FICHE DE FONCTION CONDUCTEUR D ENGINS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE DE FONCTION CONDUCTEUR D ENGINS"

Transcription

1 FINALITE DU POSTE : Le conducteur d engins de chantier de canalisation conduit une ou plusieurs catégories d engins pour lesquelles il dispose des autorisations requises. Il creuse, terrasse, nivelle et met en place le / les blindage(s). Pour les besoins de l entreprise, le chauffeur doit également participer aux différentes autres tâches du chantier chaque fois que cela le lui est demandé, il peut également être amené à conduire tout autre type de véhicule de l entreprise que celui attribué selon les habilitations et les autorisations de conduite dont il dispose. Il représente l image de l entreprise : tiens son engin propre, a une conduite adaptée, une bonne présentation, porte les vêtements de travail et EPI de l entreprise (notamment il porte son casque et son baudrier à chaque fois qu il descend de son véhicule). 1 CADRE GENERAL D EXECUTION DE SES MISSIONS : Le conducteur d engins doit se conformer à la totalité des consignes données par sa hiérarchie (directe et/ou fonctionnelle et par la personne en charge des chantiers sur lesquels il intervient. Risques liés au poste : Heurt par un véhicule ou un engin, Plaies ou écrasement des membres, Projections de corps étrangers dans les yeux, chute en montant ou descendant de l engin, risque de renversement de l engin. Ambiance et contraintes physiques : Utilisation d échelles et marche pied, Travail en extérieur avec exposition aux UV et aux intempéries, Vibrations des machines outils portatives, Poussières, Bruit du chantier et des outils,, Manutention de charges lourdes, Contraintes posturales Contraintes organisationnelles et relationnelles : Adaptation aux changements d'équipe et de lieu, Déplacements avec éloignement du domicile, Polyvalence, Poste de sécurité : vigilance, appréciation des distances et de la topographie Il a l obligation de : Arriver un quart d heure avant le démarrage du chantier, et partir un quart d heure après afin d assurer l approvisionnement et l entretien du matériel dont il a la responsabilité de la conduite. Ne pas consommer d alcool ou de stupéfiants. S assurer de la mise à jour des papiers de bord du véhicule et du conducteur (visite médicale, habilitations, autorisations de conduite, ). S assurer de la présence en cabine de tous les consommables nécessaires à l entretien du véhicule. S assurer de la validité des contrôles (VGP, validité des extincteurs ) Porter les EPI de l entreprise Respecter les règles de sécurité relatives à la conduite Remplit la feuille de consommation mensuelle et la transmet au service matériel avec les tickets correspondant à l utilisation des cartes Total. En cas d accident, remplit le constat amiable avec le tiers et le remet au service juridique, informe le chef de chantier, le conducteur de travaux et le service matériel. Il est interdit de transporter des personnes extérieures à l entreprise. DOIT-FAIRE : Le conducteur d engins doit être en mesure de remplir les tâches définies par le référentiel de son métier réalisé par les

2 canalisateurs de France, référence de notre profession. Parmi lesquelles les suivantes (liste non exhaustive) : INSTALLER : Prendre connaissance des DICT et des réseaux existants sur la zone d ouverture en concertation avec le chef de chantier. Aménagement des voies d'accès et des zones d'évolution et de manutention : défrichage et terrassement STOCKER BARDER MANUTENTIONNER LEVER : Levage, bardage, stockage, calage (lever une charge, caler les engins ) 2 ENTRETENIR LE MATERIEL DE CHANTIER : Veiller à toujours avoir les outils/ matériels nécessaires pour réaliser l entretien quotidien (ex. pompe à graisse, kit anti-pollution ) et signaler au technicien matériel / responsable du service matériel les besoins le cas échéant. Entretenir les matériels (Signaler les pannes pour les gros et petits matériels, veiller à la bonne tenue du livret d entretien) Avant et/ou après la production sur chantier, réaliser l approvisionnement en carburant. Détecter les pannes Remplir le carnet d intervention, le carnet d entretien Effectuer la vidange moteur selon la périodicité MANUTENTION : Contrôler les VGP Contrôler la conformité des élingues et des anneaux de levage de son engin OUVRIR UNE TRANCHEE : Terrassement de tranchées : Gérer le positionnement des camions, Positionner l engin, choisir et changer le godet, Contrôler la profondeur du fond de fouille, respecter les repères au sol, Terrasser en terrain difficile (sableux, éboulements, présence d eau ), Évaluer les risques de l'environnement de la fouille, du chantier et leurs conséquences : travaux en site urbain encombré, proximité d'autres travaux, Stabiliser l'engin, Terrasser (à la main ou avec l'engin) en préservant les réseaux existants, Maîtriser et résoudre rapidement un imprévu de chantier (effondrement, profondeur non prévue, emplacement occupé par un concessionnaire,... Blindage des tranchées : Pose de boisages ou de blindages traditionnels (par caisson, parfeuilles, double-glissières), POSER : Manutention, élingage, guidage et descente des éléments, REALISER LES OUVRAGES ANNEXES : Pose d éléments préfabriqués,

3 Repérer les éléments constituant les ouvrages Surveiller l'élingage, la pose et la stabilisation des éléments FERMER ET REMETTRE EN ETAT : Remblaiement, compactage et contrôles Réaliser le remblaiement dans le respect du plan de compactage (épaisseurs, couches, nature des matériaux) Fermer les remblais laissés en cordon ENCADRER ET SUIVRE L EXECUTION : Contrôles techniques en cours d exécution Contrôler les matériels et outillages avant emploi, Nettoyer régulièrement les outils et engins, S'autocontrôler en cours de réalisation des travaux), Relevés de chantier (suivis de consommations ) 3 CLOTURER : Repli du chantier Contrôler, nettoyer l'outillage, le matériel, les engins Le conducteur d engins doit apporter son aide aux autres ouvriers sur le chantier, il est polyvalent. SAVOIR-ETRE : Assiduité, ponctualité. Concentration, rigueur et précision dans la tâche Aptitudes à communiquer en interne et en externe Capacité à rendre compte Réagir rapidement aux problèmes S adapter à un rythme et des méthodes de travail spécifiques Accepter les imprévus et rechercher des solutions Evaluer les risques et savoir arrêter sa tâche en cas de danger grave et imminent, alerter Garder son calme et réagir avec sang-froid et rapidité Respecter rigoureusement les processus méthodologiques Toujours organiser son activité dans un souci de rentabilité et réactivité face à l'imprévu Assiduité, Ponctualité SAVOIRS : Connaître, maîtriser et respecter les règles de sécurité individuelles et collectives (protection des personnes et des biens, de tout élément sur ou à proximité du chantier, port des protections individuelles ). Connaître, maîtriser et respecter les Directives environnementales. Connaître les matériaux et pièces de réseaux existants, les matériaux de remblais Avoir des notions de mécanique pour réaliser l entretien courant du matériel et détecter les pannes.

4 Connaître les capacités de levage de son engin HABILITATIONS REQUISES Selon les activités confiées au salarié, l employeur pourra le former en vue des habilitations suivantes : CACES selon le type d engins conduit Formation Amiante Sensibilisation travail en hauteur Risques chimiques N1 OPPBTP opérateur 4 Il doit également être en permanence porteur de son autorisation de conduite. PRE-REQUIS POUR ACCEDER AU POSTE On peut accéder au métier : Il est possible de débuter comme conducteur d engins TP avec un CAP conducteurs d engins : diplôme qui se prépare en 2 ans après la classe de 3ème, il peut être obtenu en contrat de professionnalisation ou d apprentissage. Par la suite l obtention d un BP conducteur d engins peut permettre d acquérir davantage d autonomie et de responsabilité. La qualification peut être également obtenue par la validation des acquis des l'expérience. On peut également accéder au métier grâce à une expérience significative. PARCOURS PROFESSIONNEL POSSIBLE L expérience, la formation continue permettent par la suite de progresser, voire à certains d évoluer vers des postes de chef d équipe et / ou chefs de chantiers RATTACHEMENT HIERARCHIQUE Chef d équipe / chef de chantier TITULAIRE NOM PRENOM DATE SIGNATURE APPROBATEUR NOM PRENOM DATE SIGNATURE

5 5

Charte sécurité. charte sécurité. Mastempo / Masgroup - 24 impasse du marquis de Baroncelli - 30114 Nages et Solorgues www.mastempo.

Charte sécurité. charte sécurité. Mastempo / Masgroup - 24 impasse du marquis de Baroncelli - 30114 Nages et Solorgues www.mastempo. Charte sécurité charte sécurité La présente charte a pour objectif d améliorer la prévention des risques professionnels, la sécurité des salariés intérimaires Mastempo et d homogénéiser la démarche sécurité

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. CQP «Poseur de canalisations» Option Assainissement

DOSSIER DE CANDIDATURE. CQP «Poseur de canalisations» Option Assainissement DOSSIER DE CANDIDATURE CQP «Poseur de canalisations» Option Assainissement CQP Poseur de canalisations option Assainissement Dossier de candidature - Indice 0 Page 1 SOMMAIRE Fiche de définition du CQP

Plus en détail

CACES ENGINS DE CHANTIER RECOMMANDATION R372M

CACES ENGINS DE CHANTIER RECOMMANDATION R372M Certificat d aptitude à la conduite en sécurité Objectifs : Savoir conduire les engins de chantier en sécurité. Durée de la formation : - de 14 à 21H en recyclage ou niveau confirmé - de 35 à 175 H débutants

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel

Baccalauréat Professionnel Lycée Professionnel «Balata» Route de la Chaumière 97351 Matoury Baccalauréat Professionnel TECHNICIEN DU BATIMENT, ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE Lycée Professionnel

Plus en détail

Prévention des risques professionnels en BTS FED. Sommaire. Projet pe dagogique. BTS FED Prévention des risques professionnels 2014

Prévention des risques professionnels en BTS FED. Sommaire. Projet pe dagogique. BTS FED Prévention des risques professionnels 2014 Projet pe dagogique Prévention des risques professionnels en BTS FED Yannick HEMERY, Fabien JONQUIERE, Luc ROLOS, Sommaire Intention pédagogique 1 Prévention des risques et référentiel BTS FED 2 Référentiel

Plus en détail

- MANAGER HSE- FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 4

- MANAGER HSE- FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 4 FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 4 - MANAGER HSE- 1-OBJECTIFS A l issue de la formation, les Managers deviennent un moteur dans le déploiement de la politique HSE de l entreprise. Contribuer à définir la

Plus en détail

LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS

LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS OFFRE REGIONALE DE FORMATION BTP LANGUEDOC ROUSSILLON (ORDF BTP LR) LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS Cet appel à propositions bénéficie d un cofinancement sur les Fonds de l OPCA de la Construction,

Plus en détail

Certificat d Aptitude Professionnelle

Certificat d Aptitude Professionnelle Lycée Professionnel Balata Chemin de la Chaumière 97306 CAYENNE Certificat d Aptitude Professionnelle CONSTRUCTEUR EN CANALISATION DES TRAVAUX PUBLICS LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE Lycée Professionnel

Plus en détail

TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS

TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS Question n 01 Question n 01 Sur les chantiers sous circulation : Je travaille toujours dans la zone de travaux délimitée par la balisage Je veille à ce que

Plus en détail

CONDUCTEUR D ENGINS TERRASSEMENT

CONDUCTEUR D ENGINS TERRASSEMENT CARNET DE COMPETENCES CONDUCTEUR D ENGINS TERRASSEMENT Conducteur d engins de terrassement Page 1 A quoi peut vous servir ce carnet? Ce carnet est fait pour vous permettre de garder les traces de ce que

Plus en détail

Formations en sécurité. Conseil en sécurité

Formations en sécurité. Conseil en sécurité Formations en sécurité Conseil en sécurité Sécurit Up 85 Bis route de Saint-Priest 69780 Mions Tél : 04 78 21 72 90 Fax : 04 78 21 73 76 E-mail : contact@securitup.fr Quelques chiffres En 2010, selon les

Plus en détail

Octobre 2010 SOMMAIRE

Octobre 2010 SOMMAIRE R E F E R E N T I E L M E T I E R E L E C T R I C I E N D U S P E C T A C L E Octobre 2010 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER D ELECTRICIEN DU SPECTACLE 1.1 Environnement du métier 1.2 Conditions

Plus en détail

POEC - Présentation de l action

POEC - Présentation de l action POEC - Présentation de l action FORMATION INITIATION AUX TRAVAUX DE BASE EN MACONNERIE GROS ŒUVRE ET SECURITE AU POSTE DE TRAVAIL FAUVEL CSQUA est un organisme de formation spécialisé dans les formations

Plus en détail

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN Circulaire n 14/2008 Cl. C 44 Colmar, le 3 avril 2008 Màj juin 2012 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E. 1. Parties prenantes 1. 2. Prescriptions générales 1

PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E. 1. Parties prenantes 1. 2. Prescriptions générales 1 PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E Pages 1. Parties prenantes 1 2. Prescriptions générales 1 3. Inspection commune 1 & 2 4. Définition des phases d activités,

Plus en détail

AGENT DE COLLECTE DES DECHETS

AGENT DE COLLECTE DES DECHETS AGENT DE COLLECTE DES DECHETS Missions du poste : Enlever et collecter les déchets ménagers et les déchets issus du tri sélectif. Acheminer les déchets récoltés jusqu'au lieu de stockage et/ou de traitement.

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITE

GESTION DE LA CO-ACTIVITE GESTION DE LA CO-ACTIVITE Plan de prévention Protocole Chargement/Déchargement Permis de Feu Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES TRAVAUX DANGEREUX

Plus en détail

Modalités de mise en œuvre

Modalités de mise en œuvre SECURITE Charte Sécurité du Collaborateur Intérimaire Rédigée en collaboration avec Mase Normandie, la Charte Sécurité du Collaborateur Intérimaire est un contrat tripartite entre l Entreprise Utilisatrice,

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique en français et en langue étrangère : 7 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Les risques et moyens de prévention/protection 4. Organisation

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ PLAN DE PRÉVENTION B 7 PROTOCOLE CHARGEMENT / DÉCHARGEMENT B 8 PERMIS DE FEU B 9 B 7 Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES

Plus en détail

Annexe 11 Plan de prévention PLAN DE PREVENTION. Syndicat Départemental d Energies d Eure-et-Loir 65 rue du Maréchal Leclerc 28110 LUCÉ 1/21

Annexe 11 Plan de prévention PLAN DE PREVENTION. Syndicat Départemental d Energies d Eure-et-Loir 65 rue du Maréchal Leclerc 28110 LUCÉ 1/21 Annexe 11 Plan de prévention PLAN DE PREVENTION Syndicat Départemental d Energies d Eure-et-Loir 65 rue du Maréchal Leclerc 28110 LUCÉ 1/21 Déclaration L article R4511-6 du code du travail stipule: «chaque

Plus en détail

Annexe III - Actions particulières de formation liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail

Annexe III - Actions particulières de formation liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail CHAPITRE 5 Annexe III - Actions particulières de liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail Les s Annexe III Actions particulières de liées à l exposition à un risque spécifique

Plus en détail

30 semaines (soit environ 1050 heures) Contrat de professionnalisation de 24 mois. au CFCTP Sylvain Joyeux à Egletons

30 semaines (soit environ 1050 heures) Contrat de professionnalisation de 24 mois. au CFCTP Sylvain Joyeux à Egletons MODALITES GENERALES Profil des Candidats : Durée : Lieu : Titulaires du Bac Professionnel Travaux Publics, ou du Bac Technologique STI option Génie Civil 30 semaines (soit environ 1050 heures) Contrat

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES - 7 - LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE. 1. LE MÉTIER Secteur d activités et entreprise. Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien

Plus en détail

STRATEGIES DE MAINTENANCE CONCEPTS ET STRATEGIES DE MAINTENANCE SYNTHESE

STRATEGIES DE MAINTENANCE CONCEPTS ET STRATEGIES DE MAINTENANCE SYNTHESE I LA FONCTION MAINTENANCE : 11 Définition selon la norme NF-EN 13306 : La maintenance est l ensemble de toutes les actions techniques, administratives et de management durant le cycle de vie d'un bien,

Plus en détail

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Démarches à suivre en vue de L'habilitation des personnes en électricité Table

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Document unique d évaluation et de prévention des risques

Document unique d évaluation et de prévention des risques Établissement : ESAT OVE THÔNES Unité de travail : ATELIER SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE ET CONDITIONNEMENT CIRCULATION des piétons des véhicules différence de niveaux état des surfaces de sol R50 G2 -Tenir

Plus en détail

CONDUCTEUR/CONDUCTRICE D ENGINS DE CHANTIER

CONDUCTEUR/CONDUCTRICE D ENGINS DE CHANTIER MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Administration Générale de l Enseignement et de la Recherche Scientifique Service général des Affaires pédagogiques et du Pilotage

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1997 01 68 0148 Catégorie A Dernière modification : 12/03/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Equipier(ère) autonome de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chaudronnier(ère) polyvalent I OBJECTIF

Plus en détail

Formation initiale Assistants de Prévention 2014-2015. 28 janvier 2015 1

Formation initiale Assistants de Prévention 2014-2015. 28 janvier 2015 1 Formation initiale Assistants de Prévention 2014-2015 28 janvier 2015 1 1ère partie (Cocher la bonne réponse OUI ou NON) 1 - Un salarié qui ne porte pas les équipements de protection est responsable en

Plus en détail

Certificat d Aptitude Professionnelle

Certificat d Aptitude Professionnelle Lycée Professionnel Balata Chemin de la Chaumière 97306 CAYENNE Certificat d Aptitude Professionnelle CARRELEUR- MOSAЇSTE LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE Lycée Professionnel Balata Nom : Prénom de l'élève

Plus en détail

CFPH Lyon Ecully 13 avenue de Verdun 69130 ECULLY Mail : cfppa.ecully@educagri.fr Tél : 04 78 33 46 12. Catalogue des formations courtes Sécurité

CFPH Lyon Ecully 13 avenue de Verdun 69130 ECULLY Mail : cfppa.ecully@educagri.fr Tél : 04 78 33 46 12. Catalogue des formations courtes Sécurité CFPH Lyon Ecully 69130 ECULLY Mail : Tél : Catalogue des formations courtes Sécurité 2012 Sommaire SECURITE PREVENTION DES RISQUES LIES A L ACTIVITE PHYSIQUE Stages professionnalisants CERTIPHYTO Décideur

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES LES FORMATIONS OBLIGATOIRES OBJET : Identification d un risque d accident ou de maladie professionnelle lié à la méconnaissance des règles de l art, des consignes de sécurité et des mesures préventives.

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle. CQP Agent Logistique

Certificat de Qualification Professionnelle. CQP Agent Logistique Certificat de Qualification Professionnelle CQP Agent Logistique 1 Les différentes relations fonctionnelles Service qualité Services périphériques Le pilote Animateur logistique Agent de maîtrise logistique

Plus en détail

EDITO SOMMAIRE LETTRE D INFORMATION SANTÉ AU TRAVAIL N 3 - JUIN 2014. «Progresser encore et toujours dans nos entreprises :

EDITO SOMMAIRE LETTRE D INFORMATION SANTÉ AU TRAVAIL N 3 - JUIN 2014. «Progresser encore et toujours dans nos entreprises : LETTRE D INFORMATION SANTÉ AU TRAVAIL N 3 - JUIN 2014 EDITO SOMMAIRE - Edito - Bonnes pratiques - Les TMS - Les addictions - Nouveaux arrivants - Document Unique - Reforme des retraites Pénibilité - Compte

Plus en détail

Les enjeux de la prévention des risques professionnels

Les enjeux de la prévention des risques professionnels duerp le document unique d'évaluation des risques professionnels le duerp, une démarche qui vous concerne Les enjeux de la prévention des risques professionnels > Déterminer et recenser les unités de travail

Plus en détail

Qualification minimale après obtention : Niveau IV, échelon 1

Qualification minimale après obtention : Niveau IV, échelon 1 CP Certificat de ualification Professionnelle Octobre 2005 Technicien Technicien de de maintenance ualification minimale après obtention Niveau IV, échelon 1 Des CP pour les salariés Ce que peut m apporter

Plus en détail

CACES. Engins de chantier. R372m. Public. Programme. Conditions d accès. Durée. Objectifs

CACES. Engins de chantier. R372m. Public. Programme. Conditions d accès. Durée. Objectifs Public Conditions d accès Durée Objectifs Programme Toute personne débutante ou expérimentée. Conducteur, permanent ou occasionnel Conducteur sans activité de production Être âgé de 18 ans minimum - Respect

Plus en détail

Certificat d Aptitude Professionnelle

Certificat d Aptitude Professionnelle Lycée Professionnel Balata Chemin de la Chaumière 97306 CAYENNE Certificat d Aptitude Professionnelle MAÇON LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE Lycée Professionnel Balata Nom : Prénom de l'élève : 0 NOTE

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Rappel sur les obligations des agents en hygiène et sécurité... 3 3-

Plus en détail

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Agent logistique logistique www.cpnef.info

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Agent logistique logistique www.cpnef.info production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Agent logistique logistique www.cpnef.info 2 CQP validé par la CPNE de la branche «Production d eaux embouteillées,

Plus en détail

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 CAISSE RÉGIONALE D ASSURANCE MALADIE RHÔNE -ALPES Service Prévention des Risques Professionnels 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 FT 1022 OCTOBRE

Plus en détail

Bâtiment CHARPENTIER BOIS

Bâtiment CHARPENTIER BOIS Bâtiment CHARPENTIER BOIS CHARPENTIER BOIS Le charpentier bois conçoit, réalise et restaure charpentes, aménagements de combles et bâtiments à ossature bois. Métier Le charpentier bois réalise la structure

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE 1 Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 1 SOMMAIRE I.ORGANISATION GÉNÉRALE...4 A-Effectif et rythme de travail...4 B-C.H.S.C.T...4 C-Formation et information

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE LIVRET D ACCUEIL DES ENTREPRISES SUR UN CHANTIER

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE LIVRET D ACCUEIL DES ENTREPRISES SUR UN CHANTIER GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE LIVRET D ACCUEIL DES ENTREPRISES SUR UN CHANTIER 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. PRESENTATION DU PROJET... 3 1.1 DESCRIPTION DE L OUVRAGE... 3 1.2 LES INTERVENANTS...

Plus en détail

Formations conduisant à la délivrance du CACES pour Conducteurs expérimentés et débutants

Formations conduisant à la délivrance du CACES pour Conducteurs expérimentés et débutants CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 V01-2015 12/01/2015 Page 1 sur 30 logo STC/009 j ORGANISME TESTEUR CACES CERTIFIE Certificat n STC/009- j en date du 20/11/2014 Certifié par GLOBAL S.A.S Formations conduisant

Plus en détail

COORDINATION DE CHANTIER BATIMENT. Koné 28 aout 2013

COORDINATION DE CHANTIER BATIMENT. Koné 28 aout 2013 COORDINATION DE CHANTIER BATIMENT Koné 28 aout 2013 Philippe DI MAGGIO COORDINATION DE CHANTIER Section prévention des risques professionnels Introduction Pourquoi et de quoi parle-t-on Pourquoi : BTP

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'intervention et de maintenance énergétique en conditionnement d'air.

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'intervention et de maintenance énergétique en conditionnement d'air. REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien d'intervention et de maintenance énergétique en conditionnement d'air. Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages

Plus en détail

Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place?

Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place? Je suis Assistant de prévention dans ma collectivité : quelles actions mettre en place? Quel est le rôle et le positionnement de l Assistant de Prévention? L Assistant de Prévention assiste et conseille

Plus en détail

Bâtiment MENUISIER FABRICANT

Bâtiment MENUISIER FABRICANT Bâtiment MENUISIER FABRICANT MENUISIER FABRICANT Le menuisier fabricant réalise des menuiseries intérieures (portes, mezzanines, parquets, escaliers, rangements) et extérieures (portes, fenêtres, volets,

Plus en détail

des risques professionnels

des risques professionnels Prévention des risques professionnels Réparateurs automobiles Garagistes Peintres carrossiers Des gestes simples pour vous protéger Développer une allergie respiratoire, se faire mal au dos en soulevant

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2009 09 76 0284 Catégorie : B REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Mécanicien(ne) en machines tournantes sous pression (installation

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION. 1 Entreprise utilisatrice... Nature :... Lieu :... Début des travaux :... Fin des travaux :...

PLAN DE PRÉVENTION. 1 Entreprise utilisatrice... Nature :... Lieu :... Début des travaux :... Fin des travaux :... PLAN DE PRÉVENTION Objectif : Le plan de prévention permet de limiter les risques liés à la coactivité des personnes présentes sur le lieu d une intervention. Il est réalisé à l issue d une visite préalable

Plus en détail

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 2 1- OBJECTIFS -INSPECTEUR HSE L inspecteur HSE est avant tout un technicien HSE mais il est formé aux multiples tâches d inspections : Vérifier la conformité dans l exécution

Plus en détail

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL CONDUITE

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL CONDUITE FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL FORVALYS - RCS TOULOUSE 510 274 137 - APE 7490 B - N organisme de formation : 73 31 05415 31-20 impasse Camille Langlade - 31100 TOULOUSE

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE NOM DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER LIEU DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER DATES DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER PLAN DE PREVENTION PONCTUEL ANNUEL ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATION N 1

FORMATION ET HABILITATION N 1 FORMATION ET HABILITATION N 1 Objectifs : - décoder les différents types d habilitations - s informer sur l organisation des formations à la prévention des risques électriques Mise en situation : Alors

Plus en détail

La conduite de véhicules et d engins

La conduite de véhicules et d engins La conduite de véhicules et d engins De nombreux accidents de service se produisent lorsque les agents territoriaux conduisent des véhicules et des engins de chantier. Cette fiche thématique fait le point

Plus en détail

ELECTRICIEN DU SPECTACLE

ELECTRICIEN DU SPECTACLE Guide des métiers ELECTRICIEN DU SPECTACLE Décembre 2015 I. Contexte d exercice de l électricien du spectacle I.1 Evolution du métier I.2 Conditions d'exercice du métier I.3 Cadre d'emploi et liens hiérarchiques

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS Introduction : Qui parmi vous connaît l existence de ce document unique? Généralement, hormis les chefs

Plus en détail

Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement

Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement Pour les stagiaires de l enseignement secondaire Modèle A (secteur lourd) Divisions : Bois/Construction Ce document est

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

NON FRIABLE. Présentant des risques particuliers. Encadrement de chantier. Encadrement technique

NON FRIABLE. Présentant des risques particuliers. Encadrement de chantier. Encadrement technique Rédacteur : Vérificateur : Approbateur : Document créé le Document modifié le Document édité le 9 juin 2011 2011 Réf. document : XXX XXX XXX Version : 00 Document entreprise CALENDRIER DES FORMATIONS Sous-section

Plus en détail

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD L ECUREUIL

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD L ECUREUIL CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD L ECUREUIL Présentation des fiches de poste 1. Agent social... page 2 2. Agent technique page 4 3. Lingère... page 6

Plus en détail

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER)

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER) Entreprises de travail à façon de la viande Document unique d évaluation des risques (DUER) La sécurité du personnel passe par une démarche d identification et d analyse des risques, puis de recherche

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L ENTREPRISE EN MATIERE DE Exploitation, conduite et maintenance des équipements sous pression

LES OBLIGATIONS DE L ENTREPRISE EN MATIERE DE Exploitation, conduite et maintenance des équipements sous pression Exploitation, conduite et maintenance des équipements sous pression 12-A L article 8 de l Arrêté Modifié du 15 mars 2000 précise que le personnel chargé de la conduite des équipements sous pression doit

Plus en détail

Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité

Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité 1. Les acteurs au sein de l entreprise ou la collectivité Les prérogatives des DP en santé-sécurité

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE RENOVATION DE L IMMEUBLE SIEGE DE LA BAD A ABIDJAN PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE LOT 3 / SOUS LOT: CLIMATISATION - VENTILATION DESENFUMAGE P.P.S.P.S - CVD Page 1 SOMMAIRE 1.0

Plus en détail

Entretiens. Résultats statistiques de l année. Date de mise à jour 01/04/09. Nom de l établissement

Entretiens. Résultats statistiques de l année. Date de mise à jour 01/04/09. Nom de l établissement Gestion de la santé et de la sécurité au travail dans l entreprise Vingt thèmes pour évaluer votre niveau d organisation et l implication de votre personnel Nom de l établissement Date de mise à jour 01/04/09

Plus en détail

PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES

PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES FORMATION PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES CACES R386 Yvan MULATTIERI Les Plates-formes Elévatrices Mobiles de Personnes 1 Introduction 2 Les principaux risques 3 Les PEMP en sécurité Sommaire

Plus en détail

Carnet de prescriptions de sécurité électrique pour le personnel du BTP habilité

Carnet de prescriptions de sécurité électrique pour le personnel du BTP habilité Carnet de prescriptions de sécurité électrique pour le personnel du BTP habilité BS DANGER ÉLECTRIQUE NE PAS ENCLENCHER TRAVAIL EN COURS Cachet de l entreprise Ce carnet appartient à : INTRODUCTION Depuis

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ ANALYSE DE L'ACTIVITÉ 1 - EMPLOIS CONCERNES Le CAP se situe au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation. 2 GENERALITES : Les entreprises d installation thermique apportent

Plus en détail

30 semaines (soit environ 1050 heures) Contrat de professionnalisation de 24 mois. au CFCTP Sylvain Joyeux à Egletons

30 semaines (soit environ 1050 heures) Contrat de professionnalisation de 24 mois. au CFCTP Sylvain Joyeux à Egletons MODALITES GENERALES Profil des Candidats : Durée : Lieu : Titulaires du Bac Professionnel Travaux Publics, ou du Bac Technologique STI option Génie Civil 30 semaines (soit environ 1050 heures) Contrat

Plus en détail

Ce guide a été réalisé par la CRAM des Pays de la Loire. Il comprend :

Ce guide a été réalisé par la CRAM des Pays de la Loire. Il comprend : Ce guide a été réalisé par la CRAM des Pays de la Loire et les Services de Santé au Travail de la Loire Atlantique et du Maine et Loire. Il comprend : S M I CHÂTEAUBRIANT les principes de l évaluation

Plus en détail

Les rendez-vous des métiers de l environnement

Les rendez-vous des métiers de l environnement Technicien d exploitation secteur Énergie Responsabilités, travail en équipe, diversité des missions, autonomie. Le technicien d exploitation Énergie intègre une équipe qui assure la maintenance préventive

Plus en détail

Conducteur de process Chocolatier Mouleur

Conducteur de process Chocolatier Mouleur CQP Certificat de Qualification Professionnelle Industries Alimentaires Janvier 2009 Conducteur de process Chocolatier Mouleur Validé par la Commission Paritaire Nationale de Branche «Emploi-Formation»

Plus en détail

Les 11 métiers présents dans les Travaux Publics

Les 11 métiers présents dans les Travaux Publics Les 11 métiers présents dans les Travaux Publics Conducteur de travaux //////////////////////////////////////////////////////////////////// page 2 Chef de chantier /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX TRAVAUX DE LEVAGE

SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX TRAVAUX DE LEVAGE Sécurité dans les Opérations SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX H 2 5 Ingénieurs en Sécurité Industrielle TRAVAUX DE LEVAGE I DÉFINITIONS RÉGLEMENTATION... 1 1 Définitions...1 2 Réglementation...2 II MATÉRIELS

Plus en détail

ANNEXE CLASSIFICATION ET SALAIRES EMPLOIS NON CADRES PERSONNEL CUMA DE LA CHARENTE

ANNEXE CLASSIFICATION ET SALAIRES EMPLOIS NON CADRES PERSONNEL CUMA DE LA CHARENTE 5 0 ANNEXE CLASSIFICATION ET SALAIRES EMPLOIS NON CADRES PERSONNEL CUMA DE LA CHARENTE (avenant n 68 du 11 juillet 2001) ARTICLE 1 - CHAMP D APPLICATION La présente annexe s applique aux salariés non-cadres

Plus en détail

FORMATION DES CONSEILLERS EN PREVENTION

FORMATION DES CONSEILLERS EN PREVENTION FORMATION DES CONSEILLERS EN PREVENTION DES SERVICES INTERNES ET EXTERNES POUR LA PREVENTION ET LA PROTECTION AU TRAVAIL Niveau II Conformément à l A.R du 17 mai 2007 relatif à la formation et au recyclage

Plus en détail

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier»

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier» B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012 Académie : Aix-Marseille 4 étudiants : Etablissement : MM. Fourcade LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier» Dénomination du chantier

Plus en détail

les orientations et moyens de la branche accidents du travail et maladies professionnelles.

les orientations et moyens de la branche accidents du travail et maladies professionnelles. ICE Interim / septembre 2011 L Etat, la Caisse nationale de l Assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) et la Commission des accidents du travail et des maladies professionnelles (CATMP) composée

Plus en détail

1/- La notion de la défaillance :

1/- La notion de la défaillance : 1/- La notion de la défaillance : Définition de la défaillance selon la norme NF X 60 011 : «altération ou cessation d un bien à accomplir sa fonction requise». Synonymes usuels non normalisés : «failure»

Plus en détail

Le calendrier des formations

Le calendrier des formations Le calendrier des formations 2016 Entraigues Marseille Nice Entraigues Marseille Nice Santé Sécurité et Qualité de Vie au Travail S O M M A I R E 2 Sensibilisation arrêt cardiaque et DAE CHSCT 3 PRAP -

Plus en détail

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE FORMATION ATEX (risque explosion) SéConForm Sécurité, Conseil, Formation GOARDOU Vincent 06.82.08.07.52 vincent.goardou@sfr.fr Savoir avancer Formations «Sécurité

Plus en détail

Formation et information des agents à la santé et à la sécurité

Formation et information des agents à la santé et à la sécurité Centre de Gestion du Haut Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 Fax : 03 89 20 36 29 cdg68@calixo.net www.cdg68.fr Circulaire n 05/2009 Cl. C 44 Colmar,

Plus en détail

Annexe 1 Liste de métiers possibles pour les CAE-passerelles Vous trouverez dans cette annexe trois fiches de poste élaborées à titre indicatif qui peuvent vous servir de base méthodologique. Chaque fiche

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Conducteur(trice) de ligne de conditionnement des Industries Chimiques : niveau IV* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence

Plus en détail

STAGES et PFMP EN MILIEU PROFESSIONNEL

STAGES et PFMP EN MILIEU PROFESSIONNEL STAGES et PFMP EN MILIEU PROFESSIONNEL Type de stage et dénomination Découverte du milieu professionnel Formation profession-nelle Séquence d observation Stage d initiation Stage d application Période

Plus en détail

CONDUCTEUR CAMION MALAXEUR POMPE

CONDUCTEUR CAMION MALAXEUR POMPE RECHERCHE CONDUCTEUR CAMION MALAXEUR POMPE Conduire un camion toupie équipé d une pompe à béton pour livrer le béton sur les chantiers. Assurer l entretien du matériel. Au contact du client, ce poste demande

Plus en détail

Mention Complémentaire. Technicien(ne) Ascensoriste. (Service et Modernisation)

Mention Complémentaire. Technicien(ne) Ascensoriste. (Service et Modernisation) Mention Complémentaire Technicien(ne) Ascensoriste (Service et Modernisation) 2006 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTE DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE 1 : REFERENTIELS DU DIPLOME 1a. Référentiel des activités

Plus en détail

www.valleunion.ma » 2 jours Departement formation et developpement Analyse des risques industriels Objectifs: Programme:

www.valleunion.ma » 2 jours Departement formation et developpement Analyse des risques industriels Objectifs: Programme: Analyse des risques industriels Savoir concrètement choisir et mettre en œuvre la méthode d analyse des risques adaptée à son installation ou process, afin d en prévenir les défaillances. Programme: Différent

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Fiche Prévention LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Former les agents à la sécurité constitue une obligation légale de l autorité territoriale et fait partie intégrante de la politique

Plus en détail

N1104 - Manoeuvre et conduite d'engins lourds de manutention

N1104 - Manoeuvre et conduite d'engins lourds de manutention Appellations Agent / Agente de manoeuvre et de conduite d'engins lourds de manutention Eclusier / Eclusière Chef de cellule grue et portiue de l'armée Eclusier-barragiste / Eclusière-barragiste Conducteur

Plus en détail

CADRE DE MEMOIRE TECHNIQUE SOPAQ DU FASCICULE 70

CADRE DE MEMOIRE TECHNIQUE SOPAQ DU FASCICULE 70 CADRE DE MEMOIRE TECHNIQUE SOPAQ DU FASCICULE 70 Le mémoire technique est un document à compléter par les entreprises et joindre dans la seconde enveloppe de l offre. La production de ce mémoire technique,

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES Baccalauréat professionnel conducteur transport routier de marchandises BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES Baccalauréat professionnel conducteur transport

Plus en détail