ITEM 94 : MALADIES ERUPTIVES DE L ENFANT. CLINIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ITEM 94 : MALADIES ERUPTIVES DE L ENFANT. CLINIQUE"

Transcription

1 ITEM 94 : MALADIES ERUPTIVES DE L ENFANT. CLINIQUE Terrain Anamnèse Examen dermato Signes de gravité Signes associés - Enfant d âge scolaire - ATCD de maladie éruptive Vaccination à jour Carnet de santé - Terrain à risque : Immunodépression Femme enceinte dans l entourage - TTT : Prise d AINS au long cours Introduction récente d un ttt (toxidermie) - Notion de contage Epidémie Autre cas dans la fratrie - ATCD récent d angine (scarlatine) - Lésion élémentaire : Macule Papule Exanthème/énanthème - Mode de groupement : Confluent Espaces de peau saine - Evolution : Une seule poussée/plusieurs poussées - Topographie Eruption roséoliforme morbiliforme scarlatiniforme - AEG Déshydratation - Syndrome infectieux marqué - Signes de Nikolsky + - Signes d érythrodermie - Signes de toxidermie - Fièvre Asthénie - Polyadénopathies - Prurit - Angine Orientation diagnostique Roséoliforme Morbiliforme Scarlatiniforme Erythrodermie - Roséole - Rubéole - Syphilis secondaire - Typhoïde - PI VIH - Rougeole - Mégaléryhtème épidermique - Fièvre boutonneuse méditerranéenne - MNI - Scarlatine - Choc toxinique staphylococcique - Syndrome de Kawaski - Dermatite atopique Psoriasis - Gale érythrodermique - Lymphome cutané - DRESS syndrome PARACLINIQUE /!\ Inutile si fièvre éruptive simple Suspicion de scarlatine Suspicion de MNI Suspicion de sd de Kawasaki Terrain à risque : ID Femme enceinte dans l entourage Choc toxinique staphylococcique NFS Prélèvement de gorge +/-ASLO A S3 : BU MNI test +/- sérologie : Ac antiea et antiebna NFSpq Tropo ECG - ETT Sérologie TORSCHE : Toxoplasmose Rubéole Syphilis CMV - HSV/HBV/HCV EBV + VIH Bilan du choc - HC

2 PRISE EN CHARGE Généralités TTT curatif TTT symptomatique Prévention de la transmission Prévention de la surinfection Surveillance - TTT ambulatoire - Accord/éducation des parents : Surveillance T - Alimentation Hydratation Signes neuro Motif de reconsultation - Mise à jour du carnet de santé Pas d indication systématique à un TTT AV/ATB Ssi scarlatine prouvée ou infection virale (rougeole/mni) surinfectée - ATG ATP + mesures physiques contre la fièvre /!\ CI aux AINS et à l aspirine - Si prurit : Ongles ras et propres Vêtement en coton +/- antih1 - Pas de contact avec les femmes enceintes et les ID - Hygiène : Lavage eau + savon Antisepsie - SATVAT Régression en 48h

3 Roséole = Exanthème subit (HHV6) Rubéole Rougeole Mégalérythème épidémique (PVB19) Clinique Paraclinique TTT mois Leuconeutropénie - Début brutal Fièvre élevée en plateau à 40 C 3j +/- crise convulsive SI C : Sérologie - PCR hyperthermique - Puis défervescence thermique + éruption roséoliforme - ADP cervicales - Respect du visage - Absence de vaccination - Incubation : jours - Prodromes : Fièvre modérée - Eruption roséoliforme fugace 1 poussée - Visage Tronc puis membres - Atteinte des fesses - Respect paume et plante - ADP cervicales postérieures /!\ Si femme enceinte dans l entourage - C : Polyarthite Purpura thrombopénique Méningite/Méningo- Encéphalite Rubéole congénitale - Absence de vaccination - Incubation : 10j - Prodromes : Fièvre 40 C - Catarrhe oculo-nasal - Photophobie - Phase éruptive : Eruption morbiliforme en 1 poussée descendante débutant derrière les oreilles Enanthème : Signe de Köplik (Tâche blanche endojugale en regard des 1 ère molaires) Rhinorrhée Toux - Contagieux ++ - C : Neuro : Méningoencéphalite (aigu) PESS (chronique) PNP rougeoleuse - Incubation : 7 10 jours - Invasion : Fièvre modérée Etat général conservé - Eruption morbiliforme du visage puis des membres - Aspect souffleté du visage + aspect en maille de filet du tronc Contours en carte de géographie - Chez l adulte : Atteinte en gants et chaussettes - C : Erytroblasthopénie si anémie hémolytique chronique - Lymphocytose - Sérologie si éruption/contage chez une femme enceinte Sérologie systématique (car DO) PCR dans sécrétions pharyngées Femme enceinte/drépanocytaire : Sérologie Préventif : Vaccination ROR - Jeune femme en âge de procréer βhcg négative Sous contraception efficace - Post-partum immédiat - Dans le calendrier vaccinal Pas de contact avec les femmes enceintes Eviction jusqu à guérison clinique - Préventif : Vaccin ROR - DO - TTT symptomatique - ATB ssi surinfection - Entourage : Sujet non vacciné non ID : Vaccin Sujet ID ou femme enceinte ou nourrisson < 6 mois : Ig polyvalentes - Pas de contact avec les femmes enceintes et les drépanocytaires - Transfusion sanguine in utero si anasarque foeto-placentaire - Transfusion si anémie aiguë mal tolérée du drépnocytaire

4 MNI Scarlatine Choc toxinique staphylococcique Syndrome de Kawasaki Anasarque foetoplacentaire +/- MFIU - Adolescent/Adulte jeune - Notion de contage - Incubation : jours - Asthénie PolyADP - SMG - Angine pseudomembraneuse Membrane non confluentes Facilement décollable Respect de la luette Œdème de la luette Purpura du voile - Eruption morbiliforme si prise de pénicilline /!\ Toujours éliminer une diphtérie devant une angine pseudomembraneuse - Enfant d âge scolaire Contage - Angine érythématopultacée très fébrile Tb digestifs ++ (vomissements) - Exanthème scarlatiniforme : Tronc puis membres Prédominant aux plis de flexions Respect des paumes, des plantes et de la zone péribuccale Désquamation en doigt de gants à J10 - Enanthème : Enduit blanchâtre Glossite avec langue framboisée Langue lisse à J9 - Adolescent Adulte jeune - Foyer à S.Auréus toxinogène (cutané ou profond) - Critères majeurs (présence obligatoire) Fièvre > 38,9 C Eruption cutanée scarlatiniforme sur face et tronc Désquamation fine +/- grands lambeaux sur les extrémités Choc hypovolémique ou hta +/- orthostatique - Critères mineurs Dig ++ : Vomissements- Diarrhée Douleur abdo Hyperhémie muqueuse Ictère / Cytolyse hépatique µ : Myalgie Rhabdomyolyse Neuro : Convulsions Coma Rein : Hu NTIA SDRA CIVD Thrombopénie Diagnostic + - Fièvre > 5j sans foyer Résistante aux ATB/ATP (Indispensable au dg) + 4/5 - ADP > 1,5cm (cervicales aiguës) - Exanthème scarlatiniforme du tronc évoluant par poussées puis MNI Test Sérologie : IgM VCA + / IgG EBNA - TDR Prélèvements de gorge +/-ASLO Bilan du choc HC - NFSpq VSCRP : Sd inflammatoire : Tropo- ECG ETT - Abdo : Echo abdo - DD: HC répétées - Repos Arrêt de travail - ATG/ATP : Paracétamol - CorticoT si complications - CI temporaire aux pénicillines - CI temporaires aux sports violents - ATB : Amox 6j - ATBprophylaxie des sujets contacts - Sympto : ATG-ATP Réhydratation/Alimentation froide semiliquide - S3 : BU Auscultation cardiaque - Hospitalisation en réa - TTT de la porte d entrée - TTT du choc - ATB active contre S.Aureus - Hospitalisation en urgence en ped - Monitoring cardio - TTT sympto: ATG-ATP Réhydratation Rééquilibratio HE - TTT spé: AINS forte dose + Ig IV

5 desquamant Enanthème pharyngée - Atteinte bucco-pharyngée : Chéilite Langue framboisée Stomatite - Pharyngite - Atteinte des extrémités : Erythème palmo-plantaire Œdème induré et douloureux Puis desquamation en doigt de gants débutant en péri-inguéale - Conjonctivite congestive bilatérale Non exsudative Indolore Œdème palpébrale - Autre : Induration du BCG Irritabilité ++ C : - Hydrocholescyste (douleur abdo) - Coronarite - Surveillance cardio

Module 7 - Edition 2006 - Item 94 page 1 Copyright CMIT ITEM N 94 : MALADIES ERUPTIVES DE L ENFANT LES OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition 2006 - Item 94 page 1 Copyright CMIT ITEM N 94 : MALADIES ERUPTIVES DE L ENFANT LES OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2006 - Item 94 page 1 ITEM N 94 : MALADIES ERUPTIVES DE L ENFANT LES OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer et distinguer une rougeole, une rubéole, un herpès, un mégalérythème épidémique,

Plus en détail

Item 152: candida, dermatophytes

Item 152: candida, dermatophytes Item 87 Item 152: candida, dermatophytes Facteur favorisant (DB, macération, obésité, défaut d hygiène) à rechercher et à traiter Candida: pathogène peau; saprophyte muqueuse Enduit blanchâtre, détachable,

Plus en détail

Ces éruptions de l enfant que l on rencontre aussi chez l adulte

Ces éruptions de l enfant que l on rencontre aussi chez l adulte 12 èmes Rendez-Vous de l Urgence Jeudi 26 novembre 2009 Ces éruptions de l enfant que l on rencontre aussi chez l adulte ou La guerre des boutons Dr Laurent CROCE Praticien Contractuel Urgences Médicales

Plus en détail

Item 314 Exanthème CEDEF 1,2 III. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT. Objectif pédagogique. Diagnostic positif

Item 314 Exanthème CEDEF 1,2 III. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT. Objectif pédagogique. Diagnostic positif Annales de dermatologie et de vénéréologie (2008) 135S, F208 F213 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com III. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT Item 314 Exanthème CEDEF 1,2 Objectif pédagogique Devant

Plus en détail

Item 314 Exanthème CEDEF 1,2 III. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT. Objectif pédagogique. Diagnostic positif. Disponible en ligne sur

Item 314 Exanthème CEDEF 1,2 III. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT. Objectif pédagogique. Diagnostic positif. Disponible en ligne sur Annales de dermatologie et de vénéréologie (2012) 139, A213 A218 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com III. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT Item 314 Exanthème CEDEF 1,2 Disponible sur Internet

Plus en détail

Orientations diagnostiques devant : Exanthème, érythrodermie

Orientations diagnostiques devant : Exanthème, érythrodermie Examen National Classant Orientations diagnostiques devant : Exanthème, érythrodermie Exanthème F. CAMBAZARD (St Etienne), Y. DE PROST (Paris, Necker), G. LORETTE (Tours), C. BEYLOT (Bordeaux) Objectifs

Plus en détail

Conférence FLASH DERMATO

Conférence FLASH DERMATO Conférence FLASH DERMATO Item 109: Acné Séborrhée + kératinisation infundibulaire + propionibacterium acnes => inflammation chronique follicule pilosébacée Diagnostic clinique: Séborrhée Lésions rétentionnelles:

Plus en détail

Item 314 : Exanthème

Item 314 : Exanthème Item 314 : Exanthème Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 3 I Diagnostic positif... 3 II Diagnostic différentiel... 4

Plus en détail

Item 94 : Maladies éruptives de l'enfant.

Item 94 : Maladies éruptives de l'enfant. Item 94 : Maladies éruptives de l'enfant. Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Pour mieux comprendre... 1 2 Diagnostiquer et distinguer une maladie éruptive de l'enfant... 2 ENC

Plus en détail

FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision. Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil

FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision. Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil Définition : Fièvre =Température rectale > 38 c (déréglage du point d équilibre thermique au niveau Hypothalamus)

Plus en détail

Orientations diagnostiques devant un érythème (314) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005)

Orientations diagnostiques devant un érythème (314) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005) Orientations diagnostiques devant un érythème (314) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005) Pré-Requis : Lésions élémentaires en dermatologie. Résumé : L'érythème est une rougeur

Plus en détail

DERMATO-PEDIATRIE PARTIE 2 JEUDI 21 JANVIER 2015 BOULOGNE-SUR-MER

DERMATO-PEDIATRIE PARTIE 2 JEUDI 21 JANVIER 2015 BOULOGNE-SUR-MER DERMATO-PEDIATRIE PARTIE 2 JEUDI 21 JANVIER 2015 BOULOGNE-SUR-MER Dermatite atopique Gale Teigne Pediculose Molluscum contagiosum CAS CLINIQUE PRISE EN CHARGE Diagnostic retenu : ECZEMA HERPETICUM Début

Plus en détail

MALADIES ÉRUPTIVES DE L ENFANT

MALADIES ÉRUPTIVES DE L ENFANT MALADIES ÉRUPTIVES DE L ENFANT Étiologies 2 URGENCES : CHOC TOXIQUE et KAWASAKI Maculo-papules SCARLATINIFORMES : SCARLATINE CHOC TOXIQUE staph ou strepto KAWASAKI TOXIDERMIE ++ MORBILLIFORMES : ROUGEOLE

Plus en détail

ITEM 114 : ALLERGIES CUTANEO-MUQUEUSES CHEZ L ADULTE ET L ENFANT.

ITEM 114 : ALLERGIES CUTANEO-MUQUEUSES CHEZ L ADULTE ET L ENFANT. ITEM 114 : ALLERGIES CUTANEO-MUQUEUSES CHEZ L ADULTE ET L ENFANT. Classification des hypersensibilités selon Gell et Coombs Type Mécanisme Pathologies I Hypersensibilité immédiate (anaphylaxie) - Sensibilisation

Plus en détail

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Motif non rare de consultation. Urgence diagnostique et thérapeutique. Pronostic

Plus en détail

Définitions. Définition approximative de fièvre: déréglage du point d équilibre thermique vers le haut (hypothalamus antérieur)

Définitions. Définition approximative de fièvre: déréglage du point d équilibre thermique vers le haut (hypothalamus antérieur) La fièvre Définitions Définition approximative de fièvre: déréglage du point d équilibre thermique vers le haut (hypothalamus antérieur) Température rectale> 38 Définitions Fièvre aiguë: Depuis moins de

Plus en détail

VARICELLE ET ZONA DE L ADULTE ETIOLOGIES DES EXANTHEMES FEBRILES

VARICELLE ET ZONA DE L ADULTE ETIOLOGIES DES EXANTHEMES FEBRILES VARICELLE ET ZONA DE L ADULTE ETIOLOGIES DES EXANTHEMES FEBRILES 22 Février 2006 - IFSI Croix Rouge Française Dr Sarah KHATIBI SMIT- PURPAN - CHU TOULOUSE Varicelle Epidémiologie Due à un herpes virus

Plus en détail

DERMATOQUIZZ JUMGA 2010. Dr Anne-Sophie Marchesseau-Merlin

DERMATOQUIZZ JUMGA 2010. Dr Anne-Sophie Marchesseau-Merlin DERMATOQUIZZ JUMGA 2010 Dr Anne-Sophie Marchesseau-Merlin Cas 1 A-Syndrome de Gianotti- Crosti B-Psoriasis C-Purpura rhumatoide Cas 1 A-Syndrome de Gianotti- Crosti B-Psoriasis C-Purpura rhumatoide Acrodermatite

Plus en détail

Infections virales materno-foetales. Infections congénitales

Infections virales materno-foetales. Infections congénitales Infections virales materno-foetales Infections congénitales Le virus de la rubéole Famille : Togaviridae Genre : Rubivirus Espèce : Rubella virus Génome ARNsb(+) Capside icosaédrique 60-70 nm Virus enveloppé

Plus en détail

Méningites. Définition. Clinique. Définition. Clinique. Clinique

Méningites. Définition. Clinique. Définition. Clinique. Clinique Méningites Définition Inflammation des méninges, les 3 membranes qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière 1- définition 2- démarche diagnostique : PL 3- méningites bactériennes 4- méningites virales

Plus en détail

LES VIROSES GRAVES. JP STAHL Infectiologie CHU de Grenoble

LES VIROSES GRAVES. JP STAHL Infectiologie CHU de Grenoble LES VIROSES GRAVES JP STAHL Infectiologie CHU de Grenoble Une histoire clinique Jeune homme de 16 ans Angine érythémateuse, survenue brutale Adénopathies cervicales et sousmentonnières, non douloureuses,

Plus en détail

Item 114. Eczéma contact

Item 114. Eczéma contact Item 114 Eczéma contact Item 183: eczéma de contact Hypersensibilité cellulaire retardée ; Haptène Diagnostic clinique: prurit; érythème, vésicules, suintement, croutes. Recherche par interrogatoire +++,

Plus en détail

Syndromes mononucléosiques (SMN)

Syndromes mononucléosiques (SMN) Syndromes mononucléosiques (SMN) Présence dans le sang de grands lymphocytes polymorphes à cytoplasme hyperbasophile. L affection principale de ce syndrome est la mononucléose infectieuse à EBV. 1 Diagnostic

Plus en détail

Fièvre aigue. Définitions. Prise de la température. Définition fièvre aigue

Fièvre aigue. Définitions. Prise de la température. Définition fièvre aigue Fièvre aigue Sémiologie DCEM1 Fièvre aiguë et éruptions fébriles chez l'enfant aux urgences Pr Albert FAYE Service de Pédiatrie Générale Hôpital Robert Debré Définition Conduite de l interrogatoire des

Plus en détail

Éruptions fébriles de l enfant (dans un contexte d urgence)

Éruptions fébriles de l enfant (dans un contexte d urgence) 25-140-E-20 Éruptions fébriles de l enfant (dans un contexte d urgence) G. Picherot, S. Barbarot, A. Mouzard Il est fréquent dans un contexte d urgence d être confronté au diagnostic d une éruption fébrile

Plus en détail

Dermatoses fébriles courantes bénignes

Dermatoses fébriles courantes bénignes Dermatoses fébriles courantes bénignes Dr L. HANDIRI GENCEL Praticien attaché Service de dermatologie pédiatrique du Pr TAIEB Hôpital des enfants Bordeaux Dermatoses fébriles courantes bénignes Exanthèmes

Plus en détail

ITEM 87 : IMPETIGO DIAGNOSTIC

ITEM 87 : IMPETIGO DIAGNOSTIC ITEM 87 : IMPETIGO = Infection cutanée à SBHA ou S.Aureus Terrain Signes G Signes cutanés Autres formes cliniques DIAGNOSTIC - Enfant d âge scolaire /!\ Toujours rechercher une dermatose sous-jacente Surtout

Plus en détail

Item 181 Iatrogénie. Diagnostic et prévention. Toxidermies ou réactions cutanées médicamenteuses

Item 181 Iatrogénie. Diagnostic et prévention. Toxidermies ou réactions cutanées médicamenteuses Annales de dermatologie et de vénéréologie (2008) 135S, F168 F174 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com Module 11 : Synthèse clinique et thérapeutique Item 181 Iatrogénie. Diagnostic et prévention.

Plus en détail

Stage de médecine générale DCEM3 21 Septembre 2010 YOGESPARAN Kirushaanthy

Stage de médecine générale DCEM3 21 Septembre 2010 YOGESPARAN Kirushaanthy Stage de médecine générale DCEM3 21 Septembre 2010 YOGESPARAN Kirushaanthy Cas clinique 1 Ce nourrisson de 6 mois présente depuis l'âge de 2 mois ces lésions très prurigineuses des convexités faciales,

Plus en détail

PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE

PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE MALADIES INFECTIEUSES PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE PHARYNGO-AMYGDALITE VIRALE INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La pharyngo-amygdalite virale consiste en une angine (mal de gorge) causée par différents virus

Plus en détail

Varicelle et grossesse

Varicelle et grossesse Varicelle et grossesse Dr Marie-Aliette DOMMERGUES Pédiatre, CHV-André Mignot Le 8 octobre 2009 Varicelle et grossesse Varicelle et grossesse Probabilité de survenue d une varicelle en cours de grossesse:

Plus en détail

RUBIVIRUS virus de la RUBEOLE

RUBIVIRUS virus de la RUBEOLE RUBIVIRUS virus de la RUBEOLE RUBIVIRUS virus de la RUBEOLE... 1 1 GENERALITES... 2 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE... 2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE... 2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE...

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 77 page 1 Copyright CMIT ITEM N 77 : ANGINES ET RHINOPHARYNGITES DE L ENFANT ET DE L ADULTE OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition 2008 - Item 77 page 1 Copyright CMIT ITEM N 77 : ANGINES ET RHINOPHARYNGITES DE L ENFANT ET DE L ADULTE OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2008 - Item 77 page 1 ITEM N 77 : ANGINES ET RHINOPHARYNGITES DE L ENFANT ET DE L ADULTE OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer une angine et une rhinopharyngite II. Argumenter l attitude

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 84 page 1 Copyright CMIT ITEM N 84 : INFECTIONS A HERPES VIRUS DE L ENFANT ET DE L ADULTE IMMUNOCOMPETENTS

Module 7 - Edition 2008 - Item 84 page 1 Copyright CMIT ITEM N 84 : INFECTIONS A HERPES VIRUS DE L ENFANT ET DE L ADULTE IMMUNOCOMPETENTS Module 7 - Edition 2008 - Item 84 page 1 ITEM N 84 : INFECTIONS A HERPES VIRUS DE L ENFANT ET DE L ADULTE IMMUNOCOMPETENTS OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer et traiter une poussée d herpès cutané et

Plus en détail

Grippe et grossesse. Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014

Grippe et grossesse. Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014 Grippe et grossesse Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014 3 questions Quels sont les facteurs de risques de grippe grave chez la femme enceinte? A quel(s) trimestre(s)

Plus en détail

Syndrome de Stevens-Johnson. Pr A Galetto

Syndrome de Stevens-Johnson. Pr A Galetto Syndrome de Stevens-Johnson Pr A Galetto 1 CAS Une garçon de 7 ans a de la fièvre et des douleurs en avalant depuis 5 jours. Il y a deux jours, une éruption a débuté sur son thorax avec des macules qui

Plus en détail

R. Ahmed né le 01/10/2013 consulte aux urgences à J18 de vie pour : «Fièvre aigue»

R. Ahmed né le 01/10/2013 consulte aux urgences à J18 de vie pour : «Fièvre aigue» CAS CLINIQUE R. Ahmed né le 01/10/2013 consulte aux urgences à J18 de vie pour : «Fièvre aigue» J17 de vie : Fièvre aigue chiffrée à 38,5 c + vomissements évoluant 24 heures Notion de contage virale (

Plus en détail

Pathologie hivernale chez l enfant. Journée de formation continue Mohammedia 16/o2/12 Pr Benjelloun Dakhama BS Rabat

Pathologie hivernale chez l enfant. Journée de formation continue Mohammedia 16/o2/12 Pr Benjelloun Dakhama BS Rabat Pathologie hivernale chez l enfant Journée de formation continue Mohammedia 16/o2/12 Pr Benjelloun Dakhama BS Rabat Affections respiratoires Mécanisme de défense des voies aériennes Appareil mucociliaire

Plus en détail

40 cas cliniques dermato : maladies de peau courantes

40 cas cliniques dermato : maladies de peau courantes Évaluez vous 40 cas cliniques dermato : maladies de peau courantes IFMT IFMT-MS-2006-dermatologie 1 1 Impetigo (pyoderma) Enfant Localisation IFMT-MS-2006-dermatologie 2 2 eczema atopique Enfant Localisation

Plus en détail

LES CAUSES INFECTIEUSES PREDOMINENT. 1) Diagnostic positif. Hémogramme. 2) Diagnostic différentiel

LES CAUSES INFECTIEUSES PREDOMINENT. 1) Diagnostic positif. Hémogramme. 2) Diagnostic différentiel Item ECN Syndromes mononucléosiques N 334 -Syndrome mononucléosique Devant un syndrome mononucléosique, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les Examens complémentaires pertinents

Plus en détail

Prise en charge de la fièvre chez l enfant. Dr S. NAFA

Prise en charge de la fièvre chez l enfant. Dr S. NAFA Prise en charge de la fièvre chez l enfant Dr S. NAFA Définitions Température centrale > 38 C en l absence d activité intense chez un enfant normalement couvert dans une température ambiante tempérée Au

Plus en détail

ITEM 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTIONS MEDICAMENTS TOXIQUES IRRADIATION. ITEM 20 : INFECTIONS ET GROSSESSE

ITEM 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTIONS MEDICAMENTS TOXIQUES IRRADIATION. ITEM 20 : INFECTIONS ET GROSSESSE ITEM 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTIONS MEDICAMENTS TOXIQUES IRRADIATION. ITEM 20 : INFECTIONS ET GROSSESSE /!\ Toute fièvre chez la femme enceinte = Listéria JPDC Listeria Généralités - BGP

Plus en détail

Objectif pédagogique Devant un exanthème, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents.

Objectif pédagogique Devant un exanthème, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents. III. Orientation diagnostique devant 2005;132:7S195-7S199 Item n o 314 : Exanthème. Érythrodermie Exanthème Objectif pédagogique Devant un exanthème, argumenter les principales hypothèses diagnostiques

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 Copyright CMIT ITEM N 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION)

Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 Copyright CMIT ITEM N 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION) Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 ITEM N 20 : DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION) OBJECTIFS TERMINAUX I. Expliquer les éléments de prévention vis-à-vis des infections

Plus en détail

Item 314 : Exanthème - Erythrodermie

Item 314 : Exanthème - Erythrodermie Item 314 : Exanthème - Erythrodermie Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 CAT devant un éxanthème fébrile...1 ENC : OBJECTIFS Devant un exanthème ou une érythrodermie, argumenter

Plus en détail

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines.

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines. INFLUENZA INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L influenza est une infection virale aiguë saisonnière très contagieuse, qui peut être prévenue annuellement par la vaccination. La maladie est causée par le

Plus en détail

ou pas. ( je crois que je suis enceinte fais la prise de sang. )

ou pas. ( je crois que je suis enceinte fais la prise de sang. ) Docteur j ai j de la fièvre! ou pas. ( je crois que je suis enceinte euh j en suis sûre s! J ai J fais la prise de sang. ) Docteur Jean Daniel GENNARO P R I A M Docteur j ai j de la fièvre! ou pas. FIEVRE

Plus en détail

Varicelle. Cause : Épidémiologie :

Varicelle. Cause : Épidémiologie : Varicelle La varicelle classique sous sa forme de maladie infantile éruptive fréquente, en milieu tempéré, touche plus tardivement l'adulte en milieu tropical où elle est tout aussi caractérisée par sa

Plus en détail

INFECTIONS CHEZ LES VOYAGEURS

INFECTIONS CHEZ LES VOYAGEURS INFECTIONS CHEZ LES VOYAGEURS Vignettes 1. Damien 18 ans «babacool» le fils d une de vos patiente, vient vous voir en consultation car il part 1 an en Asie avec son sac à dos. 2. Un jeune couple vient

Plus en détail

Le thème de ce dix-huitième

Le thème de ce dix-huitième TD 201 Prévention des infections transmises de la mère à l enfant 18 e colloque sur le Contrôle épidémiologique des maladies infectieuses Paris, 15 mars 2013 en résumé AUTEURS : M.C. Bayeux-Dunglas, V.

Plus en détail

Infections virales de la peau

Infections virales de la peau Infections virales de la peau Infections virales de la peau Herpesvirus: HSV1 (et 2) Virus de la varicelle et du zona: VZV Rougeole Rubéole ErythrovirusB19 (Parvovirus B19) Papillomavirus Poxvirus: virus

Plus en détail

Plus de cas sur http://www.mimiryudo.com/cascliniques.php. Cas clinique 13. Le retour de la guerre des boutons

Plus de cas sur http://www.mimiryudo.com/cascliniques.php. Cas clinique 13. Le retour de la guerre des boutons Cas clinique 13 Le retour de la guerre des boutons Cas rédigé dans le cadre du tour de printemps Hippofac (Lille, sous la direction de Vincent Sobanski et Charles-Edouard Notredame). Présenté les 11, 12

Plus en détail

La rougeole : La vaccination pour vaincre le retour

La rougeole : La vaccination pour vaincre le retour La rougeole : La vaccination pour vaincre le retour Centre International de Vaccination Service Universitaire de Maladies Infectieuses et du voyageur XVIII ème Journée Régionale de Pathologie Infectieuse

Plus en détail

Les dernières nouvelles dans le domaine de la vaccination

Les dernières nouvelles dans le domaine de la vaccination Les dernières nouvelles dans le domaine de la vaccination Professeur Ch. RABAUD 2007 2ème Journée Régionale d Infectiologie Nancy, 19 Octobre 2007 TUBERCULOSE Histoire d un ex-vaccin obligatoire Vaccinations

Plus en détail

Item 94 : MALADIES ERUPTIVES DE L ENFANT POINTS IMPORTANTS

Item 94 : MALADIES ERUPTIVES DE L ENFANT POINTS IMPORTANTS Item 94 : MALADIES ERUPTIVES DE L ENFANT Objectifs pédagogiques : - Diagnostiquer et distinguer une rougeole, une rubéole, un mégalérythème épidémique, un exanthème subit, une mononucléose infectieuse,

Plus en détail

Purpura thrombopénique idiopathique

Purpura thrombopénique idiopathique Purpura thrombopénique idiopathique I. Définition Le purpura thrombopénique idiopathique (PTI) ou purpura thrombopénique auto-immun est caractérisé par une diminution du chiffre des plaquettes circulantes

Plus en détail

Cas clinique 1. Que faites-vous?

Cas clinique 1. Que faites-vous? Cas clinique 1 Madame G., âgé de 32 ans, institutrice, et 3e pare. Actuellement au terme de 20 semaines d'aménorrhée, elle consulte pour une fièvre isolée dépassant 38 avec frissons depuis trois jours.

Plus en détail

Le syndrome d activation macrophagique

Le syndrome d activation macrophagique DMCP Le syndrome d activation macrophagique J. Wassenberg Formation continue IAL CHUV - 9 octobre 2008 Fille de 11 ans Douleurs et tuméfactions articulaires intermittente (genoux, poignets, doigts) Methotrexate,

Plus en détail

Facteurs de gravité dans PED. Clinique. 1/ Rougeole non compliquée

Facteurs de gravité dans PED. Clinique. 1/ Rougeole non compliquée Principales causes de décès, enfants 0-5 ans, 10 Rougeole Monde, 10 : 7,6 millions P. Imbert MPE 30 % Service de maternité-pédiatrie Hôpital d Instruction des Armées Bégin, Saint Mandé DIU Médecine tropicale

Plus en détail

Eruptions de l enfant l sous traitement(s): qu en penser, jusqu où aller?

Eruptions de l enfant l sous traitement(s): qu en penser, jusqu où aller? Eruptions de l enfant l sous traitement(s): qu en penser, jusqu où aller? Dominique Hamel Groupe hospitalier Necker Enfants-Malades dominique.hamel-teillac@nck.aphp.fr Urticaire? Rash maculopapuleux ou

Plus en détail

Vaccinations et grossesse. C.Chatelet

Vaccinations et grossesse. C.Chatelet Vaccinations et grossesse C.Chatelet L Idéal en préconceptionnel S assurer vaccinations réglementaires. Vacciner patientes à risques hépatites A, B et pneumocoques. Vacciner les «voyageurs potentiels»,

Plus en détail

Vaccins, grossesse et allaitement: quelles données de tolérance?

Vaccins, grossesse et allaitement: quelles données de tolérance? Vaccins, grossesse et allaitement: quelles données de tolérance? Dr Elisabeth Elefant, Dr Catherine Vauzelle Centre de Référence sur les Agents Tératogènes (CRAT) Hôpital Armand Trousseau, Paris www.lecrat.org

Plus en détail

Maladies de l enfant.

Maladies de l enfant. Maladies de l enfant. I. Rougeole : Virus Incubation : 8 à 12 jours Entre 2 et 10 ans, bébé rarement touché, non vacciné Prodromes : catarrhe occulo-naso-pharyngée (hypersécrétion des muqueuses telles

Plus en détail

généralités Infections à Herpès virus généralités généralités généralités Virus:

généralités Infections à Herpès virus généralités généralités généralités Virus: généralités Infections à Herpès virus Virus: S. Nguyen 03/2005 multiplication intracellulaire taille: nanomètre pls composants: -acide nucléique (ADN, ARN) -capside -enveloppe ou non généralités herpès

Plus en détail

Eczéma de l enfant : diagnos4c et traitement

Eczéma de l enfant : diagnos4c et traitement Eczéma de l enfant : diagnos4c et traitement FREMION Quentin Congrès SASPAS 02/04/15 Diagnostic : Eczéma de l enfant = dermatite atopique Lésion dermatologique avec PRURIT +++, évoluant en 4 phases souvent

Plus en détail

De l Arthrite Juvénile Idiopathique au Syndrome de Chevauchement A. VENAILLE - GRENOBLE

De l Arthrite Juvénile Idiopathique au Syndrome de Chevauchement A. VENAILLE - GRENOBLE De l Arthrite Juvénile Idiopathique au Syndrome de Chevauchement A. VENAILLE - GRENOBLE Kévin, né en 1991 Pas d antécédents familiaux ni personnels Vaccins à jour Début du suivi pour maladie inflammatoire

Plus en détail

Infections materno-fœtales Interprétation des sérologies maternelles CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales

Infections materno-fœtales Interprétation des sérologies maternelles CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Infections materno-fœtales Interprétation des sérologies maternelles CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Service de Virologie, Hôpitaux Universitaires Paris-Sud Faculté

Plus en détail

ANGINES ET PHARYNGITES

ANGINES ET PHARYNGITES ANGINES ET PHARYNGITES Généralités Inflammation des amygdales palatines Angine érythémateuse ++ AVANT 3 ANS = VIRALE SEULEMENT++++ Étiologie Virales à 80% : Adénovirus virus Influenzae, para influenzae

Plus en détail

Dr Laurence Lachaud, laurence.lachaud@univ montp1.fr MIE, année 2012 2013

Dr Laurence Lachaud, laurence.lachaud@univ montp1.fr MIE, année 2012 2013 MIE 20. Diagnostic et suivi des infections per placentaires (pathologie congénitale) et du per partum (infection néonatale): le bon usage des examens biologiques. I. OBJECTIFS Items ENC concernés : Item

Plus en détail

MÉNINGITES INFECTIEUSES

MÉNINGITES INFECTIEUSES Méningites infectieuses MÉNINGITES INFECTIEUSES Généralités Virales +++ (entérovirus) = bénignes (sauf VIH, polio) Bactériennes = MEJPV ++, PEC précoce optimale Fongiques (cryptocoque chez ID) Méningo-encéphalite

Plus en détail

Les angines et leurs complications

Les angines et leurs complications Les angines et leurs complications Pr Righini Christian Adrien Clinique Universitaire d ORL Pôle TCCR 12 millions d angines / an en France Origine virale dans 80% des cas Introduction Les angines bactériennes

Plus en détail

GUIDE DES CONDUITES A TENIR LORS D UNE AFFECTION AIGUE CHEZ L ENFANT ACCUEILLI EN COLLECTIVITE

GUIDE DES CONDUITES A TENIR LORS D UNE AFFECTION AIGUE CHEZ L ENFANT ACCUEILLI EN COLLECTIVITE GUIDE DES CONDUITES A TENIR LORS D UNE AFFECTION AIGUE CHEZ L ENFANT ACCUEILLI EN COLLECTIVITE Il faut rappeler que pour toute personne malade (par exemple présentant de la fièvre, vomissements ou diarrhée)

Plus en détail

16/ Infections chez l enfant

16/ Infections chez l enfant SEMESTRE 3 UE 2.5.S3 Processus inflammatoires et infectieux 16/ Infections chez l enfant I. Epidémiologie des maladies infectieuses en pédiatrie Mortalité infantile aux USA, 1870-1900 Enfant < 5 ans =

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 1 1. Adultes et enfants de plus d un an La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

Quizz de Dermatologie Pédiatrique

Quizz de Dermatologie Pédiatrique Quizz de Dermatologie Pédiatrique Juliette Mazereeuw-Hautier Services de Dermatologie Toulouse IXème Journée toulousaine de Pneumo-Allergologie Pédiatrique 16 Novembre 2006 -Age: 2 mois -Int libre / naissance

Plus en détail

! Coqueluche! Diphtérie

! Coqueluche! Diphtérie maladie aigüe et scolarisation d un enfant Maladies contagieuses et scolarisation d un enfant Note :! : indique une maladie mentionnée dans l arrêté du 03 mai 1989. certaines des préconisations qui suivent

Plus en détail

DIPHTÉRIE - TÉTANOS - POLIOMYÉLITE* Vacci mains

DIPHTÉRIE - TÉTANOS - POLIOMYÉLITE* Vacci mains DIPHTÉRIE - TÉTANOS - POLIOMYÉLITE* Vacci mains Se faire vacciner, se laver les mains : 2 gestes essentiels pour lutter contre les maladies infectieuses. C est décidé, je vais sauver le monde!...commence

Plus en détail

VIRUS de la VARICELLE et du ZONA (VZV)

VIRUS de la VARICELLE et du ZONA (VZV) VIRUS de la VARICELLE et du ZONA (VZV) VIRUS de la VARICELLE et du ZONA (VZV) 1 1 GENERALITES 2 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE 2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE 2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE

Plus en détail

Pathologies cutanées liées au froid. Dr Claire Lecomte Médecine Interne et Maladies Infectieuses CH Chambéry

Pathologies cutanées liées au froid. Dr Claire Lecomte Médecine Interne et Maladies Infectieuses CH Chambéry Pathologies cutanées liées au froid Dr Claire Lecomte Médecine Interne et Maladies Infectieuses CH Chambéry Chamonix 5 septembre 2009 Multiples pathologies de gravité et d étiologie variables Pathologies

Plus en détail

pemphigoïdes, dermatite herpétiforme et dermatose à IgA linéaire, érythème polymorphe, porphyries, épidermolyses bulleuses

pemphigoïdes, dermatite herpétiforme et dermatose à IgA linéaire, érythème polymorphe, porphyries, épidermolyses bulleuses DIAGNOSTIC HISTOLOGIQUE DES DERMATOSES BULLEUSES ET PUSTULEUSES I BULLES INTRA-EPIDERMIQUES AVEC ACANTHOLYSE : pemphigus et dermatoses avec acantholyse SANS ACANTHOLYSE : toxidermies, bulles virales, eczéma

Plus en détail

Les Infections sexuellement transmissibles. Morgane Fève

Les Infections sexuellement transmissibles. Morgane Fève Les Infections sexuellement transmissibles Morgane Fève Définition IST maladies infectieuses transmises d'un individu à l'autre exclusivement lors des rapports sexuels. Les principales IST Virales VIH

Plus en détail

URTICAIRE CHRONIQUE: clinique, diagnostic, traitement. Nathalie Gunera-Saad

URTICAIRE CHRONIQUE: clinique, diagnostic, traitement. Nathalie Gunera-Saad URTICAIRE CHRONIQUE: clinique, diagnostic, traitement Nathalie Gunera-Saad Définition et Clinique ÿ Latin: urtica (= ortie), dermatose inflammatoire fréquente de la peau et/ou des muqueuses ÿ Superficielle:

Plus en détail

Discipline : Microbiologie Durée de l épreuve : 37mn Notée : 11

Discipline : Microbiologie Durée de l épreuve : 37mn Notée : 11 Discipline : Microbiologie Durée de l épreuve : 37mn Notée : 11 3 ème Année de Médecine Session de juillet 2014 Question 1 (1 point) : Toute suspicion de brucellose doit être signalée au laboratoire réalisant

Plus en détail

ITEM 101 : PATHOLOGIES D INOCULATION : CAT DEVANT UNE PLAIE

ITEM 101 : PATHOLOGIES D INOCULATION : CAT DEVANT UNE PLAIE ITEM 101 : PATHOLOGIES D INOCULATION : CAT DEVANT UNE PLAIE Interrogatoire Examen physique - Profession Main dominante - Statut VAT - Circonstances : Horaires Objet vulnérant Délai de prise en charge AT?

Plus en détail

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané Énoncés Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané N 109 Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique Diagnostiquer l acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique.

Plus en détail

La fièvre du nourrisson. Dr Pierre FOUCAUD Chef de service de Pédiatrie CHV

La fièvre du nourrisson. Dr Pierre FOUCAUD Chef de service de Pédiatrie CHV La fièvre du nourrisson Dr Pierre FOUCAUD Chef de service de Pédiatrie CHV La fièvre du nourrisson Symptôme (température rectale > 38 ) très fréquent, accompagnant de très nombreuses infections, le plus

Plus en détail

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable Virus de la grippe Introduction Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) 1- introduction 2- le virus 3- clinique 4- complications 5- traitement S. Nguyen 03/2005 responsable

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 82 page 1 Copyright CMIT ITEM N 82 : GRIPPE OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition 2008 - Item 82 page 1 Copyright CMIT ITEM N 82 : GRIPPE OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2008 - Item 82 page 1 ITEM N 82 : GRIPPE OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer une grippe II. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient INTRODUCTION - Maladie

Plus en détail

12/ Infections chez la femme enceinte

12/ Infections chez la femme enceinte SEMESTRE 3 UE 2.5.S3 Processus inflammatoires et infectieux 12/ Infections chez la femme enceinte Mêmes infections que dans population non obstétricale Bactériennes: infections urinaires, syphilis, streptocoque

Plus en détail

Objectif général. Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006

Objectif général. Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006 Objectif général Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006 Prévalence 4% des résultats de consultations selon le CREDES Selon la SFMG: dermatoses: 32ème

Plus en détail

Infections à Herpesviridae

Infections à Herpesviridae Les herpès virus comprennent le groupe HSV (HSV-1, HSV-2), le virus de la varicelle et du zona (VZV), le virus de la mononucléose infectieuse (EBV), le cytomégalovirus (CMV), l HHV-6, l HHV-7 et l HHV-8.

Plus en détail

CYTOMEGALOVIRUS (CMV)

CYTOMEGALOVIRUS (CMV) CYTOMEGALOVIRUS (CMV) Ce document concerne l'évaluation des risques biologique en milieu de soins. Il est complémentaire du guide EFICATT de l'inrs et a été élaboré puis validé par des médecins du travail

Plus en détail

LE SYNDROME INFECTIEUX

LE SYNDROME INFECTIEUX LE SYNDROME INFECTIEUX Les maladies infectieuses résultent de l'agression de l'organisme par un être vivant microscopique ou macroscopique, Cette agression entraine généralement une ou des altérations

Plus en détail

31/03/2014 THOMASSIN Guillaume L2 AIH Carole CASSAGNE Relecteur 6 10 pages LA PNEUMOCYSTOSE. Plan

31/03/2014 THOMASSIN Guillaume L2 AIH Carole CASSAGNE Relecteur 6 10 pages LA PNEUMOCYSTOSE. Plan 31/03/2014 THOMASSIN Guillaume L2 AIH Carole CASSAGNE Relecteur 6 10 pages LA PNEUMOCYSTOSE Plan A. L'agent infectieux I. Développement de la maladie II. Mode de transmission III. Cycle du parasite IV.

Plus en détail

Caroline AUDOUIN Delphine BERNARD Année 2004-2005 Item 94. Maladies éruptives de l'enfant

Caroline AUDOUIN Delphine BERNARD Année 2004-2005 Item 94. Maladies éruptives de l'enfant Caroline AUDOUIN NANTES Delphine BERNARD Année 2004-2005 Item 94 Maladies éruptives de l'enfant 1 Sommaire : Note : Le purpura n'est pas traité dans cet item, mais il faut toujours garder à l'esprit que

Plus en détail

Dérèglement thermique. Hypothermie Hyperthermie SEMINAIRES IRIS

Dérèglement thermique. Hypothermie Hyperthermie SEMINAIRES IRIS Dérèglement thermique Hypothermie Hyperthermie Hyperthermie Hyperthermie Production de chaleur corporelle Exercice intense Elimination de chaleur corporelle Vague de chaleur Cadre iatrogène (syndr malin

Plus en détail

1.Diagnostic d une infection récente chez la femme enceinte

1.Diagnostic d une infection récente chez la femme enceinte 1.Diagnostic d une infection récente chez la femme enceinte Sérologie infectieuse chez la femme enceinte Démarche : Evaluation du risque d infection congénitale ou périnatale Infections Tests sérologiques

Plus en détail

Ulcération. Il est essentiel de ne pas méconnaître une lésion extrinsèque simplement provoquée, traumatique ou caustique.

Ulcération. Il est essentiel de ne pas méconnaître une lésion extrinsèque simplement provoquée, traumatique ou caustique. Ulcération Objectifs : Devant des ulcérations et érosions des muqueuses orales et/ou génitales, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents.

Plus en détail

18 ème de la STPI. B Fazaa Service de Dermatologie Hôpital Charles Nicolle

18 ème de la STPI. B Fazaa Service de Dermatologie Hôpital Charles Nicolle 18 ème Congrès National de la STPI Les Pityrosporoses B Fazaa Service de Dermatologie Hôpital Charles Nicolle Définition Mycoses superficielles à Malassezia (Pityrosporon ovale) Levures lipophiles commensales

Plus en détail

THEME : PHLEGMONS PERIAMYGDALIENS

THEME : PHLEGMONS PERIAMYGDALIENS THEME : PHLEGMONS PERIAMYGDALIENS BUT DE LA DEMARCHE : ce référentiel concerne l évaluation de la prise en charge diagnostique et thérapeutique des phlegmons périamygdaliens Définition. Cette collection

Plus en détail