Des mots pour le dire, un consommé d articles pour réfléchir. la Relation. Client

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des mots pour le dire, un consommé d articles pour réfléchir. la Relation. Client"

Transcription

1 Des mots pour le dire, un consommé d articles pour réfléchir la Relation n 10 - Novembre 2012

2 Modèle serviciel Economie où la valeur des produits ne réside plus tant sur l aspect matériel du produit, mais plutôt sur l immatériel, le service. E tapes de la restructuration du système productif et de l architecture des marchés Schéma extrait de La Nouvelle révolution commerciale p.274 FEVAD 2011 / Extrait de la préface Commerce de la précision & Ere de la précision Passer d une orientation produits (distribution de masse) à une orientation client en s adressant à une cible précise. = commerce de masse personnalisé.

3 Du service client A la relation client Mots clés retenus Pour aller plus loin Gestion de la relation client La gestion de la relation client désigne le processus consistant à bâtir et à entretenir des relations rentables avec les clients, en leur apportant une valeur et une satisfaction accrues. L objectif est de générer un capital client le plus élevé possible. Pour établir une relation durable, valeur et satisfaction constituent deux éléments essentiels. Principes de Marketing / G. ARMSTRONG et Ph. KOTLER Un système économique contemporain «orienté client» La révolution commerciale en cours est en train de faire émerger un système marchand de satisfaction des besoins qui est en cohérence avec les fondamentaux du système économique contemporain : il est «orienté client» et se donne pour tâche d optimiser la production d effets utiles pour les consommateurs. La nouvelle révolution commerciale / Philippe Moati p.76 Relation «one-to-one» Relation personnalisée avec le client qui fait mine de reconnaître individuellement chaque personne et s adapte à ses spécificités. L établissement d une telle relation peut se faire par une mobilisation intensive des NTIC (bases de données clients)... Les NTIC permettent d industrialiser la personnalisation de la relation, et donc d en maîtriser le coût. La nouvelle révolution commerciale / Philippe Moati p.115 Relation client digitale / Service client 2.0 Avec l avènement du digital, les entreprises disposent d une nouvelle batterie d outils d écoute de leur clientèle. Qu il s agisse de recueil d avis de consommateurs, d analyse des retombées en ligne ou d audit d e-réputation, les marques ont largement matière à analyse parmi toutes les données ainsi glanées à partir de sources publiquement accessibles telles que les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, les forums, blogs et micro-blogs, sites d e-commerce, etc. Ipsos.fr, décembre 2011 La nouvelle révolution commerciale Philippe Moati - Odile Jacob 2011 Le paradoxe de la relation client dans un monde digital Eric Falque - Pearson, 2011 Service compris 2.0 : 360 idées pour améliorer la qualité de service à l heure d internet Philippe Bloch VENTANA Editions, Le digital remet le client au centre, car aujourd hui, un tweet a beaucoup plus de portée qu un appel. Depuis l arrivée des nouveaux médias, la relation client revient en force dans les entreprises, et ce, par l intermédiaire des consommateurs qui ont repris le pouvoir. Emarketing.fr - 07/09/2012 La fidélité des clients La fidélité clients est devenue LA ressource des entreprises [ ]. Les deux moteurs de la fidélité : l image et la satisfaction clients. L image permet de séduire, la satisfaction de garder! La fidélité à une entreprise repose donc à la fois sur une expérience de consommation, mais aussi sur l image de l entreprise en question. Cette image va être très importante la première fois (séduire) mais elle restera toujours présente (ne pas décevoir). Article 8/10/2012 Comment-mesurer-la-fidelite-des-clients

4 Fonction accueil Les vendeurs d aujourd hui sont surtout perçus plutôt comme des «hôtes d accueil». la Relation

5 Relation Acheteur/Vendeur Mots clés retenus Conso battant Grâce au développement de l e-commerce et des NTIC, le client rééquilibre la relation vendeur/acheteur, et ce, de deux manières : soit en redéfinissant les contours de sa consommation, soit en modifiant en profondeur les canaux de cette consommation. Il a désormais les moyens de faire entendre sa voix et n est plus tributaire de la seule écoute bienveillante des entreprises. ( ) Le consommateur ne veut plus être anonyme. Il est un acteur concret, de surcroît, citoyen. Marketing magazine, mars 2012 Des conseillers plus que des vendeurs Les vendeurs quittent leur panoplie de commercial pour adopter la posture d un conseiller totalement à l écoute des besoins exprimés par le client. ( ) Le vendeur à l écoute des besoins du consommateur et qui y répond avec honnêteté contribue à valoriser l image de son magasin ou de son enseigne auprès des consommateurs. L Observatoire CETELEM : le consommateur désenchanté 2011 Meilleure formation des vendeurs aux NTIC Une meilleure formation aux nouvelles technologies comme les bornes ou les smartphones pour mieux connaître les clients est une réponse difficilement négligeable par les enseignes. «Un vendeur, aujourd hui, doit connaître non seulement son produit, mais aussi tout l éco-système». Un vendeur doit être disponible quitte à proposer la prise de rendez-vous vingtquatre heures à l avance, par web ou par téléphone (ex : chez Boulanger) «Le lent renouveau des magasins» - LSA 6/09/2012 Pour aller plus loin «Commercial : une histoire d Homme.com» Congrès national DCF Metz juin 2012 A nouveaux consommateurs, nouveau marketing. Zoom sur le conso battant Collectif DUNOD : la fin du e-commerce ou l avènement du commerce connecté? Catherine Barba FEVAD 2011 Consommateur-vendeur, un couple au bord de la rupture? L Observatoire Cetelem de la Consommation 2011 Vendre de l expérience Avant, on vendait des produits, demain on vendra de l expérience. Il faut créer des expériences nouvelles de consommation, et pour cela être ouvert, créatif. En 2020, le client ne voudra pas d une transaction froide ni d une relation sans saveur ; il cherchera une expérience riche et personnalisée. Les marchands mettront ainsi la priorité sur le service et l humain, avec un lien chaleureux, convivial : la fin du e-commerce ou l avènement du commerce connecté / FEVAD L expérience magasin doit être un élément différenciant. «Ré-enchanter» le point de vente doit être la nouvelle devise des retailers. Jouer sur le contact produit et sur le plaisir de l achat immédiat sont les armes du point de vente. La révolution digitale est en marche! Wiki-consommateur Ces nouveaux consommateurs n accordent plus leur confiance aveuglément. Ils exigent des échanges sur le même pied d égalité, interactifs, de la proximité, de la complicité, de la générosité, de la disponibilité, de la compréhension et de la pédagogie. Philippe RUCHETON, directeur de recherche Centre de Communication Avancée Le consommateur se renseigne, évalue, repère, déniche ; il va vite. A sa disposition, tout un arsenal d outils pour s informer, comparer, consulter, voir, choisir, acheter qu il maîtrise désormais avec dextérité pour trouver le meilleur rapport qualité/prix. C est devenu un réflexe pour huit Français sur dix de se renseigner en ligne avant d acheter : 81% des internautes qui ont acheté en magasin, sur catalogue ou online ont au moins une fois préparé leur achat sur Internet (Source : Baromètre FEVAD- Médiamétrie//NetRatings sur les comportements d achats des Internautes 2011) : la fin du e-commerce ou l avènement du commerce connecté / FEVAD

6 Nouvelle relation au client et Relation digitale L arrivée des médias sociaux vient modifier le statut du client. Les possibilités «conversationnelles» des médias sociaux (commentaires et avis sur les réseaux sociaux et forums) ont, en effet, ouvert la voie vers une nouvelle forme de dialogue entre les internautes et les marques. Ces possibilités sont synonymes d une relation individuelle et personnalisée avec les clients. L Entreprise - Octobre N 315

7 La valeur CLIENT Mots clés retenus Pour aller plus loin «Back to client» - Optimiser la valeur client Vendre plus aux clients existants en les connaissant mieux. Avant d inventer un nouveau produit, creuser plus le sillon en s appuyant sur la croissance organique : produits, gammes, services, par affinités plutôt que de développer de nouvelles activités. Marketing Magazine n 157, avril 2012 Gérer la «Voix du client» = ensemble des messages que le client échange avec une société via différents canaux et de toutes les interactions qui se créent dans ce dialogue. Arnaud Guenegan, Actionco.fr - 07/06/12 Intimité client Intimité client = une des 3 approches du marché orientées client. Baromètre Intimité 2012 : tout se transforme / CSC Challenges TNS Sofres Notion dans laquelle les marques privilégient ce que veulent leurs clients, de la façon la plus personnalisée possible, par opposition à ce que veut le marché dans sa globalité. Cela suppose une adaptation permanente des offres et de cultiver des modes de relations étroites avec les consommateurs. février Outside In : The Power of Putting Your Customers at the Center of Your* Harley Manning et Kerry Bodine * Le pouvoir de mettre vos clients au centre de votre business. La marque face à la révolution client Yann Claeyssen KAWA Editions, 2012 Prendre soin de ses clients sans se ruiner. Action commerciale n 323 Mai 2012, p Les 4E : émotion, expérience, exclusivité, engagement Après l ère des 4P (Produit, Placement, Prix, Promotion), voici venue l ère de l engagement du consommateur. Un client qui s engage pour une marque en achetant, mais aussi en s informant, en s impliquant (enquêtes consommateurs, tests produits ) et qui montre sa volonté de faire partie de l écosystème de la marque. Marketing Magazine, septembre 2012 Culture du service Ceux qui souhaitent aujourd hui marquer des points auprès des clients grâce au service ont besoin d une stratégie de service bien pensée et d une culture du service très complète, un «Service-ADN». ( ) Chaque entreprise doit mettre au point sa stratégie de service, adaptée individuellement aux conditions internes et à la structure de la clientèle. Livre Blanc «Le service fait la différence : comment rendre des clients heureux» / Sabine Hübner Citrix 2011 La segmentation-différenciation Concevoir un concept commercial qui s efforce de répondre avec précision à une catégorie particulière d attentes, en acceptant implicitement le risque de se priver de la clientèle des autres segments du marché. ( ) Les stratégies de segmentation-différenciation sont non seulement une voie de réponse à l individualisation de la demande, mais aussi un moyen de desserrer l étau de la concurrence entre enseignes. La nouvelle révolution commerciale / Philippe Moati p.100 et suivantes Relation client digitale Un service client sur les réseaux sociaux permet de déceler dans chaque problème individuel, un signal faible d un problème collectif. E-marketing.fr - 13/06/2012

8 la Relation «les clients les plus mécontents sont les meilleures sources d information» Bill Gates, PDG de Microsoft Les réclamations clients : une mine d or sous exploitée L AMARC, association pour le management de la relation client, a mené l enquête auprès de 180 grandes entreprises. Verdict : seules 25 % des entreprises ont conscience d avoir de l or dans les mains. Réclamations 2.0 Seulement un quart des entreprises exploite les informations issues de l analyse des réclamations pour leurs décisions marketing ou la conception de nouvelles offres. Le client râleur devrait être envisagé comme une mine d or par les entreprises : il exprime un besoin mal satisfait ou pas du tout satisfait. Il pointe un dysfonctionnement dans le service délivré... C est l occasion rêvée de revoir son offre commerciale, d améliorer son service au client, de corriger les dysfonctionnements au sein de l entreprise et au final de fidéliser le client, d améliorer l image de la société donc de gagner plus d argent. Le client râleur fait un beau cadeau à l entreprise en exprimant son mécontentement : il fournit les moyens de faire mieux la prochaine fois. Transformer le pépin en pépite Las! En France la culture de la réclamation n est guère développée : par exemple 96 % des clients insatisfaits dans le monde de la grande consommation ne réclament jamais! L Association pour le Management de la Réclamation, créée en 2004 pour diffuser les initiatives de quelques pionniers qui cherchent à «transformer le pépin (le client qui réclame) en pépite», a mené l enquête (avec Grenoble Ecole de Management et le Laboratoire CoActis de Lyon) pour dresser la première cartographie des services réclamations. La bonne nouvelle : la prise de conscience de l importance de la réclamation («le pépin») pour la qualité de la relation client («la pépite») est réelle. La preuve : près de 70 % des entreprises ont défini une politique claire de traitement des réclamations, même si le degré de maturité diffère d une société à l autre. Réclamations 2.0 Les entreprises et les marques se mettent même aux réclamations 2.0 : elles écoutent les «conversations», ce qui se dit sur leur compte, via Facebook, Twitter, les forums % des entreprises ont même créé un poste de «community manager» et 70 % prennent connaissance des commentaires des râleurs sur internet. Elles écoutent mais n entendent pas. C est la mauvaise nouvelle : elles ne prêtent guère attention au contenu de la réclamation. Symptomatique l absence généralisée d indicateurs de mesure de la fidélité des clients qui ont réclamé. Seuls 8 % des entreprises mesurent cette fidélité des clients après avoir signalé un pépin, une insatisfaction. Autre chiffre qui fâche : 60 % n ont pas écrit une charte des engagements clients. Enfin, seule 1 entreprise sur 3 évoque le sujet régulièrement en comité de direction, 1 sur 10 «systématiquement». Un quart (24 %) seulement des entreprises exploite les informations issues de l analyse des réclamations pour leurs décisions marketing ou la conception de nouvelles offres. Les 3/4 se contentent d enregistrer. Management de la satisfaction «Les entreprises les plus en avance sont celles qui sont déjà passées du traitement des réclamations pour passer au management de la satisfaction», analyse Thierry Spencer, un specialiste du marketing client et auteur du blog lesensduclient.com. Elles ont déjà largement entrepris de valoriser les réclamations et décloisonné les services de l entreprise : le service client parle au service web et le service marketing avec le service communication...ce sont les «pionniers». Outre un engagement de la direction à reconnaître le service Réclamations comme un centre de profit et non de coût, manager mieux la réclamation client supposera aussi un décloisonnement des départements de l entreprise! 4 pistes pour mieux exploiter vos réclamations 1) Donner une définition claire et partagée de ce qu est une réclamation. 2) Analyser puis diffuser en interne les informations issues des réclamations en vue d actions marketing ou de conception de nouvelles offres. 3) Passer plus largement à «l entreprise orientée client» (et non plus «centrée produit»). 4) Engager la Direction dans la reconnaissance du Service de réclamation client (SRC) comme un centre de profit et non un centre de coût. Par Etienne Gless pour LEntreprise.com, publié le 11/07/2011 E-reputation Seul 1/3 des entrepreneurs de TPE-PME s intéresse à leur e-réputation et veille à ce que l on dit de leur entreprise sur la toile. (Les TPE et PME françaises face à l économie numérique : étude 2012 / Linkeo.com)

9 L ecoute client Mots clés retenus Travailler son expérience client, pour offrir un relationnel de qualité Des employés heureux font des clients heureux. Prendre soin des équipes pour qu elles prennent soin des clients. Une vérité sur laquelle de plus en plus d entreprises s accordent. Leroy Merlin en France parle de «symétrie des attentions» : la fin du e-commerce ou l avènement du commerce connecté / FEVAD Transformer le pépin en pépite (= devise de l AMARC) Les grandes entreprises ont pris conscience de l enjeu que représente la réclamation («le pépin) pour la qualité de la relation client («la pépite»). Le blog Le Sens du Les consommateurs utilisent les canaux publics pour émettre leurs critiques sur les services à la clientèle Après une expérience négative, 36% des consommateurs adresseront directement une plainte à l entreprise, un quart le feront sur un média social et 19% publieront un avis en ligne. Ateliers BNP Paribas, janvier 2012 Pour aller plus loin E-réputation : stratégies d influence sur internet Edouard Fillias et Alexandre Villeneuve Ellipses, AFRC Association française de la relation client AMARC Association pour le management de la réclamation client Etre honnête vis-à-vis du client Si une attitude d honnêteté a toujours été nécessaire pour développer une entreprise sur le long terme, cela devient encore plus essentiel avec l Internet participatif, où tout un chacun peut dire ce qu il pense et en laisser des traces dans l hyperespace Web : la fin du e-commerce ou l avènement du commerce connecté / FEVAD Bad buzz Phénomène de «bouche à oreille» négatif qui se déroule généralement essentiellement sur Internet et qui est subi ou provoqué par une action initiale de la marque (entreprise). Le buzz est un moyen de communication ultra efficace, mais qui reste incontrôlable. prescripteur influenceur Le consommateur a les cartes en main, il n est plus celui qu il faut influencer, il est le prescripteur, l influenceur qu il faut connaître et dont il faut anticiper les attentes. Décrypter les nouveaux codes de la Relation à l ère de la révolution des médias sociaux / InfoDSI -13/07/2012 E-réputation = ensemble des verbatims trouvés sur internet au sujet d une marque, d une entreprise Plein Ouest, Décembre 2011/Février % des internautes ont déjà donné un avis au sujet d un produit ou d un service sur Internet. Ces avis sont majoritairement positifs, et sont très souvent postés sur des sites marchands : la fin du e-commerce ou l avènement du commerce connecté / FEVAD Président des clients Désormais, les clients de certaines enseignes ont leur président. Ils sont chargés de faire remonter doléances et suggestions en épluchant les avis sur les forums, les blogs, en traînant l oreille dans les rayons

10 50 milliards d euros grâce aux relations clients-fournisseurs LE CERCLE. Aréva labélise ses fournisseurs privilégiés, Nokia demande à ses fournisseurs de l évaluer. De nombreux systèmes d évaluation, de mesure et d indexation transforment les relations clients-fournisseurs en créatrices de valeur et ôtent ainsi aux acheteurs leur costume de «cost-killers». Ils démontrent que deux facteurs favorisent la confiance mutuelle : la non-dépendance et la non-confrontation. Par Catherine Moreau pour Le Cercle Les Echos, publié le 25/04/2012 Les liens de qualité avec ses fournisseurs sont des facteurs de performance et de compétitivité. Les relations tendues sont synonymes de coûts. Le coût des conflits inter-entreprises s élève à 2% du PIB français ou à 7% d un budget achat, soit 50 milliards d euros. Aucun responsable achat ne peut manquer d être interpellé par ces montants. Même s ii n existe aucune norme sur les relations clients-fournisseurs, il est à noter que les composantes de cette relation permettent d en déterminer le niveau et la qualité. Ce que permet de faire le système d évaluation développé par Planning Perspectives, Inc qui indexe et mesure les diverses composantes de la relation client-fournisseur avec différentes variables : la qualité de la relation, la communication, l efficacité... Confiance Les relations de confiance entre acheteurs et fournisseurs créent facilement 25% de valeur ajoutée supplémentaire ( Return On Invested de 25% en langage financier). Elles démontrent la nécessité de mener et de tisser des liens avec ses fournisseurs pour permettre de diminuer ses coûts et d améliorer sa compétitivité. Des relations construites sur le long terme, fondées sur la confiance, des échanges réciproques et une bonne compréhension des contraintes de chaque partie permettent au couple client/fournisseur d être plus efficace. Au bénéfice des deux parties. De bonnes relations clients-fournisseurs permettent de partager les avantages économiques induits par la relation. Leur mode opératoire peut se présenter de manière non exhaustive de la façon suivante : 1. Encourager la communication et la confiance entre les partenaires de la supply chain 2. Développer des outils de communication stratégiques 3. Encourager et accompagner les optimisations de coûts au sein des clients 4. Encourager et accompagner la Responsabilité Sociale et Environnementale au sein des fournisseurs 5. S engager pour la transparence et le respect des parties prenantes. Citation de Jean-Claude Volot à propos des relations entre les grands donneurs d ordres et leurs fournisseurs «Les grands patrons s aperçoivent que respecter la loi n entame pas leur compétitivité» Les avantages économiques que l on peut obtenir grâce à une relation fournisseur basée sur la confiance : 1 Avantages liés à une meilleure intégration : Le fournisseur contribue à l innovation et est plus impliqué dans le développement de nouveaux produits du client (mise sur le marché plus rapide). Le fournisseur est prêt à transférer ses innovations au client avec lequel il entretient des relations de confiance, lui attribue des nouveaux marchés (plus de brevets déposés, plus d investissement du fournisseur répondant aux besoins spécifiques du client). 2 Avantages opérationnels : Amélioration de la qualité (réduction des temps de cycles, délais de livraison mieux respectés, plus grande réactivité). Partage accru des nouvelles technologies du fournisseur. Communication plus ouverte de la part du fournisseur, en retour d une amélioration quantitative et qualitative de la communication et de l échange d informations à l initiative du client. 3 Avantages financiers : Meilleures réductions de prix accordées par le fournisseur (le fournisseur accorde des concessions plus importantes quand il a confiance en l acheteur). Amélioration de la compétitivité (élimination des gaspillages, réduction des stocks ). Augmentation des bénéfices des deux parties. Par Gaëlle Jouanne et Charles Cohen, 30/11/2011

11 Relation B to B Mots clés retenus Confiance «Instaurer la confiance pour pérenniser les relations acheteurs-fournisseurs». La confiance gère idéalement les risques : sans elle, les interprétations du risque créent des mouvements brusques, qui renforcent la méfiance. Le Cercle Les Echos, Guillaume NUSS - 10/02/2012 Relation collaborative Selon John W. HENKE, expert américain de la mesure des relations collaboratives clientsfournisseurs, les relations interentreprises partenariales permettent d augmenter de 3 à 5% la productivité des entreprises /11/2011 Pour aller plus loin Guide pour la qualité des relations contractuelles clients-fournisseurs pdf/rapport-volot pdf Rapport VOLOT sur le «dispositif juridique concernant les relations interentreprises et la sous-traitance» 2010 Gisement de productivité Les conflits avec les fournisseurs coûteraient environ 300 milliards d euros en France chaque année, soit 15% du PIB. Selon Jean-Claude Volot (médiateur des relations interentreprises), l amélioration des relations entre entreprises donneuses d ordres et sous-traitants constitue un véritable avantage pour les deux parties, «un gisement de productivité, de richesse». Propos confirmés par l américain John Henke : «il est un bénéfice économique, à la fois pour le client et pour ses fournisseurs, de développer de bonnes relations de confiance» L Usine nouvelle - 30/11/2011 Intégration de la RSE dans les relations clients-fournisseurs : de la relation au partenariat Etapes évolutives qui se mettent en place au fur et à mesure que la relation clientfournisseur devient réellement engagée dans une démarche d achats responsables : - Chartes ou codes de conduite fournisseurs - Clauses RSE dans les contrats avec les fournisseurs - Analyse de la performance RSE des fournisseurs - Accompagnement des fournisseurs Relation interentreprises Conçue en 2010 par la Médiation Inter-entreprises et la CDAF (Acheteurs de France), la Charte des relations inter-entreprises a pour but d inciter les entreprises à adopter des pratiques d achat responsables vis-à-vis de leurs fournisseurs. L intérêt d un tel dispositif est double : permettre aux donneurs d ordres signataires de faire savoir et officialiser leur volonté de s inscrire dans une relation partenariale «gagnant-gagnant» avec leurs fournisseurs ; Désigner un «Correspondant PME» au sein de l entreprise signataire, qui interviendra en tant que médiateur interne pour faciliter le règlement des éventuels litiges fournisseurs.

12 Information Entreprises Comment obtenir une liste de prospects ciblés? Comment actualiser, enrichir ou étendre votre base de données dans votre secteur d activité ou sur un périmètre géographique précis? La CCI de la Vendée met à votre disposition : Un fichier de plus de établissements mis à jour quotidiennement Un annuaire régional des entreprises des Pays de La Loire (plus de entreprises) Un annuaire des entreprises de France (AEF) : 2,2 millions d entreprises Une sélection d articles sur les entreprises vendéennes Contact : Information Economique : Information Entreprises : Information Economique Une information toujours disponible : Un marché, un secteur précis pour lesquels peut être assuré un sourcing L environnement économique local Les foires et salons locaux, nationaux et internationaux. Un suivi de l actualité économique : Contact : Information Economique : Etudes : La CCI vous propose ses Lettres d information Lu pour vous cette semaine : une synthèse de l actualité locale des entreprises et des territoires vendéens : revue de presse sur l actualité du tourisme en Vendée et Pays de La Loire Enquête de conjoncture : tous les deux mois, enquête auprès des chefs d entreprise sur leur situation économique Tableau de bord : chaque mois, analyse des principaux cours des marchés des matières premières et des indicateurs économiques vendéens Les précédents numéros Ils sont disponibles sur le site de la CCI - N 1 : Quels business pour demain? - N 2 : Capital humain : levier de performance? - N 3 : Internet : outil de proximité - N 4 : Chasser en meute : les réseaux - N 5 : Afficher sa différence par la marque - N 6 : Made in Où? - N 7 : Les Séniors : Marché d avenir et enjeux - N 8 : Mobilités : Nouvelles pratiques, nouveaux outils - N 9 : Question de confiance Site internet : 16 rue Olivier de Clisson - CS La Roche-sur-Yon Cedex n 10 - Novembre la Relation -16, rue Olivier de Clisson - CS La Roche-sur-Yon Cedex - Tél : Fax : Site : Edité par la CCI de la Vendée - Directeur de Publication : Henri de L ESPINAY - Comité de rédaction : S.Baribaud, L. Chataigner, M.Garandeau, E.Malaboeuf, Y.Verdon. Maquette et mise en page : CCI de la Vendée - Crédit photos : CCI de la Vendée, Fotolia - Impression : Imprimerie Belz - Tirage : exemplaires

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Accélérateur de croissance DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Contact presse : Johann Fourmond Tél. : 02 99 65 05 47 - Port. : 06 07 89 09 44 j.fourmond@releasepresse.com Sommaire Communiqué de presse p 3-4

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

Les rendez-vous Numérique 14

Les rendez-vous Numérique 14 Les rendez-vous Numérique 14 Ben Chams - Fotolia Programme d actions avec le soutien du FRED (Fonds pour les REstructurations de la Défense) dans le cadre du PLR (Plan Local de Redynamisation) d Angers

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE?

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? Sommaire 1. Contexte général 2. Graphisme / Ergonomie 3. Page d accueil 4. Catalogue 5. Processus de commande Présentation Fondée en 2001, Oxatis est la solution de création

Plus en détail

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT I. Définition Ensemble des dispositifs ou opérations de marketing et de supports ayant pour but d optimiser la qualité de la relation clients de fidéliser et de

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

CRM : Le Client au cœur

CRM : Le Client au cœur 3 septembre 2008 1 CRM : Le Client au cœur 3 septembre 2008 Frédéric Leclercq - Cylande 3 septembre 2008 2 Cylande \ Editeur de progiciels dédiés à la distribution GD Grande Distribution Distribution Spécialisée

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Mélanie Hossler Olivier Murat Alexandre Jouanne FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 12 modules pour construire sa stratégie social media, 2014 ISBN : 978-2-212-55694-0 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Le Marketing Relationnel Universitaire : 2010.2011 0

Le Marketing Relationnel Universitaire : 2010.2011 0 Universitaire : 2010.2011 0 Introduction : Chaque jour à travers le monde, des managers déplorent la baisse de fidélité de leurs clients qui sont courtisés plus fébrilement par des concurrents offrant

Plus en détail

PREAMBULE DE LA CHARTE DES RELATIONS INTER-ENTREPRISES ENTRE CLIENTS et ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE

PREAMBULE DE LA CHARTE DES RELATIONS INTER-ENTREPRISES ENTRE CLIENTS et ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE PREAMBULE DE LA CHARTE DES RELATIONS INTER-ENTREPRISES ENTRE CLIENTS et ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Contexte Dans le secteur du Travail Temporaire, l équilibre de trésorerie des entreprises est une

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises.

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Relation client PME PMI attention danger! Résumé La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Nous essaierons de montrer, dans cet article, que la relation client

Plus en détail

Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante. Delivering Transformation. Together.

Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante. Delivering Transformation. Together. Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante Delivering Transformation. Together. Sopra Steria Consulting est l activité Conseil du Groupe Sopra Steria. Présent

Plus en détail

Les défis de la Gestion de la Relation Client

Les défis de la Gestion de la Relation Client Les défis de la Gestion de la Relation Client 1 1. Le client au cœur de votre stratégie 2 1.1 Définition La Gestion Relation Client est un système qui doit vous permettre : De mieux comprendre vos clients

Plus en détail

Une première en France

Une première en France DOSSIER DE PRESSE 04/09/2013 LE GOOGLE LOCAL de METZ Lancement Officiel : 01/10/2013 Une première en France Grâce au soutien des collectivités, le commerce messin entre dans l ère du numérique pour redonner

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

LA TRIBUNE. Atelier BNP Paribas. 23 novembre 2011

LA TRIBUNE. Atelier BNP Paribas. 23 novembre 2011 LA TRIBUNE Atelier BNP Paribas 23 novembre 2011 La relation client peut-elle intégrer le client "roi" du Web 2.0? Quelques chiffres 12 % des acheteurs en ligne ont déjà réalisé un acte d achat via leur

Plus en détail

Saison 2 (2010) Publicité, digital, marketing services

Saison 2 (2010) Publicité, digital, marketing services Le Baromètre Annonceurs Agences Saison 2 () Publicité, digital, marketing services page 1 Méthodologie page 2 Phase qualitative 12 entretiens avec des décisionnaires référents Grande consommation : Industrie,

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? Typologie des sites web Les sites «vitrines» Les sites de «marque» Les sites «catalogues» Les sites marchands Site web et stratégie commerciale Etapes clés de la

Plus en détail

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont INAUGURATION Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont SOMMAIRE Qu est ce que l ENE?... 2 L engagement haut-marnais... 2 Enjeux et contexte... 3 Ils soutiennent l ENE... 4 Les missions de l ENE...

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : FOCUS «SITE WEB», «FACEBOOK», «E-REPUTATION»

Plus en détail

Créer un site internet?

Créer un site internet? WebexpR Communication digitale des PME 249 rue Irène Joliot Curie 60610 La Croix Saint Ouen contact@webexpr.fr Créer un site internet? Qui? Quoi? Pour qui? Pourquoi? Quand? Comment? Combien? Rédaction

Plus en détail

Gestion d E-réputation. Management de marque

Gestion d E-réputation. Management de marque Renforcez votre présence sur Internet Stratégie Digitale Gestion d E-réputation Community Management Management de marque Web Marketing 0 www.forcinet.ma 1 Qui Sommes-Nous? Forcinet est une entreprise

Plus en détail

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT e-commerce+ Magazine d information d Octave n 13 - Février 2015 87% SURB2B DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE INTERNET CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES édito Le

Plus en détail

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015 8 formations carrément commerciales Catalogue 2015 8 formations pour : vendre plus et mieux Vendre ses prestations intellectuelles page 4 La relation client dans la gestion de projet page 5 Apprendre à

Plus en détail

PRISMA OFFRE SÉMANTIQUE

PRISMA OFFRE SÉMANTIQUE PRISMA OFFRE SÉMANTIQUE LA SÉMANTIQUE & LE DIGITAL Les internautes parlent des marques et de leurs usages de manière spontanée dans leurs échanges. Mais cette voix du consommateur est souvent sous exploitée

Plus en détail

Quelques mots sur LIMELIGHT CONSULTING

Quelques mots sur LIMELIGHT CONSULTING pour Quelques mots sur LIMELIGHT CONSULTING Nous aidons les entreprises à s adapter à leurs enjeux d évolution en termes marketing, organisationnels et humains. BAROMÈTRE DES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet?

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet? 1 Sommaire Introduction... 3 Pourquoi communiquer?... 3 Communication et Internet... 3 Les objectifs de ce Livre Blanc... 3 Pourquoi être présent sur Internet?... 4 Contexte, marché... 4 Internet, 1 er

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

Atelier 2 L e-commerce

Atelier 2 L e-commerce Atelier 2 L e-commerce Claude Ménissez E-commerce Les lois de l efficacité 1 Spécificité essentielle du e-commerce Mettre en ligne un site internet marchand c est ouvrir d un coup des millions de boutiques

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B Des formations personnalisées sur-mesure pour appréhender facilement les réseaux

Plus en détail

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET stratégies digitales AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET Pierre Bizollon - p.bizollon@linkingbrand.com - www.linkingbrand.com - 0 676 216 116 06/03/09 1 LE FONDATEUR:

Plus en détail

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous?

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous? PROFESSIONNELS Vendre sur le Net Pourquoi pas vous? AVANT DE VOUS LANCER IMPORTANT Avant de démarrer votre activité, analysez les besoins du marché. Étudiez les offres et les stratégies de vos concurrents.

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Comment les Français consomment-ils sur Internet?

Comment les Français consomment-ils sur Internet? Comment les Français consomment-ils sur Internet? ème baromètre sur les comportements d achats des internautes AG FEVAD, Paris, 11 juin 2009 Internet, canal d achat 22 millions de cyberacheteurs Évolution

Plus en détail

Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau

Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau Sommaire : Quelques idées reçues à tailler en brèche dès maintenant Le préalable à toute action soignez chaque jour

Plus en détail

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux?

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux? Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Etude appliquée aux entreprises B2B, dans l Industrie IT. May 15 2013 ETUDE Leila Boutaleb-Brousse leilabfr@gmail.com btobconnected.com

Plus en détail

les nouveaux enjeux du retail et leurs impacts sur la gestion des rh

les nouveaux enjeux du retail et leurs impacts sur la gestion des rh VUE EXPERT les nouveaux enjeux du retail et leurs impacts sur la gestion des rh Introduction A l ère du web et de l e-commerce, le rôle du vendeur en magasin devient plus que jamais stratégique. Paradoxe?

Plus en détail

Le marketing digital

Le marketing digital François SCHEID Renaud VAILLANT Grégoire DE MONTAIGU Le marketing digital Développer sa stratégie à l ère numérique, 2012 ISBN : 978-2-212-55343-7 Table des matières Sommaire... Préface... Introduction...

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 CONTEXTE DE L ENQUÊTE POURQUOI? Une démarche inédite, jamais menée en

Plus en détail

LABEL «RELATIONS FOURNISSEUR RESPONSABLES»

LABEL «RELATIONS FOURNISSEUR RESPONSABLES» LABEL «RELATIONS FOURNISSEUR RESPONSABLES» Référentiel d objectifs d évaluation de la Charte des relations inter-entreprises 1/9 VALIDEE LE 08/02/2013/ V2 DOMAINE : RELATIONS DURABLES ET EQUILIBREES ENTRE

Plus en détail

Les différents systèmes de réservation en ligne. Tour d horizon

Les différents systèmes de réservation en ligne. Tour d horizon Les différents systèmes de réservation en ligne Tour d horizon le web, un média de communication incontournable Et plus encore le média de communication du tourisme Le marché du voyage en ligne pèse 93,8

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

POURQUOI COMMUNIQUER?

POURQUOI COMMUNIQUER? POURQUOI COMMUNIQUER? Pour être connu en acquérant de la notoriété Pour être reconnu en construisant une image positive de votre entreprise Toute société a de réels besoin en matière de communication quelle

Plus en détail

Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC)

Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC) Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC) OBJECTIFS - Créer une boutique sous wordpress et la référencer. - Mise en place du contenu, des articles Une bonne connaissance

Plus en détail

L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE

L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE 800 HT/jour Prendre conscience de l'importance et des enjeux d'un accueil physique et téléphonique de qualité Maîtriser les techniques de communication pour optimiser

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Je gère ma relation client. Le 8 septembre 2015

Je gère ma relation client. Le 8 septembre 2015 Je gère ma relation client Le 8 septembre 2015 Je gère ma relation client On se présente! Qu est ce que la Gestion de la Relation Client? Définition La Gestion Relation Client (GRC) : C est l ensemble

Plus en détail

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

Gestion de l activité commerciale

Gestion de l activité commerciale 12 13 Gestion de l activité commerciale Gérez efficacement votre activité de négoce, services ou industrie L activité commerciale, c est le nerf de la guerre : prospection, réalisation de devis, facturation,

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 Avant-propos Préface Introduction XV XVII XXI Partie I Les enjeux 1 Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 1. Une nouvelle ère du développement économique 3 1.1. La digitalisation de l économie

Plus en détail

CATALOGUE de FORMATION SEPT DECEMBRE 2015

CATALOGUE de FORMATION SEPT DECEMBRE 2015 CATALOGUE de FORMATION SEPT DECEMBRE 2015 ACCOMPAGNEZ VOTRE ENTREPRISE DANS SA TRANSFORMATION DIGITALE Marie jouet Web Performer 1 avenue des italiens 64210 BIDART. Tel :05.59.23.08.04 - mjouet@web-performer.fr..

Plus en détail

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing Définition et Enjeux du e-merchandising Illustrations concrètes : les interfaces Illustrations concrètes : cross selling et up-selling Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Plus en détail

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION?

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION? Faut-il être présent sur les réseaux sociaux? De plus en plus d entreprises se posent la question. Considéré il y a encore peu comme un simple moyen d échange ou de prise de contact, le réseau social est

Plus en détail

VOTRE CANAL MARKETING

VOTRE CANAL MARKETING LE LIVRE BLANC DE L EMAIL MARKETING FAITES DE L E-MAIL VOTRE CANAL MARKETING LE PLUS DYNAMIQUE TABLE DES MATIÈRES Introduction Les atouts de l emailing Les clés d un emailing réussi! Mesurer son retour

Plus en détail

Table des matières PARTIE I : LES FONDAMENTAUX DU MARKETING DIGITAL

Table des matières PARTIE I : LES FONDAMENTAUX DU MARKETING DIGITAL Introduction... IX Auteurs.... XIX Liste des Mini-cas.... XXI Liste des Zoom Recherche.... XXIII Liste Digital marketing insight... XXV Liste des figures... XXVII Liste des tableaux... XXXI PARTIE I :

Plus en détail

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices?

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? L attractivité pour un commerce multiservices : Comment la déterminer? Quel sens lui donner? Quel sens donnez-vous au mot ATTRACTIVITE, dans

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Generali Performance Globale PME

Generali Performance Globale PME Entreprises Generali Performance Globale PME Une démarche innovante pour sécuriser votre entreprise Programme Processus Qualité Progrès Document non contractuel à caractère publicitaire. Pour connaître

Plus en détail

La Qualité de SFR Business Team

La Qualité de SFR Business Team La Qualité de SFR Business Team au service de ses clients Faire équipe avec vous est la promesse de SFR Business Team faite à son marché. Présent et performant sur l ensemble des segments, de la TPE au

Plus en détail

Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL. Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? Gaëlle Duvet

Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL. Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? Gaëlle Duvet Le 19 octobre 2010 CROSS-CANAL Comment mettre en place une véritable stratégie cross-canal? PRESENTATION Néomarketing est une Agence Conseil de Marketing Relationnel. Depuis 2002, nous accompagnons nos

Plus en détail

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension Université ParisDauphine Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension L Observatoire des Métiers de la Publicité a confié à Luc Boyer et Aline Scouarnec, dans le cadre d une étude prospective,

Plus en détail

Le catalyseur de vos performances

Le catalyseur de vos performances MCRM Consulting, 43 Rue Tensift Agdal Rabat Maroc Tel: 212 (0) 5 37 77 77 41 Fax: 212 (0) 5 37 77 77 42 Email: Contact@mcrmconsulting.com Site: www.mcrmconsulting.com P e r f o r m a n c e c o m m e r

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

Douze règles pour fidéliser la clientèle.

Douze règles pour fidéliser la clientèle. Douze règles pour fidéliser la clientèle. Il n'y a pas de plus puissante arme marketing que le bouche à oreille (BAO). Pour que vos clients deviennent vos apôtres évangélistes, il faut commencer par les

Plus en détail

l évidence Acteur décisif sur tous les points stratégiques du devenir des opticiens indépendants, le Groupe All relève les défis de demain.

l évidence Acteur décisif sur tous les points stratégiques du devenir des opticiens indépendants, le Groupe All relève les défis de demain. l évidence Acteur décisif sur tous les points stratégiques du devenir des opticiens indépendants, le Groupe All relève les défis de demain. OCAM, Internet, Compétitivité, Développement, Qualité, face à

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

location et services : vente directe via des agences en propre ; produits de collectivités : vente directe, revendeurs, télévente et vente en ligne.

location et services : vente directe via des agences en propre ; produits de collectivités : vente directe, revendeurs, télévente et vente en ligne. Chapitre 6 LA FONCTION COMMERCIALE 6.1 Organisation commerciale et distribution Une adaptation constante des modes de distribution et de l organisation commerciale aux produits, aux services et aux clients

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet!

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Stéphanie Pahaut Coordinatrice Tourisme Qualité tourismequalite@coeurdelardenne.be 1 Du marketing traditionnel au marketing numérique

Plus en détail

L'art de gérer son service client sur Twitter

L'art de gérer son service client sur Twitter L'art de gérer son service client sur Twitter Cet article a été publié il y a 2 mois 3 jours, il est possible qu il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. L avènement

Plus en détail

LE NUMERIQUE? C est possible pour vous aussi!

LE NUMERIQUE? C est possible pour vous aussi! LE NUMERIQUE? C est possible pour vous aussi! Le lundi 9 novembre 2015 À 18h45 Accueil par Michel GASNIER, Vice-Président COMPA LE NUMERIQUE? C est possible pour vous aussi! Le lundi 9 novembre 2015 À

Plus en détail

Attrape-moi si tu peux

Attrape-moi si tu peux Attrape-moi si tu peux La révolution numérique change la donne et multiplie les opportunités de CONTACT. Env. 26h C est le temps passé sur internet par les Européens chaque mois. ¼ de ce temps est dédié

Plus en détail

Organisme de Formation Européen Linguistique et Informatique INITIATION AU MARKETING. Le marketing : pour quoi faire? Le diagnostic marketing

Organisme de Formation Européen Linguistique et Informatique INITIATION AU MARKETING. Le marketing : pour quoi faire? Le diagnostic marketing Présentation : Organisme de Formation Européen Linguistique et Informatique INITIATION AU MARKETING PROGRAMME : INITIATION AU MARKETING (env. 2 jours) Le marketing : pour quoi faire? Le marketing (on utilise

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale?

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Forum d été Supply Chain Magazine 10 Juillet 2012 Transform to the power of digital Les impacts de la globalisation sur la Supply

Plus en détail

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? Conférence 5à7 MFQ Midi-Pyrénées Le mardi 27 janvier 2015 RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? Patrice GARCIA Délégué Régional Midi-Pyrénées Groupe AFNOR Tel : 05 61 39 76 70 Mail : patrice.garcia@afnor.org Objectifs

Plus en détail

Levacomm. Dossier de presse Octobre 2010. 1 ère plateforme française dédiée aux Blogs corporate et WebTV

Levacomm. Dossier de presse Octobre 2010. 1 ère plateforme française dédiée aux Blogs corporate et WebTV Levacomm 1 ère plateforme française dédiée aux Blogs corporate et WebTV Dossier de presse Octobre 2010 Contact presse : RP carrées Laetitia Munoz 03 28 52 03 97 06 13 93 15 57 laetitia.munoz@rp-carrees.com

Plus en détail

Formations Web. Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone

Formations Web. Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone Formations Web Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone Formations Web CCI Formation vous propose 8 formations WEB 1 formation Smartphone Nos formations se déroulent

Plus en détail

ENRICHIR LA RELATION CLIENT

ENRICHIR LA RELATION CLIENT ENRICHIR LA RELATION CLIENT Contacts presse Thibault LHUILLIER t.lhuillier@acticall.com +33 (0)1 53 56 70 44 @Tibo_Acticall Joy SULITZER j.sulitzer@acticall.com +33 (0)1 53 56 75 37 @JSulitzer Dirigée

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

TOTAL CUSTOMER MANAGEMENT appliqué à la gestion de la relation client. INTERET DE L OUVRAGE CONCEPTS ET IDEES CLES

TOTAL CUSTOMER MANAGEMENT appliqué à la gestion de la relation client. INTERET DE L OUVRAGE CONCEPTS ET IDEES CLES TOTAL CUSTOMER MANAGEMENT appliqué à la gestion de la relation. Auteur : Paul OHANA De formation pluridisciplinaire, diplômé de l International Marketing Institute à la Harvard Business School, ingénieur

Plus en détail

81% des consommateurs CONNAISSENT LA

81% des consommateurs CONNAISSENT LA 81% des consommateurs CONNAISSENT LA MARQUE des objets publicitaires qu ils ont conservés et plus de 79% aimeraient en RECEVOIR DAVANTAGE Pas un Objet Pub! Une pub TV finit souvent ZAPPEE POURQUOI COMMUNIQUER

Plus en détail

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet Evaluation comparative de sites Internet Quoi? Ce document est un résumé des résultats de l étude menée sur une quinzaine de sites Internet dans le domaine

Plus en détail

Propos sur les médias sociaux Michel Bruley, Teradata Western Europe Marketing Director

Propos sur les médias sociaux Michel Bruley, Teradata Western Europe Marketing Director Propos sur les médias sociaux Michel Bruley, Teradata Western Europe Marketing Director Plan Les entreprises face aux médias sociaux Faire parler les médias sociaux S exprimer sur les médias sociaux Réseauter

Plus en détail