Sexualité et contraception

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sexualité et contraception"

Transcription

1 Sexualité et contraception Cette fiche thématique propose d étudier les comportements des lycéens en lien avec la sexualité. Relations sexuelles Plus d 1 jeune sur 3 (35,1) interrogés a déjà eu des relations sexuelles, les garçons sont en plus grand nombre que les filles (47,7 vs 23,3) et augmente avec l âge (46,1 des plus de 18 ans vs 30,7 des moins de 18 ans). Plus d 1 jeune sur 10 (13,3) ayant déjà eu des relations sexuelles, a déclaré avoir déjà eu un rapport sexuel non consenti, les filles sont en plus grand nombre que les garçons (59,4 vs 40,6). 7 jeunes ayant déjà eu des relations sexuelles non consentis ont déjà fait une ou plusieurs tentatives de suicide et 6 jeunes consomment régulièrement de l alcool. Les méthodes contraceptives et de protection des IST Près de 3 lycéens sur 4 (74,8) s est protégé lors de son premier rapport sexuel. Que se soit dans une relation installée ou non, le préservatif est plus systématiquement utilisé par les garçons. (61,4 vs 41,9) et par jeunes âgés de plus de 18 ans (60 vs 54,1). Les moins de 18 ans sont un peu plus nombreux à avoir effectué un test VIH (3,7 vs 1,4)

2 Utilisation du préservatif lors des relations sexuelles 55,70 Plus de la moitié des lycéens utilisent toujours le préservatif à chaque rapport, 1 sur 5 de manière occasionnelle 22,70 18,70 et près de 2 élèves sur 10 a des relations non protégées (trouve cela désagréable, à confiance 3,00 envers son partenaire, pas encore,..) Toujours En principe Non car test effectué Non Raisons de l utilisation du préservatif 83, ,3 17,2 Eviter une Contre le Contre les Demande du grossesse SIDA IST partenaire Les méthodes contraceptives varient en fonction du sexe : le préservatif est utilisé par 55,9 des garçons contre 36,5 chez les filles. Le préservatif (masculin et féminin) est le premier mode de contraception utilisé (77), suivi par la pilule (32,2) et pour 7,5 la contraception d urgence (CU) est leur moyen de contraception. Près d 1 lycéen sur 3 utilise les méthodes contraceptives naturelles (retrait, évitement des rapports dans les périodes à risque, ). 1 jeune fille sur 5 utilisant ces méthodes a

3 déjà eu recours au moins une à la CU, notamment suite à des erreurs dans les dates (43). La contraception d urgence (CU) et l interruption volontaire de grossesse (IVG) La contraception d urgence (CU) Plus de 2 jeunes filles sur 5 (42) ayant déjà eu des relations sexuelles ont eu recours à la contraception d urgence et 1 jeune fille sur 10 l utilise comme moyen de contraception. Dans l enquête du Baromètre santé jeune de 2010, le recours contraception d urgence au cours des douze mois précédant l enquête parmi ans sexuellement actives était de 20,5 et son utilisation diminue avec l âge. Nombre de recours à la CU + de 4 2 à 3 38,9 1 seule 13,9 2,8 Ne sais plus 44,4 Son recours augmente avec l âge : 47,4 des plus de 18 ans y ont déjà eu recours contre 40,8 des moins de 18 ans. Les interruptions volontaires de grossesse (IVG) 4 lycéennes ont déclaré avoir déjà eu une IVG. Dans plus de 2 situations sur 3 cela fait suite à des rapports sexuels sans contraception.

4 Raison du recours à la CU ou à l IVG 60,6 Problème de pilule/préservatif 33,3 Rapport sans protection 66,7 33,3 Erreur dans les dates/partenaire retiré trop tard 21,2 CU IVG Dans la majorité des cas, le recours à la CU ou à l IVG est la conséquence d un rapport sans protection. Total supérieur à 100 car plusieurs réponses étaient possibles. Les personnes «ressources» Ami(e)/Petit(e) ami(e) = 84,9 La famille = 32,9 Autres = 19,4 Internet = 13,2 Les amis et les petit(e)s-ami(e)s sont les premiers interlocuteurs pour parler de la sexualité, suivi des membres de la famille. Parmi la catégorie autre, de nombreux jeunes ne souhaitent ou ne peuvent pas aborder la thématique de la sexualité. Les recherches sur internet ou par écoute téléphonique sont évoquées par plus de 13. Comme pour les violences et les incivilités, les professionnels au sein du lycée et/ou de santé sont les moins sollicités par les lycéens.

5 Perspectives : Pour l année : - Programmer des séances de «Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle» avec le Centre de Planification et d Education Familiale du CMS avec un focus sur les moyens de contraception - Faire un focus sur les lieux ressources vers lesquels les lycéens peuvent se tourner

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Généralement, les premiers sentiments amoureux et l éveil de la sexualité apparaissent à l adolescence. Ce moment

Plus en détail

Mardi 20 mars 2012. Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre

Mardi 20 mars 2012. Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre Mardi 20 mars 2012 Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre Enquête réalisée à l initiative du Conseil régional de la région Centre, en partenariat avec l ARS du Centre, le Rectorat

Plus en détail

Sexualité et contraception

Sexualité et contraception 2CLASSE NDE DE La santé des jeunes en Haute-Normandie Sexualité et contraception L adolescence est une période de profondes mutations anatomiques, physiologiques, mentales et sociales. Elle est marquée

Plus en détail

Séquence 2 : Prévenir une grossesse non désirée. Séance 1 : Les moyens de contraception.

Séquence 2 : Prévenir une grossesse non désirée. Séance 1 : Les moyens de contraception. Objectif général de la séquence : être capable d avoir un comportement responsable en matière de sexualité, prenant en compte la maîtrise de la natalité. Objectif général de la séance : Etre capable de

Plus en détail

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque Geneviève ve Paicheler Centre National de la Recherche Scientifique Que sait-on sur la sexualité des jeunes? Les données des enquêtes Accompagner

Plus en détail

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS 2015 UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS FRANCE Membre Fondateur du FSF FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues.

Plus en détail

Renée Latulippe, M.A. Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP)

Renée Latulippe, M.A. Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP) Étude sur les habitudes de vie et les comportements associés aux infections transmissibles sexuellement chez les jeunes hébergés dans les centres jeunesse du Québec Renée Latulippe, M.A. Centre de liaison

Plus en détail

Appendice: Comparatif des indicateurs

Appendice: Comparatif des indicateurs Santé publique et VIH Principes directeurs et Plans stratégiques VIH et Sida Lutte contre le paludisme Nutrition et sécurité alimentaire Santé reproductive Eau et assainissement Appendice: Comparatif des

Plus en détail

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG Dossier de presse 11 février 2014 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés La sexualité des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de

Plus en détail

Institut national de prévention et d éducation pour la santé (Inpes) Drogues Alcool Tabac info service (Datis), groupement d intérêt public

Institut national de prévention et d éducation pour la santé (Inpes) Drogues Alcool Tabac info service (Datis), groupement d intérêt public Les principaux services de téléphonie sanitaire et sociale en France Il n est pas toujours facile d y voir clair parmi les nombreux services téléphoniques d information et de soutien dans le champ de la

Plus en détail

Berna, 24 ottobre 2012. Primis Romania

Berna, 24 ottobre 2012. Primis Romania Berna, 24 ottobre 2012 Primis Romania Primis? Primis (Prévention, information et médiation dans l'industrie du sexe) Domaine d activité de Aiuto Aids Ticino qui s occupe de promotion de la santé parmis

Plus en détail

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France 08/06/2013 1 Nouveau contexte de la sexualité Depuis les années 1960 : nombreux changements dans

Plus en détail

Animations pour adolescent-e-s et adultes

Animations pour adolescent-e-s et adultes Modalités pratiques A qui s adressent les animations? A tous-tes. Quel Prix? Gratuit. Combien de temps prévoir pour les animations? Plus ou moins 2h. Le nombre de personnes est-il limité? Non mais il est

Plus en détail

Le 1 er Décembre 2007 Journée Mondiale de lutte contre le Sida.

Le 1 er Décembre 2007 Journée Mondiale de lutte contre le Sida. Trimestrielle N 7 / Novembre 2007 (Numéro spécial Sida) La lettre du Centre Documentaire du CoDES Des Alpes de Haute Provence Le 1 er Décembre 2007 Journée Mondiale de lutte contre le Sida. Les documents

Plus en détail

Femmes/hommes Des comportements contrastés

Femmes/hommes Des comportements contrastés /hommes Des comportements contrastés Baromètre santé 2000 Les comportements de santé des hommes et des femmes diffèrent et induisent des caractéristiques de morbidité et de mortalité spécifiques selon

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants

La Mutuelle Des Etudiants 4ème Enquete sur la ^ Nationale Santé des Etudiants Etat de santé des étudiants en France Premiers résultats de l Enquete Nationale sur la Santé des Etudiants 2014 (ENSE4) La Mutuelle Des Etudiants www.lmde.com

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

Enquête nationale sur la santé des étudiants - Région La Réunion

Enquête nationale sur la santé des étudiants - Région La Réunion Enquête nationale sur la santé des étudiants - Région La Réunion Carte d identité régionale Démographie 1 En 2009, la région compte 8816 364 habitants. Les moins de 25 ans représentent 40.8% de la population

Plus en détail

LA PLANIFICATION FAMILIALE

LA PLANIFICATION FAMILIALE LA PLANIFICATION FAMILIALE Conseil général des Yvelines La mission Planification, une des missions de la PMI Les Centres de Planification et d' Éducation Familiale (CPEF) dépendent du Conseil Général 27

Plus en détail

LA CONTRACEPTION D URGENCE

LA CONTRACEPTION D URGENCE LA CONTRACEPTION D URGENCE Synthèse de la conférence donnée le 5 octobre 2005 à Orléans par : - Dominique ROULET, conseillère conjugale et assistante sociale auprès du Centre de Planification et d Education

Plus en détail

«JE PASSE LE TEST» Rapport d étape Octobre 2005 à novembre 2006

«JE PASSE LE TEST» Rapport d étape Octobre 2005 à novembre 2006 «JE PASSE LE TEST» Rapport d étape Octobre 2005 à novembre 2006 Le Québec connaît depuis quelques années une hausse importante des cas de chlamydiose. Cette infection transmissible sexuellement touche

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA

region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page2 region

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SANTÉ JEUNES

QUESTIONNAIRE SANTÉ JEUNES QUESTIONNAIRE SANTÉ JEUNES Objectifs : Ce questionnaire s adresse aux jeunes résidant sur Bonneuil. Il se propose d interroger leurs besoins et leurs demandes sur le plan de la santé ; la santé est ici

Plus en détail

Étude ProSanté 2010-2011

Étude ProSanté 2010-2011 Synthèse Étude ProSanté 2010-2011 Étude sur l état de santé, l accès aux soins et l accès aux droits des personnes en situation de prostitution rencontrées dans des structures sociales et médicales Les

Plus en détail

Les préservatifs sont en vente libre.

Les préservatifs sont en vente libre. C est un moment important dans une vie. Il doit être librement choisi, c est à dire sans aucune contrainte ni violence. Il importe que cette experience unique soit placée sous le signe de l amour, de l

Plus en détail

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans Caisse de coordination aux assurances socialesaux Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2014 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants Premiers résultats Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Objectifs de l enqul enquête Mieux identifier la souffrance psychique

Plus en détail

Figures et tableaux. Étude sur les jeunes, la santé sexuelle, le VIH et le SIDA au Canada

Figures et tableaux. Étude sur les jeunes, la santé sexuelle, le VIH et le SIDA au Canada Figures et tableaux Figure 1.1 : Nombre de résultats positifs au test pour le VIH chez les 15 à 19 ans 7 Figure 1.2 : Cadre conceptuel de l EJSSVS 8 Tableau 1.1 : Taille des échantillons 12 Tableau 1.2

Plus en détail

L interruption volontaire de grossesse

L interruption volontaire de grossesse Huitième partie L interruption volontaire de grossesse Ce n est pas une méthode contraceptive. C est même, à mon sens, ce que toutes les méthodes contraceptives visent à éviter. Car la contraception n

Plus en détail

RAPPORT D'ACTIVITES 2011

RAPPORT D'ACTIVITES 2011 RAPPORT D'ACTIVITES 2011 C e n t r e d e p lanning familial R u e S t - M a u r i c e 4 2 0 0 0 N e u c h â t e l Tél: 032 / 717 74 35 Fax: 032 / 717 74 19 Courriel : Planning.Familial@ne.ch www.planning-familial-ne.ch

Plus en détail

Synthèse de l actualité - 25 mai 2009

Synthèse de l actualité - 25 mai 2009 Service des droits des femmes et de l égalité Synthèse de l actualité - 25 mai 2009 Action gouvernementale 10 000 femmes bientôt interrogées sur l égalité salariale et professionnelle Lors de son intervention

Plus en détail

Lutte contre les comportements à risques et les addictions

Lutte contre les comportements à risques et les addictions Lutte contre les comportements à risques et les addictions Prévention des accidents liés aux consommations :Violences sexuelles et IST Dr Frédérique Guillet-May. Pôle Régional d accueil des victimes d

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2015 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

MALI ENQUÊTE PAR GRAPPES À INDICATEURS MULTIPLES MICS RÉSUMÉ

MALI ENQUÊTE PAR GRAPPES À INDICATEURS MULTIPLES MICS RÉSUMÉ MALI ENQUÊTE PAR GRAPPES À INDICATEURS MULTIPLES MICS 2010 RÉSUMÉ L Enquête par Grappe à Indicateurs Multiples du Mali a été réalisée en 2009-2010 par la Cellule de Planification et de Statistique du Ministère

Plus en détail

DSCR chutes à deux-roues

DSCR chutes à deux-roues DSCR chutes à deux-roues Mars 2014 1 Le dispositif : Présentation du dispositif testé et rappel méthodologique Objectifs de l étude et méthodologie Avant de lancer, auprès des conducteurs de deux-roues,

Plus en détail

CONDUITES À RISQUE DES JEUNES FRANCILIENS

CONDUITES À RISQUE DES JEUNES FRANCILIENS Septembre 205 CONDUITES À RISQUE DES JEUNES FRANCILIENS Exploitation régionale du Baromètre santé 200 de l Inpes et évolutions 2005-200 RAPPORT & ENQUÊTE ORS Île-de-France observatoire r é g i o n a l

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER ET ADMINISTRER LA CONTRACEPTION HORMONALE D URGENCE (COU) Date d entrée en vigueur Date de révision Février 2007 17 mars 2015 Professionnels habilités à exécuter l ordonnance

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

Inserm. Unité 669 : Troubles du comportement alimentaire de l adolescent - Équipe : Epidémiologie psychiatrique de l enfant et de l adolescent

Inserm. Unité 669 : Troubles du comportement alimentaire de l adolescent - Équipe : Epidémiologie psychiatrique de l enfant et de l adolescent Inserm Institut national de la santé et de la recherche médicale Unité 669 : Troubles du comportement alimentaire de l adolescent - Équipe : Epidémiologie psychiatrique de l enfant et de l adolescent MINISTERE

Plus en détail

Sexe et loi application en prévention de proximité

Sexe et loi application en prévention de proximité Quelles stratégies de communication pour sensibiliser les adolescents à la prévention? Sexe et loi application en prévention de proximité Delphine NAU et Dr. Alain DOMERCQ administration@arps-info.com

Plus en détail

CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 www.jeunes-fc.com

CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 www.jeunes-fc.com CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 www.jeunes-fc.com La vie affective et sexuelle suscite beaucoup de questions et occupe une grande part des préoccupations de chacun.

Plus en détail

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac 2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011 Consommation de tabac Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale

Plus en détail

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS?

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? Connaissances et opinions sur les moyens de contraception : état des lieux DOSSIER DE PRESSE 5 juin 2007 Sommaire I. Les usages de la contraception en France p.3

Plus en détail

Rapport Mission santé

Rapport Mission santé Rapport Mission santé Du 02 au 31 Août 2014 Introduction J ai réalisé cette mission en tant qu étudiante sage-femme 2 ème année dans le cadre d un stage conventionné avec la faculté libre de médecine et

Plus en détail

UNITÉ DE SANTÉ SEXUELLE ET PLANNING FAMILIAL. Consultations gratuites et confidentielles

UNITÉ DE SANTÉ SEXUELLE ET PLANNING FAMILIAL. Consultations gratuites et confidentielles UNITÉ DE SANTÉ SEXUELLE ET PLANNING FAMILIAL Consultations gratuites et confidentielles Mission L unité de santé sexuelle et planning familial est un service public, gratuit et confidentiel. Elle offre

Plus en détail

La sécurité routière. Fiche n 1

La sécurité routière. Fiche n 1 FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 La sécurité routière Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponses : 1. Une personne à bicyclette portant un casque attaché par la jugulaire. 2. Une femme au volant, avec

Plus en détail

Avez-vous déjà entendu parler du Planning familial (CIFERN)?

Avez-vous déjà entendu parler du Planning familial (CIFERN)? Avez-vous déjà entendu parler du Planning familial (CIFERN)? Lorenza Bettoli responsable du PF, sage-femme, conseillère en santé sexuelle et reproductive, sexologue clinicienne Geneviève Sandoz conseillère

Plus en détail

Dépistage de Chlamydia Trachomatis

Dépistage de Chlamydia Trachomatis Dépistage de Chlamydia Trachomatis Bonjour, Ce questionnaire a pour but de réaliser l'état des lieux du dépistage de Chlamydia Trachomatis. Merci de votre lecture attentive. Le temps de réponse estimé

Plus en détail

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile Petite enfance Guide de la Protection Maternelle et Infantile Avant la naissance Après la naissance Tous les services du Conseil général de l Oise pour vous aider à bien accueillir votre bébé L avenir

Plus en détail

Page 4-11 : Santé et bien-être des adolescents Présentation des résultats Par Claire Compagnon, Sylvie Jahier et Melissa Petit

Page 4-11 : Santé et bien-être des adolescents Présentation des résultats Par Claire Compagnon, Sylvie Jahier et Melissa Petit Page 3 : Programme du débat Page 4-11 : Santé et bien-être des adolescents Présentation des résultats Par Claire Compagnon, Sylvie Jahier et Melissa Petit Page 12-19 : La santé des jeunes de 15-24 ans

Plus en détail

Thèses : Productions 2000/2005

Thèses : Productions 2000/2005 Thèses : Productions 2000/2005 Syndrome d apnées du sommeil : de la clinique au diagnostic polysomnographique Approche de la déontologie médicale par l étude de la liberté thérapeutique Appropriation de

Plus en détail

RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT

RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT 1 sujet à traiter parmi ceux-là : - La maîtrise de la fécondité - Mode de vie et alimentation - Mode de vie et exposition au soleil - Des pratiques

Plus en détail

Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009)

Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009) Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009) 22 questionnaires ont été retournés (dont une personne habitant le département 77). La période estivale est

Plus en détail

Association Internationale Pour le Développement, le Tourisme et la Santé http://www.aidetous.org

Association Internationale Pour le Développement, le Tourisme et la Santé http://www.aidetous.org Association Internationale Pour le Développement, le Tourisme et la Santé http://www.aidetous.org Siège social France : Florence Pasnik Tel. : 33 (0)1 43 44 97 01, 25 Bd Poniatowski, 75012 Paris aidetous@wanadoo.fr

Plus en détail

INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE

INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE Présentation journée recherche SFTG du 09/02/2013 par Mélanie PELIZZARI Directeur

Plus en détail

Publication de l enquête santé USEM : Le lieu de vie a une influence sur les comportements sexualité/contraception des étudiants.

Publication de l enquête santé USEM : Le lieu de vie a une influence sur les comportements sexualité/contraception des étudiants. Communiqué de presse Paris, le 13 février 2012 Enquête santé / Sexualité / Contraception / Chiffres Clés Publication de l enquête santé USEM : Le lieu de vie a une influence sur les comportements sexualité/contraception

Plus en détail

CHAPITRE 5 Famille et vie en société

CHAPITRE 5 Famille et vie en société CHAPITRE 5 Famille et vie en société Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Instances de socialisation, confiance, perception par les individus de leur mode de vie Instances ou

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

SITUATION DES JEUNES EN TUNISIE. Tunis 13 novembre 2012

SITUATION DES JEUNES EN TUNISIE. Tunis 13 novembre 2012 SITUATION DES JEUNES EN TUNISIE Tunis 13 novembre 2012 Introduction La jeunesse est un stade qui sépare l enfance de l âge adulte de l individu, vécu différemment d une personne à une autre où chacun organise

Plus en détail

Imprimé sur papier 60 % fibres recyclées et 40 % fibres vierges FSC par l imprimerie Delort iso 14001 - Conception : ogham - Photos istock.

Imprimé sur papier 60 % fibres recyclées et 40 % fibres vierges FSC par l imprimerie Delort iso 14001 - Conception : ogham - Photos istock. Département du Lot Les professionnels de la PMI peuvent répondre à vos questions. Vous pouvez les contacter dans les différents CMS du département. Saint-Céré 05 65 53 46 20 Gourdon 05 65 53 47 00 Figeac

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS

SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS Numéro du document : 0203-11 Adoptée par la résolution : 285 0203 En date du : 18 février 2003 Modifiée par la résolution : En date du : Numéro

Plus en détail

LISTE DES TABLEAUX ET DES GRAPHIQUES

LISTE DES TABLEAUX ET DES GRAPHIQUES LISTE DES TABLEAUX ET DES GRAPHIQUES Page CHAPITRE 1 PRÉSENTATION DU PAYS, OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE DE L ENQUÊTE Tableau 1.1 Résultats de l enquête ménage et de l enquête individuelle...11 CHAPITRE 2

Plus en détail

Les drogues illicites et les jeunes Champardennais

Les drogues illicites et les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes Les drogues illicites et les jeunes Champardennais Synthèse Les résultats de l enquête ESCAPAD de 8 1 montrent que le cannabis arrive troisième parmi les substances psychoactives

Plus en détail

Aides Médicales et Charité (AMC)

Aides Médicales et Charité (AMC) Aides Médicales et Charité (AMC) Tél : +228 22 51 26 47 amc_lome@yahoo.fr PROJET NYE KEKELI : PTME Contexte d intervention En matière de prévention de la transmission du VIH de la mère à l enfant au Togo,

Plus en détail

Rapport préliminaire

Rapport préliminaire Enquête Nationale sur la Population et la Santé Familiale (ENPSF) 2011 Rapport préliminaire DIRECTION DE LA PLANIFICATION ET DES RESSOURCES FINANCIÈRES DIVISION DE LA PLANIFICATION ET DES ÉTUDES SERVICE

Plus en détail

La contraception orale en continu

La contraception orale en continu La contraception orale en continu Christian Jamin Paris jamin.ch@gmail.com VIIèmes congrès de gynécologie obstétrique et reproduction de la côte d azur Nice 16-18 septembre 2010 définitions En continu

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Les addictions chez les jeunes à La Réunion Etat des lieux des données

Les addictions chez les jeunes à La Réunion Etat des lieux des données Les addictions chez les jeunes à La Réunion Etat des lieux des données DAT 974 - Axe 1 - Mission Observation COSU du 03/12/2012 Monique RICQUEBOURG Observatoire Régional de la Santé (ORS) 1 Plan de la

Plus en détail

Sommaire de la séquence 9

Sommaire de la séquence 9 Sommaire de la séquence 9 Tu viens de voir dans les deux séquences précédentes les mécanismes qui permettent à un couple d avoir un enfant. Toutefois, on peut souhaiter avoir des rapports sexuels sans

Plus en détail

Les éléments graphiques

Les éléments graphiques F iches d animation des films Ce DVD VIH Pocket Films permet de comprendre, parler et appréhender les questions liées au VIH/sida. Il a été réalisé à partir des 11 vidéos lauréates de l édition 2013 du

Plus en détail

LA RELATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES: QUELQUES REPÈRES

LA RELATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES: QUELQUES REPÈRES LA RELATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES: QUELQUES REPÈRES -Baromètre santé jeunes (INPES) - Enquête IFOP: «Génération YouPorn: mythe ou réalité?» -Enquête sur la sexualité en France BAROMETRE SANTE

Plus en détail

Actualités concernant la réponse de l UNESCO au VIH et SIDA Sixième édition : janvier 2010

Actualités concernant la réponse de l UNESCO au VIH et SIDA Sixième édition : janvier 2010 ED/PSD/HIV/NEWS/6 Actualités concernant la réponse de l UNESCO au VIH et SIDA Sixième édition : janvier 2010 Soyez les bienvenus sur notre site pour la sixième édition de notre lettre d information électronique

Plus en détail

Services de santé et services sociaux du CSSS

Services de santé et services sociaux du CSSS Services de santé et services sociaux du CSSS Pour la population de Saint-Léonard et de Saint-Michel Guichet d accès santé Accueil psychosocial Pour toute demande de service liée à la santé 514 722-3000,

Plus en détail

Jeunesse engagée contre l exploitation sexuelle

Jeunesse engagée contre l exploitation sexuelle Jeunesse engagée contre l exploitation sexuelle Introduction Cette brochure est un outil de sensibilisation réalisé dans le cadre du projet de lutte contre la traite des êtres humains de la Fondation SAMILIA,

Plus en détail

Méthodes de contraception naturelles

Méthodes de contraception naturelles Méthodes de contraception naturelles Il existe des méthodes de contraception naturelles et anciennes. Elles sont ni mécaniques, ni chimiques : Le coït interrompu Procédé le plus ancien qui consiste à un

Plus en détail

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne LES JEUNES ADULTES QUÉBÉCOIS ET LE CRÉDIT Résultats préliminaires 1 Présentés en conférence de presse, à Montréal, le 22 novembre 2004 à l occasion du lancement de la campagne «Je suis dans la marge jusqu

Plus en détail

CALENDRIER DES EVENEMENTS PREVUS

CALENDRIER DES EVENEMENTS PREVUS CALENDRIER DES EVENEMENTS PREVUS PROGRAMME DE COOPERATION ENTRE LA TUNISIE ET LE FONDS MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA, LA TUBERCULOSE ET LE PALUDISME Avril 2011 Unité de gestion du programme fonds mondial

Plus en détail

Les catholiques français et les évolutions de la société

Les catholiques français et les évolutions de la société Février 2014 Les catholiques français et les évolutions de la société Sondage réalisé par pour publié le dimanche 23 février 2014 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 Décembre 2003 Immeuble Corniche 2 Centre Commercial de Bellevue Boulevard de La Marne 3 Etage 97200 Fortde-France Tet. : 05 96

Plus en détail

FEMMES. Matinée de partage et d échange du 18 mars 2010

FEMMES. Matinée de partage et d échange du 18 mars 2010 DIAGNOSTIC SANTE DES FEMMES Atelier Sante Ville du 13éme Matinée de partage et d échange du 18 mars 2010 OBJECTIFS DE LA MATINÉE DE PARTAGE SUR LE DIAGNOSTIC SANTÉ DES FEMMES Croiser les regards des différents

Plus en détail

Estimation du travail forcé dans le monde Résumé

Estimation du travail forcé dans le monde Résumé Estimation du travail forcé dans le monde Résumé DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 1er JUIN 2012 A 8:30 GMT RESULTATS S appuyant sur une nouvelle méthodologie statistique plus performante, le BIT estime à

Plus en détail

EXPOSES DE SVT EXPOSES DE SVT

EXPOSES DE SVT EXPOSES DE SVT SUJET N 1 : VACCINATION ET SOCIETE. «Après avoir rappelé brièvement l histoire de la vaccination, vous présenterez son principe et ses risques notamment pour les vaccins obligatoires en France ou pour

Plus en détail

res épidémiologiquespidémiologiques Quelques repères

res épidémiologiquespidémiologiques Quelques repères Quelques repères res épidémiologiquespidémiologiques Gwénaëlle Boscher 9 pl. du Général Koenig, 35 Rennes 2.23.2.14.6 cirdd@cirdd-bretagne.fr Les consommations d alcool chez les femmes en âge de procréer

Plus en détail

50 droits contre l exclusion

50 droits contre l exclusion 50 droits contre l exclusion 2 e édition Comment obtenir un logement social? Quelles sont les conditions pour bénéficier du RSA? Que faire en cas de difficulté à rembourser un crédit? Comment bénéficier

Plus en détail

Direction des Affaires Sanitaires et Sociales de Nouvelle-calédonie. Dépliant Guide

Direction des Affaires Sanitaires et Sociales de Nouvelle-calédonie. Dépliant Guide Direction des Affaires Sanitaires et Sociales de Nouvelle-calédonie Dépliant Guide Pour qui? Toute femme que sa grossesse met en situation de détresse, avant le terme de 12 semaines, soit 3 mois de grossesse

Plus en détail

L enquête visait à obtenir des informations sociosanitaires nécessaires à la production de certains indicateurs du plan commun de surveillance (PCS).

L enquête visait à obtenir des informations sociosanitaires nécessaires à la production de certains indicateurs du plan commun de surveillance (PCS). L EQSJS est une enquête populationnelle menée en 2010-2011 par l Institut de la statistique du Québec (ISQ) auprès des jeunes du secondaire à la demande du Ministère de la Santé et des Services sociaux

Plus en détail

ACTIVITES COMMUNAUTAIRES Boîte à images sur la prévention du VIH/SIDA

ACTIVITES COMMUNAUTAIRES Boîte à images sur la prévention du VIH/SIDA ACTIVITES COMMUNAUTAIRES Boîte à images sur la prévention du VIH/SIDA PNLS Gouvernement du Bénin Ministère de la Santé BANKENGRUPPE ABMS POPULATION SER VICES INTERN ATIONAL BENIN Questions : 1) Qu est-ce

Plus en détail

«Est-ce que je dois parler de sexualité avec mon adolescent?»

«Est-ce que je dois parler de sexualité avec mon adolescent?» «Est-ce que je dois parler de sexualité avec mon adolescent?» F. SCHWARZ, Centre de planification familiale et PMI, Asnières-sur-Seine et Suresnes «L amour, c est délicat, il faut prendre des gants», lisait-on

Plus en détail

La sortie au spectacle vivant

La sortie au spectacle vivant Direction générale de la création artistique La sortie au spectacle vivant Présentation générale Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE INDICATEUR 1 INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE Mesurer la fréquence des accidents de service survenus dans l année. Renseigner sur la sinistralité dans le domaine des accidents de service entrainant

Plus en détail

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation Chapitre 2 : La maitrise de la procréation 1 INTRODUCTION : La capacité de procréer implique de prendre en charge de façon responsable et conjointe sa vie sexuelle. Il existe des méthodes permettant de

Plus en détail

rapport d étude Étude sur les Connaissances, Attitudes, Pratiques et Comportements des Adolescents en Matière de Sexualité, Procréation et VIH/SIDA

rapport d étude Étude sur les Connaissances, Attitudes, Pratiques et Comportements des Adolescents en Matière de Sexualité, Procréation et VIH/SIDA Étude sur les Connaissances, Attitudes, Pratiques et Comportements des Adolescents en Matière de Sexualité, Procréation et VIH/SIDA rapport d étude Ministère de la Promotion de la Femme et de l Integration

Plus en détail

Connaissez-vous le préservatif féminin?

Connaissez-vous le préservatif féminin? Connaissez-vous le préservatif féminin? Les Etudiants Relais Santé sexualité du Service Interuniversitaire de Médecine Préventive et de Santé des Etudiants (SIUMPS Bordeaux), avec le soutien de l Agence

Plus en détail

Baromètre santé Poitou-Charentes 2010

Baromètre santé Poitou-Charentes 2010 Baromètre santé Poitou-Charentes 2010 CONTEXTE Le dépistage est défini par l OMS comme «l identification présomptive de maladies ou troubles non reconnus, par l application de tests, d examens ou d autres

Plus en détail

Santé Sexuelle et de la Reproduction des Jeunes au Burkina Faso: Un Etat des Lieux

Santé Sexuelle et de la Reproduction des Jeunes au Burkina Faso: Un Etat des Lieux Santé Sexuelle et de la Reproduction des Jeunes au Burkina Faso: Un Etat des Lieux Georges Guiella Occasional Report No. 12 Mai 2004 Remerciements Le rapport Santé Sexuelle et de la Reproduction des Jeunes

Plus en détail

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La situation dans le monde Chaque année 1 on évalue à quelque 290.000 le nombre de femmes

Plus en détail

Prestation des services reliés à la contraception orale d urgence

Prestation des services reliés à la contraception orale d urgence Numéro 122 : Septembre 2001 Norme 2001.01 : Prestation des services reliés à la contraception orale d urgence 1- Contexte Au regard de la santé publique et face à un besoin urgent d élargir l accès aux

Plus en détail