Complications des Bandelettes Sous-Urétrales. Ph. Ballanger

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Complications des Bandelettes Sous-Urétrales. Ph. Ballanger"

Transcription

1 Complications des Bandelettes Sous-Urétrales Ph. Ballanger

2 IU et Bandelettes sous urétrales La Révolution de Ulmsten Bandelette de Polypropylène Objectif Position sous-urétrale corriger la défaillance anatomique stabiliser la région cervico-urétrale

3 IU et Bandelettes sous urétrales Uretex TVT IVS Uratape Safyre Sparc

4 IU et BSU Résultats attendus Durée de l intervention : 20 min Durée de l hospitalisation : 24 à 36 heures Durée de la convalescence : 10 à 15 jours Morbidité réduite Résultat fonctionnel : plus de 80% de patientes satisfaites. Sous réserve : d une indication adaptée d une technique rigoureuse

5 IU et Bandelettes sous urétrales > / an en France Facilité du geste Banalisation = Toute imperfection dans : l indication la réalisation le choix du matériel Risques de complications graves et invalidantes

6 Bandelettes sous-urétrales : Complications Ø Complications opératoires Ø Complications fonctionnelles à court, moyen et long terme Ø Complications liées à la bandelette

7 Complications opératoires et post-opératoires précoces Lésions vésicales : 2 à 25% Lésions urétrales : plus rares < 1% Complications hémorragiques : rares Plaies vasculaires : exceptionnelles Hématomes du Retzius Plaies intestinales Rétention aiguë d urine Bandelette trop serrée Hypocontractilité vésicale

8 Complications opératoires Lésions vésicales : TVT: 5% vs TOT: 0% (Richter et al. N Engl J Med 2010) TVT: 5,5% vs TOT: 0,3% (Cochrane 2009) Lésions urétrales : rares < 1% Complications hémorragiques : TVT: 6% vs TOT: 2,3% (Richter et al. N Engl J Med 2010) Plaies vasculaires : exceptionnelles Hématomes du Retzius Lésions vaginales TOT: 4,3% vs TVT: 2% (Richter et al. N Engl J Med 2010) Plaies intestinales

9 Complications fonctionnelles (court, moyen et long terme) Ø La rétention post-opératoire précoce Ø La dysurie post-opératooire Ø La récidive d incontinence urinaire Ø Les douleurs

10 Rétention post-opératoire précoce après BSU Rétention nécessitant une ré-opération au-delà de 4 semaines 2 à 4% Dmochowski et al. J Urol 2010 Conduite à tenir controversée - reprise et son moment - nature : abaissement : NON = danger pour l urèthre détendre la BSU de façon contrôlée : possible si précoce section latérale / uréthrolyse - traitement médical! - auto-sondage

11 Dysurie après BSU Anamnèse - TVT il y a 8 mois pour une IUE grade 2 type 2. BUD pré-opératoire. Pas d imagerie - Intervention sous anesthésie loco-régionale - Difficultés à la reprise des mictions. Sortie à J4. Résidu 100cc Doléances - Pas de fuites à l effort - Mais : pollakiurie, urgenturie Femme de 59 ans 3 enfants - Débit ralenti, temps de miction prolongé, miction par poussée abdominale, impression de vidange incomplète. Bref, elle est malheureuse

12 Dysurie après BSU Incidence : 1,6 à 15 % Mécanisme Bandelette trop serrée Trouble de la contractilité vésicale Evaluation Bilan urodynamique Urétrocystographie mictionnelle Echographie Endoscopie

13 Dysurie après BSU Incidence : 1,6 à 15 % Richter 2010 (chirurgie nécessaire) Mécanisme Bandelette trop serrée Trouble de la contractilité vésicale Evaluation Bilan urodynamique Urétrocystographie mictionnelle Echographie Endoscopie TVT TOT 2,7% 0% p=0,004

14 Dysurie après BSU Ø Bilan Urodynamique 1. Etude Pression / Débit obstruction 2. Free Q max 3. Résidu post-mictionnel

15 Dysurie après BSU Ø Urétrocystographie mictionnelle / échographie

16 Dysurie après BSU Ø Echographie introïtale

17 Dysurie après BSU - Traitement Résultats S. obstructifs : 100% S. irritatifs : 30 à 70% Récidive IU : 40 à 60% Prévention Statut mictionnel pré-opératoire Dépister les vessies hypocontractiles

18 IU récidivée après BSU 2 Mécanismes possibles IU par impériosité IU à l effort

19 IU récidivée après BSU Fuites par urgenturie Incidence : 5 à 33% (m : 15,5%) Mécanismes Epine irritative : infection, érosion urétrale ou vésicale Obstruction : bandelette trop serrée, prolapsus Béance cervico-urétrale Aggravation d une hyperactivité vésicale pré-existante Mécanismes IU à l effort Bandelette inefficace car mal posée ou insuffisamment tendue Bandelette posée sur un urètre non mobile ou non compliant Bandelette posée chez une patiente ayant une insuffisance sphinctérienne connue en alternative à un SUA

20 IU récidivée après BSU Le positionnement au niveau du col vésical d une BSU est associé à un taux plus élevé de récidive d IUE Jiang YH et al. J Ultrasound Med 2013; 32: 239

21 IU récidivée après BSU - Evaluation Bilan clinique Interrogatoire +++ Imagerie Echo Calendrier mictionnel Examen clinique : prolapsus, manœuvres de soutènement Recherche d érosion ou de fistule Bilan urodynamique Dysurie Hyperactivité détrusorienne Modification de la contractilité vésicale Insuffisance sphinctérienne IRM Cystoscopie

22 IU récidivée après BSU - Traitement Fuites par urgenturie Obstruction Lever l obstacle = section / résection de la BSU Récidive IU I/3 des cas IU Urgence sans obstacle Anticholinergiques Section bandelette (cystométrie nle. en pré-op) NMS (contractions NH pré-op) IU à l effort Hypermobilité urétrale persistante, Bonney +, bonne contractilité vésicale BSU itérative Urètre fixé, Bonney -, pu basse SUA Béance du col Ballonnets

23 Douleurs après BSU Douleurs chroniques sus-pubiennes, au pli de l aine, clitoridiennes Mécanismes : Atteinte mécanique Nerf ilio-inguinal (TVT) Nerf pudendal Nerf obturateur (branche post.) (TOT dds-dhs) Infection Névrome Traitement Ablation complète de la BSU par double abord parfois nécessaire

24 Douleurs après BSU : TVT vs TOT Méta-analyse, 11 études randomisées Ø 1261 cas : 630 TVT 631 TOT Taux de douleur Ø TOT 27/244 : 12% Ø TVT 3/219 : 1,3% Latthe et al, BJOG Oct 2007

25 Douleurs après BSU Physiopathologie Atteinte nerveuse - Nerf obturateur - Nerf pudendal (plus rare) - Nerf pariétaux (ilio-inguinal) - Névrome à distance Fibrose péri-prothétique Syndrome myo-fascial

26 Douleurs après BSU Tableau clinique Douleur pelvi-périnéale Médiane ou latéralisée Parfois aggravée par la miction Atteinte dans un territoire nerveux - Nerf obturateur ou pudendal - Douleur type DN4 Douleur diffuse mal systématisée

27 Douleurs après BSU Examen clinique Douleur sur le trajet de la bandelette Zone gachette Syndrome myo-facial TOT Recherche d atteinte nerveuse Obturatrice Pudendale

28 Douleurs après BSU Infiltration test Naropéine Evaluation du score EVA avant et après Superficielle ou profonde - Sur une zone gâchette en para-urétral - Infiltration nerveuse sous TDM Obturatrice Pudendale

29 Douleurs après BSU Chirurgie Section ou ablation complète? Peu de séries ; petit nombre de cas Rigaud J et al. J Urol 2010 o TOT (n=15) o Ablation de la bandelette - abord vaginal - ± abord racine de cuisse : 8 cas

30 Douleurs après BSU Ablation de la bandelette - Résultats Total TOT n EVA avant EVA après % d Amélioration 56% 56% Taux d amélioration 0% 25% 27% < 50% 6% 7% > 50% 53% 47% 69% 100% 16% 20% Incontinence urinaire 22% 20% Suivi (mois) 10 7 (Rigaud J et al. J Urol 2010)

31

32 Douleurs après BSU Facteurs de risque Antécédents douloureux Peur de l acte, anxiété Douleurs pré-opératoires - Palper les fesses avant TOT «Avant d être chronique, la douleur est aiguë» - Adapter la prise en charge en post-opératoire - Attention au TOT chez la jeune sportive fibromyalgique

33 Complications liées à la BSU Erosion urétrale Fréquence : 0,6% Hammad Mécanisme Tension excessive de la BSU ischémie urétrale Facteurs prédictifs : Rétraction (30%) Atcdt. chir. pour IU Infection Dilatation uétrale Clinique Dysurie Pollakiurie, impériosité, brûlures Hématurie Diagnostic : endoscopique Traitement Ablation endoscopique inadaptée Retirer totalement la BSU Urétrectomie partielle +/- Martius Résultat: IU dans 75 à 100% des cas ttt adapté

34 Complications liées à la BSU Erosion vaginale Fréquence Karam ,6% Levin ,3% Tsivian ,5% Kobashi ,4% Hammad ,2% Mécanisme : multifactoriel Dissection trop superficielle ; mauvaise vascularisation Mauvaise suture de la paroi vaginale ; infection Reprise trop précoce des rapports sexuels Atcdts. chirurgicaux ou Rad* Clinique Douleurs, saignements Ecoulements anormaux Dyspareunie Asymptomatique (35% p. Hammad)

35 Complications liées à la BSU Traitement Erosion vaginale Le retrait de la bandelette s impose-t-il? NON Traitement conservateur possible (En dehors de toute atteinte de l appareil urinaire) Ø Abstention 3mois (sans rapport sexuel + Oestrogénothérapie locale) (Kobaschi) Ø Avivement des bords ± excision partielle de la bandelette + lambeau vaginal de couverture (Tsivian 2004 ; Naidu 2004)

36 Complications des BSU Facteurs de risques Problèmes techniques Mauvaise indication Expérience du chirurgien Taux de complication inversement proportionnel à l expérience du chirurgien ² Petri et al. Int Urogynecol J 2006

37 Complications des BSU Incontinence Urinaire de la Femme IU Vésicale IU Urgence IU Urétrale IUE Hyperactivité motrice Hyperactivité sensitive Défaillance anatomique du support urétral Défaillance du mécanisme sphinctérien intrinsèque Physiopathologie multifactorielle complexe!

38 Complications des BSU Incontinence Urinaire de la Femme IU Urgence IU Mixte IUE Antimuscariniques Rééducation Type 1-2 Hypermobilité Type 3 Insuff. Sphinct. Neuromodulation Rééducation JUV mobile JUV fixé Entérocystoplastie Echec TVT ACT SUA Pas de traitement univoque! BSU

39 Complications des BSU TVT - TOT BSU TVT ACT SUA Insuffisance sphinctérienne intrinsèque IS pure Hypermobilité Bon Urètre Mauvais Urètre Facteurs à prendre en compte : - Terrain, antécédents - Fonction urétrale Dysfonctionnement du détrusor

40 Complications des BSU - CONCLUSION Avec le TVT, tournant décisif dans le traitement minimal invasif de l IUE Avec le recul, nécessité d être averti des complications spécifiques pouvant engager l avenir fonctionnel des femmes Prévention adaptée

41

42 NÉVRALGIE OBTURATRICE Douleur face antéro-interne de la cuisse Pas d irradiation dans la jambe Douleur neuropathique Calmée en position assise ou allongée Douleur à la marche Boiterie par esquive du pas Aggravation en appui unipodal Pas de déficit sensitif ou moteur Bloc anesthésique par voie postérieure positif

43 CONCLUSION Douleurs après bandelette - Tension musculaire - Lésion nerveuse directe ou indirecte Chronologie des faits ; reprise précoce Test d infiltration - Atteinte nerveuse associée Ablation chirurgicale - Amélioration des douleurs dans 2/3 des cas - Risque de récidive de l IU : 20%

LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon

LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon Introduction : Le TVT ou le TOT (Tension Free Vaginal Tape) sont des techniques récentes dans le traitement de l incontinence urinaire

Plus en détail

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13 Définition IUE de la femme L.peyrat INCONTINENCE : perte involontaire des urines par voies naturelles, au dehors de l acte mictionnel et entraînant une gêne sociale (patient, entourage) significative INCONTINENCE

Plus en détail

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES L Incontinence Urinaire: - Chez la femme. - Quel que soit le type. - Tous âges confondus. Introduction A une PREVALENCE GLOBALE de 27,6%* Augmente avec l âge 2 pics:

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE (OBSTRUCTION ET INCONTINENCE) 10, 11 et 12 octobre 2006 Dr Jacques BISERTE Urologie = pathologies des app. excréto-urinaire et génital masculin

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme Dr Mehdi Jaidane Introduction - Définition Incontinence : symptôme, signe, pathologie Définition : «perte involontaire d urine d par l urèthre» Nouvelle définition d

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 INTRODUCTION L IUE : définie comme une perte involontaire d urine à travers le méat urétral lors

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

Incontinence urinaire chez la femme

Incontinence urinaire chez la femme Incontinence urinaire chez la femme C est une perte involontaire d urine par l urètre. Elle est multifactorielle. Elle retentie sur l activités professionnelles, sociales et psychiques des patientes. Dans

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe Le patient neurologique et ses prolapsus M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe prolapsus pelvien = pathologie fréquente pourtant risque de méconnaissance / dysfonctions pelvi-périnéales

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Indications du Bilan Urodynamique Béatrice LERICHE. Infirmerie protestante. 69300 CALUIRE LE BILAN URODYNAMIQUE PRINCIPES DU BILAN : Pression vésicale. Pression abdominale Pression détrusorienne Pression

Plus en détail

Burch laparoscopique: indications et technique chirurgicale

Burch laparoscopique: indications et technique chirurgicale Burch laparoscopique: indications et technique chirurgicale Dr Patrick Dällenbach Service de Gynécologie-Unité de Périnéologie Maternité-HUG ASRCC 26 avril 2012 IU: maladie honteuse Epidémiologie Plus

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

Quelle bandelette sous urétrale pour quelle patiente?

Quelle bandelette sous urétrale pour quelle patiente? Quelle bandelette sous urétrale pour quelle patiente? Xavier Deffieux Service de gynécologie obstétrique Hôpital Antoine Béclère, Clamart Population générale des IUE Meta-analyse 26 essais randomisés 2284

Plus en détail

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel R. MATIS Département de périnéologie du GH-ICL Examen clinique Interrogatoire Manœuvre de Bonney Calendrier Mictionnel Interrogatoire Circonstances

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours L incontinence urinaire de la femme J.Lansac CHU Tours Définitions IUE= fuite d urines lors d activités physiques, toux éternuement IU par impériosité = Urgenturie = plainte de fuite urinaire involontaire

Plus en détail

Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine

Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine I.HATIM. M.GHAZLI; N.MATAR Service de Gynéco-Obstétrique «B» CHU - Casablanca. Maroc. INTRODUCTION Fuites d'urine

Plus en détail

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S94-S99 Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Synthesis of the guidelines for the treatment of non-neurological

Plus en détail

4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID)

4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID) 4. Pharmacothérapie 4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID) La pratique clinique a démontré l utilité de certains agents pharmacologiques dans les cas de ID. (Force de

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Une incontinence urinaire permanente chez la femme doit faire évoquer : A - Une incontinence urinaire par urgenturie

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

Le bilan des troubles urinaires

Le bilan des troubles urinaires par le D r Anne BLANCHARD-DAUPHIN Médecin MPR, CHRU Lille DOSSIER Le bilan des troubles urinaires dans la SEP : pourquoi? quand? comment? Une vessie qui fonctionne normalement doit être capable de se laisser

Plus en détail

TROUBLES MICTIONNELS

TROUBLES MICTIONNELS TROUBLES MICTIONNELS Les troubles mictionnels sont des symptômes urinaires ressentis par le patient dans la façon d uriner. Ils révèlent une altération de la physiologie du bas appareil urinaire*. Ce sont

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER Revue de la Mutuelle Centrale des Finances SSN 1141-4685 Prix 1,14 Juillet 2005 DossER La Mutuelle Centrale des Finances n o 133 OU adhère au GM! O O page 10 SavOR ncontinence ou ncontinentes ou incontinents?

Plus en détail

Traitements actuels de l incontinence urinaire d effort chez la femme

Traitements actuels de l incontinence urinaire d effort chez la femme Traitements actuels de l incontinence urinaire d effort chez la femme Les principales options thérapeutiques sont la rééducation et la chirurgie. Cette dernière est proposée après échec de la rééducation

Plus en détail

La fistule vésico-vaginale

La fistule vésico-vaginale La fistule vésico-vaginale Dr Mehdi Jaidane I- Introduction Définition : La fistule vésico-vaginale (FVV) est définie comme l existence «d un trajet anormal reliant la vessie au vagin». Il s agit d une

Plus en détail

EXAMENS RADIOLOGIQUES

EXAMENS RADIOLOGIQUES Fixe : Uro.Nephro EXAMENS RADIOLOGIQUES La cystographie : o Examen permettant de visualiser la vessie au moyen d injection d un produit radio opaque soit : Par voie basse : cystographie rétrograde Par

Plus en détail

Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie

Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie Marc Papillon ASRCC 2012 Différents troubles de la statique rectale : - Prolapsus extériorisé du rectum - Prolapsus rectal

Plus en détail

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Sclérose en plaques Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Intervention du samedi 26 juin 2010 Introduction La sclérose

Plus en détail

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE INTRODUCTION Ce sont l interrogatoire et l examen clinique bien conduits qui font le diagnostic d incontinence urinaire, pas le BUD L'urgenturie n est pas toujours

Plus en détail

Cas cliniques : IUE CNGOF. Dr Adrien Vidart Dr Marie Carbonnel Hôpital Foch Suresnes

Cas cliniques : IUE CNGOF. Dr Adrien Vidart Dr Marie Carbonnel Hôpital Foch Suresnes Cas cliniques : IUE CNGOF Dr Adrien Vidart Dr Marie Carbonnel Hôpital Foch Suresnes Cas Clinique n 1 Madame D. âgée de 36 ans vient vous voir pour une incontinence urinaire à l'effort typique apparue à

Plus en détail

Docteur, je perds mes urines!

Docteur, je perds mes urines! Docteur, je perds mes urines! Prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme Docteur Bernd WAGNER Chirurgien urologue Clinique Ste Odile Haguenau INVITATION TELEPHONIQUE DU Dr Berndt WAGNER Cliquez

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN

LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université

Plus en détail

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat Professeur Pierre Marès Damien Chavanat collection 10019-PL08593 L incontinence urinaire donne lieu à des pertes incontrôlables et involontaires d urine qui peuvent se produire à tout moment, de jour comme

Plus en détail

APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION

APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION Module : Approche clinique et échelles d évaluation APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION Dr Frédérique LE BRETON frederique.lebreton@tnn.aphp.fr Service de Neuro-urologie et d Explorations Périnéales

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction

Troubles de la continence urinaire et de la miction Troubles de la continence urinaire et de la miction DESC 2015 > 5ans!!!! Situations pathologiques variées, le plus souvent fonctionnelles, des plus bénignes aux plus graves! Physiopathologie vésico-sphinctérienne

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME EPU PEGASE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME Mardi 14 septembre 2004 Expert : Dr François OLIVIER Formateur : Dr Marie-Claude LELEUX 2 PLAN ET INTRODUCTION 1) Plan et introduction 2) Pré-test page

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXIII publié le 9.12.2009 TRENTE-TROISIÈMES JOURNÉES

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen Incontinence urinaire du sujet âgé 1. Epidémiologie 2. Modifications physiologiques associées à l âge altérant

Plus en détail

Prostatectomie radicale assistée par ROBOT

Prostatectomie radicale assistée par ROBOT Prostatectomie radicale assistée par ROBOT L intervention qui vous est proposée est destinée à enlever votre prostate qui est atteinte d un cancer. LA PROSTATE La prostate est une glande qui participe

Plus en détail

Incontinence urinaire mixte. M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch

Incontinence urinaire mixte. M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch Incontinence urinaire mixte M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch Stratégies Exploration d exploration Urodynamique & en Echographie pelvi-périnéologie Périnéale Diagnostic

Plus en détail

Le lambeau vaginal dans la. la chirurgie des fistules cervico urétrales obstétricales

Le lambeau vaginal dans la. la chirurgie des fistules cervico urétrales obstétricales Le lambeau vaginal dans la préservation de la continence dans la chirurgie des fistules cervico urétrales obstétricales Situation difficile Fréquence 10 à 30 % Résultat parfois décevant et pour le chirurgien

Plus en détail

SYNTHÈSE DU RAPPORT D ÉVALUATION

SYNTHÈSE DU RAPPORT D ÉVALUATION Soutènement sousurétral par pose de bandelette synthétique dans le traitement de l incontinence urinaire d effort féminine Voie rétropubienne et voie transobturatrice SYNTHÈSE DU RAPPORT D ÉVALUATION Décembre

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE?

QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE? QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE? La colonne vertébrale est constituée d un empilement de vertèbres. Les cinq vertèbres du bas constituent la colonne lombaire ou rachis lombaire qui repose sur le sacrum.

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Adénome de Prostate

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Adénome de Prostate CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Adénome de Prostate DEFINITION : l'adénome de prostate ou hyperplasie bénigne de prostate ( HBP ) est une augmentation de volume de la glande prostatique. C'est un état

Plus en détail

Incontinence urinaire : diagnostic et évaluation. CAS CLINIQUE n 1

Incontinence urinaire : diagnostic et évaluation. CAS CLINIQUE n 1 Incontinence urinaire : diagnostic et évaluation CAS CLINIQUE n 1 Madame TM 45 ans Secrétaire de direc:on Mariée, 2 enfants Dernier accouchement il y a 5 ans Asthme (traité par Ventoline) Deux accouchements

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université de Sherbrooke Octobre

Plus en détail

Prévention des IUN. Recommandations. Mesures générales et spécifiques. Introduction. Niveaux de recommandations (HICPAC CDC guidelines 2009)

Prévention des IUN. Recommandations. Mesures générales et spécifiques. Introduction. Niveaux de recommandations (HICPAC CDC guidelines 2009) Recommandations Prévention des IUN Conférence de consensus : IUN de l adulte 2002 SPILF-AFU Guide to the Elimination of Catheter-Associated Urinary Tract Infections (CAUTIs) APIC 2008 Dr Gwenaël Rolland-Jacob

Plus en détail

(SEP) Sclérose en plaques

(SEP) Sclérose en plaques La sclérose en plaques est une maladie neurologique connue depuis le siècle dernier. Les troubles vésico-sphinctériens ont été très longtemps sousestimés et malheureusement pris en considération en phase

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme âgée Généralités Épidémiologie Vieillissement et IU Étiologies Évaluation médicale de l IU et traitement Protocole prise en charge pluridisciplinaire Conclusion 1 Incontinence

Plus en détail

mécanismes étiopathogénique

mécanismes étiopathogénique syndrome de vessie douloureuse mécanismes étiopathogénique JJ Labat, J Rigaud, T Riant Centre fédératif de pelvipérinéologie CHU Nantes Le contexte Cystalgie à urine claire Cystite interstitielle Une douleur,

Plus en détail

Bandelette sous urétrale en ambulatoire : trucs et astuces avant et pendant l intervention

Bandelette sous urétrale en ambulatoire : trucs et astuces avant et pendant l intervention : trucs et astuces avant et pendant l intervention Xavier Deffieux & Hervé Fernandez Service de gynécologie obstétrique Hôpital Antoine Béclère, Clamart Hôpital Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre La chirurgie

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées

Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées 31 èmes journées nationales d étude et de perfectionnement de l UNAIBODE V. BLONDEY IBODE S. CUENOT IBODE P. MATHIEU Chirurgien

Plus en détail

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux!

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Définitions! Diagnostic! Score! Explorations! Traitements.! !Lʼappareil sphinctérien! Sphincter interne : continence basale!

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

Le prolapsus génital avec ou sans incontinence

Le prolapsus génital avec ou sans incontinence Le prolapsus génital avec ou sans incontinence, FRCSC Obstétricienne-gynécologue Urogynécologie et chirurgie de reconstruction du plancher pelvien 1 Divulgation de conflits d intérêts potentiels (Principe

Plus en détail

urinaire féminine à l effort de la femme

urinaire féminine à l effort de la femme Evaluation clinique préopératoire d une incontinence urinaire féminine à l effort de la femme Jean-François HERMIEU Service d Urologie CHU Bichat 46, rue Henri Huchard 75018 Paris E mail : jean-francois.hermieu@bch.aphp.fr

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie)

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Capacité de gériatrie - Mars 2011 Dr G. Delorme SERVICE D UROLOGIE ET TRANSPLANTATION RENALE CHU BESANCON INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Difficile à évaluer avec précision 30% des femmes présentent

Plus en détail

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT Le traitement endoscopique du canal carpien Dr Jean Luc PELLAT Généralités 2 Intervention la plus pratiquée après la chirurgie de la cartaracte À l Instititut : 7 000 interventions endoscopiques en 10

Plus en détail

Le prolapsus génital avec ou sans incontinence

Le prolapsus génital avec ou sans incontinence Le prolapsus génital avec ou sans incontinence Isabelle Girard, M.D., FRCSC Obstétricienne-gynécologue Urogynécologie et chirurgie de reconstruction du plancher pelvien 1 Divulgation de conflits d intérêts

Plus en détail

VESSIES NEUROLOGIQUES

VESSIES NEUROLOGIQUES VESSIES NEUROLOGIQUES Dr Vincent Meyer Urologue Centre Hospitalier P. Oudot, Bourgoin Jallieu Miction physiologique Au moment du remplissage vésical : vessie relâchée et sphincter contracté Une fois que

Plus en détail

Recommandations concernant la prise en charge des complications des bandelettes sous-urétrales

Recommandations concernant la prise en charge des complications des bandelettes sous-urétrales Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S132-S142 Recommandations concernant la prise en charge des complications des bandelettes sous-urétrales Guidelines for the surgical treatment of female urinary

Plus en détail

ETUDE RETROSPECTIVE DE L UTILISATION DES BALLONS ACT ET PROACT POUR LE TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT

ETUDE RETROSPECTIVE DE L UTILISATION DES BALLONS ACT ET PROACT POUR LE TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT UNIVERSITE MONTPELLIER 1 UFR DE MEDECINE SITE DE NIMES Année universitaire 2011-2012 MEMOIRE POUR L OBTENTION DU DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE STATIQUE PELVIENNE ET URODYNAMIQUE ETUDE RETROSPECTIVE DE

Plus en détail

L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013

L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013 L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013 Epidémiologie Prévalence +++ chez la femme : au début de la vie sexuelle

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE. Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX

LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE. Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE 1. DEFINITIONS 2. LE VIEILLISSEMENT URINAIRE 3. L INCONTINENCE

Plus en détail

Troubles de la miction

Troubles de la miction I-00-Q000 III-Q Troubles de la miction Orientation diagnostique P r Frédéric Staerman Département d urologie-andrologie, centre hospitalier universitaire, hôpital Robert-Debré, 509 Reims. fstaerman@chu-reims.fr

Plus en détail

Que faire en cas d échec des bandelettes sous-urétrales?

Que faire en cas d échec des bandelettes sous-urétrales? Le dossier réalités en gynécologie-obstétrique # 158_Novembre/Décembre 2011 Que faire en cas d échec des bandelettes sous-urétrales? Résumé : L incontinence après pose de bandelette sous-urétrale (BSU)

Plus en détail

Gestion incontinence urinaire (IU) / incontinence fécale (IF)

Gestion incontinence urinaire (IU) / incontinence fécale (IF) Enseignement National DES de MPR DIU de Rééducation Module :Médecine physique et de réadaptation chez l enfant Gestion incontinence urinaire (IU) / incontinence fécale (IF) Véronique FORIN HUEP site Trousseau

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE Pr Claude Hocké Pôle Gynécologie- Obstétrique-Reproduction Hôpital Pellegrin CHU Bordeaux 1 INTERROGATOIRE IL RESTE FONDAMENTAL ET PEUT ÊTRE DIVISÉ

Plus en détail

Incontinence urinaire. Epidémiologie Physiopathologie. Épidémiologie. /!\ Tabou?

Incontinence urinaire. Epidémiologie Physiopathologie. Épidémiologie. /!\ Tabou? Incontinence urinaire ESF - T. Linet Epidémiologie Physiopathologie Épidémiologie Difficile +++ : tabou, positive, invalidante. 3-5 M de femmes en France Sous estimation probable > 500 000 sévères... En

Plus en détail

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale?

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? V. RAVERY Service d Urologie CHU Bichat Paris Problème important de santé publique Prévalence IUF 10-30 % (3 à 6 millions de femmes)

Plus en détail

Entre chacune des vertèbres se trouve un disque ; ce disque est constitué d'un

Entre chacune des vertèbres se trouve un disque ; ce disque est constitué d'un 1 Centre Hospitalier du Grand Hornu-Frameries La hernie discale Un peu d'anatomie pour comprendre. Entre chacune des vertèbres se trouve un disque ; ce disque est constitué d'un anneau fibreux, contenant

Plus en détail

FISTULA CARE. Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12

FISTULA CARE. Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12 FISTULA CARE Les Complications Liées au Traitement de la Fistule : Directives Concernant les Rapports 12/12/12 EngenderHealth, 440 Ninth Avenue, New York, NY 10001, USA Téléphone: 212-561-8000; Fax: 212-561-8067;

Plus en détail

Urologie Pédiatrique Incontinence Anomalies complexes et reconstructions

Urologie Pédiatrique Incontinence Anomalies complexes et reconstructions Urologie Pédiatrique Incontinence Anomalies complexes et reconstructions DIEGO BARRIERAS, MD, FRCSC SERVICE D UROLOGIE CHU SAINTE-JUSTINE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL Objectifs Mieux connaître l incontinence

Plus en détail

Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service de MPR, Hôpital Rothschild, 5 rue Santerre 75012, Paris

Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service de MPR, Hôpital Rothschild, 5 rue Santerre 75012, Paris Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Module : «Dysfonctionnements Pelvi-Périnéaux» Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service

Plus en détail

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Fréquence des complications périnéales du post-partum Les complications périnéales post-natales

Plus en détail

Reconnaître une vessie hyperactive. Insufisamment diagnostiquée et traitée

Reconnaître une vessie hyperactive. Insufisamment diagnostiquée et traitée Reconnaître une vessie hyperactive Insufisamment diagnostiquée et traitée Cher confrère La vessie hyperactive est un trouble qui peut être traité mais qui reste actuellement insuffisamment diagnostiqué.

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM

LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM Prise en charge au CH de Pau Dr Sophie Rouleaud Service de médecine physique et de réadaptation Samedi 4 octobre 1 2 DEFINITION Définition 2003 Glavind K. et Bjork

Plus en détail

LES BANDELETTES SOUS-URÉTRALES TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME

LES BANDELETTES SOUS-URÉTRALES TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME LES BANDELETTES SOUS-URÉTRALES TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME SOMMAIRE Présentation générale et caractéristiques techniques Composition/Description Mode d action Indications Contre-Indications

Plus en détail

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT Syndrome du canal carpien Marie-Noémie PLAT ANATOMIE Canal ostéofibreux INEXTENSIBLE Formé par: Une gouttière osseuse postérieure Le ligament annulaire antérieur en avant Contenant: Les tendons des muscles

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

LE SYNDROME DE VESSIE INSTABLE : QUELLES SOLUTIONS?

LE SYNDROME DE VESSIE INSTABLE : QUELLES SOLUTIONS? LE SYNDROME DE VESSIE INSTABLE : QUELLES SOLUTIONS? Auteur : Sandrine Galliac Alanbari kinésithérapeuthe spécialisée en rééducation uro-gynécologique, auteur de «rééducation périnéale féminine mode d emploi»

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Service de Chirurgie orthopédique et Traumatologique Hôpital Beaujon 100, boulevard du général Leclerc 92110 CLICHY Accueil : 01 40 87 52 53 Consultation : 01 40 87 59 22 Feuillet d information complémentaire

Plus en détail