SOCIALE. exemplarité. responsable. réglementation. progrès. Développement durable : la RESPONSABILITÉ. de l ENTREPRISE à la MAIF.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOCIALE. exemplarité. responsable. réglementation. progrès. Développement durable : la RESPONSABILITÉ. de l ENTREPRISE à la MAIF."

Transcription

1 L til u xmplaité viomt tapac poabl élmtatio MAIF - ociété d auac mutull à cotiatio vaiabl - CS Niot cdx 9 Filia-MAIF - ociété aoym au capital d tièmt libéé - RCS Niot B CS Niot cdx 9 Etpi éi pa l Cod d auac 7177RSE - 07/ Studio d céatio MAIF - Illutatio d couvtu : Pi Billot Dévloppmt duabl : la RESPONSABILITÉ SOCIALE d l ENTREPRISE à la MAIF poè pct d la po

2 L til u LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE À LA MAIF L dévloppmt duabl, u ujt d actualité... Dicou citiiqu, aumt publicitai, l dévloppmt duabl t u otio complx, mai plu qu jamai d actualité da l tpi t l média. L coommatu y itét : il ot d plu plu xiat quat à l éthiqu d poductu t à la qualité d poduit qu il achètt. Aujoud hui, la élmtatio (loi Gll 2) coduit tout l tpi, y compi cll qui était pa co covaicu, à péoccup d la RSE. La RSE, qu t-c qu c t? La poabilité ocial d tpi, dit RSE, t la décliaio d picip du dévloppmt duabl da l tpi. C t la poabilité d u oaiatio vi-à-vi d impact d déciio t d activité u la ociété t u l viomt. Ell taduit pa u compotmt tapat t éthiqu. L objcti : miimi l impact éati t maximi l impact poiti. Pa picip, l démach d RSE ot volotai t pataé. Ell ot doc mé coctatio avc l pati pat d l tpi : patai, clit, ouiu L but d la RSE, c t d po collctivmt. SOCIAL ENVIRONNEMENT DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉCONOMIE Humaim, olidaité, démocati : c valu ot au cœu du modèl mutualit d la MAIF. Ell ot poté pa l amt d ociétai, d lu déléué élu, d admiitatu, d madatai du CA t d alaié. Not démach d poabilité ocial d l tpi touv atullmt a ouc da c valu t da o picip d ouvac. Dpui 2003, ot démach d RSE t taval t poté pa l mbl d méti d ot mutull. Ell t ouvt t aé da la ociété, pa xmpl u l thèm d l accè à l éducatio pou tou. Ell a à cœu d ité otammt d coidéatio viomtal da o o d cotat t vic, t ait pou u bo qualité d vi au tavail. Fai l pai d la RSE, c t illut d actio cocèt ot dicou militat t mot à tou l mmb d ot commuauté MAIF qu il puvt êt i t avoi coiac la capacité d lu mutull à avoi évolu t modi, tout tat idèl à valu. Sommai La MAIF mt œuv u démach d RSE da... 1 So octiomt t o oaiatio 6 > Politiqu ocial 6 > Démach d écopoabilité 7 > Réau d lai dévloppmt duabl 8 > Politiqu d achat 8 > Politiqu d ivtimt poabl 8 2 So o 10 > Qulqu xmpl d o itéat la RSE 10 > Épa poabl 11 > Gtio d iit 12 > Hadicap 12 > Pévtio d iqu 13 > Actio t vic complémtai 13 3 So amt da la cité 14 > Solutio éducativ 14 > Aut ad u l hadicap 14 > Pataiat t mécéat 14 > Fod MAIF pou l Éducatio 16 > Actio t outil d pévtio 16 > Platom d Solidaité climatiqu Eua 17 > Coéc mutualit 18 pa 2 Domiiqu Mahé, péidt-dictu ééal d la MAIF 3

3 L til u LA R E S P ON SAB I LITÉ S OCIALE D E L E NTR E PR I S E À LA MAI F La démach d RSE d la MAIF t lobal t taval. Ell mobili u équip d xpt dédié dot l miio aticult autou d quat ax : impul t accompa la politiqu d RSE t pomouvoi a pi compt da l méti ; ibili t impliqu l actu it ; aim l pocu d évaluatio d la démach d RSE ; oc l amt ociétal d la MAIF aiat otammt u l hadicap, la pévtio t l viomt. u d amélioatio iq lo u a d E S émach d R at mut d La MAIF icit a d ép d i ti d éuli, cotiu. À itvall d xtéiu ou a c : E S R d matiè o pomac ait po. La démach d RSE d la MAIF vi à ité l poblématiqu viomtal, ocial t écoomiqu da toi dimio : citoy i p t Ai m Popo à u o d ociétai t vic poduit poab l.... ai 2 - L o i. t m o i t c o 1 - L tio a i a o l t ma. ai m t m a L 3da la cité d a l da S impliqu d ociété... thématiqu ÉCOLE 4 5

4 L til u LA R E S P ON SAB I LITÉ S OCIALE D E L E NTR E PR I S E À LA MAI F La MAIF mt œuv u démach d RSE da... Pou mtt avat l picip d la RSE, il aut d abod l appliqu à oi-mêm. C t pouquoi la MAIF attach à ité la RSE da tout l activité écai à o octiomt d tpi. Politiqu ocial > Obvatio du climat ocial U Obvatoi du climat ocial a été mi plac 2003 pou miux coaît t idtii l ouc d atiactio t d iatiactio aii qu l attt d alaié d l tpi. Il appui u u éau d 220 copodat chaé d mot mullmt d idicatu lié au climat ocial. L aaly d c idicatu pmt d au l iomatio d la dictio u l état du climat ocial d l tpi. > Fomatio Dpui 2013, la pétatio d la démach d RSE d la MAIF t itéé au pacou d omatio d ouvaux aivat. D actio péciiqu ot éalmt mi œuv 2014/2015 pou l actu cocé pa l poblématiqu ocial t viomtal. > P évtio d iqu pychoociaux E 2013, u tité Pévtio d iqu poiol t até au tavail a été céé au i d la dictio déléué d Rouc humai. Ell t chaé d pilot t mtt œuv u l pla S FévRiR 2014 HUMAINE RESSOURCES L ESSENTIEL SUR vi au travail coditio d la qualité d RCES DÉLÉGUÉE RESSOU MAIF d : DIRECTION S DU GROUPE À : TOUS LES ACTEUR 6 HUMAINES opéatiol la politiqu d pévtio d iqu poiol au i d la MAIF. E javi 2014, u accod d tpi u la qualité d coditio d vi au tavail a été ié. Il compd d dipoiti d pévtio t d accompamt, d moy d uivi d iqu t d mu avu du dialou ocial. La dictio ééal coaît aii l impotac d la cohéio ocial au vic d la pomac lobal d l tpi. > Pomotio d la divité Éalité d chac L amt avu d la divité t la lutt cot tout om d dicimiatio ot pati d valu odatic d la MAIF. Divité ééatioll t cultull, mixité t méla d talt ot d clé till d la pomac t du dévloppmt d la MAIF. Ct amt taduit pa pluiu accod d tpi : accod Cotat d ééatio du 21 octob 2013 Souciu d jux ociétaux actul, la MAIF a ait d o cotat d ééatio u véitabl oppotuité d ai avu d l itio poioll d ju. Ell a aii à cut au moi 230 ju CDI u toi a : 105 CDI à tmp pli t 125, pioité d étudiat, à tmp patil pou tavaill l amdi t pdat l vacac colai. Pou c di, c cotat d tavail pmt d cocili «étud» t «vi poioll» da l coditio avoabl d émuéatio t d avata ociaux applicabl à la MAIF. C amt u l mploi coimt la voloté d la MAIF d oc cti cotiuat à dévlopp la qualité d vic t la latio avc ociétai. avu d l itio poioll d ju t du maiti da l mploi d io ; accod du 18 juillt 2013 lati aux évolutio poioll d alaié abt pou coé matité/adoptio t d titulai d madat d pétat du pol t d pétat ydical ; accod du 19 décmb 2012 pou l itio t l maiti da l mploi d tavaillu hadicapé ; accod du 19 jui 2012 lati à l éalité poioll t l mm t l homm. Pa aillu, da l cad d actio avu d l itio poioll d ju, la MAIF dévlopp dpui pluiu aé u politiqu activ d cutmt altac. Ei, la pi compt d cotait lié à la vi poll t amilial, paticulièmt cll lié à la patalité, ait pati itéat d la politiqu ocial d la MAIF. La MAIF a cocétié amt avu d l équilib vi poioll-vi pivé iat, l 26 avil 2013, la chat d la Patalité tpi ,95 % copodat Obvatoi du climat ocial pétt l diét tité d l tpi. 4,95 % d la ma alaial ot coacé à la omatio Plu d alaié ot uivi u ou pluiu ta da l aé Démach d écopoabilité > Bila cabo E 2006 t 2012, la MAIF a éalié u bila cabo. L cod t allé au-dlà d xic élmtai, puiqu il itéait l émiio idict lié otammt à o achat t aux tajt domicil-tavail d alaié. > Politiqu viomtal À la uit d c bila, la MAIF a omalié u politiqu viomtal t u pla d actio ambitiux pou L objcti t d édui l mpit viomtal d la mutull. D actio ot mé matiè d éductio d coommatio d éi ou d icitatio aux déplacmt altati pou l tajt domicil-tavail t poiol. u la politiqu viomtal t l actio mé t à vi : (obliatio léal = 1,6 % t obliatio d bach = 2,2 %). c t l taux d mploi d alaié hadicapé (oit u poio d 56,64 % dpui la iatu du pmi accod 2010). 190 ouvaux ju cuté cotat d altac Pa d alai iéiu à /moi L alai miimum u douz moi, u la ba d u tmp pli (pim d vacac iclu), t d t, auqul put évtullmt ajout u pim d aid au lomt. Élodi Guiad/L Atli du Boca 1 - So octiomt t o oaiatio ca œuvt Atli du Bo Dpui 1981, L mt tio d l vio pou la péva poioll t pou l itio diiculté. dicapé ou d po ha cycla u, out, l L aociatio a l matiqu, d pi du matéil io AI F. M la d c d t d catouch 7

5 L til u LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE À LA MAIF Réau d lai dévloppmt duabl Dè 2008, u éau d pè d 250 alaié ou militat volotai a été déployé u l mbl du titoi d l tpi. C «lai dévloppmt duabl» ot chaé d ai coaît ot démach d RSE aupè d lu collèu. Il iomt t ibilit, icitt lu collèu à ai localmt avu du dévloppmt duabl t à paticip aux actio d RSE mé pa la mutull. L militat lai DD puvt éalmt pot localmt ctt démach aupè d public xt. Politiqu d achat > D choix poabl La politiqu d achat d la MAIF avoi l patai qui patat valu. Ell coua l tpi d l écoomi ocial t piviléi l poduit ou vic coçu da u loiqu d dévloppmt duabl. Pami l citè pi compt avat l achat : la poximité éoaphiqu t l moy d tapot utilié ai d a éactivité t limit l émiio d CO 2, la politiqu d dévloppmt duabl d ouiu, itoé pa l biai d u qutioai d évaluatio. E 2013, l objt publicitai MAIF t lu abicat ot été étiquté octio d lu pomac ocial, écoomiqu t viomtal. SOCIAL ÉCONOMIQUE ENVIRONNEMENT CARBONE Politiqu d ivtimt poabl pi pétat u poil d Ivtimt ocialmt poabl (ISR) aibl pa appot à d aut tpi du mêm ctu, ou pctat pa l picip du Pact modial d Natio Ui ot éalmt xclu. A cotaio, l pojt immobili pctuux d l viomt ot outu. Ctt démach ISR t l objt d u appot aul taçat da l détail l actio t poè éalié. Rapplo aui qu la MAIF a été l pmi auu açai à i l Picip pou l ivtimt poabl (PRI) iitié pa Koi Aa, alo cétai ééal d l ONU. 2013, la MAIF mpot l pix d l Ivtiu poabl. Ctt ditictio, tè chché au i du ctu, a été céé pa l ociété Natixi t Amadéi. Ctt démach d ivtimt poabl, déomai appliqué à chaqu cla d acti, couv pè d 80 % du potuill du oup. QUELQUES ACTIONS MENÉES PAR LES RELAIS DD 8 ditibutio d vitt écot (ti d décht, xtictio d lumiè, utiliatio atioll d dipoiti d chaua-aaîchimt ) opéatio Déi olidai 2012 > 118 pojt d mico-tpu outu pa l actu MAIF, oit E d micocédit 685 ac d vêtmt écolté pa la MAIF 2013 pou l tpi d itio L Rlai > Évaluatio d pomac xta-iaciè d État t tpi La MAIF, tat qu auu, è vio 16 milliad d uo. C acti povit picipalmt d cotiatio d ociétai t d placmt auac vi collcté pa Paa-MAIF. Viat l xmplaité, la MAIF ouhait do à ivtimt u dimio ocial t poabl. À ctt i, ll a céé u ytèm complt d évaluatio d patiqu d tpi t État matiè d dévloppmt duabl. Pa xmpl, ot xclu l État dot la écuité, l cotôl d la couptio ou l dévloppmt humai ot jué iuiat. L obliatio d t- Alatai Maaldo 9

6 L til u LA R E S P ON SAB I LITÉ S OCIALE D E L E NTR E PR I S E À LA MAI F 2 - So o i. ma i. i. ma ma Pou la MAIF, êt auu militat, c t popo à tou ociétai u potctio complèt t icac da tout l cicotac d la vi. L objcti d la MAIF ot impl : - popo d cotat d qualité pou tou ; - patiqu d tai au plu pè d coût d vit ; - vi l itéêt d ociétai. L iomatio, la pévtio t tou l vic ucptibl d cotibu à la écuité t à la qualité d vi d ociétai ot au cœu d l o MAIF. Cocptio humai du cotat E tat qu auu, il lèv d ot méti t d ot poabilité, d outi l po accidté. C t pouquoi la MAIF a dévloppé tè tôt d ptatio atu t d aitac, dot l aid à domicil, à l atttio d ociétai victim d accidt, complémt d ptatio pécuiai. E Qulqu xmpl d o itéat la RS > Auto «Bo éco éi» pou l auac d u véhicul élctiqu ou hybid d u motat d 40 pou u dux-ou t d 80 pou u voitu. C ouvtu d évémt climatiqu, y compi l abc d aêté d catatoph atull, y compi omul d auac au ti. > Habitatio La qualité d aué t accodé à chaqu mmb d la cllul amilial. Auac d équipmt écoloiqu a ucoût i déclaatio. L omul Raqvam ot u mêm ocl d aati till, itéat otammt : l mboumt valu à u d mubl mublat (caapé ) ; -c ocat l améamt écoloiqu : -a i d pévi l iqu domtiqu d io : 10 u aati cot l évémt climatiqu, a attd l aêté d catatoph atull ; u aitac déplacmt patout da l mod. LA LUTTE CONTRE T CLIMATIQUE EN LE RÉCHAUFFEM MAI F pt ac habitatio u L cotat d a mtai, cotiatio upplé a, compt i d éi. oloi d écoom l ouvll tch u, d ombux au Cotaimt à pim : u d aati, a la MAI F accpt olai ; l chau-au l éoli ; photovoltaïqu l itallatio au EDF ; odmt au é cc a l t ll u idivid à oatu boi boi, l maio l chaui tuctio ait da t tout aut co av ) ; oiqu (paill, ch ol éc ux ia é at m d othmi l pojt d é t a ucoût, pt, a diiculté La mutull acc -à-vi d EDF oabilité civil vi p d o i l xt vidull. otovoltaïqu idi ph tio la al t i u l Épa poabl > D poduit util pou oi t pou l aut La MAIF a coçu u o d épa poabl t olidai. D poduit util pou oi t pou l aut. L Livt Épa Autmt combi écuité t olidaité. U pati d itéêt t vé à u oaim olidai, l aociatio L Doit Qui Rêvt, qui éali d liv tactil illuté pou l at malvoyat. L omm vé pmttt à l aociatio d dimiu l pix d vt d liv. L Auac vi Rpoabl t Solidai pmt d épa tout couaat l dévloppmt duabl t la céatio d mploi. S compatimt uo t uité d compt itèt d citè viomtaux, ociaux t d ouvac, coomémt à la politiqu d ivtimt poabl d acti d la MAIF. L po qui ouhaitt do du à lu épa puvt, à tav toi od du compatimt actio, ivti : da l tpi uopé l plu pomat d lu ctu au ad du dévloppmt duabl ; da d activité cotibuat à lutt cot l chamt climatiqu ; da d pojt d éitio pa l tavail. Aii, l épa ivti u l od Itio Emploi Dyamiqu appot u outi iaci à d tuctu céat d mploi pou d po diiculté t ituatio d hadicap. u l omb d mploi céé da chaqu éio, découvz ot cat d Fac itactiv : E 2013, âc aux itéêt ééé pa l LEA, l aociatio L Doit Qui Rêvt a abiqué liv tactil. Ya Maac h/maif La MAIF mt œuv u démach d RSE da... 11

7 L til u LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE À LA MAIF Gtio d iit > Rédui l impact viomtal La MAIF a cotitué u éau d patai tchiqu ibilié à valu mutualit : aait, louu d véhicul, démoliu, atia, xpt, médci, avocat... La covtio d pataiat t la MAIF t l épaatu automobil pévoit u oait d pi cha pou l lèvmt t l cycla d pièc t d épav : 100 % ot cyclé da d iliè aéé. L caoi patai ot icité à épa (plutôt qu mplac) ctai pièc, comm l pa-bi t pa-choc Et 2010 t 2012, u xpéic oiial d cycla a été xpéimté Poitou-Chat véhicul d plu d 6 a ot été épaé avc d pièc d émploi (ho élémt d écuité). Ctt olutio a pmi d édui l coût d ptatio, d écoomi d matiè pmiè t d pév l viomt. Ell a aui pmi d épa d véhicul qui auait pu l êt avc d pièc uv, ca l opéatio auait dépaé lu valu véal. Pévtio d iqu > Coil t olutio Êt auu-aué, c t êt poabl pou oi t pou l aut. Cla écit la mi plac d démach d pévtio idividull t collctiv pou limit la vuléabilité d po t d lu bi. La MAIF mt à la dipoitio d ociétai d outil d coil t d tai piviléié pou qu il puit équip avc d dipoiti omé. Ex : la boutiqu li No olutio écuité popo u détctu avtiu autoom d umé d qualité au tai piviléié d 20. L cambiomèt mu la vuléabilité ac au iqu d cambiola. Il appot éalmt d coil t d olutio impl d potctio. Géoécuiatio MAIF t u applicatio pou vou écui, aii qu vot toua, da tout l ituatio d uc (domicil, loii, tapot, ). Vou êt localié t couu da l millu coditio, mêm i vou êt pa mu d pal. Actio t vic complémtai > Pédibu Ramaa colai à pid, cadé pa l pat avc l appui d l établimt. L bééic : c t u altativ à la voitu, ééat moi d pollutio t plu d écuité aux abod d écol. D plu, l at ot ibilié à la écuité outiè duat l tajt. Pévtio MAIF accompa d ombu opéatio Pédibu t la MAIF l au atuitmt da l écol ociétai. > Rélx accidt Lacé pa la MAIF 2010, ctt applicatio atuit pou ipho aid l automobilit (victim ou témoi) à alt t coui icacmt ca d accidt : uméo d uc, t qui auvt, localiatio GPS, chck-lit pou oul tout écuité t uid complt u la aço d mpli u cotat d accidt. Hadicap 12 u la pi compt du hadicap : Dai/MAIF > L pct d la po E a qualité d auu, il lèv d la poabilité d la MAIF d accompa ociétai da la tio d coéquc d l accidt. Au-dlà d l auac, la MAIF popo éalmt d o d épa au cad ical avoabl, d olutio d iacmt avatau, otammt pou améa u véhicul. La documtatio d la mutull t dipoibl atuitmt baill, caactè aadi t audio u impl dmad. L it Wb d la mutull épod aux bo patiqu d accibilité d it itt avc, pou éétil, l citè Boz d la om Acciwb 1.1 (aadimt d caactè, choix d coulu, ythè vocal ). Coomémt à la loi du 11 évi 2005, la MAIF a tpi u vat poamm d améamt d it, ai d pmtt à tout l po hadicapé, qull qu oit la atu d lu hadicap (motu, viul, auditi, mtal), d accéd à déléatio coil, d y cicul, d y pé t d commuiqu avc la plu ad autoomi poibl. Alxad Giaud/MAIF 13

8 L til u LA R E S P ON SAB I LITÉ S OCIALE D E L E NTR E PR I S E À LA MAI F La MAIF mt œuv u démach d RSE da So amt da la cité ÉCOLE E tat qu tpi impliqué da l jux d ot époqu t itéé da l tiu ocial t écoomiqu, la MAIF jou u ôl citoy da la ociété. Auu hitoiqu du mod iat, cocit qu l éducatio t la clé du chamt t du poè, la MAIF a otammt avu d l accè à l éducatio pou tou. Solutio éducativ Favoi l accè à l éducatio pou tou, c t aid à cotui u ociété plu jut t plu poabl. La MAIF matéiali o amt pa d olutio atuit, accibl li ou u évatio (malltt pédaoiqu, ju ). Da l domai d l apptia : aitac colai poalié du pimai au bac, lctu, alai, éviio d xam Pou l éducatio aux iqu : pépaatio d l Ap (atttatio d pmiè éducatio à la out) t d ASSR (atttatio colai d écuité outiè), pmi cou, ua d éaux ociaux, pmi cyclit t piéto L iat puvt aui pocu d kit d aimatio pédaoiqu u l dévloppmt duabl t l hadicap. Aut ad u l hadicap > L accè à l éducatio pou tou Si baucoup d chamt ot itvu avu d la colaiatio d at t d adolct hadicapé dpui la loi du 11 évi 2005, ctt diè pmt cpdat pa à ll ul d cha l ad u l hadicap. 14 E avu d c chamt d ad, la mutull a choii d éui éulièmt u u joué d colléi t d lycé autou d u ctai omb d aimatio. Objcti : la cot avc d po ituatio d hadicap, pou écha t ai pd cocic aux valid, d u pat d diiculté quotidi coté pa l po hadicapé, d aut pat d capacité t talt qu ll puvt aui avoi. 19 cot ot été oaié dpui 2008, da d établimt colai ou au i du Salo d l éducatio. Nou timo à po l omb d ju t iat qui ot aii été éui autou d c cot. Pataiat t mécéat > Ecoua d iitiativ qui ot du La MAIF coua l iitiativ qui ot coom à valu. D ombux pataiat t opéatio d mécéat ot mé, otammt da l domai d la cultu (pix MAIF pou la culptu, Rdz-vou d l hitoi, Jazz i Maciac, tc.), d l éducatio (Camio d mot, Salo d l éducatio, Solidaité laïqu, tc.), du pot (UNSS, édéatio açai d avio), du hadicap, d la pévtio Alxad Giaud/MAIF > L accè à l éducatio 15

9 L til u LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE À LA MAIF Fod MAIF pou l Éducatio Actio t outil d pévtio > Fiac d actio avoiat l éducatio Pa l biai du Fod MAIF pou l Éducatio, céé 2009, la MAIF iac d actio d itéêt ééal avoiat l accè à l éducatio pou tou. À tav u appl à pojt lacé chaqu aé, l od écomp d actio iovat t oiial avu d l accè à l éducatio au la, da u optiqu ocial, cultull t citoy. Dpui a céatio, l od a outu plu d 100 pojt. L outi appoté pa l Fod MAIF pou l Éducatio pou l aé 2013 élèvt à > Éduqu ac aux iqu La MAIF a oué u pataiat avc l Éducatio atioal t lui appot o outi pou la omatio d colléi aux t d pmi cou. E 2013, vio 30 % d élèv d toiièm ot aii dvu titulai du PSC1 (pévtio t cou civiqu ivau 1). Pévtio MAIF pmt d éduqu l populatio aux iqu t aux moy d pémui da la u t à la maio. L aociatio mt plac d ombu actio, pami lqull l pmi piéto t l pmi cyclit. C actio ot touché vio po. > Souti la chch u la pévtio d iqu Fodatio MAIF, céé 1989, t cou d utilité publiqu. Ell a pou miio d outi la chch pou pévi l iqu, paticuli cux qui actt l po t lu bi. So poamm 2012 potait u l compotmt d ju ac aux iqu. Spt pojt ot été outu da d domai aui vaié qu l pot d mota, l accidt d la ciculatio, l ôl d émotio da la pi d iqu ou l phéomè d écidiv. E 2014, Fodatio MAIF a lacé u appl à pojt u l doé poll. Lu volum t pli xpaio, du ait d l ua mai d objt cocté. La potctio d c doé cotitu u él ju d ociété. Platom d Solidaité climatiqu Eua Philipp Dva/Fotolia.com > Compd l échaumt climatiqu t ai Mmb d Eua*, la MAIF t aocié au pojt d platom d Solidaité climatiqu. C poamm pédaoiqu t olidai appll aux ociétai d mutull paticipat l jux lié au chamt climatiqu. Il puvt évalu lu pop émiio d CO 2 t l édui uivat d coil impl (écoomi d éi, covoitua ). Ei, l ociétai puvt comp lu émiio iaçat u pojt mi œuv da u pay dévloppmt, qui aatit u écoomi d az à t d équivalt aux émiio poduit. * Eua t u tuctu uopé qui oup d mutull d auac. Ell avoi otammt l pata d xpéic t l écha d bo patiqu. 16 Cédit photo ABC Photo/Fotolia.com 17

10 MAIF - Société d auac mutull à cotiatio vaiabl Niot cdx 9 - Filia-MAIF - Société aoym au capital d E tièmt libéé - RCS Niot B Niot cdx 9 - Etpi éi pa l Cod d auac. à pati du 25 avil L til u LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L ENTREPRISE À LA MAIF Coéc mutualit > Cotui du li avc l ociétai La MAIF covi éulièmt ociétai à débatt d ujt qui l coct tat qu pat, poiol ou citoy... C cot déctalié tit d li à l échlo local, qui pouuivt paoi pou lotmp. Coéc aimé pa Léoad VANNETZEL, pycholou, iat à l uivité Pai-Dcat, à la aculté d médci Pi-t-Mai Cui t édactu ch adjoit d la vu ANAE. Poamm t iciptio u CONFÉRENCE-DÉBAT Mcdi 27 ovmb à 18 h 15 Ct cultul d la Pépiiè 13 u Dato BELFORT GALAXIE DYS ET TROUBLES DE L ENFANT L thématiqu pha abodé 2013 : L toubl dy, L écoomi jut : c t poibl?, La pycholoi poitiv, L hacèlmt à l écol. Au total, vio po ot aité à c cot. Auu militat, c t avoi l éducatio pou tou MAIF - Société d auac mutull à cotiatio vaiabl Niot cdx 9 - Filia-MAIF - Société aoym au capital d tièmt libéé - RCS Niot B Niot cdx 9 - Etpi éi pa l Cod d auac. Réaliatio : Ac it multimédia MAIF - Photo : Elu Amikihiyv/Thiktock CONFÉRENCE/DÉBAT Madi 20 mai 2014 à 18 h 30 Écol Supéiu du Pooat t d l Éducatio (ESPE) Amphithéât 2 u du Doy Gabil Maty GRENOBLE Tapot commu : tam A aêt Moui ou MC2 CONFÉRENCE Mcdi 20 ovmb à 18 h 30 Ct cultul Ja L Hôt Plac Et Poio NEUVES-MAISONS LA SÉRÉNITÉ, ÇA S APPREND CONFÉRENCE Madi 20 mai 2014 à 19 h Sall Victo Huo 33, u Bout LYON 6èm UNE ÉCONOMIE JUSTE, C EST POSSIBLE Coéc/débat aimé pa Philipp BERTRAND, joualit d Fac It, aimatu d l émiio Cat d campa. Poamm t iciptio u MAIF - ociété d auac mutull à cotiatio vaiabl Niot cdx 9 - Filia-MAIF - ociété aoym au capital d tièmt libéé - RCS Niot B Niot cdx 9 Etpi éi pa l Cod d auac. Réaliatio : Studio d céatio MAIF - Photo : Klt/Fotolia.com? Coéc u l équilib itéiu t la pycholoi poitiv aimé pa Chitoph ANDRÉ, pychiat à l hôpital Sait-A d Pai. Icivz-vou dè aujoud hui u : cocchitophad-acy.iciptio-mai.com ou Auu militat, c t avoi l éducatio pou tou Réaliatio : Ac it multimédia MAIF - Photo : Pixhook/Gttyima. LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE! Coéc-débat aimé pa Éic DEBARBIEUX, pou Scic d l éducatio à l uivité Pai-Et Cétil t mmb d l Obvatoi itatioal d la violc colai. Iciptio u Auu militat, c t avoi l éducatio pou tou MAIF - Société d auac mutull à cotiatio vaiabl Niot cdx 9 - Filia-MAIF - Société aoym au capital d tièmt libéé - RCS Niot B Niot cdx 9 - Etpi éi pa l Cod d auac. Réaliatio : Ac it multimédia MAIF - Photo : Alxad Giaud/MAIF 18 19

KIT MEDIA. services à l industrie. Presse. Concept éditorial Maintenance & Entreprise. Lectorat

KIT MEDIA. services à l industrie. Presse. Concept éditorial Maintenance & Entreprise. Lectorat La maitac Fac, c t* 450 000 mploi 12 000 cad 8 500 diplômé/a 21,2 milliad d d dép da l iduti (7,1 ou-taité) 17,6 milliad d da l immobili-ttiai (13,2 ou-taité) L vic à l iduti http//www.maitac-tpi.com 201

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

projets Management Communication Efficacité professionnelle Organisation Qualité Santé Sécurité au travail auservice devos NSEIL COACHING o r e s ie l

projets Management Communication Efficacité professionnelle Organisation Qualité Santé Sécurité au travail auservice devos NSEIL COACHING o r e s ie l i l : Pg L ' t Atil FORM NSEIL COACHING ATION CO g l:p ti L' til A ON MATI FOR CONSEIL auvi dv pjt COACHING g :P til L' OR F CO NS EIL 2015 FORMATION CONSEIL COACHING Maagmt Cmmuiati Effiaité pfill Ogaiati

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

JAZZ À VIENNE UN PARTENARIAT RENFORCÉ EN 2007 DOSSIER LOGEMENT ANCIEN / OPAH PROFITEZ DES AIDES À LA RÉNOVATION!

JAZZ À VIENNE UN PARTENARIAT RENFORCÉ EN 2007 DOSSIER LOGEMENT ANCIEN / OPAH PROFITEZ DES AIDES À LA RÉNOVATION! l agglo LE MAGAZINE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU PAYS mag VIENNOIS N 10 DOSSIER LOGEMENT ANCIEN / OPAH PROFITEZ DES AIDES À LA RÉNOVATION! JAZZ À VIENNE UN PARTENARIAT RENFORCÉ EN 2007 dito MADAME,

Plus en détail

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr unicipl jun n du vic m info t d nimtio L mg d d Allonn oti l joun oi Thm tli / jou n 5 2 / 2 1 d ACTIVITE PROGRAMME il 2014 Du 3 m u 23 v www.llonn.f L t infom u l mobilité intntionl Tu ouhit viv un xpéinc

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Beaux-arts & Loisirs créatifs Boutique & ateliers. prestations CoMités D entreprise entreprises CoLLeCtivités GroUpes

Beaux-arts & Loisirs créatifs Boutique & ateliers. prestations CoMités D entreprise entreprises CoLLeCtivités GroUpes Baux-art & Loiir créatif Boutiqu & atlir prtatio CoMité D trpri trpri CoLLCtivité GroUp LA ROCHELLE SAS LOISIRS COLORÉS 27 bi Quai Maubc 17000 LA ROCHELLE 05 46 09 86 07 larochll@lzard-cratif.fr Comité

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

L info, l image, le sens

L info, l image, le sens L ESSENTEL L ifo, l imag, l 48, u vivi 75002 Pai T. : +33 (0)1 77 45 86 86 F. : +33 (0)1 77 45 86 87 www.citiz-p.f U équip dyamiqu, oli, olidai, à l écou, cuiu, iova, éactiv, ivtiv, igouu, impliqué au

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION DU DECEMBE DELIBEATION N C-3.464 DELIBEATION DU CONSEIL EGIONAL SEPTIMANIE EXPOT : Pogamm d'actios 8 LE CONSEIL EGIONAL LANGUEDOC-OUSSILLON, VU l Cod gééal ds collctivités titoials t otammt sa qatièm

Plus en détail

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL Table des matières GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL... 3 Ce que nous vous offrons... 4 Amélioration de votre offre de reprise de bail... 5 Préparation du véhicule... 7 Démarches

Plus en détail

Union des Syndicats de Pharmaciens d Officine USPO N 3. Les 5 ren. Rendez-vous pharmaceutique. des questions à p. www.uspo.fr

Union des Syndicats de Pharmaciens d Officine USPO N 3. Les 5 ren. Rendez-vous pharmaceutique. des questions à p. www.uspo.fr LE MAGAZINE DES OFFICINAUX N 3 QUI ANTICIPENT Uio d Sydicat d Pharmaci d Offici USPO S PO U l d r t o c L 5 r i o d r u o L parc o U affich, u dpt ur la profio! l Télétho com gmt è ll a l t N P P T C a

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Le guide des formations en apprentissage

Le guide des formations en apprentissage L'IUT d Scaux pésnt L guid ds fomations n appntissag L appntissag : un contat d'avni L contat d'appntissag Mod d'mploi Qu'st-c qu l'appntissag? Un fomation diplômant ythmé pa un pati théoiqu n institut

Plus en détail

Permis de feu. Travail par point chaud. r Soudage r Brasage. r Découpage r Tronçonnage. r Meulage r Autres. r Poste à souder r Tronçonneuse

Permis de feu. Travail par point chaud. r Soudage r Brasage. r Découpage r Tronçonnage. r Meulage r Autres. r Poste à souder r Tronçonneuse Pemis de feu Tavail pa point chaud Patage vote engagement Ce document doit ête établi avant tout tavail pa point chaud (soudage, découpage, meulage, ) afin de péveni les isques d incendie et d explosion

Plus en détail

CENTRE NAUTIQUE PLÉNEUF-VAL-ANDRÉ 16/11/2014 RÉGATE DÉPARTEMENTALE OPTIMIST. La régate départementale Optimist

CENTRE NAUTIQUE PLÉNEUF-VAL-ANDRÉ 16/11/2014 RÉGATE DÉPARTEMENTALE OPTIMIST. La régate départementale Optimist Insciption n lign ACTUALITÉS CENTRE NAUTIQUE TOUTE L ANNÉE STAGES À LA CARTE SÉJOURS CONTACT utiqu a N t n au C Binvnu é! d n A l a V d Plénuf ag t a p t i couv é d y z n V, m a l u o p ion vot pass ivs,

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012 REUNION PUBLIQUE COLLEGE DE MONTREUIL LE 9/3/ PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 9 MARS PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE LUNDI 9 MARS PARTENARIAT

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com t L C c c v d bgg l Pép pu d i Dg Véifi p u j é b d l m i Imp mil Kp th go D d l D C l d P Suêli Dmi d l Dgiè - RD612-34450 Vi u M 04 67 01 03 10 - ctct@dgi.cm www.dgi.cm [ Rmi d clé gti u plu td à 17h

Plus en détail

À travers deux grandes premières mondiales

À travers deux grandes premières mondiales Les éco-i ovatio s, le ouvel a e st at gi ue d ABG À travers deux grandes premières mondiales - éco-mfp, premier système d impression à encre effaçable - e-docstation, premier système d archivage intégré

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

DE LA RÉCLAMATION À LA RÉPARATION : SUIVEZ-LE GUIDE!

DE LA RÉCLAMATION À LA RÉPARATION : SUIVEZ-LE GUIDE! DÉCEMBRE 2013 - N 13 LOGEMENT FRANCILIEN ET VOUS POUR UN HABITAT DE QUALITÉ DE LA RÉCLAMATION À LA RÉPARATION : SUIVEZ-LE GUIDE! DSU: DES ÉQUIPES AU SERVICE DU MIEUX VIVRE ENSEMBLE P. 3 UNE NOUVELLE GÉNÉRATION

Plus en détail

Villa Agatha. ANTONY 5, avenue de la Providence 35, avenue Aristide Briand. Bâtir l excellence

Villa Agatha. ANTONY 5, avenue de la Providence 35, avenue Aristide Briand. Bâtir l excellence Villa Agatha ANTONY 5, av la Povic 35, av Aiti Bia Bâti l xcllc Atoy Faco Si, at viv qi tav l époq. Dpi mi-iècl, l éic Faco Si o hai l clot a atmophè oc Ctt agéabl vill Hat--Si, ité à 8 km a Pai, éit pa

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Un Pa adapté à chacun

Un Pa adapté à chacun vi d coupl, nfant, rconvrion, rtrait... Mutull Référncé Minitèr * par moi, pour un jun d 15 à 19 an - ** par moi, pour un adult d 30 à 34 an - *** par moi, pour un adult d 45 à 49 an - **** par moi, pour

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION UN AVNTVR D AGIL & CMMI POTION MAGIQU OU GRAND FOÉ? AGIL TOVLOV 2011 VRION I.VI @YAINZ AKARIA HT T P: / / W WW.MA RTVIW.F HT T P: / / W R WW.KIND OFMAG K.COM OT @ PAB L OP R N W.FR MARTVI. W W W / :/ P

Plus en détail

ANNECY PARKINGS. Chacun sa formule. Plan Annecy Centre. L offre de stationnement. Infos pratiques

ANNECY PARKINGS. Chacun sa formule. Plan Annecy Centre. L offre de stationnement. Infos pratiques ANNECY L off tatiomt Pl Ac Ct Chacu a fo Ifo atiq Tif à ti juillt 0 ANNECY Éito Statioz mali choiit fo! ag ag 6 ag ag "À Ac, cocili alité vi t uag it vill t u ju ii. L tatiomt t l'u élémt imt olitiq écmt.

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

E G A E E M. e v i t e. i t. Guide méthodologique à destination des chefs cuisiniers, des intendants, des acheteurs, de toute personne ayant un projet

E G A E E M. e v i t e. i t. Guide méthodologique à destination des chefs cuisiniers, des intendants, des acheteurs, de toute personne ayant un projet E G A L L I P S A E G R I e l A e T i N u E M Red I e v i t AL collec e n e n o i t a stau Guide méthodologique à destination des chefs cuisinies des intendants des acheteus de toute pesonne ayant un pojet

Plus en détail

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire 11.5 Le moment de foce τ (tau) : Poduction d une accéléation angulaie La tige suivante est soumise à deux foces égales et en sens contaie: elle est en équilibe N La tige suivante est soumise à deux foces

Plus en détail

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech «La place du Manager Qualité dans les Organisations; Aujourd hui et Demain» [3mars 2009 ] - [Version n 1] Direction de l Organisation - LHD Allianz

Plus en détail

Géomètres-Experts, simplifiez-vous la vie!

Géomètres-Experts, simplifiez-vous la vie! Géomètres-xperts, simplifiez-vous la vie! Septembre 2012 Pour découvrir les services de votre syndicat, cliquez sur les applications. CO FO TIO MA C U C CO M MU TIO ICA O -B UT IQ U S I S FA AF CIAL SO

Plus en détail

Ville de Boulogne-Billancourt. Guide de. la propreté

Ville de Boulogne-Billancourt. Guide de. la propreté Vill d Boulogn-Billancout Guid d la popté ncout : Boulogn-Billa é t p o p la, la Vill À pati d mai 2011 lèvmnt cé un svic d n * à la cat : ds ncombants o vt) 0 800 10 10 21 (numé * à dépos n bas n chiffs

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES SOUSSIGNES L Association sportive ECOLE DE SPORT DU 16 ème dont le numéro est ont e si e socia est sit 6 aven e Mar cha Franchet sperey 7 1 6 Paris epr sent e par M.

Plus en détail

Technique RSR. 27.6.08 /DCo

Technique RSR. 27.6.08 /DCo La : -35 collaborateurs -120 applications métiers -2 services de piquet -1 service desk commun avec la TSR -Un parc véhicule -Un parc de matériel extérieur -Une très forte diversité d outil et de connaissances

Plus en détail

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Associant parfaite mobilité et simplicité, Thuraya SatSleeve est le moyen

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

Réunions i Séminaires i Congrès i Événements

Réunions i Séminaires i Congrès i Événements Réunion i Séminai i Congè i Événmnt À 7 km d l aéopot À 3,5 km d l autoout À 2,5 km du cnt-vill Un nouvau complx conçu pou ogani tou typ d congè, éunion d affai t événmnt. L cnt d conféncs L Cnt d confénc

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES Ministère de l Éducation TA B L E D E S M AT I È R E S 2 I N T RO D UC TI ON E T C O N T EX T E Q

Plus en détail

Gestion de Contacts & Clients

Gestion de Contacts & Clients elon le beoin de votre entreprie, nou vou propoon : 3ACT! pour le indépendant ou le petite entreprie qui ouhaitent organier et développer leur activité. 3ACT! Premium pour le entreprie qui ouhaitent améliorer

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1er avril au 30 juin 2014

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1er avril au 30 juin 2014 TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1er avril au 30 juin 2014 Sources : base de données Tourinsoft, Google Analytics. Ce tableau de bord trimestriel réuni l ensemble des données et propose une

Plus en détail

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées Opcalia / UNEA - Décembre 2014 tr ep ri se s Ad ap té es In 2 for Un filiè ma e re tiq de s p u m ou e, V an r ie Po de de d p rt e de no es b & rs rai u â va v ti év pe t le ea m ol ct ur ux en ut iv

Plus en détail

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY LO 4 : SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY MTHO OTO. toductio Le théoème de oto va ous pemette de éduie u cicuit complexe e gééateu de couat éel. e gééateu possède ue souce

Plus en détail

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement.

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement. Choix d ives i s s eme e cer iude 1 Chapire 1 Choix d ivesissemes e ceriude. Défiiio L es décisios d ivesissemes fo parie des décisios sraégiques de l erepris e. Le choix ere différes projes d ivesisseme

Plus en détail

Le paiement de votre parking maintenant par SMS

Le paiement de votre parking maintenant par SMS Flexibilité et expanion L expanion de zone de tationnement payant ou la modification de tarif ou de temp autorié peut e faire immédiatement. Le adree et le tarif en vigueur dan le nouvelle zone doivent

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smbole Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

ANNEXE A : MATRICES DE MAC

ANNEXE A : MATRICES DE MAC Annx ANNEXE A : MARICES DE MAC La matrc d MAC (Modal Auranc Crtron) au applé matrc d corrélaton modal t ouvnt utlé pour la comparaon ntr dux nmbl d mod propr [Y ] t [Y ]. Sont : [{ } { k} { N } ] { } {

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE

PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE PRÉSENTATION DU RÉSEAU INFORMATIQUE 2.1 Apect phyique Le CHU de Beançon regroupe d une part l établiement Jean MINJOZ, monobloc de 13 étage aocié au Pôle Coeur Poumon, contruction adjacente ur 5 niveaux,

Plus en détail

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel )

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel ) Sony RealShot Manage V3 Info Poduit Mas 2005 RealShot Manage V3.0 Logiciel de gestion des caméas IP MJPEG, MPEG-4, Audio, il sait tout enegiste! Une nouvelle vesion du logiciel RealShot Manage de Sony

Plus en détail

logiciels Reconnus d Intérêts Pédagogiques, encyclopédies, dictionnaires, manuels scolaires,... ;

logiciels Reconnus d Intérêts Pédagogiques, encyclopédies, dictionnaires, manuels scolaires,... ; Les m od es d u tilisation d e l A ctiv board et d A ctiv stu d io M od e 1 A ctiv board, La palette g raph iq u e et sa sou ris...p2 A ctiv stu d io O u tils et g rand s principes...p3 M od e 2 A ctiv

Plus en détail

CONDUCTEURS EN EQUILIBRE ELECTROSTATIQUE

CONDUCTEURS EN EQUILIBRE ELECTROSTATIQUE Chapit II CONDUCTEURS EN EQUILIRE ELECTROSTTIQUE En élcticité, un conductu st un miliu matéil dans lqul ctains chags élctiqus, dits «chags libs», sont suscptibls d s déplac sous l action d un champ élctiqu.

Plus en détail

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires Les soussignés : Contrat d'association avec mise en commun des honoraires 1) nom, prénom, qualification professionnelle, adresse privée, matricule national, code médecin personnel 2) etc. ont convenu d'établir

Plus en détail

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI)

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI) écanique du oint : foces Newtoniennes (PCSI Question de cous On admet que, losqu'il est soumis à une foce Newtonienne F K u, la tajectoie d'un cos est lane et décite a mc K +e cosθ où C θ est une constante

Plus en détail

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines Le fabicant qui end la piscine accessible à tous. ga antie 10 ans e d ec en n a l f fab ication a ç is e u di ect s i n e piscines w w w. p i s c i n e s - o p l u s. c o m DES PRODUITS INNOVANTS piscines

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

Membre. www.eve grenoble.org

Membre. www.eve grenoble.org Demo-TIC est une communauté d'usagers et de producteurs dans le domaine des T.I.C. (Technologies de l'information et de la Communication). Ses activités sont dédiées aux particuliers, aux associations,

Plus en détail

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm A/8000/L, A/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 3 à 5 mm Avec piston magnétique ou non selon ISO 555, ISO 643, VDMA 456 et NFE 49-003- Blocage de sécurité de la tige de

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

n i N 15 Juin 2015 Edito réalisé par les coprésidents de la délégation Une soirée CCFD-Terre Solidaire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises

n i N 15 Juin 2015 Edito réalisé par les coprésidents de la délégation Une soirée CCFD-Terre Solidaire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises du CCFD- Trr Solidair 29 P1 Bull 'iformat d io i t N 15 Jui 2015 Edito réalisé par ls coprésits la délégatio La trr trmbl au Népal faisat s millirs morts, ls migrats s oit Méditrraé t l réchauffmt climatiqu

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.retronaut.com/2013/01/rotor-rides/ Dans un manège tel que celui monté su la figue, quelle est la péiode de otation maximale que doit aoi le manège pou que les pesonnes ne glissent pas es le bas de la paoi si le coefficient de fiction ente

Plus en détail

Suite de logiciels. Adobe Photoshop Elements 11, Corel Office, Corel PDF Fusion. Ordinateur portable TOSHIBA SATELLITE L40. disque dur.

Suite de logiciels. Adobe Photoshop Elements 11, Corel Office, Corel PDF Fusion. Ordinateur portable TOSHIBA SATELLITE L40. disque dur. tc hno On a l oduit qu il vou faut! Gatuit Gatuit à l achat d un odinatu (PC) élctionné dan ctt ciculai. Suit d logicil Adob Photoho Elmnt 11, Col Offic, Col PDF Fuion. Un valu d 240 $ Intallation non

Plus en détail

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille.

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Symposium sur les Créneaux d'excellence québécois et les Pôles de compétitivité français Québec Mercredi

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Table des matières. Partie I : La nouvelle déduction pour la propre et unique habitation

Table des matières. Partie I : La nouvelle déduction pour la propre et unique habitation Table des matières Partie I : La nouvelle déduction pour la propre et unique habitation 1. Conditions liées à l emprunt 1.1. Aperçu des différentes conditions...3 1.2. Commentaire de ces différentes conditions...3

Plus en détail

L architecture en action

L architecture en action L AE au service de l efficacité de l entreprise - 2008 Communication, reproduction ou utilisation interdites sauf autorisation préalable d Arismore. No communication, reproduction or use without prior

Plus en détail

VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr

VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES La gamm NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE www.pttforstr.fr u stockag ffcac POUR UNE CHAÎNE DU FROID PRÉSERVÉE Cosrvato, pcs d actvté, stockag

Plus en détail

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite Po u d o nne un é lan à vo te e taite ez a p é P aite t e e vot joud'hui dès au E N EN T TR RE E N NOOUUSS,, CC EESSTT FFAA CC I I LL EE DD EE SS EE O M M PP RR EE NN DDRRE E CC O Toutes les gaanties de

Plus en détail

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian 1 EPFL 2010 Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilia Nafaï Weil Florian 11 Table de matière Ø Introduction 3 Ø Objectif 3 Ø Déroulement de l eai 4 Ø Exécution de deux palier de charge 6 Ø Calcul

Plus en détail

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes d ra Jq à 20 % www.gvb.ch! bai ch t ta é r t r v o c U r o a o N? iq pa ra i c! la a o i a v o tr Arz votr aio chz o. Coplètt. Avc o arac coplétair, vo covrz votr bi itégralt. Si l toit d bâtit prét défat

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ LETTRE MENSUELLE DE CONSEILS DESTINÉS À MAXIMALISER LE FLUX DE REVENUS RETIRÉS DE VOTRE SOCIÉTÉ OPTIMALISATION DU MOIS Déterminer le taux du marché... Si votre ociété vou vere un intérêt, elle doit de

Plus en détail

A l aise dans mon parking!

A l aise dans mon parking! A ae dan mon pakng! Gude d uaon de voe pakng Voe accè au pakng Pou accéde à voe pakng, vou dpoez d'un badge* qu commande ouveue de poa e poe d enée Nou vou emeon évenueemen une vgnee adhéve à coe u voe

Plus en détail

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION Alberto Escudero Pascual Ce que cette unité vous dit... Un budget n'est pas une requête pour du financement... Un bon plan nécessite un bon budget... Un bon budget montre

Plus en détail

Retour d expérience sur le management des processus

Retour d expérience sur le management des processus GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1 Présentation ELNOR Cabinet

Plus en détail

Changement de fréquence, effet Doppler

Changement de fréquence, effet Doppler N 804 BULLETIN DE L'UNION DES PHYSICIENS 869 Changement de fréquence, effet Doppler par Yve BAIMA, André JORANDON, Sylvie MORLEN et Marc VINCENT Lycée La Martinière Monplaiir - 69372 Lyon Cedex 08 RÉSUMÉ

Plus en détail

2. De la Grâce à l action de Grâces Ph 1.3-7

2. De la Grâce à l action de Grâces Ph 1.3-7 De la Gâce à l action de Gâces Philippiens 1.3-7 2. De la Gâce à l action de Gâces Ph 1.3-7 Intoduction Cette semaine, j ai eu l occasion de emecie Dieu pou avoi pu appécie sa gâce en action. En fait,

Plus en détail

Introduction sur l'état d'avancement de la esanté en France

Introduction sur l'état d'avancement de la esanté en France Introducti ur l'état d'avancmnt d la Santé n Franc «Santé : Un diéminati n march n Langudoc Rouill» Un i organié n partnariat avc Sommair La -anté Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi L njux d

Plus en détail

BOURSE DIRECT INTRODUCTION AU NOUVEAU MARCHE DE LA BOURSE DE PARIS. Le 10 novembre 1999 PROSPECTUS DEFINITIF

BOURSE DIRECT INTRODUCTION AU NOUVEAU MARCHE DE LA BOURSE DE PARIS. Le 10 novembre 1999 PROSPECTUS DEFINITIF BOURSE DIRECT Prospectus définitif mis à la disposition du public à l occasion d un Placement Garanti et d une Offre à Prix Ferme de 1 000 000 actions, dont 800 000 actions nouvelles provenant d une augmentation

Plus en détail

Guide de configuration d'une classe

Guide de configuration d'une classe Guide de configuration d'une clae Viion ME Guide de configuration d'une clae Contenu 1. Introduction...2 2. Ajouter de cour...4 3. Ajouter de reource à une leçon...5 4. Meilleure pratique...7 4.1. Organier

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

22 et 23 mars 2014, OSTENDE, Belgique Compte-rendu Team France

22 et 23 mars 2014, OSTENDE, Belgique Compte-rendu Team France et mar 0, OTENE, Belgique Compte-redu Team race 9 pilote de atioalité réparti e catégorie : pilote e pformace et pilote e productio. Le catégorie pformace et productio, couraiet chacue leur tour, toute

Plus en détail