REPRODUCTION INTERDITE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPRODUCTION INTERDITE"

Transcription

1 Communication par l objet Des accessoires pas superflus Ils trônent sur notre bureau, attachent nos clés, stockent nos données ou encore décorent notre réfrigérateur, mais sont aussi et surtout des objets de communication. Zoom sur les objets publicitaires. «Que son objectif soit de remercier, prospecter, fidéliser ou développer sa clientèle, l objet publicitaire permet, à l heure du numérique, de créer de la proximité», déclare Albane Dalibon, directrice du développement d AM Productions, dont c est le cœur de métier. S il se fait moins entendre que d autres outils de communication, il se positionne, en effet, toujours comme un media qui compte. Selon Nº15 NOVEMBRE 2014 Concours Customoi d Autolib «Il s agissait d un appel à projets initié pour le compte d Autolib Métropole et dont l objectif était d inscrire davantage le service public Autolib dans la ville. Le challenge proposé aux créateurs débutants ou confirmés était d offrir aux véhicules électriques une nouvelle identité, par le biais d un habillage artistique, visuel, sonore ou tactile, propre à déclencher chez l usager l envie d utiliser le véhicule. C est-à-dire que le candidat devait faire en sorte que le support, en l occurrence la voiture, soit sublimé pour devenir un objet unique. AM Productions a notamment réalisé le covering du véhicule électrique Révélation, qui est intégralement recouvert d un miroir, afin de se fondre dans l environnement traversé. Les normes de sécurité nous ont imposé d adapter l idée en diminuant l effet miroir, mais le rendu est tout aussi valorisant pour l Autolib». MPA Nº15 NOVEMBRE

2 l étude annuelle de l Irep et France Pub 2013/2012, les dépenses en objets publicitaires ont atteint un montant de 1,324 Md en 2013, soit une baisse de 3,5 % (1,372 Md en 2012), mais cet outil a gardé une part constante de 4,4 % du montant global de la communication media et hors-media. «C est le media qui offre le meilleur ROI.» «Son coût par impact est inférieur à 0,02, en première place devant les autres media (radio, presse magazine, Internet, presse quotidienne, TV), et il présente également le meilleur taux de mémorisation (70,4 %)», précise Albane Dalibon, en se référant à une étude menée par la Fédération française des professionnels de la communication par l objet (2FPCO) en Selon la dernière enquête de la 2FPCO, conduite par l institut d étude Ginger en mai 2013, l objet publicitaire est un levier d adhésion efficace pour les marques. Alors que la quasitotalité (99%) des personnes sondées conservent pour ellesmêmes ou une tierce personne les objets publicitaires reçus, 81 % L'EXPERT AMPROD Albane Dalibon Directrice du Développement Tél. : Clé USB SDV pour le salon du Bourget. «Cette clé USB illustre la capacité de création de notre équipe conception et design. SDV nous avait demandé de réfléchir à un objet original et impactant à distribuer pendant le Salon International de l'aéronautique et de l Espace de Paris-Le-Bourget. Notre client avait l idée, nous lui avons proposé l objet en passant par les phases de création, fabrication jusqu à l'importation.» d entre elles se souviennent, en effet, de la marque associée au support. Et 42 % des répondants ont une meilleure opinion de l entreprise après avoir reçu un objet publicitaire (opinion inchangée : 56 %). «Mais pour cela, l objet doit être original et pertinent. D ailleurs, pour accompagner nos clients dans toutes leurs demandes, nous avons intégré chez AM Productions, un département conception-création qui nous permet de réaliser des objets sur mesure, en 3D notamment», indique Albane Dalibon. D après cette dernière, la tendance générale est d ajuster les budgets pour privilégier la qualité à la quantité. Côté consommateurs, saturés des goodies, les Français souhaitent des objets utiles, conservés essentiellement pour leur utilité (86 %), voire pour des motifs hédoniques (65 %), tels que l originalité ou l esthétisme (étude 2FPCO/Ginger). Les accessoires informatiques ou électroniques ont la côte auprès de 85 % d entre eux. «Les objets connectés sont sur le devant de la scène. Bracelet connecté, Selfie Maker, porte-clés connecté vont d ailleurs être les objets publicitaires les plus offerts en cadeaux de fin d année», révèle Albane Dalibon. 1,324 MD dépenses en objets publicitaires en 2013 MPA Nº15 NOVEMBRE

3 Lancement presse de Rising Star «M6 nous a demandé de travailler sur une brochure vidéo pour annoncer à la presse l arrivée de Rising Star, le télé-crochet venu d Israël. L objectif était de mettre en avant le nouveau concept de TV 2.0 illustré par le mur digital géant de 5 m de haut qui se lève quand le candidat atteint 70% de oui auprès des téléspectateurs qui ont téléchargé l appli. Avec son écran LCD de 7 pouces et la vidéo qui se lance en même temps qu on ouvre la plaquette, la brochure distribuée comme dossier de presse aux journalistes était aussi innovante et impactante que l est l émission». Fondation Louis Vuitton «AM Productions a réalisé le covering des 4 bus électriques Bluebus de Blue Solution qui assurent la navette entre la place Charles-De Gaulle et la Fondation Fondation Louis Vuitton, qui a ouvert ses portes le 20 octobre dans le bois de Boulogne. Le décor, créé par LVMH, joue sur un contraste de petits carrés qui rappelle le célèbre monogram.» MPA Nº15 NOVEMBRE

4 «Bienvenue chez votre marchand d infos», titrait la campagne publicitaire organisée par treize quotidiens nationaux (Aujourd hui en France, Les Échos, Le Figaro, Le Monde, Libération, L Humanité, La Croix, L Équipe, Le Journal du Dimanche, Le Parisien, Paris-Turf, L International New York Times, Geny Courses) en octobre pour inciter les Franciliens à se rendre chez l un des diffuseurs de Paris et sa petite couronne, pour acheter un quotidien national. Et aussi pour les alerter en même temps sur la baisse de la diffusion des titres de la PQN. Mais ce qui est vrai, pour la lecture papier, ne l est pas systématiquement pour la lecture numérique. Comme le confirme la 3 e vague de l étude Audi- Presse One Global (AudiPresse One juillet 2013-juin 2014/Médiamétrie MNR- PIM avril 2014, individus 15 ans et +), le nombre toujours croissant de lecteurs sur PC, smartphones et tablettes contribue, en effet, à booster l audience de Presse Les boostent l audience Sa diffusion baisse, mais pas son audience. Comme le confirme la 3 e vague de l étude AudiPresse One Global, la consommation de la presse évolue avec le digital. nombre de marques de presse, tous segments et périodicités confondus. L apport d audience des lectures digitales pour une marque de presse est de 39 % en moyenne, soit 2 points de plus que dans la 2 e vague d avril Si on met à part l agrégat de marques locales qu est PQR66 et la puissance de son audience globale (41,2 millions de lecteurs, 80,1 % de taux de pénétration), c est Le Figaro qui se classe une nouvelle fois en tête du Top 15 des Brand One Global, avec 16,7 millions de lecteurs, dont 8,5 millions de lecteurs print, 9,3 millions de lecteurs Internet fixe et 3,2 millions de lecteurs Internet mobile. Le canal digital fixe pèse 68,9 % dans l audience de la marque, qui voit son audience globale augmenter de 1,3 % par rapport à janvier Le Figaro devance ainsi Femme Actuelle (16,4 millions de lecteurs, 31,9 % de pénétration, -1,1% d audience), en légère contre performance, du fait de la baisse d audience de son format print Taux de consommation de la presse 60,6 % Lecteurs de presse numérique* 57 % Lecteurs exclusifs papier Source : Audipresse One / One Global / 15 ans et + 52,9 % Lecteurs exclusifs presse numérique* *au moins un site Internet, un site mobile ou une application mobile de presse ** % de lecteurs d'une marque en numérique qui la lisent aussi en print 35 % Lecteurs L'EXPERT HAVAS Hervé Ribaud Directeur du département presse 2.0 Tél : (-1,7%). On note que les brands de la presse TV marquent le pas. Télé Loisirs (14,5 millions de lecteurs), voit ainsi ses lectures digitales progresser (+3,4%), mais le recul du print (-2,3%) pèse sur ses performances globales. On peut également relever les belles performances de L Équipe sur son canal digital (+15,4%), et, à l inverse le recul, sur ce canal, du Nouvel Observateur (-10,7%), «probablement dû à l effet de la refonte du site et à la difficulté de trouver le bon angle sur le segment du traitement abondant des news au sein de M Publicité», analyse-t-on au département presse d Havas Media. Côté device, il apparaît que le mobile gagne en puissance sur les marques les plus digitales, à savoir PQR66 (+14%), Le Figaro (+23 %) et Télé Loisirs (+9%). Dans le top 10 de l Internet mobile, seul 20 Minutes accuse une baisse (-2,3%). La brand culinaire Marmiton, mesurée pour la 39 % ce que représente la lecture numérique contre %...pour la lecture sur papier MPA Nº15 NOVEMBRE

5 première fois dans One Global, compte, pour sa part, le plus de lecteurs exclusifs digitaux, un résultat qui est en cohérence avec l origine de pure player de la marque, déclinée ensuite en bimestriel papier. Cette arrivée sur le print avec cette périodicité porte d ailleurs ses fruits, car le magazine enregistre une progression à deux chiffres (+15,9%) et se classe à la 14 e place du top 20 des titres papier. La 3 e vague d AudiPresse One Global dresse un constat qui sonne comme une évidence : la consommation de la presse évolue avec le digital, et s insère dans un paysage où 29 % des Français interrogés possèdent une tablette (+26% sur 6 mois, +75 % sur un an) et 46 % un smartphone (+5% sur 6 mois, +15 % sur un an). 18 % sont même équipés d un ordinateur, d un smartphone et d une tablette. On pourrait légitimement penser que ces hyperconnectés n éprouvent guère le besoin de s informer ou de se distraire en feuilletant un quotidien ou un magazine. Erreur. Ces adeptes du multi-écrans sont également grands consommateurs de presse papier (6,2 titres contre 6 titres pour la moyenne des Français). Hervé Ribaud Que retenez-vous de cette 3 e vague de l étude AudiPresse One Global? L audience presse est désormais mesurée 4 fois par an, ce qui représente pour les 70 marques media, une opportunité d être encore plus visibles et encore mieux mesurées qu il y a seulement un an. Les lectures digitales apportent près de 40 % en moyenne d audience supplémentaire pour une marque de presse, ce qui est incroyable. Étant donné l élasticité de l audience des lectures numériques, il est urgent d intégrer toutes les sources d audience : les tablettes sont prévues au 1 er semestre 2015, mais il reste aussi tout l apport des réseaux sociaux à quantifier. En effet, on s aperçoit que plus on est inscrit sur un réseau social, plus l appétit de lecture se trouve renforcé. Le besoin d expertise, d analyse et de compréhension d une marque media est crucial. MPA Nº15 NOVEMBRE

6 Mobile Jamais sans mon mobile Entre tablettes et smartphones, il va se vendre 6 fois plus de mobiles que de PC portables en 2014 révèle la Mobile Marketing Association France. Et l audience des mobinautes ne cesse de croître. Détails. 73 % part des smartphones dans les ventes de mobile DIMITRI DAUTEL directeur mobext «Nous entrons effectivement dans l ère du mobile first, le mobile devient la plateforme digitale de référence, et ce mouvement va s accélérer au fil des enrichissements en cours et à venir du media» relevait il y a quelque temps Dimitri Dautel, Directeur de Mobext, l agence mobile du groupe Havas Media. Cette évolution est une nouvelle fois confirmée par la septième édition du Baromètre trimestriel du Marketing Mobile de la MMA (Mobile Marketing Association France), élaboré en collaboration avec les instituts comscore, GfK et Médiamétrie, qui continue de démontrer l engouement des Français pour le mobile et notamment pour l Internet mobile. Ainsi, au deuxième trimestre 2014, plus d 1 Français sur 2 est un mobinaute (53,8 % de la population contre 46,2 % au 2e trimestre 2013) ce qui porte leur nombre à 29,4 millions. Et dans le même temps l a FDJ réouvre l Atelier des Rêves L'EXPERT HAVAS Dimitri Dautel Directeur Mobext Tél : part des smartphones dans les ventes de mobile atteint le niveau record de 73 %, soit près de 3 téléphones mobiles sur 4. Mais qui dit mobile ne dit évidemment plus seulement smartphones. «Le mobile se décline désormais sur un nombre croissant de formats et d usages. Sur les tablettes, dont la progression spectaculaire se confirme de trimestre en trimestre, mais également sur des plateformes en devenir telles que les montres, lunettes et autres wearables» précise Philippe Dumont, Rapporteur de la Commission applications Mobiles et tablettes de la Mobile Marketing Association France. MOBILE À TOUT FAIRE En attendant le développement de ces objets mobiles connectés, les mobinautes sont effectivement de plus en plus séduits par les tablettes dont le nombre vient de dépasser les 12,5 millions d unités soit une progression re- Fort du succès de sa première édition en 2013, FDJ a lancé le 3 novembre la 2 e édition de «L Atelier des Rêves», un grand concours digital dans lequel le mobile tient une place importante. Les participants sont, en effet, invités à partager leur rêve, le diffuser et le promouvoir depuis l application dédiée hébergée sur la fan page Facebook de FDJ : Nouveauté de cette édition 2014, les participants devront choisir la catégorie de rêve dans laquelle ils souhaitent concourir : Passion & Découverte, Projet solidaire et Projet professionnel. Jusqu au 24 novembre, les rêves seront soumis au vote des internautes qui pourront ainsi soutenir les projets qui les touchent le plus, via leur mobile et leur tablette notamment. Puis du 24 novembre au 1er décembre, les jurys sélectionneront les finalistes et le gagnant de chaque catégorie se verra remettre un chèque de A chaque étape du concours, FDJ soignera la mise en scène, pour susciter le plus grand nombre de votes et aider à départager les rêves les plus originaux, les plus optimistes, les plus inventifs ou encore les plus solidaires précise- t-on à la communication de l entreprise. La première édition de l Atelier des Rêves a notamment permis à FDJ de remporter le Grand prix Or du TOP/COM, dans la catégorie Réseaux sociaux. MPA Nº15 NOVEMBRE

7 cord de plus de 50 % en un an. Selon la base de comscore, la croissance s est faite au rythme de plus d un million de nouvelles tablettes tactiles chaque trimestre en un an. Mais leur utilisation est plutôt en version canapé qu en mobilité. 92 % des internautes français utilisent leur tablette à domicile contre 25 % en déplacement, dans les transports (9 % sur mon lieu de travail, 3 % dans mon lycée/université/école, 9 % autre). La mobilité est toujours d abord l affaire du smartphone, dont le taux de pénétration s élève à 64 % dixit Mediamétrie (57 % il y a un an). Pour quelles utilisations? Parmi les nouveaux indicateurs analysés par le Baromètre trimestriel, un focus montre que plus de la moitié des équipés de smartphones (51 %) utilise la géolocalisation, soit pour chercher un itinéraire, soit pour consulter un plan. Cet usage se fait majoritairement (dans plus de 82% des cas) au travers d une application mobile. Le mobile est aussi un outil d achat. Sur les 3 millions d acheteurs-mobinautes analysés par comscore, 43 % achètent au moins 1 fois par semaine, particulièrement les ans sur-représentés parmi les acheteurs mobiles. Et cette tendance devrait continuer à croître sous l impulsion de dispositifs comme la géolocalisation et le web-to-store. Ce boom du mobile et de ses utilisations par les consommateurs qui cumulent les comportements d internautes, de mobinautes et de socionautes accros au web social ouvre évidemment largement le champ des possibles pour les marques. Il challenge les approches des annonceurs et est en passe de révolutionner notre approche du marketing» relève Dimitri Dau- tel chez Mobext. Et ce dernier de conseiller: Le mobile brouille les frontières entre branding, media, produit, distribution, CRM etc Son usage se démocratise et va prendre d assaut le monde du digital tout en le réconciliant avec le monde dit «offline». Il requiert une intégration au cœur de la stratégie des annonceurs au-delà d approches tactiques opportunistes». 92 % taux d'internautes qui utilisent leur tablette à domicile MPA Nº15 NOVEMBRE

8 «Les usages évoluent rapidement, et les offres de télévision nous permettent désormais de maîtriser notre temps. Elles nous proposent un choix de contenus qui nous correspond, au moment où nous le souhaitons, avec les niveaux d interaction adaptés à nos envies, tout en renforçant l attractivité du media TV. Et ce n est qu un début», se félicite Alexandre Callay, directeur d Eurodata TV Worldwide, le département international de l institut Médiamétrie, en présentant le bilan des tendances internationales de la télévision. On ne sera pas surpris de retrouver le sport en locomotive des contenus qui tirent l audience internationale du media. Comme le relèvent les responsables d Eurodata TV Worldwide, les événements sportifs du 1er semestre 2014, Tél. : TV / Tendances internationales Les contenus priment sur le device Une évidence oui, mais confirmée au niveau international par l étude annuelle d Eurodata TV Worldwide. Et une autre bonne nouvelle pour le media : le téléviseur reste l écran privilégié pour les directs. 89,8 % la part d audience enregistrée sur les ans en Allemagne pour la finale de la Coupe du monde Allemagne Argentine notamment les Jeux Olympiques de Sotchi et la Coupe du monde de football, ont largement contribué à la durée d écoute mondiale de la télévision. Les Néerlandais, Norvégiens, Italiens et Allemands ont ainsi tous davantage regardé la télévision entre janvier et juillet 2014, par rapport à la même période l année dernière, (respectivement +7min, +3min, +1min et +1 min). On sera plus surpris d apprendre, qu alors que le public plébiscite la consommation de contenus sur ordinateurs, tablettes, smartphones, le téléviseur est toujours et encore l écran privilégié lors de la diffusion d événements en direct. Selon le département international de Médiamétrie, les retransmissions de matchs du Mondial de football ont particulièrement bénéficié aux chaînes publiques. Aux Pays-Bas, NPO1 (anciennement Nederland 1) a totalisé 88 % de part d audience lors du match Argentine Pays-Bas, avec un profil d audience très équilibré : 49,5 % de l audience de ce match étaient composés de femmes âgées de 6 ans et plus. En Allemagne, la chaîne ARD 40 télévision L'EXPERT HAVAS Philippe Bigot Directeur du département TV a enregistré une part d audience de 86,2 % pour la finale Allemagne Argentine et généré une part d audience de 89,8 % sur la cible jeunes adultes (14-29 ans). Mais hors ces événements sportifs exceptionnels, il apparaît «de plus en plus que le public du monde entier souhaite que ses programmes préférés soient disponibles à tout moment et sur tous les écrans. Pour accompagner, suivre et prendre en compte cette délinéarisation des contenus TV, les mesures d audience évoluent. L apport du différé, mesuré dans 22 pays, est déjà notable», note Eurodata TV. En France et en Italie, la consommation des programmes enregistrés dans les 7 jours suivant leur diffusion a ainsi entraîné une augmentation de la durée d écoute moyenne de 4 minutes quotidiennes par rapport au direct entre janvier et juillet 2014 (respectivement 3h43 et 4h28), et de 31 minutes par rapport au direct 28 jours après la diffusion au Royaume-Uni (sur 3h40). Cette progression constante de la consommation Atawad (any time, any where, any device) du media a Nombre de personnes ayant regardé un programme en live au cours d une journée par support (en millions) Source : Médiamétrie / Mediamat / Global TV (avril-juin 2014) / 15 ans et + 1,2 autres écrans MPA Nº15 NOVEMBRE

9 évidemment un impact sur l écosystème, car elle ouvre le champ des possibles. Entre 2013 et 2014, de nombreuses plateformes VOD et SVOD, locales ou à dimension internationale, voient le jour et renforcent leur distribution de contenus. Netflix, qui se lance dans six nouveaux pays européens dont la France, en est un bon exemple. «Aux Pays-Bas, RTL a fait équipe en début d année avec NPO et SBS pour créer le service NLziet, le groupe japonais Rakuten, après avoir atteint 1,5 million d abonnés sur les marchés espagnol et britannique, lance son service Wuaki TV en France et bientôt en Allemagne et en Italie. En Allemagne, tous les acteurs du marché ont déjà lancé leur propre service de souscription à la demande : Sky Deutschland avec Snap, Pro- SiebenSat.1 avec MaxDom et Vivendi avec Watchever. Un vaste choix pour le téléspectateur», ajoutent les responsables de l étude d Eurodata TV. Et de rappeler que ces plateformes peuvent diffuser des contenus existants afin de générer de nouveaux revenus, comme l a fait Amazon avec la série de CBS Extant, et également produire des contenus originaux, soit seules - The Other Space sur Yahoo, soit en collaboration avec les acteurs traditionnels : The Wrong Mans avec la BBC et Hulu. La mutation des contenus se traduit aussi par les nouvelles expériences développées sur les plateformes sociales, par les producteurs et les diffuseurs. En Espagne, par exemple, la diffusion de l avant-première de Velvet via Twitter a permis à la série d augmenter l audience moyenne de la case de 46 % sur les ans. En France, la série Anarchy, diffusée depuis le 30 octobre sur France 4, fait intervenir les internautes sur les réseaux sociaux en temps réel pour participer chaque semaine à l écriture du scénario. «La télévision est sans conteste le media de la puissance pour tous les genres. Plus il y a de choix, plus les téléspectateurs auront besoin de se retrouver sur des media ayant une identité éditoriale forte. À l aube d un nouveau cycle, les contenus seront les principaux moteurs du changement», prédit Sahar Baghery, directrice du pôle Formats et Contenus TV internationaux d Eurodata TV Worldwide. ANARCHY la série diffusée sur France 4 fait intervenir les internautes sur les réseaux sociaux en temps réel pour participer à l écriture du scénario MPA Nº15 NOVEMBRE

10 En novembre débute la première campagne publicitaire de Slate, pourquoi maintenant, voire, seulement maintenant? Éric Leser : Nous n avons pas pris la parole jusqu à présent, parce que nous voulions d abord valider que le modèle de magazine généraliste uniquement numérique que nous avons importé des Etats-Unis, il y a un peu plus de 5 ans, était un modèle qui avait un avenir et une pérennité en France et en français. Il nous fallait avoir un niveau d audience, mais aussi un savoir-faire technologique suffisamment mature. C est le cas aujourd hui, Slate.fr est installé en France, a une notoriété et une audience, il nous reste à franchir une étape qui est celle d élargir sa notoriété auprès des milieux professionnels, publicitaires, pour être pérenne et mature. C est dans cet objectif que nous travaillons avec Havas 360. Quel message voulez-vous faire passer? Éric Leser : Notre objectif est d expliquer que Slate.fr est un media spécifique, original, différent de tous les media numériques qui existent. Nous souhaitons expliquer en quoi on peut être à la fois un media numérique et un media de qualité, avec une vraie plus-value journalistique. Il y a deux âges de l information sur le Net. Il y a le premier âge, qui consiste à profiter de la diffusion immédiate de l information, que permet l outil Internet. Et le 2e âge, qui correspond au besoin de différence, de qualité, d originalité, d approfondissement de l information, un besoin qui se développe également dans les media traditionnels. Et Slate est dans ce deuxième âge. C est un magazine généraliste purement numérique qui n a pas, par ailleurs, d équivalent en France. Presse Numérique Slate.fr part en campagne Cinq ans après sa création, le magazine en ligne décliné du site homonyme américain prend pour la première fois la parole en publicité, sous la houlette d Havas 360. Explications d Éric Leser, directeur de Slate.fr et de Matthieu Habra co-ceo d Havas nombre de contributeurs réguliers dont 150 chaque mois 1,548 MILLION nombre de visiteurs uniques mensuels (Source : Médiamétrie janviermars 2014) Matthieu Habra : Le format news sur le digital est un format d information pure, simple, brute. Slate va plus loin, en étant capable, à partir d un thème central de donner une vision différente, d analyser l ensemble des sujets. Le contenu est à la fois plus riche et complémentaire au format news traditionnel que l on peut voir sur le digital. C est pourquoi, chez Havas 360, nous nous sommes appuyés sur l ADN de Slate pour construire une création qui part d une thématique centrale pour aborder tous les sujets complémentaires à même d apporter une vision plus large et une nouvelle compréhension. La signature, See further - Gagnez en curiosité, exprime très bien le positionnement et la richesse L'EXPERT HAVAS Matthieu Habra Co CEO d'havas 360 Tél. : Éric LESER directeur DE SLATE.FR de contenu de Slate. Nous allons mener une stratégie BtoCtoB pour à la fois élargir le bassin d audience et référencer le site auprès des annonceurs et des prescripteurs agences. Avec quel plan de campagne? Matthieu Habra : Un plan bimedia affichage et presse, avec une création spécifique à l un et l autre. La campagne démarre par un coup de projecteur sur la marque Slate.fr en affichage, car c est le media de couverture par excellence sur la population cible d audience et la population des CSP+, annonceurs, agences de publicité, agences media. Elle va se poursuivre en presse, au fil de l eau, de manière contextuelle. MPA Nº15 NOVEMBRE

11 Slate.fr a tous les atouts pour devenir la marque media de l actualité sur le digital, à l image de pure player dans d autres thématiques qui arrivent à capter de l audience et du business. Diriez-vous que c est plus difficile pour un pure player de news? Éric Leser : Non. C est une question de temps. Le temps d installer une marque et surtout de faire prendre conscience au grand public et à nos interlocuteurs sur le marché publicitaire que de nouveaux modèles sont en train de s installer et que d autres modèles vont disparaître et qu il faut qu ils prennent ce train. Aux États-Unis, dans l information, les modèles purement numériques sont en train de s imposer, à la fois en terme d audience et en terme commercial. Là-bas comme ici, des modèles pérennes vont s installer, et ce mouvement n est près de s arrêter. Vous venez de lancer le moteur de découverte de contenus publiés sur les réseaux sociaux Reader.fr (voir plus loin), avez vous de nouveaux projets pour Slate? Éric Leser : Nous continuons de développer des thématiques, toujours avec un traité différent autour de l alimentation et du bien-être, du sport, de la culture. Nous avons lancé une chaîne mode de vie qui s appelle Slatissime et souhaitons nous associer à des media qui s adressent aux femmes, car Slate pèche un peu de ce côté-là. Nous venons d installer la nouvelle maquette du site, la précédente, qui datait d il y a près de 3 ans, avait un peu vieilli et ne collait plus avec notre image de pure player reconnu comme innovant. Cette nouvelle maquette a eu un effet bénéfique sur l image et la perception de Slate, elle nous a redonné une longueur d avance en matière d esthétique, de qualité et de facilité de lecture. Les maquettes pour les mobiles et tablettes sont en train d être modernisées et, si tout se passe bien, seront finalisées à la fin de l année. Slate est bien installée et peut maintenant franchir un palier supplémentaire. MATTHIEU HABRA Co CEO d'havas 360 MPA Nº15 NOVEMBRE

12 FRANCE TÉLÉVISIONS ENRICHIT LA LECTURE DE SES PROGRAMMES Après la refonte de son site francetvpluzz.fr en juin 2014, France Télévisions lance un nouveau mode de recherche intelligent qui préfigure une révolution des usages au service de chaque téléspectateur. Baptisée, On en a parlé, cette fonctionnalité, développée en partenariat avec la société Leankr, permet de rechercher un mot, un lieu, une personnalité... cités dans les programmes disponibles en replay et d accéder directement à l extrait concerné dans la vidéo. «Avec la fonctionnalité On en a parlé sur francetv pluzz, France Télévisions invente un nouveau mode de recherche inédit en France, qui devrait rapidement devenir une référence. Ce service facilite, enrichit et affine l accès à l offre de replay la plus riche du paysage audiovisuel et anticipe ainsi les nouveaux usages de consommation de vidéo», se félicite Bruno Patino, directeur général délégué aux programmes, aux antennes et aux développements numériques de France Télévisions. Par ailleurs, On vous l aura dit! France Télévisions a également inauguré la fonction qui permet aux téléspectateurs, depuis leur téléviseur connecté, de réserver le programme en cours pour le regarder plus tard. Cette fonction vient en complément de Salto, lancée en 2012, qui permet de revenir en début de programme. Le parc de postes connectés concernés est estimé à quelque personnes dans l Hexagone, selon France Télévisions. L ÉQUIPE EXPLORE LA DATA La data est partout et aussi dans le sport. «Comment l utilisation maîtrisée des data est en train de bouleverser les codes du sport le plus populaire de la planète», c est ce que propose de découvrir L Équipe Explore, la rubrique consacrée exclusivement aux grands reportages et aux investigations de L Équipe.fr. Ces statistiques, désormais utilisées par de nombreuses équipes pour tenter de modéliser le football, peuvent, soumises au regard des experts, permettre une meilleure compréhension du jeu, comprendre ce qui ON EN A PARLÉ le nouveau moteur de recherche de francetv pluzz L'OBS en kiosque depuis le 23 octobre, remplace Le Nouvel Observateur ne fonctionne pas, et modifier en conséquence la façon d évoluer d une équipe. La Data Revolution, sur en version gratuite. CAPITAL ADHÈRE À IBIS BUSINESS En octobre, abonnés ciblés de Capital ont découvert leur magazine avec une fausse Une et une carte factice Ibis Business, collée et personnalisée à leur nom, avec une offre exclusive dédiée d adhésion offerts de 6 mois. Ils étaient invités à se connecter sur la landing page cobrandée créée à cet effet, ibisbusiness-capital. com pour saisir le numéro d abonné mentionné sur la carte et leur adresse mail, afin de bénéficier de l offre. Cette opération sur mesure et inédite pour la carte du groupe Accor a été conçue par Havas Media Native, avec l équipe Prisma Plus (Département opérations spéciales de Prisma Media). ADIEU LE NOUVEL OBSERVATEUR, BONJOUR L OBS Ce changement de nom ne surprendra pas les fidèles de l hebdomadaire qui l appelaient déjà ainsi. En revanche, plus qu un changement c est MPA Nº15 NOVEMBRE

13 une «réinvention» à laquelle a procédé le newsmagazine, selon Matthieu Croissandeau, arrivé à la tête de la rédaction en avril dernier. Maquette à l anglo-saxonne, Unes incarnées, rubriques changeantes en fonction de l actualité, plus d investigation et moins de marronniers, articles longs, ouverture à la culture pop et aux nouveaux media, L Obs nouveau est en kiosque depuis le 23 octobre, mais aussi sur les mobiles et les tablettes pour «devenir le premier portail français de magazines en ligne», dixit Matthieu Croissandeau. Le supplément TéléObs retrouve sa périodicité hebdomadaire initiale et un supplément mensuel, dont la première parution est prévue le 4 décembre, sera consacré aux tendances lifestyle. SLATE.FR LANCE READER.FR Il était en test depuis plusieurs semaines, il est en ligne depuis le 27 octobre. Comme l explique Éric Leser, directeur général de Slate.fr, «Reader. fr est un moteur de découverte de contenus publiés sur les réseaux sociaux, destiné à les rendre accessibles au plus grand nombre. Notre équipe de journalistes analyse 50 à contenus, articles, photos, vidéos, tous les jours pour en publier une centaine sélectionnée pour leur pertinence et leur qualité.» Des contenus majoritairement en français, mais aussi en anglais et en espagnol, parmi lesquels les internautes peuvent piocher via des tags et des mots clés. Un tel site de curation de contenus via les réseaux sociaux est une première en France. NOSTALGIE LANCE 9 NOUVELLES WEB RADIOS Sortez les boules à facettes, les seventies sont à l honneur chez Nostalgie. De Nostalgie Best of 1971 à Nostalgie Best of 1979, la station de NRJ Group a mis en ligne neuf nouvelles Web radios qui diffusent le hit-parade de chaque année, soit plus de 120 chansons par playlist. Elles viennent compléter la Web radio Nostalgie Best of 70 s. La station compte ainsi 30 Web radios, sur les 222 que compte le groupe NRJ (150 pour NRJ, 30 pour Chérie FM et 12 pour Rire & Chansons). MPA Nº15 NOVEMBRE

14 La télévision continue d accélérer sa révolution numérique, quelles opportunités nouvelles cette tendance apporte-t-elle au marché? Pour les groupes audiovisuels, le business modèle de la TV passe par une extension de leur activité aux nouvelles formes de consommation de vidéos (TV de rattrapage, second écran, interactions sur les réseaux sociaux). La création de chaînes thématiques diffusées sur les applis numériques des chaînes mères (plus de 7 millions d applis téléchargées pour mytf1, plus de 5 millions pour Pluzz et plus de 13 millions pour 6play), ainsi que les stratégies d alliances avec la plateforme YouTube pour en relayer d autres, comme le fait Canal+, multiplient les occasions de consommer la TV sur ces autres écrans. Selon Médiamétrie, au premier semestre 2014, le temps de consommation du media sur un autre appareil que le poste de TV est de 8 minutes en moyenne par jour, jusqu à 15 minutes pour les ans. Cette donnée est à rapporter aux 4h passées en moyenne devant le poste principal, qui est de moins de 2h pour les ans. À cela s ajoute un temps passé à consommer des vidéos sur le Web qui progresse. Devant cette montée inéluctable, le marché est impatient d accéder au GRP vidéo annoncé par Médiamétrie, qui prendra en compte la durée d exposition et la visibilité de la vidéo. Une fois que des bilans de performances croisant TV et vidéo seront disponibles, il nous sera possible de challenger véritablement la vidéo on-line et les écrans TV et ainsi de conseiller encore plus finement nos annonceurs sur la complémentarité des leviers selon les cibles. Tél : TV L innovation passe par les prouesses qu offre le numérique On parle de manière récurrente du virage numérique que négocie le media, mais quelles perspectives ouvre-t-il au marché? Philippe Bigot, directeur du département TV d Havas Media, nous fournit des éléments de réponse. De quels outils disposez-vous pour relayer cette évolution du media? Sur le terrain de la dynamisation digitale des présences TV, Havas Media propose des produits de social TV avec des présences vidéos, ou des posts des marques sur les réseaux sociaux et les blogs, destinés à susciter l engagement du public envers ces marques. La synchronisation de la diffusion de messages sur les tablettes, PC et smartphones, avec ce qui se passe à l antenne (programme, informations, publicité) est un autre levier que nous recommandons à nos clients. Notre offre Full Synchro, palette de plusieurs types de synchronisations, permet d optimiser les KPI (Ndlr : indicateurs clés de performance) prioritaires de nos clients sur des cibles socio-démo- Nombre de personnes ayant regardé un programme en catch-up au cours d'une journée par support Source : Médiamétrie / Mediamat / Global TV (avril-juin 2014) / 15 ans et L'EXPERT HAVAS Philippe Bigot Directeur du département TV MINUTES le temps passé par jour par les ans au premier semestre 2014, à consommer la télévision sur un autre appareil que le poste de TV traditionnel (vs 8 minutes pour l ensemble de la population) MPA Nº15 NOVEMBRE

15 graphiques ou comportementales. La mesure du trafic des sites clients (connexions, temps passé, rebonds ) reliée aux écrans publicitaires pour mieux en piloter les combinaisons, le ROI ou même l engagement pour la marque, est également un nouveau service que nous proposons à nos clients du e-commerce et pure players. Diriez-vous que l innovation en TV passe par le numérique? Oui, par les prouesses qu offre le numérique. Je soulignerais celle proposée par TF1 de faire du Real Time Advertising, c est-à-dire de modifier en quasi temps réel des composantes d un film publicitaire (voix TEASING off, incrustation de textes, de photos, d une promotion ) selon l évolution de l actualité client. L opération menée par Havas Media pour le partenariat EDF avec l équipe de France de football à l occasion du match France-Espagne, est un autre bel exemple de réactivité innovante. Les twittos étaient invités à soutenir les Bleus et les meilleurs encouragements ont été publiés dans un spot de la mi-temps et relayés ensuite par la twittosphère. Dans le même registre, le placement de produit peut connaître un renouveau, grâce à une technique innovante d intégration de produit, annonce, marque en post-production dans des films et clip musicaux, LA NOUVELLE ÉDITION DU EST ARRIVÉE! Quelles autres perspectives d innovation peut-on déjà entrevoir? L un des Graal de l innovation, et pourquoi pas dans un avenir proche si la législation française sur l audiovisuel évolue (pour l heure, toute publicité sur une chaîne nationale doit être MEDIAdiffusée nationalement), sera MEDIAla personnalisation des messages et leur LEXIQUE géolocalisation, à travers les adresses IP des téléviseurs et les informations sur la consommation de contenus MEDIApar le foyer. Des données MEDIAen or que les opérateurs pourraient PROSPECTIVES EFFICACITÉ collecter pour les monétiser. L année 2014 a été marquée par l omniprésence de la data, la montée en puissance de la catch-up tv, la croissance du Real Time Bidding (RTB), l émergence des objets connectés. Des évènements qui ont certes marqué 2014 mais qui vont durablement impacter les années à venir. Le Media-Poche aide à quantifier, à mesurer et à mieux appréhender l'ensemble de ces évolutions. Le Media-Poche vous accompagnera, nous l espérons, tout au long de cette année 2015 qui s annonce déjà riche et passionnante. Bonne lecture à toutes et à tous! que permet la société américaine Mirriad, partenaire d Havas. Contact : Marie Glatt, Coordination : Nadine Medjeber, Marie Glatt. Rédaction : Lena Rose. S.R. : Joëlle Ribière. D.A. : EMILIA SAUSSE. Dessin : François Canavaggio. MPA Nº15 NOVEMBRE

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile BAROMOBILE EDITION 2011 Le baromètre de l internet mobile «Le monde change» Alors que les smartphones poursuivent leur envolée, le trafic de données sur le téléphone mobile explose. Il devrait être multiplié

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009

Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009 Le cycle de vie d un produit culturel Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009 Objectifs Mesurer l impact d Internet Observer le cycle de vie des produits culturels Mieux comprendre les rôles

Plus en détail

Le coût, la valorisation et l'évolution des usages de l'offre gratuite des SMAD des éditeurs de services de télévision

Le coût, la valorisation et l'évolution des usages de l'offre gratuite des SMAD des éditeurs de services de télévision Le coût, la valorisation et l'évolution des usages de l'offre gratuite des SMAD des éditeurs de services de télévision 28 juillet 2015 2 STRUCTURE DE L ÉTUDE Les nouveaux visages de la télévision de rattrapage.

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Paris, le 7 Septembre 2007 Communiqué de presse A quelques heures du coup d envoi de la Coupe du Monde de Rugby 2007, Yahoo! et Isobar font le point sur Internet et le sport. Quelle place occupe aujourd

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

NetLetter n 11 Janvier 2015

NetLetter n 11 Janvier 2015 NetLetter n 11 Janvier 2015 Sommaire [Edito] Toute l équipe de Médiamétrie//NetRatings et Internet vous souhaite une excellente année 2015. [Tendance du net] Pinterest, le réseau social qui a doublé son

Plus en détail

MONDADORI PUBLICITÉ PRÉSENTE P LAYTI M E OFFRES RICH MEDIA & RÉALITÉ AUGMENTÉE

MONDADORI PUBLICITÉ PRÉSENTE P LAYTI M E OFFRES RICH MEDIA & RÉALITÉ AUGMENTÉE MONDADORI PUBLICITÉ PRÉSENTE TI M E OFFRES RICH MEDIA & RÉALITÉ AUGMENTÉE TI M E OFFRES RICH MEDIA & RÉALITÉ AUGMENTÉE DE NOUVELLES OFFRES INTERACTIVES AUTOUR DE 5 MARQUES RÉFÉRENTES MONDADORI : TI M E

Plus en détail

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet!

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Stéphanie Pahaut Coordinatrice Tourisme Qualité tourismequalite@coeurdelardenne.be 1 Du marketing traditionnel au marketing numérique

Plus en détail

Le Programmatique en Télévision Le contexte particulier du marché français 08/10/2015

Le Programmatique en Télévision Le contexte particulier du marché français 08/10/2015 Le contexte particulier du marché français 08/10/2015 Le potentiel du programmatique en Télévision Particulièrement la qualification des inventaires et les spots personnalisés Dépend de 2 facteurs Les

Plus en détail

Le magazine de Cinéma

Le magazine de Cinéma Le magazine de Cinéma «Raconter des histoires de cinéma, porter haut nos enthousiasmes, affirmer les coups de griffe, souffler le chaud, le froid, jamais le tiède, traiter l actualité en salles et savoir

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JEUDI 15 OCTOBRE 2015. Le Nouveau 1 ÈRE OFFRE GRATUITE DE TÉLÉVISION EN LIGNE 100% PERSONNALISÉE

DOSSIER DE PRESSE JEUDI 15 OCTOBRE 2015. Le Nouveau 1 ÈRE OFFRE GRATUITE DE TÉLÉVISION EN LIGNE 100% PERSONNALISÉE DOSSIER DE PRESSE JEUDI 15 OCTOBRE 2015 Le Nouveau 1 ÈRE OFFRE GRATUITE DE TÉLÉVISION EN LIGNE 100% PERSONNALISÉE Le Nouveau À CHACUN SON 6PLAY 6play propose une nouvelle façon de regarder la télévision

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing

Les réseaux Sociaux. en 2014. Audrey DRYJSKI. Marie PILLOT. Mélanie SEYNAT. Jean-Marie DEGRYSE. Chef de projets Digital Marketing Les réseaux Sociaux en 2014 Vos Interlocuteurs : Audrey DRYJSKI Chef de projets Digital Marketing Marie PILLOT Consultante Digital Marketing Mélanie SEYNAT Chef de projets Digital Marketing Jean-Marie

Plus en détail

La vidéo sur Internet

La vidéo sur Internet La vidéo sur Internet La vidéo sur Internet Une consommation croissante de vidéos Les internautes se sont convertis à la vidéo : En France, on compte 27.9 millions de vidéonautes uniques pour 64 vidéos

Plus en détail

Matchs préparatoires du XV de France

Matchs préparatoires du XV de France Matchs préparatoires du XV de France Angleterre - France 15 août 2015 France - Angleterre 22 août 2015 France - Ecosse 5 septembre 2015 1 3 matchs au programme pour les Bleus A quelques jours de la Coupe

Plus en détail

LES CHIFFRES. Répartition des équipés mobile en France (sexe) 58,60% 41,10% Répartition des équipés mobile en France (âge) 14,90% 22,40%

LES CHIFFRES. Répartition des équipés mobile en France (sexe) 58,60% 41,10% Répartition des équipés mobile en France (âge) 14,90% 22,40% LA REVOLUTION MOBILE AURA-T-ELLE LIEU : LES CHIFFRES LES CHIFFRES 1. UTILISATEURS 1.1 France En France, 3 ème trimestre 2010 : 45,9 millions de personnes équipées d un téléphone mobile 13,7 millions de

Plus en détail

plus 10 fois Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques

plus 10 fois Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques Mars 2012 Impossible d afficher l image. Impossible d afficher l image. Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour 10 fois plus CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques RENFORCEMENT

Plus en détail

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012 Next Level 2 L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS avec 18 Octobre 2012 Un marché qui quadruple en 10 ans CA en M 45 000 40 000 35 000 30 000 25 000 20 000 Consoles

Plus en détail

L explosion du marketing multi-écrans

L explosion du marketing multi-écrans Chapitre 6 L explosion du marketing multi-écrans Vérifier la météo sur son smartphone tout en regardant les informations à la télévision dès le matin, puis recevoir une publicité sur son PC du bureau pour

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

Note d information Paris, 8 septembre 2011

Note d information Paris, 8 septembre 2011 Note d information Paris, 8 septembre 2011 FESTIVAL DE LA ROCHELLE 2011 L OFFRE ET LA CONSOMMATION DE FICTIONS SUR INTERNET Dans le cadre de sa mission d observation des usages numériques et de valorisation

Plus en détail

Baromètre de la TV en ligne - Bilan 2012 La consommation bondit de 45% grâce aux terminaux mobiles, à la TV connectée et aux programmes Live

Baromètre de la TV en ligne - Bilan 2012 La consommation bondit de 45% grâce aux terminaux mobiles, à la TV connectée et aux programmes Live Communiqué de presse 18/02/2013 Baromètre de la TV en ligne - Bilan 2012 La consommation bondit de 45% grâce aux terminaux mobiles, à la TV connectée et aux programmes Live Canal+ Régie, France Télévisions

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE!

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! RéFéRENCEMENT NATUREL RéFéRENCEMENT PUBLICITAIRE RESEAUX SOCIAUX GOOGLE ANALYTICS E-MAIL MARKETING STRATéGIE DIGITALE écriture WEB VEILLE ET E-RéPUTATION CATALOGUE

Plus en détail

Cas «Miss Beauté» by Yves Rocher

Cas «Miss Beauté» by Yves Rocher Cas «Miss Beauté» by Yves Rocher CONTEXTE Un challenge de taille Dans le cadre de son repositionnement, YVES ROCHER doit continuer à innover et à se différencier afin de maintenir son leadership dans un

Plus en détail

UN PARTENARIAT EXCLUSIF AVEC GROUPM, SONY MOBILE ET LAND ROVER, AUTOUR DES FORMATS PUBLICITAIRES INEDITS DE LA NOUVELLE APPLI LE MONDE

UN PARTENARIAT EXCLUSIF AVEC GROUPM, SONY MOBILE ET LAND ROVER, AUTOUR DES FORMATS PUBLICITAIRES INEDITS DE LA NOUVELLE APPLI LE MONDE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 18 juin 2014 UN PARTENARIAT EXCLUSIF AVEC GROUPM, SONY MOBILE ET LAND ROVER, AUTOUR DES FORMATS PUBLICITAIRES INEDITS DE LA NOUVELLE APPLI LE MONDE Sous l impulsion de GroupM

Plus en détail

NOUVELLE ÉDITION ABONNÉS NUMÉRIQUE. Opportunités de communication

NOUVELLE ÉDITION ABONNÉS NUMÉRIQUE. Opportunités de communication NOUVELLE ÉDITION ABONNÉS NUMÉRIQUE Opportunités de communication Juin 2013 L INNOVATION AU SERVICE DES ABONNÉS Depuis 2012 Mars > Nouvelle formule du Monde.fr sur le web En continu > Innovations éditoriales

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Communication grand public 2013 Activités à venir. Septembre 2013

Communication grand public 2013 Activités à venir. Septembre 2013 Communication grand public 2013 Activités à venir. Septembre 2013 BILAN DU TEST NATIONAL Les points essentiels du test de Mai 2013 2 Rappel du dispositif global Campagne du 29 avril au 7 juin 2013. 6 radios

Plus en détail

L affiliation dans Le mix digital

L affiliation dans Le mix digital L affiliation dans Le mix digital Les évolutions attendues pour L affiliation 1. Le rôle d une agence média 2. Les enjeux globaux pour le digital 3. Le mobile et L affiliation 4. Le pilotage à la performance

Plus en détail

Le média online 100% factuel 1. Facta Media SAS décembre 2014

Le média online 100% factuel 1. Facta Media SAS décembre 2014 Le média online 100% factuel 1 Facta Media SAS décembre 2014 Facta: pl. de Factum, fait en latin Fact-checking & Data 2 Points-clés Un média online généraliste grand public (politique, économie, société,

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LES PRODUITS CULTURELS

LES FRANÇAIS ET LES PRODUITS CULTURELS LES FRANÇAIS ET LES PRODUITS CULTURELS 8 Français sur 10 dépensent 50 (ou moins) par mois en produits culturels L accès à la musique, aux films, aux livres, aux bandes dessinées et aux jeux vidéo a considérablement

Plus en détail

TELEFOOT.fr COMMUNIQUEZ SUR LE SITE DE L EMISSION DE REFERENCE

TELEFOOT.fr COMMUNIQUEZ SUR LE SITE DE L EMISSION DE REFERENCE TELEFOOT.fr COMMUNIQUEZ SUR LE SITE DE L EMISSION DE REFERENCE Des actifs incomparables A L ANTENNE Equipe de France 8-10 millions de téléspectateurs Ligue des champions 5-7 millions de téléspectateurs

Plus en détail

Longue traîne et diversité : les résultats du projet PANIC. 8 février 2013

Longue traîne et diversité : les résultats du projet PANIC. 8 février 2013 Longue traîne et diversité : les résultats du projet PANIC 8 février 2013 Star system et concentration industrielle Star system? Biens d expérience Economie de l attention prescriptions/recommandations

Plus en détail

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes 1/213 3/213 6/213 9/213 12/213 3/214 5/214 Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes Le marché pour les smartphones et les tablettes En 213, on a dénombré plus de 24,1 millions

Plus en détail

NetLetter n 10 Octobre 2014

NetLetter n 10 Octobre 2014 NetLetter n 10 Octobre 2014 Sommaire [Edito] La NetLetter de Mediametrie//NetRatings fait peau neuve! [Tendances du net] BlaBlaCar, ça roule! [Actualités] Cibles+ pour valoriser l audience des critères

Plus en détail

C O M M U N I Q U E. Contact presse : Stéphane Martin T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

C O M M U N I Q U E. Contact presse : Stéphane Martin T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1 C O M M U N I Q U E Boulogne-Billancourt, le 29 décembre 2009 Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l audience TV et de la publicité TV

Plus en détail

Inspiration for action. Le magazine écrin plus sélectif que les newsmagazines

Inspiration for action. Le magazine écrin plus sélectif que les newsmagazines Inspiration for action Le magazine écrin plus sélectif que les newsmagazines Préserver et transmettre l essentiel Ses Valeurs : Passion, Excellence, Authenticité, Transmission Concept La passion de l exploration

Plus en détail

L ARRIVÉE DE L AUDIMETRIE SUR LES CHAÎNES THÉMATIQUES EN FRANCE BILANS & PERSPECTIVES

L ARRIVÉE DE L AUDIMETRIE SUR LES CHAÎNES THÉMATIQUES EN FRANCE BILANS & PERSPECTIVES JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010 - CASABLANCA L ARRIVÉE DE L AUDIMETRIE SUR LES CHAÎNES THÉMATIQUES EN FRANCE BILANS & PERSPECTIVES IMPACTS, CONSÉQUENCES ET ADAPTATIONS DEMANDEZ PLUS À LA PUB JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010

Plus en détail

Ouest. bretonne! sur : mobile. Déroulé. photos et. dossiers de la dynamique et. : Accueil. Disponible. Contacts presse : Julie

Ouest. bretonne! sur : mobile. Déroulé. photos et. dossiers de la dynamique et. : Accueil. Disponible. Contacts presse : Julie Petit-déjeuner de lancement de l appli Sciences Ouest Jeudi 5 février à 9h au Café des Champs Libres (entrée par l escalier menant à la terrasse, Cours des Alliés) Restez connectés bretonne! à l actualité

Plus en détail

COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER?

COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? Benoit DUDRAGNE http://bdc-etourisme.com Benoit.dudragne@gmail.com www.facebook.com/bdc.conseil.etourisme

Plus en détail

ETUDE AUDIPRESSE PREMIUM L audience des marques de presse sur les cibles Premium (Cadres, Dirigeants et Hauts Revenus)

ETUDE AUDIPRESSE PREMIUM L audience des marques de presse sur les cibles Premium (Cadres, Dirigeants et Hauts Revenus) COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 15 novembre 2013 ETUDE AUDIPRESSE PREMIUM L audience des marques de presse sur les cibles Premium (Cadres, Dirigeants et Hauts Revenus) AudiPresse publie les résultats d

Plus en détail

ENQUETE EXLUSIVE AUFEMININ.COM/ ISOBAR INTERNET : MEDIA ET RESEAU D INFLUENCE MAJEUR DANS L UNIVERS DE L HYGIENE-BEAUTE

ENQUETE EXLUSIVE AUFEMININ.COM/ ISOBAR INTERNET : MEDIA ET RESEAU D INFLUENCE MAJEUR DANS L UNIVERS DE L HYGIENE-BEAUTE Communiqué de presse ENQUETE EXLUSIVE AUFEMININ.COM/ ISOBAR Courbevoie 5 septembre 2008 INTERNET : MEDIA ET RESEAU D INFLUENCE MAJEUR DANS L UNIVERS DE L HYGIENE-BEAUTE Informations sur les produits et

Plus en détail

PRINTDIGITAL #2. le pouvoir des LECTURES CONVERGENTES

PRINTDIGITAL #2. le pouvoir des LECTURES CONVERGENTES PRINTDIGITAL #2 le pouvoir des LECTURES CONVERGENTES Présentation Corinne Mrejen Corinne Pitavy Co-Présidentes de la Commission Efficacité du SEPM M&P + une table ronde réunissant Catherine Villa Hervé

Plus en détail

Grand Prix stratégies

Grand Prix stratégies 2 e édition Grand Prix stratégies du BRAND CONTENT 2013 Présentez vos meilleurs contenus de marque Date limite de remise des dossiers : le 5 juillet 2013 Contacts : Cécile Rubben 01 46 29 46 60 - crubben@reedbusiness.fr

Plus en détail

VOYAGES RÊVE > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB. & hôtels de

VOYAGES RÊVE > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB. & hôtels de AUDIENCE GLOBALE : + 24 % EN 2013! (SOURCE MLP) > TARIFS DE PUBLICITÉ 2014 > PRINT & WEB Informations & contact : VIP Médias Tél. +33 (0)4 42 23 22 45 voyagesdereve@vipmedias.com Voyages & Hôtels de Rêve

Plus en détail

Les Echosmédias Factory est votre usine à histoires, tout comme Andy Warhol avait sa fabrique à chefs-d'œuvre.

Les Echosmédias Factory est votre usine à histoires, tout comme Andy Warhol avait sa fabrique à chefs-d'œuvre. JUIN 2014 1 2 3 4 Les Echosmédias Factory est votre usine à histoires, tout comme Andy Warhol avait sa fabrique à chefs-d'œuvre. Les Echosmédias Factory s engage à mettre en scène votre histoire de marque

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. Comment maîtriser Scoop.it Business

GUIDE D UTILISATION. Comment maîtriser Scoop.it Business GUIDE D UTILISATION Comment maîtriser Scoop.it Business Table des matières I. SCOOP.IT, PLATEFORME DE PUBLICATION PAR CURATION... 3 1. Sélectionner du contenu... 3 2. Editer le contenu... 6 3. Partager

Plus en détail

Se distinguer sur internet par la vidéo

Se distinguer sur internet par la vidéo Se distinguer sur internet par la vidéo Comment valoriser simplement sa destination et ses acteurs touristiques? par Quentin Subervie Internet MEDIA DE MASSE Internet UN MÉDIA À PART ENTIÈRE INDICE D INFLUENCE

Plus en détail

5,7M de vidéonautes uniques dont 57% d exclusifs

5,7M de vidéonautes uniques dont 57% d exclusifs CGV 2016 1 P 02 francetvpublicité une audience puissante, exclusive et engagée francetélévisions 1 er groupe audiovisuel en 2015 en tête des audiences chaque mois 29,3% de part d audience 4 ans et plus

Plus en détail

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet?

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet? 1 Sommaire Introduction... 3 Pourquoi communiquer?... 3 Communication et Internet... 3 Les objectifs de ce Livre Blanc... 3 Pourquoi être présent sur Internet?... 4 Contexte, marché... 4 Internet, 1 er

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

PrismaData 30/04/2014

PrismaData 30/04/2014 PrismaData 30/04/2014 La Data, un actif unique pour Prisma Media! Abonnés Digital Boutiques Panels Commun autés 2 millions d abonnés 25 millions d adresses e-mail 14 millions d internautes 4 millions de

Plus en détail

Le marché de la beauté et du bien-être avec Internet, Facebook et Twitter. Valérie Abehsera, cofondatrice & directrice générale balinea.

Le marché de la beauté et du bien-être avec Internet, Facebook et Twitter. Valérie Abehsera, cofondatrice & directrice générale balinea. Le marché de la beauté et du bien-être avec Internet, Facebook et Twitter Valérie Abehsera, cofondatrice & directrice générale balinea.com Sommaire 1. Internet et mobile, incontournables aujourd hui! Pénétration

Plus en détail

Plan média. Les sites emploi et formation n 1 de votre région. 2 nd semestre 2010

Plan média. Les sites emploi et formation n 1 de votre région. 2 nd semestre 2010 2 nd semestre 2010 Les sites emploi et formation n 1 de votre région PARISJOB.COM RHONEALPESJOB.COM OUESTJOB.COM PACAJOB.COM SUDOUESTJOB.COM ESTJOB.COM NORDJOB.COM CENTREJOB.COM Presse - notoriété et image

Plus en détail

Réussir sa collecte. Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60

Réussir sa collecte. Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Réussir sa collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 MENU // P.3 P.6 INTRODUCTION COLLECTER TOUT AU LONG DE L ANNÉE Étape 1 : Offrir la possibilité de vous soutenir tout au long de

Plus en détail

Seroni, c est... !"#$%&

Seroni, c est... !#$%& Coproduction Seroni, c est...... un éditeur de média audiovisuels spécialisés : News Assurances!"#$%&$'"()*,*-&.*/0&!%10& 2& News Banques News Entrepreneur (lancement en 2013) News Santé (lancement en

Plus en détail

vous propose une opération tactique garantissant 50 000 visites sur votre site Une marque du groupe

vous propose une opération tactique garantissant 50 000 visites sur votre site Une marque du groupe vous propose une opération tactique garantissant 50 000 visites sur votre site Une marque du groupe A l occasion de Noël 2015, Metronews vous propose une opération tactique garantissant 50 000 visites

Plus en détail

PERSPECTIVES ET TENDANCES DES MEDIAS POUR 2013. Novembre 2012, Lausanne

PERSPECTIVES ET TENDANCES DES MEDIAS POUR 2013. Novembre 2012, Lausanne PERSPECTIVES ET TENDANCES DES MEDIAS POUR 2013 Novembre 2012, Lausanne INTRODUCTION La bascule numérique a eu lieu dans l ensemble des média, bouleversant la donne, brouillant les repères. Elle a poussé

Plus en détail

Tarifs. Média 2015 Applicables au 1 er Janvier 2015

Tarifs. Média 2015 Applicables au 1 er Janvier 2015 Tarifs Média 2015 Applicables au 1 er Janvier 2015 AUJOURD HUI Yahoo réunit contenu, puissance et technologie au service de vos objectifs. Yahoo est le plus grand éditeur digital au monde avec 1 milliard

Plus en détail

Mise en concurrence Cahier des charges

Mise en concurrence Cahier des charges Mise en concurrence Cahier des charges Date : mercredi 23 mai 2012 1 Sommaire I. PRESENTATION GENERALE DU PROJET 3 A. CONTEXTE 3 B. HISTORIQUE 3 II. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE 4 A. OUTILS ATTENDUS

Plus en détail

Parlons «Mobile» sans parler «Publicité»

Parlons «Mobile» sans parler «Publicité» Parlons «Mobile» sans parler «Publicité» Club Entreprise et Média 31 Mai 2013 Patricia LEVY DG SFR Régie SOMMAIRE 1. Le marché du média mobile P.3 2. 3. 4. Le mobile pour renouveler les techniques de communication

Plus en détail

Extraits de résultats

Extraits de résultats Extraits de résultats L étude Profiling Une mesure du profil détaillé des visiteurs de vos sites Internet Plus de 200 critères de qualification profil perso & pro, usages du web, style de vie, consommation

Plus en détail

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET Le groupe, véritable machine à idées des médias, tire parti de l analyse comportementale pour optimiser son marketing

Plus en détail

PRINT, TABLETTES, AUTRES ÉCRANS Les nouveaux usages des moins de 20 ans

PRINT, TABLETTES, AUTRES ÉCRANS Les nouveaux usages des moins de 20 ans PRINT, TABLETTES, AUTRES ÉCRANS Les nouveaux usages des moins de 20 ans OBJET DE L ÉTUDE Comportements de consommation DRESSER LE PORTRAIT DES JEUNES DE MOINS DE 20 ANS Loisirs, styles de vie Équipement

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

Repeat. News Simm. aami. Medias et consommation. Janvier 2015. Powered by. Str atégie, Achats et Pr og r amming Media

Repeat. News Simm. aami. Medias et consommation. Janvier 2015. Powered by. Str atégie, Achats et Pr og r amming Media Repeat Str atégie, Achats et Pr og r amming Media News Simm Medias et consommation Janvier 215 aami Powered by L AAMi, «Association des Agences Media Indépendantes», regroupe les agences suivantes : Anacrouse,

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Fiche Synthétique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Février 2014 1 1 CONTEXTE En 2013, le marché automobile français a réalisé sa pire performance depuis

Plus en détail

Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte

Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte Composition de l échantillon : 1 ère vague de recrutement : 1004 foyers, soit 2440 individus

Plus en détail

6 février 2015 Etude Kurt Salmon pour le Forum d Avignon Paris

6 février 2015 Etude Kurt Salmon pour le Forum d Avignon Paris «France, Grande-Bretagne, Etats-Unis et Chine : quels nouveaux modèles de consommation culturelle? quelles adaptations pour les institutions culturelles?» 6 février 2015 Etude Kurt Salmon pour le Forum

Plus en détail

Vendredi 14 décembre 2012 : Cocktail économique. Chefs d entreprise : comment dynamiser votre image sur Internet?

Vendredi 14 décembre 2012 : Cocktail économique. Chefs d entreprise : comment dynamiser votre image sur Internet? Vendredi 14 décembre 2012 : Cocktail économique Chefs d entreprise : comment dynamiser votre image sur Internet? Présentation Ozil Conseil Communication Web : Stratégie digitale : blogs et réseaux sociaux

Plus en détail

PRESS RELEASE. La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile

PRESS RELEASE. La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile PRESS RELEASE La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile www.netadge.com Janvier 2014 S ommaire LDMServices lance

Plus en détail

Quel que soit votre budget, vous pouvez diffuser vos annonces sur Google et son réseau publicitaire.

Quel que soit votre budget, vous pouvez diffuser vos annonces sur Google et son réseau publicitaire. Nous sommes là... Le Search Engine Advertising est au cœur de l activité de AdWorlds. Métier d origine de l agence, nous associons technologie de pointe et équipe expérimentée afin de conseiller un nombre

Plus en détail

La Cote des Montres au cœur du marché horloger

La Cote des Montres au cœur du marché horloger La Cote des Montres au cœur du marché horloger Premier showroom horloger sur Internet, lacotedesmontres.com est devenu le rendez-vous incontournable des hommes et des femmes sensibles aux modes, des amateurs

Plus en détail

Audiovisuel et numérique : nouveaux usages, opportunités et menaces

Audiovisuel et numérique : nouveaux usages, opportunités et menaces Audiovisuel et numérique : nouveaux usages, opportunités et menaces 26 novembre 2014 Séminaire régional de formation sur l audiovisuel dans la zone Afrique du Nord et Moyen-Orient yann.bonnet@cnnumerique.fr

Plus en détail

Pour un nouveau régime des chaînes thématiques

Pour un nouveau régime des chaînes thématiques 1 Pour un nouveau régime des chaînes thématiques Dans le cadre d une réforme structurelle de la réglementation de l audiovisuel annoncée par la Ministre de la culture et de la communication en début d

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

INTRODUCTION. Pourquoi construire une stratégie vidéo online?

INTRODUCTION. Pourquoi construire une stratégie vidéo online? 1 INTRODUCTION Pourquoi construire une stratégie vidéo online? Depuis du haut débit, la vidéo en ligne est le support de communication qui se développe le plus. le dernier rapport sur le trafic Internet

Plus en détail

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 CONTEXTE DE L ENQUÊTE POURQUOI? Une démarche inédite, jamais menée en

Plus en détail

LE RETARGETING MULTICANAL

LE RETARGETING MULTICANAL LE RETARGETING MULTICANAL INTERVENANTS : Philippe Leblanc Directeur Développement Data MEDIAPOST Communication Daniel Breton Directeur Général - Cabestan DEDICATED MARKETING SOLUTIONS QUI SOMMES NOUS?

Plus en détail

La 1 ère suite marketing web + mobile + social des TPE/PME. Présentation

La 1 ère suite marketing web + mobile + social des TPE/PME. Présentation La 1 ère suite marketing web + mobile + social des TPE/PME Présentation Pourquoi appyourself? La consommation des contenus numériques ne se fait plus uniquement via un site web mais aussi via un mobile,

Plus en détail

Le pionnier de l outlet mise sur le digital

Le pionnier de l outlet mise sur le digital I COMMUNIQUE DE PRESSE I Usines Center Paris Outlet : Le pionnier de l outlet mise sur le digital Paris, le 22 mai 2014 Après avoir inventé le concept d outlet dans les années 80, Usines Center est devenu

Plus en détail

Ma vie d internaute. L évolution de mes habitudes numérique

Ma vie d internaute. L évolution de mes habitudes numérique Ma vie d internaute L évolution de mes habitudes numérique Une étude menée à travers le monde Un projet mené sur un échantillon de 11 pays ROYAUME-UNI FRANCE ESPAGNE RUSSIE ETATS-UNIS CANADA MEXIQUE BRESIL

Plus en détail

Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France

Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France Le baromètre trimestriel du Marketing Mobile en France // 6 ème édition // Juin 2014 Données à fin mars 2014 En collaboration avec Introduction & Crédits Cette présentation a été conçue et réalisée par

Plus en détail

Marc BESNARD Sept. 2012

Marc BESNARD Sept. 2012 Marc BESNARD Sept. 2012 Table des matières INTRODUCTION... 1 1. Le marché de la VOD... 2 1.1. De la consommation illégale à la consommation légale... 2 1.2. Eviter le phénomène de VOD à prix bradé... 2

Plus en détail

2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013

2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013 2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013 Charles-Henri d Auvigny, Directeur délégué général OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder.

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. 2015 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Pour réussir son année, 7 sujets majeurs à mettre sur votre to-do-list. Les 7 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Selon Laurent Ollivier,

Plus en détail

FRANCE 24 et RFI : nouveaux sites Internet et nouvelles ambitions multimédia à l international

FRANCE 24 et RFI : nouveaux sites Internet et nouvelles ambitions multimédia à l international FRANCE 24 et RFI : nouveaux sites Internet et nouvelles ambitions multimédia à l international Edito Le multimédia est l une des priorités majeures affichées par Alain de Pouzilhac et Christine Ockrent

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

Novembre 2014 FICHES DIGITALES

Novembre 2014 FICHES DIGITALES Novembre 2014 FICHES DIGITALES ELLE La marque du Féminin Digitale Un site féminin haut de gamme en responsive design 1 er SITE FÉMININ HAUT DE GAMME www.elle.fr Une synergie entre le magazine et le site

Plus en détail

TV linéaire en ligne

TV linéaire en ligne Stratégies et développement pour les médias et services numériques TV linéaire en ligne L autre façon de regarder la télévision Présentation des résultats NPA Conseil 102-104, avenue Edouard Vaillant 92100

Plus en détail

WF MEDIA.INFO ET N OUBLIONS PAS QU UNE COMMUNICATION RÉUSSIE, C EST AVANT TOUT UN IMPACT MESURABLE ET

WF MEDIA.INFO ET N OUBLIONS PAS QU UNE COMMUNICATION RÉUSSIE, C EST AVANT TOUT UN IMPACT MESURABLE ET WF MEDIA.INFO WF MEDIA.INFO, AGENCE DE COMMUNICATION SUR CMS OPEN SOURCE AU SOLUTION PROPRIETAIRE, C EST UNE VISION OPÉRATIONNELLE ET RÉALISTE DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES D AUJOURD HUI. QUE VOUS

Plus en détail