Guide de gestion des équipements informatiques et électroniques en fin de vie utile

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de gestion des équipements informatiques et électroniques en fin de vie utile"

Transcription

1 Guide de gestion des équipements informatiques et électroniques en fin de vie utile (Procédures pour le réemploi, la récupération, et le traitement sécurisé des supports de données) Technologies de l information (TI) et matériels électroniques Créer le 15 février 2011 Mise à jour le 17 mars 2011 Marie-Michèle Couture Conseillère en développement durable Service des immeubles

2 Table des matières Cadre de référence... 3 A. Sélection de la voie de traitement des équipements en fin de vie utile..5 B. Procédure pour le réemploi... 7 C. Procédure pour la récupération D. Procédure pour le traitement sécurisé des supports de données

3 Cadre de référence Dernière mise à jour : 17 mars 2011, Marie-Michèle Couture Numéro de référence : PROC-GESTFIN DE VIE TI&ÉLECTRONIQUE Matériel visé : Ordinateurs, portables, imprimantes, serveurs, écrans d ordinateurs, télévisions, lecteurs CD/DVD ou vidéocassettes, caméras, projecteurs, etc. Rôles et responsabilités : Processus et procédures de gestion des équipements excédentaires : Service des immeubles. Procédure d analyse des risques et de nettoyage des données : Bureau de la sécurité de l information. Responsabilité et gestion des données confidentielles : Unités administratives qui détiennent les équipements informatiques. Mise en application des différentes procédures de traitement des équipements excédentaires : Unités administratives qui détiennent les équipements informatiques. Voie de traitement possible Réemploi : Réutilisation des équipements ou de certaines de leurs composantes dans la même fonction. Récupération : Action de détourner de l enfouissement ou de l incinération une matière résiduelle dans le but de favoriser soit : Le réemploi de certaines de ses composantes Le recyclage des différentes matières qui composent le bien Destruction sécurisée (support de données confidentielles) : Destruction physique des supports de données dans un processus sécurisé pour rendre l information irrécupérable. 3

4 Figure 1 : Processus de gestion des TI en fin de vie utile Équipement excédentaire (TI) A. Sélection de la voie de traitement (analyse du niveau de confidentialité et de désuétude) B. Réemploi C. Récupération D. Destruction sécurisée Nettoyage des données Nettoyage des données Nettoyage des données et entreposage sécurisé Réemploi à l interne Vente à l externe Réemploi (OBNL) Recyclage Broyage sécurisé Action prise dans l Unité administrative Service externe, sous la responsabilité du SI 4

5 A. Sélection de la voie de traitement des équipements en fin de vie utile (réemploi, recyclage, destruction sécurisée) A.1 Évaluer le niveau de confidentialité de l information contenu sur les supports de données. Au moment de se départir d équipement, une unité administrative doit procéder à une évaluation de la confidentialité des données stockées sur les supports de données dans le but de déterminer si ceux-ci sont aptes ou non au réemploi ou à la récupération. Cette analyse permettra également de déterminer si un support de données nécessite une destruction sécurisée pour s assurer que les données ne soient jamais réutilisables par une tierce partie malveillante lors du processus de gestion en fin de vie utile. Vous trouverez l information nécessaire et une Grille d évaluation du niveau de confidentialité de l information sur le site web du Bureau de la sécurité de l information (BSI), dans la section «ARTICLES ET GUIDES» sous la rubrique «Développement durable». A.2 Évaluer le niveau de désuétude des équipements Malheureusement, ce ne sont pas tous les équipements excédentaires jugés aptes au réemploi après une analyse de niveau de confidentialité qui peuvent réellement être destinés au réemploi. Beaucoup d équipements sont désuets ou en voie de le devenir rapidement. Dans ce cas, le réemploi n a pas d intérêt et il préférable de favoriser un recyclage adéquat des équipements plutôt qu un réemploi à tout prix qui ne serait qu un transfert de déchet ni plus ni moins. Équipements aptes au réemploi : Ordinateur fonctionnel, équivalent ou supérieur à Pentium IV de 2,4 GHz Écran LCD fonctionnel de 17 pouces et plus Tout équipement de projection fonctionnel Procédure : Identifier le matériel d un autocollant vert 5

6 S assurer que l ensemble du filage suive les composantes (à l aide d adhésif) Appliquer les procédures pour le réemploi (voir section B) Équipements devant être envoyé à la récupération : Écran cathodique et les écrans plats plus petits que 17 pouces Tout équipement brisé, non fonctionnel ou désuet (moins performant qu un pentium IV, 2,4 GHz) Procédure : Identifier le matériel destiné à la récupération d un autocollant rouge Appliquer les procédures pour la récupération (voir section C) 6

7 B. Procédure pour le réemploi B. Réemploi Unité administrative Service des immeubles (SI) Firme externe, sous la responsabilité du SI Nettoyage des données Retrait des logiciels et licences Offrir le matériel à l interne OUI NON Déclaration de BE au SI (suivi inventaire + manutention) Procédure financière transfert de biens à l interne (SF) OUI Déclaration de BE au SI (vente à l'externe) Approbation de la transaction par le SI+ procédure financière vente de bien à l externe Mise en lot et vente à l'externe NON Déclaration BE excédentaire (récupération) Récupération via un OBNL 7

8 B. Procédure pour le réemploi (suite) Lorsque l on a établi que du matériel pouvait être destiné au réemploi, à la suite des analyses de risques et de désuétudes, on doit, dans un premier temps, appliquer les procédures de nettoyage des données contenues sur les disques durs. Puis, dans un second temps, favoriser son réemploi à l interne, ensuite sa vente à l externe et, ultimement, le don à un OSBL qui favorisera son réemploi. 1. Appliquer les procédures de nettoyage des données Consulter le site Web du BSI dans la section «ARTICLES ET GUIDES» sous la rubrique «Développement durable» 2. Retirer les logiciels, licences et leurs clés (autocollant de licence). 3. Offrir le matériel TI aux autres unités administratives Utiliser les listes d envoi courriel de la DTI (techniciens et responsables facultaires) pour informer les autres unités administratives du matériel qui est disponible dans votre unité. Bien décrire le matériel, les quantités et le prix demandé. Matériel réclamé par une autre unité administrative : Procédure : 3.1 Remplir une déclaration de bien excédentaire (BE) sur le site du Service des immeubles Indiquer dans la section commentaire que le bien sera transféré dans une autre unité administrative dûment identifiée. Cela permettra de faire les modifications dans l inventaire centralisé de l Université. Si vous avez besoin de transport du matériel, faites une demande de service au Service des immeubles (poste 7000), les frais de transport seront facturés à l Unité qui acquiert les équipements. 3.2 Appliquer les procédures financières de transfert de bien à l interne. (Consultez le site web du Service des finances, dans la section gestion budgétaire. 8

9 Matériel non réclamé par une unité administrative : Passez à l étape suivante (mise en lot pour vente à l externe) 4. Mise en lot pour vente à l externe Si vous avez une quantité d équipements appréciables fonctionnels et non désuets, nous vous suggérons fortement de contacter des entreprises spécialisées dans la revente d équipements usagés et de leur offrir de racheter vos équipements. * La vente à l externe ne sera autorisée que si c est une entreprise qui acquiert les biens et celle-ci doit payer par chèque dès la prise de possession de l équipement. Il est recommandé de faire soumissionner 3 entreprises au moins. Les biens sont vendus sans garantie légale et sans service après vente. Si une entreprise externe est intéressée à acquérir votre matériel : Procédure : Contacter Marie-Michèle Couture au Service des finances (#5088), pour obtenir l autorisation d effectuer la transaction et pour que le Service des immeubles effectue la facturation à l externe. Remplir une déclaration de bien excédentaire (BE) sur le site du Service des immeubles Indiquer dans la section commentaire les numéros UL des équipements cédés et mentionner également que les biens ont été cédés à l externe (suivi de l inventaire). Retirer les numéros d inventaire UL. Si les équipements ne trouvent pas preneur à l externe Procédure : Appliquer les procédures pour la récupération (étape suivante) Identifier le matériel d un autocollant vert et assurez-vous que l ensemble du filage soit rattaché aux équipements. Remplir une déclaration de bien excédentaire (BE) sur le site du Service des immeubles. 9

10 Indiquer dans la section commentaire les numéros UL des équipements cédés et que les biens sont destinés à la récupération (suivi de l inventaire). Le Service des immeubles s occupera alors de la collecte et du transport des équipements vers un organisme externe qui favorisera le réemploi ou le recyclage des diverses composantes. AUCUNE UNITE ADMINISTRATIVE NE PEUT DONNER OU VENDRE DIRECTEMENT DU MATERIEL INFORMATIQUE A L EXTERNE SANS EN RECEVOIR L AUTORISATION DU SERVICE DES IMMEUBLES. 10

11 C. Procédure pour la récupération C. Récupération Nettoyage des données Retrait des logiciels et des # licences Identification du matériel fonctionnel ou non et attachement du filage Unité administrative Firme externe, sous la responsabilité du SI Déclaration de Bien exédentaire au SI (récupération) Tri et démontage (OBNL) Réemploi de certaines composantes Recyclage des matières 11

12 C.. Procédure pour la récupération (Suite) 1. Appliquer les procédures de nettoyage des données. (Consulter le site Web du BSI dans la section «ARTICLES ET GUIDES» sous la rubrique «Développement durable»). 2. Retirer tous les logiciels, les numéros de licences (autocollant) sur les appareils. 3. Identifier si le matériel est fonctionnel (autocollant vert) ou non fonctionnel (autocollant rouge) et s assurer que l ensemble du filage soit rattaché aux équipements fonctionnels (à l aide d adhésif). 4. Remplir une déclaration de biens excédentaires sur le site internet du Service des immeubles. Indiquer dans la section commentaire les numéros d inventaire UL des équipements et que les biens sont dédiés à la récupération Le Service des immeubles se chargera de la collecte des équipements et de leur envoi dans une filière de récupération via un organisme à but non lucratif. 12

13 D. Procédure pour le traitement sécurisé des supports de données Cette procédure est propre aux supports de données informatiques ayant contenu de l information dont le niveau de confidentialité est jugée élevé et que les supports ne peuvent pas faire l objet d un réemploi ou d une récupération. Elle a pour objectif d assurer une destruction sécurisée de ces supports dans le but de rendre irrécupérable l information qui y a été enregistrée. Il est important d appliquer ces procédures seulement si nécessaire, car elles impliquent des coûts supplémentaires à votre unité administrative. Cependant, elles sont importantes et doivent être appliquées lorsque vous manipulez des supports de données ayant contenu de l information confidentielle afin d assurer la sécurité de l Université et de ses membres. D. Traitement sécurisé CD/DVD Disque rigide, disquette, clef USB Unité administrative Firme externe, sous la responsabilité du SI Destruction physique à l interne Demande au SI pour service de destruction physique par une firme externe Mise au rebut Destruction physique externe chaîne de destruction sécurisée et certifiée Recyclage des différentes composantes 13

14 D. Procédure pour le traitement sécurisé des supports de données (suite) CD/DVD 1. Briser le disque en plusieurs morceaux (3 morceaux minimum) * Il existe des déchiqueteurs automatiques conçus pour déchiqueter les CD/DVD en petites particules. Si la quantité de disques à détruire le justifie, il est recommandé de procéder à l acquisition d un tel équipement. 2. Jeter au rebut les morceaux brisés* *Les CD/DVD n ont malheureusement pas de débouché fiable et écologiquement viable pour développer un programme de récupération à l Université. Pour l instant donc, la mise au rebut est toujours la meilleure façon de procéder. Disque rigide, disquette, clef USB 1. Appliquer les procédures de nettoyage des données (Consulter le site Web du BSI dans la section «ARTICLES ET GUIDES» sous la rubrique «Développement durable»). 2. Accumuler une certaine quantité de supports de données dans un lieu sécuritaire et fermé à clé. Noter tous les numéros de séries des équipements à détruire de façon sécurisée pour permettre une traçabilité du processus de destruction. 3. Lorsque c est jugé nécessaire, appeler au #7000 (Service des immeubles) pour faire une demande de collecte de traitement sécurisé de support de données électroniques. Informations que vous devrez fournir lors de la demande de service : nom du pavillon, local de la cueillette, nom d une personne ressource et son numéro de poste téléphonique, le nombre de disques durs à ramasser. Les cueillettes se feront le mardi ou le vendredi. La personne ressource devra être présente au moment de la cueillette, signer le 14

15 registre de collecte et fournir la liste des numéros de série des supports de données à détruire. Coûts : 15$ par cueillette + 10$ par disque dur. L entreprise retenue pour effectuer ce service est Arteau Récupération. Un employé de cette firme se présentera dans vos locaux. Celui-ci est clairement identifiable par ses vêtements lettrés à l effigie de l entreprise ainsi que par le registre qu il fait signer lors des collectes d équipements. Lorsque vous cédez vos équipements, soyez certains que c est bien un employé de cette firme qui se présente. L Unité administrative est responsables de la sécurité des données jusqu à sa prise en charge par un représentant de la firme Arteau Récupération. 15

Le processus de gestion des TI en fin de vie utile et les mesures de sécurité

Le processus de gestion des TI en fin de vie utile et les mesures de sécurité Le processus de gestion des TI en fin de vie utile et les mesures de sécurité Service des immeubles et Bureau de sécurité de l information Université Laval 17 mars 2011 Plan de la présentation La démarche

Plus en détail

Directives quant à la disposition de biens

Directives quant à la disposition de biens TITRE : Directives quant à la disposition de biens NO : 5 Adoption par la Direction générale : Date : 11 juin 2014 Révision : Date : ARTICLE 1 -OBJET En lien avec la Politique sur la protection de l environnement

Plus en détail

CONSEILS RELATIFS À L UTILISATION DES ORDINATEURS PORTABLES

CONSEILS RELATIFS À L UTILISATION DES ORDINATEURS PORTABLES CONSEILS RELATIFS À L UTILISATION DES ORDINATEURS PORTABLES CONTEXTE Les ordinateurs portables, à cause de leur nature mobile, sont plus exposés à des risques particuliers. Nous abordons les risques majeurs,

Plus en détail

Section 9. Titre de la procédure : Vente de matériel excédentaire ou mise au rebut de matériel désuet

Section 9. Titre de la procédure : Vente de matériel excédentaire ou mise au rebut de matériel désuet SECTION 9: ÉDIFICES ET INFRASTRUCTURES Titre de la procédure : Vente de matériel excédentaire ou mise au rebut de matériel désuet Politique : Selon la politique de gouvernance 3.4 Avoirs, la direction

Plus en détail

POLITIQUE 08-04 POLITIQUE DE DISPOSITION DE BIENS MEUBLES. Déterminer l'encadrement régissant la disposition de biens meubles.

POLITIQUE 08-04 POLITIQUE DE DISPOSITION DE BIENS MEUBLES. Déterminer l'encadrement régissant la disposition de biens meubles. POLITIQUE 08-04 SECRÉTARIAT GÉNÉRAL SOURCE Ressources matérielles CIBLE SECTEUR TITRE : POLITIQUE DE DISPOSITION DE BIENS MEUBLES RÉSOLUTION CC931117-03 OBJET : Déterminer l'encadrement régissant la disposition

Plus en détail

Procédure de destruction des documents confidentiels

Procédure de destruction des documents confidentiels Procédure de destruction des documents confidentiels Adoptée par l'assemblée de direction du 19 mai 2015 (ADD-588-581) 1 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 2 2 ÉNONCÉ DE PRINCIPE... 2 3 CADRE JURIDIQUE

Plus en détail

GUIDE PROGRAMME D ACQUISITION D ORDINATEURS ET D ÉQUIPEMENTS INFORMATIQUES PAR LE PERSONNEL (PAO)

GUIDE PROGRAMME D ACQUISITION D ORDINATEURS ET D ÉQUIPEMENTS INFORMATIQUES PAR LE PERSONNEL (PAO) GUIDE PROGRAMME D ACQUISITION D ORDINATEURS ET D ÉQUIPEMENTS INFORMATIQUES PAR LE PERSONNEL (PAO) Novembre 2013 Table des matières 1. ADMISSIBILITÉ 3 2. PROCÉDURE 4 3. FOURNISSEUR 6 4. REMBOURSEMENT 7

Plus en détail

PROCÉDURE DE RÉCUPÉRATION DE PRODUITS ÉLECTRONIQUES

PROCÉDURE DE RÉCUPÉRATION DE PRODUITS ÉLECTRONIQUES PROCÉDURE DE RÉCUPÉRATION DE PRODUITS ÉLECTRONIQUES Responsable de l application : Direction des ressources informationnelles (DRI) Approuvé par : Destinataires : Tous les générateurs de produits électroniques

Plus en détail

Offre en gestion des matières résiduelles

Offre en gestion des matières résiduelles Offre en gestion des matières résiduelles Équipements informatiques: - Ordinateurs portables et de table Tout donateur peut faire ramasser ses ordinateurs (15 unités minimum) et ce, Il n'est jamais question

Plus en détail

POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION VERSION 1 Créée le 24 août 2012 (v1), par Christian Lambert Table des matières 1 INTRODUCTION 1 2 ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE SÉCURITÉ 2 2.1 VERROUILLAGE

Plus en détail

PLUS AUCUN DISQUE. PLUS AUCUNE DONNÉE. PLUS AUCUN DOUTE.

PLUS AUCUN DISQUE. PLUS AUCUNE DONNÉE. PLUS AUCUN DOUTE. PLUS AUCUN DISQUE. PLUS AUCUNE DONNÉE. PLUS AUCUN DOUTE. SUR PLACE. EN VOTRE FAVEUR. Quand vous devez détruire des données, vous avez deux possibilités. Ne rien faire au risque d être confronté à une violation

Plus en détail

Définitions LIGNES DIRECTRICES SUR L ÉLIMINATION ET LA REDISTRIBUTION DU MATÉRIEL DE TECHNOLOGIE DE L INFORMATION

Définitions LIGNES DIRECTRICES SUR L ÉLIMINATION ET LA REDISTRIBUTION DU MATÉRIEL DE TECHNOLOGIE DE L INFORMATION OBJET Les présentes lignes directrices décrivent les facteurs liés à la protection de la vie privée, au droit d auteur et à l environnement que les conseils scolaires devraient aborder lorsqu ils redistribuent

Plus en détail

PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES

PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES À PROPOS D INSERTECH UNE ENTREPRISE D INSERTION Entreprise d insertion à but non lucratif, en informatique Forme des jeunes adultes

Plus en détail

Ateliers Sans Frontières Un dispositif professionnel et solidaire pour le traitement de vos ordinateurs

Ateliers Sans Frontières Un dispositif professionnel et solidaire pour le traitement de vos ordinateurs Ateliers Sans Frontières Un dispositif professionnel et solidaire pour le traitement de vos ordinateurs Savoir-faire à Bonneuil-sur-Marne Partage d expérience dans les pays du Sud Notre expertise au service

Plus en détail

TI et développement durable : les défis écologiques des TIC

TI et développement durable : les défis écologiques des TIC TI et développement durable : les défis écologiques des TIC SOLUTIONS DE GESTION PRÉPARÉE ET ANIMÉE PAR Cyrille Maltot CONSEILLER ET ASSOCIÉ PRINCIPAL CHEZ SYNAIRGIS CONFÉRENCE POUR : CACPUQ DATE : 9 mai

Plus en détail

30 HT. : en savoir plus. ü Un conditionnement de collecte adapté à votre espace de bureau

30 HT. : en savoir plus. ü Un conditionnement de collecte adapté à votre espace de bureau : en savoir plus ü Un conditionnement de collecte adapté à votre espace de bureau 30 HT TOUT COMPRIS(*) ü Une offre packagée pour faire recycler vos équipements électriques et électroniques BOITE CARTON

Plus en détail

TD N 1 : Digramme cas d utilisation. Diagramme de séquences

TD N 1 : Digramme cas d utilisation. Diagramme de séquences TD N 1 : Digramme cas d utilisation & Diagramme de séquences Exercice n 1 : Déterminer les cas d'utilisation d'un distributeur de billets. On considère les scénarios où un client désire retirer de l'argent

Plus en détail

www.konicaminolta.fr DocMaster La parfaite maîtrise du cycle de production documentaire * L essentiel de l image

www.konicaminolta.fr DocMaster La parfaite maîtrise du cycle de production documentaire * L essentiel de l image www.konicaminolta.fr DocMaster La parfaite maîtrise du cycle de production documentaire * L essentiel de l image * Solution de gestion documentaire DocMaster Avec DocMaster... maîtrisez votre cycle de

Plus en détail

: en savoir plus. ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler

: en savoir plus. ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler : en savoir plus ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler ü Une offre packagée pour faire recycler vos équipements électriques et électroniques

Plus en détail

Mémoire de l ARPE-Québec

Mémoire de l ARPE-Québec Mémoire de l ARPE-Québec Présenté à la dans le cadre du Projet de plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015 2020 Septembre 2015 I Table des matières 1. Introduction... 1 2. À propos

Plus en détail

Solidaire, Economique et Durable. Vente et Location de matériel informatique à bas coût dans un cadre d'economie Sociale et Solidaire

Solidaire, Economique et Durable. Vente et Location de matériel informatique à bas coût dans un cadre d'economie Sociale et Solidaire Solidaire, Economique et Durable http://www.elbrino.com Optez pour un Ordi Solidaire! http://ordi solidaire.fr Vente et Location de matériel informatique à bas coût dans un cadre d'economie Sociale et

Plus en détail

PROXINFO-SERVICES. www.proxinfo-services.fr NOS TARIFS. Prix révisés le 01/03/2010

PROXINFO-SERVICES. www.proxinfo-services.fr NOS TARIFS. Prix révisés le 01/03/2010 PROXINFO-SERVICES 2010 www.proxinfo-services.fr NOS TARIFS Prix révisés le 01/03/2010 Installation de produits dans notre atelier Installation d'un disque dur, graveur, lecteur CD, DVD 18 Installation

Plus en détail

Guide d utilisation de la clé mémoire USB

Guide d utilisation de la clé mémoire USB Service des bibliothèques Guide d utilisation de la clé mémoire USB I- Préambule Politique de prêt : Le Service des bibliothèques vous permet de faire l emprunt d une clé mémoire pour une période de 48

Plus en détail

Récupération, recyclage et revalorisation des «cyberdéchets»

Récupération, recyclage et revalorisation des «cyberdéchets» Récupération,recyclageetrevalorisationdes«cyberdéchets» Notremission:dégagerlessitesd'enfouissementdesdéchetsd'équipementsélectroniques(DEE)qui représentent un risque pour notre santé et notre écosystème.

Plus en détail

IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE GESTION ÉLECTRONIQUE :

IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE GESTION ÉLECTRONIQUE : IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE GESTION ÉLECTRONIQUE : SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES À L INTENTION DES AGENCES ET COURTIERS À LEUR COMPTE IMPORTANT L OACIQ se réserve le droit de modifier ses exigences en fonction

Plus en détail

ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX

ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX RENCONTRES AUTOUR D UN CAHIER DES CHARGES ECOLOGIQUE Les consommables d impression ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX Cartouches d encre et toner Terminologie & cartouches OEM Compatibles Revalorisées

Plus en détail

Faisant suite au bulletin vert de juillet 2013 portant sur le programme

Faisant suite au bulletin vert de juillet 2013 portant sur le programme Bulletin vert A N N É E 2 0 1 3 N O 3 N O V E M B R E D A N S C E N U M É R O : Introduction 1 La fibre innovante de 1 la MRC Pour remettre au 2 suivant Le contexte québécois 2 de la filière du textile

Plus en détail

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents informatiques

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents informatiques Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents informatiques Politique sur les renseignements personnels Septembre 2004

Plus en détail

Directive de la Direction 6.6. Procédures relatives à l acquisition et à la maintenance d équipements informatiques à l UNIL

Directive de la Direction 6.6. Procédures relatives à l acquisition et à la maintenance d équipements informatiques à l UNIL Directives de la Direction Directive de la Direction 6.6. Procédures relatives à l acquisition et à la maintenance d équipements informatiques à l UNIL Les achats d équipements informatiques sont effectués

Plus en détail

Programme Informatique de la Faculté de biologie et de médecine (Charte informatique)

Programme Informatique de la Faculté de biologie et de médecine (Charte informatique) Programme Informatique de la Faculté de biologie et de médecine () L informatique est un domaine transversal complexe en rapide évolution qui a une influence directe sur le bon accomplissement des objectifs

Plus en détail

Guide de l utilisateur du portail

Guide de l utilisateur du portail Cette version du guide a été conçue expressément pour la phase d essai public du portail. Ne vous en servez pas après le 15 octobre 2015. Guide de l utilisateur du portail Version 0.92 septembre 29, 2015

Plus en détail

Programme d accès à un équipement portatif. à l intention du personnel enseignant. du Cégep de Trois-Rivières

Programme d accès à un équipement portatif. à l intention du personnel enseignant. du Cégep de Trois-Rivières Programme d accès à un équipement portatif à l intention du personnel enseignant du Cégep de Trois-Rivières Direction des services informatiques Octobre 2013 Table des matières 1. Définition des termes...2

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION

NOTICE D INSTALLATION NOTICE D INSTALLATION Sommaire I. Prérequis d installation... 3 II. Lancement de l installation... 3 III. Choix de l installation... 4 A. Installation standard... 4 B. Installation Personnalisée... 6 1.

Plus en détail

<> <> <> <> <> - <> ENTRE LE LYCEE ARISTIDE BERGES - ETABLISSEMENT SUPPORT DU CARMI

<<type>> <<nom>> <<rue1>> <<rue2>> <<codepostal>> - <<ville>> ENTRE LE LYCEE ARISTIDE BERGES - ETABLISSEMENT SUPPORT DU CARMI C.A.R.M.I. lycée Aristide Bergès - CONVENTION D ADHESION POUR LA PEDAGOGIE ENTRE LE LYCEE ARISTIDE BERGES - ETABLISSEMENT SUPPORT DU

Plus en détail

CENTRE D ENSEIGNEMENT DR FRÉDÉRIC-GRUNBERG RÈGLES RELATIVES À LA LOCATION, À LA SÉCURITÉ ET

CENTRE D ENSEIGNEMENT DR FRÉDÉRIC-GRUNBERG RÈGLES RELATIVES À LA LOCATION, À LA SÉCURITÉ ET CENTRE D ENSEIGNEMENT DR FRÉDÉRIC-GRUNBERG RÈGLES RELATIVES À LA LOCATION, À LA SÉCURITÉ ET À L UTILISATION DES SALLES ET DE L ÉQUIPEMENT Les salles du Centre d enseignement Dr Frédéric-Grunberg sont dédiées

Plus en détail

Particularité supplémentaire à ajouter avec Internet Explorer

Particularité supplémentaire à ajouter avec Internet Explorer Carrefour technologique en recherche et en enseignement (CT-ESG) École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal Particularité supplémentaire à ajouter avec Internet Explorer 1. Ajout

Plus en détail

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique AG2I / R2D2 : En Marin route de Pessan 32000 Auch (Gers en Gascogne) ZI du

Plus en détail

Identification du document. Référence. ASIP_PGSSI_Referentiel_Destruction_Donnees_V0.0.4.Docx. Version V 0.0.4. Nombre de pages 9

Identification du document. Référence. ASIP_PGSSI_Referentiel_Destruction_Donnees_V0.0.4.Docx. Version V 0.0.4. Nombre de pages 9 PGSSI - Politique générale de sécurité des systèmes d information de santé Règles de destruction de données lors du transfert de matériels informatiques des Systèmes d Information de Santé (SIS) «ASIP

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE- REGLEMENT DE LA CONSULTATION

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE- REGLEMENT DE LA CONSULTATION AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE- REGLEMENT DE LA CONSULTATION IDENTIFICATION DU POUVOIR ADJUDICATEUR : Ville de Huningue, 2 rue de Saint-Louis 68330 Huningue -Tel. 03 89 69 17 80 - Fax 03 89 69 20

Plus en détail

1. Connexion au laboratoire

1. Connexion au laboratoire Carrefour technologique en recherche et en enseignement (CT-ESG) École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal 1. Connexion au laboratoire Rendez-vous à l adresse suivante pour accéder

Plus en détail

5.2. Aliénation des actifs. Rapport du vérificateur général de la Ville de Montréal au conseil municipal et au conseil d agglomération

5.2. Aliénation des actifs. Rapport du vérificateur général de la Ville de Montréal au conseil municipal et au conseil d agglomération Rapport du vérificateur général de la Ville de Montréal au conseil municipal et au conseil d agglomération 5.2 Pour l exercice terminé le 31 décembre 2012 Aliénation des actifs 5.2. Aliénation des actifs

Plus en détail

Guide de gestion d un projet de numérisation de documents. Annexes

Guide de gestion d un projet de numérisation de documents. Annexes Guide de gestion d un projet de numérisation de documents Annexes Proposé et adopté par le Sous-comité des archivistes Mars 2013 Analyse 0 Évaluation de la demande Unité administrative Demandeur Titre

Plus en détail

MENU FEDERATEUR. Version Cabinet - Notice d installation et de mise à jour

MENU FEDERATEUR. Version Cabinet - Notice d installation et de mise à jour MENU FEDERATEUR Version Cabinet - Notice d installation et de mise à jour! installation A consulter impérativement avant et durant toute ou mise à jour des logiciels EIC. 12/06/2015 EIC Tous droits réservés

Plus en détail

Menu Fédérateur. Procédure de réinstallation du logiciel EIC Menu Fédérateur d un ancien poste vers un nouveau poste

Menu Fédérateur. Procédure de réinstallation du logiciel EIC Menu Fédérateur d un ancien poste vers un nouveau poste Menu Fédérateur Procédure de réinstallation du logiciel EIC Menu Fédérateur d un ancien poste vers un nouveau poste Manipulations à réaliser sur le poste à désinstaller 1. Sauvegarde des données Dans le

Plus en détail

Un geste pour un monde meilleur. Recycler4Green. www.recycler4green.com

Un geste pour un monde meilleur. Recycler4Green. www.recycler4green.com Un geste pour un monde meilleur Recycler4Green www.recycler4green.com La tranquillité du recyclage informatique dans un environnement de plus en plus complexe. Notre activité Recycler4Green propose aux

Plus en détail

GUIDE DE NUMÉRISATION. Visez la qualité et documentez-vous!

GUIDE DE NUMÉRISATION. Visez la qualité et documentez-vous! GUIDE DE NUMÉRISATION Visez la qualité et documentez-vous! NUMÉRISATION : VISEZ LA QUALITÉ ET DOCUMENTEZ-VOUS! (Source : La numérisation des documents Méthodes et recommandations, version revue et corrigée,

Plus en détail

COMITE SYNDICAL du 10 décembre 2007

COMITE SYNDICAL du 10 décembre 2007 SYNDICAT MIXTE DES HAUTS-DE-SEINE POUR L ELIMINATION DES ORDURES MENAGERES COMITE SYNDICAL du 10 décembre 2007 DÉLIBÉRATION N 04/2007 OBJET : Autorisation donnée au Président de signer avec l Association

Plus en détail

Introduction au micro-ordinateur Table des matières

Introduction au micro-ordinateur Table des matières Table des matières Introduction au micro-ordinateur... 2 Différents médias de stockage de données... 3 Composantes et périphériques d un Micro ordinateur... 7 Différentes unités de calcul... 12 Introduction

Plus en détail

Promeric technologies Inc. ACCORD DE LICENCE DU LOGICIEL INSOLVENCY MANAGER

Promeric technologies Inc. ACCORD DE LICENCE DU LOGICIEL INSOLVENCY MANAGER Promeric technologies Inc. (ci après PTI) et le titulaire de licence, le LICENCIÉ, identifié dans l annexe A ci joint, acceptent ce qui suit : 1. PTI subventionne le titulaire de licence, le LICENCIÉ,

Plus en détail

Leçon 2 : Les composants de base d un ordinateur

Leçon 2 : Les composants de base d un ordinateur Leçon 2 : Les composants de base d un ordinateur I. Introduction Activité 1 : Décrire les composants de base d un ordinateur : Activité 2 : Qu appelle-t-on les composants qui se branchent à l unité centrale?

Plus en détail

De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs.

De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs. Soyez prudent! De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs. vol et fraude d identité fraude par carte de débit fraude par carte de crédit hameçonnage et hameçonnage verbal

Plus en détail

ACQUISITION DE LOGICIELS ET D ÉQUIPEMENT INFORMATIQUES

ACQUISITION DE LOGICIELS ET D ÉQUIPEMENT INFORMATIQUES DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : ADMINISTRATION Politique : ADM.26.1 En vigueur le : 25 mars 2008 Révisée le : ACQUISITION DE LOGICIELS ET D ÉQUIPEMENT INFORMATIQUES Le Conseil scolaire de district catholique

Plus en détail

# Pistes d amélioration recommandées par KPMG État actuel Date cible

# Pistes d amélioration recommandées par KPMG État actuel Date cible 1 Mettre en place les mesures proposées par Loto-Québec : Diffuser une campagne de sensibilisation sur l importance d endosser les billets à l achat. Continu Depuis janvier 2008 Promouvoir le matériel

Plus en détail

PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION DES LAMPES AU MERCURE APPEL DE DEMANDE D EXPRESSION D INTÉRÊT (ADEI)

PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION DES LAMPES AU MERCURE APPEL DE DEMANDE D EXPRESSION D INTÉRÊT (ADEI) PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION DES LAMPES AU MERCURE APPEL DE DEMANDE D EXPRESSION D INTÉRÊT (ADEI) 1. Introduction. 1.1. L Association des Producteurs Responsables (l APR) développe un programme

Plus en détail

CI 1 PROBLEME : Quelles sont les fonctions et les caractéristiques d un environnement informatique?

CI 1 PROBLEME : Quelles sont les fonctions et les caractéristiques d un environnement informatique? Centre d intérêt CI 1 PROBLEME : Quelles sont les fonctions et les caractéristiques d un environnement informatique? MATERIEL : - Fiche Ressources - Feuille réponse TRAVAIL A FAIRE : Complétez la feuille

Plus en détail

Cisco Unified Business Attendant Console

Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Communications est un système étendu de communications IP, d applications et de produits voix, vidéo, données et mobilité. Il rend les communications

Plus en détail

traçabilité en milieu médical

traçabilité en milieu médical traçabilité en milieu médical SOLUTIONS - EFFICACITÉ - SÉCURITÉ la traçabilité, pourquoi? Améliorer la sécurité du patient et la qualité des soins Améliorer la qualité des soins de santé est un enjeu majeur

Plus en détail

L ATELIER DYNAMO. à Nancy

L ATELIER DYNAMO. à Nancy Écologie, économie et social L ATELIER DYNAMO à Nancy 6 années d existence 1200 adhérents à l année 1000 vélos récupérés et 600 remis en circulation 4 salariés, 2 volontaires en Service Civique et 15 bénévoles

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 12 RÈGLEMENT SUR L UTILISATION DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET INTERNET

RÈGLEMENT NUMÉRO 12 RÈGLEMENT SUR L UTILISATION DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET INTERNET RÈGLEMENT NUMÉRO 12 RÈGLEMENT SUR L UTILISATION DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET INTERNET Adoption et entrée en vigueur : 28 janvier 1999 Premier amendement : 25 septembre 2014 RÈGLEMENT NUMÉRO 12 RÈGLEMENT

Plus en détail

Service e-carte Bleue

Service e-carte Bleue Service e-carte Bleue Adoptez la simplicité et la tranquillité pour tous vos achats en ligne avec le service e-carte Bleue! EN BREF Achetez en toute sécurité sur Internet sans communiquer votre numéro

Plus en détail

PROPOSITION POUR VALIDATION PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION

PROPOSITION POUR VALIDATION PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION PROPOSITION POUR VALIDATION PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION CESSION AUX PERSONNELS DE L UNIVERSITE D AIX-MARSEILLE DES ORDINATEURS AMORTIS ET SORTIS D INVENTAIRE (Approbation du Conseil de Gestion du SCASC

Plus en détail

LOCATAIRE Nom de l entreprise : Personne responsable / facturation : Responsable technique lors de l évènement : Adresse :

LOCATAIRE Nom de l entreprise : Personne responsable / facturation : Responsable technique lors de l évènement : Adresse : ÉVÉNEMENT le 201, jour de la semaine date de H à H heures Heure d arrivée de l organisateur : H Note : Le locataire peut accéder à la salle pour son montage, la livraison de matériel et sa récupération

Plus en détail

Aménagements technologiques

Aménagements technologiques Aménagements technologiques Janvier 2015 Système d exploitation Recommandation du matériel Poste de travail Serveur de données Gestionnaire de base de données Modules «Internet» et «Intranet» (Assurez-vous

Plus en détail

Programme ÉlimiMercure. des partisans

Programme ÉlimiMercure. des partisans Programme ÉlimiMercure Présentation à l intention des participants et des partisans Survol de la présentation Survol du programme ÉlimiMercure Comment trouver les interrupteurs Rôles et responsabilités

Plus en détail

DEVIS - CUISINE. Distributeurs/magasins : Marque/# du Produit : Caractéristiques : Modèle, Prix unitaire : Autre :

DEVIS - CUISINE. Distributeurs/magasins : Marque/# du Produit : Caractéristiques : Modèle, Prix unitaire : Autre : DEVIS - CUISINE NOM, PRÉNOM DU RESPONSABLE DE PROJET : ADRESSE/VILLE/C.P. : PIÈCE : NB PIÈCES ET LOCALISATION : TÉLÉPHONE : NIVEAU DE CERTIFICATION VISÉ (%) : (certifié; 70 % et +, argent; 80 % et +, or;

Plus en détail

MANUEL DES POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS

MANUEL DES POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS MANUEL DES POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO Code : Politique 2.13 Date d entrée en vigueur : Le 30 avril 2007 Nombre de pages : 11 et annexe

Plus en détail

L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES

L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES Présentation ONU 15 juin 2015 Entreprise Solidaire à but non lucratif L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES Ecologiques Sociales - Economiques LE CONCEPT D AfB Spécialisé dans le reconditionnement

Plus en détail

Nouvelle génération de distributeurs d argent (ATM)

Nouvelle génération de distributeurs d argent (ATM) Nouvelle génération de distributeurs d argent (ATM) Cahier de charges 11 février 2010 1 Préface Ce document est un cahier de charge pour la réalisation d un logiciel de contrôle pour un distributeur de

Plus en détail

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par I. L engagement Une éco-responsabilité assumée "A ujourd hui, le constat écologique

Plus en détail

VENTE PAR VOIE DE SOUMISSION PUBLIQUE

VENTE PAR VOIE DE SOUMISSION PUBLIQUE Société de développement industriel de Saint-Anselme inc. 134, rue Principale Saint-Anselme (Québec) G0R 2N0 Tél. : 418.885.4977 Télécopieur : 418.885.9834 municipalite@st-anselme.ca www.st-anselme.ca

Plus en détail

Pourquoi? Ainsi, la capacité de stockage peut-être un critère de choix L a rapidité de transfert : L ergonomie de votre clé :

Pourquoi? Ainsi, la capacité de stockage peut-être un critère de choix L a rapidité de transfert : L ergonomie de votre clé : Pourquoi? Alors que l on stockait 1,44 Mo sur une disquette, les premiers modèles de clés permettaientt de stocker 16 Mo. Les modèles actuels permettent d enregistrer 4000 Mo (4 Go) voir plus. Pour comparaison

Plus en détail

POLITIQUE DE RESPECT DE LA VIE PRIVÉE ET DES PRATIQUES DE GESTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

POLITIQUE DE RESPECT DE LA VIE PRIVÉE ET DES PRATIQUES DE GESTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS La présente Politique de respect de la vie privée et des pratiques de gestion des renseignements personnels (ci-après: «Politique») détermine les pratiques de Antirouille Métropolitain MD via ses sites

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO (adoptée le 15 janvier 2010)

POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO (adoptée le 15 janvier 2010) POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO (adoptée le 15 janvier 2010) Note : Le générique masculin est utilisé sans discrimination uniquement dans le but d alléger le texte. 1. Introduction La Commission

Plus en détail

Retour table des matières

Retour table des matières TABLE DES MATIÈRES Ouvrir un compte 1 Créer votre nom utilisateur et votre mot de passe 1 Ouvrir une session 3 Faire une commande / Légende de prix 3 1. Avec l option «Mes favoris» 4 2. Avec l option «Items

Plus en détail

PROCÉDURES CONCERNANT LE PRÊT DE LA DOCUMENTATION ET DU MATÉRIEL MULTIMÉDIA ET DE LOCAUX SPÉCIALISÉS AU CENTRE DES MÉDIAS

PROCÉDURES CONCERNANT LE PRÊT DE LA DOCUMENTATION ET DU MATÉRIEL MULTIMÉDIA ET DE LOCAUX SPÉCIALISÉS AU CENTRE DES MÉDIAS PROCÉDURES CONCERNANT LE PRÊT DE LA DOCUMENTATION ET DU MATÉRIEL MULTIMÉDIA ET DE LOCAUX SPÉCIALISÉS AU CENTRE DES MÉDIAS * Version du 30 avril 2007 Procédures concernant le prêt de la documentation au

Plus en détail

Ce bulletin est un instrument complémentaire à notre site Web que vous pouvez consulter en tout temps à l adresse :

Ce bulletin est un instrument complémentaire à notre site Web que vous pouvez consulter en tout temps à l adresse : Service des finances INFO-FINANCES BULLETIN NUMÉRO 38 OCTOBRE 2014 Introduction Ce bulletin est un instrument complémentaire à notre site Web que vous pouvez consulter en tout temps à l adresse : http://www.sf.ulaval.ca/

Plus en détail

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Modifié et reormulé le Septembre 2005 table des matières introduction/sommaire.....................................2 renseignements complémentaires.............................5

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

Éléments d un ordinateur

Éléments d un ordinateur Page 1 sur 6 Éléments d un ordinateur Dans cet article l Unité système l Stockage l Souris l Clavier l Moniteur l Imprimante l Haut-parleurs l Modem Si vous utilisez un ordinateur de bureau, vous savez

Plus en détail

ANNEXE RELATIVE AUX CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES FICHIERS GEOGRAPHIQUES

ANNEXE RELATIVE AUX CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES FICHIERS GEOGRAPHIQUES ANNEXE RELATIVE AUX CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES FICHIERS GEOGRAPHIQUES Préambule La Poste est propriétaire de fichiers informatiques de données géographiques. Lesdits fichiers permettent de

Plus en détail

Charte de Partenariat

Charte de Partenariat Quand préserver l environnement soutient des actions de solidarité! Charte de Partenariat ENTRE A.S.A.H., Association au Service de l'action Humanitaire, association loi 1901, dont le siège social est

Plus en détail

Manuel d utilisation du logiciel RÉSULTATS. Édition destinée aux départements

Manuel d utilisation du logiciel RÉSULTATS. Édition destinée aux départements Manuel d utilisation du logiciel RÉSULTATS Édition destinée aux départements Avant propos. Qu est-ce le logiciel RÉSULTATS? RÉSULTATS est une application entièrement web destinée à la saisie et à la diffusion

Plus en détail

Lecteur éditeur de chèques. i2200. Manuel utilisateur. Solutions de transactions et de paiement sécurisées

Lecteur éditeur de chèques. i2200. Manuel utilisateur. Solutions de transactions et de paiement sécurisées Manuel utilisateur Lecteur éditeur de chèques i2200 Solutions de transactions et de paiement sécurisées Ingenico 2200 Avant Propos Merci d avoir choisi le Lecteur Editeur de chèque nouvelle génération

Plus en détail

PROFIL TIC ET INFORMATIONNEL DES ÉLÈVES Techniques d intervention en loisir 0.1 UTILISER UN POSTE DE TRAVAIL

PROFIL TIC ET INFORMATIONNEL DES ÉLÈVES Techniques d intervention en loisir 0.1 UTILISER UN POSTE DE TRAVAIL Habileté 0 : Maîtriser l environnement de travail 0.1.1.1 Expliquer comment l'information est codée dans un ordinateur. 0.1.1.1.1 Utiliser les valeurs, les noms et les symboles des unités de mesure de

Plus en détail

Gesticiel 3 Gestion Commerciale. 1. Gestion de plusieurs dossiers. 2. Paramétrage dossier. Gestion commerciale, suivi des stocks. V 3.0.

Gesticiel 3 Gestion Commerciale. 1. Gestion de plusieurs dossiers. 2. Paramétrage dossier. Gestion commerciale, suivi des stocks. V 3.0. V 3.0.x FONCTIONS DU PROGRAMME Gestion commerciale, suivi des stocks 1. Gestion de plusieurs dossiers Choix d un dossier, création d un nouveau dossier Accès par mot de passe et par profil utilisateurs

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D HUBERDEAU 101, rue du Pont, Huberdeau (Québec) J0T 1G0 Téléphone : (819) 687-8321- Télécopieur : (819) 687-8808

MUNICIPALITÉ D HUBERDEAU 101, rue du Pont, Huberdeau (Québec) J0T 1G0 Téléphone : (819) 687-8321- Télécopieur : (819) 687-8808 MUNICIPALITÉ D HUBERDEAU 101, rue du Pont, Huberdeau (Québec) J0T 1G0 Téléphone : (819) 687-8321- Télécopieur : (819) 687-8808 POLITIQUE PORTANT SUR L UTILISATION DES RESSOURCES INFORMATIQUES 03-2010 ADOPTÉE

Plus en détail

Archivage de documents à valeur juridique. Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz

Archivage de documents à valeur juridique. Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz Archivage de documents à valeur juridique Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz CDC ZANTAZ Tiers archiveur - Tiers de confiance La référence en matière de confiance CDC ZANTAZ créée 2001

Plus en détail

Procédure Véhicules Hors d Usage

Procédure Véhicules Hors d Usage Procédure Véhicules Hors d Usage 2007 SOURCE D INFORMATION Textes utilisés : Article «Véhicules Hors d Usage» du Ministère de l Ecologie, du Développement et de l Aménagement Durables Note d information

Plus en détail

GéoPro. Consulting. Offre de Services. Informatique

GéoPro. Consulting. Offre de Services. Informatique GéoPro Consulting Offre de Services Informatique Cité Malek El Zaoui (Cité du 21ème Siècle) Batiment B3, Local 338 Dely Ibrahim, Alger ALGERIE 06.61.17.03.09 QUI SOMMES NOUS? GéoPro Consulting est une

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET OUVERT JUSQU AU 16/05/2014 PROJET INFITAH REFERENCEMENT ET SELECTION DES PRESTATAIRES-DISTRIBUTEURS

APPEL A MANIFESTATION D INTERET OUVERT JUSQU AU 16/05/2014 PROJET INFITAH REFERENCEMENT ET SELECTION DES PRESTATAIRES-DISTRIBUTEURS APPEL A MANIFESTATION D INTERET OUVERT JUSQU AU 16/05/2014 PROJET INFITAH REFERENCEMENT ET SELECTION DES PRESTATAIRES-DISTRIBUTEURS DE PACKS BUSINESS INFITAH Page 1 Sommaire 1. PROJET INFITAH... 3 2. OBJET

Plus en détail

COLLECTE DES PAPIERS DE BUREAU

COLLECTE DES PAPIERS DE BUREAU COLLECTE DES PAPIERS DE BUREAU Un partenaire SOLIDAIRE Régie de quartier RESPIRE, créée en 1993 Membre du CNLRQ Nous employons 45 personnes en moyenne dont 30 personnes en insertion Un engagement DURABLE

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS UTILES

RENSEIGNEMENTS UTILES RENSEIGNEMENTS UTILES Installation type d un stand complet fourni par Rendez-vous Canada Cloison arrière de 2,4 m (8 pi) de haut, en tissu noir Cloisons latérales de 90 cm (3 pi) de haut, en tissu blanc

Plus en détail

Structurez votre communication

Structurez votre communication www.komibox.fr Structurez votre communication Présentation KOMIbox : Des applications pour répondre aux besoins des PME... Vous désirez mieux structurer votre communication et centraliser vos informations?

Plus en détail

Caméra microscope USB

Caméra microscope USB Caméra microscope USB Mode d emploi Chère cliente, Cher client, Nous vous remercions pour l achat de ce produit. Vous venez d acheter un produit qui a été conçu pour répondre à vos attentes en matière

Plus en détail

ÉVALUATION CERTIFICATIVE COURTAGE COMMERCIAL

ÉVALUATION CERTIFICATIVE COURTAGE COMMERCIAL Exemple de réponses Scénario 2 Important : ce que vous trouverez ci-joint n est qu un exemple d un examen complété en courtage immobilier commercial qui démontre la maîtrise de l ensemble des compétences.

Plus en détail

Les points suivants seront/pourront être vérifiés et les documents correspondants sont donc à préparer pour la venue de l auditeur.

Les points suivants seront/pourront être vérifiés et les documents correspondants sont donc à préparer pour la venue de l auditeur. Guide pour la préparation de l audit ECOCERT Référentiels Cosmétiques ECOCERT et/ou COSMOS Les modifications apportées à ce document sont identifiées par un trait vertical dans la marge TS017(GC-COS)v03

Plus en détail

Procédures de suivi du parc informatique

Procédures de suivi du parc informatique 1- Présentation générale 1-1- Objectifs Procédures de suivi du parc informatique L objectif de cette note est de : définir une méthodologie pour instaurer une bonne gestion du parc informatique de l administration

Plus en détail