De l'école du chemin Vert à l'école du 31-Décembre 1868 à 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "De l'école du chemin Vert à l'école du 31-Décembre 1868 à 2013"

Transcription

1 De l'école du chemin Vert à l'école du 31-Décembre 1868 à 2013 L'école du XXXI-Décembre est vieille de 144 ans, elle est très importante aux Eaux-Vives, car c'est la première école laïque* à Genève. *indépendant au niveau des conceptions religieuses Création de la Commune des Eaux-Vives en dehors des murailles de la Cité de Genève Pour faciliter l'instruction des citoyens catholiques des communes genevoises acquises en 1815, on construit des écoles James Fazy et ses partisans estimèrent qu'il fallait assurer une instruction primaire gratuite à tous les enfants de la République. L'année suivante, l'école fut séparée complètement des églises Démolition des fortifications de Genève Les Eaux-Vives deviennent la continuation de la ville de Genève Moderne.

2 : photo prise dans l'album Sel Suter : photo prise dans l'album Sel Suter Non datée: photo donnée par le centre d'iconographie de Genève : photo prise dans l'album Sel Suter à 1869 Construction de l'école du chemin Vert (31-Décembre) par les architectes: Anthony Kraft (Hotel Beau-Rivage et église Russe) et Charles Boissonas (Collège Candolle et l'édifice du CICR). Les plans définitifs de l'école ont été approuvés le 14 mars Et l'école fut inaugurée le 25 juillet Elle avait une capacité de 500 élèves, soit huit classes de 60 à 65 écoliers. Son coût total, d'environ 200'000 francs, fut pris en charge par un emprunt contracté par la commune. En outre, le logement du pasteur était provisoirement situé dans l'édifice, pour des raisons d'économie puisque l'école n'accueillait que 300 élèves à son ouverture Rapidement, il n'y a pas assez de classes. On prend le plus de pièces possibles, et surtout celle du régent* pour en faire des classes. * Professeur du XIXème et Xxème siècle L'école primaire est rendue obligatoire 1872 pour tous les enfants de 6 à 13 ans. On crée une école enfantine par Commune On prend la partie occupée par le pasteur Ferrier pour en faire deux classes. Pourtant une question se pose encore sur la rénovation de l'école: les informations que nous possédons nous disent que la salle de gym aurait été construite en 1897, et les deux ailes en ais nous avons une photo (dont la date nous est inconnue) qui montrerait l'école avec les deux ailes mais sans la salle de gym...? 1897 C'est la construction de la salle de 1897 Gymnastique à côté de l'école Agrandissement du bâtiment principal, 1903 c'est à ce moment-là qu'ont été ajoutées les deux ailes, sur les côtés pour faire 4 classes de chaque côté, donc 8 classes de plus en tout. L'école contient donc désormais 16 classes, soit le double depuis sa construction. Au commencement de la construction des écoles, elles étaient liées à la religion. Une des premières écoles laïques* fut l école du XXXI Décembre( Chemin Vert) inaugurée en On voyait les maximes* religieuses sous les toitures. Cela a fait un scandale car les parents ne voulaient pas mettre leurs enfants dans cette école. Avec le temps, elles se sont effacées (à cause de la pollution) et la polémique s'est arrêtée. * Petites phrases religieuses, munies d'une morale et d'une réflexion.

3 La commune fête les 100 ans de la Restauration (départ des troupes Napoléoniennes le 31 décembre 1813) et renomme le chemin Vert en rue du 31-Décembre : carte postale de l'école du chemin Vert qui fait aussi mention de l'ancien presbytère Fusion de la commune des Eaux-Vives avec la Ville de Genève à 1938 : Monsieur Marcel Henri Granger a fréquenté l'école du 31- Décembre. «L'école durait 6 ans à cette époque. Les alentours de l'école étaient déserts. Il y avait aussi des immeubles en face et ceux de l'angle de la rue. Les enseignants étaient bons de manière générale. Par classe, il y avait une trentaine d'élèves et 12 classes dans l'établissement. Il y avait un directeur, M. Richard qui logeait dans l'école avec son épouse et ses deux filles. Il n'y avait pas d'immigrés, du moins, on ne le savait pas, il y avait un seul élève de couleur. Il n'y avait pas des pupitres, plutôt des tables avec encrier et un banc.» M. Granger a écrit le livre «Eaux-Vives quartier de mémoire», Maïssa a pu l'interviewer et recueillir ses propos: «Je me rappelle d'une des maîtresse, Madame D'Estienne, elle avait toujours une collerette blanche, elle était très distinguée. J'ai de merveilleux souvenirs de cette époque.» 1924 : photo donnée par le centre d'iconographie de Genève : «Le préau n'était pas comme maintenant Il était plus grand mais n'avait pas de jeux. Surtout les élèves ne jouaient pas aux mêmes jeux, ils jouaient principalement aux billes ou au jeu de «il est perchant». (propos recueillis de la grande tante de Jeremy: Claire-Lise Chatelain-Besson) En avril,les émanations de gaz dues à une fissure du conduit de la cheminée du chauffage de l'école ont intoxiqué plusieurs classes. L'école a dû être fermée plusieurs jours; les élèves et les enseignants ont dû se faire soigner. Il y a eu plusieurs maladies comme des vertiges.

4 1987: juin. A. Grandchamp /Ville de Genève. No : juin. A. Grandchamp /Ville de Genève. No : 11 octobre. Fausto Pluchinotta/Ville de Genève. No Vue de l'école avec renforcement métallique sur l'aile «école des filles». Renfort sur l'aile sud-ouest de l'édifice qui présentait une faiblesse, qu'un ceinturage a temporairement résolu Rénovation de l'école: la charpente*, les ardoises, les crépis* et le clocher ont été réparés. Ils ont aussi nettoyé les inscriptions «École des filles» et «École des Garçons». Les décors des classes n'ont pas changé à part l'ajout des mezzanines. Ils ont prolongé les escaliers et ajouté un ascenseur pour suivre les normes actuelles. Le grand changement est le préau, avec moins d'arbres et doté d'un espace couvert pour les jours de pluie. L'école rénovée entre 1990 et 1993 fait apparaître les maximes à nouveau. Une dame a témoigné dans le journal GHI du 13 janvier Plus de 120 ans après, la même polémique est ranimée, la dame heurtée dans ses convictions religieuses et politiques, assurait qu'elle n'enverrait jamais ses enfants dans cette école car elle avait vu les maximes religieuses. * crépi: Enduit, projeté sur un mur non lissé * charpente: Assemblage de pièces de bois, de métal et de béton armé Aujourd'hui, il y a 148 élèves, répartis 2013 dans 7 classes, entre 18 et 23 élèves par classe. Deux autres classes sont utilisées pour l'appui et accueillir à mi-temps les élèves non-francophones du quartier. Une classe est réservée pour l'atelier du livre et un local est attribué au parascolaire. La directrice a son bureau. Sous les toits, il y a deux appartements, dont un est occupé par le RBS de l'école et sa famille : photo prise en avril par la classe de 8P du 31-Décembre.

5 Bibliographie Collectif, École du XXXI-Décembre, rue du XXX-Décembre 63, Brochure historique éditée par la Ville de Genève, juillet 1994 Collectif, Encyclopédie de Genève, tome 4 : Les institutions politiques, judiciaires et militaires, Ferrier J.-P., La commune des Eaux-Vives de sa création à sa fusion ( ), Genève Granger M., Eaux-Vives, Quartier de mémoire, Editions Cabédita, Primatesta G., Époque Contemporaine Le XIXe siècle. Vellas Christian, L'histoire de Genève, racontée par le professeur Chronos, 2008, Guichonnet Paul, Histoire de Genève (troisième édition) Sources Archives de la Ville de Genève Dossier (03.Dos.428 b et c, 03. Dos. 63a) Tribune de Genève, 13 avril 1954 et 4 mai Documentation photographique Ville de Genève Alain Grandchamp / Ville de Genève (n os et 24348) Fausto Pluchinotta / Ville de Genève ( n o ) Centre d'iconographie Genevoise les photos les plus anciennes, dont trois issues de l'album Sel Suter, Fleuriste Eaux-Vives. Les huit Maximes inscrites sur la ceinture supérieure du bâtiment : «La Crainte de Dieu est le Commencement de la Sagesse» «Aimez-vous les Uns et les Autres» «Honore ton Père et ta Mère» «Pour Dieu et la Patrie, Prie et Travaille» «Respecte la Vérité, c'est ton Honneur et le Bien d'autrui» «L'Instruction est l'ornement du Riche et la Richesse du Pauvre» «Mon Enfant, saisis L'Instruction et garde-la, car c'est la Vie» «Le Travail est une Source de Bonheur»

rue Pierre-Cornu Berck-Plage Berck Dossier IA62001345 réalisé en 2009

rue Pierre-Cornu Berck-Plage Berck Dossier IA62001345 réalisé en 2009 hôpital marin dit maison Cornu pour garçons, puis hôpital Bouville 1, puis sanatorium ou clinique orthopédique Lemaire, enfin centre de post-cure et de réadaptation fonctionnelle dit centre La Mollière

Plus en détail

Ecole de la Torchaise puis groupe scolaire Ernest-Pérochon

Ecole de la Torchaise puis groupe scolaire Ernest-Pérochon Ecole de la Torchaise puis groupe scolaire Ernest-Pérochon 20 et 24 rue Blaise-Pascal Poitiers Dossier IA86004880 réalisé en 2009 Copyrights Copyrights (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine

Plus en détail

Petit lycée, actuellement immeuble à logements et salles de classe

Petit lycée, actuellement immeuble à logements et salles de classe Petit lycée, actuellement immeuble à logements et salles de classe 8 rue Pierre-Veyrat Chambéry Dossier IA73003805 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

Protéger conserver transformer le patrimoine Habiter en ville aux XIXe et XXe siècles jeudi 18 avril 2013. David Ripoll

Protéger conserver transformer le patrimoine Habiter en ville aux XIXe et XXe siècles jeudi 18 avril 2013. David Ripoll Habiter en ville aux XIXe et XXe siècles jeudi 18 avril 2013 David Ripoll Historien de l art, licencié de l Université de Genève. Spécialisé dans l'étude de l architecture et de l urbanisme du XIX e siècle,

Plus en détail

Cinquantenaire de la Maison mère et de l Administration générale des Sœurs de la Providence à Cartierville 1962-2012. Cinquième article sur cinq

Cinquantenaire de la Maison mère et de l Administration générale des Sœurs de la Providence à Cartierville 1962-2012. Cinquième article sur cinq Cinquantenaire de la Maison mère et de l Administration générale des Sœurs de la Providence à Cartierville 1962-2012 Cinquième article sur cinq Pour terminer cette série de chroniques sur le cinquantenaire

Plus en détail

Enfants d'izieu et de la. Prison de Montluc

Enfants d'izieu et de la. Prison de Montluc Visite de la Maison de Enfants d'izieu et de la Prison de Montluc Jeudi 4 avril 2013, deux classes detroisième (soit 49 élèves) du Collège Geneviève Anthonioz de Gaulle à Cluses ont visité la prison de

Plus en détail

De l'hôtel particulier au muséum

De l'hôtel particulier au muséum De l'hôtel particulier au muséum Fiche enseignant 4ème Objectifs - Décrire une architecture, acquérir du vocabulaire spécifique - Connaître la définition et la fonction d'un hôtel particulier et de celui

Plus en détail

L ENTRÉE DES GOURMANDS OPÉRA

L ENTRÉE DES GOURMANDS OPÉRA OPÉRA Le rêve de Charles Garnier ne s est réalisé qu au III e millénaire. L Opéra a désormais son restaurant. Une adresse très contemporaine ouverte à la fois sur l animation des grands magasins et sur

Plus en détail

École Saint-Antoine Fiche technique chronologique

École Saint-Antoine Fiche technique chronologique École Saint-Antoine Fiche technique chronologique Date de fondation : 1891 Commission scolaire d origine : Municipalité scolaire Saint-Antoine de Lennoxville Adresse : 16 rue Church Architecte : J. W.

Plus en détail

École secondaire Saint-Michel Fiche technique chronologique

École secondaire Saint-Michel Fiche technique chronologique École secondaire Saint-Michel Fiche technique chronologique Dates extrêmes : 1877 (début de la Commission scolaire) 1975 (fermeture de l établissement nouvelle vocation pour le bâtiment, Centre Saint-Michel)

Plus en détail

Immeuble dit résidence Andromède

Immeuble dit résidence Andromède , Arâches-la-Frasse Flaine Forêt Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2006 Date(s) de rédaction : 2011 Cadre de l'étude : enquête thématique régionale Stations de sports

Plus en détail

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE Préavis no 7 MW le 10 mars 2000 RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant l'octroi du cautionnement solidaire de la commune à la S.A. "Manège et

Plus en détail

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE RIHET Natacha LE GUENNAN Eugénie COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE SUJET : L AGRICULTURE URBAINE ET LES POLLUTIONS Site visité : Les murs à pêches de Montreuil I- Méthodes de travail

Plus en détail

Les villages, les villes

Les villages, les villes p28-29 Les villages, les villes Notre commune compte-t-elle plus ou moins de 2 000 habitants? Si elle compte plus de 2 000 habitants, c est une ville. Si elle compte moins de 2 000 habitants, c est un

Plus en détail

Château de la Bertholière

Château de la Bertholière Château de la Bertholière la Bertholière La Bussière Dossier IA00045772 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel Auteurs Ourry Yann Désignation

Plus en détail

Repères techniques pour l observation des façades

Repères techniques pour l observation des façades Du logement à la maison individuelle : Quelques repères historiques Le concept de «maison individuelle» est étroitement lié aux politiques du logement en France. En dehors des hôtels particuliers ou des

Plus en détail

La Servante du Seigneur

La Servante du Seigneur JEAN-LOUIS FOURNIER La Servante du Seigneur STOCK J ai égaré ma fille. Je suis retourné à l endroit où je l avais laissée, elle n y était plus. J ai cherché partout. J ai fouillé les forêts, j ai sondé

Plus en détail

Comment est né noue projett

Comment est né noue projett Toumicoton Comment est né noue projett Depuis le début de cette année scolaire, je me suis montrée particulièrement attentive à tout ce qui touchait l'identité de chaque enfant: chacun est unique et chacun

Plus en détail

Analyse réhabilitation du patrimoine, Master Architecture d intérieur. La ferme Rey-Mermet à Lully

Analyse réhabilitation du patrimoine, Master Architecture d intérieur. La ferme Rey-Mermet à Lully nalyse réhabilitation du patrimoine, Master rchitecture d intérieur La ferme Rey-Mermet à Lully Re l e v é g é o g r a p h i q u e La commune de Lully est située dans le canton de Fribourg, plus précisément

Plus en détail

CREDIT D ETUDE DE CHF 100'500,-- POUR LA REFECTION DE L ECOLE DE MONTFLEURY 2

CREDIT D ETUDE DE CHF 100'500,-- POUR LA REFECTION DE L ECOLE DE MONTFLEURY 2 VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N : Définitive FIGÉE LE : 14.01.2009 Evolution

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

Histoire. Habiter à Bois-du-Luc à l époque industrielle

Histoire. Habiter à Bois-du-Luc à l époque industrielle Outil d évaluation relatif aux Socles de compétences Premier degré de l enseignement secondaire Histoire Habiter à Bois-du-Luc à l époque industrielle Dossier de l élève Nom : Prénom : Classe : P R E M

Plus en détail

Ecole de la Torchaise puis groupe scolaire Ernest-Pérochon

Ecole de la Torchaise puis groupe scolaire Ernest-Pérochon Ecole de la Torchaise puis groupe scolaire Ernest-Pérochon 20 et 24 rue Blaise-Pascal Poitiers Dossier IA86004880 réalisé en 2009 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du

Plus en détail

SÉANCE SPÉCIALE DU CONSEIL MUNICIPAL TENUE LE 11 JUILLET 2005. Est également Me Paul G. Brunet, directeur général et greffier

SÉANCE SPÉCIALE DU CONSEIL MUNICIPAL TENUE LE 11 JUILLET 2005. Est également Me Paul G. Brunet, directeur général et greffier SÉANCE SPÉCIALE DU CONSEIL MUNICIPAL TENUE LE 11 JUILLET 2005 À une séance spéciale du Conseil municipal de la Ville de Châteauguay, tenue à la salle du Conseil située au 265, boulevard D Anjou, bureau

Plus en détail

année scolaire 2015 2016

année scolaire 2015 2016 année scolaire 2015 2016 Règlement intérieur Garderies Activités ludiques Ateliers thématiques Aide aux leçons SERVICE SCOLAIRE CATEM 57, rue des brosses 69780 MIONS Tél. : 04 72 23 26 13 Horaires d'ouverture

Plus en détail

RÉSIDENCE HECTOR BERNARD. 21, Chemin des Bougnoux - 18230 SAINT-DOULCHARD Tél. : 02 48 24 52 13

RÉSIDENCE HECTOR BERNARD. 21, Chemin des Bougnoux - 18230 SAINT-DOULCHARD Tél. : 02 48 24 52 13 RÉSIDENCE HECTOR BERNARD 21, Chemin des Bougnoux - 18230 SAINT-DOULCHARD Tél. : 02 48 24 52 13 LE MOT DU MAIRE Favoriser le maintien à domicile, dans son quartier, dans sa ville, passe par la création

Plus en détail

PROJET DE RÉNOVATION DE LA SALLE DES FÊTES

PROJET DE RÉNOVATION DE LA SALLE DES FÊTES Belfort, le 11 décembre 2014 PROJET DE RÉNOVATION DE LA SALLE DES FÊTES Par Damien Meslot, Député-Maire de Belfort La Salle des Fêtes, située place de la République, va faire l objet prochainement d importants

Plus en détail

Compte Rendu GIPEM du Conseil d Ecole du 03 Novembre 2015

Compte Rendu GIPEM du Conseil d Ecole du 03 Novembre 2015 Compte Rendu GIPEM du Conseil d Ecole du 03 Novembre 2015 Présents Président Mme POLARD Représentants des Parents d'élève Pour la Municipalité Enseignantes Mme ALLAIN Mme BARTOLI Mme BELMON Mme AMELLAL

Plus en détail

Exercice 1 Complétez avec les pronoms relatifs corrects.

Exercice 1 Complétez avec les pronoms relatifs corrects. Nom : Date : Classe : Note : /60 Exercice 1 Complétez avec les pronoms relatifs corrects. 1. Les enfants, aiment le jeu, ne sont pas nécessairement de mauvais élèves. 2. Ce pays est un pays pauvre la vie

Plus en détail

parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements

parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements Provence-Alpes-Côte d'azur, Alpes-Maritimes Grasse quartier Sainte-Lorette 25 avenue Sainte-Lorette Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2008 Date(s) de rédaction : 2008

Plus en détail

Enfants de Tanzanie Pour qu un rêve devienne réalité. Projet Ecole primaire d Ilkurot

Enfants de Tanzanie Pour qu un rêve devienne réalité. Projet Ecole primaire d Ilkurot Enfants de Tanzanie Pour qu un rêve devienne réalité Projet Ecole primaire d Ilkurot Rapport d activité! Description et étapes du projet! Évolution du projet en images! Récapitulatif des dépenses et origine

Plus en détail

26 novembre 2005 : Distribution de tract Dans le centre piéton de POITIERS

26 novembre 2005 : Distribution de tract Dans le centre piéton de POITIERS 26 novembre 2005 : Distribution de tract Dans le centre piéton de POITIERS 1 Etapes de la manifestation : L autorisation : - jeudi 17 novembre 2005 : nous avons fini la première version du dossier de présentation

Plus en détail

L évolution des besoins et différentes solutions techniques

L évolution des besoins et différentes solutions techniques L évolution des besoins et différentes solutions techniques Objectifs : Identifier l évolution des besoins. Comparer, sur différents objets techniques, les solutions techniques retenues pour répondre à

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Noyon, le 29 août 2013 2013 A l occasion de la rentrée qui aura lieu le mardi 3 septembre, Patrick Deguise, Maire de Noyon, visitera certaines écoles noyonnaises pour rencontrer les

Plus en détail

La ferme Esseiva à Avry (FR)

La ferme Esseiva à Avry (FR) Analyse réhabilitation du patrimoine, Master Architecture d intérieur La ferme Esseiva à Avry (FR) Photographe : Tettamanti Re l e v é g é o g r a p h i q u e Depuis 00, fusion de la commune d Avry-sur-Matran

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil d école du mardi 09 juin 2015

Compte-rendu du Conseil d école du mardi 09 juin 2015 École maternelle Henri Trentin chemin de Pujo 31410 Lavernose-Lacasse Compte-rendu du Conseil d école du mardi 09 juin 2015 Présents : Équipe enseignante : Mme Faure (directrice), Mme Duchein, Mme Tardy,

Plus en détail

L'anglais peut s'apprendre à tout âge

L'anglais peut s'apprendre à tout âge Page 1/5 L'anglais peut s'apprendre à tout âge Photo CD VoiandpMlCNOT SPÉCIAL WEEK-END. Bernard Cudennec (photo) s'est remis sérieusement à l'anglais au Wall Street Institute d'angers il y a un an. Une

Plus en détail

Un exemple de migration contrainte pour raison politique

Un exemple de migration contrainte pour raison politique Archives départementales de l Yonne Service éducatif Programme d Histoire de Seconde : la place des Européens dans le peuplement de la Terre de l Antiquité au XIX e siècle Littérature et société : de la

Plus en détail

CAHORS. 318 rue du Président Wilson (LOT)

CAHORS. 318 rue du Président Wilson (LOT) CAHORS. 318 rue du Président Wilson (LOT) BANQUE DE FRANCE Sommaire Étude Documentation Illustrations NOTE COMPLÉMENTAIRE L'édifice n'a fait l'objet d'aucune autre étude que celle de Ghislaine Legrand

Plus en détail

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE Préavis n 5 20 avril 2009 RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant une demande de crédit d'investissement de fr. 540'000.- pour l'étude de la construction

Plus en détail

LES MUSÉES ROYAUX DES BEAUX-ARTS SE MOQUENT DU PATRIMOINE DE BRUXELLES!

LES MUSÉES ROYAUX DES BEAUX-ARTS SE MOQUENT DU PATRIMOINE DE BRUXELLES! ATELIER DE RECHERCHE ET D ACTION URBAINES Boulevard Adolphe Max, 55 1000 Bruxelles T. 02/219 33 45 F. 02/219 86 75 info@arau.org Communiqué de presse du vendredi 9 juin 2006 LES MUSÉES ROYAUX DES BEAUX-ARTS

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Des travaux au château de Voltaire!

Des travaux au château de Voltaire! Des travaux au château de Voltaire! La chapelle du château en restauration Newsletter 1 Mars/Avril 2013 Le domaine de Voltaire fait peau neuve! Après deux ans d étude du projet de restauration du château,

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

Les études préalables

Les études préalables Les études préalables Décidée dès 2001, la rénovation a fait l objet de trois ans de consultations et d études préalables. Le programme technique détaillé a été approuvé par le Conseil municipal de janvier

Plus en détail

Bureau des Finances dit Hôtel des Fermes

Bureau des Finances dit Hôtel des Fermes , Trévoux 7, 9 rue du Gouvernement de Dombes Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 1991 Date(s) de rédaction : 1997 Cadre de l'étude : inventaire topographique Degré d'étude

Plus en détail

La réhabilitation du quartier, une histoire en cours

La réhabilitation du quartier, une histoire en cours ROCHAMBEAU 1 La réhabilitation du quartier, une histoire en cours L opération de reconquête urbaine qui doit être conduite dans le quartier Rochambeau succédera, dans le temps, à la construction du nouveau

Plus en détail

Se retirer en solitude

Se retirer en solitude N 146 Mars Avril 2015 Abonnement + cotisation : 15 (5 numéros / an) Fr. Laurent Bouillet 49, rue Saint Hélier ; 35000 Rennes Port : 06/78/92/52/34 Fax : 02/99/30/59/72 Mail : mouvfoietpriere@yahoo.fr Sœur

Plus en détail

La Direction des Archives Départementales

La Direction des Archives Départementales DIRECTION DES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SEINE-MARITIME La Direction des Archives Départementales Bilan d activités 2011 MISSIONS ET OBJECTIFS La Direction des Archives départementales de la Seine-Maritime

Plus en détail

REFERENCES & PRESENTATION DE L AGENCE

REFERENCES & PRESENTATION DE L AGENCE REFERENCES & PRESENTATION DE L AGENCE SARL Frédéric MAURET Architecte du Patrimoine 11 rue Marceau 44000 NANTES T. 06 98 98 66 44 - fmauret@free.fr SARL Frédéric MAURET, Architecte du Patrimoine PATRIMOINE

Plus en détail

Les maisons haut de gamme UNE VOCATION. Une présentation de

Les maisons haut de gamme UNE VOCATION. Une présentation de Les maisons haut de gamme UNE VOCATION Une présentation de PUBLIREPORTAGE PAR LOUISE BOUCHARD PHOTOS: STÉPHANE DUMAIS Fière d avoir été choisie comme partenaire par la Corporation Proment promoteur du

Plus en détail

Accueil de Loisirs de EMLINGEN

Accueil de Loisirs de EMLINGEN Accueil de Loisirs de EMLINGEN L Accueil de Loisirs périscolaire de Emlingen a démarré à la rentrée de septembre 2015 et regroupe 6 communes partenaires : Emlingen, Obermorschwiller, Tagsdorf, Heiwiller,

Plus en détail

Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015. Rapport de mission. Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi

Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015. Rapport de mission. Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015 Rapport de mission Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi Je m appelle Annabelle, j ai 21 ans et je viens de terminer une licence LEA. J ai choisi d effectuer

Plus en détail

Les petits parisiens. Alexandre, Aléxis, Alma, Amaya, Désiré, Gabrielle, Hanna, Kian, Prune, Ruben, Victor, Virgile

Les petits parisiens. Alexandre, Aléxis, Alma, Amaya, Désiré, Gabrielle, Hanna, Kian, Prune, Ruben, Victor, Virgile PARIS Les petits parisiens Alexandre, Aléxis, Alma, Amaya, Désiré, Gabrielle, Hanna, Kian, Prune, Ruben, Victor, Virgile LES FAMILLES La famille de la Tour Eiffel : il y a une Tour Eiffel tordue. Il n

Plus en détail

Le Pont Adolphe à Luxembourg

Le Pont Adolphe à Luxembourg Le Pont Adolphe à Luxembourg I. HISTORIQUE Dès le démantèlement de la forteresse de Luxembourg en 1867, la Ville de Luxembourg commençait à s étendre sur le plateau Bourbon situé de l autre côté de la

Plus en détail

Fête dans les Catacombes PAUSE LECTURE FACILE. Niveau 4 - A2 SYLVIE POISSON-QUINTON

Fête dans les Catacombes PAUSE LECTURE FACILE. Niveau 4 - A2 SYLVIE POISSON-QUINTON PAUSE LECTURE FACILE Fête dans les Catacombes Niveau 4 - A2 SYLVIE POISSON-QUINTON 1 Direction de la production éditoriale : Béatrice Rego Édition : Élisabeth Fersen Marketing : Thierry Lucas Conception

Plus en détail

Sainte-Marthe: la dernière campagne de Marseille, terrain de jeu des promoteurs

Sainte-Marthe: la dernière campagne de Marseille, terrain de jeu des promoteurs ENQUÊTE Sainte-Marthe: la dernière campagne de Marseille, terrain de jeu des promoteurs 09 MARS 2014 PAR LOUISE FESSARD (MEDIAPART)) ET JEAN-FRANÇOIS POUPELIN (LE RAVI) L ancienn domaine bastidaire de

Plus en détail

Conseil Municipal du 19 mai 2015

Conseil Municipal du 19 mai 2015 Conseil Municipal du 19 mai 2015 Le dix-neuf mai deux mille quinze, à dix-huit heures trente, le conseil municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie de Roncherolles- sur- le-vivier, sous la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse : Cécile LARUELLE l cecile@c-paje.net

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse : Cécile LARUELLE l cecile@c-paje.net DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cécile LARUELLE l cecile@c-paje.net C-paje l Collectif pour la Promotion de l Animation Jeunesse Enfance rue des Prébendiers, 1 l 4020 Liège l tel : 04/223.58.71 l www.c-paje.net

Plus en détail

invitation Maison Croix-Rouge Uelzechtdall à Lorentzweiler Dîner de Gala de la section locale de Dudelange de la Croix-Rouge luxembourgeoise

invitation Maison Croix-Rouge Uelzechtdall à Lorentzweiler Dîner de Gala de la section locale de Dudelange de la Croix-Rouge luxembourgeoise Lorentzweiler Maison Croix-Rouge Uelzechtdall à Lorentzweiler Centre de Jour, Antenne d aide et de soins à domicile, Service Perspectives et Assistance sociale Conception graphique http://amandinegoineau.ultra-book.org

Plus en détail

7 58 bis Rue Professeur Ranvier

7 58 bis Rue Professeur Ranvier Pour cette nouvelle année scolaire 2015-2016, nous serons encore dispersés sur différents lieux du territoire mais nous poursuivrons nos actions et maintiendrons notre qualité d accueil et de services.

Plus en détail

ETAT DES SOURCES LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

ETAT DES SOURCES LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE ETAT DES SOURCES CONTACT VILLE DE LANDERNEAU, SERVICE DU PATRIMOINE HISTORIQUE, MEDIATHEQUE PER JAKEZ HELIAS, ROUTE DE LA PETITE PALUD TEL : 02 98 85 76 08 MAIL

Plus en détail

DOSSIER RESTAURANT SCOLAIRE ET ALAE (Accueil de Loisirs Associé à l École) ANNÉE 2014-2015

DOSSIER RESTAURANT SCOLAIRE ET ALAE (Accueil de Loisirs Associé à l École) ANNÉE 2014-2015 DOSSIER RESTAURANT SCOLAIRE ET ALAE (Accueil de Loisirs Associé à l École) ANNÉE 2014-2015 1 ER ENFANT : INSCRIPTIONS SCOLAIRES : 2EME ENFANT : INSCRIPTIONS SCOLAIRES : DOSSIER RESTAURANT SCOLAIRE ET ALAE

Plus en détail

parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements

parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements parfumerie Sozio, actuellement immeuble à logements 25 avenue Sainte-Lorette quartier Sainte-Lorette Grasse Dossier IA06001597 réalisé en 2008 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

12 rue de l' Hôtel de Ville le Planty Buxerolles Dossier IA86004579 réalisé en 2007

12 rue de l' Hôtel de Ville le Planty Buxerolles Dossier IA86004579 réalisé en 2007 Hôtel de ville 12 rue de l' Hôtel de Ville le Planty Buxerolles Dossier IA86004579 réalisé en 2007 Copyrights Copyrights (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté

Plus en détail

Directrice générale/secrétaire-trésorière greffière : Mme Caroline Lalonde VILLE DE DANVILLE AJOURNEMENT DU 21 AOÛT 2013 ORDRE DU JOUR

Directrice générale/secrétaire-trésorière greffière : Mme Caroline Lalonde VILLE DE DANVILLE AJOURNEMENT DU 21 AOÛT 2013 ORDRE DU JOUR CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE DANVILLE PROCÈS-VERBAL d un ajournement des membres du conseil de la Ville de Danville, tenue le 21 août 2013 à 19h00, à la salle du conseil sise au 150, rue Water, Danville,

Plus en détail

Visite des grands projets de la Ville de Dudelange

Visite des grands projets de la Ville de Dudelange Visite des grands projets de la Ville de Dudelange - Lundi, 13 juillet 2015-1. Projet «Am Duerf» 2. Réaménagement des alentours de l église et rénovation de la façade 3. Nouveau Centre sportif René Hartmann

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE PUBLIQUE DE CONSULTATION DU 1 ER DÉCEMBRE 2015 CONCERNANT LE PROJET DE RÈGLEMENT SUIVANT :

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE PUBLIQUE DE CONSULTATION DU 1 ER DÉCEMBRE 2015 CONCERNANT LE PROJET DE RÈGLEMENT SUIVANT : PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE PUBLIQUE DE CONSULTATION DU 1 ER DÉCEMBRE 2015 CONCERNANT LE PROJET DE RÈGLEMENT SUIVANT : PREMIER PROJET DE RÈGLEMENT AO-308-P1 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE (1177) DE

Plus en détail

ÉCOLE. Année scolaire 2016-2017

ÉCOLE. Année scolaire 2016-2017 Année scolaire 2016-2017 ÉCOLE Dossier suivi par Loredana LEONARDI Assistante de direction Tél. 04 93 06 48 13 Fax 04 93 06 48 35 ecole@stanislas-cannes.com Objet : Demande de dossier d inscription Madame,

Plus en détail

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC Le Conseil administratif de la Ville de Genève met en consultation le projet de concept directeur de l'affichage public en Ville de Genève. Toute personne intéressée

Plus en détail

LE FONDS PATRIMONIAL. Edition 2015

LE FONDS PATRIMONIAL. Edition 2015 LE FONDS PATRIMONIAL Edition 2015 1 «Dictionnaire historique et critique» par Pierre Bayle. - 1740. 4 vol. 2 Le FONDS PATRIMONIAL de la Médiathèque de Saint-Cloud Qu est-ce qu un fonds patrimonial? L expression

Plus en détail

SOUSCRIPTION INTERNATIONALE POUR. sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène

SOUSCRIPTION INTERNATIONALE POUR. sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène SOUSCRIPTION INTERNATIONALE POUR sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène Les Domaines français de Sainte-Hélène Les Domaines français de Sainte-Hélène sont constitués de trois ensembles : la maison

Plus en détail

Monsieur le directeur de l'établissement, Vincent Rousset, Mesdames Messieurs les representants de la famille Thiollier,

Monsieur le directeur de l'établissement, Vincent Rousset, Mesdames Messieurs les representants de la famille Thiollier, Mesdames, Messieurs, les parents d'élèves, Monsieur le directeur de l'établissement, Vincent Rousset, Mesdames Messieurs les representants de la famille Thiollier, Madame Kahn, Monsieur Alexandre Chemetoff,

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Fiche pédagogique français langue étrangère

Fiche pédagogique français langue étrangère PARCOURS : Mes parents, mes grands-parents, mes frères et sœurs, quelle famille! Décrire une photo et parler de la composition de sa famille. THÈME : La famille. NIVEAU : A1 lecteur et A1 non lecteur.

Plus en détail

*** SEANCE du 22 Juin 2012 ***

*** SEANCE du 22 Juin 2012 *** *** SEANCE du 22 Juin 2012 *** L an deux mil douze, le vingt deux Juin à vingt heures, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni en session ordinaire, en nombre prescrit

Plus en détail

IMAGES DU QUARTIER DE LA PART-DIEU

IMAGES DU QUARTIER DE LA PART-DIEU Communauté urbaine de Lyon Archives du Grand Lyon ARCHIVES DE LA DIRECTION DE LA LOGISTIQUE ET DES BÂTIMENTS IMAGES DU QUARTIER DE LA PART-DIEU De la ferme de la Part Dieu à la construction de l Hôtel

Plus en détail

Tivoli Center à Neuchâtel (NE) Ancienne fabrique de chocolat Suchard

Tivoli Center à Neuchâtel (NE) Ancienne fabrique de chocolat Suchard Le présent cas illustre comment les friches industrielles peuvent être réaffectées avec succès en Suisse; il fait partie de la plateforme des friches industrielles suisses www.friches.ch. Office fédéral

Plus en détail

Archives départementales des Vosges 148 J. Fonds du lycée privé Saint-Joseph d Épinal. Répertoire numérique détaillé. établi par

Archives départementales des Vosges 148 J. Fonds du lycée privé Saint-Joseph d Épinal. Répertoire numérique détaillé. établi par Archives départementales des Vosges 148 J Fonds du lycée privé Saint-Joseph d Épinal Répertoire numérique détaillé établi par Delphine LELARGE, assistante qualifiée en conservation du patrimoine et Philippe

Plus en détail

Dossier et pièces à envoyer en deux exemplaires à votre délégué local

Dossier et pièces à envoyer en deux exemplaires à votre délégué local DOSSIER PREALABLE AU LANCEMENT D UNE CAMPAGNE DE MECENAT POPULAIRE Organisation d une souscription publique à destination des collectivités et associations www.fondation-patrimoine.com Dossier et pièces

Plus en détail

Jeu des constructions en France - Annexe 1

Jeu des constructions en France - Annexe 1 - Annexe 1 maison faite en terre, rends-toi dans la maison la plus proche, ayant le même matériau. maison sans toit, reste un tour pour le construire! maison en terre, bravo! Ce matériau utilise peu d

Plus en détail

MAISON AUX BALCONS SUSPENDUS

MAISON AUX BALCONS SUSPENDUS MAISON AUX BALCONS SUSPENDUS T 3 A R C H I T E C T U R E 3 rue Pastoret-13006 Marseille Mail : contact@t3architecture.fr http : www.t3architecture.fr FICHE TECHNIQUE Programme: Maison individuelle neuve

Plus en détail

Raison d être de l Elysée?

Raison d être de l Elysée? L Elysée Raison d être de l Elysée? Le «décret» du 12 décembre 1848 : il prévoit que le président élu au suffrage universel serait «logé aux frais de la République» (art. 62) et résiderait «au lieu où

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»?

Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»? Construis Ta Ville Où se passe «CTV»? Qu est-ce que «CTV»? Le collège Joliot-Curie est situé dans le quartier Croix Rouge à Reims. Il est en REP+ car c est un collège dans lequel les élèves ont besoin

Plus en détail

Crissier, le 5 mars 2011. Chère lectrice, cher lecteur,

Crissier, le 5 mars 2011. Chère lectrice, cher lecteur, Dossier de travail Chère lectrice, cher lecteur, Crissier, le 5 mars 2011 Notre collège n est pas vraiment en pleine nature et l idée de faire un projet sur l environnement ne coule pas de source. Depuis

Plus en détail

Département : 77 Référence : IA77000473

Département : 77 Référence : IA77000473 Département : 77 Référence : IA77000473 Aire d'étude Commune : Melun : Melun Adresse : Bancel (rue) 30 Titre courant Dénomination : institution Sainte Jeanne d'arc : école Cartographie : Lambert1 0624011

Plus en détail

QUI ES TU. Primaire : Secondaire : L ÉCOLE

QUI ES TU. Primaire : Secondaire : L ÉCOLE Le vandalisme c est briser volontairement quelque chose qui ne t appartient pas. C est un geste gratuit qui peut prendre plusieurs formes tel que feu, bris d aménagement paysager, renverses de poubelles,

Plus en détail

En septembre 2006, Soundirassane. Soundirassane Nadaradjane est né. Enthousiasmé par cette démarche, Soundirassane [France] Collections

En septembre 2006, Soundirassane. Soundirassane Nadaradjane est né. Enthousiasmé par cette démarche, Soundirassane [France] Collections 204 Chroniques I Collections I Collections Soundirassane [France] Français de Pondichéry, Soundirassane Nadaradjane arrive à Paris en août 1972. Sa valise à la main, il découvre la métropole. Préoccupé

Plus en détail

8 rue de la République rue Mulet rue du Bât-d'Argent Lyon 1er Dossier IA69003041 réalisé en 2004

8 rue de la République rue Mulet rue du Bât-d'Argent Lyon 1er Dossier IA69003041 réalisé en 2004 Banque : Lyonnaise de Banque 8 rue de la République rue Mulet rue du Bât-d'Argent Lyon 1er Dossier IA69003041 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Ceci nous permet une première approche de la ville.

Ceci nous permet une première approche de la ville. Sous la houlette de Gilbert et Annie, nous fûmes 21 à braver le mauvais temps (neige, vent fort de tempête) pour découvrir la cité prestigieuse de Calvin (16 ème s. - 17 ème s.), siège de 23 organisations

Plus en détail

Le Comptoir de Pernelle. 2 & 4 rue Pernelle à La Rochelle Restauration de 9 appartements Centre historique de La Rochelle

Le Comptoir de Pernelle. 2 & 4 rue Pernelle à La Rochelle Restauration de 9 appartements Centre historique de La Rochelle Le Comptoir de Pernelle 2 & 4 rue Pernelle à La Rochelle Restauration de 9 appartements Centre historique de La Rochelle Pernelle, au coeur de l histoire rochelaise En 1196, Alexandre Aufredy et sa femme

Plus en détail

Formant quorum sous la présidence de Mme Colette Larose. Du primaire : Mme Valérie St-Laurent Du secondaire : M. Jacques Seminaro

Formant quorum sous la présidence de Mme Colette Larose. Du primaire : Mme Valérie St-Laurent Du secondaire : M. Jacques Seminaro 1 Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil des commissaires de la Commission scolaire Marie-Victorin, tenue le 24 septembre 2013 à 20 heures à la salle Flore laurentienne située au siège social

Plus en détail

RESUME ANONYMISE DE LA DECISION

RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Paris, le 7 mai 2013 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision n MDE-2013-92 du 7 mai 2013 relative à la scolarisation en classe primaire d enfants demeurant dans des campements illicites Champ : Enfance

Plus en détail

13 place des Déportés 1944 Oyonnax Dossier IA01000573 réalisé en 2015

13 place des Déportés 1944 Oyonnax Dossier IA01000573 réalisé en 2015 Ecole primaire supérieure, puis école pratique de commerce et d'industrie, puis école nationale professionnelle, dite des matières plastiques, actuellement lycée d'enseignement général et technologique

Plus en détail

L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs

L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs Opération de mise en valeur des façades 1 L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs Sommaire Les immeubles ci-après présentés, sont donnés

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DE LA MAISON DE RETRAITE DE SAINT-SAËNS

RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DE LA MAISON DE RETRAITE DE SAINT-SAËNS RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DE LA MAISON DE RETRAITE DE SAINT-SAËNS Rapport d observations définitives de la Chambre régionale des comptes de Haute-Normandie sur la gestion de la

Plus en détail

Quel avenir pour la ferme de Clastre?

Quel avenir pour la ferme de Clastre? Quel avenir pour la ferme de Clastre? Association LIGER Lundi 29 octobre 2012 Sainte-Eulalie SOMMAIRE I. Rappel de notre ambition et de nos enjeux II. La ferme de Clastre : 2010 2012 1. Un nouveau faîtage

Plus en détail