RDD 2008, PR A. SOBASZEK

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RDD 2008, PR A. SOBASZEK"

Transcription

1 PLAN ALLERGIES : EPIDEMIOLOGIE PREVALENCE DES ALLERGIES ET MONDE MODERNE Sensibilisation allergique du nouveau-né, épisodes sibilants et asthme Facteurs prédictifs de la persistance de l asthme à l âge adulte Facteurs de risque Prévalence de la rhinite allergique Prévalence de l asthme allergique Morbidité et Mortalité induites par l asthme Le cas particulier des asthmes professionnels EPIDEMIOLOGIE DES DERMATOSES ALLERGIQUES Prévalence de la dermatite atopique Le cas particulier des dermatoses professionnelles EPIDEMIOLOGIE DES ALLERGIES ALIMENTAIRES PREVALENCE DES ALLERGIES ET MONDE MODERNE La prévalence des maladies allergiques est plus élevée dans les pays occidentaux a haut niveau d industrialisation / pays en voie de développement et a forte population rurale Enquete ISAAC international study of asthma and allergy in childhood *Plus forte prévalence des l atopie et de l asthme infantile en zone urbaine/rurale ( Présence de facteurs protecteurs dans l environnement rural plutôt que l absence de facteurs risques urbains FACTEURS de RISQUE ENVIRONNEMENTAUX ASSOCIES Tabagisme passif * Exposition aux allergènes Pollution de l air * Nutrition Statut socio-économique -habitat * Les infections PLAN PREVALENCE DES ALLERGIES ET MONDE MODERNE Sensibilisation allergique du nouveau-né, épisodes sibilants et asthme Facteurs prédictifs de la persistance de l asthme à l âge adulte Facteurs de risque Prévalence de la rhinite allergique Prévalence de l asthme allergique Morbidité et Mortalité induites par l asthme Le cas particulier des asthmes professionnels EPIDEMIOLOGIE DES DERMATOSES ALLERGIQUES Prévalence de la dermatite atopique Le cas particulier des dermatoses professionnelles EPIDEMIOLOGIE DES ALLERGIES ALIMENTAIRES 1

2 Sensibilisation allergique du nouveau-né, épisodes sibilants et asthme : 30% nnés de parents atopiques ont des tests + aux allergènes alimentaires. Très souvent œuf, acariens, lait vache, blé Prévalence de la sensibilisation à l œuf : maxi à 1 an Allergie à l œuf prédictive d une allergie respiratoire ultérieure? Sensibilité aux acariens n est pas associée à la rhinite ni a l asthme Prévalence sensibilisation aux pneumallergenes : rare à 2 ans ; 20% à5 ans. 1ère crise sibilants > age de 2 ans : HRBNS+ et sifflements à 11 ans Eczéma atopique maxi a 2ans (F = G), précède l asthme. Facteurs prédictifs de la persistance de l asthme à l âge adulte: terrain atopique polysensibilisation ( allergènes domestiques) sévérité des symptômes dans l enfance l hyperréactivité bronchique et anomalies spirométriques Association d un eczéma atopique ou atopie L Age de début de l asthme n a pas de valeur péjorative 30-50% enfants asthmatiques ne sont plus symptomatiques adultes la notion (peu documentée) de rémission de l asthme la puberté ne doit pas faire négliger cet asthme Facteurs de risque : Rôle des facteurs génétiques Rôle des facteurs de l environnement exposition allergénique et sensibilisation spécifique : acariens+, [chat? Moississures?] Facteurs risque Asthme; Exposition allergénique et Sensibilisation pollinique : F de R - Rhinite Exposition allergénique et sévérité des maladies allergiques ; acariens, blattes Rôle des facteurs non allergiques : tabac, pollution, infection Prévalence de la rhinite allergique : Pathologie nasale induite par l inflammation des muqueuses nasales, IgE dependante, faisant suite à une exposition allergénique ; elle associe : rhinorrhée, obstruction nasale et éternuements, prurit nasal» 10 à 15 % chez les adolescents (augmentation de la prévalence) 28% des rhinites ont un asthme associé. (plus de de 75% des asthmatiques ont une rhinite) Le risque de développer un asthme chez un rhinitique est 3 à 17 fois supérieur / sujet indemne de rhinite. La rhinite peut précéder l asthme (43-64% cas ou asthme et rhinite sont associés ) 2

3 Prévalence de l asthme allergique Symptômes évocateurs et Hyperréactivité bronchique Grande variabilité de prévalence dans la littérature : 10% en France ( Chez l adolescent 14% garçons v 11% filles ; sujets de plus de 60 ans : 3-6% ) Prédominance masculine L asthme est la plus fréquente des maladies infantiles chroniques, avec une prévalence en constante augmentation (meilleure connaissance??) Morbidité et Mortalité induites par l asthme Morbidité fonctionnelle : essoufflement, limitation activité prof et sociales, tbles sommeil. Chez l enfant : absence scolaire, réduction capacité concentrations, difficultés scolaires... Socio-économiques : augmentation taux d hospitalisation (meilleure prise en charge plutôt qu aggravation morbidité Mortalité : évaluée à 1500 par an en France dont 150à 300 enfants, adolescents ou adultes jeunes. Elle s observe le plus souvent chez les sujets de plus de 50 ans avec une comorbidité importante Morbidité et mortalité sont stables depuis plus de 20 ans quand le nombre de malades asthmatiques a beaucoup augmenté. Le cas particulier des asthmes professionnels Une des maladies professionnelles les plus fréquentes Facteurs professionnels dans 1cas d Asthme /10 chez l adulte Obstruction bronchique et HRBNS induites par substances, poussières gaz, vapeurs de l environnement professionnel 5 à 10% asthmes professionnels ; incidence : 1à2 p.1000 (soit 1250à 5000 cas / an pour 600 déclares et indemnisés par an facteurs étiologiques : farine, isocyanates, latex, aldehydes, persulfates alcalins Boulangerie, peintures, santé,coiffure, bois nettoyage... INVESTIGATION EN CAS D ALLERGIE DE TYPE IMMEDIAT Réaction positive au pricktest : apparition d'une papule 3

4 PLAN PREVALENCE DES ALLERGIES ET MONDE MODERNE Sensibilisation allergique du nouveau-né, épisodes sibilants et asthme Facteurs prédictifs de la persistance de l asthme à l âge adulte Facteurs de risque Prévalence de la rhinite allergique Prévalence de l asthme allergique Morbidité et Mortalité induites par l asthme Le cas particulier des asthmes professionnels EPIDEMIOLOGIE DES DERMATOSES ALLERGIQUES Prévalence de la dermatite atopique Le cas particulier des dermatoses professionnelles EPIDEMIOLOGIE DES ALLERGIES ALIMENTAIRES EPIDEMIOLOGIE DES DERMATOSES ALLERGIQUES Prévalence de la dermatite atopique : En constante augmentation (concommittante aux maladies allergiques respiratoires ) en Europe du Nord, 15% des enfants sont atteints (1.3 fille pour 1 garçon) Facteurs de risque : facteurs génétiques prédisposants facteurs de l environnement (acariens) Abandon précoce allaitement maternel tabagisme maternel allergènes alimentaires Eczéma atopique Eczéma atopique 4

5 Eczéma atopique chez l'enfant EPIDEMIOLOGIE DES DERMATOSES ALLERGIQUES Le cas particulier des dermatoses professionnelles (11%) Détergents, bactéricides, conservateurs (entretien, restauration..) Ciments, bois, colles, matières plastiques, solvants, colorants, résines... (métiers bâtiment, menuiserie, peinture, textile, industrie) produits teintures, permanente, henné, métaux (coiffure) Métaux (Cr, Ni, Co..),résines et acrylates (prothésistes dentaires) Solvants, acides, bases, encres.. ( imprimerie, photographie) Caoutchouc, antigel, colles et solvants, huiles (mécanique ) protéines, pesticides, sulfites (métiers de l agriculture) Fleuristes, métiers santé, métiers cuir Cosmétiques ALLERGIE DE TYPE RETARDE EPIDEMIOLOGIE DES ALLERGIES ALIMENTAIRES Ensemble de réactions IgE dépendantes dues à l ingestion, inhalation ou contact Trois fois plus fréquente chez l enfant/ adulte avec une incidence de 4 à 8.5% chez les enfants de moins de 8 ans Prévalence doublée sur les 10 dernières années avec une évaluation de 2 et 4% Plus fréquente chez l atopique (33-50% eczémas de l enfant ; 2-8% asthmes Aliments incriminés : Lait de vache (30%); Fruits (21%) Légumes (19%); Poissons (16%) ; Produits diététiques (9%), Chocolat (8%); L œuf de poule (7%) et les cacahuètes (7%) 5

6 URTICAIRE AIGUE URTICAIRE GEANTE Œdème de Quincke 6

UNITE DE PATHOLOGIE PROFESSIONNELLE

UNITE DE PATHOLOGIE PROFESSIONNELLE ATOPIE ET APTITUDE? Pour ou contre l inaptitude? Pour l inaptitude Atopie = Facteur de risque de survenue de dermatoses professionnelles Production anormale d IgE => risque de développer une hypersensibilité

Plus en détail

Rhinite allergique professionnelle

Rhinite allergique professionnelle Rhinite allergique professionnelle Définitions Rhinite provoquée par des allergènes présents sur le lieu de travail Maladie inflammatoire de la muqueuse nasale, médiée par des IgE et induite par des agents

Plus en détail

Asthme professionnel à la crevette

Asthme professionnel à la crevette Asthme professionnel à la crevette D. Pinot 1, M.H. Bados 2, S. Delattre 3, M.P Lehucher-Michel 2 1 Service de pneumologie, Hopital Ste Marguerite Marseille 2 Consultation de Pathologie Professionnelle

Plus en détail

Prévenir... l allergie

Prévenir... l allergie Prévenir... l allergie 26 Serions nous tous des allergiques? NON Les maladies allergiques sont des manifestations anormales de notre corps qui réagit de manière excessive, contre des substances dénommées

Plus en détail

Les dermatoses ^^ Sont celles dont la cause peut résulter en tout ou en partie des conditions dans lesquelles le travail est exercé

Les dermatoses ^^ Sont celles dont la cause peut résulter en tout ou en partie des conditions dans lesquelles le travail est exercé Les dermatoses ^^ Définition : Sont celles dont la cause peut résulter en tout ou en partie des conditions dans lesquelles le travail est exercé I. Dermites d irritation : Lésions cutanées peuvent être

Plus en détail

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels Rachel Frély Les dermatoses Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires Les traitements naturels Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Les dermatoses

Plus en détail

«L asthme au bureau» Dr Maria GONZALEZ

«L asthme au bureau» Dr Maria GONZALEZ «L asthme au bureau» Dr Maria GONZALEZ Service de Pathologie Professionnelle et Médecine du Travail Hôpitaux Universitaires de Strasbourg 67091- STRASBOURG Cedex 8 ème Congrès Francophone d Allergologie

Plus en détail

DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES

DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES DESC Allergologie Rhône Alpes Auvergne 11 mai 2012 François Payot LA CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PARTICULARITÉS PÉDIATRIQUES La Théorie Les tests d allergie chez l enfant: Pourquoi, Pour qui, Quand, et

Plus en détail

Asthme allergique (lié à des causes «extérieures» au patient).

Asthme allergique (lié à des causes «extérieures» au patient). Lexique ALLERGÈNE : Protéine qui provoque la formation d IGE en quantité élevée chez les patients atopiques déclenchant ensuite une réaction allergique. On distingue les allergènes alimentaires ou trophallergènes

Plus en détail

2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue. F Lemoigne

2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue. F Lemoigne 2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue F Lemoigne Définitions Atopie: aptitude génétiquement déterminée à fabriquer des IgE asthme, rhinite allergique, dermatose atopique,

Plus en détail

Je m informe. L Étroit Unlimited P1004FR 08-2010

Je m informe. L Étroit Unlimited P1004FR 08-2010 L Étroit Unlimited P1004FR 08-2010 Je m informe Comprendre l allergie Il y a de plus en plus d allergiques VRAI : L OMS (Organisation Mondiale de la Santé) classe l allergie au 4ème rang des affections

Plus en détail

L asthme en 2008. Les faits importants. Les recommandations : - ANAES 2004 - GINA 2006 2007 - SPLF Asthme allergique 2007

L asthme en 2008. Les faits importants. Les recommandations : - ANAES 2004 - GINA 2006 2007 - SPLF Asthme allergique 2007 L asthme en 2008 Les faits importants Les recommandations : - ANAES 2004 - GINA 2006 2007 - SPLF Asthme allergique 2007 Gérard Peiffer Pneumologue-Allergologue CHR Metz Epidémiologie de l asthme en France

Plus en détail

ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014

ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014 ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014 Lien entre AA et asthme 10% des enfants sont asthmatiques 10% des asthmatiques sont all alimentaires (2% chez

Plus en détail

ALLERGIES CUTANEO - RESPIRATOIRES ET ACRYLATES

ALLERGIES CUTANEO - RESPIRATOIRES ET ACRYLATES ALLERGIES CUTANEO - RESPIRATOIRES ET ACRYLATES E. Marquand,, V. Spinelli, L. Domeny,, M.P. Lehucher-Michel Consultation de Pathologie Professionnelle GIMS - CRAM 23 novembre 2004 1 INTRODUCTION! Pathologies

Plus en détail

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Dermatoses professionnelles Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Introduction Incidence des dermatoses professionnelles: entre 0,5 et 0,7 cas pour 1000 travailleurs

Plus en détail

Dossier Progressif. 184 : hypersensibilité et allergies respiratoires chez l enfant et l adulte. Asthme,

Dossier Progressif. 184 : hypersensibilité et allergies respiratoires chez l enfant et l adulte. Asthme, Dossier Progressif Ce dossier progressif a été construit, revu et corrigé par au moins 4 enseignants du Collège des Enseignants de Pneumologie (CEP). Il s appuie sur l enseignement du Référentiel National

Plus en détail

Rhinite allergique: point de vue du pédiatre

Rhinite allergique: point de vue du pédiatre IMPACT DE LA RHINITE ALLERGIQUE 50% des patients sont symptomatiques > de 4 mois par an Rhinite allergique: point de vue du pédiatre 20% plus de > 9 mois/an Aux USA: plus de 10 millions de consultations

Plus en détail

Séverine KIRCHNER. Qualité de l air intérieur : un enjeu de santé publique

Séverine KIRCHNER. Qualité de l air intérieur : un enjeu de santé publique >Journée scientifique bi-académique Académie nationale de Pharmacie et Académie des Technologies Qualité de l air : de l échelle locale à l échelle planétaire Compréhension implications 25 01 12 Qualité

Plus en détail

Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA

Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA Épidémiologie et air intérieur : état des connaissances Mise en œuvre de nouvelles études Cas des moisissures : le projet ESMHA Sabine HOST Observatoire régional de santé d Ile-de-France Journées Rsein-OQAI,

Plus en détail

La «main abimée» du peintre

La «main abimée» du peintre La «main abimée» du peintre Aspects cliniques Le risque cutané lié à l exposition aux peintures se retrouve lors de la manipulation et de la mise en œuvre des produits et parfois lors de dépôt de peinture.

Plus en détail

Diagnostic précoce de l allergie

Diagnostic précoce de l allergie Diagnostic précoce de l allergie F. Rancé, allergologie-pneumologie, hôpital des Enfants, Toulouse La prévalence des maladies allergiques chez l enfant (dermatite atopique, asthme, rhinite et conjonctivite

Plus en détail

Item 184 Asthme Collège des Enseignants de Pneumologie 2015

Item 184 Asthme Collège des Enseignants de Pneumologie 2015 Item 184 Asthme Figure 1 : Physiopathologie de l asthme Figure 2 : Courbe debit-volume typique de TVO significativement réversible. Après broncho-dilatateurs (BD), le VEMS gagne 500 ml soit 14%. Tableau

Plus en détail

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD r Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD 27/11/2007 EPP - Service de médecine statutaire r Hevea Brasiliensis (Asie

Plus en détail

ETUDE DE LA FREQUENCE DES AFFECTIONS PROFESSIONNELLES DE MECANISME ALLERGIQUE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS

ETUDE DE LA FREQUENCE DES AFFECTIONS PROFESSIONNELLES DE MECANISME ALLERGIQUE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS ETUDE DE LA FREQUENCE DES AFFECTIONS PROFESSIONNELLES DE MECANISME ALLERGIQUE DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS A. Semid,, D. Nafai,, F. Djouadi M. Miloudi,Y. Aouchiche CHU de Bab El Oued, Alger Introduction

Plus en détail

ASTHME du SUJET AGE. Capacité de Gérontologie - Année 2011/2012 - Pr Vincent Jounieaux

ASTHME du SUJET AGE. Capacité de Gérontologie - Année 2011/2012 - Pr Vincent Jounieaux ASTHME du SUJET AGE GENERALITES Deux tableaux : asthme ancien vieilli, asthme d apparition d tardive (souvent sous- diagnostiqué). EPIDEMIOLOGIE 1/ Prévalence : Plusieurs études épidémiologiques américaines

Plus en détail

La surveillance des allergies

La surveillance des allergies La surveillance des allergies Mathilde Pascal, Christophe Declercq Département Santé Environnement Marie-Christine Delmas, Claire Fuhrman Département des maladies chroniques Institut de veille sanitaire

Plus en détail

PREVENTION DE L ALLERGIE 7

PREVENTION DE L ALLERGIE 7 PREVENTION DE L ALLERGIE 7 Docteurs M-C. MAUROY et M. WINKLER FREQUENCE Selon l OMS, l allergie est la quatrième maladie chronique. Dans les pays industrialisés, 30% des enfants de moins de 15 ans sont

Plus en détail

RHINITE ALLERGIQUE BILAN ALLERGOLOGIQUE

RHINITE ALLERGIQUE BILAN ALLERGOLOGIQUE RHINITE ALLERGIQUE BILAN ALLERGOLOGIQUE Pr ILHEM CHARFEDDINE GARGOURI SERVICE ORL CHU HABIB BOURGUIBA SFAX TUNISIE Ilhem.gargouri@rns.tn SAONORL-CCF- ANOL ALGER 22-24/ 11/ 2013 Mon patient est-il allergique?

Plus en détail

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Particularités physiologiques du NRS Plus grande facilité

Plus en détail

Rhinites et asthmes chez les salariés des entreprises de nettoyage

Rhinites et asthmes chez les salariés des entreprises de nettoyage D. Chataigner, N. Rosenberg Mardis de Fernand Widal, 19/10/2010 Rhinites et asthmes chez les salariés des entreprises de nettoyage Rhinites et asthmes chez les personnels de nettoyage Au cours des 15 dernières

Plus en détail

Allergies. Quelle prévention en milieu professionnel? Carrefour Santé-Sécurité St Ursanne 21 novembre 2013. Dominique Olgiati-Des Gouttes

Allergies. Quelle prévention en milieu professionnel? Carrefour Santé-Sécurité St Ursanne 21 novembre 2013. Dominique Olgiati-Des Gouttes Allergies Quelle prévention en milieu professionnel? Carrefour Santé-Sécurité St Ursanne 21 novembre 2013 Dominique Olgiati-Des Gouttes Vos métiers Horlogerie (mécanique horlogère, assemblage horloger)

Plus en détail

L ASTHME BRONCHIQUE. 20.03.09 Dr Dussart Pneumologie. I)Définition II)Epidémiologie III)Physiopathologie

L ASTHME BRONCHIQUE. 20.03.09 Dr Dussart Pneumologie. I)Définition II)Epidémiologie III)Physiopathologie 20.03.09 Dr Dussart Pneumologie L ASTHME BRONCHIQUE I)Définition II)Epidémiologie III)Physiopathologie A)L'inflammation bronchique B)Le bronchospasme C)L'hyperréactivité bronchique IV)Manifestations cliniques

Plus en détail

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme?

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? CAS CLINIQUE L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? Commencer Réalisé par le Pr Just Chef du Service d Allergologie Centre de l asthme et des Allergies Hôpital Trousseau Paris 12 Suite Paul,

Plus en détail

Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman

Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman que Sofiane fait de L asthme et qu un TRT par CSI est

Plus en détail

ITEM 114 : ALLERGIES CUTANEO-MUQUEUSES CHEZ L ADULTE ET L ENFANT.

ITEM 114 : ALLERGIES CUTANEO-MUQUEUSES CHEZ L ADULTE ET L ENFANT. ITEM 114 : ALLERGIES CUTANEO-MUQUEUSES CHEZ L ADULTE ET L ENFANT. Classification des hypersensibilités selon Gell et Coombs Type Mécanisme Pathologies I Hypersensibilité immédiate (anaphylaxie) - Sensibilisation

Plus en détail

Caractéristiques. Aiguë ou chronique Productive ou irritative Émétisante Syncopale Fuite urinaire

Caractéristiques. Aiguë ou chronique Productive ou irritative Émétisante Syncopale Fuite urinaire Toux Caractéristiques Aiguë ou chronique Productive ou irritative Émétisante Syncopale Fuite urinaire Se méfier Présence de sang dans les expectorations Altération marquée de l état général Apparition

Plus en détail

L asthme chez l enfant Quelle prise en charge scolaire? Professeur Georges Casimir Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola

L asthme chez l enfant Quelle prise en charge scolaire? Professeur Georges Casimir Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola L asthme chez l enfant Quelle prise en charge scolaire? Professeur Georges Casimir Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola DEFINITION Asthme chez l enfant (10 %) Rôle de l allergie (25%) dans l

Plus en détail

Une allergie typique?

Une allergie typique? CAS CLINIQUE Une allergie typique? Commencer Réalisé par le Pr Demoly Coordinateur du Département de Pneumologie et Addictologie Hôpital Arnaud de Villeneuve CHU Montpellier Bastien, 15 ans Tous les ans

Plus en détail

Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson

Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson Ain-Temouchent 08/Mai/2015. Groupe de pneumo-allergologie pédiatrique Société de pédiatrie de l ouest www.spo-dz.com societepediatrieouest@yahoo.fr GAAPP(Groupe

Plus en détail

L enfant avant tout. L asthme chez l enfant

L enfant avant tout. L asthme chez l enfant 14 L enfant avant tout L asthme chez l enfant Au Canada, la prévalence de l asthme chez l enfant a quadruplé au cours de la dernière décennie, et l asthme est devenu l une des principales causes d hospitalisation

Plus en détail

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines)

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 16/12/2007) www.respir.com La démarche diagnostique repose sur l'interrogatoire, l'examen clinique et la pratique d'une radiographie

Plus en détail

Diagnostic : allergènes recombinants. Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale

Diagnostic : allergènes recombinants. Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale L.MALOT Diagnostic : allergènes recombinants Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale DIAGNOSTIC Camille 10 ans Cs pour une rhinite perannuelle Interro : éternuements

Plus en détail

La Rhinite Allergique : L Approche de l Allergologue Dr A.BENYOUNES

La Rhinite Allergique : L Approche de l Allergologue Dr A.BENYOUNES La Rhinite Allergique : L Approche de l Allergologue Dr A.BENYOUNES RHINITE ALLERGIQUE : PROBLEME IMPORTANT CAR: > Prévalence: 5 à 50% dans la population générale (600 millions). Estimée à 15% en Algérie

Plus en détail

ASTHME : EFR, Allergologie, Kinésithérapie, Autres. Dr Isabelle Tillie-Leblond, CHRU Lille & Université de Lille 2

ASTHME : EFR, Allergologie, Kinésithérapie, Autres. Dr Isabelle Tillie-Leblond, CHRU Lille & Université de Lille 2 ASTHME : EFR, Allergologie, Kinésithérapie, Autres Dr Isabelle Tillie-Leblond, CHRU Lille & Université de Lille 2 L ALLERGIE Conférence d experts Asthme-Allergie Quand et comment faire une enquête allergologique?

Plus en détail

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE Ta b le Introduction...9 PREMIÈRE PARTIE COMPRENDRE L'ALLERGIE CHAPITRE 1 Allergies, allergènes, allergiques... 15 L'allergie est-elle une maladie?... 16 Qu'est-ce qu'un allergène?... 17 Qui est allergique?...

Plus en détail

Les Allergies. Dossier réalisé avec la collaboration du conseil scientifique de la Société Francaise d'allergologie

Les Allergies. Dossier réalisé avec la collaboration du conseil scientifique de la Société Francaise d'allergologie Les Allergies Les allergies sont connues de longue date : Hippocrate et Lucrèce en ont déjà donné des descriptions dans l Antiquité. A la Renaissance, on attribue le rhume des foins (rhinoconjonctivite

Plus en détail

LISTE DES MENTIONS DE DANGER

LISTE DES MENTIONS DE DANGER Règlement CLP : mentions de danger, informations additionnelles sur les dangers, éléments d étiquetage/informations supplémentaires sur certaines substances et certains mélanges LISTE DES MENTIONS DE DANGER

Plus en détail

A quoi pensez-vous? (diagnostic positif)

A quoi pensez-vous? (diagnostic positif) Cas clinique Mme D. 24ans, depuis 3 semaines: Asthénie Rhinorrhée Obstruction nasale Ecoulement nasal postérieur Toux productive le matin+++ Voix enrouée le matin +++ Douleurs modérées infraorbitaires

Plus en détail

Classification des eczémas. Eczéma. Eczéma au quotidien clinique. Distribution des lésions eczéma constitutionnel - eczéma atopique

Classification des eczémas. Eczéma. Eczéma au quotidien clinique. Distribution des lésions eczéma constitutionnel - eczéma atopique Classification des eczémas Eczéma au quotidien clinique Dr Jann Lübbe PD, Faculté de Médecine UniGe Clinique Genolier Clinique Matignon Suisse Cabinet Dermatopédiatrie Pt. Saconnex Eczémas constitutionnels

Plus en détail

L EXPERTISE SANTÉ DANS LE BÂTIMENT. 8 mars 2012 Maison des énergies de Chambéry

L EXPERTISE SANTÉ DANS LE BÂTIMENT. 8 mars 2012 Maison des énergies de Chambéry AMÉLIORER LA QUALITÉDE L AIR INTÉRIEUR DANS NOS LOGEMENTS L EXPERTISE SANTÉ DANS LE BÂTIMENT 8 mars 2012 Maison des énergies de Chambéry Claire-Sophie COEUDEVEZ Accompagnement MEDIECO Formation & Conseil

Plus en détail

Item 114 Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte : eczéma de contact

Item 114 Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte : eczéma de contact Annales de dermatologie et de vénéréologie (2012) 139, A78 A84 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com I. MODULES TRANSDISCIPLINAIRES Module 8 : Immunopathologie, réaction inflammatoire Item 114

Plus en détail

pratique quotidienne chez l enfant

pratique quotidienne chez l enfant EXPLORATION DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE: pratique quotidienne chez l enfant Pr Ag BEN M RAD Sonia Hopital Ariana DIAGNOSTIC DIFFICILE Diversité des substances Polymorphisme clinique Variabilité du délai

Plus en détail

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Introduction Les habitudes alimentaires et le mode de vie sont fortement impliquées dans l augmentation d incidence de

Plus en détail

L allergie alimentaire chez l enfant.

L allergie alimentaire chez l enfant. L allergie alimentaire chez l enfant. 17 avril 2014 Dr E.Gueulette Clinique et Maternité Ste-Elisabeth Namur CHU Mont-Godinne-Dinant L allergie alimentaire (AA) chez l enfant 1- La Prévalence. 2- Les Facteurs

Plus en détail

ANNEXE XXIII. Maladies en relation avec la pollution atmosphérique

ANNEXE XXIII. Maladies en relation avec la pollution atmosphérique ANNEXE XXIII Maladies en relation avec la pollution atmosphérique Maladies respiratoires 1. Asthme Cette maladie, à composante génétique, est influencée par l'environnement. Le terrain allergique, génétiquement

Plus en détail

Allergies alimentaires de l enfant

Allergies alimentaires de l enfant Allergies alimentaires de l enfant N. Faure FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013 Définitions Réaction adverse aux protéines alimentaires (animales ou végétales) par un mécanisme immunoallergique

Plus en détail

Mise à jour : 08/03/2005

Mise à jour : 08/03/2005 Dossier Mise à jour : 08/03/2005 Allergies en milieu professionnel Les allergies, qu'elles soient cutanées (eczéma, urticaire), respiratoires (rhinite, asthme), ou oculaires (conjonctivites), concernent

Plus en détail

ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE * Mars 2015 * Claude MOLINA* et Jacques GAYRAUD**

ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE * Mars 2015 * Claude MOLINA* et Jacques GAYRAUD** ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE Mars 2015 Claude MOLINA et Jacques GAYRAUD 1. Prévention de l allergie à l arachide par une consommation précoce chez l enfant 2. Asthme et Broncho-constriction

Plus en détail

OUTIL D ÉVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE. Juillet 2010

OUTIL D ÉVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE. Juillet 2010 OUTIL D ÉVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE Juillet 2010 1 Évaluation du risque Zone de danger Zone d évolution de l opérateur Exposition Le risque est directement fonction de l intensité et de la durée de l

Plus en détail

Au niveau mondial, l asthme, tous pays confondus, frappe 5% de la population.

Au niveau mondial, l asthme, tous pays confondus, frappe 5% de la population. Université de Batna Faculté de médecine de Batna Cours de 4 ème Année Module de Pneumologie www.aurespneumo.com Dr Djenfi - 2012 I. Définition : L asthme est un désordre inflammatoire chronique des voies

Plus en détail

DEPISTAGE du Syndrome d'apnées du Sommeil. Quel bilan pour quelles allergies...

DEPISTAGE du Syndrome d'apnées du Sommeil. Quel bilan pour quelles allergies... DEPISTAGE du Syndrome d'apnées du Sommeil Quel bilan pour quelles allergies... Asthme et rhinite...de O à 77 ans Dr CYRIL BERGOIN (Tourcoing) FMC TOURCOING 13 NOVEMBRE 2008 Rhinite et asthme : des maladies

Plus en détail

S.P.L.F. : Société de Pneumologie de Langue Française

S.P.L.F. : Société de Pneumologie de Langue Française S.P.L.F. : Société de Pneumologie de Langue Française Ministère de la Santé Français publie le plan Asthme 2002 L ANAES ( Agence Nationale d Accréditation et d Evaluation en Santé) Par le biais d une

Plus en détail

Allergies : le printemps est là

Allergies : le printemps est là N 1 NutriDoc Allergies : le printemps est là Avec l arrivée des beaux jours, on pense être enfin débarrassés des nez qui coulent et des yeux qui piquent mais pour 30% d entre nous, les allergies prennent

Plus en détail

L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées

L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées Les rendez vous de l allergologie Moléculaire Les rendez vous de l allergologie Moléculaire L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées Dr H. Masson Juin 2014 Allergène purifié Extrait allergénique

Plus en détail

B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE

B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE *Centre Hospitalier Saint Joseph et Saint Luc 20 quai Claude Bernard 69007 LYON Cabinet Médical 1 rue Laborde 69500 BRON girodet.bru@voila.fr

Plus en détail

Phénotypage de l asthme : En pratique. Lilia Malot, Pneumo-pédiatre Allergologue

Phénotypage de l asthme : En pratique. Lilia Malot, Pneumo-pédiatre Allergologue Phénotypage de l asthme : En pratique Lilia Malot, Pneumo-pédiatre Allergologue Asthme du nourrisson Enfant d âge préscolaire < 3 ans Diagnostic d asthme la première année de vie : épisodes itératifs de

Plus en détail

LES ALLERGIES RESPIRATOIRES RHINITE & ASTHME

LES ALLERGIES RESPIRATOIRES RHINITE & ASTHME LES ALLERGIES RESPIRATOIRES RHINITE & ASTHME L ALLERGIE POUR EN SAVOIR PLUS DÉFINITION L allergie résulte d un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant l organisme à réagir de manière anormale

Plus en détail

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Patient allergique ou suspect d allergie Anamnèse Interrogatoire Enquête alimentaire Examen clinique Tests cutanés prick-tests (HSI)

Plus en détail

Dossier progressif. Unité d enseignement 11. 354 Détresse respiratoire aiguë de l'adulte

Dossier progressif. Unité d enseignement 11. 354 Détresse respiratoire aiguë de l'adulte Dossier progressif Unité d enseignement 7 Unité d enseignement 10 Unité d enseignement 11 Item Inflammation - Immunopathologie 182. Hypersensibilités et allergies chez l'enfant et l'adulte 184. Hypersensibilités

Plus en détail

DEFINITION / EPIDEMIOLOGIE

DEFINITION / EPIDEMIOLOGIE Pneumologie 2010 Dr Gilles DARNEAU ASTHME 1. GENERALITES: Pathologie fréquente, 8 % des adultes, 10% des enfants. C'est plus un état qu'une maladie : le patient vit avec son asthme et s'adapte à cet état.

Plus en détail

Premiers tests cutanés: Charles Blackley -------------- Rhinite allergique Asthme induits par une exposition aux pollens

Premiers tests cutanés: Charles Blackley -------------- Rhinite allergique Asthme induits par une exposition aux pollens Premiers tests cutanés: Charles Blackley -------------- Rhinite allergique Asthme induits par une exposition aux pollens 1820-1900 Ancestors of Allergy. Compte pollinique Se teste lui-même 1865 Tests cutanés

Plus en détail

Allergie alimentaire et dermatite atopique

Allergie alimentaire et dermatite atopique Allergie alimentaire et dermatite atopique Docteur Chantal KARILA Service de pneumologie et allergologie pédiatriques Hôpital Necker-Enfants malades CFP 2 A 2013 (Karila, Arch Ped 2013) Histoire naturelle

Plus en détail

BRONCHIOLITE AIGUE DU NOURRISSON

BRONCHIOLITE AIGUE DU NOURRISSON BRONCHIOLITE AIGUE DU NOURRISSON Plan de cours 1-Etiologie... 2 1.1-Terrain :... 2 1.2-Caractère saisonnier :... 2 1.3-Agents en cause :... 2 2-Pathogénie... 2 2.1-Mode de transmission... 2 2.2-Agression

Plus en détail

Bronchiolite ou asthme? De la bronchiolite à l asthme. A. RADOUI (Oran), S. BENZERGA (Mascara), K. ZMIRLINE (Mostaganem), A. ATTIA (Oran).

Bronchiolite ou asthme? De la bronchiolite à l asthme. A. RADOUI (Oran), S. BENZERGA (Mascara), K. ZMIRLINE (Mostaganem), A. ATTIA (Oran). Bronchiolite ou asthme? De la bronchiolite à l asthme. A. RADOUI (Oran), S. BENZERGA (Mascara), K. ZMIRLINE (Mostaganem), A. ATTIA (Oran). Bronchiolite, asthme du nourrisson Problème de santé publique

Plus en détail

La désensibilisation. Je m informe. 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité :

La désensibilisation. Je m informe. 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité : La désensibilisation 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : 1. Prévenir l aggravation de la maladie 2. Éviter l apparition de nouvelles sensibilisations à d autres allergènes (allergie

Plus en détail

Asthme. je contrôle. mon souffle. ENVI-2013-02-059 - HCP Groupe. pratiq santé

Asthme. je contrôle. mon souffle. ENVI-2013-02-059 - HCP Groupe. pratiq santé Asthme ENVI-2013-02-059 - HCP Groupe je contrôle mon souffle pratiq santé Je m informe : l asthme, une pathologie souvent ignorée Qu est-ce que l asthme? (1, 2) L asthme (du latin asthma, «respiration

Plus en détail

FORMALDÉHYDE à l intérieur des locaux. Informations et conseils au consommateur

FORMALDÉHYDE à l intérieur des locaux. Informations et conseils au consommateur FORMALDÉHYDE à l intérieur des locaux Informations et conseils au consommateur FORMALDÉHYDE à l intérieur des locaux 2 Hannes Henz, Zurich / LIGNUM Le formaldéhyde, substance irritante, est indésirable

Plus en détail

Rôle de l épidémiologie respiratoire

Rôle de l épidémiologie respiratoire Rôle de l épidémiologie respiratoire 1 er JAEP Jeudi 6 février 2014 Epidémiologie Asthme Allergie : maladies chroniques non transmissible Dr I. Annesi-Maesano (Paris) Directeur de Recherche INSERM Directeur

Plus en détail

MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE

MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE Martine Drouet Unité Allergologie CHU - ANGERS Société Française de Toxicologie 29-30 nov 2012 - Toulouse Epidémiologie de l

Plus en détail

8.4 Rhinite allergique

8.4 Rhinite allergique 8.4 Rhinite allergique Références bibliographiques : -La rhinite non allergique à éosinophiles ou NARES. Aspects cliniques et immunohistologiques. Revue française d'allergologie et d'immunologie clinique

Plus en détail

ITEM 115 : ALLERGIES RESPIRATOIRES CHEZ L ENFANT (et de l adulte*)

ITEM 115 : ALLERGIES RESPIRATOIRES CHEZ L ENFANT (et de l adulte*) ITEM 115 : ALLERGIES RESPIRATOIRES CHEZ L ENFANT (et de l adulte*) Objectifs Pédagogiques : - Reconnaître une allergie respiratoire chez l enfant - Connaître les principes généraux du traitement d une

Plus en détail

L asthme Dr Sophie Figon & Pr Jean-Pierre DUBOIS Département de Médecine Générale Université Claude Bernard LYON I

L asthme Dr Sophie Figon & Pr Jean-Pierre DUBOIS Département de Médecine Générale Université Claude Bernard LYON I L Dr Sophie Figon & Pr Jean-Pierre DUBOIS Département de Médecine Générale Université Claude Bernard LYON I Définition. Caractéristiques. Prévalence Dyspnée sifflante due à une obstruction bronchique,

Plus en détail

Asthme de l adulte. modalités de suivi

Asthme de l adulte. modalités de suivi Asthme de l adulte modalités de suivi F. GORMAND, PH CHU -LYON Prévalence de l asthme 7 à 10 % de la population adulte 3 à 6 % de la population âgée de plus de 60 ans. Elle est en augmentation dans le

Plus en détail

Prick-tests et patch-tests en allergie alimentaire.

Prick-tests et patch-tests en allergie alimentaire. ALLERGOLOGIE PRATIQUE: Prick-tests et patch-tests en allergie alimentaire. Emmanuelle Schneider (pneumo-allergologue), Carine Nootens (dermato-allergologue), Françoise Genard (ORL). Résumé Ce texte est

Plus en détail

Prévenir... l asthme. de l enfant et ses complications

Prévenir... l asthme. de l enfant et ses complications Prévenir... l asthme de l enfant et ses complications 30 La fréquence de l asthme et des allergies respiratoires augmente a fréquence de l asthme et des allergies respiratoires a doublé L dans les pays

Plus en détail

Allergies et hypersensibilités chez l enfant et chez l adulte : aspects épidémiologiques, diagnostiques et principes de traitement

Allergies et hypersensibilités chez l enfant et chez l adulte : aspects épidémiologiques, diagnostiques et principes de traitement Revue générale Rev Fr Allergol Immunol Clin 2002 ; 42 : 378-401 2002 Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés S0335745702001673/REV Allergies et hypersensibilités chez l enfant

Plus en détail

Allergie alimentaire

Allergie alimentaire AKOS Encyclopédie Pratique de Médecine 2-0040 L e Allergie alimentaire E Beaudouin, G Kanny, J Flabbee, DA Moneret-Vautrin diagnostic repose sur une anamnèse précise, une analyse du régime alimentaire,

Plus en détail

PRODUITS DE COIFFURE PRUDENCE. Certains produits de coiffure contiennent des substances susceptibles d être dangereuses pour la santé

PRODUITS DE COIFFURE PRUDENCE. Certains produits de coiffure contiennent des substances susceptibles d être dangereuses pour la santé PRODUITS DE COIFFURE PRUDENCE Certains produits de coiffure contiennent des substances susceptibles d être dangereuses pour la santé Produits de coiffure, Prudence Certains produits de coiffure contiennent

Plus en détail

Prise en charge au long cours de l asthme

Prise en charge au long cours de l asthme Prise en charge au long cours de l asthme Conférence de consensus sur la prise en charge des crises d asthme aigües graves 2002 Guide affection de longue durée asthme (HAS Octobre 2006) Le consensus OMS

Plus en détail

Docteur José LABARERE

Docteur José LABARERE UE7 - Santé Société Humanité Risques sanitaires Chapitre 5 : Déterminants de santé Docteur José LABARERE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan

Plus en détail

LOOK, FEEL AND LIVE BETTER. Santé respiratoire

LOOK, FEEL AND LIVE BETTER. Santé respiratoire LOOK, FEEL AND LIVE BETTER Santé respiratoire : asthme et rhume des foins L obstruction des voies respiratoires et les symptômes de l asthme, ainsi que les manifestations similaires du rhume des foins,

Plus en détail

DOCTEUR MON ENFANT SE GRATTE

DOCTEUR MON ENFANT SE GRATTE Cliniques Universitaires Saint-Luc Docteur D. TENNSTEDT DOCTEUR MON ENFANT SE GRATTE WSL nov. 2010 Prof.. Tennstedt Service de Dermatologie Cliniques universitaires Saint Luc Quelle(s) est(sont) l (les)

Plus en détail

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011 TRAITEMENT DE L ASTHME DEFINITION du GINA (global initiative for asthma) «Maladie inflammatoire chronique des voies aériennes dans laquelle de nombreuses cellules jouent un rôle, notamment les mastocytes,

Plus en détail

Rhinite et conjonctivite allergiques

Rhinite et conjonctivite allergiques Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 Rhinite et conjonctivite allergiques de l adulte Rhinite et conjonctivite allergiques de l adulte Ce qu il faut savoir Qu appelle-t-on

Plus en détail

Les dermatoses professionnelles

Les dermatoses professionnelles Les dermatoses professionnelles I- Quelques définitions - dermatose - dermite - irritation - inflammation - œdème - érythème - allergie - eczéma - urticaire - acné - anaphylaxie LES DERMATOSES PROFESSIONNELLES

Plus en détail

Marie Christine CHOQUART

Marie Christine CHOQUART Marie Christine CHOQUART La Maison du Souffle = association loi 1901 Le Conseil d Administration Président Docteur -Pierre ELETUFE (M généraliste) Vice - Présidente Mme Sylvie GRIFFOIN (attachée de direction

Plus en détail

AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES ASTHME

AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES ASTHME L asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies aériennes, caractérisée par une obstruction bronchique variable dans le temps. Sous-diagnostiqué et insuffisamment pris en charge dans la population

Plus en détail

FAYET. Source : http://www.prevention.ch/ima30804.jpg

FAYET. Source : http://www.prevention.ch/ima30804.jpg AURORE FAYET TCAPC Source : http://www.prevention.ch/ima30804.jpg 1 I) Définitions allergies : Réaction anormale et excessive d'un organisme à une substance particulière hypersensibilité : Réaction d un

Plus en détail

INTRODUCTION...11 TÉMOIGNAGE D UNE MÈRE...13 CHAPITRE 1 QU EST-CE QUE L ASTHME ET COMMENT LE DIAGNOSTIQUER?...15

INTRODUCTION...11 TÉMOIGNAGE D UNE MÈRE...13 CHAPITRE 1 QU EST-CE QUE L ASTHME ET COMMENT LE DIAGNOSTIQUER?...15 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...11 TÉMOIGNAGE D UNE MÈRE...13 CHAPITRE 1 QU EST-CE QUE L ASTHME ET COMMENT LE DIAGNOSTIQUER?...15 Par Denis Bérubé Une maladie très fréquente...15 Physiopathologie et

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT Les Direct Healthcare Professional Communications (DHPC) sont des courriers envoyés aux professionnels de la santé par les firmes pharmaceutiques, afin de les informer de risques potentiels apparus lors

Plus en détail