Protocole: éléments pratiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protocole: éléments pratiques"

Transcription

1 Protocole: éléments pratiques

2 Qui le rédige? A quoi sert le protocole?

3 Protocole Document de référence Elaboré par l investigateur principal Pour la partie scientifique En collaboration avec le promoteur, le chef de projet Pour la partie organisation pratique et aspects technico-réglementaires Elaboré avant le début de l étude En vue d obtenir un financement PHRC Soumission au CPP Soumission aux autorités de santé AFSSAPS: Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé

4 CPP Avis favorable Promoteur Début de l essai AFSSAPS Avis favorable 4

5 Aspects technico-règlementaires Rappel textes de loi Soumission AFSSAPS Soumission au CPP Déclaration CNIL Amendements Extension recherche Engagement des investigateurs Procédure monitoring Responsabilité promoteur Archivage des données Rapport final/publications

6 Pour les médecins investigateurs Tout ce qui est important dans le protocole doit être dans le cahier d observation Rappel de la procédure de randomisation Vérification des critères d éligibilité Ce qui doit être collectéàchaque visite de suivi Symptômes, autres données à recueillir Eléments de l examen clinique à faire Examens àfaire

7 Rappel pour la randomisation

8 Critères d éligibilité

9 9 Visite de suivi

10 Différentes versions du protocole Toute modification notable doit être notifiée, justifiée et faire l objet d un amendement Modification critères sélection, centres investigateurs, critères de jugement, plan d analyse statistique Garder une trace des différentes versions avec date de modification et ce qui a étémodifié Archivage des différentes versions du protocole De quelle version parle-t-on? Faire attention de travailler sur la dernière version Exemple: Nom du protocole= Protocole Stratagem_version15 01_03_05 acceptée par le CCPPRB le

11 Vérification de la cohérence Cohérence au sein du protocole Cohérence entre les différents documents

12 Vérification de la cohérence au sein du protocole

13 Objectifs Objectif principal critère de jugement principal Précis: P: population I:Intervention C:Comparateur O: Outcome: Critère de jugement Ex: Evaluer l efficacitédu rituximab (I) par rapport aux corticoides (C) en termes de rechutes (O) chez des patients ayant une maladie de Wegener (P) Objectifs secondaires critères de jugement secondaires, tolérance

14 Protocole: Méthodes Plan expérimental Ex: essai randomisé contrôlé en double aveugle Population: Critères d inclusion et d exclusion Mode de recrutement Description des interventions dans les bras expérimental et contrôle Standardisée= décrite avec suffisamment de détails pour permettre leur reproductibilité Essais multicentriques: l intervention doit être la même dans tous les centres

15 Protocole: aspects méthodologiques Description de la méthode de randomisation Comment est faite la liste de randomisation Son lieu de conservation Personnes ayant accès Comment se déroule l attribution du traitement une fois que le patient est inclus Si l étude est en aveugle, comment l aveugle va être assuré Placebo similaire

16 Séquence de l étude pour chaque patient Entrée du patient dans l étude Vérification des critères d éligibilité Présentation de l étude au patient Recueil du consentement Randomisation 16

17 Exemple randomisation

18 Protocole: suivi Recueil des données, Suivi Critère de jugement principal: Attention àla précision Définition Date de l évaluation Comment il est mesuré Exemples: Evaluation du changement de niveau d incapacitémesurépar HAQ entre la randomisation et 1 an Critère composite: décès ou infarctus du myocarde ou accident vasculaire cérébral constituéou transitoire dans l année Critères de jugement secondaires Données recueillies/détail des visites de suivi 18 Mettre cahier de recueil des données en annexe

19 19 Exemple

20 Protocole: analyse Analyse statistique: Calcul d effectif Réalisé sur le critère de jugement principal Plan d analyse statistique Détails des tests statistiques en particulier pour le critère de jugement principal Prise en compte des perdus de vue dans l analyse

21 Cohérence entre les différents documents

22 Vérification de la cohérence Protocole CRF Lettre d information au patient Fiche de recueil du consentement Fiche d enregistrement dans les registres d essais

23 Enregistrement de l essai Condition préalable à la publication depuis juillet 2005 (ICMJE) Avant le recrutement du premier patient Dans une base de données électronique accessible gratuitement au public, gérée par une organisation à but non lucratif Il existe plusieurs bases de données reconnues par l OMS La plus fréquemment utilisée=clinical.trials.gov Gérée par le National Library of Medicine pour le National Institute of Health études enregistrées le 3 mars 2011 (174 pays) Plateforme de l OMS regroupant toutes les bases de données reconnues par l OMS: ICTRP (International Clinical Trials Registry Platform) 23

24 24

25 25

26 Quelles informations enregistrer? L enregistrement doit rapporter les 20 items recommandés par l OMS: Numéros d enregistrement principal et secondaire Date d enregistrement Sources de financement Principal promoteur et promoteurs secondaires Contact (nom et adresse) pour le public Contact (nom et adresse) pour les chercheurs Titre pour le public Titre scientifique Pays de recrutement Problèmes médicaux étudiés Interventions Principaux critères d inclusion et d exclusion Type d étude (plan expérimental) Date de début du recrutement Effectif estimé Etat du recrutement Critères de jugement principal et secondaires 26

27

28 Pourquoi enregistrer? (1) Améliorer la transparence des essais: Eviter les changements pendant l étude notamment les changements au vu des résultats: Critère de jugement principal Critères d éligibilité des patients Centres Effectif Une fois l essai enregistré, toutes les modifications de la fiche d enregistrement sont enregistrées et peuvent être visualisées L enregistrement reflète le protocole Rôle du reviewer, de l éditeur et des agences de régulation de demander des comptes en cas de changement 28 Vérifier avant publication que critères de jugement sont les mêmes dans l article, la fiche d enregistrement et le protocole

29 Pourquoi enregistrer? (2) Identifier tous les essais réalisés dans un domaine donné: Réaliser et planifier des méta-analyses 29

30 Conclusion Chef de projet: garant de la conservation et de la gestion des différentes versions du protocole Vérification de la cohérence Au sein du protocole Entre les différents documents Protocole CRF Fiche d enregistrement dans les registres d essais Rigueur car exigence de transparence de plus en plus importante Publication des protocoles

31

32 Les acteurs Autorité Administrative AFFSAPS Investigateur(s) Promoteur Comité de protection des personnes (CPP) Personnes 32

33 Cadre règlementaire des essais thérapeutiques 33

34 Principes éthiques (1) Reposent sur la déclaration d Helsinki Association médicale mondiale Déclaration princeps 1964, plusieurs amendements Principes Mission du médecin: promouvoir et préserver la santé Dans la recherche médicale, l intérêt de la sociéténe doit jamais prévaloir sur le bien être du sujet L objectif essentiel de la recherche est d améliorer les méthodes diagnostiques, thérapeutiques et de prévention ainsi que la compréhension des causes des maladies Remise en cause des connaissances Respect des êtres humains et protection de leur santéet de leurs 34 droits

35 Principes éthiques (2) Protection particulière des personnes vulnérables Recherche doit se conformer aux principes scientifiques reconnus Analyse de la littérature Expérimentation en laboratoire Précautions concernant les recherches pouvant porter atteinte à l environnement et le bien être des animaux préservé Les recherches expérimentales sur l homme doivent faire l objet d un protocole qui sera soumis àun comitéd éthique pour approbation Les études sur l être humain doivent être conduites par des personnes scientifiquement qualifiées Toute étude doit être précédée d une évaluation des risques et bénéfices 35

36 Principes éthiques (3) Un médecin ne peut entreprendre une recherche que s il estime que les risques pourront être correctement contrôlés La recherche doit être arrêtée en cas de sur risque ou si preuve de bénéfice Information complète des personnes se prêtant à la recherche Signature d un consentement libre, éclairé Pour les personnes vulnérables, signature du représentant légal et accord de l intéressé Respect de la vie privée, de la confidentialité des données Limiter les répercussions physiques et psychologiques Règles de publications Publication résultats négatifs et positifs Financement et conflits d intérêts doivent être rapportés 36

37 Principes éthiques (4) L évaluation d un traitement doit être faite en comparaison avec les meilleures méthodes thérapeutiques en usage N exclut pas le recours au placebo ou l absence d intervention s il n existe pas de traitement de référence Tous les sujets ayant participéàune étude doivent être assurés de bénéficier àson terme du traitement ayant fait la preuve de son efficacité 37

38 Cadre législatif: obligations légales (1) Loi de Santépublique d août 2004 (loi Huriet-Serusclat décembre 1988) sur la protection des personnes qui se prêtent à des recherches biomédicales: Transposition de la Directive Européenne sur les essais Cliniques de médicament (2001) Protocole soumis au CPP (Comité de protection des personnes) Renforcement du rôle du CPP: Avis obligatoirement favorable Protection accrue des personnes vulnérables (consentement) Répertoire public des recherches biomédicales en cours Autorisation obligatoire de l autorité compétente: 38 AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé)

39 Cadre législatif: obligations légales (2) Avis favorable de la CNIL (Commission Nationale de l Informatique et des Libertés) Respect confidentialité et secret médical Respect des «Bonnes Pratiques Cliniques» 39 «Ensemble de dispositions qui garantit la qualité dans la conduite d un essai, le recueil des résultats, les droits et la sécuritédes personnes participantes, ainsi que la confidentialité des informations» En France, texte rédigéen 1987, destinéaux promoteurs et aux investigateurs Obligation de les utiliser (article R5118 du décret du 27 s septembre 1990)

40

Estelle Marcault. 20/01/2012 URC Paris Nord 1

Estelle Marcault. 20/01/2012 URC Paris Nord 1 Estelle Marcault 20/01/2012 URC Paris Nord 1 Définition du Monitoring Surveillance de l avancement d un essai clinique Garantie que la conduite de l essai, les enregistrements et les rapports sont réalisés

Plus en détail

Unité de Recherche Clinique St Louis - Lariboisière Fernand Widal Le 03 Février 2012

Unité de Recherche Clinique St Louis - Lariboisière Fernand Widal Le 03 Février 2012 Visite de pré-sélection Visite de Mise en place Murielle COURREGES-VIAUD, ARC Laurence GUERY, ARC responsable Assurance Qualité Véronique JOUIS, Coordinatrice des ARCs Responsable Logistique Unité de Recherche

Plus en détail

Rôle de l Assurance Qualité dans la recherche clinique

Rôle de l Assurance Qualité dans la recherche clinique Rôle de l Assurance Qualité dans la recherche clinique Pôle Qualité / Gestion des Risques 05 Janvier 2012 Plan La qualité d une recherche c est quoi? Bonnes Pratiques Cliniques (BPC) Responsabilités des

Plus en détail

Rôle de l ARCl. V Grimaud - UE recherche clinique - 18 mars 2011. Définitions

Rôle de l ARCl. V Grimaud - UE recherche clinique - 18 mars 2011. Définitions Rôle de l ARCl 1 Définitions ARC : Assistant de Recherche Clinique TEC : Technicien d Étude Clinique Promoteur : Personne physique ou morale qui prend l initiative de la recherche Investigateur principal

Plus en détail

OUVERTURE ET MISE EN PLACE

OUVERTURE ET MISE EN PLACE OUVERTURE ET MISE EN PLACE Estelle Marcault 20/01/2012 URC PARIS NORD 1 Ouverture et mise en place Trois types de visites/ réunions peuvent avoir lieu : Visite de sélection Réunion investigateur Visite

Plus en détail

Ce document doit servir de canevas aux dossiers soumis à l AFRETH.

Ce document doit servir de canevas aux dossiers soumis à l AFRETH. PROGRAMME THERMAL DE RECHERCHE CLINIQUE ET SCIENTIFIQUE 2008 ANNEXE 5 - Dossier type de soumission de projet GUIDE POUR LA REDACTION D UN PROTOCOLE TYPE DE RECHERCHE CLINIQUE Ce guide liste des rubriques

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT

CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT Sommaire Comment se fait la recherche sur un nouveau médicament? (page 1) A quoi sert la recherche sur un nouveau médicament? (page

Plus en détail

Bonnes Pratiques Cliniques Décision du 24 novembre 2006 Parution au JO du 30 novembre 2006 Modifications par arrêtés du 22 septembre 2011

Bonnes Pratiques Cliniques Décision du 24 novembre 2006 Parution au JO du 30 novembre 2006 Modifications par arrêtés du 22 septembre 2011 Véronique JOUIS, Coordination des ARCs - Responsable Logistique Laurence GUERY, ARC - Responsable Assurance Qualité Unité de Recherche Clinique du GH Lariboisière - Saint-Louis Coordonnateur Pr Eric VICAUT

Plus en détail

PROTOCOLE PROTOCOLE PROTOCOLE 15/04/2013. é Document écrit qui décrit précisément les différentes phases du déroulement d une étude

PROTOCOLE PROTOCOLE PROTOCOLE 15/04/2013. é Document écrit qui décrit précisément les différentes phases du déroulement d une étude Etudes épidémiologiques i i d ETUDE En Recherche Clinique et Epidémiologie 2012 2013 P.Fabbro Peray Définition iti générale é Document écrit qui décrit précisément les différentes phases du déroulement

Plus en détail

La recherche clinique :

La recherche clinique : La recherche clinique : Aspects Administratifs et Financiers Pascal Thomas EMRC PACA 20 juin 2014 Essai thérapeutique Tester un nouveau traitement (ou existant), ou un dispositif L'objectif principal =

Plus en détail

L organisation de la recherche clinique en France les outils. Marie-Elise Llau Cellule Recherche & Promotion, CHU Toulouse 20 janvier 2012

L organisation de la recherche clinique en France les outils. Marie-Elise Llau Cellule Recherche & Promotion, CHU Toulouse 20 janvier 2012 L organisation de la recherche clinique en France les outils Marie-Elise Llau Cellule Recherche & Promotion, CHU Toulouse 20 janvier 2012 Un exemple d établissement de santé promoteur: le CHU Toulouse

Plus en détail

le 25 Novembre 2004 Colloque Recherche, Besançon Atelier Mise en place d une démarche qualité

le 25 Novembre 2004 Colloque Recherche, Besançon Atelier Mise en place d une démarche qualité Évaluation de la Qualité de la Recherche Clinique dans les Structures Hospitalières : Proposition d un outil Présentée par M. Essevaz-Roulet et L. Zanetti le 25 Novembre 2004 Colloque Recherche, Besançon

Plus en détail

Data Management. Daniel BOICHUT 11 janvier 2010. Umanis Département Santé/CRO. Plan du cours. Les différentes étapes de l essai clinique

Data Management. Daniel BOICHUT 11 janvier 2010. Umanis Département Santé/CRO. Plan du cours. Les différentes étapes de l essai clinique Data Management Daniel BOICHUT 11 janvier 2010 DIU FARC TEC 2010 1 Plan du cours Les différentes étapes de l essai clinique Le Data Management dans les essais cliniques Le métier de Data Manager 2 Les

Plus en détail

Evolution de la législation sur la recherche

Evolution de la législation sur la recherche Evolution de la législation sur la recherche Pr Francois Lemaire SRLF 07-10-11 DRCD de l AP-HP, Saint-Louis La PPL Jardé Loi HPST : novembre 07 - septembre 08 (rapporteur pressenti: O Jardé) PPl Jardé

Plus en détail

PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT CE QU IL FAUT SAVOIR

PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT CE QU IL FAUT SAVOIR SOMMAIRE COMMENT SE FAIT LA RECHERCHE SUR UN NOUVEAU MÉDICAMENT?...p. 3 À QUOI SERT LA RECHERCHE?...p. 4 QUELLES SONT LES GARANTIES?...p.

Plus en détail

Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir

Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir Audit et Inspection Les contraintes extérieures B.Malivoir Chef de projet Hémato-Onco CHRU Tours Vice Présidente CPP Région Ouest1 Le contexte juridique Directive 2001/20/CE du Parlement européen et du

Plus en détail

Introduction au métier d ARC. en recherche clinique

Introduction au métier d ARC. en recherche clinique Introduction au métier d ARC en recherche clinique Déroulement d un projet de recherche clinique Idée Faisabilité Avant Pendant Après Protocole accepté Démarches réglementaires Déroulement de l étude Analyse

Plus en détail

Mise en place d un essai thérapeutique

Mise en place d un essai thérapeutique C Mémoire Mise en place d un essai thérapeutique Analyse et mise en place d un protocole Montpellier le 17 Mars 2010 Renaud DAVID Mathilde LAYE Sommaire Présentation du protocole Mise en place Déroulement

Plus en détail

" autorisation " refus d autorisation " non respect du délai de réponse par le

 autorisation  refus d autorisation  non respect du délai de réponse par le FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION AUPRES DE L AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE ET D AVIS AUPRES DU COMITE DE PROTECTION DES PERSONNES RELATIVE A UNE RECHERCHE BIOMEDICALE

Plus en détail

La qualité du dossier clinique (Dossier source / CRF)

La qualité du dossier clinique (Dossier source / CRF) La qualité du dossier clinique (Dossier source / CRF) 4 ème journée de l EMRC Centre Blois, le 14 décembre 2012 Problématique : Comment faire du dossier médical un outil adapté à la recherche clinique?

Plus en détail

OUTIL D'EVALUATION DU TEMPS ARC / CHEF DE PROJET PROMOTEUR REQUIS POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE V 2.3 DE L OUTIL NOTICE D UTILISATION

OUTIL D'EVALUATION DU TEMPS ARC / CHEF DE PROJET PROMOTEUR REQUIS POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE V 2.3 DE L OUTIL NOTICE D UTILISATION OUTIL D'EVALUATION DU TEMPS ARC / CHEF DE PROJET PROMOTEUR REQUIS POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE V 2.3 DE L OUTIL NOTICE D UTILISATION i) Contexte :... - 2 - ii) But de l outil :... - 2 - iii) Fonctionnement

Plus en détail

Le financement institutionnel de la recherche clinique - le cas du PHRC

Le financement institutionnel de la recherche clinique - le cas du PHRC Le financement institutionnel de la recherche clinique - le cas du PHRC Dr Raphaël Serreau - MD, PhD Praticien Hospitalier - Médecin coordonnateur de l URCEST adj - Hôpital St Antoine - Apero SPI rue du

Plus en détail

EN PRATIQUE. Les nouvelles procédures de essai clinique

EN PRATIQUE. Les nouvelles procédures de essai clinique EN PRATIQUE Délégation Régionale à la Clinique Les nouvelles procédures de déclaration d un d essai clinique Vendredi 9 février 2007 clinique biomédicale (médicament, dispositif...) sur l être l humain

Plus en détail

GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT

GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT Direction de la Politique Médicale (DPM) Formulaire Département de la Recherche clinique et du Développement (DRCD) GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT Méthode. Définition du niveau de risque de la recherche

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 12 juin 2015 relatif aux modèles de documents à fournir lors du dépôt d une

Plus en détail

Partie 1. Principes. Karmela Krleža-Jerić, An-Wen Chan, Kay Dickersin, Ida Sim, Jeremy Grimshaw, Christian Gluud, for the Ottawa GroupT 1

Partie 1. Principes. Karmela Krleža-Jerić, An-Wen Chan, Kay Dickersin, Ida Sim, Jeremy Grimshaw, Christian Gluud, for the Ottawa GroupT 1 Déclaration d Ottawa sur l enregistrement des essais d interventions de santé: Proposition pour l enregistrement international d informations relatives au protocole et de résultats des essais réalisés

Plus en détail

Premiers essais chez l'homme pour les Dispositifs Médicaux (DM)

Premiers essais chez l'homme pour les Dispositifs Médicaux (DM) Le recherche clinique en pratique 2014 Premiers essais chez l'homme pour les Dispositifs Médicaux (DM) Pr Alexandre MOREAU-GAUDRY Coordinateur médical CIT 803 INSERM, UJF, CHU, Grenoble Équipe GMCAO, laboratoire

Plus en détail

Éthique et cadres réglementaires en Recherche clinique

Éthique et cadres réglementaires en Recherche clinique Éthique et cadres réglementaires en Recherche clinique Évolutions avec la loi Jardé et aspects éthiques particuliers Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046 et CIC 9301 INSERM-CHU,

Plus en détail

MISE EN PLACE, SUIVI ET MONITORING DES ESSAIS CLINIQUES

MISE EN PLACE, SUIVI ET MONITORING DES ESSAIS CLINIQUES MISE EN PLACE, SUIVI ET MONITORING DES ESSAIS CLINIQUES Qu est-ce qu on va me faire?? Cécile Lubrano-Berthelier URC-Est 1 C. Lubrano 11/01/2011 Les différentes étapes d un projet Fin de projet Projet archivé

Plus en détail

ELABORATION DU PLAN DE MONITORING ADAPTE POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE A PROMOTION INSTITUTIONNELLE

ELABORATION DU PLAN DE MONITORING ADAPTE POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE A PROMOTION INSTITUTIONNELLE Référence HCL : Titre de l étude : ELABORATION DU PLAN DE MONITORING ADAPTE POUR UNE RECHERCHE BIOMEDICALE A PROMOTION INSTITUTIONNELLE Investigateur Coordonnateur : Méthode. Définition du niveau de risque

Plus en détail

Estelle Marcault 06/02/2015 URC PARIS NORD 1

Estelle Marcault 06/02/2015 URC PARIS NORD 1 Estelle Marcault 06/02/2015 URC PARIS NORD 1 Définition du Monitoring Garantie que la conduite de l essai clinique, les enregistrements et les rapports sont réalisés conformément : Au protocole Aux Procédures

Plus en détail

MONITORING / SUIVI DES PATIENTS

MONITORING / SUIVI DES PATIENTS Formation Recherche Clinique OncoBasseNormandie 02/12/2013 MONITORING / SUIVI DES PATIENTS Jean-Michel GRELLARD ARC Coordinateur - Centre François Baclesse Quelques définitions Cahier d observation ou

Plus en détail

Répondre à un appel à projet - Vie d un projet

Répondre à un appel à projet - Vie d un projet Répondre à un appel à projet - Vie d un projet Carine Coffre 1, Nathalie Juteau 1, Ken Haguenoer 2,3 16 décembre 2011 1. Centre d Investigation Clinique - Inserm 202 CHRU de Tours 2. Laboratoire de Santé

Plus en détail

ASSOCIATION MEDICALE MONDIALE DECLARATION D HELSINKI Principes éthiques applicables à la recherche médicale impliquant des êtres humains

ASSOCIATION MEDICALE MONDIALE DECLARATION D HELSINKI Principes éthiques applicables à la recherche médicale impliquant des êtres humains ASSOCIATION MEDICALE MONDIALE DECLARATION D HELSINKI Principes éthiques applicables à la recherche médicale impliquant des êtres humains Adoptée par la 18e Assemblée générale de l AMM, Helsinki, Finlande,

Plus en détail

Formation CTOM «Printemps 2013»

Formation CTOM «Printemps 2013» Formation CTOM «Printemps 2013» Formation intensive avec mise en œuvre opérationnelle 105 heures de formation en centre Formation professionnelle qualifiante au métier de Clinical Trials Operations Manager

Plus en détail

Data Management. Définition

Data Management. Définition Data Management arole olland - U Méthodologie de la echerche linique 12/02/2011 Définition Data management : gestion des données Toutes les activités pour produire des données validées destinées à l analyse

Plus en détail

Essais cliniques de phase 0 : état de la littérature 2006-2009

Essais cliniques de phase 0 : état de la littérature 2006-2009 17 èmes Journées des Statisticiens des Centres de Lutte contre le Cancer 4 ème Conférence Francophone d Epidémiologie Clinique Essais cliniques de phase 0 : état de la littérature 2006-2009 Q Picat, N

Plus en détail

D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2012-2013

D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2012-2013 D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2012-2013 Z:\ENSEIGNEMENT\D.I.U. Invest. Rech. Biomédicale\2012-2013\Planning\Planning DIU Inv. Rech. Biomed. 2012-2013.doc 1 Lieux des cours Rez de chaussée

Plus en détail

Actualités - Recherche clinique : nouveau règlement européen et - Contrat unique en France

Actualités - Recherche clinique : nouveau règlement européen et - Contrat unique en France + Actualités - Recherche clinique : nouveau et - Contrat unique en France Séance de l Académie Nationale de Pharmacie du 12 novembre 2014 Dr Véronique Lamarque-Garnier Membre correspondant national 4è

Plus en détail

Le cadre réglementaire des Essais Cliniques en Tunisie

Le cadre réglementaire des Essais Cliniques en Tunisie REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DE LA PHARMACIE ET DU MEDICAMENT Le cadre réglementaire des Essais Cliniques en Tunisie Dr Kamel IDDIR Directeur Général DPM/MSP 15ème journée de la

Plus en détail

LES ETUDES CLINIQUES EN 20 QUESTIONS

LES ETUDES CLINIQUES EN 20 QUESTIONS LES ETUDES CLINIQUES EN 20 QUESTIONS La mise au point d un nouveau médicament est longue. Sur environ 10 000 médicaments potentiels subissant tous les tests nécessaires, un seul sera disponible au final

Plus en détail

Réglementation et législation dans la recherche biomédicale Les CPP. Elisabeth Frija-Orvoën CPP Ile de France I

Réglementation et législation dans la recherche biomédicale Les CPP. Elisabeth Frija-Orvoën CPP Ile de France I Réglementation et législation dans la recherche biomédicale Les CPP Elisabeth Frija-Orvoën CPP Ile de France I Un peu d histoire Déclaration de l assemblée médicale mondiale Tokyo 1975 Tout chercheur a

Plus en détail

Mission exploratoire La recherche clinique industrielle à La Réunion/Février 2011

Mission exploratoire La recherche clinique industrielle à La Réunion/Février 2011 LA REPONSE DE LA REUNION AUX ENJEUX ET AUX PRATIQUES DE LA RECHERCHE CLINIQUE D AUJOURD HUI Mission exploratoire La recherche clinique Des atouts naturels pour une recherche clinique de qualité Une forte

Plus en détail

Spécificité des essais cliniques dans le cadre de l enregistrement d un médicament. Florence BOUDEVIN 20 Novembre 2009

Spécificité des essais cliniques dans le cadre de l enregistrement d un médicament. Florence BOUDEVIN 20 Novembre 2009 Spécificité des essais cliniques dans le cadre de l enregistrement d un médicament Florence BOUDEVIN 20 Novembre 2009 Introduction Une étude clinique c est : Une molécule Un objectif principal Un cycle

Plus en détail

Introduction à la création et la gestion de bases de données

Introduction à la création et la gestion de bases de données Introduction à la création et la gestion de bases de données Stéphane Béchet Biostatisticien / Data Manager Institut Pasteur Unité d Epidémiologie des Maladies Emergentes stephane.bechet@pasteur.fr 1 Objectifs

Plus en détail

Présentation générale. Data & Information System

Présentation générale. Data & Information System Présentation générale Data & Information System SOMMAIRE Rédacteurs : Réf.: F. Barthelemy AXIO_EXAGIS_V1 POSITIONNEMENT INTERFACE UTILISATEUR FONCTIONNALITES TRAÇABILITE MODELE ECONOMIQUE AUTRES EXAGIS

Plus en détail

La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux

La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux Marc Beaumont, kinésithérapeute - 5ème journée inter régionale GIRCI - Tours, 3 juin 2015 Qu est ce que la recherche clinique? «une

Plus en détail

Les techniques de dépistage de la fraude. Marianne Paesmans Lieveke Ameye 1

Les techniques de dépistage de la fraude. Marianne Paesmans Lieveke Ameye 1 Les techniques de dépistage de la fraude Marianne Paesmans Lieveke Ameye 1 Erreurs versus fraude Contrôle qualité des données et validation d une base de données avant analyse sont des étapes standard

Plus en détail

Evaluation du temps ARC promoteur

Evaluation du temps ARC promoteur Evaluation du temps ARC promoteur Exemple d une RBM au CHU de Caen ASSEMBLEE DES DRCI GT 5 «Budget des projets de recherche» Mercredi 27 juin 2012 Principes d élaboration de l outil d estimation 1. Définition

Plus en détail

Efficacité de la corticothérapie systémique dans les formes graves de la maladie d emboles de cholestérol (MEC) - Etude MECCORT -

Efficacité de la corticothérapie systémique dans les formes graves de la maladie d emboles de cholestérol (MEC) - Etude MECCORT - Version n 4 du 07/03/2011 Efficacité de la corticothérapie systémique dans les formes graves de la maladie d emboles de cholestérol (MEC) - Etude - Protocole n 10 137 01 PROTOCOLE DE RECHERCHE BIOMEDICALE

Plus en détail

Les Métiers de la Recherche Clinique

Les Métiers de la Recherche Clinique Les Métiers de la Recherche Clinique 1 Présentation réalisée par Marie Pflieger, Pharmacien Délégation à la Recherche Clinique et à l Innovation 18 février 2014 Qu est ce qu une recherche clinique? Une

Plus en détail

Planning Provisoire D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2011/2012. DIU Investigateur en Recherche Biomédicale

Planning Provisoire D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2011/2012. DIU Investigateur en Recherche Biomédicale D.I.U. INVESTIGATEUR EN RECHERCHE BIOMEDICALE 2011/2012 Planning Provisoire Z:\ENSEIGNEMENT\D.I.U. Invest. Rech. Biomédicale\2011-2012\Planning des cours\planning V17-29.08.11.doc 1 Lieux des cours Faculté

Plus en détail

Diplôme Inter Universitaire des Infirmières et Techniciens d Etudes Cliniques en Recherche Clinique 5 décembre 2014 Université Paris-Descartes

Diplôme Inter Universitaire des Infirmières et Techniciens d Etudes Cliniques en Recherche Clinique 5 décembre 2014 Université Paris-Descartes Diplôme Inter Universitaire des Infirmières et Techniciens d Etudes Cliniques en Recherche Clinique 5 décembre 2014 Université Paris-Descartes Donner une information et contacter les patients par téléphone

Plus en détail

Responsabilité du promoteur et obligations des soustraitants. cliniques : conformité aux Bonnes Pratiques Cliniques et point de vue de l inspection

Responsabilité du promoteur et obligations des soustraitants. cliniques : conformité aux Bonnes Pratiques Cliniques et point de vue de l inspection Responsabilité du promoteur et obligations des soustraitants dans les essais cliniques : conformité aux Bonnes Pratiques Cliniques et point de vue de l inspection Anne RAISON Chef de l Unité Inspection

Plus en détail

Essais cliniques de médicaments : ce qui va changer. Dr Philippe VELLA Chef de l Unité Essais Cliniques

Essais cliniques de médicaments : ce qui va changer. Dr Philippe VELLA Chef de l Unité Essais Cliniques Essais cliniques de médicaments : ce qui va changer Dr Philippe VELLA Chef de l Unité Essais Cliniques Besançon 25 novembre 2004 Essais cliniques de médicaments : ce qui va changer Début de l essai Procédure

Plus en détail

Evaluation méthodologique des projets CPP ou ANSM?

Evaluation méthodologique des projets CPP ou ANSM? Evaluation méthodologique des projets CPP ou ANSM? Philippe RUSCH CPP Sud-Est 1 Représentant des CPP à Bruxelles : SANCO «Ad-hoc group on the implementation of the 'Clinical Trials Directive' 2001/20/EC»

Plus en détail

Ce diaporama constitue un support d autod. auto-formation

Ce diaporama constitue un support d autod. auto-formation Ce diaporama constitue un support d autod auto-formation L équipe de la recherche clinique se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions Bonne lecture! Délégation Interrégionale à la

Plus en détail

Faut-il administrer de la Protéine C activée e (PCA) aux patients atteints de choc septique? CONTRE

Faut-il administrer de la Protéine C activée e (PCA) aux patients atteints de choc septique? CONTRE Faut-il administrer de la Protéine C activée e (PCA) aux patients atteints de choc septique? CONTRE SAINT-LEGER MélanieM Réunion inter-régionale de Réanimation R MédicaleM PLAN Efficacité & essais cliniques

Plus en détail

Présentation d EUPATI

Présentation d EUPATI The project is supported by the Innovative Medicines Initiative Joint Undertaking under grant agreement n 115334, resources of which are composed of financial contribution from the European Union's Seventh

Plus en détail

GESTION DES CONFLITS D INTERETS

GESTION DES CONFLITS D INTERETS GESTION DES CONFLITS D INTERETS Pr Patrice JAILLON Service de Pharmacologie, Faculté de Médecine P. et M. Curie, Université Paris 6 Hôpital St-Antoine AP-HP, Paris Président du Centre National de Gestion

Plus en détail

Collaboration avec statisticien et data manager. Raphaël Porcher, DBIM, Hôpital Saint-Louis DU Chef de Projet en Recherche Clinique 4 novembre 2011

Collaboration avec statisticien et data manager. Raphaël Porcher, DBIM, Hôpital Saint-Louis DU Chef de Projet en Recherche Clinique 4 novembre 2011 Collaboration avec statisticien et data manager Raphaël Porcher, DBIM, Hôpital Saint-Louis DU Chef de Projet en Recherche Clinique 4 novembre 2011 Rôle du statisticien dans une étude clinique Responsable

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES Page 1

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES Page 1 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES Page 1 En service au CHU de Nantes depuis 2009 Déployé sur les CHU de la DIRC HUGO 2012-2013 (Brest, Angers, Poitiers, Tours, Rennes) Acheté par l AP-HM Marseille,

Plus en détail

PROTOCOLE : PRINCIPES DANS LA REDACTION

PROTOCOLE : PRINCIPES DANS LA REDACTION PT : PPS DAS A DAT Sandrine Massicot - U Méthodologie de la echerche linique - 4 février 2011 édaction d un protocole de echerche. DFT T MPTA. A DMAH D A HH. PA TYP D DAT D U PT Justification de l étude

Plus en détail

1 -Observatoire national des prescriptions et consommations des médicaments dans le secteur ambulatoire et hospitalier

1 -Observatoire national des prescriptions et consommations des médicaments dans le secteur ambulatoire et hospitalier 1 -Observatoire national des prescriptions et consommations des médicaments dans le secteur ambulatoire et hospitalier 2 -MutualitéSociale Agricole (MSA) et post-amm Patrick CHOUTET Assises du Médicament

Plus en détail

ASPECTS LOGISTIQUES DE LA RECHERCHE CLINIQUE

ASPECTS LOGISTIQUES DE LA RECHERCHE CLINIQUE Délégation Interrégionale à la Recherche Clinique Sud-Ouest Outre-Mer ASPECTS LOGISTIQUES DE LA RECHERCHE CLINIQUE Version 1.0 du 26 mars 2012 Objectifs de ce support de formation Support d autoformation

Plus en détail

Les différentes phases en recherche clinique

Les différentes phases en recherche clinique Véronique JOUIS, Coordination des ARCs - Responsable Logistique Laurence GUERY, ARC - Responsable Assurance Qualité Unité de Recherche Clinique du GH Lariboisière - Saint-Louis Coordonnateur Pr Eric VICAUT

Plus en détail

Gestion des bases de données

Gestion des bases de données Gestion des bases de données DU Chef de Projet en Recherche Clinique 23/11/2012 Fabrice GOURMELON URC/CIC Necker - Cochin 2 A. Qu est-ce qu une donnée? B. Qu est-ce qu une base de données? C. Définition

Plus en détail

Accompagnement méthodologique: quelle offre?

Accompagnement méthodologique: quelle offre? Accompagnement méthodologique: quelle offre? Nicolas NAGOT Département de l Information Médicale Hôpital Lapeyronie Bât. AIDER CHU Montpellier 3ème manifestation consacrée à la Recherche Jeudi 15 avril

Plus en détail

La Recherche clinique est essentielle

La Recherche clinique est essentielle La Recherche clinique est essentielle Les essais clinique en Tunisie Point de vue du clinicien Professeur H. Haouala Tunis, le 09 février 2012 XVèmes Journées Pharmaceutiques Tunisiennes 1 Sommaire de

Plus en détail

Méthodologie des essais cliniques de phase III

Méthodologie des essais cliniques de phase III Méthodologie des essais cliniques de phase III Dr Patrick Rossignol p.rossignol@chu-nancy.fr Centre d Investigation Clinique & consultation multidisciplinaire d HTA du CHU de Nancy & INSERM 961 Phases

Plus en détail

Avis 2 avril 2014. Laboratoire SERVIER. Périndopril arginine / indapamide. C09BA04 (inhibiteur de l enzyme de conversion et diurétique)

Avis 2 avril 2014. Laboratoire SERVIER. Périndopril arginine / indapamide. C09BA04 (inhibiteur de l enzyme de conversion et diurétique) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 avril 2014 PRETERAX 2,5 mg / 0,625 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP : 34009 378 232 2 7) Boîte de 90 (CIP : 34009 378 234 5 6) BIPRETERAX 5 mg / 1,25 mg, comprimé

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

9. Les registres d essais cliniques

9. Les registres d essais cliniques 9. Les registres d essais cliniques Les registres d essais thérapeutiques sont des bases de données qui enregistrent les essais thérapeutiques planifiés, en cours de réalisation ou terminés, possédant

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de la santé de la population et de la réforme hospitalière

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de la santé de la population et de la réforme hospitalière République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de la santé de la population et de la réforme hospitalière Arrêté n 387 du 31 juillet 2006 relatif aux essais cliniques Le Ministre de la santé,

Plus en détail

CHRU de Besançon GIRCI Est CeNGEPS

CHRU de Besançon GIRCI Est CeNGEPS MISSION «EVALUATION REGLEMENTAIRE ET JURIDIQUE DES PRATIQUES D INVESTIGATION CLINIQUE» FINANCEE PAR LE FONDS D ACTIONS CIBLEES 2011 GIP CENGEPS FICHES PRATIQUES : LOT 5 CHRU de Besançon GIRCI Est CeNGEPS

Plus en détail

L enjeu de l évaluation

L enjeu de l évaluation Joël Belmin Hôpital Charles Foix et Université Paris 6 Ivry-sur-Seine L enjeu de l évaluation Augmentation du coût de la santé Recentrer les dépenses sur les traitements efficaces Dé remboursement des

Plus en détail

Unité d Investigation Clinique

Unité d Investigation Clinique secutrial Saisie et Validation des données Manuel d instructions (en développement) Version 0.81 Janvier 2014 Par Khaled Mostaguir CRC HUG Table des matières 1. Introduction... 2 2. Adresses Web (URLs)

Plus en détail

dmt Recherche biomédicale : les Comités de protection des personnes la loi Huriet-Sérusclat. (1988) à la loi de 2004 sur la recherche médicale

dmt Recherche biomédicale : les Comités de protection des personnes la loi Huriet-Sérusclat. (1988) à la loi de 2004 sur la recherche médicale dmt TM p r a t i q u e s e t d é o n t o l o g i e 16 Recherche biomédicale : les Comités de protection des personnes À l occasion de la transposition en droit français de la directive européenne du 4

Plus en détail

L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves

L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves Cet atelier portera sur 1. la recherche dans la documentation de sources pertinentes; 2. l évaluation

Plus en détail

RECOMMANDATIONS en vue de L EVALUATION DES CURES THERMALES

RECOMMANDATIONS en vue de L EVALUATION DES CURES THERMALES RECOMMANDATIONS en vue de L EVALUATION DES CURES THERMALES Consensus d experts Juillet 2007 1, rue Cels afreth@wanadoo.fr 75014 PARIS www.afreth.org 1 L Association Française pour la Recherche en Thermalisme

Plus en détail

Pharmacovigilance. Cours DIU Chef de Projet 13/04/12 Dr Raphaël Serreau Pharmacologue - Paris

Pharmacovigilance. Cours DIU Chef de Projet 13/04/12 Dr Raphaël Serreau Pharmacologue - Paris Pharmacovigilance Cours DIU Chef de Projet 13/04/12 Dr Raphaël Serreau Pharmacologue - Paris VIGILANCE DES ESSAIS CLINIQUES : LES DEFINITIONS ET LES NOUVEAUX ACRONYMES 2 DÉFINITIONS (1) Événement indésirable

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 septembre 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 4 juillet 2005 (JO du 14 juillet 2005) FASLODEX 250 mg/5 ml, solution

Plus en détail

This page intentionally left blank

This page intentionally left blank Connaissances This page intentionally left blank CHAPITRE 1 Item 2 La méthodologie de la recherche clinique I. Réglementation et acteurs de la recherche clinique II. Principes de la recherche clinique

Plus en détail

La découverte de médicaments en biotechnologie. Développement clinique

La découverte de médicaments en biotechnologie. Développement clinique La découverte de médicaments en biotechnologie Développement clinique Développement clinique: But Evaluer efficacité et sécurité d un médicament pour risque/bénéfice soit acceptable par autorités enregistrement

Plus en détail

LES BASES JURIDIQUES DE LA RESPONSABILITE & DE L ASSURANCE EN MATIERE DE RECHERCHE BIOMEDICALE DIU-FARC-TEC 04/11/2009 1

LES BASES JURIDIQUES DE LA RESPONSABILITE & DE L ASSURANCE EN MATIERE DE RECHERCHE BIOMEDICALE DIU-FARC-TEC 04/11/2009 1 LES BASES JURIDIQUES DE LA RESPONSABILITE & DE L ASSURANCE EN MATIERE DE RECHERCHE BIOMEDICALE DIU-FARC-TEC 04/11/2009 1 1ère Partie : La recherche biomédicale en France Historique Responsabilité et Assurance

Plus en détail

Mise au concours 2015 des Investigator Initiated Clinical Trials (IICTs)

Mise au concours 2015 des Investigator Initiated Clinical Trials (IICTs) www.fns.ch Wildhainweg 3, Case postale 8232, CH-3001 Berne Division Biologie et médecine Mise au concours 2015 des Investigator Initiated Clinical Trials (IICTs) 1. But et objet En 2015 et 2016, le Fonds

Plus en détail

une C.R.O à votre service... a C.R.O at your service...

une C.R.O à votre service... a C.R.O at your service... une C.R.O à votre service... a C.R.O at your service... CIDC CIDC est un centre privé indépendant agréé par le ministère de la santé Mauricien, et parfaitement adapté à la réalisation d essais cliniques

Plus en détail

LABORATOIRE DE LOGISTIQUE, DE CONDITIONNEMENT ET DE CONTRÔLE POUR LES INDUSTRIES DE LA SANTE

LABORATOIRE DE LOGISTIQUE, DE CONDITIONNEMENT ET DE CONTRÔLE POUR LES INDUSTRIES DE LA SANTE LABORATOIRE DE LOGISTIQUE, DE CONDITIONNEMENT ET DE CONTRÔLE POUR LES INDUSTRIES DE LA SANTE LABORATOIRE DE LOGISTIQUE, DE CONDITIONNEMENT ET DE CONTRÔLE POUR LES INDUSTRIES DE LA SANTE Lots Cliniques:

Plus en détail

Valorisation des produits fonctionnels d origine marine. 22 mars 2011 beatrice.housez@biofortis.fr

Valorisation des produits fonctionnels d origine marine. 22 mars 2011 beatrice.housez@biofortis.fr Valorisation des produits fonctionnels d origine marine 22 mars 2011 beatrice.housez@biofortis.fr Introduction Co-produits fonctionnels marins co-produits ayant des propriétés particulières bénéfiques

Plus en détail

secutrial Gestion des données d'études cliniques Les Colloques de l'uic Novembre 2012 Khaled Mostaguir, Ph.D, khaled.mostaguir@hcuge.

secutrial Gestion des données d'études cliniques Les Colloques de l'uic Novembre 2012 Khaled Mostaguir, Ph.D, khaled.mostaguir@hcuge. secutrial Gestion des données d'études cliniques Les Colloques de l'uic Novembre 2012 Khaled Mostaguir, Ph.D, khaled.mostaguir@hcuge.ch Unité d Investigation Clinique Centre de Recherche Clinique HUG http://crc.hug-ge.ch/

Plus en détail

LES SITES INTERNET PROPOSES PAR L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE AUX MEDECINS

LES SITES INTERNET PROPOSES PAR L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE AUX MEDECINS Rapport adopté lors de la session du conseil national de l Ordre des médecins de juin 2002 Pr. Liliane DUSSERRE LES SITES INTERNET PROPOSES PAR L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE AUX MEDECINS Comme beaucoup d

Plus en détail

Où en sommes-nous de la durée de l antibiothérapie des infections ostéo-articulaires? Spondylodiscites et infections de prothèse articulaire

Où en sommes-nous de la durée de l antibiothérapie des infections ostéo-articulaires? Spondylodiscites et infections de prothèse articulaire Où en sommes-nous de la durée de l antibiothérapie des infections ostéo-articulaires? Spondylodiscites et infections de prothèse articulaire Pr Louis BERNARD CHRU de Tours - Université F. Rabelais CRIOGO

Plus en détail

On peut estimer que l étude

On peut estimer que l étude Etude AIM HIGH : faut-il augmenter un HDL bas et diminuer des triglycérides élevés? Résumé : L étude AIM HIGH (Atherothrombosis Intervention in Metabolic Syndrome with Low HDL/High Triglycerides : Impact

Plus en détail

Créé le : 24.11.2004 En vigueur à partir du : 02.11.2004

Créé le : 24.11.2004 En vigueur à partir du : 02.11.2004 1. Objet Nombre de pages: 1/6 La présente directive fixe les modalités de la gestion administrative et financière des études cliniques conduites dans les HUG dans un souci de transparence, notamment financière.

Plus en détail

Conduite des Essais Cliniques en Pharmacie Hospitalière Organisation du circuit du médicament

Conduite des Essais Cliniques en Pharmacie Hospitalière Organisation du circuit du médicament Conduite des Essais Cliniques en Pharmacie Hospitalière Organisation du circuit du médicament Anne Daguenel-Nguyen Pharmacien Hôpital Saint-Antoine FARC 1 PREMIERE PARTIE: Quel est le rôle du pharmacien

Plus en détail

Le système de santé tunisien INDICATEURS ET REFERENTIELS. La qualité. Problématique QUALITE? 19/03/2013

Le système de santé tunisien INDICATEURS ET REFERENTIELS. La qualité. Problématique QUALITE? 19/03/2013 Le système de santé tunisien INDICATEURS ET REFERENTIELS PREMIER THINK-TANK DE L INSTANCE NATIONALE DE L ACCREDITATION EN SANTE Multiples transitions : démographiques, économiques, culturelles et politiques

Plus en détail

(b) les denrées alimentaires au sens de l art. 3 de la loi fédérale du 9 octobre 1992 sur les denrées alimentaires (LDAl);

(b) les denrées alimentaires au sens de l art. 3 de la loi fédérale du 9 octobre 1992 sur les denrées alimentaires (LDAl); Accord sur la coopération en matière de denrées alimentaires, médicaments, dispositifs médicaux et produits cosmétiques entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République populaire de

Plus en détail

ASSURANCE DES ESSAIS CLINIQUES

ASSURANCE DES ESSAIS CLINIQUES ASSURANCE DES ESSAIS CLINIQUES MARCHE, FONCTIONNEMENT, OBLIGATIONS DU PROMOTEUR ET DES INVESTIGATEURS, EVOLUTIONS A PREVOIR. CEMO 17 NOVEMBRE 2004 MARCHE DE L ASSURANCE DES ESSAIS CLINIQUES Très peu d

Plus en détail

L ESSAI THERAPEUTIQUE

L ESSAI THERAPEUTIQUE L ESSAI THERAPEUTIQUE POURQUOI? AVEC QUI? COMMENT Avant-propos Cette brochure est destinée à tous ceux qui auront un jour à s interroger sur leur participation éventuelle à un essai thérapeutique. Elle

Plus en détail

Préparation pour une visite d audit ou d inspection

Préparation pour une visite d audit ou d inspection Titre Codification Préparation pour une visite d audit ou d inspection MON17FR01 Pages 7 Entrée en vigueur (jj-mmm-aaaa) 03-sep-2013 Approbation du MON Nom et titre (Inscrire en lettres moulées) PAUL FORTIN,

Plus en détail