Rapport annuel de gestion Tiré à part

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport annuel de gestion 2011-2012. Tiré à part"

Transcription

1 Rapport annuel de gestion Tiré à part

2 travail d amélioration de la santé et du mieux-être d une population de plus en plus vieillissante. Ce nouveau plan d organisation inclut des modèles de gestion qui sont plus aptes à supporter l actualisation de cette nouvelle vision. En parallèle avec cette démarche, le CSSS de l Énergie s est donné une définition de la performance et est en processus d identification d indicateurs pour chacun des secteurs d activités de l organisation. Message du président du conseil d administration et de la directrice générale Diriger un établissement de santé requiert de se remettre constamment en question, pour s assurer que la prestation de soins et services offerte corresponde aux besoins actuels de la population dont nous assumons la responsabilité. L amélioration continue de la qualité, de la sécurité et de la continuité de notre offre de service est à cet égard toujours au premier rang de nos préoccupations. La direction d un établissement de bonne envergure, tel que le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de l Énergie, doit, en outre, être capable de planifier son offre de service future en fonction des besoins émergents de sa population. C est à cet exercice que se sont livrés cette année les dirigeants du CSSS de l Énergie, en menant une vaste réflexion visant à réviser leur plan d organisation, en quelque sorte le plan d affaires d un CSSS. Le portrait sociosanitaire du territoire est venu nous dicter une vision davantage centrée sur l excellence. Celle-ci mettra à contribution l innovation, le leadership, la performance organisationnelle, les meilleures pratiques ainsi que les compétences des personnes oeuvrant au CSSS de l Énergie pour poursuivre notre Plusieurs événements ont de plus marqué notre organisation au cours de la dernière année. Vous pourrez donc les découvrir en parcourant ce tiré à part du rapport annuel Tout au cours de l année, nos équipes ont travaillé avec intensité à la consolidation ou à l optimisation de certains services afin qu ils rencontrent plus adéquatement les besoins de notre population. Pensons notamment au développement d un service complet d orthopédie. L organisation s est également inscrite résolument dans la mise en oeuvre de ses priorités d amélioration continue de la qualité. Toutes ces réalisations n auraient pu être complétées sans l apport d une équipe de professionnels et de médecins chevronnés, centrée vers les besoins des usagers et constamment en recherche de solutions pour faire mieux. Ce sont eux dont nous souhaitons reconnaître aujourd hui l engagement et la contribution, puisqu ils sont à la base de ce qu est le CSSS de l Énergie, une organisation tournée encore et toujours vers l Être humain. M. André Gingras Mme Martine Rioux Président du conseil Directrice générale d administration

3 Prévenir, guérir et soutenir On peut résumer le mandat de notre CSSS en trois mots : prévenir, guérir et soutenir notre population. Pourquoi? Pour la maintenir le plus longtemps possible dans son milieu de vie naturel, dans les meilleures conditions qui soient. C est notre responsabilité première, le cœur de notre mission. Pour ce faire, le CSSS de l Énergie a décidé de concentrer tous ses efforts vers le développement de sa première ligne, c est-à-dire tous ses soins et services de proximité, en faisant le fer de lance de sa planification Tous les projets prioritaires retenus dans le plan triennal sont donc des projets cliniques liés au développement de la première ligne de soins et de services. Ils sont accompagnés de défis environnementaux qui doivent être considérés pour favoriser leur réalisation. Nous en étions à la dernière année de réalisation de ce plan triennal. Les objectifs que nous nous étions donnés spécifiquement en étaient donc évidemment en cohérence avec ce plan. Mieux répondre aux besoins de la population La consolidation et l optimisation de l offre de service de service clinique territoriale constitue assurément un enjeu pour tout établissement de santé. En , nos équipes ont donc mis beaucoup d efforts pour analyser comment nos usagers circulent à travers la gamme de services et de soins offerts par notre établissement et ses partenaires. Nous avons ensuite poser les actions nécessaires pour améliorer, développer ou réviser certaines trajectoires de soins. Ainsi, celles-ci correspondront mieux aux attentes de l établissement, de la population ainsi qu aux cibles fixées en terme de prestation de soins et de services par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Qui sommes-nous? Le Centre de santé et de services sociaux de l Énergie est la porte d entrée aux services de santé et aux services sociaux pour tout le territoire du Centre-dela-Mauricie. Pour accomplir pleinement sa mission, le CSSS de l Énergie gère 16 installations réparties dans toute la région Mauricie Centre-du-Québec. Les plus connues sont l Hôpital du Centre-de-la-Mauricie, le CLSC du Centre-de-la-Mauricie, le Centre régional de santé mentale et les Centres d hébergement Laflèche, Saint-Maurice et Joseph-Garceau. C est donc un établissement d envergure, où oeuvrent près de employés, ce qui en fait le 2 e plus gros employeur en Mauricie Centre-du-Québec. L établissement gère un bugdet annuel de plus de 157 millions de dollars.

4 Le développement du service d orthopédie L organisation a déployé beaucoup d énergie au cours de la dernière année pour assurer le développement d un service d orthopédie complet, à la suite du recrutement et de l arrivée de deux nouveaux spécialistes au mois d août Cette nouvelle présence dans notre milieu de soins a requis l ajustement des ressources de même que de la trajectoire de la clientèle. Il va sans dire que toute nouvelle pratique attire l attention dans un milieu de soins tel que le CSSS de l Énergie. Une journée scientifique en orthopédie réalisée en cours d année a donc connu un grand succès: 96 personnes y ont participé. En termes de prise en charge, visites en consultation externe ont eu lieu en orthopédie du 1 er août 2011 au 31 mars De plus, 530 chirurgies orthopédiques, dont 29 prothèses, ont été réalisées pour les 7 dernières périodes de l année. À titre comparatif, 186 chirurgies avaient été réalisées pour l année complète L optimisation du processus d intervention clinique de l urgence et de la clinique ambulatoire Un projet «Lean» a été réalisé en avril 2011, apportant plusieurs améliorations à la trajectoire de la clientèle vers la ressource la plus légère. La durée moyenne de séjour sur civière visée était inférieure ou égale à 12 heures. Nous avons toutefois assisté à une augmentation significative du nombre de consultations à l urgence en cours d année, soit visites, ce qui explique en partie que la durée moyenne de séjour soit encore à 13,96 au 31 mars L approche adaptée de la personne âgée en milieu hospitalier Le CSSS de l Énergie a mis en place un comité de pilotage pour favoriser cette approche, qui permet d adapter les façons d organiser les services et de donner les soins à la clientèle âgée hospitalisée ou qui se retrouve à l urgence. L approche a comme but de s assurer que toutes les interventions nécessaires soient faites pour prévenir et, dans la mesure du possible, éviter le déconditionnement des usagers âgés. Un plan d action a été déposé à l Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec le 1 er décembre L une des premières actions réalisées en lien avec cette approche a été la mise en place d un comité de rédaction et d implantation du programme de marche et de mobilité. Quant au plan d action global, sa réalisation sera inscrite dans la planification stratégique , ce qui confirme la priorité qui lui sera accordée au cours des trois prochaines années. D autres réalisations marquantes en La réalisation de la Biblio en ligne et l avancement des travaux vers l implantation d un Intranet fonctionnel pour les membres de l organisation. La mise en place de systèmes d information permettant un meilleur suivi de gestion ainsi que le soutien à la décision clinique. 11 places spécialisées ainsi que 5 places en appartements supervisés ont été développées pour répondre aux besoins d hébergement de la clientèle en santé mentale.

5 La revision du circuit du médicament en hébergement et en santé mentale La révision du circuit du médicament vise l amélioration de la sécurité et de la qualité, les erreurs de médication constituant le second type d incidents-accidents rapporté après les chutes. L implantation du système automatisé robotisé de distribution de médicaments (SARDM) s est donc poursuivie en hébergement et en santé mentale en Il est encore tôt pour mesurer son impact en hébergement, mais la conformité globale du circuit pour les autres volets d implantation est passée de 29 % à 64,4 % (mesure prise avant l implantation en hébergement et en santé mentale). La mise en place du nouveau mode de fonctionnement des services de prélèvements Depuis avril 2011, la population desservie par le CSSS de l Énergie a accès à un service de prélèvements plus rapide. La concentration des activités en avant-midi de même que la réorganisation du travail des technologues permettent de réduire les délais d attente et, ainsi, améliorer l accessibilité des services pour les usagers. Voici quelques indicateurs de résultats pour la 1re année. Temps moyen d attente: 39,5 minutes. Dans 90 % des cas, l usager est desservi en moins d une heure. Un sondage révèle un taux de 90 % de satisfaction de la clientèle. Saviez-vous que... Nous avons recruté 3 nouveaux omnipraticiens et 6 spécialistes. 99,7 % des personnes inscrites au mécanisme central ont été traitées dans un délai d un an pour une chirurgie d un jour ou une chirurgie hospitalisée. Plus de déclarations d incidents-accidents ont été relevées au CSSS de l Énergie, ce qui démontre une volonté de prévenir les risques. 74 % des cibles que l organisation s était fixées en ont été atteintes ou sont en voie de réalisation.

6 Pelletée de terre pour des travaux de 3,4 millions de dollars au Centre d hébergement Laflèche Le CSSS de l Énergie annonçait en août 2011 le lancement des travaux visant la réalisation d un projet d agrandissement et de rénovation de 3,471 millions de dollars au Centre d hébergement Laflèche (CHL). Rappelons que ce projet d agrandissement et de rénovation financé par le MSSS vise essentiellement l amélioration du milieu de vie au CHL par la réduction du nombre de lits en salles au profit de lits en chambres simples et doubles sur les unités de vie S, 1, 2 et 4. Les installations actuelles ne répondant pas aux exigences du guide d aménagement des centres d hébergement et de soins de longue durée du MSSS, les adaptations nécessaires ont été apportées, contribuant à améliorer la qualité de vie des résidents tant en termes de dimensions des locaux que d accessibilité à des espaces communs. Annonce de la rénovation du 3e étage du CHL La ministre régionale Julie Boulet annonçait, le 20 février dernier au CSSS de l Énergie, un projet de 3 millions de dollars pour rénover entièrement le 3e étage du CHL. Le projet consiste en effet à construire au 3e étage de ce centre d hébergement une unité complète d hébergement de 36 lits constituée de 29 chambres simples, trois chambres doubles et une chambre palliative, avec un modèle d aménagement calqué sur le 4e étage du bâtiment actuellement en rénovation. Ces chambres auront toutes des toilettes adaptées et le projet prévoit également la réfection des éléments architecturaux du 3e étage ainsi que l aménagement de locaux communs, dont des salons, salles à manger, salles d eau et un centre de services. Les travaux devraient être complétés au cours du printemps 2013.

7 Élections et renouvellement du conseil d administration Comme tous les établissements de santé au Québec, le CSSS de l Énergie a procédé au renouvellement de son conseil d administration (CA) par un processus d élection à la population, de nomination et de cooptation. M. André Gingras, bien connu dans la communauté shawiniganaise à titre de directeur général du Collège Shawinigan, est le nouveau président du CA. Il est appuyé dans sa fonction exécutive par Mme Monique Savignac qui agit comme vice-présidente et par Mme Martine Rioux qui oeuvre comme secrétaire du conseil. Le CSSS de l Énergie obtient un agrément sans conditions! L année a été marquante pour le CSSS de l Énergie en matière de reconnaissance de la qualité des services dispensés à la population. En effet, Agrément Canada, un organisme d accréditation des établissements de santé, nous confirmait récemment que nous étions agréés pour une période de trois ans. Cela supposait la mise en place, par notre organisation, d un cadre de référence en gestion intégrée de la qualité incluant un programme intégré de gestion des risques. L établissement devait notamment assurer sa conformité à certaines pratiques organisationnelles requises (POR) ainsi qu à des normes jugées prioritaires (laboratoire, efficacité organisationnelle, gestion des risques, etc.). L ensemble des preuves soumises respectait les exigences et l établissement a reçu, en avril 2012, une lettre confirmant son agrément sans conditions. M. André Gingras, nouveau président du conseil d administration du CSSS de l Énergie Divers documents ont été entérinés par le CA en pour mieux encadrer certaines activités de l établissement. Pensons notamment: au nouveau Plan d organisation du CSSS de l Énergie; au Cadre de référence en gestion intégrée de la qualité; au Programme d évaluation et d amélioration continue de la qualité des soins infirmiers; au Programme cadre de réduction des mesures de contrôle.

8 LE CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE L ÉNERGIE Centre administratif du CSSS de l Énergie et Centre régional de santé mentale 1705, avenue Georges Shawinigan (Québec) G9N 2N1 Téléphone : Hôpital du Centre-de-la-Mauricie 50, 119 e Rue Shawinigan-Sud (Québec) G9P 5K1 Téléphone : CLSC du Centre-de-la-Mauricie 1265, rue Trudel Shawinigan (Québec) G9N 8T3 Téléphone : Centre de formation et de services 80, 118 e Rue Shawinigan-Sud (Québec) G9P 3E4 Téléphone : Centre d hébergement Laflèche 1650, 6 e Avenue Grand-Mère (Québec) G9T 2K4 Téléphone : Centre d hébergement Saint-Maurice 555, avenue de la Station Shawinigan (Québec) G9N 1V9 Téléphone : Centre d hébergement Joseph-Garceau 243, 1 ère Rue Shawinigan (Québec) G9N 1K2 Téléphone : Centre de services et de la santé au travail du Haut-Saint-Maurice 885, boul. Ducharme La Tuque (Québec) G9X 3C1 Téléphone : Équipe de quartier, secteur Shawinigan 2623, avenue Georges Shawinigan (Québec) G9N 8R6 Téléphone : Équipe de quartier, secteur Grand-Mère 500, 5 e Rue Grand-Mère (Québec) G9T 5L Centre de services de Saint-Élie-de-Caxton Maison du citoyen 20, chemin des Loisirs Saint-Élie-de-Caxton (Québec) G0X 2N0 Téléphone : CIC de Drummondville 400, rue Saint-Georges, local 105 Drummondville (Québec) J2C 4H4 Téléphone : CIC de La Tuque 885, boul. Ducharme La Tuque (Québec) G9X 3C1 Téléphone : poste 2706 CIC de Shawinigan 1650, avenue Georges Shawinigan (Québec) G9N 2M8 Téléphone : CIC de Trois-Rivières 772, rue Champflour Trois-Rivières (Québec) G9A 1Z4 Téléphone : CIC de Victoriaville 905, boul. des Bois-Francs Sud Victoriaville (Québec) G6P 5W1 Téléphone : Visitez notre site Web: etrehumain.ca La version intégrale du rapport annuel de gestion du Centre de santé et de services sociaux de l Énergie est disponible sur le Ce tiré à part a été réalisé par le Service de communication du CSSS de l Énergie. Toute reproduction de ce document, en tout ou en partie, est interdite sans l autorisation des auteurs. ISSN Septembre 2012

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4. Chapitre I - Objet et application de la loi... 6. Chapitre II Dirigeants de l information...

TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4. Chapitre I - Objet et application de la loi... 6. Chapitre II Dirigeants de l information... MÉMOIRE DE L AQESSS SUR LE PROJET DE LOI N o 133 «LOI SUR LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES DES ORGANISMES PUBLICS ET DES ENTREPRISES DU GOUVERNEMENT» L Association québécoise

Plus en détail

UN PROJET QUI DONNE DES AILES

UN PROJET QUI DONNE DES AILES AOÛT 2008 UN PROJET QUI DONNE DES AILES À TOUTE LA COMMUNAUTÉ HOSPITALIÈRE DU CHUS, Voici la première édition spéciale du bulletin Le Transit, un bulletin conçu pour vous donner l information pertinente

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté «Pour une première ligne forte au cœur de la communauté» Présenté le 16 janvier 2014 Aux partenaires de la Table

Plus en détail

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015 RAPPORT ANNUEL DE GESTION ANNEXE 4 Fiches de reddition de comptes CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES Juin 2015 Chapitre IV Chapitre IV Fiche de reddition de comptes Objectifs de résultats Services

Plus en détail

PROGRAMME DE DONS PLANIFIÉS. Août 2014

PROGRAMME DE DONS PLANIFIÉS. Août 2014 PROGRAMME DE DONS PLANIFIÉS Août 2014 Introduction La Fondation Sainte-Croix/Heriot Le CSSS Drummond Les retombées du partenariat entre la Fondation et le CSSS Drummond Plan de la présentation Programme

Plus en détail

Plan d action visant l accessibilité et l adaptation des services aux personnes handicapées 2014-2017

Plan d action visant l accessibilité et l adaptation des services aux personnes handicapées 2014-2017 Plan d action visant l accessibilité et l adaptation des services aux personnes handicapées 2014-2017 Agence de la santé et des services sociaux de Laval Adopté par le conseil d administration Le 15 septembre

Plus en détail

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Le 2 mai 2013 Aux professionnels du SAD membres de l APTS, Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Madame, Monsieur, Nous accusons réception

Plus en détail

RÉPERTOIRE DES RESSOURCES CS DES BOIS-FRANCS PARTENAIRES POTENTIELS À LA TRANSITION ÉCOLE/VIE ACTIVE (TÉVA)

RÉPERTOIRE DES RESSOURCES CS DES BOIS-FRANCS PARTENAIRES POTENTIELS À LA TRANSITION ÉCOLE/VIE ACTIVE (TÉVA) RÉPERTOIRE DES RESSOURCES CS DES BOIS-FRANCS PARTENAIRES POTENTIELS À LA TRANSITION ÉCOLE/VIE ACTIVE (TÉVA) N.B. LES INFORMATIONS FOURNIES PEUVENT AVOIR ÉTÉ MODIFIÉES DEPUIS LA DERNIÈRE MISE À JOUR. CE

Plus en détail

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013 DEVIS D ÉVALUATION Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan Automne 2013 La mise en contexte de l évaluation Depuis sa création en 1993, la commission d évaluation de l enseignement

Plus en détail

Organisation des services de première ligne au Québec

Organisation des services de première ligne au Québec Organisation des services de première ligne au Québec Départements régionaux de médecine générale (DRMG) Benoît Gervais, M.D., DRMG de la Mauricie et du Centre-du-Québec Louise Quesnel, M.D., DRMG de la

Plus en détail

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Centre de formation communautaire de la Mauricie CFCM Depuis sa création en 1988, le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) se

Plus en détail

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Élaboré par la Direction de la qualité, de la mission universitaire et de la pratique multidisciplinaire Approuvé par le Comité de

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

M. Denis Gingras Mme Nicole Saint-Pierre 2011-08-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE

M. Denis Gingras Mme Nicole Saint-Pierre 2011-08-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PROCÈS-VERBAL de la 138 e séance ordinaire du conseil d administration du CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU HAUT-SAINT-MAURICE, tenue le 30 novembre 2011, à 18 h, à la salle Parent. Présences :

Plus en détail

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma»

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» 1 Gouvernance des projets : NOS RÉALISATIONS Bureau de projets (planification et priorisation des projets, validation

Plus en détail

REGISTRE QUÉBÉCOIS DU CANCER PLAN D ACTION POUR LES LAURENTIDES 2012-2013

REGISTRE QUÉBÉCOIS DU CANCER PLAN D ACTION POUR LES LAURENTIDES 2012-2013 REGISTRE QUÉBÉCOIS DU CANCER PLAN D ACTION POUR LES LAURENTIDES -2013 Direction régionale de la santé physique Direction des ressources immobilières et innelles Juillet Rédaction : Madame Isabelle Trépanier

Plus en détail

Portrait des indicateurs du tableau de bord stratégique

Portrait des indicateurs du tableau de bord stratégique Perte d autonomie liée au vieillissement (PALV) Portrait des indicateurs du tableau de bord stratégique FAITS SAILLANTS DE LA MISE À JOUR DES INDICATEURS PALV DEPUIS 2005 2006 Secteur de la gestion de

Plus en détail

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Volume 2, numéro 5 Décembre 2008 Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!»

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Mme Danielle St Louis Directrice de la qualité, MSSS Mme Catherine Maranda Conseillère àla Direction de la qualité, MSSS Plan

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

Les services de 1 re ligne et la hiérarchisation des services en santé mentale pour la clientèle adulte. Cadre de référence

Les services de 1 re ligne et la hiérarchisation des services en santé mentale pour la clientèle adulte. Cadre de référence Cadre de référence Agence de la santé et des services sociaux Mauricie et du Centre-du-Québec Janvier 2013 INSÉRER image en plus pâle Coordination M. Marc Lacour M me Jocelyne Tremblay Contribution M

Plus en détail

Trousse d information Novembre 2004. Des outils pour s informer

Trousse d information Novembre 2004. Des outils pour s informer Trousse d information Novembre 2004 Des outils pour s informer Des outils pour s informer Ce cahier présente des outils qui permettent de pousser plus loin la recherche d'information. Une grande partie

Plus en détail

PROJET DE FUSION VOLONTAIRE ÉTUDE DE FAISABILITÉ

PROJET DE FUSION VOLONTAIRE ÉTUDE DE FAISABILITÉ CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX D AHUNTSIC ET MONTRÉAL-NORD ET CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE BORDEAUX-CARTIERVILLE SAINT-LAURENT PROJET DE FUSION VOLONTAIRE ÉTUDE DE FAISABILITÉ JANVIER

Plus en détail

Les défis des clients hauts consommateurs de services

Les défis des clients hauts consommateurs de services Les défis des clients hauts consommateurs de services ALAIN PARADIS CHEF DE PROGRAMME DÉFI SANTÉ Anne-Marie Lauzon Infirmière clinicienne/ gestionnaire de cas Défi santé CSSS DES SOMMETS NOVEMBRE 2011

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun La e en action Une responsabilité pour tous et chacun Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies chroniques Plan de la présentation

Plus en détail

Introduction. Objectifs. Guide pratique sur les droits en santé mentale

Introduction. Objectifs. Guide pratique sur les droits en santé mentale Document de travail Guide de l accompagnateur La Lanterne d espoir 17 rue Fusey, local 208, Trois-Rivières Québec G8T 2T3 819 693-2841 Courriel: lalanterne@videotron.ca Site Internet: www.lalanterne.org

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

La communication des risques Une préoccupation citoyenne! La communication des risques Une préoccupation citoyenne! Martin Leblond, directeur sécurité civile Ville de Victoriaville René Camiré Responsable

Plus en détail

BILAN. Réalisé par BVSM. Juin 2014. Une initiative instaurée et financée par :

BILAN. Réalisé par BVSM. Juin 2014. Une initiative instaurée et financée par : BILAN CAMPAGNE D ANIMATIONS DANS LES ÉCOLES Réalisé par BVSM Juin 2014 Une initiative instaurée et financée par : Table des matières INTRODUCTION... - 3 - OBJECTIFS... - 3 - MATÉRIEL... - 4 - STATISTIQUES

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008. TABLEAU DE BORD DE GESTION pour le conseil d administration

Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008. TABLEAU DE BORD DE GESTION pour le conseil d administration Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008 TABLEAU DE BORD pour le conseil d administration INTRODUCTION L augmentation de la population âgée vulnérable, l augmentation incontournable des

Plus en détail

PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Ergothérapeute, URFI

PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Ergothérapeute, URFI PROFIL DE DIRECTION : POSTE : PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Ergothérapeute, URFI CONNAISSANCES (SAVOIRS) LIÉES À L ORGANISATION LIÉES À LA DIRECTION LIÉES AU POSTE Population et territoire

Plus en détail

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES EXPLOITATION PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES -2015-2016 Adopté le 13 décembre 2013 Résolution 13-CA (AMT)-314 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE L AGENCE MÉTROPOLITAINE DE TRANSPORT...

Plus en détail

Cadre national de gestion sur le soutien communautaire au logement social M SSS-SHQ Version octobre 2005 - Résumé

Cadre national de gestion sur le soutien communautaire au logement social M SSS-SHQ Version octobre 2005 - Résumé Cadre national de gestion sur le soutien communautaire au logement social M SSS-SHQ Version octobre 2005 - Résumé Michel Roy Montréal Janvier 2006 Introduction Le soutien communautaire au logement social

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

Soyez déjà assurés de notre totale collaboration pour que l implantation de ce nouveau plan d action en santé mentale soit une réussite.

Soyez déjà assurés de notre totale collaboration pour que l implantation de ce nouveau plan d action en santé mentale soit une réussite. COMMENTAIRES DE L ORDRE DES CONSEILLERS ET CONSEILLÈRES D ORIENTATION ET DES PSYCHOÉDUCATEURS ET PSYCHOÉDUCATRICES DU QUÉBEC SUITE À LA CONSULTATION DU MSSS SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2005-2008

Plus en détail

Plan stratégique de l INESSS 2012-2015

Plan stratégique de l INESSS 2012-2015 Plan stratégique de l INESSS 2012-2015 Ce plan a été adopté par le conseil d administration de l Institut national d excellence en santé et en services sociaux (INESSS) lors de sa réunion du 15 décembre

Plus en détail

PLAN D ACTION DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DÉVELOPPEMENT DURABLE PLAN D ACTION DÉVELOPPEMENT DURABLE CRIQ 2008-2015 Une organisation responsable engagée dans l avenir des entreprises Équipe de projet Responsable : Le Comité de développement durable Élaboration et rédaction

Plus en détail

La télésanté clinique au Québec: un regard éthique par la CEST

La télésanté clinique au Québec: un regard éthique par la CEST La télésanté clinique au Québec: un regard éthique par la CEST Dominic Cliche Conseiller en éthique Commission de l éthique en science et en technologie 18 mars 2015 Midi conférence de l Institut d éthique

Plus en détail

Mémoire sur le projet de loi 33. Titre

Mémoire sur le projet de loi 33. Titre Mémoire sur le projet de loi 33 Améliorer l accès : plus de flexibilité pour de meilleurs résultats Titre Sous-titre Présenté à la Commission des affaires sociales Septembre 2006 Association québécoise

Plus en détail

Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue

Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue l Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue 16 mars 2015 La reproduction, par quelque procédé que ce soit, la traduction ou la diffusion du présent document, même partielles, sont interdites

Plus en détail

L exécution des tâches et des opérations liées à l exercice de la profession d inhalothérapeute selon les diverses situations de travail

L exécution des tâches et des opérations liées à l exercice de la profession d inhalothérapeute selon les diverses situations de travail Rapport d enquête L exécution des tâches et des opérations liées à l exercice de la profession d inhalothérapeute selon les diverses situations de travail Secteur de formation Santé Rapport d enquête L

Plus en détail

Danielle Graveline Sylvia Poisson-Hodgins

Danielle Graveline Sylvia Poisson-Hodgins PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU PONTIAC TENUE LE LUNDI 16 JANVIER 2012, À 17H30, À LA SALLE DU CONSEIL, AU CLSC, MANSFIELD

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

Technologie. Présentateurs Michel Fortin et Luc Moisan. Le mercredi 30 septembre 2009 Québec

Technologie. Présentateurs Michel Fortin et Luc Moisan. Le mercredi 30 septembre 2009 Québec État d avancement des travaux du MSSS en regard de la gouvernance des ressources informationnelles volet gestion de portefeuilles et de projets TI au sein du réseau sociosanitaire Présentateurs Michel

Plus en détail

Note - Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte.

Note - Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. Mémoire de la Fédération des commissions scolaires du Québec concernant le projet de loi n o 133 sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises

Plus en détail

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015 Ministère de la Santé et des Services sociaux La gestion des effectifs médicaux, les nouvelles règles et les impacts sur les nominations, statuts et privilèges Contenu de la présentation La gestion de

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

RÉPERTOIRE DES MÉDIAS

RÉPERTOIRE DES MÉDIAS RÉPERTOIRE DES MÉDIAS MÉDIAS ÉCRITS - Quotidiens / Centre-du-Québec Le Nouvelliste 1920, rue Bellefeuille Trois-Rivières (Qc) G9A 3Y2 Téléphone: 819.376.2501 Télécopieur: 819.376.0946 Courriel: information@lenouvelliste.qc.ca

Plus en détail

Loi modifiant diverses lois professionnelles et d autres dispositions dans le domaine des sciences appliquées

Loi modifiant diverses lois professionnelles et d autres dispositions dans le domaine des sciences appliquées Consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n o 49 Loi modifiant diverses lois professionnelles et d autres dispositions dans le domaine des sciences appliquées Mémoire de l

Plus en détail

DU VAL-SAINT-FRANÇOIS

DU VAL-SAINT-FRANÇOIS PA R T E N A I R E S P O U R U N V É R I TA B L E R É S E A U Volume 6, numéro 4 Octobre 2012 Outil de population Quelle est la population de mon territoire? L Agence a procédé à la mise à jour de son

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

Projet clinique et organisationnel. Phase I

Projet clinique et organisationnel. Phase I Projet clinique et organisationnel Phase I La phase I du projet clinique et organisationnel est une production du Centre de santé et de services sociaux de Dorval-Lachine-LaSalle. Le document est disponible

Plus en détail

Description du système d information géronto-gériatrique : le dossier clinique informatisé (DCI) interdisciplinaire et inter-établissements

Description du système d information géronto-gériatrique : le dossier clinique informatisé (DCI) interdisciplinaire et inter-établissements Description du système d information géronto-gériatrique : le dossier clinique informatisé (DCI) interdisciplinaire et inter-établissements présenté par Suzie Leblanc Lucie Bonin André Tourigny RRSSS de

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services

Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services Trousse d information Novembre 2004 Le CSSS : au cœur de la nouvelle organisation de services Le Centre de santé et de services sociaux : au cœur de la nouvelle organisation de services Le Centre de santé

Plus en détail

4.08 Action Cancer Ontario

4.08 Action Cancer Ontario MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.08 Action Cancer Ontario (Suivi de la section 3.08 du Rapport annuel 1999) CONTEXTE La création d Action Cancer Ontario (ACO) en 1997 avait pour but

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE

PLANIFICATION STRATÉGIQUE PLANIFICATION STRATÉGIQUE Le CRDITED de Montréal est une organisation innovante qui vise l excellence. Il contribue significativement, avec ses partenaires, à la participation sociale des personnes ayant

Plus en détail

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS Toute prise de décision implique un risque d erreur : elle exige donc le «courage de la responsabilité» nourri par la certitude que l engagement éthique est la marque

Plus en détail

Politique de gouvernance et de gestion des ressources informationnelles

Politique de gouvernance et de gestion des ressources informationnelles Politique de gouvernance et de gestion des ressources informationnelles 1. Introduction La gouvernance et la gestion des ressources informationnelles au sein du gouvernement soulèvent des enjeux majeurs

Plus en détail

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES JUIN 2007 Nous tenons à remercier Madame Suzanne Nicolas, consultante en santé primaire et gestion, pour la consultation qu elle a effectué et le rapport

Plus en détail

Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel

Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel UNE ÉQUIPE D EXPERTS- CONSEILS UNIQUE L ÉQUIPE CIM L équipe multidisciplinaire CIM se compose

Plus en détail

Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs

Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs Sciences Po (Paris, 27, rue St-Guillaume) 6 mai 2010 1961-2010 50 ans d évolution du système de santé du Québec vus par le prisme de ses réformes Jean

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers RAPPORT ANNUEL 2012-2013 Conseil des Infirmières et Infirmiers PRÉSENTATION DES MEMBRES ÉLUS Fréderic Drolet, vice-président infirmier au soutien à domicile, CLSC Saint-Laurent Nicole Exina, secrétaire

Plus en détail

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007.

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007. NOTE AU LECTEUR Fondée en 1961, l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec (APCHQ) est une référence en matière de construction et de rénovation résidentielles. Regroupant quelque

Plus en détail

L ordre du jour est adopté tel que présenté.

L ordre du jour est adopté tel que présenté. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES COLLINES, TENUE LE 8 AVRIL 2014 À 19H00, SALLE DE CONFÉRENCE DE L HÔPITAL MÉMORIAL DE WAKEFIELD

Plus en détail

3 e assemblée publique de l'exercice 2007-2008 du conseil d administration CONFÉRENCE RÉGIONALE DES ÉLUS DE LA MAURICIE 25 octobre 2007, à 19 h 00

3 e assemblée publique de l'exercice 2007-2008 du conseil d administration CONFÉRENCE RÉGIONALE DES ÉLUS DE LA MAURICIE 25 octobre 2007, à 19 h 00 3 e assemblée publique de l'exercice 2007-2008 du conseil d administration CONFÉRENCE RÉGIONALE DES ÉLUS DE LA MAURICIE 25 octobre 2007, à 19 h 00 Procès-verbal de la troisième (3 e ) assemblée publique

Plus en détail

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Version Finale 4 juin 2012 1 MISE EN CONTEXTE ALLIANCES Le Plan d action gouvernemental pour la solidarité et l inclusion sociale 2010-2015

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

TABLE DES MATIERES DU NÉCESSAIRE ARRIMAGE DE LA MISSION UNIVERSITAIRE AUX NOUVELLES STRUCTURES DE GOUVERNANCE... 13 LISTE DES RECOMMANDATIONS...

TABLE DES MATIERES DU NÉCESSAIRE ARRIMAGE DE LA MISSION UNIVERSITAIRE AUX NOUVELLES STRUCTURES DE GOUVERNANCE... 13 LISTE DES RECOMMANDATIONS... Mémoire présenté par la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) à la Commission de la santé et des services sociaux dans le cadre des consultations particulières sur

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Plan de fidélisation des familles 2014-2017 Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Montréalaises, Montréalais, Notre ville est riche de près de 300 000 familles sur son territoire,

Plus en détail

L Assurance autonomie : vision de l AQDR Par l Assemblée des présidents du 28 octobre 2013

L Assurance autonomie : vision de l AQDR Par l Assemblée des présidents du 28 octobre 2013 CSSS 036M C.P. Livre blanc L'autonomie pour tous Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées COMMISSION PARLEMENTAIRE DE LA SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX 6 NOVEMBRE

Plus en détail

Rapport d'agrément. Centre de santé et de services sociaux de Saint-Jérôme. Saint-Jérôme, QC. Dates de la visite d'agrément : 26 au 31 mai 2013

Rapport d'agrément. Centre de santé et de services sociaux de Saint-Jérôme. Saint-Jérôme, QC. Dates de la visite d'agrément : 26 au 31 mai 2013 Centre de santé et de services sociaux de Saint-Jérôme Saint-Jérôme, QC Dates de la visite d'agrément : 26 au 31 mai 2013 Date de production du rapport : 21 juin 2013 Agréé par l'isqua Au sujet du rapport

Plus en détail

Abolition de certains postes d encadrement au 31 mars 2015 et application de certaines dispositions entourant la stabilité d emploi

Abolition de certains postes d encadrement au 31 mars 2015 et application de certaines dispositions entourant la stabilité d emploi Volume 1, numéro 4 Février 2015 Ce bulletin vise à fournir de l information sur l avancement des travaux liés à la mise en oeuvre de la Loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé

Plus en détail

RAI-Home Care Genève. Dispositif de formation et séquences d enseignement. Symposium RAI Bruxelles 2 0 0 8

RAI-Home Care Genève. Dispositif de formation et séquences d enseignement. Symposium RAI Bruxelles 2 0 0 8 RAI-Home Care Genève Dispositif de formation et séquences d enseignement Symposium RAI Bruxelles 2 0 0 8 la Suisse et ses 26 cantons Allemagne Autriche France Italie la population résidante 8'000'000 7'000'000

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 GUIDE DE STAGE AEC- Développeur-intégrateur SharePoint Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 Le présent guide a été conçu pour servir de référence aux entreprises acceptant de recevoir,

Plus en détail

Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B

Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B Objectifs du programme Ce programme vise à former des personnes aptes à exercer la fonction d infirmière ou d infirmier au Québec, et ce, dans

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DE L ÉNERGIE SIÈGE : SHAWINIGAN CIRCONSCRIPTIONS DE LAVIOLETTE, MASKINONGÉ, PORTNEUF ET SAINT-MAURICE

PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DE L ÉNERGIE SIÈGE : SHAWINIGAN CIRCONSCRIPTIONS DE LAVIOLETTE, MASKINONGÉ, PORTNEUF ET SAINT-MAURICE PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DE L ÉNERGIE SIÈGE : SHAWINIGAN CIRCONSCRIPTIONS DE LAVIOLETTE, MASKINONGÉ, PORTNEUF ET SAINT-MAURICE À une séance du conseil des commissaires de la Commission scolaire

Plus en détail

Rapport annuel de gestion 2012-2013

Rapport annuel de gestion 2012-2013 Rapport annuel de gestion 2012-2013 1 CRDITED de Montréal 75, rue Port-Royal Est, bureau 110 Montréal, (Québec) H3L 3T1 514 387-1234 www.crditedmtl.ca 2 Rapport annuel de gestion 2012-2013 MISSION Le CRDITED

Plus en détail

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS ORIENTATION 1 FAVORISER LE PLEIN POTENTIEL DE NOS ÉLÈVES 1.1 D ici 5 ans, augmenter de

Plus en détail

4 10 E -2310 AG n 2o T stie ge AU l d SE É rt annueo R appr

4 10 E -2310 AG n 2o T stie ge AU l d SE É rt annueo R appr INITIATIVES DE RÉSEAUTAGE Initiatives de réseautage locales Réseau local des services médicaux Services ambulatoires de réadaptation pour la clientèle âgée Développement durable Mesures d urgence Programme

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER PRODUCTION Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

Le développement des compétences

Le développement des compétences Le développement des compétences Comment, qui Pas LE modèle mais UN modèle Je vous propose * Portrait de la région * D où je viens la performance * Pourquoi ce choix et les thèmes abordés * Arrivé du nouveau

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION DU CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET

PLAN D ORGANISATION DU CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET PLAN D ORGANISATION DU CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET Direction générale Avril 2010 Préparé par : Daniel Paré Directeur général Adopté par le conseil d administration du CSSSML le 15 avril 2010 i Sommaire PLAN

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

no re Zoom sur site GLEN

no re Zoom sur site GLEN no re Zoom sur site GLEN Le nouveau CUSM en pleine a ction! Au site Glen, le CUSM donne vie à sa vision d excellence d intégration des soins de santé, de la recherche et de l enseignement. Grâce à des

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013. Commission des services juridiques

Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013. Commission des services juridiques Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013 Commission des services juridiques Mot du Président Au nom du personnel et de la direction de la Commission des services juridiques,

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Transcontinental inc. (la Société) est une société dont les valeurs sous-tendent une saine gestion d entreprise. Son conseil d administration (le conseil) a pour mission

Plus en détail

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES Brigitte Fillion Chargée de projets, CRLB Virtuel Nicole Beaudoin Conseillère aux affaires cliniques, AERDPQ Colloque Aides techniques 2.0 12 mai 2011

Plus en détail

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM 1 1.1 INTRODUCTION 1.1.1 CONTEXTE Le projet de construction d un nouveau centre hospitalier est un projet qui chemine depuis un grand nombre d années déjà et dont la finalité première est de doter le Québec

Plus en détail