Focus sur les énergies marines renouvelables. Anne Lapierre Associée Norton Rose Fulbright LLP 19 mai 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Focus sur les énergies marines renouvelables. Anne Lapierre Associée Norton Rose Fulbright LLP 19 mai 2015"

Transcription

1 Focus sur les énergies marines renouvelables Anne Lapierre Associée Norton Rose Fulbright LLP 19 mai 2015

2 A PROPOS DE NOUS 2 PAR# v1

3 NORTON ROSE FULBRIGHT ET L EOLIEN OFFSHORE EN EUROPE 3

4 The Speaker Anne Lapierre Associée, Norton Rose Fulbright LLP Anne Lapierre est associée, co-responsable de l Equipe Energie du bureau de Paris, et responsable pour le compte de Norton Rose Fulbright du secteur de l Energie en Europe, Moyen-Orient et Afrique. Anne est reconnue en France et en Afrique comme étant une des avocates «incontournables», notamment du secteur des énergies renouvelables. Anne is top ranked by French and international legal directories for Energy, natural resources and international projects. She has been recognised by the Who s Who Legal in the 2015 edition as a stellar lawyer and as well prepared and meticulous. Anne is a member of Enerplan and Board member of France Energie Eolienne (FEE). 4

5 INTRODUCTION Objectif de la France de porter la part des énergies renouvelables à 23% de sa consommation finale brute d énergie à l horizon 2020 (le niveau de capacité installée pour les éoliennes offshores et autres énergies marines renouvelables devant atteindre 6GW au 31 décembre 2020) et 32% en 2030 ; Retard de la France en matière de développement des énergies marines renouvelables en dépit de ses conditions géographiques favorables, de sa situation et de ses compétences portuaires ; Stade de développement des EMR assez peu avancé (à l exception de l éolien offshore posé) en comparaison avec nos voisins européens ; Nécessité de remédier aux contraintes résidant principalement dans l absence de cadre juridique abouti, freinant le développement des EMR ; Opportunités pour les investisseurs et les banques ainsi que pour les acteurs du secteur maritime.

6 6 TYPOLOGIE DES EMR

7 TYPOLOGIE DES EMR Six grandes catégories d énergies marines renouvelables: Energie éolienne offshore (flottant et posé) ; Energie hydrolienne produite à partir des courants marins ; Energie houlomotrice produite à partir des vagues ; Energie marémotrice produite à partir des marées ; Energie Thermique des mers produite à partir de la différence de température de l eau ; Energie osmotique issue de l exploitation du gradient de salinité. 7

8 8 STADE DE DEVELOPPEMENT DES EMR

9 STADE DE DÉVELOPPEMENT DES EMR Energie éolienne offshore En France Eoliennes flottantes Appel à manifestation d intérêt (AMI) lancé en 2009 donnant lieu à deux projets démonstrateurs : Le projet Windflo devenu Sea Reed (plateforme semi-submersible), porté par DCNS et l entreprise spécialisée Nass&Wind en association avec Vergnet, l Ifremer et l Ensta Bretagne ; Le projet Vertiwind porté par la société Nénuphar associée à Technip, conception d une éolienne flottante à axe vertical de 2 MW ; NER300: le projet français d éoliennes flottantes sur le site de Provence Grand large a été retenu en décembre 2012 : Projet porté par Technip, associée à la société Nénuphar, pour le compte d EDF EN ; Mise en exploitation de treize éoliennes prévue d ici 2017 ; Projet Floatgen porté par l Ecole Centrale de Nantes et son site d expérimentation SEM-REV (démonstrateur flottant) en cours de test au large du Croisic sur le site d essai SEM-REV ; 9 Source futura-sciences

10 STADE DE DÉVELOPPEMENT DES EMR Energie éolienne offshore Projet Mistral porté par la SAS Mistral au large de Port-Saint-Louis-du-Rhône: test de deux prototypes d éoliennes flottantes dès 2015 ; AMI pour des fermes pilotes pré-commerciales d éoliennes flottantes, prévu pour juin 2015 (trois zones propices identifiées: 1 en Provence Côte d'azur et 2 en Languedoc Roussillon). Eoliennes posées Appels d offres lancés en 2011 et 2013 conformément au calendrier du cahier des charges suivant : Appel d offres lancé en 2011: 4 zones attribuées: construction entre 2017 et 2020 ; Appel d offres lancé en 2013: 2 zones attribuées: construction entre 2020 et Troisième appel d offres prévu pour

11 LES APPELS D OFFRES RELATIFS À L ÉOLIEN OFFSHORE EN FRANCE Zones du 1er appel d offres de 2011 Zones du 2ème appel d offres de 2013 Fécamp (Seine-Maritime, puissance 498 MW), lauréat : Eolien Maritime France (EDF EN/DONG Energy/Alstom) ; Courseulles-sur-Mer (Calvados, puissance 450 MW), lauréat: Eolien Maritime France (EDF EN/DONG Energy/Alstom) ; Le Tréport (Haute Normandie) 110 km² 480/500MW (GDF Suez/EDPR/Neoen) ; Iles d Yeu et de Noirmoutier (Pays de la Loire) 79 km² - 480/500MW (GDF Suez/EDPR/Neoen). Saint-Nazaire (Loire-Atlantique, puissance 480 MW), lauréat: Eolien Maritime France (EDF EN/DONG Energy/Alstom) ; Saint-Brieuc (Côtes d Armor, puissance 500 MW), lauréat : Ailes Marines SAS (Iberdrola/Eole-RES/Areva).

12 12 SITES D EOLIENNES OFFSHORE EN FRANCE

13 13 RÉPARTITION PAR OPÉRATEUR ET PAR CONSTRUCTEUR DE LA CAPACITÉ D ÉOLIENNE OFFSHORE INSTALLÉE EN EUROPE EN 2012

14 STADE DE DÉVELOPPEMENT DES EMR Energie éolienne offshore En Europe Etats MW raccordés en 2012 MW raccordés en 2013 MW raccordés en 2014 Royaume-Uni 2 995, , ,0 Danemark 921, , ,1 Allemagne 435,0 903, ,0 Belgique 379,5 625,2 712,0 Pays-Bas 228,0 228,0 228,0 Suède 163,7 211,7 211,7 Finlande 26,0 26,0 28,0 Irlande 25,2 25,2 25,2 Portugal 2,0 2,0 2,0 Espagne 0,0 5,0 5,0 Total 5 176, ,2 9243,0 Source: Observ ER, le baromètre

15 STADE DE DÉVELOPPEMENT DES EMR Energie hydrolienne En France Potentiel français en énergie des courants de marée estimé entre 2,5 et 3,5 GW soit le deuxième meilleur d Europe ; Hydrolienne Openhydro EDF, source Le télégramme 2012 Quatre courants principaux exploitables : Le passage du Fromveur dans le Finistère et le raz Blanchard dans la Manche : AMI lancé fin septembre 2013 par l ADEME en vue de l implantation de quatre fermes au raz Blanchard et deux fermes dans le passage du Fromveur ; Inauguration de l hydrolienne Sabella D10 de 1MW en avril 2015 dans le passage du Fromveur et immersion prévue pour juin 2015 ; Mise en service prévue pour Le raz du Barfleur dans la Manche. Raz Barfleur, Source Energine 15

16 STADE DE DÉVELOPPEMENT DES EMR Energie hydrolienne Paimpol-Bréhat dans les Côtes-d Armor : AMI 2009: Projet ORCA porté par Alstom. Mise en service initiale en 2013 pas d actualité ; Développement d une ferme pilote de 1 MWc par EDF EN avec le soutien de la société OpenHydro ; Mise en service prévue pour AMI 2014 pour la construction de fermes pilotes hydroliennes : Projet Nepthyd d Alstom et GDF Suez pour quatre hydroliennes de 5,6MW. Construction prévue pour 2017 ; Projet Normandie Hydro d EDF et DCNS pour sept hydroliennes de 14 MW. Construction prévue pour Projet expérimental MegaWattBlue (ancien projet Blustream) porté par Guinard Energies basée à Brest. En Europe Mise en place des premiers dispositifs à grande échelle ; Immersion du concept DeltaStream de la société Tidal Energy Ltd (Pays de Galles), constitué de trois turbines de 400kW. Le projet, envisagé pour 2014, pourrait atteindre les 10 MW ; Premier gigawatt produit par l hydrolienne d Alstom en Ecosse en décembre

17 STADE DE DÉVELOPPEMENT DES EMR Energie marémotrice En France Seule filière EMR actuellement exploitée en France ; Barrage de la Rance de 240 MW, seul ouvrage de ce type sur le territoire. Barrage de la Rance, source phodia En Europe Aucune usine marémotrice en fonctionnement en Europe ; Projets de lagons artificiels portés par la société Tidal Lagoon Power en cours d étude au Pays de Galles (Baie de Swansea dans l estuaire de la Severn avec un lagon de 5 km² alimentant 24 turbines de 2,5 MW). Swansea Bay, source bbc

18 STADE DE DÉVELOPPEMENT DES EMR Energie houlomotrice En France Filière houlomotrice en phase de prototypage-démonstration ; Site expérimental au large du Croisic (SEM-REV) depuis Essai en énergie hydrolienne en attente ; Projet «Houles australes» (La Réunion) porté par DCNS et EDF EN, constitué d un prototype de 2MW, actuellement en arrêt suite à la survenance du cyclone Bejisa en Décembre 2013 ; Première tranche de 3,75 MW de la ferme Pelamis (La Réunion) portée par la société Seawatt en attente de financement ; Prototype Pelamis, source ecosources Démonstrateur d une puissance de 1,5 MW prévu en Bretagne par DCNS et le finlandais Fortum à l horizon 2017 pour le projet de ferme pilote «WaveRoller». 18

19 STADE DE DÉVELOPPEMENT DES EMR Energie houlomotrice En Europe Difficultés de développement liées au financement et au coût de production de l électricité ; Retards ou reports accusés par quelques projets : Blue Power Energy (Irlande): problème de financement pour la commercialisation de sa technologie houlomotrice ; Pelamis Wave Power (Royaume-Uni): perte de son partenariat avec la société E.ON dans le projet de construction d un prototype d énergie houlomotrice géant. 19

20 STADE DE DÉVELOPPEMENT DES EMR Energie thermique des mers En France Projet démonstrateur Espadon de DCNS et Total portant sur le volet technologique (les conduites d eau) en Bretagne ; NER300: projet d installation de la centrale flottante Nemo de 16 MW, lauréat de l appel à projets de 2014 : Projet porté par Akuo Energy au large de Bellefontaine (Martinique) ; Mise en service prévue pour AMI: Projet Marlin (Réunion) porté par DCNS en partenariat avec Ifremer, France Energies Marines, les régions de Pays de Loire, Réunion et Martinique : Développer une solution innovante dans la conception et le choix des matériaux à la fois pour la conduite d'aspiration d'eau profonde et les échangeurs thermiques ; Mise en service prévue entre 2017 et 2018 ; Signature en décembre 2014 d un accord de partenariat entre DCNS, Akuo Energy et Entrepose pour un projet de centrale d énergie thermique (NAUTILUS). Systèmes de climatisation directe par pompage d eau de mer utilisés pour climatiser 80 bungalows à Tahiti (système de puissance nette de kw réalisé par la société Odewa) ; En Europe Réseau de froid réalisé par la société américaine Market Street Energy Inc. à Stockholm (d une puissance de 60 MW) en zone tempérée. 20

21 STADE DE DÉVELOPPEMENT DES EMR Energie osmotique En France Mécanisme pas encore développé en France ; Projet initié en 2012 à la Réunion par la société Norvégienne Statkraft mais abandonné du fait de difficultés technologiques et faute de visibilité en terme de rentabilité ; Poursuite de la recherche dans ce domaine mais développement préindustriel à l arrêt. En Europe Mécanisme très peu développé en Europe ; Premier prototype de centrale osmotique mis en service en 2009 en Norvège par la société Norvégienne Statkraft ; Ouverture en 2014 d un centre d essai «Blue Energy» de 50MW aux Pays- Bas par la société néerlandaise REDstack BV ; 21

22 CALENDRIER DE DÉVELOPPEMENT DES EMR EN FRANCE Essais et démonstrateurs Fermes pilotes et développement Hydrolien Appels d offres en 2013 Éolien flottant Appels d offres en Houlomoteur Appels d offres en Fermes pilotes et déploiement , voire , voire Fermes ou installations industrielles ( MW) , voire déploiement, à partir de , voire pour le démarrage, pour le déploiement Fermes ou installations industrielles (>300 MW) ETM* (3 sites de 20 MW) CENF** (100 MW) *Énergie thermique des mers. **Climatisation à l eau naturellement froide Source: Observ ER, le baromètre

23 CONTRAINTES FREINANT LE DEVELOPPEMENT DES EMR CADRE JURIDIQUE 23

24 CADRE JURIDIQUE EN MER TERRITORIALE Le développement de l'énergie éolienne offshore est pour l instant soumis à l obtention de multiples autorisations administratives, dont l accumulation est de nature à alourdir la procédure administrative et à accroître les risques contentieux. Les principales autorisations sont les suivantes : Concession d utilisation du domaine public maritime en dehors des ports (DPM): prévue aux articles R et suivants du Code général de la propriété des personnes publiques (CG3P) ; Autorisation au titre de la «Loi sur l eau» (encore appelée autorisation «IOTA») : exigée en raison de l incidence directe sur le milieu marin, et notamment sur le mode d'écoulement des eaux, la construction et l exploitation de ces installations est soumise, sur le fondement des dispositions des articles L et R du Code de l'environnement ; Autorisations liées à l implantation sur un espace protégé (parcs naturels marins, zone Natura 2000, etc.) ; Autorisation d exploiter une installation de production d électricité (cette autorisation est automatiquement délivrée au lauréat d un appel d offres). L obtention de ces autorisations implique la réalisation de : Etude d impact Enquête publique 24

25 LES DEUX PRINCIPALES AUTORISATIONS NÉCESSAIRES POUR LES EMR ET DÉLAIS 3à 5 mois 6 à 9 mois Instruction demande de concession de DPM Etudes préliminaires Etudes d impact Enquête publique Instruction autorisation loi sur l eau Risque de recours contentieux 5 mois

26 CADRE JURIDIQUE - LES EMR EN MER TERRITORIALE Constat actuel Absence de «guichet unique» centralisant les procédures administratives ; Cadre juridique perfectible de la concession d utilisation du domaine public maritime (absence de droits réels et conditions d indemnisation en cas de résiliation pour cause d intérêt général) ; Superposition des procédures (nombre d interlocuteurs, doublons dans les études et enquêtes, augmentation du risque de contestation, etc) ; Conflits d usages et concurrence de droits (pêche, riverains, touristes) ; Garanties de démantèlement (détermination du montant et applicabilité aux EMR hors éolien ancré) ; Absence de planification maritime long terme incluant une visibilité sur les possibilités de raccordement ; Absence de tarif d achat. 26

27 CADRE JURIDIQUE - LES EMR EN MER TERRITORIALE Evolution en cours Pour les porteurs de projets Afin de simplifier les dossiers de porteurs de projets en matière d'énergies marines renouvelables, de faciliter l'instruction et de réduire les délais et les risques de contentieux, le préfet pourra délivrer une décision unique (loi n du 20 décembre 2014 dite de simplification de la vie des entreprises) ; Pour ce faire, le Gouvernement est autorisé : o à créer, par ordonnance un régime permettant au porteur de projet de déposer un unique dossier pour l'obtention d un arrêté unique ; o à déterminer les conditions dans lesquelles la décision prise par le représentant de l'etat dans le département peut tenir lieu des autorisations, déclarations, approbations et dérogations requises pour le projet au titre des divers législations ; o à préciser les conditions dans lesquelles un recours peut être engagé contre l autorisation unique. Des décrets seront inévitablement nécessaires.

28 CADRE JURIDIQUE - LES EMR EN MER TERRITORIALE Caractéristiques de l arrêté unique : o Un arrêté unique du préfet de département tenant lieu des autorisations, déclarations, approbations et dérogations requises au titre du code de l'énergie, du code de l'environnement, du code de l'urbanisme, du code forestier, et du code général de la propriété des personnes publiques, et le cas échéant, de l'ordonnance n du 12 juin 2014 relative à l'expérimentation d'une autorisation unique pour les IOTA, pour les installations de production d'énergie renouvelable en mer, les liaisons électriques intérieures à ces installations et les postes de livraison d'électricité qui leur sont associés. o Décision unique applicable sur le domaine public maritime, jusqu'au 12 mille marins. Pour les gestionnaires de réseau Dans les mêmes conditions, le préfet pourra délivrer au gestionnaire du réseau une décision unique pour les ouvrages de raccordement au réseau public de ces installations de production d'énergie renouvelable en mer. 28

29 CADRE JURIDIQUE LES EMR AU-DELÀ DE LA MER TERRITORIALE Décret du 10 juillet 2013 précise la règlementation applicable aux îles artificielles, aux installations, aux ouvrages et à leurs installations connexes dans la ZEE, sur le plateau continental, dans la zone économique et la zone de protection écologique ainsi qu au tracé de câbles et pipelines sousmarins : Compétence du préfet maritime pour l autorisation de la construction, exploitation et utilisation d îles artificielles, installations, ouvrages et à leurs installations connexes dans la ZEE, sur le plateau continental, dans la ZEE et la zone de protection écologique ainsi qu au tracé de câbles et pipelines sous-marins ; Autorisation d une durée de 30 ans ; Le cas échéant, évaluation des incidences Natura 2000 à joindre au dossier de demande ; Consultation du public par voie électronique à l issue des diverses consultations visant à recueillir les avis de l ensemble des autorités, commissions et organismes ; Insertion dans l autorisation d exploitation des modalités de suivi du projet, mesures et prescriptions au regard de son impact sur l environnement, sur les ressources naturelles, sur les biens culturels maritimes, sur la sécurité de la navigation maritime et sur les activités pratiquées sur la zone d implantation considérée ; Garanties financières à constituer par le titulaire de l autorisation dès le début de la construction, de l exploitation ou de l utilisation. 29

30 OPPORTUNITES ATTRACTIVITE DES EMR EN FRANCE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR DE LA MER, LES INVESTISSEURS ET LES BANQUES 30

31 COÛT DE QUELQUES EMR EN EUROPE Énergie Potentiel de production d électricité Maturité technique État du marché Coût de production Éolien offshore TWh/an GW/an 150 /MWh Énergies des courants >800 TWh/an + Quelques MW/an / MWh Énergie houlomotrice TWh/an - Quelques MW/an / MWh Source Ifpenergiesnouvelles 31

32 LE SOUTIEN AUX EMR EN FRANCE Programme NER 300 ADEME IFREMER Groupe de travail au sein du Cluster maritime français Pôle de compétitivité Mer Bretagne Pôle de compétitivité Mer PACA Ecole centrale de Nantes Investissements d Avenir

33 ATTRACTIVITE POUR LE SECTEUR DE LA MER Les conditions géographiques favorables en France Potentiel maritime parmi les plus vastes de la planète 11 millions de km² répartis sur quatre océans grâce à ses régions d outre-mer) ; Potentiel de développement dans chacune des différentes énergies marines renouvelables. Situation et compétences portuaires Des régions dotées d espaces portuaires adaptés et propices à l installation d espaces spécialisés pour la fabrication ou stockage d équipements : Inauguration de deux usines d assemblages pour éolien offshore d Alstom en décembre 2014 à Saint-Nazaire ; Projet d ouverture en 2016 d une branche logistique pré-assemblage des éoliennes offshores destinées aux parc éoliens de Saint Nazaire, Noirmoutier et Ile D Yeu ; Projet de création d usines à Cherbourg par Alstom pour la fabrication des pales et des mats ; Port du Havre choisi par Areva pour l installation d une usine d assemblage et de pré-assemblage des éoliennes et la création de mats pour le parc éolien de Fécamp ; Dunkerque: base arrière pour l installation de parcs offshore (contribution de la ville au préassemblage d éoliennes du parc éolien offshore britannique de Thanet) ; Haute Normandie, première région de France pour l éolien en mer (deux parcs de 500MW installés, sites portuaires et industriels, centre de recherche international et site d essai démonstrateur). 33

34 ATTRACTIVITE POUR LE SECTEUR DE LA MER Développement de la filière industrielle dans l éolien offshore en France Port Société Projet Calendrier Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire Alstom Deux usines d assemblage Inaugurées en décembre 2014 Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire EDF EN Hub logistique de pré-assemblage 2016 Port de Cherbourg Alstom Usine de fabrication de pâles Port du Havre Areva, GDF Suez, Vinci et Usine d assemblage et de fabrication des pâles Inauguration en 2015 et production en Port du Havre Alstom, EDF EN Usine d assemblage 2016 Port de Dunkerque CMP Dunkerque Usine de fabrication de mâts En attente 34

35 Un marché d avenir ATTRACTIVITE POUR LE SECTEUR DE LA MER 800 navires en activité pour l éolien offshore dans le monde ; 300 bateaux supplémentaire d ici à 2022 ; Participation de l éolien en mer au chiffre d affaires des chantiers civils français (prévision de 20% de chiffre d affaires généré par l éolien en mer ; Une demande de navires supérieure à l offre actuelle. Navires exploitables à l offshore Navires nécessaires à la phase de préparation et d enquête / Les navires d enquête et des plateformes nécessaires pour réaliser le contrôle des études d impact sur l environnement ; Navires nécessaires à la phase d installation: Les plateformes ou navires jack-up, stables, utilisées pour l installation des turbines et des fondations sur des piliers dans des profondeurs allant jusqu à 75 mètres. Création d une nouvelle série de jack-up par Gusto MSC appelée NG-5500X ; Plateforme Jack-up Source heavyliftspecialist 35

36 ATTRACTIVITE POUR LE SECTEUR DE LA MER Les navires d installation, utilisés pour le transport et l installation de turbines ainsi qu aux activités d opérations et maintenance. Exemple: accord de construction d un navire d installation (le HF4) signé en 2014 entre MOJO Maritime et Hammonia Reederei ; Source worldmaritimenews Les navires de transports, utilisé pour le transport de matériel, des équipements et du personnel dans la zone de construction ; Les navires ou plateformes d hébergement pour les fermes éoliennes qui sont éloignées des ports (plus de 60 km). Exemple: navires fournis par ESVAGT ; Les navires de fourniture utilisés pour le transport de nourritures ou de luminaires ; Les câbliers capacité comprise entre et dwt (port en lourd) et utilisés pour le transports de câbles dans la zone de construction ; Les navires de dragage utilisés pendant les travaux de fondation pour préparer le sous-sol. Source meretmarine 36

37 ATTRACTIVITE POUR LE SECTEUR DE LA MER Navires de la phase d exploitation Les navires de maintenance et de service utilisés pour les travaux de maintenance ou pour le transport du personnel. Exemple: navire de support Church Bay de la société Turbine Transfers ; Les navires de réparation utilisés pour le remplacement ou la réparation des composants majeurs. Exemple: signature d un accord entre Siemens Wind power et DBB Jack-UP pour la livraison d un navire en 2016 ; Construction de nouveaux navires d exploitation ou SOV (service offshore vessels) multifonctionnels plus sûrs, plus rapides et plus fiables. Exemple: SOV Siemens construits en 2015 ; les navires MPOV-62 et MPOV-32 en cours de construction des sociétés allemandes OFFCON Gmbh et REEDEREI NSB. Siemens SOV, source rechargenews 37

38 ATTRACTIVITE POUR LE SECTEUR DE LA MER Aujourd hui Une offre insuffisante de navires dédiés à la construction des fondations et des turbines ; Indisponiblité des navires existants (exploitation concurrentielle pour les opérations de pétrole et de gaz et pour l éolien offshore) ; Une offre ne permettant pas d optimiser les délais de construction et un besoin de nouveaux navires pleinement adaptés. Demain Des navires en construction ; Des navires à développer et financer. 38

39 L ENVIRONNEMENT FINANCIER/ PARCS OFFSHORE Equity Financement par les propriétaires (soit directement par les actions ou les prêts d associés soit indirectement au moyen de garanties) : Développeurs Utilities Fonds d investissement Fournisseurs d équipements Secondary funds (e.g. pensions) Dette Financement par les banques encore appelé financement de projets : Banques commerciales Banques multilatérales Banque de développement Agence Crédit Export Marché de capitaux Mezzanine

40 40 L ENVIRONNEMENT FINANCIER

41 L ENVIRONNEMENT FINANCIER - Le marché de la dette Un secteur idéal pour le financement sans recours Des actifs bien définis et différenciés ; Une industrie impliquant d importants investissements initiaux et un flux de trésorerie important à long terme ; Risques politiques et opérationnels supportés par les prêteurs. Différences avec le financement de projets traditionnel Des sponsors relativement inconnus avec des relations bancaires parfois faibles ; Une industrie fragmentée, avec des acteurs et des règles différents en fonction des pays ; Nouveaux risques (vent, technologie, construction maritime). 41

42 L ENVIRONNEMENT FINANCIER - Le marché de la dette Ouverture du financement de projets à tout type d investisseurs Des développeurs Des investisseurs financiers Des gestionnaires de réseaux Rentabilité du financement par la dette Attractivité des bons projets Exigences stables du marché de la dette 42

43 PROJECT FINANCE TYPICAL STRUCTURE SECURITY AGENT Sponsor Support SPONSORS Intercreditor Agreement SUPPLIER ECA Security OFFTAKER Shareholder Agreement ECA Guarantee Insurance ECA LENDERS ECA Loans Supply Agreement Offtake Agreement Capital and shareholder loans LENDERS BONDHOLDERS HEDGING BANKS Commercial Loans Bond Sale and Purchase Agreement ISDA Master Agreements Project Company Implementation/ Licence/ Concession Agreement HOST GOVERNMENT Construction Contract Land Rights Operation and Maintenance Agreement CONSTRUCTION CONTRACTOR LANDOWNER OPERATOR 43

44 PROJETS D EMR EN FRANCE: What we need! Un cadre juridique et règlementaire abouti et stable ; Un soutien politique fort conjugué à une planification stratégique long terme des espaces maritimes (notamment sur le raccordement) ; Le soutien aux EMR doit se centraliser sur la réduction de coûts d investissement et des risques environnementaux et financiers ; Des besoins en infrastructures portuaires adaptées (tirant d eau, étendue de stockage, etc), en main d œuvre qualifiée ainsi qu en navires/bateaux spécialisés ; Un soutien financier suffisant (tarifs d achat, financements publics et privés).

45

46 Disclaimer Norton Rose Fulbright US LLP, Norton Rose Fulbright LLP, Norton Rose Fulbright Australia, Norton Rose Fulbright Canada LLP and Norton Rose Fulbright South Africa Inc are separate legal entities and all of them are members of Norton Rose Fulbright Verein, a Swiss verein. Norton Rose Fulbright Verein helps coordinate the activities of the members but does not itself provide legal services to clients. References to Norton Rose Fulbright, the law firm and legal practice are to one or more of the Norton Rose Fulbright members or to one of their respective affiliates (together Norton Rose Fulbright entity/entities ). No individual who is a member, partner, shareholder, director, employee or consultant of, in or to any Norton Rose Fulbright entity (whether or not such individual is described as a partner ) accepts or assumes responsibility, or has any liability, to any person in respect of this communication. Any reference to a partner or director is to a member, employee or consultant with equivalent standing and qualifications of the relevant Norton Rose Fulbright entity. The purpose of this communication is to provide general information of a legal nature. It does not contain a full analysis of the law nor does it constitute an opinion of any Norton Rose Fulbright entity on the points of law discussed. You must take specific legal advice on any particular matter which concerns you. If you require any advice or further information, please speak to your usual contact at Norton Rose Fulbright. 46

Les énergies marines renouvelables : des nouvelles du front de mer

Les énergies marines renouvelables : des nouvelles du front de mer Les énergies marines renouvelables : des nouvelles du front de mer Placées maintenant au cœur du débat sur la transition énergétique, les énergies marines renouvelables ne sont plus des inconnues. Cependant,

Plus en détail

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15 SOMMAIRE Introduction...5 Paroles d entreprises...7 Schéma de la chaîne de valeur de création et d exploitation d un champ d éoliennes offshore...10 I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

Plus en détail

Restructuration et industrie maritime Philippe Hameau Associé Norton Rose Fulbright LLP 19 Mai 2015

Restructuration et industrie maritime Philippe Hameau Associé Norton Rose Fulbright LLP 19 Mai 2015 Restructuration et industrie maritime Philippe Hameau Associé Norton Rose Fulbright LLP 19 Mai 2015 Une industrie chahutée : De nombreuses restructurations depuis 2008 Le système juridique français des

Plus en détail

L EOLIEN OFFSHORE 1) CONTEXTE GENERAL 2) ENJEUX INDUSTRIELS

L EOLIEN OFFSHORE 1) CONTEXTE GENERAL 2) ENJEUX INDUSTRIELS L EOLIEN OFFSHORE 1) CONTEXTE GENERAL 2) ENJEUX INDUSTRIELS L EUROPE PIONNIÈRE DE L ÉOLIEN EN MER Objectif 2020 : 192 GW éoliens (15% de la consommation électrique) dont 24 GW en mer (3%) A fin juin 2014,

Plus en détail

Une énergie d avenir pour votre territoire

Une énergie d avenir pour votre territoire Une énergie d avenir pour votre territoire CARTE d implantation du parc éolien en mer de Fécamp CHERBOURG Parc éolien en mer de Fécamp 83 éoliennes espacées de une puissance de 498 MW entre 1 km entre

Plus en détail

Une énergie d avenir pour votre territoire

Une énergie d avenir pour votre territoire Une énergie d avenir pour votre territoire CARTE d implantation du parc éolien en mer du Calvados Pourquoi en mer au large du Calvados? Parc éolien en mer 75 éoliennes SITE PIONNIER DE L ÉOLIEN EN MER

Plus en détail

EOLIEN EN MER. 17 Décembre 2012

EOLIEN EN MER. 17 Décembre 2012 EOLIEN EN MER 17 Décembre 2012 SOMMAIRE 1. Présentation du Maitre d Ouvrage 2. Principales caractéristiques du projet proposé 3. Historique du développement du projet 4. Plan industriel et retombées pour

Plus en détail

APPEL D OFFRES EOLIEN EN MER Ambitions et expertises pour une filière industrielle française. DOSSIER DE PRESSE Mars 2012

APPEL D OFFRES EOLIEN EN MER Ambitions et expertises pour une filière industrielle française. DOSSIER DE PRESSE Mars 2012 DOSSIER DE PRESSE Mars 2012 APPEL D OFFRES EOLIEN EN MER Ambitions et expertises pour une filière industrielle française Une filière industrielle française Une ambition en marche Une technologie de pointe

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 21 Janvier 2013 Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les étu environnementales

Plus en détail

MARCHÉ AQUITAIN DES EMR & BENCHMARK TERRITORIAL. Mardi 3 mars 2015 Bordeaux, Cap Sciences

MARCHÉ AQUITAIN DES EMR & BENCHMARK TERRITORIAL. Mardi 3 mars 2015 Bordeaux, Cap Sciences MARCHÉ AQUITAIN DES EMR & BENCHMARK TERRITORIAL Mardi 3 mars 2015 Bordeaux, Cap Sciences SOMMAIRE Évaluation 2012 du gisement d énergies en mer de la façade aquitaine Perspectives économiques des filières

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

Systèmes houlomoteurs Conférence Régionale Maritime et Littorale GT Houlomoteur. Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org

Systèmes houlomoteurs Conférence Régionale Maritime et Littorale GT Houlomoteur. Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org Systèmes houlomoteurs Conférence Régionale Maritime et Littorale GT Houlomoteur Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org Potentiel houlomoteur : mondial Ressource mondiale : 2.2 TW Extractible : 96.6 GW (source

Plus en détail

DES ENJEUX POUR L ENSEMBLE DES ACTEURS MARITIMES

DES ENJEUX POUR L ENSEMBLE DES ACTEURS MARITIMES LES ENERGIES MARINES RENOUVELABLES DES ENJEUX POUR L ENSEMBLE DES ACTEURS MARITIMES Source : Vertiwind Source : Rotec Eng Source : Carnegie Source : DCNS Etat de l art du marché des EMR Antoine RABAIN

Plus en détail

Eolien en mer: l expérience Siemens

Eolien en mer: l expérience Siemens Eolien en mer: l expérience Siemens Mai 2013 Confidentiel / Siemens Energy France Siemens Wind Power Leader mondial dans l éolien offshore > 20 ans d expérience en éolien offshore Parc installé : - 1.100

Plus en détail

Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande

Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande Après les technologies de l information et les biotechnologies, les énergies renouvelables sont la troisième matière de recherche gratifiée

Plus en détail

PODEVIN Gérard. CAR Cereq Bretagne CREM/ Université de Rennes1. gerard.podevin@univ-rennes1.fr

PODEVIN Gérard. CAR Cereq Bretagne CREM/ Université de Rennes1. gerard.podevin@univ-rennes1.fr PODEVIN Gérard. CAR Cereq Bretagne CREM/ Université de Rennes1 gerard.podevin@univ-rennes1.fr Convention passée entre le CGDD et le CEREQ pour assister le comité stratégique de filières écoindustries (COSEI)

Plus en détail

LE SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU SERVICE DE LA FILIÈRE DES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES

LE SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU SERVICE DE LA FILIÈRE DES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES LE SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU SERVICE DE LA FILIÈRE DES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES LES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES UN BOUILLONNEMENT MONDIAL DE TECHNOLOGIES ET UNE COMPÉTITION DANS LAQUELLE

Plus en détail

Eoliennes Offshores Flottantes Conférence Régionale Maritime et Littorale GT EOF. Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org

Eoliennes Offshores Flottantes Conférence Régionale Maritime et Littorale GT EOF. Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org Eoliennes Offshores Flottantes Conférence Régionale Maritime et Littorale GT EOF Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org Gestion des ressources marines de la diversité des EMR Éolien flottant Hydrolien Éolien posé

Plus en détail

Les énergies marines renouvelables en France

Les énergies marines renouvelables en France Les énergies marines renouvelables en France Campus International de la Mer Yann-Hervé De Roeck yhdr@france-energies-marines.org Gestion des ressources marines de la diversité des EMR Éolien flottant Hydrolien

Plus en détail

FILIÈRE ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES

FILIÈRE ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES CHIFFRES CLÉS ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES Installations hydrauliques EDF, barrage de Gréoux, zone des gorges du Verdon Alpes-de-Haute-Provence La France est l un des rares pays à posséder un potentiel

Plus en détail

Les projets Energies Marines à La Réunion

Les projets Energies Marines à La Réunion Les projets Energies Marines à La Réunion Gildas DELENCRE Energies Réunion chef de projet Energies Marines gildas.delencre@energies-reunion.com Guadeloupe 1 Energies Marines à La Réunion Sommaire Contexte

Plus en détail

Les énergies marines renouvelables

Les énergies marines renouvelables Face aux défis énergétiques et environnementaux, notre société se tourne de plus en plus vers les sources d énergies renouvelables. Dans le domaine des énergies marines renouvelables, on trouve à l heure

Plus en détail

ideol 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 4 PRIX REMPORTÉS

ideol 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 4 PRIX REMPORTÉS ideol en chiffres Société anonyme créée en 2010 et basée à La Ciotat (13) 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 1SPÉCIALITÉ

Plus en détail

Un Institut d Excellence sur les Energies Marines Renouvelables Plozevet 22 mai 2013. Marc BOEUF, Directeur Recherche et Développement

Un Institut d Excellence sur les Energies Marines Renouvelables Plozevet 22 mai 2013. Marc BOEUF, Directeur Recherche et Développement Un Institut d Excellence sur les Energies Marines Renouvelables Plozevet 22 mai 2013 Marc BOEUF, Directeur Recherche et Développement Les énergies marines UNE APPROCHE TRANSVERSE DES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Plus en détail

La sécurité maritime dans les parcs éoliens en mer

La sécurité maritime dans les parcs éoliens en mer La sécurité maritime dans les parcs éoliens en mer Hervé Monin Chef de projet Usages et Sécurité Maritimes Infonavires 2014-27 novembre 2014 - Marseille Institut Méditerranéen des Transports Maritimes

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

Encourager l innovation grâce à des projets d avenir vecteurs de croissance verte

Encourager l innovation grâce à des projets d avenir vecteurs de croissance verte MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENERGIE CONFERENCE DE PRESSE DE SÉGOLENE ROYAL DOSSIER DE PRESSE Vers un nouveau modèle énergétique : accélérer le développement des énergies renouvelables

Plus en détail

Vincent Guénard. ADEME Département Energies Renouvelables Vincent.guenard@ademe.fr. Eco-Technologies pour le futur - Lille - 11 juin 2009 1

Vincent Guénard. ADEME Département Energies Renouvelables Vincent.guenard@ademe.fr. Eco-Technologies pour le futur - Lille - 11 juin 2009 1 Les actions de l ADEME dans les énergies renouvelables marines Vincent Guénard ADEME Département Energies Renouvelables Vincent.guenard@ademe.fr Eco-Technologies pour le futur - Lille - 11 juin 2009 1

Plus en détail

Énergies marines renouvelables : enjeux, techniques et contraintes

Énergies marines renouvelables : enjeux, techniques et contraintes Énergies marines renouvelables : Page 1/34 PLAN DE L EXPOSÉ Le contexte français Les éoliennes Les hydroliennes Énergie des vagues Conclusions Page 2/34 PLAN DE L EXPOSÉ Le contexte français Les éoliennes

Plus en détail

Quelle place pour la formation dans la future filière industrielle Énergies Marines Renouvelables en France et en Bretagne?

Quelle place pour la formation dans la future filière industrielle Énergies Marines Renouvelables en France et en Bretagne? Quelle place pour la formation dans la future filière industrielle Énergies Marines Renouvelables en France et en Bretagne? Jean-Yves Pradillon (ENSTA Bretagne) Responsable du mastère spécialisé Énergies

Plus en détail

Situation actuelle de l utilisation de l énergie éolienne offshore en Allemagne

Situation actuelle de l utilisation de l énergie éolienne offshore en Allemagne Situation actuelle de l utilisation de l énergie éolienne offshore en Allemagne Thorsten Falk, Conférence «Énergie hydraulique, énergie éolienne et intégration réseau des énergies renouvelables» au Ministère

Plus en détail

19 L éolien. 2012 : nouvelle croissance pour l éolien terrestre, consolidation pour l offshore. L évolution du marché mondial en 2012

19 L éolien. 2012 : nouvelle croissance pour l éolien terrestre, consolidation pour l offshore. L évolution du marché mondial en 2012 19 L éolien 2012 : nouvelle croissance pour l éolien terrestre, consolidation pour l offshore A la différence de 2011, le marché éolien mondial a renoué avec la croissance, augmentant de 8% par rapport

Plus en détail

Guide des compétences. Pôle industriel éolien en mer. des entreprises de la région havraise LE HAVRE - ESTUAIRE DE LA SEINE

Guide des compétences. Pôle industriel éolien en mer. des entreprises de la région havraise LE HAVRE - ESTUAIRE DE LA SEINE LE HAVRE - ESTUAIRE DE LA SEINE Pôle industriel éolien en mer Production Assemblage Logistique Maintenance Guide des compétences des entreprises de la région havraise Janvier 2012 Avec quatre espaces maritimes

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

Une énergie renouvelable d avenir: l é. éolien offshore

Une énergie renouvelable d avenir: l é. éolien offshore Une énergie renouvelable d avenir: l é éolien offshore Exemple d un parc de 50 éoliennes Parc éolien offshore du Calvados En mer les éoliennes génèrent beaucoup d é électricit lectricité Plus de vent 20%

Plus en détail

DEUX OFFRES SOLIDES POUR REALISER

DEUX OFFRES SOLIDES POUR REALISER APPEL D OFFRES EOLIEN EN MER LOT N 2 29 NOVEMBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE DEUX OFFRES SOLIDES POUR REALISER LES PROJETS EOLIENS EN MER DU TREPORT ET DES ILES D YEU/NOIRMOUTIER SOMMAIRE : Un second appel

Plus en détail

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up www.pwc.com Petits déjeuners des PME & Start-up Robert Hinterberger Senior Manager Agenda 1. Suisse 2. et les PME 3. Les principales fonctions externalisées 4. Les avantages de l externalisation 5. Les

Plus en détail

Les Journées Géomatiques des Pays de la Loire. Kelly Cayocca kelly.cayocca@ieed-fem.org

Les Journées Géomatiques des Pays de la Loire. Kelly Cayocca kelly.cayocca@ieed-fem.org Les Journées Géomatiques des Pays de la Loire Kelly Cayocca kelly.cayocca@ieed-fem.org L ITE France Energies Marines UN LEADER EUROPÉEN ET UN FORT POTENTIEL DE CROISSANCE PPP - plus de 30 entreprises et

Plus en détail

Gaëlle Guéguen Hallouët Nicolas Boillet Maîtres de conférences en droit public Brest UMR AMURE CEDEM M_111

Gaëlle Guéguen Hallouët Nicolas Boillet Maîtres de conférences en droit public Brest UMR AMURE CEDEM M_111 Gaëlle Guéguen Hallouët Nicolas Boillet Maîtres de conférences en droit public Brest UMR AMURE CEDEM M_111 w w w. a m u r e. f r L UMR AMURE L Unité Mixte de Recherche AMURE (Aménagement des Usages des

Plus en détail

Quelle place pour les énergies marines dans le mix énergétique? Mercredi 15 Décembre 2010

Quelle place pour les énergies marines dans le mix énergétique? Mercredi 15 Décembre 2010 Quelle place pour les énergies marines dans le mix énergétique? Mercredi 15 Décembre 2010 Quel état des lieux des EMR peut-on dresser? Que peuvent apporter les EMR à l offre d énergie existante? Comment

Plus en détail

EMR retour d expérience de Ports Normands Associés 04 mars 2014. Bertrand Marsset directeur adjoint

EMR retour d expérience de Ports Normands Associés 04 mars 2014. Bertrand Marsset directeur adjoint EMR retour d expérience de Ports Normands Associés 04 mars 2014 Bertrand Marsset directeur adjoint PNA Syndicat mixte Région Basse Normandie, Département de la Manche, Département du Calvados. Autorité

Plus en détail

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 L impératif du développement durable va transformer tous les secteurs économiques Capacité écologique

Plus en détail

Au service de vos projets maritimes et fluviaux

Au service de vos projets maritimes et fluviaux INGÉNIERIE CONSEIL MESURES ENVIRONNEMENTALES Au service de vos projets maritimes et fluviaux Energies Marines Renouvelables Types de missions : Études d impacts Études réglementaires Mesures environnementales

Plus en détail

CE MOIS-CI À L ESPACE SAINT-JACQUES. Rencontres CEVEO. Windustry France. Paris, le 24 juin 2014

CE MOIS-CI À L ESPACE SAINT-JACQUES. Rencontres CEVEO. Windustry France. Paris, le 24 juin 2014 CE MOIS-CI À L ESPACE SAINT-JACQUES Rencontres CEVEO Windustry France Paris, le 24 juin 2014 La filière éolienne française 2 Situation 2014 : 8 224 MW installés = 740 parcs éoliens = 4 000 éoliennes =>

Plus en détail

L énergie en mer : défis et opportunités

L énergie en mer : défis et opportunités L énergie en mer : défis et opportunités Thierry Pilenko Président-Directeur Général Panorama 2012 : Mer et Energie - Paris, le 26 janvier 2012 1 Le métier de Technip Notre ingénierie, nos technologies

Plus en détail

Restera-t-il une place pour l éolien dans le futur marché énergétique?

Restera-t-il une place pour l éolien dans le futur marché énergétique? Restera-t-il une place pour l éolien dans le futur marché énergétique? France Energie Eolienne Mars 2014 Le marché de l électricité traverse aujourd hui une crise sans précédent. La crise économique engendre

Plus en détail

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet 1 Page 1 Contexte et ambitions pour les énergies renouvelables en

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

Les différents systèmes comptables et leurs incidences de traitement

Les différents systèmes comptables et leurs incidences de traitement www.pwc.lu Les différents systèmes comptables et leurs incidences de traitement Laurent Gateau Introduction Différents systèmes comptables au sein de l entreprise Les différentes définitions du terme «système»

Plus en détail

Petit-déjeuner des PME et des start-up Les clauses essentielles du contrat de travail et la clause de non concurrence

Petit-déjeuner des PME et des start-up Les clauses essentielles du contrat de travail et la clause de non concurrence Petit-déjeuner des PME et des start-up Les clauses essentielles du contrat de travail et la clause de non concurrence Emanuelle Brulhart Senior Manager Titulaire du brevet d avocat 25 janvier 2013 Audit.Tax.Consulting.Corporate

Plus en détail

Rapport PwC 2011 Eolien offshore : vers la création d une filière industrielle française?

Rapport PwC 2011 Eolien offshore : vers la création d une filière industrielle française? Rapport PwC 2011 Eolien offshore : vers la création d une filière industrielle française? 13 décembre 2010 Groupe Strategy Table des matières Préambule Page 1 L éolien : un marché porteur 1 2 Quelle place

Plus en détail

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE Juin 2010 INVESTIR EN FINISTERE 46 quai de la Douane - BP

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

Les énergies marines renouvelables : quelles opportunités pour la France?

Les énergies marines renouvelables : quelles opportunités pour la France? Les énergies marines renouvelables : quelles opportunités pour la France? Sommaire Introduction 1 Un potentiel de développement considérable pour des technologies émergentes 2 Une dynamique globale impliquant

Plus en détail

PRESENTATION SOMMAIRE DE NOTRE PROJET «VILLE VERTE»

PRESENTATION SOMMAIRE DE NOTRE PROJET «VILLE VERTE» PRESENTATION SOMMAIRE DE NOTRE PROJET «VILLE VERTE» FINAXO ENVIRONNEMENT est une société impliquée dans la recherche et le développement de nouvelles technologies pour répondre aux problèmes actuels concernant

Plus en détail

Présentation du 23 avril 2013

Présentation du 23 avril 2013 Présentation du 23 avril 2013 1 Sommaire > Les usines de mâts et de pales sur le port de Cherbourg > Les activités de construction et d assemblage sur le port de Cherbourg > Les activités ité de maintenance

Plus en détail

Inauguration de la nouvelle usine d ALSTOM à Saint-Nazaire création de 300 emplois directs, 2 000 emplois indirects liés à la Transition Energétique

Inauguration de la nouvelle usine d ALSTOM à Saint-Nazaire création de 300 emplois directs, 2 000 emplois indirects liés à la Transition Energétique Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le mardi 2 décembre 2014 Inauguration de la nouvelle usine d ALSTOM à Saint-Nazaire création de 300 emplois directs, 2 000 emplois

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial : Une fiabilité du business international : Part de l actionnariat :

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial : Une fiabilité du business international : Part de l actionnariat : Présentation 2015 Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial : o En exploitation, commercialisation et distribution de gaz naturel o En production, commercialisation et distribution d électricité o

Plus en détail

Collectivités et entreprises se mobilisent pour l implantation d un site d essais au large de Lorient

Collectivités et entreprises se mobilisent pour l implantation d un site d essais au large de Lorient Mardi 4 janvier 2011 Energies marines renouvelables Eoliennes flottantes Collectivités et entreprises se mobilisent pour l implantation d un site d essais au large de Lorient Unir ses efforts, mutualiser

Plus en détail

Conférence en ligne. La loi de transition énergétique : quels impacts sur les documents d urbanisme? Jeudi 24 septembre 2015

Conférence en ligne. La loi de transition énergétique : quels impacts sur les documents d urbanisme? Jeudi 24 septembre 2015 Conférence en ligne La loi de transition énergétique : quels impacts sur les documents d urbanisme? Jeudi 24 septembre 2015 Jean-François Piedagnel Directeur Général www.legilocal.fr Septembre 2015 2 Conçu

Plus en détail

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires Guide du programme Arcserve Global Partner destiné aux VAR - EMEA Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des

Plus en détail

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1 Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national Casablanca, 15 Mars 2010 1 UNE PROMOTION COHERENTE DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE

Plus en détail

SOLWATT. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne

SOLWATT. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne Bilan des énergies renouvelables en SOLWATT Programme du Ministre André Antoine pour développer le solaire photovoltaique En L Europe a fixé l objectif d électricité renouvelable pour la Belgique à 6 %

Plus en détail

Choc de simplification

Choc de simplification Choc de simplification Le choc de simplification souhaité par le Président de la République rejoint les besoins identifiés par le Syndicat des énergies renouvelables qui a défini six grands axes de modernisation

Plus en détail

territoires de projets durables

territoires de projets durables territoires de projets durables Une initiative de «En Basse-Normandie, toutes les forces du territoire sont engagées dans le développement des sources énergétiques renouvelables. Notre situation géographique,

Plus en détail

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES Vents d Oc Énergies Renouvelables Chers lecteurs, En octobre 2014, l Assemblée nationale a adopté avec une large majorité le projet de loi sur la transition énergétique.

Plus en détail

RESOLUTION DU CONSEIL GENERAL DE LA VENDEE RELATIVE AU PROJET «EOLIEN OFFSHORE DES DEUX ILES» ADOPTÉE LE 22 AVRIL 2011

RESOLUTION DU CONSEIL GENERAL DE LA VENDEE RELATIVE AU PROJET «EOLIEN OFFSHORE DES DEUX ILES» ADOPTÉE LE 22 AVRIL 2011 RESOLUTION DU CONSEIL GENERAL DE LA VENDEE RELATIVE AU PROJET «EOLIEN OFFSHORE DES DEUX ILES» ADOPTÉE LE 22 AVRIL 2011 I- Un programme éolien offshore de 6 000 MW d ici 2020 Le Grenelle de l environnement

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

Le gaz naturel fourni par Eni est identique à celui que vous recevez actuellement.

Le gaz naturel fourni par Eni est identique à celui que vous recevez actuellement. FAQ - Thématiques La société Votre projet Le marché de l'énergie La société Qui est Eni? Eni, créée en 1953, exerce ses activités dans 85 pays. Entreprise intégrée de premier plan, elle est présente dans

Plus en détail

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Le marché de l énergie : mode d emploi Le marché de l énergie Un marché concurrentiel avec les garanties du Service Public L énergie

Plus en détail

Réunion d information du mercredi 24 juin 2015 à Batz-sur-Mer

Réunion d information du mercredi 24 juin 2015 à Batz-sur-Mer Parc éolien en mer de Saint-Nazaire Réunion d information du mercredi 24 juin 2015 à Batz-sur-Mer ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus de 70 personnes se sont réunies le mercredi 24 juin

Plus en détail

www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011

www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011 www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011 Intervenant André Maeder Partner Transaction Services Responsable du département de Transaction

Plus en détail

Conditions techniques d acceptabilité des projets par la profession :

Conditions techniques d acceptabilité des projets par la profession : ----------------- Position des Comités Régionaux et du Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins à l égard du développement des énergies renouvelables en mer La directive européenne du

Plus en détail

Livrable D4.2.2b du WP4 du projet MERiFIC. Un rapport préparé dans le cadre du projet MERiFIC. Marine Energy in Far Peripheral and Island Communities

Livrable D4.2.2b du WP4 du projet MERiFIC. Un rapport préparé dans le cadre du projet MERiFIC. Marine Energy in Far Peripheral and Island Communities Rapport de synthèse sur la consultation des acteurs des énergies marines français au sujet des dispositifs de soutien public et des cadres réglementaires Livrable D4.2.2b du WP4 du projet MERiFIC Un rapport

Plus en détail

Présentation France Hydro Electricité

Présentation France Hydro Electricité Présentation France Hydro Electricité Syndicat national de la petite hydroélectricité ADEME Bourgogne 3 ème rencontre de l'hydroélectricité en Bourgogne / Franche-Comté 1 Sommaire 1. Présentation de France

Plus en détail

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 Hydro-Québec - 1 Plan de la présentation Production d électricité aux États-Unis, au Canada et au Québec Survol historique Bilan financier Structure d Hydro-Québec Orientations

Plus en détail

19 éoliennes construites par OSTWIND International

19 éoliennes construites par OSTWIND International Communiqué de Presse Lundi 14 février 2011 Un vent d écologie souffle sur la Communauté de Communes «des Deux Rivières» avec 19 éoliennes construites par OSTWIND International Levage d une pale d une éolienne

Plus en détail

CEO Update 29 janvier 2009 THEOLIA

CEO Update 29 janvier 2009 THEOLIA CEO Update 29 janvier 2009 1 Avertissement Cette présentation inclut des déclarations et données prospectives qui ne constituent pas des garanties de performance future. Ces déclarations et données sont

Plus en détail

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer 8 juillet 2015 Débat Public Projet de parc éolien en mer Dieppe - Le Tréport Présentation du projet Criel-sur-Mer Présentation du projet 2 Le cadre et les objectifs du projet Participer à la transition

Plus en détail

LES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES ENJEUX ET SOLUTIONS TECHNIQUES. Mai 2012

LES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES ENJEUX ET SOLUTIONS TECHNIQUES. Mai 2012 LES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES ENJEUX ET SOLUTIONS TECHNIQUES Mai 2012 ENEA Consulting est une société de conseil en énergie et développement durable pour l industrie. ENEA intervient en conseil stratégique,

Plus en détail

Enjeux juridiques et économiques du développement des énergies marines renouvelables

Enjeux juridiques et économiques du développement des énergies marines renouvelables Enjeux juridiques et économiques du développement des énergies marines renouvelables Le projet de recherche d AMURE L'objet central de l'umr est l analyse économique et juridique des politiques publiques

Plus en détail

PIMAN CONSULTANTS. Offre Photovoltaïque

PIMAN CONSULTANTS. Offre Photovoltaïque PIMAN CONSULTANTS Offre Photovoltaïque Pourquoi PIMAN dans vos projets PV? Les compétences requises pour le développement de projets photovoltaïque : Expertise technique Gestion de projet / de contrats

Plus en détail

agence régionale énergie réunion Les projets Energies Marines à La Réunion

agence régionale énergie réunion Les projets Energies Marines à La Réunion agence régionale énergie réunion Les projets Energies Marines à La Réunion Rédacteur : Gildas DELENCRE, chef de projet Energies Marines Contact : gildas.delencre@arer.org Date : avril 2013 La Réunion terre

Plus en détail

PETIT-DEJEUNER PRESSE ARMATEURS DE FRANCE / LOUIS DREYFUS ARMATEURS

PETIT-DEJEUNER PRESSE ARMATEURS DE FRANCE / LOUIS DREYFUS ARMATEURS PETIT-DEJEUNER PRESSE ARMATEURS DE FRANCE / LOUIS DREYFUS ARMATEURS Les Energies Marines Renouvelables (EMR) et les services à l Offshore : atouts majeurs de la compétitivité du pavillon français Lundi

Plus en détail

Instance de concertation GT Emploi Formation Economie Mercredi 29 janvier 2014

Instance de concertation GT Emploi Formation Economie Mercredi 29 janvier 2014 Instance de concertation GT Emploi Formation Economie Mercredi 29 janvier 2014 1 SOMMAIRE : 1. EMPLOI 2. FORMATION 3. ATTRACTIVITE DES METIERS 4. INSERTION 2 Préambule : La démarche Compétences 2020* Cellule

Plus en détail

OUVRIR DE NOUVELLES PERSPECTIVES AUX ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES EN DÉVELOPPANT L ÉOLIEN FLOTTANT

OUVRIR DE NOUVELLES PERSPECTIVES AUX ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES EN DÉVELOPPANT L ÉOLIEN FLOTTANT OUVRIR DE NOUVELLES PERSPECTIVES AUX ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES EN DÉVELOPPANT L ÉOLIEN FLOTTANT ( ) «Nous pensons que la France peut être leader en matière d énergies renouvelables et surtout d énergies

Plus en détail

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur...

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur... Le futur compteur communicant gaz Tout savoir sur... Votre distributeur de gaz naturel GrDF, Gaz Réseau Distribution France, est la filiale du groupe GDF SUEZ chargée de la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

Atelier thématique: Emplois et Formation professionnelle Lycée Guy de Maupassant, 02/04/2013

Atelier thématique: Emplois et Formation professionnelle Lycée Guy de Maupassant, 02/04/2013 Atelier thématique: Emplois et Formation professionnelle Lycée Guy de Maupassant, 02/04/2013 1 Présentation du projet éolien en mer de Fécamp 2 Les acteurs du projet un leader des énergies renouvelables

Plus en détail

LA FILIERE DE L EOLIEN OFFSHORE DANS LE COTENTIN

LA FILIERE DE L EOLIEN OFFSHORE DANS LE COTENTIN LA FILIERE DE L EOLIEN OFFSHORE DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire La filière de l éolien offshore dans le cotentin...2 Des compétences et savoir-faire adaptés...4 Des capacités de mobilisation en

Plus en détail

Introduction PRESENTATION DU PORTAIL DU LITTORAL ET DE LA MER 03/09/2014

Introduction PRESENTATION DU PORTAIL DU LITTORAL ET DE LA MER 03/09/2014 PRESENTATION DU PORTAIL DU LITTORAL ET DE LA MER UN PROJET EN ADEQUATION AVEC LA VISION STRATEGIQUE DE l ORDRE DES GEOMETRES-EXPERTS François MAZUYER Président du Conseil Supérieur de l OGE XXV FIG Congress

Plus en détail

Le Crédit d impôt recherche. CCI Rennes 27 février 2014 Jean LE TRAON, DRRT Bretagne

Le Crédit d impôt recherche. CCI Rennes 27 février 2014 Jean LE TRAON, DRRT Bretagne Le Crédit d impôt recherche CCI Rennes 27 février 2014 Jean LE TRAON, DRRT Bretagne Les grandes étapes du Crédit d impôt recherche Créé en 1983, le CIR est devenu un élément clé de la compétitivité pour

Plus en détail

LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE

LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE MOBILITÉ AUTOUR DE L HYDROGÈNE : LE DÉPARTEMENT DE LA MANCHE EST LA PREMIÈRE COLLECTIVITÉ À SE DOTER D UNE STATION DE DISTRIBUTION D HYDROGÈNE OPÉRATIONNELLE

Plus en détail

Accueil des EnR sur le réseau. Assemblée générale FNCS Ouest 14 mai 2014

Accueil des EnR sur le réseau. Assemblée générale FNCS Ouest 14 mai 2014 Accueil des EnR sur le réseau Assemblée générale FNCS Ouest 14 mai 2014 2 LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ La consommation française d électricité tend à se stabiliser Une évolution contrastée en fonction

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET LOTISSEMENT

PERMIS DE CONSTRUIRE ET LOTISSEMENT PERMIS DE CONSTRUIRE ET LOTISSEMENT Le Permis de Construire (PC) et le lotissement sont deux outils de planification urbaine qui touchent plus particulièrement la construction. Ces deux outils ont émergé

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 EQUIPEX à Perpignan et Font Romeu : un impact scientifique international - L'appel à projet "équipements d'excellence" - Le Laboratoire PROMES-CNRS - SOCRATE :

Plus en détail

Diligence raisonnable avant l acquisition d une PME américaine lorsqu on est au Québec : Certains aspects juridiques

Diligence raisonnable avant l acquisition d une PME américaine lorsqu on est au Québec : Certains aspects juridiques Série Frontière Sud Manufacturiers et exportateurs du Québec Comment augmenter les activités de votre entreprise au sud de la frontière? Diligence raisonnable avant l acquisition d une PME américaine lorsqu

Plus en détail

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée Livre bleu Vers une politique maritime nationale intégrée Rouen, 30 mars 2010 France et politique maritime Jusqu en 2009, pas de véritable politique maritime en France superposition de politiques sectorielles,

Plus en détail

L achat d électricité

L achat d électricité Bienvenue 1 L achat d électricité Journée d actualité du 17 avril 2014 Christian PONCELET Chargé de mission auprès de la Direction générale Responsable du groupement Achat Electricité (2004/2013) SIPPEREC

Plus en détail

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Un objectif de 25% d énergies renouvelables en 2020(pour mémoire le Grenelle prévoit 23% d EnR)

Plus en détail