SOCIALE. exemplarité. responsable. réglementation. progrès. Développement durable : la RESPONSABILITÉ. de l ENTREPRISE à la MAIF.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOCIALE. exemplarité. responsable. réglementation. progrès. Développement durable : la RESPONSABILITÉ. de l ENTREPRISE à la MAIF."

Transcription

1 L til u xmplaité viomt tapac poabl élmtatio MAIF - ociété d auac mutull à cotiatio vaiabl - CS Niot cdx 9 Filia-MAIF - ociété aoym au capital d tièmt libéé - RCS Niot B CS Niot cdx 9 Etpi éi pa l Cod d auac 7177RSE - 07/ Studio d céatio MAIF - Illutatio d couvtu : Pi Billot Dévloppmt duabl : la RESPONSABILITÉ SOCIALE d l ENTREPRISE à la MAIF poè pct d la po

2 L til u LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE À LA MAIF L dévloppmt duabl, u ujt d actualité... Dicou citiiqu, aumt publicitai, l dévloppmt duabl t u otio complx, mai plu qu jamai d actualité da l tpi t l média. L coommatu y itét : il ot d plu plu xiat quat à l éthiqu d poductu t à la qualité d poduit qu il achètt. Aujoud hui, la élmtatio (loi Gll 2) coduit tout l tpi, y compi cll qui était pa co covaicu, à péoccup d la RSE. La RSE, qu t-c qu c t? La poabilité ocial d tpi, dit RSE, t la décliaio d picip du dévloppmt duabl da l tpi. C t la poabilité d u oaiatio vi-à-vi d impact d déciio t d activité u la ociété t u l viomt. Ell taduit pa u compotmt tapat t éthiqu. L objcti : miimi l impact éati t maximi l impact poiti. Pa picip, l démach d RSE ot volotai t pataé. Ell ot doc mé coctatio avc l pati pat d l tpi : patai, clit, ouiu L but d la RSE, c t d po collctivmt. SOCIAL ENVIRONNEMENT DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉCONOMIE Humaim, olidaité, démocati : c valu ot au cœu du modèl mutualit d la MAIF. Ell ot poté pa l amt d ociétai, d lu déléué élu, d admiitatu, d madatai du CA t d alaié. Not démach d poabilité ocial d l tpi touv atullmt a ouc da c valu t da o picip d ouvac. Dpui 2003, ot démach d RSE t taval t poté pa l mbl d méti d ot mutull. Ell t ouvt t aé da la ociété, pa xmpl u l thèm d l accè à l éducatio pou tou. Ell a à cœu d ité otammt d coidéatio viomtal da o o d cotat t vic, t ait pou u bo qualité d vi au tavail. Fai l pai d la RSE, c t illut d actio cocèt ot dicou militat t mot à tou l mmb d ot commuauté MAIF qu il puvt êt i t avoi coiac la capacité d lu mutull à avoi évolu t modi, tout tat idèl à valu. Sommai La MAIF mt œuv u démach d RSE da... 1 So octiomt t o oaiatio 6 > Politiqu ocial 6 > Démach d écopoabilité 7 > Réau d lai dévloppmt duabl 8 > Politiqu d achat 8 > Politiqu d ivtimt poabl 8 2 So o 10 > Qulqu xmpl d o itéat la RSE 10 > Épa poabl 11 > Gtio d iit 12 > Hadicap 12 > Pévtio d iqu 13 > Actio t vic complémtai 13 3 So amt da la cité 14 > Solutio éducativ 14 > Aut ad u l hadicap 14 > Pataiat t mécéat 14 > Fod MAIF pou l Éducatio 16 > Actio t outil d pévtio 16 > Platom d Solidaité climatiqu Eua 17 > Coéc mutualit 18 pa 2 Domiiqu Mahé, péidt-dictu ééal d la MAIF 3

3 L til u LA R E S P ON SAB I LITÉ S OCIALE D E L E NTR E PR I S E À LA MAI F La démach d RSE d la MAIF t lobal t taval. Ell mobili u équip d xpt dédié dot l miio aticult autou d quat ax : impul t accompa la politiqu d RSE t pomouvoi a pi compt da l méti ; ibili t impliqu l actu it ; aim l pocu d évaluatio d la démach d RSE ; oc l amt ociétal d la MAIF aiat otammt u l hadicap, la pévtio t l viomt. u d amélioatio iq lo u a d E S émach d R at mut d La MAIF icit a d ép d i ti d éuli, cotiu. À itvall d xtéiu ou a c : E S R d matiè o pomac ait po. La démach d RSE d la MAIF vi à ité l poblématiqu viomtal, ocial t écoomiqu da toi dimio : citoy i p t Ai m Popo à u o d ociétai t vic poduit poab l.... ai 2 - L o i. t m o i t c o 1 - L tio a i a o l t ma. ai m t m a L 3da la cité d a l da S impliqu d ociété... thématiqu ÉCOLE 4 5

4 L til u LA R E S P ON SAB I LITÉ S OCIALE D E L E NTR E PR I S E À LA MAI F La MAIF mt œuv u démach d RSE da... Pou mtt avat l picip d la RSE, il aut d abod l appliqu à oi-mêm. C t pouquoi la MAIF attach à ité la RSE da tout l activité écai à o octiomt d tpi. Politiqu ocial > Obvatio du climat ocial U Obvatoi du climat ocial a été mi plac 2003 pou miux coaît t idtii l ouc d atiactio t d iatiactio aii qu l attt d alaié d l tpi. Il appui u u éau d 220 copodat chaé d mot mullmt d idicatu lié au climat ocial. L aaly d c idicatu pmt d au l iomatio d la dictio u l état du climat ocial d l tpi. > Fomatio Dpui 2013, la pétatio d la démach d RSE d la MAIF t itéé au pacou d omatio d ouvaux aivat. D actio péciiqu ot éalmt mi œuv 2014/2015 pou l actu cocé pa l poblématiqu ocial t viomtal. > P évtio d iqu pychoociaux E 2013, u tité Pévtio d iqu poiol t até au tavail a été céé au i d la dictio déléué d Rouc humai. Ell t chaé d pilot t mtt œuv u l pla S FévRiR 2014 HUMAINE RESSOURCES L ESSENTIEL SUR vi au travail coditio d la qualité d RCES DÉLÉGUÉE RESSOU MAIF d : DIRECTION S DU GROUPE À : TOUS LES ACTEUR 6 HUMAINES opéatiol la politiqu d pévtio d iqu poiol au i d la MAIF. E javi 2014, u accod d tpi u la qualité d coditio d vi au tavail a été ié. Il compd d dipoiti d pévtio t d accompamt, d moy d uivi d iqu t d mu avu du dialou ocial. La dictio ééal coaît aii l impotac d la cohéio ocial au vic d la pomac lobal d l tpi. > Pomotio d la divité Éalité d chac L amt avu d la divité t la lutt cot tout om d dicimiatio ot pati d valu odatic d la MAIF. Divité ééatioll t cultull, mixité t méla d talt ot d clé till d la pomac t du dévloppmt d la MAIF. Ct amt taduit pa pluiu accod d tpi : accod Cotat d ééatio du 21 octob 2013 Souciu d jux ociétaux actul, la MAIF a ait d o cotat d ééatio u véitabl oppotuité d ai avu d l itio poioll d ju. Ell a aii à cut au moi 230 ju CDI u toi a : 105 CDI à tmp pli t 125, pioité d étudiat, à tmp patil pou tavaill l amdi t pdat l vacac colai. Pou c di, c cotat d tavail pmt d cocili «étud» t «vi poioll» da l coditio avoabl d émuéatio t d avata ociaux applicabl à la MAIF. C amt u l mploi coimt la voloté d la MAIF d oc cti cotiuat à dévlopp la qualité d vic t la latio avc ociétai. avu d l itio poioll d ju t du maiti da l mploi d io ; accod du 18 juillt 2013 lati aux évolutio poioll d alaié abt pou coé matité/adoptio t d titulai d madat d pétat du pol t d pétat ydical ; accod du 19 décmb 2012 pou l itio t l maiti da l mploi d tavaillu hadicapé ; accod du 19 jui 2012 lati à l éalité poioll t l mm t l homm. Pa aillu, da l cad d actio avu d l itio poioll d ju, la MAIF dévlopp dpui pluiu aé u politiqu activ d cutmt altac. Ei, la pi compt d cotait lié à la vi poll t amilial, paticulièmt cll lié à la patalité, ait pati itéat d la politiqu ocial d la MAIF. La MAIF a cocétié amt avu d l équilib vi poioll-vi pivé iat, l 26 avil 2013, la chat d la Patalité tpi ,95 % copodat Obvatoi du climat ocial pétt l diét tité d l tpi. 4,95 % d la ma alaial ot coacé à la omatio Plu d alaié ot uivi u ou pluiu ta da l aé Démach d écopoabilité > Bila cabo E 2006 t 2012, la MAIF a éalié u bila cabo. L cod t allé au-dlà d xic élmtai, puiqu il itéait l émiio idict lié otammt à o achat t aux tajt domicil-tavail d alaié. > Politiqu viomtal À la uit d c bila, la MAIF a omalié u politiqu viomtal t u pla d actio ambitiux pou L objcti t d édui l mpit viomtal d la mutull. D actio ot mé matiè d éductio d coommatio d éi ou d icitatio aux déplacmt altati pou l tajt domicil-tavail t poiol. u la politiqu viomtal t l actio mé t à vi : (obliatio léal = 1,6 % t obliatio d bach = 2,2 %). c t l taux d mploi d alaié hadicapé (oit u poio d 56,64 % dpui la iatu du pmi accod 2010). 190 ouvaux ju cuté cotat d altac Pa d alai iéiu à /moi L alai miimum u douz moi, u la ba d u tmp pli (pim d vacac iclu), t d t, auqul put évtullmt ajout u pim d aid au lomt. Élodi Guiad/L Atli du Boca 1 - So octiomt t o oaiatio ca œuvt Atli du Bo Dpui 1981, L mt tio d l vio pou la péva poioll t pou l itio diiculté. dicapé ou d po ha cycla u, out, l L aociatio a l matiqu, d pi du matéil io AI F. M la d c d t d catouch 7

5 L til u LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE À LA MAIF Réau d lai dévloppmt duabl Dè 2008, u éau d pè d 250 alaié ou militat volotai a été déployé u l mbl du titoi d l tpi. C «lai dévloppmt duabl» ot chaé d ai coaît ot démach d RSE aupè d lu collèu. Il iomt t ibilit, icitt lu collèu à ai localmt avu du dévloppmt duabl t à paticip aux actio d RSE mé pa la mutull. L militat lai DD puvt éalmt pot localmt ctt démach aupè d public xt. Politiqu d achat > D choix poabl La politiqu d achat d la MAIF avoi l patai qui patat valu. Ell coua l tpi d l écoomi ocial t piviléi l poduit ou vic coçu da u loiqu d dévloppmt duabl. Pami l citè pi compt avat l achat : la poximité éoaphiqu t l moy d tapot utilié ai d a éactivité t limit l émiio d CO 2, la politiqu d dévloppmt duabl d ouiu, itoé pa l biai d u qutioai d évaluatio. E 2013, l objt publicitai MAIF t lu abicat ot été étiquté octio d lu pomac ocial, écoomiqu t viomtal. SOCIAL ÉCONOMIQUE ENVIRONNEMENT CARBONE Politiqu d ivtimt poabl pi pétat u poil d Ivtimt ocialmt poabl (ISR) aibl pa appot à d aut tpi du mêm ctu, ou pctat pa l picip du Pact modial d Natio Ui ot éalmt xclu. A cotaio, l pojt immobili pctuux d l viomt ot outu. Ctt démach ISR t l objt d u appot aul taçat da l détail l actio t poè éalié. Rapplo aui qu la MAIF a été l pmi auu açai à i l Picip pou l ivtimt poabl (PRI) iitié pa Koi Aa, alo cétai ééal d l ONU. 2013, la MAIF mpot l pix d l Ivtiu poabl. Ctt ditictio, tè chché au i du ctu, a été céé pa l ociété Natixi t Amadéi. Ctt démach d ivtimt poabl, déomai appliqué à chaqu cla d acti, couv pè d 80 % du potuill du oup. QUELQUES ACTIONS MENÉES PAR LES RELAIS DD 8 ditibutio d vitt écot (ti d décht, xtictio d lumiè, utiliatio atioll d dipoiti d chaua-aaîchimt ) opéatio Déi olidai 2012 > 118 pojt d mico-tpu outu pa l actu MAIF, oit E d micocédit 685 ac d vêtmt écolté pa la MAIF 2013 pou l tpi d itio L Rlai > Évaluatio d pomac xta-iaciè d État t tpi La MAIF, tat qu auu, è vio 16 milliad d uo. C acti povit picipalmt d cotiatio d ociétai t d placmt auac vi collcté pa Paa-MAIF. Viat l xmplaité, la MAIF ouhait do à ivtimt u dimio ocial t poabl. À ctt i, ll a céé u ytèm complt d évaluatio d patiqu d tpi t État matiè d dévloppmt duabl. Pa xmpl, ot xclu l État dot la écuité, l cotôl d la couptio ou l dévloppmt humai ot jué iuiat. L obliatio d t- Alatai Maaldo 9

6 L til u LA R E S P ON SAB I LITÉ S OCIALE D E L E NTR E PR I S E À LA MAI F 2 - So o i. ma i. i. ma ma Pou la MAIF, êt auu militat, c t popo à tou ociétai u potctio complèt t icac da tout l cicotac d la vi. L objcti d la MAIF ot impl : - popo d cotat d qualité pou tou ; - patiqu d tai au plu pè d coût d vit ; - vi l itéêt d ociétai. L iomatio, la pévtio t tou l vic ucptibl d cotibu à la écuité t à la qualité d vi d ociétai ot au cœu d l o MAIF. Cocptio humai du cotat E tat qu auu, il lèv d ot méti t d ot poabilité, d outi l po accidté. C t pouquoi la MAIF a dévloppé tè tôt d ptatio atu t d aitac, dot l aid à domicil, à l atttio d ociétai victim d accidt, complémt d ptatio pécuiai. E Qulqu xmpl d o itéat la RS > Auto «Bo éco éi» pou l auac d u véhicul élctiqu ou hybid d u motat d 40 pou u dux-ou t d 80 pou u voitu. C ouvtu d évémt climatiqu, y compi l abc d aêté d catatoph atull, y compi omul d auac au ti. > Habitatio La qualité d aué t accodé à chaqu mmb d la cllul amilial. Auac d équipmt écoloiqu a ucoût i déclaatio. L omul Raqvam ot u mêm ocl d aati till, itéat otammt : l mboumt valu à u d mubl mublat (caapé ) ; -c ocat l améamt écoloiqu : -a i d pévi l iqu domtiqu d io : 10 u aati cot l évémt climatiqu, a attd l aêté d catatoph atull ; u aitac déplacmt patout da l mod. LA LUTTE CONTRE T CLIMATIQUE EN LE RÉCHAUFFEM MAI F pt ac habitatio u L cotat d a mtai, cotiatio upplé a, compt i d éi. oloi d écoom l ouvll tch u, d ombux au Cotaimt à pim : u d aati, a la MAI F accpt olai ; l chau-au l éoli ; photovoltaïqu l itallatio au EDF ; odmt au é cc a l t ll u idivid à oatu boi boi, l maio l chaui tuctio ait da t tout aut co av ) ; oiqu (paill, ch ol éc ux ia é at m d othmi l pojt d é t a ucoût, pt, a diiculté La mutull acc -à-vi d EDF oabilité civil vi p d o i l xt vidull. otovoltaïqu idi ph tio la al t i u l Épa poabl > D poduit util pou oi t pou l aut La MAIF a coçu u o d épa poabl t olidai. D poduit util pou oi t pou l aut. L Livt Épa Autmt combi écuité t olidaité. U pati d itéêt t vé à u oaim olidai, l aociatio L Doit Qui Rêvt, qui éali d liv tactil illuté pou l at malvoyat. L omm vé pmttt à l aociatio d dimiu l pix d vt d liv. L Auac vi Rpoabl t Solidai pmt d épa tout couaat l dévloppmt duabl t la céatio d mploi. S compatimt uo t uité d compt itèt d citè viomtaux, ociaux t d ouvac, coomémt à la politiqu d ivtimt poabl d acti d la MAIF. L po qui ouhaitt do du à lu épa puvt, à tav toi od du compatimt actio, ivti : da l tpi uopé l plu pomat d lu ctu au ad du dévloppmt duabl ; da d activité cotibuat à lutt cot l chamt climatiqu ; da d pojt d éitio pa l tavail. Aii, l épa ivti u l od Itio Emploi Dyamiqu appot u outi iaci à d tuctu céat d mploi pou d po diiculté t ituatio d hadicap. u l omb d mploi céé da chaqu éio, découvz ot cat d Fac itactiv : E 2013, âc aux itéêt ééé pa l LEA, l aociatio L Doit Qui Rêvt a abiqué liv tactil. Ya Maac h/maif La MAIF mt œuv u démach d RSE da... 11

7 L til u LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE À LA MAIF Gtio d iit > Rédui l impact viomtal La MAIF a cotitué u éau d patai tchiqu ibilié à valu mutualit : aait, louu d véhicul, démoliu, atia, xpt, médci, avocat... La covtio d pataiat t la MAIF t l épaatu automobil pévoit u oait d pi cha pou l lèvmt t l cycla d pièc t d épav : 100 % ot cyclé da d iliè aéé. L caoi patai ot icité à épa (plutôt qu mplac) ctai pièc, comm l pa-bi t pa-choc Et 2010 t 2012, u xpéic oiial d cycla a été xpéimté Poitou-Chat véhicul d plu d 6 a ot été épaé avc d pièc d émploi (ho élémt d écuité). Ctt olutio a pmi d édui l coût d ptatio, d écoomi d matiè pmiè t d pév l viomt. Ell a aui pmi d épa d véhicul qui auait pu l êt avc d pièc uv, ca l opéatio auait dépaé lu valu véal. Pévtio d iqu > Coil t olutio Êt auu-aué, c t êt poabl pou oi t pou l aut. Cla écit la mi plac d démach d pévtio idividull t collctiv pou limit la vuléabilité d po t d lu bi. La MAIF mt à la dipoitio d ociétai d outil d coil t d tai piviléié pou qu il puit équip avc d dipoiti omé. Ex : la boutiqu li No olutio écuité popo u détctu avtiu autoom d umé d qualité au tai piviléié d 20. L cambiomèt mu la vuléabilité ac au iqu d cambiola. Il appot éalmt d coil t d olutio impl d potctio. Géoécuiatio MAIF t u applicatio pou vou écui, aii qu vot toua, da tout l ituatio d uc (domicil, loii, tapot, ). Vou êt localié t couu da l millu coditio, mêm i vou êt pa mu d pal. Actio t vic complémtai > Pédibu Ramaa colai à pid, cadé pa l pat avc l appui d l établimt. L bééic : c t u altativ à la voitu, ééat moi d pollutio t plu d écuité aux abod d écol. D plu, l at ot ibilié à la écuité outiè duat l tajt. Pévtio MAIF accompa d ombu opéatio Pédibu t la MAIF l au atuitmt da l écol ociétai. > Rélx accidt Lacé pa la MAIF 2010, ctt applicatio atuit pou ipho aid l automobilit (victim ou témoi) à alt t coui icacmt ca d accidt : uméo d uc, t qui auvt, localiatio GPS, chck-lit pou oul tout écuité t uid complt u la aço d mpli u cotat d accidt. Hadicap 12 u la pi compt du hadicap : Dai/MAIF > L pct d la po E a qualité d auu, il lèv d la poabilité d la MAIF d accompa ociétai da la tio d coéquc d l accidt. Au-dlà d l auac, la MAIF popo éalmt d o d épa au cad ical avoabl, d olutio d iacmt avatau, otammt pou améa u véhicul. La documtatio d la mutull t dipoibl atuitmt baill, caactè aadi t audio u impl dmad. L it Wb d la mutull épod aux bo patiqu d accibilité d it itt avc, pou éétil, l citè Boz d la om Acciwb 1.1 (aadimt d caactè, choix d coulu, ythè vocal ). Coomémt à la loi du 11 évi 2005, la MAIF a tpi u vat poamm d améamt d it, ai d pmtt à tout l po hadicapé, qull qu oit la atu d lu hadicap (motu, viul, auditi, mtal), d accéd à déléatio coil, d y cicul, d y pé t d commuiqu avc la plu ad autoomi poibl. Alxad Giaud/MAIF 13

8 L til u LA R E S P ON SAB I LITÉ S OCIALE D E L E NTR E PR I S E À LA MAI F La MAIF mt œuv u démach d RSE da So amt da la cité ÉCOLE E tat qu tpi impliqué da l jux d ot époqu t itéé da l tiu ocial t écoomiqu, la MAIF jou u ôl citoy da la ociété. Auu hitoiqu du mod iat, cocit qu l éducatio t la clé du chamt t du poè, la MAIF a otammt avu d l accè à l éducatio pou tou. Solutio éducativ Favoi l accè à l éducatio pou tou, c t aid à cotui u ociété plu jut t plu poabl. La MAIF matéiali o amt pa d olutio atuit, accibl li ou u évatio (malltt pédaoiqu, ju ). Da l domai d l apptia : aitac colai poalié du pimai au bac, lctu, alai, éviio d xam Pou l éducatio aux iqu : pépaatio d l Ap (atttatio d pmiè éducatio à la out) t d ASSR (atttatio colai d écuité outiè), pmi cou, ua d éaux ociaux, pmi cyclit t piéto L iat puvt aui pocu d kit d aimatio pédaoiqu u l dévloppmt duabl t l hadicap. Aut ad u l hadicap > L accè à l éducatio pou tou Si baucoup d chamt ot itvu avu d la colaiatio d at t d adolct hadicapé dpui la loi du 11 évi 2005, ctt diè pmt cpdat pa à ll ul d cha l ad u l hadicap. 14 E avu d c chamt d ad, la mutull a choii d éui éulièmt u u joué d colléi t d lycé autou d u ctai omb d aimatio. Objcti : la cot avc d po ituatio d hadicap, pou écha t ai pd cocic aux valid, d u pat d diiculté quotidi coté pa l po hadicapé, d aut pat d capacité t talt qu ll puvt aui avoi. 19 cot ot été oaié dpui 2008, da d établimt colai ou au i du Salo d l éducatio. Nou timo à po l omb d ju t iat qui ot aii été éui autou d c cot. Pataiat t mécéat > Ecoua d iitiativ qui ot du La MAIF coua l iitiativ qui ot coom à valu. D ombux pataiat t opéatio d mécéat ot mé, otammt da l domai d la cultu (pix MAIF pou la culptu, Rdz-vou d l hitoi, Jazz i Maciac, tc.), d l éducatio (Camio d mot, Salo d l éducatio, Solidaité laïqu, tc.), du pot (UNSS, édéatio açai d avio), du hadicap, d la pévtio Alxad Giaud/MAIF > L accè à l éducatio 15

9 L til u LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE À LA MAIF Fod MAIF pou l Éducatio Actio t outil d pévtio > Fiac d actio avoiat l éducatio Pa l biai du Fod MAIF pou l Éducatio, céé 2009, la MAIF iac d actio d itéêt ééal avoiat l accè à l éducatio pou tou. À tav u appl à pojt lacé chaqu aé, l od écomp d actio iovat t oiial avu d l accè à l éducatio au la, da u optiqu ocial, cultull t citoy. Dpui a céatio, l od a outu plu d 100 pojt. L outi appoté pa l Fod MAIF pou l Éducatio pou l aé 2013 élèvt à > Éduqu ac aux iqu La MAIF a oué u pataiat avc l Éducatio atioal t lui appot o outi pou la omatio d colléi aux t d pmi cou. E 2013, vio 30 % d élèv d toiièm ot aii dvu titulai du PSC1 (pévtio t cou civiqu ivau 1). Pévtio MAIF pmt d éduqu l populatio aux iqu t aux moy d pémui da la u t à la maio. L aociatio mt plac d ombu actio, pami lqull l pmi piéto t l pmi cyclit. C actio ot touché vio po. > Souti la chch u la pévtio d iqu Fodatio MAIF, céé 1989, t cou d utilité publiqu. Ell a pou miio d outi la chch pou pévi l iqu, paticuli cux qui actt l po t lu bi. So poamm 2012 potait u l compotmt d ju ac aux iqu. Spt pojt ot été outu da d domai aui vaié qu l pot d mota, l accidt d la ciculatio, l ôl d émotio da la pi d iqu ou l phéomè d écidiv. E 2014, Fodatio MAIF a lacé u appl à pojt u l doé poll. Lu volum t pli xpaio, du ait d l ua mai d objt cocté. La potctio d c doé cotitu u él ju d ociété. Platom d Solidaité climatiqu Eua Philipp Dva/Fotolia.com > Compd l échaumt climatiqu t ai Mmb d Eua*, la MAIF t aocié au pojt d platom d Solidaité climatiqu. C poamm pédaoiqu t olidai appll aux ociétai d mutull paticipat l jux lié au chamt climatiqu. Il puvt évalu lu pop émiio d CO 2 t l édui uivat d coil impl (écoomi d éi, covoitua ). Ei, l ociétai puvt comp lu émiio iaçat u pojt mi œuv da u pay dévloppmt, qui aatit u écoomi d az à t d équivalt aux émiio poduit. * Eua t u tuctu uopé qui oup d mutull d auac. Ell avoi otammt l pata d xpéic t l écha d bo patiqu. 16 Cédit photo ABC Photo/Fotolia.com 17

10 MAIF - Société d auac mutull à cotiatio vaiabl Niot cdx 9 - Filia-MAIF - Société aoym au capital d E tièmt libéé - RCS Niot B Niot cdx 9 - Etpi éi pa l Cod d auac. à pati du 25 avil L til u LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE À LA MAIF Coéc mutualit > Cotui du li avc l ociétai La MAIF covi éulièmt ociétai à débatt d ujt qui l coct tat qu pat, poiol ou citoy... C cot déctalié tit d li à l échlo local, qui pouuivt paoi pou lotmp. Coéc aimé pa Léoad VANNETZEL, pycholou, iat à l uivité Pai-Dcat, à la aculté d médci Pi-t-Mai Cui t édactu ch adjoit d la vu ANAE. Poamm t iciptio u CONFÉRENCE-DÉBAT Mcdi 27 ovmb à 18 h 15 Ct cultul d la Pépiiè 13 u Dato BELFORT GALAXIE DYS ET TROUBLES DE L ENFANT L thématiqu pha abodé 2013 : L toubl dy, L écoomi jut : c t poibl?, La pycholoi poitiv, L hacèlmt à l écol. Au total, vio po ot aité à c cot. Auu militat, c t avoi l éducatio pou tou MAIF - Société d auac mutull à cotiatio vaiabl Niot cdx 9 - Filia-MAIF - Société aoym au capital d tièmt libéé - RCS Niot B Niot cdx 9 - Etpi éi pa l Cod d auac. Réaliatio : Ac it multimédia MAIF - Photo : Elu Amikihiyv/Thiktock CONFÉRENCE/DÉBAT Madi 20 mai 2014 à 18 h 30 Écol Supéiu du Pooat t d l Éducatio (ESPE) Amphithéât 2 u du Doy Gabil Maty GRENOBLE Tapot commu : tam A aêt Moui ou MC2 CONFÉRENCE Mcdi 20 ovmb à 18 h 30 Ct cultul Ja L Hôt Plac Et Poio NEUVES-MAISONS LA SÉRÉNITÉ, ÇA S APPREND CONFÉRENCE Madi 20 mai 2014 à 19 h Sall Victo Huo 33, u Bout LYON 6èm UNE ÉCONOMIE JUSTE, C EST POSSIBLE Coéc/débat aimé pa Philipp BERTRAND, joualit d Fac It, aimatu d l émiio Cat d campa. Poamm t iciptio u MAIF - ociété d auac mutull à cotiatio vaiabl Niot cdx 9 - Filia-MAIF - ociété aoym au capital d tièmt libéé - RCS Niot B Niot cdx 9 Etpi éi pa l Cod d auac. Réaliatio : Studio d céatio MAIF - Photo : Klt/Fotolia.com? Coéc u l équilib itéiu t la pycholoi poitiv aimé pa Chitoph ANDRÉ, pychiat à l hôpital Sait-A d Pai. Icivz-vou dè aujoud hui u : cocchitophad-acy.iciptio-mai.com ou Auu militat, c t avoi l éducatio pou tou Réaliatio : Ac it multimédia MAIF - Photo : Pixhook/Gttyima. LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE! Coéc-débat aimé pa Éic DEBARBIEUX, pou Scic d l éducatio à l uivité Pai-Et Cétil t mmb d l Obvatoi itatioal d la violc colai. Iciptio u Auu militat, c t avoi l éducatio pou tou MAIF - Société d auac mutull à cotiatio vaiabl Niot cdx 9 - Filia-MAIF - Société aoym au capital d tièmt libéé - RCS Niot B Niot cdx 9 - Etpi éi pa l Cod d auac. Réaliatio : Ac it multimédia MAIF - Photo : Alxad Giaud/MAIF 18 19

Devenir CGA : un titre au cœur d un brillant avenir

Devenir CGA : un titre au cœur d un brillant avenir : io io i t v t é At id Gu E D E D I U G LE N O I T A M R FO Dvi CGA : u tit au cœu d u billat avi 1 A G C d d O l c Av du Q uébc, if a t d o v ou a u o p l i t é f pé uto, a c a u a o. i p t t io habitat!

Plus en détail

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée Opéatio «Ptit Poit» L Pot 26 LLTS, pix Adm Rtou d xpéic viobat Réuio Eté FICHE D IDENTITE Maît d ouvag : Maît d ouv : BET Stuctu / VRD : Fluid : Thmiqu/Egi : Ba Tio : SHLMR Ag Nab RTI It Sud Imag Cocpt

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

KIT MEDIA. services à l industrie. Presse. Concept éditorial Maintenance & Entreprise. Lectorat

KIT MEDIA. services à l industrie. Presse. Concept éditorial Maintenance & Entreprise. Lectorat La maitac Fac, c t* 450 000 mploi 12 000 cad 8 500 diplômé/a 21,2 milliad d d dép da l iduti (7,1 ou-taité) 17,6 milliad d da l immobili-ttiai (13,2 ou-taité) L vic à l iduti http//www.maitac-tpi.com 201

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

S(p) A(p) La fonction de transfert s écrit : T(p) A(p)B(p)]S(p) Lorsque le signal d entrée e(t) est nul, on peut écrire que : [ 1 d où le critère de

S(p) A(p) La fonction de transfert s écrit : T(p) A(p)B(p)]S(p) Lorsque le signal d entrée e(t) est nul, on peut écrire que : [ 1 d où le critère de Ectoiq Aaogiq hait III : L iat ioïdax LE OILLATEU INUOIAUX III. INTOUTION a ctai aicatio éctoiq, dioiti itab gééat iga éiodiq à d éqc bi déii t tè ti. U t dioiti a iat. U iat t motag éctoiq mttat d obti

Plus en détail

Effet Pockels: anisotropie induite par le champ E Cellule de Pockels: structure de base. Type (1) Type (2) +

Effet Pockels: anisotropie induite par le champ E Cellule de Pockels: structure de base. Type (1) Type (2) + Cllul d Pocls fft Pocls: aisotopi iduit pa l champ Cllul d Pocls: stuctu d bas las Tp () Tp () las : A optiqu élctod : Cistal ui-a Coductu (couch d métal) Cllul d Pocls: picip d opéatio Tp () comm mpl.

Plus en détail

Equations différentielles du second ordre (cas linéaire à coefficients constants)

Equations différentielles du second ordre (cas linéaire à coefficients constants) IUT Osay Msus Physiqus Equatios diffétills du scod od (cas liéai à cofficits costats) A. Picips gééau A-I. La fom d cs équatios t d lus solutios Cous du smst Ells sot touts d la fom a. y '' + b. y ' +

Plus en détail

ENFIN! On attend plus de 10 000 personnes, le 28 mai 2016 au Parc Floral de PARIS pour vivre une journée exceptionnelle

ENFIN! On attend plus de 10 000 personnes, le 28 mai 2016 au Parc Floral de PARIS pour vivre une journée exceptionnelle ENFIN! U évém ièm coacé mai poqoi? Pac q la mod la baé ambl ipi paio. Pac q d d milli d fa. p la paol o écoé pa Pac q l maq o iova l commicaio a co la YoTb déomai po ovll gééaio hyp cocé. O ad pl d 10

Plus en détail

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome!

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome! HYPP OD - BE R O LL E M RIV E E ISO N 20 15 VICHY A S Soucieux vou offi le meilleu, l Hippodome Belleive vou éeve e aimatio plu exceptioelle e 2015. Au pogamme, paio, patage, covivialité, émotio, découvete

Plus en détail

Commande scalaire des machines à courant alternatif

Commande scalaire des machines à courant alternatif Command calai d machin à couant altnatif Plan du cou Command calai d un machin aynchon Pincip Alimntation n tnion Alimntation n couant Command calai d un machin ynchon Statégi d command Autopilotag d Machin

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

on t acts petite enfance petite enfance Un accompagnement dans vos démarches un accueil adapté aux tout-petits un choix de services

on t acts petite enfance petite enfance Un accompagnement dans vos démarches un accueil adapté aux tout-petits un choix de services Commaté Comm la Bai Ki o t at ptit fa Rvi ptit fa Mlti ail «Ty A Vgal» Maio l Efa - ZA Khall 29233 CLEDER tél : 02.98.24.35.75 Mail : mltiaill@yahoo.f Mlti ail «Ax Doo Magiq» Maio l Efa - Bllv 29430 PLOUNEVEZ-LOCHRIST

Plus en détail

Offre de formation 2014

Offre de formation 2014 Off fomatio 'Auac Maadi - Riqu Pofio & INRS da Pay a Loi La éféc fomatio Saté t Sécuité Tavai Démach, métho, outi Riqu pécifiqu Sctu pécifiqu Ogaiatio t maagmt Fomatio fomatu L Pa Natioa Fomatio (PNF)

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

arché -Formation - Fiscal -- Création d entreprise - Suivi individuel marche commerciale - Formation - Diagnostic entreprise - Orientation

arché -Formation - Fiscal -- Création d entreprise - Suivi individuel marche commerciale - Formation - Diagnostic entreprise - Orientation M compgmt - Coil - Dévloppmt - Pojt - Étud d ché -Fomtio - Ficl -- Cétio d tpi - Suivi idividul mch commcil - Fomtio - Digotic tpi - Oittio compgmt - Juidiqu - Dévloppmt - Pojt - Étud d ché - Coil - Ficl

Plus en détail

By Chloé. Une différence? Quelle différence! Chloé

By Chloé. Une différence? Quelle différence! Chloé By Chloé Pouquoi Chloé Ell i a d i dv? ociéai Bojou, j m appll Chloé, j ai 24 a, j vi d da la vi aciv j ui ouvll cli du Cédi Agicol Bi Picadi. J d ouv pal du ociéaia, mai au fial j ai pa c qu c éllm. C

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

Bulletin de la Communauté de Communes

Bulletin de la Communauté de Communes Bullti d la Commuauté d Commu Commuauté d Commu Pi Sud Oi 7, avu d la ga 634 Sait Lu d Et Tl : 3 44 53 76 79 Fax : 3 44 27 66 75 otat@piudoi.f www.piudoi.f Bullti 22 Mai 212 Dévloppmt éoomiqu : tavaill

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

CHAPITRE 6 : REPRESENTATION DES FONCTIONS DE TRANSFERT - DIAGRAMMES DE BODE

CHAPITRE 6 : REPRESENTATION DES FONCTIONS DE TRANSFERT - DIAGRAMMES DE BODE Uivrité d Savoi DEUG Scic t Tchologi r mtr Elctroiqu t Itrumtatio CAPITRE 6 : REPRESENTATION DES FONCTIONS DE TRANSFERT - DIAGRAMMES DE BODE INTRODUCTION 44 DIAGRAMMES DE BODE - INTERET DE L ECELLE LOGARITMIQUE

Plus en détail

PLANCHE DE PRÉSENTATION LANCIA...

PLANCHE DE PRÉSENTATION LANCIA... PLANCHE DE PRÉSENTATION LANCIA... LA VITESSE ET SON EXPRESSION... LA KIA!!! LA 4L!!! ynthè LE CROQUIS AUTOMOBILE 1- REDESSINER UNE VOITURE EN 2D D APRÈS MODÈLE : d ign z c 1. T o. n ig z c 6. T

Plus en détail

Eléments de transmission de puissance Partie 1

Eléments de transmission de puissance Partie 1 Cou 19 Elémnt d tanmiion d puianc Pati 1 Lycé Bllvu Toulou CPGE MPSI/PCSI Elémnt d tanmiion d puianc Pati 1 Od d la chaîn d infomation Infomation pélvé dtiné à la chaîn d infomation Matiè d œuv ntant Engi

Plus en détail

26 REPORTAGE l m p il li u l oi à lu déi pou di u v é, ou î l mè Fçoi, l f m lui O joi pu pè ppl fi ii cho il pouoi féu S vi c choli holi, c è ill «Mm éi d ê o fç c é ll ui im» x c ix cho l, ccompgé d

Plus en détail

Annecy PARKINGS. Chacun sa formule. Plan Annecy Centre. L offre de stationnement. Infos pratiques

Annecy PARKINGS. Chacun sa formule. Plan Annecy Centre. L offre de stationnement. Infos pratiques Ac L off tatiomt Pl Ac Ct Chacu a fo Ifo atiq Tif à ti juillt 0 Ac Éito Statioz mali choiit fo! ag ag 6 ag ag "À Ac, cocili alité vi t uag it vill t u ju ii. L tatiomt t l'u élémt imt olitiq écmt. C't

Plus en détail

Laissez-vous conduire jusqu à minuit!

Laissez-vous conduire jusqu à minuit! Laiz-vou conduir juqu à minuit! A partir du 2 juillt 2010, la Communauté d Agglomération du Pay Ajaccin t l Tranport Collctif Ajaccin (TCA) propont à lur uagr un drt d oiré tardiv juqu à MINUIT ur un majorité

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Nous vous proposons de decouvrir ici d autres exemples de biomimetisme

Nous vous proposons de decouvrir ici d autres exemples de biomimetisme Dcto ds Pacs t Jads Nacy 03 83 36 59 04 acy, a at das a v at Nos vos poposos d dcov c d ats xmps d bommtsm at Dcto ds Pacs t Jads Nacy 03 83 36 59 04 acy, a at das a v La at, mod d aospata! La zao, ça

Plus en détail

VILLEPINTE PARIS NORD PARC DES EXPOSITIONS LE PLUS GRAND ÉVÉNEMENT INTERNATIONAL DES MÉTIERS DU BÂTIMENT

VILLEPINTE PARIS NORD PARC DES EXPOSITIONS LE PLUS GRAND ÉVÉNEMENT INTERNATIONAL DES MÉTIERS DU BÂTIMENT L PLU GAD ÉVÉMT ITATIOAL D MÉTI DU BÂTIMT AIO 5 BO O P X D VOU BÉÉFICIZ D U PLATFOM D COT T D U GÉÉATU D BUI UIQU AU MOD VOU MTTZ À L HOU VO IOVATIO T VO OUVLL GAMM D PODUIT T VIC VOU POFITZ D L ATTACTIVITÉ

Plus en détail

Selon Maia Wentland Forte (photo), vice-recteur. Comment l ordinateur va révolutionner l enseignement

Selon Maia Wentland Forte (photo), vice-recteur. Comment l ordinateur va révolutionner l enseignement C qu il pt Commt l ordiatur va révolutior l igmt Alai Hrzog Slo Maia Wtlad Fort (photo), vic-rctur d l Uivrité d Laua t profur xtraordiair d trpri t tchologi d l iformatio à l Ecol d HEC, l cybr-igmt pourrait

Plus en détail

RENCONTRES INTERNATIONALES CORPS- OBJET- DU 08 AU 13 JUIN

RENCONTRES INTERNATIONALES CORPS- OBJET- DU 08 AU 13 JUIN RENCONTRES INTERNATIONALES CORPS- OBJET- DU 08 AU 13 JUIN IMAGE 2015 PHOTO & OBJET : ARNAUD FINIX LES ARTISTES INVENTENT DES CROISEMENTS DE PRATIQUES SENSIBLES ET INATTENDUES, SIMPLES ET ORGANIQUES, NOUS

Plus en détail

e L Edito Mail ateliers : atechno. fr Catalogue en ligne : ateliers. lyceecfadumene. fr

e L Edito Mail ateliers : atechno. fr Catalogue en ligne :  ateliers. lyceecfadumene. fr S L é n M u d Edito Ch clint, Ctt anné nco vou touvz chz nou un gand divité d végétaux tl qu d plant annull, biannull, vivac, chyanthèm t plant d légum pou fai pou tout vo nvi avc d pix dict-poductu! L

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SPÉCIALE Jeudi, 18 mars 2010 à 19h

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SPÉCIALE Jeudi, 18 mars 2010 à 19h u c q i ifo i l C ifo Bullti d iformatio publié par la Cliiqu Commuautair d Poit-Sait-Charl Vol 10, No 1, Mar 2010 p! m t l t c, a 0 4 À té a d m a x o la Cliiqu pa ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SPÉCIALE Judi, 18

Plus en détail

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc

Plus en détail

Père Noël.com - Bernard Friot

Père Noël.com - Bernard Friot oë.com - Bad Fiot! Cass das od ahabétiqu. 1. oë décmb 3. mssag ob icss 2. couu jou mai 4. chais chi bstio 5. miut tt commad 6. ob ba ic! chch das dictioai s mots : ob! Associ s syabs ou fom ds mots. cou

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE MUNICIPALITÉ NOTRE DAME DE MONTAUBAN POUR FAVORISER L AUGMENTATION D UTILISATION DE NOS SALLES MUNICIPALES

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE MUNICIPALITÉ NOTRE DAME DE MONTAUBAN POUR FAVORISER L AUGMENTATION D UTILISATION DE NOS SALLES MUNICIPALES POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE MUNICIPALITÉ NOTRE DAME DE MONTAUBAN POUR FAVORISER L AUGMENTATION D UTILISATION DE NOS SALLES MUNICIPALES DÉCEMBRE 2006 MESSAGE DU MAIRE : La municipalité de Notre Dame

Plus en détail

akènes formations Pour rendre plus efficientes vos approches marketing, innovation et communication, travaillez en co-construisant.

akènes formations Pour rendre plus efficientes vos approches marketing, innovation et communication, travaillez en co-construisant. akènes fomations Optis vote potentiel pa la co-conuction. Pogamme 2014 Pou ende plus efficientes vos aoches maketing, innovation et communication, tavaillez en co-conuisant. POURQUOI akènes fomations?

Plus en détail

FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP -----------------------------------

FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP ----------------------------------- FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP ----------------------------------- Module n 3 : «Règles d exécution en AE et CP» Programme des Nations Unies pour le développement Plan de la présentation La comptabilité

Plus en détail

Votre unique partenaire pour un service clef en main!

Votre unique partenaire pour un service clef en main! Vo uiqu pi pou u vic clf i! PARTICULIER NETTOYAGE FIN DE CHANTIER NETTOYAGE DE FIN DE SOIRÉE PARTICULIER Nou popoo u lg g d pio dpé ux piculi. Popiéi ou loci puv fi ppl à o vic pou u i éguli ou pocul.

Plus en détail

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r FÉDÉRATION DE QI GONG ET ARTS ÉNERGÉTIQU ES LE QI GONG «A U T R A V A IL» Crédit photo : Anne MELCER B L I B â A 3, a v u P a u C é z a n n 1 3 0 9 0 A i x v c T é : 0 4 4 2 9 3 3 4 3 1 a x : 0 4 4 2 6

Plus en détail

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig L ho fê o cocé vc u ouvu l o ll ouuv u fl u. Aujou hu, l ou obu u ouvll fo ov focoll ou u o ulo ou écué. Af éo ux bo cl, l ch vo élg. L éloo fê o FAKRO b u l cl, f u hbo lu lu cofobl écué. L ho fê o cocé

Plus en détail

Logotype, webdesign et réalisation d un module flash pour mon projet de DUT

Logotype, webdesign et réalisation d un module flash pour mon projet de DUT 01 Logotype, webdesign et éalisation d un module flash pou mon pojet de DUT Photoshop 02 Photoshop & Flash AS3 02 Céation d une affiche et d autes suppots de communication pou une exposition Affiche, Photoshop

Plus en détail

Stock-options et gestion de patrimoine Professeur Didier MAILLARD Mars 2008

Stock-options et gestion de patrimoine Professeur Didier MAILLARD Mars 2008 Convatoi National d At t Méti Chai d BANQ Docunt d chch n Stock-option t gtion d patioin Pofu Didi MAILLARD Ma 8 Avtint La chai d Banqu du Convatoi National d At t Méti t à la dipoition du public, u on

Plus en détail

projets Management Communication Efficacité professionnelle Organisation Qualité Santé Sécurité au travail auservice devos NSEIL COACHING o r e s ie l

projets Management Communication Efficacité professionnelle Organisation Qualité Santé Sécurité au travail auservice devos NSEIL COACHING o r e s ie l i l : Pg L ' t Atil FORM NSEIL COACHING ATION CO g l:p ti L' til A ON MATI FOR CONSEIL auvi dv pjt COACHING g :P til L' OR F CO NS EIL 2015 FORMATION CONSEIL COACHING Maagmt Cmmuiati Effiaité pfill Ogaiati

Plus en détail

Obtenir des aides publiques et européennes Financements pour élus

Obtenir des aides publiques et européennes Financements pour élus ISE st un maqu commcial d l association SOLn. Obtni ds aids publiqus t uopénns Financmnts pou élus Oganism agéé pa iu té d l ministè sssions 2014 21 t 22 janvi, 11 t 12 févi, 25 t 26 mas, 10 t 11 avil

Plus en détail

Electronique quantique

Electronique quantique Electoique quatique 3 èe èe Cous "Hilbet et Fouie à ote aide" /3 alai.sibille@esta.f Qu avos-ous déjà ais? La stuctue liéaie de l'équatio de Scödige ilique que la cobiaiso liéaie de deux solutios est égaleet

Plus en détail

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON 1 P LA N 2 Le s d if f é r e n t s m é la n g e s L h is t o ir e d e la p lo n g é e t e k Le s a v a n t a g e s e t le s lim it e s d u t

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre uc t ê L p l uiqu ( ) : étud ulcqu d fibilité EHPAD t cliiqu d S d Suit t d Rédptt t é v é ut A. Loko (1) J. uo (2) S. Gué (3) J. d Stoutz (3) A. Ltty (1) Y. Moudi (1) P. Dodi (1) Didi Aigud (1) è d N

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2013 -

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2013 - RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2013 - Table des matières I. Présentation du Cabinet... 3 A. Le cabinet en France... 3 1. Présentation de la structure juridique et du capital J.CAUSSE & ASSOCIES SA....

Plus en détail

LYCEE ENSEIGNT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE FELIX ESCLANGON LYCEE ENSEIGNT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE FELIX ESCLANGON

LYCEE ENSEIGNT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE FELIX ESCLANGON LYCEE ENSEIGNT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE FELIX ESCLANGON 1/53 UAI F MAJ OM 1 F OM 2 F SIGL F AD 1 F AD 2 F CP F COMMU F TL F FA F MAIL F UAI SIT OM SIT SIT OG OM 1 OG OM 2 OG AD 1 OG AD 2 OG CP OG COMMU OG TL OG FA OG MAIL OG at OG COD CP OM TYP IV FOM TYP F

Plus en détail

6 INTRODUCTION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR

6 INTRODUCTION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR 6 INRODUCION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR 6. Ls échangus tubulais simpls 6.. Généalités. Définitions 6... Dsciption Un échangu d chalu st un systèm ui pmt d tansfé un flux d chalu d un fluid chaud à un fluid

Plus en détail

JAZZ À VIENNE UN PARTENARIAT RENFORCÉ EN 2007 DOSSIER LOGEMENT ANCIEN / OPAH PROFITEZ DES AIDES À LA RÉNOVATION!

JAZZ À VIENNE UN PARTENARIAT RENFORCÉ EN 2007 DOSSIER LOGEMENT ANCIEN / OPAH PROFITEZ DES AIDES À LA RÉNOVATION! l agglo LE MAGAZINE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU PAYS mag VIENNOIS N 10 DOSSIER LOGEMENT ANCIEN / OPAH PROFITEZ DES AIDES À LA RÉNOVATION! JAZZ À VIENNE UN PARTENARIAT RENFORCÉ EN 2007 dito MADAME,

Plus en détail

Destiné aux Véhicule Electrique

Destiné aux Véhicule Electrique Th NTENTONL CONFEENCE ON ELECTONC & OL: FO THEO TO PPLCTON ach 5-6 3 Ouala lia aly t Etud alytiqu du otu LDC Dtié aux Véhicul Elctiqu. ouhik. zoui ad T. akat 3 Dépatt d Géi Elctiqu Uivité d ata Eail: bouhik_lt@yahoo.f

Plus en détail

Niveau quatrième : Confort et domotique

Niveau quatrième : Confort et domotique Niv iè : Cofo dooi L L yè d d ff P 2 L io iv P 3 P d'gi li ff P 4 Co i? P 5 Coiio d' yè P 6 Ex d' yè P 7 15 Pocd d ff P 16 21 Él d ff P 22 L viio bio P 23 Viio logi L io iv Q'-c ' io iv? l'ogiio d io ol

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

Rapport sur l entente de principe FTQ. Convenue à la 62 e rencontre

Rapport sur l entente de principe FTQ. Convenue à la 62 e rencontre Rapport sur l entente de principe FTQ Convenue à la 62 e rencontre Conseil général CPAS, décembre 2015 Durée: CONGÉ CFTÉ-ÉS AVEC ÉTALEMENT DU SALAIRE D u e à uat e se ai es Étalement : De six ou 12 mois

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Fiches d aide au pilotage

Fiches d aide au pilotage Fich d aid au piloag U démarch paricipaiv pour u écocié da u quarir xia Lily CELLE Olivir MICHEL Yami OUADI Iiu d Urbaim d Améagm Régioal Mar 2 Urbaim Améagm Spécialié «Habia, Poliiqu d la Vill Rouvllm

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Cycle de conférences pour les coachs. Le coach et l argent : Altruisme ou prospérité? Philippe Geffroy Coach et Superviseur

Cycle de conférences pour les coachs. Le coach et l argent : Altruisme ou prospérité? Philippe Geffroy Coach et Superviseur La complexité, tout simplement Cycle de conférences pour les coachs Le coach et l argent : Altruisme ou prospérité? Philippe Geffroy Coach et Superviseur J ai eu 3 vies avec l argent. 2 3 QUI ST DVU COACH

Plus en détail

DET. Espace Evenements Mende mercredi 14 mai PC39-DSA-7 Plans détaillés espaces et usages intérieurs du bâtiment

DET. Espace Evenements Mende mercredi 14 mai PC39-DSA-7 Plans détaillés espaces et usages intérieurs du bâtiment aî 'vg : Vill n - lac Chals Gll - l : - fax : - ail : chqs@nf aî 'v (a) : C Bonn&si chics - Val ib -, Wnsil - l: - fax: - ail: bonnsi@waoof aî 'v : achic ch Jacqs, plac ns G, IR l: - ax: - ail: apls@apls-achic

Plus en détail

Convoyeurs à Chaîne et à Palettes

Convoyeurs à Chaîne et à Palettes Covoyeur à Chaîe et à Palette Fii polyeter eduit de peiture à poudre 262 162-A 166-A 262 S iclie juqu à 40 pour ue itallatio e ouplee. Largeur de goulotte Fod : 10 po (254 mm) Haut : 12 ½ po (318 mm) Profodeur

Plus en détail

NANTES Notice de montage

NANTES Notice de montage NANTES Notice de montage 1 2 Nom du produit REFERENCE NANTES AV041-2 Pignon Pignon Pignon Portes Portes Fenêtres Chevrons Chevrons Planche de support Planches de toit Plancher Plancher Planche sol terrasse

Plus en détail

LE PRoGRAMME octobre décembre 2015

LE PRoGRAMME octobre décembre 2015 PoGMM ocb déceb 2015 xi li hé Mf um Mf v l Habi Dévee Dab a e diff if o a. ot JONÉ D ÉOONTTION Vddi 9 ocb 9h 18h (ofel lcivi ) aedi 10 ocb 9h 18h ( public) Jo o Qu vioe e lib V h déi oj d éo d ég? V olu

Plus en détail

Rappels mathématiques

Rappels mathématiques Univsité d ERY Rappls matématiqus Alanda Mougin mougin@lps.u-psud.f Pincipau opéatus difféntils linéais L gadint, la divgnc t l otationnl sont ls tois pincipau opéatus difféntils linéais du pmi od. Cla

Plus en détail

chimique fabricants et aux impo

chimique fabricants et aux impo l m o u Eiq SGH l lo u iq im h x g d if la g a u iq é Nouvl a dié x po im io a m fo i : himiqu fabia x impo SGH l ouvx ymbol d g modialm hamoié L yèm SGH (abéviaio d «Syèm Gééal Hamoié») a éé laé pa l

Plus en détail

Carnet pédagogique. Comment protéger la planète sans être un super héros! tes. g c. stes. o-ge. Déc. À l'éc IS TU E AIS S SE. Éne UIE. Eau.

Carnet pédagogique. Comment protéger la planète sans être un super héros! tes. g c. stes. o-ge. Déc. À l'éc IS TU E AIS S SE. Éne UIE. Eau. Carnet pédagogique Comment protéger la planète sans être un super héros! e bain d salle a l s n Da estes g o c es é L Dans stes e g o Les éc rgie Éne mbre a cha m t he Déc mble Vivre Le au ense IT T OB

Plus en détail

4- PLANS DE ZONAGE COMMUNE DE POMPONNE PLAN LOCAL D URBANISME. Mairie de POMPONNE 1 rue du Général Leclerc POMPONNE

4- PLANS DE ZONAGE COMMUNE DE POMPONNE PLAN LOCAL D URBANISME. Mairie de POMPONNE 1 rue du Général Leclerc POMPONNE Mii POMPO G cc POMPO OMMU D POMPO P O D UISM - PS D ZOG, M Dch P V bi@cbit-gzt.c httpwww.cbit-gzt.c V p êt x à ibti ppbti i Micip t : Mi .- P zg.- P zg t.- P zg Ot, M Dch P V bi@cbit-gzt.c httpwww.cbit-gzt.c

Plus en détail

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E C A R T E S M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E G U S TAV O B A R R E N O J O S E C A R L O S C O R R E I A R E M I H Ä

Plus en détail

La maison des jeunes c est quoi? Le Japon MAGAZINE. Où bouger à Lannion? Une sortie à la récré des 3 curés LANNION

La maison des jeunes c est quoi? Le Japon MAGAZINE. Où bouger à Lannion? Une sortie à la récré des 3 curés LANNION AGAZINE E A AION E EUNE E ANNION AGAZINE ORTIR Où boug à aio? FOCU U oti à la écé d cué ZOO UR apo ANNION a maio d ju c t quoi? dito : umm agazi t u ouvau documt édité à to atttio t à cll d tou l ju laioai.

Plus en détail

Livret pédagogique. RENE Loire :

Livret pédagogique. RENE Loire : Livt pédagogiqu RENE Loi : Edito «La connaianc acquit pa l xpéinc, tout l t n t qu d l infomation. Albt Eintin» La ci écologiqu t tll qu ponn aujoud hui n put di «Ça n m gad pa». Cla nou gad tout t tou

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

NANTES, LA LOIRE ET NOUS LE DOCUMENT SOCLE PARTIE 03. 4 cartes de synthèse pour comprendre les 4 thèmes du débat OCTOBRE 2014

NANTES, LA LOIRE ET NOUS LE DOCUMENT SOCLE PARTIE 03. 4 cartes de synthèse pour comprendre les 4 thèmes du débat OCTOBRE 2014 , LA LOIE ET NOUS LE DOCUMENT SOCLE OCTOBE 214 PATIE 3 4 cats d sythès pou compd ls 4 thèms du débat LA LOIE, ESPACE ÉCONOMIQUE, ESPACE ÉCOLOGIQUE Aci sabliès La Loi, u ssouc atull au cœu d l aggloméatio

Plus en détail

Choix modal: quand la chaîne crée la contrainte

Choix modal: quand la chaîne crée la contrainte Choix modal: quand la chaîne crée la contrainte 5 e colloque annuel de la Chaire Mobilité 26 mai 2015 Gabriel Sicotte, M.Sc.A. Diplômé à la maîtrise Superviseurs : Catherine Morency Bilal Farooq 1 Plan

Plus en détail

L info, l image, le sens

L info, l image, le sens L ESSENTEL L ifo, l imag, l 48, u vivi 75002 Pai T. : +33 (0)1 77 45 86 86 F. : +33 (0)1 77 45 86 87 www.citiz-p.f U équip dyamiqu, oli, olidai, à l écou, cuiu, iova, éactiv, ivtiv, igouu, impliqué au

Plus en détail

Société d Ingénierie et d Economie de la Construction

Société d Ingénierie et d Economie de la Construction Société d Ingénierie et d Economie de la Construction Missions Maîtrise d Oeuvre Phase Etudes : ESQ, APS, APD, PRO, Maitrise d o e u v r e, Est i m a t i o n s Economie de la construction & ingénierie

Plus en détail

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr unicipl jun n du vic m info t d nimtio L mg d d Allonn oti l joun oi Thm tli / jou n 5 2 / 2 1 d ACTIVITE PROGRAMME il 2014 Du 3 m u 23 v www.llonn.f L t infom u l mobilité intntionl Tu ouhit viv un xpéinc

Plus en détail

Arbres et dérivée d une fonction composée

Arbres et dérivée d une fonction composée Abes et déivée d ue foctio composée Nous allos voi ici commet l o peut epésete les déivées successives d ue foctio composée pa u esemble d abes fiis. f et g désigeot deux foctio idéfiimet déivables, et

Plus en détail

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de :

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de : I N T R O D U C T I O N E x c e le s t u n l o g i c i e l m u l t i f o n c t i o n s i n t é g r a n t u np tu ai bs ls ea un r taé u n g e s t i o n n ad i re e b a s e d e d o n n é e saé u n g r a

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

Eléments de correction du BAC Amérique du Nord -30 mai 2013

Eléments de correction du BAC Amérique du Nord -30 mai 2013 Elémts d corrctio du BAC Amériqu du Nord -3 mai 3 Ercic A, B t C sot pas aligés si t sulmt si ls vcturs AB t AC sot pas coliéairs O a AB ; ; t AC ; 5; 3 poits A, B t C sot las aligés or 5 a Comm A, B t

Plus en détail

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E TUTORIEL SERVICE INFORMATIQUE LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E L A GES TI ON DE MATCH ELECTRONIQUE (G. D. M. E) ------------- D a t e : 15 Décembre 2012 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i

Plus en détail

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps a l e i y m u r o f n v w s j z Une lettre qui donne un son bref (en valeur de base) d t b p c k q g 2-3 lettres qui donnent ensemble toujours

Plus en détail

LISTE DES TARIFS DE PLACEMENT. Nr. 2016/02 Version dd. 19/04/2016. 1. SERVICE FEE Droits de garde inclus, par trimestre. 0,05 %, exclusif TVA

LISTE DES TARIFS DE PLACEMENT. Nr. 2016/02 Version dd. 19/04/2016. 1. SERVICE FEE Droits de garde inclus, par trimestre. 0,05 %, exclusif TVA LISTE DES TARIFS DE PLACEMENT Nr. 2016/02 Version dd. 19/04/2016 1. SERVICE FEE Droits de garde inclus, par trimestre 0,05 %, exclusif TVA 2. FRAIS DE TRANSACTION 1. TITRES COTES EN BOURSE (achat/vente/ipo)

Plus en détail

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES L e A L E P H G I T A R R E N Q U A R T E T T s e c o m p o s e d ' A n d r é s H e r n á n d e z A l b a, T i l l m a n n R e i n b e c k, W o l f g a n g S e h r i n g e r e t C h r i s t i a n W e r

Plus en détail

Structure. Qu est-ce que c est? n 4-2012-2013. titude 21. La maison de l archite cture et. jeu sur l urbanisme

Structure. Qu est-ce que c est? n 4-2012-2013. titude 21. La maison de l archite cture et. jeu sur l urbanisme Latitu 21 Latitu 21 Structure jeu ur l urbanime La maion l archite cture et d e l e n v ir o nne Qu et-ce que c et? et un établiement public. Il a pour miion l éducation et enibiliation tou le public aux

Plus en détail

I. PROPRIETES PHYSIQUES DE L'AIR

I. PROPRIETES PHYSIQUES DE L'AIR BTS FEE 1 èe Année Cou de Cliatiation LP Galilée L'AIR UMIDE I. PROPRIETES PYSIQUES DE L'AIR I.1. GENERALITES L'ai abiant d'un local, quel qu'il oit, contient une cetaine quantité d'eau, péente ou foe

Plus en détail

L Académie de musique de La Chaussée des Arts. Flûte et Harpe. du 1er au 8 août 2010. Le Logis de La Chaussée, 79200 Gourgé

L Académie de musique de La Chaussée des Arts. Flûte et Harpe. du 1er au 8 août 2010. Le Logis de La Chaussée, 79200 Gourgé L Académ d muqu d La Chaué d Art Flût t Harp. du 1r au 8 août 2010 L Log d La Chaué, 79200 Gourgé Au cœur d la Gât, da l Dux-Sèvr (régo Potou-Chart), l'académ d muqu d La Chaué d Art propo à u ptt ombr

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

Vendredi 1er février.

Vendredi 1er février. La langue berbère du sud-est marocain, écrit en berbère, en arabe, en français Les berbères représentent environ la moitié des marocains, et historiquement, la totalité des populations des montagnes (rif,

Plus en détail

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n CONTRAT AVEC LES PARTENAIRES DE DISTRIBUTION INDIRECTS v. EM EA. 0 4.2 5.2 0 0 7 Afin d e v o u s e n r e g i s t r e r a u p r è s d e Ci s c o c o m m e p a r t e n a i r e d e d i s t r i b u t i o

Plus en détail

Le guide pratique pour

Le guide pratique pour L o l lg L gu pqu pou l ml, mé/pé» U vc gu -p.f Iouco C gu vou ccompg pou u -p.f vo o l ml, mé/pé. Il p chqu ép él pou u éu vo mo. Somm Accè à l éclo E. 1 : Mo pofl E. 2 : Chox u yp o E. : Rgm u l ué 7

Plus en détail

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs Ls C2 d l'écol du Moulin à Gousnou vous pésntnt... Expédition Bicos L cant d voyag d Victo 6000, obot xploatu ds pofondus En dict ds fonds sousmains avc Victo 6000 L «Pouquoi Pas?» C'st un navi scintifiqu.

Plus en détail

vous êtes propriétaire!

vous êtes propriétaire! vou ê popa! omb (... 4 : omb ( omb ( u coqua à mu La Df! acm ouv c à coomb! 4 au 7 ju! u Ja Ja v 6 A8 Pâ u au S o Bo Pac Bgqu u Av G Av ac. F c c L a u A u Foc a fa o off () avc vz m Muzvou vo av mpoo

Plus en détail