Homme de l'art. céramique. Appréhender simplement les méthodes, la physique et la chimie... Richard Fouquier. Prothésiste Dentaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Homme de l'art. céramique. Appréhender simplement les méthodes, la physique et la chimie... Richard Fouquier. Prothésiste Dentaire"

Transcription

1 r" " Richard Fouquier Prothésiste Dentaire Homme de l'art Appréhender simplement les méthodes, la physique et la chimie... céramique I Luminosité de la zircone L'étape cosmétique et esthétique sur la zircone puise ses principes fondamentaux de modelage dans le montage céramique traditionnel. Cependant le comportement très lumineux de la zircone est à l'origine de bon nombre d'échecs, tant il est nécessaire de tenir compte de cette spécificité. L'habitude du métal nous conduit à maîtriser l'opacification du support pour amorcer la teinte, à l'inverse la luminosité et la valeur surgissant de la zircone avec moins de contrôle, il faut plutôt l'atténuer alors qu'on la recherche en ceramo-metallique (photo 1). Tech. Dent. N /09 7

2 I Homme de l'art... PRETTAU : le tout zircone Zircone translucide, elle permet de réaliser des constructions 100% zircone sans cosmétique par maquillage ou avec juste un glaçage céramique. Sa translucidité lui fait perdre une légère partie de sa solidité qui est largement compensée par des épaisseurs et sections nettement plus importantes renforçant la solidité des pièces. On avait le Tout Céramique maintenant le Tout Zircone. Trois types d'armatures zircone 1. Les blanches : Les premières sont historiquement blanches, d'un blanc éclatant opalescent! Magnifique pour réaliser naturellement du Al A2 (AO même!) mais la finition cervicale est ingérable sauf à les recouvrir de colorants qui empêchent le contact biologiquement favorable avec les tissus mous (photo 2). 2. Les colorées "usine" : À présent, le développement technique des fournisseurs, permet la coloration des chapes sans vraiment abaisser la performance mécanique du matériau. Ces chapes colorées proposent ainsi un fond de teinte plus compatible avec des teintes plus variées et foncées, et enfin une limite cervicale mimétique, qui peut rester nue et polie, encourageant un excellent comportement de reconquête de la gencive. Mais cet aspect de teinte monocorde donne souvent, sur les faibles épaisseurs de cosmétique, une lumière émise manquant de nuances et atténuant en bouche l'intensité et les contrastes "dentine-incisal", l'industrie ne peur hélas proposer autre chose pour l'instant (photo 3). 3. Les colorées "maison" : Il est possible d'avoir le contrôle de cette coloration, et de la façonner nous-même au pinceau de manière personnalisée. Ceci est conditionné au fait de réaliser sa zircone "à la maison", et c'est ce principe qui permet d'élaborer à présent des éléments et bridges de type "Prettau" même sur line zircone standard, avec un contrôle sur l'intensité, la couleur, la valeur et leur répartition par zone (photo 4). À CHACUNE SON PROTOCOLE Bien sûr pour chacun de ces types de supports zircone, un protocole particulier de gestion de la luminosité s'applique. 8 Tech. Dent. N /09

3 -Homme de l'art &ora> 4ees^^eo X> Wx'nhr bprt> Bcçp 4awwtu et- fisto«rte eu i*r SofiSfcç feu -+MMUe JeW Ï* «V / Ê&Ç&' r i ** - * ' SerU?^ tr'wi^ *y J>6" ^> Ç«D»>> n. X r co\lcv ii\^c tf U&SrfT ColleV 4^*4 JCc,«A>?<SaU^ «««««te - ^1 ~ ^l'rçtoof S)U»nc.Hb" - 2.-?ÎRU>«E ~Té>«4éc inhefe>ne v*)0>nochçlomaxs)>le ^" w^ist > *" Des colorations zonées par imprégnations localisées ait pinceau sur un bridge de prêt tau PRÉPARATION DES DIFFERENTS SUPPORTS ZR La zircone blanche L'opalescence très marquée et la forte réflexion lumineuse qui en résulte donne à celle-ci une haute valeur (luminosité) transmise au travers des couches céramiques, même épaisses. Cette tendance est particulièrement indésirable en zone cervicale. La forme de cette armature sera donc la plus simple possible, souvent en "coping" pourtant moins recommandée, et un joint-posé ou joint ceramique-dent sera préférable au moins sur les 120 vestibulaires. La surface sera régulière et le bord libre sans irrégularités marquées. La zircone pré-teintée, monochromatique Beaucoup plus gérable, surtout pour cette zone cervicale qui sera polie. Cependant, si l'épaisseur de céramique n'est pas assez importante, la lumière fluorescente naturelle de la Zr atténuera l'intensité de teinte une fois en bouche. De plus cette coloration de base semble instable au fil des cuissons, et la nuance entre cervicale, dentine et incisai n'est pas dégradée, ce qui n'est pas ce qu'on recherche. La partie cervicale sera grattée lisse, prête à être finie polie, l'état de surface du "corps" peut être peaufiné pour travailler la réflexion lumineuse. Quant au bord libre, de légers festons peuvent être amorcés par séparation, mais pas trop pour ne pas montrer une zone dentinaire dentelée par transparence, et mieux contrôler le bord libre. La Zircone "maison" différenciée par zone Bien sûr moins fréquente, pour des raisons de systèmes de fabrication, elle est très efficace pour anticiper un résultat final plus aisé à obtenir. Les faibles épaisseurs céramiques sont moins problématiques, et le design de l'armature participe directement aux contrastes et à la "vie" de la céramique (photos 5 et 6). Le cervical sera poli à la finition et libre de céramique, l'état de surface peut se travailler pour aider la lumière à révéler des textures particulières, quant au bord libre il peut aussi se voir dentelé si besoin. Tech. Dent. N /09 9

4 I Homme de l'art. 8 Washbrand sur un support différencié r "La zircone aime à exploiter le phénomène d'adhérence, il faut le rechercher." OPÉRATIONS PRÉALABLES AU MONTAGE La zirconc aime à exploiter le phénomène d'adhérence, il faut le rechercher. Voir nos articles dans les Numéros d'octobre et décembre 2008 (263 et 265). Première méthode, le "liner" C'est une couche spécifique qui vise à opacifier une zircone trop blanche, à générer un "fond" de couleur et à "tamponner" toute différence de coefficient thermique (céramiques pour titane). Pourtant, de nombreux décollements se sont produits, vraisemblablement à cause d'une phase de déshydratation avant cuisson trop longue (mini 1 h) et donc souvent écourtée à tort, d'une montée en température forcée pour les mêmes raisons, ou d'une couche trop épaisse. Ces liners, d'ailleurs, sont désormais bien moins présents sur le marché! C'était pourtant LA réponse à la blancheur des premières armatures. Deuxième méthode pour basse fusion, la sur-cuisson de céramique, ou "washbrand" Cuire une très fine couche de céramique, dentine et incisai, à 80 / 120 au-dessus de la normale permet d'établir une couche très intime avec la surface de l'armature vitreuse, qui est une excellente liaison avec la céramique. Mais cette méthode, très bonne pour les céramiques "Basse Fusion" ( ), obligerait pour les "Haute Fusion" ( ) à élever la température de la zircone à des niveaux périlleux. Cette technique de sur cuisson, appelée aussi Wash Brand, est donc réservée aux céramiques de basses cuissons, en cuisant à pas plus! (photos 7 à 10). 10 Tech. Dent. N /09

5 Homme de l'art LA PREPARATION DE SURFACE PROPICE AU WASHBRAND Il est souvent dit que le sablage à l'oxyde d'alumine AL203 n'est pas recommandé, c'est vrai parce que le protocole de traitement préconisé au début était de 4 bars avec du 125p! Cette action engendrait des micro-fractures, avec une surface très rugueuse (qu'on pensait favorable) mais pleine de phases monocliniques générées par l'impact du sable et son apport d'énergie, très peu microtensiles et fragilisantes pour l'interface sous l'effet de fatigues par contraintes et temporelles (vieillissement). En fait, il est meilleur alors de ne rien faire d'autre que de nettoyer après un grattage doux. Cependant, la surface la plus favorable sera obtenue par un sablage léger, 2 bars et un sable à faible impact et masse réduite de 50p. La surface est alors peu rugueuse (mais suffisante à l'accroche sans gêner le fluage) et les phases monocliniques rares sans micro fêlures mais avec une microtension de surface riche en énergie, propice à attirer la phase vitreuse lors de la sur-cuisson. Troisième méthode, le "rien du tout" La masse vitreuse céramique, "le verre" sera fluide à , donc la première couche de modelage, révélera cette interface vitreuse, à condition toutefois d'avoir une surface parfaitement propre de la zircone, exempte de tension de surface, d'opérer une déshydratation longue, une montée et une première descente de température lente! De plus, en général la zircone que nous utilisons contient environ 1 % de phase vitreuse elle même qui la prédispose à se lier avec des masses de vitrocéramique. Cet état de surface est aussi favorable aux ciments "colle" phosphate, type G Cem automix zircone (GC) pour les scellements monomères. (Source: Academy of Dental Materials, 2008, published by Elsevier Ltd) Tech. Dent. N /09 11

6 Homme de l'art LES MODELAGES SIMPLES SUR ZIRCONE PRINCIPES DE BASE CHOIX DES POUDRES DE BASE 1. Zircone Blanche Pour une teinte N choisie, il faudra prendre une dentine opaque et une dentine N+l (de la teinte supérieure), en comparant à votre test ou pastille de teinte préalablement réalisée (voir article TD N 254 janvier 2008). Exemple : teinte A3 = Dentine opaque A3,5 (ou A4) Dentine A3,5 De plus, il faudra consacrer plus d'attention à la dentine opaque qui empêchera la lumière de trop diffuser et abaisse la valeur (lumière) sans augmenter la couleur. La dentine devra elle assumer la couleur et l'intensité (photo 11). 2. Zircone Monochromatique "Usine" Pour une teinte N déterminée, nous choisirons une dentine opaque N (identique), sans trop de quantité, puisque le matériau assume déjà la baisse de la luminosité. La dentine assume encore couleur et intensité, donc elle sera N+ l ou +2 selon qu'elle sera fine ou épaisse (photos 12 à 15). 3. Zircone Teintée "Maison" Puisque le support par lui-même assure une bonne part de la restitution lumineuse et qu'il contraste, nous pourrons prendre des poudres dentine-opaque et dentine N. Cependant, l'option "N+" permet d'exagérer encore des effets pour contrer leur "effacement" en bouche, en effet avec la zircone on perd une à deux teintes une fois en bouche. Alors le choix peut être, dentine opaque N et dentine N+l ou N+2, sans problème! 12 Tech. Dent. N /09

7 Homme de l'art 14 Résultat FM en bouche «* / Tech. Dent. N /09 13

8 Homme de l'art... LES SCHEMAS DE MONTAGES TYPES Les tableaux montrent les fondamentaux de localisation des masses selon les types de zircone, mais n'émancipent pas des caractérisations, répartition et compléments à la teinte que le céramiste peut y apporter. MODELAGE I = ZIRCONE I BLANCHE MODELAGE II = ZIRCONE II MONOCHRO- MATIQUE MODELAGE III = ZIRCONE III DIEFFERENCIEE Modelage I -Ye^ botu> *Wec AWa ckq.tfical 3 S>'o(lAV)Çe Mec omr&z,»fca<'6 ÇUMMCS ^ppc^lçrvh ft ta lomcioe^rice' ÏUaochç OnC -hrinhe coloqéit pu»î CU A i)j>t/ t. e»ûci> U'druT pv/cc ( 'ta-t bé" Jt>«^ "TOOFR PC BCXJC.U SONJGRE 1 CtMiÀ nos*' Itf G&S boof- S>v Q&ceve Q>l<vW C*FCAF4& - LA JAICU/I) Lv> W *IG / n o!<i * l 14 Tech. Dent. N /09 ÎOO&4L îloyé. C ) \ AHtnuÊ ^ -h> M*>c e\- ftpfor.w cme CCULVJI Csi*\UIÏ*TE. Jvvt«tvvtVt«JvJ J

9 Modelage I Zr Blanche La dentine opaque doit être généreuse en quantité (1) et monter jusqu'au bord libre, tant en vestibulaire qu'en palatin car la dentine ne doit pas être seule au bord dépassant l'armature (3). La zone de valeur devient très importante (4). Elle augmente le contraste, seul garant d'un effet différencié entre zones cervicales et incisales, en exacerbant les couches primaires du montage (2). Dans la partie incisale souvent ivoire ou blanche, une touche de bleu ou de violet permet de s'émanciper totalement du fond blanc, et ceci n'est pas une option, c'est obligatoire! Quant aux mamelons, ils doivent capter la lumière traversant et donner l'effet propre à l'âge de la dent, pâle, paille ou blanc bleuté loin du bord libre pour une dent jeune, soleil, jaune, orange, bleu ou mauve proche du bord, pour une dent plus âgée (5). Détails de la couche de recouvrement (6). Tech. Dent. N /09 15

10 Homme de l'art... Modelage II v'm OpAQjÇ i R»oej> iwct'srtjl rb(t<j+s 000(2. dccen-k>«. u= ' Cci^ÀUfic^- fw&c. LÇ. ^ppoftjr co^cçbs 'sous L incisat ' L {ès4o*i biruwt 6\(U*«É, M lo"vu.'lco v4c' s 4ns ey>(e\/gk okaacva ajiaiof\l -+j>ev>+!vifc. c>p'h?j ' o J>eo4in if ^ \ c^ibfïaul en, titrée" ^ 2,- UQi-faqk'oif ojtfn& C HtWt ev) <J>t"nkrt " c n^?ur 6 SUS e>u o(vfwcs.ig e/) OJflnW^É y <r lo*y delev/e. eya^ee^k o^\ jjov) eç\y- Çft?o< jxïbmitflr >oi)c4i y Cu ;S 13^V)C,B,Uv, fzc^c 60M-+ peç>e*ji<vth j>e" L' 4*^Ê" a j>on»tec. à U*.pevih, î> " ijton* ^ ^Cvée < ^ 16 Tech. Dent. N /09

11 ---Homme de l'art Afjervti?. ; +vtn^ L A r ^ f \ À éï OJ>Al«ee»iJr & ~èr ^^sppe^ir pemw H 4-tfwt) A /A Modelage II Zr Colorée L'incisai sera bleuté, rehaussé d'une ligne au bord libre vanille ou "dentinaire" pour accentuer le contraste avec un support trop foncé pour un bord libre (2 et 4). Le feston incisai permet quand même d'abaisser la luminosité sans enlever de la couleur (2 et 5). L'incisai doit être haut au centre, mais bas sur les marges ou bords marginaux, pour apporter l'effet de clarté bord libre vers les festons latéraux (3). La barre de valeur sera exagérée, elle s'estompe la première avec la lumière sombre du fond de bouche (4). Les mamelons sont faits de dentine opaque parfois avec un peu de masse cervicale (5). Détail du recouvrement dentine - transparent -opaléscent (6). Tech. Dent. N /09 17

12 Homme de l'art... Modelage III CçRvTj cal -+j««0kne cyi<q>} kane ZOf\oa 6J06o*i6«4 Le con+nj[4e 2>es WIAGAES ~y ' j fiu<i<4tovi6 Mixtes rh/au«ees 18 Tech. Dent. N /09

13 Homme de l'art Modelage III Zr maison Les pointes dentelées blanches (1) sont habillées de bleuté pour atténuer leur présence (2). Des lignes d'opalescence blanches rehaussent les "ruptures de face" pour tromper l'œil sur le relief en augmentant le contraste par la circulation lumineuse plus que par la couleur des masses (2). L'incisai devra se trouver réduit en quantité et il faudra choisir la nature de la dentine en conséquence (3). Barre de valeur (couleur) conforme à la teinte souhaitée (4). Bord libre réalisé selon le même principe que la zircone colorée (5). Masses transparentes et dentine dans une proportion 50/50 (6). Tech. Dent. N /09 19

14 Homme de l'art CAS PRATIQUE - EXEMPLE DE RESULTAT : Des supports différents qui imposent des stratégies de colorations et de modelages différentes pour un résultat uniforme (photos 16 à 23) cas clinique et photos cliniques Dr. Michel ARNAUD / 05 Embrun. 19 Contrôler l'émergence par la fausse gencive 20 Les éléments fortement colorés 20 Tech. Dent. N /09

15 EXEMPLES DE SURFAÇAGES:...Homme de l'art SURFAÇAGE UN FACTEUR DÉCISIF La ceinte ne s'arrête pas, il reste à la gérer par un polissage qui permet selon l'état de surface de rehausser l'état interne ou non, en laissant pénétrer plus ou moins de lumière, selon qu'on polit "lisse" ou "satin". Ne pas se contenter uniquement d'un glaçage car il s'estompera mécaniquement et chimiquement en bouche pour laisser un résultat non contrôlé à court terme in situ! Il faut donc finir le travail avant que la vie intra-buccale ne s'en occupe à sa façon. De plus la brillance ne devant pas être trop prononcée, un polissage mécanique plus "ajustable" est donc préférable au glazage direct (photos 24 à 30). Enfin, ce polissage devra être prononcé à l'extrême en bandeau cervical et sous gingival, pour les cas II et 111 : L'aspect alors exceptionnel des tissus autour de la prothèse va rendre son intégration esthétique et l'absorption lumineuse dans le mimétisme. r,, buccal nettement favorable. 25 Résultat " Un simple glaçage s'estompera bouche, il faut donc finir le travail avant que le milieu buccal ne s'en occupe à sa façon. " 29 Résultat f Mf 'S"!#' CONCLUSION Ces modelages simplifiés sont des indicateurs des masses et effets principaux et doivent être complétés pas les particularités révélées lors du relevé de teinte. Ici se conclut le bé.a.ba du modelage céramique sur zircone. Des précisions et plus d'expertise s'exprimeront au travers des cas plus élaborés que des unitaires dans un prochain traitement du sujet. Alors, à vos spatules... Richard Fouquier Prothésiste Dentaire Tech. Dent. N /09 21

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un ARTICLE SPÉCIALISÉ : ELLE N A PLUS PEUR DE RIRE MARIA Saga Zirkonia - Des histoires du monde de «Zirkonzahn» 1 Luca Nelli Fig. 1 : Elle n a plus peur de rire Maria La première fois qu elle est venue au

Plus en détail

VINTAGE Art LF Mode d'emploi

VINTAGE Art LF Mode d'emploi VINTAGE Art LF Mode d'emploi Introduction Merci d avoir acheté nos stains céramiques en pâte VINTAGE Art LF. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi de manière à tirer le maximum du produit. Conservez

Plus en détail

Céramique pour infrastructures métalliques

Céramique pour infrastructures métalliques Céramique pour infrastructures métalliques 8 Shade Set (Paste Opaque) Set pour le recouvrement des alliages présentant un CDT compris entre 13,9 et 15,1 10-6 K -1 (25 500 C). Cet assortiment qui couvre

Plus en détail

Indications- mode d emploi

Indications- mode d emploi FR Indications- mode d emploi Indications multiples, esthétique, sécurité. Un seul système pour de multiples possibilités d utilisation 1-Technique de stratification Recouvrement cosmétique partiel Recouvrement

Plus en détail

Integrated Ceramics. Une flexibilité. fascinante.

Integrated Ceramics. Une flexibilité. fascinante. Integrated Ceramics Une flexibilité fascinante. Integrated Ceramics Les céramiques cosmétiques utilisées au laboratoire dentaire? Les matériaux d infrastructure utilisés au laboratoire Vitrocéramique alliages

Plus en détail

VINTAGE Art. Colorants fl uorescents pour céramique. Mode d emploi

VINTAGE Art. Colorants fl uorescents pour céramique. Mode d emploi VINTAGE Art Colorants fl uorescents pour céramique Mode d emploi PRÉCAUTIONS D UTILISATION 1-1 Notes Introduction Les stains fl uorescents VINTAGE Art servent à modifi er les teintes (en interne comme

Plus en détail

PANTOGRAPHE. À BRIDGE sur implant. Techniques... exceptionnel. Yves Probst Prothésiste Dentaire

PANTOGRAPHE. À BRIDGE sur implant. Techniques... exceptionnel. Yves Probst Prothésiste Dentaire Yves Probst Prothésiste Dentaire À BRIDGE sur implant exceptionnel PANTOGRAPHE N ous usinons nos zircones avec le zirkograph d Enrico Steger, bien sou - vent, nous sommes confrontés à des réalisations

Plus en détail

Brochure d information pour le patient

Brochure d information pour le patient Brochure d information pour le patient Des dents «tout céramique» qui vous donneront un sourire éclatant! Le matériau «zircone» : n La zircone est une céramique hautes performances utilisée, entre autres,

Plus en détail

ARTICLE SPÉCIALISÉ : MAMMA LUCA

ARTICLE SPÉCIALISÉ : MAMMA LUCA 1 ARTICLE SPÉCIALISÉ : MAMMA LUCA Saga Zirkonia - Des histoires du monde de «Zirkonzahn» Aldo Zilio Le bridge PRETTAU est un pont en zircone intégrale pour la restauration d implants dentaires - garanti

Plus en détail

Agénésie et prothèse implanto-portée

Agénésie et prothèse implanto-portée Agénésie et prothèse implanto-portée Dr Thierry ROUACH Lʼagénésie dentaire est une pathologie plus ou moins handicapante en fonction du nombre et de la position des dents absentes. Certaines agénésie sont

Plus en détail

Techniques... armi une avalanche de nouveaux procédés presque exclusivement orientés

Techniques... armi une avalanche de nouveaux procédés presque exclusivement orientés Techniques... Domin iqu e Olivie r Prothésiste Dentaire Ne pas se tromper Techniques... de futur 10 Tech. Dent. N 280-04/10 P armi une avalanche de nouveaux procédés presque exclusivement orientés vers

Plus en détail

Les cas implantaires que nous

Les cas implantaires que nous Cabinet Laboratoire Dents artificielles et prothèses implantaires en 24-48 heures C. SIREIX, V. SIREIX Prothésistes dentaires C. RISPAL Chirurgien-dentiste Quelles dents artificielles utiliser? Comment

Plus en détail

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Dr Thierry ROUACH D.U d Implantologie Chirurgicale et Prothétique Paris 7 Attaché, service de Prothèse, Université Paris 5

Plus en détail

Quick Up. Matériau de scellement autodurcissant pour attachements et parties secondaires de prothèses. www.dentaladvisor.com. Editors Choice + + + + +

Quick Up. Matériau de scellement autodurcissant pour attachements et parties secondaires de prothèses. www.dentaladvisor.com. Editors Choice + + + + + www.dentaladvisor.com Matériau de scellement autodurcissant pour attachements et parties secondaires de prothèses Editors Choice + + + + + Un seul coffret pour tous les besoins d un scellement La tenue

Plus en détail

CHANGEMENT DE TECHNIQUE POUR LES DIAGNOSTICS

CHANGEMENT DE TECHNIQUE POUR LES DIAGNOSTICS Bridge télescopé sur implant par Mickaël Brillouet, prothésiste dentaire Cet article donne un aperçu des multiples possibilités du logiciel DWOS. Il est possible, en effet, de traiter des travaux complexes

Plus en détail

Leçon N 11 Traitement La couleur

Leçon N 11 Traitement La couleur Leçon N 11 Traitement La couleur 11 La couleur Tous ce qui vous environne a une couleur, mais c est la lumière qui vous permet de percevoir la couleur des objets qui vous entourent. 11.1 Le modèle TSL

Plus en détail

PLUS DE NATUREL GRÂCE À LA DIFFUSION LUMINEUSE

PLUS DE NATUREL GRÂCE À LA DIFFUSION LUMINEUSE PLUS DE NATUREL GRÂCE À LA DIFFUSION LUMINEUSE C'EST TELLEMENT FACILE Plus de naturel grâce à l'optimisation de la diffusion lumineuse Selon l'opinion générale, la transmission lumineuse la plus fidèle

Plus en détail

Service Consommateurs 5, rue René Panhard 72021 LE MANS Cédex 02 Tél : (+33) 02 43 83 83 00 - p.ball@colart.fr

Service Consommateurs 5, rue René Panhard 72021 LE MANS Cédex 02 Tél : (+33) 02 43 83 83 00 - p.ball@colart.fr Service Consommateurs 5, rue René Panhard 72021 LE MANS Cédex 02 Tél : (+33) 02 43 83 83 00 - p.ball@colart.fr La peinture acrylique est un moyen d expression permettant des écritures et des effets picturaux

Plus en détail

LA ZIRCONE - INFORMATION POUR LE PRATICIEN. La réalité sur ce matériau - questions pratiques et leurs réponses FRANÇAIS

LA ZIRCONE - INFORMATION POUR LE PRATICIEN. La réalité sur ce matériau - questions pratiques et leurs réponses FRANÇAIS LA ZIRCONE - INFORMATION POUR LE PRATICIEN La réalité sur ce matériau - questions pratiques et leurs réponses FRANÇAIS Zr La zircone et ses possibilités 2 La zircone et ses possibilités Qu est ce que la

Plus en détail

Manuel d instructions

Manuel d instructions Manuel d instructions Utilisation: Les liquides DD Bio Z zero sont destinés à la coloration de restaurations en zircone préfrittée fabriquées dans des blocs DD Bio Z-, pour la fabrication de prothèses

Plus en détail

Fluorescence de la substance dentaire dure et des matériaux d obturation

Fluorescence de la substance dentaire dure et des matériaux d obturation Fluorescence de la substance dentaire dure et des matériaux d obturation Auteurs_ Pr. Irina K. Lutskaya, Dr Natalia V. Novak & Valery P. Kavetsky, République de Biélorussie Fig. 1 Fig. 2 Fig. 1_Revêtements

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE Session 2014 EPREUVE E2 EPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-EPREUVE E21 TECHNOLOGIE PROFESSIONNELLE ET DESSIN MORPHOLOGIQUE Durée : 5 heures Coefficient : 4 Le sujet

Plus en détail

IPS e.max Un système pour toutes les indications

IPS e.max Un système pour toutes les indications Information pour les prothésistes dentaires IPS e.max Un système pour toutes les indications all ceramic all you need IPS e.max Un système pour toutes les indications Technique : O. Brix Clinique : Prof.

Plus en détail

Couronnes et bridges ZENOSTAR Tout anatomique. Tout automatique.

Couronnes et bridges ZENOSTAR Tout anatomique. Tout automatique. Couronnes et bridges ZENOSTAR Tout anatomique. Tout automatique. ZENOSTAR Couronne ZENOSTAR en zircone «monobloc», fraisée avec le système ZENOTEC T1, colorée et frittée. Les dents «monoblocs» comme concept

Plus en détail

Structur 3. Brillant sans polissage. Structur 3. Composite pour la fabrication de couronnes

Structur 3. Brillant sans polissage. Structur 3. Composite pour la fabrication de couronnes Composite pour la fabrication de couronnes et bridges provisoires Brillant sans polissage Les 3 pour des couronnes et bridges brillants est un composite autopolymérisant pour la fabrication de couronnes

Plus en détail

Les plans de travail Verre

Les plans de travail Verre Les plans de travail 49 50 Les plans de travail Luisina vous offre une gamme complète de plans de travail en verre. Particulièrement design et résistants, ils vous offriront une satisfaction totale durant

Plus en détail

PROTHÈSE DENTAIRE. 12 : Intermédiaire céramo-céramique avec contact muqueux céramique.

PROTHÈSE DENTAIRE. 12 : Intermédiaire céramo-céramique avec contact muqueux céramique. ÉPREUVE FINALE du 5 e examen dénommé «Concours Un des Meilleurs Ouvriers de France» PROTHÈSE DENTAIRE Président de classe : M. Denis GUINOT Groupe XII Classe 4 L épreuve finale du 5 e concours «Un des

Plus en détail

VITA VMK Master Mode d emploi

VITA VMK Master Mode d emploi Mode d emploi Prise de teinte VITA Communication de la teinte VITA Reproduction de la teinte VITA Contrôle de la teinte VITA Edition: 04. Pour le cosmétique des infrastructures en céramo-métallique dans

Plus en détail

Dents et Résines. www.sid-dental.com

Dents et Résines. www.sid-dental.com www.sid-dental.com Pendant des siècles, les hommes ont tenté de substituer leurs dents manquantes par des matériaux les plus divers tels que l ivoire, l or et même le plâtre. Ce n est qu au début du 20ème

Plus en détail

Au delà de la IDENTIFIEZ L'OBJECTIF RÉEL. Appréhender simplement les méthodes, la physique. et la chimie..,

Au delà de la IDENTIFIEZ L'OBJECTIF RÉEL. Appréhender simplement les méthodes, la physique. et la chimie.., Richard Fouquier Prothésiste Dentaire Ho m m e de l'art Appréhender simplement les méthodes, la physique et la chimie.., -. W'r Au delà de la IDENTIFIEZ L'OBJECTIF RÉEL Parce que finir la journée de travail

Plus en détail

www.dentaladvisor.com Editors Choice + + + + +

www.dentaladvisor.com Editors Choice + + + + + Grandio SO Heavy www.dentaladvisor.com Editors Choice + + + + + Grandio SO Heavy Agréé sans restrictions pour cavités soumises aux contraintes MÉcaniques Déjà présent sur le marché avec un composite d

Plus en détail

GABARIT POUR BOITE DE CLÉ USB JOCELYNEROBERTSON.COM

GABARIT POUR BOITE DE CLÉ USB JOCELYNEROBERTSON.COM GABARIT POUR BOITE DE CLÉ USB JOCELYNEROBERTSON.COM Démarquez-vous en étant dans les premiers à offrir une clé USB personnalisée. Bronze, cuivre, acier, argent.925 ou argent.999 Suivez ces étapes faciles

Plus en détail

Guide d'utilisation des chapes et armatures en zircone NobelProcera

Guide d'utilisation des chapes et armatures en zircone NobelProcera Guide d'utilisation des chapes et armatures en zircone NobelProcera Protocole par : Markus Blatz, Jonathan Ferencz, Stefan Holst, Mathias Kern, Peter Rammelsberg, Van Thompson et Hans Geiselhöringer Novembre

Plus en détail

Patentamt JEuropâisches. European Patent Office Numéro de publication: 0 185 597 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Patentamt JEuropâisches. European Patent Office Numéro de publication: 0 185 597 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Patentamt JEuropâisches European Patent Office Numéro de publication: 0 185 597 Office européen des brevets A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 85420106.8 Int. Cl.4: A 61 K 6/06 X A 61 K 6/02

Plus en détail

Glacis à l acrylique

Glacis à l acrylique Sommaire 1. Le glacis 2. Notions de base en acrylique 3. Réalisation pratique: tableau avec glacis 4. Modèle Séance du 31 janvier 2014 dirigée par Maurice Lopès Travaux pratiques de peinture Glacis à l

Plus en détail

1. Propriétés mécaniques

1. Propriétés mécaniques Cours de choix des matériaux, EPFL, semestre d été 2003 Catherine Tomicic Julien Plojoux Olivier Schmid Olivier Comte Introduction Etude de cas : choix des matériaux pour une prothèse dentaire Rapport

Plus en détail

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain 1 1 9 9 7 7 2 2 Perception des couleurs par l œil humain................ 4 La température des couleurs et la balance des blancs.......... 4 La compensation de la lumière par l œil................ Le gamma..............................

Plus en détail

FRANÇAIS BLANC À 100% Prothèse dentaire sans métal en zircone de haute qualité

FRANÇAIS BLANC À 100% Prothèse dentaire sans métal en zircone de haute qualité FRANÇAIS BLANC À 100% Prothèse dentaire sans métal en zircone de haute qualité BLANC À 100 % Le zirconium est le plus vieux des minéraux, c est lui que l on trouve le plus fréquemment dans la croûte terrestre.

Plus en détail

Solutions de Précision pour techniciens dentaires. Lava Ultimate Matériau de restauration CAD/CAM. Découvrez la résilience. de la dent naturelle

Solutions de Précision pour techniciens dentaires. Lava Ultimate Matériau de restauration CAD/CAM. Découvrez la résilience. de la dent naturelle Solutions de Précision pour techniciens dentaires Lava Ultimate Matériau de restauration CAD/CAM Découvrez la résilience de la dent naturelle Lava Ultimate, un matériau exceptionnellement unique Lava Ultimate

Plus en détail

Phonares II Une esthétique pleine d expression

Phonares II Une esthétique pleine d expression SR Une esthétique pleine d expression Un nouvel art des formes NATUREL ET MIMÉTISME SR Composite nano-hybride Les plus hautes exigences Aujourd hui, les porteurs de prothèses amovibles ont des attentes

Plus en détail

NOTE : Les couleurs chaudes projettent le sujet en avant tandis que les couleurs froides le font reculer à l arrière de la toile.

NOTE : Les couleurs chaudes projettent le sujet en avant tandis que les couleurs froides le font reculer à l arrière de la toile. La pose des couleurs sur la toile et leur mélange A) Les couleurs de base Tout tableau peut être réalisé avec les couleurs primaires (rouge, jaune et bleu) ainsi que du noir et du blanc qui ne sont pas

Plus en détail

NOUVEAU:Ne réparez plus les fêlures, «guérissez-les»avec

NOUVEAU:Ne réparez plus les fêlures, «guérissez-les»avec NOUVEAU:Ne réparez plus les fêlures, «guérissez-les»avec La «diablesse fissure»peut frapper n importe où. À tout instant! Les causes des fissures: Tensions mécaniques dans la céramique de recouvrement:

Plus en détail

sommaire La qualité allemande!...p. 4 Le système ZENOTec...p. 7 Alliages...p. 8 La galvanoplastie AGC...p. 9 Nos céramiques type «X»...p.

sommaire La qualité allemande!...p. 4 Le système ZENOTec...p. 7 Alliages...p. 8 La galvanoplastie AGC...p. 9 Nos céramiques type «X»...p. Gamme de produits sommaire La qualité allemande!...p. 4 Le système ZENOTec...p. 7 Alliages...p. 8 La galvanoplastie AGC...p. 9 Nos céramiques type «X»...p. 10 La qualité allemande! La société WIELAND

Plus en détail

MM Dental TARIFS 2015

MM Dental TARIFS 2015 MM Dental Couronne céramo-métallique à partir de 65 2 attachements boule + 2 couronnes céramo-métal + squelettée à partir de 879 Couronne implantaire à partir de 149 2 attachements sur couronnes céramo-métal

Plus en détail

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Printemps des sciences 2008 Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Objectifs L objectif de cette petite démonstration est double : 1. Démontrer l importance d une bonne isolation thermique sur les

Plus en détail

LES COULEURS ET LEURS DEFINITIONS

LES COULEURS ET LEURS DEFINITIONS LES COULEURS ET LEURS DEFINITIONS La couleur peut avoir un impact important sur notre intérieur. Les couleurs que nous choisissons reflètent nos personnalités, nos styles de vie, nos passions. Elles établissent

Plus en détail

LES IMPLANTS DENTAIRES

LES IMPLANTS DENTAIRES La plupart des soins dentaires peuvent êtres réalisés dès votre première visite en clinique au cours d un même séjour, y compris les greffes osseuses (petites et moyennes), exceptés les soins relevant

Plus en détail

«COLLÉ VISSÉ» Im p l a n t o l o g i e... Une technique dite du. Pour une passivité garantie des prothèses transvissées sur implants

«COLLÉ VISSÉ» Im p l a n t o l o g i e... Une technique dite du. Pour une passivité garantie des prothèses transvissées sur implants Mlle LAMBERT Gaëlle, Laboratoire GL Dents, Im p l a n t o l o g i e... Prothésiste Dentaire, à Grasse Une technique dite du «COLLÉ VISSÉ» Pour une passivité garantie des prothèses transvissées sur implants

Plus en détail

En faire plus avec Photofiltre 7 Modifier les couleurs et la luminosité

En faire plus avec Photofiltre 7 Modifier les couleurs et la luminosité Les boutons et font varier la luminosité de -8% et +8%. Les boutons et font varier le contraste de -10% et +10%. La luminosité et le contraste Ce réglage est assez simple, mais il permet seulement de corriger

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1

SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1 SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1 Guide de peinture Problèmes, causes et solutions 360, 6e Rue, Daveluyville (Québec) G0Z 1C0 Canada Sans frais : 1 866 815-4080 Téléc.

Plus en détail

PhotoFiltre 7 : Corrections avancées (10-2014)

PhotoFiltre 7 : Corrections avancées (10-2014) PhotoFiltre 7 : Corrections avancées (10-2014) Nous allons passer en revue les traitements accessibles par le menu déroulant «Réglage». Nous retrouvons des traitements accessibles par les boutons de la

Plus en détail

26 I. I CAD/CAM _ réhabilitation transvissée sur bases titane. _Situation de départ

26 I. I CAD/CAM _ réhabilitation transvissée sur bases titane. _Situation de départ Réhabilitation occlusale transvissée maxillaire et mandibulaire sur bases en titane Auteurs_Jürgen Feierabend, Michele Frapporti, Italie & Dr Julie Elpers, États-Unis Fig. 1 Fig. 2 Fig. 1_Empreinte de

Plus en détail

Quelles couleurs pour ma façade?

Quelles couleurs pour ma façade? Quelles couleurs pour ma façade? Une charte de ravalement est l occasion de réaffirmer la volonté de rendre toute leur personnalité à chaque bâtiment. L objectif de cette charte de ravalement est de veiller

Plus en détail

VITA AKZENT Plus. VITA shade, VITA made. Mode d'emploi

VITA AKZENT Plus. VITA shade, VITA made. Mode d'emploi VITA AKZENT Plus Mode d'emploi VITA Farbkommunikation VITA Farbkommunikation Prise de teinte VITA Communication de la teinte VITA Reproduction de la teinte VITA Contrôle de la teinte VITA Édition 05.13

Plus en détail

Fiche technique. Auxiliaires huile

Fiche technique. Auxiliaires huile Fiche technique Auxiliaires huile Nom du produit : LES HUILES (huile de lin raffinée et huile d œillette clarifiée) Synonymes de profondeur, d'éclat et de résistance dans le temps, les huiles sont les

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Collection de parements en pierre naturelle

Collection de parements en pierre naturelle FR STONEPANEL, innovation créée et brevetée par CUPAGROUP, habille tous les types de murs et de façades en pierre naturelle. STONEPANEL est un système de panneaux de pierre naturelle prémontés et assemblés

Plus en détail

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Avec la mise au point des facettes composites préformées, le chirurgien-dentiste a à sa disposition

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE DALLES EN LIEGE

INSTRUCTIONS DE POSE DALLES EN LIEGE INSTRUCTIONS DE POSE DALLES EN LIEGE Conserver les dalles en liège et les matériaux dans des conditions (température et humidité relative) qui ne diffèrent pas trop des conditions dans la pièce où elles

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

La façade en béton préfabriqué

La façade en béton préfabriqué La façade en béton préfabriqué Introduction La construction de façades préfabriquées en béton a connu une évolution au cours des dernières années. Grâce à la fabrication industrielle, de multiples possibilités

Plus en détail

PROCÉDURES PROTHÉTIQUES ÉTAPE PAR ÉTAPE. Straumann Partie Secondaire Anatomique IPS e.max

PROCÉDURES PROTHÉTIQUES ÉTAPE PAR ÉTAPE. Straumann Partie Secondaire Anatomique IPS e.max PROCÉDURES PROTHÉTIQUES ÉTAPE PAR ÉTAPE Straumann Partie Secondaire Anatomique IPS e.max L ITI (International Team for Implantology) est partenaire universitaire de l Institut Straumann dans les secteurs

Plus en détail

INSTRUCTIONS ÉTAPES PAR ÉTAPES SUR LES PARTIES SECONDAIRES PROVISOIRES. Parties secondaires provisoires Straumann, VITA CAD-Temp

INSTRUCTIONS ÉTAPES PAR ÉTAPES SUR LES PARTIES SECONDAIRES PROVISOIRES. Parties secondaires provisoires Straumann, VITA CAD-Temp INSTRUCTIONS ÉTAPES PAR ÉTAPES SUR LES PARTIES SECONDAIRES PROVISOIRES Parties secondaires provisoires Straumann, VITA CAD-Temp L ITI (International Team for Implantology) est le partenaire universitaire

Plus en détail

CYCLE LONG DE FORMATION en DENTISTERIE ADHESIVE ET ESTHETIQUE (Génération Implant, Nice)

CYCLE LONG DE FORMATION en DENTISTERIE ADHESIVE ET ESTHETIQUE (Génération Implant, Nice) CYCLE LONG DE FORMATION en DENTISTERIE ADHESIVE ET ESTHETIQUE (Génération Implant, Nice) SESSION 1 (2 jours) : Adhésion, Blanchiments et Bases de l Esthétique Dentaire 1. Les techniques d éclaircissement

Plus en détail

Esthétique tique et Stratification des composites

Esthétique tique et Stratification des composites Esthétique tique et Stratification des composites Introduction La demande esthétique tique prend une réelle r place dans l exercice l de la dentisterie d aujourd hui. L utilisation L de résine r composite

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES

CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES ANNEXE 3 CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES 1. ROULEAUX 1.1. Composition des rouleaux Valeur faciale Montant (en ) Nombre de pièces 0,01 0,0 0 0,02 1 0 0,0 2,0 0 0,10 4 40 0,20

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

cfao Piliers personnalisés et armatures par microfusion sélective Richard Demange, Sacha Yalicheff Introduction L investissement

cfao Piliers personnalisés et armatures par microfusion sélective Richard Demange, Sacha Yalicheff Introduction L investissement Piliers personnalisés et armatures par microfusion sélective Richard Demange, Sacha Yalicheff Introduction L investissement Notre profession poursuit sa «mutation numérique».que ce soit dans les cabinets

Plus en détail

Documentation Clinique et Scientifique

Documentation Clinique et Scientifique Documentation Clinique et Scientifique BruxZir Étude Clinique 2 Aspect esthétique Les prothèses BruxZir ont été jugées excellentes pour leur aspect esthétique par rapport aux autres couronnes en zircone

Plus en détail

ZENOTEC Instructions de préparation

ZENOTEC Instructions de préparation ZENOTEC Instructions de préparation Matériau et indication Esthétique exceptionnelle grâce à l oxyde de zirconium de WIELAND L oxyde de zirconium a fait ses preuves depuis plus de dix ans comme matériau

Plus en détail

ASOFLEX-AKB-Boden (Mur) N de réf. 5 50149 ASOFLEX-AKB-Wand (Sol) N de réf. 5 50150

ASOFLEX-AKB-Boden (Mur) N de réf. 5 50149 ASOFLEX-AKB-Wand (Sol) N de réf. 5 50150 ASOFLEX-AKB-Boden (Mur) N de réf. 5 50149 ASOFLEX-AKB-Wand (Sol) N de réf. 5 50150 Étanchéité sous carrelages et sous dalles Propriétés: Résine polyuréthane bicomposante, P 2738/02-137 Élastique avec de

Plus en détail

Base de restauration postérieure fluide à placement en masse

Base de restauration postérieure fluide à placement en masse Mode d emploi Français Base de restauration postérieure fluide à placement en masse 30 Avertissement : Réservé à l usage dentaire Table des matières Page 1 Descriptif du produit... 31 2 Remarques générales

Plus en détail

Prel-Design V e r r e s é r i g r a p h i é

Prel-Design V e r r e s é r i g r a p h i é Prel-Design V e r r e s é r i g r a p h i é DEscription Prel-Design consiste en un vitrage sur lequel on a déposé, à l aide d un écran textile, un motif géométrique en céramique opaque ou translucide.

Plus en détail

Ionolux. Ionolux. Matériau d obturation verre ionomère, photopolymérisable

Ionolux. Ionolux. Matériau d obturation verre ionomère, photopolymérisable Ionolux Matériau d obturation verre ionomère, photopolymérisable Les matériaux verre ionomère de VOCO des produits éprouvés, vous aidant chaque jour lors de vos soins pratiqués auprès du patient. Depuis

Plus en détail

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils Stratégie esthétique : comprendre pour simplifier Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler, Philippe Rajzbaum, Thierry Degorce Le but de cet article est de montrer deux cas a priori similaires qui

Plus en détail

3M Solutions Colles & Adhésifs pour l Industrie Rubans de masquage. Guide de sélection. Pour un résultat parfait. faites le bon choix

3M Solutions Colles & Adhésifs pour l Industrie Rubans de masquage. Guide de sélection. Pour un résultat parfait. faites le bon choix 3M Solutions Colles & Adhésifs pour l Industrie Rubans de masquage Guide de sélection Pour un résultat parfait faites le bon choix 3 Suivez le guide! Inventeur du ruban de masquage papier Scotch et fort

Plus en détail

Ultratop System. Ultratop Loft REVÊTEMENTS DÉCORATIFS BASE CIMENT DE TYPE «BÉTON CIRÉ» Roca London Gallery

Ultratop System. Ultratop Loft REVÊTEMENTS DÉCORATIFS BASE CIMENT DE TYPE «BÉTON CIRÉ» Roca London Gallery Ultratop System Roca London Gallery Ultratop Loft REVÊTEMENTS DÉCORATIFS BASE CIMENT DE TYPE «BÉTON CIRÉ» Ultratop System Ultratop Loft Frédéric Albert / Courtesy Galerie Paris-Beijing - Architecte : Loic

Plus en détail

Color. résip. I n t é r i e u r. B r e v e t é. Guide d utilisation. Conseils & astuces

Color. résip. I n t é r i e u r. B r e v e t é. Guide d utilisation. Conseils & astuces résip ro Color Breveté B r e v e t é Guide d utilisation Conseils & astuces est une résine époxy, bicomposante à l eau et sans odeur, universelle, sur tous supports et sans sous couche. Sols Murs Mobiliers

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

LE GUIDE DE L ECLAIRCISSEMENT AMBULATOIRE. Copyright The Dentalist 2013 - www.thedentalist.fr

LE GUIDE DE L ECLAIRCISSEMENT AMBULATOIRE. Copyright The Dentalist 2013 - www.thedentalist.fr 1 LE GUIDE DE L ECLAIRCISSEMENT AMBULATOIRE 2 TABLE DE MATIERES -INTRODUCTION -LES INDICATIONS -LES PREALABLES -LE MECANISME D ACTION -LA REGLEMENTATION -LA TECHNIQUE AMBULATOIRE -LES RISQUES ET LES PRECAUTIONS

Plus en détail

Industrie Agro alimentaire Industrie pharmaceutique Locaux publics Surfaces commerciales Parking...

Industrie Agro alimentaire Industrie pharmaceutique Locaux publics Surfaces commerciales Parking... 45 SOL REVÊTEMENTS PROFESSIONNELS DE PROTECTION ET DE DÉCORATION DES SOLS Notre gamme de produits sols offre des solutions de protection à destination de tous types supports dans les domaines tels que

Plus en détail

Couleur, ombre et lumière

Couleur, ombre et lumière Travaux pratiques de peinture Couleur, ombre et lumière atelier du 12 avril 2013 Animé par Luis Clemente, Maurice Lopès et Jean Pierre Pons Sommaire 1. LA COULEUR DE LA LUMIÈRE... 2 2. LA COULEUR DE LA

Plus en détail

Dentiste Numérique Zfx. Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx

Dentiste Numérique Zfx. Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx Dentiste Numérique Zfx Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx Dentiste Numérique Zfx Des technologies novatrices parfaitement adaptées Zfx offre aux dentistes des technologies

Plus en détail

Solexcel, confort et couleur en lumière

Solexcel, confort et couleur en lumière Solexcel, confort et couleur en lumière Faculté des Lettres de Reims - AAT Architectes Solexcel, une solution innovante créée pour durer Développée pour combiner efficacité thermique et design, notre solution

Plus en détail

FABRICATION D'UN SUCRE CUIT

FABRICATION D'UN SUCRE CUIT FABRICATION D'UN SUCRE CUIT Un sucre-cuit a pour caractéristiques principales d être dur et cassant comme du verre. Il se dissout lentement dans la bouche et dégage les différentes saveurs apportées par

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION -CONFIDENTIEL -

LIVRET D EVALUATION -CONFIDENTIEL - ACADEMIE DE NANCY-METZ Brevet d Etudes Professionnelles (Certification intermédiaire au Bac. Pro. Prothèse Dentaire) Session : LIVRET D EVALUATION -CONFIDENTIEL - NOM du CANDIDAT : CENTRE DE FORMATION

Plus en détail

GUIDE DES MATÉRIAUX USUELS

GUIDE DES MATÉRIAUX USUELS 1 GUIDE DES MATÉRIAUX USUELS Impression 3D Fabrication additive 2015 - FABULOUS 2 3 agence conseil en solutions d impression 3d FABULOUS est un bureau d experts 3D, alliance de la technologie et du conseil

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE FRAISAGE DU ZIRCONIUM

TECHNOLOGIE DE FRAISAGE DU ZIRCONIUM TECHNOLOGIE DE FRAISAGE DU ZIRCONIUM Fais bouger le monde avec tes mains FRANÇAIS Système breveté L inventeur. Chers collègues, Permettez-moi de revenir brièvement sur la genèse de notre système de fraisage.

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

Par Christophe Sireix / Prothésiste Dentaire

Par Christophe Sireix / Prothésiste Dentaire ADJOINTE CAD/CAM Par Christophe Sireix / Prothésiste Dentaire 16 Tech. Dent. N 342-06/15 L ASIGA pro075 Une mini imprimante très précise L imprimante ASIGA pro075 utilisée dans notre centre est une machine

Plus en détail

Quelle est la couleur du Soleil? Pierre Causeret

Quelle est la couleur du Soleil? Pierre Causeret ARTICLE DE FOND Quelle est la couleur du Soleil? Pierre Causeret Le problème n'est pas si simple et la question revient régulièrement au sein du CLEA. Les réponses varient du jaune au bleu en passant par

Plus en détail

- Enlight / Enlight LV. - Composites accessoires. - Gel Etch / produits accessoires. - Canules / écrans salivaires / cotons

- Enlight / Enlight LV. - Composites accessoires. - Gel Etch / produits accessoires. - Canules / écrans salivaires / cotons Se ction 6 Collage et scellement Chapitre Chapitre 6.1 6.2 Adhésifs at accessoires p. 150 - Blugloo p. 150 - Grengloo p. 151 - Enlight / Enlight LV p. 152 - OrthoSolo p. 153 - System One+ p. 154 - Composites

Plus en détail

La lumière et les couleurs (Chap4)

La lumière et les couleurs (Chap4) La lumière et les couleurs (Chap4) I. La lumière blanche On appelle lumière blanche, la lumière émise par le soleil ou par des éclairages artificiels reproduisant la lumière du soleil. La lumière blanche

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

NNKOMNM. kçìîé~ì=çééìáëw== áå`çêáë=km. kçíáåé=çdìíáäáë~íáçå. cê~å ~áë

NNKOMNM. kçìîé~ì=çééìáëw== áå`çêáë=km. kçíáåé=çdìíáäáë~íáçå. cê~å ~áë kçìîé~ì=çééìáëw== NNKOMNM áå`çêáë=km kçíáåé=çdìíáäáë~íáçå cê~å ~áë Table des matières Sirona Dental Systems GmbH Table des matières 1 Caractéristiques techniques... 3 2 Indications de mise en oeuvre...

Plus en détail