6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles"

Transcription

1 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S. a 76 ans. Les liens entre les différents membres de sa famille ont toujours été très forts et le sont encore aujourd hui, que ce soit avec sa sœur Suzanne, avec ses deux fils ou ses trois petits-enfants. Atteinte de la maladie d Alzheimer depuis six ans, Mme S. vit depuis un an dans l établissement d hébergement dans lequel vous travaillez. Elle reçoit la visite de ses enfants chaque week-end et parfois en semaine quand son fils cadet peut se libérer. Sa sœur Suzanne, quant à elle, vient la voir au moins une fois par semaine. Depuis une quinzaine de jours, Suzanne est hospitalisée suite à une embolie pulmonaire. Les médecins sont réservés sur l évolution de son état de santé. Les enfants de Mme S. ne lui ont rien dit. Ils n osent pas lui apprendre cette nouvelle qui pourrait, selon eux, «la perturber encore plus». Ils en ont parlé entre eux et se sont mis d accord. Au cours de la semaine, le fils cadet a donc mis l infirmière qui était présente au courant de la situation, laissant à l équipe de soins l initiative de trouver une réponse si Mme S. venait à poser des questions sur l absence de sa sœur. L infirmière l a mis en contact avec le cadre de santé. Ce dimanche, à son arrivée, le fils aîné de Mme S. trouve sa mère silencieuse et repliée sur elle-même. Aux questions de son fils, elle ne répond que par monosyllabes et sur un ton très énervé. Vous êtes présente pour la distribution des repas. Le fils de Mme S. vous demande si quelque chose de particulier s est produit. Vous répondez qu à votre connaissance, rien de spécial n est arrivé ces derniers jours. Vous vous adressez alors à Mme S. pour lui demander ce qui se passe et pourquoi elle est énervée.

2 02 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PATIENT» Vous vous appelez madame S., vous avez 76 ans. Les liens entre les différents membres de votre famille ont toujours été très forts et le sont encore aujourd hui, que ce soit avec votre sœur Suzanne, avec vos deux fils ou vos trois petits-enfants. Atteinte de la maladie d Alzheimer depuis six ans, vous vivez dans un établissement d hébergement depuis un an. Vous recevez la visite de vos enfants chaque week-end et parfois en semaine quand votre fils cadet peut se libérer. Votre sœur Suzanne, quant à elle, vient vous voir au moins une fois par semaine. Vous pensez que votre sœur n est pas venue vous voir depuis des années. Vous êtes inquiète et énervée. Ce dimanche, à son arrivée, votre fils aîné vous trouve silencieuse et repliée sur vous-même. À ses questions, vous ne répondez que par monosyllabes et sur un ton très énervé. L aide-soignante arrive pour servir le repas. Éléments possibles à énoncer au cours de la conversation : - Si vous êtes énervée, «c est à cause de Suzanne». - Elle est peut-être venue une fois ou deux, mais en tout cas, maintenant, elle ne vient plus. - La vérité est que Suzanne vous a abandonnée - Après tout ce que vous avez fait pour elle quand elle était petite, vous êtes vraiment déçue par son comportement.

3 03 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROCHE» Votre mère, Mme S., a 76 ans. Les liens entre les différents membres de votre famille ont toujours été très forts et le sont encore aujourd hui, que ce soit avec votre tante Suzanne (la sœur de votre mère) ou avec votre frère cadet et vous. Atteinte de la maladie d Alzheimer depuis six ans, votre mère vit dans un établissement d hébergement depuis un an. Elle reçoit la visite de votre frère cadet et la vôtre chaque weekend et parfois en semaine quand votre frère cadet peut se libérer. Suzanne, quant à elle, vient la voir au moins une fois par semaine. Depuis une quinzaine de jours, Suzanne est hospitalisée suite à une embolie pulmonaire. Les médecins sont réservés sur l évolution de son état de santé. Vous n avez rien dit à votre mère. Vous n osez pas lui apprendre cette nouvelle qui pourrait, selon vous, «la perturber encore plus». Vous en avez parlé avec votre frère et vous êtes mis d accord. Au cours de la semaine, votre frère cadet a donc mis l infirmière qui était présente au courant de la situation, laissant à l équipe de soins l initiative de trouver une réponse si Mme S. venait à poser des questions sur l absence de sa sœur. L infirmière l a mis en contact avec le cadre de santé. Ce dimanche, à votre arrivée, vous trouvez votre mère silencieuse et repliée sur elle-même. À vos questions, elle ne répond que par monosyllabes et sur un ton très énervé. Vous vous en étonnez et demandez à l aide-soignante qui vient apporter le repas si quelque chose de particulier s est produit.

4 04 Cas n o 2 : Thème : Refus de soins : Madame G. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes infirmière au sein d un réseau qui prend en charge des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer. Mme G. a été diagnostiquée porteuse de la maladie d Alzheimer il y a huit ans. Elle vit à son domicile en compagnie de son mari. Une prise en charge a été mise en place pour un certain nombre de tâches de la vie quotidienne : une aide ménagère intervient cinq matinées par semaine pour le ménage et pour certaines courses que M. G. ne peut pas effectuer. Une aide-soignante intervient également tous les matins pour aider Mme G. à faire sa toilette. Depuis deux semaines, vous venez tous les deux jours pour donner des soins à Mme G., pour un petit ulcère variqueux. Vous êtes bien connue du couple qui a été en contact avec vous à plusieurs reprises ces dernières années. Vos rapports ont toujours été de très bonne qualité. Ce matin, vous arrivez au moment où Mme G. termine de s habiller. Après l avoir saluée, comme à votre habitude, vous l invitez à s installer dans sa chambre pour lui faire son pansement.

5 05 Cas n o 2 : Thème : Refus de soins : Madame G. FICHE À REMETTRE AU «PATIENT» Vous vous appelez madame G. Vous avez été diagnostiquée porteuse de la maladie d Alzheimer il y a huit ans. Vous vivez en compagnie de votre mari. Une prise en charge a été mise en place pour un certain nombre de tâches de la vie quotidienne : une aide ménagère vient cinq matinées par semaine pour le ménage et pour certaines courses que votre mari ne peut pas effectuer. Une aide-soignante vient également tous les matins pour vous aider à faire votre toilette. Depuis deux semaines, une infirmière vient tous les deux jours pour vous faire des soins, sur un petit ulcère de la jambe. Votre mari et vous connaissez bien cette infirmière car elle est venue chez vous à plusieurs reprises ces dernières années. Ce matin, l infirmière arrive au moment où vous terminez de vous habiller. Après vous avoir saluée, comme à son habitude, elle vous invite à vous installer dans votre chambre pour faire votre pansement. Vous lui expliquez que vous êtes navrée, mais que vous ne pouvez pas rester car vous devez aller chercher vos enfants à l école. Éléments possibles à énoncer au cours de la conversation : Vous vous énervez. Vous répétez que vous êtes désolée, mais que vos enfants ne pourront pas attendre et qu il faut que vous soyez à la sortie de l école. Vous dites que vous savez «quand même bien» ce que vous dites. Vous voulez mettre votre manteau pour sortir.

6 06 Cas n o 2 : Thème : Refus de soins : Madame G. FICHE À REMETTRE AU «PROCHE» Votre femme s appelle Mme G. Elle a été diagnostiquée porteuse de la maladie d Alzheimer il y a huit ans. Elle vit à votre domicile. Une prise en charge a été mise en place pour un certain nombre de tâches de la vie quotidienne : une aide ménagère vient cinq matinées par semaine pour le ménage et pour certaines courses que vous ne pouvez pas effectuer. Une aide-soignante vient également tous les matins pour aider votre épouse à faire sa toilette. Depuis deux semaines, une infirmière vient tous les deux jours pour des soins à votre épouse, sur un petit ulcère de la jambe. Vous connaissez bien l infirmière, qui travaille dans le réseau qui prend votre épouse en charge, car elle est venue chez vous à plusieurs reprises ces dernières années. Ce matin, l infirmière arrive au moment où votre épouse termine de s habiller. Après l avoir saluée, comme à son habitude, elle l invite à s installer dans sa chambre pour lui faire son pansement. Mais votre femme refuse de la suivre, lui expliquant qu elle doit aller chercher les enfants à l école. Éléments possibles à énoncer au cours de la conversation : - Vous perdez patience car ce n est pas la première fois que cette situation se produit. - Vous essayez de faire revenir votre épouse à la raison en la replaçant dans la réalité. - Vous lui dites d aller faire son pansement comme l infirmière le lui demande.

7 07 Cas n o 3 Thème : Réalisation d un projet : Monsieur E. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes assistante sociale, en lien avec un réseau qui prend en charge des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer. M. E. a 72 ans. Il est atteint d une maladie d Alzheimer qui a été diagnostiquée il y a trois ans. Il vit avec son épouse. Le couple a quatre enfants qui vivent dans des communes voisines. La famille E. a des origines acadiennes et, depuis très longtemps, M. E. organisait tous les cinq ans un voyage itinérant au Québec, avec son épouse et ses enfants. L annonce de la maladie d Alzheimer a été très difficile à vivre, aussi bien pour M. E. que pour son épouse. Beaucoup de leurs habitudes et de leurs projets ont été remis en cause. M. E. est actuellement pris en charge dans le cadre d un réseau de soins. Il participe à un atelier mémoire. Pour se sentir moins isolé face à la situation, le couple s est rapproché d une association d aide aux personnes concernées par la maladie. Mme E. fait partie d un groupe de parole pour proches. Mme E. est porteuse d une prothèse de la hanche qui limite un peu ses mouvements. Elle est très investie dans la prise en charge de son mari et se sent moins capable d assumer certaines tâches de la vie quotidienne. Le couple E. vous rencontre aujourd hui afin d envisager une demande d aide à domicile. Vous commencez par leur expliquer les possibilités qui existent et les différentes modalités financières. Vous abordez certaines questions pratiques : quel professionnel pour quel type de tâches, à quels moments de la semaine et de la journée par rapport à leur mode de vie, etc.

8 08 Cas n o 3 Thème : Réalisation d un projet : Monsieur E. FICHE À REMETTRE AU «PATIENT» Vous vous appelez monsieur E. Vous avez 72 ans. Vous êtes atteint d une maladie d Alzheimer qui a été diagnostiquée il y a 3 ans. Vous vivez avec votre épouse. Vous avez quatre enfants qui vivent dans des communes voisines. Votre famille a des origines acadiennes et, depuis très longtemps, vous organisiez tous les cinq ans un voyage itinérant au Québec, avec votre épouse et vos enfants. L annonce de la maladie d Alzheimer a été très difficile à vivre, aussi bien pour vous que pour votre épouse. Beaucoup de vos habitudes et de vos projets ont été remis en cause. Vous êtes actuellement pris en charge dans le cadre d un réseau de soins. Vous participez à un atelier mémoire. Pour vous sentir moins isolés face à la situation, votre épouse et vous vous êtes rapprochés d une association d aide aux personnes concernées par la maladie. Votre épouse fait partie d un groupe de parole pour proches. Votre dernier voyage prévu au Québec n avait pas pu se faire car vous veniez d apprendre votre maladie. Vous avez aujourd hui envie de réaliser ce projet. Vous en avez déjà parlé avec votre épouse, mais elle a toujours éludé le sujet, vous disant que votre état de santé ne vous le permettrait pas. Votre épouse est porteuse d une prothèse de la hanche qui limite un peu ses mouvements. Elle est très investie dans votre prise en charge et se sent moins capable d assumer certaines tâches de la vie quotidienne. Votre épouse et vous rencontrez aujourd hui une assistante sociale qui travaille avec le réseau de soins, afin d envisager une demande d aide à domicile. L assistante sociale commence par vous expliquer les possibilités qui existent et les différentes modalités financières. Alors qu elle aborde des questions d organisation, vous lui demandez comment cela se passerait si vous deviez vous absenter de votre domicile pour plusieurs semaines, pour aller au Québec, comme avant. Éléments possibles à énoncer au cours de la conversation : - En ce moment, vous allez bien. - Il n y a pas de raison que votre famille ne vive pas de nouveau ce moment important. - Ce sera peut-être la dernière fois que vous pourrez faire ce voyage. - Ce voyage est important pour vous. - Votre épouse a toujours été très enthousiaste à l idée de cette tradition de vacances en famille.

9 09 Cas n o 3 Thème : Réalisation d un projet : Monsieur E. FICHE À REMETTRE AU «PROCHE» Votre mari s appelle M. E. Il a 72 ans. Il est atteint d une maladie d Alzheimer qui a été diagnostiquée il y a trois ans. Vous avez quatre enfants qui vivent dans des communes voisines. Votre famille a des origines acadiennes et, depuis très longtemps, votre mari organisait, tous les cinq ans, un voyage itinérant au Québec, en famille. L annonce de la maladie d Alzheimer a été très difficile à vivre aussi bien pour votre mari que pour vous. Beaucoup de vos habitudes et de vos projets ont été remis en cause. Votre mari est actuellement pris en charge dans le cadre d un réseau de soins. Il participe à un atelier mémoire. Pour vous sentir moins isolés face à la situation, votre mari et vous vous êtes rapprochés d une association d aide aux personnes concernées par la maladie. Vous faites partie d un groupe de parole pour proches. Votre dernier voyage prévu au Québec n avait pas pu se faire car votre mari venait d apprendre sa maladie. Il a aujourd hui envie de réaliser ce projet. Il en a déjà parlé avec vous, mais vous avez toujours éludé le sujet. Vous estimez en effet que son état de santé ne le lui permettrait pas. Vous êtes porteuse d une prothèse de la hanche qui limite un peu vos mouvements. Vous êtes très investie dans la prise en charge de votre mari et vous sentez moins capable d assumer certaines tâches de la vie quotidienne. Vous rencontrez aujourd hui avec votre mari une assistante sociale qui travaille avec le réseau de soins, afin d envisager une demande d aide à domicile. Votre mari vous a reparlé de son projet de voyage juste avant votre rendez-vous avec l assistante sociale. Il vous a proposé de lui demander conseil. Vous lui avez dit que ce n était pas la peine et qu elle ne pourrait sans doute rien pour vous à ce sujet. Vous êtes plutôt silencieuse.

10 10 Cas n o 4 Thème : Problème de comportement : Madame K. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un réseau qui prend en charge des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer. Mme K., 78 ans, est atteinte de la maladie d Alzheimer depuis quatre ans. Elle vit seule dans la maison de son enfance, située dans un bourg. Tous les voisins se connaissent. Ils sont au courant de l état de santé de Mme K. et prennent régulièrement de ses nouvelles, de manière à pouvoir avertir ses enfants en cas de problème. Pour lui permettre de rester chez elle, trois de ses quatre enfants se relaient auprès d elle. Un de ses fils s est organisé pour rester avec sa mère à l occasion de week-ends prolongés. Il loge alors dans la maison. Vous venez cinq matinées par semaine pour aider Mme K. pour ses soins d hygiène. Vous intervenez chez elle depuis peu de temps. Ce matin, le fils de Mme K. est en train de travailler dans la cour de la maison lorsque vous arrivez. Vous êtes pressée car vous avez pris un peu de retard dans votre «tournée». Le fils de Mme K. a entendu du bruit dans la chambre de sa mère, ce qui lui fait dire qu elle est levée et sans doute prête pour sa toilette. Il vous accompagne. En arrivant dans la chambre, vous constatez que sa mère a vidé son armoire et les tiroirs de sa commode. Tous ses vêtements sont éparpillés dans la chambre. Mme K. a enfilé une combinaison sur sa chemise de nuit et semble très affairée.

11 11 Cas n o 4 Thème : Problème de comportement : Madame K. FICHE À REMETTRE AU «PATIENT» Vous vous appelez madame K. Vous avez 78 ans et vous êtes atteinte de la maladie d Alzheimer depuis quatre ans. Vous vivez seule dans la maison de votre enfance, située dans un bourg. Tous les voisins se connaissent. Ils sont au courant de votre état de santé et prennent régulièrement de vos nouvelles, de manière à pouvoir avertir vos enfants en cas de problème. Pour vous permettre de rester chez vous, trois de vos quatre enfants se relaient auprès de vous. Un de vos fils s est organisé pour rester avec vous à l occasion de week-ends prolongés. Il loge alors dans la maison. Une aide-soignante vient cinq matinées par semaine pour vous aider pour vos soins d hygiène. Elle intervient chez vous depuis peu de temps. Ce matin, votre fils est en train de travailler dans la cour de la maison lorsque l aide-soignante arrive. Vous êtes dans votre chambre. Vous vous êtes déjà habillée en enfilant une combinaison sur votre chemise de nuit. Vous avez décidé d aider davantage votre fils et vous avez commencé à ranger vos vêtements. Éléments possibles à énoncer au cours de la conversation : - À la question de votre fils («Qu'est-ce que tu fais?»), vous répondez que cela se voit et que vous êtes en train de ranger vos vêtements. - Selon vous, vous avez tout rangé. - Vous vouliez aider votre fils. - Vous êtes bien déçue de la manière dont vous êtes remerciée. - Vous voulez poursuivre votre rangement.

12 Cas n o 4 Thème : Problème de comportement : Madame K. FICHE À REMETTRE AU «PROCHE» Votre mère s appelle Mme K. Elle a 78 ans et elle est atteinte de la maladie d Alzheimer depuis quatre ans. Elle vit seule dans la maison de son enfance, située dans un bourg. Tous les voisins se connaissent. Ils sont au courant de l état de santé de votre mère et prennent régulièrement de ses nouvelles, de manière à pouvoir vous avertir en cas de problème. Pour lui permettre de rester chez elle, vous vous relayez avec vos frères et sœurs auprès d elle. Vous vous êtes organisé dans votre travail pour rester avec votre mère à l occasion de week-ends prolongés. Vous logez alors dans la maison. Une aide-soignante vient cinq matinées par semaine pour aider votre mère pour ses soins d hygiène. Elle intervient chez elle depuis peu de temps. Ce matin, vous êtes en train de travailler dans la cour de la maison lorsque l saide-soignante arrive. Elle a l air pressée et vous explique qu elle a pris un peu de retard dans sa «tournée». Vous avez entendu du bruit dans la chambre de votre mère, ce qui vous fait dire qu elle est levée et sans doute prête pour sa toilette. Vous accompagnez l aide-soignante. En arrivant dans la chambre, vous constatez que votre mère a vidé son armoire et les tiroirs de sa commode. Tous ses vêtements sont éparpillés dans la chambre. Elle a enfilé une combinaison sur sa chemise de nuit et semble très affairée. Surpris, vous lui demandez ce qu elle fait et ce qui lui prend.

0. PRÉSENTER L OBJECTIF GÉNÉRAL ET LES OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DU MODULE

0. PRÉSENTER L OBJECTIF GÉNÉRAL ET LES OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DU MODULE FICHE D ACTIVITÉ Module 03 / Activité 01 Jeu de rôle ABCD POINT D ANIMATION Chaque groupe doit être constitué de 4 personnes. 0. PRÉSENTER L OBJECTIF GÉNÉRAL ET LES OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DU MODULE (les

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel

Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Identifier ses compétences Questionnaire en contexte professionnel Nom : Prénom : Date : Mode d emploi Des situations en contexte professionnel ont été élaborées sous forme de questions à choix multiples.

Plus en détail

1. Prendre contact. 2. Téléphoner. 3. Se préparer et gérer son entretien

1. Prendre contact. 2. Téléphoner. 3. Se préparer et gérer son entretien 1. Prendre contact On peut prendre contact de différentes manières : - Par téléphone : c est la manière la plus rapide. En effet vous avez rapidement la réponse pour un éventuel stage ou un entretien.

Plus en détail

Enregistrement préalable:

Enregistrement préalable: Enregistrement préalable: Entre fin mai et fin juillet 2016, une équipe du service de l'asile se rendra dans les centres d accueil de Grèce continentale où vivent les réfugiés et les migrants. Vous aurez

Plus en détail

LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE

LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE Avant de vous y mettre, évaluez d emblée, sans trop réfléchir, combien d heures par semaine vous consacrez aux tâches nécessaires et utiles dans le ménage

Plus en détail

Apprendre à faire des choix : Jeu de rôles

Apprendre à faire des choix : Jeu de rôles Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Ecole (CM2), 6 ème, 5ème Durée : 1 h 30 Apprendre à faire des choix : Jeu de rôles Personnes ressources : Enseignant, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

Un médecin-contrôleur à votre porte

Un médecin-contrôleur à votre porte Un médecin-contrôleur à votre porte Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le contrôle des absences pour maladie Un médecin-contrôleur à votre porte Vous travaillez pour l administration

Plus en détail

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonnez votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail Un apprentissage professionnel vous permet d accéder directement à la vie professionnelle en

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008)

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) 1 - Quelques considérations préliminaires sur la recherche d emploi et les

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

La soirée en famille N 6

La soirée en famille N 6 famillissime 2012-2013 La soirée en famille N 6 Notre famille a rendez-vous Chers amis, une soirée en famille pour parler, jouer et apprendre toujours plus à s aimer "La responsabilité, j'assume grâve!!!"

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations!

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Newsletter BNI Bonjour à tous, Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Comment et pourquoi recommander? (Page 1) L objectif de cet outil est de tirer un maximum

Plus en détail

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic Je veux vivre chez moi! Laura, 19 ans, est atteinte d une infirmité motrice cérébrale. Après des années en établissement, elle aimerait vivre seule (avec un peu d aide)

Plus en détail

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage?

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? I Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? Le milieu interne de l entreprise est un milieu où la négociation est nécessaire et permanente. On a besoin de convaincre son équipe et ses

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

Guide pour les établissements d accueil Programme de mobilité franco-suédois Education européenne Une année en France. Année scolaire 2016-2017

Guide pour les établissements d accueil Programme de mobilité franco-suédois Education européenne Une année en France. Année scolaire 2016-2017 Guide pour les établissements d accueil Programme de mobilité franco-suédois Education européenne Une année en France Année scolaire 2016-2017 Présentation Le programme Une année en France existe depuis

Plus en détail

Métiers à domicil e. Mode d e mploi

Métiers à domicil e. Mode d e mploi Métiers à domicil e Mode d e mploi MÉTIERS À DOMICILE : DE NOMBREUSES OPPORTUNITÉS PROFESSIONNELLES Vous êtes jeune? Vous êtes à la recherche d un emploi? Vous avez des compétences pour entretenir une

Plus en détail

La procédure concernant une demande d aide

La procédure concernant une demande d aide Version n : 1 Dernière actualisation : 11-12-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Quand est-ce que je peux demander de l aide au CPAS? 3) Comment obtenir une aide du CPAS? Étape n 1 : l introduction de

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités Le numérique, permet de mettre en phase l École avec un monde en perpétuel mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr 05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr Bienvenue Madame, Monsieur, La Direction et le personnel vous souhaitent la bienvenue à la Résidence L Orée du Lac. Nous

Plus en détail

RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX. Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs :

RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX. Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs : RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs : Journée Régionale de Soins Palliatifs Cité des Congrès

Plus en détail

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille»

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» La famille évolue et les rapports dans le couple et parents enfants changent aussi. Pour penser et mieux vivre ensemble ces changements,

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. destiné aux stagiaires. du multi-accueil «les Bitchoun»

LIVRET D ACCUEIL. destiné aux stagiaires. du multi-accueil «les Bitchoun» LIVRET D ACCUEIL destiné aux stagiaires du multi-accueil «les Bitchoun» Objectif du livret d accueil Le livret d accueil est un guide qui permet de définir le rôle du stagiaire accueilli. Il va lui permettre

Plus en détail

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES Réseau de bénévoles auprès des personnes âgées à domicile ou en établissements, à Rumilly L être humain a des besoins physiques (manger, boire, respirer,

Plus en détail

APPRÉCIER UN BON FILM

APPRÉCIER UN BON FILM Carte de l élève B1 APPRÉCIER UN BON FILM Vous venez de regarder un bon film et vous voulez le recommander à un(e) ami(e). Vous lui décrivez avec enthousiasme pourquoi vous aimez particulièrement ce film.

Plus en détail

Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation

Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation Atelier sur le renforcement des programmes Partenariats provinciaux en action Du 14 au 16 mars 2007 Comment planifier une campagne provinciale

Plus en détail

5 SEMAINES POUR COMPRENDRE L AGORAPHOBIE ET TRANSFORMER VOS PEURS EN REUSSITES!

5 SEMAINES POUR COMPRENDRE L AGORAPHOBIE ET TRANSFORMER VOS PEURS EN REUSSITES! 5 SEMAINES POUR COMPRENDRE L AGORAPHOBIE ET TRANSFORMER VOS PEURS EN REUSSITES! Tout de suite, vous allez découvrir la méthode que j ai suivie pour guérir de mon agoraphobie (qui a duré près de 15 années!)

Plus en détail

Bienvenue à l école Maternelle!

Bienvenue à l école Maternelle! Tu viens d être inscrit(e) à l école maternelle. Ton nom est marqué dans le grand cahier des élèves de l école. Voici des photos de ton école : Bienvenue à l école Maternelle! colle ici ta photo Ecole

Plus en détail

L approche d un réseau de santé lors de l entrée en EHPAD: Cas cliniques

L approche d un réseau de santé lors de l entrée en EHPAD: Cas cliniques LA PLACE DE L EHPAD DANS LA FILIÈRE GÉRIATRIQUE L approche d un réseau de santé lors de l entrée en EHPAD: Cas cliniques Un réseau de santé, c est quoi Les circulaires 2007-88 du 8 mars 2077, 2007-17 du

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Intro. Entre choix et contraste, ces témoignages positifs sont issus de la réalité de notre travail d'accompagnement au quotidien * * *

Intro. Entre choix et contraste, ces témoignages positifs sont issus de la réalité de notre travail d'accompagnement au quotidien * * * Intro bonjour à tous Après tous les éclairages qui ont pu vous être apportés, je vais, dans ce dernier propos de la journée, vous raconter les histoires de 4 personnes dont le parcours de vie a intégré,

Plus en détail

Compte-rendu Conseil de la Vie Sociale. Du Mardi 7 Janvier 2014

Compte-rendu Conseil de la Vie Sociale. Du Mardi 7 Janvier 2014 1 Compte-rendu Conseil de la Vie Sociale Du Mardi 7 Janvier 2014 PRESENTS : Madame Andrée FRAGNER Madame Irène ROY Madame Raymonde LESAUX résidants Madame Ginette GLAUDEIX résidants Madame Gilberte RONGERE

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

CITATION DIRECTE DEVANT LA CHAMBRE CORRECTIONNELLE DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE D ALBERTVILLE

CITATION DIRECTE DEVANT LA CHAMBRE CORRECTIONNELLE DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE D ALBERTVILLE CITATION DIRECTE DEVANT LA CHAMBRE CORRECTIONNELLE DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE D ALBERTVILLE L AN DEUX MIL TREIZE et le ONZE FEVRIER A LA REQUETE DE : Monsieur David MOURVILLIER, né le 20 avril 1974

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Le guide d accueil des correspondants

Le guide d accueil des correspondants Le guide d accueil des correspondants Échanges culturels et linguistiques de longue durée Votre enfant souhaite postuler, a déjà postulé ou est confirmé pour un échange de longue durée, félicitations!

Plus en détail

MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET COMPLEMENT D INFORMATION

MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET COMPLEMENT D INFORMATION MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET COMPLEMENT D INFORMATION Sommaire : I. Ce qui est primordial d intégrer dès le début du contrat... 2 Le respect des horaires et des jours d interventions... 2 Le respect de

Plus en détail

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée.

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. EHPAD SAINT MENS INTRODUCTION : L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. Ce temps de vie est souvent de plusieurs mois voire plusieurs années. Nous

Plus en détail

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE L ENQUETE SOCIALE en neuf pas... Une enquête sociale, qu est-ce que c est? Une enquête sociale, pourquoi? Qui fait l

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org l association qui lutte contre la leucémie COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE KIT BÉNÉVOLES soutenir mobiliser aider la recherche médicale sur les leucémies et les maladies du sang autour des Dons

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

Méthodes et astuces pour Mieux négocier

Méthodes et astuces pour Mieux négocier Richard Bourrelly Méthodes et astuces pour Mieux négocier, 2007 ISBN : 978-2-212-53907-3 Chapitre 3 Négocier pour gagner ou pour éviter de perdre? Dans ce chapitre vous apprendrez à : identifier les enjeux

Plus en détail

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale.

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. Comprendre la phobie sociale Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. La phobie sociale est une maladie psychologique de mieux en mieux connue des médecins et des chercheurs, et pour laquelle

Plus en détail

Une enquête de l inspecteur Copeland

Une enquête de l inspecteur Copeland Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles»

Plus en détail

Que recommanderiez-vous pour aider Sarah et sa famille? Qui devrait intervenir?

Que recommanderiez-vous pour aider Sarah et sa famille? Qui devrait intervenir? ÉTUDES DE CAS 1. Sarah, 7 ans, 2 e année (comportement explosif) Sarah a commencé à afficher un comportement explosif en deuxième année. Son enseignante a remarqué que ses dessins étaient souvent «sombres»

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Votre guide. des services de soins à domicile au Manitoba

Votre guide. des services de soins à domicile au Manitoba Votre guide des services de soins à domicile au Manitoba Table des matières Information et admissibilité... 1 Évaluation... 2 Planification et coordination des soins.. 2 Services... 3 Aide pour soins personnels

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Catalogue 2015-2016. Formation continue. 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile

Catalogue 2015-2016. Formation continue. 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile Catalogue 2015-2016 Formation continue 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile Comme chaque année maintenant, le Centre de formation Pro Juventute

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION - 1 - LA LETTRE DE MOTIVATION Il s agit de convaincre l employeur que votre candidature est pertinente et qu elle mérite une attention particulière. Le but est de décrocher un entretien LETTRE TYPE EN

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

ENGAGEMENT DE BAPTEME

ENGAGEMENT DE BAPTEME 1 Dans ce monde où nous entendons beaucoup parler d'amour et où nous avons de la peine à le vivre, vous ferez connaître à X (prénom) que le Dieu de Jésus-Christ (le Dieu de l'evangile) peut nous apprendre

Plus en détail

CONSEILS AUX AIDANTS : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE et PRESERVEZ VOUS

CONSEILS AUX AIDANTS : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE et PRESERVEZ VOUS CONSEILS AUX AIDANTS : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE et PRESERVEZ VOUS 1. Bien communiquer avec la personne atteinte de la maladie d Alzheimer Même si la personne malade semble se désintéresser de son entourage,

Plus en détail

AUTO-DIAGNOSTIC DU MANAGER D après P. Hersey et K.Blanchard

AUTO-DIAGNOSTIC DU MANAGER D après P. Hersey et K.Blanchard AUTO-DIAGNOSTIC DU MANAGER D après P. Hersey et K.Blanchard Ce test vous permet d identifier : votre style dominant. votre souplesse d adaptation à chaque situation. Il comporte 12 situations de la vie

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

Tutoriel sur la création et la gestion des demandes de rendez-vous en ligne sur le site internet du CHU de Bordeaux

Tutoriel sur la création et la gestion des demandes de rendez-vous en ligne sur le site internet du CHU de Bordeaux Tutoriel sur la création et la gestion des demandes de rendez-vous en ligne sur le site internet du CHU de Bordeaux L outil de gestion des demandes de rendez-vous en ligne va vous permettre de définir

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

BTS NRC. Trouver son stage en entreprise

BTS NRC. Trouver son stage en entreprise BTS NRC Trouver son stage en entreprise Comment trouver un stage? htp://fr.wikihow.com/trouver-un-stage Un stage est un bon moyen de vous faire ouvrir des portes et d'acquérir de l'expérience sur un poste

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

Ce guide a pour but de vous présenter les 3 grandes étapes de contacts que vous aurez avec vos locataires si vous vous chargez de les accueillir :

Ce guide a pour but de vous présenter les 3 grandes étapes de contacts que vous aurez avec vos locataires si vous vous chargez de les accueillir : Cher hôte, Ce guide a pour but de vous présenter les 3 grandes étapes de contacts que vous aurez avec vos locataires si vous vous chargez de les accueillir : 1. Préparer l accueil de vos locataires 2.

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 COMITE D ENTREPRISE ENFANCE ET FAMILLE 3, Rue de l Ancien Hôpital 44600 SAINT-NAZAIRE Tél : 02 40 22 99 33 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 Etaient présents : Mr O. MIRA Directeur Général

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

LA COMMANDE SUR LE SITE LYRECO.FR. Connectez-vous à l adresse suivante : www.lyreco.fr

LA COMMANDE SUR LE SITE LYRECO.FR. Connectez-vous à l adresse suivante : www.lyreco.fr LA COMMANDE SUR LE SITE LYRECO.FR Connectez-vous à l adresse suivante : www.lyreco.fr - Si vous n avez pas d identifiants Lyreco.fr où s ils ont été désactivés parce que vous ne vous êtes pas connectés

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

CHOLANGIO- PANCRÉATOGRAPHIE RÉTROGRADE ENDOSCOPIQUE (CPRE) Rendez-vous : Date : Heure : Campus :

CHOLANGIO- PANCRÉATOGRAPHIE RÉTROGRADE ENDOSCOPIQUE (CPRE) Rendez-vous : Date : Heure : Campus : CHOLANGIO- PANCRÉATOGRAPHIE RÉTROGRADE ENDOSCOPIQUE (CPRE) Rendez-vous : Date : Heure : Campus : Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les

Plus en détail

Situation n o 18 Exercice litigieux du droit de retrait et appui du CHSCT

Situation n o 18 Exercice litigieux du droit de retrait et appui du CHSCT Exercice litigieux du droit de retrait et appui du CHSCT Suite à une altercation avec sa supérieure hiérarchique, une femme de chambre exerce son droit de retrait. Le secrétaire CHSCT l incite à maintenir

Plus en détail

Aide à l utilisation du document préparatoire à l attestation de compétences pour les assistants administratifs (EVS)

Aide à l utilisation du document préparatoire à l attestation de compétences pour les assistants administratifs (EVS) Aide à l utilisation du document préparatoire à l attestation de compétences pour les assistants administratifs (EVS) Guide à l usage des directeurs d école Au delà des aspects réglementaires, l entretien

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE RAPPEL

Plus en détail

Horaires d ouverture de la structure

Horaires d ouverture de la structure Horaires d ouverture de la structure Lundi La Machine «Les Glénons» Relais assistantes Maternelles-Parents Ateliers d éveil : 09h00-11h30 Permanence : 13h-18h Saint Benin d Azy «Maison des Amognes» Mardi

Plus en détail

Comment utiliser les techniques d accroche?

Comment utiliser les techniques d accroche? Comment utiliser les techniques d accroche? A l issue de la lecture de ce support, vous serez capable de : Prendre en compte les objectifs et les composantes de la prise de contact, Mettre en place les

Plus en détail

Examen d admission dans le cadre de la spécialisation en psychopathologie

Examen d admission dans le cadre de la spécialisation en psychopathologie Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Examen d admission dans le cadre de la spécialisation

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

ESS 2004 - MOTIVER ET PERSUADER

ESS 2004 - MOTIVER ET PERSUADER ESS 2004 - MOTIVER ET PERSUADER IL EST EXTREMEMENT IMPORTANT DE LIMITER LES REFUS A UN MINIMUM POUR NE PAS METTRE EN DANGER LA FIABILITE DES RESULTATS DE L ETUDE. SI LES PERSONNES QUI N ONT PAS ENVIE,

Plus en détail

CARTES POUR L ACTIVITÉ MARCHE DANS MES SOULIERS

CARTES POUR L ACTIVITÉ MARCHE DANS MES SOULIERS Nom des membres du groupe: ACTIVITÉ DE GROUPE FEUILLES DE TRAVAIL 8 DATE: CARTES POUR L ACTIVITÉ MARCHE DANS MES SOULIERS Ces cartes doivent être photocopiées et coupées pour être utilisées dans l activité

Plus en détail

LES BASES DE VOTRE AFFAIRE À DOMICLE QUELS SONT LES OBJECTIFS DE CE DOSSIER?

LES BASES DE VOTRE AFFAIRE À DOMICLE QUELS SONT LES OBJECTIFS DE CE DOSSIER? 2010 Groupe Kangen STi 1 LES BASES DE VOTRE AFFAIRE À DOMICLE Félicitations! Si vous lisez ces lignes c est que vous souhaitez vraiment améliorer votre qualité de vie. Ce dossier est la première étape

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 8 ... Skype: téléphoner en ligne. Ces icônes indiquent pour qui est le document

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 8 ... Skype: téléphoner en ligne. Ces icônes indiquent pour qui est le document Leçon 8... Skype: téléphoner en ligne Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations de base pour l enseignant Pourquoi? Skype est

Plus en détail

Comprendre ma façon d apprendre 1

Comprendre ma façon d apprendre 1 1 de 2 Comprendre ma façon d apprendre 1 Bref questionnaire pour connaître mon profil d apprentissage Mise en situation pour répondre à ce bref questionnaire : Choisissez un endroit calme et faites une

Plus en détail

Directives anticipées. Conseils pour les rédiger

Directives anticipées. Conseils pour les rédiger Directives anticipées Conseils pour les rédiger Un droit inscrit dans la loi Quel objectif? Cette brochure a pour objectif de vous expliquer le sens des directives anticipées. Elle vous donne des conseils

Plus en détail

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce...

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce... Conflits familiaux, séparation, divorce... Comment va s organiser l accueil de nos enfants après notre séparation? Comment, en tant que père, continuer à assurer le suivi scolaire de ma fille? Je ne vois

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail