Macroéconomie dans une économie globalisée. Université de Lille 1, M1 EMI Année Lise Patureau

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Macroéconomie dans une économie globalisée. Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau"

Transcription

1 Macroéconomie dans une économie globalisée Université de Lille 1, M1 EMI Année Lise Patureau

2 Chapitre 1 L ouverture des économies

3 Introduction Tenir compte de la dimension «ouverte» de nos économies contemporaines Quels sont les enjeux que cela pose à la macroéconomie? Une des problématiques majeures en macro: réfléchir, concevoir des politiques économiques dites «contracycliques» Le cadre d analyse privilégié: Le modèle IS LM Vous l avez bien tous étudié?

4 L effet des politiques économiques dans IS LM : En économie fermée! Or, nous sommes dans un monde ouvert Question clé: comment l efficacité de ces mesures est elle affectée par la prise en compte des échanges internationaux? La possibilité d échanger des B& S avec les reste du monde, la liberté de placer ses capitaux financiers partout dans le monde, des freins à l efficacité de ces mesures de politique économique? Inversement, les économies nationales peuvent elles tirer parti de leur ouverture au monde, pour relancer emploi et production?

5 A titre d illustration, une liste (non exhaustive) des enjeux de la macroéconomie ouverte: Pourquoi les économistes attribuent ils à l échec du plan de relance mis en place par le gouvernement Mauroy en , l absence de prise en compte de la contrainte extérieure? Pourquoi les Etats Unis (ainsi que bon nb d économies occidentales) font ils pression sur la Chine pour la réévaluation du yuan? Pourquoi, comment, la récession engendrée par la crise des sub primes aux Etats Unis en , a t elle affecté l ensemble de la planète et dégénéré en crise mondiale?

6 Objectif de ce cours Vous fournir des éléments de réflexion pour appréhender et répondre aux questions précédentes (et aux autres ) Démarche essentiellement théorique: Amender le cadre IS LM pour y ajouter la dimension économie ouverte Mais avant cela dans ce chapitre Eléments factuels sur l importance de notre internationalisation Présenter le cadre comptable adapté à cette dimension: la balance des paiements

7 I Appréhender l ouverture des économies I 1 L ouverture des marchés des biens I 1 1 Quelle réalité empirique? Figure 1. Exportations et importations françaises en part de PIB,

8 % du PIB Fig. 2: Commerce extérieur de la France, Exportations Importations

9 Figure 3. Exportations et importations américaines en part de PIB, Source: Macroéconomie, Blanchard Cohen

10 En % du PIB Fig. 4: Commerce extérieur des USA, Exportations Importations

11 Tableau 1. Degré d ouverture, pays du G7 Source: Analyse Macroéconomique, Hairault (Chapitre 4)

12 ,00 50,00 40,00 30,00 20,00 10,00 0,00 Fig. 5: Degré d'ouverture, pays du G7 et zone euro, France USA Allemagne Italie Japon UK Canada Zone euro

13 Tableau 2. Evolution des tarifs douaniers Source: Economie Internationale, Mucchielli Mayer

14 I.1.2. Quelles implications? Arbitrage entre biens domestiques et biens étrangers Prix relatif des biens étrangers par rapport aux biens nationaux = taux de change réel A partir du taux de change nominal = prix d une devise contre une autre Cotation au certain : 1 euro = 1.25 $ Cotation à l incertain : 1 $ = 0.8 euro Dans le cours : cotation à l incertain

15

16 1,6 1,4 1,2 1 0,8 0,6 0,4 0,2 0 Figure 6. Taux de change franc (puis euro) dollar, Taux de change nominal Taux de change réel

17 La construction du taux de change réel Prix des biens américains en dollar P* Prix des biens américains en euro EP* Taux de change réel Q = EP*/P Prix des biens européens en euro P Un autre concept: le taux de change (réel) effectif

18 I.2 L ouverture des marchés financiers I.2.1. Quelle réalité empirique? Volume des transactions sur le marché des changes aujourd hui très important 1990 = 650 milliards de dollars échangés par jour 2000 = 3000 milliards de dollars échangés par jour dont 2400 milliards avec des dollars dans la transaction PIB US en 2000 = 9800 milliards de dollar Des volumes bien plus élevés que pour les seuls échanges de B&S Somme exports et imports US = 2500 milliards $/an, soit 7 milliards $/jour = 0.3% des échanges observés (2400 milliards) Une croissance très forte sur un laps de temps court, depuis le début des années : volume des transactions multiplié par 10

19 I.2.2. Quelles implications? Choix entre actifs financiers nationaux ou étrangers Arbitrage dépend du rendement relatif => La parité des taux d intérêt non couverte (PTINC) Sur le marché européen, 1 placé en t rapporte (1+i t ) en t+1 Sur le marché US, 1 $ placé en t rapporte (1+i * t) en t+1

20 Les conditions de l arbitrage Hypothèse de «l habitat préféré» Placement en titres européens => R UE = 1+ i t Placement en titres US Place 1/E t $ au taux Rendement en t+1 = (1+ i * t)/e t $ Conversion en euro en t => R US = (1+ i * t) E e t+1 /E t Différentiel de rendement

21 Absence d opportunités d arbitrage ssi R US = R UE, ie si Soit, avec approximation, la PTINC s écrit : Avec Ee le taux de variation anticipé du taux de change:

22 II La balance des paiements II. 1. Présentation de la balance des paiements II.1.1. Principes de l enregistrement comptable Toute opération qui implique une sortie d argent du pays = débit ( ) Toute opération qui implique une entrée d argent = crédit (+) II.1.2. Les principaux comptes Compte de transactions courantes Échanges de biens et services Revenus Transferts courants Compte de capital et compte financier Avoirs de réserve = Autorités monétaires Erreurs et omissions

23

24 II.1.3. Les principaux soldes

25 Solde de la balance courante: NX Avec sous soldes (commercial, balance des invisibles,...) Besoin ou capacité de financement de la nation: NX +T Solde de la balance des capitaux financiers privés: K Solde de la balance globale: BG = NX +T+K Solde des opérations financières du secteur bancaire et des autorités monétaires = R/P Equilibre de la balance des paiements NX +T+K R/P =0 Hypothèse T=0 Equilibre de la balance des paiements s écrit: NX +K R/P =0

26 II.2. Les mécanismes d ajustement de la balance des paiements: une introduction Soit la condition d équilibre de la BP: NX +K R/P =0 (1) Que se passe t il en cas de déséquilibre? Etudier les ajustements sur le marché des changes Soit une situation de déficit global: NX+K <0 L économie «achète» plus d actifs (réels ou financiers) au reste du monde, qu elle n en vend Comment se fait l ajustement de façon à assurer (1)? Selon le régime de change (flexible/fixe)

27 II.2.1. En régime de changes flexibles Le taux de change est flexible : s ajuste pour équilibrer offre et demande de devises de la part des opérateurs privés; Ie, tel que : NX+K=0 La banque centrale n a pas besoin d intervenir sur le marché des changes Ses réserves en devise ne varient pas: R/P En changes flexibles Equilibre de la BP = Equilibre de la balance globale: NX +K = 0 (2) Via des ajustements du taux de change nominal

28 Déséquilibre de la balance globale et ajustement du taux de change: l intuition

29 II.2.2. En régime de changes fixes Le taux de change nominal est fixé par décision des autorités monétaires Changement de parité par décision des AM: dévaluation / réévaluation (exceptionnel) «Au quotidien», le taux de change est fixe Ne réalise plus les ajustements sur le marché des changes En cas de déséquilibre de la balance globale NX+K 0 C est la banque centrale qui intervient pour rétablir l équilibre de la BP via des variations de réserve: R/P 0 tel que NX +K R/P = 0

30 Exemple de déficit global : NX+K <0 Excès de demande de devises sur le marché des changes Banque centrale intervient pour compenser Baisse de ses réserves en devises : R/P <0 Tel que la balance des paiements est équilibrée NX+K = R/P ou NX+K R/P =0 Mais intervention non neutre par rapport à la masse monétaire domestique en circulation Destruction d offre de monnaie domestique

31 En changes fixes, les déséquilibres de la balance globale sont compensés par l intervention de la banque centrale sur le marché des changes A taux de change nominal fixe Ces interventions ont des conséquences sur l offre de monnaie nationale Ie, l offre de monnaie est endogène

32 II.3. Balance commerciale et taux de change réel Quel impact du taux de change sur le solde commercial? Hypothèses Volume importé Z fonction du revenu national Y (+) et du taux de change réel Q ( ) (en volume de biens étrangers) Volume exporté X fonction du revenu étranger Y * (+) et du taux de change réel Q (+) (en volume de biens domestiques) Solde commercial (volume de biens nationaux)

33 Effet d une dépréciation réelle (hausse de Q) sur NX Effet volume positif Effet sur le volume des exports : X Effet sur le volume des imports : Z Effet prix négatif Pour un même volume de biens importés, «coûte» plus cher (Q ) => Effet total : ambigu Condition Marshall Lerner (théorème des élasticités critiques) Élasticité prix des volumes doit être supérieure à 1 pour que l effet volume domine (partant de NX=0) Dépréciation réelle améliore alors le solde commercial: Dans les données : la courbe en J

34 Retour sur les modalités d ajustement de la BP en changes flexibles Soit une situation de déficit global : NX+K < 0 Excès de demande de devises (contre monnaie domestique) Dépréciation de la monnaie nationale Comment cela rétablit l équilibre de la balance globale? => Via le solde commercial Condition de Marshall Lerner: La dépréciation nominale (et réelle) entraine une amélioration du solde commercial Amélioration du solde NX+K Permet de ramener l équilibre NX+K = 0

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Macroéconomie 3 Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Année Universitaire 2015-2016 /53 2/53 Introduction L ouverture

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

Prise de note des finances internationales

Prise de note des finances internationales Prise de note des finances internationales Séance de 13 novembre 2010 (SMI) CHAPITRE III : le système monétaire international Définition du SMI : le SMI est un ensemble des règles communes permettant un

Plus en détail

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Stéphane Gallon Caisse des Dépôts stephane.gallon@caissedesdepots.fr https://educnet.enpc.fr/course/view.php?id=2 Séance 11 1 Macroéconomie : fin

Plus en détail

LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE

LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 avril 2010 N 1 LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE Le Centre Sud a publié un rapport qui analyse les faiblesses et les

Plus en détail

Les Crises de Balance des

Les Crises de Balance des Les Crises de Balance des Paiements Cédric Tille Institut t des Hautes Etudes Internationales ti et du Développement, et Center for Economic Policy Research (CEPR) Journée Iconomix, 14 Novembre 2012 Structure

Plus en détail

LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON

LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON COMMENT S OPÈRE LE FINANCEMENT de L ÉCONOMIE MONDIALE? LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON INTERPRÉTATION ÉCONOMIQUE A. QU EST-CE QU UNE BALANCE DES PAIEMENTS B. LA BALANCE DES TRANSACTIONS COURANTES C. LA

Plus en détail

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 )

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Le taux de change donne le prix des monnaies entre elles. Comment se fixe ce prix? Pourquoi peut- il

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Le chapitre X consacré à l optique dépenses de la comptabilité nationale nous a donné l occasion de décrire la structure

Plus en détail

L'économie ouverte. Y = Cd + Id + Gd + Ex

L'économie ouverte. Y = Cd + Id + Gd + Ex L'économie ouverte Dans une économie ouverte, le pays n'est pas contraint de réaliser en toute année l'équilibre entre ses dépenses et sa production de biens et services. Le pays peut dépenser plus qu'il

Plus en détail

La situation économique et financière de Taiwan en 2015

La situation économique et financière de Taiwan en 2015 La situation économique et financière de Taiwan en 215 Résumé L économie taiwanaise a progressé de 3,74% en 214, plus forte croissance des économies avancées en Asie. Le commerce extérieur, la consommation

Plus en détail

Chapitre III :Les conditions de parités internationales. Cours de Finance Internationale UDB Babacar Sène

Chapitre III :Les conditions de parités internationales. Cours de Finance Internationale UDB Babacar Sène Chapitre III :Les conditions de parités internationales Cours de Finance Internationale UDB Babacar Sène Plan du chapitre Section 1 : La parité de pouvoir d achat Section 2 : La parité des taux d intérêt

Plus en détail

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI Balance des paiements & Taux de change R. Katshingu 1 Objectifs d apprentissage A.- La Balance des paiements (BP) 1. Définition et importance de la BP 2. Composition

Plus en détail

TD n 1 : la Balance des Paiements

TD n 1 : la Balance des Paiements TD n 1 : la Balance des Paiements 1 - Principes d enregistrement L objet de la Balance des Paiements est de comptabiliser les différentes transactions entre résidents et non-résidents au cours d une année.

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé

Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé Question 1 : Soit un marché du travail initialement en équilibre et on observe une vague d'immigration

Plus en détail

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES II- Les échanges internationaux- Evolution et instruments de mesure 2-1 Les principales évolutions du commerce international

Plus en détail

Initiation à la Macroéconomie - Licence 1 Economie Gestion

Initiation à la Macroéconomie - Licence 1 Economie Gestion Initiation à la Macroéconomie - Licence 1 Economie Gestion 1 1 Remi.Bazillier@univ-orleans.fr http://remi.bazillier.free.fr Université d Orléans Plan général du cours 1 Introduction: présentation de la

Plus en détail

14. Les concepts de base d une économie ouverte

14. Les concepts de base d une économie ouverte 14. Les concepts de base d une économie ouverte Jusqu ici, hypothèse simplificatrice d une économie fermée. Economie fermée : économie sans rapport économique avec les autres pays pas d exportations, pas

Plus en détail

Chapitre 7. L Offre agrégée et la demande agrégée. Objectifs. Objectif: Expliquer les déterminants de l offre agrégée.

Chapitre 7. L Offre agrégée et la demande agrégée. Objectifs. Objectif: Expliquer les déterminants de l offre agrégée. Chapitre 7 L Offre et la demande Objectifs Expliquer les déterminants de l offre Expliquer les déterminants de la demande Expliquer l équilibre macroéconomique 1 2 Objectifs (suite) Expliquer les effets

Plus en détail

Université François-Rabelais Droit - Economie - Sciences Sociales

Université François-Rabelais Droit - Economie - Sciences Sociales Université François-Rabelais Droit - Economie - Sciences Sociales Tours Année universitaire : 205-206 Session : galop d essai du er semestre Année d étude : Licence première année Sciences Economiques

Plus en détail

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique I. Marché des changes et balance des paiements = marché où s'échangent les monnaies nationales. Grand A : impact du taux de change E sur les exportations

Plus en détail

Chapitre 5 Balance des paiements et Marché des changes I. La Balance des paiements et les déséquilibres externes

Chapitre 5 Balance des paiements et Marché des changes I. La Balance des paiements et les déséquilibres externes Chapitre 5 Balance des paiements et Marché des changes I. La Balance des paiements et les déséquilibres externes 1) Comptes et soldes de la balance des paiements A retenir. Compte des transactions courantes

Plus en détail

Chapitre V. B.- Le marché des changes. Aspects financiers du CI. Remy K. Katshingu

Chapitre V. B.- Le marché des changes. Aspects financiers du CI. Remy K. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI B.- Le marché des changes Remy K. Katshingu 1 Plan de cette section 1. Définitions Taux de change Le marché des changes (définition + caractéristiques) 2. Détermination

Plus en détail

1. Le marché des changes

1. Le marché des changes TD : Le taux de change, un instrument du protectionnisme? 1. Le marché des changes Document 1 : Le cours de l euro en dollar 1/ Faites une phrase avec la donnée d avril 2013. En avril 2013, 1 valait 1,28

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE CHAPITRE 4 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE 4.1 Introduction : Le taux de change est le prix de la monnaie nationale contre une devise étrangère, ce prix peut être fixé par les autorités monétaire dans

Plus en détail

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue.

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue. FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 4 heures. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment

Plus en détail

Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte

Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte Chapitre 4 Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte Introduction modèle keynésien : on suppose que les prix sont fixes quand la production augmente, tant que l on ne dépasse pas le revenu

Plus en détail

France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée

France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée GLOBAL MACRO & THEMATIC INDEPENDENT RESEARCH IN CHARTS France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée Comme toutes les crises, celle que nous traversons est propice aux dogmes, jugements à l

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN :

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS ET ÉVOLUTION RÉCENTE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-51F Le 11 décembre 2000 Qu est-ce qui détermine la valeur Externe

Plus en détail

1. Une petite économie ouverte dans un monde de capitaux parfaitement mobiles

1. Une petite économie ouverte dans un monde de capitaux parfaitement mobiles Le modèle Mundell-Flemming avec parfaite mobilité des capitaux Le modèle Mundell-Flemming (Robert Mundell, Marcus Flemming, début années 1960) est l extension du modèle IS-LM en économie ouverte. Il partage

Plus en détail

1 Les fonctions et les formes de la monnaie

1 Les fonctions et les formes de la monnaie 1 Les fonctions et les formes de la monnaie A. Les fonctions de la monnaie 1 Quels sont les effets du troc? a. il permet d accélérer les échanges b. il ralentit les échanges c. il peut permettre l accès

Plus en détail

Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale

Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale La comptabilité nationale recense deux types de production des intermédiaires financiers. La première est directement

Plus en détail

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1 UE 5 - ECONOMIE Niveau L : 210 heures 18 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Grands courants de pensée et principaux faits économiques et sociaux (35 heures) 1.1 Histoire des faits

Plus en détail

LE MARCHE DE LA MONNAIE

LE MARCHE DE LA MONNAIE LE MARCHE DE LA MONNAIE 1 Monnaie : Formes et Fonctions 2 La Création de Monnaie 3 La Banque Centrale 4 Théories Economiques et Monnaie 5 L Inflation 1 1 La monnaie : formes et fonctions Monnaie = ensemble

Plus en détail

La France et surtout l Italie devront-elles sortir de la zone euro?

La France et surtout l Italie devront-elles sortir de la zone euro? er juillet N - La et surtout l devront-elles sortir de la zone euro? Nous ne voulons pas ici faire de la provocation inutile mais nous demander si l évolution à moyen terme de la situation économique de

Plus en détail

Chapitre 2 La monnaie et l inflation

Chapitre 2 La monnaie et l inflation Chapitre 2 La monnaie et l inflation 1 1. Pourquoi les prix augmentent-ils? 2. Section 1. La monnaie: Définition 3. Quelle politique économique peut-on mettre en place pour lutter contre l inflation? 3

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie

Introduction à la Macroéconomie Introduction à la Macroéconomie Cours donné par Federica Sbergami 2011-2012 Travail Pratique No 4 Correction: Vendredi 26 avril 2013 12h15-14h A. Inflation Exercice 1 En se basant sur l hypothèse des prix

Plus en détail

1 L équilibre sur le marché des biens et services

1 L équilibre sur le marché des biens et services Modèle IS LM BP IMPORTANT : en aucun cas ce cours ne remplace le cours magistral de M. Gilles Dufrénot, notamment le cours sur les chapitres 4 et 5. Il est destiné à faciliter la comprehension du cours

Plus en détail

MacSim Un logiciel pour l évaluation des politiques macroéconomiques

MacSim Un logiciel pour l évaluation des politiques macroéconomiques 2015 MacSim Un logiciel pour l évaluation des politiques macroéconomiques JEAN-LOUIS BRILLET GILBERT CETTE IAN GAMBINI THOMAS LAGOARDE-SEGOTEGOT 1 2 LE LOGICIEL MACSIM Sommaire général 2015 Sommaire général

Plus en détail

Monnaie, taux d intérêt et taux de change

Monnaie, taux d intérêt et taux de change Monnaie, taux d intérêt et taux de change Le taux de change dépend de deux facteurs: - l intérêt des dépôts en devises - le taux de change futur anticipé Pour comprendre comment sont déterminés les taux

Plus en détail

QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE)

QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE) QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE) 1. En temps normal, lorsque le taux d intérêt à un jour s approche du taux d escompte, la Banque du Canada: a) retire des fonds déposés

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements Identité fondamentale: Y= C + I + G + EX - IM Y: PIB (Produit Intérieur Brut) C: Consommation I: Investissement G: Dépenses

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

Banques, crédit et système bancaire Questions. Document 2. Questions

Banques, crédit et système bancaire Questions. Document 2. Questions Création monétaire et systèmes bancaire et monétaire Module 1 Corrigé Liens avec les programmes de SES (1 ère ) Liens avec les programmes de STG (T ale ) Banque et création monétaire La création monétaire

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS

INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS Référence : Agnès DALLOZ Date de dernière mise à jour : 30/07/2004 Etat : Définitif Auteur : Objet du document : Destinataires Agnès DALLOZ Simone SCHARLY Objet de la diffusion

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? juin KBC Groupe CONJONCTURE : situation internationale Retour de la confiance dans les pays développés, hésitations en Chine Indice de confiance de l industrie

Plus en détail

Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE

Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE I] PERSPECTIVE HISTORIQUE QUANT A L EVOLUTION DU CAPITALISME 1. L ère du Gold-index : en quoi l or permet-il un rééquilibrage automatique de la BP? 2. Les accords

Plus en détail

1 La situation économique et financière 10

1 La situation économique et financière 10 Sommaire 1 La situation économique et financière 10 1.1 La situation économique dans la zone euro 12 1.1.1 Les taux d intérêt à court terme 12 1.1.2 Les rendements des titres publics à long terme 13 1.1.3

Plus en détail

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Avril 2016 Banque Nationale du Canada Strictement privé et confidentiel Agenda Contenu de la présentation:

Plus en détail

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier Séance 9 Vue d ensemble du système financier 1- Fonctions du système financier Fonction : transférer des fonds des agents économiques : intermédiaire entre les agnets à besoin de financement (emprunteur)

Plus en détail

Solde Courant et Choix Intertemporel

Solde Courant et Choix Intertemporel Solde Courant et Choix Intertemporel Grégory Corcos et Isabelle Méjean ECO 434: Economie Internationale Ecole Polytechnique, 2ème Année http://isabellemejean.com/eco434 InternationalEconomics.html Plan

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

2. La monnaie possède trois rôles principaux : c est un moyen d échange, une unité de compte et un échappatoire à l inflation.

2. La monnaie possède trois rôles principaux : c est un moyen d échange, une unité de compte et un échappatoire à l inflation. Thème 6 Monnaie et prix Questions Vrai ou Faux 1. La monnaie et la richesse sont des synonymes. 2. La monnaie possède trois rôles principaux : c est un moyen d échange, une unité de compte et un échappatoire

Plus en détail

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE 1 Qui cherche à prévoir? Les entreprises Les banques Les fonds d investissement Les investisseurs institutionnels Pourquoi chercher à prévoir? Créances et dettes en devises

Plus en détail

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Les échanges de marchandises (biens et services), de titres et de monnaie d un pays avec l étranger sont enregistrés dans un document comptable

Plus en détail

Après une année 2012 de fort ralentissement, voire de récession

Après une année 2012 de fort ralentissement, voire de récession FICHE PAYS PECO : LE DANGER RUSSE Marion Cochard Département analyse et prévision Après une année 2012 de fort ralentissement, voire de récession pour certains pays de la zone, la croissance a repris progressivement

Plus en détail

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte Partie 3: L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte On abandonne l hypothèse d économie fermée Les échanges économiques entre pays: importants, en

Plus en détail

La situation économique espagnole est très préoccupante et le

La situation économique espagnole est très préoccupante et le FICHE PAYS ESPAGNE : VERS UNE DÉCENNIE PERDUE? Danielle Schweisguth Département analyse et prévision La situation économique espagnole est très préoccupante et le spectre de la décennie perdue japonaise

Plus en détail

Le modèle IS-LM en économie fermée

Le modèle IS-LM en économie fermée Le modèle IS-LM en économie fermée Le modèle IS-LM en économie fermée Modèle IS-LM : interaction entre le secteur réel et le secteur financier 2 courbes équilibre sur le marché des biens et services (IS)

Plus en détail

14 Pour dévaluer sa devise la banque centrale du pays peut acheter des dollars étrangers.

14 Pour dévaluer sa devise la banque centrale du pays peut acheter des dollars étrangers. Exercices sur le marché des changes Q1- Le marché des changes à court terme - Noircir la case appropriée (Vrai ou Faux) 1 Une politique protectionniste peut initialement avoir pour but de diminuer le taux

Plus en détail

Introduction. Le système financier Marocain. Ministère de l'économie et des Finances. Définition : http://www.votreguide.ma.

Introduction. Le système financier Marocain. Ministère de l'économie et des Finances. Définition : http://www.votreguide.ma. Le système financier Marocain Introduction Définition : -Le système financier comprend les institutions financières, les marchés financiers et l ensemble des règlements qui régissent la circulation de

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Le modèle espagnol, dur pour les salariés, efficace pour créer des emplois RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Le modèle espagnol, dur pour les salariés, efficace pour créer des emplois RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE février 1 N 1 Le modèle espagnol, dur pour les salariés, efficace pour créer des emplois L a choisi : - depuis -9, de mettre en place une forte baisse du coût salarial unitaire,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE REUNION ACE CEE du 5 mars 2010

COMPTE-RENDU DE REUNION ACE CEE du 5 mars 2010 COMPTE-RENDU DE REUNION ACE CEE du 5 mars 2010 «La sortie de crise : Evolutions récentes de la conjoncture et du comportement des entreprises.» Intervenant : - Jean-Luc AUBANEL, Directeur départemental

Plus en détail

30 avril 2010 N. 204

30 avril 2010 N. 204 avril 1 N. Conséquences probables de la crise des dettes souveraines dans la zone euro : ni un défaut, ni une restructuration, ni la sortie de l euro, ni l inflation, mais le retour en récession de la

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

Exercice 1 : Balance des Paiements (4 points)

Exercice 1 : Balance des Paiements (4 points) Université Paris Ouest-Nanterre La Défense Master Economie U.F.R. SEGMI Premier Semestre 2009-2010 Macroéconomie Ouverte Chargé de T.D. : Romain Restout Cours de Olivier Musy Contrôle Continu (14/12/2009)

Plus en détail

- quel est l impact d une baisse des prix des. matières premières pour les pays en voie de. développement?

- quel est l impact d une baisse des prix des. matières premières pour les pays en voie de. développement? Commerce International Philippe Martin, 2004 - ORGANISATION : - Travaux dirigés une semaine sur deux : 6 séances dont une consacrée au contrôle continu - Documents du cours distribués au 1 er TD - Les

Plus en détail

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux...

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux... Liste des figures... Liste des tableaux... XI XV Liste des encadrés.... XVII Préface à l édition française... XIX Partie I Introduction... 1 Chapitre 1 Un tour du monde.... 1 1.1 La crise.... 1 1.2 Les

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Économie Politique Générale (ECON-S-103) Partie Macroéconomie

Économie Politique Générale (ECON-S-103) Partie Macroéconomie Économie Politique Générale (ECON-S-103) Partie Macroéconomie TP d actualité économique Prof.: M. Dewatripont - C. Soil - C. Fuss Solvay Brussels School of Economics & Management ULB Année académique 2012-2013

Plus en détail

Patrick ARTUS Directeur de la Recherche et des Etudes - NATIXIS Forum Financier de Belgique Liège - 31 janvier 2011

Patrick ARTUS Directeur de la Recherche et des Etudes - NATIXIS Forum Financier de Belgique Liège - 31 janvier 2011 "Un retour sur les causes profondes de la crise de la zone euro". Patrick ARTUS Directeur de la Recherche et des Etudes - NATIXIS Forum Financier de Belgique Liège - 31 janvier 11 Emploi manufacturier

Plus en détail

FLUX D INTÉRÊTS ET RISQUE DE TAUX *

FLUX D INTÉRÊTS ET RISQUE DE TAUX * FLUX D INTÉRÊTS ET RISQUE DE TAUX * Département analyse et prévision de l OFCE Cette étude évalue l impact à différents horizons temporels d une hausse des taux (courts et longs) sur le passif des agents

Plus en détail

17. Conséquences des politiques monétaire et budgétaire sur la demande globale

17. Conséquences des politiques monétaire et budgétaire sur la demande globale 17. Conséquences des politiques monétaire et budgétaire sur la demande globale Beaucoup de facteurs influencent la demande globale. Par exemple, quand les agents économiques changent leurs projets de dépenses,

Plus en détail

CHAPITRE I LE CADRE COMPTABLE D'UNE ECONOMIE OUVERTE

CHAPITRE I LE CADRE COMPTABLE D'UNE ECONOMIE OUVERTE CHAPITRE I LE CADRE COPTABLE D'UNE ECONOIE OUVERTE Le cadre comptable d'une économie ouverte comporte trois composantes : -la balance des paiements qui enregistre les opérations d'une économie avec le

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

La compétitivité internationale de la filière bois française

La compétitivité internationale de la filière bois française La compétitivité internationale de la filière bois française Les échanges internationaux de produits bois Colloque organisé par GIP-ECOFOR, 19 et 2 Novembre 212, FCBA Paris Anne-Laure LEVET, Indradev PUROHOO

Plus en détail

La politique monétaire

La politique monétaire Conclusion : Le problème de la neutralité monétaire La politique monétaire Introduction : qui conduit la politique monétaire? I) La dynamique de la création monétaire 1 La notion de masse monétaire 2 Comment

Plus en détail

Le modèle standard des échanges: termes de l échange, croissance et commerce

Le modèle standard des échanges: termes de l échange, croissance et commerce Le modèle standard des échanges: termes de l échange, croissance et commerce Modèles ricardien et HOS ont des points communs mais sont assez spécifiques: avantages comparatifs fondés sur: - différences

Plus en détail

DISSERTATION. SUJET Quels sont les effets d une politique de relance face à un choc de demande négatif?

DISSERTATION. SUJET Quels sont les effets d une politique de relance face à un choc de demande négatif? DISSERTATION Il est demandé au candidat : - de répondre à la question posée par le sujet ; - de construire une argumentation à partir d'une problématique qu'il devra élaborer ; - de mobiliser des connaissances

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

L avenir incertain de l économie chinoise Un modèle de développement qui a atteint ses limites

L avenir incertain de l économie chinoise Un modèle de développement qui a atteint ses limites novembre 1 L avenir incertain de l économie chinoise Un modèle de développement qui a atteint ses limites L époque où l économie chinoise progressait de plus de 1 % par année semble bel et bien révolue.

Plus en détail

Politique monétaire de la BCE et taux d intérêt directeur négatif

Politique monétaire de la BCE et taux d intérêt directeur négatif Politique monétaire de la BCE et taux d intérêt directeur négatif Le jeudi 10 mars 2016, le Conseil des Gouverneurs de la BCE à francfort/main (ALL) sous la présidence de l italien Mario Draghi a pris

Plus en détail

Compétitivité des entreprises françaises

Compétitivité des entreprises françaises Compétitivité des entreprises françaises La compétitivité dépend en premier lieu de l évolution des coûts unitaires de production et des prix relatifs des biens exposés à la concurrence internationale.

Plus en détail

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015 L a situation économique de Taiwan au ème semestre 1 Résumé L économie taiwanaise subit un ralentissement prononcé au ème trimestre, qui conduit le gouvernement à diviser par deux sa prévision de croissance

Plus en détail

I. Conjoncture, budget et politique budgétaire (5 + 8 + 7 = 20 pts)

I. Conjoncture, budget et politique budgétaire (5 + 8 + 7 = 20 pts) ÉPREUVE ÉCRITE Ministère de l Éducation nationale et de la Formation professionnelle EXAMEN DE FIN D ÉTUDES SECONDAIRES TECHNIQUES Division administrative et commerciale Section : CG / CC BRANCHE : ECONOMIE

Plus en détail

Gestion financière internationale GSF- 2104. Partie 2 : Notions préliminaires

Gestion financière internationale GSF- 2104. Partie 2 : Notions préliminaires Gestion financière internationale GSF- 2104 Partie 2 : Notions préliminaires Introduction Notions de base de la finance internationale : Cotation BID- ASK Changement dans le taux spot Notion de taux Forward

Plus en détail

Après neuf trimestres consécutifs de baisse du PIB, le dernier

Après neuf trimestres consécutifs de baisse du PIB, le dernier FICHE PAYS ITALIE : UNE LUEUR AU BOUT DU TUNNEL? Département analyse et prévision Après neuf trimestres consécutifs de baisse du PIB, le dernier trimestre de 2013 apporte une lueur d espoir à l Italie.

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

SORTIR DE LA CRISE SANS LE FMI. L exemple de l Asie au cours de deux crises récentes Jean Sanouk

SORTIR DE LA CRISE SANS LE FMI. L exemple de l Asie au cours de deux crises récentes Jean Sanouk SORTIR DE LA CRISE SANS LE FMI L exemple de l Asie au cours de deux crises récentes Jean Sanouk INTRODUCTION Les pays d Asie ont traversé deux crises d ampleur inégale: La crise dite «asiatique» de 1997-1999.

Plus en détail

15. Une théorie macroéconomique de l économie

15. Une théorie macroéconomique de l économie 15. Une théorie macroéconomique de l économie S = I + INE Epargne nationale, investissement et investissement net à l étranger en % du PIB aux Etats-Unis Année S I INE 1960 19,4 18,7 0,7 1970 18,4 18,1

Plus en détail

Moyens de paiement utilisés par agents économiques non financiers. Payer des dettes suites à des transactions commerciales

Moyens de paiement utilisés par agents économiques non financiers. Payer des dettes suites à des transactions commerciales Monnaie et Création monétaire (Mai 2009) Définition Fonctions Formes Quoi? : Moyens de paiement utilisés par agents économiques non financiers Pourquoi? : Payer des dettes suites à des transactions commerciales

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail