CITOYEN ET VOYAGEUR : UN PEU DE CIVISME!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CITOYEN ET VOYAGEUR : UN PEU DE CIVISME!"

Transcription

1 CITOYEN ET VOYAGEUR : UN PEU DE CIVISME! CITOYENNETÉ FERROVIAIRE Activités élève ÉTUDE DE CAS DOSSIER DOCUMENTAIRE Partie I - Les actes de malveillance et leurs conséquences sur le trafic A - Vol de câbles et incendie Document 1 : Un incendie déclaré suite à un vol de câbles perturbe le trafic SNCF Une perturbation qui entraîne des retards pour une cinquantaine de trains. Le trafic SNCF est fortement perturbé dimanche 21 avril autour de l agglomération lyonnaise. ( ) La SNCF recommande à ses usagers de différer leurs trajets prévus. ( ) De nombreux départs ont dû être retardés ou annulés dimanche après-midi. La SNCF espère toutefois pouvoir commencer à rétablir la situation à partir de 20 heures ce dimanche. Un acte de malveillance? Peu avant 19 heures, une cinquantaine de trains, dont des TGV, avaient été touchés par les perturbations, accusant des retards compris entre 30 minutes et une heure. Pour trois d entre eux, les retards atteignaient jusqu à trois heures et demie. L incident affecte notamment la ligne à grande vitesse Paris - Lyon Part - Dieu et Paris - Saint - Etienne, ainsi que les lignes classiques vers le nord - est de la région lyonnaise, dont celle reliant Lyon Part - Dieu à Ambérieu et Genève. Les passagers d un TER bloqué pendant près de 4 heures ont dû être évacués à Montluel (Ain), près de Bourg - en - Bresse, a - t - on annoncé. D autres trains ont dû être détournés, notamment via Mâcon pour rejoindre la gare de Lyon-Perrache. Cela a été le cas notamment d un TGV transportant des supporteurs stéphanois de retour de Paris, où ils avaient assisté samedi soir à la finale de la Coupe de la Ligue. Les perturbations sont survenues à la suite d un incendie qui s est déclaré vers 13h30 dans des installations techniques électriques au niveau de Lyon Saint - Clair, au nord de Lyon. Selon la SNCF, l incendie aurait pu être provoqué par un acte de malveillance, le vol de câbles ayant entraîné un court - circuit. Éteint vers 16 heures par les pompiers, l incendie a interrompu le courant électrique de la caténaire alimentant les voies et vers 17 heures dimanche, celle - ci n avait toujours pas pu être réalimentée. ( ) Source : Extrait de l article «Le trafic SNCF fortement perturbé dans la région de Lyon à cause d un incendie» (Francetv info avec AFP, le 21 avril 2013) Document 2 : Des retards dus à un nouvel acte de malveillance Un nouvel acte de malveillance, la section d un câble à hauteur de Miribel dans la banlieue nord-est de Lyon, a causé «des retards limités» sur les trains, a indiqué samedi à l AFP Serge Wolf, directeur adjoint du TGV Sud Est. Les retards affectant tous les trains vers le sud de la France, ont commencé à 18h45 vendredi au moment de la section d un câble. Les techniciens de la SNCF ont découvert le lieu du câble sectionné 1

2 à 4 heures du matin. Après réparation, le service est revenu à la normale samedi matin à 10h00. «Beaucoup de trains ont été impactés», a regretté M. Wolf, mais moins que dimanche dernier alors qu un incident s était déclaré dans des installations électriques toujours près de Lyon, et les retards avaient été beaucoup plus importants. Déjà, la SNCF parlait d un acte de malveillance. Le Poste de commandement national sûreté (PCNS) de la SNCF a prévenu la police et une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie. ( ) Source : Extrait de l article «Lyon : nouvel acte de malveillance contre la SNCF» (AFP, le 27 avril 2013) B - Dépôt d objet sur la voie Document 3 : État du trafic ferroviaire suite à un incident Aux alentours de 19h50, le train n 8660 en direction de Paris a heurté un parpaing sur la voie. Obligeant les trains à ralentir sinon à s arrêter, cet acte a entraîné des perturbations sur l ensemble du réseau régional. REPÈRE SUR LA LIGNE POINT KILOMÉTRIQUE PARIS MONTP. MASSY - TGV POSTE 12 POSTE IMPACT 5381 POSTE POSTE POSTE COURTALAIN POSTE VENDÔME POSTE 43 POSTE 44 ST-PIERRE TOURS h40 19h50 20h00 20h10 20h20 20h30 20h40 20h50 21h00 21h10 21h20 21h30 21h Document 4 : Gestion in situ du trafic ferroviaire En 2012, SNCF fait circuler quotidiennement plus de trains. Crédits : SNCF - Christophe Recoura 2

3 questions 1 - Définissez le terme «acte de malveillance» 2 - De quelles manières SNCF a - t elle réagi? 3 - Comment décririez - vous le tableau montrant l état du trafic? Expliquez pourquoi de nombreux trains ont été impactés. C - Signal d alarme abusif et conséquences sur le trafic Document 5 : Conséquences des signaux d alarme tirés abusivement Les signaux d alarme abusifs Bonjour à tous, vous comme moi, vous avez sûrement assisté à cette scène : une personne tire le signal d alarme tout simplement parce qu elle souhaite descendre à la prochaine gare et que la desserte du train ne le prévoit pas. Oui, c est un fléau, notamment sur notre ligne. Avant, le signal d alarme déclenchait automatiquement le freinage d urgence du train. Aujourd hui, depuis la mise en place du signal d alarme par interphone, ( ) cette procédure peut parfois prendre 10 minutes. En heures de pointe, c est plusieurs dizaines de trains en retard, ce qui équivaut à plusieurs dizaines de milliers de voyageurs. Pourquoi cette utilisation abusive du signal d alarme? Hélas, pas pour des motifs louables mais plus par jeu, distraction, provocation, désir de «maîtriser le territoire», représailles après verbalisation ( ). Il s agit essentiellement de jeunes d âge scolaire. Mais tous les âges et toutes les catégories sociales, y compris les plus favorisées, sont représentés. ( ) Il y a eu, en 2011, signaux d alarme tirés abusivement en Île - de - France (soit 95 %), soit 18 par jour en moyenne. Sur ces signaux, ont eu des conséquences (816 n ayant occasionné qu un retard de moins de 5 minutes au train dans lequel ils ont été tirés). ( ) Notre ligne J est particulièrement touchée : 8,3% des retards et suppressions de trains ont été les conséquences d une alarme injustifiée. C est près de 9 signaux qui occasionnent plus d une heure de retards cumulés et retardent ou causent la suppression d environ 11 trains en moyenne chaque jour. ( ) Depuis 2010, c est un délit! SNCF a saisi les pouvoirs publics en Il en a résulté la création de ce nouveau délit «trouble ou entrave à la mise en marche ou la circulation des trains». Normalement, il est prévu lors de l usage non justifié avec l intention claire de troubler ou entraver la marche des trains, une peine de 6 mois d emprisonnement et une amende de ( ) Source : Extrait de l article «Les signaux d alarmes abusifs», d Hélène Larrouy, directrice des lignes Transilien (Trains SNCF en Île - de - France) L, A et J. Le blog de la ligne J, le 27 avril Document 6 : Vidéo «Un signal d alarme tiré de manière intempestive» À visionner Crédits : SNCF,

4 questions 1 - À qui s adresse l article du blog et par qui a-t-il été rédigé? 2 - Combien de fois le signal d alarme a - t - il été tiré abusivement en 2011 en Île - de - France? 3 - En vous aidant à la fois de l article et de la vidéo, expliquer quelles sont les conséquences de tels actes? 4 - Dans quelles situations a - t - on le droit de tirer un signal d alarme? 5 - quelle sanction encoure un voyageur ayant tiré abusivement le signal d alarme? Cela vous semble-t-il justifié? Pourquoi? Partie II - Voyager a un coût A - Le financement du transport public ferrovaire en France Document 7 : La part des subventions publiques dans le financement d un billet de train 4

5 Document 8 : Le financement du TER Bourgogne Le TER Bourgogne, c est : 134 gares et points d arrêt TER desservis en Bourgogne 310 trains 100 cars TER 33 courses de taxis Le coût du service : 203 millions d euros en 2011, dont : 28 % financés par les recettes de ventes de billets 72 % financés par le Conseil régional Le service : En tant qu aurorité organisatrice des transports, le Conseil régional de Bourgogne définit, en concertation avec SNCF, les dessertes, les horaires et les tarifs. SNCF effectue le service demandé et financé par le Conseil régional et s engage sur des objectifs de qualité de service (pénalité en cas de non-respect). Le matériel : Le Conseil régional finance l achat de nouveaux matériels ferroviaires et la rénovation des trains. SNCF est propriétaire des trains dont elle assure l entretien. Les infrastructures : Le Conseil régional cofinance les projets d amélioration ou de rénovation des infrastructures. SNCF entretient les infrastructures pour le compte de leur propriétaire (Réseau Ferré de France en 2011). Source : SNCF questions 1 - Définir le terme «transport public». 2 - Quels sont les différents acteurs qui interviennent dans son financement? 3 - D où vient l argent ainsi dépensé? 5

6 B - Les coûts d exploitation Document 9 : Répartition des coûts d exploitation du transport public ferroviaire SNCF Source : SNCF Document 10 : Vidéo «Le coût des dégradations, interview d un agent de maintenance SNCF» À visionner Crédits : SNCF Document 11 : Exemples de dégradations volontaires En 2012, le coût des dégradations du matériel SNCF s élevait à 25 millions d euros. Crédits : SNCF Ivan Zdanevitch Crédits : SNCF Patrick Levêque Crédits : SNCF Crédits : SNCF 6

7 Crédits : SNCF Document 12 : SNCF part en guerre contre la fraude en région Provence - Alpes - Côte d Azur Un nouvel acte de malveillance, la section d un câble à hauteur de Miribel dans la banlieue nord-est de Lyon, a causé «des retards limités» sur les trains, a indiqué samedi à l AFP Serge Wolf, directeur adjoint du TGV Sud Est. Les retards affectant tous les trains vers le sud de la France, ont commencé à 18h45 vendredi au moment de la section d un câble. Les techniciens de la SNCF ont découvert le lieu du câble sectionné à 4 heures du matin. Après réparation, le service est revenu à la normale samedi matin à 10h00. «Beaucoup de trains ont été impactés», a regretté M. Wolf, mais moins que dimanche dernier alors qu un incident s était déclaré dans des installations électriques toujours près de Lyon, et les retards avaient été beaucoup plus importants. Déjà, la SNCF parlait d un acte de malveillance. Le Poste de commandement national sûreté (PCNS) de la SNCF a prévenu la police et une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie. ( ) Source : Extrait de l article «La SNCF part en guerre contre la fraude» (article AFP repris sur le site du Figaro, le 23 mars 2012) questions 1 - Quelle est la part du budget d exploitation consacrée à la maintenance du matériel par SNCF? 2 - Comment réduire ces coûts? 3 - Le prix d une rame de TER varie entre 1,5 et 11,5 millions d euros (80 à 580 places). Estimer les conséquences de la fraude sur le nombre et la qualité des trains en circulation. Synthèse En vous aidant des réponses apportées aux différentes questions, expliquez en quoi le fonctionnement du transport ferroviaire est l affaire de tous Activités élève - Propriété intellectuelle : SNCF - Conception et réalisation : Tralalere

Dossier de presse Maîtriser les signaux d alarme injustifiés, un impératif pour la régularité des trains en Ile-de-France

Dossier de presse Maîtriser les signaux d alarme injustifiés, un impératif pour la régularité des trains en Ile-de-France Dossier de presse Maîtriser les signaux d alarme injustifiés, un impératif pour la régularité des trains en Ile-de-France Le cas de la ligne J 1 er mars 2011 En bref Près de 9000 signaux d alarme tirés

Plus en détail

JEU DE RÔLE. FICHE PERSONNAGE DU JUGE DES ENFANTS (M. OU Mme MAGIS)

JEU DE RÔLE. FICHE PERSONNAGE DU JUGE DES ENFANTS (M. OU Mme MAGIS) LIBERTÉS ET JUSTICE CITOYENNETÉ FERROVIAIRE Activités élève JEU DE RÔLE Vous allez interpréter un jeu de rôle composé de 7 personnages appelés à s exprimer à l occasion d un procès. En vous mettant dans

Plus en détail

OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean

OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean Mai et juin 2015 1 SOMMAIRE DESCRIPTIF DES TRAVAUX ZONES D INTERVENTION IMPACT SUR LA CIRCULATION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Etude de Marché International Potentiel En vue d une offre low cost

CAHIER DES CHARGES Etude de Marché International Potentiel En vue d une offre low cost E CAHIER DES CHARGES Etude de Marché International Potentiel En vue d une offre low cost Renfe - SNCF en Coopération Cahier des charges des prescriptions techniques 1 1. CONTEXTE : a. Environnement actuel

Plus en détail

Environnement Economique de l Entreprise

Environnement Economique de l Entreprise Environnement Economique de l Entreprise Cas pour chacune des séances Téléchargeables sur l EPI de Paris 1 https://cours.univ-paris1.fr/ Et sur le site web de l enseignant dans la partie enseignements

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SNCF S ENGAGE AUX CÔTÉS DE L ÉDUCATION NATIONALE ET PROPOSE UN NOUVEAU DISPOSITIF PÉDAGOGIQUE NUMÉRIQUE POUR LES ENSEIGNANTS

DOSSIER DE PRESSE SNCF S ENGAGE AUX CÔTÉS DE L ÉDUCATION NATIONALE ET PROPOSE UN NOUVEAU DISPOSITIF PÉDAGOGIQUE NUMÉRIQUE POUR LES ENSEIGNANTS DOSSIER DE PRESSE DOSSIER N 03 PARIS, LE 20 JANVIER 2014 SNCF S ENGAGE AUX CÔTÉS DE L ÉDUCATION NATIONALE ET PROPOSE UN NOUVEAU DISPOSITIF PÉDAGOGIQUE NUMÉRIQUE POUR LES ENSEIGNANTS L ENGAGEMENT DE SNCF

Plus en détail

COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE

COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE 25 FEVRIER 2013 MONTLUÇON - GANNAT - CLERMONT-FERRAND MONTLUÇON - BOURGES - VIERZON LA DESSERTE FERROVIAIRE Clermont-Fd / Montluçon LE RESEAU 3 TER AUVERGNE Montluçon - Clermont

Plus en détail

2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs?

2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? 2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? Le réseau ferroviaire et son incidence sur les flux air/fer. Alain Sauvant (Directeur de la Stratégie - RFF) «Les différents modes

Plus en détail

VISITE DU CHANTIER DE RENOUVELLEMENT DE VOIES ET DE BALLAST ENTRE MEULAN-HARDRICOURT ET MANTES- STATION LIGNE J TRANSILIEN

VISITE DU CHANTIER DE RENOUVELLEMENT DE VOIES ET DE BALLAST ENTRE MEULAN-HARDRICOURT ET MANTES- STATION LIGNE J TRANSILIEN VISITE DU CHANTIER DE RENOUVELLEMENT DE VOIES ET DE BALLAST ENTRE MEULAN-HARDRICOURT ET MANTES- STATION LIGNE J TRANSILIEN MERCREDI 26 MARS 2014 1 LE PROGRAMME DE FIABILITE ILE- DE- FRANCE 2014-2020 Chaque

Plus en détail

Hausse des tarifs pour l année 2013

Hausse des tarifs pour l année 2013 Hausse des tarifs pour l année 2013 Mise en œuvre du complément de parcours Dézonage des forfaits Améthyste le week-end et les jours fériés Extension de l application des avantages tarifaires accordés

Plus en détail

Pourquoi adopter les transports scolaires?

Pourquoi adopter les transports scolaires? 2014 2015 2014 2015 Chaque année, le Département du Morbihan développe des transports scolaires adaptés aux besoins des familles. Ce service de proximité participe au confort et à la qualité de vie des

Plus en détail

Pour être reçu, vous ne devez pas commettre d erreur éliminatoire (non-respect d un signal prescrivant l arrêt ) et obtenir au moins 20 points.

Pour être reçu, vous ne devez pas commettre d erreur éliminatoire (non-respect d un signal prescrivant l arrêt ) et obtenir au moins 20 points. PASSER SON PERMIS L ÂGE DU PERMIS Il faut avoir 18 ans minimum pour pouvoir obtenir le permis de conduire B. Mais vous pouvez commencer la formation avant d être majeur, et même passer la partie théorique

Plus en détail

Le réseau de bus intercommunal. solution pour. déplacements. Colibri un service de la CCMP

Le réseau de bus intercommunal. solution pour. déplacements. Colibri un service de la CCMP Le réseau de bus intercommunal LA solution pour VOS déplacements Colibri un service de la CCMP lignes pour desservir l ensemble du territoire! Conçues pour améliorer vos trajets domicile-travail, mais

Plus en détail

QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES?

QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES? QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES? Par Bruno CORDIER, directeur du cabinet ADETEC Le transport à la demande est souvent présenté comme la panacée pour les territoires peu denses,

Plus en détail

ÉCONOMIQUE, ÉCOLOGIQUE, PRATIQUE, 3 BONNES RAISONS DE CHOISIR TER

ÉCONOMIQUE, ÉCOLOGIQUE, PRATIQUE, 3 BONNES RAISONS DE CHOISIR TER ÉCONOMIQUE, ÉCOLOGIQUE, PRATIQUE, 3 BONNES RAISONS DE CHOISIR TER SOMMAIRE : TER NORD-PAS DE CALAIS, C EST Le PASS RÉGIONAL FIDELI TER pour vos déplacements réguliers LE PASS RÉGIONAL GRAND TER pour vos

Plus en détail

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Section PCF du Pays d Aix 28 août 2013 35 rue Granet 13 100 Aix-en-Provence pcf.aix@sfr.fr 04.42.23.30.91. Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Table des matières Synthèse de l enquête sur Aix en Bus...

Plus en détail

REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE

REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE Ligne Paris-Lyon-Marseille Dossier de presse Marseille, Le 17 février 2015 SOMMAIRE La modernisation et l entretien du réseau, nos priorités...3 Les principaux

Plus en détail

FICHE «MESSAGES CLÉS»

FICHE «MESSAGES CLÉS» FICHE «MESSAGES CLÉS» CONCOURS JEUNES CRÉA 2015 Le transport ferroviaire est un milieu où cohabitent voyageurs, personnels, machinerie importante, vitesse et électricité! Si le train est un mode de transport

Plus en détail

COMITÉS LOCAUX ANIMATION ET DÉVELOPPEMENT EN 2013

COMITÉS LOCAUX ANIMATION ET DÉVELOPPEMENT EN 2013 COMITÉS LOCAUX ANIMATION ET DÉVELOPPEMENT EN 23 Vierzon Bourges - Nevers Bourges St Amand Montrond SNCF DIRECTION DÉLÉGUÉE TER CENTRE 3 PÔLE décembre CONVENTION 23 SOMMAIRE CHAPITRE Les acteurs ferroviaires

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDS-2015-139

Décision du Défenseur des droits MDS-2015-139 Paris, le 21 mai 2015 Décision du Défenseur des droits MDS-2015-139 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative

Plus en détail

Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion

Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion Communiqué de presse Paris, le 8 septembre 00 Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion En raison d importants

Plus en détail

Voyagez en toute liberté! www.lignesdazur.com POUR OBTENIR PLUS D INFORMATIONS SUR LIGNES D AZUR :

Voyagez en toute liberté! www.lignesdazur.com POUR OBTENIR PLUS D INFORMATIONS SUR LIGNES D AZUR : Voyagez en toute liberté! POUR OBTENIR PLUS D INFORMATIONS SUR LIGNES D AZUR : Lignes d Azur vous renseigne du lundi au samedi de 7h00 à 20h00 : Toute l info en continu sur notre site www.lignesdazur.com

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente 1. Champ d application Lyon Terminal gère les terminaux T1 et T2 du Port de Lyon Edouard Herriot. Les présentes Conditions Générales de Vente (ci-après les «Conditions Générales») précisent le fonctionnement

Plus en détail

Mardi 20 juillet 2010. Jeudi le 14 janvier 2010. Dernière mise à jour : 20 juillet 2010

Mardi 20 juillet 2010. Jeudi le 14 janvier 2010. Dernière mise à jour : 20 juillet 2010 Dernière mise à jour : 20 juillet 2010 Mardi 20 juillet 2010 Dans le but de minimiser les impacts ferroviaires sur les secteurs résidentiels avoisinant l actuel garage des trains de banlieue de la ligne

Plus en détail

NOTE D INFORMATION SUR LA FIMO ET LA FCOS

NOTE D INFORMATION SUR LA FIMO ET LA FCOS Centre de Gestion Service Santé et Sécurité au Travail 55 rue de l Ancienne Ecole Normale d Instituteurs B.P. 339 87009 LIMOGES CEDEX Tél. : 05.55.30.08.54 elodie.derbali@cdg87.fr frederic.roussy@cdg87.fr

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard INFO PRESSE Contact presse Tél. : (687) 25 81 92 CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard Programme provincial de prévention de la délinquance et de lutte contre l insécurité 22 octobre 2012 9 h Hôtel de Province

Plus en détail

TGV BRUXELLES - FRANCE

TGV BRUXELLES - FRANCE BRUXELLES - FRANCE RAPIDE, DIRECT, QUOTIDIEN,... ET TOUTE L ANNÉE www.sncb-europe.com/ 14/12/14-12/12/15 Bien plus qu un billet de train 5 excellentes raisons de voyager avec Bruxelles-France 1. C est

Plus en détail

Pourquoi adopter les transports scolaires?

Pourquoi adopter les transports scolaires? 2015 2016 2015 2016 Chaque année, le Département du Morbihan développe des transports scolaires adaptés aux besoins des familles. Ce service de proximité participe au confort et à la qualité de vie des

Plus en détail

SOMMAIRE 01. LES CHIFFRES 02. TYPES DE PASSAGES À NIVEAU 03. L ACCIDENTOLOGIE 04. PLAN D ACTION 05. LES RÈGLES DE FRANCHISSEMENTS

SOMMAIRE 01. LES CHIFFRES 02. TYPES DE PASSAGES À NIVEAU 03. L ACCIDENTOLOGIE 04. PLAN D ACTION 05. LES RÈGLES DE FRANCHISSEMENTS TITRE DE LA PRÉSENTATION SUR 2 LIGNES MAX SOUS-TITRE SUR DEUX LIGNES MAIS PAS PLUS SÉCURITÉ ROUTIÈRE AUX PASSAGES À NIVEAU 1 30 décembre 2015 SOMMAIRE 01. LES CHIFFRES 02. TYPES DE PASSAGES À NIVEAU 03.

Plus en détail

LA GARANTIE TER PICARDIE. Comment être indemnisé en cas de retard ou suppression de train?

LA GARANTIE TER PICARDIE. Comment être indemnisé en cas de retard ou suppression de train? LA GARANTIE TER PICARDIE Comment être indemnisé en cas de retard ou suppression de train? LA GARANTIE TER, C EST QUOI? La convention d exploitation des TER 2013-2018 entre le Conseil régional de Picardie

Plus en détail

ENGLISH ON TRACK, UN NOUVEAU SERVICE INNOVANT À BORD DES TRAINS 06 NOVEMBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE

ENGLISH ON TRACK, UN NOUVEAU SERVICE INNOVANT À BORD DES TRAINS 06 NOVEMBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE ENGLISH ON TRACK, UN NOUVEAU SERVICE INNOVANT À BORD DES TRAINS 06 NOVEMBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE 1 SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Les trains impactés et les formules proposées. 4 Les tarifs..... 5 Comment

Plus en détail

Les Rendez-Vous de l Hôtellerie Restauration. CCI Strasbourg Bas-Rhin - 16 juin 2011

Les Rendez-Vous de l Hôtellerie Restauration. CCI Strasbourg Bas-Rhin - 16 juin 2011 Les Rendez-Vous de l Hôtellerie Restauration CCI Strasbourg Bas-Rhin - 16 juin 2011 Le TGV EST fête ses quatre ans 16 A/R Paris-Strasbourg Des liaisons directes avec le nord et l ouest de la France Deuxième

Plus en détail

Les déplacements : aspects organisationnels

Les déplacements : aspects organisationnels Les déplacements : aspects organisationnels Les déplacements professionnels doivent être gérés avec rigueur. En effet, un déplacement mal organisé aura des répercussions négatives tant en interne (perte

Plus en détail

UN RESEAU BHNS POUR GRAND POITIERS

UN RESEAU BHNS POUR GRAND POITIERS UN RESEAU BHNS POUR GRAND POITIERS 1ère Tranche DOSSIER DE PRESENTATION CONCERTATION PREALABLE 1er au 31 octobre 2011 1 Les transports en commun, un service public essentiel à la vie de l agglomération

Plus en détail

-=-=-=-=-=- ARTICLE 2 INSCRIPTIONS AUX ACTIVITES PERISCOLAIRES

-=-=-=-=-=- ARTICLE 2 INSCRIPTIONS AUX ACTIVITES PERISCOLAIRES Règlement intérieur de la restauration scolaire et des activités péri et extra scolaires de la ville de Gardanne -=-=-=-=-=- ARTICLE 1 OBJET DU REGLEMENT Le présent règlement a pour objet de préciser les

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009 COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Novembre 2009 Le transfert aux régions du transport express régional (TER) : un bilan mitigé et des évolutions à poursuivre Avertissement La présente

Plus en détail

Votre voyage actuel. Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Votre voyage actuel. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue à bord de ce train. Pour répondre davantage à vos attentes et mieux vous connaître, nous vous demandons de bien vouloir consacrer quelques

Plus en détail

CDG EXPRESS DOSSIER DE PRESSE

CDG EXPRESS DOSSIER DE PRESSE CDG EXPRESS DOSSIER DE PRESSE Jeudi 13 mai 2004 VERSION DU 03/05/04 1 CDG EXPRESS Présentation des conclusions du Maître d ouvrage sur le débat public Réseau Ferré de France (RFF), Maître d Ouvrage, se

Plus en détail

Zone Cernay. Dispositif de transport à la demande BOUG ENBUS REGLEMENT INTERIEUR

Zone Cernay. Dispositif de transport à la demande BOUG ENBUS REGLEMENT INTERIEUR Zone Cernay Dispositif de transport à la demande BOUG ENBUS REGLEMENT INTERIEUR 1. Objet du présent règlement intérieur Le présent règlement s applique aux usagers empruntant le service de transport à

Plus en détail

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux obligation depuis le 1 er juillet 2012 Un nouveau téléservice pour construire sans détruire www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr

Plus en détail

Adaptation d offre TCL sur le réseau de bus

Adaptation d offre TCL sur le réseau de bus Adaptation d offre TCL sur le réseau de bus Deux fois par an, une commission d adaptation d offre se réunit pour adapter l offre du réseau TCL afin de répondre au mieux aux besoins de ses clients en matière

Plus en détail

STATUTS GENERAUX DE DEPLACEMENT

STATUTS GENERAUX DE DEPLACEMENT STATUTS GENERAUX DE DEPLACEMENT Mise à jour : 24/05/2007 Nbre de pages : 10 Nom du Responsable : Jacques REBEYRAT Visa : Fonction : Président Directeur Général SOMMAIRE OBJET 3 DOCUMENTS LEGISLATIFS DE

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION. Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne.

DOSSIER D INFORMATION. Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne. DOSSIER D INFORMATION Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne. Dol-de-Bretagne Le 24 septembre 2014 SOMMAIRE 1- Le Poste de commande à Distance (PCD). B Le poste de commande

Plus en détail

Cette délibération abroge les délibérations 2014-0385 du Conseil municipal du 8 décembre 2014 et 2015-0058 du Conseil municipal du 16 février 2015.

Cette délibération abroge les délibérations 2014-0385 du Conseil municipal du 8 décembre 2014 et 2015-0058 du Conseil municipal du 16 février 2015. 622 N : 33 Date réception Préfecture : Conseil du 29/06/2015 Identifiant : 2015-0222 Titre : 70 - Produits des services, du domaine et ventes diverses : tarifs dans les parcs de stationnement Hôtel de

Plus en détail

Signal d alarme SAM S 506. Moyen acceptable de de conformité

Signal d alarme SAM S 506. Moyen acceptable de de conformité Document technique Matériel Moyen acceptable de de conformité Signal d alarme SAM S 506 Applicable sur : RFN Edition du 04/07/2012 Version n 1 du 04/07/2012 Applicable à partir du : 04/07/2012 Remplace

Plus en détail

Schéma de poursuite d une infraction tarifaire de la SNCF (1): phase 1 amiable (recours possible à la médiation).

Schéma de poursuite d une infraction tarifaire de la SNCF (1): phase 1 amiable (recours possible à la médiation). Schéma poursuite d une infraction tarifaire la SNCF (1): phase 1 amiable (recours possible à la médiation). Vous montez dans le train et vous êtes : en possession d un titre transport non valable ou non

Plus en détail

RN90 Tunnel du Siaix DOSSIER DE PRESSE. Aménagement d une galerie de sécurité MARS 2016

RN90 Tunnel du Siaix DOSSIER DE PRESSE. Aménagement d une galerie de sécurité MARS 2016 RN90 Tunnel du Siaix Aménagement d une galerie de sécurité DOSSIER DE PRESSE MARS 2016 Sommaire 3 La mise en conformité du tunnel du Siaix Où en sommes-nous? Le projet de creusement de la galerie Tout

Plus en détail

SAINT TRIVIER DE COURTES,

SAINT TRIVIER DE COURTES, Le maire de SAINT TRIVIER DE COURTES, Vu, le code général des collectivités territoriales et, notamment ses articles L 2121-29, L 2212-1 et 2 et L 2224-18 ; Vu, la délibération du conseil municipal en

Plus en détail

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire François Ramond SNCF Innovation & Recherche Journée industrielle GDR RO MACS SOMMAIRE INTRODUCTION Présentation du système ferroviaire français,

Plus en détail

Financement des projets de lignes nouvelles à grande vitesse

Financement des projets de lignes nouvelles à grande vitesse Financement des projets de lignes nouvelles à grande vitesse Comment cela se passe? Qui participe? Claude Liebermann Ingénieur général des ponts et chaussées Missions financement, TGV Est européen, Contournement

Plus en détail

Réunion Club TGV Rhin- Rhône 01.10.2009

Réunion Club TGV Rhin- Rhône 01.10.2009 Réunion Club TGV Rhin- Rhône 01.10.2009 Les 3 Branches de la LGV Rhin- Rhône : une ouverture vers l Europe Une première mise en service en décembre 2011 : 140 km de ligne nouvelle La Branche Sud Elle permettra

Plus en détail

SIGNATURE DE LA CONVENTION DE FINANCEMENT 1 er septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE

SIGNATURE DE LA CONVENTION DE FINANCEMENT 1 er septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE FINANCEMENT 1 er septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Réouverture de la ligne Belfort Delle : signature de la convention de financement en gare de Delle Delle,

Plus en détail

Cinque Terre & Portofino en liberté

Cinque Terre & Portofino en liberté Cinque Terre & Portofino en liberté Jour par jour Organisation Budget Jour 1 Accueil à Levanto, porte d entrée des Cinque Terre. Installation dans votre hébergement pour la durée du séjour. Profitez de

Plus en détail

Pour mieux comprendre

Pour mieux comprendre Pour mieux comprendre 1. L enjeu du débat public pour le monde économique Enjeu majeur : Confirmer que le projet doit se faire et faire pencher pour le(s) scénario(s) qui desservent le mieux Orléans, capitale

Plus en détail

KST Tours Inde du sud CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV)

KST Tours Inde du sud CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) Définitions des termes utilisés dans les présentes CGV Prix du voyage : prix total de la prestation de KST Tours Offre de voyage : devis détaillant les prestations proposées

Plus en détail

Bilan des inspections en hygiène et sécurité

Bilan des inspections en hygiène et sécurité Bilan des inspections en hygiène et sécurité Ce bilan ne concerne que les établissements visités au cours de l année 2008-2009, soit 33 EPLE : 11 lycées et 22 collèges dont 6 du Jura. I. Le document unique

Plus en détail

2- Avant la commande

2- Avant la commande FICHE PRATIQUE : LES ACHATS EN LIGNE 1- Des règles particulières Article L121-16 et suivants du Code de la Les achats sur internet se généralisent en France. Pourtant un client sur deux aurait rencontré

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

ARRÊTÉ MUNICIPAL portant RÈGLEMENT INTÉRIEUR du PARKING SOUTERRAIN de l HÔTEL de VILLE

ARRÊTÉ MUNICIPAL portant RÈGLEMENT INTÉRIEUR du PARKING SOUTERRAIN de l HÔTEL de VILLE ARRÊTÉ MUNICIPAL portant RÈGLEMENT INTÉRIEUR du PARKING SOUTERRAIN de l HÔTEL de VILLE Le Maire de la Ville d ELNE, VU les dispositions du Code Général des Collectivité locales, CONSIDERANT la nécessité

Plus en détail

Comité de ligne n 4 Lyon Paray Le Monial. 27 avril 2015 Lamure Sur Azergues

Comité de ligne n 4 Lyon Paray Le Monial. 27 avril 2015 Lamure Sur Azergues Comité de ligne n 4 Lyon Paray Le Monial 27 avril 2015 Lamure Sur Azergues 1 Ordre du jour Coordonnées nouvelle associations d usagers de la ligne Lyon-Paray Politiques de mobilité à l échelle régionale

Plus en détail

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport 11/12/13 1/7 Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport Introduction Pour progresser vers une valorisation plus complète des effets socioéconomiques et économiques du

Plus en détail

Lancement du nouveau système billettique sur le réseau TIL du Conseil général

Lancement du nouveau système billettique sur le réseau TIL du Conseil général L u n d i 2 5 j a n v i e r 2 0 1 3 dossier de presse Lancement du nouveau système billettique sur le réseau TIL du Conseil général par Hervé REYNAUD, vice-président du Conseil général chargé des transports

Plus en détail

NOR: DEVT1428323A. Version consolidée au 13 septembre 2015

NOR: DEVT1428323A. Version consolidée au 13 septembre 2015 Arrêté du 7 mai 2015 relatif aux tâches essentielles pour la sécurité ferroviaire autres que la conduite de trains, pris en application des articles 6 et 26 du décret n 2006-1279 du 19 octobre 2006 modifié

Plus en détail

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Formule T1 Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Directives Section A : Quand utiliser cette formule.. p. 1 Section B : Comment remplir cette formule p. 2

Plus en détail

LE GRAND REFERENDUM POUR LA MOBILITE EN ÎLE-DE-FRANCE

LE GRAND REFERENDUM POUR LA MOBILITE EN ÎLE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE LE GRAND REFERENDUM POUR LA MOBILITE EN ÎLE-DE-FRANCE LES RESULTATS COMMUNIQUÉ Paris, le 29/06/2016 «40 MILLIONS D AUTOMOBILISTES» PUBLIE LES RÉSULTATS DE SON GRAND RÉFÉRENDUM POUR LA

Plus en détail

FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION. Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2 à 6.4 du Règlement financier.

FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION. Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2 à 6.4 du Règlement financier. 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/39 11 août 2015 Original anglais Point 9.5 de l ordre du jour provisoire FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2

Plus en détail

De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité

De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité Dossier de presse - Lundi 21 octobre 2013 1 La ligne nouvelle Provence Côte d Azur (carte en annexe) Le contexte de la

Plus en détail

COLLECTIVITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire. Présentation. Exercices d évacuation. Affiches. Acteurs

COLLECTIVITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire. Présentation. Exercices d évacuation. Affiches. Acteurs COLLECTIVITE : SITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire Présentation Exercices d évacuation Affiches Acteurs Vérifications périodiques LE REGISTRE INCENDIE Quoi? Ce registre a pour

Plus en détail

PLAN RAIL Midi-Pyrénées à l initiative du Conseil régional, le plus important chantier de France dédié aux lignes TER. Rénovation du viaduc du Viaur

PLAN RAIL Midi-Pyrénées à l initiative du Conseil régional, le plus important chantier de France dédié aux lignes TER. Rénovation du viaduc du Viaur à l initiative du Conseil régional, le plus important chantier de France dédié aux lignes TER Rénovation du viaduc du Viaur DOSSIER DE PRESSE VISITE DE CHANTIER 10 octobre 2014 Page 2 SOMMAIRE Le communiqué

Plus en détail

JF/BS N 111228 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour

JF/BS N 111228 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour JF/BS N 111228 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 pour Les Franciliens et l'annonce de la SNCF relative aux ajustements des horaires des salariés Résultats détaillés

Plus en détail

TWENTY AUTO ECOLE. 95, Boulevard Poniatowski 75012 PARIS Tél. : 01 43 45 04 81 - Fax : 01.43.45.00.19

TWENTY AUTO ECOLE. 95, Boulevard Poniatowski 75012 PARIS Tél. : 01 43 45 04 81 - Fax : 01.43.45.00.19 +++ TWENTY AUTO ECOLE S O M M A I R E 2 - Les pièces à fournir pour l inscription 3 - Les tarifs unitaires 4 - Les forfaits B 5 - Le forfait AAC 6 - Les horaires de cours, code et conduite 7 - Les conditions

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Transport des personnes accueillies à l accueil de jour d Ammerschwihr Procédure adaptée (Article 28 du Code des Marchés Publics) a) Etablissement RESIDENCE DE LA WEISS

Plus en détail

Sommaire. A - La gestion centralisée du réseau ferré Grand Ouest page 3. 1 - Le bâtiment PCD/CSS de Rennes page 3

Sommaire. A - La gestion centralisée du réseau ferré Grand Ouest page 3. 1 - Le bâtiment PCD/CSS de Rennes page 3 Inauguration du Poste de commandee pour l exploitation et l alimentation électrique du Réseau ferré Grand Ouest Dossier d information Mardi 23 juin 2015 Sommaire A - La gestion centralisée du réseau ferré

Plus en détail

Dysfonctionnements des systèmes de sécurité équipant les engins moteurs des trains

Dysfonctionnements des systèmes de sécurité équipant les engins moteurs des trains Référentiels EPSF Recommandation Dysfonctionnements des systèmes de sécurité équipant les engins moteurs des trains Sécurité des circulations RC A-B 7a n 7 Applicable sur : RFN Version n 1 du 30 octobre

Plus en détail

Circuit «National 1» Cadet

Circuit «National 1» Cadet Circuit «National 1» Cadet Fleuret homme et dame Trophée ORPI Complexe Sportif Jesse OWENS Avenue de l Europe 91380 CHILLY-MAZARIN Horaires : Garçons et Filles Appel : 7h30 Scratch : 8h00 Début : 8h30

Plus en détail

Charte du voyageur. Vos droits. Nos engagements. SNCB

Charte du voyageur. Vos droits. Nos engagements. SNCB Charte du voyageur Vos droits. Nos engagements. SNCB NOS ENGAGEMENTS en phase avec le règlement européen La SNCB met tout en œuvre pour vous proposer un service de qualité. Il s agit d une volonté quotidienne,

Plus en détail

EDITO. Pascal Faucheux Président de Riom Communauté

EDITO. Pascal Faucheux Président de Riom Communauté EDITO Deux ans déjà que le réseau R Cobus offre aux habitants de Riom Communauté, aux salariés ou visiteurs, un service de transport public performant sur l ensemble du territoire communautaire. A l écoute

Plus en détail

Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot

Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot GRAME Groupe de recherche appliquée en macroécologie WWW.GRAME.ORG Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot

Plus en détail

LE LAB TRANSILIEN EST LANCÉ AUJOURD HUI

LE LAB TRANSILIEN EST LANCÉ AUJOURD HUI Paris, le 9 décembre 2010 Ouvert à tous les Franciliens pour améliorer leurs trains quotidiens LE LAB TRANSILIEN EST LANCÉ AUJOURD HUI Transilien SNCF ouvre officiellement aujourd hui le Lab Transilien.

Plus en détail

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE Historique de la Voie de Valdonne La voie de Valdonne : la ligne du bassin minier 82 ans de trafic voyageurs, 120 ans de trafic marchandises 1868 : mise en service de la voie sur la section Aubagne-Valdonne

Plus en détail

étude et de recherche Eclairer les enjeux des mutations du XXI siècle pour la Champagne-Ardenne, Les apports de l'analyse économique

étude et de recherche Eclairer les enjeux des mutations du XXI siècle pour la Champagne-Ardenne, Les apports de l'analyse économique Châlons-en en-champagne Hôtel de RégionR 30 Mars 2007 Journée e d éd étude et de recherche Eclairer les enjeux des mutations du XXI siècle pour la Champagne-Ardenne, Les apports de l'analyse économique

Plus en détail

LE MOT DU CHEF DE CORPS

LE MOT DU CHEF DE CORPS L INFO FAMILLES DU Edition n 4/2009-2010 L.M.A 02 avril 2010 Bulletin d information du LYCEE MILITAIRE D AUTUN LE MOT DU CHEF DE CORPS Visite du Général BONNET le 10/03/2010 Inspection de l armée de Terre

Plus en détail

Fiche pratique n 4 : la responsabilité des compagnies aériennes (22/07/09)

Fiche pratique n 4 : la responsabilité des compagnies aériennes (22/07/09) Fiche pratique n 4 : la responsabilité des compagnies aériennes (22/07/09) Surbooking (surréservation), perte des bagages, annulation des vols Les occasions de litiges avec les compagnies aériennes sont

Plus en détail

RÉSUMÉ DU RAPPORT D ENQUÊTE DE SÉCURITÉ

RÉSUMÉ DU RAPPORT D ENQUÊTE DE SÉCURITÉ Organisme d Enquête sur les Accidents et Incidents Ferroviaires RÉSUMÉ DU RAPPORT D ENQUÊTE DE SÉCURITÉ COLLISION DE 2 TRAINS DE MARCHANDISES SURVENUE LE 4 MAI 2012 À TINTIGNY Octobre 2013 Le vendredi

Plus en détail

LES PROCEDURES DE CONTRÔLE FISCAL -2016-

LES PROCEDURES DE CONTRÔLE FISCAL -2016- LES PROCEDURES DE CONTRÔLE FISCAL -2016- I. Quelles sont les différentes formes de contrôle fiscal? II. Quelles sont les garanties en matière de contrôle fiscal? III. Procédure de flagrance fiscale I.

Plus en détail

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Introduction Favoriser la mobilité des Nordistes par

Plus en détail

MANUEL DE PROCÉDURES. Historique du document

MANUEL DE PROCÉDURES. Historique du document Historique du document Date de création du document 05.01.11 Date de modification Description des modifications Date de modification Description des modifications Date de modification Description des modifications

Plus en détail

Conseils à l employeur sur LE RISQUE AGRESSION. Fiche n 1 : Evaluer le risque d agression

Conseils à l employeur sur LE RISQUE AGRESSION. Fiche n 1 : Evaluer le risque d agression Fiche n 1 : Evaluer le risque d agression Repérer les situations à risques liées au site : La sécurité doit être intégrée dès la conception des locaux. Il faut repérer et évaluer les vulnérabilités du

Plus en détail

La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA

La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA Janvier 2005 2 Préambule : Les données chiffrées encore indicatives dont on dispose sur un projet de ligne nouvelle au stade du débat public

Plus en détail

une desserte améliorée!

une desserte améliorée! Transports publics : une desserte améliorée! 13 Il y a un an, le Conseil général de la Loire lançait le réseau TIL et débutait ainsi une grande campagne de modernisation des transports publics ligériens.

Plus en détail

Enquête complémentarité modale avion train DGAC - Résultats 2014

Enquête complémentarité modale avion train DGAC - Résultats 2014 Enquête complémentarité modale avion train DGAC - Résultats 2014 SDE1 2022c Contexte L ouverture, en 1994, des gares TGV de Roissy CDG 2 et Lyon Saint-Exupéry a sensiblement modifié l attractivité et les

Plus en détail

Conférence de lancement Madrid, 27 novembre 2006

Conférence de lancement Madrid, 27 novembre 2006 Strasbourg, 26 octobre 2006 EG-VAW (2006) Info Campagne du Conseil de l Europe pour combattre la violence à l égard des femmes, y compris la violence domestique Conférence de lancement Madrid, 27 novembre

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

BOUTONS-POUSSOIRS D'ALARME DANS LES TUNNELS ROUTIERS

BOUTONS-POUSSOIRS D'ALARME DANS LES TUNNELS ROUTIERS 6 NOTE D'INFORMATION DECEMBRE 994 BOUTONS-POUSSOIRS D'ALARME DANS LES TUNNELS ROUTIERS INTRODUCTION Dans les tunnels routiers le bouton-poussoir d alarme ou bouton S.O.S. est mis à la disposition de l

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

Les risques professionnels

Les risques professionnels Les risques professionnels LES RISQUES PROFESSIONNELS Quelques définitions : Accident du travail, accident de trajet et maladie professionnelle Accident du travail : est considéré comme accident du travail,

Plus en détail

DÉPÔT DU RAPPORT ANNUEL 2010-2011 DU PROTECTEUR DU CITOYEN

DÉPÔT DU RAPPORT ANNUEL 2010-2011 DU PROTECTEUR DU CITOYEN COMMUNIQUÉ DE PRESSE DÉPÔT DU RAPPORT ANNUEL 2010-2011 DU PROTECTEUR DU CITOYEN LA PROTECTRICE DU CITOYEN INVITE LES SERVICES PUBLICS À FAIRE PREUVE DE RIGUEUR TOUT EN ÉVITANT LA RIGIDITÉ ADMINISTRATIVE

Plus en détail

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION OUTIL D AIDE À LA DÉCISION TRANSPORT DE VOYAGEURS OAD Mai 212 1953 salariés Transports ferroviaires et routiers de voyageurs Transport ferroviaire interurbain Autres transports terrestres de voyageurs

Plus en détail

Options Moulins Lyon

Options Moulins Lyon Ligne à Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon Options Moulins Lyon Janvier 2012 1. OBJET DU DOCUMENT Plusieurs acteurs, comme l association ALTRO et le Conseil général de l Allier, ont sollicité

Plus en détail

Région Martinique COMPTE ADMINISTRATIF 2012 23 Millions d euros d excédent

Région Martinique COMPTE ADMINISTRATIF 2012 23 Millions d euros d excédent Monsieur le Président, Chers(es) Collègues, Région Martinique COMPTE ADMINISTRATIF 2012 23 Millions d euros d excédent Oui, plus 23,234 M d euros, c est le résultat global net de clôture du Compte Administratif

Plus en détail