CBA Carrières et Ballastières des Alpes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CBA Carrières et Ballastières des Alpes"

Transcription

1 Carrières et Ballastières des Alpes Etude préalable d intégration du projet de la Carrière de Lardier CBA Carrières et Ballastières des Alpes Commune de Lardier-et-Valença Département des Hautes-Alpes (05) AGENCE PAYSAGE INGENIERIE CONSEILS - RD RES SANTA GUSTA LA CIOTAT Tel Fax

2 [ 1 Carte des perceptions visuelles ] Cette étude s attardera sur l analyse des principaux points de vision préférentiels afin de conclure sur le degré de perception du projet et sur son éventuel impact sur le paysage. L importance de l impact visuel a été défini selon les critères suivants : - La qualité des visions (aisée et accusée ou difficile et atténuée); - L éloignement par rapport au site ; - Le mode de perception (statique ou dynamique) ; - La fréquence de perception (rare ou multiple) ; - Les sites remarquables. L ensemble de ces critères découle d un certain nombre d éléments tels que la topographie du site et de ses environs, de la superficie du territoire, de la présence de végétations et de bâtiments. Elle s appuie surtout le réseaux routiers défini comme des supports de lecture du paysage. Ainsi, aucune échelle de perception n a été développée compte tenu des faibles distances de perceptions. La distinction des degrés de perceptions, dans ce projet, aura peu de conséquences. Photo n 04 Photo n 07 Photo n 03 Photo n 05 Photo n 02 Photo n 06 Légende : Photo n 08 Photo n 01 Photo n 10 Photo n 09 Prise de vue Support de lecture du paysage Ecran visuel 2

3 [ 2- Analyse des perceptions visuelles ] 2.1 Points de visions préférentiels Photo n 01 - Depuis l autoroute A51 Photo n 02 - Depuis la route D19 / La citadelle Photo n 08- Depuis le canal E.D.F Photo n 03 - Depuis La D19 / La Côte Chaude Photo n 04 - Depuis la route La Blacherolle Photo n 09 - Depuis la D4 Photo n 05 - Depuis la D120 / Saut de l Ane Photo n 06 - Depuis Prémien Photo n 10 - Depuis le lieu dit «Le Moulin» Photo n 07 - Depuis le village de Curbans 3

4 [ 2- Analyse des perceptions visuelles ] 2.2 Schémas d exploitation Ci DESSUS: 2 vues schématiques d exploitation en excavation de la parcelle. À l échelle du territoire et de la parcelle agricole, il est difficile de percevoir et comprendre qu une exploitation existe y compris de ce point de vue très favorable! Le principe proposé de concert avec CBA est simple et efficace tant sur le plan paysager et qu agronomique: arrachage des fruitiers (et autres) dépérissants Décapage de l horizon édaphique sur 30 à 40 cm et stockage au Nord afin de créer un cordon de protection visuel Exploitation du sous sol et cailloux Remblaiement du site à la hauteur du niveau exploité à partir de matériaux CBA non commercialisables Remise en place de la terre végétale stockée préalablement Enrichissement du sol en amendements organiques et engrais de fond avec analyse de sol à l appui Préparation des sols et labours Semis de couverture type luzerne/graminées de fixation des terres Nouvelles plantations de fruitiers Ce système va permettre, tout en exploitant les matériaux, de recréer un sol neuf en surface à partir de terres appauvries et non assolées depuis des décennies. Ce projet est un atout agronomique de préservation et d amélioration des sols. 4

5 [ 3 conclusion ] L aire se situe dans l unité paysagère du Pays du Buëch, au cœur de la sous unité du coteaux de Buëch et la Durance. Cette unité paysagère se caractérise par une planéité de la Vallée de la Durance qui se démarque par ses coteaux qui offrent une suite de moutonnements formés d ondulations, et de petites collines qui séparent les grandes étendues planes. Ces plateaux sont entourés de sommets tels que la montagne de Ceüse (1681 m). Cet ensemble dessine un micro-relief, aux perspectives larges et ouvertes, des promontoires sur lesquels sont implantés les villages. Ce paysage complexe se présente comme un paysage sec, drainé par des torrents qui finissent leur course à l Est, dans la Durance. L essentiel des surfaces est consacré à la forêt, de qualité médiocre, composée de rares chênes, érables et de pins noirs ou sylvestres. Quand elle ne couvre pas les crêtes environnantes, elle s intercale avec les parcelles cultivées, qui donnent au paysage l aspect d une mosaïque de formes et de couleurs différentes. Les parcelles agricoles sont de petites tailles, et sont en majeure partie délimitées par des haies, qui se rattachent parfois aux boisements proches, ce qui intensifie encore plus l aspect boisé. Cette sous unité est également constituée d espaces gérés par l agriculture permettant de maintenir un paysage semi-ouvert. Toutefois, l abandon des terres agricoles est propice au développement d une végétation spontanée qui tend progressivement à refermer le paysage. C est dans cette entité paysagère, au cœur de l ancien lit de la Durance, que le projet de carrière s insère. Constituée essentiellement de vergers, l aire vient s étendre sur environ une vingtaine d hectares. S appuyant sur les différents supports de lecture du paysage, la perception de l aire reste peu perceptible. En effet, le long de la D19, entre l autoroute A51 et Lardier-et-Valença, l aire est uniquement perceptible depuis le point de vue de la Côte de la Chaude. Sur le reste de la départementale, le paysage reste parfaitement préservé de la future carrière. En direction de Vitrolles par la D420, la perception de l aire est totalement masquée par une succession de reliefs : Le piton de la Côte Chaude, le piton de Chauvet et le piton du Puy. Puis en redescendant sur la commune de Plan-de-Vitrolles, depuis le lieu du Saut de l Ane, le paysage de la Vallée de la Durance s ouvre devant nous. Toutefois, l aire reste imperceptible au vue du relief du piton de Chauvet qui la dissimule. Ainsi, tout le long de la départementale D420 le projet de carrière ne va générer d impact visuel. Il en est de même depuis le village perché de Curbans. Les seuls points de vues susceptibles d engendrer un impact visuel se localisent essentiellement à proximité même du site. C est le cas, depuis l autoroute A51, entre Plan-de-Lardier et Romeyère. Néanmoins, l autoroute A51 reste un support de lecture du paysage où la perception du site est rapide (quelques secondes) et dynamique. Ainsi, l impact visuel de la carrière aura peu d incidence depuis ce point de vue. Le long de la route bordant le canal E.D.F, l aire est parfaitement visible en raison de la distance entre la route et l aire qui permet un champ visuel sur l ensemble du site. Ainsi, depuis le Canal E.D.F, le projet de carrière aura un impact visuel certain. Il en va de même depuis la route nation N85! Pour conclure, l aire est essentiellement perceptible depuis la D19 aux abords de la Côte Chaude, sur l autoroute A51, la route nationale N85 et le Canal E.D.F. Depuis ces points de vue, le projet de la carrière de Lardier génère un impact visuel plus ou moins préjudiciable. Toutefois, il faut noter que le projet d exploitation de la carrière se développera progressivement à l échelle d une parcelle à la fois et sur 6 mois maximum. Ainsi, la superficie totale de la zone proposée pour la carrière ne sera pas exploitée d un seul trait. Ce processus permettra de réduire considérablement l impact visuel de la carrière. Il faudra également prendre en compte, qu après l exploitation de chaque parcelle, celle-ci fera l objet d une remise en culture avant de procéder à l ouverture d une nouvelle parcelle. Ainsi, l impact visuel de la carrière ne sera pas préjudiciable pour le paysage qui «accepte» une mutation des couleurs de sols par son agriculture! Enfin, et pour résorber davantage l impact visuel de la carrière, chaque zone d exploitation devra suivre les lignes paysagères que dessinent aujourd hui les vergers. Cette recommandation est déterminée à partir la composition du paysage arboricole. Nous pensons assurément que ce projet d exploitation inquiétera peu le paysage et que l atout majeur reste sa faible durée annuelle des travaux et le retour au paysage originel. 5

DICTIONNAIRE DE LA BANQUE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SOUS S.I.G.

DICTIONNAIRE DE LA BANQUE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SOUS S.I.G. DICTIONNAIRE DE LA BANQUE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SOUS S.I.G. ENTITE_PAYSAGERE SOUS_ENTITE LIMITE STRUCTURE PAYSAGERE LIEUX PARTICULIERS LIGNE_DE_FORCE_DU_PAYSAGE ENJEUX ROUTES_D_INTERET POINT_DE_VUE_REMARQUABLE

Plus en détail

Étude de la carte de Vézelise. Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique

Étude de la carte de Vézelise. Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique Étude de la carte de Vézelise Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique Double objectif de la séance Étude d un paysage lorrain de côte Apprentissage de la lecture du relief sur une

Plus en détail

Volet paysager du schéma éolien de la Drôme 03. CHAMBARAN. Fiche Chambaran 1

Volet paysager du schéma éolien de la Drôme 03. CHAMBARAN. Fiche Chambaran 1 03. CHAMBARAN Fiche Chambaran 1 Fiche Chambaran 2 Fiche Chambaran 3 Description de l entité Paysage rural-patrimonial. Situé dans le prolongement nord-est de la Drôme des collines (Herbasse-Galaure), le

Plus en détail

DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU. Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables.

DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU. Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables. DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU 1 Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables Annexe jointe : atlas cartographique Septembre 2009 2 Etude réalisée par

Plus en détail

S implanter et Entreprendre à Dunkerque

S implanter et Entreprendre à Dunkerque > Situé au cœur de l Europe du Nord Ouest, en bordure de la mer du Nord et près de la frontière franco-belge, le territoire est composé de 20 communes pour une population de plus 210.000 habitants. S implanter

Plus en détail

Document de travail susceptible de modifications suite à concertation. Formes urbaines : Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux

Document de travail susceptible de modifications suite à concertation. Formes urbaines : Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux Espace agricole Nb 220 logements densité 40 log/ha Hauteur R+1 et attique Elément remarquable du site à préserver Canaux à maintenir Noues paysagères à

Plus en détail

MALAIN PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DOCUMENT N 2

MALAIN PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DOCUMENT N 2 MALAIN PLAN LOCAL D URBANISME PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DOCUMENT N 2 Arrêté par délibération du Conseil Municipal du Approuvé par délibération du Conseil Municipal du Conseil - Développement

Plus en détail

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012 Principes de déclinaison réglementaire des approches Patrimoine bâti, et paysages urbains Partenaires Associés 07Juin 2012 PATRIMOINE BATI ET PAYSAGES URBAINS TERRITOIRE Repérage patrimoine bâti et paysages

Plus en détail

Chapitre IV Habiter le monde rural

Chapitre IV Habiter le monde rural Chapitre IV Habiter le monde rural 1 e Leçon Y a-t-il beaucoup d agriculteurs dans les campagnes des pays riches? Ex : l Amérique du Nord Projection de la vidéo Galilée : un paysage rural du Middle West

Plus en détail

Projet d aménagement Extension ZAC Halle de Brou

Projet d aménagement Extension ZAC Halle de Brou Projet d aménagement Extension ZAC Halle de Brou ZAC : 45ha env. Secteur du Pineau : 25ha env. Relief topographie PLATEAU COTEAU NORD Expo Sud PLAINE Paysage Paysage Organisation urbaine EQUIPEMENTS ESPACES

Plus en détail

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème PERMIS DE M. X. Plan de situation. Plan de masse 3. Coupe 4. Notice descriptive. Façades et plan de toiture. Insertion graphique 7. Photo dans le paysage proche 8. Photo dans le paysage lointain Mise à

Plus en détail

RÉALISER VOTRE PROJET D ÉCOCONSTRUCTION?

RÉALISER VOTRE PROJET D ÉCOCONSTRUCTION? RÉALISER VOTRE PROJET D ÉCOCONSTRUCTION? LA MARRONNIÈRE : UN ÉCOQUARTIER ENGAGÉ VOTRE PROJET D ÉCOCONSTRUCTION DEVIENT POSSIBLE Construire sa maison à La Marronnière, c est l opportunité de vivre dans

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

Construire et améliorer l insertion des bâtiments agricoles... sur les territoires de Limagne Bords d Allier et des Coteaux de Randan

Construire et améliorer l insertion des bâtiments agricoles... sur les territoires de Limagne Bords d Allier et des Coteaux de Randan Construire et améliorer l insertion des bâtiments agricoles... sur les territoires de Limagne Bords d Allier et des Coteaux de Randan Les bâtiments agricoles 2 La concentration des structures agricoles,

Plus en détail

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 BILAN Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 Présentation de la démarche Faire de la prospective paysagère avec les habitants Dans le cadre du plan Paysage et Biodiversité de la plaine

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.276 Liège, le 14 mars 2005 Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Avis du CWEDD portant sur une demande de permis de lotir à Franc-Waret (FERNELMONT) L avis

Plus en détail

Etat initial de l environnement zoom sur la carrière de Guerville

Etat initial de l environnement zoom sur la carrière de Guerville Les sociétés Lafarge et SITA FD souhaitent réaliser une plateforme de tri, transit, traitement et valorisation de matériaux dont des terres polluées sur la carrière de Guerville. Pour se faire, le projet

Plus en détail

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I Mise en place d une bourse d échange d arbres I Ordre du jour I 1 - Les caractéristiques du réseau bocager 2 -

Plus en détail

Chablais d hier et d aujourd hui

Chablais d hier et d aujourd hui - 1 - Chablais d hier et d aujourd hui On constatera bien sûr de nombreuses nouvelles constructions, mais surtout la grande emprise de la forêt et le retrait des glaciers Pour peindre le Grammont et les

Plus en détail

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées Système plantes sarclées Caractéristiques Variantes de ce système Production de viande (vaches allaitantes ou bœufs sur 10ha d herbe) 1,3 unité de main d œuvre : 1 chef d exploitation et 1 salarié occasionnel

Plus en détail

Description du projet

Description du projet REFUGE Olpererhütte, zillertal A Construire un refuge à quelques 2400 m d altitude au cœur des Alpes n est pas un projet de construction ordinaire et pas uniquement parce que tous les matériaux nécessaires

Plus en détail

Fête de la mobilité 2015 - Dossier de presse Page 1 sur 15

Fête de la mobilité 2015 - Dossier de presse Page 1 sur 15 Page 1 sur 15 DOSSIER DE PRESSE POURQUOI CET ÉVÉNEMENT?..PAGE 3 PRÉSENTATION DE L ÉVÉNEMENT.PAGE 4 PROGRAMME INDICATIF.PAGE 5 LA PRESSE ET LES ÉDITIONS PRÉCÉDENTES..PAGE 6 PHOTOTHEQUE PAGE 11 LA COMMUNE

Plus en détail

PEDOLOGIQUE DE LA COMMUNE DE MADIAMA

PEDOLOGIQUE DE LA COMMUNE DE MADIAMA ETUDE MORPHO-PEDOLOGIQUE PEDOLOGIQUE DE LA COMMUNE DE MADIAMA Dioni Lassana 1 et Oumar Badini 2 1 Institut d Economie Rurale (IER), Sotuba, Mali 2 Washington State University, Pullman, Washington, USA

Plus en détail

Rapport de Stage. Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees. (15 janvier - 15juillet 2006

Rapport de Stage. Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees. (15 janvier - 15juillet 2006 Rapport de Stage Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees (15 janvier - 15juillet 2006 15 avril - 15 juillet 2007) Effectué au sein du laboratoire MAP-ARIA

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

Présenté par ELMENSI Saleh Point focal du projet FFEM

Présenté par ELMENSI Saleh Point focal du projet FFEM Présenté par ELMENSI Saleh Point focal du projet FFEM IV ème semaine forestière, Barcelone du 17 au 20/03/2015 Carte d occupation des sols INFORMATIONS GENERALES Superficie totale de la zone : 191517

Plus en détail

PRESCRIPTIONS POUR LES CLOTURES DES RIVERAINS

PRESCRIPTIONS POUR LES CLOTURES DES RIVERAINS SEM AMIENS AMENAGEMENT - VILLE D AMIENS - PRESCRIPTIONS POUR LES CLOTURES DES RIVERAINS 1 1. CAS D UNE PARCELLE EN LONGUEUR LE LONG D UN CHEMINEMENT PIETON DE LA ZAC 2 1. Implantation d un mur sur un linéaire

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Évaluation environnementale ex- post d un projet agro- industriel en milieu tropical africain: cas du projet SOGUIPA en Guinée

Évaluation environnementale ex- post d un projet agro- industriel en milieu tropical africain: cas du projet SOGUIPA en Guinée Évaluation environnementale ex- post d un projet agro- industriel en milieu tropical africain: cas du projet SOGUIPA en Guinée Par Dan Lansana KOUROUMA, CÉREC Ouo Ouo LAMA, UdeM Jean Philippe WAAUB, GEIGER

Plus en détail

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE DOCUMENT N 2 : REGLES GENERALES ET PARTICULIERES Décembre 2007 SOMMAIRE ZPPAUP DE LEUCATE DOCUMENT 1 : LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

LES ESPACES PRODUCTIFS

LES ESPACES PRODUCTIFS LES ESPACES PRODUCTIFS fiche d objectifs/ Plan détaillé Quels sont les principaux espaces productifs français? Comment fonctionnent-ils et évoluent-ils face à la mondialisation? Respectent-ils le développement

Plus en détail

Quels statuts et primes pour l arbre en champ?

Quels statuts et primes pour l arbre en champ? Quels statuts et primes pour l arbre en champ? 29 Octobre 2010 Christophe Manssens - Faune & Biotopes asbl Statuts de l arbre en champ 1) Evolution des objectifs de protection de l arbre 2) Statuts de

Plus en détail

Prise en compte des agricultures en zones humides au sein du 2nd pilier de la PAC

Prise en compte des agricultures en zones humides au sein du 2nd pilier de la PAC Prise en compte des agricultures en zones humides au sein du 2nd pilier de la PAC Journées mondiales des zones humides PNR de Camargue Vendredi 21 février 2014 agro-environnementale des zones humides 1.1

Plus en détail

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos bulbes à floraison printanière

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos bulbes à floraison printanière Comment planter et entretenir vos bulbes à floraison printanière Comment planter et entretenir vos bulbes à floraison printanière Les messagers du Printemps Plantés à l automne ces bulbes annoncent les

Plus en détail

Exemple: Zone humide au bas des pentes au printemps ou après une pluie. Modèle numérique de terrain. Photo printemps 2010

Exemple: Zone humide au bas des pentes au printemps ou après une pluie. Modèle numérique de terrain. Photo printemps 2010 Exemple: Modèle numérique de terrain Photo printemps 2010 Photo : Véronique Gagnon, ing. junior. Zone humide au bas des pentes au printemps ou après une pluie Écoulement hypodermique provenant d un labour

Plus en détail

Contribution de l Association ESPACE RURAL Oasis Tarmguiste Maroc

Contribution de l Association ESPACE RURAL Oasis Tarmguiste Maroc Atelier de Tunis 14-15 septembre 2010 Contribution de l Association ESPACE RURAL Oasis Tarmguiste Maroc L Adaptation de l agriculture oasienne face aux impacts du changement climatique, à travers la restauration

Plus en détail

Chapitre 7 : l évolution des paysages

Chapitre 7 : l évolution des paysages Chapitre 7 : l évolution des paysages Où que l on soit sur Terre, sous le sol, se trouvent des roches du sous-sol. DEFINITION : Erosion = dégradation, usure des roches. Qu est-ce qui peut éroder les roches

Plus en détail

COMMUNE DE SILLY-LE-LONG

COMMUNE DE SILLY-LE-LONG G2C Territoires 27 rue Barrault 75013 PARIS COMMUNE DE SILLY-LE-LONG DÉPARTEMENT DE L OISE PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3/7 Vu pour être annexé à la DCM du

Plus en détail

POURRITURE CUBIQUE SUR LE GRAND MAT DU MARTROGER

POURRITURE CUBIQUE SUR LE GRAND MAT DU MARTROGER POURRITURE CUBIQUE SUR LE GRAND MAT DU MARTROGER Chaque année, au moment du carénage, il est fait une inspection de l ensemble du bateau. CONSTAT Nous avons constaté des points de pourriture sur le grand

Plus en détail

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois Avec le soutient de Les atouts du bois-énergie Une combustion neutre vis-à-vis des émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

Association Française pour le Développement Economique et Agricole au Sénégal. Peru.patrice@yahoo.fr www.facebook.com/afdeas

Association Française pour le Développement Economique et Agricole au Sénégal. Peru.patrice@yahoo.fr www.facebook.com/afdeas Association Française pour le Développement Economique et Agricole au Sénégal Peru.patrice@yahoo.fr www.facebook.com/afdeas Accès à l eau Contribuer à l auto suffisance alimentaire Forage profond pour

Plus en détail

COMMUNE DE TREYTORRENS REGLEMENT COMMUNAL SUR L ENTRETIEN DES CHEMINS COMMUNAUX ET AUTRES OUVRAGES D AMELIORATIONS FONCIERES

COMMUNE DE TREYTORRENS REGLEMENT COMMUNAL SUR L ENTRETIEN DES CHEMINS COMMUNAUX ET AUTRES OUVRAGES D AMELIORATIONS FONCIERES COMMUNE DE TREYTORRENS REGLEMENT COMMUNAL SUR L ENTRETIEN DES CHEMINS COMMUNAUX ET AUTRES OUVRAGES D AMELIORATIONS FONCIERES COMMUNE DE TREYTORRENS Règlement communal sur l entretien des chemins communaux

Plus en détail

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Affaire suivie par : Cyril Teillet Tél. : 02 35 58 54 28 Fax : 02 35 58 55 63 Mél : cyril.teillet@seine-maritime.gouv.fr

Plus en détail

Introduction au Dessin Vectoriel

Introduction au Dessin Vectoriel Introduction au Dessin Vectoriel Introduction Lorsque l'on affiche une image sur l'écran d'un ordinateur, ce que l'on voit n'est qu'une succession de points. Il existe pourtant deux manières différentes

Plus en détail

Voir Figure 5 : situation de la carrière par rapport aux eaux superficielles (ci-après)

Voir Figure 5 : situation de la carrière par rapport aux eaux superficielles (ci-après) Dossier de demande d autorisation d exploiter une carrière GRAVALOIRE CARRIERES Carrière de la Vallée résumé non technique du projet Indice 3 P. 11 sur 38 La majorité des eaux ruisselant sur le site aboutissent,

Plus en détail

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Adaptation Aux changements climatiques Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Sommaire Le Le contexte Notion Notion d adaptation Stratégies Stratégies et techniques d adaptation Les Les

Plus en détail

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000 AGENDA 21 Le SÉQUESTRE Présentation de la commune Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants Budget communal : 1 975 000 LE SEQUESTRE (Budget Agenda 21 : 35 000

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

CHAPITRE 5 : L INDUSTRIE

CHAPITRE 5 : L INDUSTRIE CHAPITRE 5 : L INDUSTRIE CHAPITRE 5 : L INDUSTRIE 5.1 MISE EN SITUATION La fonction industrielle se révèle encore peu développée sur le territoire de la MRC mais a connu une croissance soutenue tout particulièrement

Plus en détail

Lettre d information sur le projet de parc éolien «Les Closeaux»

Lettre d information sur le projet de parc éolien «Les Closeaux» Lettre d information sur le projet de parc éolien «Les Closeaux» N 2 - Octobre 2015 Introduction Dans notre premier bulletin d information, nous vous avons présenté le contexte réglementaire dans lequel

Plus en détail

NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION

NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION 1. LES DIFFERENTS TYPES DE CARTES A. Cartes routières et touristiques - MICHELIN 1/150 000 à 1/200 000 - IGN Régionales : 1/250 000 TOP 100 1/100 000 Série Plein

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour la création d un centre de formation à la pratique du golf sur le site dit «du Haras» rue Belle-Vue à PEPINSTER

AVIS. Demande de permis unique pour la création d un centre de formation à la pratique du golf sur le site dit «du Haras» rue Belle-Vue à PEPINSTER AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.1216 Liège, le 28 août 2006 Objet : Demande de permis unique pour la création d un centre de formation à la pratique du golf sur le site dit «du Haras» rue Belle-Vue à PEPINSTER

Plus en détail

3 Orientations d aménagement PLAN LOCAL D URBANISME. Communauté Urbaine de Strasbourg. Dossier approuvé. Commune de VENDENHEIM Département du Bas-Rhin

3 Orientations d aménagement PLAN LOCAL D URBANISME. Communauté Urbaine de Strasbourg. Dossier approuvé. Commune de VENDENHEIM Département du Bas-Rhin Communauté Urbaine de Strasbourg Commune de VENDENHEIM Département du Bas-Rhin PLAN LOCAL D URBANISME 3 Orientations d aménagement Dossier approuvé Février 2009 Service de la Planification Urbaine de la

Plus en détail

1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T

1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T 1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T 2. RECHERCHE DE SITES 2.1 Les objectifs 2.2 Les contraintes environnementales liés à l aménagement du territoire liées au transport liés aux documents d urbanisme 3.

Plus en détail

Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle

Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle Organisme Indépendant des producteurs de boues de Lorraine Version du 18 juillet 2014 Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle Le cahier des charges

Plus en détail

Ville de Changé EcoQuartier de La Barberie. Rencontre Sarthoise sur l aménagement durable 29 septembre 2015

Ville de Changé EcoQuartier de La Barberie. Rencontre Sarthoise sur l aménagement durable 29 septembre 2015 Ville de Changé EcoQuartier de La Barberie Rencontre Sarthoise sur l aménagement durable 29 septembre 2015 1 Plan de la Présentation La ville de Changé La Barberie La Gestion du projet - Calendrier - Acteurs

Plus en détail

L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert.

L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert. L occultation en production maraîchère comme outil de gestion de plantes nuisibles et de destruction d engrais vert. Sam Chauvette agronome, M. Sc. Chargé de projet productions végétales et fruitières

Plus en détail

MADAGASCAR Soutien à la création d un centre rural de formation et d animation

MADAGASCAR Soutien à la création d un centre rural de formation et d animation MADAGASCAR Soutien à la création d un centre rural de formation et d animation www.planete-urgence.org MADAGASCAR - SOUTIEN A LA CRÉATION D UN CENTRE RURAL DE FORMATION ET D ANIMATION 1 - Contexte et présentation

Plus en détail

BLOCS 2S BETON. Qualité du béton : minimum C25/30 ou qualité supérieure. Cette qualité est nécessaire pour une meilleure résistance aux chocs.

BLOCS 2S BETON. Qualité du béton : minimum C25/30 ou qualité supérieure. Cette qualité est nécessaire pour une meilleure résistance aux chocs. BLOCS 2S BETON AVANTAGES DU SYSTEME : FABRICATION Qualité du béton : minimum C25/30 ou qualité supérieure. Cette qualité est nécessaire pour une meilleure résistance aux chocs. Aucun matériau recyclé n

Plus en détail

SPW DGO1 Voies lentes en Wallonie. Manuel utilisateur de l application cartographique

SPW DGO1 Voies lentes en Wallonie. Manuel utilisateur de l application cartographique SPW DGO1 Voies lentes en Wallonie de l application cartographique IDENTIFICATION Projet : Agoracités Auteur : Amélie Ledent Type de document : Ref. NSI: Version: 1.1 Ref. Client: Date : 17/03/2010 Statut:

Plus en détail

chaleureuse Une ambiance

chaleureuse Une ambiance Une ambiance chaleureuse Tout de bois et de lauze vêtu, L'hôtel Les Balcons Village vous accueille dans une ambiance chaleureuse propice au repos et à la détente. Sa situation en bordure de piste et non

Plus en détail

Questions / Réponses. Comment mettre à jour mon registre parcellaire graphique?

Questions / Réponses. Comment mettre à jour mon registre parcellaire graphique? Questions / Réponses Comment mettre à jour mon registre parcellaire graphique? Février 2014 Liste des questions Préambule... 3 Localisation... 4 1.- Comment faire pour se déplacer sur la carte?... 4 2.-

Plus en détail

La prise en compte du. Paysage. en gestion forestière

La prise en compte du. Paysage. en gestion forestière La prise en compte du Paysage en gestion forestière Sommaire 2 Le paysage, une notion simple? 3 Le paysage et l arbre 4 Sylvicultures et paysage Quelques recettes simples 4 Les travaux forestiers 5 L implantation

Plus en détail

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV CHAPITRE VII. De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV Section 1re. Des dossiers des demandes de permis

Plus en détail

Des éléments du territoire fondant la stratégie de la Ville

Des éléments du territoire fondant la stratégie de la Ville Des éléments du territoire fondant la stratégie de la Ville La ville de Rillieux-la-Pape est une des 58 communes de la communauté urbaine du Grand Lyon. Elle compte 30 375 habitantes. Un territoire mixte

Plus en détail

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'AUDE

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'AUDE ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'AUDE SOUS-SERIE 27 J Fonds de Saint-Couat Répertoire numérique détaillé réalisé par Dominique Fabre, stagiaire CARCASSONNE 1988 INTRODUCTION HISTORIQUE DU FONDS Ce fonds d

Plus en détail

2, 3 ET 4 OCTOBRE 2015. jardins haies. DES PAYSAGES à RECONQUéRIR / FÊTONS NOS JARDINS. AU CHÂTEAU DE CHASSAGNY PRèS DE LYON.

2, 3 ET 4 OCTOBRE 2015. jardins haies. DES PAYSAGES à RECONQUéRIR / FÊTONS NOS JARDINS. AU CHÂTEAU DE CHASSAGNY PRèS DE LYON. jardins haies 1ère édition DES PAYSAGES à RECONQUéRIR / FÊTONS NOS JARDINS AU CHÂTEAU DE CHASSAGNY PRèS DE LYON 2, 3 ET 4 OCTOBRE 2015 CONTACT Edouard HOFFMANN 06 62 15 33 30 jhc@chateaudechassagny.com

Plus en détail

Parcelles agricoles le long des cours d eau: concilier protection de la nature et production

Parcelles agricoles le long des cours d eau: concilier protection de la nature et production Parcelles agricoles le long des cours d eau: concilier protection de la nature et production Philippe Nihoul, Attaché, Direction Développement et Vulgarisation Strée, 19 janvier 2011 1 Dois-je clôturer

Plus en détail

DIWATT propose une solution adaptée à vos besoins, vous accompagne

DIWATT propose une solution adaptée à vos besoins, vous accompagne DIWATT conçoit, commercialise et installe différents types de systèmes électriques pour particuliers et professionnels : éoliennes, panneaux solaires photovoltaïques proposant ainsi à ses clients des solutions

Plus en détail

TRAVAUX DE CORRECTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX AU BARRAGE DE LORIGUILLA MºMA-01 ÉTAT PRÉALABLE ET EMPLACEMENT ÉTAT FINAL PROJETÉ

TRAVAUX DE CORRECTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX AU BARRAGE DE LORIGUILLA MºMA-01 ÉTAT PRÉALABLE ET EMPLACEMENT ÉTAT FINAL PROJETÉ MºMA-01 DONNÉES ADMINISTRATIVES TRAVAUX DE CORRECTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX AU BARRAGE DE LORIGUILLA DONNÉES DE GESTION PROJET DE LICITATION Budget de base de licitation: 2.666.351,66 Délai d exécution:

Plus en détail

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Le b.a.-ba du randonneur Fiche 2 Lire une carte topographique Mais c est où le nord? Quel Nord Le magnétisme terrestre attire systématiquement

Plus en détail

Elaboration du Plan Paysage des Monts du Lyonnais. Diagnostic de Chazelles-sur-Lyon. Version du 24 juin 2015

Elaboration du Plan Paysage des Monts du Lyonnais. Diagnostic de Chazelles-sur-Lyon. Version du 24 juin 2015 Elaboration du Plan Paysage des Monts du Lyonnais PLAN PAYSAGE Syndicat mixte du SCoT des Monts du Lyonnais Diagnostic de Chazelles-sur-Lyon Version du 24 juin 2015 Etude venant compléter le diagnostic

Plus en détail

Formation agricole : production d effectifs et prise en charge des besoins réels

Formation agricole : production d effectifs et prise en charge des besoins réels 11 èmes Journées d études «Ingénierie des Dispositifs de Formation à l International» Communication présentée par : Monsieur Hassen BERRANEN Sous Directeur de la Formation MADR/DFRV, Algérie. Formation

Plus en détail

Nouvelle implantation, nouveaux locaux de l Office de Tourisme du Pays de Bitche : plus de visibilité pour tout un territoire

Nouvelle implantation, nouveaux locaux de l Office de Tourisme du Pays de Bitche : plus de visibilité pour tout un territoire Dossier de presse Office de Tourisme du Pays de Bitche Nouvelle implantation, nouveaux locaux de l Office de Tourisme du Pays de Bitche : plus de visibilité pour tout un territoire Crédit photo : Topic

Plus en détail

Logiciels de gestion FAC. Champs PRO Mobile. Guide de démarrage Android

Logiciels de gestion FAC. Champs PRO Mobile. Guide de démarrage Android Logiciels de gestion FAC Champs PRO Mobile Guide de démarrage Android Bienvenue dans Champs PRO Mobile Le présent document décrit les fonctions et l installation de cette application. Pour obtenir un soutien

Plus en détail

Pour le Tremblay-sur-Mauldre, deux autres interlocuteurs. L élaboration du PLU

Pour le Tremblay-sur-Mauldre, deux autres interlocuteurs. L élaboration du PLU DOSSIER SPÉCIAL PLAN LOCAL D URBANISME LE TREMBLAY-SUR-MAULDRE 9 ÉLABORATION DU PLU Photo OLIPROD Dans le bulletin municipal de 2011, nous vous avons présenté ce qu était le PLU (Plan Local d Urbanisme)

Plus en détail

LE PARC DE FIGUEROLLES

LE PARC DE FIGUEROLLES LE PARC DE FIGUEROLLES SUR LES RIVES DE L ETANG L DE BERRE A MARTIGUES LE PATRIMOINE RURAL DU SITE Vue aériennea du site de Figuerolles en limite Nord de la Commune de Martigues Le caractère re rural de

Plus en détail

En Bref cette semaine

En Bref cette semaine N 5 30 avril 2015, page 1 En Bref cette semaine Choux Mouche du chou : Les pontes s intensifient sur le nord de la Bretagne Artichaut Pucerons verts : Baisse des populations Pucerons noirs : quelques rares

Plus en détail

Web:campingdelacolline.com Mail:campingdelacolline@orange.fr

Web:campingdelacolline.com Mail:campingdelacolline@orange.fr Locations de mobil homes, emplacements, accueil des campings cars Web:campingdelacolline.com Mail:campingdelacolline@orange.fr 31 rue du serre Blanc 26130 SAINT PAUL TROIS CHATEAUX TEL 04 75 49 90 40 mobile

Plus en détail

Jeu sur l écomobilité «JEU ME MEUS!»

Jeu sur l écomobilité «JEU ME MEUS!» Supports : Jeu sur l écomobilité «JEU ME MEUS!» 3 plateaux de jeu, disposés côte à côte, de gauche à droite pour les joueurs, et qui peuvent être joués indépendamment ou bien en 3 étapes successives en

Plus en détail

Présenté par : Dr Asmae Nouira. Novembre Hanoi -2007. Journées Scientifiques Inter-Réseaux AUF

Présenté par : Dr Asmae Nouira. Novembre Hanoi -2007. Journées Scientifiques Inter-Réseaux AUF Efficacité du semis direct à contrer l érosion hydrique en milieu agricole : mise en évidence à l'aide des techniques de radioéléments, de modélisation et de mesures aux champs (MAROC-CANADA) Présenté

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

des gîtes à chauve-souris sont-ils présents (arbres, fissures de parois rocheuses et bâtiments inclus)?

des gîtes à chauve-souris sont-ils présents (arbres, fissures de parois rocheuses et bâtiments inclus)? Site Natura 2000 les plus proches, dont les objectifs de conservation sont susceptibles d'être impactés : Site d Importance Communautaire (SIC) FR9301603 : Chaîne de l Etoile et Massif du Garlaban A quelle

Plus en détail

CREATION D UN NOUVEAU QUARTIER D HABITAT COMINES

CREATION D UN NOUVEAU QUARTIER D HABITAT COMINES «Domaine des Saules» CREATION D UN NOUVEAU QUARTIER D HABITAT COMINES Réunion publique 18 Octobre 2012 Table des Matières 1. PREAMBULE 1. LOCALISATION DU PROJET 2. OBJECTIFS ET ENJEUX DU PROJET D AMENAGEMENT

Plus en détail

PLAN DE REFERENCE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Commune de Plougonvelin (29)

PLAN DE REFERENCE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Commune de Plougonvelin (29) PLAN DE REFERENCE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Commune de Plougonvelin (29) Phase 3 : Orientations et scénarios d aménagement Avril 2012 Maître d Ouvrage: COMMUNE DE PLOUGONVELIN Rue des Martyrs 29217 PLOUGONVELIN

Plus en détail

Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT

Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT 4 ATELIERS TOUT PUBLIC / 1 INSTALLATION SONORE ET CINETIQUE / 1 PERFORMANCE AUDIOVISUELLE - REVISITER DES

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

Promenade Art & Architecture

Promenade Art & Architecture EVENEMENTS CHÂTEAU LA COSTE Dans le Pays d Aix, au coeur d une nature miraculeusement préservée, bat le rythme d une Provence éternelle. Ancré dans ce paysage si cher à Cezanne se trouve le Château La

Plus en détail

Coût du nucléaire existant et futur : critique de la note «Fiche sur les coûts du nucléaire actuel et futur» de Paul Lucchese au CNDTE

Coût du nucléaire existant et futur : critique de la note «Fiche sur les coûts du nucléaire actuel et futur» de Paul Lucchese au CNDTE Coût du nucléaire existant et futur : critique de la note «Fiche sur les coûts du nucléaire actuel et futur» de Paul Lucchese au CNDTE Benjamin Dessus 10 mars 2013 www.global-chance.org 10 mars 2013 Coût

Plus en détail

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue

Plus en détail

AGRICULTURE. Note technique thématique

AGRICULTURE. Note technique thématique AGRICULTURE Note technique thématique CONTEXTE DE L AGRICULTURE SENEGALAISE La pauvreté rurale, la sécurité alimentaire et l'agriculture durable constituent des défis pressants au Sénégal. Les trois problèmes

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Commune d Allenjoie

Plan Local d Urbanisme Commune d Allenjoie Plan Local d Urbanisme Commune d Allenjoie La traduction du projet communal dans la vie quotidienne. Réunion publique 1 Sommaire Rappel des grands moments de l élaboration du dossier du P.L.U. d Allenjoie.

Plus en détail

ANNEXE 1. LEs RÉsuLTATs Du QuEsTIONNAIRE ADREssÉ AuX ENTREPRIsEs AGRICOLEs DE LA MRC. MÉThODOLOGIE. MIsE EN CONTEXTE. OBJECTIF Du QuEsTIONNAIRE

ANNEXE 1. LEs RÉsuLTATs Du QuEsTIONNAIRE ADREssÉ AuX ENTREPRIsEs AGRICOLEs DE LA MRC. MÉThODOLOGIE. MIsE EN CONTEXTE. OBJECTIF Du QuEsTIONNAIRE LEs RÉsuLTATs Du QuEsTIONNAIRE ADREssÉ AuX ENTREPRIsEs AGRICOLEs DE LA MRC DANs LE CADRE DE L ÉLABORATION Du PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA ZONE AGRICOLE ANNEXE 1 MIsE EN CONTEXTE Porté par l initiative du

Plus en détail

Lecture graphique. Table des matières

Lecture graphique. Table des matières Lecture graphique Table des matières 1 Lecture d une courbe 2 1.1 Définition d une fonction.......................... 2 1.2 Exemple d une courbe........................... 2 1.3 Coût, recette et bénéfice...........................

Plus en détail

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH PRESENTATION Le réservoir souterrain horizontal, type ECODEPUR, modèle RSH est fabriqué en Polyéthylène Linéaire avec additif anti-uv, par système de rotomoulage,

Plus en détail

Atelier de proximité Arrageois 24 mars 2015. Compte-rendu ***

Atelier de proximité Arrageois 24 mars 2015. Compte-rendu *** Atelier de proximité Arrageois 24 mars 2015 Compte-rendu *** Liste des participants en annexe de ce compte-rendu *** La réunion commence à 18h05. Bernard Féry, garant de la concertation nommé par la Commission

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

COMPTE RENDU Conseil municipal - 27 juin 2013

COMPTE RENDU Conseil municipal - 27 juin 2013 Commune de Passy COMPTE RENDU Conseil municipal - 27 juin 2013 Ordre du jour du conseil municipal 1 Approbation du projet de Plan Local d Urbanisme de Passy 2 Institution du droit de préemption urbain

Plus en détail

2- Cahier d enjeux du territoire communal de Ifs

2- Cahier d enjeux du territoire communal de Ifs 2- Cahier d enjeux du territoire communal de Ifs Carte 1 : Situation générale La commune d Ifs fait partie de la Communauté d Agglomération de Caen-la-Mer et du SCoT Caen Métropole. C est la troisième

Plus en détail