Principaux événements de 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Principaux événements de 2015"

Transcription

1 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National Bank. La contrepartie totale de la transaction d un montant de 5,5 milliards de dollars américains a été versée sous forme d un montant en trésorerie de 2,6 milliards de dollars américains et de 41,6 millions d actions ordinaires de RBC. De plus, nous avons émis des actions privilégiées de premier rang de RBC d une valeur nominale de 275 millions de dollars américains en échange de la totalité des actions privilégiées en circulation de City National. Pour plus de détails, se reporter aux notes 11 et 36 de nos états financiers consolidés annuels de Royal Bank of Canada (Suisse) SA Le 28 août 2015, nous avons conclu la vente de Royal Bank of Canada (Suisse) SA (RBC Suisse) à SYZ Group. Par suite de la transaction, nous avons comptabilisé une perte à la cession de 7 millions de dollars (avant et après impôt), y compris les coûts de négociation et de transaction, au poste Frais autres que d intérêt Autres. Pour plus de détails, se reporter à la note 11 de nos états financiers consolidés annuels de RBC Royal Bank (Suriname) N.V. Le 31 juillet 2015, nous avons conclu la vente de RBC Royal Bank (Suriname) N.V. (activités bancaires de RBC au Suriname). Par suite de la transaction, nous avons comptabilisé une perte liée à la cession totalisant 19 millions de dollars (avant et après impôt), qui se compose d une perte de 23 millions inscrite au poste Frais autres que d intérêt Autres au deuxième trimestre, et d un profit de 4 millions inscrit au troisième trimestre, lequel tient compte de profits de change reclassés du poste Autres composantes des capitaux propres. Pour plus de détails, se reporter à la note 11 de nos états financiers consolidés annuels de Certains services de gestion de patrimoine dans les Antilles Après la clôture de l exercice, nous avons conclu une convention d achat-vente le 4 novembre 2015 visant la vente de nos services de fiducie, de garde et d administration des fonds dans les Antilles à SMP Partners Group. La transaction est assujettie aux approbations réglementaires et aux conditions de clôture habituelles, et elle devrait être conclue au début de Pour plus de détails, se reporter à la note 36 de nos états financiers consolidés annuels de Rendement financier Vue d ensemble Le bénéfice net s est établi à millions de dollars, soit une hausse de millions, ou 11 %, par rapport à l exercice précédent. Le bénéfice dilué par action s est établi à 6,73 $, en hausse de 0,73 $, et le rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires s est établi à 18,6 %, en baisse de 40 points de base par rapport à 19,0 % à l exercice précédent. Notre ratio des capitaux propres ordinaires de première catégorie s est établi à 10,6 %. Nos résultats découlent de la hausse du bénéfice des secteurs Services bancaires aux particuliers et aux entreprises, Marchés des Capitaux et Services aux investisseurs et trésorerie, facteur neutralisé en partie par la baisse du bénéfice des secteurs Assurances et Gestion de patrimoine. Nos résultats ont également été touchés de façon favorable par la diminution du taux d imposition effectif reflétant les ajustements fiscaux favorables, par l incidence favorable de la conversion des devises, ainsi que par un profit de 108 millions de dollars (avant et après impôt) découlant de la liquidation d une filiale américaine de financement ayant donné lieu à la reprise d un écart de conversion qui a été comptabilisée dans le secteur Services de soutien généraux. Les résultats de l exercice précédent tenaient compte d une perte de 100 millions de dollars (avant et après impôt) liée à la vente des activités de RBC en Jamaïque ainsi que d une provision de 40 millions (32 millions après impôt) liée à des avantages postérieurs à l emploi et à des charges de restructuration concernant nos activités dans les Antilles. Le bénéfice du secteur Services bancaires aux particuliers et aux entreprises reflète essentiellement la solide croissance des volumes dans la plupart des secteurs d activité au Canada, la forte croissance des revenus tirés des services tarifés ainsi que la hausse du bénéfice dans les Antilles, facteurs neutralisés en partie par la hausse des coûts en raison de la croissance des activités et par la réduction des écarts de taux. Le bénéfice du secteur Marchés des Capitaux tient à la croissance de nos activités sur les marchés mondiaux, laquelle reflète en grande partie l accroissement des activités des clients, au solide rendement continu du secteur Services à la grande entreprise et services de banque d investissement, ainsi qu à l incidence favorable de la conversion des devises, facteurs neutralisés en partie par les résultats à la baisse liés à certains portefeuilles existants. Le bénéfice du secteur Services aux investisseurs et trésorerie reflète principalement la hausse du bénéfice tenant à l accroissement des activités des clients en ce qui a trait aux contrats de change à terme et à l augmentation des volumes d opérations de change, la prise en compte du bénéfice pour un mois supplémentaire de 42 millions de dollars (28 millions après impôt) du secteur Services aux investisseurs, l accroissement des commissions de services de garde, ainsi que l augmentation du bénéfice découlant de la croissance des dépôts des clients. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par les résultats à la baisse liés à la gestion des liquidités et du financement. Le bénéfice du secteur Gestion de patrimoine a diminué, résultat qui reflète essentiellement la hausse des coûts en raison de la croissance des activités des secteurs Gestion mondiale d actifs et Gestion de patrimoine Canada, les coûts de restructuration de 122 millions de dollars (90 millions après impôt) principalement liés au secteur Gestion de patrimoine États-Unis et International, la baisse des volumes de transactions ainsi que la hausse de la dotation à la provision pour pertes sur créances, facteurs neutralisés en partie par la hausse du bénéfice découlant de la croissance de la moyenne des actifs liés aux services tarifés des clients. Les résultats du secteur Assurances sont à la baisse, ce qui s explique en grande partie par la modification apportée aux lois fiscales canadiennes entrée en vigueur le 1 er novembre 2014, qui touche certaines sociétés liées étrangères, par la diminution des ajustements favorables des provisions techniques et par la hausse des coûts nets liés aux sinistres, facteurs neutralisés en partie par la hausse du bénéfice tiré des nouveaux contrats de réassurance de rentes au Royaume-Uni, ainsi que par l incidence favorable des activités liées aux placements sur les polices d assurance vie au Canada. Pour plus de détails sur les résultats de nos secteurs d exploitation et sur le ratio des capitaux propres ordinaires de première catégorie, se reporter aux rubriques Résultats des secteurs d exploitation et Gestion du capital, respectivement. En 2014, le bénéfice net s est établi à millions de dollars, soit une hausse de 662 millions, ou 8 %, par rapport à Le bénéfice dilué par action s est élevé à 6,00 $, en hausse de 0,51 $, et le rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires s est établi à 19,0 %, en baisse de 70 points de base. Notre ratio des capitaux propres ordinaires de première catégorie s est établi à 9,9 %. 14 Banque Royale du Canada Rapport annuel 2015 Rapport de gestion

2 Nos résultats reflètent la croissance du bénéfice dans tous les secteurs d exploitation, y compris l incidence favorable de la conversion des devises. De plus, les résultats de 2013 tenaient compte d ajustements fiscaux nets favorables comptabilisés dans le secteur Services de soutien généraux. Le bénéfice du secteur Marchés des Capitaux reflète la solidité des marchés des actions, l attention que nous continuons de prêter aux activités de montage et de prêts et l accroissement des activités découlant des stratégies axées sur les clients, facteurs neutralisés en partie par la hausse des provisions pour litiges et des frais juridiques connexes. Les résultats du secteur Gestion de patrimoine reflètent la croissance de la moyenne des actifs liés aux services tarifés des clients, facteur neutralisé en partie par la hausse des coûts en raison de la croissance des activités. Les résultats du secteur Assurances reflètent la diminution des coûts nets liés aux sinistres, la croissance des produits d assurance vie en Europe et des contrats de réassurance de rentes au Royaume-Uni ainsi que les ajustements favorables des provisions techniques, facteurs neutralisés en partie par la hausse des coûts en raison de la croissance des activités. Les résultats du secteur Assurances en 2013 tenaient compte d une charge de 160 millions de dollars (118 millions après impôt) découlant d une nouvelle loi fiscale au Canada qui a une incidence sur le traitement fiscal de certaines polices d assurance vie individuelle pour les titulaires de polices. Le bénéfice du secteur Services bancaires aux particuliers et aux entreprises reflète la solide croissance des volumes dans la plupart des secteurs d activité du secteur Services bancaires canadiens, facteur neutralisé en partie par la hausse des coûts en raison de la croissance des activités, et par une perte de 100 millions de dollars (avant et après impôt) liée à la vente des activités de RBC Royal Bank (Jamaica) Limited et de RBTT Securities Jamaica Limited (collectivement, les activités de RBC en Jamaïque). Incidence du change Les fluctuations des taux de change influent sur nos résultats libellés en devises. Les revenus, la dotation à la provision pour pertes sur créances, les indemnités, sinistres et coûts d acquisition liés aux polices d assurance, les frais autres que d intérêt ainsi que le bénéfice net libellés en devises sont convertis à l aide du taux de change moyen pour la période. Le tableau suivant reflète l incidence estimative du change sur les principaux éléments du compte de résultat. (en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) 2015 par rapport à 2014 Tableau par rapport à 2013 Augmentation (diminution) : Total des revenus $ 818 $ Dotation à la provision pour pertes sur créances 11 9 Indemnités, sinistres et coûts d acquisition liés aux polices d assurance Frais autres que d intérêt Impôt sur le résultat Bénéfice net Incidence sur le bénéfice par action : De base 0,11 $ 0,08 $ Dilué 0,11 0,08 Le tableau suivant illustre les taux de change moyens pertinents qui influent sur nos activités. Tableau 6 (moyenne de l équivalent de 1,00 $ CA en devises) (1) Dollar US 0,797 0,914 0,977 Livre sterling 0,519 0,551 0,626 Euro 0,707 0,680 0,740 (1) Les moyennes sont calculées à l aide des cours du change au comptant à la fin du mois pour la période. Rapport de gestion Banque Royale du Canada Rapport annuel

3 Total des revenus Tableau 7 (en millions de dollars canadiens, sauf les pourcentages) Revenu d intérêt $ $ $ Frais d intérêt Revenu net d intérêt $ $ $ Marge nette d intérêt (selon la moyenne des actifs productifs) (1) 1,71 % 1,86 % 1,88 % Services de placement (2) $ $ $ Activités d assurance (3) Activités de négociation (se reporter à la rubrique Renseignements supplémentaires liés aux activités de négociation) Services bancaires (4) Commissions de prise ferme et autres honoraires tirés des services-conseils Autres (5) Revenus autres que d intérêt $ $ $ Total des revenus $ $ $ (1) La marge nette d intérêt (selon la moyenne des actifs productifs) représente le revenu net d intérêt divisé par la moyenne du total des actifs productifs. (2) Comprend les commissions de courtage, les commissions de gestion de placements et de services de garde et les revenus tirés des fonds communs de placement. (3) Comprend les primes d assurance, les revenus de placement et les honoraires. Les revenus de placement reflètent la variation de la juste valeur des placements garantissant nos obligations au titre des polices d assurance et sont compensés en grande partie dans les indemnités, sinistres et coûts d acquisition liés aux polices d assurance. (4) Comprend les frais bancaires, les revenus de change autres que ceux tirés des activités de négociation, les frais de gestion des cartes et les commissions de crédit. (5) Comprend les revenus autres que d intérêt, les profits nets (pertes nettes) sur les titres disponibles à la vente et la quote-part des bénéfices des entreprises associées. Le total des revenus a augmenté de millions de dollars, ou 4 %, par rapport à l exercice précédent, résultat qui tient compte de l incidence favorable de millions de la conversion des devises. La variation défavorable de la juste valeur des placements garantissant nos obligations au titre des polices d assurance, qui est en grande partie compensée dans les indemnités, sinistres et coûts d acquisition liés aux polices d assurance, a entraîné une baisse du total des revenus de 463 millions de dollars. Le revenu net d intérêt s est accru de 655 millions de dollars, ou 5 %, en raison principalement de la solide croissance des volumes de la plupart des secteurs d activité du secteur Services bancaires canadiens, ainsi de la hausse du revenu net d intérêt lié aux activités de négociation et de la solide croissance des prêts du secteur Marchés des Capitaux. L augmentation est aussi attribuable à l incidence favorable de la conversion des devises. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par la réduction des écarts de taux. La marge nette d intérêt a diminué de 15 points de base par rapport à l exercice précédent, en raison essentiellement des faibles taux d intérêt et des pressions concurrentielles. Les revenus tirés des services de placement se sont accrus de 740 millions de dollars, ou 10 %, en raison essentiellement de la croissance de la moyenne des actifs liés aux services tarifés des clients tenant à l appréciation du capital et aux ventes nettes, ainsi que de l incidence favorable de la conversion des devises. L augmentation tient aussi à l accroissement des commissions de courtage du secteur Marchés des Capitaux, ainsi qu à l augmentation des revenus tirés des services tarifés, laquelle est attribuable principalement à la forte croissance des actifs liés aux fonds communs de placement qui a donné lieu à une hausse des frais de placement liés aux fonds communs de placement du secteur Services bancaires canadiens. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par la baisse des volumes de transactions du secteur Gestion de patrimoine. Les revenus tirés du secteur Assurances ont diminué de 521 millions de dollars, ou 11 %, résultat qui tient principalement à la variation de la juste valeur des placements garantissant nos obligations au titre des polices d assurance, laquelle découle de la hausse des taux d intérêt à long terme, ainsi qu à la réduction des revenus liés à nos produits de rétrocession, qui ont dans les deux cas été en grande partie compensées dans les indemnités, sinistres et coûts d acquisition liés aux polices d assurance. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par la croissance des activités des secteurs Assurances Canada et Assurances International, ainsi que par l incidence favorable de la conversion des devises. Les revenus tirés des services bancaires se sont accrus de 298 millions de dollars, ou 7 %, en raison principalement de l augmentation des soldes et des volumes de transactions sur cartes de crédit, ainsi que de l amélioration des écarts de taux. L augmentation tient également à la hausse des honoraires tirés des services de gestion. Les commissions de prise ferme et autres honoraires tirés des services-conseils se sont accrus de 76 millions de dollars, ou 4 %, résultat qui s explique principalement par la croissance des activités de montage de prêts reflétant l accroissement des activités d émission des clients, ainsi que par la forte croissance des activités de fusion et d acquisition reflétant le plus grand nombre de mandats obtenus aux États-Unis et en Europe. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par la diminution des activités de montage de titres de participation, laquelle reflète la réduction des activités des clients, par rapport aux niveaux élevés enregistrés à l exercice précédent. Les autres revenus ont augmenté de 155 millions de dollars, ou 15 %, résultat qui tient en grande partie à un profit de 108 millions (avant et après impôt) découlant de la liquidation d une filiale américaine de financement ayant donné lieu à la reprise d un écart de conversion, qui a été comptabilisé dans le secteur Services de soutien généraux. Le total des revenus a augmenté de millions de dollars, ou 11 %, par rapport à 2013, en raison principalement de l incidence favorable de 930 millions de la variation de la juste valeur des placements garantissant nos obligations au titre des polices d assurance, laquelle découle de la diminution des taux d intérêt à long terme et est en grande partie compensée dans les indemnités, sinistres et coûts d acquisition liés aux polices d assurance, de l incidence favorable de la conversion des devises, de la hausse des revenus découlant de la croissance de la moyenne des actifs liés aux services tarifés des clients du secteur Gestion de patrimoine, laquelle découle de l appréciation du capital et des ventes nettes élevées, de la solide croissance de 5 % des volumes de la plupart des secteurs d activité du secteur Services bancaires canadiens et de la hausse du revenu net d intérêt lié aux activités de négociation du secteur Marchés des Capitaux. L augmentation est également attribuable à la 16 Banque Royale du Canada Rapport annuel 2015 Rapport de gestion

4 forte croissance des activités de montage de titres de participation reflétant l accroissement des activités d émission, aux revenus à la hausse tirés des activités de négociation de titres de participation tenant aux solides conditions de marché, ainsi qu à l accroissement des activités de prêts du secteur Marchés des Capitaux. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par l incidence défavorable de la prise en compte d ajustements de l évaluation liés au financement. Renseignements supplémentaires liés aux activités de négociation Tableau 8 (en millions de dollars canadiens) Total des revenus tirés des activités de négociation (1) Revenu net d intérêt $ $ $ Revenus autres que d intérêt Total des revenus tirés des activités de négociation $ $ $ Total des revenus tirés des activités de négociation par produit Taux d intérêt et crédit $ $ $ Titres de participation Opérations de change et contrats de négociation de marchandises Total des revenus tirés des activités de négociation $ $ $ Revenus tirés des activités de négociation (majorés au montant imposable équivalent) par produit Taux d intérêt et crédit $ $ $ Titres de participation Opérations de change et contrats de négociation de marchandises Total des revenus tirés des activités de négociation (majorés au montant imposable équivalent) $ $ $ Revenus tirés des activités de négociation (majorés au montant imposable équivalent) par produit Marchés des Capitaux Taux d intérêt et crédit $ $ $ Titres de participation Opérations de change et contrats de négociation de marchandises Total des revenus tirés des activités de négociation (majorés au montant imposable équivalent) Marchés des Capitaux $ $ $ (1) Tient compte d un profit de 40 millions de dollars relatif à un ajustement de l évaluation lié au financement des dérivés hors cote non garantis (perte de 105 millions en 2014; néant en 2013). Le total des revenus tirés des activités de négociation, qui se compose des revenus tirés des activités de négociation comptabilisés dans le revenu net d intérêt et dans les revenus autres que d intérêt, s est établi à millions de dollars, en hausse de 179 millions, ou 6 %, résultat qui tient compte de l incidence favorable de la conversion des devises, en raison principalement des revenus à la hausse tirés des activités de négociation de titres de participation reflétant l accroissement des activités des clients, principalement au premier semestre de l exercice. Ce facteur a été neutralisé en partie par les revenus à la baisse tirés de certains portefeuilles existants, y compris l abandon de certaines stratégies liées aux activités de négociation pour compte propre aux fins de la conformité à la règle Volcker, ainsi que par les revenus à la baisse tirés des activités de négociation de titres à revenu fixe reflétant les conditions de marché difficiles au deuxième semestre de l exercice. De plus, les revenus tirés des activités de négociation à l exercice précédent ont été touchés de façon défavorable par la prise en compte des ajustements de l évaluation liés aux coûts de financement. Le total des revenus tirés des activités de négociation, qui se compose des revenus tirés des activités de négociation comptabilisés dans le revenu net d intérêt et dans les revenus autres que d intérêt, s est établi à millions de dollars, en hausse de 243 millions, ou 10 %, par rapport à 2013, en raison principalement des revenus à la hausse tirés des activités de négociation de titres de participation reflétant les solides conditions du marché, ainsi que de l augmentation des revenus tirés des activités de négociation de marchandises. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par la diminution des revenus tirés des activités de négociation de titres à revenu fixe tenant en grande partie à l incidence défavorable de la prise en compte d ajustements de l évaluation liés aux coûts de financement et à l abandon de certaines stratégies liées aux activités de négociation pour compte propre aux fins de la conformité à la règle Volcker. Dotation à la provision pour pertes sur créances Le total de la dotation à la provision pour pertes sur créances a diminué de 67 millions de dollars, ou 6 %, par rapport à l exercice précédent, en raison essentiellement de la baisse des dotations du secteur Services bancaires aux particuliers et aux entreprises, facteur neutralisé en partie par la hausse des dotations des secteurs Marchés des Capitaux et Gestion de patrimoine. Le total de la dotation à la provision pour pertes sur créances a diminué de 73 millions de dollars, ou 6 %, par rapport à 2013, en raison essentiellement de la baisse des dotations des secteurs Marchés des Capitaux et Gestion de patrimoine, facteur neutralisé en partie par la hausse des dotations du secteur Services bancaires aux particuliers et aux entreprises, qui a trait principalement à nos services bancaires dans les Antilles. Pour plus de détails sur la dotation à la provision pour pertes sur créances, se reporter à la rubrique Rendement au chapitre de la qualité du crédit. Rapport de gestion Banque Royale du Canada Rapport annuel

5 Indemnités, sinistres et coûts d acquisition liés aux polices d assurance Les indemnités, sinistres et coûts d acquisition liés aux polices d assurance ont diminué de 610 millions de dollars, ou 17 %, par rapport à l exercice précédent, en raison principalement de la réduction des indemnités, sinistres et coûts d acquisition liés aux polices d assurance ayant trait à nos produits de rétrocession, ainsi que de la variation de la juste valeur des placements garantissant nos obligations au titre des polices d assurance, laquelle découle de la variation des taux d intérêt à long terme, facteurs qui sont dans les deux cas en grande partie compensés dans les revenus. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par la croissance des activités des secteurs Assurances Canada et Assurances International, par la diminution des ajustements favorables des provisions techniques au cours de l exercice considéré, laquelle reflète les mesures prises par la direction et les modifications apportées aux hypothèses, ainsi que par l augmentation découlant de l incidence de la conversion des devises. Les indemnités, sinistres et coûts d acquisition liés aux polices d assurance ont augmenté de 789 millions de dollars, ou 28 %, par rapport à l exercice précédent, en raison principalement de la variation de la juste valeur des placements garantissant nos obligations au titre des polices d assurance, qui est en grande partie compensée dans les revenus, et de l incidence de la conversion des devises. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par la diminution des coûts nets liés aux sinistres. De plus, les indemnités, sinistres et coûts d acquisition liés aux polices d assurance en 2013 tenaient compte de l incidence défavorable de la charge de 160 millions de dollars découlant d une nouvelle loi fiscale au Canada, qui a une incidence sur le traitement fiscal de certaines polices d assurance vie individuelle pour les titulaires de polices, ainsi que de l incidence favorable des intérêts et des activités liées aux actifs au titre des polices d assurance vie au Canada. Frais autres que d intérêt Tableau 9 (en millions de dollars canadiens, sauf les pourcentages) Salaires $ $ $ Rémunération variable Avantages du personnel et conservation du personnel Rémunération fondée sur des actions Ressources humaines $ $ $ Matériel Frais d occupation Communications (1) Honoraires Amortissement des autres immobilisations incorporelles Autres (1) Frais autres que d intérêt $ $ $ Ratio d efficience (2) 52,8 % 51,8 % 52,8 % (1) Les montants ont été révisés par rapport à ceux présentés précédemment. (2) Le ratio d efficience représente les frais autres que d intérêt divisés par le total des revenus. Les frais autres que d intérêt ont augmenté de 977 millions de dollars, ou 6 %, résultat qui reflète principalement une hausse découlant de l incidence de la conversion des devises de 652 millions et la hausse des coûts en raison de la croissance des activités. L augmentation est également imputable à des coûts de restructuration de 122 millions de dollars (90 millions après impôt) qui sont en grande partie liés au secteur Gestion de patrimoine États-Unis et International. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par la réduction des provisions pour litiges et des frais juridiques connexes du secteur Marchés des Capitaux, ainsi que par les avantages que nous continuons de tirer de nos activités de gestion de l efficience. Les résultats de l exercice précédent tenaient compte d une perte de 100 millions de dollars liée à la vente des activités de RBC en Jamaïque et d une provision de 40 millions liée à des avantages postérieurs à l emploi et à des charges de restructuration concernant nos activités dans les Antilles. Le ratio d efficience s est établi à 52,8 %, en hausse de 100 points de base par rapport à 51,8 % à l exercice précédent, en raison essentiellement de la variation de la juste valeur des placements garantissant nos obligations au titre des polices d assurance, ainsi que de la hausse des coûts en raison de la croissance des activités, facteurs neutralisés en partie par les avantages que nous continuons de tirer de nos activités de gestion de l efficience. Les frais autres que d intérêt se sont accrus de millions de dollars, ou 9 %, résultat qui tient en grande partie à l incidence d un écart de change de 510 millions, à la hausse des coûts en raison de la croissance des activités, ainsi qu à l augmentation de la rémunération variable découlant des revenus à la hausse du secteur Gestion de patrimoine et des résultats à la hausse du secteur Marchés des Capitaux. L augmentation est également imputable à la hausse des provisions pour litiges et des frais juridiques connexes du secteur Marchés des Capitaux, ainsi qu à la perte de 100 millions de dollars liée à la vente des activités de RBC en Jamaïque. Ces facteurs ont été neutralisés en partie par les avantages que nous continuons de tirer de nos activités de gestion de l efficience. Le ratio d efficience s est établi à 51,8 %, en baisse de 100 points de base par rapport à 52,8 % en 2013, résultat qui s explique essentiellement par les avantages que nous continuons de tirer de nos activités de gestion de l efficience. 18 Banque Royale du Canada Rapport annuel 2015 Rapport de gestion

6 Impôt sur le résultat et autres taxes Tableau 10 (en millions de dollars canadiens, sauf les pourcentages) Impôt sur le résultat $ $ $ Autres taxes Taxes sur les produits et services et taxes de vente 426 $ 395 $ 370 $ Cotisations sociales Taxes sur le capital Taxes foncières Taxes sur les primes d assurance Taxes d affaires $ $ $ Total de l impôt sur le résultat et des autres taxes $ $ $ Bénéfice net avant impôt $ $ $ Taux d imposition canadien prévu par la loi (1) 26,3 % 26,3 % 26,2 % Taux d imposition moyen moins élevé applicable aux filiales (0,9) % (2,3) % (1,8) % Revenu tiré de valeurs mobilières exonéré d impôt (3,6) % (3,3) % (2,8) % Modification du taux d imposition 0,3 % 0,0 % 0,0 % Incidence d une perte fiscale, d un crédit d impôt ou de différences temporaires non constatés antérieurement (0,1) % (0,1) % (0,5) % Autres (1,4) % 2,5 % (1,0) % Taux d imposition effectif 20,6 % 23,1 % 20,1 % Taux d imposition effectif total (2) 28,2 % 30,1 % 28,0 % (1) Taux d imposition fédéral et provinciaux combinés prévus par la loi. (2) Total de l impôt sur le résultat et des autres taxes en pourcentage du bénéfice net avant impôt sur le résultat et autres taxes. La charge d impôt a diminué de 109 millions de dollars, ou 4 %, et le taux d imposition effectif s est établi à 20,6 %, en baisse de 250 points de base par rapport à l exercice précédent, ce qui tient en grande partie aux ajustements fiscaux nets favorables comptabilisés au cours de l exercice considéré, facteur neutralisé en partie par la hausse du bénéfice avant impôt sur le résultat. Les autres taxes se sont accrues de 158 millions de dollars, ou 13 %, résultat qui tient essentiellement à l augmentation des taxes d affaires et des cotisations sociales, ainsi qu à l accroissement des taxes sur les produits et services et taxes de vente. Outre l impôt sur le résultat et les autres taxes présentés dans nos comptes consolidés de résultat, nous avons comptabilisé des économies d impôt de 878 millions de dollars (643 millions en 2014) au titre des capitaux propres, ce qui reflète principalement les pertes de change découlant des activités de couverture. La charge d impôt a augmenté de 601 millions de dollars, ou 29 %, par rapport à 2013, en raison principalement de la hausse du bénéfice avant impôt. Le taux d imposition effectif s est élevé à 23,1 %, en hausse de 300 points de base par rapport à 20,1 % en 2013, résultat qui tient essentiellement à la comptabilisation, en 2013, d ajustements fiscaux favorables ayant trait à des exercices précédents. Les autres taxes se sont accrues de 29 millions de dollars, ou 3 %, par rapport à 2013, résultat qui tient essentiellement à l augmentation des cotisations sociales et des taxes de vente, facteur neutralisé en partie par la réduction des taxes d affaires. Actifs des clients Biens administrés Les biens administrés sont des biens que nous administrons et qui sont la propriété effective de nos clients. Nous fournissons des services de nature administrative, qui comprennent notamment les services de garde, le recouvrement des revenus de placement, le règlement des opérations de vente et d achat et la tenue de registres. Les stratégies de placement sous-jacentes des biens administrés sont déterminées par nos clients et n ont en général aucune incidence sur les frais d administration que nous recevons. Ces frais peuvent être touchés par des facteurs tels que des modifications apportées au niveau d évaluation des actifs en raison des fluctuations des marchés, les types de services administrés, les volumes de transactions, les secteurs géographiques, et la tarification sur mesure selon les volumes ou les services multiples. Le secteur Services aux investisseurs et trésorerie constitue le principal secteur d activité responsable des biens administrés, et les biens administrés par ce secteur représentent environ 79 % du total des biens administrés au 31 octobre 2015; les biens administrés par le secteur Gestion de patrimoine représentent pour leur part environ 16 % du total des biens administrés. Rapport de gestion Banque Royale du Canada Rapport annuel

7 Les biens administrés ont diminué de 37,9 milliards de dollars, ou 1 %, par rapport à l exercice précédent, résultat qui reflète principalement les changements dans la composition des actifs de la clientèle et les conditions de marché défavorables, facteurs neutralisés en partie par l incidence de la conversion des devises, ainsi que par les ventes nettes et par l appréciation du capital. Le tableau suivant présente un sommaire des biens administrés par région et par catégorie d actifs. Biens administrés par région et par catégorie d actifs Tableau 11 (en millions de dollars canadiens) Canada (1) Marché monétaire $ $ Titres à revenu fixe Actions Actifs multiples et autres Total Canada $ $ États-Unis (1) Marché monétaire $ $ Titres à revenu fixe Actions Actifs multiples et autres Total États-Unis $ $ Autres pays (1) Marché monétaire $ $ Titres à revenu fixe Actions Actifs multiples et autres Total Autres pays $ $ Total Biens administrés $ $ (1) Les informations par région sont basées sur l emplacement à partir duquel les services sont fournis à nos clients. Biens sous gestion Les biens sous gestion sont des biens que nous gérons et qui sont la propriété effective de nos clients. Des honoraires de gestion sont payés par les fonds de placement pour les compétences en placements d un gestionnaire de placements, et ils peuvent également comprendre les frais liés aux services administratifs. Les honoraires de gestion peuvent être calculés quotidiennement, mensuellement ou trimestriellement, exprimés en pourcentage des biens sous gestion, selon le réseau de distribution, les produits sous-jacents et les stratégies de placement. En règle générale, les stratégies liées aux actions sont assorties d honoraires plus élevés que celles liées aux titres à revenu fixe et au marché monétaire. Les honoraires sont également touchés par la composition des actifs et par la tarification sur mesure dans le cas des clients qui ont recours à des services multiples. Les actifs comportant un risque plus élevé donnent généralement lieu à des honoraires plus élevés, tandis que les clients qui ont recours à des services multiples peuvent bénéficier de synergies qui réduisent les honoraires qui leur sont facturés. Certains fonds peuvent également prévoir des honoraires liés au rendement, qui sont comptabilisés lorsque certaines cibles liées à des indices de référence ou au rendement sont atteintes. Ces facteurs pourraient entraîner des écarts relatifs aux honoraires touchés par produit, et il se pourrait donc que le rendement net par catégorie d actifs varie, même si la moyenne des biens sous gestion est similaire. Le principal secteur d exploitation qui a des biens sous gestion est le secteur Gestion de patrimoine. Les biens sous gestion ont augmenté de 41,4 milliards de dollars, ou 9 %, par rapport à l exercice précédent, résultat qui reflète essentiellement l incidence de la conversion des devises, de même que les ventes nettes et l appréciation du capital. Le tableau suivant présente les variations des biens sous gestion pour les exercices clos les 31 octobre 2015 et Actifs des clients Biens sous gestion Tableau 12 (en millions de dollars canadiens) Biens sous gestion, solde au début $ $ Entrées (sorties) d actifs nettes : Marché monétaire (4 900) (5 600) Titres à revenu fixe Actions Actifs multiples et autres Incidence de marché et autres Biens sous gestion, solde à la fin de l exercice $ $ 20 Banque Royale du Canada Rapport annuel 2015 Rapport de gestion

Services aux investisseurs et trésorerie

Services aux investisseurs et trésorerie Résultats des secteurs d exploitation Résultats par secteur d exploitation Le tableau suivant présente un sommaire de nos résultats par secteur d exploitation. (en millions de dollars canadiens, sauf les

Plus en détail

Rapport aux actionnaires

Rapport aux actionnaires Rapport aux actionnaires Banque Royale du Canada Premier trimestre de 2012 La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le premier trimestre de 2012 Sauf indication contraire, tous les montants

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE 2015 La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

T2 2014. Données financières complémentaires. Pour le trimestre clos le 30 avril 2014

T2 2014. Données financières complémentaires. Pour le trimestre clos le 30 avril 2014 Données financières complémentaires Pour le trimestre clos le 30 avril 2014 T2 2014 www.bmo.com/relationsinvestisseurs SHARON HAWARD-LAIRD Chef Relations avec les investisseurs 416-867-6656 sharon.hawardlaird@bmo.com

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS LA BANQUE ROYALE DU CANADA DÉCLARE SES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 Note à l intention des rédacteurs : Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE 2005

PREMIER TRIMESTRE 2005 PREMIER TRIMESTRE 2005 RAPPORT TRIMESTRIEL POUR LA PÉRIODE SE TERMINANT LE 31 JANVIER 2005 MESSAGE AUX ACTIONNAIRES La Banque Laurentienne du Canada déclare un revenu net de 17,3 millions $ pour le premier

Plus en détail

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités Actif EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités (en milliers de dollars US) Au Au 31 août Actif à court terme Espèces 43 418 $ 25 864 $ Placements temporaires 958 1 487 Comptes débiteurs

Plus en détail

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 Communiqué premier TRIMESTRE 2011 Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers consolidés

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2 Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS, Bilan consolidé condensé (en millions de dollars canadiens) 04 03 0 0 ACTIF Trésorerie et autres 46 554 $ 3 64 $ 5 8 $ 4 $ Prêts, valeurs mobilières

Plus en détail

20 Gestion de patrimoine 23 Assurances 26 Services bancaires internationaux 28 Marchés des Capitaux 32 Services de soutien généraux

20 Gestion de patrimoine 23 Assurances 26 Services bancaires internationaux 28 Marchés des Capitaux 32 Services de soutien généraux RAPPORT DE GESTION Le rapport de gestion a pour objectif de permettre au lecteur d évaluer nos résultats d exploitation et notre situation financière pour l exercice terminé le 31 octobre 2011, par rapport

Plus en détail

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel 31 mai 2015 Avis au lecteur Les présents états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet

Plus en détail

Tradition Securities and Futures

Tradition Securities and Futures COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2007 de Tradition Securities and Futures Tradition Securities & Futures BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 (En milliers d euros) Notes 31.12.2007 31.12.2006 ACTIF Opérations interbancaires

Plus en détail

Corporation Financière Canada-Vie. Rapport de gestion. Pour l exercice 2014

Corporation Financière Canada-Vie. Rapport de gestion. Pour l exercice 2014 Corporation Financière Canada-Vie Rapport de gestion Pour l exercice RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 31 DÉCEMBRE DATÉ DU 12 FÉVRIER 2015 Le présent rapport de gestion présente le point de vue

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014

RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014 RAPPORT DE GESTION Immunotec Inc. («Immunotec» ou la «société») s emploie à améliorer le style et la qualité de vie des gens au quotidien en offrant, par l intermédiaire de son réseau de consultants indépendants

Plus en détail

La Financière Sun Life annonce ses résultats du deuxième trimestre de l exercice 2014

La Financière Sun Life annonce ses résultats du deuxième trimestre de l exercice 2014 La Financière Sun Life annonce ses résultats du deuxième trimestre de l exercice 2014 TORONTO - (le 6 août 2014) - Financière Sun Life inc. (TSX : SLF) (NYSE : SLF) L information contenue dans le présent

Plus en détail

L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre 2011. Faits saillants financiers pour 2011

L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre 2011. Faits saillants financiers pour 2011 L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre Faits saillants financiers pour Survol de la santé financière et de la stabilité de Foresters Foresters la santé financière de Foresters

Plus en détail

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012 L Industrielle Alliance déclare ses résultats financiers pour le deuxième trimestre La rentabilité et le ratio de solvabilité atteignent les meilleures indications La croissance des affaires se maintient

Plus en détail

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2007 www.cibc.com/francais Message du président et chef de la direction

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2007 www.cibc.com/francais Message du président et chef de la direction MESSAGE AUX ACTIONNAIRES POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2007 www.cibc.com/francais Message du président et chef de la direction Le 31 mai 2007 Points saillants du deuxième trimestre La Banque CIBC a annoncé

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE TERMINE L ANNÉE 2002 EN FORCE : AUGMENTATION DU REVENU DE PRIMES DE 20 % ET RENDEMENT ANNUALISÉ SUR LES CAPITAUX PROPRES DE 14,5 % POUR LE QUATRIÈME TRIMESTRE Québec,

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE

RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE Les états financiers ci-joints ont été préparés par RBC Gestion mondiale d actifs Inc. («RBC GMA»), gestionnaire des fonds catégorie

Plus en détail

Bourse de Montréal Communiqué de presse

Bourse de Montréal Communiqué de presse Bourse de Montréal Communiqué de presse LA BOURSE DE MONTRÉAL CLÔTURE L EXERCICE 2007 AVEC UNE FORTE POSITION FINANCIÈRE ET STRATÉGIQUE FAITS SAILLANTS FINANCIERS T4/2007 PAR RAPPORT AU T4/2006 Revenus

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

Rapport aux actionnaires

Rapport aux actionnaires Banque Royale du Canada Troisième trimestre 2005 Rapport aux actionnaires 3 LA BANQUE ROYALE DU CANADA PUBLIE SES RESULTATS POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2005 Sauf indication contraire, l information

Plus en détail

Période du 25 mai 2006 au 1 er juillet 2006. États financiers consolidés intermédiaires. Non vérifiés

Période du 25 mai 2006 au 1 er juillet 2006. États financiers consolidés intermédiaires. Non vérifiés Période du 25 mai 2006 au États financiers consolidés intermédiaires Non vérifiés Bilan consolidé intermédiaire (non vérifié) Au Actif Actif à court terme Trésorerie 6 794 967 Comptes débiteurs (notes

Plus en détail

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs TELUS CORPORATION Rapport de gestion 2009 Mise en garde concernant les énoncés prospectifs Le présent document contient des énoncés prospectifs portant sur des événements futurs ainsi que sur le rendement

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6 BILANS CONSOLIDÉS Aux (en millions de dollars canadiens) Actifs Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Créances 381,7 362,0 Stocks (note 4) 900,8 825,3 Charges payées d

Plus en détail

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS LA BANQUE ROYALE DU CANADA DÉCLARE SES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés

Plus en détail

Foire aux questions Troisième trimestre de 2008

Foire aux questions Troisième trimestre de 2008 Foire aux questions Troisième trimestre de 2008 1. On entend dire que la Banque CIBC pourrait procéder à une nouvelle émission d actions. Êtes-vous à l aise avec la position de la Banque à l égard des

Plus en détail

FONDS DISTINCTS MAXIM MC, MENTOR MAXIVU ET OPTION PLACEMENT. ÉTATS FINANCIERS et NOTES D INFORMATION SOMMAIRE Au 31 décembre 2007

FONDS DISTINCTS MAXIM MC, MENTOR MAXIVU ET OPTION PLACEMENT. ÉTATS FINANCIERS et NOTES D INFORMATION SOMMAIRE Au 31 décembre 2007 FONDS DISTINCTS MAXIM MC, MENTOR MAXIVU ET OPTION PLACEMENT ÉTATS FINANCIERS et NOTES D INFORMATION SOMMAIRE Au 31 décembre 2007 Compagnie d assurance vie RBC 6880, Financial Drive, Tour ouest Mississauga

Plus en détail

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal.

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal. David Williamson Premier vice-président à la direction et chef des services financiers Assemblée générale annuelle Montréal (Québec), le 25 février 2010 Priorité au discours prononcé Bonjour à toutes et

Plus en détail

La Société de Gestion AGF Limitée Rapport annuel 2003. ardez au-delà regardez au-delà regardez au-delà reg

La Société de Gestion AGF Limitée Rapport annuel 2003. ardez au-delà regardez au-delà regardez au-delà reg La Société de Gestion AGF Limitée Rapport annuel 2003 ardez au-delà regardez au-delà regardez au-delà reg 28 29 table des matières Rapport de gestion 29 Pratiques en matière de gouvernance d entreprise

Plus en détail

Réaliser notre. potentiel. d exportation. Rapport financier trimestriel au 30 septembre 2015 Non audité

Réaliser notre. potentiel. d exportation. Rapport financier trimestriel au 30 septembre 2015 Non audité Réaliser notre potentiel d exportation Rapport financier trimestriel au 30 septembre Non audité TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE GESTION Aperçu... 3 Sommaire des résultats financiers... 4 Faits saillants

Plus en détail

117 Note 1 Principales conventions et estimations comptables 124 Note 2 Juste valeur des instruments

117 Note 1 Principales conventions et estimations comptables 124 Note 2 Juste valeur des instruments États financiers consolidés Rapports 111 Responsabilité de la direction dans la préparation des états financiers 111 Rapport des comptables agréés inscrits indépendants 112 Rapport de la direction sur

Plus en détail

Foire aux questions T3 2007

Foire aux questions T3 2007 Foire aux questions T3 2007 1. Pouvez-vous commenter les résultats de Marchés de détail CIBC au troisième trimestre? Au troisième trimestre, le bénéfice net de Marchés de détail CIBC s est établi à 555

Plus en détail

6 Sommaire des résultats d exploitation consolidés. 17 Revue des résultats d exploitation par secteur

6 Sommaire des résultats d exploitation consolidés. 17 Revue des résultats d exploitation par secteur RAPPORT DE GESTION Société financière IGM Inc. 6 Sommaire des résultats d exploitation consolidés Groupe Investors 12 Revue des activités 17 Revue des résultats d exploitation par secteur Placements Mackenzie

Plus en détail

Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater

Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater 31 décembre 2015 Cette page est intentionnellement laissée en blanc. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds Au 31 décembre 2015 AVERTISSEMENT

Plus en détail

Rapport de gestion. 53 Situation financière 53 Revue du bilan consolidé 54 Sources de financement 57 Arrangements hors bilan

Rapport de gestion. 53 Situation financière 53 Revue du bilan consolidé 54 Sources de financement 57 Arrangements hors bilan Le rapport de gestion doit être lu avec les états financiers consolidés vérifiés inclus dans la présente Reddition de comptes annuelle. Les états financiers consolidés ont été dressés selon les principes

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

Colin Wheeler 303 927-2443 Relations avec les investisseurs Dave Dunnewald 303 927-2334

Colin Wheeler 303 927-2443 Relations avec les investisseurs Dave Dunnewald 303 927-2334 COMMUNIQUÉ DE PRESSE RENSEIGNEMENTS : Médias Colin Wheeler 303 927-2443 Relations avec les investisseurs Dave Dunnewald 303 927-2334 Molson Coors accroît son dividende et déclare une augmentation du bénéfice

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS UNIBRA Société anonyme Siège social : avenue des Arts, 40 à 1040 Bruxelles n d entreprise : 0402833179 RÈGLES D ÉVALUATION IFRS Les principes comptables et les règles d évaluation appliqués aux comptes

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA PREMIER TRIMESTRE DE 2015 RAPPORT AUX ACTIONNAIRES

BANQUE ROYALE DU CANADA PREMIER TRIMESTRE DE 2015 RAPPORT AUX ACTIONNAIRES BANQUE ROYALE DU CANADA PREMIER TRIMESTRE DE RAPPORT AUX ACTIONNAIRES Résultats de la Banque Royale du Canada pour le premier trimestre de Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés en

Plus en détail

La Banque CIBC accroît les activités de Gestion d actifs par un placement dans American Century Investments. Le 15 juillet 2011

La Banque CIBC accroît les activités de Gestion d actifs par un placement dans American Century Investments. Le 15 juillet 2011 La Banque CIBC accroît les activités de Gestion d actifs par un placement dans American Century Investments Le 15 juillet 2011 UN MOT SUR LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS De temps à autre, nous faisons des énoncés

Plus en détail

EN ROUTE VERS LE MILLIARD

EN ROUTE VERS LE MILLIARD EN ROUTE VERS LE MILLIARD Troisième rapport trimestriel 2013 TABLE DES MATIÈRES 4 5 6 7 53 79 MESSAGE AUX PORTEURS DE PARTS SOMMAIRE OPÉRATIONNEL SOMMAIRE DU PORTEFEUILLE IMMOBILIER RAPPORT DE GESTION

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2003 RAPPORT AUX ACTIONNAIRES TROISIÈME TRIMESTRE

TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2003 RAPPORT AUX ACTIONNAIRES TROISIÈME TRIMESTRE TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2003 3 RAPPORT AUX ACTIONNAIRES TROISIÈME TRIMESTRE POINTS SAILLANTS FINANCIERS Trimestres terminés les Neuf mois terminés les (en millions de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada.

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. La TD devient l une des principales banques émettrices de cartes de crédit au Canada. Il s agit d une

Plus en détail

Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Ouest État de la situation financière Au 31 mars 2015

Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Ouest État de la situation financière Au 31 mars 2015 État de la situation financière Au 31 mars 2015 Actif Actif à court terme Trésorerie 5 227 401 4 992 479 Débiteurs (note 3) 235 501 196 578 Charges payées d avance 67 728 41 871 5 530 630 5 230 928 Immobilisations

Plus en détail

CONVERSION EN SOCIÉTÉ PAR ACTIONS TOUT EN MAINTENANT LE DIVIDENDE ANNUEL DE 1,08$/ACTION

CONVERSION EN SOCIÉTÉ PAR ACTIONS TOUT EN MAINTENANT LE DIVIDENDE ANNUEL DE 1,08$/ACTION COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission. CONVERSION

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés

États financiers consolidés intermédiaires résumés États financiers consolidés intermédiaires résumés Pour les périodes de 13 semaines closes le et le 5 mai 2013 (non audité, en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) État consolidé intermédiaire

Plus en détail

La Société de Gestion AGF Limitée Rapport annuel 2002. ntrospection Introspection Introspection Introspection

La Société de Gestion AGF Limitée Rapport annuel 2002. ntrospection Introspection Introspection Introspection La Société de Gestion AGF Limitée Rapport annuel 2002 ntrospection Introspection Introspection Introspection faits saillants financiers 98 99 00 01 02 Total des produits (EN MILLIERS DE DOLLARS) 654 103

Plus en détail

Notes annexes aux comptes sociaux (extraits)_

Notes annexes aux comptes sociaux (extraits)_ Notes annexes aux comptes sociaux (extraits)_ Conformément à l article 16.1 du Code de commerce, la Société a opté pour la tenue de sa comptabilité en euros. Les notes ci-après constituent l annexe au

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS

PREMIER TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS PREMIER TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS LA BANQUE ROYALE DU CANADA DÉCLARE SES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015 Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés

Plus en détail

La Corporation Financière Power annonce ses résultats financiers du premier trimestre de 2013 et ses dividendes

La Corporation Financière Power annonce ses résultats financiers du premier trimestre de 2013 et ses dividendes POUR PUBLICATION IMMÉDIATE COMMUNIQUÉ Les lecteurs sont priés de se reporter aux sections intitulées «Mesures financières non conformes aux IFRS» et «Déclarations prospectives» à la fin du présent communiqué.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DATE DE PUBLICATION : 3 novembre 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DATE DE PUBLICATION : 3 novembre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE DATE DE PUBLICATION : 3 novembre 2015 5N PLUS PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 2015 Montréal (Québec), le 3 novembre 2015 5N Plus

Plus en détail

Troisième trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 30 septembre 2015

Troisième trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 30 septembre 2015 Troisième trimestre 3 États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 30 septembre Intact Corporation financière États financiers consolidés intermédiaires (non audités)

Plus en détail

Déclaration de responsabilité de la direction

Déclaration de responsabilité de la direction États financiers Déclaration de responsabilité de la direction EXERCICE TERMINÉ LE 31 DÉCEMBRE 2005 La direction de la Société est responsable de la préparation et de l intégrité des états financiers présentés

Plus en détail

Second Quarter 2013 Interim Report. Rapport intermédiaire du premier trimestre de 2015. Αβχ

Second Quarter 2013 Interim Report. Rapport intermédiaire du premier trimestre de 2015. Αβχ Banque HSBC Bank HSBC Canada Canada Second Quarter 2013 Interim Report Rapport intermédiaire du premier trimestre de Αβχ Rapport intermédiaire du premier trimestre de Profil La Banque HSBC Canada, filiale

Plus en détail

Notice Annuelle Le 27 juin 2013

Notice Annuelle Le 27 juin 2013 FONDS RBC Notice Annuelle Le 27 juin 2013 Parts de série A, de série Conseillers, de série T5, de série T8, de série H, de série D, de série F, de série I et de série O FONDS DES MARCHÉS MONÉTAIRES Fonds

Plus en détail

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens BMO Groupe financier PAGE 1 L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens La faiblesse des prix de l immobilier au sud de la frontière, a amené bon nombre de Canadiens à envisager l acquisition

Plus en détail

PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD

PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD ÉTATS FINANCIERS ANNUELS PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD PORTEFEUILLE GÉRÉ ET INDICIEL TD - 31 décembre 2000 * PORTEFEUILLE GÉRÉ ET INDICIEL TD - ÉTAT DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS AU 31 DÉCEMBRE 2000

Plus en détail

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc.

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Introduction Les normes de Bâle II constituent un accord international sur les fonds propres

Plus en détail

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères RÉSUMÉ DU MODULE 8 La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères Le module 8 porte sur la conversion et la consolidation des états financiers d une filiale résidente d

Plus en détail

Rapport financier 2010

Rapport financier 2010 Rapport financier 2010 PagesJaunes Groupe Société anonyme à Conseil d administration au capital de 56 196 950,80 euros Siège social : 7 avenue de la Cristallerie - 92317 Sèvres Cedex R.C.S. Nanterre 552

Plus en détail

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES. Chers actionnaires,

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES. Chers actionnaires, MESSAGE AUX ACTIONNAIRES Chers actionnaires, Le chiffre d affaires pour le premier trimestre clos le 27 avril 2013 a diminué de 1,5 % pour s établir à 56,9 millions de dollars, contre 57,8 millions de

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Mallette SENCRL Comptables agréés

Plus en détail

PROSPECTUS. Premier appel public à l épargne Le 25 novembre 2015. U.S. Banks Income & Growth Fund Fonds de parts négociées (FPN)

PROSPECTUS. Premier appel public à l épargne Le 25 novembre 2015. U.S. Banks Income & Growth Fund Fonds de parts négociées (FPN) Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Les titres décrits

Plus en détail

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2010 et 2009

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2010 et 2009 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Aux 31 octobre 2010 et 2009 sommaire DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 66 Responsabilité de la direction à l égard de l information financière 67 Rapport des vérificateurs aux

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES CONDENSÉS NON AUDITÉS AU 30 JUIN 2014 (en dollars canadiens)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES CONDENSÉS NON AUDITÉS AU 30 JUIN 2014 (en dollars canadiens) ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES CONDENSÉS NON AUDITÉS AU 30 JUIN 2014 Les états financiers consolidés intermédiaires condensés ci-joints ont été dressés par la Direction de Ressources Strateco

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Table des matières Avis concernant les déclarations prospectives

RAPPORT DE GESTION Table des matières Avis concernant les déclarations prospectives RAPPORT DE GESTION Table des matières Aperçu de nos activités 2 Deuxième trimestre en bref 2 Sommaire des résultats 2 Objectifs stratégiques 3 Mise à jour de nos perspectives financières pour 2011 4 Analyse

Plus en détail

Voir les notes annexes qui font partie intégrante des états consolidés.

Voir les notes annexes qui font partie intégrante des états consolidés. Comptes consolidés condensés du résultat et du résultat global pour les trois mois arrêtés le 31 Mars 2011 Non vérifiés (en milliers de dollars canadiens, sauf données par action) Notes 31 mars, 2011 31

Plus en détail

États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. Trimestres et périodes de neuf mois clos les 31 janvier 2016 et 2015

États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. Trimestres et périodes de neuf mois clos les 31 janvier 2016 et 2015 États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) États financiers États intermédiaires consolidés résumés

Plus en détail

PURE INDUSTRIAL REAL ESTATE TRUST

PURE INDUSTRIAL REAL ESTATE TRUST États financiers intermédiaires résumés de PURE INDUSTRIAL REAL ESTATE TRUST Trimestres clos les 31 mars 2014 et 2013 États résumés de la situation financière (en milliers de dollars canadiens) ACTIFS

Plus en détail

COMPTES SOCIAU X DE PERNOD RICARD SA

COMPTES SOCIAU X DE PERNOD RICARD SA 6 COMPTES SOCIAU X DE PERNOD RICARD SA COMPTE DE RÉSULTAT DE PERNOD RICARD SA 182 Pour les exercices clos aux 30 juin 2012 et 30 juin 2013 182 BILAN DE PERNOD RICARD SA 183 Pour les exercices clos aux

Plus en détail

Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity 31 mai 2015 Avis au lecteur Les présents états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un examen

Plus en détail

Experts-comptables autorisés

Experts-comptables autorisés RAPPORT DES VÉRIFICATEURS AUX ACTIONNAIRES Nous avons vérifié les états de l actif net et des placements de NewGrowth Corp. (la «Société») aux 26 juin 2010 et 2009 et les états des résultats et des bénéfices

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. 1080, Grande Allée Ouest, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com

COMMUNIQUÉ. 1080, Grande Allée Ouest, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UN BÉNÉFICE NET RECORD AU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DES PRIMES ET DÉPÔTS EN HAUSSE DE 19 % La société conclut l acquisition de Clarington Québec, le 8 février 2006

Plus en détail

6 e conférence annuelle de l Est à l'intention des investisseurs institutionnels

6 e conférence annuelle de l Est à l'intention des investisseurs institutionnels Montie Brewer, président et chef de la direction Joshua Koshy, vice-président général et chef des Affaires financières 1 6 e conférence annuelle de l Est à l'intention des investisseurs institutionnels

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL Non audité, 30 septembre et 2014 Table des matières État consolidé intermédiaire résumé de la situation financière...1

Plus en détail

Le bénéfice net consolidé a augmenté de 10,7 pour cent par rapport au troisième trimestre de

Le bénéfice net consolidé a augmenté de 10,7 pour cent par rapport au troisième trimestre de Canadian Tire annonce ses résultats du troisième trimestre de 2013 Hausse des ventes dans les magasins semblables pour toutes les enseignes de détail : hausse de 2,0 pour cent pour le Groupe détail Canadian

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2011 et 2010 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2011 et 2010 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM

NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM NC 16 Norme comptable relative à la présentation des états financier des OPCVM Objectif 01. La Norme Comptable NC 01 - «Norme comptable Générale» définit les règles relatives à la présentation des états

Plus en détail

OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA

OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA États financiers Le 21 février 2014 Rapport de l auditeur indépendant Aux membres de l

Plus en détail

Fonds d obligations de base Plus (Portico) (Auparavant Fonds de revenu fixe (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN

Fonds d obligations de base Plus (Portico) (Auparavant Fonds de revenu fixe (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme des

Plus en détail

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État de l actif net disponible pour le service des prestations

Plus en détail

SOCIÉTÉ EN COMMANDITE GAZ MÉTRO ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS DES EXERCICES TERMINÉS LES 30 SEPTEMBRE 2012 ET 2011

SOCIÉTÉ EN COMMANDITE GAZ MÉTRO ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS DES EXERCICES TERMINÉS LES 30 SEPTEMBRE 2012 ET 2011 Société en commandite Gaz Métro Rapport annuel au 30 septembre 2012, R-3831-2012 SOCIÉTÉ EN COMMANDITE GAZ MÉTRO ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS DES EXERCICES TERMINÉS LES 30 SEPTEMBRE 2012 ET 2011 Original

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Notes afférentes aux états financiers Exercice terminé le 31 mars 2005

Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Notes afférentes aux états financiers Exercice terminé le 31 mars 2005 1. Pouvoirs Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (le «Commissariat») a été créé en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, en vigueur depuis le 1 er juillet

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION. Trois mois clos le. Six mois clos le poursuivies avec le résultat net (en milliers de dollars)

RAPPORT DE GESTION. Trois mois clos le. Six mois clos le poursuivies avec le résultat net (en milliers de dollars) Rapport de gestion Pour le trimestre clos le 30 juin 2013 RAPPORT DE GESTION Le présent rapport de gestion porte sur les résultats d exploitation de Groupe CVTech inc., («CVTech» ou «la société»), pour

Plus en détail

DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012

DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 Communiqué de presse LA BANQUE CIBC ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 Toronto, Ontario Le 31 mai 2012 La Banque CIBC (CM aux Bourses de Toronto et de New York) a annoncé aujourd hui un

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Groupe Vétoquinol Rapport financier semestriel au 30 juin 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 VETOQUINOL 34 rue du Chêne Sainte Anne Magny-Vernois 70204 Lure Cedex France www.vetoquinol.com 1 Groupe

Plus en détail

CORPORATION DATACOM WIRELESS

CORPORATION DATACOM WIRELESS États financiers de CORPORATION DATACOM WIRELESS pour les périodes de trois mois arrêtées les 31 mars 2008 et 2007 États financiers États financiers Bilans... 1 États des résultats et du résultat étendu...

Plus en détail

Mountain Equipment Co-operative. États financiers consolidés 25 décembre 2011, 26 décembre 2010 et 28 décembre 2009 (en milliers de dollars)

Mountain Equipment Co-operative. États financiers consolidés 25 décembre 2011, 26 décembre 2010 et 28 décembre 2009 (en milliers de dollars) Mountain Equipment Co-operative États financiers consolidés, et 28 décembre 2009 Le 11 avril 2012 Rapport de l auditeur indépendant Aux membres de Mountain Equipment Co-operative Nous avons effectué l

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

La Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) et sections locales du Québec. États financiers combinés 31 décembre 2014

La Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) et sections locales du Québec. États financiers combinés 31 décembre 2014 La Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) et sections locales du Québec États financiers combinés États financiers combinés Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant...

Plus en détail