L approche qualité perçue

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L approche qualité perçue"

Transcription

1 Jean-Louis GIORDANO L approche qualité perçue, 2006 ISBN :

2 Sommaire Introduction Partie I La perception des qualités Valeurs perçues, valeurs vendues Chapitre 1 Définition et enjeux Définition des différentes notions de qualité perçue Les tendances socioculturelles La qualité perçue répond aux tendances sociales Vers plus de qualité perçue, une tendance de fond à moduler selon les cultures Offrir de la «valeur perçue client» À chaque niveau d offre (ou de prix) son niveau de qualité perçue Le poids des incertitudes sur la réussite ou l échec des produits L évaluation de la demande Des exemples pour illustrer la «qualité perçue» des produits, des services et des concepts Fiches outils Fiche 1. Diagnostic d une offre : les points forts/points faibles Fiche 2. Les niveaux de qualité perçue observés sur le «cycle de vie complet» de produits Fiche 3. Estimation des enjeux selon les objectifs de qualité perçue Les points marquants Les pièges à éviter Les points les plus importants Pour en savoir plus Chapitre 2 Perception et interprétations subjectives donnent sens et émotions Tout passe par les sens, perception consciente limitée La perception subjective et personnelle, relative à un point de vue La perception est poly-sensorielle, plusieurs sens interviennent Les représentations et le besoin de cohérence Le contexte conditionne le perçu Trois processus pour interpréter, plus un processus de cohérence Les contacts et vécus des objets : des cycles de perception Les représentations collectives : la perception est une construction sociale Sens et émotions permettent d agir et de décider... 79

3 6 L approche qualité perçue La diversité des représentations n empêche pas l existence d invariants Des exemples pour illustrer les expériences sensorielles Fiches outils Fiche 4. Décoder les perceptions selon différents points de vue Fiche 5. Identifier les attentes non conscientes Fiche 6. Hiérarchiser les attentes avec le diagramme de Kano Fiche 7. Faits et opinions ou écart entre le fait réel vérifiable et l opinion Fiche 8. Niveaux d abstraction : du concret et de l abstrait Fiche 9. Se faire une représentation de la réalité Les points marquants Les pièges à éviter Les points les plus importants Pour en savoir plus Chapitre 3 Les fondamentaux de la «valeur perçue client» Le «quoi» et le «comment» sont deux langages différents Les dimensions d un produit, service ou concept Les mécanismes de la dialectique offre et demande La dynamique des marchés : des évolutions tendancielles Positionnement et jugement de valeur Valeurs perçues client et attractivité Les fondamentaux de la qualité perçue F1. Séduire dès la première impression F2. Exprimer le bien pensé pour le client et le satisfaire F3. Inférer du sens et des valeurs F4. Signifier la maîtrise technique F5. Offrir une cohérence, un tout véritable et durable Des exemples pour illustrer le «quoi» et le «comment» Fiches outils Fiche 10. Des critères pour identifier et distinguer le «quoi» et le «comment» Fiche 11. Positionnement et valeur : la modélisation de l objet Fiche 12. Définition des fondamentaux : le contenu adapté au cas traité Les points marquants Les pièges à éviter Les points les plus importants : Pour en savoir plus

4 Sommaire 7 Partie II La démarche qualité perçue Rendre objectif le subjectif client Chapitre 4 Le référentiel client : reformuler les attentes en services rendus Écouter, c est traiter toute l information qualitative et quantitative L écoute est limitée par des attentes actuelles et incomplètes Prendre le relais du client, définir complètement les prestations Reformuler les phrases clients en services à rendre Détailler les qualités perçues selon le cycle de perception Le référentiel, liste unique des services objectifs et subjectifs En pratique, comment utiliser le référentiel client Un exemple pour comprendre la reformulation en services rendus Fiches outils Fiche 13. Reformuler en séparant le «quoi» et le «comment» Fiche 14. Référentiel client : la construction de la liste unique Fiche 15. Construire les indicateurs permettant d évaluer Les points marquants Les pièges à éviter Les points les plus importants Pour en savoir plus Chapitre 5 Traduire, imaginer, construire : la caractérisation du résultat Traduire les services rendus en caractéristiques et déployer Imaginer : innover, caractériser, objectiver Construire le produit comme un tout cohérent et complet Des exemples pour illustrer la caractérisation de composantes objectives et subjectives Fiches outils Fiche 16. Définitions de l objet (sémantique, fonctionnelle, structurelle) : les modules et interfaces Fiche 17. Objectivation des prestations et profils de mission Fiche 18. Le déploiement en V des cahiers des charges Les points marquants Les pièges à éviter Les points les plus importants Pour en savoir plus Chapitre 6 Évaluer les qualités perçues selon le point de vue du marché Des évaluations faites en interne de l entreprise L initialisation des évaluations, les références de jugement Une estimation des points forts et des points faibles selon les fondamentaux L utilisation de la grille pour évaluer le marché et les concurrents

5 8 L approche qualité perçue Mesurer les aspects sensoriels : l analyse sensorielle Les bases de données consolidées : les cotations des produits du marché au cours du temps Les évolutions tendancielles : les cibles potentielles et les mesures associées Évaluation, diagnostic et pronostic du projet pour passer les revues Des exemples pour pratiquer l évaluation Fiches outils Fiche 19. La démarche d évaluation : rendre objectives les appréciations subjectives Fiche 20. Comparaisons avec la concurrence et bases de donnée Fiche 21. L analyse sensorielle : intensité et préférences, protocole Fiche 22. Le choix des cibles futures : définir les évolutions du marché Les points marquants Les pièges à éviter Les points les plus importants Pour en savoir plus Partie III La mise en œuvre de la valeur perçue - Projets et processus métiers Chapitre 7 Identifier la logique de développement Intégrer la qualité perçue dans la stratégie et les équilibres qualité/coûts/délais Optimiser simultanément qualité, coûts, délais, satisfaire aussi les clients Concevoir par l écoute et l innovation constitue encore actuellement une rupture La logique de développement permet de partager une même partition Ne pas percevoir dans le résultat les conflits entre métiers internes Projets et métiers s organisent pour optimiser le rapport valeur/coûts L exemple de l importance du design industriel pour exprimer la qualité perçue Fiches outils Fiche 23. L approche système pour penser ensemble plutôt que fragmenté Fiche 24. La construction de la logique de développement Fiche 25. Cartographie des processus : la démarche PDPC Fiche 26. L importance des pilotes transverses qualité perçue Les points marquants Les pièges à éviter Les points les plus importants Pour en savoir plus

6 Sommaire 9 Chapitre 8 Intégrer la qualité perçue dans les gènes du projet Construire le projet, intégrer les qualités perçues, garantir l esprit du produit final Impliquer les clients, le contact direct sur des objets complets selon un périmètre défini Dialoguer avec les métiers, maîtriser les interfaces, ne pas détruire les cohérences Définir le juste nécessaire valeur/coûts Déployer, traduire dans le langage des métiers et des fournisseurs Maîtriser les risques afin de garantir la qualité perçue Gérer la construction du projet par les évaluations des résultats attendus aux jalons Aider à la décision à l aide de critères multiples, estimer toutes les conséquences. 319 L exemple du projet Twingo Fiches outils Fiche 27. La mise en œuvre des revues pour assurer la qualité perçue Fiche 28. Trajectoires et tableaux de bord : reprévisions, levée de risques Fiche 29. Piloter par le plan de convergence les résultats attendus aux jalons Fiche 30. Utiliser la LUQP pour le suivi Les points marquants Les pièges à éviter Les points les plus importants Pour en savoir plus Chapitre 9 Animer au quotidien la qualité perçue et les coûts Mettre en vie au quotidien «avec, pour et par les hommes» Animer transversalement et en permanence les convergences Garantir l esprit du produit et les équilibres valeur/q, C, D Définir l intérêt du groupe transverse qualité perçue et du comité d arbitrage Résoudre les problèmes et faire des retours d expériences Capitaliser en continu pour assurer des progrès en qualité perçue Un exemple d animation des actions qualité perçue : dialogue entre pilote qualité perçue et pilote projet Fiches outils Fiche 31. Identifier l action : un problème bien posé est à moitié résolu Fiche 32. Construire le résultat attendu Fiche 33. Anticiper les évolutions et les risques, scénarios Fiche 34. Imaginer des solutions Fiche 35. Choisir selon plusieurs critères Fiche 36. Structurer l architecture et les processus Fiche 37. Faire et apprendre, utiliser le cycle PDCA Les points marquants Les pièges à éviter

7 10 L approche qualité perçue Les points les plus importants Pour en savoir plus Conclusion Faire son expérience par soi-même Glossaire

Programme type à personnaliser

Programme type à personnaliser Programme type à personnaliser Module 1... 2 Présentation Phase 1 Phase 2 Module 2.... 5 Présentation Module 2.1 Module 2.2 Module 2.3 Module 2.4 Module 2.5 Module 2.6 Module 2.7 Module 2.8 Module 2.9

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales Introduction! Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part des dirigeants, l acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques

Plus en détail

Connaissances et savoirs faire DSIO RSIO

Connaissances et savoirs faire DSIO RSIO Connaissances et savoirs faire DSIO RSIO 2015 Van Kemmel Jerome 05/06/2015 Ce document reprend les connaissances et savoirs faire, ainsi que le niveau acquis à ce jour. Grille de lecture : Nature des compétences

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

Catalogue de Formation Professionnelle

Catalogue de Formation Professionnelle AproLink Le Management des Entreprises Innovantes Catalogue de Formation Professionnelle Table des Matieres Innovation Réussissez votre Management de l Innovation Concilier «Innovation Organisation Management»

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Jean-Claude Corbel Management de projet Fondamentaux Méthodes Outils Cahier couleur Manager un projet en 15 étapes Troisième édition, 2003, 2006, 2012 ISBN : 978-2-212-55425-0 Sommaire Remerciements...VI

Plus en détail

MANAGER UNE EQUIPE PROJET. 05/09/2007 V1.1 Manager une Equipe Projet T. Fricheteau

MANAGER UNE EQUIPE PROJET. 05/09/2007 V1.1 Manager une Equipe Projet T. Fricheteau MANAGER UNE EQUIPE PROJET 1 Sommaire Manager une équipe, Fixer des objectifs, mobiliser les énergies et gérer un projet, Gérer son temps et le temps de son équipe, Résoudre un problème, Mener un entretien,

Plus en détail

Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf

Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf p. 1 Sommaire 1 Le système de management - C est quoi avec les 5 parties intéressées? - Le pilotage par le fonctionnement des processus (Statique)

Plus en détail

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER?

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? DESCRIPTIFS DES SEMINAIRES Du 20 au 22 Mai (03 jours) LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? Brève présentation du Le cahier des charges

Plus en détail

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards)

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Avant propos sur les tableaux de bord Le tableau de bord est l instrument sans qui tout démarche de progrès est impensable, comment assurer un jugement

Plus en détail

Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016

Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016 Code Siret 79177443300019 Code APE 7022Z Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016 Sommaire La cible prioritaire Les origines de la prestation, ou la naissance d

Plus en détail

LE MANAGEMENT PAR PROJETS

LE MANAGEMENT PAR PROJETS Serge RAYNAL LE MANAGEMENT PAR PROJETS Approche stratégique du changement Préface de Bernard WARAIN Président de la Chambre de Commerce et de l Industrie du Mans et de la Sarthe Troisième édition, 1996,

Plus en détail

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Les éléments suivants sont à prendre en compte : 1. Le volume d heures ou de jours de formation. 2. Le volume des effectifs (pour évaluer

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Compétences Fonctions Capacités Compétences terminales F1, F2, F3 C1 Analyser F3, F4 C2 Concevoir F2, F4 C3 Réaliser Toutes fonctions Toutes fonctions C4 S informer, informer,

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT PERFORMANCE INDUSTRIELLE

PARCOURS PROFESSIONNALISANT PERFORMANCE INDUSTRIELLE PARCOURS PROFESSIONNALISANT PERFORMANCE INDUSTRIELLE Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 10 grands domaines

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100]

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Certification EN9100 [CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Demande d accompagnement sur une action collective «Certification qualité EN9100 porté par la filière Normandie AéroEspace. Contexte de la mission...

Plus en détail

Réussir sa CRÉATION D ENTREPRISE. Sans business plan. Louis Jacques Filion Claude Ananou Christophe Schmitt

Réussir sa CRÉATION D ENTREPRISE. Sans business plan. Louis Jacques Filion Claude Ananou Christophe Schmitt Louis Jacques Filion Claude Ananou Christophe Schmitt Réussir sa CRÉATION D ENTREPRISE Sans business plan En construisant son opportunité En travaillant son intuition Avec les approches IDéO et SynOpp,

Plus en détail

MANAGER PRO CYCLE DE PROFESSIONNALISATION DES MANAGERS PAR LE PROJET FORMATION QUALIFIANTE - DIF MANAGER PRO

MANAGER PRO CYCLE DE PROFESSIONNALISATION DES MANAGERS PAR LE PROJET FORMATION QUALIFIANTE - DIF MANAGER PRO MANAGER PRO Cycle de professionnalisation des managers par le projet Objectifs Pouvoir compter sur des managers motivés, efficaces et professionnels constitue un enjeu majeur. Très appréciés pour leur

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

Cycle 4. Technologie

Cycle 4. Technologie Cycle 4 Technologie En continuité de l éducation scientifique et technologique des cycles précédents, la technologie au cycle 4 vise l appropriation par tous les élèves d une culture faisant d eux des

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à propositions

Cahier des charges pour un appel à propositions Cahier des charges pour un appel à propositions Mise en concurrence pour : Une intervention pédagogique en formation expérimentale auprès de l organisme de formation pilote Familles Rurales fédération

Plus en détail

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE SAVOIRS S41- Les bases de la mercatique 411- La démarche mercatique la démarche globale de prise en compte du marché LIMITES DE

Plus en détail

Partie 1 Évaluation de l idée et structuration du business model

Partie 1 Évaluation de l idée et structuration du business model Table des encadrés Préface Les auteurs L entrepreneuriat à EMLYON Business School Remerciements Introduction Enjeux de l entrepreneuriat Définition et dimensions de l entrepreneuriat Présentation de l

Plus en détail

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme UE 3 Management et contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur A. Management

Plus en détail

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Amélioration du Processus Participatif d Innovation de Conception 13 mois d accompagnement conseil personnalisé à chaque entreprise Des formations interentreprises

Plus en détail

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS EN QUELQUES MOTS Nous sommes un cabinet spécialisé dans l accompagnement des décideurs : développement de vos pratiques managériales, accompagnement à la formalisation collective de projets, organisation

Plus en détail

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité)

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) designer, responsable diplômes cy cle long École de design Nantes Atlantique,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

COMMERCIAL PUBLICITÉ

COMMERCIAL PUBLICITÉ Activités commerciales publicitaires COMMERCIAL PUBLICITÉ Le ou la commercial(e) Publicité a pour fonction essentielle de prospecter et rencontrer les annonceurs, les agences média et les agences de publicité,

Plus en détail

Université Paris Est Marne La Vallée. Conduite de projet. Synthèse de cours. Matthieu Alcime

Université Paris Est Marne La Vallée. Conduite de projet. Synthèse de cours. Matthieu Alcime Conduite de projet Synthèse de cours Matthieu Alcime 2013 Table des matières 1 Introduction... 2 2 Les approches managériales et organisationnelles des projets... 3 3 Le métier d ingénieur... 4 4 Le travail

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur. Management des Unités Commerciales

Brevet de Technicien Supérieur. Management des Unités Commerciales Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales LE PROJET DE DÉVELOPPEMENT DE L UNITÉ COMMERCIALE 2 ème année Lycée Marie Curie - Versailles http://www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr/

Plus en détail

En positionnant la formation comme un soutien à la performance, on portera l impact de ses interventions sur les résultats de l organisation.

En positionnant la formation comme un soutien à la performance, on portera l impact de ses interventions sur les résultats de l organisation. Edito La formation au service des priorités de l Organisation Les organisations misent beaucoup sur la compétence de leurs employés, cadres et dirigeants. La formation est aujourd hui un moyen privilégié

Plus en détail

Club Management. Synthèse du groupe de travail sur «Le pilotage de la performance globale» Philippe LORINO

Club Management. Synthèse du groupe de travail sur «Le pilotage de la performance globale» Philippe LORINO Club Management Synthèse du groupe de travail sur «Le pilotage de la performance globale» Introduction : le groupe de travail 5 réunions d une journée de mars à novembre 2011 Audition d un expert de la

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

Atelier des chefs d'entreprise : RH et première embauche

Atelier des chefs d'entreprise : RH et première embauche Atelier des chefs d'entreprise : RH et première embauche CONSEIL RH COACHING RECRUTEMENT BILAN PROFESSIONNEL SUPERVISION MANAGÉRIALE FORMATION Consultante : Véronique Thévenin Ses domaines d intervention

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

INGÉNIEUR D AFFAIRES. Henri Georges Minyem. et chef de projet. Compléments en ligne sur : editions-eyrolles.com. Tout pour réussir dans le métier de

INGÉNIEUR D AFFAIRES. Henri Georges Minyem. et chef de projet. Compléments en ligne sur : editions-eyrolles.com. Tout pour réussir dans le métier de Henri Georges Minyem Tout pour réussir dans le métier de INGÉNIEUR D AFFAIRES et chef de projet Les meilleures pratiques et les outils Une méthode facile à mettre en œuvre Les techniques sectorielles L

Plus en détail

J1 : Ouverture de la formation Matin Accueil Présentation du groupe, des modalités de fonctionnement et du cycle de formation.

J1 : Ouverture de la formation Matin Accueil Présentation du groupe, des modalités de fonctionnement et du cycle de formation. Programme de formation Consultant Expert Promotion du 27-05-16 Le cycle de formation, durée 16j x 7 h soit 112 h + 4 heures coaching accompagnement PPP, pour un total de 116 h du programme Concevoir son

Plus en détail

Management de la Qualité Les Outils

Management de la Qualité Les Outils Management de la Qualité Les Outils 1 Plan I. PDCA (Rappel) II. III. IV. Résolution de problèmes Les outils de base de la Qualité (1ère génération) Les outils du Management de la Qualité (2ème génération)

Plus en détail

La professionnalisation de l achat public en marche :

La professionnalisation de l achat public en marche : La professionnalisation de l achat public en marche : Un exemple concret au Grand Lyon Soutenance de mémoire - Le 9 septembre 2008 IAE de Lyon 1 Sommaire I- Le Grand Lyon en chiffres II- Présentation du

Plus en détail

ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT

ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT Clarifier les différents aspects de la fonction d encadrement Diagnostiquer son propre style de management Acquérir les savoirs facilitant la prise de fonction de manager

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier, ISBN : 2-212-11122-3 Avant-propos Nés dans les années 1970 pour répondre aux besoins des entreprises de VPC, les «centres d appels» ont pour

Plus en détail

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Amélioration du Processus Participatif d Innovation de Conception 13 mois d accompagnement conseil personnalisé à chaque entreprise des formations inter-entreprises

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES ET LIVRABLES...

Plus en détail

PARCOURS EFFICACITÉ COMMERCIALE / TÉLÉPROSPECTION

PARCOURS EFFICACITÉ COMMERCIALE / TÉLÉPROSPECTION PARCOURS EFFICACITÉ COMMERCIALE / TÉLÉPROSPECTION SENSIBILISATION PERFECTIONNEMENT MAÎTRISE EFFICACITÉ COMMERCIALE TELP01 TELP02 TELP03 TELP04 TELP05 TELP06 TELP08 TELP09 Créer et faire évoluer son fichier

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Référentiel de la marque «Démarche T»

Référentiel de la marque «Démarche T» V7 Référentiel de la marque «Démarche T» 1 Sommaire SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 LES CRITERES DE LA DEMARCHE T... 4 1. La direction stratégique, premier pilier...4 2. L action des services de production,

Plus en détail

ACQUERIR LES FONDAMENTAUX DU MARKETING

ACQUERIR LES FONDAMENTAUX DU MARKETING ACQUERIR LES FONDAMENTAUX DU MARKETING Définir les notions de base du marketing : besoin, marché, segmentation, positionnement Diagnostiquer la position de son entreprise dans son environnement concurrentiel

Plus en détail

Programme intensif en développement organisationnel

Programme intensif en développement organisationnel ALLIANCE POUR DES OPPORTUNITES BILATERALES NUMÉRO D ENTREPRISE DU QUÉBEC (NEQ): 2268322999 2260 Avenue de Kent #410# Montréal, Québec, CANADA H3S 1M7 TEL: +1 514-815-7784 / 514-900-1301 Site Web: www.aobconsulting.com

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain Michel Bonetti Sociologue urbaniste, «Le Sens Urbain» Jean Didier Laforgue

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MARKETING et DEVELOPPEMENT COMMERCIAL

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MARKETING et DEVELOPPEMENT COMMERCIAL PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MARKETING et DEVELOPPEMENT UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Management de Projet

Management de Projet Management de Projet Introduction - 1ère Partie Master Opto-électronique 2008-2009 Frédéric VIART frederic.viart@polytech.univ-montp2.fr fviart@advancedsolutionsaccelerator.com Frédéric VIART - Christine

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Pourquoi une fonction contrôle de gestion?

Pourquoi une fonction contrôle de gestion? Introduction Pourquoi une fonction contrôle de gestion? On constate une mutation profonde au cours des 30 dernières années dans l environnement et la pratique des entreprises, autour de deux points centraux

Plus en détail

L exploration du champ des possibles

L exploration du champ des possibles L approche projet L exploration du champ des possibles Constat : Chaque jour, nous utilisons des produits ou des services dont les performances, fonctionnalités ou esthétiques dépassent nos attentes ou/et

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

La qualité. une vocation : satisfaire ( à.)

La qualité. une vocation : satisfaire ( à.) La qualité une vocation : satisfaire ( à.) (fournir une prestation qui intrinsèquement satisfait aux exigences) LAAS, Toulouse le 25 juillet 2008 page 1/62 Présentation de l intervenant Enseignant-Chercheur,

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

RSE : comment y va-t-on?

RSE : comment y va-t-on? Séminaire des coopératives Hlm Habitat & Territoires Conseil Nathalie CHASSAT Présentation conjointe avec M Leroy, Directeur Général de Logéal RSE : comment y va-t-on? 30 janvier 2014 2, rue Lord Byron

Plus en détail

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation 1- La place du Suivi dans un cycle de projet Le suivi est un processus continu prenant en compte la dimension dynamique du cycle de projet. Le contexte change, l exécution des activités modifie la réalité

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Soumission. Réalisation du site Web des municipalités de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean Saint-François-de-Sales Sainte-Hedwidge Lac-Bouchette

Soumission. Réalisation du site Web des municipalités de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean Saint-François-de-Sales Sainte-Hedwidge Lac-Bouchette Soumission Réalisation du site Web de la municipalité de Saint-Ludger-de-Milot Soumission Le 26 mars 2011 Réalisation du site Web des municipalités de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean Saint-François-de-Sales

Plus en détail

Annexe 1 Baccalauréat technologique - série STI2D spécialité Architecture et construction - Épreuve de projet

Annexe 1 Baccalauréat technologique - série STI2D spécialité Architecture et construction - Épreuve de projet Annexe 1 Baccalauréat technologique - série STI2D spécialité Architecture et construction - Épreuve de projet Fiche d évaluation Nom du candidat : Établissement : Prénom du candidat : Session : Titre et

Plus en détail

Nos formations COMMERCIALES

Nos formations COMMERCIALES Immeuble Le Saint Pregts 14 rue Auguste Morel - 89100 SENS Tél.: 03.86.83.81.50 Fax: 03.86.83.81.53 en partenariat avec Nos formations COMMERCIALES Les fondamentaux du management LE PLAN D ACTION COMMERCIAL

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René Palacin Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

Conférences, formations et prestations

Conférences, formations et prestations Conférences, formations et prestations www.okonok.fr HAWK ON OAK, INTELLIGENCE ET DILIGENCE CONTACT : OLIVIER LE DEUFF. 0687653127/ OLEDEUFF@GMAIL.COM QUI SCIT UBI SCIENTIA SIT, ILLE EST PROXIMUS HABENTI

Plus en détail

Suivi-évaluation. Fiches outils. Piloter l action par la décision, Eclairer la décision par l action

Suivi-évaluation. Fiches outils. Piloter l action par la décision, Eclairer la décision par l action Suivi-évaluation Fiches outils Piloter l action par la décision, Eclairer la décision par l action La société SEVALPRO SAS, filiale du groupe MGDIS créée en Janvier 2010, consacre son activité à la réalisation

Plus en détail

Présentation Gipéblor FCBA -15 mars 2012

Présentation Gipéblor FCBA -15 mars 2012 Promotion Marketing Vente Quels outils stratégiques et opérationnels pour les entreprises de la filière bois? Pierre Bonfils Responsable Développement et Formation - FCBA Présentation Gipéblor FCBA -15

Plus en détail

Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com

Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-071039-3 Table des matières Avant-propos................................................................ IX Chapitre

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

KEY ACCOUNT MANAGEMENT

KEY ACCOUNT MANAGEMENT KEY ACCOUNT MANAGEMENT Etude Why Consulting Extrait de la présentation donnée à Paris, le 23 janvier 2014 CABINET CONSEIL indépendant, spécialisé en Performance commerciale et Relation Client Cabinet créé

Plus en détail

Introduction et Lancement du Programme

Introduction et Lancement du Programme Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Année universitaire 2007 2008 PIMS GEM / UJF Introduction et Lancement du Programme Resp. : Sylvie BLANCO, Professeur, Grenoble Ecole

Plus en détail

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS sommaire 1. Avoir confiance pour mieux réussir 2 2. Changement : le plus difficile des challenges à gérer! 2 3. La créativité au

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Présentation du cours

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Présentation du cours Séminaires Système D Information Formation Conduite du Changement Présentation du cours Objectifs Il s agit notamment de : Sensibiliser à la conduite du changement Comprendre les problématiques associées

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE AU SOUTIEN À

OFFRE DE SERVICE AU SOUTIEN À OFFRE DE SERVICE AU SOUTIEN À L ORGANISATION DES SOINS, DES SERVICES ET DU TRAVAIL La Direction des ressources humaines AQESSS Janvier 2010 Soucieux de s engager dans un exercice de réorganisation du travail

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

L intelligence économique au service de la veille stratégique

L intelligence économique au service de la veille stratégique L intelligence économique au service de la veille stratégique Thème de l intervention de Monsieur Tawfik MOULINE, Directeur Général de l Institut Royal des Etudes Stratégiques (IRES) à la journée organisée

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise

La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise Créateurs/repreneurs d entreprise, chefs d entreprise, conjoints, salariés, associés Définir ses outils de communication

Plus en détail

Métamodèle Ingénierie Système. Pour S-Miner 6.0 +

Métamodèle Ingénierie Système. Pour S-Miner 6.0 + Métamodèle Ingénierie Système Pour S-Miner 6.0 + 1 Introduction Le métamodèle «Ingénierie Système» (IS) est un métamodèle destiné à S-Miner 6.0+ permettant de produire un environnement intégré destiné

Plus en détail

Dates. Devenez incubateur de talents!

Dates. Devenez incubateur de talents! Dates Devenez incubateur de talents! Nathalie DUBOIS Jean Pierre ROGER Expert comptable tbl Expertise conseil Commissaire aux comptes Secrétaire Général ECF INTRODUCTION CONSTATS Personne ne saurait aujourd

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION FUSIONS. 4 décembre 2014

PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION FUSIONS. 4 décembre 2014 PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION FUSIONS 4 décembre 2014 Accompagnement des regroupements par l Amue + Conférence à Rennes le 28 mai 2015 : "coordination territoriale : anticiper les changements".

Plus en détail

Gestion prévisionnelle du personnel au XXIème siècle Les défis d un processus-clé de la GRH

Gestion prévisionnelle du personnel au XXIème siècle Les défis d un processus-clé de la GRH Page 1 sur 6 Gestion prévisionnelle du personnel au XXIème siècle Les défis d un processus-clé de la GRH Prof. Y. Emery, responsable de la Chaire «Management public et ressources humaines», IDHEAP, Lausanne

Plus en détail

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Isabelle EMONET 13 Rue des Verdiers 38120 SAINT-EGREVE Tel : 04 80 80 58 80 / Mobile

Plus en détail