Discovering Hidden Value

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Discovering Hidden Value"

Transcription

1 Discovering Hidden Value A la découverte de la valeur cachée Consultation pour les Opérations de Forage Proposées en Offshore Marocain 2013

2 Qui est Cairn Energy? Cairn est une société de pétrole et de gaz basée à Edimbourg, en Ecosse. Cairn a des intérêts le long de la marge atlantique (qui inclut l Afrique du Nord, le Groënland et l Irlande), la Méditerranée et le Royaume-Uni & la Norvège. Cairn a découvert du pétrole et du gaz dans le monde entier, particulièrement en Inde et en Asie du sud-est. Cairn a commencé ses travaux au Maroc en Edimbourg Maroc 2

3 Informations sur le pétrole et le gaz Le pétrole et le gaz se forment à partir des restes de plantes et d animaux de très petite taille qui vivaient il y a de nombreuses années. Le pétrole et le gaz peuvent être trouvés dans les formations rocheuses au-dessous du fond océanique (en mer /offshore) ou de la surface terrestre (à terre/onshore). Ces formations rocheuses sont souvent difficiles à trouver. Forer des puits dans la subsurface, onshore et offshore, est le seul moyen pour confirmer la présence de pétrole et de gaz. Les sociétés d exploration de pétrole et de gaz passent de nombreuses années à chercher des zones avant le forage des puits. Les études sismiques (utilisant les ondes sonores) constituent la meilleure forme de recherche utilisée dans le monde entier, pour chercher les hydrocarbures. Gaz Pétrole Pétrole Gaz 3

4 OCTROI DE LICENCE Comment on découvre le pétrole et le gaz Le processus d exploration, de développement et de production dure très longtemps (en général une période pouvant s étendre jusqu à 20 ans à partir du début des activités d exploration jusqu à la découverte du pétrole). Les études sismiques utilisent les ondes sismiques pour créer une image des couches rocheuses de la subsurface ceci aide à identifier les zones où le pétrole et le gaz pourraient être présents. De nombreux puits peuvent être forés pour tester si le pétrole ou le gaz existent. Si le pétrole ou gaz existent, d autres puits seront forés pour voir s il y a assez de pétrole et de gaz à produire commercialement. EXPLORATION SISMIQUE ETUDE DU SITE FORAGE D EXPLORATION FORAGE D ÉVALUATION DÉVELOPPEMENT PRODUCTION DÉCLASSEMENT 3-5 ANNÉES 4-10 ANNÉES 1-7 ANNÉES ANNÉES PÉRIODE ESTIMATIVE 4

5 Le forage offshore Des bateaux spécialement conçus appelés unité mobile de forage au large (MODUs) sont utilisés pour forer audessous du fond océanique Les MODUs peuvent être spécialement conçus comme plates-formes ou bâteaux Les plates-formes de forage ont soit des jambes qui se prolongent dans le fond océanique ou elles se reposent sur des pontons qui sont remplis d eau pour minimiser les effets des ondes Un bâteau de forage est un navire spécialement équipé d un appareillage pour le forage L outil de forage est baissé du MODU au fond océanique pour couper la subsurface des couches rocheuses. Les déblais de forage retournent à la surface à travers la tige de forage creuse Des spécialistes examinent donc les déblais récupérés pour voir s ils contiennent des indications de pétrole et de gaz Fond océanique Pétrole Gaz 5

6 Le pétrole et le gaz au Maroc Le forage d exploration a commencé au Maroc dans les années 20 du siècle dernier. 32 puits ont été forés en offshore marocain jusqu à présent. Il y a un intérêt croissant de l industrie mondiale au Maroc dont on estime qu il y a un fort potentiel en pétrole et en gaz. Si le pétrole est découvert au Maroc, il fournira au pays et à sa population ses besoins énergétiques ainsi que de l emploi et des bénéfices économiques. Cependant, il n y a aucune garantie que Cairn ou toute autre société pétrolière et gazière trouvera du pétrole au Maroc. Les sociétés de pétrole et de gaz opèrent au Maroc à l invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et son gouvernement pour le bénéfice du pays. 6

7 Cairn au Maroc Cairn opère au Maroc en partenariat avec l Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM). Le gouvernement marocain a octroyé à Cairn l accès pour explorer six blocs en offshore. Foum Draa Blocs 1-3 Juby Maritime Blocs I-III Cairn a établi un bureau à Rabat. Cairn travaille constamment et étroitement avec le gouvernement marocain, ONHYM et les communautés locales. Rabat Casablanca Safi Essaouira Blocs Juby Maritime I-III Blocs Foum Draa1-3 Agadir Tarhjicht Tan-Tan Tarfaya 7

8 Cairn à Foum Draa En 2012, Cairn a acquis un intérêt dans les blocs 1-3 Foum Draa en offshore marocain. Avec 50% d intérêt Cairn opérera ces blocs aux côtés de ses partenaires: Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONYHM) 25% San Leon Energy 14.2 % Serica Energy 8.3% Longreach Oil & Gas 2.5 % Les blocs sont: Situés en offshore à 120 km du sud marocain. A une profondeur d eau de 500-2,000 m. Couvrent une surface de ~ 3,300km². A présent Cairn a planifié le forage de deux puits d exploration dans les blocs Foum Draa en Les puits seront seulement forés après: Que toutes les approbations nécessaires du gouvernement marocain soient reçues. Réunions et discussions avec les autorités. La mise en place de nombreuses conditions strictes d hygiène, de sécurité et d environnement. L approbation du Comité National Marocain sur les études des Impacts Environnementaux. 8

9 Cairn à Juby Maritime En août 2012, Cairn a acquis la société britannique Nautical Petroleum plc. A travers cette acquisition Cairn a aussi acquis un interêt aux blocs I-III Juby Maritime en offshore marocain. Avec un intérêt de 37.5%, Cairn opérera ces blocs avec ses partenaires: Ofiice National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) 25% Genel Energy plc 37.5 % Les blocs sont: Situés à 60 km offshore de la marge atlantique du Maroc. Dans une profondeur d eau de 100-1,500m. Couvrent une surface de ~ 5,600km². A présent Cairn a planifié le forage de deux puits d exploration dans les blocs Juby Maritime en Les puits seront seulement forés après: Que toutes les approbations nécessaires du gouvernement marocain soient reçues. Réunions et discussions avec les autorités. La mise en place de nombreuses conditions strictes d hygiène, de sécurité et d environnement. L approbation du Comité National Marocain sur les études des Impacts Environnementaux. 9

10 Qu est-ce qui se passe avant le début du forage? Cairn étudiera comment l activité de forage peut affecter les communautés locales et l environnement. Cairn mènera une évaluation pour identifier tout impact environnemental et social (appelée Evaluation de l Impact Social et Environnemental EISE ). L EISE sera: Sujet d une consultation publique. Informée à travers la consultation avec les parties prenantes clés. Evaluée par le Comité National des Etudes de l Impact sur l Environnement. Consultation pour le forage proposé Opérations Offshore Sénégal, Septembre

11 Processus d approbation ESIE SOUMISSION DE NOTIFICATION DU PROJET ET DEMANDE D ENQUETE PUBLIQUE PROCESSUS D ENQUETE PUBLIQUE ETUDE ESIE SOUMISSION DU RAPPORT EIE RAPPORT DE COMMISSION D ENQUETE PUBLIQUE REVISION PAR LE COMITE NATIONAL AUTORISATION PAR LE MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT APPROBATION DE FORAGE 11

12 A quoi faut-il s attendre durant le forage? Le forage s effectuera sur un grand vaisseau appelé Unité Mobile de Forage Offshore (MODU). A bord du MODU, il y aura un équipage qualifié et spécialement formé. Chaque mois, l équipage changera. L équipage sera transféré au MODU du Maroc en offshore par hélicoptère. Un certain nombre de vaisseaux seront localisés en océan pour soutenir le MODU. Les vaisseaux de soutien: Approvisionneront le MODU avec nourriture et autres nécessités. garderont les 500 m de sécurité autour du MODU. assureront le soutien d urgence. 12

13 Hygiène, Sécurité, Environnement Les priorités de Cairn sont: La sécurité des gens et l environnement La prévention de blessures et d accidents 13

14 Hygiène et sécurité Pour Cairn, les objectifs principaux de prévention d incidents sont: L utilisation d équipement ultramoderne de haute spécification. Des procédures opérationnelles robustes. Des plans rigoureux d entretien et d inspection. Un personnel et des entrepreneurs formés et compétents. Cairn a une expérience considérable dans le forage des puits en offshore et ceci dans une grande variété de profondeurs d eau. Cairn possède des plans d urgence détaillés. 14

15 Environnement Cairn est engagée à éviter ou réduire les impacts sur l environnement. Cairn mène des études environnementales détaillées dans les régions où elle opère. Cairn utilise des produits chimiques avec le plus faible impact et cherche constamment à s améliorer. Cairn développe des plans de gestion des déchets. Les études de Cairn incluent des travaux sur : La compréhension de la nature de l environnement marin et du fond océanique. La compréhension du niveau de bruit provenant des activités de Cairn. Cairn est concentrée sur la prévention des déversements de pétrole. Bien qu il soit peu probable qu un déversement majeur d hydrocarbures se produise, Cairn a développé un plan pour faire face à un tel déversement. 15

16 Le Contrôle de Gestion des Risques Contrôle de Gestion Risque Une courte période d activité de forage (<3 mois). Zone d exclusion autour du MODU (500 mètres) gardée par les bateaux de soutien. Dérangement d autres utilisateurs de la mer. MODU et vaisseaux de soutien équipés des systèmes nécessaires de navigation et de communication. Etudes de sites menées avant le forage pour identifier toutes sensibilités du fond océanique. Les systèmes d emplacement dynamique minimisent l utilisation des ancres. perturbations du fond océanique et des populations benthiques. Modélisation et minimisation des déchets de déblais Le contrôle des opérations d aviation sur les zones sensibles Le contrôle des opérations marines (vitesse de vaisseau et changement de direction soudain) Dérangement des oiseaux et de la vie marine dû au bruit et à la lumière. Le contrôle de consommation du carburant Une sélection rigoureuse des produits chimiques pour les opérations prévues. Emissions, déversements et déchets. Le contrôle strict sur la qualité des déversements en milieu marin. Minimisation, ségrégation des déchets et leur élimination onshore en toute sécurité Travailler avec les autorités portuaires pour identifier toute congestion possible L utilisation d infrastructures et de ressources locales Optimiser les opportunités pour les entreprises locales et la main d œuvre qualifiée Un petit nombre d effectifs permanents onshore Des routes de transit bien organisées et définies pour le personnel offshore L influx de travailleurs étrangers proposées en Offshore marocain,

17 Le Contrôle de Gestion des Risques Contrôle de Gestion Risque L utilisation de produits chimiques avec l impact environnemental le plus faible (tout en assurant que la sécurité et l opérabilité ne sont pas compromises). Le contrôle strict sur le stockage, l utilisation et le déversement des produits chimiques. Déversement accidentel de produits chimiques Avis aux autorités compétentes maritimes et de pêche concernant les activités prévues. Vaisseau de soutien pour maintenir la zone d exclusion autour du MODU de façon permanente. Contrôles de navigation et de communication à bord des vaisseaux pour éviter les collisions et les échouements. Une collision accidentelle de vaisseaux ou un incident de ravitaillement en carburant peuvent aboutir à un déversement en hydrocarbures. Contrôle strict des opérations de ravitaillement en carburant vaisseau-à-vaisseau en mer Evaluation indépendante d ingénierie et conception de puits. Essais d équipement. Perte de contrôle de puits peut causer le déversement d hydrocarbures. Mesures robustes de contrôle de puits. Développement d options de contrôle de puits en surface y compris la conception des dispositifs pour puits de secours et rebouchage. Préparation d urgence et plan d intervention en cas de déversement d hydrocarbures. Equipements et ressources disponibles sur place en matière d intervention en cas de déversement d hydrocarbures pendant la durée de toute les activités offshore. Ressources supplémentaires disponibles sur place dans les 24 heures. 17

18 Sommaire Cairn a commencé à travailler au Maroc en Cairn opère au Maroc à l invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et son gouvernement. Cairn travaillera étroitement avec le gouvernement marocain, ONHYM et les communautés locales. La premiere priorite de Cairn quelque soit l endroit où elle opère est la sécurité des gens et de l environnement. 18

UNE PRÉSENTATION DE CAIRN AU SÉNÉGAL CAIRN ENERGY PLC SÉNÉGAL CRÉATION DE VALEUR À PARTIR DE LA DÉCOUVERTE ET DU DÉVELOPPEMENT

UNE PRÉSENTATION DE CAIRN AU SÉNÉGAL CAIRN ENERGY PLC SÉNÉGAL CRÉATION DE VALEUR À PARTIR DE LA DÉCOUVERTE ET DU DÉVELOPPEMENT CAIRN ENERGY PLC SÉNÉGAL UNE PRÉSENTATION DE CAIRN AU SÉNÉGAL CRÉATION DE VALEUR À PARTIR DE LA DÉCOUVERTE ET DU DÉVELOPPEMENT Au Sénégal, Cairn opère à travers Capricorn Senegal Limited qui est une filiale

Plus en détail

Swire Oilfield Services propose les meilleures solutions aux différents acteurs de l industrie pétrolière. Etant membre du Groupe Swire, notre offre

Swire Oilfield Services propose les meilleures solutions aux différents acteurs de l industrie pétrolière. Etant membre du Groupe Swire, notre offre Nos services Swire Oilfield Services propose les meilleures solutions aux différents acteurs de l industrie pétrolière. Etant membre du Groupe Swire, notre offre de services est à la fois internationale

Plus en détail

LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM

LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM UNE PRÉSENCE GLOBALE, UNE EXPERTISE LOCALE EUROPE MEDITERRANEE MOYEN-ORIENT 83% d effectifs locaux AMERIQUES 89% d effectifs locaux ASIE 79% d effectifs

Plus en détail

FICHE DOCUMENTAIRE IFM n 3/12

FICHE DOCUMENTAIRE IFM n 3/12 Comité de Toulon Provence Toulon, 5 mars 2012 FICHE DOCUMENTAIRE IFM n 3/12 Objet : Préambule -o- La dernière réunion de la Convention de Barcelone sur la protection de la Méditerranée, à Paris en février

Plus en détail

Compte-rendu du débat INERIS Société civile

Compte-rendu du débat INERIS Société civile Compte-rendu du débat INERIS Société civile Exploration et exploitation des hydrocarbures : enseignements de l accidentologie 19 mai 2015 Page 1 sur 10 Sommaire Liste des participants... 3 Contexte...

Plus en détail

MOROCCO OIL & GAS SUMMIT ***** Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

MOROCCO OIL & GAS SUMMIT ***** Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement MOROCCO OIL & GAS SUMMIT ***** Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Marrakech: 7 mai 2014 Messieurs les Ministres, Excellences, Messieurs

Plus en détail

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014.

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014. UNITED NATIONS EP UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4 United Nations Environment Programme Distr.: Restricted 17 March 2014 Original: French 11è Réunion de la Conférence des Parties de la Convention pour la

Plus en détail

Projet Nador West Med

Projet Nador West Med ROYAUME DU MAROC Projet Nador West Med NOTE DE PRESENTATION SOMMAIRE Mai 2014 Sommaire EXECUTIVE SUMMARY 3 PARTIE I - PRESENTATION GENERALE DU PROJET NWM 5 1. Positionnement stratégique du Projet 2. Composantes

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

Je suis optimiste quant aux futurs résultats de l exploration de l important potentiel de la Mauritanie,

Je suis optimiste quant aux futurs résultats de l exploration de l important potentiel de la Mauritanie, 1er octobre 2013 PA / 10 ENTRETIEN Je suis optimiste quant aux futurs résultats de l exploration de l important potentiel de la Mauritanie, déclare au PA Saad Cheikh Saad Bouh, directeur général de la

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

Louis Dreyfus Armateurs. Un armateur innovant

Louis Dreyfus Armateurs. Un armateur innovant Louis Dreyfus Armateurs Un armateur innovant diversifié et VRACS SECS & LOGISTIQUE SERVICES INDUSTRIELS OFFSHORE LIGNES REGULIERES marine présent dans le monde entier. Présent dans 15 pays, sur tous les

Plus en détail

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES Distribution: Générale CMS PNUE/CMS/Résolution 11.27 Français Original: Anglais ÉNERGIE RENOUVELABLE ET ESPÈCES MIGRATRICES Adoptée par la Conférence des Parties

Plus en détail

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes 2010 Rapport du commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes AUTOMNE Chapitre 1 Les déversements de pétrole provenant de navires Bureau du vérificateur général du

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs.

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Niveaux : quatrième, troisième, seconde et première S. Matériel : 2 capteurs piézométriques, Logiciel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Leader européen indépendant dans le stockage de produits liquides

DOSSIER DE PRESSE. Leader européen indépendant dans le stockage de produits liquides DOSSIER DE PRESSE Leader européen indépendant dans le stockage de produits liquides 2013 Rubis Terminal Leader européen indépendant dans le stockage de produits liquides Créé en 1877, RUBIS TERMINAL, filiale

Plus en détail

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1 Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national Casablanca, 15 Mars 2010 1 UNE PROMOTION COHERENTE DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE

Plus en détail

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Avec plus de 50 ans d expérience dans le secteur gazier, eni est l un des premiers opérateurs de gaz naturel en Europe, où elle

Plus en détail

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Depuis la création de Syngenta en 2000, nous avons accordé la plus haute importance à la santé, à la sécurité et à l environnement (SSE) ainsi qu

Plus en détail

ANNEXE 1. Présentation Les systèmes et réseaux européens d échange de données relatives au trafic maritime

ANNEXE 1. Présentation Les systèmes et réseaux européens d échange de données relatives au trafic maritime ANNEXE 1 Présentation Les systèmes et réseaux européens d échange de données relatives au trafic maritime 1. Introduction En permanence, plus de 20000 navires marchands sillonnent les mers européennes.

Plus en détail

La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc

La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc Ahmed LOTFI Directeur du Cabinet de conseils LA-SKILLS sarl au Casablanca, 17 septembre 2015 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre Le soutien à la culture dans les pays où elle opère et le lien avec les traditions et les communautés locales sont un trait distinctif d eni : l importance du

Plus en détail

Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports?

Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports? Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports? Le regard de Gazprom Marketing and Trading France 29 octobre 2014 Sommaire 1. Les atouts du GNV pour les transitions énergétiques

Plus en détail

CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT DE TULLOW OIL

CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT DE TULLOW OIL CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT DE TULLOW OIL Que vous soyez un fournisseur international à la recherche d'opportunités dans les pays où nous sommes en activité ou un fournisseur local, nous vous invitons à

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

Solutions complètes de vidéosurveillance. au secteur pétrolier et gazier

Solutions complètes de vidéosurveillance. au secteur pétrolier et gazier Solutions complètes de vidéosurveillance sur IP destinées au secteur pétrolier et gazier La solution vidéo sur IP d IndigoVision a révolutionné les opérations. Elle nous permet de couvrir des zones éloignées

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2621 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 122 110 22 30 mai juin 2009 2015 S o m m a i r e Règlement grand-ducal

Plus en détail

TECHNOLOGIES pour le PÉTROLE, OIL GAS CHEMICAL

TECHNOLOGIES pour le PÉTROLE, OIL GAS CHEMICAL TECHNOLOGIES pour le PÉTROLE, le GAZ ET la CHIMIE OIL GAS CHEMICAL Solutions Norgren pour le pétrole, le gaz et la chimie SÉCURITÉ, FIABILITÉ ET BON RAPPORT COÛT/EFFICACITÉ Les produits Norgren pour l

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

Neuve-et-Labrador. stratégique (EES) Canada-Newfoundland and Labrador Offshore Petroleum Board

Neuve-et-Labrador. stratégique (EES) Canada-Newfoundland and Labrador Offshore Petroleum Board Secteur extracôtier de l Ouest de Terre- Neuve-et-Labrador Le point sur l évaluation environnementale stratégique (EES) Contexte de l EES L Office mène des EES dans le cadre du processus d octroi de droits

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 21 Janvier 2013 Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les étu environnementales

Plus en détail

LA STRATEGIE CARBONE DU GROUPE OCP Saïd Mouline Conseiller du Président CONFERENCE NATIONALE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES AU MAROC: DEFIS ET OPPORTUNITES RABAT, 11-12 février 2009 50% des réserves du Monde

Plus en détail

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Présenté par : Joël Leblond et Martin Loiselle 19 novembre 2010 Plan de la présentation Introduction Objectifs des Rendez-vous de l énergie Constats nationaux

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE Contrat programme 2010-2015 entre l Etat et le secteur privé, signé en avril 2010, sous la Présidence Effective de Sa Majesté le Roi

Plus en détail

Terminal d approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal

Terminal d approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal Terminal d approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal Un projet stratégique pour la fiabilité et la sécurité de l approvisionnement de nos aéroports Le 9 juillet 2015 Portes ouvertes 1 Deuxième

Plus en détail

et la promotion de l action en faveur du climat

et la promotion de l action en faveur du climat La Banque européenne d investissement et la promotion de l action en faveur du climat Les changements climatiques constituent l une des principales menaces d un point de vue environnemental, social et

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Recherche & Développement MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Préparer l avenir énergétique Dans un contexte

Plus en détail

Description de projet - Forage d un puits d exploration - Gisement de Old-Harry PP 1105

Description de projet - Forage d un puits d exploration - Gisement de Old-Harry PP 1105 Description de projet - Forage d un puits d exploration - Gisement de Old-Harry PP 1105 Février 2011 Rev.0 Description de projet Forage d exploration - Gisement de Table des Matières 1.0 INTRODUCTION...

Plus en détail

Ingénierie du stockage souterrain de Gaz Naturel. Jacques GRAPPE, GEOSTOCK

Ingénierie du stockage souterrain de Gaz Naturel. Jacques GRAPPE, GEOSTOCK Ingénierie du stockage souterrain de Gaz Naturel Jacques GRAPPE, GEOSTOCK Ingénierie du stockage souterrain de gaz naturel: aujourd hui et demain 1. Généralités 2. Les principales composantes d un stockage

Plus en détail

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011 PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS Avril 2011 1 Mise en place d un cadre législatif et réglementaire L instauration par la Loi 15-02 de: l obligation d exercice des activités portuaires dans

Plus en détail

Recommandation M96-04 du Bureau (le 25 avril 1996)

Recommandation M96-04 du Bureau (le 25 avril 1996) RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ MARITIME M96-04 NORMES DE CONSTRUCTION ET INSPECTION PAR TRANSPORTS CANADA Introduction Le 11 août 1993, le Tan

Plus en détail

8 ème Forum germano-africain de l Energie Hambourg Lundi 14 avril 2014

8 ème Forum germano-africain de l Energie Hambourg Lundi 14 avril 2014 8 ème Forum germano-africain de l Energie Hambourg Lundi 14 avril 2014 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Discours 8 ème Forum germano-africain

Plus en détail

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée eni.com/fr des solutions personnalisées... une relation client dédiée Pendant toute la durée de votre contrat,

Plus en détail

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et Amérique 500 250 100 50 10 Énergie éolienne Biomasse du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Amérique du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Afrique du Nord et Golfe Inde Chine

Plus en détail

Communiqué de presse 27 mars 2014 No. 04/14

Communiqué de presse 27 mars 2014 No. 04/14 Communiqué de presse 27 mars 2014 No. 04/14 MPI Résultats 2013 - Résultat net : 196 M (dont 31 M de plus-value de cession) - Trésorerie au 31/12/2013 : 226 M, +120 M par rapport au 31/12/2012 SEPLAT Activités

Plus en détail

A propos de nous. «Ce n est pas la force, mais la persévérance, qui fait les grandes œuvres.» L expertise Venia...p2. Partenariat...

A propos de nous. «Ce n est pas la force, mais la persévérance, qui fait les grandes œuvres.» L expertise Venia...p2. Partenariat... Conseil Investissement Venia International A propos de nous «Ce n est pas la force, mais la persévérance, qui fait les grandes œuvres.» Samuel Johnson Venia International est une société d investissement

Plus en détail

QUELLES PERSPECTIVES POUR UNE MEILLEURE REPARATION

QUELLES PERSPECTIVES POUR UNE MEILLEURE REPARATION CRPMDTR110 077 B4 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin, 35700 RENNES - FR Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax :

Plus en détail

Global Risk Consulting

Global Risk Consulting Allianz Global Corporate & Specialty Global Risk Consulting Gestion mondiale et sur mesure des risques par Allianz Risk Consulting Répartis dans 24 pays autour du monde, les ingénieurs d Allianz Risk Consulting

Plus en détail

INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE PAYS-BAS

INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE PAYS-BAS INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE PAYS-BAS Services fournis à tous les maillons de la chaîne de valeur X Reconversion (professionnelle) Promotion des exportations Installations

Plus en détail

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés L identification de votre système En vertu du nouveau Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers

Plus en détail

Phase de revenus initiaux du projet de Mary River Audiences finales Parcs Canada

Phase de revenus initiaux du projet de Mary River Audiences finales Parcs Canada Phase de revenus initiaux du projet de Mary River Audiences finales Parcs Canada Participation de Parcs Canada à l examen de la proposition concernant la phase de revenus initiaux du projet de Mary River

Plus en détail

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE RELEVÉ DES S ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE Nomenclature générale des codes de transactions à produire par les Déclarants Directs Généraux Pour application à compter du 1 er juillet 2012 15 décembre

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DES OPTIONS DE GESTION Aire Marine Protégée envisagée de Barra Fan et du mont sous-marin de la Terrasse des Hébrides

DÉVELOPPEMENT DES OPTIONS DE GESTION Aire Marine Protégée envisagée de Barra Fan et du mont sous-marin de la Terrasse des Hébrides DÉVELOPPEMENT DES OPTIONS DE GESTION Aire Marine Protégée envisagée de Barra Fan et du mont sous-marin de la Terrasse des Hébrides Un réseau d'aires Marines Protégées (AMP) est actuellement mis en place

Plus en détail

AF 2014-2015. Secteur. Titre. Comité. multimédia et récepteurs. Luminaires. nucléaires. Aspects systèmes Réseaux industriels

AF 2014-2015. Secteur. Titre. Comité. multimédia et récepteurs. Luminaires. nucléaires. Aspects systèmes Réseaux industriels Demandes approuvées au regard du CAN-P-2018 AF 2014-2015 Comité CEI/CISPR/A CEI/CISPR/I CEI/SC17A CEI/SC31G CEI/SC31J CEI/SC34D CEI/SC45A CEI/SC45B CEI/SC62A Titre Mesures des perturbations radioélectriques

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD Désenclavement nordique du pétrole par un jumelage éolien - micrognl

Plus en détail

COMMITTED TO BETTERENERGY. TransparenceFinancière2015 L exempledetotalaugabon (Données2014)

COMMITTED TO BETTERENERGY. TransparenceFinancière2015 L exempledetotalaugabon (Données2014) COMMITTED TO BETTERENERGY TransparenceFinancière2015 L exempledetotalaugabon (Données2014) Le cadre contractuel de l activité de Total au Gabon Total est présent en exploration production au Gabon à travers

Plus en détail

Transport maritime courte distance

Transport maritime courte distance Transport maritime courte distance Nicole Trépanier ZIP Ville-Marie Stratégies Saint-Laurent Longueuil - 7 juin 2006 Armateurs du Saint-Laurent 19 membres actifs (transporteurs maritimes) 55 membres associés

Plus en détail

Comparaison avec quelques sources d'énergie : Les systèmes non thermodynamiques : Comparaison avec le photovoltaïque : Comparaison avec l'éolien :

Comparaison avec quelques sources d'énergie : Les systèmes non thermodynamiques : Comparaison avec le photovoltaïque : Comparaison avec l'éolien : Comparaison avec quelques sources d'énergie : Toutes les énergies renouvelables ont pour origine l énergie solaire, mais elle est sous une forme de plus en plus dégradée et de moins en moins dense, par

Plus en détail

CHOISISSEZ LA SéCURITé ET LA PERFORMANCE POUR L EXPLOITATION DE VOS CENTRALES

CHOISISSEZ LA SéCURITé ET LA PERFORMANCE POUR L EXPLOITATION DE VOS CENTRALES CHOISISSEZ LA SéCURITé ET LA PERFORMANCE POUR L EXPLOITATION DE VOS CENTRALES EDF EN SERVICES, VOTRE PARTENAIRE POUR L EXPLOITATION-MAINTENANCE DES CENTRALES éoliennes ET SOLAIRES SUPERVISION 24H/24 +

Plus en détail

Le meilleur moyen de communication au Canada?

Le meilleur moyen de communication au Canada? Le meilleur moyen de communication au Canada? Aperçu général Les élèves commencent par dire quel est, selon eux, le meilleur moyen de communication au Canada : routes, chemin de fer, voies navigables,

Plus en détail

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable La stratégie développement durable de Nov@log Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable Sommaire Un mot sur le partenariat Nov@log-Lucie Introduction : contexte Conséquence

Plus en détail

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité République du Sénégal Un peuple Un but Une foi - - - - - - - - - - - Ministère de l Energie ENERGIE par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité Dakar, le 10 mars 2014 CONTEXTE Important retard d

Plus en détail

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets ARTICLE 1 OBLIGATIONS GENERALES 1. La présente Annexe s'applique aux activités

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE Continuer Contents Sommaire Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Après avoir progressé en moyenne de 25% par an au cours de la dernière

Plus en détail

Contrôle des processus. Contrôle des processus Energie, gaz et pétrole SICE. Technologie leader à votre service

Contrôle des processus. Contrôle des processus Energie, gaz et pétrole SICE. Technologie leader à votre service SICE Technologie leader à votre service Ingénierie, conception et exécution de projets. Cabinet-conseil Ingénierie de base SICE réalise le support technique via ses services de consultant pour les phases

Plus en détail

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30)

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30) Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Partie II RESUME NON TECHNIQUE ETUDE D IMPACT FEVRIER 2014 RAPPORT CON/13/084/CD/V2 SOMMAIRE I PRESENTATION DU PROJET ET DE SON ENVIRONNEMENT...

Plus en détail

[Traduction du Greffe] TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER CHAMBRE SPÉCIALE. AFFAIRE No. 23

[Traduction du Greffe] TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER CHAMBRE SPÉCIALE. AFFAIRE No. 23 [Traduction du Greffe] TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER CHAMBRE SPÉCIALE AFFAIRE No. 23 DIFFÉREND RELATIF À LA DÉLIMITATION DE LA FRONTIÈRE MARITIME ENTRE LE GHANA ET LA CÔTE D IVOIRE DANS L OCÉAN

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

Expert en technologies de pointe pour applications en gaz industriel, énergie propre, GNL et hydrocarbures. www.cryostar.com

Expert en technologies de pointe pour applications en gaz industriel, énergie propre, GNL et hydrocarbures. www.cryostar.com Expert en technologies de pointe pour applications en gaz industriel, énergie propre, GNL et hydrocarbures www.cryostar.com L esprit Cryostar Leader commercial et technologique Cryostar est à la pointe

Plus en détail

Trading Faire le lien entre nos productions et nos sites de transformation et approvisionner nos clients

Trading Faire le lien entre nos productions et nos sites de transformation et approvisionner nos clients PROFIL DU GROUPE UNE MAJOR PÉTROLIÈRE AVEC UN MODÈLE INTÉGRÉ Production de pétrole et de gaz Gaz Pétrochimie Pétrole Trading Faire le lien entre nos productions et nos sites de transformation et approvisionner

Plus en détail

RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS

RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS Observation n o Observations Recommandations Chef de projet Plan d action Date d achèvement prévue 1. Gouvernance 1.1 1.2 1.3 1.4 Le Comité spécial des sous-

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement Tunisie Marie-Alexandra Veilleux Chef du Bureau de la BERD en Tunisie Sommaire 1. à la BERD 2. Les opérations de la BERD 3. 25 avril 2014 Banque

Plus en détail

Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE

Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE Points d intérêt Marché du gaz naturel comme carburant Types de gaz naturel pour véhicules et approvisionnement Technologies éprouvées Cas types et

Plus en détail

Nom de votre événement : Lieu / Pays : Nombre d éditions de votre événement : Date de votre demande d obtention de l éco-label recycling de l UCI :

Nom de votre événement : Lieu / Pays : Nombre d éditions de votre événement : Date de votre demande d obtention de l éco-label recycling de l UCI : FORMULAIRE D EVALUATION ATTRIBUTION éco-label recycling Nom de votre événement : Lieu / Pays : Nombre d éditions de votre événement : Date de votre demande d obtention de l éco-label recycling de l UCI

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

La gestion à long terme des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie. Options

La gestion à long terme des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie. Options La gestion à des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie Options Options possibles pour la gestion à 2 Option zéro ou statu quo : maintien de la situation actuelle Mise en forages profonds

Plus en détail

Les programmes européens de navigation par satellite

Les programmes européens de navigation par satellite Les programmes européens de navigation par satellite Galileo et EGNOS Autorité de surveillance du GNSS européen Une vision européenne audacieuse L Europe élabore actuellement un système global de navigation

Plus en détail

Règlement intérieur. I - Conditions générales. 1. Conditions d admission et de séjour

Règlement intérieur. I - Conditions générales. 1. Conditions d admission et de séjour MODÈLE TYPE DE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES TERRAINS DE CAMPING OU DE CARAVANAGE AINSI QUE DES PARCS RÉSIDENTIELS DE LOISIRS I - Conditions générales 1. Conditions d admission et de séjour Règlement intérieur

Plus en détail

BOURBON. F2iC Nantes, 17 juin 2015

BOURBON. F2iC Nantes, 17 juin 2015 BOURBON F2iC Nantes, 17 juin 2015 DISCLAIMER Ce document peut contenir des informations autres qu historiques qui constituent des données financières estimées à caractère prévisionnel concernant la situation

Plus en détail

EOLIEN EN MER. 17 Décembre 2012

EOLIEN EN MER. 17 Décembre 2012 EOLIEN EN MER 17 Décembre 2012 SOMMAIRE 1. Présentation du Maitre d Ouvrage 2. Principales caractéristiques du projet proposé 3. Historique du développement du projet 4. Plan industriel et retombées pour

Plus en détail

TITRES MINIERS, GAZIERS ET PÉTROLIERS DANS LE SUD DU QUÉBEC: UNE NOUVELLE MENACE POUR LA CONSERVATION?

TITRES MINIERS, GAZIERS ET PÉTROLIERS DANS LE SUD DU QUÉBEC: UNE NOUVELLE MENACE POUR LA CONSERVATION? TITRES MINIERS, GAZIERS ET PÉTROLIERS DANS LE SUD DU QUÉBEC: UNE NOUVELLE MENACE POUR LA CONSERVATION? Ugo Lapointe (B.Sc.), Coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! Sylvain Archambault (M.Sc.),

Plus en détail

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous La Géothermie arrive à Bagneux En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous Le réseau de chaleur géothermique arrive à Bagneux La ville de Bagneux a fait le choix de

Plus en détail

Présenté par Monsieur Alain Buisson

Présenté par Monsieur Alain Buisson Conférence du jeudi 12 février 2015 à l Institut Polytechnique LaSalle Beauvais : Un état des lieux sur les ressources en hydrocarbures du bassin de Paris. Présenté par Monsieur Alain Buisson Monsieur

Plus en détail

L'ABC. Le gaz naturel

L'ABC. Le gaz naturel Le gaz naturel Composition SAVIEZ-VOUS QUE? Le pourcentage exact de méthane dans le gaz naturel varie légèrement d'un endroit à l'autre. Dans le réseau de distribution du Québec, il y a 95,4 % de méthane.

Plus en détail

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement. Dossier de presse - Juin 2013

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement. Dossier de presse - Juin 2013 L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement Dossier de presse - Juin 2013 Sommaire L hydrogène, Énergie propre de demain...3 Blue Hydrogen : l engagement d Air Liquide 4 Hydrogène

Plus en détail

Conformément aux Lignes directrices sur la gestion des lieux contaminés (Version 2.0) octobre 2004

Conformément aux Lignes directrices sur la gestion des lieux contaminés (Version 2.0) octobre 2004 Guide pour l application des mesures d assainissement en fonction des risques (RBCA, Risk-Based Corrective Action) dans les bassins hydrographiques et les champs de captage municipaux Conformément aux

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

Ouvrages du génie civil français dans le monde

Ouvrages du génie civil français dans le monde Ouvrages du génie civil français dans le monde Plates-formes pétrolières de haute mer en béton Ouvrages en haute mer Photographie Jean-Louis Bordes Brent C ( Royaume-Uni) Frig TP1 (Norvège) TP1) Lucien

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DEPARTEMENT DE LA PECHE MARITIME. Marketing Institutionnel des Produits de la Mer

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DEPARTEMENT DE LA PECHE MARITIME. Marketing Institutionnel des Produits de la Mer APPEL A MANIFESTATION D INTERET N AMI / MKT.VI.B1&B2 / BISFE / 2015 ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DEPARTEMENT DE LA PECHE MARITIME Marketing Institutionnel des Produits

Plus en détail

Le code INF et les navires spécialisés

Le code INF et les navires spécialisés WNTI W O R L D N U C L E A R T R A N S P O RT I N S T I T U T E BROCHURE Le code INF et les navires spécialisés Dédié au transport sûr, efficace et fiable des matières radioactives Le code INF et les

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l énergie et des Mines. Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année 2005

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l énergie et des Mines. Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année 2005 République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l énergie et des Mines Direction des systèmes d information, des analyses économiques et de la documentation Résultat du Secteur de l Energie

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail