Discovering Hidden Value

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Discovering Hidden Value"

Transcription

1 Discovering Hidden Value A la découverte de la valeur cachée Consultation pour les Opérations de Forage Proposées en Offshore Marocain 2013

2 Qui est Cairn Energy? Cairn est une société de pétrole et de gaz basée à Edimbourg, en Ecosse. Cairn a des intérêts le long de la marge atlantique (qui inclut l Afrique du Nord, le Groënland et l Irlande), la Méditerranée et le Royaume-Uni & la Norvège. Cairn a découvert du pétrole et du gaz dans le monde entier, particulièrement en Inde et en Asie du sud-est. Cairn a commencé ses travaux au Maroc en Edimbourg Maroc 2

3 Informations sur le pétrole et le gaz Le pétrole et le gaz se forment à partir des restes de plantes et d animaux de très petite taille qui vivaient il y a de nombreuses années. Le pétrole et le gaz peuvent être trouvés dans les formations rocheuses au-dessous du fond océanique (en mer /offshore) ou de la surface terrestre (à terre/onshore). Ces formations rocheuses sont souvent difficiles à trouver. Forer des puits dans la subsurface, onshore et offshore, est le seul moyen pour confirmer la présence de pétrole et de gaz. Les sociétés d exploration de pétrole et de gaz passent de nombreuses années à chercher des zones avant le forage des puits. Les études sismiques (utilisant les ondes sonores) constituent la meilleure forme de recherche utilisée dans le monde entier, pour chercher les hydrocarbures. Gaz Pétrole Pétrole Gaz 3

4 OCTROI DE LICENCE Comment on découvre le pétrole et le gaz Le processus d exploration, de développement et de production dure très longtemps (en général une période pouvant s étendre jusqu à 20 ans à partir du début des activités d exploration jusqu à la découverte du pétrole). Les études sismiques utilisent les ondes sismiques pour créer une image des couches rocheuses de la subsurface ceci aide à identifier les zones où le pétrole et le gaz pourraient être présents. De nombreux puits peuvent être forés pour tester si le pétrole ou le gaz existent. Si le pétrole ou gaz existent, d autres puits seront forés pour voir s il y a assez de pétrole et de gaz à produire commercialement. EXPLORATION SISMIQUE ETUDE DU SITE FORAGE D EXPLORATION FORAGE D ÉVALUATION DÉVELOPPEMENT PRODUCTION DÉCLASSEMENT 3-5 ANNÉES 4-10 ANNÉES 1-7 ANNÉES ANNÉES PÉRIODE ESTIMATIVE 4

5 Le forage offshore Des bateaux spécialement conçus appelés unité mobile de forage au large (MODUs) sont utilisés pour forer audessous du fond océanique Les MODUs peuvent être spécialement conçus comme plates-formes ou bâteaux Les plates-formes de forage ont soit des jambes qui se prolongent dans le fond océanique ou elles se reposent sur des pontons qui sont remplis d eau pour minimiser les effets des ondes Un bâteau de forage est un navire spécialement équipé d un appareillage pour le forage L outil de forage est baissé du MODU au fond océanique pour couper la subsurface des couches rocheuses. Les déblais de forage retournent à la surface à travers la tige de forage creuse Des spécialistes examinent donc les déblais récupérés pour voir s ils contiennent des indications de pétrole et de gaz Fond océanique Pétrole Gaz 5

6 Le pétrole et le gaz au Maroc Le forage d exploration a commencé au Maroc dans les années 20 du siècle dernier. 32 puits ont été forés en offshore marocain jusqu à présent. Il y a un intérêt croissant de l industrie mondiale au Maroc dont on estime qu il y a un fort potentiel en pétrole et en gaz. Si le pétrole est découvert au Maroc, il fournira au pays et à sa population ses besoins énergétiques ainsi que de l emploi et des bénéfices économiques. Cependant, il n y a aucune garantie que Cairn ou toute autre société pétrolière et gazière trouvera du pétrole au Maroc. Les sociétés de pétrole et de gaz opèrent au Maroc à l invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et son gouvernement pour le bénéfice du pays. 6

7 Cairn au Maroc Cairn opère au Maroc en partenariat avec l Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM). Le gouvernement marocain a octroyé à Cairn l accès pour explorer six blocs en offshore. Foum Draa Blocs 1-3 Juby Maritime Blocs I-III Cairn a établi un bureau à Rabat. Cairn travaille constamment et étroitement avec le gouvernement marocain, ONHYM et les communautés locales. Rabat Casablanca Safi Essaouira Blocs Juby Maritime I-III Blocs Foum Draa1-3 Agadir Tarhjicht Tan-Tan Tarfaya 7

8 Cairn à Foum Draa En 2012, Cairn a acquis un intérêt dans les blocs 1-3 Foum Draa en offshore marocain. Avec 50% d intérêt Cairn opérera ces blocs aux côtés de ses partenaires: Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONYHM) 25% San Leon Energy 14.2 % Serica Energy 8.3% Longreach Oil & Gas 2.5 % Les blocs sont: Situés en offshore à 120 km du sud marocain. A une profondeur d eau de 500-2,000 m. Couvrent une surface de ~ 3,300km². A présent Cairn a planifié le forage de deux puits d exploration dans les blocs Foum Draa en Les puits seront seulement forés après: Que toutes les approbations nécessaires du gouvernement marocain soient reçues. Réunions et discussions avec les autorités. La mise en place de nombreuses conditions strictes d hygiène, de sécurité et d environnement. L approbation du Comité National Marocain sur les études des Impacts Environnementaux. 8

9 Cairn à Juby Maritime En août 2012, Cairn a acquis la société britannique Nautical Petroleum plc. A travers cette acquisition Cairn a aussi acquis un interêt aux blocs I-III Juby Maritime en offshore marocain. Avec un intérêt de 37.5%, Cairn opérera ces blocs avec ses partenaires: Ofiice National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) 25% Genel Energy plc 37.5 % Les blocs sont: Situés à 60 km offshore de la marge atlantique du Maroc. Dans une profondeur d eau de 100-1,500m. Couvrent une surface de ~ 5,600km². A présent Cairn a planifié le forage de deux puits d exploration dans les blocs Juby Maritime en Les puits seront seulement forés après: Que toutes les approbations nécessaires du gouvernement marocain soient reçues. Réunions et discussions avec les autorités. La mise en place de nombreuses conditions strictes d hygiène, de sécurité et d environnement. L approbation du Comité National Marocain sur les études des Impacts Environnementaux. 9

10 Qu est-ce qui se passe avant le début du forage? Cairn étudiera comment l activité de forage peut affecter les communautés locales et l environnement. Cairn mènera une évaluation pour identifier tout impact environnemental et social (appelée Evaluation de l Impact Social et Environnemental EISE ). L EISE sera: Sujet d une consultation publique. Informée à travers la consultation avec les parties prenantes clés. Evaluée par le Comité National des Etudes de l Impact sur l Environnement. Consultation pour le forage proposé Opérations Offshore Sénégal, Septembre

11 Processus d approbation ESIE SOUMISSION DE NOTIFICATION DU PROJET ET DEMANDE D ENQUETE PUBLIQUE PROCESSUS D ENQUETE PUBLIQUE ETUDE ESIE SOUMISSION DU RAPPORT EIE RAPPORT DE COMMISSION D ENQUETE PUBLIQUE REVISION PAR LE COMITE NATIONAL AUTORISATION PAR LE MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT APPROBATION DE FORAGE 11

12 A quoi faut-il s attendre durant le forage? Le forage s effectuera sur un grand vaisseau appelé Unité Mobile de Forage Offshore (MODU). A bord du MODU, il y aura un équipage qualifié et spécialement formé. Chaque mois, l équipage changera. L équipage sera transféré au MODU du Maroc en offshore par hélicoptère. Un certain nombre de vaisseaux seront localisés en océan pour soutenir le MODU. Les vaisseaux de soutien: Approvisionneront le MODU avec nourriture et autres nécessités. garderont les 500 m de sécurité autour du MODU. assureront le soutien d urgence. 12

13 Hygiène, Sécurité, Environnement Les priorités de Cairn sont: La sécurité des gens et l environnement La prévention de blessures et d accidents 13

14 Hygiène et sécurité Pour Cairn, les objectifs principaux de prévention d incidents sont: L utilisation d équipement ultramoderne de haute spécification. Des procédures opérationnelles robustes. Des plans rigoureux d entretien et d inspection. Un personnel et des entrepreneurs formés et compétents. Cairn a une expérience considérable dans le forage des puits en offshore et ceci dans une grande variété de profondeurs d eau. Cairn possède des plans d urgence détaillés. 14

15 Environnement Cairn est engagée à éviter ou réduire les impacts sur l environnement. Cairn mène des études environnementales détaillées dans les régions où elle opère. Cairn utilise des produits chimiques avec le plus faible impact et cherche constamment à s améliorer. Cairn développe des plans de gestion des déchets. Les études de Cairn incluent des travaux sur : La compréhension de la nature de l environnement marin et du fond océanique. La compréhension du niveau de bruit provenant des activités de Cairn. Cairn est concentrée sur la prévention des déversements de pétrole. Bien qu il soit peu probable qu un déversement majeur d hydrocarbures se produise, Cairn a développé un plan pour faire face à un tel déversement. 15

16 Le Contrôle de Gestion des Risques Contrôle de Gestion Risque Une courte période d activité de forage (<3 mois). Zone d exclusion autour du MODU (500 mètres) gardée par les bateaux de soutien. Dérangement d autres utilisateurs de la mer. MODU et vaisseaux de soutien équipés des systèmes nécessaires de navigation et de communication. Etudes de sites menées avant le forage pour identifier toutes sensibilités du fond océanique. Les systèmes d emplacement dynamique minimisent l utilisation des ancres. perturbations du fond océanique et des populations benthiques. Modélisation et minimisation des déchets de déblais Le contrôle des opérations d aviation sur les zones sensibles Le contrôle des opérations marines (vitesse de vaisseau et changement de direction soudain) Dérangement des oiseaux et de la vie marine dû au bruit et à la lumière. Le contrôle de consommation du carburant Une sélection rigoureuse des produits chimiques pour les opérations prévues. Emissions, déversements et déchets. Le contrôle strict sur la qualité des déversements en milieu marin. Minimisation, ségrégation des déchets et leur élimination onshore en toute sécurité Travailler avec les autorités portuaires pour identifier toute congestion possible L utilisation d infrastructures et de ressources locales Optimiser les opportunités pour les entreprises locales et la main d œuvre qualifiée Un petit nombre d effectifs permanents onshore Des routes de transit bien organisées et définies pour le personnel offshore L influx de travailleurs étrangers proposées en Offshore marocain,

17 Le Contrôle de Gestion des Risques Contrôle de Gestion Risque L utilisation de produits chimiques avec l impact environnemental le plus faible (tout en assurant que la sécurité et l opérabilité ne sont pas compromises). Le contrôle strict sur le stockage, l utilisation et le déversement des produits chimiques. Déversement accidentel de produits chimiques Avis aux autorités compétentes maritimes et de pêche concernant les activités prévues. Vaisseau de soutien pour maintenir la zone d exclusion autour du MODU de façon permanente. Contrôles de navigation et de communication à bord des vaisseaux pour éviter les collisions et les échouements. Une collision accidentelle de vaisseaux ou un incident de ravitaillement en carburant peuvent aboutir à un déversement en hydrocarbures. Contrôle strict des opérations de ravitaillement en carburant vaisseau-à-vaisseau en mer Evaluation indépendante d ingénierie et conception de puits. Essais d équipement. Perte de contrôle de puits peut causer le déversement d hydrocarbures. Mesures robustes de contrôle de puits. Développement d options de contrôle de puits en surface y compris la conception des dispositifs pour puits de secours et rebouchage. Préparation d urgence et plan d intervention en cas de déversement d hydrocarbures. Equipements et ressources disponibles sur place en matière d intervention en cas de déversement d hydrocarbures pendant la durée de toute les activités offshore. Ressources supplémentaires disponibles sur place dans les 24 heures. 17

18 Sommaire Cairn a commencé à travailler au Maroc en Cairn opère au Maroc à l invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et son gouvernement. Cairn travaillera étroitement avec le gouvernement marocain, ONHYM et les communautés locales. La premiere priorite de Cairn quelque soit l endroit où elle opère est la sécurité des gens et de l environnement. 18

Cairn Energy PLC MOROCCO A LA DECOUVERTE DE LA VALEUR CACHEE

Cairn Energy PLC MOROCCO A LA DECOUVERTE DE LA VALEUR CACHEE Cairn Energy PLC MOROCCO UNE INTRODUCTION SUR CAIRN AU MAROC A LA DECOUVERTE DE LA VALEUR CACHEE Cairn opère au Maroc à travers Capricorn Exploration and Development Ltd qui est une filiale à cent pour

Plus en détail

Cairn Energy PLC senegal

Cairn Energy PLC senegal Cairn Energy PLC senegal UNE INTRODUCTION SUR CAIRN AU Sénégal A LA DECOUVERTE DE LA VALEUR CACHEE Au Sénégal, Cairn opère à travers Capricorn Senegal Limited qui est une filiale à cent pour cent de Cairn

Plus en détail

UNE PRÉSENTATION DE CAIRN AU SÉNÉGAL CAIRN ENERGY PLC SÉNÉGAL CRÉATION DE VALEUR À PARTIR DE LA DÉCOUVERTE ET DU DÉVELOPPEMENT

UNE PRÉSENTATION DE CAIRN AU SÉNÉGAL CAIRN ENERGY PLC SÉNÉGAL CRÉATION DE VALEUR À PARTIR DE LA DÉCOUVERTE ET DU DÉVELOPPEMENT CAIRN ENERGY PLC SÉNÉGAL UNE PRÉSENTATION DE CAIRN AU SÉNÉGAL CRÉATION DE VALEUR À PARTIR DE LA DÉCOUVERTE ET DU DÉVELOPPEMENT Au Sénégal, Cairn opère à travers Capricorn Senegal Limited qui est une filiale

Plus en détail

Destinataires : Sociétés réglementées et autres parties intéressées

Destinataires : Sociétés réglementées et autres parties intéressées Dossier OF-EP-Gen-NSD-RSRF 0101 Le 6 octobre 2014 Destinataires : Sociétés réglementées et autres parties intéressées Exigences de dépôt relatives aux forages extracôtiers dans l Arctique canadien de l

Plus en détail

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014.

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014. UNITED NATIONS EP UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4 United Nations Environment Programme Distr.: Restricted 17 March 2014 Original: French 11è Réunion de la Conférence des Parties de la Convention pour la

Plus en détail

1- Quel est l'état des lieux de la prospection pétrolière au Maroc? Quel bilan?

1- Quel est l'état des lieux de la prospection pétrolière au Maroc? Quel bilan? 1- Quel est l'état des lieux de la prospection pétrolière au Maroc? Quel bilan? Depuis l année 2000, l ONHYM, a établi et déployé une nouvelle stratégie visant à dynamiser et intensifier les travaux de

Plus en détail

LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM

LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM UNE PRÉSENCE GLOBALE, UNE EXPERTISE LOCALE EUROPE MEDITERRANEE MOYEN-ORIENT 83% d effectifs locaux AMERIQUES 89% d effectifs locaux ASIE 79% d effectifs

Plus en détail

Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie

Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie PROGRAMME «BIODIVERSITÉ, GAZ, PÉTROLE» Avec le soutien de : Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie 1 Préambule

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé)

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT HSEQ Questionnaire de pré qualification HSEQ (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT-HSEQ-07-01-F02 Page 1 sur 7 A propos de ce questionnaire 1. Ce questionnaire a été développé selon

Plus en détail

Stimuler le développement durable de l aquaculture au Canada : Initiative nationale pour des plans d action stratégiques en aquaculture (INPASA)

Stimuler le développement durable de l aquaculture au Canada : Initiative nationale pour des plans d action stratégiques en aquaculture (INPASA) Stimuler le développement durable de l aquaculture au Canada : Initiative nationale pour des plans d action stratégiques en aquaculture (INPASA) Éric Gilbert Pêches et Océans Canada Atelier OCDE, Avril

Plus en détail

Recommandation M96-04 du Bureau (le 25 avril 1996)

Recommandation M96-04 du Bureau (le 25 avril 1996) RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ MARITIME M96-04 NORMES DE CONSTRUCTION ET INSPECTION PAR TRANSPORTS CANADA Introduction Le 11 août 1993, le Tan

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI)

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL SP AFI/08-WP/45 17/10/08 RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Durban (Afrique du Sud), 24

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE»

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» STEP d Abdelmoumen Synthèse non technique Demande de services n MA/2007/02

Plus en détail

PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN.

PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN. PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN. GESTION DES TECHNOLOGIES EMERGENTES Recommandations issues des projets sur les énergies marines renouvelables

Plus en détail

Eléments de réponse " MAROC HEDBO»

Eléments de réponse  MAROC HEDBO» Rabat Le 05/06/12 Eléments de réponse " MAROC HEDBO» 1-La compagnie pétrolière australienne, Pura Vida Energy, a déclaré récemment qu il existe un potentiel pétrolier, dans la zone offshore d El Jadida,

Plus en détail

LE GAZ NATUREL PARTOUT ET POUR TOUS

LE GAZ NATUREL PARTOUT ET POUR TOUS LE GAZ NATUREL PARTOUT ET POUR TOUS Photo: Anthony Veeder Photo: Anthony Veeder ORDRE DE LA PRÉSENTATION 1. Le promoteur 2. Le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) 3. La démarche d élaboration du projet

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

EOLIEN EN MER. 17 Décembre 2012

EOLIEN EN MER. 17 Décembre 2012 EOLIEN EN MER 17 Décembre 2012 SOMMAIRE 1. Présentation du Maitre d Ouvrage 2. Principales caractéristiques du projet proposé 3. Historique du développement du projet 4. Plan industriel et retombées pour

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

La gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie, le cas du secteur pétrolierp

La gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie, le cas du secteur pétrolierp La gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie, le cas du secteur pétrolierp Mr. Bâ Papa Amadou SECRETAIRE PERMANENT DU COMITE NATIONAL DE L INITIATIVE L POUR LA TRANSPARENCE DES INDUSTRIES EXTRACTIVES

Plus en détail

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES DE PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME INTRODUCTION À l échelle du pays, les pipelines acheminent tous les jours, de façon sûre et fiable,

Plus en détail

Initiative de transformation de l administration de la paye du gouvernement du Canada Exposé présenté à l Institut de la gestion financière

Initiative de transformation de l administration de la paye du gouvernement du Canada Exposé présenté à l Institut de la gestion financière Initiative de transformation de l administration de la paye du gouvernement du Canada Exposé présenté à l Institut de la gestion financière Présenté par : Brigitte Fortin, sous-ministre adjointe déléguée

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL. Consultation publique sur le projet d Oléoduc Énergie Est

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL. Consultation publique sur le projet d Oléoduc Énergie Est MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL Consultation publique sur le projet d Oléoduc Énergie Est OCTOBRE 2015 L Association des firmes de génie-conseil Québec (AFG) L Association des

Plus en détail

ZÔNE EXTRACÔTIÈRE DE L'OUEST DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR : MISE À JOUR DE L'ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE STRATÉGIQUE

ZÔNE EXTRACÔTIÈRE DE L'OUEST DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR : MISE À JOUR DE L'ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE STRATÉGIQUE L OFFICE CANADA-TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR DES HYDROCARBURES EXTRACÔTIERS L'Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers (l Office) a été créé en 1985 dans le cadre de l'accord atlantique..

Plus en détail

Projet Hardrock. Commentaires et réponses des Portes ouvertes septembre 2014. comment il le sera plus tard. Environnemental

Projet Hardrock. Commentaires et réponses des Portes ouvertes septembre 2014. comment il le sera plus tard. Environnemental Environnemental Effets sur le parc provincial MacLeod Le parc provincial MacLeod est situé à environ 2 km à l est de la région de l étude le long de la route 11. Le parc est à l intérieur de la région

Plus en détail

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre Le soutien à la culture dans les pays où elle opère et le lien avec les traditions et les communautés locales sont un trait distinctif d eni : l importance du

Plus en détail

Projet stratégique 2014-2018

Projet stratégique 2014-2018 Projet stratégique 2014-2018 du Grand Port Maritime de la Réunion Compléments apportés au rapport d évaluation environnementale Septembre 2014 Suite aux remarques apportées par les autorités compétentes

Plus en détail

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Rôle dans le système de gestion de la qualité Qu est ce que l évaluation? Pourquoi réaliser une L évaluation est un élément important des 12 points essentiels.

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

FICHE DOCUMENTAIRE IFM n 3/12

FICHE DOCUMENTAIRE IFM n 3/12 Comité de Toulon Provence Toulon, 5 mars 2012 FICHE DOCUMENTAIRE IFM n 3/12 Objet : Préambule -o- La dernière réunion de la Convention de Barcelone sur la protection de la Méditerranée, à Paris en février

Plus en détail

Swire Oilfield Services propose les meilleures solutions aux différents acteurs de l industrie pétrolière. Etant membre du Groupe Swire, notre offre

Swire Oilfield Services propose les meilleures solutions aux différents acteurs de l industrie pétrolière. Etant membre du Groupe Swire, notre offre Nos services Swire Oilfield Services propose les meilleures solutions aux différents acteurs de l industrie pétrolière. Etant membre du Groupe Swire, notre offre de services est à la fois internationale

Plus en détail

ETAT DE L HYDROGRAPHIE ET DE LA CARTOGRAPHIE MARINE DANS LES EAUX ANTARCTIQUES

ETAT DE L HYDROGRAPHIE ET DE LA CARTOGRAPHIE MARINE DANS LES EAUX ANTARCTIQUES HCA13-INF3 ETAT DE L HYDROGRAPHIE ET DE LA CARTOGRAPHIE MARINE DANS LES EAUX ANTARCTIQUES Rapport de l Organisation hydrographique internationale (Observateur à la RCTA) Introduction L Organisation hydrographique

Plus en détail

captage stockage carbone Garantir une utilisation en toute sécurité du et du du en Europe Agir pour le climat

captage stockage carbone Garantir une utilisation en toute sécurité du et du du en Europe Agir pour le climat Garantir une utilisation en toute sécurité du captage stockage carbone en Europe et du du Agir pour le climat Le captage et le stockage du carbone (CSC) est une nouvelle technologie susceptible d apporter

Plus en détail

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N p r o x i m i t é d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é hseq sps audit - Conseil formation CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N Le management des risques professionnels HYGIÈNE

Plus en détail

Choix du site La limite d une carrière de sable ou de gravier ne doit pas être située à l intérieur des marges de retrait indiquées ci-après.

Choix du site La limite d une carrière de sable ou de gravier ne doit pas être située à l intérieur des marges de retrait indiquées ci-après. Ministère de l Environnement et des Gouvernements locaux Directive pour les carrières de sable et de gravier OBJECTIF L objectif du présent document est de fournir de l information et des directives aux

Plus en détail

ANNEXE 3. Plan de gestion environnementale. Ébauche. Table des matières

ANNEXE 3. Plan de gestion environnementale. Ébauche. Table des matières ANNEXE 3 Plan de gestion environnementale Ébauche Table des matières PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ÉBAUCHE TABLE DES MATIÈRES PAGE 1.0 INTRODUCTION... 1.1 BUT... 1.2 POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE ET PRINCIPES

Plus en détail

Certification Santé Sécurité Environnement pour les fournisseurs. Obligations en termes de santé et sécurité

Certification Santé Sécurité Environnement pour les fournisseurs. Obligations en termes de santé et sécurité Certification Santé Sécurité Environnement pour les fournisseurs Cisco Systems, Inc. (Cisco) a l'intention de prendre des mesures raisonnables et praticables pour assurer la sécurité sur le lieu de travail

Plus en détail

NBN Academy. ISO 14001: compréhension des enjeux et des apports de la version 2015. Alain Maes UWE 9/10/2015. Alain Maes

NBN Academy. ISO 14001: compréhension des enjeux et des apports de la version 2015. Alain Maes UWE 9/10/2015. Alain Maes NBN Academy ISO 14001: compréhension des enjeux et des apports de la version 2015 Alain Maes UWE 9/10/2015 Les participants Alain Maes - Formateur NBN Academy et BVT - Senior consultant ECN et BDO - Lead

Plus en détail

LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT

LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT SOMMAIRE LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT... 1 SÉCURITÉ, FIABILITÉ ET EFFICACITÉ... 2 PRINCIPALES MARCHANDISES TRANSPORTÉES SUR LES GRANDS LACS ET LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT... 3 LE COEUR DE L

Plus en détail

Intégration des réseaux et des services de transports

Intégration des réseaux et des services de transports Intégration des réseaux et des services de transports Étude financée par l Union européenne à travers l Office de coopération EuropeAid (pour l Algérie, le Maroc et la Tunisie) et le CETMO (pour la Libye

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 21 Janvier 2013 Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les étu environnementales

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable La stratégie développement durable de Nov@log Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable Sommaire Un mot sur le partenariat Nov@log-Lucie Introduction : contexte Conséquence

Plus en détail

Mise à jour sur le projet Énergie Saguenay et bilan de la consultation préalable. 3 juin 2015

Mise à jour sur le projet Énergie Saguenay et bilan de la consultation préalable. 3 juin 2015 Mise à jour sur le projet Énergie Saguenay et bilan de la consultation préalable 3 juin 2015 Ordre du jour Heure Déroulement 19 h Mise à jour sur le projet Énergie Saguenay et bilan de la démarche consultative

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

Environnement juridique des affaires en Chine et évolutions récentes. Matthieu Bonnici Avocat

Environnement juridique des affaires en Chine et évolutions récentes. Matthieu Bonnici Avocat Environnement juridique des affaires en Chine et évolutions récentes Matthieu Bonnici Avocat 3 décembre 2008 Les investissements en Chine en quelques questions Est-il trop tard pour investir en Chine?

Plus en détail

Batteries Saft pour les industries du pétrole et du gaz. Où que vous soyez, elles alimentent toutes vos applications

Batteries Saft pour les industries du pétrole et du gaz. Où que vous soyez, elles alimentent toutes vos applications Batteries Saft pour les industries du pétrole et du gaz Où que vous soyez, elles alimentent toutes vos applications Saft : le choix idéal pour les besoins exigeants Dans un monde où la demande en énergie

Plus en détail

Pictet-Ethos (CH) Swiss Sustainable Equities

Pictet-Ethos (CH) Swiss Sustainable Equities Pictet-Ethos (CH) Swiss Sustainable Equities Profil Développement durable Etat: août 2012 1 Le fonds a été contrôlé par le Comité pour un développement durable et satisfait les critères d attribution du

Plus en détail

Promouvoir une croissance intelligente, durable et inclusive. équipe de soutien au. Plan d Action Atlantique. Financé par la

Promouvoir une croissance intelligente, durable et inclusive. équipe de soutien au. Plan d Action Atlantique. Financé par la Promouvoir une croissance intelligente, durable et inclusive pour l Espace Atlantique équipe de soutien au Plan d Action Atlantique Financé par la Qu est ce que l équipe de soutien au Plan d Action? En

Plus en détail

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE Pour un transport et des services maritimes responsables PREAMBULE Véritables acteurs de la mondialisation, les armateurs français œuvrent au quotidien pour un transport

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

Louis Dreyfus Armateurs. Un armateur innovant

Louis Dreyfus Armateurs. Un armateur innovant Louis Dreyfus Armateurs Un armateur innovant diversifié et VRACS SECS & LOGISTIQUE SERVICES INDUSTRIELS OFFSHORE LIGNES REGULIERES marine présent dans le monde entier. Présent dans 15 pays, sur tous les

Plus en détail

Aspects juridiques des projets de pipelines au Québec

Aspects juridiques des projets de pipelines au Québec Aspects juridiques des projets de pipelines au Québec Présenté aux citoyens du Bas-Saint-Laurent Par Alexandre Desjardins, avocat Centre québécois du droit de l environnement Alexandre Desjardins, juillet

Plus en détail

www.fgwilson.com BIENVENUE CHEZ APS

www.fgwilson.com BIENVENUE CHEZ APS www.fgwilson.com BIENVENUE CHEZ APS 2 CENTRES DE PRODUCTION MONDIAUX 1 2 5 4 3 Larne, Irlande du Nord Newberry, États-Unis Piracicaba, Brésil Hosur, Inde Tianjin, Chine 1 2 3 4 5 3 PRÉSENTATION D'APS Notre

Plus en détail

Système de Gestion de l Environnement & Bonnes Pratiques en matière de Durabilité à la Socapalm(Cameroun)

Système de Gestion de l Environnement & Bonnes Pratiques en matière de Durabilité à la Socapalm(Cameroun) Système de Gestion de l Environnement & Bonnes Pratiques en matière de Durabilité à la Socapalm(Cameroun) Second Palm Oil AFRICA 17 Octobre 2013, Libreville (Gabon) Présenté par Ir Pierre Bois d Enghien

Plus en détail

Administration : rapport de situation

Administration : rapport de situation COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-huitième réunion Point 4.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC18/2 8 mai 2013 Administration : rapport de situation Rapport

Plus en détail

Intervention environnementale

Intervention environnementale u Pêches et Océans Canada Garde côtière canadienne Fisheries and Oceans Canada Canadian Coast Guard Intervention environnementale Intervention environnementale La Garde côtière canadienne (GCC) constitue

Plus en détail

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Avec plus de 50 ans d expérience dans le secteur gazier, eni est l un des premiers opérateurs de gaz naturel en Europe, où elle

Plus en détail

Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique

Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique Royaume du Maroc Ministère de l Equipement et du Transport Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique Younes TAZI Directeur Général de l Barcelone,

Plus en détail

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

d éliminer les risques d accidents pour les membres de l équipage, le navire de pêche et l environnement marin.

d éliminer les risques d accidents pour les membres de l équipage, le navire de pêche et l environnement marin. SGS - Système officiel i institué par une entreprise dans le but de diminueri et d éliminer les risques d accidents pour les membres de l équipage, le navire de pêche et l environnement marin. - Un système

Plus en détail

L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE

L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE Montpellier L énergie, enjeu national 2 Besoin d harmoniser les 3 piliers de l énergie : accès à l énergie, sécurité énergétique et lutte contre le changement climatique Lutte

Plus en détail

Site de stockage et de regazéification de GNL à Bécancour. Du gaz naturel accessible et économique pour répondre aux besoins électriques de pointe

Site de stockage et de regazéification de GNL à Bécancour. Du gaz naturel accessible et économique pour répondre aux besoins électriques de pointe Site de stockage et de regazéification de GNL à Bécancour Du gaz naturel accessible et économique pour répondre aux besoins électriques de pointe 8 juillet 2015 Table des matières Qui sommes-nous Le projet

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Affectations des crédits centraux du Conseil du Trésor

Affectations des crédits centraux du Conseil du Trésor Les tableaux suivants fournissent des informations relatives aux affectations des crédits centraux du Conseil du Trésor. Les affectations indiquées sont en plus de celles présentées dans le Budget supplémentaire

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE Mohammed Taoufik Adyel Ministère de

Plus en détail

La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc

La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc Ahmed LOTFI Directeur du Cabinet de conseils LA-SKILLS sarl au Casablanca, 17 septembre 2015 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Programme d efficacité énergétique ArcelorMittal Mines Canada. Patrick Malenfant ing. Date : 23 février 2011

Programme d efficacité énergétique ArcelorMittal Mines Canada. Patrick Malenfant ing. Date : 23 février 2011 Programme d efficacité énergétique ArcelorMittal Mines Canada Par : Patrick Malenfant ing. Date : 23 février 2011 Sommaire Portrait énergétique d ArcelorMittal Mines Canada Contexte actuel d efficacité

Plus en détail

Terminal d approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal-Est

Terminal d approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal-Est Terminal d approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal-Est Un projet stratégique pour la fiabilité et la sécurité de l approvisionnement de nos aéroports Portes ouvertes Le 29 avril 2015 1

Plus en détail

ANNEXE K. Fiches descriptives des modèles SAFETI et Phast

ANNEXE K. Fiches descriptives des modèles SAFETI et Phast ANNEXE K Fiches descriptives des modèles SAFETI et Phast SAFETI Le logiciel global d évaluation quantitative du risque des industries de procédés le plus complet Le programme SAFETI de DNV Software fournit

Plus en détail

La Zone Economique Exclusive ZEE Libanaise: une délimitation conflictuelle pour l exploitation d importants gisements Marrakech 17 Avril 2015

La Zone Economique Exclusive ZEE Libanaise: une délimitation conflictuelle pour l exploitation d importants gisements Marrakech 17 Avril 2015 La Zone Economique Exclusive ZEE Libanaise: une délimitation conflictuelle pour l exploitation d importants gisements Marrakech 17 Avril 2015 Ordre des Géomètres-Topographes du Liban Antoine Mansour Président

Plus en détail

MOROCCO OIL & GAS SUMMIT ***** Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

MOROCCO OIL & GAS SUMMIT ***** Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement MOROCCO OIL & GAS SUMMIT ***** Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Marrakech: 7 mai 2014 Messieurs les Ministres, Excellences, Messieurs

Plus en détail

Réduire les risques, augmenter les performances. * Avançons en confiance

Réduire les risques, augmenter les performances. * Avançons en confiance Réduire les risques, augmenter les performances * Avançons en confiance * La confiance dans un monde de risques Prévenir les risques est un enjeu capital pour les entreprises. Bureau Veritas apporte des

Plus en détail

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés L identification de votre système En vertu du nouveau Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

Qu est-ce que le risque?

Qu est-ce que le risque? FAIRTRADE INTERNATIONAL Qu est-ce que le risque? Le risque est l effet potentiel de l incertitude sur les objectifs d un projet. La gestion des risque compte quatre parties essentielles : l évaluation

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA Étude Total Economic Impact réalisée par Forrester Pour SAP Directrice du projet : Shaheen Parks Avril 2014 Analyse des coûts projetés de SAP HANA Économies réalisables en migrant vers SAP HANA Synthèse

Plus en détail

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Une ZIP : zone industrialo-portuaire -Où se situe cette ZIP? Et pourquoi? -Comment est-elle organisée? -Quels sont les produits fabriqués, exportés,

Plus en détail

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Réunion du Group d'experts Intergouvernemental du Droit et de la Politique de la concurrence Genève, 17-19 juillet 2007 La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Par Tunisie The views expressed

Plus en détail

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010 Bilan de l'étude du CRAIM sur les meilleures pratiques observées pour la concertation locale en gestion des risques industriels majeurs - L'expérience des CMMI. Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président

Plus en détail

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTE

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTE UNEP(DEPI)/MED WG 384/2 11 juin 2013 FRANÇAIS Original: ANGLAIS PLAN D ACTION POUR LA MÉDITERRANÉE 1ère Réunion du Groupe de Travail sur le Protocole Offshore, La Valette, Malte, 13-14 juin 2013 ORDRE

Plus en détail

Un grand projet d ingénierie Une grande équipe multidisciplinaire

Un grand projet d ingénierie Une grande équipe multidisciplinaire www.medgaz.com Gazoduc Algérie - Europe, via l Espagne Un grand projet d ingénierie Une grande équipe multidisciplinaire Avril 2007 Ingénieurs, Économistes, Mathématiciens, Informaticiens, Avocats, Chimistes

Plus en détail

Fiche descriptive de la filière Génie Industriel ENSAK

Fiche descriptive de la filière Génie Industriel ENSAK Fiche descriptive de la filière Génie Industriel ENSAK Plan 1. MOTIVATIONS POUR LA FILIÈRE GÉNIE INDUSTRIEL 2. IDENTIFICATION DE LA FORMATION 3. OBJECTIFS DE LA FORMATION 4. DÉBOUCHÉS ET DE LA FORMATION

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

Gestion des opérations intervention en cas de déversement en milieu marin

Gestion des opérations intervention en cas de déversement en milieu marin Pêches et Océans Canada Garde côtière canadienne Fisheries and Oceans Canada Canadian Coast Guard Gestion des opérations intervention en cas de déversement en milieu marin Le Collège de la Garde côtière

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

Plan d aménagement des espaces marins Annexes Annexe 3

Plan d aménagement des espaces marins Annexes Annexe 3 1 Contenu 1 Introduction... 3 2. liées aux objectifs généraux... 3 3. liées aux objectifs environnementaux... 3 4. liées aux objectifs en matière de sécurité... 4 5. liées aux objectifs économiques...

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des ressources naturelles. Présentée par : Peter Boag, président Institut canadien des produits pétroliers

Présentation au Comité permanent des ressources naturelles. Présentée par : Peter Boag, président Institut canadien des produits pétroliers Présentation au Comité permanent des ressources naturelles Présentée par : Peter Boag, président Institut canadien des produits pétroliers Le 31 janvier 2012 Ottawa 2 L Institut canadien des produits pétroliers

Plus en détail

On a souvent entendu que l information c est le pouvoir. En fait, c est le pouvoir d agir.

On a souvent entendu que l information c est le pouvoir. En fait, c est le pouvoir d agir. Le droit d être informé prend sa source dans les droits fondamentaux de la Charte des droits et libertés québécoise. L article 44 confirme que tout Québécois a droit à l information, sous réserve de la

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 LILS POUR DÉCISION

Conseil d administration Genève, novembre 2007 LILS POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/LILS/9 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission des questions juridiques et des normes internationales du travail LILS POUR DÉCISION

Plus en détail

Certificat en Gestion Durable des Mines et Pétrole (GDMP)

Certificat en Gestion Durable des Mines et Pétrole (GDMP) Le secteur des mines, des carrières et hydrocarbures joue un rôle fondamental dans le développement économique de l Afrique. Environ deux-tiers des pays du continent concentrent des activités minières

Plus en détail

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC Marrakech, 19 mai 2011 Stratégie logistique : Cadre général Développement de la logistique = priorité stratégique pour renforcer

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE

CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE RABAT, 18 OCTOBRE 2012 Les relations entre le Maroc et la Russie sont anciennes. Toutefois, elles n ont connu

Plus en détail

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE 1 LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : «CONSOMMER MOINS - CONSOMMER MIEUX» Évolutions du mix énergétique (Monde / Europe /

Plus en détail

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques Anne M. Marchetti Programme Aperçu général de la gestion des risques, de l évaluation des risques et du contrôle interne Contexte actuel Contrôle interne

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes,

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, Décision n 2013-1405 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 17 décembre 2013 modifiant la décision n 02-1179 du 19 décembre 2002 établissant la liste des

Plus en détail