des transferts de vapeur d eau :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "des transferts de vapeur d eau :"

Transcription

1 Des cas particuliers pour la gestion des transferts de vapeur d eau : - Toitures terrasses en bois - Opérations de réhabilitation avec le bois Julien Lamoulie Angers, le 25 Septembre 2013

2 Toitures terrasses en bois

3 Rappel : domaine d emploi du DTU 43.4 Toitures «froides» Isolées intégralement tsous l élément porteur Elément porteur ventilé en sous face Toitures «chaudes» Isolées au dessus de l élément porteur Pare vapeur au dessus de l élément porteur Problématique Toitures froides horizontales difficilement ventilables Toitures chaudes à rendre compatibles avec les standards RT 2012 et autres lbl labels de performances énergétiquesé

4 Deux solutions envisageables sous conditions: Isoler les sous faces des toitures chaudes conformes au DTU 43.4 Isoler intégralement sous l élément porteur en supprimant la ventilation en sous face Etude menée dans le cadre du programme «Règles de l art Grenelle Environnement» avec : CSTB Gaujard technologie scop

5 Isolation des sous-faces de toitures chaudes conformes au DTU 43.4 Paroi itype

6 Isolation des sous-faces de toitures chaudes conformes au DTU 43.4 Ordonnancement des travaux

7 Isolation des sous-faces de toitures chaudes conformes au DTU Points singuliers

8 Isolation des sous-faces de toitures chaudes conformes au DTU Points singuliers

9 Isolation des sous-faces de toitures chaudes conformes au DTU Points singuliers

10 Isolation des sous-faces de toitures chaudes conformes au DTU Points singuliers

11 Toitures terrasses isolées intégralement sous l élément porteur Paroi type

12 Toitures terrasses isolées intégralement sous l élément porteur Restrictions du domaine d application et précautions Maisonsindividuelles individuelles et extensions de maisonsindividuellesindividuelles Extensions (< 70 m²) de bâtiments en rez de chaussée relevant du Code du Travail. Pas d accidents de toiture, boites à eau extérieures Toitures sans végétalisation ni protection rapportée (graviers, dallettes, terrasse bois, ) Altitude inférieure à 900 m Choix précis des matériaux (pare vapeur) Mise en œuvre soignée (pare vapeur)

13 Toitures terrasses isolées intégralement sous l élément porteur Règles de conception Pas de membranes d étanchéité à base de bitume Seulement des membranes d étanchéité plastiques, relevant de lanorme NF EN Pare vapeur relevant de la norme NF EN tel que : Sdpare vapeur = 6 x Sdétanchéité Avec Sdétanchéité = Sdmembrane + Sdélément porteur (+ Sddésolidarisation si une couche de désolidarisation est nécessaire)

14 Toitures terrasses isolées intégralement sous l élément porteur Choix des matériaux Système pare vapeur conforme au futur NF DTU 31.2 Isolant semi rigide Panneaux conformes au NF DTU OSB 4 Membranes d étanchéité en feuilles souples plastiques et élastomères sous Avis Technique ou Document Technique d Application

15 Toitures terrasses isolées intégralement sous l élément porteur Mise en œuvre du pare vapeur et du plafond Fixation provisoire du pare vapeur au double face. Fixation définitive par l ossature secondaire support de plafond Mise en œuvre tendu mais non étiré Continuité entre lés par un recouvrement de 10 cm et pontage au ruban adhésif. Reprise des charges d isolant si : vide entre éléments d ossature secondaire inférieur ou égal à 60 cm vide entre éléments de structure principale inférieur ou égal à 60 cm densité d isolant inférieure ou égale à 55 kg/m3 épaisseur d isolant inférieure ou égale à 50 cm éléments d ossature secondaire de section minimale 45mm x 60 mm fixation par vis à chaque croisement ossature secondaire/structure principale.

16 Toitures terrasses isolées intégralement sous l élément porteur Allotissement : vers un «macro lot» toiture

17 Toitures terrasses isolées intégralement sous l élément porteur Points singuliers

18 Toitures terrasses isolées intégralement sous l élément porteur Points singuliers

19 Toitures terrasses isolées intégralement sous l élément porteur Points singuliers

20 Toitures terrasses isolées intégralement sous l élément porteur Points singuliers

21 Toitures terrasses isolées intégralement sous l élément porteur Points singuliers

22 Gestion des transferts t de vapeur pour les projets de réhabilitation

23 Diagnostic de l existant : 3 critères à analyser :

24 Diagnostic de l existant : 3 critères à analyser

25 Diagnostic de l existant : 3 critères à analyser 2. La présence de développement fongique (traces de moisissures) 3. La dégradations des murs engendrant des infiltrations Les travaux de rénovation modifient et déséquilibrent l aération du logement (le bâtiment t est plus étanche à l air). Il est impératif tifd installer une ventilation générale et permanente (ou de la rénover) afin d assurer un air sain et d éliminer les risques de condensation dans les parois.

26 Différents systèmes de réhabilitation avec le bois SYSTÈME D ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTERIEUR (ITE): Régit par le cahier du CSTB 3316 et le futur DTU 41.2 Isolant entre chevrons, Ou Isolant derrière les chevrons en 1 couche OuIsolanten 2 couches, l une derrière, l autre lautre entre les chevrons Pattes de fixation régulièrement réparties L isolant est fixé à l existant 0,83 m < 0,35 m 0,83 m 0,83 m 0,83 m Maxi : 1,35 m < 0,35 m

27 Différents systèmes de réhabilitation avec le bois SYSTÈME DE MURS OSSATURE BOIS DEVANT FACADE EXISTANTE: Régit par le futur NF DTU 31.4 Même composition qu un mur conforme au NF DTU 31,2 mais pas de fonction structurelle Présence d un voile de «stabilité» et non d un voile de contreventement

28 Différents systèmes de réhabilitation avec le bois SYSTÈME DE FACADE OSSATURE BOIS DEVANT FACADE EXISTANTE DEMOLIE: Régit par les recommandations professionnelles RAGE et le futur NF DTU 31.4

29 Différents systèmes de réhabilitation avec le bois SYSTÈME D ISOLATION THERMIQUE PAR L INTERIEUR (ITI): Régit par le NF DTU et différents cahiers du CSTB

30 Maitriser les risques de condensation : En cas d ITI sans pare vapeur p : Risques limités si : Risolant rapporté < 1/2 x Rparoi existante En cas d ITI avec pare vapeur : Risques limités si : Sdpv > 18 m Sdpv > 5 x Sdenduits d existants it t

31 Maitriser les risques de condensation : En cas d ITE mise en œuvre sur site derrière un bardage ventilé: Risques limités si : L isolant est fibreux L utilisation d isolant type polystyrène n est pas forcément problématique pour les montants bois rapportés, mais peut perturber le fonctionnement hygrothermique des murs anciens (pierre, terre crue, torchis, ) et causer des désordres sur lexistant l existant

32 Maitriser les risques de condensation : En cas de murs ossature bois avec bardage ventilé devant une façade existante: Risques limités si : L isolant Lisolant est fibreux Sdpeau extérieure < 5 x Sdpeau intérieure Rrapporté > 2 x R Rexistant (è (règle des 2/3 1/3)

33 Maitriser les risques de condensation : En cas de murs ossature bois avec système ETICS devant une façade existante: Risques limités si : Pare vapeur avec Sd > 90 m Rrapporté > 2 x Rexistant (règle des 2/3 1/3) Ce système ETICS n est pas forcément problématique pour les montants bois rapportés, mais peut perturber le fonctionnement hygrothermique des murs anciens (pierre, terre crue, torchis, ) et causer des désordres sur l existant

34 Maitriser les risques de condensation : En cas de murs ossature bois devant une structure existante sans façade Même gestion que pour les parois neuves (NF DTU 31.2 existant)

35 Merci pour votre attention!

Mise en œuvre des bardages bois. 6 juillet 2012

Mise en œuvre des bardages bois. 6 juillet 2012 Maelenn JOSSET bois 6 juillet 2012 DTU 41.2 : Aide à la conception des bardages bois (attention, actuellement en cours de révision) prescriptions applicables aux matériaux conditions de mise en œuvre règles

Plus en détail

Isolation des toitures terrasses en bois

Isolation des toitures terrasses en bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Isolation des toitures terrasses en bois J. Lamoulie 1 Isolation des toitures terrasses en bois Julien Lamoulie Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux

Plus en détail

Toitures terrasses bois

Toitures terrasses bois Toitures terrasses bois Les toitures terrasses font partie du paysage architectural. Avec une végétalisation, cette technique permet d éviter la saturation des réseaux d eau de pluie et de favoriser l

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines.

GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines. GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines. Introduction L étanchéité à l air d une paroi à ossature bois ou d une toiture isolée en pente est une notion primordiale

Plus en détail

STEICO solutions constructives

STEICO solutions constructives STEICO solutions constructives Charpente support des éléments de couverture par l intermédiaire de contrelattes avec une fixation adaptée Grand choix de couvertures possibles Isolation pour charpente apparente

Plus en détail

Chapes et dalles sur plancher bois

Chapes et dalles sur plancher bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Chapes et dalles sur plancher bois A. Onillon 1 Chapes et dalles sur plancher bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Chapes et dalles

Plus en détail

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant Précautions contre la condensation

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant Précautions contre la condensation SOMMAIRE Avant-propos......................................... 5 Domaine d application du guide.............................. 6 Les produits isolants................................... 9 Les laines minérales....................................

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

RÉHABILITATION DES MAISONS INDIVIDUELLES «Rénover avec le bois» Présentation du guide

RÉHABILITATION DES MAISONS INDIVIDUELLES «Rénover avec le bois» Présentation du guide RÉHABILITATION DES MAISONS INDIVIDUELLES «Rénover avec le bois» Présentation du guide 3 ème Rencontres Bois Construction en Limousin 14 Novembre 2013 ONILLON Arnaud Institut Technologique FCBA Contexte

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1 ONDUTISS Ecrans souples de sous-toiture CE Norme NF EN 13859-1 Imperméables souples et légers www.onduline.com ONDUTISS Ondutiss : les écrans souples de sous-toiture pour une meilleure protection de l

Plus en détail

Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois

Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois Focus sur l étanchéité à l air Etats Généraux du Bois - Angers 19 Septembre 2013 Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois

Plus en détail

Isolant pour les murs. 100% polyuréthane

Isolant pour les murs. 100% polyuréthane Isolant pour les murs 100% polyuréthane uthermwall DOMAINE D EMPLOI Applications UTHERM Wall est utilisable pour les bâtiments d habitation de 1 ère et 2 ème familles (constructions individuelles isolées

Plus en détail

Tutoriel. Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique. Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) :

Tutoriel. Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique. Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) : Tutoriel Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) : Composition de l existant: Plaque de plâtre BA 13 (1,25 cm) Polystyrène

Plus en détail

Performance énergétique et mise en

Performance énergétique et mise en Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois 5 à 7 de l éco-construction Pierre LERICHE et Stéphane BRUNIERE GUILHERAND GRANGES le 26/02/2015 Présentation de CERIBOIS Présentation

Plus en détail

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS PANNEAUX DE TOITURE 1 PRODUIT = 3 FONCTIONS Février 2015 Fabrication Française Caissons chevronnés Panneaux sandwichs Caisson chevronné 3 en 1 pour tous types de couvertures Le panneau est constitué de

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

ROCKCIEL DIPLÔMES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT. www.rockwool.fr ISOLER LES COMBLES PAR L EXTÉRIEUR

ROCKCIEL DIPLÔMES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT. www.rockwool.fr ISOLER LES COMBLES PAR L EXTÉRIEUR ROCKCIEL Panneau rigide double densité quadrillé sur la face surdensifiée. double densité le + produit : excellente diffusivité calculée selon règles Th-U : 12 cm 2 /h. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances

Plus en détail

L isolant tout-terrain

L isolant tout-terrain EUR TOIT L isolant tout-terrain des toitures inclinées Performant et léger Rigide et résistant Facile et rapide à poser Faible encombrement Supprime les ponts thermiques (méthode du Sarking) La performance

Plus en détail

GUIDE DE POSE tuiles à emboîtement

GUIDE DE POSE tuiles à emboîtement POSE I GAMME BARDAGE IMERYS Toiture GUIDE DE POSE tuiles à emboîtement Huguenot, coloris Flammé Rustique Le bardage rapporté traditionnel est constitué : d un support 1 d une ossature en bois 2 et de tuiles

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE NOUVEAU LANGUETTE DEBORDANTE Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE ISOLANT MINCE TRISO-LAINE MAX Un isolant mince unique Isolant à base

Plus en détail

épaisseur (mm) 85 105 145 160 180 190 200 220 240 260 Résistance thermique R (m 2.K/W) Up W/m 2.K 0,23 0,20

épaisseur (mm) 85 105 145 160 180 190 200 220 240 260 Résistance thermique R (m 2.K/W) Up W/m 2.K 0,23 0,20 ROCKCIEL ROCKCIEL est un panneau de laine de roche double densité à poser sur un platelage bois continu. Il recevra un support de couverture fixé sur les chevrons avec des tire-fonds à double filet. performances

Plus en détail

OBJECTIFS. Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés

OBJECTIFS. Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés 1. TRAITEMENT DE L ACOUSTIQUE DANS LE BÂTIMENT Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés Acoustique phénomène physique Définition

Plus en détail

Etats Généraux Angers. Actualités Normatives et Règlementaires. le 11 octobre 2012. LE NEVÉ Serge, FCBA

Etats Généraux Angers. Actualités Normatives et Règlementaires. le 11 octobre 2012. LE NEVÉ Serge, FCBA Etats Généraux Angers le 11 octobre 2012 Actualités Normatives et Règlementaires LE NEVÉ Serge, FCBA Construction bois Les outils en cours de préparation DTU 31-2 CATALOGUE BOIS CONSTRUCTION DTU 31-4 FACADES

Plus en détail

Parois à ossature bois et transferts de vapeur

Parois à ossature bois et transferts de vapeur Parois à ossature bois et transferts de vapeur Julien Lamoulie 28 novembre 2013 Un peu de physique L air a une capacité limitée à retenir la vapeur d eau la capacité maximale décroît considérablement à

Plus en détail

Se chauffer aux granulés de bois

Se chauffer aux granulés de bois Se chauffer aux granulés de bois Réglementation et règles de l art pour la mise en œuvre des poêles & chaudières à granulés www.propellet.fr CADRE GENERAL Se chauffer aux granulés de bois DEBOUCHE DU CONDUIT

Plus en détail

ATELIER 4 : THERMIQUE Animation : Hervé Boivin Abibois (France Bois Régions)

ATELIER 4 : THERMIQUE Animation : Hervé Boivin Abibois (France Bois Régions) ATELIER 4 : THERMIQUE Animation : Hervé Boivin Abibois (France Bois Régions) 14.00 Retour d expériences de bâtiments performants David Thomas, Bureau d étude Inddigo Sébastien DANIEL, ACB Energie Conseil

Plus en détail

Levée des freins à l usage du bois dans la construction Panorama des avancées et travaux en cours Impacts pour les entreprises.

Levée des freins à l usage du bois dans la construction Panorama des avancées et travaux en cours Impacts pour les entreprises. Levée des freins à l usage du bois dans la construction Panorama des avancées et travaux en cours Impacts pour les entreprises. Serge LE NEVE Adjoint à la Direction du Pôle Industrie Bois Construction

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock ou MB ROCK DELTAROCK et MB ROCK sont des panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles ) avant la pose du

Plus en détail

1.2 Réglementation acoustique relative aux bâtiments d habitation... 19

1.2 Réglementation acoustique relative aux bâtiments d habitation... 19 GRP : broches veritas JOB : isolation DIV : 9b tdm p. 1 folio : 275 --- 10/12/014 --- 15H48 Sommaire... 5 Sigles et abréviations... 7 Avant-propos... 9 CHAPITRE 1 Réglementation acoustique... 11 1.1 Critères

Plus en détail

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l éco-construction ---------------------------- 50 modules de formation

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques ROCKMUR KRAFT Panneau semi-rigide, revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène. Le + produit : Large gamme d'épaisseurs, disponibles de 45 à 225 mm. Caractéristiques techniques DIPLÔMES acermi KEYMARK 02/015/025

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est?

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide 11 La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? 11 1. Définition 12 2. Composition 13 La fonction des éléments constitutifs de la toiture-terrasse

Plus en détail

LAINE DE VERRE ISOVER Programme stock

LAINE DE VERRE ISOVER Programme stock IBR 16 rue du Président Kennedy 28110 LUCE Tél. : 02 37 91 29 70 - Fax : 02 37 91 29 89 LAINE DE VERRE ISOVER Programme stock COMBLES ET PLAFONDS Isoconfort 35 ACERMI N 03/018/340 Panneau semi-rigide à

Plus en détail

Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures?

Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures? N 20 - Novembre 2008 www.siplast.fr contact.ealliance@icopal.com Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures? Les enjeux de

Plus en détail

Franck Perraud PERRAUD & Associés. Amor BenLarbi CTICM

Franck Perraud PERRAUD & Associés. Amor BenLarbi CTICM Franck Perraud PERRAUD & Associés Amor BenLarbi CTICM Franck Perraud PERRAUD & Associés Quelques exemples de chantiers et de réalisations Franck Perraud PERRAUD & Associés Quelques exemples de chantiers

Plus en détail

Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres

Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres Francine Wegmueller 30 mai 2012 Table des matières Du dossier de mise à l enquête au chantier Exemples Coefficients U Ponts thermiques Pare-vapeur Etanchéité

Plus en détail

thermique Rénover sa maison > 250 une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans

thermique Rénover sa maison > 250 une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans La rénovation thermique > 250 Rénover sa maison > 250 pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans < 88 Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

BF-08-22 - ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE

BF-08-22 - ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE www.voscctp.fr 1/12 1. ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE... 1 1.1 ISOLATION THERMIQUES EN PLAFOND DE LOCAUX NON CHAUFFES SS LOCAUX CHAUFFES...2 1.1.1 Installations électriques et/ou autres existantes en plafond...2

Plus en détail

Durabilité des isolants biosourcés

Durabilité des isolants biosourcés Durabilité des isolants biosourcés Vers la création de classes d emploi Julien Lamoulie Rappel du contexte Fort développement du marché des isolants biosourcés, mais : Nécessitéd apporter desgaranties

Plus en détail

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE vous permet de bénéficier et faire bénéficier vos clients de la prime dédiée aux travaux de rénovation Produits d isolation CERTIFIES ISOLATION BBC RT 2012 : PAR OU S

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 DTU 25.41 et 25.42 DTU 25.41 Définition de la constitution des cloisons et contre-cloisons selon le type de local Ce paragraphe précise la constitution des

Plus en détail

Les appareils de chauffage divisé en habitat individuel BBC Précautions de mise en œuvre et d usage

Les appareils de chauffage divisé en habitat individuel BBC Précautions de mise en œuvre et d usage Les appareils de chauffage divisé en habitat individuel BBC Précautions de mise en œuvre et d usage COSTIC 21 novembre 2014 Camille PETITJEAN Les points d actualité au COSTIC Des études techniques (audits,

Plus en détail

ETANCHEITE A L AIR Guide technique de mise en œuvre

ETANCHEITE A L AIR Guide technique de mise en œuvre ETANCHEITE A L AIR Guide technique de mise en œuvre Janvier 2015 La performance énerg nergétique La règlementation thermique 2012 impose en France de nouvelles performances énergétiques des bâtiments afin

Plus en détail

Parements terre cuite pour la façade

Parements terre cuite pour la façade Parements terre cuite pour la façade Architecte : L3H (Amsterdam Hollande) Ville : Haarlem (Hollande) bouyer leroux terre cuite Précibric 110 90 13 20 Parement à longueur variable 32 Fabriqué et recoupé

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Construction à Ossature Bois Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Développer et produire en France, c est défendre nos valeurs... moins de GFD, UN EXPERT AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

Les planchers sur extérieurs doivent être isolés en sous-face en assurant la jonction avec l isolation extérieure des murs.

Les planchers sur extérieurs doivent être isolés en sous-face en assurant la jonction avec l isolation extérieure des murs. GESTION DES PONTS THERMIQUES OBJET Lors de travaux de rénovation énergétique ambitieux, visant le niveau Bâtiment Basse Consommation, l isolation thermique des parois est généralement indispensable. Elle

Plus en détail

solutions constructives Catalogue Construction Bois : solutions de planchers isoler mieux, naturellement

solutions constructives Catalogue Construction Bois : solutions de planchers isoler mieux, naturellement Catalogue Construction Bois : solutions de planchers Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables solutions constructives Définition et caractéristiques des composants

Plus en détail

Instructions de pose

Instructions de pose Instructions de pose Bardage en Panneaux Ce manuel est un guide de pose simplifié destiné aux poseurs. Avis Technique CSTB 2/13-1554 Pour toutes questions, n hésitez pas à nous contacter : contact@scbsas.com

Plus en détail

POSER UN ISOLANT MINCE SUR TOITURE

POSER UN ISOLANT MINCE SUR TOITURE POSE TOITURE SUR CHEVRONS : Prévoir un vide d air d au moins 20 mm entre les voliges et l isolant. Prévoir aussi une bonne ventilation de la lame d air avec chatière, closoir et ouverture en bas de pente.

Plus en détail

Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques

Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques ECO RENOVATION EN FAVEUR DU LOGEMENT SOCIAL PUBLIC Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques Référentiel Ecorénovation logement social Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques

Plus en détail

efigreen alu 80 mm en garde-fou 100 mm en référence isolant thermique polyuréthane sous étanchéité des toitures-terrasses sous revêtement autoprotégé

efigreen alu 80 mm en garde-fou 100 mm en référence isolant thermique polyuréthane sous étanchéité des toitures-terrasses sous revêtement autoprotégé EFIGREEN ALU 80 en garde-fou 100 en référence l Réglementation Thermique 2005 l isolant thermique polyuréthane sous étanchéité des toitures-terrasses sous revêtement autoprotégé efigreen alu efigreen alu

Plus en détail

Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air

Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air 1 Nouvelles exigences 2 Nouvelles exigences 50 KWh/an/m² BEPOS (Bat Energie positive) Bâtiment passif RT 2012 (ex niveau BBC) RT 2005 Moyenne

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

Outils et guides à disposition des entreprises

Outils et guides à disposition des entreprises Sécurité incendie Outils et guides à disposition des entreprises Union des Métiers du Bois UMB FFB R. Maufront Guide de la sécurité incendie pour les menuisiers agenceurs Guide cible les chantiers de réhabilitation

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

Métier Applications Produits

Métier Applications Produits Thermique par Métier Applications Produits ITE Enduit mince (EMI) et enduit hydraulique épais (EHE) sur isolant calé chevillé Isolant rigide Isolant rigide Colle Treillis métallique Colle Cheville de fixation

Plus en détail

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois MUR DE FACADE EN BOIS Module 2 Technologies courantes de construction bois Module 2 Technologies courantes de construction bois Murs à ossature légère Principes Matériaux Pré-dimensionnement Lisses

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PRIME A L ISOLATION DES COMBLES

CAHIER DES CHARGES PRIME A L ISOLATION DES COMBLES CAHIER DES CHARGES PRIME A L ISOLATION DES COMBLES Conditions générales d attribution : La prime à l isolation est ouverte à tous les propriétaires personnes physiques marcquois occupants (résidence principale

Plus en détail

Levée des freins à l usage du bois dans la construction Rétrospective des avancées depuis le lancement du plan bois en 2009

Levée des freins à l usage du bois dans la construction Rétrospective des avancées depuis le lancement du plan bois en 2009 Levée des freins à l usage du bois dans la construction Rétrospective des avancées depuis le lancement du plan bois en 2009 Stéphane HAMEURY Chef de la Division Expertises, Avis Réglementaires, & Recherche

Plus en détail

leurs raccords : une nécessité! Laurent Lassoie Jörg Wijnants Division Avis Technique CSTC

leurs raccords : une nécessité! Laurent Lassoie Jörg Wijnants Division Avis Technique CSTC ssurer l étanchéité à l eau des parois au droit de leurs raccords : une nécessité! Laurent Lassoie Jörg Wijnants Division vis Technique CSTC Introduction Infiltrations Infiltrations 54 54 % % Moisissures

Plus en détail

Instructions de pose - FRANCE

Instructions de pose - FRANCE Instructions de pose - FRANCE Bardage fibre de bois Ce manuel est un guide de pose simplifié destiné aux poseurs. Pour plus de précisions, se référer à l Avis Technique CSTB en vigueur téléchargeable sur

Plus en détail

SOUS-TOITURES ETERROOF PARTIE 1 DONNEES TECHNIQUES GENERALES

SOUS-TOITURES ETERROOF PARTIE 1 DONNEES TECHNIQUES GENERALES 1 DONNEES GENERALES CONCERNANT LE PRODUIT GENERALITES Les fonctions de la sous-toiture sont : - Assurer temporairement l étanchéité de la toiture à la pluie - Evacuer l eau issue d infiltrations accidentelles

Plus en détail

Post-isolation des murs creux

Post-isolation des murs creux Post-isolation des murs creux Luc FIRKET, chef-adjoint de la Division Avis Techniques du CSTC Centre Scientifique et Technique de la Construction Historique du mur creux -Apparition progressive en Belgique

Plus en détail

Eurothane Bi-3, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois.

Eurothane Bi-3, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. Eurothane Bi-3, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. La référence pour l isolation durable à haute valeur

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

SOMMAIRE. C. C. T. P. - Lot n 2 - Etanchéité

SOMMAIRE. C. C. T. P. - Lot n 2 - Etanchéité SOMMAIRE C. C. T. P. - Lot n 2 - Etanchéité 2.0 - GENERALITES :...3 2.0.1 - OBLIGATIONS GENERALES :...3 2.0.2 - OBJET DES TRAVAUX :...3 2.0.3 - NORMES ET REGLEMENTS :...3 2.0.4 - ORIGINE ET CARACTERISTIQUES

Plus en détail

LES PLANCHERS LES PLANCHERS LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE

LES PLANCHERS LES PLANCHERS LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE LES PLANCHERS LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES L ISOLATION THERMIQUE DES PLANCHERS DANS LE CONTEXTE DU BÂTIMENT EXISTANT

Plus en détail

Bienvenue dans le mondeudi! Fabricant des systèmes en isolation thermiques en fibre de bois

Bienvenue dans le mondeudi! Fabricant des systèmes en isolation thermiques en fibre de bois Bienvenue dans le mondeudi! Fabricant des systèmes en isolation thermiques en fibre de bois 20 ans d expérience dans le développement et la fabrication des Systèmes en I.T.E et I.T.I a base de fibre de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

La thermographie aérienne : rénover son logement Saint Orens, 19 septembre 2013

La thermographie aérienne : rénover son logement Saint Orens, 19 septembre 2013 La thermographie aérienne : Un outil de diagnostic qui incite à rénover son logement Saint Orens, 19 septembre 2013 Conseils gratuits et indépendants Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies

Plus en détail

SOLUTIONS CONSTRUCTIVES

SOLUTIONS CONSTRUCTIVES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES LA TECHNIQUE SARKING La technique Sarking est réservée aux charpentes traditionnelles conformes à l ensemble des DTU concernant les charpentes et couvertures, aux règles «neige

Plus en détail

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement SEMIN TECHNIC, étanchéité à l air ] Étanchéité à l air Les murs extérieurs, plancher, toiture, portes et fenêtres constituent l enveloppe d un bâtiment. C est elle qui sépare le milieu intérieur du milieu

Plus en détail

ATELIER ENVELOPPE Le point sur l Isolation Thermique par l Extérieur (ITE)

ATELIER ENVELOPPE Le point sur l Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) ATELIER ENVELOPPE Le point sur l Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) Présentation du 16 mai 2013 BETREC 1 1. Cadre de l intervention / Introduction ITE des façades Comparaison rapide de l ITE entre

Plus en détail

Comblissimo La solution laine à souffler pour les combles perdus

Comblissimo La solution laine à souffler pour les combles perdus Comblissimo La solution laine à souffler pour les combles perdus DESCRIPTION DU PRODUIT Comblissimo est une laine minérale en flocons de couleur blanche. Elle est livrée compressée en sacs et doit être

Plus en détail

PLATRERIE / PLATRE & PREFABRIQUES. 8 feuilles. Présentation, perspective, photos DAl/8. Plans kadastral,de situation, de masse, façades D A 2 18

PLATRERIE / PLATRE & PREFABRIQUES. 8 feuilles. Présentation, perspective, photos DAl/8. Plans kadastral,de situation, de masse, façades D A 2 18 PLATRERE / PLATRE & PREFABRQUES DOSSER ARCHTECTE 8 feuilles Présentation, perspective, photos DAl/8 Plans kadastral,de situation, de masse, façades D A 2 18 Plan du rez-de-chaussée T 3 DA318 Plan du rez-de-chaussée

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS Solutions d isolation thermique Confort économies d'énergies, Environnement le panneau isolant référence pour l'isolation des sols isolant isolant confort, économie et performance confort économie performance

Plus en détail

Pathologies accidentelles des façades en béton

Pathologies accidentelles des façades en béton Les points sensibles pour les professionnels Pathologies accidentelles des façades en béton Cette plaquette a pour but de répertorier les pathologies accidentelles de façade les plus courantes et les solutions

Plus en détail

LA NATURE AU SERVICE DE L ARCHITECTURE MODERNE

LA NATURE AU SERVICE DE L ARCHITECTURE MODERNE LA NATURE AU SERVICE DE L ARCHITECTURE MODERNE Kronolux DFP, le panneau de fibres à diffusion d humidité pour construction extérieure de renforcement, étanche au vent et isolant, disposant en France de

Plus en détail

Isolation murs maisons à ossature bois:

Isolation murs maisons à ossature bois: Isolation murs maisons à ossature bois: La mise en œuvre consiste à poser l isolant Magripol entre une ossature bois sur laquelle sera fixé un parement en plaque de plâtre ou en bois. Prescriptions de

Plus en détail

La contribution des solutions en zinc à la performance thermique des bâtiments

La contribution des solutions en zinc à la performance thermique des bâtiments La contribution des solutions en zinc à la performance thermique des bâtiments Rappels e/λ 1/R +PTH intégrés λ R Uc Up Thermique d hiver Up, besoins en chauffage Thermique d été t intérieure, besoins en

Plus en détail

ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE

ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE L ATELIER DE LA GRANGE EN QUELQUES MOTS L Atelier de la Grange est une équipe de 12 personnes, implantée en zone rurale, à Daverdisse,

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

L E S H A L I O T I D E S

L E S H A L I O T I D E S Un exemple de rénovation et extension d un pavillon des années 60 DU BOIS DANS UNE MAISON EN BETON Les3objectifs principaux du projet : Changer l image de la construction. Améliorer son confort et son

Plus en détail

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni A suivre pour assurer une pose esthétique et de qualité Ce document définit les interfaces nécessaires

Plus en détail

ARDOISES FIBRES-CIMENT ETERNIT RENOVATION DES TOITURES EN BARDEAUX BITUMES CAHIER DE PRESCRIPTION DE POSE

ARDOISES FIBRES-CIMENT ETERNIT RENOVATION DES TOITURES EN BARDEAUX BITUMES CAHIER DE PRESCRIPTION DE POSE RENOVATION DES TOITURES EN BARDEAUX BITUMES CAHIER DE PRESCRIPTION DE POSE 1 2011 1. Rappel des dispositifs constructifs des couvertures en Bardeaux 1.1 Pose sur support continu : pose dite à l Américaine

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE STRUCTURE

NOTE TECHNIQUE STRUCTURE SYSTEME CONSTRUCTIF BBC-System NOTE TECHNIQUE STRUCTURE QUALITE DE L ENVELOPPE ET RT 2012 1 «JARDIN DE JULES» VILLEURBANNE - ARCHITECTE DETRY-LEVY / ARBOR ET SENS MAITRE D OUVRAGE RHONE SAONE HABITAT 2

Plus en détail

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois?

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 : Pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois techniquement? La performance

Plus en détail

GAMME ANOVO CHALET CLINS ACCESSOIRES DE POSE. FORME Double lame 25 cm avec cannelures

GAMME ANOVO CHALET CLINS ACCESSOIRES DE POSE. FORME Double lame 25 cm avec cannelures BARDAGES GAMME ANOVO CHALET épaisseur: mm CLINS FORME Double lame cm avec cannelures 8 mm brut 0 mm net BARDAGES ANOVO CHALET BLANC ART CASTORAMA 9 MATIERE Base PVC-compact Pellure coextrudée teintée résistante

Plus en détail

L ECO PTZ PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO PTZ et C.I.T.E 2015

L ECO PTZ PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO PTZ et C.I.T.E 2015 L ECO PAR LA METHODE DU BOUQUET DE TRAVAUX TABLEAU RECAPITULATIF TRAVAUX ECO et C.I.T.E 2015 La liste des équipements, matériaux et appareils mentionnés au 1 de l'article 200 quater du code général des

Plus en détail

OPTIMISATION THERMIQUE PAR SIMULATION DYNAMIQUE

OPTIMISATION THERMIQUE PAR SIMULATION DYNAMIQUE OPTIMISATION THERMIQUE PAR SIMULATION DYNAMIQUE 1 OBJET L objet du présent document est l analyse et l optimisation de la thermique d'hiver d un projet de construction de maison individuelle à ossature

Plus en détail

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Préambule général Le présent document constitue une note d information relative aux règles d implantation de pompes à chaleur

Plus en détail

LA REGLEMENTATION «VERANDA»

LA REGLEMENTATION «VERANDA» LA REGLEMENTATION «VERANDA» Il est impossible de construire une véranda sans déposer une autorisation préalable en mairie. Depuis le 1/1/2012, décret 2011-1771, les communes sont soumises à un document

Plus en détail