HISTOIRE CHAUFFAGE. Louis COLLARD. 6ème année Année scolaire :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HISTOIRE CHAUFFAGE. Louis COLLARD. 6ème année Année scolaire : 2011-2012"

Transcription

1 HISTOIRE DU CHAUFFAGE Louis COLLARD 6ème année Année scolaire :

2 Evolution du chauffage. 1. Au temps des hommes préhistoriques. A cette époque, il y a environ ans, nos ancêtres ont simplement commencé à ramasser des branches de bois touchés par la foudre lors des orages. Ensuite, ils ont commencé à les conserver et ont remarqué que ces mystérieuses flammes dégageaient de la chaleur et découvrirent aussi comment fabriquer ce feu. Alors ils ont pu dormir toutes les nuits bien au chaud et eurent beaucoup moins froid.

3 2. A l'époque des Romains. En ce temps là, on se chauffait généralement avec l'hypocauste, un principe qui consiste à réchauffer de l'air grâce à une chaudière au charbon de bois ou au charbon issu du sol. Cet air est injecté sous la villa dans une espèce de "cave" de plus ou moins 1,75m de hauteur; ce qui permettait aux esclaves d'entretenir tout le système.

4 3. Au Moyen -Age. A. Tout d'abord les riches. Avant, dès que l'hiver arrivait, on se serrait autour de la cheminée ou même à l'intérieur si elle contenait des bancs de pierre. On s'organisait alors autour de ces hautes flammes. Mais dans les grandes salles, les courants d'air se glissaient partout. Les gens restaient donc habillés d'une robe, la tête abritée sous une grosse capuche. Et sur le sol on laissait fermenter des jonchées de paille qui réchauffaient l'air gelé. Dans les palais royaux, une personne nommée joncheur avait pour travail de remplacer cette litière.

5 B. Maintenant les paysans. Dans leur petite maison, ceux-ci souffraient moins du froid. Un seul mur dissociait la pièce de vie de l'étable. La chaleur des vaches et chevaux réchauffait ainsi toute la famille. Parfois, certains profitaient d'un feu de bois. Dans plusieurs régions, les paysans avaient ce qu'on appelait "le droit de chauffage"; c'est-à-dire qu'ils pouvaient couper du bois dans la forêt. Mais s'ils étaient surpris à emporter du bois trop jeune, ils risquaient l'amputation du pouce car on se préoccupait déjà du déboisement.

6 4. Les Temps modernes. Grâce à la découverte de la fonte (alliage de fer et de carbone), on sut améliorer la cheminée qui servait à évacuer la fumée produite par le combustible (toujours le bois); cette fonte permet aussi la réverbération de la chaleur. Au début du XVIIème siècle, le poêle (foyer relié à un conduit qui évacue la fumée) a commencé à remplacer la cheminée murale. Le combustible utilisé était désormais principalement le charbon. Mais tout ceci ne permettait de chauffer qu'une voire deux pièces de la maison. Le chauffage central n'apparaîtra qu'au XVIIIème siècle; il s'agit d'abord de calorifères à air chaud dont les tuyaux mis dans les murs partent d'un poêle central et distribuent l'air chaud. Mais il n'est malheureusement pas facile à régler et il y a énormément de poussières. Il deviendra calorifère à vapeur grâce à James Watt ( ) inventeur de la machine à vapeur. La première installation de chauffage central à vapeur est réalisée en Angleterre en 1817 et c'est à cette époque qu'apparait le radiateur. Le chauffage central permit de mettre toutes les pièces d'une maison à une même température.

7 5. L'Epoque contemporaine. La vapeur sera ensuite remplacée par de l'eau chaude et la première installation de ce type sera assurée en France par Bonnemain en Mais la globalisation de ce principe ne se fera qu'après Les radiateurs sont au départ faits en fonte mais actuellement en acier ou en aluminium et ont différentes formes. Les combustibles généralement utilisés sont : le mazout, le gaz naturel, le charbon ou encore le bois. Il y a aussi le chauffage électrique qui, lui, n'utilise pas d'eau car les radiateurs disposent d'un fil chauffant. Mais maintenant, les nouvelles énergies et les nouveaux principes comme le poêle à pellets, le solaire ou le chauffage par le sol nous permettent de nous chauffer d'une manière différente tout en pensant à l'environnement. Energie solaire Chauffage par le sol Chauffage au gaz

L'évolution des Chauffages

L'évolution des Chauffages L'évolution des Chauffages Le feu 500,000 ans av JC Le Feu Chauffage - Inventeur : Il a était crée au Paléolithique par les Hommes qui prit exemple sur la foudre. Le Silex, Bout de bois et brindilles ect..

Plus en détail

La production industrielle de l énergie électrique

La production industrielle de l énergie électrique Chapitre 3 La production industrielle de l énergie électrique Ch 3 p 1 Objectifs : Trouver l élément commun aux différents types de centrales électriques. Savoir comment mettre une turbine en rotation.

Plus en détail

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable.

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable. Les enquêtes de noel d EDD Education au Développement Durable Le chauffage Eléments de réponse et compléments D i r e c t i o n d e s S e r v i c e s D é p a r t e m e n t a u x d e l E d u c a t i o n

Plus en détail

Problème à résoudre. Activités à réaliser

Problème à résoudre. Activités à réaliser Document ressource Page 1/6 Problème à résoudre Comment Comment choisir choisir type type pour pour e e 100 100 m² m² qui qui respecte respecte les les règles règles d'isolation d'isolation actuelles actuelles??

Plus en détail

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace.

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace. L énergie L énergie se trouve partout et sous différentes formes. On la trouve dans les maisons principalement sous forme d'électricité et de gaz. Energie vient du mot grec "energeia" qui veut dire force

Plus en détail

poêle à bois l'efficacité votre

poêle à bois l'efficacité votre Optimisez l'efficacité votre de poêle à bois Chauffer au bois efficacement signifie obtenir le maximum de chaleur de votre bois tout en minimisant les rejets de fumée. Voici quelques conseils pour vous

Plus en détail

Poêle à bois pour angle

Poêle à bois pour angle Poêle à bois pour angle Le poêle à bois frontal de l'année avec un somptueux design moderne et contemporain qui rivalise avec tous les appareils de chauffage au bois tant sur le plan esthétique, puissance

Plus en détail

Consommation d'eau chaude

Consommation d'eau chaude TIPPS Des tuyaux pour les professionnels Domotec SA Aarburg Édition 16.21 06/2008 Consommation d'eau chaude L eau chaude, c est plaisir, joie de vivre et bien-être Chaque jour, dans notre vie quotidienne,

Plus en détail

1. CAHIER DES CHARGES

1. CAHIER DES CHARGES CONTI & ASSOCIES Ingénieurs S.A. 2 décembre 2010 Quartier de Laurana-Parc et extensions Concept énergétique 1. CAHIER DES CHARGES 1.1. Situation et description générale du projet Les immeubles de logements

Plus en détail

Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude

Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude Choisir un système de production d'eau chaude Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude - 1. Le chauffe eau instantané - 2. Le boiler électrique - 3. Le boiler combiné avec une chaudière

Plus en détail

Le Défi Energétique Pourquoi une Taxe Carbone?

Le Défi Energétique Pourquoi une Taxe Carbone? Le Défi Energétique Pourquoi une Taxe Carbone? Avant, le pétrole sortait de terre sans qu'on ait rien à faire ou presque. Maintenant, il faut l'extraire en le chauffant ou en injectant de l'eau dans la

Plus en détail

Plus de 15% d'économie d'énergie. 10 à 15% d'économie d'énergie

Plus de 15% d'économie d'énergie. 10 à 15% d'économie d'énergie MAZOUTMASSUIR.BE Utilisation rationnelle de l'énergie Légende: Chacun devrait considérer qu'il est de son devoir d'utiliser l'énergie de la façon la plus rationnelle possible. Ceci favorise non seulement

Plus en détail

Mode d emploi. Refroidissement à air Refroidisseur RA-E Les modèles électriques ciselé : 10, 20, 30, 40, 65, 80, 120, 160, 200 en 250

Mode d emploi. Refroidissement à air Refroidisseur RA-E Les modèles électriques ciselé : 10, 20, 30, 40, 65, 80, 120, 160, 200 en 250 Mode d emploi Refroidissement à air Refroidisseur RA-E Les modèles électriques ciselé : 10, 20, 30, 40, 65, 80, 120, 160, 200 en 250 Wittewalle 2 B-9041 België Tel: 09 251 79 79 Fax: 09 251 78 77 e-mail:

Plus en détail

PARTIE 1. Dans la vidéo «géothermie en Islande», ❿ Pourquoi l'islande est-elle un pays où on peut implanter des centrales géothermiques?

PARTIE 1. Dans la vidéo «géothermie en Islande», ❿ Pourquoi l'islande est-elle un pays où on peut implanter des centrales géothermiques? PARTIE 1 Planche 1 : 1. Quelles sont les différentes sources d'énergie dans le monde? 2. Comment évolue la consommation d'énergie mondiale? Pourquoi? Planche 2 : 1. Qu'est qu'une énergie fossile? Donnez

Plus en détail

16 C la nuit, c est suffisant pour bien dormir. Rajouter une couverture peut vous faire économiser 60 par an. 19 C 16 C 16 C 12 à 14 C ou hors gel

16 C la nuit, c est suffisant pour bien dormir. Rajouter une couverture peut vous faire économiser 60 par an. 19 C 16 C 16 C 12 à 14 C ou hors gel Chauffage la température Dormez couvert! 16 C la nuit, c est suffisant pour bien dormir. Rajouter une couverture peut vous faire économiser 60 par an. Le saviez-vous? Un degré de moins vous fait économiser

Plus en détail

Comment obtenir une ouverture (porte, fenêtre) lors du coffrage d'un mur? Quelles autres structures métallique connaissez-vous?

Comment obtenir une ouverture (porte, fenêtre) lors du coffrage d'un mur? Quelles autres structures métallique connaissez-vous? LES MURS D'UNE MAISON 1. Quelle est la fonction d'usage de la maison? Besoin de s'abriter, se protéger 2. Quelle est la fonction de service assurée par les MURS d'une maison? Résister... 3. Voici les solutions

Plus en détail

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout Qu'est-ce qu'une chaudière? Le rôle d'une chaudière est d'assurer une bonne combustion et de transférer le maximum d'énergie thermique aux circuits de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Quelles sont

Plus en détail

LE CHAUFFAGE AUTREMENT...

LE CHAUFFAGE AUTREMENT... Énergies Renouvelables LE CHAUFFAGE AUTREMENT... SOLUTIONS DE CONFORT THERMIQUE ET D ÉCONOMIES UNE NOUVELLE VISION DU CONFORT Vos factures d électricité sont anormalement élevées? Vous chauffez, mais vous

Plus en détail

Un duo performant. Pompe à chaleur hybride à gaz ROTEX

Un duo performant. Pompe à chaleur hybride à gaz ROTEX Pompe à chaleur hybride à gaz ROTEX a member o f D A IK IN group Un duo performant La nouvelle pompe à chaleur hybride à gaz HPU hybrid ROTEX sélectionne toujours automatiquement le mode de chauffage le

Plus en détail

TP Thermique des locaux

TP Thermique des locaux TP Thermique des locaux Choix de solutions Mise en situation Ce TP abordera deux points particuliers de dimensionnement : tout d'abord, nous allons voir comment choisir un système de ventilation adapté,

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus.

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus. les chaudières performantes Depuis 20 ans... hier... ++ Des chiffres révélateurs Le chauffage et la production d eau chaude représentent les deux tiers de la facture d énergie des ménages. Par ailleurs,

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

8501 Kortrijk-Heule (Belgium) de l usager et l installateur tél. (56) 36.14.55 - fax (56) 36.15.10 avril 2001 MODE D EMPLOI

8501 Kortrijk-Heule (Belgium) de l usager et l installateur tél. (56) 36.14.55 - fax (56) 36.15.10 avril 2001 MODE D EMPLOI SAEY nv., Industrielaan 4, Documentation à l adresse 8501 Kortrijk-Heule (Belgium) de l usager et l installateur tél. (56) 36.14.55 - fax (56) 36.15.10 avril 2001 MODE D EMPLOI 477.0020.XXX 477.0120.XXX

Plus en détail

Schémas vus chez les installateurs : Doc 1

Schémas vus chez les installateurs : Doc 1 Chez Mr Y Chez Mr Z Chez Mr T Schémas vus chez les installateurs : Doc 1 Schémas vus chez les installateurs : Doc 2 Schémas vus chez les installateurs : Doc 3 1. Présentation générale 2. Présentation de

Plus en détail

2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme

2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme L 2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme Lors de sa formation, il y a 4,6 milliards d années, la terre ne possédait pas d atmosphère. Il a fallu plusieurs millions d années pour

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

énergie bois énergie bois énergie bois LA GAMME SE CHAUFFER SANS RÉCHAUFFER LA PLANÈTE UNE RESSOURCE ÉCONOMIQUE ET INÉPUISABLE

énergie bois énergie bois énergie bois LA GAMME SE CHAUFFER SANS RÉCHAUFFER LA PLANÈTE UNE RESSOURCE ÉCONOMIQUE ET INÉPUISABLE (en m) chaudières combustibles solides. Que vous choisissiez les ou les granulés + granulés bois granulés bois * Brûleur granulés bois Vis d alimentation granulés ** Réserve granulés Longueur de chaudières

Plus en détail

CONSIGNES DE SECURITÉ

CONSIGNES DE SECURITÉ BARBECUE CONSIGNES DE SECURITÉ PRÉCAUTIONS IMPORTANTES Utilisation, entretien et installation de l appareil : pour votre sécurité, merci de vous référer aux différents paragraphes de cette notice ou aux

Plus en détail

La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité

La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité La récente augmentation de prix du fuel domestique et les primes octroyées par les compagnies d'électricité et, dans certains cas, par les régions,

Plus en détail

Notice de dimensionnement

Notice de dimensionnement 2013 Notice de dimensionnement DDG Kolonel Begaultlaan 43/2 3012 LEUVEN Belgique www.ddg.be info@ddg.be T : 00 32 16 22 24 94 Comment dimensionner un poêle-chaudière DDG? Le dimensionnement d un poêle

Plus en détail

L ELECTRICITE L HABITAT

L ELECTRICITE L HABITAT L ELECTRICITE OBJECTIFS S informer sur l électricité Mieux comprendre sa facture S informer sur les dangers de l électricité et les précautions à prendre CONDITIONS DE REALISATION Durée prévue : Plusieurs

Plus en détail

LES EXTINCTEURS J-M R. D-BTP

LES EXTINCTEURS J-M R. D-BTP LES EXTINCTEURS J-M R. D-BTP 2006 1 Comment se créé un feu? En réalisant le «triangle du feu». 2 Comment se créé un feu? En réalisant le «triangle du feu». 3 Comment peut-on éteindre un feu? En supprimant

Plus en détail

Le lieu de la mission

Le lieu de la mission Bilan du Projet Puculloccocha Le lieu de la mission Nous sommes arrivés sur place le mercredi 6 juin 2012, après 12h d avion jusque Lima, puis 20h de bus jusqu Andahuaylas. Le district de Pacucha, dont

Plus en détail

CI-2/S4- La maison Bioclimatique et ses solutions techniques

CI-2/S4- La maison Bioclimatique et ses solutions techniques LA BIOMASSE : Qu'est-ce que la biomasse? Des matières végétales uniquement Des matières végétales et animales Des matières animales uniquement Peut-on transformer les déchets organiques en énergie? Oui

Plus en détail

Les Classes de feux, les extincteurs, feu de friteuse

Les Classes de feux, les extincteurs, feu de friteuse CLASSE DESCRIPTION, Exemples Agent extincteur, moyen d'extinction Feux secs (matériaux solides) - eau - eau pulvérisée avec additif A Bois, Charbon, Caoutchouc, - poudre polyvalente Végétaux, papier, carton,

Plus en détail

Chaudement recommandée : la plus haute efficacité en production d eau chaude sanitaire

Chaudement recommandée : la plus haute efficacité en production d eau chaude sanitaire Chaudière murale gaz à condensation ROTEX GW Full Condens Chaudement recommandée : la plus haute efficacité en production d eau chaude sanitaire Chaudière murale gaz à condensation avec production d eau

Plus en détail

Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de pétrole.

Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de pétrole. Bravo! Tu as ouvert les volets au lieu d allumer les lumières. Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de Bravo! Tu as appuyé sur le bouton OFF de la

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

Système de chauffage central DDG

Système de chauffage central DDG Système de chauffage central DDG Geberit VOTRE FOYER OU VOTRE POÊLE RACCORDÉ AU CHAUFFAGE CENTRAL http://www.ddg.be Pourquoi le DDG? Nous rêvons tous de l ambiance intime et agréable, et de la douce chaleur

Plus en détail

25 C 18 C 25 C 30 C. Eco-Habitat&Solutions - ecohabitatsolutions@yahoo.fr

25 C 18 C 25 C 30 C. Eco-Habitat&Solutions - ecohabitatsolutions@yahoo.fr 25 C 30 C 25 C 18 C 1 LE PUITS CANADIEN Le principe Il est établi que la température en soussol, vers deux mètres de profondeur, est proche de 14 C et ne varie que de quelques degrés tout au long de l'année.

Plus en détail

Chauffage au mazout et au gaz

Chauffage au mazout et au gaz Chauffage au mazout et au gaz Les objectifs d'apprentissage : Comprendre la différence entre un générateur d air chaud (fournaise) et une chaudière et savoir comment fonctionnent ces deux types d appareils,

Plus en détail

Pierre-Gilles Bellin. Se chauffer au bois

Pierre-Gilles Bellin. Se chauffer au bois Pierre-Gilles Bellin Se chauffer au bois 02C o n n a î t r e l e s p r o d u i t s e x i s t a n t s / Les cheminées CIRCUITS DE L AIR Pour une cheminée, le circuit d air idéal, en termes de rendement

Plus en détail

Retenons: Colorie en fonction de la source d énergie utilisée :

Retenons: Colorie en fonction de la source d énergie utilisée : Objectifs : Recueil des conceptions et des connaissances initiales des élèves sur l énergie. Identifier différentes sources d énergie. Définir une énergie Comprendre leur nécessité pour chauffer, éclairer,

Plus en détail

D'où vient l'énergie électrique?

D'où vient l'énergie électrique? PAGE 1 / 9 SOUS / Objectif Reconnaître le type de centrale électrique. Énoncer le principe de fonctionnement des centrales électriques. Savoir technologique visé : S1-1 PRODUCTION : Diverses sources de

Plus en détail

Les pompes à chaleur réduisent les coûts d énergie, pas le confort

Les pompes à chaleur réduisent les coûts d énergie, pas le confort TECHNIQUE DE LA POMPE À CHALEUR Les pompes à chaleur réduisent les coûts d énergie, pas le confort Pour le chauffage et la production d eau chaude sanitaire en nouvelle construction et en rénovation La

Plus en détail

PV 14 novembre Enerschool (Collège Sainte- Croix)

PV 14 novembre Enerschool (Collège Sainte- Croix) Présents : PV 14 novembre Enerschool (Collège Sainte- Croix) Damien Baeschler, Eric Nidegger, Martin Reeve, M. Clerc, Stella Ruffieux, Pablo Stadelman, Anselme Goetschmann, Loic Nyffenegger, Jean Kaufmann,

Plus en détail

bouilloire. Il avoue que s'il n'avait pas acheté une torche électrique pour souder quelques temps auparavant, il n'aurait pas pu réaliser cet ouvrage.

bouilloire. Il avoue que s'il n'avait pas acheté une torche électrique pour souder quelques temps auparavant, il n'aurait pas pu réaliser cet ouvrage. Le ferrage des chevaux Une importante partie du travail du forgeron consiste à ferrer les chevaux. On dit d'ailleurs d'un bon forgeron qu'il peut ferrer de seize à dix-sept chevaux par jour. Pour ferrer

Plus en détail

L'ÉNERGIE. La meilleure façon de comprendre l'énergie, c'est de faire une comparaison avec l'humain :

L'ÉNERGIE. La meilleure façon de comprendre l'énergie, c'est de faire une comparaison avec l'humain : L'ÉNERGIE Par définition l'énergie est la grandeur qui représente la capacité d'un système à produire du mouvement. Donc sur un navire, beaucoup d'éléments peuvent transformer une énergie potentielle en

Plus en détail

PRODUITS. 5 PRODUITS Version 2-2009 1

PRODUITS. 5 PRODUITS Version 2-2009 1 PRODUITS Autocollants Display - échantillons Comment utiliser les autocollants Display Conseils pour économiser l énergie Outils marketing pour votre campagne Display (propositions) Carte postale Display

Plus en détail

CO = 300 MORTS par an

CO = 300 MORTS par an PRÉVENTION DES INTOXICATIONS AU MONOXYDE DE CARBONE (CO) CO = 300 MORTS par an et 6000 INTOXICATIONS aiguës BIEN UTILISER SES APPAREILS À COMBUSTION POUR ÉVITER DES SITUATIONS À RISQUE APPRENDRE LES BONS

Plus en détail

G' 0 = - 30,9 kj.mol -1. ATP + H 2 O ADP + Pi

G' 0 = - 30,9 kj.mol -1. ATP + H 2 O ADP + Pi Énergie et métabolisme Les animaux trouvent la plupart de leur énergie dans l'oxydation des nutriments. La quantité d'oxygène absorbée peut permettre des mesures du métabolisme. Certains organismes peuvent

Plus en détail

Caractéristiques et manuel d installation. du radiateur haute performance à infrarouge long HEATSCREEN

Caractéristiques et manuel d installation. du radiateur haute performance à infrarouge long HEATSCREEN Caractéristiques et manuel d installation du radiateur haute performance à infrarouge long HEATSCREEN 2 versions : HPH-2300 (2300 Watt) HPH-1300 (1300 Watt) 1. Contenu du colis à la livraison 2. Présentation

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

Chauffage de grands espaces

Chauffage de grands espaces 1 Progatec SA Technologie radiants Chauffage de grands espaces Halles industrielles et tertiaires Progatec SA Ch. de la Colice 21 1023 Crissier Tél. 021 637 01 60 Fax. 021 637 01 61 2 Chauffage de halles

Plus en détail

Apportez de la chaleur dans votre foyer

Apportez de la chaleur dans votre foyer [ Air ] [ Eau ] [ Terre ] Poêles à bois blueline [ Buderus ] Apportez de la chaleur dans votre foyer La chaleur est notre élément Faites-vous plaisir! Un coup de foudre! Voilà ce qui vous attend lorsque

Plus en détail

Etude d une installation de cogénération industrielle

Etude d une installation de cogénération industrielle Etude d une installation de cogénération industrielle Objectif du TD : L objectif de ce TD est l étude et la modélisation sous Thermoptim d une installation de cogénération existante, et l influence des

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Traquer les courants d air Quelques infos pour commencer LIENS UTILES Les problématiques d étanchéité à l air et de VMC sont souvent accompagnées de questions concernant la qualité de l air intérieur.

Plus en détail

Notre energie fait la difference

Notre energie fait la difference Notre energie fait la difference 1 Gaz propane de Benegas Benegas est le spécialiste dans le domaine du gaz propane. Benegas est non seulement fournisseur de gaz dans des citernes et des bouteilles de

Plus en détail

Transparents du cours

Transparents du cours Transparents du cours http://lasen.epfl.ch Transparents du cours http://lasen.epfl.ch/jahia/site/lasen/op/edit/lang/en/pid/59904 Installation de chauffage Chaudière à combustible Chauffage électrique à

Plus en détail

Texte cahier des charges HEATMASTER 25 C

Texte cahier des charges HEATMASTER 25 C Pagina 1 van 6 Texte cahier des charges HEATMASTER 25 C PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le HeatMaster C est une chaudière gaz à condensation, posée au sol, qui produit de l eau chaude sanitaire, avec un rendement

Plus en détail

Comment se protéger et protéger nos aînés

Comment se protéger et protéger nos aînés C A N I C U L E Comment se protéger et protéger nos aînés Nous gardons tous en mémoire la canicule de l'an dernier. Le drame sanitaire qu'ont vécu les Français début août a marqué les esprits, les familles.

Plus en détail

Les élèves testant un ventilateur alimenté par l électricité fabriquée directement par le panneau photovoltaïque

Les élèves testant un ventilateur alimenté par l électricité fabriquée directement par le panneau photovoltaïque Classe : CM1-CM2 Ecole Saint Claude Thème du projet : Les Energies Prise de conscience des énergies consommées dans un contexte de développement durable. 1. Les élèves ont compris par le biais de lecture

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, C EST QUOI?

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, C EST QUOI? LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, C EST QUOI? Le développement durable, c est le développement citoyen On en entend beaucoup parler, surtout quand on parle de progrès ou d énergie. Pourquoi? Parce qu on se rend

Plus en détail

Les différentes inventions à travers l histoire pour mettre un objet en mouvement

Les différentes inventions à travers l histoire pour mettre un objet en mouvement Les différentes inventions à travers l histoire pour mettre un objet en mouvement Problématique Qu est-ce qui fait avancer un véhicule? Est-ce que cela a évolué au fil du temps? Comment? Programmes 2008

Plus en détail

THEME. Solaire passif en construction neuve

THEME. Solaire passif en construction neuve THEME Solaire passif en construction neuve THEME Solaire passif CATEGORIES constructions neuves O. Sidler La quantité d'énergie reçue sur Terre par le rayonnement solaire toutes les 45 minutes suffit à

Plus en détail

POÊLES, CHEMINÉES, ET BLOC DE COMBUSTION AVEC BRÛLEUR ÉTHANOL

POÊLES, CHEMINÉES, ET BLOC DE COMBUSTION AVEC BRÛLEUR ÉTHANOL POÊLES, CHEMINÉES, ET BLOC DE COMBUSTION AVEC BRÛLEUR ÉTHANOL MODE D EMPLOI ALPATEC vous félicite d avoir choisi ce produit et vous remercie de votre confiance. Pour votre confort et votre sécurité, votre

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement EXERCICE CHOIX DES SYSTEMES SUR BASE D EXEMPLES : Méthodologie de conception pour les choix

Plus en détail

Produire de l'électricité : le principe de la dynamo!

Produire de l'électricité : le principe de la dynamo! Produire de l'électricité : le principe de la dynamo! Dans la plupart des centrales électriques, c'est en faisant tourner le rotor d'un alternateur à l'aide d'une énergie mécanique qu'on produit de l'électricité,

Plus en détail

CHAUFFAGE SOLEIL & BOIS. Chauffe-eau solaire

CHAUFFAGE SOLEIL & BOIS. Chauffe-eau solaire CHAUFFE EAU SOLAIRE CHAUFFAGE SOLEIL & BOIS CHAUFFAGE PISCINE SOLEIL & BOIS Chauffe-eau solaire La solution la plus économique pour faire entrer le soleil dans votre chauffe-eau Simple Évolutif A moindre

Plus en détail

Le confort d'une chaleur constante. La confiance d'une ingénierie de pointe.

Le confort d'une chaleur constante. La confiance d'une ingénierie de pointe. Le confort d'une chaleur constante. La confiance d'une ingénierie de pointe. APPAREILS DE CHAUFFAGE MURAUX À ÉVACUATION DIRECTE ENERGYSAVER MD DE RINNAI APPAREILS DE CHAUFFAGE MURAUX À ÉVACUATION DIRECTE

Plus en détail

Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX. Chaudement recommandée pour son fonctionnement efficace, sûr et économique.

Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX. Chaudement recommandée pour son fonctionnement efficace, sûr et économique. Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX Chaudement recommandée pour son fonctionnement efficace, sûr et économique. Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX «Nous n'entendons quasiment pas notre

Plus en détail

Perfinox. Perfinox 4024 BVI R - 4028 BVI R - 4034 BVI R. Perfinox 4024 VI R - 4034 VI R CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION

Perfinox. Perfinox 4024 BVI R - 4028 BVI R - 4034 BVI R. Perfinox 4024 VI R - 4034 VI R CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION Perfinox CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION MODULANTE Perfinox 4024 BVI R - 4028 BVI R - 4034 BVI R Chauffage et production d eau chaude sanitaire accumulée (ballon ACI 105 ou 131

Plus en détail

Les énergies mises en œuvre

Les énergies mises en œuvre Les énergies mises en œuvre Centre d'intérêt 4 : Quelle est la nature de l'énergie utilisée et comment est-elle convertie? Question 1 : Comment alimenter en énergie un site isolé? Pour répondre aux besoins

Plus en détail

km de réseau en plus chaque année

km de réseau en plus chaque année 1 100 km de réseau en plus chaque année 2 130 GWh de chaleur distribuée par an grâce aux réseaux de chauffage à distance de Groupe E Celsius 1 000 Gwh de gaz naturel fourni annuellement 100 % renouvelable

Plus en détail

VISITE DES DÉCHÈTERIES DE LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DU PAYS CHÂTELLERAUDAIS EN AOÛT 2010.

VISITE DES DÉCHÈTERIES DE LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DU PAYS CHÂTELLERAUDAIS EN AOÛT 2010. Syndicat des Personnels de la Ville du C.C.A.S. de Châtellerault et de la Communauté d'agglomération du Pays Châtelleraudais Web : www.chatellerault-cgt.org VISITE DES DÉCHÈTERIES DE LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION

Plus en détail

La maison bioclimatique

La maison bioclimatique La maison bioclimatique Date : 10/01/08 Fait par : DULHOSTE Guillaume SOMMAIRE 1. Une maison bioclimatique 2. Les 5 énergies renouvelables 3. La géothermie 4. La biomasse 5. L éolienne 6. Hydraulique 7.

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Énergie bois C H A U D I È R E À C O M B U S T I B L E S S O L I D E S ADVANCE Le confort qui préserve la nature >> >> >> Une ressource économique et

Plus en détail

Groupe Folklorique" Mon Pays "de Maisons-Alfort - 11

Groupe Folklorique Mon Pays de Maisons-Alfort - 11 L'Homme du Marché L'Homme du Marché L'Homme des Champs L'Homme des Champs - 11 Le meunier et les moulins à eau étaient toujours situés au bord d'une rivière, parce que s'était la force des eaux courantes

Plus en détail

Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»?

Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»? Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»? I. Combustion : définitions. L expérience dans laquelle une substance brûle est appelée combustion. Pour avoir une combustion, il faut 3 éléments

Plus en détail

Conseils pratiques. Page 33

Conseils pratiques. Page 33 Conseils pratiques Page 33 La layette de votre bébé Confort et sécurité Les premiers mois, votre bébé grandit très vite Achetez essentiellement des vêtements de 3 à 6 mois et peu de tailles 0 à 3 mois

Plus en détail

Le rendement de la combustion

Le rendement de la combustion Le rendement de la combustion Les chaufferies des immeubles équipés d un chauffage collectif par chaudières fioul lorsqu'elles sont rénovées vers le gaz naturel comprennent le plus souvent deux voire un

Plus en détail

I) GENERALITES II) LE CHAUFFAGE CENTRAL.

I) GENERALITES II) LE CHAUFFAGE CENTRAL. LE CHAUFFAGE DES LOCAUX Introduction : Le chauffage est en hôtellerie un élément de confort ; il joue un rôle sur la santé du personnel et des clients. Il a également un rôle vis à vis de l entretien des

Plus en détail

Economie de l eau. Equipe de projet: Stacy Mazeko et Stéphanie Susana Ribeiro

Economie de l eau. Equipe de projet: Stacy Mazeko et Stéphanie Susana Ribeiro Economie de l eau Equipe de projet: Stacy Mazeko et Stéphanie Susana Ribeiro Métier: Employées de commerce Année d'apprentissage: 1 er année Nom de l'école ou de l'entreprise: CEFF Commerce Nom de l'enseignant

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

comment réduire ma consommation d énergie?

comment réduire ma consommation d énergie? comment réduire ma consommation d énergie? pourquoi économiser l énergie? économie financière sur l année 2005, le mazout est passé de 0,3 EUR/l à 0,6 pourquoi économiser l énergie? économie financière

Plus en détail

Vous préférez les promenades au jardinage? Jolie maison de village rénovée, avec une cour mais sans jardin

Vous préférez les promenades au jardinage? Jolie maison de village rénovée, avec une cour mais sans jardin Vous préférez les promenades au jardinage? Jolie maison de village rénovée, avec une cour mais sans jardin Pour cause de départ à l'étranger, de particulier à particulier, maison de village rénovée avec

Plus en détail

Panneau vinyle PANNEAU VINYLE ROYAL TIMBER PIERRE. BRIQUE. H 300 MM X 3.81 ML. H : 510 x L : 1270 mm. H: 410 x L : 1130 mm

Panneau vinyle PANNEAU VINYLE ROYAL TIMBER PIERRE. BRIQUE. H 300 MM X 3.81 ML. H : 510 x L : 1270 mm. H: 410 x L : 1130 mm ROYAL TIMBER H 300 MM X 3.81 ML PANNEAU VINYLE PIERRE. H : 510 x L : 1270 mm Panneau vinyle BRIQUE. H: 410 x L : 1130 mm Ce dont vous avez besoin Accessoires Moulure de Départ Angle extérieur Angle intérieur

Plus en détail

Chaudière gaz. Notice d utilisation Logano GC 144 II 6 720 810 029 (2013/08) US/CA. A lire attentivement avant le montage et la maintenance.

Chaudière gaz. Notice d utilisation Logano GC 144 II 6 720 810 029 (2013/08) US/CA. A lire attentivement avant le montage et la maintenance. Chaudière gaz Notice d utilisation Logano GC 144 II 6 720 810 029 (2013/08) US/CA A lire attentivement avant le montage et la maintenance. Table des matières Table des matières 1 Consignes de sécurité.................................

Plus en détail

LE MaHaNa Monobloc 15 tubes.

LE MaHaNa Monobloc 15 tubes. LE MaHaNa Monobloc 15 tubes. Notice de montage. Préface : Merci de lire attentivement la notice de montage avant la mise en service du MaHaNa et utilisez cette notice afin de monter et raccorder correctement

Plus en détail

Matéri oh! Les aventuriers Carnet de missions. Editions du Pass

Matéri oh! Les aventuriers Carnet de missions. Editions du Pass Matéri oh! Les aventuriers Carnet de missions Editions du Pass Ce carnet de missions appartient à Prénom Prénom Prénom Prénom Prénom Prénom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Equipe De l école Ici vous allez trouver

Plus en détail

Le gaz, l énergie. qui respecte l environnement. Elfi, la petite bouteille

Le gaz, l énergie. qui respecte l environnement. Elfi, la petite bouteille Le gaz, l énergie qui respecte l environnement Elfi, la petite bouteille Le Gaz L énergie qui respecte l environnement, qui vous apporte le confort et le bien-être dans toute la maison, mais aussi à l

Plus en détail

L'automne. Les rivières nous mènent à nos territoires de chasse.

L'automne. Les rivières nous mènent à nos territoires de chasse. L'automne Les rivières nous mènent à nos territoires de chasse. Lis le texte suivant. C'est le temps de partir L'automne, on rassemble la farine, le sel, la poudre à pâte, le thé et le sucre. Les outils

Plus en détail

La mise en attente d un blessé en canyon La réalisation d un «point chaud»

La mise en attente d un blessé en canyon La réalisation d un «point chaud» Janvier 2012 GROuPE d études techniques Par : L Ecole française de canyonisme La Commission médicale La mise en attente d un blessé en canyon La réalisation d un «point chaud» 1/5 Rappels physiologiques

Plus en détail

Le guide des. cheminées et poêles. éditions

Le guide des. cheminées et poêles. éditions Le guide des cheminées et poêles éditions Le guide des cheminées et poêles Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide de la pompe à chaleur Le guide

Plus en détail

Classe éco-construcon CM2. Semaine du 11 au 15 avril 2016

Classe éco-construcon CM2. Semaine du 11 au 15 avril 2016 Classe éco-construcon CM2 Semaine du 11 au 15 avril 2016 Eco-construcon Construire une maison écologique avec des matériaux naturels, renouvelables et non polluants qui se trouvent prés de chez nous. Il

Plus en détail

les cheminées http://www.abc-maconnerie.com 1. Foyer ouvert ou foyer fermé?

les cheminées http://www.abc-maconnerie.com 1. Foyer ouvert ou foyer fermé? les cheminées 1. Foyer ouvert ou foyer fermé? Foyer ouvert Il s'agit de la cheminée ancienne sans foyer intégré et sans vitre que l'on trouvait dans les vieilles demeures. Son principal avantage est de

Plus en détail

RISQUES RP RR PDA MESURES DE PREVENTION TRAVAIL. Analyse des risques :toiture plate RISQUES

RISQUES RP RR PDA MESURES DE PREVENTION TRAVAIL. Analyse des risques :toiture plate RISQUES Analyse des risques :toiture plate ACTIVITE Travaux sur toiture plate Chute, trébuchement, glissade Porter des chaussures de sécurité adaptées résistant à la chaleur et avec des semelles antidérapantes.

Plus en détail

Efficacité énergétique

Efficacité énergétique Optimiser l'énergie Pourquoi? L'importance de l'efficacité énergétique Il en va de la responsabilité de tous d'éviter le gaspillage de l'énergie en l'utilisant intelligemment. Pourquoi? Parce que l'énergie

Plus en détail