Avenir et évolution en réfrigération

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avenir et évolution en réfrigération"

Transcription

1 Avenir et évolution en réfrigération

2 Objectif Informer les décideurs sur les orientations ti et les choix possibles des différentes technologies pour un remplacement de système ou une nouvelle construction.

3 Situation Actuelle Age moyen du parc d aréna 40 ans Technologie des années Utilisation de 5 à 6 mois 95% de ces mêmes arénas, ont augmentés leurs périodes d utilisation journalière et saisonnière (moyenne de 9 mois). Une forte proportion ont des mouvements de dalles / absence de chauffage sous-dalle 74% des arénas du Québec utilise le R-22, Réfrigérant en voie de disparition, contrairement au reste du Canada et autres pays industrialisés Présence de récupération de base (désurchauffe sur l eau / serpentin

4 Situation Actuelle Puits à neige trop petit Problème d humidité Contrôles et programmation de base Modifications des points de consigne par les utilisateurs selon leurs présomptions (impact important t sur l efficacité ité énergétique) Dépenses d opération annuelle importantes pour les Villes et Municipalités (énergie et entretien).

5 En moyenne, une patinoire utilise 500 kg de réfrigérant L utilisation de compresseurs ouverts ainsi que la tuyauterie de cuivre entraînent des pertes de réfrigérant importantes Les réfrigérants de synthèses sont de puissants gaz à effet de serre Consommation ~ MWh-éq/an

6 La Problématique La consommation Énergétique Environnement

7

8

9

10 Photo courtesy of CIMCO

11

12

13 La Solution développée par Cimco

14 Concept ECO CHILL Respect du protocole de Kyoto prône la réduction de la consommation d énergie afin de diminuer i l impact des émissions i de gaz à effet de serre. Rencontre les attentes Municipales et gouvernementales en développement durable Permet l obtention des subventions gouvernementales qui favorisent l acquisition iti d équipements plus dispendieux à rendement énergétique supérieur. La conscientisation du contrôle des coûts d opération et la durée de vie utile des systèmes

15 CHALEUR RÉCUPÉRÉE PAR ECO CHILL Chaleur Perdue ARÉNA ECO CHILL

16 l ECO CHILL et Cool Solution Contrôleur intégrant l ensemble du bâtiment Récupération de 100 % Réutilisation maximum de l énergie accumulée Lecture et contrôle des points de consigne à distance et mesurage Pression de refoulement flottante Réfrigérant naturel Récupérateur de chaleur à double parois permettant de chauffer l eau des douches et de la surfaçeuse Moteur à haute efficacité énergétique Unité préfabriqué Charge de réfrigérant é moins de 80 kg La qualité de glace légendaire, de type LNH Temps de construction de la glace (Rapide) Accumulation d énergie (stockage thermique) Systèmes éprouvés Des dispositifs de récupération de chaleur et de chauffage géré par un seul système de contrôle pour l ensemble du bâtiment

17 Système de Réfrigération

18 3 Kw = 4 Kw + 1 Kw

19 Récupération Conventionelle Chauffage sous dalle Puit de fonte de neige Chauffage de l eau Desurchauffe seulement Surchauffe Condensation Environ 6 % = 024kW 0.24

20 L Ecochill utilise toute la chaleur Utilise 88% à 94% additionel

21 Compresseurs à vis Compresseur ouvert pour l ammoniac Séparateur et refroidisseur d huile commun Semi-hermétique pour le R-404a Fiable et compacte Simple construction sans vanne de modulation Récupère le ref d huile

22 ÉCHANGEUR DE CHALEUR Évaporateur et Condenseur: Alfa Laval à plaque Faible charge de réfrigérant Transfert ultra-efficace Expansible Nettoyable

23

24 HVAC du bâtiment Le chauffage, la ventilation et la climatisation d un aréna doivent LOGIQUEMENT être intégrés au système de réfrigération de la patinoire L ECO CHILL peut fournir une boucle de glycol à 95 F pour les besoins de chauffage en HVAC

25

26 RÉSERVE THERMIQUE Réservoir de glycol chaud Pompe glycol chaud du batiment Pompe sous dalle Pompe du puit à neige

27 COMMENT UTILISER LA CHALEUR RÉCUPÉRÉE? CHAUFFAGE DU BÂTIMENT CHAUFFAGE DES SPECTATEURS CHAUFFAGE SOUS DALLE PUIT DE FONTE DE NEIGE CHAUFFAGE DE L EAU

28 Chauffage de l eau

29 SPECTATEURS

30 Chauffage radiant gradins et planchers

31 Chauffage à convection Serpentin de cuivre avec ailettes d aluminium et ventilateur intégré Investissement à faible coût

32 UNITÉ DE VENTILATION

33 ECODRY Combine chauffage, ventilation et déhumidification

34 REJET DE CHALEUR VS. BESOIN DE CHAUFFAGE ivalent mo ois Kwhr Équ Chaleur rejetée par le système Besoin de chauffage du batiment 0 Mois d'opération

35 EcoChill - Description des composantes Banques de glaces ou batterie de refroidissement -Procure une accumulation d énergie qui améliore l éfficacité énergétique globale (passe de 60% à 84 %) -Emmagasine le chaud et le froid selon la saison (Mode hiver et Mode été) -Le système fonctionne en thermopompe pour déplacer l énergie accumulée vers le bâtiment lorsque requis. Notre FROID Votre CONFORT Même principe que la géothermie à un coût beaucoup plus bas

36 BANQUE THERMIQUE

37 Banques de glaces ou Banques Thermiques

38 Eco Chill Packages Flooded Ammonia Models Eco Chill Pak Capacity, TR Compressor No. 1 Compressor No. 2 Compressor No. 3 Heat Output COP Model 10 F ET/ 100 F CT Model BHP Motor Model BHP Motor Model BHP Motor BTU/Hr KWOut/KW In ECO-50A 47.2 OSKA 5361K OSKA 5361K , ECO-60A 64.2 OSKA 7441K OSKA 7441K ,014, ECO-80A 81.9 OSKA 7451K OSKA 7461K ,288, ECO-100A 99.6 OSKA 7471K OSKA 7471K ,566, ECO-125A OSKA 7451K OSKA 7451K OSKA 7471K ,985,

39

40

41

42

43

44

45

46 Les pièges Performance réelle des concepts Marketing basé sur des concepts théoriques Choix de capacité vs économie escomptée Dalle existante Qualité d air / déshumidification Durée de vie des équipements Charge de réfrigérant Pression élevée Technologie non éprouvée / code non adaptée

47 Les technologies ancienne et nouvelles Tapis ice mat Géothermie dans les Arénas Refroidisseurs commerciaux Système au CO2 transcritique Nouveaux Fréon synthétique Hydrocarbures Ammoniac

48

49 DOW CENTENNIAL CENTRE DOW CENTENNIAL CENTRE Fort Saskatchewan, Alberta 120 TR, 2 Pads

50

51 Dow Centennial Centre - Natural Gas Usage G J Month Projected Gj with NO Energy Enhancements Projected Gj with Energy Enhancements 2009 Consumption 2010 Consumption Consumption

52

53 Complexe sportif La Pêche

54 Rapport Team La Pêche 61.7 % Récupérée

55

56 Ville de Drummondville Olympia

57 Drummondville, Yvan Cournoyer Chauffage supplémentaire-compteurs d heures Sept a Avril 23, 2008 Total =107 Hrs x 30 kw = 3,210 $0.06 per kw-hr = $192.60

58 Centre Bionest Shawinigan

59

60 Complexe Sportif Vaudreuil Dorion (2 glaces)

61 Vaudreuil Dorion

62 Vaudreuil Dorion

63 Centre Sportif Chateauguay

64 Facture énergétique

65 Senneterre

66 Projet EcoChill jusqu à aujourd hui

67

68 Conclusion Est-ce uniquement un système de réfrigération. OU Est-ce un système thermique global?

Les bonnes pratiques énergétiques en réfrigération industrielle. Vincent Harrisson, ing. M.Sc. Patrick Letarte, ing. CIMCO Refrigeration

Les bonnes pratiques énergétiques en réfrigération industrielle. Vincent Harrisson, ing. M.Sc. Patrick Letarte, ing. CIMCO Refrigeration Les bonnes pratiques énergétiques en réfrigération industrielle Vincent Harrisson, ing. M.Sc. Patrick Letarte, ing. CIMCO Refrigeration Buts & Objectifs Survol des techniques, des options «sensibiliser»

Plus en détail

Propriétaire Ville de Fort Saskatchewan, Alberta Année de construction 2004 Superficie totale (empreinte au sol) 10 220 m 2 (110 000 pi 2 )

Propriétaire Ville de Fort Saskatchewan, Alberta Année de construction 2004 Superficie totale (empreinte au sol) 10 220 m 2 (110 000 pi 2 ) Profil de projet d innovation technologique en réfrigération PARB PROGRAMME D ACTION EN RÉFRIGÉRATION POUR LES BÂTIMENTS Centre multiloisirs Dow Centennial Centre (Alberta) CONSTRUCTION NEUVE Sommaire

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

DES INSTITUTIONS EFFICACES. Rendez-vous Hydro-Québec 2010 André-Benoit Allard, ing., directeur de projets, Ecosystem

DES INSTITUTIONS EFFICACES. Rendez-vous Hydro-Québec 2010 André-Benoit Allard, ing., directeur de projets, Ecosystem DES INSTITUTIONS EFFICACES Rendez-vous Hydro-Québec 2010 André-Benoit Allard, ing., directeur de projets, Ecosystem SOMMAIRE Vidéo sur le projet réalisé aux Muséums Nature de Montréal Survol des mesures

Plus en détail

Aréna de Val-des-Monts (Québec) CONSTRUCTION NEUVE

Aréna de Val-des-Monts (Québec) CONSTRUCTION NEUVE Profil de projet d innovation technologique en réfrigération PARB PROGRAMME D ACTION EN RÉFRIGÉRATION POUR LES BÂTIMENTS Aréna de Val-des-Monts (Québec) CONSTRUCTION NEUVE Caractéristiques de l aréna Sommaire

Plus en détail

Pompe à chaleur au CO2

Pompe à chaleur au CO2 Document SANYO date mai 9 tous droits réservés Pompe à chaleur au CO La problématique Le COP de 3 qui diminue fortement quand les besoins de chauffage augmentent, n est pas une fatalité. L utilisation

Plus en détail

Réduction de 4,4 GWh de la consommation électrique des systèmes CVCA d un bâtiment institutionnel. Stéphan Gagnon, ing.

Réduction de 4,4 GWh de la consommation électrique des systèmes CVCA d un bâtiment institutionnel. Stéphan Gagnon, ing. Réduction de 4,4 GWh de la consommation électrique des systèmes CVCA d un bâtiment institutionnel Stéphan Gagnon, ing., CEM, LEED GA Plan de la présentation Genèse du projet Mode de réalisation Description

Plus en détail

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Sommaire 1) Coût des énergies 2) Les différents systèmes 3) Choix du système Serres horticoles

Plus en détail

Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique

Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique Thermopompes et systèmes de chauffage à résistance électrique Les objectifs d'apprentissage : Être familiarisés avec les différents types de systèmes de chauffage à l électricité, Comprendre le fonctionnement

Plus en détail

La performance au service de l eau et du chauffage

La performance au service de l eau et du chauffage La performance au service de l eau et du chauffage Vous cherchez une solution performante de chauffage et de production d eau chaude sanitaire? L ensemble des questions et la diversité des réponses qui

Plus en détail

L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait

L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait 1 L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait Serge Bédard, gestionnaire principal de projet CanmetÉNERGIE-Varennes Ressources naturelles Canada Aperçu de la présentation 2

Plus en détail

ALFÉA EVOLUTION 2 POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE

ALFÉA EVOLUTION 2 POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE EVOLUTION 2 POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE FAITES CONNAISSANCE AVEC... LA GAMME EVOLUTION 2 Qu est-ce qu une pompe à chaleur «Alféa Evolution 2

Plus en détail

LABOLOGIC. Pompes à chaleur WWW.LABOLOGIC.COM. Solutions écologiques et économiques

LABOLOGIC. Pompes à chaleur WWW.LABOLOGIC.COM. Solutions écologiques et économiques Solutions écologiques et économiques Pompes à chaleur WWW..COM Pompes à chaleur habitation Les pompes à chaleur Labologic à haut rendement énergétique peuvent satisfaire les besoin en chauffage, climatisation

Plus en détail

GAINABLE. Confort & Premium Silence et Discretion HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. Pompes à chaleur air/air

GAINABLE. Confort & Premium Silence et Discretion HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. Pompes à chaleur air/air Pompes à chaleur air/air HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER GAINABLE Confort & Premium Silence et Discretion Invisible et Silencieux La Solution Gainable est composée d un groupe extérieur associé

Plus en détail

Le gaz naturel : un allié pour le développement économique durable

Le gaz naturel : un allié pour le développement économique durable Le gaz naturel : un allié pour le développement économique durable Présenté par : Sonia Veilleux, Ambioner 28 avril 2014 Introduction Le principe de base dans la gestion des matières 1. Réduire 2. Réutiliser

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE STRASBOURG A R C H I T E C T E S + I N G É. Equipements BBC - Innovations

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE STRASBOURG A R C H I T E C T E S + I N G É. Equipements BBC - Innovations INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE STRASBOURG A R C H I T E C T E S + I N G É N I E U R S Equipements BBC - Innovations B. Flament Assises européennes BBC 25 juin 2010 Les points abordés Equipements

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le groupe de production d eau glacée Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le groupe de production d eau glacée Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T3.1 : Implantation et mise en place des ensembles et sous-ensembles Compétence C1.3 : Concevoir, dimensionner, choisir une solution technique Thème

Plus en détail

Récupération de la chaleur dans les gaz de combustion

Récupération de la chaleur dans les gaz de combustion ÉTÉ 2011 VOLUME 26 NUMÉRO 2 Refroidisseurs et récupération d énergie : le projet du 1801 McGill Récupération de la chaleur dans les gaz de combustion à la chaufferie de Technocell Installation d écrans

Plus en détail

FHE VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver

FHE VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver Les VMC double flux à haute performance des séries sont destinés à ventiler, déshumidifier l'air,

Plus en détail

La g éothermie. démystifiée. master.ca/geo. Chauffez et climatisez votre maison grâce à l énergie renouvelable de votre terrain.

La g éothermie. démystifiée. master.ca/geo. Chauffez et climatisez votre maison grâce à l énergie renouvelable de votre terrain. La g éothermie démystifiée Chauffez et climatisez votre maison grâce à l énergie renouvelable de votre terrain. La géothermie est une solution ingénieuse et efficace en vue de la réduction du réchauffement

Plus en détail

Chaque geste compte. Il faut tout simplement poser le premier. 38 e session de perfectionnement Mise aux normes des équipements frigorifiques

Chaque geste compte. Il faut tout simplement poser le premier. 38 e session de perfectionnement Mise aux normes des équipements frigorifiques Chaque geste compte. Il faut tout simplement poser le premier. 38 e session de perfectionnement Mise aux normes des équipements frigorifiques La mise aux normes des équipements frigorifiques dans les arénas

Plus en détail

Valorisation des rejets de chaleur en interne et en externe: techniques et mise en œuvre

Valorisation des rejets de chaleur en interne et en externe: techniques et mise en œuvre Valorisation des rejets de chaleur en interne et en externe: techniques et mise en œuvre Séminaire «Efficacité énergétique, et si on échangeait nos flux d'énergie» Bruxelles, le 8 octobre 2015 Systèmes

Plus en détail

Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet :

Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet : Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet : www.becsa.fr La consommation électrique Le cycle frigorifique

Plus en détail

Chaudement recommandée : la plus haute efficacité en production d eau chaude sanitaire

Chaudement recommandée : la plus haute efficacité en production d eau chaude sanitaire Chaudière murale gaz à condensation ROTEX GW Full Condens Chaudement recommandée : la plus haute efficacité en production d eau chaude sanitaire Chaudière murale gaz à condensation avec production d eau

Plus en détail

PLAFOND CHAUFFANT - REFROIDISSANT

PLAFOND CHAUFFANT - REFROIDISSANT PLAFOND CHAUFFANT - REFROIDISSANT Avantages Plafonds métalliques Dalles perforées - Design - Luminosité - Démontabilité - Lavabilité - Intégration des équipements - Résistance à l humidité - Durabilité

Plus en détail

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains 1 Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains Juliette PROMELLE (GDF SUEZ) 2 ème Congrès Français des Pompes à Chaleur 10 installations instrumentées 2 Objectif : mesurer la performance de pompes

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO GAZ

ALFÉA HYBRID DUO GAZ DUO GAZ Technologie Hybride POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE

Plus en détail

CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN

CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN La consommation énergétique par poste La ventilation 42% Le chauffage de l eau des bassins 24% L éclairage et l électricité 22% Le chauffage 10% La production d

Plus en détail

Notre solution : Souplesse des systèmes

Notre solution : Souplesse des systèmes Projet d efficacité énergétique Notre solution : Souplesse des systèmes et équipements efficaces! par Daniel Bussière, ing. 1 Objectifs du projet Atteindre les objectifs de réduction fixés par le ministère

Plus en détail

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION D

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION D BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION D SESSION 2013 Durée : 4 heures Coefficient : 4 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Améliorer l électricité spécifique

Améliorer l électricité spécifique Roger Cadiergues Améliorer l électricité spécifique L24. SOMMAIRE 1. Avant-propos p. 3 1.01. L organisation du sujet 1.02. Les principes de base 1.03A. Exemple : les couvertures de nuit 1.03B. Exemple

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com LA POMPE A CHALEUR Les pompes à chaleur ou PAC sont capables d'assurer seules, c'est-à-dire sans autre générateur d'appoint, la totalité du chauffage et de la production d'eau chaude d'un bâtiment. Elles

Plus en détail

TELUS SIDC le centre de données le plus performant au Canada!

TELUS SIDC le centre de données le plus performant au Canada! TELUS SIDC le centre de données le plus performant au Canada! Séminaire ASHRAE QC 2014 Présenté par : Carl Gauthier, ing. ATD BPR Agenda de la présentation Présentation générale du projet; Certification

Plus en détail

élidens élidens élidens LA CONDENSATION HAUTES PERFORMANCES POUR LONGTEMPS L écologie : ESSENTIEL ET ACTUEL L énergie consommée :

élidens élidens élidens LA CONDENSATION HAUTES PERFORMANCES POUR LONGTEMPS L écologie : ESSENTIEL ET ACTUEL L énergie consommée : Chaudière au Sol DTG 130-5 de 4,5 à 4,9 kw DTG 130 L 100 DTG 1300 / B 150 DTG 1300 / H 150 équipés : circulateur réglable, DTG 1300 /V 130 L 130 19 kg DTG 1300-35 BA 150 à SKU D5003 - Réf. 300 000 600-3/009.

Plus en détail

il y a des économies dans l air!

il y a des économies dans l air! Avec les Pompes à Chaleur... il y a des économies dans l air! Jusqu à 70% d économies de chauffage (1) Crédit d impôt possible jusqu à 8 000 (1) et 5 fois moins d émissions de CO 2 (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

YNRA pompe à chaleur. www.reznor.eu UTILISATIONS. Climatisation, chauffage >> HALLS >> SURFACES COMMERCIALES >> BUREAUX >> RESTAURANTS >> USINES

YNRA pompe à chaleur. www.reznor.eu UTILISATIONS. Climatisation, chauffage >> HALLS >> SURFACES COMMERCIALES >> BUREAUX >> RESTAURANTS >> USINES UTILISATIONS Climatisation, chauffage >> HALLS >> SURFACES COMMERCIALES >> BUREAUX >> RESTAURANTS >> USINES YNRA pompe à chaleur www.reznor.eu YNRA POMPE À CHALEUR AVEC SECTION DE CHAUFFE AU GAZ EN OPTION

Plus en détail

Bilan thermique piscine intérieure

Bilan thermique piscine intérieure Auteur du bilan : Tony MÉNARD Coordonnées professionnelles Bilan thermique piscine intérieure Nom SUD IRRIGATION Téléphone 04.68.22.61.68 Adresse 19 BD JACQUES ALBERT ZA Fax 04.68.22.67.66 Ville ELNE Code

Plus en détail

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire 1 PGA 38 - PAC Gaz à Absorption La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire PAC GAZ A ABSORPTION : PGA 38 PGA 38 = Pac Gaz Absorption 38 (kw) Air /

Plus en détail

Quand le design rencontre la performance

Quand le design rencontre la performance Pompes à chaleur air/air pour le résidentiel Gamme Shirokuma Quand le design rencontre la performance Habitations INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER Pompes à chaleur air/air Comment ça marche? 1 kw consommé

Plus en détail

Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX. Chaudement recommandée pour son fonctionnement efficace, sûr et économique.

Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX. Chaudement recommandée pour son fonctionnement efficace, sûr et économique. Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX Chaudement recommandée pour son fonctionnement efficace, sûr et économique. Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX «Nous n'entendons quasiment pas notre

Plus en détail

La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité

La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité La récente augmentation de prix du fuel domestique et les primes octroyées par les compagnies d'électricité et, dans certains cas, par les régions,

Plus en détail

Un duo performant. Pompe à chaleur hybride à gaz ROTEX

Un duo performant. Pompe à chaleur hybride à gaz ROTEX Pompe à chaleur hybride à gaz ROTEX a member o f D A IK IN group Un duo performant La nouvelle pompe à chaleur hybride à gaz HPU hybrid ROTEX sélectionne toujours automatiquement le mode de chauffage le

Plus en détail

Totaline découvrez le bien-être total

Totaline découvrez le bien-être total Totaline découvrez le bien-être total Gamme Eolya Vitesse fixe Split mural réversible 4 mono-splits : 9-12 - 18-24 Gamme Alysea DC Inverter Split mural réversible 2 mono-splits : 9-12 1 bi-split : 9 +

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO GAZ

ALFÉA HYBRID DUO GAZ DUO GAZ POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

26e congrès de l AQME

26e congrès de l AQME 26e congrès de l AQME Récupération d énergie offrant un COP élevé avec les systèmes à débit de réfrigérant variable DRV Étude de cas: édifice Promutuel (Place de l Escarpement) Le 3 mai 2012 Agenda de

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail

station d énergie La protection de climat est notre responsabilité

station d énergie La protection de climat est notre responsabilité LA CENTRALE D ENERGIE La protection de climat est notre responsabilité Pompe à chaleur, machine de froid, production eau chaude sanitaire contient un fluide frigorigène «R290» sans danger pour l environnement

Plus en détail

Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement.

Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement. Principe Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement. Il profite de la température quasi constante du sol pour réchauffer ou refroidir cet air de

Plus en détail

Groupes d eau glacée Arcoa

Groupes d eau glacée Arcoa Groupes d eau glacée Arcoa groupes de production d eau glacée de 45 à 160 kw - Échangeurs côté eau : à plaques en inox avec isolation en mousse polyuréthane expansée à cellules fermées, équipés de pressostat

Plus en détail

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau Nouveau Récupérateur haute performance avec PAC intégrée ÆÆTarifs p. 1142 ÆÆPièces détachées p. 1947 échangeur Contre-flux Moteur Basse consommation ECM RAFRAICHISSEMENT PAC intégrée InsTAllation Intérieur

Plus en détail

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Énergie bois C H A U D I È R E À C O M B U S T I B L E S S O L I D E S ADVANCE Le confort qui préserve la nature >> >> >> Une ressource économique et

Plus en détail

Helioclim. Solution de Climatisation Solaire RéversibleR

Helioclim. Solution de Climatisation Solaire RéversibleR Helioclim Solution de Climatisation Solaire RéversibleR Les ateliers innovations, dans le cadre des rencontres thématiques Industrie et Recherche Jeudi 7 juin 2012, Matériaux et Energie Solaire Thermique

Plus en détail

Systèmes géothermiques pour bâtiments institutionnels et commerciaux. Colloque Multi énergies AGPI - 2014

Systèmes géothermiques pour bâtiments institutionnels et commerciaux. Colloque Multi énergies AGPI - 2014 Systèmes géothermiques pour bâtiments institutionnels et commerciaux Colloque Multi énergies AGPI - 2014 Vasile Minea, Institut de recherche d Hydro-Québec, Laboratoire des technologies de l énergie (LTE)

Plus en détail

AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION

AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION Formation L énergie dans les bâtiments durables Bruxelles Environnement AUDIT INSTALLATIONS DE VENTILATION ET CLIMATISATION Jonathan FRONHOFFS CENERGIE Objectifs de la présentation Identifier les principaux

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

hydrobox * duo Economies d énergie, confort et simplicité d utilisation

hydrobox * duo Economies d énergie, confort et simplicité d utilisation ** POMPE À CHALEUR AIR / EAU hydrobox * duo Economies d énergie, confort et simplicité d utilisation MODULE HYDRAULIQUE CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE * module hydraulique pour pompe à chaleur ** la

Plus en détail

La gestion de la demande avec les accumulateurs thermiques

La gestion de la demande avec les accumulateurs thermiques La gestion de la demande avec les accumulateurs thermiques AGPI (avril 2007) Alain Moreau, ing., M.Sc.A. Chercheur, chargé de projet Institut de recherche d Hydro-Québec Jean Lemay, ing. Gestionnaire de

Plus en détail

Pompes à chaleur air/air pour le résidentiel

Pompes à chaleur air/air pour le résidentiel Pompes à chaleur air/air pour le résidentiel HBITTIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER POMPES À CHLEUR IR/IR Comment ça marche? C est un système qui utilise le principe de la thermodynamique. Il transporte

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement INTRODUCTION THÉORIQUE AU SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT Jan Maeyens Cenergie SCRL Objectifs de la présentation Principes de production de froid

Plus en détail

Systèmes de chauffage thermodynamique

Systèmes de chauffage thermodynamique Systèmes de chauffage thermodynamique Un chauffage confortable respectueux de l environnement Le principe Un principe simple, bien pensé et performant Comparable au principe d'un réfrigérateur, le fonctionnement

Plus en détail

SGE EXIGENCES PARTICULIÈRES AU SITE ET SÉQUENCES DE FONCTIONNEMENT DES SYSTÈMES

SGE EXIGENCES PARTICULIÈRES AU SITE ET SÉQUENCES DE FONCTIONNEMENT DES SYSTÈMES Page 1 de 8 1. GÉNÉRALITÉS 1.1. SOMMAIRE 1.1.1. Contenu de la section Description narrative détaillée de la séquence de fonctionnement de chaque système, y compris les périodes d'étagement et les calendriers

Plus en détail

Utilisation de l eau de nappe pour le traitement thermique des bâtiments

Utilisation de l eau de nappe pour le traitement thermique des bâtiments Utilisation de l eau de nappe pour le traitement thermique des bâtiments Christian GERINTE BARBANEL 26, villa Baudran 94742 Arcueil Cedex cgerinte@barbanel.fr Les nappes d eaux souterraines sont fréquemment

Plus en détail

ALFÉA EXTENSA + ALFÉA EXTENSA DUO +

ALFÉA EXTENSA + ALFÉA EXTENSA DUO + EXTENSA + EXTENSA DUO + POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER CONFORT DU CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE (DUO) OU DÉPORTÉE FAITES CONNAISSANCE AVEC... LA GAMME EXTENSA + Qu est-ce

Plus en détail

GAMME ALFÉA HYBRID DUO GAZ

GAMME ALFÉA HYBRID DUO GAZ Fabriqué en France GAMME GAZ POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ Haute température 80 C Départ d eau jusqu à 60 C en thermodynamique Solution rénovation en remplacement de chaudière

Plus en détail

Systèmes biblocs sans conduit de LG

Systèmes biblocs sans conduit de LG Brochure du consommateur Systèmes biblocs sans conduit de LG LE CONFORT EN TOUTE FACILITÉ. LE CONFORT DANS TOUTE SA BEAUTÉ. LES SYSTÈMES BIBLOCS SANS CONDUIT DE LG : L INNOVATION RÉCONFORTANTE Les systèmes

Plus en détail

ALFÉA EXTENSA + ALFÉA EXTENSA DUO +

ALFÉA EXTENSA + ALFÉA EXTENSA DUO + EXTENSA + EXTENSA DUO + POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER CONFORT DU CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE (DUO) OU DÉPORTÉE * *Modèles et 6 en cours de certification, consulter

Plus en détail

Descriptif technique aérothermes pompe à chaleur à relève gaz AIRCALO type SUNPAC

Descriptif technique aérothermes pompe à chaleur à relève gaz AIRCALO type SUNPAC Descriptif technique aérothermes pompe à chaleur à relève gaz AIRCALO type SUNPAC Présentation : Système bi-énergie fonctionnant sur pompe à chaleur avec relève gaz. L aérotherme allie une batterie à détente

Plus en détail

Innovation. La communauté solaire Drake Landing

Innovation. La communauté solaire Drake Landing www.dlsc.ca Innovation. La communauté solaire Drake Landing La communauté solaire Drake Landing (CSDL) est un quartier de 52 maisons, organisé selon un plan directeur, situé dans la ville d Okotoks, en

Plus en détail

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 1 - PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. - DESCRIPTION DU SITE. - BILAN DES MESURES DEPUIS

Plus en détail

Rôle du réfrigérant et équipements de refroidissement dans les centres informatiques modernes

Rôle du réfrigérant et équipements de refroidissement dans les centres informatiques modernes 2 décembre 2014 Rôle du réfrigérant et équipements de refroidissement dans les centres informatiques modernes Par Kevin Mathieu, ing., PA LEED Directeur Associé Plan de la présentation Caractéristiques

Plus en détail

Les composants d'une chaufferie hybride GAZ-PAC :

Les composants d'une chaufferie hybride GAZ-PAC : Les composants d'une chaufferie hybride GAZ-PAC : La partie GAZ Mis à part les émetteurs thermiques situés en dehors de la chaufferie les fonctions des principaux composants du circuit de chauffage bien

Plus en détail

SYSTÈME PACEA. la chaleur extérieure le bien-être intérieur. pompe à chaleur EFEX

SYSTÈME PACEA. la chaleur extérieure le bien-être intérieur. pompe à chaleur EFEX SYSTÈME PACEA la chaleur extérieure le bien-être intérieur pompe à chaleur EFEX Système PACEA Le système PACEA se compose d une pompe à chaleur EFEX et d un pilote hydro-électronique MODULOFEX ou RENOFEX

Plus en détail

Je veux l alliance de la performance et de la puissance

Je veux l alliance de la performance et de la puissance Les solutions pour l industrie et le tertiaire Gamme SAMURAI Refroidisseurs de liquides à vis froid seul et réversibles Je veux l alliance de la performance et de la puissance Chauffage & Climatisation

Plus en détail

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT Fiche commerciale Pompes à chaleur Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010 bi-bloc MT INNOVATION 2010 Arcoa Nouvelle gamme de pompes à chaleur bi-bloc Des solutions pour le

Plus en détail

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL à l appui d une demande de crédit pour l assainissement de l installation de chauffage du collège de Beau-Site Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

PRIME 12 POMPE A CHALEUR

PRIME 12 POMPE A CHALEUR PRIME 12 POMPE A CHALEUR CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Un ménage bruxellois consacre en moyenne 55% de son budget énergie au chauffage. Ce poste occasionne donc des dépenses importantes et représente

Plus en détail

La pompe à chaleur : comment ça marche?

La pompe à chaleur : comment ça marche? La pompe à chaleur : comment ça marche? Le principe d une pompe à chaleur est relativement simple : une pompe à chaleur, composée d un évaporateur, d un générateur à compresseur et d un condensateur, remplace

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

équipement agricole échangeurs à plaques Une technologie efficace

équipement agricole échangeurs à plaques Une technologie efficace équipement agricole échangeurs à plaques Une technologie efficace Le refroidissement du lait, une exigence de qualité Le refroidissement du lait est une étape déterminante pour la qualité du produit. Si

Plus en détail

DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS

DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS DESCRIPTION DES DOCUMENTS TECHNIQUES REQUIS Volet sur mesure - Nouveau bâtiment ÉnerCible Volume 1, numéro 1 Mars 2012 Liste des documents à transmettre Afin que nous puissions effectuer l analyse technique

Plus en détail

CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION

CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION M07 CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION 18 Heures ISET MAHDIA Techniciens de bureau d études et installateurs. - Connaître le système de fonctionnement d une climatisation, - Connaître l ensemble

Plus en détail

BIENVENUE Conférence Futé 5à7

BIENVENUE Conférence Futé 5à7 BIENVENUE Conférence Futé 5à7 www.fute.ch Bienvenue! Animateur: Daniel BERTHOLET ing. consultant Direction de projet: 1 Sommaire Objectifs des cours chauffez futés. Module 1,2,3 De quoi parle-ton? L installation

Plus en détail

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Jean-Marc DUCOS, CEA DAM Jean-marc.ducos@cea.fr 1 Complexe de calcul du CEA CEA/DIF (Bruyères-Le-Châtel) 2 Evolutions de puissances des centres de calcul

Plus en détail

L évolution du climat

L évolution du climat LIVING ENVIRONMENT SYSTEMS L évolution du climat Le premier système VRF hybride au monde pour le refroidissement et le chauffage simultanés avec récupération de la chaleur CATALOGUE PRODUITS POUR LE DÉCIDEUR

Plus en détail

> Entreprise responsable

> Entreprise responsable > BATIMENT DURABLE Atelier 4C - Pour une ville attractive Luc JACQUET luc.jacquet@boostheat.com I + 33 6 79 13 46 31 Proje t Générateur de chaleur haute efficacité auto-fiancé pour la maison individuelle

Plus en détail

Eddy Cloutier ing. PA LEED, PCMV

Eddy Cloutier ing. PA LEED, PCMV Récupération de chaleur Les technologies et leurs applications CONGRÈS DE L AGPI 2009 Eddy Cloutier ing. PA LEED, PCMV Plan de match! Introduction Les 3R de l énergie d un bâtiment Où l énergie s enfuit-elle?

Plus en détail

Science et technique. Production et distribution. Le froid en abattoir

Science et technique. Production et distribution. Le froid en abattoir LE FROID EN ABATTOIR En abattoir, le froid est partout, depuis le hall d abattage climatisé jusqu aux chambres froides de conservation des produits finis en attente de consommation. L application du froid

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

La solution économique et performante

La solution économique et performante Pompes à chaleur air/air pour le résidentiel YUTAKI S80 produit de l eau chaude très haute température pour remplacer votre chaudière et conserver vos radiateurs. Mural Summit La solution économique et

Plus en détail

Les systèmes de chauffage domestique

Les systèmes de chauffage domestique Les systèmes de chauffage domestique Les objectifs d'apprentissage : Comprendre la différence entre chauffage autonome et chauffage central, Pouvoir identifier les différents types de systèmes de distribution

Plus en détail

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7 Le livre bla nc d e la eàc mp po haleur SOMMAIRE PRESENTATION DU PRODUIT Présentation du produit...p. 1 AVANTAGES CONCURRENTIELS Tansfert d énergie p. 5 Une plage de fonctionnement tout terrain p. 5 Une

Plus en détail

CHAUDIÈRE AU SOL À MAZOUT À CONDENSATION AVEC BRÛLEUR MODULANT OERTLI OSCR

CHAUDIÈRE AU SOL À MAZOUT À CONDENSATION AVEC BRÛLEUR MODULANT OERTLI OSCR CHAUDIÈRE AU SOL À MAZOUT À CONDENSATION AVEC BRÛLEUR MODULANT OERTLI OSCR Rendement maximal et puissance thermique variable pour une très grande efficacité allant de 10 à 30 kw 2 CHAUDIÈRE AU SOL À MAZOUT

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

Mode d emploi. Refroidissement à air Refroidisseur RA-E Les modèles électriques ciselé : 10, 20, 30, 40, 65, 80, 120, 160, 200 en 250

Mode d emploi. Refroidissement à air Refroidisseur RA-E Les modèles électriques ciselé : 10, 20, 30, 40, 65, 80, 120, 160, 200 en 250 Mode d emploi Refroidissement à air Refroidisseur RA-E Les modèles électriques ciselé : 10, 20, 30, 40, 65, 80, 120, 160, 200 en 250 Wittewalle 2 B-9041 België Tel: 09 251 79 79 Fax: 09 251 78 77 e-mail:

Plus en détail

COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds. Jeudi 17 décembre 2009

COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds. Jeudi 17 décembre 2009 COLLOQUE BATIR DURABLE Saint Jean Bonnefonds Jeudi 17 décembre 2009 FICHES TECHNIQUES COSTIC / FFB AMELIORATION ENERGETIQUE DES BATIMENTS EXISTANTS ANCIENNES FICHES ADEME / FFB EXEMPLE DE FICHE AMÉLIORATION

Plus en détail

Le chauffage. Défi FAEP

Le chauffage. Défi FAEP Le chauffage Défi FAEP Les aspects abordés L impact du chauffage sur les consommations Les bonnes questions à se poser Lutter contre les parois froides Exemple avec une famille moyenne La part du chauffage

Plus en détail

Utilisation de l énergie en entreprise

Utilisation de l énergie en entreprise Réduction des consommations et récupération d'énergie dans l'industrie Retours d expériences dans plusieurs entreprises françaises Utilisation de l énergie en entreprise Christophe DEBARD Directeur Commercial

Plus en détail

Energétique du bâtiment

Energétique du bâtiment Energétique du bâtiment Chaudières à combustibles Pompes à chaleur E. Gnansounou Oxydation du combustible Notion de combustion C +O 2 CO 2 12 g+32 g 44 g+ 393 kj Exemple du méthane CH 4 + 2 O 2 + 2 ( 3,76

Plus en détail

Jack Benzaquen, ing., MBA, Adm.A. Directeur Général Ville de Dollard-des-Ormeaux

Jack Benzaquen, ing., MBA, Adm.A. Directeur Général Ville de Dollard-des-Ormeaux Jack Benzaquen, ing., MBA, Adm.A. Directeur Général Ville de Dollard-des-Ormeaux Plan de présentation Centre civique de la Ville Problématiques Envergure du projet Phases du projet Résultats Questions

Plus en détail