Des formateurs agissant encore sur le terrain p.3. Un cadre convivial p.4. Formation initiale : de la réflexion aux outils p.5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des formateurs agissant encore sur le terrain p.3. Un cadre convivial p.4. Formation initiale : de la réflexion aux outils p.5"

Transcription

1 Des formateurs agissant encore sur le terrain p.3 Un cadre convivial p.4 Pour qu un enfant grandisse, il faut tout un village (PRO- VERBE AFRICAIN) - L important c est qu un enfant puisse toujours dire ce dont il a envie, mais pas toujours de le faire (F.DOLTO) - C est l enfant lui-même qui doit s éduquer, s élever avec le concours des adultes. Nous déplaçons l acte éducatif : le centre de l école n est plus le maître mais l enfant (C.FREINET) - Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer (F.NIETZSCHE) - Un enfant qui pose une question, c est la voix de tout un monde qui veut s améliorer (T.BERNARD) - L éducation d un enfant, on le sait, c est souvent un combat constant entre les valeurs de la famille et celles de l entourage (G.QUIRION) - L abus de formation améliore ma santé et celle des enfants qui me sont confiés (COALA) Formation initiale : de la réflexion aux outils p.5 Formations continuées : des modules pour se perfectionner p.6 à 25

2 Mais bon sang pourquoi se former? Voici la brochure des formations pour le secteur Accueil Temps Libre (ATL) qui s ouvre à vous. Merci de prendre le temps de la parcourir, elle est le fruit de nombreuses réflexions. Le secteur ATL qui couvre bon nombre de pratiques différentes a besoin de se professionnaliser, de se trouver une cohérence, de se donner des moyens pour accueillir les enfants en dehors du cercle familial ou du monde de l école, dans des objectifs de sécurité, de qualité, d éducation et de loisir. Dans un monde de recherche de performances, de stress et de difficulté de vivre ensemble, prendre le temps de réfléchir aux loisirs des enfants pour participer ainsi à son développement global et harmonieux est une nécessité pour leur permettre grandir sereinement et trouver une réelle qualité de vie. L accueil extrascolaire a un rôle primordial à jouer à ce niveau et cela passe certainement par des visées réfléchies de la part d encadrants expérimentés et professionnels. La formation est un outil qui va dès lors permettre à ces personnes «extra» de prendre le temps de réfléchir à leurs pratiques, d enrichir leurs compétences, de développer des «savoir être», des «savoir faire», de rencontrer leurs pairs, de découvrir d autres réalités, et de s informer sur les actualités du milieu et sur les enjeux sociétaux. En professionnalisant ainsi ces lieux d accueil, ces lieux de vie, nous rendons service aux enfants accueillis, aux personnes qui les confient, aux institutions qui ne peuvent couvrir cet espace-temps, et enfin à la société qui inclut le travail comme une valeur de base dans un modèle économique moderne. Voici pourquoi et voilà maintenant comment COALA considère ses formations. Bonne lecture. Vincent Vandeplas Responsable des formations.

3 * Le Centre d Organisation et d Animation de Loisirs Actifs est une Organisation de Jeunesse reconnue comme service par la Communauté française. COALA est actif à la fois comme Organisateur et comme Animateur de loisirs extrascolaires depuis 1988 : Accueil ATL, Ateliers créatifs, Ecoles de devoirs, Centres de vacances, Projets d animation en classes dépaysement, Ludothèques L organisation de formations, il y a près de 20 ans, résulte d un triple choix : Celui d augmenter par ce biais la qualité des animations organisées dans le cadre de l extrascolaire. Celui de promouvoir auprès de tous les acteurs de terrain l expérience de l animation développée au sein de COALA, une animation RéCréaCtive dans un cadre de bientraitance. Celui de s ouvrir aux réalités multiples et riches d autres opérateurs. Les formateurs COALA sont donc des professionnels qui agissent encore au quotidien sur les terrains comme animateur et/ou coordinateur et sont formés à la formation d adultes. COALA est une association issue de l éducation permanente. Concrètement, nos formations sont construites avec les participants comme acteurs de leurs apprentissages. Nous tentons à chaque fois d impliquer les personnes par un climat et un dialogue permettant à chacun qui le souhaite de donner son point de vue, de partager ses expériences et d exprimer ses ressentis. Les modules «Outils», Beaucoup de temps directement transférables sur le terrain est donc consacré à l échange tant pratique Vous l aurez compris, au de travers la nouveauté, d activités que réflexif. Des pratiques il y en a lors de cette rentrée avec les et enfants. il y aura méthodologiques sont encore en cours d année! Car même si «le travaillées entre formateurs pour susciter cette flexion», plus centrés Les modules «Ré- plaisir de l habitude est souvent plus doux encore que celui de la nouveauté» [Marcel participation via des «sur l Accueillant(e) et Proust], la nouveauté ouvre l esprit, suscite la brainstorming», des techniques d évaluations réflédien. son action au quoti- (re)découverte et offre un autre regard sur nos activités quotidiennes habituelles. Alors... chies, des exercices sollicitant chacun dans ses avis ou représentations, des dynamiques de débats permettant la confrontation de croyances, Les formations, COALA sont essentiellement pratiques. Le développement de savoir-faire 3 est une priorité. La connaissance théorique est utilisée pour éclairer la manière de mettre en pratique. Les formations COALA sont ouvertes à tous dans un esprit favorisant l échange de réalités différentes. On y retrouve néanmoins deux catégories de modules : Lorsque le calendrier le permet, des allers-retours entre les temps de Caroline. formation et la pratique de terrain sont mis en place avec, toujours, un départ sur la réalité de terrain. *

4 Qu est-ce qui fait la spécificité des formations COALA? Un cadre Un contenu Une méthode Un cadre. Les formateurs sont attentifs à la mise en place de l aspect convivial. Les formateurs sont disponibles et bienveillants. Les formateurs sont capables d adaptation et de souplesse du contenu ou du déroulement du processus. Les formateurs sont tous actifs sur le terrain. Les formations demandent des participants de l assertivité et de la participation active. Les formateurs réfléchissent en équipe à la construction méthodologique des modules en adéquation avec notre souhait de coconstruction des savoirs. Un contenu. Les formations se veulent concrètes et/ou en phase avec le terrain. Les formateurs y présentent des outils spécifiques de qualité. Les contenus sont construits par l équipe pédagogique de COALA. Ils se veulent : pratiques car un apport concret est développé; réalistes car tenant compte des réalités propres au secteur; transférables car lié à une méthode présentée; adaptables car ils se présentent sous forme de piste ouvertes à l opposition de principes fermés; réflexifs car ils impliquent une réflexion avant, pendant et après l action. Ils permettent également de placer ses actions, ses comportements et ses choix dans un projet pédagogique d animation. «On retient mieux ce qu on vit soi-même» Une méthode. Un temps d accueil (connaître les prénoms des gens, parler de l humeur, ) y est organisé. Un temps de clôture (échanges des pratiques, évaluation en fin de module, rangement collectif, ) y est organisé. Les formations sont actives Les formations sont aérées par des jeux dynamiques. Les formations appliquent cette théorie «On retient mieux ce qu on vit soimême». Les formations tentent de placer les personnes en défi en assurant leur accompagnement. Les formations se distinguent par un temps de réflexion et de constructivisme inter-actif. On y vit des temps en tant qu animé, on y sensibilise, on y apporte un cadre, on l analyse et on y construit une synthèse. La formation de doit pas être routinière, mais elle ne peut pas non plus s improviser. Elle s améliore et se façonne au gré des rencontres, des expériences partagées et du bonheur de faire un métier qui participe, avec ses moyens, au devenir de l être humain. Vincent Vandeplas, responsable des formations ATL

5 Un processus complet au sein d un seul organisme de formation 100 heures minimum Une cohérence entre les formateurs Un fil rouge entre les modules Une formation-projet Le décret ATL fixe à 100h au moins, la durée de la formation initiale pour développer les compétences des accueillant(e)s. Chaque accueillant(e) peut ainsi se forger «son» programme de formation en tenant compte de certains de ces éléments ou participer à un processus complet au sein d un seul organisme de formation. Exemple de programme : Jeu bouge jeu m amuse / Techniques artistiques / Bosses et bobos / Jeux de société / Animations rythmiques et musicales / Moi, accueillant(e) dans mon environnement, dans mon projet / Heureux qui communique raconte beaucoup d histoires / Un groupe d enfants uniques et moi et moi et moi / Coopération et jeux coopératifs / Projet à concrétiser (PAC) Participer à un processus complet au sein d un seul organisme de formation offre l avantage d une cohérence entre les formateurs, d un fil rouge entre les modules et d une formation construite comme un projet. Bien que pouvant être organisé séparément, l ensemble des modules des pages 6 à 13 reprend l ensemble des socles de base et correspond à la durée minimale de formation exigée (formation initiale). L organisation d un cycle complet au sein d une commune ou d un P.O. passe obligatoirement par une rencontre avec le responsable COALA permettant de personnaliser la formation aux besoins et spécificités des participants. Notre postulat est que chaque accueillant(e), à son niveau, agit pour le bien de l enfant mais cela suffit-il? Accueillir des enfants dans le cadre d une structure scolaire, associative ou privée ne s improvise pas. Nos représentations de ce qu est - une animation formalisée ou proposée; - un enfant; - un groupe ou leurs besoins exigent d être confrontées à d autres réalités plus collectives.

6 Moi, accueillant(e), dans mon environnement, mon projet REFLEXION Capacité de prendre en considération de façon adéquate les partenaires de l enfant; dont les personnes qui confient l enfant. Définition du rôle de l accueillant(e) et du milieu d accueil. Elaborer un projet d accueil avec l équipe. Sens des pratiques : projet d accueil comme un outil de travail pratique. La première journée s articule autour de l environnement institutionnel : définition de l extrascolaire, rôle sociétal, approche des décrets qui le régissent, éclairage sur les aides et subventions, zoom sur la CCA. La seconde est orientée vers le projet d accueil : valeurs, contenu et forme, visées pédagogiques, application et engagements au quotidien, dynamisation de ce projet, notion de projet d animation en lien, construire un projet d animation. Définir le paysage extrascolaire et clarifier sa fonction. Rencontrer la notion de projet et construire son action à partir du projet pédagogique. Gérer un groupe dans un cadre à aménager. Rencontrer et échanger autour de ses pratiques. Mettre en place une logique de communication entre les partenaires de l accueil. Valorisation des pratiques et des ressources des participants. Mise en pratique des thèmes abordés. Outils - Référentiel 3-12 ans. - Enfance encadrée. - Brochure sur le code de qualité de l accueil. - Brochure sur le code de qualité de l accueil. - Labyrinthe institutionnel. - Résumés des décrets EDD, ATL et CVac Enfance encadrée. Accueillants extrascolaires. Responsables de projets. Durée 2 journées (13h).

7 Un groupe d enfants uniques, et moi et moi et moi REFLEXION Capacité de prendre en considération de façon adéquate les partenaires de l enfant; dont les personnes qui confient l enfant. Définition du rôle de l accueillant(e) et du milieu d accueil. Elaborer un projet d accueil avec l équipe. - Accessibilité : égalité des chances, inclusion. - Sens des pratiques : besoins de l enfant. - Introduction avec une définition individuelle de la notion de «Bientraitance». - Travail d équipe sur la relation Animateur-Enfant de manière ludique via le jeu «une journée formidable» de la plateforme Bientraitance + retours sur le jeu. - Apports théoriques : Origine de la plateforme et du décret Bientraitance, que nous dit celui-ci? - Information sur «Que faire en cas de maltraitance supposée chez un enfant?». - Mise en lien des notions de représentations mentales et modèles éducatifs. - Retour en grand groupe sur les 7 modèles éducatifs mis en avant et échanges. - Définition de la notion de «Besoins» + apports théoriques via les représentations de Maslow et Glasser. - Mise en lien entre les besoins identifier chez Maslow et Glasser et des actes que je peux poser dans un accueil. - Réflexion autour des phénomènes de groupe. Acquérir les repères quant aux compétences et aux besoins de l enfant et du groupe. Analyser la pertinence des modèles éducatifs pour adopter des comportements tenant compte de tous les aspects du développement de l enfant. Evaluer son action avec des outils. Sensibiliser aux principes de communication bienveillante. Rencontrer et échanger autour de ses pratiques. Sensibiliser à la maltraitance et l action possible d un accueillant en cas de maltraitance supposée. Outils - Une journée formidable, plateforme Bientraitance et ses documents associés. - Référentiel 3-12 ans. - Représentation des besoins selon Malsow et Glasser. - Les modèles éducatifs. - Que faire en cas de maltraitance supposée chez un enfant? -Représentation des besoins selon Malsow et Glasser. Accueillant(e) extrascolaire ou animateur dans une école de devoirs ou un centre de vacances. Responsable d une équipe temps libre ou coordinateur d une école de devoirs ou d un centre vacances. Coordinateur ATL. Durée 2 journées (13h).

8 Animations rythmiques et musicales OUTILS Connaissances théoriques et pratiques des notions telles que les types d activités et les techniques d animation. - Notions de base. - Sens des pratiques. La première journée s articule autour : d exercices pour chauffer la voix ; d un chant d accueil ; d alternance entre activités rythmiques et musicales, connaissance de chants et rondes et construction d instruments simples. La seconde journée est orientée vers l apprentissage d autres chants et activités rythmiques et musicales ainsi que la construction d instruments de récupération. Expérimenter rythmes instrumentaux et vocaux. (Se) construire une malle d instruments. (Se) construire un répertoire de chansons et comptines. (Se) construire un répertoire d animations rythmiques et musicales. Outils - Osez la musique (Labor). - Alain Strument (Labor). - Eh bien dansons maintenant! (Les éditions namuroises). - Liste de chants et de leurs paroles. - CD enregistré pendant la formation avec les chants. - Liste d activités rythmiques et musicales. - Série d instruments de musique de récupération. Accueillant(e) extrascolaire ou animateur dans une école de devoirs ou un centre de vacances. Durée 2 journées (13h). Tout au long des deux journées de formation, nous enregistrons les chants appris sur un CD remis aux participants. «C était une formation très agréable et très instructive».

9 Coopération et jeux coopératifs OUTILS Connaissances théoriques et pratiques des notions telles que l enfant et le groupe, les types d activités et les techniques d animation. - Notions de base. - Sens des pratiques. - Vivre des petits jeux coopératifs. - Vivre des petits jeux avec l outil «parachute». - Vivre un petit jeu traditionnel suivi de sa transformation en jeu coopératif. - Apport théorique avec mise en évidence des caractéristiques d une activité de coopération. - Adapter un petit jeu traditionnel en jeu coopératif. - Expérimenter des jeux de société coopératifs. Expérimenter et vivre des jeux coopératifs. Expérimenter et vivre la transformation du jeu traditionnel au jeu coopératif. Installer un climat de coopération dans son groupe d animation. Dynamiser et souder son groupe d enfants parfois différents chaque jour. Expérimenter et vivre des techniques de dynamisation et de cohésion. Accueillant(e) extrascolaire ou animateur dans une école de devoirs ou un centre de vacances. Durée 2 journées (13h). Outils - Jeux de coopération pour les formateurs (Eyrolles). - Et si on jouait? (Editions de l Hôpital Sainte-Justine). - Jeux de groupe (Casterman). - Fichier jeux et activités de Kermesse (La Classe). - Fichier jeux et activités petite enfance (Les Francas). - Fichier de jeux PATRO. - Fichier de petits jeux coopératifs. - Fichier de petits jeux avec le parachute. - Liste de jeux de société coopératifs. - Document explicatif sur la coopération. Un instrument idéal pour construire positivement le vivre-ensemble!

10 Techniques artistiques OUTILS Connaissances théoriques et pratiques des notions telles que les types d activités et les techniques d animation. - Notions de base. - Sens des pratiques. Point de théorie anticipatif aux activités sur la mise en place d une activité : à quoi dois-je penser avant, pendant et après une activité? Découverte de techniques de base en ateliers (papiers, pâtes, ). Elaboration de la théorie «C omment mettre en place des ateliers créatifs?». Expérimentation des différentes techniques proposées (krimpie, Playmaïs, pâte Darwi, pâte Fimo, perles, mosaiques, ). Réalisation de défis créatifs à partir d un matériel défini. Expérimenter l installation d un atelier créatif pour les enfants. Expérimenter diverses techniques artistiques. Découvrir de nouvelles activités graphiques. Renforcer la confiance en soi, privilégier le plaisir d imaginer, de faire et de retransmettre. - Fiches techniques des différentes techniques artistiques expérimentées. - Fiches théoriques des matériaux utilisés (terre, plâtre, colle, papier, ) - Fiche d activité vierge - Fiche technique Mon activité est pensée (avant, pendant et après l activité) - Différentes réalisations personnelles (création d une malle d exemples) - Répertoire d adresses utiles (sites, ) Références - Modelage facile (Casterman). - Atelier de l Origami (Marabout). - A toi de dessiner! (Les activités du Père Castor). - Collection Les Grands Livres (Casterman). - Le mercredi des petits (Fleurus). - Le livre d activités des 6-10 ans (Fleurus). - Projets créatifs avec du papier et du carton (Chantecler). - Un monde fou en perles de rocailles (Fleurus). - Collections J apprends à dessiner et Les petits créateurs (Fleurus) Bricolages pour petites mains (Casterman). - Mains (Mango Jeunesse). - Pliages bateaux et avions (Fleurus). - Les bijoux de Missbonbon en pâte polymère (Dessain et Tolra). Accueillant(e) extrascolaire ou animateur dans une école de devoirs ou un centre de vacances. Durée 2 journées (13h).

11 Jeu bouge, jeu m amuse OUTILS Connaissances théoriques et pratiques des notions telles que les types d activités et les techniques d animation. - Notions de base. - Sens des pratiques. Lors de la première journée, nous allons vivre des jeux, découvrir une méthode de présentation d un jeu aux enfants et proposer différentes manières de former les équipes. Pendant la deuxième journée, nous parlerons du rôle de l arbitre et nous nous approprierons un jeu. Nous testerons chacun un jeu face au groupe. Nous envisagerons comment bien animer son jeu. Nous entamerons une réflexion sur le temps de jeu et le temps libre ainsi que sur le jeu en tant que facteur de développement social, affectif et cognitif. «Le jeu est le travail de l enfant...» René Château Redécouvrir des jeux au départ de quelques objets simples (balles, billes, cartes ). Lire et organiser un fichier de jeux. Découvrir et trouver une méthode pour présenter des petits jeux aux enfants. Voir l importance du rôle de l arbitre dans un jeu. Découvrir différentes techniques pour réaliser des équipes. Vivre des jeux. Réfléchir aux comment et pourquoi utiliser les jeux dans ses animations. - Fichier de jeux. - Le jeu : petit point de théorie. - Méthode ABCDEF. Outils - Et si on jouait? (Editions de l Hôpital Sainte-Justine). - Jeux de groupe (Casterman). - Fichier jeux et activités de Kermesse (La Classe). - Fichier jeux et activités petite enfance (Les Francas). - Fichier de jeux PATRO. Accueillant(e) extrascolaire ou animateur dans une école de devoirs ou un centre de vacances. Responsable d une équipe temps libre ou coordinateur d une école de devoirs ou d un centre vacances. Coordinateur ATL. Durée 2 journées (13h). Autres infos Tenue adaptée à la pratique du jeu.

12 Heureux qui communique... raconte beaucoup d histoires OUTILS Connaissances théoriques et pratiques des notions telles que les types d activités et les techniques d animation. - Notions de base. - Sens des pratiques. Les participants passent de l écoute à la pratique par le biais de différentes activités : activités autour de la voix ; activités autour de la description, des images collectives et mentales ; acivités autour de l objet «livre» ; des activités pour instaurer un climat d écoute ; des activités pour favoriser la créativité; des activités pour gérer son corps et l espace. Ils reçoivent ensuite un apport de théorie sur les points suivants : - Comment trouver un livre pour enfant? - Comment lire à un groupe d enfants? - Comment lire avec une mascotte? - Pour raconter une histoire, à quoi dois-je penser? - Découverte d un panel de + de 100 livres issus de la littérature enfantine. Découvrir les mécanismes du conte. Exploiter une histoire lors de l accueil extrascolaire : Pourquoi? Comment? Créer un conte au travers d outils : avec les enfants, pour l accueillant(e). S exercer à l art du conte ; prendre la parole. Raconter et conter à partir de la bibliothèque. Sensibiliser à la communication au sein du groupe. Se doter de ressources exploitables en ATL. Documents sur : synthétiques - Comment trouver un livre pour enfant et comment lire à un groupe d enfants? - Comment lire avec une mascotte? - Pour raconter une histoire, à quoi dois-je penser? Références - Recueils de contes et légendes de la série Mille ans de contes (Milan jeunesse) activités autours du livre de Philippe Brasseur (Casterman). - Livres et recueils de contes et d histoires pour enfants. Accueillant(e) extrascolaire ou animateur dans une école de devoirs ou un centre de vacances. Durée 2 journées (13h).

13 Bosses et bobos OUTILS Connaissances théoriques et pratiques des notions telles que les premiers soins. Notions de base. Parcours sous forme ludique permettant de rencontrer un maximum de situations qui demandent un soin puis apport théorique sur celles-ci. Vivre des mises en situations dans lesquelles il s agit de : - Soigner correctement les petites blessures (plaie, brûlure, saignement de nez, morsure de tique, piqûre d insecte, ). - Réagir efficacement face à divers malaises des enfants (maux de tête, état fébrile, évanouissement, mal des transports, ). A l aide d objets de soins proposés, en équipe, composer une bonne trousse de secours et organiser son utilisation. Effectuer des choix d informations pour composer et utiliser adéquatement les fiches de santé. Gérer les maux et bobos au cœur et au corps. Distinguer pharmacie et trousse de secours et les gérer. Lire, comprendre et gérer les fiches médicales. Accueillant(e) extrascolaire ou animateur dans une école de devoirs ou un centre de vacances. Durée 1 journée (6h30) Outils - Synthèse de la Croix Rouge des gestes à connaître pour chaque situation. - Matériel de soins devant apparaître dans une trousse de secours. - Documents de référence : o Mômes en santé. o Accueil des enfants, accidents et bobos (CRIOC). o A ta santé Les tiques attaques (Les scouts asbl). o Carnet de premier soins (La Croix Rouge). - Documents vierges utiles aux animateurs tels qu une fiche de santé, une fiche de soins et un document récapitulatif sur le contenu d une trousse de secours. - Carnet de synthèse des premiers secours.

14 Jeux de société - Jeux de table OUTILS Connaissances théoriques et pratiques des notions telles que les types d activités et les techniques d animation. - Notions de base. - Sens des pratiques. La première journée s articule autour : - de la découverte de différents jeux de société par ateliers ; - de l explication de la mise en place d un atelier de jeux de société : que faire avant, pendant et après? ; - de l appropriation d un jeu par groupe de 2 personnes ; - du comment l expliquer au groupe et le mener. La deuxième journée consiste en la découverte de jeux qui nécessitent peu de matériel et que l on peut proposer à différents moments et à différentes tranches d âges. Utiliser les jeux de société comme outil d accueil. Mettre en place les conditions pour jouer à ce type de jeux. Découvrir des jeux de société. Réfléchir aux conditions mises en place par l accueillant(e) pour susciter l utilisation autonome de ce type de jeu dans le respect des autres et du jeu. «C était très agréable de pouvoir jouer en apprenant de nouvelles techniques». Accueillant(e) extrascolaire ou animateur dans une école de devoirs ou un centre de vacances. Durée 2 journées (13h). Outils - Malle de jeux de société Liste de jeux de société et d activités nécessitant peu de matériel. - Fiche d activité vierge. - Ligne du temps pour la mise en place d un atelier jeu de société. - Références de jeux de société intéressants.

15 Bouts de ficelle créatifs OUTILS Connaissances théoriques et pratiques des notions telles que les types d activités et les techniques d animation. - Notions de base. - Sens des pratiques. La première journée consiste en : - la découverte des objectifs de la récupération en général ; - la réalisation d un défi à partir de matériel de récupération par petits groupes ; - la mise en place d ateliers créatifs à partir de matériel de récupération. (Se) créer sa malle de matériel de récupération. Expérimenter l art de la récupération. Expérimenter l installation d un atelier pour les enfants. Découvrir le potentiel plastique des matériaux de récupération. Renforcer la confiance en soi, privilégier le plaisir d imaginer, de faire et de retransmettre. Outils - Créons, récupérons (Casterman) Bricolages pour petites mains (Casterman). - Projets créatifs avec du papier et du carton (Chantecler). Fiches techniques sur l utilisation de matériel de récupération. Accueillant(e) extrascolaire ou animateur dans une école de devoirs ou un centre de vacances. Durée 2 journées (13h). Lors de la seconde journée il sera question : - de la mise en place de nouveaux ateliers créatifs à partir de matériel de récupération ; - de la réalisation d un défi créatif à partir de matériel de récupération collectif cette fois.

16 Ces parents nos partenaires obligés? REFLEXION Capacité de prendre en considération de façon adéquate les partenaires de l enfant; dont les personnes qui confient l enfant. Définition du rôle de l accueillant(e) et du milieu d accueil. Elaborer des modalités concrètes de contacts avec les personnes qui confient les enfants. - Participation : informer, sensibiliser, souhaits des parents. - Accessibilité : diversité des familles, inclusion. A partir du triangle éducatif, le groupe est amené à clarifier la constellation des partenaires de son action comme accueillantes extrascolaires, à aborder les types de parents ainsi que la famille aujourd hui dans sa diversité. Une fois identifiés, nous travaillons la notion de critères : «Qu est-ce qui nous fera dire que le partenariat est positif?» et les moyens qui sont sous le contrôle des participant(e)s pour y parvenir. Réflexion autour des besoins : besoins des parents et besoins des accueillant(e)s, ainsi que de la notion d évaluation qui y est liée. Quelques outils de communication sont proposés et testés. Conscientiser les relations réelles et attendues Parents- Accueillant(e)s. Identifier les besoins des partenaires du triangle éducatif, et principalement ceux qui concernent la relation parents-professionnels. Construire une liste «d outils» aidant un partenariat Parents- Accueillants. Outils - Référentiel et triangle éducatif Epstein. - Code de qualité de l accueil : les articles. - Brochure ONE : Pour un accompagnement réfléchi des familles. - Approche sur les types de parents. - Outils de communication. Accueillant(e) extrascolaire ou animateur dans une école de devoirs ou un centre de vacances. Responsable d une équipe temps libre ou coordinateur d une école de devoirs ou d un centre vacances. Durée 2 journées (13h). Autres infos Apporter votre projet pédagogique.

17 La peinture, médium multiple OUTILS Connaissances théoriques et pratiques des notions telles que les types d activités et les techniques d animation. - Notions de base. - Sens des pratiques. Point de théorie anticipatif aux activités sur les sujets suivants : - Différents types de peintures et d encres. - Différents types d outils utiles pour peindre (mains, pinceaux, cartons, ). - Différents types de papiers et supports. - Entretien du matériel. Expérimentation de techniques de base sous forme d ateliers (peinture à bulles, écoline et souffle, peinture à billes, pastel gras et écoline, encre de Chine, ). Découvrir les nombreuses peintures sur le marché et leurs caractéristiques propres, leur coût. Organiser des ateliers «Peinture». Découvrir de nouvelles activités graphiques. Exploiter les caractéristiques des peintures pour des animations graphiques et picturales. - Fiche technique vierge - Fiches théoriques sur les différents types de peintures. - Fiches techniques des différentes activités vécues durant la formation. - Fiche technique sur le matériel de peinture et l entretien de celui-ci. - Fiches techniques «à la manière de». Expérimentation de techniques propres à des peintres connus (François Morellet, Piet Mondrian, Jackson Pollock, René Magritte, ). Accueillant(e) extrascolaire ou animateur dans une école de devoirs ou un centre de vacances. Durée 2 journées (13h)

18 En avant les bout choux OUTILS Connaissances théoriques et pratiques des notions telles que les types d activités et les techniques d animation. Connaissance de l enfant et de son développement global - Notions de base. - Sens des pratiques. - Sensibilisation à cette tranche d âge pour les thématiques : environnement-espace, sécurité, hygiène, temps d accueil, temps du repas, activités. - Les grandes étapes du développement de l enfant au cours de cette tranche d âge : physiologique, social, psychomoteur, affectif, cognitif. - Jeux, rondes, chants, danses et autres activités appréciées par cette tranche d âge. - Construction d une marionnette en lien avec les rituels. - Echange de pratiques positives. Identifier les besoins spécifiques des 2,5-6 ans. Imaginer les adaptations possibles au niveau de l accueil, de l espace et des activités. Se questionner sur la vision du temps libre par les enfants de 2,5 à 6 ans. Réfléchir à la place des plus petits au sein d un accueil 3-12 ans. Augmenter son répertoire d activités. Outils - Le référentiel 3-12 ans. - Jeux pour les 3-5 ans (Casterman). - Fichier de jeux. - CD de chansonnettes + paroles. - Les besoins des enfants de 3 à 6 ans. Accueillant(e) extrascolaire ou animateur dans un centre de vacances. Durée: 2 journées (13h). Autres infos Apporter des magazines pour découper.

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

MERCREDIS RECREATIFS PROJET D'ACCUEIL

MERCREDIS RECREATIFS PROJET D'ACCUEIL www.coala.be Secrétariat général sg@coala.be 10 rue du Rivage 1300 Wavre Tel. : 010 22 44 49 Fax : 010 22 40 01 CRH - Centres rencontres et hébergement classes vertes - relations internationales - gîte

Plus en détail

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels www.terredesarts.asso.fr Démarche L'association Terre des

Plus en détail

Livret de l Unité en formation

Livret de l Unité en formation Livret de l Unité en formation Les FORMATIONS RéSeAu UniFor Formateur Animateur Animateur d Unité Des étapes pour grandir De l autonomie à l engagement, les capacités de l enfant et du jeune grandissent

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves

1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves 1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves Plus spécifiquement en maternelle Développer la prise de conscience par l enfant de ses potentialités propres et

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Scouts, Guides, Patronnés. 100 000 jeunes. en mouvement. Les communes et les mouvements de jeunesse : une relation gagnante

Scouts, Guides, Patronnés. 100 000 jeunes. en mouvement. Les communes et les mouvements de jeunesse : une relation gagnante Scouts, Guides, Patronnés 100 000 jeunes en mouvement Les communes et les mouvements de jeunesse : une relation gagnante Les mouvements de jeunesse : du plaisir pour grandir! En Fédération Wallonie - Bruxelles,

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

iesp L EVALUATION DES STAGES Blocs 1, 2 et 3 préscolaire 2015-16

iesp L EVALUATION DES STAGES Blocs 1, 2 et 3 préscolaire 2015-16 iesp HAUTE ÉCOLE LÉONARD DE VINCI Institut d enseignement supérieur pédagogique Louvain-la-Neuve L EVALUATION DES STAGES Blocs 1, 2 et 3 préscolaire 2015-16 BROCHURE DESTINÉE AUX ÉTUDIANTS STAGIAIRES AUX

Plus en détail

Actu Formation - VAE

Actu Formation - VAE Réforme du diplôme d état d éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE) Référentiels Arrêté du 16/11/2005, JO du 25/11/05 Pour rappel le DEEJE réformé par le décret du 3 novembre 2005 est dorénavant considéré

Plus en détail

Le projet pédagogique de la FNP

Le projet pédagogique de la FNP Une association, un mouvement, n existe que parce qu il poursuit un objectif. Dans son souci d accompagner les jeunes vers son objectif, le Patro s est défini un projet pédagogique. Celuici présentera

Plus en détail

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 FRANÇAIS 1- Langage oral 2- Lecture, écriture 3- Vocabulaire 4- Grammaire 5- Orthographe Compétence 1 : La maîtrise

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACCUEIL

Plus en détail

Vacances de Février A l accueil de loisirs Parmentier

Vacances de Février A l accueil de loisirs Parmentier Vacances de Février A l accueil de loisirs Parmentier Des vacances enrichissantes Nous avons pu mettre en place les différents projets que nous avions préparés pour ces vacances, et accueillir la ferme

Plus en détail

L organisation d une journée dans une classe de maternelle 4 ans à temps plein. Entrée en classe Accueil

L organisation d une journée dans une classe de maternelle 4 ans à temps plein. Entrée en classe Accueil L organisation d une journée dans une classe de maternelle 4 ans à temps plein Ouverture de l école Service de garde Entrée en classe Accueil Routine du matin Ateliers Dîner Récréation Histoire Jeux libres

Plus en détail

«ECLAT, une pépite pour votre entreprise»

«ECLAT, une pépite pour votre entreprise» «ECLAT, une pépite pour votre entreprise» Contact : Nathalie Arnoult Directrice ECLAT a.s.b.l. Education, Culture, Lecture, Art, Technologie Centre de Ressources Pédagogiques 8, Avenue Einstein - 1300

Plus en détail

Nouvelle Version 2014! N hésitez pas à le commander et à diffuser cette info!

Nouvelle Version 2014! N hésitez pas à le commander et à diffuser cette info! Chers adhérents, Le temps des inscriptions à l'ecole Maternelle arrive avec le printemps! Savez vous qu'il existe un guide des parents édité par l'ageem pour vous accompagner dans vos démarches? N hésitez

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant!

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Convention de la bientraitance des enfants fréquentant les installations du centre de la petite enfance Vire-Crêpe 1 Tous droits de traduction, d

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Publicité Une formation aux couleurs de la HELHa L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant en lui permettant, d une part,

Plus en détail

Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var»

Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var» Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var» Fonctionnement en Marguerite des sites : «le Pont Charles Albert» (Baus Roux) «les 4 vents» (Village) 2012/2013 I. Présentation

Plus en détail

ASSISTANTS MATERNELS ET GARDES D ENFANTS

ASSISTANTS MATERNELS ET GARDES D ENFANTS ASSISTANTS MATERNELS ET GARDES D ENFANTS FORMATION CONTINUE STAGES 2016 Le Centre Régional de Formation professionnel vous propose plusieurs stages sur 2016, sur des samedis et sur des vendredis à Ollioules.

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Catalogue des Formations Parents Aujourd hui 2015

Catalogue des Formations Parents Aujourd hui 2015 Catalogue des Formations Parents Aujourd hui 2015 Catalogue des formations - Parents Aujourd hui 2015 p. 1 Les différentes formations que nous proposons dans notre catalogue s adressent { des professionnels

Plus en détail

Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE

Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE 3 ÈME PÉRIODE 2014/2015 Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE À LA DÉCOUVERTE DU FITNESS Favoriser le bien être de l enfant. Découvrir des techniques

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Organiser les domaines d apprentissage en Moyenne Section

Organiser les domaines d apprentissage en Moyenne Section Organiser les domaines d apprentissage en Moyenne Section 1- L oral et l écrit La langue Orale La langue Ecrite Produire un texte 2- Agir dans le monde 3- Découvrir le monde Le monde des objets Le monde

Plus en détail

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS CREFECO Centre régional francophone pour l Europe Centrale et Orientale VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS Document élaboré par les stagiaires Formation Formateurs de formateurs CREFECO, 10-14 octobre

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE NOM : Prénom Date de naissance : LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE Classe de toute petite section Année scolaire Nom et adresse de l école Nom des enseignants Classe de petite section Classe de

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer la formation Promouvoir la formation des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser»

Plus en détail

http://www.animetcom.fr/

http://www.animetcom.fr/ http://www.animetcom.fr/ NOS DOMAINES DE FORMATION Education Populaire Sports Loisirs... 3 Petite Enfance Enfance Adolescence... 4 Social et Médico-Social... 5 Commercial et Centre de Profits... 6 Communication

Plus en détail

Annie Martin Présidente AGIEM 33 Conseillère pédagogique circonscription de St André de Cubzac - Gironde

Annie Martin Présidente AGIEM 33 Conseillère pédagogique circonscription de St André de Cubzac - Gironde Annie Martin Présidente AGIEM 33 Conseillère pédagogique circonscription de St André de Cubzac - Gironde Préambule : La citoyenneté et l AGIEM : L AGIEM, association générale des enseignants d école maternelle

Plus en détail

Mardi de la parentalité le 2 juin 2015 St Jean de la porte. Paroles et gestes au quotidien

Mardi de la parentalité le 2 juin 2015 St Jean de la porte. Paroles et gestes au quotidien Mardi de la parentalité le 2 juin 2015 St Jean de la porte Paroles et gestes au quotidien Intervenante : Marilyne TEXIER : Educatrice de jeune enfant. Formatrice à L Ecole des Parents 74 + Médiatrice familiale.

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Promouvoir des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement

Plus en détail

> Echanger et mutualiser des savoir-faire pour valoriser des compétences

> Echanger et mutualiser des savoir-faire pour valoriser des compétences F O R M A T I O N FORMATIONS En Développement Local Durable F O R M A T I O N FORMATIONS En Développement Local Durable Le lieu LAGRAPPE 75 rue Léon Gambetta 59000 Lille Renseignements / inscriptions :

Plus en détail

ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE

ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE Intégrer concrètement une équipe en tant que responsable Se positionner par rapport à l équipe et à la hiérarchie Prendre conscience

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

Pour la formation des formateurs visant l émancipation des

Pour la formation des formateurs visant l émancipation des Charte Pour la formation des formateurs visant l émancipation des apprenants Eur-Alpha 2009-2012 L alphabétisation est définie par les partenaires Eur-Alpha comme : L acquisition des savoirs de base (compétences

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet DOSSIER INSCRIPTION DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité CP Centre de Loisirs de Maubourguet SOMMAIRE. Page 2 : actions proposées pour les CP. Page 3 : engagement parental et engagement de l enfant.

Plus en détail

Modules de formations proposés

Modules de formations proposés Modules de formations proposés 1. La boîte à outils de l organisateur 2. Améliorer les performances par l approche processus 3. Réussir un diagnostic d organisation 4. Manager un projet jusqu au succès

Plus en détail

Le bagic c est pour qui?

Le bagic c est pour qui? Le bagic c est pour qui? Vous pilotez une Maison de Jeunes, un Centre d Information des Jeunes ou un Centre de Rencontres et d Hébergement? Vous coordonnez des projets à destination des jeunes? Vous désirez

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

Pour une gestion des comportements difficiles à l école

Pour une gestion des comportements difficiles à l école Pour une gestion des comportements difficiles à l école INTRODUCTION Lorsqu on pense à un élève qui a des difficultés de comportement, on le définit comme celui qui ne suit pas les consignes, ne respecte

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets. Centre de vacances Accueil Temps Libre Ecole de devoirs

Tableau comparatif des décrets. Centre de vacances Accueil Temps Libre Ecole de devoirs Réseau Coordination Enfance asbl Tableau comparatif des décrets Centre de vacances Accueil Temps Libre Ecole de devoirs RCE asbl Rue Philomène, 37 1030 Bruxelles 02 203 65 75 02 218 87 34 rce@skynet.be

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE

OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE Construire une formation pédagogique c est : Considérer L origine. Le public ciblé La forme Les objectifs Le rôle du formateur L andragogie Choisir

Plus en détail

Ecole communale fondamentale de Mousty

Ecole communale fondamentale de Mousty «On ne va pas à l école pour être meilleur que les autres mais bien pour devenir meilleur que soi-même.» Ecole communale fondamentale de Mousty LE PROJET D ÉTABLISSEMENT est un des outils pour atteindre

Plus en détail

FORMATION CONTINUE Programme

FORMATION CONTINUE Programme Arsi Prog2015-BAT3:PF 2011 12/08/14 11:34 Page1 2 0 1 5 FORMATION CONTINUE Programme Association de Recherche en Soins Infirmiers agréée pour la formation continue 109, rue Negreneys 31200 TOULOUSE Tél.

Plus en détail

Projet d établissement de l implantation de Soye.

Projet d établissement de l implantation de Soye. Projet d établissement de l implantation de Soye. Construction d outils au service de la continuité des apprentissages. Le projet d établissement a pour objectif de présenter la mise en œuvre concrète

Plus en détail

Guy Reibel. Un team Building qui vous enchante! La voix : une source de plaisir, de créativité et d épanouissement

Guy Reibel. Un team Building qui vous enchante! La voix : une source de plaisir, de créativité et d épanouissement Le Jeu Vocal Guy Reibel Un team Building qui vous enchante! La voix : une source de plaisir, de créativité et d épanouissement Une pratique inédite pour développer l esprit d équipe Contact : Mr Michel

Plus en détail

Planification annuelle 2015-2016 1 re année du primaire. À l intention des parents

Planification annuelle 2015-2016 1 re année du primaire. À l intention des parents Planification annuelle 2015-2016 1 re année du primaire À l intention des parents Chers parents, C est avec plaisir que nous accueillons votre enfant à l école Saint-Gérard. Tel que prescrit dans le régime

Plus en détail

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010 AES PÉDAGOGIQUES TRAVAIL EN ÉQUIPE Constats de départ en 2007 Nécessité de développer les compétences de : *mise en pratique des règles de vie commune (élaboration

Plus en détail

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Le cahier de vie Fonctions et apprentissages Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Plan de l animation I Les origines du cahier de vie II Les fonctions III Les apprentissages IV Le cahier

Plus en détail

PROJET FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9. Année 2013-2014

PROJET FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9. Année 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9 Formation financée par la Région des Pays de La Loire Tél : 02 43 43 28 14 ou poste 32814 Fax : 02 43 43 29 30 - e-mail

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015. Les 5 sens en éveil

Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015. Les 5 sens en éveil Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015 Les 5 sens Les 5 sens SOMMAIRE Edito 3 Le but de l appel à projet 4 Les intentions éducatives 4 Les critères d évaluation du projet 5 Le règlement 6 2 APPEL À PROJET

Plus en détail

THEMATIQUE : FAIRE EVOLUER LE SERVICE EN SALLE PAR LA RELATION CLIENTELE. NIVEAU : Initial Perfectionnement

THEMATIQUE : FAIRE EVOLUER LE SERVICE EN SALLE PAR LA RELATION CLIENTELE. NIVEAU : Initial Perfectionnement 1178, Route du bord de mer Le Florentin 06700 Saint-Laurent du Var Tél/fax.: 04 92 12 97 52 - aefe@wanadoo.fr www.aefe-france.fr THEMATIQUE : FAIRE EVOLUER LE SERVICE EN SALLE PAR LA RELATION CLIENTELE

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

Pour une liaison Grande Section Cours Préparatoire réussie

Pour une liaison Grande Section Cours Préparatoire réussie Pour une liaison Grande Section Cours Préparatoire réussie Voici un exemple de questions que des élèves de GS ont posées à des élèves de CP lors d une rencontre de fin d année : En classe Comment travaille-t-on

Plus en détail

Outils d animation des activités avec les enfants

Outils d animation des activités avec les enfants Outils d animation des activités avec les enfants 2 Fédération d alphabétisation du Nouveau-Brunswick Table des matières L accueil J apprends à connaître les enfants - Maternelle...4 J apprends à connaître

Plus en détail

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice A. PROPOSER, organiser et animer des activités de différentes natures, en tenant compte des besoins, des intérêts, des capacités et des rythmes

Plus en détail

ALIDORO CONSULTANTS NOTRE OFFRE DE FORMATION 2015

ALIDORO CONSULTANTS NOTRE OFFRE DE FORMATION 2015 ALIDORO CONSULTANTS NOTRE OFFRE DE FORMATION 2015 SOMMAIRE NOTRE CONCEPTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Notre approche pédagogique et déontologique page 1 Valeur ajoutée d Alidoro Consultants page

Plus en détail

Projet pédagogique accueil périscolaire

Projet pédagogique accueil périscolaire Projet pédagogique accueil périscolaire L association Com Expression Cette association est née, en 2005, à l initiative d un collectif de professionnels de la santé, du social et des arts afin de «créer

Plus en détail

CET ACM ACCUEILLE 55 ENFANTS SCOLARISÉS DE 3 À 6 ANS. LIEU D ACCUEIL : ÉCOLE MATERNELLE EYDOUX 18, RUE EYDOUX 13006 MARSEILLE

CET ACM ACCUEILLE 55 ENFANTS SCOLARISÉS DE 3 À 6 ANS. LIEU D ACCUEIL : ÉCOLE MATERNELLE EYDOUX 18, RUE EYDOUX 13006 MARSEILLE LE CENTRE SOCIAL JULIEN ORGANISE UN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (ACM) TOUS LES MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES AINSI QUE LE LUNDI, MARDI, JEUDI ET VENDREDI APRÈS L ÉCOLE. CET ACM ACCUEILLE 55 ENFANTS

Plus en détail

Attendus du mémoire de Master 2 en Droit

Attendus du mémoire de Master 2 en Droit Attendus du mémoire de Master 2 en Droit Le mémoire de Master 2 doit permettre au lecteur d apprécier la maîtrise d ensemble des compétences pratiques et théoriques attendues d un(e) diplômé(e), et la

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

Éducatives Familiales

Éducatives Familiales Éducatives Familiales FICHE 6 : UN EXEMPLE, LE JEU DU MEMORY Type de jeu / description Jeu de mémoire (discrimination visuelle) 2 à 4 joueurs Choisir une thématique (Memory de la forêt, des animaux, de

Plus en détail

CENTRE PROTESTANT de NESSONVAUX Carrefour de Jeunes A.S.B.L

CENTRE PROTESTANT de NESSONVAUX Carrefour de Jeunes A.S.B.L CENTRE PROTESTANT de NESSONVAUX Carrefour de Jeunes A.S.B.L Un Centre de Rencontres et d Hébergement dans la vallée de la Vesdre Nos activités et animations à la carte Faites votre choix! CLASSES DE DEPAYSEMENT

Plus en détail

démarrer à la maison Pédagogie et organisation

démarrer à la maison Pédagogie et organisation démarrer L ecole à la maison Pédagogie et organisation Table des matières Le livre est disponible sur le site http://ecole-vivante.com ISBN 978-2-9515625-7-8 EAN 9782951562578 Cliquez sur les n de pages

Plus en détail

COMMENT PRENDRE EN COMPTE LA COMPETENCE PLURILINGUE ET INTERCULTURELLE

COMMENT PRENDRE EN COMPTE LA COMPETENCE PLURILINGUE ET INTERCULTURELLE COMMENT PRENDRE EN COMPTE LA COMPETENCE PLURILINGUE ET INTERCULTURELLE DANS LES PORTFOLIOS EUROPEENS DES LANGUES Francis Goullier Portfolio européen des langues Maquettes et ressources 1 Comment prendre

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE 1 2 3 4 Développer sa posture managériale : s affirmer dans tous les rôles de manager Définition du rôle et fonction du manager : donner du sens, épauler, accompagner, écouter... Encadrer plus efficacement

Plus en détail

Ecole de Devoirs de Viroinval. Projet Pédagogique

Ecole de Devoirs de Viroinval. Projet Pédagogique Ecole de Devoirs de Viroinval Projet Pédagogique INFORMATION D ORDRE GENERAL Type d accueil organisé : L Ecole de Devoirs de Viroinval a été créée pour offrir aux enfants de la Commune un soutien scolaire

Plus en détail

Nous pouvons donc prétendre par expérience que les vacances peuvent être utilisées comme outil social au service de l insertion.

Nous pouvons donc prétendre par expérience que les vacances peuvent être utilisées comme outil social au service de l insertion. Le projet «partir en vacances» est né en janvier 2010 suite à un appel à projet lancé par l association Vacances Ouvertes. Cette réponse nous a permis d accompagner des familles en grande difficulté sociale

Plus en détail

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD)

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Le Cercle de c oopération des organisations non g ouvernementales de développement La Plateforme éducation à l environnement et au développement durable

Plus en détail

B. Charte, règlements, sanctions, encadrement

B. Charte, règlements, sanctions, encadrement B. Charte, règlements, sanctions, encadrement «le futur citoyen n a pas seulement à apprendre à obéir à la loi mais aussi à la faire avec les autres. Dès lors, du coté de l élève, il ne s agit pas de se

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Synthèse de quelques éléments d observation

CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Synthèse de quelques éléments d observation CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Synthèse de quelques éléments d observation Marc Thiébaud Septembre 2002 Remarque préliminaire Cette synthèse

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 MAÎTRISER LES LANGAGES INTRODUCTION Maîtriser c est dominer. A l école maternelle, il est encore prématuré de parler de maîtrise. C est la raison pour laquelle

Plus en détail

IFIP Conseil. «Une formation opérationnelle des agents de terrain en relation sociale de proximité avec les habitants pour» :

IFIP Conseil. «Une formation opérationnelle des agents de terrain en relation sociale de proximité avec les habitants pour» : FORMATION : MIEUX GERER LES RELATIONS AUX HABITANTS Finalité de la formation : Réduire le stress. Communiquer et gérer les relations, anticiper. Agir de manière appropriée lors des situations délicates

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1 Grille rentrée 2010 / 11 GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU / = Palier 1 Depuis 2006, le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues) a été adopté dans les programmes de Langues

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

Z Animateurs de processus

Z Animateurs de processus FORMATION des Z Animateurs de processus 16 jours pour développer votre posture et acquérir les outils nécessaires à l animation agile de groupe Intervenants certifiés : AT, MBTI, Méthodes Agiles P I E

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE (TAP) SAINT JEAN DE FOS

PROJET PEDAGOGIQUE (TAP) SAINT JEAN DE FOS PROJET PEDAGOGIQUE TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES (TAP) SAINT JEAN DE FOS ANNEE 2014-2015 Contact : Juliette VIALA, Coordinatrice TAP Adresse : 20 rue des écoles laïques 34150 SAINT JEAN DE FOS Courriel

Plus en détail