Interventions sur des machines en imprimerie L utilisation de la vitesse réduite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Interventions sur des machines en imprimerie L utilisation de la vitesse réduite"

Transcription

1 Interventions sr des machines en imprimerie L tilisation de la vitesse rédite Plsiers tâches en imprimerie nécessitent des interventions avec des protecters overts, retirés o netralisés tot en ayant besoin de l énergie de la machine (ex. changement de plaqe, nettoyage des blanchets). De telles interventions doivent faire l objet de mesres de sécrité spécifiqes, c est porqoi elles sont réglementées par le Règlement sr la santé et la sécrité d travail (RSST). Les normes sr la sécrité des machines fornissent des indications qant ax moyens de procéder. Les normes spécifiqes ax machines d impression et de transformation d papier (normes de la série EN-1010, ANSI-B6 et ISO-12643) prescrivent des valers de vitesse maximale à respecter en cas d intervention en zone dangerese avec des protecters overts. Celles-ci varient entre 0, et 20 mètres/minte. Cette fiche présente n tablea récapitlatif des vitesses prescrites par ces normes ainsi qe les conditions o les mesres de sécrité complémentaires qi doivent accompagner l tilisation de la vitesse rédite car elle ne pet être considérée isolément. La limitation de la vitesse combinée à d atres mesres de rédction des risqes est l n des moyens por sécriser l exéction des tâches en zones dangereses sos énergie. La valer de la vitesse rédite jgée sécritaire dépend de plsiers paramètres dont le type de machine, la tâche à réaliser ainsi qe les mesres de sécrité spplémentaires mises en place por l exécter. Por chacne des sitations traitées dans le tablea, les normes eropéennes (EN-1010), américaines (ANSI-B6) et internationales (ISO-12643) recommandent les mêmes valers de vitesse. Les mesres de sécrité spplémentaires associées à la vitesse rédite sont également similaires. Les informations sont basées sr les pls récentes versions des normes en date de jin Bien qe les normes pissent nos gider, ne analyse de risqe reste nécessaire avant de mettre en place ne méthode de travail qi tilise la vitesse rédite comme moyen de rédction des risqes. Il arrive en effet qe d atres moyens de protection soient nécessaires, ce qi est le cas lorsqe l analyse de risqe démontre q il y a n risqe résidel non négligeable. Le tablea Valer de vitesse rédite por des interventions sr des machines en imprimerie présente, por diverses tâches exéctées sr différentes machines tilisées en imprimerie, les zones dangereses ainsi qe les conditions o mesres de sécrité associées ax valers de vitesse rédite. Lorsq acne indication relative à la vitesse rédite n est spécifiée por ne machine, ce sont les valers des vitesses sivantes qi s appliqent : vitesse maximale de 1 m/min o vitesse povant aller jsq à m/min si le dépassement de la vitesse de 1 m/min n engendre pas d agmentation significative d risqe et qe la vitesse de 1m/min rédit les capacités de la machine à remplir ses fonctions.

2 Machines Tâches Général Lorsq acne indication relative à la vitesse rédite n est spécifiée por ne machine, ce sont les prescriptions générales qi s appliqent. Tote intervention avec protecters overts, retirés o netralisés Serrage des cônes Déroler/Enroler Enroler/déroler le papier Transport semi-atomatiqe des bobines (sr rail) Presse à feille (saf sérigraphie) Tote intervention avec protecters overts, retirés o netralisés Réglage atomatiqe d format Presse rotative et machine de vernissage Intervention en marche arrière (angles rentrants non protégés) Réglage atomatiqe d format (ajstement des btées, taqage, mise en place des têtes d'aspiration) Pliese (presse rotative) Machine d impression de formlaires/encartese-piqese/assemblese/ Machine à relier par collage/machine à fabriqer les enveloppes et pochettes/ Machine à insérer les encarts Mise en train (ex. retirer des prodits défectex) Tote intervention avec protecters overts, retirés o netralisés Retorner de pile Descente de la pile Massicot droit Déplacement atomatiqe des btées arrières Ligne de prodction de livres à covertre rigide/machine à repincer Tote intervention avec protecters overts, retirés o netralisés Mesrer la distance entre le cylindre tramé et le cylindre imprimer Machine à fabriqer les enveloppes et les pochettes Détecter et éliminer les défats et les dysfonctionnements a moyen de lampes stroboscopiqes Machine de pelliclage Gafrese Réglage et nettoyage Mise en marche et arrêt d contre-rolea

3 Valers de vitesse rédite por des interventions sr des machines en imprimerie Zones de danger Vitesse MAX m/min Conditions de sécrité minimales reqises Réf. 1 A - E Zones dangereses accessibles Le dépassement de la vitesse de 1 m/min n engendre pas d agmentation significative d risqe. A - E La vitesse de 1m/min rédit les capacités de la machine à remplir ses fonctions. Zone entre les cônes de serrage et la bobine de matéria A - E Zone de chte de la bobine 2 A - E Zone entre le bras de levage o barillet et le bâti de la machine A - E Chemin de transport de la bobine 20 Une vitesse assi faible qe possible compte ten des contraintes techniqes de prodction. A - E La distance de freinage ne dépasse pas 200 mm. 1 Zones dangereses accessibles Le dépassement de la vitesse de 1 m/min n engendre pas d agmentation significative d risqe. La vitesse de 1 m/min rédit les capacités de la machine à remplir ses fonctions. Les angles rentrants non protégés des cylindres et des zones dangereses d système d acheminement des feilles sont inaccessibles. Zones dangereses accessibles 0, Il n existe pas de risqe d écrasement d tronc o de la tête. 1,2 tor maximm. Angles rentrants entre les cylindres blanchets 3 Dispositif d arrêt d rgence à proximité de l angle rentrant. Signal acostiqe distinct avertissant la mise en marche. Avertissers lminex roges sités à proximité des angles rentrants non visibles. Zones dangereses accessibles 0, Il n existe pas de risqe d écrasement d tronc o de la tête. Zones dangereses accessibles 8 Zones dangereses accessibles Zone entre le sol et le dispositif de préhension de la charge o la pile de papier assi faible qe possible Zone entre le bord antérier d presse-papier et la btée arrière 3 Zones dangereses accessibles 20 Angles rentrants d grope imprimant 6 Zones dangereses accessibles assi faible qe possible Après relâchement de la commande nécessitant ne action maintene, le movement dangerex doit arrêter le pls rapidement possible. Commande bimanelle. Sélecter de mode de commande (ex. prodction/vitesse rédite). Une vitesse assi faible qe possible compte ten des contraintes techniqes de prodction. Une distance sffisante entre la commande nécessitant ne action maintene et le dispositif de préhension de la charge o mise en place d ne plinthe. Conditions générale d tilisation de la vitesse rédite. Déplacement atomatiqe limité à 2 mm d presse-papier, ne corse spplémentaire n étant possible qe par le biais d ne commande nécessitant ne action maintene. Commande bimanelle. Sélecter de mode de commande (ex. prodction/vitesse rédite). Une vitesse assi faible qe possible compte ten des contraintes techniqes de prodction. L angle rentrant entre le cylindre imprimer et le cylindre tramé est protégé par n protecter fixe. Les overtres d protecter por introdire ne jage de mesre de la distance entre le cylindre tramé et le cylindre imprimer ont ne larger maximale de 3 mm et ne hater maximale de 20 mm. Présence d n message d avertissement. La vitesse périphériqe d pls grand cylindre ne dépasse pas 6 m/min. Commande bimanelle. Sélecter de mode de commande verroillable (ex. prodction/vitesse rédite). Temporisation de 2 mintes maximm. Une vitesse assi faible qe possible compte ten des contraintes techniqes de prodction. Roleax contre-collers D - G D - E - G B - E C - G D - G D D Conditions générales d tilisation de la vitesse rédite la mise en marche est effectée par ne commande à action maintene o ne commande bimanelle le mode de fonctionnement rend inopérant tot atre mode de commande les zones dangereses non protégées sont visibles depis l emplacement des organes de commande nécessitant ne action maintene; l opérater doit s assrer, avant de les actionner, q il n y a personne dans la zone dangerese les protecters interverroilés non visibles par l opérater sont fermés. Contre-rolea 0, Un dispositif d arrêt d rgence est installé à proximité. D - G

4 La vitesse rédite Conditions générales d tilisation En conformité avec l article 186 d RSST (méthodes de maîtrise d énergie alternatives a cadenassage) et les normes spécifiqes ax machines d impression et de transformation d papier, certaines conditions doivent être respectées lors d tilisation de la vitesse rédite. La mise en marche de la machine ne pet être effectée qe par ne commande à action maintene* o ne commande bimanelle. (réf. RSST - A - E) L tilisation de la commande à action maintene doit se faire dans n mode qi rend inopérant tot atre mode de commande et assre le fonctionnement de la machine à vitesse rédite. À titre d exemples, il est possible de rendre inopérant tot atre mode de commande a moyen d n sélecter de mode de commande o d n boton de prise en main d pannea de commande, o par débrayage mécaniqe. (réf. RSST - A - E) «Il n est pas nécessaire d actionner n sélecter de mode de fonctionnement por mettre la machine en marche a moyen de la commande à action maintene après l overtre d n protecter verroillé, si le dispositif de verroillage assre qe le fonctionnement normal de la machine reste interromp sans exception pendant le fonctionnement nécessitant ne action maintene». (réf. A) Les zones dangereses non protégées doivent être visibles depis l emplacement des organes de commande nécessitant ne action maintene. L opérater doit s assrer, avant de les actionner, q il n y a personne dans la zone dangerese. (réf. A - E) Les protecters interverroillés non visibles par l opérater doivent être fermés. (réf. A - E) La vitesse lente contine : le mode «crawl» est-il permis? Dans ne zone où les risqes sont reliés niqement à la présence d angles rentrants, la vitesse lente contine (crawl) n est permise qe s ils sont protégés par n protecter fixe d angle rentrant o ne barre sensible. Cependant, les roleax o les cylindres formant l angle rentrant doivent être lisses o comporter des gorges o des rgosités ne dépassant pas 4 mm de profonder et 8 mm de larger, o des rainres n excédant pas 4 mm de larger, qelle q en soit la profonder, sans arêtes vives ni copantes. Dans le cas d tilisation d ne barre sensible, la vitesse maximale permise doit être déterminée en fonction de sa capacité à arrêter le phénomène dangerex avant q ne partie d corps ne soit entraînée. (réf. F) * Commande à action maintene : permet le movement de la machine à ne vitesse assi faible qe possible lorsqe la commande est actionnée et maintene. Le relâchement de la commande permet de retorner a mode d arrêt.

5 Références Règlement sr la santé et la sécrité d travail (RSST) Normes eropéennes (EN) A. EN :2010 Prescriptions de sécrité por la conception et la constrction de machines d impression et de transformation d papier - Partie 1 : Prescriptions commnes B. EN :2010 Sécrité des machines - Prescription de sécrité por la conception et la constrction de machines d impression et de transformation d papier - Partie 2 : Machines d impression et de vernissage y compris les machines et les éqipements de pré-presse C. EN :2009 Sécrité des machines - Prescription de sécrité por la conception et la constrction de machines d impression et de transformation d papier - Partie 3 : Copeses et massicots D. EN :2004 Sécrité des machines - Prescription de sécrité por la conception et la constrction de machines d impression et de transformation d papier - Partie 4 : Machines à relier des livres, machines de transformation et de finition d papier Normes américaines (ANSI) et Internationales (ISO) E. ANSI-B /ISO Graphic technology - Safety reqirements for graphic technology eqipment and systems - Part 1: General reqirements F. ANSI-B /ISO Graphic technology- Safety reqirements for graphic technology eqipment and systems - Part 2 : Prepress and press eqipment and systems G. ANSI-B /ISO Graphic technology - Safety reqirements for graphic technology eqipment and systems - Part 3 : Binding and finishing eqipment and systems Bien qe cette fiche ait été élaborée à partir de sorces reconnes comme fiables et crédibles, l Association paritaire de santé et de sécrité d travail, secter imprimerie et activités connexes, ses administraters et son personnel n assment acne responsabilité des conséqences de tote décision prise conformément à l information contene dans le présent docment, o de tote errer o omission. Acne reprodction intégrale o partielle de cette pblication n est atorisée sans le consentement écrit de l Association. Recherche et rédaction : Khalid El Ahrache Remerciements a professer agrégé Yvin Chinniah, ing., Ph. D. et à son associé de recherche Barthélemy Acort, ing. jr., d Département de mathématiqes et de génie indstriel à Polytechniqe Montréal por lers sggestions por l élaboration de cette fiche. Graphisme : Hélène Trdel Impression : A Point Reprotech Prodction Association paritaire de santé et de sécrité d travail, secter imprimerie et activités connexes , bol. des Galeries-d Anjo, Anjo (Qébec) H1M 3M3 Téléphone Télécopier CA C R É D I T S

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses la fardelese Les fardeleses, machines semi-atomatiqes d emballage de palettes, assi nommées palettisers o «wrapeses» sont d sage corant dans le secter de l imprimerie. On s en sert por envelopper d ne

Plus en détail

Mesures générales de prévention pour l utilisation des compacteurs

Mesures générales de prévention pour l utilisation des compacteurs Le compacter Les compacters servent à compresser les matières récpérées (ex. papier, plastiqe). Ils sont d sage corant dans le secter de l imprimerie. Les compacters doivent être mnis de dispositifs de

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW Version 1.2 Gide de conception et de mise en œvre H12388.2 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié

Plus en détail

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS TM Enterprise Soltion Éliminez vos frais mensels de géolocalisation GPS Offrez-vos les avantages spplémentaires d'ne soltion personnalisée par rapport à ne soltion hébergée Renforcez la sécrité des informations

Plus en détail

Generika News. Le dangereux principe du prix le plus bas pour les médicaments entre dans la dernière ligne droite parlementaire

Generika News. Le dangereux principe du prix le plus bas pour les médicaments entre dans la dernière ligne droite parlementaire Generika News Information actelle de l association Intergenerika Septembre 2010 Le dangerex principe d prix le pls bas por les médicaments entre dans la dernière ligne droite parlementaire La ltte parlementaire

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Connaître Rédire Aménager Informer

Plus en détail

AutoDome - Systèmes intérieures avec caméra mobile

AutoDome - Systèmes intérieures avec caméra mobile Vidéo AtoDome - Systèmes intérieres avec caméra mobile AtoDome - Systèmes intérieres avec caméra mobile www.boschsecrity.fr Versions Jor/Nit, Coler et N/B Zoom optiqe x26 (Jor/Nit) o x18 + zoom nmériqe

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations Votre expert en flx docmentaires et logistiqes Cataloge des formations Qelles qe soient les entreprises, les salariés pevent sivre, a cors de ler vie professionnelle, des actions de formation professionnelle

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2 EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12347.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en Mai, 2014

Plus en détail

Maitrise Statistique des Procédés

Maitrise Statistique des Procédés Maitrise Statistiqe des Procédés Yannick Monnier ENSIBS-2-GI 2011/2012 Y Monnier () ENSIBS-2-GI v2012-01-18 1 / 66 Plan d cors 1 Introdction 2 Variabilité des procédés de fabrication 3 La Loi Normale 4

Plus en détail

annexes circulaire interministérielle n DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007

annexes circulaire interministérielle n DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007 annexes circlaire interministérielle n DGUHC 2007-53 d 30 novembre 2007 relative à l accessibilité des établissements recevant d pblic, des installations overtes a pblic et des bâtiments d habitation Annexes

Plus en détail

Téléphone analogique. Guide d utilisation. Téléphone analogique à touches pour le système de communication MD110

Téléphone analogique. Guide d utilisation. Téléphone analogique à touches pour le système de communication MD110 Téléphone analogiqe Téléphone analogiqe à toches por le système de commnication MD110 Gide d tilisation Cover Page Graphic Place the graphic directly on the page, do not care abot ptting it in the text

Plus en détail

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES Les qalifications Edition jillet 2014 Solaire thermiqe Forage géothermiqe Solaire photovoltaïqe Bois énergie Aérothermie et géothermie Les énergies renovelables : des

Plus en détail

Accompagner les familles d aujourd hui

Accompagner les familles d aujourd hui Mtalité Française et petite enfance Accompagner les familles d ajord hi ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mtalité Française en matière de petite enfance La Mtalité Française est

Plus en détail

Le travail c est la santé... bien se positionner devant son écran, c est aussi la conserver!

Le travail c est la santé... bien se positionner devant son écran, c est aussi la conserver! Santé et travail sr poste informatisé bonnes postres et bonnes pratiqes Le travail c est la santé... bien se positionner devant son écran, c est assi la conserver! www.simt.fr Santé et prévention a bénéfice

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT EXCHANGE 2013

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT EXCHANGE 2013 EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT EXCHANGE 2013 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12306.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en Mai,

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SHAREPOINT 2013

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SHAREPOINT 2013 EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SHAREPOINT 2013 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12308.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en

Plus en détail

Global Votre assurance complémentaire individuelle

Global Votre assurance complémentaire individuelle Global Votre assrance complémentaire individelle Assrance de base Le minimm légal L assrance obligatoire des soins (LAMal) vos garantit ne covertre de base des frais de santé. Elle prend en charge les

Plus en détail

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS TIPI Titres Payables par Internet Un novea service por faciliter les paiements Un moyen de paiement adapté à la vie qotidienne TIPI :

Plus en détail

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention Petite enfance Risqes professionnels et qalité de vie a travail dans les crèches : les pratiqes de prévention Rédaction : Emmanelle PARADIS, Chef de projet «Prévention des risqes professionnels», por CIDES

Plus en détail

Microphones d appels Cloud avec message pré-enregistrés intégré

Microphones d appels Cloud avec message pré-enregistrés intégré Microphones d appels Clod avec message pré-enregistrés intégré Clearly better sond Modèles PM4-SA et PM8-SA Description générale Les microphones d appels nmériqes Clod de la gamme PM-SA ont été développés

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SQL SERVER 2012

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SQL SERVER 2012 EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SQL SERVER 2012 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12307.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés.

Plus en détail

En un coup d œil Nos prestations d assurance maladie

En un coup d œil Nos prestations d assurance maladie En n cop d œil Nos prestations d assrance maladie Assrance de base Le minimm légal L assrance obligatoire des soins (LAMal) vos garantit ne covertre de base des frais de santé. Elle prend en charge les

Plus en détail

Pour la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrutements de qualité

Pour la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrutements de qualité Por la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrtements de qalité Depis 2005, Edcazen propose ax familles d enfants de 0 à 12 ans des nonos fiables recrtées selon le processs

Plus en détail

BIS - Présentation et progiciel de base version - 4.1

BIS - Présentation et progiciel de base version - 4.1 Engineered Soltions BIS - Présentation et progiciel de base version - 4.1 BIS - Présentation et progiciel de base version - 4.1 www.boschsecrity.fr Gestion d'entreprise complète por ne gestion de la sécrité

Plus en détail

Demande de subsides de formation

Demande de subsides de formation Service des sbsides de formation SSF Amt für Asbildngsbeitrage ABBA Rote-Neve 7, Case postale, 1701 Friborg T +41 26 305 12 51, F +41 26 305 12 54 borses@fr.ch, www.fr.ch/ssf Demande de sbsides de formation

Plus en détail

DIVAR IP 7000 1U. Vidéo DIVAR IP 7000 1U. www.boschsecurity.fr. Solution de gestion vidéo complète tout-en-un jusqu'à 64 voies

DIVAR IP 7000 1U. Vidéo DIVAR IP 7000 1U. www.boschsecurity.fr. Solution de gestion vidéo complète tout-en-un jusqu'à 64 voies Vidéo DIVAR IP 7000 1U DIVAR IP 7000 1U www.boschsecrity.fr Soltion de gestion vidéo complète tot-en-n jsq'à 64 voies Soltion de gestion vidéo IP prête à l'emploi avec ne capacité de stockage maximale

Plus en détail

DIVAR IP 6000 1U. Vidéo DIVAR IP 6000 1U. www.boschsecurity.fr. Configuration RAID-5, solution d'enregistrement tout-en-un jusqu'à 128 voies

DIVAR IP 6000 1U. Vidéo DIVAR IP 6000 1U. www.boschsecurity.fr. Configuration RAID-5, solution d'enregistrement tout-en-un jusqu'à 128 voies Vidéo DIVAR IP 6000 1U DIVAR IP 6000 1U www.boschsecrity.fr Configration RAID-5, soltion d'enregistrement tot-en-n jsq'à 128 voies Soltion de stockage IP préinstallée et préconfigrée, dotée d'ne capacité

Plus en détail

LBC 341x/0 - Enceintes

LBC 341x/0 - Enceintes Systèmes de commnications LBC 41x/ - Enceintes LBC 41x/ - Enceintes www.boschsecrity.fr Reprodction vocale et msicale hate fidélité Plage de fréqences étende Entrées 8 ohms et 1 V réglables Enceinte compacte

Plus en détail

ScanSoft Inc. 9 Centennial Drive Peabody, MA 01960 U.S.A.

ScanSoft Inc. 9 Centennial Drive Peabody, MA 01960 U.S.A. D R O I T S D A U T E U R Copyright 2002 ScanSoft, Inc. Tos droits réservés. Acne partie de cette pblication ne pet être transmise, transcrite, reprodite o stockée dans n système de récpération de données,

Plus en détail

Sur la route, je gère ma sécurité. Dossier pédagogique A L INTENTION DES ENSEIGNANTS DU TROISIÈME DEGRÉ DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

Sur la route, je gère ma sécurité. Dossier pédagogique A L INTENTION DES ENSEIGNANTS DU TROISIÈME DEGRÉ DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Sr la rote, je gère ma sécrité Dossier pédagogiqe A L INTENTION DES ENSEIGNANTS DU TROISIÈME DEGRÉ DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Table des matières 1 Introdction 5 1.0 Les objectifs édcatifs 5 1.1 Les liens

Plus en détail

Étudier si une famille est une base

Étudier si une famille est une base Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Méthodes et techniqes des exercices Étdier si ne famille est ne base Soit E n K-espace vectoriel. Comment décider si ne famille donnée de vecters de

Plus en détail

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention Petite enfance Risqes professionnels et qalité de vie a travail dans les crèches : les pratiqes de prévention Rédaction : Emmanelle PARADIS, Chef de projet «Prévention des risqes professionnels», por CIDES

Plus en détail

Maires - Élus - Promoteurs. Des lieux de vie collectifs adaptés aux retraités : une solution attractive pour les territoires

Maires - Élus - Promoteurs. Des lieux de vie collectifs adaptés aux retraités : une solution attractive pour les territoires Maires - Éls - Promoters Des liex de vie collectifs adaptés ax retraités : ne soltion attractive por les territoires Sommaire Un logement adapté ax besoins des seniors Les différentes formles de liex de

Plus en détail

Système isolateur de ligne de haut-parleurs

Système isolateur de ligne de haut-parleurs Systèmes de commnications Système isolater de ligne de hat-parlers Système isolater de ligne de hat-parlers www.boschsecrity.fr Fornit des bocles de hat-parler redondantes por les systèmes de sonorisation

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX PRIVATE CLOUDS

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX PRIVATE CLOUDS EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX PRIVATE CLOUDS Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12387.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en Mai, 2014 EMC estime

Plus en détail

OPTIONS MODELISATIONS

OPTIONS MODELISATIONS DSCG OPTIONS MODELISATIONS Notions préliminaires. La loi binomiale La loi binomiale s appliqe ans le cas : ne expérience aléatoire à ex isses, cette expérience étant répétée n certain nombre e fois (n

Plus en détail

L intégrité du positionnement dans les transports terrestres

L intégrité du positionnement dans les transports terrestres L intégrité d positionnement dans les transports terrestres David Bétaille (Ifsttar/MACS) Form Photogrammétrie - Positionnement et Mesres de Déformation, ENSG, le 0 mars 01 1 Plan de la présentation 1.

Plus en détail

BIS - Présentation et progiciel de base version 4.0

BIS - Présentation et progiciel de base version 4.0 Engineered Soltions BIS - Présentation et progiciel de base version 4.0 BIS - Présentation et progiciel de base version 4.0 www.boschsecrity.fr Gestion d'entreprise complète por ne gestion de la sécrité

Plus en détail

Journal syndical. Sommaire. nous le savons... nous le disons! Volume 11 numéro 1510 // NOVEMBRE janvier 2009 2011. Mot de la vice-présidente 2

Journal syndical. Sommaire. nous le savons... nous le disons! Volume 11 numéro 1510 // NOVEMBRE janvier 2009 2011. Mot de la vice-présidente 2 nos le savons... nos le disons! Volme 11 nméro 1510 // NOVEMBRE janvier 2009 2011 Jornal syndical 2051 Sommaire Mot de la vice-présidente 2 J arriiiiive! 3 Hommage à Loise Provencher 4 Novelle chroniqe

Plus en détail

AMC2 - (Contrôleur d'accès modulaire - Access Modular Controller)

AMC2 - (Contrôleur d'accès modulaire - Access Modular Controller) Engineered Soltions AMC2 - (Contrôler d'accès modlaire - Access Modlar Controller) AMC2 - (Contrôler d'accès modlaire - Access Modlar Controller) www.boschsecrity.fr Gestion intelligente des accès por

Plus en détail

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 1 La Commnaté d Agglomération agit por le Développement Drable Petit gide des éco-gestes a brea gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 2 Épisement des

Plus en détail

BIS - Présentation et Logiciel de base version 2.5

BIS - Présentation et Logiciel de base version 2.5 Engineered Soltions BIS - Présentation et Logiciel de base version 2.5 BIS - Présentation et Logiciel de base version 2.5 www.boschsecrity.fr Gestion d'entreprise complète por ne gestion de la sécrité

Plus en détail

Unités d'extension de disques durs iscsi DSA E-Series

Unités d'extension de disques durs iscsi DSA E-Series Vidéo Unités d'extension de disqes drs iscsi DSA E-Series Unités d'extension de disqes drs iscsi DSA E-Series www.boschsecrity.fr Soltion de stockage résea extensible : contrôler doté de 12 disqes drs

Plus en détail

réseau radio DECT multicellulaire

réseau radio DECT multicellulaire résea radio DECT mlticelllaire Le système de commnication modlaire basée sr IP extensible à n système de sécrité professionnel avec fonctions de messagerie et de localisation Fnkwerk Secrity Commnications

Plus en détail

Guide AFEI - FBF. de mise en œuvre des procédures de déclaration de soupçon d abus de marché

Guide AFEI - FBF. de mise en œuvre des procédures de déclaration de soupçon d abus de marché Gide AFEI - FBF de mise en œvre des procédres de déclaration de sopçon d abs de marché Préamble Sommaire 1. ORGANISATION & PROCéDURE INTERNE 1 A. QUELLE ORGANISATION? 1 A.1 Modèle d organisation interne

Plus en détail

DSA E-Series 4TB. Vidéo DSA E-Series 4TB. www.boschsecurity.fr

DSA E-Series 4TB. Vidéo DSA E-Series 4TB. www.boschsecurity.fr Vidéo DSA E-Series 4TB DSA E-Series 4TB www.boschsecrity.fr Soltion de stockage résea extensible : contrôler doté de 12 disqes drs internes et prenant en charge jsq'à 192 disqes drs via des nités d'extension

Plus en détail

La complémentaire santé. des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ. adaptée à vos besoins pour faciliter votre accès aux soins :

La complémentaire santé. des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ. adaptée à vos besoins pour faciliter votre accès aux soins : La complémentaire santé des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ la réponse santé adaptée à vos besoins por faciliter votre accès ax soins : avec le tiers payant por ne pls avancer vos frais

Plus en détail

Journal syndical. Sommaire. Mot du président 2. Les dossiers de l heure 3. Comité d évaluation et de catégorisation des emplois 5

Journal syndical. Sommaire. Mot du président 2. Les dossiers de l heure 3. Comité d évaluation et de catégorisation des emplois 5 Jornal syndical 2051 Sommaire Mot d président 2 Les dossiers de l here 3 Comité d évalation et de catégorisation des emplois 5 Comité de perfectionnement 6 Le point sr les griefs 9 Comité de retraite et

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES RCI ENVIRONNEMENT ET VOUS. À PROPOS DE Profil Territoire Gestion responsable Sensibilisation et action communautaire

TABLE DES MATIÈRES RCI ENVIRONNEMENT ET VOUS. À PROPOS DE Profil Territoire Gestion responsable Sensibilisation et action communautaire RCI ENVIRONNEMENT ET VOUS À PROPOS DE Profil Territoire Gestion responsable Sensibilisation et action commnataire DÉVELOPPEMENT INNOVATION SERVICES Service conseils Programmes et certificats Service constrction

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONTRAT

PRÉSENTATION DU CONTRAT PRÉSENTATION DU CONTRAT 2 L ASSURANCE VIE UN FANTASTIQUE OUTIL DE GESTION PATRIMONIALE Le fait qe l assrance vie soit, depis plsiers décennies, le placement préféré des Français n est certes pas le frit

Plus en détail

mettez le casque et savourez votre calme! Réduction active des bruits de fond (ANC):

mettez le casque et savourez votre calme! Réduction active des bruits de fond (ANC): & pls03/ 2014 Une conversation de vive voix en dit pls qe mille corriers électroniqes Page 3 Série Jabra Evolve Pages 4 5 Micros-casqes UC Pages 6 7 freevoice SondPro 355 Page 8 Jabra PRO925/935 Page 9

Plus en détail

Gamme MAP 5000. Systèmes d'alarme intrusion Gamme MAP 5000. www.boschsecurity.fr

Gamme MAP 5000. Systèmes d'alarme intrusion Gamme MAP 5000. www.boschsecurity.fr Systèmes d'alarme intrsion Gamme MAP 5000 Gamme MAP 5000 www.boschsecrity.fr Le système Modlar Alarm Platform 5000 est ne soltion extensible por les applications de taille moyenne o grande. Le système

Plus en détail

ISC-PDL1-W18x Détecteurs TriTech Série Pro

ISC-PDL1-W18x Détecteurs TriTech Série Pro Systèmes d'alarme intrsion ISC-PDL-W8x Détecters TriTech Série Pro ISC-PDL-W8x Détecters TriTech Série Pro www.boschsecrity.fr Covertre de détection 8 m x 5 m, avec ne sélection de covertre rédite à 8

Plus en détail

Edition spéciale sur... la Semaine du Respect!

Edition spéciale sur... la Semaine du Respect! - Le jornal d collège Lcie Abrac- Avril 2009 Nméro 6 Sommaire Edition spéciale sr... la Semaine d Respect! Un novea clb a collège : le Clb Scientifiqe!...p.3 Zoom sr le recylage...p.4 Le qizz d respect...p.7

Plus en détail

AVEC LA DOUANE PRODUIRE EN FRANCE. # produireenfrance. Présentation des entreprises participant aux tables rondes. Octobre 2014 - Bercy

AVEC LA DOUANE PRODUIRE EN FRANCE. # produireenfrance. Présentation des entreprises participant aux tables rondes. Octobre 2014 - Bercy 16 Octobre 2014 - Bercy PRODUIRE EN FRANCE AVEC LA DOUANE Présentation des entreprises participant ax tables rondes # prodireenfrance Live tweet sr le compte officiel de la doane @doane_france la doane

Plus en détail

pour toute la famille

pour toute la famille La gamme santé solidaire por tote la famille CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ Nos sommes ne vraie mtelle à bt non lcratif. À tot moment, nos vos en donnons les preves : pas de sélection à l entrée

Plus en détail

Bosch Video Management System v.4

Bosch Video Management System v.4 Vidéo Bosch Video Management System v.4 Bosch Video Management System v.4 www.boschsecrity.fr Système de gestion vidéo client/server Gestion optimale des alarmes inclant des niveax de priorité et ne répartition

Plus en détail

LIRE LES RECHERCHES SUR LA LECTURE Jean Foucambert

LIRE LES RECHERCHES SUR LA LECTURE Jean Foucambert Les Actes de Lectre n, mars - Lire les recherches... LIRE LES RECHERCHES SUR LA LECTURE Jean Focambert Les partis pédagogiqes qi s affrontent ator de la lectre tentent assi de se présenter en hérats scientifiqes.

Plus en détail

Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP)

Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP) Marché à procédre adaptée (Article 28 d CMP) Rénovation de la salle Egène DELACROIX Marché 08/203 02/05/203 Nom et adresse de l organisme acheter Chambre de Métiers et de l Artisanat d Val d Oise avene

Plus en détail

FMC 210 DM Déclencheurs d'alarme incendie double effet

FMC 210 DM Déclencheurs d'alarme incendie double effet Systèmes d'alarme incendie FMC 10 DM Déclenchers d'alarme incendie doble effet FMC 10 DM Déclenchers d'alarme incendie doble effet www.boschsecrity.fr Réglage d déclencher manel d'alarme après déclenchement

Plus en détail

Plan de formation pour l Ordonnance sur la formation professionnelle initiale réalisateur publicitaire

Plan de formation pour l Ordonnance sur la formation professionnelle initiale réalisateur publicitaire 79614 Plan de formation por l Ordonnance sr la formation professionnelle initiale réalisater pblicitaire Partie A Compétences opérationnelles Partie B Grille horaire Partie C Procédre de qalification Partie

Plus en détail

Note synthétique sur le problème des libéralités

Note synthétique sur le problème des libéralités Note synthétiqe sr le problème des libéralités Note réalisée à partir d Rapport sr les conditions de travail illégales des jenes cherchers, remis le 6 février 2004 à madame Haigneré, ministre délégée à

Plus en détail

PETIT RECUEIL DES QUESTIONS LES PLUS FREQUEMMENT POSEES. u u p CONTENU DE LA POUBELLE / TRI DES DECHETS

PETIT RECUEIL DES QUESTIONS LES PLUS FREQUEMMENT POSEES. u u p CONTENU DE LA POUBELLE / TRI DES DECHETS PETIT RECUEIL DES QUESTIONS LES PLUS FREQUEMMENT POSEES p CONTENU DE LA POUBELLE / TRI DES DECHETS q 1. Qelle qantité de déchets compostables ne personne jette t-elle par an? 2. Qe faire des hiles de fritres

Plus en détail

AUTODATA ONLINE. Les nouveautés d'online 3. NOUVEAU: Courroies d`accessoires. Débranchement et rebranchement de la batterie hybride

AUTODATA ONLINE. Les nouveautés d'online 3. NOUVEAU: Courroies d`accessoires. Débranchement et rebranchement de la batterie hybride BR_EU_SWISSFRENCH_13V3_Layot 1 11/1/01 13:41 Pae 1 AUTODATA ONLINE Les noveatés d'online 3 NOUVEAU: Corroies d`accessoires Post-traitement des az d`échappement diesel Déanchement et reanchement de la batterie

Plus en détail

BIS - Module Access Engine (ACE)

BIS - Module Access Engine (ACE) Engineered Soltions BIS - Modle Access Engine (ACE) BIS - Modle Access Engine (ACE) www.boschsecrity.fr Contrôle d'accès sophistiqé avec gestion directe des alarmes Intégration et interaction transparentes

Plus en détail

concernant la déclaration d impôt Impôt cantonal et communal Impôt fédéral direct

concernant la déclaration d impôt Impôt cantonal et communal Impôt fédéral direct CANTON DE VAUD Administration cantonale des impôts GUIDE 2013 concernant la déclaration d impôt Impôt cantonal et commnal Délai por le renvoi de la déclaration : 15 mars 2014 Impôt fédéral direct Simplifiezvos

Plus en détail

EXPRESS COLLECTION REHAU VOUS ACCOMPAGNE DANS VOS REALISATIONS. www.rehau.com *Des solutions polymères à l infini. Bâtiment Automobile Industrie

EXPRESS COLLECTION REHAU VOUS ACCOMPAGNE DANS VOS REALISATIONS. www.rehau.com *Des solutions polymères à l infini. Bâtiment Automobile Industrie EXPRESS COLLECTION REHAU VOUS ACCOMPAGNE DANS VOS REALISATIONS www.reha.com *Des soltions polymères à l infini Bâtiment Atomobile Indstrie Design por le meble Des soltions systèmes INNOVANTES par n fornisser

Plus en détail

Montages à plusieurs transistors

Montages à plusieurs transistors etor a men! ontages à plsiers transistors mplificaters à plsiers étages Dans de nombrex amplificaters, on cerce à obtenir n grand gain, ne impédance d entrée élevée (afin de ne pas pertrber la sorce d

Plus en détail

JE LÈGUE À L ŒUVRE DES VOCATIONS POUR FORMER NOS FUTURS PRÊTRES NOS RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LES LEGS, DONATIONS, ASSURANCES VIE

JE LÈGUE À L ŒUVRE DES VOCATIONS POUR FORMER NOS FUTURS PRÊTRES NOS RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LES LEGS, DONATIONS, ASSURANCES VIE Diocèses de Paris, Nanterre, Créteil et Saint-Denis JE LÈGUE À L ŒUVRE DES VOCATIONS POUR FORMER NOS FUTURS PRÊTRES NOS RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LES LEGS, DONATIONS, ASSURANCES VIE FAITES DE VOS BIENS

Plus en détail

Enregistreur numérique Divar

Enregistreur numérique Divar Vidéo Enregistrer nmériqe Divar Enregistrer nmériqe Divar www.boschsecrity.fr Versions 6, 9 et 16 voies Technologie en option Enregistrement, lectre et archivage simltanés Contrôle des caméras AtoDome

Plus en détail

Les jumelages institutionnels du programme PHARE

Les jumelages institutionnels du programme PHARE Les jmelages instittionnels d programme PHRE La contribtion française MINISTÈRE DES FFIRES ÉTRNGÈRES Le Programme PHRE PHRE est n programme commnataire de coopération créé en 1989 qi est deven, depis la

Plus en détail

Solutions de Verrouillage Électronique et Monnayeurs

Solutions de Verrouillage Électronique et Monnayeurs Soltions de Verroillage Électroniqe et Monnayers MONNAYEURS OMEGA 100 Boîtier en acrylonitrile btadiène styrène (ABS) Utilisation en environnement sec Fonction retor de pièce 2 clés nickelées Jsq à 3000

Plus en détail

GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE

GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE En Rhône-Alpes les clés por ne location sereine et solidaire Edito «J ai n logement, qe je sohaite loer, mais je vex l assrance d ne bonne gestion par n organisme et srtot

Plus en détail

Facilité d'utilisation et usages des MMS sur les mobiles

Facilité d'utilisation et usages des MMS sur les mobiles Facilité d'tilisation et sages des MMS sr les mobiles Mobilité & Ubiqité 2004 Rachel Demmiex & Farid Habboche (France Télécom R&D - Lannion) Le présent docment contient des informations qi sont la propriété

Plus en détail

1973-1974 ENQUETE 'SUR LES TRANSPORTS LLI QUESTIONN!,IRE B " AUTOMOBILES ;,

1973-1974 ENQUETE 'SUR LES TRANSPORTS LLI QUESTIONN!,IRE B  AUTOMOBILES ;, REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES 29, qai Branly, PARJS (,e) Direction Régionale:....._... ~- ENQUETE 'SUR LES TRANSPORTS 1973-1974 QUESTIONN!,IRE B " AUTOMOBILES

Plus en détail

Le redressement. 1. Intérêt du redressement MCC

Le redressement. 1. Intérêt du redressement MCC . Intérêt d redressement Le redressement MCC Si on désire faire fonctionner n moter à corant contin (MCC) en alternatif il ne torne pas mais vibre. Explication : le corant alternatif change de sens réglièrement

Plus en détail

Hôtellerie Restauration

Hôtellerie Restauration Hôtellerie Restaration les métiers et les formations en Avergne Septembre 2011 2/14 Sommaire 3 Le secter 5 Zoom sr les métiers de la cisine et d service en salle 6 L emploi dans la région 7 Interviews

Plus en détail

Logiciel Bosch Video Management System v3.

Logiciel Bosch Video Management System v3. Vidéo Logiciel Bosch Video Management System v3. Logiciel Bosch Video Management System v3. www.boschsecrity.fr Système de gestion vidéo client/server Gestion des tilisaters, gestion des alarmes, srveillance

Plus en détail

Le choix d un contrat d assurance maladie entre traitement et compensation.

Le choix d un contrat d assurance maladie entre traitement et compensation. Le choix d n contrat d assrance maladie entre traitement et compensation. F.YAFIL Avril 3 Résmé : L objectif de cet article est de prendre en considération les différentes formes qe pevent revêtir les

Plus en détail

NOS fenêtres et portes en bois L ART DU RAFFINEMENT

NOS fenêtres et portes en bois L ART DU RAFFINEMENT NOS fenêtres et portes en bois L ART DU RAFFINEMENT Martin Portes et Fenêtres Une éqipe professionnelle et passionnée Chez Martin, nos sommes conscients qe le choix d n prodit en fenestration représente

Plus en détail

Etude Net.imp@ct 2. www.iabfrance.com. sur la publicitž sur internet. Principaux RŽsultats. Ipsos-ASI. IAB France. Monique BENSIMON Fran ois GUERIN

Etude Net.imp@ct 2. www.iabfrance.com. sur la publicitž sur internet. Principaux RŽsultats. Ipsos-ASI. IAB France. Monique BENSIMON Fran ois GUERIN IAB France 2001 - Reprodction atorisž mention obligatoire : sorce Etde NetImpa@ct IAB-Ipsos ASI Septembre 2001 Etde Net.imp@ct 2 sr la pblicitž sr internet Principax RŽsltats Ipsos-ASI IAB France Moniqe

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA CASINCA DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA CASINCA DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Département Hate Corse COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA CASINCA DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF 3 ANNEXES ANNEXE 3.1 BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES Commnaté de Commnes de la Casinca

Plus en détail

FLEXIDOME IP panoramic 7000 MP

FLEXIDOME IP panoramic 7000 MP Vidéo www.boschsecrity.fr Détecter 12 MP / 30 ips por des détails sbtils avec fonctionnement flide Déformation d'angle o côté client por ne intégration facile Intelligent Video Analysis sr ve panoramiqe

Plus en détail

Halte-garderie du Faubourg

Halte-garderie du Faubourg Halte-garderie d Faborg Plan d'affaires MODÈLE Noémie Dprès 1212, d Faborg Belleville (Qébec) Z2C 4Z4 Présenté à Monsier X Caisse Poplaire de Belleville Le 13 jin 2000 T able des matières 1. Le sommaire

Plus en détail

Email Academy 2012. Florence Consultant 231 Route des Camoins 13011 Marseille Siret : 43214620700035 - N formateur : 93130994113

Email Academy 2012. Florence Consultant 231 Route des Camoins 13011 Marseille Siret : 43214620700035 - N formateur : 93130994113 Email Academy 2012 L'emailing et les noveax canax internet La législation de l'emailing et des bases de données Vendre par l'emailing Améliorer la délivrabilité de ses emailing Développer son email en

Plus en détail

LOT N 06 : MENUISERIES INTERIEURES Construction d une maison médicale CIVRY 28200 Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.

LOT N 06 : MENUISERIES INTERIEURES Construction d une maison médicale CIVRY 28200 Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P. Commnaté de commnes des plaines et vallées dnoises Constrction d ne maison médicale CIVRY 28200 Cahier des Clases Techniqes Particlières (C.C.T.P.) Page 1 Sommaire 1. CONSISTANCE DES TRAVAUX 2. TRAVAUX

Plus en détail

Tarif prix publics. Roth systèmes énergétiques et écologiques 2012. Valable à partir du 15 juin 2012. Tarif prix publics

Tarif prix publics. Roth systèmes énergétiques et écologiques 2012. Valable à partir du 15 juin 2012. Tarif prix publics Tarif prix pblics Roth systèmes énergétiqes et écologiqes 202 Valable à partir d 5 jin 202 Tarif prix pblics ROTH WERKE GMBH Am Seerain 2, 35232 Datphetal Téléphone 00.49.6466.92.20 Fax 00.49.6466.922.00

Plus en détail

Groupe CM4-CIC. Comptes consolidés 2008

Groupe CM4-CIC. Comptes consolidés 2008 Grope CM4-CIC Comptes consolidés 2008 Grope Crédit Mtel Centre Est Erope Sd-Est Ile-de-France Savoie-Mont Blanc et CIC Comptes consolidés 2008 Rapport de gestion consolidé..............................

Plus en détail

Festival INTERCELTIQUE Lorient Découvrez le Club K

Festival INTERCELTIQUE Lorient Découvrez le Club K Festival INTERCELTIQUE Lorient Décovrez le Clb K Retrovez nos prestations Le Clb K Espace VIP Viex gréments Nits Interceltiqes Séminaires, Incentives Formles sr mesre «K» comme «Ker», qi signifie en breton

Plus en détail

Maximisation du débit des systèmes OFDM multicast dans un contexte de courant porteur en ligne

Maximisation du débit des systèmes OFDM multicast dans un contexte de courant porteur en ligne MajecSTIC 2009 Avignon, France, d 6 a 8 novembre 2009 Maximisation d débit des systèmes OFDM mlticast dans n contexte de corant porter en ligne Ali Maiga, Jean-Yves Badais et Jean-François Hélard Laboratoire

Plus en détail

VRM Video Recording Manager

VRM Video Recording Manager Vidéo VRM Video Recording Manager VRM Video Recording Manager www.boschsecrity.fr Stockage réparti et éqilibrage de la configrable Basclement sr n enregistrer de secors iscsi en cas de défaillance, por

Plus en détail

Analyse fréquentielle des systèmes analogiques

Analyse fréquentielle des systèmes analogiques Analyse fréqentielle des systèmes analogiqes L'analyse fréqentielle d'n système consiste principalement dans la détermination de sa fonction de transfert harmoniqe, pis en l'étde de son modle G( et son

Plus en détail

COLLABORATION ENTRE LES ACTEURS POUR ACCROÎTRE LA PROFITABILITÉ: ÉTUDE DE CAS DANS L INDUSTRIE FORESTIÈRE

COLLABORATION ENTRE LES ACTEURS POUR ACCROÎTRE LA PROFITABILITÉ: ÉTUDE DE CAS DANS L INDUSTRIE FORESTIÈRE COLLABORATION ENTRE LES ACTEURS POUR ACCROÎTRE LA PROFITABILITÉ: ÉTUDE DE CAS DANS L INDUSTRIE FORESTIÈRE Momen Ellech, Nadia Lehox, Lc Lebel, Sébastien Lemiex To cite this version: Momen Ellech, Nadia

Plus en détail

DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MARCHES

DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MARCHES DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MARCHES APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 11-2011 DU 14/06/2011 à 09H RELATIF A LA FOURNITURE DE CONSOMMABLES INFORMATIQUES (en ve de la conclsion d n marché cadre)

Plus en détail

par Jacques RICHALET Directeur société ADERSA

par Jacques RICHALET Directeur société ADERSA Commande prédictive par Jacqes RICHALET Directer société ADERSA 1. Les qatre principes de la commande prédictive... R 7 423 2 1.1 Modèle interne... 2 1.2 Trajectoire de référence... 3 1.3 Strctration de

Plus en détail

La Mbox troisième génération Guide technique

La Mbox troisième génération Guide technique La Mbox troisième génération Gie techniqe Table es matières Le concept e la famille Mbox novelle génération...3 Les éléments constittifs ne interface aio exception...3 Convertissers...3 Préamplis...3 Horloge...3

Plus en détail

& ENTREPRISE groupe monassier france

& ENTREPRISE groupe monassier france grope monassier france Après sept ans de déprime, les signes de reprise dans l immobilier ne manqent pas : les délais de vente raccorcissent; les promesses et les compromis agmentent; les investissers

Plus en détail

Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Automatique

Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Automatique Vidéo Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Atomatiqe Objectifs Zoom Motorisés avec Iris Atomatiqe www.boschsecrity.fr Optiqe de hate qalité Constrction fiable et robste Format d'image 1/3" avec coande DC

Plus en détail

Les livraisons des fabricants ont augmenté de 0,9 % en mars,

Les livraisons des fabricants ont augmenté de 0,9 % en mars, Le vendredi 22 mai 1998 APERÇU Les livraisons reprennent ler viger Le nivea des livraisons des fabricants s est redressé en mars grâce à ne reprise dans l indstrie des aéronefs. Les prix des biens et services

Plus en détail