Étude de cas «Le bassin des caraïde : interface américaine et interface mondiale»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude de cas «Le bassin des caraïde : interface américaine et interface mondiale»"

Transcription

1 CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Étude de cas «Le bassin des caraïde : interface américaine et interface mondiale» Table des matières 1 Une interface américaine Un espace entre l Amérique du Nord et l Amérique latine Une mosaïque culturelle Le rôle de Miami Une interface mondiale Panama, passage stratégique et carrefour financier Les paradis fiscaux Des économies dominées par les EU Le bassin caraïbe entre tensions et intégration Américains et Européens dans le bassin caraïbe Les tensions internes Une «Méditerranée américaine»? JACQUES EL ALAMI 1 GÉOGRAPHIE TERM ES

2 1 UNE INTERFACE AMÉRICAINE Introduction Le bassin caraïbe est formé de 34 entités : des pays indépendants ou des territoires appartenant à d autres puissances. Certains territoires sont situés sur le continent américain, d autres sont des îles de taille variable. Tous sont ouverts sur la mer : Golfe du Mexique ou mer des Antilles. Le bassin caraïbe est une interface c està-dire une zone de contact entre deux zones au niveau de développement très différent. Le bassin caraïbe est devenu une interface américaine car il permet les contacts entre le nord du continent (très riche) et le sud (en cours de développement). Il est aussi une interface mondiale car il est un carrefour des échanges internationaux. Cette partie du monde peine à s engager sur le chemin de l intégration et l influence des Etats-Unis y est prépondérante. 1 Une interface américaine 1.1 Un espace entre l Amérique du Nord et l Amérique latine Le Bassin caraïbe est une zone située entre le pays le plus riche du monde et des pays encore largement dominés par la pauvreté de masse. Les écarts de richesse sont importants. Au Nord, on trouve un IDH supérieur à 0,9. Au Mexique ou à Cuba, il est de l ordre de 0,75, mais il est inférieur à 0,5 en Haïti ou au Guatemala. De tels écarts de richesse entraînent d importantes migrations de direction Sud- Nord. Les candidats à l exil se dirigent vers les EU ou vers l Europe. Les flux intrazones sont faibles (médecins cubains vers le Vénézuela, travailleurs haïtiens vers des îles plus fortunées). Les flux de capitaux sont intenses entre le nord et le sud : remises des expatriés Une mosaïque culturelle La région a connu une histoire mouvementée qui explique la structure des sociétés et la diversité culturelle. En 1492, Christophe Colomb aborde aux Antilles. Dans son sillage, des milliers d Européens viennent s installer dans les îles. Ils massacrent les Indiens, ouvrent des plantations et font venir des esclaves noirs. Le commerce triangulaire a fait la fortune des îles des Caraïbes. Lors de la révolution française, les Noirs de St-Domingue (Haïti) se révoltent sous la direction de Toussaint Louverture et la Convention abolit l esclavage. Bonaparte rétablit l esclavage. Cependant, en 1804, St-Domingue reconquiert sa liberté. L esclavage est définitivement aboli en France en De cette époque est restée une diversité linguitique. Le créole est largement parlé par les populations mais il ne s est jamais imposé comme langue principale. Le Français et surtout l anglais sont utilisés dans les transactions économiques. Les descendants d esclaves et de planteurs ont des mémoires différentes du passé et les clivages demeurent vivaces. 1.3 Le rôle de Miami Miami est la capitale du bassin caraïbe et le hub principal de la région. Son port est le premier port de croisières du monde. Un tiers de la flotte mondiale de croisières y est basé. Son aéroport est en relation avec 70 villes latino-américaines. JACQUES EL ALAMI 2 GÉOGRAPHIE TERM ES

3 2 UNE INTERFACE MONDIALE Miami est la porte d entrée des hommes et des capitaux qui viennent d Amérique latine. La ville est devenue un grand centre financier car elle a adopté une législation très favorable aux institutions financières. Miami est devenue le second centre pour les transactions financières internationales après New York. Les retraités américains et les riches latino-américains ont placé leur argent à Miami. 60 % de la population est latino-américaine. La ville a été transformée par l arrivée des Cubains notamment après Les Cubains par leur culture ont donné à la ville une image particulière. Leur poids électoral est déterminant et ils ont souvent influencé la politique extérieure des EU à l égard de Cuba. Malgré leur intégration réussie à la société américaine, ils demeurent attentifs à tout ce qui se passe à Cuba et s opposent farouchement à une levée de l embargo qui frappe l île depuis les années Une interface mondiale 2.1 Panama, passage stratégique et carrefour financier Le canal de Panama commencé par la France est achevé par les EU en Des garnisons américaines ont occupé la zone du canal jusqu en Le canal est vital pour les communications américaines car il permet de passer rapidement d un océan à l autre. Le canal a toujours joué un rôle majeur dans les échanges internationaux car c est un point de passage incontournable. Les autorités ont entrepris des travaux pharaoniques pour élargir le canal et attirer les plus gros navires. L Etat de Panama, grâce au canal, est devenu un espace de premier plan dans le monde globalisé. Le pays attire la population, les capitaux, les investissements. Il s est transformé en paradis fiscal avec la présence de dizaines de banques qui sont attirées par la faiblesse de la fiscalité. La zone franche de Colon comprend 1500 entreprises et propose emplois. Enfin, une partie importante de la flotte marchande mondiale bat pavillon panaméen. 2.2 Les paradis fiscaux Les paradis fiscaux sont de petits territoires sans ressources qui fondent leur prospérité sur l accueil de capitaux étrangers. Les paradis fiscaux pratiquent le secret bancaire. Les établissements financiers ne font aucune enquête sur l origine des fonds. Des particuliers fortunés, des FTN, des entreprises «offshore» utilisent les paradis fiscaux pour réduire leurs impôts. Une entreprise offshore installe son siège social dans un paradis fiscal. De nombreuses îles du bassin caraïbe (qui parfois appartiennent à des nations européennes) sont devenues des paradis fiscaux ; les Bahamas, les Iles Caïman et les Iles Vierges (R.U.), le Panama abritent 50 % des sociétés offshore de la planète (soit 1,2 million de sociétés). Les paradis fiscaux sont situés sur le même fuseau horaire que la bourse de Wall Street et disposent d une excellente accessibilité informatique et aérienne. Les paradis fiscaux avec leur hôtellerie haut de gamme sont aussi devenus une destination touristique très prisée des milliardaires. 2.3 Des économies dominées par les EU De nombreux pays d Amérique centrale (Honduras, Nicaragua) ont suivi l exemple du Mexique et développé des maquiladoras. Ces usines situées dans des zones JACQUES EL ALAMI 3 GÉOGRAPHIE TERM ES

4 3 LE BASSIN CARAÏBE ENTRE TENSIONS ET INTÉGRATION franches effectuent des tâches de sous-traitance pour des entreprises nord-américaines. Le Nicaragua dans la zone franche «Las Mercedes» s est spécialisé dans le textile, le Costa-Rica a opté pour l électronique. Les Asiatiques s installent dans ces zones même si les salaires sont plus cher qu en Asie car ils peuvent contourner les barrières douanières mises en place par le Congrès américain. Cependant, les emplois créés dans les maquiladoras sont instables. Les capitaux américains sont omniprésents dans la zone. Les groupes pétroliers américains ont d importants intérêts dans le Golfe du Mexique ; l entreprise Chiquita Brands est le producteur mondial de bananes. Tous les Etats ont développé le tourisme pour attirer la clientèle internationale, notamment nord-américaine. La station mexicaine de Cancun est très prisée par les étudiants américains lors du «Spring brake». L île Moustique est un paradis réservé à quelques privilégiés. 3 Le bassin caraïbe entre tensions et intégration 3.1 Américains et Européens dans le bassin caraïbe Les Européens sont très présents dans la zone. La France possède sur le continent la Guyane mais aussi de nombreuses îles : la Guadeloupe, la Martinique, St-Barthélémy et St-Martin (avec les Pays-Bas). D autres îles sont anglaises : Caïmans, Turks et Caicos... Les EU et l UE sont en compétition même s ils coopèrent pour lutter contre le trafic de drogue. Mais l Amérique, principale destination de la cocaïne colmbienne a déployé des moyens militaires très supérieurs à ceux de la France. Les EU ont mis en place des programmes d aide importants ; ils ont installé des bases militaires (Colombie) et renforcé considérablement leur présence navale. L Europe qui a durci ses politiques migratoires est en perte de vitesse. 3.2 Les tensions internes Dans les pays du bassin caraïbe, les tensions sociales sont fortes. Les inégalités sociales sont importantes. Une petite minorité tient les leviers de l économie (banque, hôtellerie, domaines agricoles, chaînes de supermarchés). Une partie importante de la population vit sous le seuil de pauvreté. La corruption est endémique et le souvenir de l esclavage aggrave les tensions. La Jamaïque (2,8M d hab) détient le record de la criminalité avec plus de 1600 crimes par an (règlements de comptes entre gangs, policiers corrompus). Les maras, gangs ultraviolents dominent le trafic de drogue et terrorisent la population. Les plus riches s enferment dans des résidences fermées et gardées par des hommes en armes. 3.3 Une «Méditerranée américaine»? Les divergences d intérêts n ont pas permis une réelle intégration de la zone. Les pays membres de la CARICOM font la majorité de leur commerce avec l extérieur. La domination des EU est écrasante si bien que l on surnomme le bassin caraïbe la «Méditerrranée américaine». Les EU ont pris le relais des anciennes puissances coloniales et ils sont devenus le premier investisseur dans la zone. La culture américaine (films, musique, alimentation...) s est très largement diffusée. JACQUES EL ALAMI 4 GÉOGRAPHIE TERM ES

5 3 LE BASSIN CARAÏBE ENTRE TENSIONS ET INTÉGRATION Seuls deux pays se déclarent hostiles aux EU : Cuba et le Vénézuela dont l ancien président Chavez combattait l influence de l Amérique en offrant du pétrole bon marché aux Etats caraïbes. En 1997, l ïle de Bermeja a «disparu» et cette disparition a permis aux EU d agrandir leur ZEE en annexant cette zone riche en pétrole. Conclusion L espace caraïbe a longtemps vécu dans l ombre de l Europe. Une culture originale s est alors formée. L économie et la société restent toujours marquées par la période coloniale. Cependant, la situation change avec la mondialisation et les progrès économiques de l Amérique latine. La région attire des flux de toute nature. Cependant, les pays de la Caraïbe ne parviennent pas à créer une zone économique intégrée et ils demeurent une périphérie dominée par les EU. JACQUES EL ALAMI 5 GÉOGRAPHIE TERM ES

Chapitre 3 La mondialisation en fonctionnement

Chapitre 3 La mondialisation en fonctionnement CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Chapitre 3 La mondialisation en fonctionnement Table des matières 1 Le processus de mondialisation 2 1.1 Les principales phases de la mondialisation..............

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français Ouvrages généraux ESCLAVAGE, TRAITE, ABOLITION Julia. Ferloni, Marchands d esclaves, de la traite à l abolition, édition de conti, 2005 Gilles Gauvin,Abécédaire

Plus en détail

I Un continent aux multiples contrastes

I Un continent aux multiples contrastes Au Bac Etude critique de doc Composition Croquis Schéma de travail Chapitre 2 : Le continent américain : entre tensions et intégrations régionales Objectif : Les initiatives d intégrations régionales reflètentelles

Plus en détail

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation. Épreuve composée Cette épreuve comprend trois parties. 1. Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles

Plus en détail

Leçon n 3 : «Les mobilités humaines»

Leçon n 3 : «Les mobilités humaines» Leçon n 3 : «Les mobilités humaines» Introduction : Le XXè siècle a connu plus de déplacements de personnes qu aucune autre période. Les migrations peuvent être internes aux pays ou bien régionales et

Plus en détail

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Appels nationaux (États-Unis, Canada et Guam): 1. Composez le 888-236-7527 Appels internationaux: 1. Pour appeler EthicsPoint

Plus en détail

La République Dominicaine, un pays ouvert aux investissements étrangers...25

La République Dominicaine, un pays ouvert aux investissements étrangers...25 Sommaire Synthèse........................................................................................................5 Remerciements............................................................................................7

Plus en détail

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix»

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Résumé des résultats clés et réalisations Problématique Prévention des crises et consolidation de la paix : les défis Quelque 1,5 milliard

Plus en détail

Depuis déjà plusieurs années, consommation et production mondiales évoluent quasiment au même rythme.

Depuis déjà plusieurs années, consommation et production mondiales évoluent quasiment au même rythme. 37 Introduction Introduite en 1638, la culture de la canne connaît son apogée dans les années 60 avec une production annuelle de plus de 1,5 millions de tonnes. Depuis 1965, l'évolution de la filière est

Plus en détail

DÉCLARATION DE LA HAVANE CINQUIÈME SOMMET CARICOM-CUBA. Adoptée à La Havane, Cuba, le 8 décembre 2014.

DÉCLARATION DE LA HAVANE CINQUIÈME SOMMET CARICOM-CUBA. Adoptée à La Havane, Cuba, le 8 décembre 2014. DÉCLARATION DE LA HAVANE CINQUIÈME SOMMET CARICOM-CUBA Adoptée à La Havane, Cuba, le 8 décembre 2014. DÉCLARATION DE LA HAVANE CINQUIÈME SOMMET CARICOM-CUBA Nous, chefs d État ou de gouvernement de la

Plus en détail

GUIDE DES OFFRES CARTE

GUIDE DES OFFRES CARTE GUIDE DES OFFRES CARTE Communiquez sans engagement GUADeLoUPe / MARTINIQUe juin 2013 DIGICEL.FR LE PACK CARTE DE BIENVENUE Sans engagement! LA CARTE CLASSIQUE Le monde entier au tarif local (1) 0,38/min

Plus en détail

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé?

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé? Trading our health away Prêts à échanger votre santé? Plan I. Est-ce grave docteur? 1. Tensiomètre : définir les concepts 2. Documentaire : une pêche d'enfer 3. Quiz : les raisons du libre-échange 4. Photo-langage

Plus en détail

Les Paradis Bancaires & Fiscaux, Trous Noirs de la Finance Mondiale

Les Paradis Bancaires & Fiscaux, Trous Noirs de la Finance Mondiale Les Paradis Bancaires & Fiscaux, Trous Noirs de la Finance Mondiale Les paradis fiscaux sont la plaie de la finance internationale.l argent de l évasion fiscale, de la corruption et des mafieux de tous

Plus en détail

GUIDE DES OFFRES CARTE

GUIDE DES OFFRES CARTE GUIDE DES OFFRES CARTE Communiquez sans engagement GUYANE Avril 2015 DIGICEL.FR NOUVEAU PACK CARTE DE BIENVENUE Sans engagement et tout inclus! jusqu à 20 de crédit inclus (1) PACK SIM SEULE 15 5 (2) de

Plus en détail

GUIDE DES OFFRES CARTE

GUIDE DES OFFRES CARTE GUIDE DES OFFRES CARTE Communiquez sans engagement GUYANE Avril 2014 DIGICEL.FR LE PACK CARTE DE BIENVENUE Sans engagement! CARTE 15 15min incluses (1) 15Mo inclus (1) LES AVANTAGES Communiquez et surfez

Plus en détail

Les paradis fiscaux : visite guidée Entretien avec Gabriel Zucman

Les paradis fiscaux : visite guidée Entretien avec Gabriel Zucman Les paradis fiscaux : visite guidée Entretien avec Gabriel Zucman Thomas VENDRYES Quelles sommes sont cachées dans les paradis fiscaux? Par qui? Et comment? À l aide d une méthodologie originale et de

Plus en détail

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension Villeray Saint-Michel Parc-Extension Présentation Villeray Saint-Michel Parc-Extension est l un des arrondissements centraux de la ville de Montréal. Bordés au nord par Ahunstic-Cartierville et Montréal-Nord,

Plus en détail

Étude de cas «New York, une ville mondiale»

Étude de cas «New York, une ville mondiale» CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Étude de cas «New York, une ville mondiale» Table des matières 1 Un rayonnement international 2 1.1 Histoire de la ville............................. 2 1.2 Un centre

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Étude de cas «Un produit mondialisé : le téléphone mobile»

Étude de cas «Un produit mondialisé : le téléphone mobile» CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Étude de cas «Un produit mondialisé : le téléphone mobile» Table des matières 1 Un produit qui s inscrit dans la mondialisation 2 1.1 L histoire du téléphone mobile.....................

Plus en détail

UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ

UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Géographie UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ Le café est l un des biens les plus échangés dans le monde. Certains affirment qu il arrive juste après le pétrole, mais

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

Les investissements internationaux

Les investissements internationaux Conclusion : Doit-on réguler les IDE? Les investissements internationaux Introduction : Qu est ce qu un investissement direct à l étranger (IDE)? I) L évolution des IDE 1 Les IDE : une affaire entre riches

Plus en détail

FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015

FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015 FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015 PROGRAMME MARDI 2 JUIN INAUGURATION OFFICIELLE Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre Vernissage de l exposition internationale de photographies KFD 2015 MERCREDI 3 JUIN

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

AIR FRANCE ET KLM EN AMERIQUE LATINE

AIR FRANCE ET KLM EN AMERIQUE LATINE AIR FRANCE ET KLM EN AMERIQUE LATINE 1/17 SOMMAIRE ASSURER LA MEILLEURE DESSERTE POSSIBLE ENTRE L AMERIQUE LATINE, L EUROPE, ET AU DELA, L AFRIQUE, LE MOYEN ORIENT ET L ASIE 1) Destinations et fréquences

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

PERSONNES POLITIQUEMENT EXPOSÉES Tendances et indicateurs

PERSONNES POLITIQUEMENT EXPOSÉES Tendances et indicateurs Cellule de Traitement des Informations Financières Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1 1060 Bruxelles Tél. : +32 2 533 72 11 Fax : +32 2 533 72 00 E-mail : info@ctif-cfi.be NLtypoPEP version4 Janvier 2012

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Centre de recherches conjoncturelles ETH Zurich LEE G 116 Leonhardstrasse 21 892 Zurich Tél. +41 44 632 8 3 Fax +41 44 632 12 18 www.kof.ethz.ch globalization@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich,

Plus en détail

«Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère»

«Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère» «Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère» * Précision apportée par l auteur, publiée le 26 novembre. Voir en fin d'article Gabriel Zucman vient de publier un livre, «La Richesse cachée

Plus en détail

Leçon n 3 : «Les traites négrières et l esclavage»

Leçon n 3 : «Les traites négrières et l esclavage» Leçon n 3 : «Les traites négrières et l esclavage» Introduction : La mise en esclavage et le commerce des esclaves noirs, débutés au Moyen-Age, provoquèrent le déplacement forcé de millions d africains.

Plus en détail

Paris, ville mondiale

Paris, ville mondiale Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 2 La France dans la mondialisation Paris, ville mondiale Cours 3 I Un rayonnement planétaire 1. Une mégapole de

Plus en détail

I-Checkit est l outil dont les services chargés de l application de la loi ont besoin au 21 ème siècle pour mettre au jour et neutraliser les réseaux

I-Checkit est l outil dont les services chargés de l application de la loi ont besoin au 21 ème siècle pour mettre au jour et neutraliser les réseaux INTERPOL I-Checkit Pour votre sécurité I-Checkit est l outil dont les services chargés de l application de la loi ont besoin au 21 ème siècle pour mettre au jour et neutraliser les réseaux criminels et

Plus en détail

LA MIGRATION DES FEMMES ET LES TRANSFERTS DE FONDS : CAS DU CAP VERT, DE LA CÔTE D IVOIRE, DU MAROC ET DU SENEGAL

LA MIGRATION DES FEMMES ET LES TRANSFERTS DE FONDS : CAS DU CAP VERT, DE LA CÔTE D IVOIRE, DU MAROC ET DU SENEGAL LA MIGRATION DES FEMMES ET LES TRANSFERTS DE FONDS : CAS DU CAP VERT, DE LA CÔTE D IVOIRE, DU MAROC ET DU SENEGAL 1. INTRODUCTION Depuis la nuit des temps, les peuples ont immigré d un espace vers un autre.

Plus en détail

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Les échanges de marchandises (biens et services), de titres et de monnaie d un pays avec l étranger sont enregistrés dans un document comptable

Plus en détail

OBJET DU PRÉSENT MANUEL

OBJET DU PRÉSENT MANUEL COMMENT PRÉSENTER DES PÉTITIONS DANS LE SYSTÈME INTERAMÉRICAIN? OBJET DU PRÉSENT MANUEL l arrive parfois que les personnes dont les Droits de l Homme ont été violés ne savent pas vers qui se tourner ou

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

1.1. Introduction... 9 1.2. Un siècle de transport aérien au Brésil... 9. 1.3. Le transport aérien au Brésil... 13

1.1. Introduction... 9 1.2. Un siècle de transport aérien au Brésil... 9. 1.3. Le transport aérien au Brésil... 13 6 SOMMAIRE 1. PANORAMA...9 1.1. Introduction... 9 1.2. Un siècle de transport aérien au Brésil... 9 1.2.1. Les pionniers...9 1.2.2. La période militaire...10 1.2.3. Le retour au libéralisme....10 1.2.4.

Plus en détail

Pourquoi Jean-Jacques Augier, trésorier de la campagne de François Hollande

Pourquoi Jean-Jacques Augier, trésorier de la campagne de François Hollande Une cinquantaine de pays peuvent être considérés comme des paradis fiscaux, avec chacun sa ou ses spécialités en matière d'opérations et services financiers. Pourquoi Jean-Jacques Augier, trésorier de

Plus en détail

LES ESPACES PRODUCTIFS

LES ESPACES PRODUCTIFS LES ESPACES PRODUCTIFS fiche d objectifs/ Plan détaillé Quels sont les principaux espaces productifs français? Comment fonctionnent-ils et évoluent-ils face à la mondialisation? Respectent-ils le développement

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale?

Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 18 décembre 2014 à 14:22 Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale? Ce chapitre ne fait plus partie du programme, mais il est conseillé de

Plus en détail

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle INSTITUT DE RECHERCHE EN PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE HENRI-DESBOIS Octobre 2005 Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle Dans un contexte de mondialisation, face à une compétitivité

Plus en détail

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence ministérielle sur la migration et le développement. Plan d Action

Plus en détail

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2 Le programme ALBAN Centro Franco- Brasileiro de Documentação Técnica e Científica ALBAN - Programme Communautaire de bourses d études pour les ressortissants de l Amérique Latine en Europe Sommaire Présentation

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

Thème 2 : Le rôle du «secteur informel» dans l intégration régionale

Thème 2 : Le rôle du «secteur informel» dans l intégration régionale Thème 2 : Le rôle du «secteur informel» dans l intégration régionale 1. Le secteur informel en Afrique : définition et caractéristiques générales Le secteur informel est défini comme l'ensemble des unités

Plus en détail

INSTRUMENTS MULTILATÉRAUX ET BILATÉRAUX SOUSCRITS PAR LA COLOMBIE EN MATIÈRE DE COOPÉRATION JUDICIAIRE MUTUELLE

INSTRUMENTS MULTILATÉRAUX ET BILATÉRAUX SOUSCRITS PAR LA COLOMBIE EN MATIÈRE DE COOPÉRATION JUDICIAIRE MUTUELLE Annexe N 3 INSTRUMENTS MULTILATÉRAUX ET BILATÉRAUX SOUSCRITS PAR LA COLOMBIE EN MATIÈRE DE COOPÉRATION JUDICIAIRE MUTUELLE (Référence spéciale aux pays membres de la communauté ibéro-américaine) 1. Conventions

Plus en détail

Leçon : Les dynamiques de développement dans les périphéries. Page 1

Leçon : Les dynamiques de développement dans les périphéries. Page 1 Leçon : Les dynamiques de développement dans les périphéries. Page 1 Problématique : Existe-t-il un modèle de développement pour les pays du Sud? Page 2 Document 1 Evaluation : 1. Présentez le document.(x

Plus en détail

EXTRAITS DES PROPOS DU PRÉSIDENT BARACK OBAMA AU PEUPLE AFRICAIN

EXTRAITS DES PROPOS DU PRÉSIDENT BARACK OBAMA AU PEUPLE AFRICAIN 1/ EXTRAITS DES PROPOS DU PRÉSIDENT BARACK OBAMA AU PEUPLE AFRICAIN Salle Mandela, siège de l Union africaine Addis-Abeba, Éthiopie Le 28 juillet 2015 Les propos du président ont été regroupés par thèmes.

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Paris a-t-elle la grosse tête?

Paris a-t-elle la grosse tête? Paris a-t-elle la grosse tête? Magazine français traduit en anglais pour les touristes Paris Capitale Hors-Série. N 1008 du 12 juillet 2010. La France vue par les parisiens http://www.dailymotion.com/video/x6pg5r_pub-le-parisien-et-les-japonais_fun

Plus en détail

Séminaire international Géothermie Caraibes

Séminaire international Géothermie Caraibes Séminaire international Géothermie Caraibes Les 9 et 10 Septembre Créole Beach Gosier Direction de la communication et des relations publiques Hôtel de Région Avenue Paul LACAVE 97100 Basse-Terre Cedex

Plus en détail

L investissement direct canadien dans les centres financiers offshore

L investissement direct canadien dans les centres financiers offshore N o 11-621-MIF au catalogue N o 021 ISSN: 1707-0511 ISBN: 0-662-79239-4 Document analytique Analyse en bref L investissement direct canadien dans les centres financiers offshore par François Lavoie Division

Plus en détail

I. Un continent marqué par de multiples contrastes et tensions

I. Un continent marqué par de multiples contrastes et tensions Thème 3 : «Dynamiques géographiques de grandes aires continentales» 1 ère partie. L Amérique : puissance du Nord, affirmation du Sud (11 à 12 heures) Cours 1 : étude de cas : le bassin caraïbe : interface

Plus en détail

Le café équitable. Aperçu général

Le café équitable. Aperçu général Aperçu général Le café équitable Dans cette leçon, les élèves étudient les difficultés auxquelles les producteurs de café doivent faire face dans leur région du monde en développement et l aide que peut

Plus en détail

Le tourisme médical : Enjeux et risques des soins à l étranger

Le tourisme médical : Enjeux et risques des soins à l étranger Le tourisme médical : Enjeux et risques des soins à l étranger Travail réalisé dans le cadre du module 713 - Tourisme international Figure 1 : Tourisme et soins médicaux à travers le monde Réalisé par

Plus en détail

La décolonisation et la construction de nouveaux Etats: Inde et Algérie

La décolonisation et la construction de nouveaux Etats: Inde et Algérie La décolonisation et la construction de nouveaux Etats: Inde et Algérie Introduction Colonisation française vers 1900 en Afrique L indépendance en Algérie 1962 (photo de Marc Riboud) Que révèlent ces photos

Plus en détail

LE TOURISME À PARIS, ENJEUX ET DÉFIS

LE TOURISME À PARIS, ENJEUX ET DÉFIS LE TOURISME À PARIS, ENJEUX ET DÉFIS Intervenant Paul ROLL Directeur Général de l Office du Tourisme et des Congrès de Paris Président du conseil de l IREST MASTER 1 DATT - IREST UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE

Plus en détail

6.VÊTEMENTS ET TEXTILES

6.VÊTEMENTS ET TEXTILES 6.VÊTEMENTS ET TEXTILES #INVESTINGUATEMALA L Industrie au Guatemala Information générale du pays Capitale Monnaie Taux de change (2012) Langue officielle Population Population active (2012) PIB (2012)

Plus en détail

2.2 Etablir un diagnostic stratégique. Documents annexes au PowerPoint

2.2 Etablir un diagnostic stratégique. Documents annexes au PowerPoint 1 2.2 Etablir un diagnostic stratégique Documents annexes au PowerPoint Document 1 Domaines concernés Exemples Facteurs politiques Politiques fiscales, budgétaire, monétaire, sociale Allègement exceptionnel

Plus en détail

GUIDE DES OFFRES NO LIMIT

GUIDE DES OFFRES NO LIMIT GUIDE DES OFFRES NO LIMIT RÉSERVÉES AUX MOINS DE 26 ANS GUYANE Avril 2014 DIGICEL.FR Profitez des Forfaits 17/mois* 1h d appels (5) Appels illimités de 21h à 6h vers un numéro Digicel! (4) SMS illimités

Plus en détail

Besançon (13 juin 2013) Michel Gandilhon (OFDT)

Besançon (13 juin 2013) Michel Gandilhon (OFDT) Besançon (13 juin 2013) Michel Gandilhon (OFDT) Les drogues illicites : une réalité mondiale majeure Economique : 320 milliards de dollars de chiffres d affaire selon les données de l ONUDC (soit 36 %

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Un monde économique interconnecté La mondialisation appliquée aux actions. Livret complémentaire de l exposition temporaire

Un monde économique interconnecté La mondialisation appliquée aux actions. Livret complémentaire de l exposition temporaire Un monde économique interconnecté La mondialisation appliquée aux actions Livret complémentaire de l exposition temporaire Un monde économique interconnecté Sans Bourse, Sommaire Circulation des capitaux

Plus en détail

M06/3/BUSMT/HP2/FRE/TZ0/XX+ COMMERCE ET Gestion. Mercredi 17 mai 2006 (matin) 2 heures 30 minutes

M06/3/BUSMT/HP2/FRE/TZ0/XX+ COMMERCE ET Gestion. Mercredi 17 mai 2006 (matin) 2 heures 30 minutes IB DIPLOMA PROGRAMME PROGRAMME DU DIPLÔME DU BI PROGRAMA DEL DIPLOMA DEL BI COMMERCE ET Gestion Niveau supérieur ÉPREUVE 2 22065024 Mercredi 17 mai 2006 (matin) 2 heures 30 minutes Instructions destinées

Plus en détail

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE.

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE. BOURBON Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 2 mai 205 BOURBONOFFSHORE.COM _ BOURBON DEMAIN Mesdames, Messieurs, chers Actionnaires Ceux

Plus en détail

L édition 2011 du Fardeau mondial de la

L édition 2011 du Fardeau mondial de la Fardeau mondial de la violence armée 2011 Affrontements meurtiers 1 CO N D E N S É L édition 2011 du Fardeau mondial de la violence armée adopte une approche intégrée pour comprendre les origines et les

Plus en détail

CHAPITRE IV. 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises

CHAPITRE IV. 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises 72 CHAPITRE IV 1. La grande distribution française 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises La distribution française est une des plus importantes au niveau mondial, en raison de

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

COMMENT FAVORISER LA TRANSPARENCE DES SOCIETES MULTINATIONALES

COMMENT FAVORISER LA TRANSPARENCE DES SOCIETES MULTINATIONALES TAX JUSTICE NETWORK LE REPORTING PAYS PAR PAYS : COMMENT FAVORISER LA TRANSPARENCE DES SOCIETES MULTINATIONALES 1 En quoi consiste globalement le problème? 1.1 L optimisation fiscale est un problème mondial.

Plus en détail

Synopsis Fortis de l année 1998

Synopsis Fortis de l année 1998 Synopsis Fortis de l année 1998 1 Synopsis de l année 1998 Dans le courant de 1999, les activités de la Générale de Banque et de la CGER en Belgique et de MeesPierson, de la Generale Bank Nederland et

Plus en détail

MODULE 6 LA MODERNISATION DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE (1ÈRE PARTIE) DANS LES ANNÉES 1920 (ANNÉES FOLLES) > ÉCONOMIE CANADIENNE = PROSPÈRE :

MODULE 6 LA MODERNISATION DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE (1ÈRE PARTIE) DANS LES ANNÉES 1920 (ANNÉES FOLLES) > ÉCONOMIE CANADIENNE = PROSPÈRE : MODULE 6 LA MODERNISATION DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE (1ÈRE PARTIE) 1ER - DE LA CRISE À LA GUERRE DE LA CRISE À LA GUERRE (1929-1945) L ÉCONOMIE EN CRISE DANS LES ANNÉES 1920 (ANNÉES FOLLES) > ÉCONOMIE CANADIENNE

Plus en détail

Le premier empire colonial français : XVI ème -XVIII ème siècles

Le premier empire colonial français : XVI ème -XVIII ème siècles Page 1 sur 15 Le premier empire colonial français : XVI ème -XVIII ème siècles Cette séquence destinée aux élèves de Seconde, baccalauréat professionnel 3 ans, est le troisième sujet d étude en histoire.

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

Caraïbes Îles Vierges Britanniques (BVI)

Caraïbes Îles Vierges Britanniques (BVI) Caraïbes Îles Vierges Britanniques (BVI) Enregistrement de bateaux Les Îles Vierges Britanniques sont un territoire d outre-mer britannique spécialisé dans les enregistrements de bateaux. Aucune taxe de

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Le continent africain face au développement et à la mondialisation

Le continent africain face au développement et à la mondialisation Term L, géographie Conception et mise en page : paul milan LMA, 2012-2013 Thème 3 Dynamiques géographiques des grandes aires continentales) Question 2 L Afrique : les défis du développement Cours 2 Le

Plus en détail

Solution Citi pour les comptes de paiement internationaux (IPA) Activé pour la globalisation

Solution Citi pour les comptes de paiement internationaux (IPA) Activé pour la globalisation Solution Citi pour les comptes de paiement internationaux (IPA) Activé pour la globalisation Pour les sociétés multinationales qui opèrent dans différents marchés du monde, il est essentiel de pouvoir

Plus en détail

Guadeloupe. Le meilleur investissement Outre-Mer

Guadeloupe. Le meilleur investissement Outre-Mer Guadeloupe Le meilleur investissement Outre-Mer La Guadeloupe, la douceur de vivre des Caraïbes Le charme tropical de la Guadeloupe, ses nombreux sites remarquables, ses eaux turquoises et ses plages de

Plus en détail

Analyse de la carte :

Analyse de la carte : Amorcée au 18eme siècle en Angleterre la révolution industrielle s accélère dans les années 1870 1880 et se diffuse dans toute l Europe et aux USA. Stimulé par de nouvelles inventions comme l électricité,

Plus en détail

Nous sommes dans un monde dur, dans un monde de compétition où la. Le capitalisme ou l impératif de compétitivité

Nous sommes dans un monde dur, dans un monde de compétition où la. Le capitalisme ou l impératif de compétitivité Le capitalisme ou l impératif de compétitivité Jean Peyrelevade Économiste, auteur du Capitalisme total Parce qu il est illusoire de compter sur la capacité de la communauté des États à réguler le capitalisme,

Plus en détail

Les Politiques macro-économiques

Les Politiques macro-économiques Politique Financière Politique Monétaire Politique Fiscale Les Politiques macro-économiques Politique Budgétaire Politique de Crédit Politique Commerciale Politique d Investissement Jocelerme PRIVERT POLITIQUE

Plus en détail

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Le traitement des questions économiques dans les médias Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Notes pour une participation à un panel au 30 e Congrès de

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT D AUTEUR ET DES DROITS CONNEXES

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT D AUTEUR ET DES DROITS CONNEXES OMPI SCCR/19/13 ORIGINAL : Français, anglais, arabe, chinois, espagnol, portugais et russe DATE : 11 décembre 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PERMANENT DU DROIT

Plus en détail

LES NOTES D ALTAÏR. L intégration des œuvres d art dans l ISF : une mesure lourde de conséquences.

LES NOTES D ALTAÏR. L intégration des œuvres d art dans l ISF : une mesure lourde de conséquences. LES NOTES D ALTAÏR L intégration des œuvres d art dans l ISF : une mesure lourde de conséquences. Altair Think tank culture médias interpelle les parlementaires afin qu ils prennent le temps de la réflexion

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE FIN-INTER-01 LE CONTEXTE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 2 heures Objectifs : Positionner le domaine de la finance internationale dans son contexte. Pré requis : Néant. Modalités

Plus en détail

DE PRESSE 2013-2014. Les. Nouveautés. Connaissez vous, le spécialiste de l Amérique à la Carte?

DE PRESSE 2013-2014. Les. Nouveautés. Connaissez vous, le spécialiste de l Amérique à la Carte? D O S S I E R DE PRESSE 201-2014 Les Nouveautés 201 2014 Connaissez vous, le spécialiste de l Amérique à la Carte? Sommaire AmériGo affiche ses nouveautés et exprime sa différence La news de l année: Notre

Plus en détail

Les États-Unis dans la mondialisation

Les États-Unis dans la mondialisation Géographie 2. Thème 1. Les États-Unis dans la mondialisation Qu est-ce qui fait des États-Unis une puissance dans la mondialisation? Quelles sont les conséquences de la mondialisation sur l organisation

Plus en détail

Casablanca finance city

Casablanca finance city Casablanca finance city Introduction : Aujourd hui les pays en vois de développement ont libéralisé leurs économies et ils ont mis en place un ensemble de mesures attractives pour attirer les investisseurs

Plus en détail

Le quartier des affaires à Chicago

Le quartier des affaires à Chicago Programme de géographie (partie III) : La puissance des États-Unis (Introduction : l organisation du territoire américain) Le quartier des affaires à Chicago Thématique : Arts, espace, temps. Objectifs

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/INF/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

PRESIDENCE FRANCAISE DU G20 ET DU G8 DE DEAUVILLE A CANNES. www.g20-g8.com

PRESIDENCE FRANCAISE DU G20 ET DU G8 DE DEAUVILLE A CANNES. www.g20-g8.com PRESIDENCE FRANCAISE DU G20 ET DU G8 DE DEAUVILLE A CANNES www.g20-g8.com 1 «Nous avons travailléàla fois sur des enjeux de court terme pour réduire la portée des crises, et de long terme pour faire retrouver

Plus en détail

PAROLES D ACTIFS. 1. Les personnes qui travaillent font partie LEÇON DU

PAROLES D ACTIFS. 1. Les personnes qui travaillent font partie LEÇON DU 1 Acteurs économiq PAROLES D ACTIFS 1. Les personnes qui travaillent font partie de la population active. a. Lisez la leçon du jour ci-contre. b. Dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses.

Plus en détail

Département Econome. Indicateur de Conjoncture

Département Econome. Indicateur de Conjoncture Département Econome Indicateur de Conjoncture Septembre 211 Conjoncture Economique Sommaire SOMMAIRE... 2 1. CREATIONS D ENTREPRISES... 4 2. CONSOMMATION... 4 3. TOURISME... 5 4. BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS...

Plus en détail