HISTOIRE CINQUIÈME THÈME IV VERS LA MODERNITÉ THÈME 2 : L ÉMERGENCE DU «ROI ABSOLU»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HISTOIRE CINQUIÈME THÈME IV VERS LA MODERNITÉ THÈME 2 : L ÉMERGENCE DU «ROI ABSOLU»"

Transcription

1 HISTOIRE CINQUIÈME THÈME IV VERS LA MODERNITÉ THÈME 2 : L ÉMERGENCE DU «ROI ABSOLU»

2 PROPOSITION D ENTRÉE DANS CE THÈME L ENTRÉE ROYALE DE LOUIS XIII ÀPARIS EN 1628 (Allégorie de la prise de la Rochelle)

3 LE POINT SUR LE PROGRAMME CONNAISSANCES La monarchie française subit une éclipse dans le contexte des conflits religieux du XVIe siècle, àl issue desquels l Etat royal finit par s affirmer comme seul capable d imposer la paix civile (1598). Les rois revendiquent alors un «pouvoir absolu»qui atteint son apogée avec Louis XIV et se met en scène àversailles.

4 LE POINT SUR LE PROGRAMME DÉMARCHES L étude qui est conduite àpartir d exemples au choix : - De la vie et l action d un souverain - D un évènement significatif Le château de Versailles et la cour sous Louis XIV, et une œuvre littéraire ou artistique de son règne au choix sont étudiés pour donner quelques images du «roi absolu»et de son rôle dans l État.

5 LE POINT SUR LE PROGRAMME CAPACITÉS Connaître et utiliser les repères suivants : - L Édit de Nantes (1598) - L évolution des limites du royaume, du début du XVe siècle à : le règne personnel de Louis XIV Raconter une journée de Louis XIV àversailles révélatrice du pouvoir du roi.

6 LES COULISSES DE LA LEÇON BIBLIOGRAPHIE - F. BARDON : «Le portrait mythologique àla cour de France sous Henri IV et Louis XIII». Picard, Y.M. BERCE : «La naissance dramatique de l absolutisme»( ). Seuil, J. CORNETTE : «L affirmation de l Etat absolu, ». Hachette 1994.

7 J. CORNETTE : «La Monarchie Absolue», Doc. Photo n «La royauté sacrée dans le monde chrétien» sous la direction de A. BOUREAU. EHESS, R.E. GIESEY : «Cérémonial et puissance souveraine». A. Colin 1987.

8 MISE AU POINT SCIENTIFIQUE J. Cornette rappelle que le concept d absolutisme n existe pas au XVIIe siècle, c est une invention tardive. Il existe alors d autres termes pour rendre compte de la nature du pouvoir politique : «roi absolu»ou encore «pouvoir absolu». Ainsi, le «roi absolu»est celui qui jouit de la pleine souverainetédans son royaume, renforcépar le caractère sacré de la monarchie française.

9 Le renouvellement de la recherche sur l absolutisme s opère également par la relecture des guerres de religion avec un accent tout particulier sur l Édit de Nantes (1598) qui permet àl État royal de s affirmer comme un roi de raison, seul garant de l intérêt commun en soumettant le religieux à la loi civile.

10 Renouvellement également de l approche du règne personnel de Louis XIV qui montre une monarchie en recherche d équilibre entre le pouvoir central et local. L objectif poursuivi étant une réduction progressive, paisible et consentie à l obéissance.

11 PROBLÉMATIQUES En quoi cette entrée royale de Louis XIII à Paris en 1628, témoigne-t-elle de l émergence d un roi absolu? Comment ce portrait mythologique de Louis XIII témoigne-t-il de l émergence d un pouvoir absolu?

12 NOTIONS / CONCEPTS État Pouvoir Absolu Autorité Souveraineté Édit de Nantes Siège Parti huguenot

13 REPÈRES CHRONOLOGIQUES - 14 mai 1610 : Assassinat d Henri IV. La paix religieuse est précaire, remise en cause par le jeune Louis XIII qui soutient le renouveau catholique : Mobilisés partout en France, les huguenots, menés par Henri de Rohan et son frère, réunissent, malgrél interdiction royale, l assemblée générale des églises réformées àla Rochelle. Ils y décident la mise en défense des places protestantes. La guerre est inévitable.

14 - Juillet 1627 : Les Anglais débarquent àl île de Ré. - Août 1627 : le blocus de la Rochelle commence grâce àune ligne de circonvallation de 12 km ponctuée de forts et de redoutes. - Septembre 1627 : Hostilités ouvertes entre la Rochelle et l armée de Louis XIII. Début du siège.

15 - Été1628 : Les effets du blocus se font sentir. La famine devient effrayante. - 28/29 octobre : Capitulation de la Rochelle et les députés rochelais sont conduits devant le roi octobre/1 er novembre : Entrée triomphale de Louis XIII àla Rochelle. - Décembre 1628 : Entrée de Louis XIII àparis

16 PRÉ REQUIS DES ÉLÈVES - Avoir abordé les guerres de religion - Avoir compris les différences entre catholiques et protestants - Connaître l Édit de Nantes - Connaître des éléments significatifs de la vie du roi Henri IV et de Louis XIII - Replacer la construction du pouvoir absolu dans la longue durée

17 OUTILS / SUPPORTS Présentation simplifiée des évènements de la Rochelle Document central : Entrée de Louis XIII àparis (allégorie de la prise de la Rochelle) gravure.

18 PRÉSENTATION SIMPLIFIÉE DES ÉVÉNEMENTS DE LA ROCHELLE Depuis le Moyen Âge, le port de la Rochelle bénéficie de nombreux privilèges économiques et fiscaux qui font sa richesse. La ville jouit d une relative indépendance administrative face au pouvoir royal. En outre, depuis le milieu du XVe siècle, elle est un des bastions de la religion protestante. Déjà assiégée en 1573, elle devient place de sûreté protestante avec l Édit de Nantes. Dès lors, elle héberge régulièrement des membres importants de la noblesse prompts à l agitation.

19 Jusqu àson assassinat en 1610, Henri IV a maintenu l équilibre entre les deux religions de son royaume et fait régner la paix. Louis XIII en revanche soutient les catholiques, ce qui a pour effet de raviver des tensions mal éteintes depuis les guerres de religion. Àcela s ajoute sa volontépolitique et celle de son ministre, le cardinal de Richelieu, de soumettre étroitement tout le pays à son pouvoir.

20 Ces raisons religieuses, politiques et économiques sont àl origine des évènements de la Rochelle qui mettent en scène : le Roi, les Rochelais, mais aussi les Grands du Royaume, les protestants et les Anglais. Àla veille du siège, la ville comptait environ habitants. Il n en reste plus que Mais aucun protestant, s il habitait déjàlàavant 1627, ne peut s installer en ville. Désormais, la population catholique sera majoritaire à la Rochelle.

21 PLAN DE LA ROCHELLE

22 MISE EN ACTIVITÉDES ÉLÈVES N 1 Capacités mobilisées : - Relever des informations - Décrire / Expliquer Consigne : àl aide de la chronologie, de la présentation des évènements et du plan de la ville, répondre aux questions suivantes en formulant des phrases : - De quels avantages, la ville de la Rochelle dispose-t-elle? - Quelle est la religion majoritaire? - Qu est ce qu un siège? Pourquoi la ville est-elle difficile à prendre? - Qui sont les forces en présence? Qui l emporte?

23 DOCUMENT CENTRAL ENTRÉE DE LOUIS XIII ÀPARIS EN 1628 (Allégorie de la prise de la Rochelle) Dessin : P. Brebiette, gravure : C. Honervogt; BNF Paris.

24

25 RAPPEL Les entrées royales constituent la cérémonie type de l exaltation monarchique en France entre les XVe et XVIIe siècles. Entrées royales répétées autant qu il le faut et partout oùbesoin est et qui sont autant de renouvellement du spectacle du sacre. Les entrées sont avec le sacre et les funérailles, les rituels royaux de l expression monarchique française.

26 ENTRÉE DE LOUIS XIII ÀPARIS (1628) L entrée de Louis XIII àparis est particulière à plus d un titre : - C est l une des dernières entrées royales dans la capitale - Est consécutive àla reddition de la Rochelle - Se présente comme une entrée héroïque (portrait mythologique du roi de France avec des attributs antiquisants)

27 - A donnélieu a posteriori àun ouvrage officiel, Éloges et discours sur la triomphante réception du Roi en sa ville de Paris après la réduction de la Rochelle. - Elle intervient dans un contexte idéologique et politique spécifique marquépar la conscience de la nécessitépour le pouvoir royal, de diffuser une image parfaitement pensé, et pensée comme moderne c est-à-dire liée àl évolution de la monarchie vers un pouvoir absolu.

28 MISE EN ACTIVITÉDES ÉLÈVES N 2 Capacités mobilisées : - Relever et classer des informations - Décrire / Expliquer - Raconter Consigne : 1 ) Présenter la gravure Titre de l œuvre : Nature : Date de création : Lieu de conservation :

29 2 ) Contextualiser 3 ) Décrire / Expliquer À l aide des informations suivantes, associer àchaque élément, sa représentation : guerrière plantureuse, 4 scènes au vrai dans les enseignes, imperator romain, Louis XIII, Apollon, l hydre (monstre à queue écaillée), la Furie. Les vaincues : La prise de la Rochelle : Le Roi en triple énoncé: La France :

30 Interpréter : quelle image du roi veut-on donner ici? Le roi n a pas vaincu ses sujets mais leurs vices. Les vices vaincus, les pêcheurs sont pardonnés. La gravure rend compte de deux évènements : l un militaire, la prise de la Rochelle et l autre politique, le bien a vaincu le mal. Louis XIII a su démontrer qu il exerce son autorité sur tout le royaume. Si Louis est le Victorieux, c est àla France que profite le triomphe : symbolisée par la jeune guerrière plantureuse. Et cette apothéose ouvre sur l éternité. Louis XIII sait que son triomphe est en fait, l œuvre de Dieu. Il pardonne donc aux vaincus. Cette modestie le met àl abri des retours de fortune (d oùla Victoire qui lui pose la couronne de lauriers) et la Renommée qui le précède.

31 POUR CONCLURE La gravure met donc en scène la monarchie qui, pour s affirmer, utilise des références antiquisantes. Il s agit de souligner le caractère sacréet infini de la monarchie française à l époque moderne. Ainsi, se trouvent réunis ici, deux thèmes de l imaginaire monarchique : - La distanciation : Louis XIII est et n est pas de ce monde. C est son visage, son corps mais les attributs qui l entourent l inscrivent dans un ailleurs. - L universalisation : le prince sort de soi au moyen de ces signes qui le transportent dans la sphère de l absolu du pouvoir dont il n est que la représentation.

Séquence 8 : «Marseille et le Roi Soleil Le siècle de Louis XIV»

Séquence 8 : «Marseille et le Roi Soleil Le siècle de Louis XIV» Portrait de Louis XIV, collection Musée des Beaux-Arts, D.R. Séquence 8 : «Marseille et le Roi Soleil Le siècle de Louis XIV» Louis XIII et Louis XIV avec leurs ministres respectifs, Richelieu et Colbert,

Plus en détail

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE CYCLE 3 NIVEAU : CM1 PERIODE : selon programmation de cycle DOMAINE D APPRENTISSAGE : histoire OBJECTIFS : Situer le siècle de Louis XIV dans le temps à partir

Plus en détail

La misère des paysans

La misère des paysans Écoles primaires, cycle 3 En 2012, on fête le tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau! Qui était-il? Découvrons ce Monsieur extraordinaire qui est fêté cette année dans toutes les écoles

Plus en détail

Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie.

Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie. Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie. Le 18ème siècle est appelé «siècle des Lumières». Les Lumières est un courant de pensée qui remettent en cause des idées établies depuis longtemps. Ces penseurs

Plus en détail

Correction Du DS Numéro 2 De 4e: La France De Louis XIV

Correction Du DS Numéro 2 De 4e: La France De Louis XIV Correction Du DS Numéro 2 De 4e: La France De Louis XIV I/ Je me repère sur une carte (4 pts) Ajoutez en rouge les conquêtes de Louis XIV, d après la carte figurant dans le cahier (de légères erreurs seront

Plus en détail

II- L'environnement matériel des séances d histoire

II- L'environnement matériel des séances d histoire Magali Chapelet-Guirriec - Pierrick Friquet Circonscription de Brest - Nord - Novembre 2012 Enseigner l'histoire en cycle 3 «Si nous voulons être les acteurs responsables de notre propre avenir, nous avons

Plus en détail

LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV?

LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV? LA MONARCHIE ABSOLUE DE DROIT DIVIN. UNE INVENTION DE LOUIS XIV? Cette question s inscrit dans la problématique plus large de «la naissance et le développement du royaume de France» et de l affermissement

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE HISTOIRE C3

ANIMATION PEDAGOGIQUE HISTOIRE C3 ANIMATION PEDAGOGIQUE HISTOIRE C3 Année scolaire 2010-2011 Animation 1 : Réflexion et activités autour de la séance + outils et démarches. Animation 2 : Analyse d une séance menée dans une classe de CM1

Plus en détail

Vers la modernité (fin XV ème -XVII ème siècle)

Vers la modernité (fin XV ème -XVII ème siècle) Vers la modernité (fin XV ème -XVII ème siècle) H 7. Une nouvelle vision de l homme et du monde (XV ème - XVII ème siècle) I. Les découvertes Pourquoi et comment les Européens partent-ils à la découverte

Plus en détail

Quel est ce château? Qui en est le constructeur? Que veut-il montrer à travers ce château?

Quel est ce château? Qui en est le constructeur? Que veut-il montrer à travers ce château? Quel est ce château? Qui en est le constructeur? Que veut-il montrer à travers ce château? www.fr.academic.ru Hatier 2010 Voici la correction (ne pas noter) Le château de Versailles a été construit par

Plus en détail

Les droits de l homme 10 décembre, Journée internationale des droits de l homme

Les droits de l homme 10 décembre, Journée internationale des droits de l homme Les droits de l homme 10 décembre, Journée internationale des droits de l homme «Tous les habitants de la planète partagent le désir de vivre à l abri des horreurs de la violence, de la famine, de la maladie,

Plus en détail

LA NAISSANCE DE LA FRANCE

LA NAISSANCE DE LA FRANCE (Ne pas inscrire le titre en début de séance) Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Découvrir que la France est un vieil État, né de l Empire de Charlemagne Objectifs Découvrir la

Plus en détail

Au chevet des archives

Au chevet des archives Au chevet des archives Présentation Accompagnez Tiléo et Tilina dans la démarche de conservation des archives. Objectifs Sensibiliser à la conservation des documents et aux métiers des archives (le rôle

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

Introduction. 1. Les racines du droit français

Introduction. 1. Les racines du droit français Introduction historique au droit (Vème XVème siècle) Introduction 1. Les racines du droit français A. L apport de Rome 1. L Empire Romain, modèle du pouvoir a. Le concept d État : la res publica b. Une

Plus en détail

Comment sous Louis XIV le «pouvoir absolu» s'affirme-t-il?

Comment sous Louis XIV le «pouvoir absolu» s'affirme-t-il? Comment sous Louis XIV le «pouvoir absolu» s'affirme-t-il? Médaille de 1664 portant la devise «Nec pliribus impar» La conversion forcée des protestants Gravure de 1686, musée Carnavalet, Paris Les audiences

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

Master «DROIT PRIVE» 2 e année Finalité «Histoire du droit et droit canonique» Responsable : Boris Bernabé

Master «DROIT PRIVE» 2 e année Finalité «Histoire du droit et droit canonique» Responsable : Boris Bernabé Master «DROIT PRIVE» 2 e année Finalité «Histoire du droit et droit canonique» Responsable : Boris Bernabé Nom Prénom. N Etudiant Tél...... Email :.....@upsud.fr Enseignements Choix ECTS Volume Horaire

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

La guerre de Cent ans Fiche enseignant

La guerre de Cent ans Fiche enseignant La guerre de Cent ans Fiche enseignant 1) Quelles sont les causes de la guerre de cent ans? Liens personnages : Questions : Pourquoi la guerre de Cent ans a-t-elle eu lieu? o Le roi d Angleterre et le

Plus en détail

France Libre et enjeux de la libération du territoire national : la refondation de la République

France Libre et enjeux de la libération du territoire national : la refondation de la République France Libre et enjeux de la libération du territoire national : la refondation de la République La reconnaissance progressive des puissances alliées permet ainsi au Général De Gaulle, «chef de tous les

Plus en détail

Fiche n 3 : LA I RÉPUBLIQUE (1792-1799) 1792-1794 : DE LA RÉPUBLIQUE EN DANGER À LA TERREUR

Fiche n 3 : LA I RÉPUBLIQUE (1792-1799) 1792-1794 : DE LA RÉPUBLIQUE EN DANGER À LA TERREUR HISTOIRE Fiche n 3 : LA I RÉPUBLIQUE (1792-1799) 1792-1794 : DE LA RÉPUBLIQUE EN DANGER À LA TERREUR 4 ème ÈRE CONTEXTE : 10 août 1792 : le peuple parisien prend d'assaut le palais des Tuileries, Louis

Plus en détail

Qui est le roi? LA REVOLUTION EN IMAGES. (Eléments de repérage pour comprendre la Révolution francaise en classe de quatrième)

Qui est le roi? LA REVOLUTION EN IMAGES. (Eléments de repérage pour comprendre la Révolution francaise en classe de quatrième) LA REVOLUTION EN IMAGES (Eléments de repérage pour comprendre la Révolution francaise en classe de quatrième) Qui est le roi? GENDRY Mickael, collège Le Volozen, Quintin, Côtes d'armor. Consigne n 1: Qui

Plus en détail

CHRONOLOGIE REVOLUTION ET EMPIRE. 1789-1815.

CHRONOLOGIE REVOLUTION ET EMPIRE. 1789-1815. CHRONOLOGIE REVOLUTION ET EMPIRE. 1789-1815. DATES Printemps 1789 EVENEMENTS Rédaction des cahiers de doléances et élections aux Etats généraux du royaume. On appelle Etats généraux la réunion des représentants

Plus en détail

"DE LA MONARCHIE ABSOLUE A LA REVOLUTION FRANÇAISE"

DE LA MONARCHIE ABSOLUE A LA REVOLUTION FRANÇAISE "DE LA MONARCHIE ABSOLUE A LA REVOLUTION FRANÇAISE" Tu es invité pour ce défi à voyager dans le temps entre l'arrivée de Louis XIV sur le trône de France et le sacre de Bonaparte comme empereur. S informer

Plus en détail

Le portrait, l Homme «dans la plus exacte vérité»?

Le portrait, l Homme «dans la plus exacte vérité»? Exposition «Le goût de Diderot» Le portrait, l Homme «dans la plus exacte vérité»? (Pistes pédagogiques complémentaires au PORTFOLIO Le goût de Diderot) BERTHÉLEMY Jean-Simon, Portrait de Diderot, 1784,

Plus en détail

Francois Marie Arouet dit Voltaire né le 21 novembre 1694. mort le 30 mai 1778.

Francois Marie Arouet dit Voltaire né le 21 novembre 1694. mort le 30 mai 1778. Francois Marie Arouet dit Voltaire né le 21 novembre 1694. mort le 30 mai 1778. Nicolas de Largillière : Portrait de Voltaire, 1718, Paris, musée Carnavalet. Extrait d un rapport de police du 16 avril

Plus en détail

«Un Québec libre dans un Canada uni?» Yvon Deschamps

«Un Québec libre dans un Canada uni?» Yvon Deschamps «Un Québec libre dans un Canada uni?» Yvon Deschamps Intention pédagogique Le domaine général de formation Vivre-ensemble et citoyenneté Axe de développement Valorisation des règles de vie en société et

Plus en détail

Prigonrieux si discret? Survol de Prigonrieux vers 1980.

Prigonrieux si discret? Survol de Prigonrieux vers 1980. Préambule Pierre Lescoup, mémoire de Prigonrieux, très attaché à la commune qu il connaissait parfaitement, conservait et classait minutieusement, depuis de longues années, journaux, photos et renseignements

Plus en détail

La monarchie absolue en France.

La monarchie absolue en France. en France. Séances : Objectif(s) : Compétence(s) : 1 2 Découvrir et identifier le personnage de Louis XIV enfant et le mode de vie des rois de France. Connaître et repérer les symboles de la royauté. Etudier

Plus en détail

Autour du portrait Cycle 1

Autour du portrait Cycle 1 Autour du portrait Cycle 1 Représenter MOI! La première partie du projet «MOI ET LES AUTRES» a pour objectif de faire prendre conscience à l enfant de sa singularité (pour construire le principe d égalité)

Plus en détail

Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et. différent

Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et. différent Emmanuelle Corson Janvier 2007 Année universitaire 2006/2007 Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et différent Cours de Production et diffusion audiovisuelle et cinématographique

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : PHOTOGRAPHE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : PHOTOGRAPHE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

C/ les protestations religieuses activité les réformes protestantes :

C/ les protestations religieuses activité les réformes protestantes : Leçon N 13 : la Renaissance et l humanisme (XVI s) LA Renaissance est une période qui termine le Moyen-Age. Elle se veut le retour de l époque romaine à qui on emprunte l art. Les artistes de la Renaissance

Plus en détail

POUR UN TOUR DU MONDE ÉDUCATIF

POUR UN TOUR DU MONDE ÉDUCATIF POUR UN TOUR DU MONDE ÉDUCATIF «Casser les murs entre les cultures pour construire des ponts entre les Hommes» Barack Obama http://www.lirelart.com 1 PREAMBULE L association les Amis de Lirelart vous remercie

Plus en détail

DECISION DCC 06-042. DATE : 04 Avril 2006 REQUERANT : PRINCE AGBODJAN Roberto Serge

DECISION DCC 06-042. DATE : 04 Avril 2006 REQUERANT : PRINCE AGBODJAN Roberto Serge DECISION DCC 06-042 DATE : 04 Avril 2006 REQUERANT : PRINCE AGBODJAN Roberto Serge Contrôle de conformité Décisions administratives Non lieu à statuer La Cour Constitutionnelle, Saisie d une requête du

Plus en détail

Préface de la première édition

Préface de la première édition Préface de la première édition AU détour d une phrase ou d un mot, un livre choisi sait toujours vous apporter ce que vous attendez, ici et maintenant. La lecture de ce livre n est pas linéaire, elle s

Plus en détail

Le métier de Reine. Rôle et fonction de la Reine de France :

Le métier de Reine. Rôle et fonction de la Reine de France : Le métier de Reine Rôle et fonction de la Reine de France : Une Reine de France doit être une princesse de très haute naissance appartenant à une grande dynastie étrangère dont le mariage avec le Roi de

Plus en détail

Visite guidée: au cœur de Notre-Dame de Paris

Visite guidée: au cœur de Notre-Dame de Paris Visite guidée: au cœur de Notre-Dame de Paris Exercices 11 1 - Avant de commencer, un peu de vocabulaire. Connaissez-vous ces termes particuliers à l architecture religieuse? Sélectionnez le bon mot pour

Plus en détail

La fête de soi. Vincent GOURDON

La fête de soi. Vincent GOURDON La fête de soi Vincent GOURDON L anniversaire de naissance n a pas toujours été célébré, et encore moins selon un rituel fixe. Dans son essai, Jean-Claude Schmitt s interroge sur les «rythmes de la vie»

Plus en détail

Numéro du rôle : 5803. Arrêt n 30/2015 du 12 mars 2015 A R R E T

Numéro du rôle : 5803. Arrêt n 30/2015 du 12 mars 2015 A R R E T Numéro du rôle : 5803 Arrêt n 30/2015 du 12 mars 2015 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative aux décrets de la Communauté française du 15 décembre 2006, du 13 décembre 2007 et du 17 décembre

Plus en détail

CECCA «IDZALEDU» Politique de crédits. Caisse d Epargne et de Crédits Commercial et Agricole des Mutuelles de Solidarités

CECCA «IDZALEDU» Politique de crédits. Caisse d Epargne et de Crédits Commercial et Agricole des Mutuelles de Solidarités Association Maison Rurale d Education et d Action de DEveloppement BP : 10 Badou Wawa Tél : (+228) 832 10 78 Siège social Tomégbé E-mail : info@asmeradetogo.org Site web : www.asmeradetogo.org Caisse d

Plus en détail

ARRET PROMPT C. FRANCE (req. n 30936/12), le 3 décembre 2015

ARRET PROMPT C. FRANCE (req. n 30936/12), le 3 décembre 2015 LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET PROMPT C. FRANCE (req. n 30936/12), le 3 décembre 2015 http://hudoc.echr.coe.int/fre?i=001-158965 ARTICLE 10 Liberté d expression

Plus en détail

III/REGARDS SUR L AFRIQUE (environ 10% du temps consacré à l histoire) KANTOU MOUSSA PART EN PELERINAGE

III/REGARDS SUR L AFRIQUE (environ 10% du temps consacré à l histoire) KANTOU MOUSSA PART EN PELERINAGE III/REGARDS SUR L AFRIQUE (environ 10% du temps consacré à l histoire) KANTOU MOUSSA PART EN PELERINAGE CONNNAISSANCES Une civilisation de l Afrique subsaharienne (au choix), ainsi que les grands courants

Plus en détail

C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815. I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire

C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815. I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815 I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire A) Le poids de l Europe dans le Monde - 1815 : L Europe

Plus en détail

Le projet personnel et professionnel. Dossier méthodologique

Le projet personnel et professionnel. Dossier méthodologique Dossier méthodologique À l issue de la classe de troisième, vous avez formulé le souhait de vous orienter vers un baccalauréat professionnel commercial (Vente, Commerce ou Services). Si vous avez choisi

Plus en détail

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer Vivre au quotidien avec la maladie Synthèse des résultats Septembre 2012 TNS Sofres Rozenn BOUVIER - 01 40 92 33 20 Zein SAWAYA - 01 40 92 27 61 Espace éthique Alzheimer Grégory EMERY - 01 44 84 17 54

Plus en détail

OCE - HISTOIRE DE PARIS

OCE - HISTOIRE DE PARIS Sur une île située dans une boucle de la Seine, le peuple celte des Parisii s'installe en 250 avant Jésus-Christ. Leur nom pourrait signifier: «la barque d'isis», Isis est la déesse de la fécondité des

Plus en détail

20 aperçu #1. La filière photo, mode d e mploi

20 aperçu #1. La filière photo, mode d e mploi L âge d or du photojournalisme se termine, et pourtant celui-ci n a jamais été tant courtisé par le grand public, les médias et les milieux culturels. Depuis plus de dix ans, le monde de la photographie

Plus en détail

Histoire des arts. Classe de 3 ème. L'église Sainte Bernadette du Banlay à Nevers. 1966.

Histoire des arts. Classe de 3 ème. L'église Sainte Bernadette du Banlay à Nevers. 1966. Histoire des arts. Classe de 3 ème. L'église Sainte Bernadette du Banlay à Nevers. 1966. Période: Le XX ème siècle et notre époque. Grand domaine artistique: Les arts de l'espace: architecture, urbanisme,

Plus en détail

La démocratie participative dans une association d'éducation permanente

La démocratie participative dans une association d'éducation permanente La démocratie participative dans une association d'éducation permanente L'expérience de l'equipe centrale au Cefoc Analyse 3 mai 2015 Centre de Formation Cardijn asbl Rue Saint-Nicolas, 84 5000 NAMUR (Belgique)

Plus en détail

PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS

PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS Communiqué de Presse Paris Sophie Dufresne 33 (0)1 53 05 53 66 Email : sophie.dufresne@sothebys.com PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS VENTE LE 15 DECEMBRE 2005 Après la bibliothèque littéraire de Charles Hayoit

Plus en détail

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015 ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat 1) Le règlement du projet «Ambassadeurs en herbe» 2015 et au titre

Plus en détail

Versailles : arme du pouvoir (1)

Versailles : arme du pouvoir (1) Versailles : arme du pouvoir (1) 1 2 Versailles en 1668. La galerie des glaces. 3 4 Le pavillon de chasse de Louis XIII dessiné par J.C Le Guillou. Edition Deux Coqs d or. La chambre du roi 5 Le réseau

Plus en détail

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament...

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament... Table des matières Préface à l édition française... 5 1. Quelle importance?... 7 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11 3. Le canon du Nouveau Testament... 23 4. Les Évangiles...

Plus en détail

LES RENCONTRES D HISTOIRE. Bibliothèque Espace des sciences Musée de Bretagne 26-27 - 28 FÉVRIER 2016. #Gouverner WWW.LESCHAMPSLIBRES.

LES RENCONTRES D HISTOIRE. Bibliothèque Espace des sciences Musée de Bretagne 26-27 - 28 FÉVRIER 2016. #Gouverner WWW.LESCHAMPSLIBRES. Bibliothèque Espace des sciences Musée de Bretagne Charles de Gaulle 1890-1970 - œuvre de Jean Cardot LES RENCONTRES D HISTOIRE 26-27 - 28 FÉVRIER 2016 #Gouverner WWW.LESCHAMPSLIBRES.FR LES RENCONTRES

Plus en détail

VI. DOCUMENT PORTANT «PRINCIPES DIRECTEURS DEVANT GUIDER L ENVOI D UNE MISSION D OBSERVATION D ÉLECTIONS» (Marrakech, décembre 1996)

VI. DOCUMENT PORTANT «PRINCIPES DIRECTEURS DEVANT GUIDER L ENVOI D UNE MISSION D OBSERVATION D ÉLECTIONS» (Marrakech, décembre 1996) VI. DOCUMENT PORTANT «PRINCIPES DIRECTEURS DEVANT GUIDER L ENVOI D UNE MISSION D OBSERVATION D ÉLECTIONS» (Marrakech, décembre 1996) Préambule Les chefs d État et de Gouvernement, réunis lors de leur sixième

Plus en détail

Programme de LSF pour les grands débutants au lycée d enseignement général et technologique et au lycée professionnel

Programme de LSF pour les grands débutants au lycée d enseignement général et technologique et au lycée professionnel Programme de LSF pour les grands débutants au lycée d enseignement général et technologique et au lycée professionnel Dans ce programme, la LSF est envisagée, non plus comme langue première des élèves

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

ELEMENTS DE LINGUISTIQUE ET DE CULTURE LATINES ELEMENTS DE LINGUISTIQUE ET DE CULTURE GRECQUES 7/5048

ELEMENTS DE LINGUISTIQUE ET DE CULTURE LATINES ELEMENTS DE LINGUISTIQUE ET DE CULTURE GRECQUES 7/5048 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Administration Générale de l Enseignement et de la Recherche Scientifique Service général des Affaires pédagogiques, de la Recherche

Plus en détail

CHAPITRE I Formation et évolution de la juridiction administrative

CHAPITRE I Formation et évolution de la juridiction administrative CHAPITRE I Formation et évolution de la juridiction administrative Le système administratif français est le produit des circ o n s- tances qui ont engendré à la fin de l Ancien Régime et au début de la

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2)

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) ECOLE : Saint Thégonnec Niveau de classe : CE1 ENSEIGNANTE : Hélène Griffon A- Choix de l item travaillé (programmes 2008) Lire silencieusement un texte

Plus en détail

Délibération n 2009-403 du 14 décembre 2009

Délibération n 2009-403 du 14 décembre 2009 Délibération n 2009-403 du 14 décembre 2009 Religion- fonctionnement des services publics - Recommandation La réclamante est musulmane et porte le foulard. Elle souhaite effectuer une formation professionnelle

Plus en détail

Ce qui suit vous intéresse

Ce qui suit vous intéresse & présentent Vous êtes décideur au sein d une entreprise, Vous souhaitez valoriser son image en lui donnant du sens, Vous avez goût pour l intérêt général et pour le développement de l attractivité de

Plus en détail

BILAN ET RAPPORT DE JURY CONCOURS EXTERNE DE TECHNICIEN(NE) D ART, MÉTIERS DU BOIS, SPÉCIALITÉ «MENUISIER EN SIÈGES»

BILAN ET RAPPORT DE JURY CONCOURS EXTERNE DE TECHNICIEN(NE) D ART, MÉTIERS DU BOIS, SPÉCIALITÉ «MENUISIER EN SIÈGES» Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction des politiques de ressources humaines et des relations sociales Département du recrutement, de la mobilité et de la formation Pôle recrutement

Plus en détail

Le patrimoine : lecture historique. Etude du centre historique de New York

Le patrimoine : lecture historique. Etude du centre historique de New York Le patrimoine : lecture historique Etude du centre historique de New York DÉFINIR LE THÈME ET UNE TROUVER UNE PROBLÉMATIQUE Les accompagnements de programme «Les processus de patrimonialisation et de mémorialisation

Plus en détail

INTRODUCTION Amour, apprentissages, approches, abandons des débuts, violence du désir, corps- à- corps, emprises et dépenses, incertitudes et attentes, pratiques et codes, plaisirs ordinaires, jouissance

Plus en détail

Diplôme National du Brevet Session 2015

Diplôme National du Brevet Session 2015 DANS CE CADRE Académie : POLYNÉSIE FRANÇAISE session : juin 2015 Examen : Diplôme National du Brevet Série : générale Repère de l épreuve : 15DNBGENHGPO1 Epreuves/sous-épreuve : Histoire-Géographie et

Plus en détail

LE 8 MAI. Fête de la victoire de 1945. Collection «Mémoire et Citoyenneté»

LE 8 MAI. Fête de la victoire de 1945. Collection «Mémoire et Citoyenneté» n 15 Collection «Mémoire et Citoyenneté» LE 8 MAI Fête de la victoire de 1945 SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L ADMINISTRATION DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES Le 7 mai 1945, à 2h41, l'acte

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 Les informations contenues dans le présent document sont strictement confidentielles. Elles sont la propriété de EMCC et toute reproduction, diffusion ou exploitation

Plus en détail

Ni coach, ni thérapeute, ni gourou! L accompagnateur spirituel, un guide fraternel...

Ni coach, ni thérapeute, ni gourou! L accompagnateur spirituel, un guide fraternel... Comment articuler «accompagnement spirituel» et «sciences humaines»? Un livre de Christine Aulenbacher et Robert Moldo Ni coach, ni thérapeute, ni gourou! L accompagnateur spirituel, un guide fraternel...

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

Le Petit Théâtre Vert Le Chalet Fleuri Bransac 43 590 BEAUZAC. Le Petit Théâtre Vert présente ABRACADA TRI

Le Petit Théâtre Vert Le Chalet Fleuri Bransac 43 590 BEAUZAC. Le Petit Théâtre Vert présente ABRACADA TRI Le Petit Théâtre Vert Le Chalet Fleuri Bransac 43 590 BEAUZAC Le Petit Théâtre Vert présente ABRACADA TRI Introduction Le spectacle «Julie et la Poubelle Enchantée» a été l occasion de nombreux partenariats

Plus en détail

Les enceintes de Paris

Les enceintes de Paris Une brève histoire de l aménagement de Paris et sa région Les enceintes de Paris L administration et l expansion de Paris sous l Ancien régime : L administration de Paris Les différentes enceintes Les

Plus en détail

Au XVIIIe siècle, comment est gouverné la France? Quels sont les pouvoirs du roi de France? De qui détient-il son pouvoir?

Au XVIIIe siècle, comment est gouverné la France? Quels sont les pouvoirs du roi de France? De qui détient-il son pouvoir? Au XVIIIe siècle, comment est gouverné la France? Quels sont les pouvoirs du roi de France? De qui détient-il son pouvoir? REGNE PERSONNEL DE LOUIS XIV (1661-1715) REGNE PERSONNEL DE LOUIS XV (1723-1774)

Plus en détail

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Projet d'aménagements apportés au programme d'histoire-géographie éducation civique Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Octobre 2013 MEN/DGESCO Histoire Géographie_

Plus en détail

En quoi la loi sur l I.V.G adoptée en 1974 répond-elle aux aspirations et aux comportements de la société?

En quoi la loi sur l I.V.G adoptée en 1974 répond-elle aux aspirations et aux comportements de la société? En quoi la loi sur l I.V.G adoptée en 1974 répond-elle aux aspirations et aux comportements de la société? L apport de la loi Veil L avortement avant la loi Veil La loi Veil en bref L avortement, interdit

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Introduction SOMMAIRE. Fiche Objectifs Supports... 2. Fiche Scénario pédagogique... 5. À propos... 12

Introduction SOMMAIRE. Fiche Objectifs Supports... 2. Fiche Scénario pédagogique... 5. À propos... 12 1 Arabe Disciplines associées : histoire, géographie, arts plastiques Lycée / B1 B2 Introduction Dossier pédagogique La mosquée des Omeyyades à Damas «L Islam» Né au VII e siècle dans la péninsule Arabique,

Plus en détail

deux chefs-d Œuvre pour les jardins de versailles pierre puget Milon de Crotone & Persée et Andromède château de versailles

deux chefs-d Œuvre pour les jardins de versailles pierre puget Milon de Crotone & Persée et Andromède château de versailles deux chefs-d Œuvre pour les jardins de versailles Milon de Crotone & Persée et Andromède pierre puget château de versailles La sculpture AU CŒUR DE L ANNée le nôtre Restitution de deux œuvres majeures

Plus en détail

L abjuration d Henri IV à l abbatiale de Saint-Denis, 25 juillet 1593

L abjuration d Henri IV à l abbatiale de Saint-Denis, 25 juillet 1593 Nouveau programme de 5e. Histoire IV/- Vers la Modernité Thème 2 : l émergence du Roi Absolu (3 à 4 heures) Proposition d ENTREE dans un thème (1 heure) L abjuration d Henri IV à l abbatiale de Saint-Denis,

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

Laïcité et religions en milieu scolaire : le cas de l islam.

Laïcité et religions en milieu scolaire : le cas de l islam. Laïcité et religions en milieu scolaire : le cas de l islam. Dans un climat dominé par le temps politique et le temps médiatique, caractérisé par la confusion sémantique donc par les incompréhensions voire

Plus en détail

Plan d études du Bachelor de Sciences des religions

Plan d études du Bachelor de Sciences des religions Plan d études du Bachelor de Sciences des religions (sous réserve de ratification par les instances universitaires) Première année (semestres 1 et 2) Dispositions générales relatives aux examens de 1 ère

Plus en détail

A1011-VPP-010. La mise à jour des normes et modalités. Marie Rancourt 14 janvier 2011

A1011-VPP-010. La mise à jour des normes et modalités. Marie Rancourt 14 janvier 2011 A1011-VPP-010 La mise à jour des normes et modalités Marie Rancourt 14 janvier 2011 μ Siège social : 320, rue St-Joseph Est, bureau 100, Québec (Québec) G1K 9E7 Tél. : (418) 649-8888 Téléc. : (418) 649-1914

Plus en détail

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS 6. LYCEE JEAN-PIAGET NEUCHATEL SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS I. Objectifs généraux L apprentissage de l anglais, comme celui de toute autre langue étrangère, permet à l élève d acquérir

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement INSTITUT SAINT-JOSEPH & SAINTE- JULIENNE Projet d établissement Par ce projet nous voulons transmettre notre volonté collective d atteindre les objectifs que la Communauté Française a définis dans le cadre

Plus en détail

Textes juridiques de référence sur l expression des jeunes

Textes juridiques de référence sur l expression des jeunes Textes juridiques de référence sur l expression des jeunes I. Textes fondamentaux La liberté d expression et la liberté d information des jeunes sont inscrites dans des textes fondamentaux comme la Convention

Plus en détail

Liberté. Égalité. Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES

Liberté. Égalité. Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES Liberté. Égalité. Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE L INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES Paris, le 11 janvier 2005 LE MINISTRE DE L INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PROLOGUE LES PLUS PAUVRES DANS LA DÉMOCRATIE : ENJEUX ET PERCEPTION... 13

TABLE DES MATIÈRES PROLOGUE LES PLUS PAUVRES DANS LA DÉMOCRATIE : ENJEUX ET PERCEPTION... 13 TABLE DES MATIÈRES Remerciements... 7 Abréviations utilisées et indications sur les références... 8 Introduction... 9 PROLOGUE LES PLUS PAUVRES DANS LA DÉMOCRATIE : ENJEUX ET PERCEPTION... 13 Définition

Plus en détail

Projet éducatif des CLSH et des accueils périscolaires des services de l Ufcv

Projet éducatif des CLSH et des accueils périscolaires des services de l Ufcv Partenaire de votre projet local Projet éducatif des CLSH et des accueils périscolaires des services de l Ufcv Ufcv 10 Quai de la Charente 75019 PARIS Téléphone : 01 44 72 14 14 L UFCV s enracine dans

Plus en détail

PROGRAMME de LANGUE ET CIVILISATION FRANÇAISES ET FRANCOPHONES ouvert aux étudiants de toutes les facultés de l université de Jyväskylä.

PROGRAMME de LANGUE ET CIVILISATION FRANÇAISES ET FRANCOPHONES ouvert aux étudiants de toutes les facultés de l université de Jyväskylä. ÉTUDES FRANÇAISES Formation de base (25 crédits) PROGRAMME de LANGUE ET CIVILISATION FRANÇAISES ET FRANCOPHONES ouvert aux étudiants de toutes les facultés de l université de Jyväskylä. Ce programme, d

Plus en détail

Fonds d archive anciennes de la Ville de Saint-Nazaire (antérieures à la Révolution)

Fonds d archive anciennes de la Ville de Saint-Nazaire (antérieures à la Révolution) Archives municipales de Saint-Nazaire Fonds d archive anciennes de la Ville de Saint-Nazaire (antérieures à la Révolution) Identification Référence du service d archives : Archives municipales de Saint-Nazaire

Plus en détail

Prendre un bon départ

Prendre un bon départ Chapitre A Prendre un bon départ 1 - Avant-propos Un ordinateur sait très bien faire deux choses : Calculer, d oùle nomcomputer en anglais que l on pourrait traduire par calculateur. Placer des données

Plus en détail

Recommandations aux auteurs

Recommandations aux auteurs Publications de la Sorbonne 212, rue Saint-Jacques 75005 Paris Recommandations aux auteurs Ces quelques recommandations sont présentées selon le format d édition préconisé par le comité éditorial des Publications

Plus en détail

Quelles entrées pour la littérature en classe de langue?

Quelles entrées pour la littérature en classe de langue? Quelles entrées pour la littérature en classe de langue? PHAM Thi Anh ga ESLE Université de Hué (Vietnam) Résumé: Cette communication se veut une réponse possible au questionnement effectué auprès des

Plus en détail

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal 1. Rappels des programmes 2008 Rappels des connaissances et compétences que les élèves doivent maîtriser Grammaire : Au cycle 2 : 1. identification du

Plus en détail

Langues d Europe. Méditerranée

Langues d Europe. Méditerranée Colloque international Langues d Europe et de la Méditerranée http://www.portal-lem.com Nice 31 mars 2 avril 2005 La protection juridique de la diversité linguistique en Europe Jean-Marie WOEHRLING *

Plus en détail

Aperçu de l activité Web «DÉCRIRE DES PHOTOGRAPHIES ANCIENNES»

Aperçu de l activité Web «DÉCRIRE DES PHOTOGRAPHIES ANCIENNES» Aperçu de l activité Web «DÉCRIRE DES PHOTOGRAPHIES ANCIENNES» Description: Années: Durée: Réalisation du travail: Dossier de l élève: Outil: Observer et décrire huit photographies anciennes en suivant

Plus en détail