VILLE DE CROLLES. Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable. Exercice 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VILLE DE CROLLES. Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable. Exercice 2013"

Transcription

1 VILLE DE CROLLES Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable Exercice 2013 Indicateurs pertinents pour le rapport annuel : Les informations et indicateurs définis par le décret n du 02/05/2007 diffèrent selon les compétences du service. Afin de faciliter la reconnaissance des indicateurs qui vous concernent, le présent modèle associe une icône à chacune des compétences d'un service d'eau potable : production transfert distribution La mission de production consiste à assurer la mise à disposition d'eau potable en tête de réseau de distribution après avoir effectué les traitements requis. Elle peut comprendre le captage, l'adduction d'eaux brutes, le traitement et le pompage en sortie d'usine jusqu au(x) compteurs (s) de mise en distribution et :ou de vente en gros. Cette mission peut inclure une mission de transfert.. La mission de transfert consiste à assurer le transport de l'eau potable depuis la sortie de l'usine de production (ou à défaut, depuis la sortie du prélèvement) jusqu'à des points de livraison de vente en gros. Il n'y a pas d'abonnés directement desservis. La mission de distribution consiste à acheminer l'eau potable pour la mettre à disposition des abonnés de toute nature. Cette mission peut inclure une mission de transfert. Rapport relatif au prix et à la qualité du service public de l'eau potable pour l'exercice présenté conformément à l article L22245 du code général des collectivités territoriales et au décret du 2 mai 2007 Les informations sur fond bleu sont obligatoires au titre du décret. 1

2 Table des matières Introduction Caractérisation technique du service Présentation du territoire desservi Mode de gestion du service Estimation de la population desservie (D101.1) Nombre d abonnés Eaux traitées Bilan des volumes mis en œuvre dans le cycle de l eau potable en Achats d eaux traitées Volumes vendus au cours de l exercice Autres volumes Volume consommé autorisé Linéaire de réseaux de desserte (hors branchements) Tarification de l eau et recettes du service Modalités de tarification Facture d eau type (D102.0) Recettes Indicateurs de performance Qualité de l'eau (P101.1 et P102.1) Indice de connaissance et de gestion patrimoniale des réseaux Définition jusqu en 2012 (P103.2A) Indicateurs de performance du réseau Rendement du réseau de distribution (P104.3) Indice linéaire des volumes non comptés (P105.3) Indice linéaire de pertes en réseau (P106.3) Taux moyen de renouvellement des réseaux d eau potable (P107.2) Indice d'avancement de protection des ressources en eau (P108.3) Financement des investissements Branchements en plomb Montants financiers État de la dette du service Amortissements Présentation des projets à l'étude en vue d'améliorer la qualité du service à l'usager et les performances environnementales du service Actions de solidarité et de coopération décentralisée dans le domaine de l eau Abandons de créance ou versements à un fonds de solidarité (P109.0)

3 Introduction La commune a délégué à la SERGADI (Société d économie mixte des eaux de la région grenobloise et d assainissement du Drac Inférieur) la gestion de son service public de distribution d eau potable, par convention d affermage en date du 1er juillet 2011 et pour une durée de 12 ans. A ce titre, le fermier est responsable du fonctionnement du service et exploite à ses risques et périls les ouvrages et installations suivants : le linéaire de canalisations de distribution depuis la sortie des réservoirs, les branchements d abonnés, les hydrants, les dispositifs de comptage et les accessoire hydrauliques. Il se charge de l exécution des travaux d entretien et grosses réparations alors que la commune assure tous les travaux de renforcement et d extension comportant l établissement de nouvelles canalisations et de nouveaux ouvrages. Les travaux de renouvellement des canalisations sont à la charge du fermier jusqu à une longueur maximale de 12 m d un seul tenant. Au-delà de cette longueur, ils sont à la charge de la collectivité. Par ailleurs, la SERGADI s est engagé dans le cadre de l exploitation : - à améliorer le rendement du réseau, - à renouveler le parc des compteurs avec des modules de radio relève, - à éliminer les conduites en plomb, acier et fibro-ciment subsistantes, - à remplacer les branchements plomb existants. Le personnel qui assure l'alimentation en eau potable des habitants de la commune est celui de la SERGADI pour l'encadrement, le service clientèle, le secrétariat technico-administratif, la facturation, la gestion de banques de données, les interventions sur le terrain, la réalisation et l'entretien des branchements, ou la pose de canalisations principales, soit 42 agents au total. La SERGADI met ainsi à disposition : la Direction et le pôle ressources (6 pers.), un service études (5 pers.), un service action territoriale (4 pers.), un pôle abonnés (8 pers.), et le pôle ateliers chargé des travaux et de la recherche de fuites (19 pers.). Depuis l entrée en vigueur du nouveau contrat d affermage la gestion du réseau est confiée spécifiquement à un responsable de réseau chargé : -des relations avec la commune et la clientèle, -de la gestion des interventions, -du déclenchement de la relève des compteurs, -de l accompagnement des sous-traitants. Une permanence hebdomadaire de deux heures est assurée à Crolles, étendue à quatre heures dans les cinq semaines suivant la période de facturation. Moyens matériels : 6 pelles et 8 véhicules (utilitaires, camions) sont mis à la disposition du service ainsi que l ensemble du matériel affecté à la signalisation routière, mesures et interventions techniques. Par ailleurs le service sécurité-astreinte assuré conjointement avec le SIERG bénéficie d un poste central de télésurveillance avec une présence effective 24 h/24 et 7 jours/7. Un seul numéro pour le service d urgence :

4 HAMEAU DE MONTFORT Un quartier de Crolles dépend du «Syndicat intercommunal des eaux de La Terrasse, Lumbin et Crolles» : le hameau de Montfort. Le dernier rapport connu à ce jour est celui de Environ 580 habitants pour 199 compteurs sont concernés à Crolles, Un réservoir de 200 m 3 a été construit à Montfort en 1976, Linéaire du réseau de desserte : 5 km à Montfort sur un total de 40 km. L eau potable gérée par ce syndicat provient de trois sources : Source de St Bernard du Touvet, source de la Gorge à la Terrasse, la station de pompage dite du Trou bleu à Lumbin. La source la plus utilisée est celle du Trou Bleu, qui ne nécessite aucun traitement avant sa distribution. Selon les conclusions de l agence régionale de santé : «l eau distribuée par le réseau du syndicat, au cours de l année 2011, présente une très bonne qualité bactériologique. Elle est par ailleurs conforme aux limites réglementaires fixées pour les paramètres chimiques recherchés», Le nombre d abonnés est identique à l année précédente, soit 199 points de distribution d eau potable, Le volume vendu aux habitants de Montfort a été de m 3 en 2011 sur un total global pour les 3 communes de m 3, en diminution de 12% par rapport à Les tarifs votés par le syndicat sont restés inchangés par rapport à l année précédente. Les volumes produits par le SIERG (Syndicat Intercommunal des eaux de la Région Grenobloise) proviennent des nappes alluviales de la Vallée de la basse Romanche au niveau des communes de Vizille et de Saint Pierre de Mésage). Ils sont captés et refoulés à 310 m d altitude. De là, ils parviennent par gravité jusqu aux communes de l agglomération. Ces eaux sont brutes de pompage et ne subissent aucun traitement avant distribution ce qui leur vaut le label "eau naturellement pure" qui présente des caractéristiques physico-chimiques très stables. Le réseau d adduction est alimenté par 5 réservoirs : -le réservoir du Bourdier (bâche de reprise de 200 m3) -le réservoir des Bondières (1 500 et 1600 m3) -le réservoir de Craponoz (100 m3 et m3) -le réservoir du Ciment (250 m3), désaffecté -le réservoir de Pré Roux (8 000 m3 en 2 cuves de m3) rue E. Mounier Les réservoirs actifs permettent une réserve en eau de m3. L adduction est assurée par une canalisation fonte GS de diamètre 400 mm mise en place en 1992 qui arrive au réservoir SIERG de 2 x 4000 m3, rue Emmanuel Mounier. Une station de pompage remonte l eau aux réservoirs de Bourdier 200 m3 et Bondières m3, puis l eau est à nouveau pompée jusqu au réservoir de Craponoz (1 000 et 100 m3). Distribution : le réseau de Crolles est composé de deux sections haut et bas service, maillées par des vannes de sectionnement normalement fermées. Ce dispositif permet d assurer la sécurité en eau en cas de problème sur l un ou l autre des réseaux. La frontière géographique est matérialisée par la D1090 à l exception du lotissement des Palisses et du secteur Le Château Fouchard. Le réseau bas service au-dessous de la D1090, est alimenté à partir du réservoir de m3. Le réseau haut service au-dessus de la D1090, est alimenté à partir du réservoir de Craponoz, et 100 m3. Le parc des compteurs est constitué de compteurs dont équipés de la radio relève à fin ,8% du parc de compteurs a moins de dix ans 4

5 1. Caractérisation technique du service 1.1. Présentation du territoire desservi Le service est géré au niveau communal intercommunal Nom de la collectivité : CROLLES Caractéristiques (commune, EPCI et type, etc.) : Commune Compétences liées au service : Oui Non Production Protection du point de prélèvement Traitement Transfert Stockage Distribution Territoire desservi (communes adhérentes au service, secteurs et hameaux desservis, etc.) : CROLLES Existence d une CCSPL Oui Non Existence d un schéma de distribution Oui Non Existence d un règlement de service Oui, date d approbation : 27/05/2011 Non Existence d un schéma directeur Oui Non 1.2. Mode de gestion du service Le service est exploité en régie régie avec prestataire de service régie intéressée gérance délégation de service public : affermage délégation de service public : concession 5

6 Nature du contrat : Nom du prestataire : SERGADI Date de début de contrat : 01/07/2011 Date de fin de contrat initial : 30/06/2023 Date effective de fin de contrat (après avenant le cas échéant) : sans objet Nombre d avenants et nature des avenants : sans objet Nature exacte de la mission du prestataire : Gestion du service, gestion des abonnés, mise en service, entretien des installations (y compris poteaux incendie), renouvellement des installations (dont canalisations<12 mètres). Périmètre d intervention : Depuis les réservoirs et prise directe sur le SIERG, jusqu à l abonné Estimation de la population desservie (D101.1) Est ici considérée comme un habitant desservi toute personne y compris les résidents saisonniers domiciliée dans une zone où il existe à proximité une antenne du réseau public d eau potable sur laquelle elle est ou peut être raccordée. Le service public d eau potable dessert habitants au 31/12/2013 (8 195 au 31/12/2012) (population totale à l exception du hameau de Montfort) Nombre d abonnés Les abonnés domestiques et assimilés sont ceux redevables à l agence de l eau au titre de la pollution de l eau d origine domestique en application de l article L du Code de l environnement. Le service public d eau potable dessert abonnés au 31/12/2013 (3 489 au 31/12/2012). La répartition des abonnés par commune est la suivante : Commune Nombre total d abonnés 31/12/2012 Nombre d abonnés domestiques au 31/12/2013 Nombre d abonnés Non domestiques au 31/12/2013 Nombre total d abonnés au 31/12/2013 Variation en % CROLLES Total ,8% La densité linéaire d'abonnés (nombre d'abonnés par km de réseau hors branchement) est de 67,72 abonnés/km au 31/12/2013 (62,81 abonnés/km au 31/12/2012). Le nombre d'habitants par abonné (population desservie rapportée au nombre d'abonnés) est de 2,15 habitants/abonné au 31/12/2013 (2,35 habitants/abonné au 31/12/2012). La consommation moyenne par abonné (consommation moyenne annuelle domestique + non domestique rapportée au nombre d'abonnés) est de 952,46 m 3 /abonné au 31/12/2013. (1 005,86 m 3 /abonné au 31/12/2012). 6

7 1.5. Eaux traitées Bilan des volumes mis en œuvre dans le cycle de l eau potable en 2013 Production (V1) 0 m 3 Volume mis en distribution (V4) m 3 Volume consommé Consommations autorisé (V6) m 3 comptabilisées (V7) m 3 Importations (V2) Exportations (V3) m 3 0 m 3 Pertes (V5) Consommation sans m 3 comptage estimée (V8) 0 m 3 Volume de service (V9) 300 m Achats d eaux traitées Fournisseur Volume acheté durant l exercice 2012 en m 3 Volume acheté durant l exercice 2013 en m 3 Variation des volumes achetés en % Indice de protection de la ressource exercice 2013 SIERG Total d eaux traitées achetées (V2) ,4% 60 7

8 Volumes vendus au cours de l exercice Acheteurs Volumes vendus durant l exercice 2012 en m 3 Volumes vendus durant l exercice 2013 en m 3 Variation en % Abonnés domestiques (1) ,7% Abonnés non domestiques ,1% Total vendu aux abonnés (V 7 ) ,2% Service de (2) Service de (2) Total vendu à d autres services (V 3 ) 0 0 % (1) Les abonnés domestiques et assimilés sont ceux redevables à l Agence de l eau au titre de la pollution de l eau d origine domestique en application de l article L du Code de l environnement. (2) Dans le cas où la collectivité vend de l eau traitée à d autres services d eau potable Autres volumes Exercice 2012 en Exercice 2013 en m3/an m3/an Variation en % Volume consommation sans comptage (V8) 0 0 % Volume de service (V9) % 8

9 Volume consommé autorisé Exercice 2012 en Exercice 2013 en Variation en % m3/an m3/an Volume consommé autorisé (V6) ,2% 1.6. Linéaire de réseaux de desserte (hors branchements) Le linéaire du réseau de canalisations du service public d eau potable est de 55,55 kilomètres au 31/12/2013 (55,55 au 31/12/2012). 9

10 2. Tarification de l eau et recettes du service 2.1. Modalités de tarification La facture d eau comporte obligatoirement une part proportionnelle à la consommation de l abonné, et peut également inclure une part indépendante de la consommation, dite part fixe (abonnement, location compteur, etc.). Les tarifs applicables aux 01/01/2013 et 01/01/2014 sont les suivants : Frais d accès au service : HT au 01/01/ HT au 01/01/2014 Tarifs Au 01/01/2013 Au 01/01/2014 Part de la collectivité Part proportionnelle ( HT/m 3 ) De 0 à 120 m 3 0,05 /m 3 0,05 /m 3 Autre : Part du délégataire Part fixe ( HT/an) Abonnement (1) y compris location du compteur 12,9 13,2 Part proportionnelle ( HT/m 3 ) De 0 à 50 m 3 0,0430 /m 3 0,0440 /m 3 De 51 m 3 à 200 m 3 0,4890 /m 3 0,5005 /m 3 De 201 m 3 à m 3 0,6126 /m 3 0,6269 /m 3 De m 3 à m 3 0,6072 /m 3 0,6214 /m 3 Au-delà de m 3 0,6018 /m 3 0,6159 /m 3 Taxes et redevances Taxes Taux de TVA (2) 5,5 % 5,5 % Redevances Prélèvement sur la ressource en eau (Agence de l eau) 0, /m 3 0,05012 /m 3 Pollution domestique (Agence de l Eau) 0,28 /m 3 0,28 /m3 VNF Prélèvement Autre : (1) Rajouter autant de lignes que d abonnements (2) L assujettissement à la TVA est volontaire pour les communes et EPCI de moins de 3000 habitants, et obligatoire pour les communes et EPCI de plus de 3000 habitants et en cas de délégation de service public. 10

11 Les délibérations fixant les différents tarifs et prestations aux abonnés pour l exercice sont les suivantes : Délibération du 16/12/2011 effective à compter du 01/01/2012 fixant les tarifs du service d'eau potable Délibération du 27/05/2011 effective à compter du 01/07/2011 fixant les frais d accès au service 2.2. Facture d eau type (D102.0) Les tarifs applicables au 01/01/2013 et au 01/01/2014 pour une consommation d'un ménage de référence selon l'insee (120 m 3 /an) sont : Facture type Au 01/01/2013 en Au 01/01/2014 en Variation en % Part de la collectivité Part proportionnelle 6,00 6,00 0% Montant HT de la facture de 120 m3 revenant à la collectivité 6,00 6,00 0% Part du délégataire (en cas de délégation de service public) Part fixe annuelle 12,90 13,20 2,3% Part proportionnelle 36,36 37,24 2,3% Montant HT de la facture de 120 m 3 revenant au délégataire 49,28 50,44 2,3% Taxes et redevances Redevance pour prélèvement sur la ressource en eau (Agence de l Eau) 5,95 6,01 1% Redevance de pollution domestique (Agence de l Eau) 33,60 33,60 0% VNF Prélèvement :... Autre :... TVA 5,22 5,28 1,3% Montant des taxes et redevances pour 120 m 3 44,77 44,89 0,3% Total 100,05 101,339 1,3% Prix TTC au m 3 0,83 0,84 1,2% 11

12 ATTENTION : l indicateur prix prend en compte l ensemble de la compétence de la production à la distribution. Les volumes consommés sont relevés avec une fréquence semestrielle La facturation est effectuée avec une fréquence semestrielle 12

13 2.3. Recettes Recettes de la collectivité : Type de recette Exercice 2012 en Exercice 2013 en Variation en % Recettes vente d'eau aux usagers % Recette excepionnelles % Total des recettes % Recettes de l exploitant : Type de recette Exercice 2012 en Exercice 2013 en Variation en % Recettes vente d'eau aux usagers Recettes liées aux travaux Autres recettes (préciser) Total des recettes

14 3. Indicateurs de performance 3.1. Qualité de l'eau (P101.1 et P102.1) Les valeurs suivantes sont fournies au service par l Agence régionale de la santé (ARS), et concernent les prélèvements réalisés par elle dans le cadre du contrôle sanitaire défini par le Code de la santé publique (ou ceux réalisés par le service dans le cadre de sa surveillance lorsque celle-ci se substitue au contrôle en question). Analyses Nombre de prélèvements réalisés exercice 2012 Nombre de prélèvements nonconformes exercice 2012 Nombre de prélèvements réalisés exercice 2013 Nombre de prélèvements nonconformes exercice 2013 Microbiologie Paramètres physico-chimiques Le taux de conformité est calculé selon la formule suivante : Cet indicateur est demandé si le service dessert plus de 5000 habitants ou produit plus de 1000 m 3 /jour. Analyses Taux de conformité exercice 2012 Taux de conformité exercice 2013 Microbiologie (P101.1) 100% 100% Paramètres physico-chimiques (P102.1) 100% 100% Pour une D1 - Microbiologie (analyse bactériologique) : Bactéries aérobies revivifiables à 22 C (UFC/ml) Bactéries aérobies revivifiables à 37 C (UFC/ml) Coliformes totaux (UFC/100 ml) Coliformes totaux (UFC/250ml) Enterocoques (UFC/100ml) Escherichia coli (UFC/250 ml) Pour une D2 Paramètres physico-chimiques : Analyse organoleptique ( Saveur, couleur, Odeur ) Analyse chimique : Ammonium, Fer, Nickel, Cuivre, Nitrites, Cadmium, Plomb, Antimoine, Chrome, HAP (Benzène ) Analyse physique : PH, Turbidité, 14

15 3.2. Indice de connaissance et de gestion patrimoniale des réseaux Définition jusqu en 2012 (P103.2A) Cet indice permet d'évaluer le niveau de connaissance du réseau d'eau potable et du suivi de son évolution. La note 20 est atteinte en ayant un plan couvrant au moins 95% du réseau mis à jour au moins une fois par an. Si ces 20 premiers points sont obtenus, d'autres points sont attribués en fonction des informations reportées sur les plans ou des procédures de suivi mises en place. La valeur de cet indice est comprise entre 0 et 100, avec le barème suivant : 0 pas de plan du réseau ou plans couvrant moins de 95 % du linéaire estimé 10 existence d un plan du réseau couvrant au moins 95 % du linéaire estimé du réseau de desserte Exercice 2012 Exercice mise à jour du plan au moins annuelle Oui Oui Les 20 points ci-dessus doivent être obtenus avant que le service puisse bénéficier des points supplémentaires suivants : + 10 informations structurelles complètes sur chaque tronçon (diamètre, matériau) Oui Oui + 10 connaissance pour chaque tronçon de l âge des canalisations Non Non + 10 localisation et description des ouvrages annexes (vannes, ventouses, compteurs...) et des servitudes + 10 localisation des branchements sur la base du plan cadastral Oui Oui localisation et identification des interventions (réparations, purges, travaux de renouvellement) existence et mise en œuvre d un programme pluriannuel de renouvellement des branchements existence d un plan pluriannuel de renouvellement des canalisations (programme détaillé et estimatif sur 3 ans) + 10 mise en œuvre d un plan pluriannuel de renouvellement des canalisations Non Non Les grands ouvrages réservoirs, stations de traitement, pompages,... ne sont pas pris en compte pour le calcul de cet indice. L indice de connaissance et de gestion patrimoniale des réseaux du service pour l année 2013 est 60 (60 en Indicateurs de performance du réseau Rendement du réseau de distribution (P104.3) Oui Oui Oui Non Non Oui Oui Oui Non Non Le rendement du réseau de distribution permet de connaître la part des volumes introduits dans le réseau de distribution qui est consommée ou vendue à un autre service. Sa valeur et son évolution sont le reflet de la politique de lutte contre les pertes d'eau en réseau de distribution. Le rendement du réseau de distribution se calcul ainsi : 15

16 A titre indicatif, le ratio volume vendu aux abonnés sur volume mis en distribution (appelé également rendement primaire du réseau) vaut : Exercice 2012 Exercice 2013 Rendement du réseau 96,5 % 96,7 % Indice linéaire de consommation (volumes consommés autorisés + volumes exportés journaliers par km de réseau hors branchement) 173,1 170,93 [m³ / jour / km] Volume vendu sur volume mis en distribution (ex. rendement primaire) 1 % 1 % Le rendement, sans tenir compte de la production et la distribution du site ST, est de 83.2% pour Indice linéaire des volumes non comptés (P105.3) Cet indicateur permet de connaître, par km de réseau, la part des volumes mis en distribution qui ne font pas l'objet d'un comptage lors de leur distribution aux abonnés. Sa valeur et son évolution sont le reflet du déploiement de la politique de comptage aux points de livraison des abonnés et de l'efficacité de la gestion du réseau. Pour l'année 2013, l indice linéaire des volumes non comptés est de 5,7 m 3 /j/km (6,2 en 2012). 16

17 Indice linéaire de pertes en réseau (P106.3) Cet indicateur permet de connaître, par km de réseau, la part des volumes mis en distribution qui ne sont pas consommés sur le périmètre du service. Sa valeur et son évolution sont le reflet d'une part de la politique de maintenance et de renouvellement du réseau, et d'autre part des actions menées pour lutter contre les volumes détournés et pour améliorer la précision du comptage chez les abonnés. Pour l'année 2013, l indice linéaire des pertes est de 5,7 m 3 /j/km (6,2 en 2012). 17

18 Taux moyen de renouvellement des réseaux d eau potable (P107.2) Ce taux est le quotient, exprimé en pourcentage, de la moyenne sur 5 ans du linéaire de réseau renouvelé (par la collectivité et/ou le délégataire) par la longueur du réseau. Le linéaire renouvelé inclut les sections de réseaux remplacées à l identique ou renforcées ainsi que les sections réhabilitées, mais pas les branchements. Les interventions ponctuelles effectuées pour mettre fin à un incident localisé en un seul point du réseau ne sont pas comptabilisées, même si un élément de canalisation a été remplacé. Exercice Linéaire renouvelé en km Au cours des 5 dernières années, 1.27 km de linéaire de réseau ont été renouvelés. Pour l'année 2013, le taux moyen de renouvellement des réseaux d eau potable est de 0.46% (1,02 en 2012) Indice d'avancement de protection des ressources en eau (P108.3) La réglementation définit une procédure particulière pour la protection des ressources en eau (captage, forage, etc.). En fonction de l'état d'avancement de la procédure, un indice est déterminé selon le barème suivant : 0% Aucune action de protection 20% Études environnementales et hydrogéologiques en cours 40% Avis de l'hydrogéologue rendu 50% Dossier déposé en préfecture 60% Arrêté préfectoral 80% Arrêté préfectoral complètement mis en œuvre (terrains acquis, servitudes mises en place, travaux terminés, etc.) 100% Arrêté préfectoral complètement mis en œuvre et mise en place d'une procédure de suivi de son application En cas d'achats d'eau à d'autres services publics d'eau potable ou de ressources multiples, l'indicateur est établi pour chaque ressource et une valeur globale est calculée en pondérant chaque indicateur par les volumes annuels d'eau produits ou achetés. Pour l'année 2013, l'indice global d'avancement de protection de la ressource est 60% (60% en 2012). 18

19 4. Financement des investissements 4.1. Branchements en plomb La législation prévoit l'abaissement progressif de la teneur en plomb dans l'eau distribuée. A partir du 25/12/2013, cette teneur ne devra plus excéder 10 μg/l. Cette faible valeur peut induire une suppression des branchements en plomb. Branchements Exercice 2012 Exercice 2013 Nombre total des branchements Nombre de branchements en plomb modifiés ou supprimés dans l'année Nombre de branchements en plomb restants (en fin d'année) % de branchement en plomb modifiés ou supprimés/nombre total de branchements 1,6% 1,6% % de branchements en plomb restants/nombre total de branchements 2,6% 0,7% Le programme de résorption des branchements en plomb va s achever en 2014 avec les 22 branchements restants. 7 branchements ont été identifiés en 2013 comme n'étant pas en plomb 4.2. Montants financiers Exercice 2013 Montants financier HT des travaux engagés pendant le dernier exercice budgétaire Réseaux : Exercice 2013 Réparations sur conduites (fuite, casse) 3interventions Interventions sur robinetterie 2 interventions Branchements (en nombre d interventions) Exercice 2013 Réparations de fuites sur branchements 9 Réparations de fuites sur poste de comptage 5 Compteurs (en unités) Exercice 2013 Renouvellement de compteurs 17 Equipement en têtes de compteurs 203 Recherche de fuites (en nombre d heures) Exercice 2013 Réseau bas service 52 heures Réseau haut service 66 heures Traçage réseau 4 heures 19

20 Travaux pour le compte de tiers Exercice 2013 Création de branchements AEP Autres travaux : réparation, regard, dévoiement, 20 unités 5 sites Travaux pris en charge par la collectivité : Exercice 2013 Création branchement, remplacement Pi, Mesures sur PI, Réparation fuite, Recherche fuite unités Travaux concessifs dans le cadre de la délégation : Exercice 2013 Renouvellement branchements plomb Renouvellement branchements Suppression de branchements Renouvellement de nourrice compteur Renouvellement d'une prise en charge 34 unités 5 unités 1 unité 3 unités 1 unité 4.3. État de la dette du service L état de la dette au 31 décembre 2013 fait apparaître les valeurs suivantes : Exercice 2012 Exercice 2013 Encours de la dette au 31 décembre N (montant restant dû en ) néant néant Montant remboursé durant l exercice en en capital néant néant en intérêts néant néant 4.4. Amortissements Pour l'année 2013, la dotation aux amortissements a été de ,46 (39.630,61 en 2012) Présentation des projets à l'étude en vue d'améliorer la qualité du service à l'usager et les performances environnementales du service Projets à l'étude Renouvellement de mètres linéaires (acier, plomb, fibro-ciment) sur la durée du contrat Réalisés en 2012 : 268 mètres linéaires Adhésion au dispositif FSL du Conseil Général en juin 2012 pour les usagers en situation de précarité Augmentation de la durée hebdomadaire de la permanence en mairie de 2h à 4h pendant les cinq semaines suivant la facturation Campagne de recherches de fuite afin d améliorer le rendement du réseau détérioré en 2013 (fuites, casses suite à épisode de grand froid, ) 20

21 5. Actions de solidarité et de coopération décentralisée dans le domaine de l eau 5.1. Abandons de créance ou versements à un fonds de solidarité (P109.0) Cet indicateur a pour objectif de mesurer l'implication sociale du service. Entrent en ligne de compte : les versements effectués par la collectivité au profit d'un fonds créé en application de l'article L261-4 du Code de l'action sociale et des familles (Fonds de Solidarité Logement, par exemple) pour aider les personnes en difficulté, les abandons de créance à caractère social, votés au cours de l'année par l'assemblée délibérante de la collectivité (notamment ceux qui sont liés au FSL). L année 2013, le service a accordé 9 abandons de créances ,7 ont été abandonnés et/ou versés à un fonds de solidarité, soit 0,0019 /m 3 pour l année 2013 (0,0006 /m 3 en 2012). 21

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 1 Sommaire Préambule :...4 1. Caractérisation technique du service :... 5 2 Présentation du territoire desservi :...

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif Exercice 2014 Commune de Château-Arnoux

Plus en détail

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE Commune de CESSON-SEVIGNE Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5 du code général des collectivités territoriales.

Plus en détail

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L' EAU POTABLE / ANNEE 2013.

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L' EAU POTABLE / ANNEE 2013. (1/15) DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHONE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ------- Extrait du Registre des Délibérations du CONSEIL MUNICIPAL Arrondissement d Aix-en-Provence -------- Séance du 30 septembre 2014 COMMUNE

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable COMMUNAUTE DE COMMUNES EURE MADRIE SEINE Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable SERVICE GAILLON, SAINT-AUBIN-SUR-GAILLON, COURCELLES-SUR-SEINE Année 2011 SOMMAIRE I. CARACTERISATION

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable RPQS-eau. Exercice 2010

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable RPQS-eau. Exercice 2010 Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable RPQS-eau Exercice 2010 Rapport relatif au prix et à la qualité du service public de l'eau potable pour l'exercice présenté conformément

Plus en détail

Collectivité XXX. Exercice 2012

Collectivité XXX. Exercice 2012 Collectivité XXX Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2012 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité du service public de l'assainissement

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service d'eau

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Récolte de Miscanthus Décret n 95-636 du 6 mai 1995 Exercice 2013 SIAEP 2, rue de l école 68210 AMMERTZWILLER Tél 03 89 25 34

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Commune de Château-Arnoux

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert RAPPORT DU PRÉSIDENT SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE D EAU POTABLE ANNÉE 2012 Douglas ZENI STRATORIAL FINANCES 28, rue

Plus en détail

Service Eau et Assainissement

Service Eau et Assainissement Service Eau et Assainissement Sommaire Description du service d'eau potable 3-4 Une eau d'origine variée 5 Le stockage de l'eau 6 La qualité de l'eau 7 Le réseau de distribution 8 Le profil de la consommation

Plus en détail

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre DEPARTEMENT DU JURA Arrondissement de DAMPIERRE Dampierre Evans Salans Ranchot Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre Rapport annuel 2012 sur le prix et la qualité de l eau potable. RAPPORT DE PRESENTATION

Plus en détail

Service public d eau d

Service public d eau d Service public d eau d potable Syndicat Mixte du Canton de Saint Peray Présentation RAD année 2013 Comité Syndical Mercredi 10 décembre 2014 Les chiffres clés s 2013 Les chiffres clés des services d Eau

Plus en détail

Service de l assainissement collectif

Service de l assainissement collectif Préfecture du Territoire de Belfort D.D.T. 90 Observatoire de l eau et de l assainissement VADE MECUM des indicateurs de contexte et de performance Service de l assainissement collectif Les indicateurs

Plus en détail

Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE. commune de Tarascon

Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE. commune de Tarascon Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE commune de Tarascon Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEE 2014 Table des matières 1. Introduction...3 2. Les chiffres clés

Plus en détail

Vous pouvez trouver de l aide à la rédaction du rapport sur le site. http://www.eaudanslaville.fr/

Vous pouvez trouver de l aide à la rédaction du rapport sur le site. http://www.eaudanslaville.fr/ SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public d assainissement collectif pour l exercice 2009 présenté conformément à l article L.2224-5 du Code Général

Plus en détail

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D'ASSAINISSEMENT DE LA BRESSE- CORNIMONT

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D'ASSAINISSEMENT DE LA BRESSE- CORNIMONT SYNDICAT INTERCOMMUNAL D'ASSAINISSEMENT DE LA BRESSE- CORNIMONT Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif Rapport d'activité Exercice 2014 Rapport annuel

Plus en détail

TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011

TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011 DEPARTEMENT DU VAR REPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Egalité Fraternité MAIRIE DE SAINT MAXIMIN LA SAINTE BAUME TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011 Rapport annuel du maire

Plus en détail

Synthèse sur les services d assainissement collectif du département de la Charente

Synthèse sur les services d assainissement collectif du département de la Charente Rapport annuel PREFECTURE DE LA CHARENTE Direction Départementale des Territoires de la Charente Synthèse sur les d assainissement collectif du département de la Charente Copyright 1996-2 Diadème Ingénierie

Plus en détail

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06%

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06% Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE TOULOUGES L ' A r c h i p e l d e s 3 6 C o m m u n e s... Caractéristiques Techniques du

Plus en détail

Indicateurs de performance et de conformité

Indicateurs de performance et de conformité Indicateurs de performance et de conformité 16 novembre 2004 Référentiel issu des travaux de l'igd, adopté par la FP2E (ex SPDE) pour les comptes rendus 2004 aux collectivités Service concerné Domaine

Plus en détail

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ET DE L ASSAINISSEMENT ANNEE 2014 SOMMAIRE CE

Plus en détail

comprendre ma facture d eau

comprendre ma facture d eau comprendre ma facture d eau Vous venez de recevoir votre facture d eau. A quoi correspondent les rubriques qui la composent et à qui sont elles destinées? Voici quelques éléments de réponse. Zoom sur votre

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES ILL ET GERSBACH 28 RUE DU MARECHAL JOFFRE 68640 WALDIGHOFFEN

COMMUNAUTE DE COMMUNES ILL ET GERSBACH 28 RUE DU MARECHAL JOFFRE 68640 WALDIGHOFFEN COMMUNAUTE DE COMMUNES ILL ET GERSBACH 28 RUE DU MARECHAL JOFFRE 68640 WALDIGHOFFEN Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d eau potable pour l exercice 2010 présenté conformément à

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL Prix Qualité Transparence 2010 1 Le présent rapport a pour objet de Présenter les différents éléments techniques et financiers relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

Rapport annuel. S.I.R.G.E.A Syndicat Intercommunal de la Région de Guénange pour l Eau et l Assainissement

Rapport annuel. S.I.R.G.E.A Syndicat Intercommunal de la Région de Guénange pour l Eau et l Assainissement Rapport annuel S.I.R.G.E.A Syndicat Intercommunal de la Région de Guénange pour l Eau et l Assainissement ANNEE 2014 contexte du service contexte du service public de l'assainissement Le présent rapport

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE - Département de l'isère - Commune de BEAUFIN Mairie 38970 BEAUFIN 5 rue du portail rouge 38450 VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 2 : Propositions d améliorations Mémoire explicatif

Plus en détail

Rapport Prix et Qualité du Service Public de l Eau Potable

Rapport Prix et Qualité du Service Public de l Eau Potable Ville de Nouméa Rapport Prix et Qualité du Service Public de l Eau Potable 1 Rapport Prix et Qualité du Service Public de l Eau Potable Exercice 2012 Ville de Nouméa Rapport Prix et Qualité du Service

Plus en détail

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE Régie Municipale de l eau Ville de La Rochelle Missions dédiées à ce service : Maîtrise d ouvrage déléguée Maîtrise d œuvre Exploitation: Production

Plus en détail

Caractérisation technique du service

Caractérisation technique du service rapport sur le prix et la qualité du service public de l assainissement non collectif 2012 3 Caractérisation technique du service Présentation du territoire desservi Le service est géré au niveau communal

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes Loire-Layon SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Rapport Annuel sur le prix et la qualité du service Exercice 2014 Rapport relatif au prix et à la qualité du service

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES MOINE et SEVRE

COMMUNAUTE DE COMMUNES MOINE et SEVRE COMMUNAUTE DE COMMUNES MOINE et SEVRE Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif Année 2014 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité du service public

Plus en détail

Appel à projets 2016

Appel à projets 2016 Appel à projets 2016 Réduction des fuites dans les réseaux d eau potable Agence de l Eau Artois Picardie RÉGLEMENT Date de lancement de l appel à projets : 15 Mars 2016 Date limite de réception des candidatures

Plus en détail

Nouvelles structures tarifaires

Nouvelles structures tarifaires Direction Départementale de l Agriculture et de la Forêt Préfecture de Saône-et-Loire b) Assainissement Nouvelles structures tarifaires Les modifications apportées par la Loi sur l'eau et les Milieux Aquatiques

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013 1- INDICATEURS TECHNIQUES : 1.1 - POINT DE PRELEVEMENT : La station de pompage «Le Petit Bois»

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MOTTE DU CAIRE- TURRIERS Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE - Département de l'isère - Commune de AMBEL Mairie Le village 38970 AMBEL 5 rue du portail rouge 38450 VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 1 : Diagnostic de la situation actuelle Diagnostic

Plus en détail

REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013

REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013 REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013 La Commune de Paulhan exploite en régie directe le service des eaux, dont le siège social est situé dans les locaux administratifs

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE BEAUREPAIRE. L eau potable et l assainissement

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE BEAUREPAIRE. L eau potable et l assainissement L eau potable et l assainissement Rapport annuel sur le prix et la qualité des services d eau potable et d assainissement Exercice 2014 1 Service public de l eau potable SYNTHESE La consommation d eau

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif. Exercice 2014

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif. Exercice 2014 Envoyé en préfecture le 09/12/2015 Reçu en préfecture le 10/12/2015 Affiché le ID : 029-212900021-20151203-2015066-DE Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif

Plus en détail

RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION D EAU POTABLE

RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION D EAU POTABLE Syndicat Intercommunal d Alimentation en Eau Potable de la Région du Luy et du Gabas RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION D EAU POTABLE EXERCICE 2010 Document présenté lors

Plus en détail

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable au ULIS en 2010 Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La gestion déléguée La ville des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses habitants Elle a confié

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Rapport sur le Prix et la Qualité du Service du Service Public d Assainissement Non Collectif Exercice 2012 Présenté conformément à l article L.2224-5

Plus en détail

CONVENTION DE FOURNITURE D EAU POTABLE

CONVENTION DE FOURNITURE D EAU POTABLE CONVENTION DE FOURNITURE D EAU POTABLE Entre les services publics d eau potable de la Commune de CABANAC et VILLAGRAINS et de la Communauté Urbaine de BORDEAUX Entre les soussignés La Commune de Cabanac

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE

RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE EAU POTABLE 2014 VOTRE COMMISSION LOCALE La Commission Locale en charge de votre système de distribution d eau établit les programmes

Plus en détail

LE RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU SUR L ENSEMBLE DES COMMUNES DE CARCASSONNE AGGLO

LE RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU SUR L ENSEMBLE DES COMMUNES DE CARCASSONNE AGGLO Carcassonne Agglo 1, rue Pierre Germain 11980 Carcassonne Cedex 9 LE RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU SUR L ENSEMBLE DES COMMUNES DE CARCASSONNE AGGLO 1 NOTE LIMINAIRE

Plus en détail

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT ASSAINISSEMENT COLLECTIF FICHE N 4 Favoriser l équipement en dispositif d assainissement des collectivités et maîtres d ouvrages publics Vauclusiens au travers du contrat Départemental d Assainissement.

Plus en détail

L eau, ressource naturelle limitée et bien public, est régie par l article L. 5216-5 du Code général des Collectivités territoriales.

L eau, ressource naturelle limitée et bien public, est régie par l article L. 5216-5 du Code général des Collectivités territoriales. www.amiens.fr INTRODUCTION L eau, ressource naturelle limitée et bien public, est régie par l article L. 5216-5 du Code général des Collectivités territoriales. L assainissement fait partie intégrante

Plus en détail

DEPARTEMENT DU MORBIHAN COMMUNE DE SENE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE DE L EAU POTABLE ANNEXE 1

DEPARTEMENT DU MORBIHAN COMMUNE DE SENE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE DE L EAU POTABLE ANNEXE 1 DEPARTEMENT DU MORBIHAN COMMUNE DE SENE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE DE L EAU POTABLE ANNEXE 1 TARIFS DES SERVICES DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Adoptés

Plus en détail

RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5

RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5 RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5 Document réalisé en avril 2010 mise à jour février 2013 Sources : sites http://www.legifrance.gouv.fr/ http://carrefourlocal.senat.fr

Plus en détail

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Exercice 2014 1. PRESENTATION GENERALE DU SERVICE La compétence assainissement non

Plus en détail

Réduction des pertes en eau. Sectorisation et supervision. 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP

Réduction des pertes en eau. Sectorisation et supervision. 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP Réduction des pertes en eau Sectorisation et supervision 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP Localisation du SMAEP des Eaux de Loire Région Pays de la Loire Département Maine et Loire

Plus en détail

Pôle Opérations et Services Techniques. Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement

Pôle Opérations et Services Techniques. Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement Pôle Opérations et Services Techniques Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement Station d épuration des Mielles, crédit photo : Eric MEGRET

Plus en détail

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE Régie Municipale de l eau Ville de La Rochelle Missions dédiées à ce service : Maîtrise d ouvrage déléguée Maîtrise d œuvre Exploitation: Production

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR I - Compétences : II - Fonctionnement : Le Groupe de Travail : III - Champs d intervention :

RÉGLEMENT INTÉRIEUR I - Compétences : II - Fonctionnement : Le Groupe de Travail : III - Champs d intervention : RÉGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement intérieur est établi en conformité avec les statuts du Syndicat Mixte Départemental d Eau et d Assainissement I - Compétences : Le SMDEA est chargé par le Conseil

Plus en détail

Rapport présenté conformément à l article L22245 du code général des collectivités territoriales et au décret du 2 mai 2007 site

Rapport présenté conformément à l article L22245 du code général des collectivités territoriales et au décret du 2 mai 2007 site RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ADDUCTION D EAU POTABLE de BOSC-LE-HARD Rapport présenté conformément à l article L22245 du code général des collectivités territoriales et

Plus en détail

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1 ANNEXE du PLU Gestion de l eau ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1 1. GÉNÉRALITÉS Située au nord-ouest de Paris, la commune de la Frette s étend sur le versant ouest des Buttes du Parisis et l altitude qui est

Plus en détail

CONTRAT DE DELEGATION DE GESTION DES SYSTEMES D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SIMPLIFIE ENTRE UNE COMMUNE ET UN OPERATEUR

CONTRAT DE DELEGATION DE GESTION DES SYSTEMES D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SIMPLIFIE ENTRE UNE COMMUNE ET UN OPERATEUR CONTRAT DE DELEGATION DE GESTION DES SYSTEMES D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SIMPLIFIE ENTRE UNE COMMUNE ET UN OPERATEUR ENTRE D UNE PART, La Commune de (chaque Commune du lot 1 ou du lot 2). (province

Plus en détail

Service de l eau potable. Ville de Blanc Mesnil

Service de l eau potable. Ville de Blanc Mesnil 22 2 2012 Service de l eau potable Ville de Blanc Mesnil 2 Dans un souci constant d améliorer notre service et d apporter à nos clients une information claire et concise, nous nous sommes attachés à vous

Plus en détail

Fiche eau potable. Synthèse :

Fiche eau potable. Synthèse : Synthèse : Fiche eau potable La forêt du Rousset dont une partie pourrait accueillir le projet de Center-Parcs n est actuellement pas desservie en eau potable. La commune du Rousset adhère au SIE de l

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement collectif Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement collectif Exercice 2012 Conformément au décret n 2007-675 du 02 mai 2007 Le rapport est établi à partir

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL PRIX ET QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL PRIX ET QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF L union de Coteba et Sogreah Coteba & Sogreah, same team, enhanced expertise COMMUNE DE CLOHARS-CARNOET PRIX ET QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF EXERCICE 2012 Rapport annuel relatif

Plus en détail

Synthèse sur les services d eau potable du département du Nord

Synthèse sur les services d eau potable du département du Nord Rapport annuel PREFECTURE DU NORD Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Nord Synthèse sur les services d eau potable du département du Nord Copyright 1996-2013 Diadème Ingénierie et

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF BUDGET ANNEXE DE L EAU

BUDGET PRIMITIF BUDGET ANNEXE DE L EAU DIRECTION DE LA PROPRETE ET DE L EAU DIRECTION DES FINANCES BUDGET PRIMITIF De l exercice 2011 DPE 2010-38 DF 2010-24 BUDGET ANNEXE DE L EAU PROJET DE DELIBERATION SECTIONS D EXPLOITATION ET D INVESTISSEMENT

Plus en détail

Passage en régie de la distribution de l eau potable

Passage en régie de la distribution de l eau potable La régie est un mode d organisation permettant aux collectivités de prendre en charge une activité dans le cadre de leurs propres services. Passage en régie le choix historique de l agglomération Évry

Plus en détail

Collectivité XXX. Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable. Exercice 2011

Collectivité XXX. Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable. Exercice 2011 Collectivité XXX Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable Exercice 2011 Nota : Cet exemple de RPQS a été établi pour une collectivité non éligible à une CCSPL. Dans le

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE RAPPORT ANNUEL 2012 Page 2 RAPPORT 2012 Caractérisation technique du service Organisation administrative

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE

DISTRIBUTION D EAU POTABLE Département du LOT SYNDICAT D ADDUCTION D EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT DE SARRAZAC CRESSENSAC S/Préfecture de GOURDON Mairie de SARRAZAC 466OO DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL PRIX QUALITE TRANSPARENCE

Plus en détail

Table des matières. Rapport sur le Prix et la Qualité du Service -Communauté de communes Haut Val de Sèvre 2014 Page 1

Table des matières. Rapport sur le Prix et la Qualité du Service -Communauté de communes Haut Val de Sèvre 2014 Page 1 Table des matières 1. Le service 2. Estimation du nombre d'habitants desservis par le réseau collectif 3. Nombre d'autorisation de déversement dans le réseau collectif 4. Quantité de boues extraite des

Plus en détail

Togo. Loi portant organisation des services publics de l eau potable

Togo. Loi portant organisation des services publics de l eau potable Loi portant organisation des services publics de l eau potable Loi n 2010-006 du 18 juin 2010 modifiée [NB - Loi n 2010-006 du 18 juin 2010 portant organisation des services publics de l eau potable et

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable INTRODUCTION Conformément à la réglementation, le rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable, doit être présenté par le Président à l assemblée délibérante avant le 30

Plus en détail

L eau, un Service Public. Prix & Qualité. Service de l assainissement non collectif DU SERVICE PUBLIC RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014

L eau, un Service Public. Prix & Qualité. Service de l assainissement non collectif DU SERVICE PUBLIC RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014 Prix & Qualité Service de l assainissement non collectif DU SERVICE PUBLIC RAPPORT ANNUEL EXERCICE Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public d assainissement non collectif pour l'exercice

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY. I - Indicateurs techniques

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY. I - Indicateurs techniques SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l'eau potable (Décret n 95-635 du 6 mai 1995) EXERCICE 2010 I - Indicateurs

Plus en détail

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT / ANNEE 2013

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT / ANNEE 2013 (1/12) DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHONE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ------- Extrait du Registre des Délibérations du CONSEIL MUNICIPAL Arrondissement d Aix-en-Provence -------- Séance du 30 septembre 2014 COMMUNE

Plus en détail

PROGRAMME DE L'OPERATION

PROGRAMME DE L'OPERATION MARCHE DE MAITRISE D'OEUVRE POUR L'EXTENSION DU RÉSEAU DE COLLECTE DES EAUX USÉES VERS L'HABITAT EXISTANT ET LA RÉHABILITATION DU RÉSEAU D'EAU POTABLE «LE FORT» - TRANCHE 2 PROGRAMME DE L'OPERATION Maître

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays Thibérien

Communauté de Communes du Pays Thibérien Communauté de Communes du Pays Thibérien Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public

Plus en détail

SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE-RENDU ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE EXERCICE 2014

SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE-RENDU ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE EXERCICE 2014 SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE-RENDU ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE EXERCICE 2014 Voici les principales informations et commentaires qui concernent le service de l assainissement

Plus en détail

DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET. Sommaire :

DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET. Sommaire : DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET Sommaire : Le coût de la production et distribution de l eau potable..p.2 Le coût de la collecte et du traitement des

Plus en détail

Vu la directive 2002/91/CE du Parlement européen et du Conseil en date du 16 décembre 2002 sur la performance énergétique des bâtiments ;

Vu la directive 2002/91/CE du Parlement européen et du Conseil en date du 16 décembre 2002 sur la performance énergétique des bâtiments ; J.O n 114 du 17 mai 2007 page 9525 texte n 30 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance

Plus en détail

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion d information LES EAUX USEES DOMESTIQUES : Définition Quelles solutions de traitement? Quelle règlementation? Oct.09 Les Eaux Usées Domestiques

Plus en détail

Communauté de communes Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Côte de Penthièvre.

Communauté de communes Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Côte de Penthièvre. Communauté de communes Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Côte de Penthièvre Exercice 2014 RAPPORT RELATIF AU PRIX ET A LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC

Plus en détail

Service des eaux de la Hague : Quel prix pour quel service? / Exercice 2011 1/43

Service des eaux de la Hague : Quel prix pour quel service? / Exercice 2011 1/43 Service des eaux de la Hague : Quel prix pour quel service? / Exercice 2011 1/43 EDITORIAL En vertu de l article L. 2224-5 du code général des collectivités territoriales et du décret n 95-635 du 6 mai

Plus en détail

EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012

EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012 EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012 Conseil de Communauté Juin 2013 1. Présentation des services et modes de gestion La Direction Eau & Assainissement : SERVICE DE L EAU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l eau en Ile-de-France. 23 octobre 2012

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l eau en Ile-de-France. 23 octobre 2012 Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l eau en Ile-de-France 23 octobre 2012 Sommaire Le contexte Présentation générale du SEDIF Historique du SIG du SEDIF Le SIG et le contrat de

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE

PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE I SITUATION ADMINISTRATIVE La commune de MEAUX est autonome pour l alimentation en eau potable. L exploitation de l usine de production et du réseau de distribution s

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Service Public d Assainissement Non Collectif 57, Grande Rue 01 290 PONT-DE-VEYLE RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Lorette CLEMENT Mars 2014 SOMMAIRE

Plus en détail

EN EAU POTABLE ANNEXES SANITAIRES

EN EAU POTABLE ANNEXES SANITAIRES COMMUNE DE NERNIER Révision du Plan Local d Urbanisme ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEXES SANITAIRES Edition Mai 2012 Page 1 sur 5 SOMMAIRE 1 - GENERALITES 2 - LE SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DES MOISES

Plus en détail

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

2013-37 Adoption du rapport annuel sur le prix et la qualité DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE en 2012

2013-37 Adoption du rapport annuel sur le prix et la qualité DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE en 2012 13 septembre 2013 Convocation séance du treize septembre deux mil treize La convocation du Conseil Municipal en date du 9 septembre 2013 a été adressée, individuellement, à chaque Conseiller, pour le vendredi

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

Distribution d eau potable. Proposition d'améliorations

Distribution d eau potable. Proposition d'améliorations Proposition d'améliorations -1- Sommaire : 1. Situation actuelle 2. Solution proposée 3. Variante étudiée 4. Proposition de raccordement au GRAC 5. Projet d'adhésion -2- 1. Situation actuelle Réserve principale

Plus en détail

ANNEXE 1 MODALITES LOCALES LIEES AU CONTRAT DE CONCESSION

ANNEXE 1 MODALITES LOCALES LIEES AU CONTRAT DE CONCESSION ANNEXE 1 MODALITES LOCALES LIEES AU CONTRAT DE CONCESSION SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET ARTICLE 2 CARTOGRAPHIE ARTICLE 3 DISPOSITIF DE COMPTAGE ARTICLE 4 NATURE DU GAZ DISTRIBUE ARTICLE 5 CONTROLE DES CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Ministère des Infrastructures Economiques. REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail

Ministère des Infrastructures Economiques. REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail Ministère des Infrastructures Economiques REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail INTRODUCTION I. POURQUOI L EAU POTABLE A UN COUT? II. LES OBJECTIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR DE L EAU POTABLE

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE A LA SONEDE

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE A LA SONEDE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DES RESSOURCES HYDRAULIQUES SOCIETE NATIONALE D'EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX S O N E D E GOUVERNANCE DE L EAU ECHANGE D EXPERIENCE ENTRE L OCDE ET LES PAYS ARABES

Plus en détail

Contexte. Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel?

Contexte. Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel? Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel? 1.0 1 er mars 2010 1 er mars 2010 Création Page 2 sur 8 Sommaire 1 VOTRE PROJET... 3 2 NOTRE RESEAU... 3 3 CONTACTS... 4

Plus en détail