Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Commerce et réparation automobile 1 050 établissements employeurs 1 500 d apprentissage 1 420 apprentis Principales activités du secteur

Plus en détail

Présentation du dispositif en Lorraine (Zoom sur les 16 secteurs d activité) Au 7 novembre 2013

Présentation du dispositif en Lorraine (Zoom sur les 16 secteurs d activité) Au 7 novembre 2013 Présentation du dispositif en Lorraine (Zoom sur les 16 secteurs d activité) Au 7 novembre 2013 Objectif : permettre l embauche de jeunes en CDI tout en et maintenant des salariés séniors dans l emploi.

Plus en détail

8 661 projets de recrutement en 2013

8 661 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin d Annecy 8 661 projets de recrutement en 213 22, % des 7 89 établissements enquêtés envisagent de réaliser au moins une embauche. En 213, le bassin

Plus en détail

devenir élèves Sortis des nous nous ils Janvier 2010 font elles sont vous ils vous font elles elles UNION EUROPÉENNE

devenir élèves Sortis des nous nous ils Janvier 2010 font elles sont vous ils vous font elles elles UNION EUROPÉENNE font ils elles elles nous vous tu font tu elles nous je vous ils sont Le devenir des élèves Sortis en 2008 Janvier 2010 PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES UNION EUROPÉENNE Direction régionale du travail,

Plus en détail

CdC du Pays Beaume-Drobie REOM 2013 Définition des coefficients d'activités

CdC du Pays Beaume-Drobie REOM 2013 Définition des coefficients d'activités CdC du Pays Beaume-Drobie REOM 2013 Définition des coefficients d'activités Catégories Coefficients Sous catégories Annexe à la délibération n C-201212-124 du 13 décem bre 2012 1 2 3 3 Bis 4 Habitat Hébergement

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines GFE Techniques de la communication Média 19 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006

Plus en détail

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié Le tableau de bord trimestriel de l emploi salarié septembre 2012 oc Direction éditoriale : François Magnien Auteur : Patrick Salvatori Conception : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis, Clément

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL EMPLOI, TRAVAIL ET CONCERTATION SOCIALE ------ Conseil supérieur pour la Prévention et la Protection au travail ------

SERVICE PUBLIC FEDERAL EMPLOI, TRAVAIL ET CONCERTATION SOCIALE ------ Conseil supérieur pour la Prévention et la Protection au travail ------ SERVICE PUBLIC FEDERAL EMPLOI, TRAVAIL ET CONCERTATION SOCIALE ------ Conseil supérieur pour la Prévention et la Protection au travail ------ Avis n 184 du 29 mai 2015 concernant la tarification des services

Plus en détail

08 février 2010. Code NAF Titres disponibles Date Code Xerfi

08 février 2010. Code NAF Titres disponibles Date Code Xerfi 08 février 2010 Catalogue Abonnement Afin de faciliter les recherches, les titres des articles sont classés dans ce catalogue par code NAF. La date correspond à la dernière édition disponible. Code NAF

Plus en détail

5 788 projets de recrutement en 2013

5 788 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin de Saint Etienne 5 788 projets de recrutement en 213 15,3 % des 6 952 établissements enquêtés dans le bassin de Saint Etienne envisagent de réaliser

Plus en détail

FORMULAIRES D ANNONCE POUR LES ENTREPRISES DU SECTEUR ALIMENTAIRE

FORMULAIRES D ANNONCE POUR LES ENTREPRISES DU SECTEUR ALIMENTAIRE Page 1 de 5 Base légale : Art. 12 Ordonnance sur les denrées alimentaires et les objets usuels (ODAlOUs) 1 Toute personne qui fabrique, transforme, traite, entrepose, transporte, remet, importe ou exporte

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL Extrait du rapport d activité du Ministère du Travail, de l Emploi et de l Économie sociale et solidaire ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL En tant qu'instrument de formation postscolaire, l'ecole Supérieure

Plus en détail

Les branches d'activité

Les branches d'activité Les branches d'activité Une entreprise qui est une unité institutionnelle peut avoir plusieurs productions de natures différentes. Par exemple, une entreprise de transport routier qui a pour activité principale

Plus en détail

Liste des décisions et avis

Liste des décisions et avis Liste des décisions et avis Liste des décisions et avis 2009 Décisions Décision 09-D-01 du 12 janvier 2009 relative à des pratiques mises en œuvre par le CESAM dans le secteur de l expertise des bateaux

Plus en détail

Observatoire de l emploi des ingénieurs Chimistes

Observatoire de l emploi des ingénieurs Chimistes Observatoire de l emploi des ingénieurs Les ingénieurs diplômés spécialisés en chimie et génie chimique Extrait de la 23e enquête IESF réalisée en mars 2012 UNAFIC CEFI Octobre 2012 Le déroulement de l

Plus en détail

Édition 2011 10 ans d évolution du commerce de détail en Bretagne

Édition 2011 10 ans d évolution du commerce de détail en Bretagne Édition 2011 10 ans d évolution du commerce de détail en Bretagne CHAMBRE DE COMMERCE E T D I N D U S T R I E D E R É G I O N B R E T A G N E Toute reproduction même partielle de ce document doit être

Plus en détail

Dates de publication indicative des résultats BAC PRO

Dates de publication indicative des résultats BAC PRO Dates de indicative des BAC PRO 2nd groupe ACCUEIL RELATION CLIENTS &USAGERS 05/07/13 14H00 10/07/13 17h00 AMENAGEMENT&FINITION DU BATIMENT 05/07/13 14H00 10/07/13 17h00 ARTIS.& MET.ART OPT. MARCH.VISUEL

Plus en détail

Guide de regroupement des. Codes APE. (Activité Principale Exercée) En référence à la Nomenclature d Activités Française (NAF),

Guide de regroupement des. Codes APE. (Activité Principale Exercée) En référence à la Nomenclature d Activités Française (NAF), Guide de regroupement des Codes APE (Activité Principale Exercée) En référence à la Nomenclature d Activités Française (NAF), publiée par décret n 2007-1888 du 26 décembre 2007 COMMISSION FEDERALE TENNIS

Plus en détail

Résultats définitifs détaillés, RGPH4-novembre 2010 105

Résultats définitifs détaillés, RGPH4-novembre 2010 105 Tableau 1.9 : Répartition de la population résidente (occupés et les chômeurs ayant déjà travaillé) âgée de 15 ans ou plus selon la branche d'activité économique et le sexe Résultats définitifs détaillés,

Plus en détail

Sciences Technologies - Santé. Licence Professionnelle Contrôle Qualité des Produits Agro-alimentaires

Sciences Technologies - Santé. Licence Professionnelle Contrôle Qualité des Produits Agro-alimentaires Sciences Technologies - Santé Licence Professionnelle Contrôle Qualité des Produits Agro-alimentaires >> IUT Pontivy Enquête OIP 2008 23 diplômés répondants, 22 issus de la formation initiale et 1 de la

Plus en détail

BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS

BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS ZOOM sur les métiers du BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS Bilan 20 Bretagne SOMMAIRE 3 3 3 3 4 5 6 7 7 7 8 9 SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS LA DEMANDE D EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI PRINCIPAUX

Plus en détail

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr septembre 2011 dans les domaines du Commerce - Informatique Hôtellerie-restauration Transport logistique

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr septembre 2011 dans les domaines du Commerce - Informatique Hôtellerie-restauration Transport logistique GRETA DES CÔTES-D ARMOR GRETA DE BRETAGNE Offre de formation OCCIDENTALE GRETA EST-BRETAGNE GRETA DE BRETAGNE dans les domaines du Bâtiment Commerce - Informatique Sanitaire et social Hôtellerie-restauration

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure Révisé: le 2 novembre, 2005 TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU LE MOINS ÉLEVÉ (S) (basé sur FND013.TTL) TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU MOYEN (M) (basé sur FND037.TTL) Titre et code séquentiel au niveau

Plus en détail

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Avril 2014 Objectif de l étude Pour la douzième année consécutive, l enquête Besoin en Main d œuvre (BMO) a été réalisée fin 2012 et

Plus en détail

Annexe 2 : nomenclature agrégée des spécialités de formation

Annexe 2 : nomenclature agrégée des spécialités de formation Annexe 2 : nomenclature agrégée des spécialités de formation 10A : Formations générales 11A : Mathématiques et sciences 12A : Sciences humaines et droit 13A : Lettres et Sciences Sociales 20A : Spécialités

Plus en détail

GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL

GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL Copyright Insee, Octobre 2009 1 Préambule Le but de ce document est de vous aider à prendre en main l'application ODIL (Outil d'aide au Diagnostic d'implantation Locale).

Plus en détail

Statistiques Auvergne 2014 par code APE

Statistiques Auvergne 2014 par code APE Statistiques Auvergne 2014 par code nota : pour tout code ayant moins de 5 sections d'établissement le nombre d' AT, leurs conséquences et leurs indices ne sont pas renseignés Libellé SE Effectif Heures

Plus en détail

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France SOMMAIRE 1. Présentation du territoire : L Ile-de-France en quelques chiffres 2. La demande d

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. DAGE - Mission Formation Emploi. Les activités Les entreprises Les emplois La formation

TRANSPORT LOGISTIQUE. DAGE - Mission Formation Emploi. Les activités Les entreprises Les emplois La formation TRANSPORT LOGISTIQUE Les activités Les entreprises Les emplois La formation LE SECTEUR TRANSPORT! Transport de marchandises 60 % des flux de marchandises en provenance, à destination ou internes aux Pays

Plus en détail

2. MÉTHODOLOGIE. Schéma 2.1: Schéma de compte de patrimoine dans le SEC 1995

2. MÉTHODOLOGIE. Schéma 2.1: Schéma de compte de patrimoine dans le SEC 1995 Version intégrale 2. MÉTHODOLOGIE Le stock de capital (SDC) fait partie intégrante du Système européen des comptes nationaux et régionaux 1995 (SEC 1995). En premier lieu, le SDC est un des éléments des

Plus en détail

INFOS UTILISATEURS. Sommaire imprimable JANVIER 2008

INFOS UTILISATEURS. Sommaire imprimable JANVIER 2008 INFOS UTILISATEURS Sommaire imprimable JANVIER 2008 Mise à jour : 12 / 03 / 2008 S orienter en fin de 3 ème! TOUTES DIRECTIONS c est choisir à la fois une voie un domaine Se documenter VOIE GENERALE BAC

Plus en détail

Annexe I - Codes des industries Système de classification des industries de l'amérique du Nord (SCIAN)

Annexe I - Codes des industries Système de classification des industries de l'amérique du Nord (SCIAN) Enquête sur l éducation et sur la formation des adultes, 2003 Annexe I - Codes des industries Système de classification des industries de l'amérique du Nord (SCIAN) 1. SCIAN4 Groupes d'industrie 1100 Agriculture,

Plus en détail

Liste CPF Poitou-Charentes

Liste CPF Poitou-Charentes Liste CPF Poitou-Charentes alidée à l'unanimité en COPAREF Poitou-Charentes le 24 JUIN 2015 L'éligibilité des certifications et qualifications est animée par la volonté de répondre aux besoins individuels

Plus en détail

Annexe 1 : Code NACE-BEL, nomenclature d activités économiques Source : SPF Economie, PME, Clases moyennes et Energie, 2003

Annexe 1 : Code NACE-BEL, nomenclature d activités économiques Source : SPF Economie, PME, Clases moyennes et Energie, 2003 Annexe 1 : Code NACE-BEL, nomenclature d activités économiques Source : SPF Economie, PME, Clases moyennes et Energie, 2003 SECTION A AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE 01 AGRICULTURE, CHASSE ET SERVICES

Plus en détail

Petit déjeuner de Presse

Petit déjeuner de Presse Petit déjeuner de Presse ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE Lundi 23 juin 2014-8h30 Salon jaune de l hôtel préfectoral Préfecture de Seine-et-Marne 12, rue des Saints Pères 77000 Melun Contacts presse Virginie

Plus en détail

Conseil canadien des normes Standards Council of Canada

Conseil canadien des normes Standards Council of Canada Conseil canadien des normes Standards Council of Canada GUIDE DU PROGRAMME Accréditation des organismes de certification des systèmes de gestion de la santé et de la sécurité au travail Exigences supplémentaires

Plus en détail

mobilité/formation emploi POUR FAVORISER L ACCÈS À L EMPLOI DURABLE ET CONTRIBUER AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES OUTRE-MER

mobilité/formation emploi POUR FAVORISER L ACCÈS À L EMPLOI DURABLE ET CONTRIBUER AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES OUTRE-MER GUADELOUPE GUYANE MARTINIQUE MAYOTTE RÉUNION NOUELLE-CALÉDONIE WALLIS ET FUTUNA POLYNÉSIE URGENCE «près de 35 % de la population active est sans emploi», «60 % pour les jeunes de moins de 25 ans» mobilité/formation

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Basse-Normandie.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Basse-Normandie. Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Basse-Normandie. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2012,

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Les établissements de la région grenobloise* en chiffres Observatoire économique Janvier 2011

Les établissements de la région grenobloise* en chiffres Observatoire économique Janvier 2011 Les établissements de la région grenobloise* en chiffres Observatoire économique Janvier 2011 10 ans d évolution 1996-2006 Plus de 27 300 établissements industriels, commerciaux et de services en région

Plus en détail

Dares Indicateurs. L emploi intérimaire baisse au 3 e trimestre 2014

Dares Indicateurs. L emploi intérimaire baisse au 3 e trimestre 2014 Dares Indicateurs JANVIER 2015 N 002 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi intérimaire baisse au 3 e trimestre 2014 À la fin du 3 e trimestre

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail