Congrès Experts et expertises en santé publique Diversité des acceptations, multiplicité des enjeux : comment avancer?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Congrès Experts et expertises en santé publique Diversité des acceptations, multiplicité des enjeux : comment avancer?"

Transcription

1 Congrès Experts et expertises en santé publique Diversité des acceptations, multiplicité des enjeux : comment avancer? Les acteurs régionaux de santé publique : expertise et rôle d influence auprès des décideurs et de la population Dr Richard Lessard Directeur de santé publique, Agence de la santé et des services sociaux de Montréal Lille, France Vendredi 4 novembre 2011 Direction de santé publique 1

2 MONTRÉAL Montréal, Scolarité et une emploi île de 5 commissions 500 km 2 scolaires englobant 4 universités 15 municipalités reliée 918 emplois aux deux rives par: 16 er ponts secteur: routiers Commerce 2 5 e ponts secteur: ferroviaires Fabrication 2 3 e lignes secteur: de Soins métro de santé et assistance sociale Démographie Santé Population: Chaque année 1,9 à millions Montréal: 25% de naissances la population du Québec Agglomération: décès 3,6 millions 2 38 e ville centres la plus hospitaliers populeuse (dont du Canada 4 psychiatriques) 31% Annuellement, d immigrants les hôpitaux montréalais enregistrent Langues Près maternelles de visites à l urgence Français: Plus de % 000 hospitalisations Anglais: 17% Autres: 33%

3 DES DISPARITÉS DE SANTÉ SUR LE TERRITOIRE

4 Mandats du Directeur régional selon la loi SSSS Informer la population de l état de santé général des individus qui la composent, des problèmes de santé prioritaires, des groupes les plus vulnérables, des principaux facteurs de risque et des interventions qu il juge les plus efficaces, d en suivre l évolution et, le cas échéant, de conduire des études ou recherches nécessaires.

5 Mandats du Directeur régional selon la loi SSSS D identifier les situations où une action intersectorielle s impose pour prévenir les maladies, les traumatismes ou les problèmes sociaux ayant un impact sur la santé de la population et lorsqu il le juge approprié, de prendre les mesures qu il juge nécessaires pour favoriser cette action.

6 Selon la loi de santé publique: ``D autres mesures édictées par la présente loi visent à prévenir les maladies, les traumatismes et les problèmes sociaux ayant un impact sur la santé de la population et à influencer de façon positive les principaux facteurs déterminants de la santé, notamment par une action sectorielle concertée.``

7 PRENDRE LA PAROLE: un choix d organisation «La Direction de santé publique de Montréal agit, auprès de ses différentes clientèles, comme la référence en matière de santé publique par la qualité de son expertise, par sa crédibilité et par sa capacité d influencer»

8 LES CONDITIONS DE SUCCÈS Des priorités de contenu qui reflètent les besoins de la population Une information crédible basée sur des données scientifiques. Des porte-parole formés et disponibles Des sorties publiques orchestrées avec nos partenaires pour susciter l adhésion

9 Le plan de communication Des objectifs de communication choisis en fonction de l impact désiré Informer Sensibiliser Convaincre Mobiliser Des messages adaptés en fonction des publics-cibles : Décideurs sectoriels et intersectoriels Intervenants réseaux, partenaires Grand public Médias

10 RAPPORTS DU DIRECTEUR

11 POURQUOI PRIORISER LE DÉVELOPPEMENT DES ENFANTS? Rapport annuel 1998 : Inégalités sociales de santé Le tiers des enfants de moins de 6 ans vivent dans la pauvreté à Montréal (la moyenne québécoise est de 1 sur 5) La pauvreté exerce une influence sur la santé toute la vie durant et elle peut être marquante en début de vie.

12 1 er PROJET PHARE : ENQUÊTE SUR LA MATURITÉ SCOLAIRE DES ENFANTS MONTRÉALAIS

13 POURQUOI UNE ENQUÊTE? Obtenir une mesure de l état de développement des enfants montréalais au moment de leur entrée à l école Fournir un outil de planification pour les acteurs du réseau de la petite enfance et du réseau scolaire Accompagner les communautés dans l appropriation et l interprétation des résultats de l enquête Favoriser la mobilisation de l ensemble des acteurs autour des besoins des tout-petits et des familles

14 35% des enfants à Montréal éprouvent des difficultés dans l une des sphères de leur développement, ce qui les rend vulnérables pour commencer l école Santé physique et bien-être Compétence sociale Maturité affective Développement cognitif et langagier Habiletés de communication et connaissances générales

15 MATURITÉ SCOLAIRE : DISTRIBUTION SUR L ÎLE DE MONTRÉAL

16 LA DÉMARCHE DES SOMMETS Sommets locaux ( ) Sommet montréalais (28 Mai 2009) 12 CSSS Comité des partenaires régionaux Plus de 1500 acteurs mobilisés

17 POURQUOI ORGANISER DES SOMMETS? S approprier les résultats de l enquête à partir de l expérience des acteurs locaux Mieux cerner les besoins des tout-petits et des familles Mettre en mouvement les acteurs locaux et régionaux et identifier des pistes d action afin de mieux répondre aux besoins des tout-petits et des familles

18 LES RETOMBÉES ET PERSPECTIVES Discours du budget Une des 5 priorités de l ASSS de Montréal Effet d entraînement chez les partenaires (du décrochage scolaire à la préparation à l école) Enquête sera faite à l échelle de la Province l an prochain. Horizon 0-5: Pour une action concertée en développement de l enfant 0-5 ans à Montréal.

19 ème 2 PROJET PHARE : LE TRANSPORT

20 Système de transport et impacts sur la santé Qualité de l air Changements climatiques, îlots de chaleur Maladies cardiorespiratoires Asthme Mortalité et morbidité cardiorespiratoires Sécurité routière Blessés de la route Activité physique Bruit Excès de poids et obésité Diabète Perturbation du sommeil - Hypertension Mobilité, accessibilité Exclusion

21 RAPPORTS DE COTES POUR HOSPITALISATIONS POUR PROBLÈMES RESPIRATOIRES CHEZ LES PERSONNES DE MONTRÉAL DE PLUS DE 60 ANS, SELON L EXPOSITION AU TRAFIC ROUTIER Volume de circulation Nombre de cas (%) Nombre de témoins (%) RC (IC95%) RC ajustés pour le SSE (IC95%) < 3160 véhicules 5322 (91,7%) (93,5%) véhicules 345 (5,9%) 1922 (4,9%) 1.24 ( ) p< ( ) p=0.28 >7700 véhicules 138 (2,4%) 613 (1,6%) 1.55 ( ) p< ( ) p=0.007 Smargiassi et al., 2005

22 Piétons blessés : desdes milliers de sites différents! Localisation de l'ensemble piétons blessés* ( ) : interventions ambulancières Sites où un ou plusieurs piétons ont été blessés Réseau routier Mètres * Victimes d'une collision routière ayant entraînée une intervention d'urgences-santé. Projection: NAD83, MTM zone 8 Sources: Ville de Montréal; Urgences-santé Prod. cartographique: MS Cloutier, 2004 Direction de santé publique de Montréal

23 NOMBRE DE BLESSÉS ( ) PAR ARRONDISSEMENT SELON LE VOLUME DU TRAFIC QUOTIDIEN * * À l exclusion des autoroutes Source : Urgence-santé , Enquête O-D, 1998

24 Piétons, cyclistes, motocyclistes et occupants de véhicules moteurs blessés dans l arrondissement de Ville-Marie du au

25 Chaque tranche de 60 minutes par jour passée en voiture correspond à une hausse de 6 % de probabilité d être obèse Chaque kilomètre parcouru à pied quotidiennement est associé à une baisse de probabilité de 5 % d être obèse

26 Message livré à chacune de nos interventions Le transport a des impacts sur la santé publique Maladies reliées à la pollution atmosphérique Traumatismes routiers Obésité et autres conséquences sanitaires reliées à l inactivité physique Augmentation des gaz à effet de serre qui contribuent aux changements climatiques

27 Message livré par l ensemble de nos interventions Il est donc nécessaire de procéder autrement en modifiant les infrastructures du transport Diminuer la capacité routière et les véhiculeskilomètres parcourus (VKP) Améliorer la desserte en transport en commun Favoriser les déplacements actifs sécuritaires

28 Leviers de communication Production de mémoires dans le cadre d audiences publiques comme le BAPE ou de consultations publiques Extension de l autoroute 25 Modernisation de la rue Notre-Dame Reconstruction du complexe Turcot Projet Bonaventure Production d un rapport du directeur de santé publique en 2006

29 Le rapport s interroge sur la question du transport, à l échelle de la région, et de ses conséquences sur la santé. Il analyse de nombreuses études traitant de l évolution du parc automobile, ici et ailleurs, des conséquences sur la qualité de l air, sur l émission de gaz à effet de serre, sur le bilan routier ainsi que sur l inactivité physique et ses conséquences sur la santé. Il termine sur une série de recommandations visant à diminuer les impacts du transport sur la santé des Montréalais.

30 Organisation de forum de discussion et de colloques Forum sur les transports et la santé suite à la publication du rapport annuel Dans le cadre du débat sur l échangeur Turcot, la DSP a organisé un colloque faisant appel à des experts étrangers sur la requalification des autoroutes en milieu urbain But : sensibiliser la population et les décideurs à la nécessité de planifier des solutions alternatives à la construction et à la reconstruction des autoroutes en milieu urbain

31 3ème PROJET PHARE : ÉTUDE SUR LA SANTÉ RESPIRATOIRE DES ENFANTS MONTRÉALAIS

32 OBJECTIFS PRINCIPAUX Déterminer la prévalence des maladies respiratoires selon les territoires socio-sanitaires de Montréal - Asthme - Infections respiratoires - Rhinite allergique hivernale Identifier les facteurs associés à leur distribution Dégager des pistes de solutions pour améliorer la situation

33

34 PRINCIPAUX FACTEURS ÉTUDIÉS Facteurs de risque non modifiables (exemples) : Statut socioéconomique Antécédents d allergie Sexe de l enfant Facteurs de risque modifiables (exemples) : Exposition à l humidité/moisissures Exposition à la fumée du tabac Allaitement Exposition aux animaux domestiques ou nuisibles (coquerelles et rongeurs) Trafic routier et autre pollution atmosphérique Autres facteurs liés à la qualité de l air

35

36 LE DIRECTEUR DE SANTÉ PUBLIQUE RECOMMANDE : L entretien préventif des immeubles et la correction rapide des problèmes liés à l insalubrité des logements par les propriétaires. La poursuite de l application rigoureuse de la réglementation sur l entretien et la salubrité des logements par les municipalités de l île de Montréal.

37 Autres actions Engagement de personnel qualifié en inspection de bâtiments ( technicien et ingénieur) Achat d instrumentations de pointe pour mesurer humidité, moisissures, infiltration d eau Formation du personnel de la Ville de Montréal chargé d appliquer le règlement sur la salubrité des logements Rencontre avec les élus de la Ville centrale et des arrondissements les plus touchés. Développement d un plan conjoint d intervention avec les autorités de la Ville

38 H1N1

39

40

41 FIN

42 PLAN RÉGIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE Agence de la santé (DSP) et 12 Centres de santé et services sociaux

43 6 ORIENTATIONS Des actions de santé publique organisées autour de 6 orientations convenues avec la Table régionale de santé publique : 1. Des enfants qui naissent et se développent en santé 2. Des jeunes en santé qui réussissent leur apprentissage scolaire 3. Des milieux de travail exempts de risques pour la santé 4. Une population vaccinée et protégée des infections et des risques chimiques et physiques 5. Un environnement urbain favorable à la santé 6. Un système de santé qui sert aussi à prévenir

44 2 PRIORITÉS STRATÉGIQUES RÉGIONALES Prévenir les maladies chroniques Diminuer les inégalités sociales de santé

45 4 STRATÉGIES Soutenir le développement des communautés Influencer l élaboration de politiques publiques favorables à la santé et au bien-être Mobiliser et soutenir les partenaires sectoriels et intersectoriels dans des actions de promotion, prévention et protection Soutenir le développement et le maintien des pratiques professionnelles et de gestion afin qu elles intègrent la promotion, la prévention et la protection

46 PROJETS PHARES

Impacts du transport sur la santé: de la métropole jusqu au quartier. par Louis Drouin, M.D., M.P.H.,

Impacts du transport sur la santé: de la métropole jusqu au quartier. par Louis Drouin, M.D., M.P.H., Impacts du transport sur la santé: de la métropole jusqu au quartier Direction de santé publique par Louis Drouin, M.D., M.P.H., responsable, secteur Environnement urbain et santé (avec la collaboration

Plus en détail

Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot

Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot GRAME Groupe de recherche appliquée en macroécologie WWW.GRAME.ORG Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque Le transport des personnes au cœur des priorités gouvernementales, par Jacques Gagnon, sous-ministre adjoint, ministère des Transports du Québec (MTQ) J aimerais d abord remercier les organisateurs de

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL Dans le cadre de la consultation publique sur le Projet de schéma d aménagement et de développement

Plus en détail

Le développement des pratiques de soins et de services de première ligne Document synthèse

Le développement des pratiques de soins et de services de première ligne Document synthèse Le développement des pratiques de soins et de services de première ligne Document synthèse Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale, Centre affilié universitaire Novembre 2010 Ce document

Plus en détail

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques La santé dans toutes les politiques, de quoi s agit-il? La santé dans toutes les politiques est une approche intersectorielle des politiques

Plus en détail

Les critères de priorisation en transport au Québec

Les critères de priorisation en transport au Québec Les critères de priorisation en transport au Québec France Dompierre Forum Urba 2015 Montréal 13 décembre 2012 Plan de présentation Les pratiques actuelles La planification générale et les intervenants

Plus en détail

«À PARTIR DE ZÉRO» : BÂTIR LA RÉSILIENCE DES COLLECTIVITÉS EN CAS DE CATASTROPHE

«À PARTIR DE ZÉRO» : BÂTIR LA RÉSILIENCE DES COLLECTIVITÉS EN CAS DE CATASTROPHE «À PARTIR DE ZÉRO» : BÂTIR LA RÉSILIENCE DES COLLECTIVITÉS EN CAS DE CATASTROPHE METROPOLIS 2011 Le 23 mars 2011 Robin S. Cox, Ph.D. Contexte de catastrophe Qu est-ce que la résilience? La résilience en

Plus en détail

La qualité, ça compte!

La qualité, ça compte! La qualité, ça compte! Outil d autoévaluation d un carrefour multiservices enfance et famille francophone au Canada Mise en contexte La qualité est un incontournable dans l offre de programmes et de services

Plus en détail

Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants

Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants 12 novembre 2015 Les inspirations d ailleurs et la réflexion

Plus en détail

Arrondissement de Fleurimont Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent (phase II)

Arrondissement de Fleurimont Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent (phase II) Arrondissement de Fleurimont Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent (phase II) INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie De 2005 à 2009, le taux de fécondité des femmes âgées

Plus en détail

Avis sur une politique québécoise de lutte au bruit environnemental : pour des environnements sonores sains

Avis sur une politique québécoise de lutte au bruit environnemental : pour des environnements sonores sains Avis sur une politique québécoise de lutte au bruit environnemental : pour des environnements sonores sains MESSAGES CLÉS ET SOMMAIRE Novembre 2015 Richard Martin, Pierre Deshaies, Maurice Poulin Cet avis

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

Evaluation d Impact Santé Cas du réaménagement de la Friche Saint Sauveur 29 Janvier 2015 Journée d échange sur les EIS Inpes, EHESP et CNFPT Delphine Forestier Service des Risques Urbains et Sanitaires

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

MAISON DES ADOLESCENTS PROGRAMME 2005 2009

MAISON DES ADOLESCENTS PROGRAMME 2005 2009 MAISON DES ADOLESCENTS PROGRAMME 2005 2009 Région BRETAGNE Département Ille Et Vilaine I La maison des adolescents Date d ouverture : 4 septembre 2006 Nom : Maison des adolescents Nom du responsable :

Plus en détail

Commission permanente du conseil d agglomération sur l environnement, le transport et les infrastructures

Commission permanente du conseil d agglomération sur l environnement, le transport et les infrastructures Commission permanente du conseil d agglomération sur l environnement, le transport et les infrastructures Mémoire sur La désinfection à la Station d épuration des eaux usées de Montréal Présenté par Comité

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS Adapter le 2 février, 2015 Préambule Dans l esprit de l article 10 de la Chartre des droits et libertés de la personne

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de développement de l industrie touristique, Tourisme Québec,

Plus en détail

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009 Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 ET PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 Les appellations employées dans ce document et la présentation des données

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Thèses : Productions 2000/2005

Thèses : Productions 2000/2005 Thèses : Productions 2000/2005 Syndrome d apnées du sommeil : de la clinique au diagnostic polysomnographique Approche de la déontologie médicale par l étude de la liberté thérapeutique Appropriation de

Plus en détail

La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces

La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces Synthèse des besoins et recommandations Dans le document «La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces»,

Plus en détail

Le Schéma d aménagement et de développement de l agglomération de Montréal : un outil pour promouvoir la santé des Montréalais

Le Schéma d aménagement et de développement de l agglomération de Montréal : un outil pour promouvoir la santé des Montréalais Le Schéma d aménagement et de développement de l agglomération de Montréal : un outil pour promouvoir la santé des Montréalais Mémoire présenté à la Ville de Montréal dans le cadre de la consultation sur

Plus en détail

Densité de population

Densité de population Inégalités et transports Passer du problème aux solutions Direction de santé publique Patrick Morency M.D, M. Sc. et collaborateurs : F Thérien, N King, S Perron, A Smargiassi, L Drouin, C Plante, S Goudreau,

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre L Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, Etablissement Public Industriel et Commercial, dont le siège est situé au 69bis, rue de Vaugirard, 75006, Paris, Représentée

Plus en détail

LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES

LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES Philippe Veillette, ing. Anne Baril, ing. Ministère des Transports

Plus en détail

Santé et sécurité des travailleurs qui cumulent des précarités liées au statut d emploi ou au statut migratoire 37e congrès de l AQHSST 21 mai 2015

Santé et sécurité des travailleurs qui cumulent des précarités liées au statut d emploi ou au statut migratoire 37e congrès de l AQHSST 21 mai 2015 Santé et sécurité des travailleurs qui cumulent des précarités liées au statut d emploi ou au statut migratoire 37e congrès de l AQHSST 21 mai 2015 Par: Jessica Dubé, UQAM Jean-François Ducharme-Varin,

Plus en détail

Portrait de santé des Montréalais : enjeux et perspectives liés à l activité physique

Portrait de santé des Montréalais : enjeux et perspectives liés à l activité physique Portrait de santé des Montréalais : enjeux et perspectives liés à l activité physique Richard Massé, M.D., Anne Pelletier M.Sc, Louis Drouin M.D., M.P.H (22 mai 2014) PLAN DE LA PRÉSENTATION Fardeau et

Plus en détail

Adoption PCET SUD MAYENNE

Adoption PCET SUD MAYENNE Sud Mayenne: nos énergies pour un territoire leader GAL SUD MAYENNE - 2013 UN PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Adoption PCET SUD MAYENNE Conseil communautaire 25 juin 2013 Le PCET = Politique de développement

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

Séance du conseil d administration du RTL, le 1 er octobre 2015. Le texte lu fait foi.

Séance du conseil d administration du RTL, le 1 er octobre 2015. Le texte lu fait foi. Séance du conseil d administration du RTL, le 1 er octobre 2015 Le texte lu fait foi. 1 Hier, le conseiller municipal du district de Saint Charles dans l arrondissement du Vieux Longueuil et membre du

Plus en détail

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et Luce-Ann Tremblay, communication

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et Luce-Ann Tremblay, communication Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et Luce-Ann Tremblay, communication et développement durable 1 Plan de la présentation 1.

Plus en détail

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul 1 Plan de la présentation 1. Origine de la démarche 2. Méthodologie 3. La concrétisation

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Parlons-en! Parlons-en!

Parlons-en! Parlons-en! Parlons-en! 20 novembre 2014 1 Parlons-en! 1. DDTM et accidentologie en Ille & Vilaine [Préfecture] 2. Les enjeux du risque routier [CARSAT] 3. Les actions de la Sécurité Routière [SRE 35/DDTM] 4. Les

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES

CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES Un monde de possibilités ÉDUCATION PERMANENTE CENTRE D ÉDUCATION MULTICULTUREL CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES BUREAU DE LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Mobilité durable en ville de Lausanne. www.lausanne.ch/plandemobilité

Mobilité durable en ville de Lausanne. www.lausanne.ch/plandemobilité Mobilité durable en ville de Lausanne www.lausanne.ch/plandemobilité Objectifs et Mesures pour une mobilité durable LAUSANNE, COLLECTIVITÉ PUBLIQUE ET ENTREPRISE Ville de Lausanne Ville 130 000 habitants

Plus en détail

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale Présentation de la SCIC acrene Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale La SCIC ACRENE : Une coopération d acteurs œuvrant pour la réduction

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Règlement des épreuves de certification

Règlement des épreuves de certification Règlement des épreuves de certification Le CAFERUIS est délivré lorsque le candidat a validé les quatre épreuves définies dans le référentiel de certification et décrites ci-dessous. Chaque épreuve est

Plus en détail

Pour une solution intégrée de transport collectif

Pour une solution intégrée de transport collectif Projet du Quartier Bonaventure Pour une solution intégrée de transport collectif Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal sur l avant-projet de réaménagement de l autoroute Bonaventure

Plus en détail

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD Module II La planification des interventions : la personne d abord 127 PROCESSUS DE PLANIFICATION DES MESURES D'URGENCE Connaissance

Plus en détail

Qualité de l air intérieur

Qualité de l air intérieur Qualité de l air intérieur 1 Présentation Air PACA Association Agréée de Surveillance de la Qualité de l Air (AASQA) Association loi 1901 à but non lucratif Surveillance de la région PACA 40 ans d expérience

Plus en détail

GUIDE D ANIMATION PÉDAGOGIQUE DU DIAPORAMA SUR LES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ

GUIDE D ANIMATION PÉDAGOGIQUE DU DIAPORAMA SUR LES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ GUIDE D ANIMATION PÉDAGOGIQUE DU DIAPORAMA SUR LES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ Une production du 2009 Réseau de recherché en santé des populations du Québec TABLE DES MATIÈRES Contexte...3 1. But poursuivi

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

Contenu de la présentation

Contenu de la présentation Protocole de Kyoto, transport et enjeux de santé publique Journées annuelles de santé publique, 3 décembre 2003 L impact du transport sur la santé publique État des connaissances et actions souhaitables

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

Les Français, leurs élus et le développement durable.

Les Français, leurs élus et le développement durable. SYNTHÈSE DE L ÉTUDE Les Français, leurs élus et le développement durable. Premier Baromètre Auxilia, réalisé en partenariat avec OpinionWay Réalisé fin octobre 2013, ce baromètre portant sur les Français,

Plus en détail

Mémoire de l Association locale de Projet Montréal dans Ville-Marie Montréal

Mémoire de l Association locale de Projet Montréal dans Ville-Marie Montréal Mémoire de l Association locale de Projet Montréal dans Ville-Marie Présenté dans le cadre de l élaboration du Plan local de déplacement de Ville-Marie Montréal Déposé le 7 octobre 2015 Aux consultations

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

LE PROJET DE PRELEVEMENT KILOMETRIQUE

LE PROJET DE PRELEVEMENT KILOMETRIQUE Avis de l Union Wallonne des Entreprises UNION WALLONNE DES ENTREPRISES Chemin du Stockoy, 1-3 à 1300 WAVRE Tél. + 32 (0) 10 47.19.41 - Fax : + 32 (0) 10 45 33 43- E-mail : samuel.saelens@uwe.be 1. Introduction

Plus en détail

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Préambule : L innovation vise l appropriation d une invention technique par un milieu particulier (nouvelles pratiques des acteurs,

Plus en détail

cete de l Est Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr

cete de l Est Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr cete de l Est ENVIRONNEMENT ET RISQUES Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr Approches globales Contribuer par ses prestations à une perception

Plus en détail

Consultation publique sur l élaboration d un programme particulier d urbanisme (PPU) pour le secteur d emplois du Plateau Est

Consultation publique sur l élaboration d un programme particulier d urbanisme (PPU) pour le secteur d emplois du Plateau Est Consultation publique sur l élaboration d un programme particulier d urbanisme (PPU) pour le secteur d emplois du Plateau Est Mémoire présenté par la Société de transport de Montréal 3 FÉVRIER 2015 TABLE

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Municipalité de Saint-Anicet Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Les priorités Agir avec dynamisme dans la gestion des affaires de la Municipalité et obtenir des services

Plus en détail

notre monde Données du recensement de 2006

notre monde Données du recensement de 2006 Principales caractéristiques notre monde Ce fascicule présente un sommaire des principales caractéristiques de la population sur le territoire du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de l Ouest-de-l

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 19/06/2015 11:39 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence STS Mention Sciences Sanitaires et Sociales AUTORITÉ

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

3.A0 Techniques d éducation. Fiches descriptives

3.A0 Techniques d éducation. Fiches descriptives Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 3.A0 Techniques d éducation Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

Organisation du stage

Organisation du stage Organisation du stage pratique des étudiants de seconde année du cfmi de lille3 Note à l attention des enseignants accueillant un stagiaire de seconde année et aux CPEM Tout au long de leur cursus au CFMI,

Plus en détail

La gestion du changement par l évaluation : Récit d apprentissages surprenants

La gestion du changement par l évaluation : Récit d apprentissages surprenants La gestion du changement par l évaluation : Récit d apprentissages surprenants Marie-France Allen Conseillère en évaluation de programme Direction de la qualité, de la performance et des mandats universitaires

Plus en détail

Profil d enseignement

Profil d enseignement Profil d enseignement Catégorie économique Bachelier en Immobilier Secteur Domaine Sciences humaines et sociales 9 : Sciences économiques et de gestion Niveau CFC Bachelier professionnalisant, niveau 6

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

Rapport de la délégation du Canada

Rapport de la délégation du Canada Forum mondial de l éducation «Planifier pour 2015 Un catalyseur pour l élaboration des politiques de la décennie à venir : mesure, portée et entrepreneuriat» Londres, Royaume-Uni Du 19 au 22 janvier 2014

Plus en détail

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique Cahier d acteur de l Assemblée des départements de France Débat national transition énergétique 2013 L Assemblée des départements de France souscrit au débat national transition énergétique voulu par le

Plus en détail

Mémoire de Projet Montréal. Village Griffintown. relatif au projet. Mars 2008. www.projetmontreal.org

Mémoire de Projet Montréal. Village Griffintown. relatif au projet. Mars 2008. www.projetmontreal.org Mémoire de Projet Montréal relatif au projet Village Griffintown Mars 2008 Préambule Rien dans ce mémoire ne doit être vu ou interprété comme un blâme adressé au promoteur du projet Village Griffintown.

Plus en détail

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel Politique de santé mentale: exemple du canton de Neuchâtel Conférence Santé publique Suisse 2014 3 ème Rencontre Réseau Santé Psychique Suisse Olten, 22 août 2014 Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani

Plus en détail

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Reprise économique et croissance Le Bureau canadien de l éducation internationale

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

Agir. ensemble. pour prévenir les. problèmes liés au poids

Agir. ensemble. pour prévenir les. problèmes liés au poids Agir ensemble pour prévenir les problèmes liés au poids Optimiser nos pratiques Réduire les inégalités sociales de santé Promouvoir le développement durable 2013 Optimiser nos pratiques, réduire les inégalités

Plus en détail

Plan d action et d intervention 2011-2013 à l égard des. personnes handicapées

Plan d action et d intervention 2011-2013 à l égard des. personnes handicapées Plan d action et d intervention 2011-2013 à l égard des personnes handicapées Table des matières Remerciements......................................... 3 Mot du maire...........................................

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Le Sud de l Aisne a un indice conjoncturel de fécondité (ICF) plus élevé qu en Picardie et

Plus en détail

Le réseau routier québécois. Contexte, bilan et perspectives

Le réseau routier québécois. Contexte, bilan et perspectives Le réseau routier québécois Contexte, bilan et perspectives 2011 Mobilité durable Assurer des déplacements sécuritaires et efficaces, en tout temps, en soutien au développement économique et social, dans

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Recommandations générales Bernard Rivalta Ancien Président du SYTRAL Laurent Sénigout Directeur de l exploitation KEOLIS

Plus en détail

Des logements salubres et accessibles

Des logements salubres et accessibles Direction de santé publique Des logements salubres et accessibles Louis Drouin et Louis Jacques JASPQ 2011 30 novembre 2011 15es Journées annuelles de santé publique 1 Louis Drouin, M.D. Direction de santé

Plus en détail

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG RÉGION Alsace MUNICIPALITÉ Strasbourg TYPE D'ACTION ESPACE 16 STRASBOURG. Mise en place d'un espace temporaire d'insertion. NIVEAU DE LA BONNE PRATIQUE éprouvée

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS Francine Ducharme, Ph. D. Véronique Dubé, Ph. D. Université de Montréal 16 avril 2015 L APPUI Estrie

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

Ville de Douala Douala Town

Ville de Douala Douala Town Ville de Douala Douala Town Communauté Urbaine de Douala Douala City Council Association Internationale des Maires Francophones Séminaire régional sur le thème : «VILLES D AFRIQUE CENTRALE ET CHANGEMENT

Plus en détail

Le Développement et la Perspective de la Réforme du Système de Santé en Chine

Le Développement et la Perspective de la Réforme du Système de Santé en Chine Le Développement et la Perspective de la Réforme du Système de Santé en Chine Ministre de la Santé de la République Populaire de Chine CHEN Zhu (Le 12 avril 2012) Contenu du rapport Cadre général de la

Plus en détail