15 MARS 2007 : UN BON JOUR POUR INFORMER LE CONSOMMATEUR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "15 MARS 2007 : UN BON JOUR POUR INFORMER LE CONSOMMATEUR"

Transcription

1 15 MARS 2007 : UN BON JOUR POUR INFORMER LE CONSOMMATEUR SUR L'OFFRE LOCALE ET DE SAISON EN FRUITS ET LÉGUMES Tableau des prix des fruits et légumes OBSERVATOIRE BRUXELLOIS DE LA CONSOMMATION DURABLE Un partenariat entre le CRIOC et Bruxelles Environnement - IBGE Fondation d'utilité publique Gulledelle Bruxelles Boulevard Paepsem Bruxelles Avec le soutien de la Ministre de l'environnement, de l'énergie et de la politique de l'eau de la Région de Bruxelles Capitale REPRODUCTION AUTORISEE MOYENNANT ACCORD PREALABLE DE L EDITEUR ET MENTION DE LA SOURCE.

2 SYNTHÈSE 15 mars journée internationale des consommateurs - Dans le cadre de l Observatoire Bruxellois de la Consommation Durable, le CRIOC demande aux distributeurs de contribuer à une meilleure information des consommateurs au rayon fruits et légumes. En particulier, il préconise le développement d'un étiquetage informatif et d'autres mesures encourageant les choix compatibles avec un développement durable. En effet, - Vu l'impact environnemental des fruits et légumes transportés sur de longues distances ou produits en serres chauffées, les fruits et légumes locaux, de saison et issus de l agriculture biologique ou intégrée apparaissent comme des choix plus respectueux de l environnement. - Or, les informations fournies sur les étiquettes et sur les lieux de vente ne permettent pas aux consommateurs de repérer facilement les fruits et légumes répondant à ces critères. - Les prix ne constituent pas davantage un signal clair, encourageant les choix durables. FRUITS ET LEGUMES ENERGIVORES Qui s étonne aujourd hui de manger des fraises et des tomates à Noël, des pommes de Nouvelle Zélande, des haricots du Kenya, des aubergines thaïes? La mondialisation de l économie nous permet de découvrir des aliments venant d ailleurs et de bénéficier d une gamme très large et diversifiée tout au long de l année. Mais cela a un coût écologique dont les consommateurs n ont pas vraiment conscience et pour lequel ils ne reçoivent aucun signal ni aucune information qui leur permettrait de mieux le prendre en compte. Nous oublions souvent que nos choix alimentaires exercent de lourdes pressions sur l environnement. Or, du point de vue de l environnement il n est pas du tout équivalent de manger en octobre une pomme produite dans un verger flamand ou des framboises importées d Israël. Une même différence existe entre une salade produite en pleine terre ou une salade élevée sous serre chauffée. Ce qui fait la différence : la consommation d énergie due au transport ou à la culture sous serre chauffée et les émissions de CO2 qui contribuent au réchauffement climatique. Quelques chiffres : - 1kg d ananas du Ghana = 5 kg de CO2 rejetés - 1kg de carottes d Afrique du Sud = 5,5 kg de CO2 rejetés - 1kg de laitue de Californie = 5 Kg de CO2 rejetés - 1 kg de tomates produites sous serre chauffée consomme 6 fois plus d énergie qu 1 kg de tomates produites sous serre non chauffée. - Il faut dépenser 50 fois plus d énergie pour produire une salade sous serre chauffée qu en plein champ. 2

3 Un autre impact environnemental préoccupant est la contamination des eaux, du sol mais aussi des aliments par les résidus de pesticides, utilisés lors de la production. Dès lors, il apparaît que les fruits et légumes locaux, de saison, provenant de l horticulture biologique ou de l horticulture intégrée sont des choix plus respectueux de l environnement et de la santé. L'OBCD ENQUÊTE Les consommateurs sont-ils suffisamment informés et encouragés à faire de tels choix? Quelles informations leurs sont fournies sur les lieux de vente? Jouent-elles un rôle dans la prise de décision en faveur de choix plus durables? L OBCD a enquêté pour évaluer si l information faite aux consommateurs sur les lieux de vente les encourage à faire des choix de fruits et légumes locaux et de saison. En particulier nous avons observé les pratiques d étiquetage en ce qui concerne l origine, la saisonnalité et le mode de transport et nous avons cherché à savoir si les prix reflétaient les trajets parcourus et la saisonnalité des fruits et légumes. Nous avons comparé ces informations pour les fruits et légumes biologiques et pour ceux issus de l horticulture conventionnelle. L enquête s est déroulée de mars 2006 à février Des relevés ont été réalisés tous les mois dans des grandes surfaces, sur des marchés et dans un magasin spécialisé en aliments biologiques. Fruits et légumes pris en compte Fruits Légumes Pommes, poires, oranges, ananas, citrons, kiwis, bananes, fraises, melons, pêches, prunes, avocats, cerises, raisins, myrtilles, clémentines, Carottes, endives, épinards, salades, radis, poireaux, choux rouges, choux fleurs, oignons, tomates, concombres, céleris, asperges, champignons, haricots, épinards Offre Dans l ensemble des points de vente visités, l offre en fruits et légumes est variée. Néanmoins, l éventail est plus large, intégrant plus de fruits et légumes exotiques, dans les grandes surfaces. Les marchés offrent davantage de fruits et légumes de saison mais présentent également des produits d importation. Dans les grandes surfaces, on trouve des fruits et légumes biologiques, issus de l agriculture intégrée ou de l agriculture conventionnelle. Les produits biologiques sont présentés séparément et toujours sous emballage, ce qui semble correspondre à une obligation pour l identification «biologique». Les fruits et légumes issus de l agriculture intégrée, eux, se trouvent au milieu des fruits et légumes conventionnels, ce qui ne facilite pas leur repérage par les consommateurs. Dans les supermarchés, on trouve également des fruits (per exemple, bananes) provenant du commerce équitable. Sur les marchés, on trouve des fruits et légumes conventionnels, issus de l'agriculture intégrée et biologique mais rarement sur une même échoppe. Dans le magasin spécialisé, les fruits et légumes sont tous issus de l agriculture biologique. 3

4 Information sur l'origine La mention de l origine n est pas une information à caractère obligatoire. La législation stipule que l origine doit être mentionnée sur l étiquetage des produits préemballés dans les cas où son omission pourrait induire le consommateur en erreur. L origine n est donc pas systématiquement mentionnée. Dans les grandes surfaces, l origine est généralement mentionnée sur l'étiquette prix du rayon ou sur un panneau informatif (vrac) et sur l étiquette des produits préemballés. Il arrive cependant que cette information fasse défaut ou que la mention de l'origine sur l'étiquette rayon diffère de la mention de l'origine sur l'étiquette présente sur l'emballage du produit. L origine est moins souvent indiquée pour les fruits et légumes vendus sur les marchés et dans les magasins spécialisés en aliments biologiques. Parfois le vendeur a pu fournir l information néanmoins il n existe pas de garantie sur l exactitude de cette information. Sur le marché biologique, l origine des produits est clairement indiquée. L enquête montre que l offre en fruits et légumes tend à rester très large tout au long de l année. C est particulièrement vrai dans les grandes surfaces. Pour maintenir cette variété, de nombreux produits sont importés. Mais, même en pleine saison, lorsqu il existe une offre locale importante, on peut également trouver dans les magasins des fruits et légumes de la même sorte provenant de l étranger. Et parfois à un prix plus concurrentiel que les produits locaux! D'où proviennent les fruits et légumes que nous consommons? Quelques exemples provenant de l'enquête Poires Orange Kiwis Prunes Avocats Raisins Citrons Carottes Chicons Salades Oignons Tomates Haricots Epinards Belgique, France, Argentine, Espagne, Italie Espagne, Afrique du Sud, Italie Italie, France, Nouvelle-Zélande Afrique du Sud, Espagne, France, Italie Espagne, Mexique, Crête, Zaïre, Zimbabwe Italie, France, Espagne, Egypte, Brésil Espagne, Italie, Argentine Belgique, Italie Belgique, Espagne, Pays-Bas Belgique, Espagne, Italie Pays-Bas, Belgique, Argentine, Espagne Belgique, Maroc, Pays-Bas, Espagne Belgique, France, Egypte, Pays-Bas, Maroc, Kenya Pays-Bas, Egypte, France, Italie Le transport ne fait pas l objet d information aux consommateurs ni en termes de kilomètres parcourus ni en ce qui concerne les moyens de transports intercontinentaux (avion ou bateau). Le label biologique n est pas une garantie de plus faible impact dû au transport. En effet, certains fruits et légumes biologiques sont importés de contrées lointaines, ce qui paraît contradictoire avec les objectifs environnementaux poursuivis par cette méthode de production. 4

5 Information sur la saisonnalité Il y a très peu de communication sur la saisonnalité sur les lieux de vente. Cette année, certaines grandes surfaces ont organisé des actions promotionnelles de fruits et légumes de saison mais aucune d entre elles n ont pris des mesures visant à mieux informer le consommateur tout au long de l année. Sur les marchés, il existe également certaines actions de promotion de fruits et légumes de saison. C est le cas en particulier sur le marché biologique. Prix Les prix sont indiqués soit sur un panneau à proximité des fruits et légumes, lorsque ceux-ci sont vendus en vrac, soit sur l étiquette lorsqu ils sont vendus préemballés. Les prix sont indiqués à l unité de poids et sur les étiquettes des produits préemballés, ils sont également indiqués pour l unité de vente. Les prix varient selon les points de vente. Les prix des fruits et légumes de saison locaux sont comparables dans les grandes surfaces et sur les marchés. Les fruits et légumes importés sont souvent moins chers dans les grandes surfaces. Alors que nous nous attendions à relever des variations de prix en fonction de la saison et des fluctuations de l offre en fruits et légumes locaux, nous avons constaté que le prix ne constitue pas un signal de saisonnalité très clair. Si certains produits à saisonnalité marquée, comme les fraises sont moins chers en saison, d autres fruits et légumes peuvent être achetés toute l année à un prix comparable. En grande surface, la stratégie d'offrir des produits au meilleur prix pousse les managers à changer de fournisseur (et à offrir des produits d'origine plus lointaine) lorsque le prix des produits locaux augmente (souvent à la fin et au début de la saison). Les fruits et légumes biologiques sont toujours plus chers que les fruits et légumes issus de l horticulture conventionnelle : leur prix est en moyenne deux fois plus élevé. Pour consommer biologique en payant moins cher, on peut s abonner à des paniers bio. Le principe est simple : le consommateur passe un contrat par lequel il s engage à acheter régulièrement un assortiment de fruits et/ou de légumes biologiques de saison à des producteurs locaux. Chaque partie est gagnante puisque le producteur peut mieux planifier sa production et écouler ses récoltes ; le consommateur, lui, est assuré d avoir des produits frais, locaux et de saison à un meilleur prix. Notre enquête a montré qu un même panier de fruits et légumes biologiques était jusqu à deux fois moins cher lorsqu il est acheté directement aux producteurs comparativement aux prix pratiqués en grande surface. 5

6 Conclusions et recommandations Les fruits et légumes locaux, de saison, issus de l horticulture biologique ou intégrée sont des choix plus respectueux de l environnement. Ils représentent des économies importantes en termes de consommation d énergie et d émissions de gaz à effet de serre. Néanmoins, ni les informations fournies sur les lieux de vente ni les prix ne sont des signaux clairs permettant aux consommateurs de privilégier les fruits et légumes répondant à ces critères. Au contraire, les prix pratiqués occultent complètement les coûts environnementaux et sociaux liés à l obtention de ces produits. Aucune information n est donnée sur l impact environnemental des produits, ni en ce qui concerne les modes de production, ni en ce qui concerne les modes et distances de transport. Dans le cadre de l Observatoire bruxellois de la consommation durable, le CRIOC interpelle les entreprises du secteur de la distribution et leur demande de fournir aux consommateurs une aide concrète leur permettant de faire des choix durables. Dans ce cadre, le CRIOC demande que soit développé un étiquetage permettant de repérer facilement les fruits locaux et de saison. D'autres mesures pourraient également contribuer à encourager les choix durables au rayon fruits et légumes : - l'organisation du rayon de manière a ce que l'offre locale et de saison soit bien mise en évidence - la diffusion d'une information sur les avantages des fruits et légumes respectueux de l environnement En outre, certaines actions complémentaires, comme des actions de promotion, la mise à disposition d informations générales, de recettes permettraient de toucher un public plus large. 6

7 Editeur responsable : Marc Vandercammen CRIOC Fondation d'utilité publique - NE Boulevard Paepsem Bruxelles Tel Fax Edition 2007 Référence catalogue: D CRIOC Reproduction autorisée moyennant accord préalable de l éditeur et mention de la source. 7

Guide de conservation des fruits et légumes. «Les fruits et légumes sont vivants et continuent à évoluer, il faut donc en prendre soin!

Guide de conservation des fruits et légumes. «Les fruits et légumes sont vivants et continuent à évoluer, il faut donc en prendre soin! Guide de conservation des fruits et légumes «Les fruits et légumes sont vivants et continuent à évoluer, il faut donc en prendre soin!» Lieux de conservation FRAGILES, ils nécessitent d'être manipulés

Plus en détail

Légère reprise de la consommation sur le 1 er semestre 2012

Légère reprise de la consommation sur le 1 er semestre 2012 Légère reprise de la consommation sur le 1 er semestre 212 Des ménages plus confiants, un contexte plus favorable à la consommation 134 132 13 128 126 124 122 12 118 Indice des prix à la consommation :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

SOMMAIRE INDEX DES FICHES DES SOCIÉTÉS NÉERLANDAISES... 9 ABREVIATIONS... 17 INTRODUCTION... 19 MARCHE NEERLANDAIS DES FRUITS & LEGUMES FRAIS...

SOMMAIRE INDEX DES FICHES DES SOCIÉTÉS NÉERLANDAISES... 9 ABREVIATIONS... 17 INTRODUCTION... 19 MARCHE NEERLANDAIS DES FRUITS & LEGUMES FRAIS... 7 SOMMAIRE INDEX DES FICHES DES SOCIÉTÉS NÉERLANDAISES... 9 ABREVIATIONS... 17 INTRODUCTION... 19 MARCHE NEERLANDAIS DES FRUITS & LEGUMES FRAIS... 29 1.1 - PRODUCTION NEERLANDAISE DE FRUITS & LEGUMES...

Plus en détail

Calculateur Bon Pour Le Climat : Guide d utilisation & FAQ

Calculateur Bon Pour Le Climat : Guide d utilisation & FAQ Calculateur Bon Pour Le Climat : Guide d utilisation & FAQ I. FAQ 2 II. UTILISATION ETAPE 1 : INFORMATIONS SUR LA RECETTE ETAPE 2 : AJOUT DE LIGNES ETAPE 3 : REMPLISSAGE D UNE LIGNE ETAPE 4 : CALCUL DE

Plus en détail

Mangez moins de CO 2

Mangez moins de CO 2 Mangez moins de CO 2 Layout : Kurasaw Productions - wwwkurasawbe Brochure d accompagnement du label CO 2 pour les produits fermiers, élaboré par l Association nationale des producteurs fermiers Septembre

Plus en détail

Objectifs. Établir une mesure d évolution des critères de choix (2002-2005) Variables analysées

Objectifs. Établir une mesure d évolution des critères de choix (2002-2005) Variables analysées Consumer Behavior Monitor, 2005 CRIOC, septembre 2005 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Choix d un produit alimentaire 4. Choix d un magasin alimentaire 5. Choix d un produit non alimentaire 6. Choix

Plus en détail

Comment stocker correctement les fruits et les légumes

Comment stocker correctement les fruits et les légumes Comment stocker correctement les fruits et les légumes Fruits Abricots: température idéale de stockage: 2-4 degrés. Vous pouvez alors les conserver environ 3-4 jours. Sortir les fruits du réfrigérateur

Plus en détail

Les paniers de fruits et légumes : comparaison des différentes pratiques

Les paniers de fruits et légumes : comparaison des différentes pratiques Les paniers de fruits et légumes : comparaison des différentes pratiques Avec le soutien de Saveurs paysannes asbl. 2b Place de la Station - 5000 Namur Tél. 081/57 00 26-0499/11 43 64 - info@saveurspaysannes.be

Plus en détail

Produits laitiers de ferme

Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme CRIOC, novembre 2008 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Consommation de produits laitiers de ferme 4. Perception des produits laitiers de ferme

Plus en détail

Les consommateurs et la viande de lapin

Les consommateurs et la viande de lapin Les consommateurs et la viande de lapin Les consommateurs et la viande de lapin Juillet 2011 Etude réalisée avec le soutien de la Wallonie Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Perception de la viande

Plus en détail

Les circuits courts, un débouché essentiel pour le quart des légumiers

Les circuits courts, un débouché essentiel pour le quart des légumiers LÉGUMES Les circuits courts, un débouché essentiel pour le quart des légumiers Dominique FICHE SCEES - Bureau des statistiques végétales et forestières Plus du quart des producteurs de légumes frais écoulent

Plus en détail

Régie municipale agricole et agriculture urbaine 24 novembre 2014 Gilles PEROLE Maire Adjoint Mouans-Sartoux Mouans-Sartoux 2014 Population : Surface : Espaces naturels (N +A) : Gestion des services :

Plus en détail

ACHATS DE FRUITS ET LÉGUMES FRAIS PAR LES MÉNAGES FRANÇAIS

ACHATS DE FRUITS ET LÉGUMES FRAIS PAR LES MÉNAGES FRANÇAIS > Les synthèses de FranceAgriMer mai 2012 numéro4 FRUITS ET LÉGUMES ACHATS DE FRUITS ET LÉGUMES FRAIS PAR LES MÉNAGES FRANÇAIS Bilan 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 20002 / 93555 Montreuil-sous-Bois cedex

Plus en détail

Etude de prix. Nicolas Brumauld Chargé de mission association les Paniers Marseillais

Etude de prix. Nicolas Brumauld Chargé de mission association les Paniers Marseillais Étude comparative du prix des fruits et légumes biologiques en Circuit Court Solidaire Sans Intermédiaire (CCSSI) et en grande distribution Synthèse Mai 201 4 Nicolas Brumauld Chargé de mission association

Plus en détail

Mise en marché des fruits et légumes biologiques québécois

Mise en marché des fruits et légumes biologiques québécois Mise en marché des fruits et légumes biologiques québécois Activité de maillage et de réflexion 3 avril 2008 Yves Dubois, consultant Ce projet a été réalisé grâce à un appui financier du Ministère de l'agriculture,

Plus en détail

> ÉDITION mars 2014 DONNÉES 2013. Achats de fruits et légumes frais par les ménages français

> ÉDITION mars 2014 DONNÉES 2013. Achats de fruits et légumes frais par les ménages français > ÉDITION mars 2014 DONNÉES 2013 Achats de fruits et légumes frais par les ménages français Rappel Méthodologique Depuis le 1 er janvier 2008 le panel Kantar Worldpanel mesure les achats de 12 000 ménages

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRADE/WP.7/GE.1/2005/17 14 décembre 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE,

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE ANNEE 2004 FRANCE

RAPPORT DE SYNTHESE ANNEE 2004 FRANCE RAPPORT DE SYNTHESE ANNEE 2004 FRANCE Fonctionnement de la base de données sur les variétés disponibles en semences issues du mode de production biologique Synthèse annuelle des dérogations accordées En

Plus en détail

LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE

LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE EN SAVOIR PLUS SUR LES DISTRIBUTEURS DU COMMERCE ÉQUITABLE Bienvenu chez Hypermarket l éthique à prix discount avec la gamme équitable d hypermarket! Sinon l éthique tout court, c est en boutique monsieur!

Plus en détail

Annexe I: Tableau des poids nets et des tailles d échantillons pour les contenants américains et canadiens

Annexe I: Tableau des poids nets et des tailles d échantillons pour les contenants américains et canadiens Annexe I: Tableau des poids nets et des tailles d échantillons pour les contenants américains et canadiens Produit Unité de poids Nombre d échantillons par contenant Abricots 36 lb, caisse en carton, plateau

Plus en détail

la consommation responsable, pour tous s y retrouver!

la consommation responsable, pour tous s y retrouver! OSSIER E PRESSE la consommation responsable, pour tous s y retrouver! Chaque jour, de nouveaux produits éthiques et de nouvelles initiatives apparaissent sur le marché. Pour le consommateur, pas facile

Plus en détail

PRIX TRANSFRONTALIERS

PRIX TRANSFRONTALIERS PRIX TRANSFRONTALIERS COMPARAISON DES PRIX DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN FRANCE ET EN BELGIQUE Fondation d'utilité publique Boulevard Paepsem 20 1070 Bruxelles REPRODUCTION AUTORISEE MOYENNANT ACCORD PREALABLE

Plus en détail

Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner?

Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner? Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner? Au fur et à mesure de l histoire de l alimentation, la provenance des produits que nous mangeons s est diversifiée. Aujourd hui, nous mangeons

Plus en détail

Nos choix alimentaires à nous de jouer!

Nos choix alimentaires à nous de jouer! Nos choix alimentaires à nous de jouer! Activité 15 Niveau : 6 e année Matières scolaires : sciences, français Objectifs de l ERE : la prise de conscience, les connaissances, l état d esprit. Objectifs

Plus en détail

PANIERS BIO (FONCTIONNEMENT)

PANIERS BIO (FONCTIONNEMENT) PANIERS BIO (FONCTIONNEMENT) 1. QU EST-CE QUE LE RÉSEAU DES FERMIERS DE FAMILLE D ÉQUITERRE? Le réseau des Fermiers de famille, coordonné par Équiterre depuis 1995, permet aux citoyens de s abonner à une

Plus en détail

Collection Au Quotidien PÉNURIE D INFIRMIERS?

Collection Au Quotidien PÉNURIE D INFIRMIERS? Collection Au Quotidien PÉNURIE D INFIRMIERS? 2 Depuis quelques années, l alimentation biologique a le vent en poupe. Les magasins «Bio» se multiplient. Les rayons Bio des grandes surfaces s allongent

Plus en détail

L agriculture biologique : un secteur en forte croissance

L agriculture biologique : un secteur en forte croissance L agriculture biologique : un secteur en forte croissance L agriculture biologique est en plein développement au niveau mondial, avec un taux de croissance annuel de la production de 15 à 30%. L Europe

Plus en détail

Claire DUFAY-LEENAERT

Claire DUFAY-LEENAERT Claire DUFAY-LEENAERT Réduction de la consommation de viande : Analyse des steaks végétaux comme alternative à la consommation de viande en Belgique. Impacts environnementaux et durabilité. TRAVAIL INDIVIDUEL

Plus en détail

FERME MARAICHERE CHERCHE AMAP

FERME MARAICHERE CHERCHE AMAP FERME MARAICHERE CHERCHE AMAP Annick BRIAND & Thibault CHAMPIN Nous sommes un couple reconvertis à l agriculture et fraîchement formés au BPREA Maraîchage Bio. Nous sommes en cours d installation sur la

Plus en détail

LES FRUITS ET LÉGUMES DE SAISON

LES FRUITS ET LÉGUMES DE SAISON JANVIER Panais Choux de Bruxelles Carottes Chou vert Poireau Chicons Chou blanc Navets Chou rouge Pommes de terre Oranges Pamplemousses FÉVRIER Panais Choux de Bruxelles Carottes Chou vert Poireau Chicons

Plus en détail

Conseils alimentaires destinés aux patients insuffisants rénaux chroniques dialysés LE POTASSIUM

Conseils alimentaires destinés aux patients insuffisants rénaux chroniques dialysés LE POTASSIUM Conseils alimentaires destinés aux patients insuffisants rénaux chroniques dialysés LE POTASSIUM Le potassium se retrouve principalement dans les fruits, les légumes, les pommes de terre et les céréales

Plus en détail

Les Belges et le jardinage

Les Belges et le jardinage Les Belges et le jardinage Les Belges et le jardinage Mars 2010 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Disponibilité de jardin en Belgique 4. Culture de fruits et légumes (profil, endroit, superficie,

Plus en détail

La restauration collective Planification et réalités techniques: Quelles implications pour les producteurs?

La restauration collective Planification et réalités techniques: Quelles implications pour les producteurs? La restauration collective Planification et réalités techniques: Quelles implications pour les producteurs? Sommaire La restauration collective chez Pro Natura Planification et organisation de la production

Plus en détail

Désormais, il est aussi possible de consulter sur fytoweb les limites maximales de résidus (LMRs) par culture.

Désormais, il est aussi possible de consulter sur fytoweb les limites maximales de résidus (LMRs) par culture. Désormais, il est aussi possible de consulter sur fytoweb les limites maximales de résidus (LMRs) par culture. Les cultures sur lesquelles les LMRs sont d application, ont été classées en différents groupes.

Plus en détail

Groupe PGP Planification et gestion de projets 5955, rue Saint-Laurent, bureau 201, Lévis (Québec) G6V 3P5 Tél. 418 838-4747 Téléc.

Groupe PGP Planification et gestion de projets 5955, rue Saint-Laurent, bureau 201, Lévis (Québec) G6V 3P5 Tél. 418 838-4747 Téléc. Analyse du sondage auprès de la population québécoise sur la consommation de produits biologiques Filière biologique du Québec Groupe PGP Avril 2013 Groupe PGP Planification et gestion de projets 5955,

Plus en détail

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

Consommation alimentaire de produits biologiques : Où en est-on?

Consommation alimentaire de produits biologiques : Où en est-on? Consommation alimentaire de produits biologiques : Juillet 2015 Où en est-on? En 2015, 88 % des Français ont consommé un produit bio (contre 75 % en 2013). 62 % déclarent en consommer au moins une fois

Plus en détail

La qualité gustative des fruits et légumes vue par le primeur

La qualité gustative des fruits et légumes vue par le primeur La qualité gustative des fruits et légumes vue par le primeur Christel TEYSSEDRE Situés à Prayssac dans le Lot (46), Monsieur et Madame TEYSSEDRE tiennent un magasin de fruits et légumes, ils sont également

Plus en détail

COMBIEN DE KILOMÈTRES CONTIENT UNE ASSIETTE?

COMBIEN DE KILOMÈTRES CONTIENT UNE ASSIETTE? COMBIEN DE KILOMÈTRES CONTIENT UNE ASSIETTE? Evolution des choix alimentaires : plus d impacts sur l environnement Ces dernières décennies, les habitudes alimentaires du consommateur européen se sont modifiées

Plus en détail

des fruits et des légumes

des fruits et des légumes jeux des fruits et des légumes e livret appartient à : es fruits et les légumes olorie ces dessins. om... rénom... lasse... À l école élémentaire, joue aussi sur le thème des fruits et des légumes! u trouveras

Plus en détail

Mise en marché MODULE 12 CHAPITRE 22 SOMMAIRE 1. LES MARCHÉS PUBLICS. 1.1 Avantages

Mise en marché MODULE 12 CHAPITRE 22 SOMMAIRE 1. LES MARCHÉS PUBLICS. 1.1 Avantages MODULE 12 CHAPITRE 22 Mise en marché SOMMAIRE 1. Les marchés publics 1 1.1 Avantages 1 1.2 Désavantages 2 1.3 L expérience de quelques fermes 3 2. Les kiosques à la ferme 5 2.1 Avantages 5 2.2 Désavantages

Plus en détail

Quel fruit pour le goûter? Un étal de fruits dans une ville française au mois de janvier DDMSDD 2011 1 On peut classer les fruits en 3 catégories : DDMSDD 2011 2 Champ des connaissances en lien avec cette

Plus en détail

I. Présentation de l entreprise

I. Présentation de l entreprise I. Présentation de l entreprise Situation géographique Identité de la société : Materne Confilux S.A. 1, Allée des Cerisiers 5150 FLOREFFE N d entreprise : BE0401.408.863 Elle occupe une place de 25 hectares

Plus en détail

Point. sur. Nouvelle réglementation les règles européennes de commercialisation des fruits et légumes applicables depuis le 1er juillet 2009.

Point. sur. Nouvelle réglementation les règles européennes de commercialisation des fruits et légumes applicables depuis le 1er juillet 2009. le Point sur Nouvelle réglementation les règles européennes de commercialisation des fruits et légumes applicables depuis le 1er juillet 2009 Ctifl N 30 juillet 2009 le Point sur Nouvelle réglementation

Plus en détail

LA FARLEDE / INAUGURATION DES NOUVEAUX LOCAUX / PÔLE AGROALIMENTAIRE DE LA FARLÈDE

LA FARLEDE / INAUGURATION DES NOUVEAUX LOCAUX / PÔLE AGROALIMENTAIRE DE LA FARLÈDE LA FARLEDE / INAUGURATION DES NOUVEAUX LOCAUX / PÔLE AGROALIMENTAIRE DE LA FARLÈDE LA FARLEDE / Implantée à La Farlède, TerreAzur Côte d Azur est aujourd hui un acteur majeur de la région PACA dans la

Plus en détail

EXPLOITATIONS LÉGUMIÈRES. Les surfaces

EXPLOITATIONS LÉGUMIÈRES. Les surfaces EXPLOITATIONS LÉGUMIÈRES Les surfaces Le nombre d exploitations légumières, 3 86 en 1, est en diminution comme l ensemble des exploitations agricoles. Cette baisse a davantage concerné les plus petites

Plus en détail

PORTRAIT DES BESOINS EN ALIMENTS FRAIS DES TROIS BANQUES ALIMENTAIRES DU CENTRE-DU-QUÉBEC

PORTRAIT DES BESOINS EN ALIMENTS FRAIS DES TROIS BANQUES ALIMENTAIRES DU CENTRE-DU-QUÉBEC PORTRAIT DES BESOINS EN ALIMENTS FRAIS DES TROIS BANQUES ALIMENTAIRES DU CENTRE-DU-QUÉBEC COMPTOIR ALIMENTAIRE DRUMMOND INC. Informations recueillies : Selon la directrice de l organisme, la viande est

Plus en détail

POLITIQUE D ADOPTION DE SAINES HABITUDES DE VIE

POLITIQUE D ADOPTION DE SAINES HABITUDES DE VIE POLITIQUE D ADOPTION DE SAINES HABITUDES DE VIE (DG-P-07) ADOPTION : CC-0806-1594 MISE EN VIGUEUR : 1 er juillet 2008 AMENDEMENT : CC Commission scolaire de la Riveraine Politique Recueil de gestion 1-PRÉAMBULE

Plus en détail

Fruits et légumes. Les fruits et légumes dans tous les sens!

Fruits et légumes. Les fruits et légumes dans tous les sens! Fruits et légumes Les fruits et légumes dans tous les sens! Introduction Manger fait partie des plaisirs de la vie! anger équilibré est essentiel pour notre santé! Depuis quelques années, nous vivons une

Plus en détail

Les snacks fromagers

Les snacks fromagers Les snacks fromagers Les snacks fromagers Août 2011 Etude réalisée avec le soutien de la Wallonie Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Perceptions des snacks fromagers 4. Critères de choix d un snack

Plus en détail

Plats préparés à base de poulet de. qualité différenciée. Plats préparés à base de poulet de qualité. différenciée. CRIOC, Septembre 2009

Plats préparés à base de poulet de. qualité différenciée. Plats préparés à base de poulet de qualité. différenciée. CRIOC, Septembre 2009 Plats préparés à base de poulet de Plats préparés à base de poulet de qualité qualité différenciée différenciée CRIOC, Septembre 2009 Etude réalisée avec le soutien de la Région wallonne Agenda 1. Objectifs

Plus en détail

UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL

UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE LOCAL Pour tout renseignement complémentaire : Guilhem Chéron - 06 62 71 95 67 guilhem@laruchequiditoui.fr LA RUCHE QUI DIT OUI! UN SITE INTERNET POUR LE COMMERCE ÉQUITABLE

Plus en détail

La vitamine C. Offert par. En bonus ; une semaine de menus équilibrés ainsi que la liste des fruits et légumes d Automne. Cet automne, focus sur :

La vitamine C. Offert par. En bonus ; une semaine de menus équilibrés ainsi que la liste des fruits et légumes d Automne. Cet automne, focus sur : Cet automne, focus sur : La vitamine C Aussi appelée Acide Ascorbique, elle ne peut être synthétisée par notre organisme et doit donc être apportée par l alimentation. Où peut-on la trouver? Quels sont

Plus en détail

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO La cosmétique écologique et biologique est une démarche éthique et scientifique fondée sur des savoirs traditionnels tout en bénéficiant

Plus en détail

Catalogue Réceptions & Traiteur

Catalogue Réceptions & Traiteur Catalogue Réceptions & Traiteur CANAPÉS PETITS FOURS SALÉS & NAVETTES PAIN SURPRISE VERRINES QUICHES SALADES ANANAS FRUITS & CHARCUTERIE PETITS FOURS & MIGNARDISES PIÈCES MONTÉES MACARONS & CHOUX CANAPÉS

Plus en détail

Marchés s chinois et japonais pour Les Journées Horticoles 2005

Marchés s chinois et japonais pour Les Journées Horticoles 2005 Marchés s chinois et japonais pour Les Journées Horticoles 2005 2 Information générale g sur la Chine 3 e pays du monde en superficie, 7 % de terres arables 1,3 milliard d habitants, d 21,3 % de la population

Plus en détail

Visite de Denise et Daniel Vuillon à St-Jory chez Véronique et Alain Gatti le 21 août 2008

Visite de Denise et Daniel Vuillon à St-Jory chez Véronique et Alain Gatti le 21 août 2008 Visite de Denise et Daniel Vuillon à St-Jory chez Véronique et Alain Gatti le 21 août 2008 Cet été, Denise et Daniel Vuillon ont pris quelques jours de «vacances» dans le sud-ouest. Mais fidèles à leur

Plus en détail

Projet FRC Bien manger à petit prix

Projet FRC Bien manger à petit prix Projet FRC Bien manger à petit prix Colloque intercantonal Tramelan 18.11.2009 Plan de la présentation 1. Genèse et but du projet 2. Structure du cours (avec quelques exemples de transparents) 3. Bilan

Plus en détail

www.thepeas.be c o m m a n d e z e n l i g n e d e s p a n i e r s b i o e t d u r a b l e s d e f r u i t s e t l é g u m e s

www.thepeas.be c o m m a n d e z e n l i g n e d e s p a n i e r s b i o e t d u r a b l e s d e f r u i t s e t l é g u m e s www.thepeas.be info@thepeas.be o f f r e s u r m e s u r e p o u r e n t r e p r i s e s p a n i e r s d e f r u i t s, d é j e u n e r s, c o l l a t i o n s o u p a n i e r s h e b d o m a d a i r e

Plus en détail

Joséphine Henrion. Etats des lieux des données existantes en matière d offre alimentaire en Région de Bruxelles Capitale

Joséphine Henrion. Etats des lieux des données existantes en matière d offre alimentaire en Région de Bruxelles Capitale Etats des lieux des données existantes en matière d offre alimentaire en Région de Bruxelles Capitale Joséphine Henrion Département consommation durable et éco-comportement Inventaire et analyse des données

Plus en détail

Étude sur la distribution de viande en Aveyron

Étude sur la distribution de viande en Aveyron Commercialisation: Étude sur la distribution de viande en Aveyron Une enquête a été réalisée en 2012 sur le fonctionnement de l aval de la filière viande aveyronnaise afin de mieux comprendre les attentes

Plus en détail

Guide de l utilisateur de l outil de gestion Farmigo. L outil Farmigo comprend les modules suivants: Inscription, Mon compte et Magasin en ligne

Guide de l utilisateur de l outil de gestion Farmigo. L outil Farmigo comprend les modules suivants: Inscription, Mon compte et Magasin en ligne Guide de l utilisateur de l outil de gestion Farmigo L outil Farmigo comprend les modules suivants: Inscription, Mon compte et Magasin en ligne Cher/ère partenaire, Ce document a pour but de vous faciliter

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

Enquête écolabels 2013 : des prix en baisse et du choix!

Enquête écolabels 2013 : des prix en baisse et du choix! Enquête écolabels 2013 : des prix en baisse et du choix! www.clcv.org Qu est-ce qu un écolabel? La marque NF Environnement est une marque privée conforme à la norme ISO 14024. Par conséquent, il s agit

Plus en détail

8,95 /kg SAPOTE CHICO. 8,40 /kg MANGUE EDWARD. 9,90 /kg -26 % -26 % 100 * et plus. 10,85 /kg -18 % -18 % 9,30 /kg DE PÉROU DE MEXIQUE -10 %

8,95 /kg SAPOTE CHICO. 8,40 /kg MANGUE EDWARD. 9,90 /kg -26 % -26 % 100 * et plus. 10,85 /kg -18 % -18 % 9,30 /kg DE PÉROU DE MEXIQUE -10 % Cadeau-surprise offert dans toutes les commandes de 100 * et plus *hors frais de port 85 MANGUE EDWARD DE PÉROU Notre star péruvienne! FRANCE & BELGIQUE Juteuse comme une poire, saveur rappelant le caramel

Plus en détail

Ma petite histoire MA PHOTO AVEC MES PARENTS. Je m appelle :.. Je suis né(e) : J ai un doudou : oui non. Je le surnomme :. J ai une tétine : oui non

Ma petite histoire MA PHOTO AVEC MES PARENTS. Je m appelle :.. Je suis né(e) : J ai un doudou : oui non. Je le surnomme :. J ai une tétine : oui non Ma petite histoire MA PHOTO AVEC MES PARENTS. Je m appelle :.. Je suis né(e) : J ai un doudou : oui non Photo de mon doudou Je le surnomme :. J ai une tétine : oui non J entre au multi-accueil Tom-Pouce

Plus en détail

Manger en toute sécurité

Manger en toute sécurité Comptoir Alimentaire Drummond 1655, rue Corriveau Drummondville (Québec) J2C 1Y9 Manger en toute sécurité 819 478-4243 (aide alimentaire) 819 478-9070 (administration) 819 478-5044 (télécopieur) Dates

Plus en détail

L'OBSERVATOIRE DE CONSOMMATION ALIMENTAIRE

L'OBSERVATOIRE DE CONSOMMATION ALIMENTAIRE L'OBSERVATOIRE DE CONSOMMATION ALIMENTAIRE DES CSP+ CONTEXTE 3 ème meilleure audience de l'année pour Arte lors de sa diffusion en 2008 UNE ENVIE DE PRODUITS SAINS ET NATURELS Montée des préoccupations

Plus en détail

Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables)

Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables) Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables) Résumé en français INTRODUCTION L étude du Trade for Development Centre décrit le marché des ballons de sport dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

LES SALADES DU CHEF. Salade de BUC : Maïs, carottes râpées, champignons citronner, céleri, mozzarella, tomates en dés, œufs dur.

LES SALADES DU CHEF. Salade de BUC : Maïs, carottes râpées, champignons citronner, céleri, mozzarella, tomates en dés, œufs dur. LES SALADES DU CHEF Salade de BUC : Maïs, carottes râpées, champignons citronner, céleri, mozzarella, tomates en dés, œufs dur. Salade Flamande : Chou blanc, crème fraîche, pomme de terre, hareng, saumon

Plus en détail

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement Manifestations sportives dans les espaces naturels Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement La FRAPNA travaille depuis plusieurs années avec les organisateurs de manifestations

Plus en détail

ACTIVITÉ Domaines Langue française Sciences Géographie

ACTIVITÉ Domaines Langue française Sciences Géographie FICHE ENSEIGNANT 1 ACTIVITÉ Domaines Langue française Sciences Géographie Objectif général Sensibiliser les élèves aux dépenses d énergie liées à notre consommation de fruits et légumes. Objectif spécifique

Plus en détail

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective»

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» «Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» Compte rendu de l initiative publique du 21 mars 2012 1 e - Rappel du contexte de l initiative, des objectifs de l

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

Marie Cabanac. Marie Cabanac. Marie Cabanac. Marie Cabanac. Ressources émotives. Diffi cultés. Ressources cognitives. Solutions

Marie Cabanac. Marie Cabanac. Marie Cabanac. Marie Cabanac. Ressources émotives. Diffi cultés. Ressources cognitives. Solutions Marie Cabanac Marie Cabanac créativité, audace, esprit d initiative, sens des responsabilités coloriste, costumière pour le cirque et le théâtre, sculpteuse le secteur de la mode est souvent perçu comme

Plus en détail

CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE PAR LES DISTRIBUTEURS DU SECTEUR ALIMENTAIRE

CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE PAR LES DISTRIBUTEURS DU SECTEUR ALIMENTAIRE CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE PAR LES DISTRIBUTEURS DU SECTEUR ALIMENTAIRE ENTRE LA MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats Principaux résultats Le rapport préparé pour la réunion de l OCDE au niveau des ministres de 2001 et intitulé «La nouvelle économie : mythe ou réalité?» concluait que les technologies de l information

Plus en détail

Construire un projet BIO en Restauration Collective

Construire un projet BIO en Restauration Collective Atelier : Construire un projet BIO en Restauration Collective 1 Introduire des produits biologiques en restauration collective : comment faire? Une démarche en 7 étapes : 1. Un projet global 2. Se renseigner

Plus en détail

Outils pour une éco-consommation

Outils pour une éco-consommation Outils pour une éco-consommation Labels et pictogrammes «écologiques» UCM 5.04.2011 Sommaire de la présentation 1. Impacts de nos modes de consommation 2. Labels & pictogrammes : comment les classer les

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

Les enjeux futurs de la qualité des fruits et légumes: quel positionnement à la croisée de l environnement et de la nutrition?

Les enjeux futurs de la qualité des fruits et légumes: quel positionnement à la croisée de l environnement et de la nutrition? Les enjeux futurs de la qualité des fruits et légumes: quel positionnement à la croisée de l environnement et de la nutrition? Martine Padilla IAMM/MOISA Le consommateur: vulnérable et captif Un consommateur

Plus en détail

Primeurs. Poissonnier. Charcutier. Fromager

Primeurs. Poissonnier. Charcutier. Fromager Primeurs Poissonnier Charcutier Fromager Boulanger-pâtissier Commerce équitable Parc Listes de courses : Ecrites Tomate Jambon Pain de mie Beurre Banane Poivron Framboises Crabe Kiwi Quinoa Courgette Cerises

Plus en détail

Paniers Bio. DA SILVA Sophie 16 rue Curie - 52600 Torcenay tél. : 06.84.99.60.46

Paniers Bio. DA SILVA Sophie 16 rue Curie - 52600 Torcenay tél. : 06.84.99.60.46 Vos Producteurs Bio DA SILVA Sophie 16 rue Curie - 52600 Torcenay tél. : 06.84.99.60.46 CATHELAT Jean-Pierre EARL des Mets Dessus Route de Recey, les Mets Dessus 52160 Colmier-le-Haut tél. : 03.25.84.25.37

Plus en détail

Tableau des calibres

Tableau des calibres Tableau des calibres Légumes Frais À votre service, un outil d expertise qui vous donne, pour tous les calibres de légumes, le poids moyen et le nombre de légumes par kilogramme. FRUITS FRAIS Légumes frais

Plus en détail

À la. maison. 6 bons gestes à adopter chez moi!

À la. maison. 6 bons gestes à adopter chez moi! À la maison 6 bons gestes à adopter chez moi! ST P PUB METTRE UN AUTOCOLLANT STOP PUB SUR SA BOÎTE AUX LETTRES Il ne vise que les publicités non adressées et journaux d annonces. Vous pouvez le demander

Plus en détail

L aventure Marchands des 4 saisons est intimement rattachée à l histoire de son fondateur, Marc Dorel.

L aventure Marchands des 4 saisons est intimement rattachée à l histoire de son fondateur, Marc Dorel. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Le fondateur Le concept Fonctionnement Notre philososphie Historique Les acteurs Les points de retrait Les tarifs Les produits Chiffres clés Magasin Titres reçus 1 2 3 4 5 6

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Gestion des risques en matière de pesticides trouvés sur les fruits et légumes frais

Gestion des risques en matière de pesticides trouvés sur les fruits et légumes frais Gestion des risques en matière de pesticides trouvés sur les fruits et légumes frais L Agence canadienne d inspection des aliments (ACIA) a pour mandat d assurer la salubrité de l approvisionnement alimentaire

Plus en détail

- Quelles actions à mener pour faciliter l émergence d une offre locale?

- Quelles actions à mener pour faciliter l émergence d une offre locale? DIRECCTE 59 - Pôle C septembre 2012 1 dans le respect des dispositions du Code des Marchés Publics - Quelles procédures mettre en œuvre? - Quels critères permettent de promouvoir la dimension de proximité?

Plus en détail

Bio et local : c est l ideal

Bio et local : c est l ideal 01 Bio et local : c est l ideal Bio π Les produits vendus localement nécessitent moins d emballages. π En consommant bio et local, vous contribuez à la réduction des transports et à la préservation de

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 38 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 3

Baromètre SOFINCO N 38 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 3 Baromètre SOFINCO N 38 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 3 Mars 2015 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope

Plus en détail

Manger des fruits de qualité toute l année

Manger des fruits de qualité toute l année Manger des fruits de qualité toute l année L été est l occasion de consommer des fruits frais de saison et de proximité, variés et en quantité. C est un immense plaisir, surtout quand ils sont issus de

Plus en détail

Ordonnance sur l importation et l exportation de légumes, de fruits et de plantes horticoles

Ordonnance sur l importation et l exportation de légumes, de fruits et de plantes horticoles Ordonnance sur l importation et l exportation de légumes, de fruits et de plantes horticoles (OIELFP) 916.121.10 du 7 décembre 1998 (Etat le 1 er juillet 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 10,

Plus en détail

Carnet d acteurs du Court Circuit

Carnet d acteurs du Court Circuit La Ch Carnet d acteurs du Court Circuit 75 rue Léon Gambetta 59000 Lille France 06 51 00 39 98 http://www.lecourtcircuit.fr contact@lecourtcircuit.fr Le projet LeCourtCircuit.fr se positionne en tant qu'interface

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 20 janvier 2015

Compte rendu de la réunion du 20 janvier 2015 Compte rendu de la réunion du 20 janvier 2015 Thème du jour : Consommer local Pourquoi? Comment? Participants : 10 personnes présentes En préalable à la réunion quelques questions sont posées sur le domaine

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 27 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 2

Baromètre SOFINCO N 27 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 2 Baromètre SOFINCO N 27 Les Français et leur budget dédié à l alimentation Vague 2 Mars 2014 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope

Plus en détail

Consommateurs et détecteurs d incendie Consommateurs et détecteurs d incendie. CRIOC, avril 2006

Consommateurs et détecteurs d incendie Consommateurs et détecteurs d incendie. CRIOC, avril 2006 Consommateurs et détecteurs d incendie Consommateurs et détecteurs d incendie CRIOC, avril 2006 Agenda 1. Rappel législatif 2. Objectifs 3. Méthodologie 4. Possession et équipement 5. Intentions d achat

Plus en détail

Avis n 30 du Conseil du livre sur le projet de création d une «Banque du livre» en Communauté française Wallonie- Bruxelles

Avis n 30 du Conseil du livre sur le projet de création d une «Banque du livre» en Communauté française Wallonie- Bruxelles Avis n 30 du Conseil du livre sur le projet de création d une «Banque du livre» en Communauté française Wallonie- Bruxelles - Février 2002 - L Argumentaire sur la situation du livre et la lecture en Communauté

Plus en détail

Régime de l'ocde pour l'application de normes internationales aux fruits et légumes

Régime de l'ocde pour l'application de normes internationales aux fruits et légumes A usage officiel AGR/CA/FVS(1996)1/REV6 AGR/CA/FVS(1996)1/REV6 A usage officiel Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development 12-Nov-2003

Plus en détail