Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mes Objectifs. De, par, avec Sandrine le Métayer Lumières de Philippe Férat. spectacle produit par la Cie DORE"

Transcription

1 Me Objectf De, par, avec Sandrne le Métayer Lumère de Phlppe Férat pectacle produt par la Ce DORE

2 t j Me objectf numéro prx du Jury aux Gradn du rque (Le Hvernale/ Avgnon) p l e t t a r d, p Sandrne le Métayer a ubjugué le jury par un numéro de clown phloophe et acrobate d une grande fnee tant dan le texte que dan l nterprétaton, e F a u a Le Dauphne Vauclue, 20/06/2001. f n ç a k f a m

3 m e o b j e c t f Me Objectf et à l orgne le ttre d un numéro et l et devenu le ttre du pectacle c et que probablement le numéro e veut emblématque de tout le pectacle. De me objectf à... Dan le numéro, un clown entre en cène avec un ecabeau, deux chae et un tabouret de bar, et trè vte l e rend compte qu l a ben de choe dan le bra (ou ur le bra) ma qu l manque cruellement d objectf En tout ca de bon objectf Le numéro trcote avec le objet et le objectf juqu à ce que l évdence éclate : le clown n et pa maître de a detnée, e objectf, à uppoer qu l en at, ne ont pa le en, ce qu l croyat mener le mène, tout lu échappe, l et l objet de on propre detn...me Objectf Ce numéro et comme l enemble du pectacle. Alor qu et-ce donc que ce pectacle? C et l htore d un clown qu vent jouer on pectacle Un pectacle avec de numéro de mage, de cune, de muque et de dane, pourquo pa? Le clown avance avec tout ce qu l at fare, ou ce qu l crot avor fare, et on courage. Il a répété ou tout au mon magné quelque choe, ma aujourd hu le gen ont là et tout et dfférent Il a ben une dée de ce que dot être on pectacle, l a cru avor à quo devat reembler un pectacle, ma fnalement et-ce que on pectacle et ben un pectacle? Ce qu l avat rêvé lu fle entre le dogt, l abîme et devant lu : on pectacle et un drôle de navre an captane, et lu un mple paager...

4 a le y Il objet de d'un l'autre côté objectf et le Le clown du pectacle Le clown et maqullé et cotumé, ma qu on ne y trompe pa, l et comme vou et mo, plen de contradcton et de dffculté et vvre dan ce monde ndocle et réel et une étrange affare Etrange affare parce qu l y a de écart partout entre le choe et nou : écart entre ce que je veux fare et ce que je fa, écart entre ce que je cro fare et ce que je fa, écart entre ce que je d et ce qu e lt, écart entre ce que je cro que le autre perçovent et ce qu l perçovent réellement Ce ont ouvent ce écart là que le clown ponte, devenant une orte de mror dan lequel nou pouvon rre de nou même (ou pleurer) dan un ntme dalogue. La oltude de ce clown (l faut d abord entendre que ce clown et eul en cène) nou rappelle à cet ntme dalogue Ce clown et un reflet grmé qu nou montre tout nu.

5 u v e c... a u j e Parcour d un clown j e, r p o u a p Sandrne le Métayer pratque le clown depu une pette dzane d année, conjontement à on actvté de comédenne et de metteur en cène. En 1995, elle rencontre la compagne du Charot anmée par Agnè Contantnoff : elle y découvre le clown maqullé et le traval d mprovaton en publc. En 1997, elle préente le numéro dt du ruban aux terrae de café. Enute, elle multple le nterventon mprovée ou non dan de contexte au dver qu hétéroclte (Hôptal Troueau, boutque Carter place Vendôme, UNESCO pour Planet ère2 ) A partr de 1999, on peronnage de clown apparaît dan de pectacle : Jackpot Cabaret de la Ce du Phare d eau, Un Charot de clown avec la Ce du Charot, Energe, Courage! en duo avec Marcel Packard. En 2001, elle e lance dan un pectacle en olo Objectf et Détermnaton, créé à Turn pour le Fetval Il Teatro Europeo, pu en tournée au Maroc. A l ue d une rédence au Théâtre de la Poule d Avgnon en novembre 2002, ce pectacle e tranforme et devent Me Objectf.

6 Me objectf Sandrne le Métayer fat parte de coméden qu travallent le clown dan a pécfcté, avec, à la clef un trè beau comque, bzarre et aburde à ouhat, et de trè rche perpectve d nventon. Qu elle eae de cuner un canard aux pomme de terre, de e pegner, ou de chercher une adree dan l annuare - on clown phloophe et commente la catatrophe avec dgnté et applcaton. L art du clown : e noyer, urtout e noyer, dan tout verre qu e préente. L élégance de Sandrne le Métayer et de chor de verre pett et décalé pour y ombrer avec perévérance. Autant de régalade pour le publc. DS Regard, Ma 2004.

7 Fche technque Ce pectacle et un pectacle tout publc à partr de 9 an. Durée du pectacle : 1 heure 1 ervce de montage/ 1 ervce de démontage Plateau déal Ouverture 5 m / profondeur 4 m / hauteur 3m Matérel on et lumère 12 PC Ampl, encente, et lecteur CD ou MD Condton fnancère 770 la repréentaton, tranport et fra pour 2 peronne en plu. c o n t a c t Sandrne le Métayer

L Académie de musique de La Chaussée des Arts. Flûte et Harpe. du 1er au 8 août 2010. Le Logis de La Chaussée, 79200 Gourgé

L Académie de musique de La Chaussée des Arts. Flûte et Harpe. du 1er au 8 août 2010. Le Logis de La Chaussée, 79200 Gourgé L Académ d muqu d La Chaué d Art Flût t Harp. du 1r au 8 août 2010 L Log d La Chaué, 79200 Gourgé Au cœur d la Gât, da l Dux-Sèvr (régo Potou-Chart), l'académ d muqu d La Chaué d Art propo à u ptt ombr

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type EAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Questons à Chox Multples (QCM). Cochez la bonne réponse Classer ces statstques selon leur nature (ndcateur de poston

Plus en détail

RECUEIL DES METHODES INTERNATIONALES D'ANALYSES OIV Etude collaborative. Étude collaborative

RECUEIL DES METHODES INTERNATIONALES D'ANALYSES OIV Etude collaborative. Étude collaborative Étude collaboratve L étude collaboratve a pour but de donner une ndcaton quanttatve ur l exacttude d une éthode d analye, exprée par la répétablté r et la reproductblté R. La répétablté repréente la valeur

Plus en détail

Découvrir l interface Windows 8

Découvrir l interface Windows 8 Wndows 8.1 L envronnement Wndows 8 Interfaces Wndows 8 et Bureau L envronnement Wndows 8 Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître

Plus en détail

Electronique TD1 Corrigé

Electronique TD1 Corrigé nersté du Mane - Faculté des Scences! etour D électronque lectronque D1 Corrgé Pour un sgnal (t) quelconque : 1 $ (t) # MOY! (t) dt 1 FF! (t) dt (t) MX MOY mpltude crête à - crête mpltude Mn Pérode t emarque

Plus en détail

e s ABONNEZ-VOUS! #famillest 2015-2016

e s ABONNEZ-VOUS! #famillest 2015-2016 e d a : f C n d e n g ABONNEZVOUS! 20152016 #famllest La aon 20142015 a éé rche en rebondemen, en upen e en émoon Nou ouhaon vou remercer d avor oujour éé à no côé e de nou avor poué juqu en demfnale.ce

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE HAITRE 4 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE... 2 INTRODUTION... 22 RAELS... 22 alcul de la valeur ntale de la répone à un échelon... 22 alcul du gan tatque... 22

Plus en détail

idée originale de PhiliPPe soldevila

idée originale de PhiliPPe soldevila une coproducton théâtre orte de ecour et théâtre l ecaouette l x e o r t. e le n a t r h c de ambre e n a hrt c t e a l oldev e P P l de Ph dée orgnale de PhlPPe oldevla codrecton arttque : PhlPPe oldevla

Plus en détail

Cours Corporate finance

Cours Corporate finance Cours Corporate fnance Eléments de théore du portefeulle Le edaf Franços Longn www.longn.fr lan Notons de rentablté Défnton odélsaton Eléments de théore du portefeulle ortefeulle Dversfcaton Le edaf Le

Plus en détail

Calendrier 2012. Ludicosciences. Embarcadère du Savoir

Calendrier 2012. Ludicosciences. Embarcadère du Savoir Calendrer 2012 Ludcocence Embarcadère du Savor A B C A² = B² + C² Voc le calendrer 2012 de l Embarcadère du Savor, accompagné de e douze nouvelle expérence de bologe, chme, géologe, mathématque, phyque,

Plus en détail

Accompagnement niveau 1

Accompagnement niveau 1 GUITRE acoustque ccompagnement nveau 1 Une gutare n est pas l autre Les gutares peuvent être de dfférentes formes et couleurs, mas on en dstngue généralement tros genres prncpaux : la gutare «classque»

Plus en détail

L environnement Windows 10 sur tablette

L environnement Windows 10 sur tablette L envronnement Wndows 10 sur tablette L envronnement Wndows 10 sur tablette Wndows 10 - Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Actver/désactver le mode Tablette Contnuum est une nouvelle fonctonnalté

Plus en détail

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER 24 Adjont de drecton F/H Votre formaton BTS Hôtellere-restauraton BTS Management des untés commercales BTS Assstant de geston PME-PMI Lcence Management d untés de restauraton Vos mssons Vous anmez, formez

Plus en détail

Mobilité à Téhéran. Sous trois angles : Comme un objet de recherche Comme un support d apprentissage Comme une opportunité commerciale

Mobilité à Téhéran. Sous trois angles : Comme un objet de recherche Comme un support d apprentissage Comme une opportunité commerciale Moblté à Téhéran Sous tros angles : Comme un objet de recherche Comme un support d apprentssage Comme une opportunté commercale INRETS/GRETIA MDP 1 GRETIA (Géne des Réseaux de Transport et Informatque

Plus en détail

La princesse Qui n aimait pas les princes

La princesse Qui n aimait pas les princes La princesse Qui n aimait pas les princes D Alice Brière-Haquet Edition Actes Sud Junior/benjamin. Lecture en mouvement par la cie Méli-Mélo Petite Forme tout terrain et tout public à partir de 5 ans Avec

Plus en détail

Missions des COCSIM Métiers

Missions des COCSIM Métiers Mon de COCSIM Méter COCSIM Comté de Coordnaton du Sytème d Informaton Méter Mon de COCSIM Valder le benfondé de demande Qualfer le demande (grande évoluton / pette évoluton) et le prorer dan le portefeulle

Plus en détail

Un spectacle pour 2 comédiens, 20 personnages et 5 marionnettes

Un spectacle pour 2 comédiens, 20 personnages et 5 marionnettes COMPAGNIE OLOLO Tr o i s c o n t e s d e l a r u e B r o c a L e c o c h o n à h i s t o i r e s Un spectacle pour 2 comédiens, 20 personnages et 5 marionnettes Dans une très vieille épicerie buvette,

Plus en détail

Félicitations! Toutes nos félicitations pour vos 40 ans d activités. Nous sommes heureux de participer à cet événement!

Félicitations! Toutes nos félicitations pour vos 40 ans d activités. Nous sommes heureux de participer à cet événement! 40 an à vou accuellr et à vou offrr un ervce de qualté avec compétence, courtoe et ntégrté. Envron 150 peronne étaent réune le mercred, 26 octobre derner, au Garage L. Landry & l, pour célébrer le 40e

Plus en détail

ET INCERTITUDES DE MESURE

ET INCERTITUDES DE MESURE LGCIE - Hdrologe Urbane Mater «Géne Cvl» Cour de Tronc Commun «Epérmentaton et modélaton» CAPTEURS, ETALONNAGES ET INCERTITUDES DE MESURE Jean-Luc BERTRAND-KRAJEWSKI Edton 7 Avertement Ce note de cour

Plus en détail

Découvrez la gamme complète des certificats électroniques professionnels ChamberSign France

Découvrez la gamme complète des certificats électroniques professionnels ChamberSign France Découvrez la gamme complète des certfcats électronques professonnels ChamberSgn France www.chambersgn.fr Sgnatures électronques Espace sécuré certfé Contrôle de légalté Marchés publcs Appels d offres PESV2

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

o cl o a L'Aide Personnalisée aux élèves en mise en place par I'Etat, difficulté un dispositif irréaliste (1) CL (1, (1) (1, ffi

o cl o a L'Aide Personnalisée aux élèves en mise en place par I'Etat, difficulté un dispositif irréaliste (1) CL (1, (1) (1, ffi ff ----a L'Ade Personnalsée aux élèves en dffculté (1) o a (1) L CL (1, E L (1, II a o cl mse en place par I'Etat, un dspostf rréalste Vendred ltoctobre 2008 à 14h Mare de Mourenx Sommare ---o : : ----r

Plus en détail

Analyse quantitative en chromatographie. E. Beauvineau, ENCPB 1

Analyse quantitative en chromatographie. E. Beauvineau, ENCPB 1 nalyse quanttatve en chromatographe Chromatographe et analyse Rôle analytque qualtatf Rôle analytque quanttatf CCM : pureté, dentfcaton, suv réacton Colonne : séparaton, dosage CPG/HPLC : analyse qualtatve

Plus en détail

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles

La fourniture de biens et facteurs publics en présence de ménages et d entreprises mobiles La fournture de bens et facteurs publcs en présence de ménages et d entreprses mobles Pascale Duran-Vgneron évrer 007 Le modèle On suppose un pays drgé par un gouvernement central ayant compétence sur

Plus en détail

LA ROSE TATOUEE. De Tennessee Williams. Mise en scène de Benoît Lavigne. Avec Cristiana Reali. Et suite de la distribution en cours

LA ROSE TATOUEE. De Tennessee Williams. Mise en scène de Benoît Lavigne. Avec Cristiana Reali. Et suite de la distribution en cours L AROS ET AT OUE E det enne eew l l am aveccr t anareal Cont actpr e e:chr t ophemeri GOUT Char gédecommun cat onetder el at onpubl que T héât r el ef or um -06. 38. 95. 53. 49-c. mer gout @t heat r el

Plus en détail

JOURNAL DU LECTEUR MATHILDE 4 1. collège JEAN MERMOZ rue Henry Martin 31703 Blagnac 2008-2009

JOURNAL DU LECTEUR MATHILDE 4 1. collège JEAN MERMOZ rue Henry Martin 31703 Blagnac 2008-2009 JOURNAL DU LECTEUR MATHILDE 4 1 collège JEAN MERMOZ rue Henry Martin 31703 Blagnac 2008-2009 Cher lecteur, attentionné, courageux, virtuel Attention, Je tiens à te prévenir que dés cette page, tout peut

Plus en détail

La Compagnie Imagine présente. «Contes Autour de ma Planète» Auteurs : Mathilde Maumont et David Allain. Conte à partir de 5 ans Durée 35 mn

La Compagnie Imagine présente. «Contes Autour de ma Planète» Auteurs : Mathilde Maumont et David Allain. Conte à partir de 5 ans Durée 35 mn La Compagnie Imagine présente «Contes Autour de ma Planète» Auteurs : Mathilde Maumont et David Allain Conte à partir de 5 ans Durée 35 mn L histoire C est l histoire du Chat Foiraud, un matou au doux

Plus en détail

Les colos, bien plus que s! des Vacance

Les colos, bien plus que s! des Vacance , o l o c Le plu que bien cance! a V de 4 partir bonne raion de en Colo! L exigence du réeau De équipe formée et ayant le qualification néceaire (Bafa, Bafd, urveillant de baignade etc.) Un temp de préparation

Plus en détail

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN Chaptre V page V-1 V FORMTION DES IMGES DNS L EXEMPLE DU MIROIR PLN Le but de ce chaptre est d ntrodure la noton d mage { travers l exemple du mror plan. Vous vous êtes sûrement déjà regardé(e) dans un

Plus en détail

* Notre savoir au service de votre réussite

* Notre savoir au service de votre réussite * Notre savor au servce de votre réusste * Vsualser les ndcateurs clés de performance de votre portefeulle clents sur un tableau de bord Analyser le taux d acceptaton de vos demandes d agréments par notaton

Plus en détail

Paramétrer le diaporama

Paramétrer le diaporama PowerPont 2013 - Fonctons avancées Daporama Daporama PowerPont 2013 - Fonctons avancées Paramétrer le daporama Le daporama est la projecton de la présentaton à l écran. Ouvrez la présentaton à projeter.

Plus en détail

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7

Première partie. Proportionnalité. 1 Reconnaître des situations de proportionnalité... 7 Premère parte Proportonnalté 1 Reconnaître des stuatons de proportonnalté....... 7 2 Trater des stuatons de proportonnalté en utlsant un rapport de lnéarté........................ 8 3 Trater des stuatons

Plus en détail

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010.

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010. Master 1ère année de Mathématques Analyse Numérque - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen fnal, en Janver 2010. CMI, Unversté de Provence Année 2009-2010 Ce qu vous est demandé : Rédger les

Plus en détail

Bien débuter avec Illustrator

Bien débuter avec Illustrator CHAPITRE 1 Ben débuter avec Illustrator Illustrator est un logcel de dessn vectorel. Cela sgnfe qu'l permet de créer des llustratons composées avec des objets décrts par des vecteurs. Une telle défnton

Plus en détail

2 ème étape : le «savoir rouler».

2 ème étape : le «savoir rouler». «MON PERMIS CYCLISTE». 2 ème étape : le «savoir rouler». Nom : Prénom : Ecole : Année scolaire : «MON PERMIS CYCLISTE» 2 ème étape. Fiche n 1. Consigne : Tu réalises seul, et à vélo, le parcours proposé.

Plus en détail

... DOSSIER FÉVRIER 2011 ... «UNE ODYSSÉE PLEINE D'HUMOUR ET DE POÉSIE»

... DOSSIER FÉVRIER 2011 ... «UNE ODYSSÉE PLEINE D'HUMOUR ET DE POÉSIE» SPECTACLE DE RUE... DOSSIER FÉVRIER 2011... «UNE ODYSSÉE PLEINE D'HUMOUR ET DE POÉSIE» «les naufragés venus d ailleurs» Roli & Sepp, deux naufragés sur vos rivages, deux aimables vauriens qui vont se révéler

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

H a l. l e s. L e. 5des. n t. C a LES HALLES DE MARCHÉ AU CŒUR DES 5 CANTONS ANGLET BILTOKI.FR

H a l. l e s. L e. 5des. n t. C a LES HALLES DE MARCHÉ AU CŒUR DES 5 CANTONS ANGLET BILTOKI.FR L e 5 H a l 5de l e n C a n t o LES HALLES DE MARCHÉ AU CŒUR DES 5 CANTONS ANGLET BILTOKI.FR Introduction La philoophie Localiation Le 5 Canton Le marché Plan de Mae Vue perpective Schéma juridique et

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

La Bottine Retournée

La Bottine Retournée L association Chant libre présente La Compagnie Opéra Light dans La Bottine Retournée Spectacle lyrique jeune public A partir de 4 ans La Bottine Retournée, mise en scène par Renaud Borderie, est une comédie

Plus en détail

L Evénement en images

L Evénement en images Rédactrce en chef: Edth Defaux L Evénement en mages P a S s o n DYnamsme EchaNge TransparEnce S o l d a R REspect ProfessIonnalsme EnGagement t é Notre Assemblée Générale s est déroulée le 6 févrer derner

Plus en détail

ANALYSE D UN SYSTEME DE PILOTAGE MIXTE : PRODUCTION A LA COMMANDE PRODUCTION PAR ANTICIPATION

ANALYSE D UN SYSTEME DE PILOTAGE MIXTE : PRODUCTION A LA COMMANDE PRODUCTION PAR ANTICIPATION 3 e Conférene Franophone de MOdélaton et SIMulaton «Conepton, Analye et Geton de Sytème Indutrel» MOSIM 0 du 25 au 27 avrl 200 - Troye (Frane) ANALYSE D UN SYSTEME DE PILOTAGE MIXTE : PRODUCTION A LA COMMANDE

Plus en détail

Faire des photos correctes sur ALM

Faire des photos correctes sur ALM Faire des photos correctes sur ALM A quoi ça sert de faire des belles photos? Objectif Ne pas faire des photos correctes c est pire que de ne pas proposer la CB, de mettre des frais de port exorbitants

Plus en détail

Chapitre 1 : Images données par une lentille mince convergente

Chapitre 1 : Images données par une lentille mince convergente Chaptre 1 : Images données par une lentlle mnce convergente Termnale S Spécalté Chaptre 1 : Images données par une lentlle mnce convergente bectfs : - Constructon graphque de l mage d un obet plan perpendculare

Plus en détail

Menu Démarrer et Bureau

Menu Démarrer et Bureau Menu Démarrer et Bureau Menu Démarrer et Bureau Descrpton du Bureau Au démarrage de l ordnateur et après vous être dentfé, vous voyez apparaître le Bureau de Wndows 10. S vous utlsez une tablette ou un

Plus en détail

Transistor Bipolaire en Régime Variable: Les principaux montages

Transistor Bipolaire en Régime Variable: Les principaux montages CU n : lctronqu Général Captr 6 Trantor polar n égm Varabl: L prncpaux montag Nombr d ur/captr : 8 Cour ntégré Sytèm d éaluaton : Contnu OJCTIFS D L NSIGNMNT : - Connaîtr l compoant élémntar d l élctronqu

Plus en détail

L'INDUCTION ON5WF (MNS)

L'INDUCTION ON5WF (MNS) 'IDUCTIO ème parte / O5WF (MS) Dans la ère parte de cet artcle, nous avons vu qu'un courant électrque donnat leu à un champ magnétque (expérence d'oersted). ous avons ensute vu comment Faraday, après avor

Plus en détail

Précisions pour calculer et choisir l'amortisseur correcte

Précisions pour calculer et choisir l'amortisseur correcte Aortieur ydraulique Pour trouver l'aortieur de fin de coure ou en ontage fixe de notre gae qui correpond à votre application, il uffit de replir notre quetionnaire. Enuite nou calculeron et coiiron l'aortieur

Plus en détail

sommaire AVANT-PROPOS... 13 PREMIÈRE PARTIE Présentation et analyse des Cours d Esthétique REPÈRES... 111

sommaire AVANT-PROPOS... 13 PREMIÈRE PARTIE Présentation et analyse des Cours d Esthétique REPÈRES... 111 ttre courant 5 I sommare AVANT-PROPOS... 13 PREMIÈRE PARTIE Présentaton et analyse des Cours d Esthétque REPÈRES... 111 1. Ve et œuvre de Hegel... 111 2. Les Cours d Esthétque... 12 Une publcaton posthume...

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Les nombres complexes

Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Les nombres complexes Snthèse de cours PanaMaths (Termnale S) L ensemble des nombres complees Défntons n pose tel que = 1 { } L ensemble des nombres complees, noté, est l ensemble : z /(, ) = + Le réel est appelé «parte réelle

Plus en détail

«Ma Terre Happy» Fiche Technique Grande salle

«Ma Terre Happy» Fiche Technique Grande salle «Ma Terre Happy» Fiche Technique Grande salle 1. EQUIPE : - 1 comédien. - 1 régisseur son/lumière/vidéo. 2. DECOR : (apporté par Cie) 1 sofa surélevé, 1 trou de souffleur, 1 frise grise, différents accessoires

Plus en détail

THEATRE TALENTS 2013

THEATRE TALENTS 2013 THEATRE TALENTS 2013 Soucieuse d aborder sa démarche de diffuseur dans un esprit de curiosité et de découverte, l association 1000 VISAGES a pour ambition de détecter et mettre en lumière des jeunes artistes

Plus en détail

Dans l explorateur Windows, j ouvre «Ordinateur» et ma Clé est là avec les autres disques disponibles.

Dans l explorateur Windows, j ouvre «Ordinateur» et ma Clé est là avec les autres disques disponibles. Crypter sa clé USB Lien du site du dossier True Crypt de PC Astuces http://www.pcastuces.com/pratique/securite/crypter_cle_usb/page1.htm Lien où télécharger l application : http://www.pcastuces.com/logitheque/truecrypt.htm

Plus en détail

Mise en œuvre du décret paysage à l EIB pour les (pas si) nuls

Mise en œuvre du décret paysage à l EIB pour les (pas si) nuls Mise en œuvre du décret paysage à l EIB pour les (pas si) nuls Le décret paysage est entré en vigueur, qu est-ce que ça change? Je n obtiens plus mon diplôme en réussissant chaque année d études, mais

Plus en détail

Nouveau-Cirque "TUILES" Spectacle d humour et manipulation d objets. Auteur et interprète : Fred Teppe

Nouveau-Cirque TUILES Spectacle d humour et manipulation d objets. Auteur et interprète : Fred Teppe Nouveau-Cirque "TUILES" Spectacle d humour et manipulation d objets Auteur et interprète : Fred Teppe Présentation Solo de jonglerie burlesque de Fred Teppe dans l esprit d un Jacques Tati. Il crée un

Plus en détail

Comment est né noue projett

Comment est né noue projett Toumicoton Comment est né noue projett Depuis le début de cette année scolaire, je me suis montrée particulièrement attentive à tout ce qui touchait l'identité de chaque enfant: chacun est unique et chacun

Plus en détail

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique:

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique: SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12 Phénomènes d nducton et converson électromécanque: 1/ Inductance propre et nductance mutuelle. 11/ Défntons et proprétés : 11a/ Défnr l'nductance propre L d un

Plus en détail

CHAPITRE 2. La prévision des ventes

CHAPITRE 2. La prévision des ventes CHAPITRE La prévson des ventes C est en foncton des prévsons de ventes que l entreprse détermne la producton, les achats et les nvestssements nécessares. La prévson des ventes condtonne l ensemble de la

Plus en détail

RIDER & FICHE TECHNIQUE. Tournée 2014. Birds on a Wire. avec Rosemary Standley & Dom La Nena

RIDER & FICHE TECHNIQUE. Tournée 2014. Birds on a Wire. avec Rosemary Standley & Dom La Nena RDER & FCHE TECHNQUE Tournée 014 Birds on a Wire avec Rosemary Standley & Dom La Nena Vous allez accueillir une équipe de 4 personnes sur la route. Voici quelques éléments qui feront de cette journée une

Plus en détail

I. Fonctionnalités du tableur

I. Fonctionnalités du tableur Olver Coma Macro MRP pour Excel Decembre 1999 I. Fonctonnaltés du tableur I.1. Feulle «Nomenclature «Le tableur propose pluseurs optons à l ouverture du fcher. Cnq boutons apparassent à drote de la feulle

Plus en détail

Miroirs sphériques Dioptres sphériques. 1 Miroirs sphériques. 1.1 Introduction : focaliser la lumière. 1.2 Miroir concaves faisceau parallèle

Miroirs sphériques Dioptres sphériques. 1 Miroirs sphériques. 1.1 Introduction : focaliser la lumière. 1.2 Miroir concaves faisceau parallèle Mrors spérques Doptres spérques Nous allons mantenant aborder des systèmes optques un peu plus complexes, couramment utlsés pour produre des mages. Nous allons commencer par étuder un mror spérque de façon

Plus en détail

Chapitre 3: Stockage et distribution

Chapitre 3: Stockage et distribution I- Défntons Chaptre 3: Stockage et dstrbuton Réseau de desserte = Ensemble des équpements (canalsatons et ouvrages annexes) achemnant de manère gravtare ou sous presson l eau potable ssue des untés de

Plus en détail

LA COMPAGNIE INTENTION

LA COMPAGNIE INTENTION Création Août 2013 Mise en scène : Cédric Le Stunff Comédiens marionnettistes : Ludovic Harel et Jérôme Guillot Création musicale : Stéphane Babiaud Création lumière : Cyril Lepage Costumes : Eva Malmasson

Plus en détail

Lire et Ecrire a changé toute ma vie

Lire et Ecrire a changé toute ma vie Lire et Ecrire a changé toute ma vie Fabienne VANDERMIÈGE Responsable de l association L illettrisme Osons en parler Agente de sensibilisation à Lire et Ecrire Verviers Avant de venir t inscrire à Lire

Plus en détail

Dossier de presse IVRE D EQUILIBRE. (France)

Dossier de presse IVRE D EQUILIBRE. (France) Dossier de presse IVRE D EQUILIBRE (France) Les artistes seront présents sur le territoire du 2 au 26 septembre 2015 Cirque, à partir de 6 ans Durée : 1h05 Vendredis 11 et 18 septembre à 20h Samedis 12

Plus en détail

- donc n explique pas très bien le commerce entre pays industrialisés en particulier le commerce intraeuropéen

- donc n explique pas très bien le commerce entre pays industrialisés en particulier le commerce intraeuropéen Le commerce nternatonale en stuaton de concurrence mparfate: ros problèmes essentels des modèles théorques Rcardo, HOS, Standard: - fondés sur la CPP: le commerce n augmente pas la concurrence - pas d

Plus en détail

viamobil eco V14 Sommaire Aperçu 72 Avantages du produit 73 Visuel du produit 74 Descriptif 75 Accessoires 76 Caractéristiques techniques 77

viamobil eco V14 Sommaire Aperçu 72 Avantages du produit 73 Visuel du produit 74 Descriptif 75 Accessoires 76 Caractéristiques techniques 77 Sommare vamobl eco V14 Aperçu 72 Avantages du produt 73 Vsuel du produt 74 Descrptf 75 Accessores 76 Caractérstques technques 77 vamobl eco V14 71 Aperçu V14 Pousser un fauteul faclement. 72 Avantages

Plus en détail

Présentation de la série ST2S : Sciences et Technologies de la Santé et du Social

Présentation de la série ST2S : Sciences et Technologies de la Santé et du Social Présentaton de la sére ST2S : Scences et Technologes de la Santé et du Socal Ponts abordés : Pourquo chosr la flères ST2S Quelques témognages Spécfctés de la flère ST2S Parcours en ST2S Accompagnement

Plus en détail

LP 46 Applications des lois de l'optique géométrique à l'appareil photographique

LP 46 Applications des lois de l'optique géométrique à l'appareil photographique LP 46 Applatons des los de l'optque géométrque à l'apparel photographque Introduton: Nous allons termner les leçons d'optque géométrque en étudant un apparel qu utlse les résultats de e domane de la physque,

Plus en détail

Réservoirs avec serpentin

Réservoirs avec serpentin Réervor avec erentn our la roducton et l'accumulaton d'eau chaude antare (un erentn) Modèle: GX-200...1000-M1 Decrton c Réervor detné à la roducton et à l'accumulaton d'eau chaude antare, oédant une caacté

Plus en détail

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes : Ste: http://gene.ndustrel.aa.free.fr LES POMPES Les pompes sont des apparels permettant un transfert d énerge entre le flude et un dspostf mécanque convenable. Suvant les condtons d utlsaton, ces machnes

Plus en détail

Les nombres premiers ( Spécialité Maths) Terminale S

Les nombres premiers ( Spécialité Maths) Terminale S Les nombres premers ( Spécalté Maths) Termnale S Dernère mse à jour : Mercred 23 Avrl 2008 Vncent OBATON, Ensegnant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2007-2008) Lycée Stendhal, Grenoble ( Document de

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

- Tracer une droite dans le plan repéré. - Interpréter graphiquement le coefficient directeur d une droite.

- Tracer une droite dans le plan repéré. - Interpréter graphiquement le coefficient directeur d une droite. www.mathsenlgne.com 2G3 - EQUATINS DE DRITES CURS (1/5) CNTENUS CAPACITES ATTENDUES CMMENTAIRES Drote comme courbe représentatve d une foncton affne. - Tracer une drote dans le plan repéré. - Interpréter

Plus en détail

Couvre-livre : le tuto. par

Couvre-livre : le tuto. par par Voici un petit tutoriel pour apprendre à faire une jolie couverture pour livre de poche. Cela vous permettra de protéger un peu vos livres dans votre sac, ou bien de garder l anonymat sur vos lectures

Plus en détail

SEPTEMBRE 2009 RC-POS

SEPTEMBRE 2009 RC-POS SEPTEMBRE 2009 RC-POS (09_POS_131) (mn.) RAPPORT DE MINORITE DE LA COMMISSION THEMATIQUE DE LA SANTE PUBLIQUE chargée d'examner l'objet suvant: Postulat Fabenne Despot et consorts demandant à qu profte

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

Compagnie CREA PACOTILLE. Création : Aude Maréchal

Compagnie CREA PACOTILLE. Création : Aude Maréchal Compagnie CREA PACOTILLE Création : Aude Maréchal PACOTILLE Avec : Aude Maréchal Georges Jouanne Spectacle jeune et tout public (dès 5 ans) Durée : 45 minutes Ce spectacle a été présenté dans plusieurs

Plus en détail

O comme Cacahuète. Spectacle clownesque. Andrea Menozzi

O comme Cacahuète. Spectacle clownesque. Andrea Menozzi O comme Cacahuète Spectacle clownesque de Andrea Menozzi Comme une mèche de dynamite qui s enflamme, Stoppino parvient en un instant à déstabiliser le public parfois juste avec un mot. Un rouleau de scotch,

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

SMS Presque-accident

SMS Presque-accident SMS Presque-accident Sommaire Un accident n est jamais une fatalité; Il y a toujours une cause à un accident. 1. Définition et exemple de presque-accidents 2. Pourquoi déclarer un presque-accident à son

Plus en détail

il 4? DGE-21 0-VF (14-0 1 ) - o)ao Rapport financier d'une instance autorisée de parti 0/!OC' -----,--7-t.., iti.i. /2._.,,..1 t

il 4? DGE-21 0-VF (14-0 1 ) - o)ao Rapport financier d'une instance autorisée de parti 0/!OC' -----,--7-t.., iti.i. /2._.,,..1 t LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS DU QUÉBEC DGE-2 0-VF (4-0 ) - Rapport fnancer d'une nstance autorsée de part État des résultats d'une nstance autorsée depart IDENTIFICATION paletcfroonscdpdon/reeln

Plus en détail

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus.

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus. Unversté Perre & Mare Cure (Pars 6) Lcence de Mathématques L3 UE LM364 Intégraton 1 Année 2011 12 TD4. Trbus. Échauffements Exercce 1. Sot X un ensemble. Donner des condtons sur X pour que les classes

Plus en détail

CATALOGUE D ACTIVITÉS

CATALOGUE D ACTIVITÉS aquarlm Aquarum ÉDUCATION AUx IMAGES CATALOGUE D ACTIVITÉS vous êtes : un établssement scolare une assocaton un cnéma un centre médco-socal une compagne de théâtre amatrce ou professonnelle ou smplement

Plus en détail

Comment gagner 5000 en 1 an, en plus de son salaire de prof?

Comment gagner 5000 en 1 an, en plus de son salaire de prof? Comment gagner 5000 en 1 an, en plus de son salaire de prof? Un mini-guide d Aurélien RIEU PLP Maths/sciences Lycée Jean Macé Vitry-sur-Seine Le problème de 99% des profs : Vous ne gagnez probablement

Plus en détail

cavité RsIoSutQerrUainEe RIcaS vité Q soute U rraine E

cavité RsIoSutQerrUainEe RIcaS vité Q soute U rraine E RISQUE cavté souterrane cavté souterrane ntercalare cavte souterrane recto verso:mse en page 1 10/07/13 11:21 Page 2 RISQUE cavté souterrane Le rsque cavté souterrane fat parte des rsques de mouvement

Plus en détail

Et voilà, c est fini.

Et voilà, c est fini. Et voilà, c est fini. J espère que tu t es bien amusé en cherchant des feuilles dans le parc et que tu en a appris un peu plus sur les arbres qui vivent ici. Si tu as fait attention, tu auras remarqué

Plus en détail

par BernardLimont L idée de départ

par BernardLimont L idée de départ L idée de départ Quand on pose un plan de travail de cuisine, on est amené à en découper au moins un morceau (ici découpe de l évier). D où l idée de réutiliser cette chute pour faire une table de même

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Cours d économie général 2009-2010

TABLE DES MATIERES. Cours d économie général 2009-2010 TABLE DES MATIERES Durée...2 Objectf spécfque...2 Résumé...2 I. Equlbre en économe fermée...2 I.1 L équlbre sur le marché des produts : la courbe IS...2 I.2 L équlbre sur le marché de la monnae : la courbe

Plus en détail

Ch.5. Le modèle d évaluation par arbitrage et les modèles multifactoriels

Ch.5. Le modèle d évaluation par arbitrage et les modèles multifactoriels Unversté ars-dauphne aster 4 Evaluaton d'actfs Ch.5. e modèle d évaluaton par arbtrage et les modèles multfactorels oton d arbtrage Théorème fondamental d évaluaton par arbtrage AT et modèles multfactorels

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

Je me prépare pour mon plan de transition

Je me prépare pour mon plan de transition Depuis que tu es en route vers ton avenir tu as identifié plusieurs rêves. Tous ces rêves ne peuvent pas être réalisés en même temps. Pour t aider à choisir, prends le temps de te préparer à ta rencontre

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids (Lcence L1 /Durée 3H) Objectfs : Se famlarser avec l apparel d étude de l'effort tranchant dans une poutre (les pèces consttutves, mode d emplo...) Ben matrser les étapes qu mènent à l élaboraton des dfférents

Plus en détail

Fiche technique : diagonalisation, trigonalisation.

Fiche technique : diagonalisation, trigonalisation. Fche technque 4 : dagonalsaton trgonalsaton - - Fche technque : dagonalsaton trgonalsaton Dagonalsaton de matrces le prncpe pour dagonalser en pratque une matrce est smple : calculer les espaces propres

Plus en détail

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas!

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas! 1 DIVORCE (L'homme et la femme entrent en se tenant par le bras, habillés comme des mariés "en négatif": elle en robe de mariée noire, lui en habit blanc, chemise noire, noeud papillon blanc. Tous deux

Plus en détail

Odax 2. Unités : 871.2 p.c. Superficie:

Odax 2. Unités : 871.2 p.c. Superficie: 101 871.2 p.c. 102 832.8 p.c. 103 667.7 p.c. 104 667.8 p.c. 105 626.4 p.c. 106 800.2 p.c. 107 1086.2 p.c. 108 1086.2 p.c. 201-301-401 871.2 p.c. 202-302-402 894.2 p.c. 203-303-403 667.7 p.c. 204-304-404

Plus en détail

Dossier Technique Tournée 2015. Contact Lionel Losada 0648073334 liolosada@yahoo.fr

Dossier Technique Tournée 2015. Contact Lionel Losada 0648073334 liolosada@yahoo.fr Dossier Technique Tournée 2015 Contact Lionel Losada 0648073334 liolosada@yahoo.fr Sommaire : Page 3 : Décors, accessoires, costumes et stockage. Page 4 : Plan de Feu Page 5 : Projecteurs, régie et matériel

Plus en détail