Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004"

Transcription

1 Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004

2 Présentation du site Rénovation d un site industriel de la Manufacture des Tabacs (Seita) : Tranche Nord : Bibliothèque : Tranche Sud : Fin tranche Sud Plusieurs bâtiments non isolés totalisant plus de m² => 1 seul ERP Classement : R L S N X W

3 Particularités du site Des déficits de stabilité au feu des structures (SF 1h au lieu 1h30)

4 Particularités du site Des effectifs importants ( théoriques)

5 Particularités du site Une «usine à gaz» : 1608 déclencheurs manuels / détecteurs incendie 627 DAS 81 cantons de désenfumage mécanique 1 groupe électrogène 16 RIA + 1 surpresseur incendie

6 Création du PC sécurité Déficit des structures => détection incendie dans tous les locaux => SSI type catégorie A avec nombreux asservissements => Création d un local «SSI» au cœur du site (1993) puis d un «PC sécurité» (2000) situé à l arrivée des secours => Obligation d en assurer la surveillance durant les périodes de présence du public

7 Utilisation du PC sécurité => Développement d un outil multisite : le Centre de Traitement des Alarmes de l Université (CTAU) qui fonctionne durant toutes les heures d ouverture des locaux au public (48 semaines par an 82 heures par semaines)

8 Présentation du CTAU Objectif du CTAU : Etre le point vers lequel convergent tous les événements urgents de l établissement liés à la Sécurité Incendie, aux Premiers Secours et aux troubles ordre public (feu, malaises graves, accidents corporels, fuite de gaz, alarme intrusion ). Etre l interlocuteur unique des usagers, des personnels et des secours externes quel que soit le site de l événement urgent

9 Présentation du CTAU Mission du CTAU : Réceptionner toutes les alarmes et demandes de secours de l Université (gestion multisite) dans les domaines de l incendie, du secours à victime de la sûreté et des grosses urgences techniques. Transmettre l alarme aux différentes équipes d intervention de l Université. Alerter les secours externes (Sapeurs Pompiers, SAMU, GDF ).

10 Schéma fonctionnement CTAU DETECTION INCENDIE TEMOIN VISUEL SSI installé au CTAU SSI installé dans un autre bâtiment Personnel Tout le monde Agent en ronde Alarme sonore Transmetteur téléphonique (1) ou report d'alarme directe Téléphone interne : N d'urgence unique Interphone ou platine téléphonique (2) Talkie-Walkie Centre de Traitement des Alarmes de l'université Talk ie-walk ie/kobby Ligne téléphonique externe Equipes d'intervention 'Incendie' ou 'Premiers Secours' Secours externes : SP, SAMU (1) Transmission d'un message pré-enregistré sans indication de la zone en alarme. (2) Des interphones ou des platines téléphoniques sont situés dans chaque hall de bâtiment et dans les ascenseurs.

11 Présentation du CTAU Localisation : à l entrée du site de la Manufacture.

12 Présentation du CTAU Localisation : au RdC du bâtiment des services techniques et hygiène et sécurité

13 Présentation du CTAU

14 Présentation du CTAU

15 Présentation du CTAU

16 Présentation du CTAU

17 Les modules du CTAU Réception des «ALARMES»

18 Les modules du CTAU Réception des «ALARMES» Superviseur «Incendie» Superviseur «Intrusion» Téléphone URGENCE Appel verbal Appel préenregistré des sites distants (5 transmetteurs) Platine téléphonique des sites distants et des ascenseurs Pupitre des interphones Base des Talky-Walkies Fiche réception «alarme»

19 Les modules du CTAU Réception des «ALARMES» SSI + report alarme Report d alarme technique «groupe électrogène»

20 Les modules du CTAU Traitement des «ALARMES»

21 Les modules du CTAU Traitement des «ALARMES» Base des Talky-Walkies Logiciel de «recherche de personnes» (gestion Bip ) Classeurs de consignes Téléphone ligne EXTERNE Projet: pupitre commande de haut-parleurs

22 Les modules du CTAU Accueil des secours PLANS d intervention à disposition Activation PC «cellule de crise» si nécessaire

23 Les modules du CTAU Activité «Technique»

24 Les modules du CTAU Activité «Technique» Main courante du Poste Téléphone de service PC d exploitation des BAES du site / PC bureautique Gestion des portails d accès du site par interphone Projet : vidéosurveillance principales issues de secours Chargeurs des TW

25 Les modules du CTAU Activité «Technique»

26 Les modules du CTAU Activité «Technique» PC de supervision de la GTC Prêt de clé aux entreprises et services techniques Sac de premiers secours

27 Les modules du CTAU Activité «Technique» Classeurs de Permis Feu Fiches d activités techniques (ronde, bon de travail ) Documentation technique Arrêts d urgence électrique et ventilation

28 Les moyens humains du CTAU En période d ouverture, la permanence du CTAU est assurée par des agents de sécurité. Compte tenu de l effectif total du site, obligation d une équipe de sécurité incendie type MS46 2 (1 ERP2 + 2 ERP1) -> demande formulée par commission de sécurité lors de l instruction en 2000 du Permis Construire de la dernière tranche livrée en En période de fermeture, les alarmes du CTAU sont reportés sur le téléphone portable du technicien de permanence (personnel logé de permanence 1 sem/3).

29 Les moyens humains du CTAU Evolution effectif agent sécurité de sept-98 à jan sept- 98 janv- 99 mai- 99 sept- 99 janv- 00 mai- 00 sept- 00 janv- 01 mai- 01 sept- 01 janv- 02 mai- 02 sept- 02 janv- 03 mai- 03 sept- 03 janv- 04

30 Les moyens humains sur site 4 types d équipes d intervention : les équipes d interventions Incendie les équipes d interventions Premiers secours les équipes d interventions Sûreté les équipes d intervention Urgence Technique

31 Les moyens humains sur site Deux niveaux d intervention : les équipiers d intervention. Ce sont des personnels désignés (agents de sécurité ERP, appariteurs, concierges ou gardiens, personnels techniques) qui sont mobilisables rapidement et peuvent se déplacer lors de chaque sollicitation. les équipiers adjoints appelés en cas de renfort ou pour aider à faire évacuer un bâtiment (serre file). Ce sont des personnels volontaires qui compte tenu de leurs contraintes professionnelles ne peuvent pas se libérer rapidement ou de façon sûre.

32 Les moyens humains sur site Fonctionnement équipes d intervention : Les équipiers Incendie sont formés au maniement d extincteurs et à l évacuation. Les équipiers Premiers secours sont titulaires de l AFPS. Afin d être joignable en permanence sur tout le campus, les personnels sont équipés de récepteurs de radiomessagerie (Kobby) et certains appariteurs et agent de sécurité de TW. Les équipiers d intervention sont généralement en tenue de travail de l Université (les agents ERP sont en tenue type «pompier»).

33 Les moyens techniques Poste de sécurité Outils divers et indispensables 1 base de Talkie-Walkie alimentée sur secteur (+ chargeurs des TW portatifs) 1 armoire des clés d accès à tous les locaux Plans d intervention (format A3) de tous les bâtiments en 2 exemplaires Classeurs de consignes et de procédures d urgence Répertoires des salles par bâtiment 1 horloge murale Annuaires téléphoniques (interne, externe, pages jaune) 2 lampes torche portatives (+ 1 accumulateur en réserve )

34 Les moyens techniques Poste de sécurité - Téléphonie : une ligne téléphonique interne réservée au NUMERO d URGENCE UNIQUE avec combiné à écran digital et option double-appel une ligne téléphonique interne de service avec combiné à écran digital, une ligne téléphonique externe (=qui ne passe pas par l autocommutateur de l Université) pour contacter les secours externes une ligne téléphonique externe pour le logiciel de radiomessagerie (modem) un transmetteur téléphonique pour reporter les alarmes du SSI situé au CTAU vers le téléphone portable des gardiens lors des heures non ouvrables une ligne téléphonique externe pour le transmetteur téléphonique une ligne téléphonique interne dédiée au gestion des accès 8 prises réseau

35 Les moyens techniques Poste de sécurité - Equipement informatique : micro-ordinateurs dédiés aux différentes logiciels de supervision («incendie», «intrusion», «GTC») avec écran plat de 17 un micro-ordinateur équipé d un modem et d un logiciel de «recherche de personne» permettant l envoie en une seule fois d un message à tous les équipiers d intervention via les récepteurs de radiomessagerie un micro-ordinateur avec un accès réseau et équipé de Microsoft Office pour activité technique/bureautique Une imprimante couleur «fil de l eau» pour le superviseur «incendie» une imprimante couleur en réseau pour tous les autres PC.

36 Les moyens techniques Poste de sécurité - Mobilier un plan de travail en U devant les baies vitrées avec caissons (mobiles) de rangement une armoire basse 2/3 fauteuils à roulette, 2 tableaux blanc, 2 armoires à clés 1 tableau d affichage en liège.

37 Les moyens techniques «PC crise» - Salle de réunion tables ronde + chaises, deux tableaux blanc magnétique, affichage d un plan de masse et/ou d une photo aérienne du campus, un paper-board, une ligne téléphonique interne de service, un fax. Salle de repos une cafetière, un évier, un micro-onde, un réfrigérateur.

38 Les moyens techniques Bureau «chef de poste» bureau, armoires de rangement, fauteuil une ligne téléphonique interne de service + une prise réseau un micro-ordinateur équipé de Microsoft Office + imprimante une armoire à clé contenant les passes partiels des locaux

39 Bilan CTAU Bilan des urgences traitées par type d'intervention et par site - Année % 90% 80% 70% Bilan 2003 : 425 interventions 60% 50% 40% 30% Quai Manu 20% 10% 0% Interventions 'Incendie' Interventions 'Premiers secours' Interventions 'Sûreté' Interventions 'Urgence Technique'

40 Bilan CTAU Répartition par type d'intervention Année 2003 Interventions 'Urgence Technique' 16% Interventions 'Incendie' 34% Interventions 'Sûreté' 18% Interventions 'Premiers secours' 32%

41 Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004

alarme incendie (feu non maîtrisable)

alarme incendie (feu non maîtrisable) INCIDENT N 1 alarme incendie (feu non maîtrisable) Vérification des matériels et systèmes de à disposition au - système de détection incendie (test lampe, signal sonore) - centrale d alarme intrusion(état

Plus en détail

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 Référence: CJ-04-2014-Q&A-1 Page 1/5 Q 1 Concernant le marché dont question en rubrique

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P Le système d'alarme incendie doit permettre de signaler un sinistre et de le localiser. Il fonctionne sur une source autonome en l'absence de courant. L'action

Plus en détail

Le Quai-Sécurité Sûreté-CCTP - Annexes V3

Le Quai-Sécurité Sûreté-CCTP - Annexes V3 LE QUAI 17, rue de la Tannerie 49101 ANGERS MARCHE DE PRESTATIONS DE SECURITE / SURETE Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) ANNEXES Le Quai-Sécurité Sûreté-CCTP - Annexes V3 16/03/2015 LE

Plus en détail

- Véritable projet de service -

- Véritable projet de service - Sylvain TROUVAIN Chargé de sécurité Groupe Hospitalier Public du Sud de l Oise Maintenance des équipements de sécurité - Véritable projet de service - Sylvain.trouvain@ch-creil.fr contact@asso-acses.fr

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT MEMENTO SECURITE INCENDIE La commission de sécurité vous a prescrit la réalisation d un mémento sécurité Ce document est un modèle pour tout type d établissements en dehors des U et J Il

Plus en détail

Registre de sécurité ERP

Registre de sécurité ERP Registre de sécurité ERP REGISTRE MIS EN PLACE LE :...... PAR :....... Collectivité :....... L éditeur de ce document ne saurait voir sa responsabilité tant contractuelle que délictuelle engagée, pour

Plus en détail

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté PPMS Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement Page 1 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Année de réalisation du PPMS Nom de l établissement

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE... 2 1.1 Nature

Plus en détail

Formation initiale d agent des services de sécurité incendie et d assistance à personnes (SSIAP1)

Formation initiale d agent des services de sécurité incendie et d assistance à personnes (SSIAP1) Logo de l organisme de Formation Intitulé Formation initiale d agent des services de sécurité incendie et d assistance à personnes (SSIAP1) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise Domaine de Villèle - Rue du Stade Pierre Aurian BP 17-30620 UCHAUD Tél: 04.66.88.50.54 Fax: 04.66.88.44.85 msi.dai@free.fr - www.msi-incendie.net SARL au capital de 50000 SIRET

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

Ken Bell s Sommaire des Abréviations

Ken Bell s Sommaire des Abréviations Ken Bell s Sommaire des Abréviations AUG: CSAM: DSA: PUI: RCP: RIA: SCR: Arrêt Urgence Général CERN Safety Alarm Monitoring Défibrillateur Semi-Automatique Plan Urgence D Intervention Réanimation Cardio-Pulmonaire

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES»

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES» MARCHE PUBLIC DE SERVICES «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES» PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Code des Marchés Publics) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

AFFECTATION. ETABLISSEMENT : Université Blaise Pascal COMPOSANTE : Institut Universitaire de Formation des Maîtres d Auvergne VILLE : Chamalières

AFFECTATION. ETABLISSEMENT : Université Blaise Pascal COMPOSANTE : Institut Universitaire de Formation des Maîtres d Auvergne VILLE : Chamalières VILLE : Chamalières Fonctions : Contribuer aux missions de l institut en assurant l entretien et le nettoyage des locaux et en veillant à les maintenir accueillants. Aider à la restauration. Compétences

Plus en détail

17, rue de la Tannerie 49101 ANGERS. Le Quai Sécurité Sûreté 16/03/2015. Tél: 02.44.01.22.00. Version 2

17, rue de la Tannerie 49101 ANGERS. Le Quai Sécurité Sûreté 16/03/2015. Tél: 02.44.01.22.00. Version 2 LE QUAI 17, rue de la Tannerie 49101 ANGERS MARCHE DE PRESTATIONS DE SECURITE / SURETE Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Dossier Marché 17 rue de la Tannerie 49101 Angers CEDEX 02

Plus en détail

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48 Le Guide ÉCOLE DE SÉCURITÉ SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté....48 Les obligations légales....49 Surveillance, prévention :...50 - CQP Agent

Plus en détail

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL AGENT TECHNIQUE DE PREVENTION ET DE SECURITE

BREVET PROFESSIONNEL AGENT TECHNIQUE DE PREVENTION ET DE SECURITE BREVET PROFESSIONNEL AGENT TECHNIQUE DE PREVENTION ET DE SECURITE GRILLES D EVALUATION DES EPREUVES PONCTUELLES (à transmettre aux membres des commissions d évaluation en vue d une harmonisation préalable

Plus en détail

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Préambule La notice de sécurité est fournie pour permettre à la commission de sécurité de rendre un avis sur les conditions

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

Sécurité incendie, législation du travail

Sécurité incendie, législation du travail GUIDE PRATIQUE Hôteliers Quelles sont vos obligations? Guide des bonnes pratiques pour les hôteliers Sécurité incendie, législation du travail DOCUMENT DE TRAVAIL Novembre 2012 1 Sommaire p. 3 p. 3 p.

Plus en détail

EXAPROBE-ECS. Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM

EXAPROBE-ECS. Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM EXAPROBE-ECS Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM NOTRE MISSION La Technologie au service de la performance de votre entreprise 2 DU CONSEIL À L INTÉGRATION ET MAINTENANCE Partenaire de confiance

Plus en détail

PLAN DE CRISE ECOLE :..

PLAN DE CRISE ECOLE :.. Académie de Corse Direction des services départementaux de l'education nationale de Corse du Sud. PLAN DE CRISE ECOLE :.. Gestion des situations exceptionnelles Ce document doit disposer en annexe de la

Plus en détail

OUVERTURE D UN COMMERCE

OUVERTURE D UN COMMERCE OUVERTURE D UN COMMERCE Les règles de sécurité d un ERP : Etablissement Recevant du Public Création de la boutique Installation des systèmes de sécurité Ouverture du commerce Photo : La fausse boutique,

Plus en détail

A/ CONDITIONS D ENTRETIEN, DE MAINTENANCE ET DE VERIFICATION : Contrat d entretien est effectué tous les 2ans.

A/ CONDITIONS D ENTRETIEN, DE MAINTENANCE ET DE VERIFICATION : Contrat d entretien est effectué tous les 2ans. MISE EN SECURITE DES PETITS HOTELS (arrêté du 24 juillet 2006) Prescriptions applicables dans un délai de 5 ans aux établissements existants au 4 août 2006 A/ CONDITIONS D ENTRETIEN, DE MAINTENANCE ET

Plus en détail

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 DE 5èmes CATEGORIES Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 Cdt JL IMBERT SDIS Esplanade de l Arm l Armée d Afrique d 84018 AVIGNON CEDEX 1 * Tél T l 04.90.81.18.18. 1 / 17 LES DIFFERENTES REGLEMENTATIONS

Plus en détail

l Hôpital Local Maison de Retraite «les Capucines» SOULTZ

l Hôpital Local Maison de Retraite «les Capucines» SOULTZ Règles de sécurité applicables à l Hôpital Local Maison de Retraite «les Capucines» SOULTZ Fait à Soultz en août 2006 Sommaire I/ Quelques notions relatives aux risques d incendie II/ Les outils destinés

Plus en détail

Ces formations peuvent être réalisées en formation traditionnelle ou en UMLF (Unité Mobile Légère de Formation).

Ces formations peuvent être réalisées en formation traditionnelle ou en UMLF (Unité Mobile Légère de Formation). Romuald BONON au 06 35 44 83 70 Mail : r.bonon@seimafor.fr Incendie (de l extincteur à Equipier de 2 nde intervention) Sauveteur Secouriste du Travail Evacuation Utilisation du Défibrillateur Automatique

Plus en détail

Transmetteur téléphonique DP8411 GUIDE D'UTILISATION ALERTE SERVICE DP8411. On a veillé à tout. Surtout à vous. www.proxeo.fr

Transmetteur téléphonique DP8411 GUIDE D'UTILISATION ALERTE SERVICE DP8411. On a veillé à tout. Surtout à vous. www.proxeo.fr Transmetteur téléphonique DP8411 GUIDE D'UTILISATION 801252 ALERTE SERVICE DP8411 On a veillé à tout. Surtout à vous Guide d'utilisation 2 Vous venez d'acquérir un transmetteur téléphonique DP8411 conçu

Plus en détail

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie)

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie) Mémento Sécurité incendie dans les petits hôtels (de 5 e catégorie) Les grands principes de la prévention incendie Le cadre réglementaire Les contacts utiles Les grands principes de la prévention incendie

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Système DP8000 Guide d'utilisation Transmetteur téléphonique DP8416X

Système DP8000 Guide d'utilisation Transmetteur téléphonique DP8416X Système DP8000 Guide d'utilisation Transmetteur téléphonique DP846X Guide d'utilisation Utilisez la commande à distance ETAPE CE QUE VOUS ENTENDEZ CE QUE VOUS FAITES ➀ Vous composez le numéro où se trouve

Plus en détail

Domonial Notice utilisateur

Domonial Notice utilisateur Domonial Notice utilisateur EKZ 35 F Vous venez d acquérir le système de surveillance DOMONIAL et nous vous en remercions. Ce système est prévu pour fonctionner dans une bande de fréquence radio homologuée

Plus en détail

Fabricant d alarmes incendie

Fabricant d alarmes incendie Fabricant d alarmes incendie Présentation Implanté en région lyonnaise depuis 2001, AXENDIS est un fabricant français d alarmes et de périphériques de sécurité incendie qui s est engagé depuis plusieurs

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

Le Service de Téléassistance aux Personnes Agées et Isolées

Le Service de Téléassistance aux Personnes Agées et Isolées Le Service de Téléassistance aux Personnes Agées et Isolées 30 ans d expérience à votre service Simple et rassurant! Qui est Custos? > Société créée en 1978, sous forme associative, > Spécialisée depuis

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UN ATELIER INDUSTRIEL POUR LA SOCIÉTÉ CMBA À SAINT PIERRE SUR DIVES (14170)

CONSTRUCTION D'UN ATELIER INDUSTRIEL POUR LA SOCIÉTÉ CMBA À SAINT PIERRE SUR DIVES (14170) Octobre 2013 Maître d'ouvrage Communauté de Communes des Trois Rivières Rue Pasteur BP10 14170 SAINT PIERRE SR DIVES CONSTRCTION D'N ATELIER INDSTRIEL POR LA SOCIÉTÉ CMBA À SAINT PIERRE SR DIVES (14170)

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements de Soins Etablissements pour Personnes Agées

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements de Soins Etablissements pour Personnes Agées GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service d Incendie et d Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions

Plus en détail

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Faire appel au professeur dès que cela te semble nécessaire - Remplir le tableau

Plus en détail

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL Table des matières Rappel - étapes à suivre Mise à jour et liste de distribution Mesures à prendre en cas d incendie À tous

Plus en détail

TYXAL. Annexe pour la télésurveillance et l'accès PC par modem pour les transmetteurs des gammes TYXAL et TYDOM

TYXAL. Annexe pour la télésurveillance et l'accès PC par modem pour les transmetteurs des gammes TYXAL et TYDOM TYXAL Annexe pour la télésurveillance et l'accès PC par modem pour les transmetteurs des gammes TYXAL et TYDOM DELTA DORE TALCO - Bonnemain - 3570 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore.com TYXAL CTX 60

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26 JORF n 0252 du 29 octobre 2011 Texte n 26 ARRETE Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d incendie et

Plus en détail

Série FAS préparer et réussir son examen Quizz N 1 : QCM SSIAP1

Série FAS préparer et réussir son examen Quizz N 1 : QCM SSIAP1 www.formation-agent-securite.net (FAS) Série FAS préparer et réussir son examen Quizz N 1 : QCM SSIAP1 Dans ce document : Synthèse des questions QCM Feuille de réponses Réponses Ce QCM vous a été offert

Plus en détail

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Groupement prévention du SDIS 85 PREAMBULE La loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE Secteur Santé et Sécurité École Polytechnique Février 2014 GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE 1 LA GESTION DE LA SANTÉ ET SÉCURITÉ À POLYTECHNIQUE MONTRÉAL

Plus en détail

Commission nationale Culture et Handicap

Commission nationale Culture et Handicap Commission nationale Culture et Handicap Mission Cité des sciences et de l industrie musée du quai Branly Mars 2003 - mars 2004 Sous-groupe de travail «Alarmes visuelles et information en temps réel des

Plus en détail

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ INSTRUCTION DE SÉCURITÉ ayant force d obligation selon SAPOCO/42 TIS Rév. 3 Publié par : TIS-GS Date de révision : septembre 2003 Original : français Alarmes et systèmes d alarme de sécurité dite de «niveau

Plus en détail

DISPOSITIF D APPEL POUR TRAVAILLEUR ISOLE ENSEMBLE SECURISONS VOTRE AVENIR

DISPOSITIF D APPEL POUR TRAVAILLEUR ISOLE ENSEMBLE SECURISONS VOTRE AVENIR DISPOSITIF D APPEL POUR TRAVAILLEUR ISOLE ENSEMBLE SECURISONS VOTRE AVENIR 2 TEXTES RELATIFS AUX TRAVAILLEURS ISOLES Code du travail Art R237-10 du décret du 20/02/92 : le chef de l entreprise intervenante

Plus en détail

PETITS HOTELS EXISTANTS

PETITS HOTELS EXISTANTS ECOLE DEPARTEMENTALE DES SAPEURS-POMPIERS DES BOUCHES DU RHONE Document réalisé par : Cdt Roland RAOUX PETITS HOTELS EXISTANTS 1 EDSP 13 JUIN 2012 RAPPELS PETITS HOTELS EXISTANTS L article 2 du code civil

Plus en détail

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS INTRODUCTION Ce document est une check-list des choses à vérifier lorsque l on reçoit un appartement en VEFA (donc sur plan). AFFAIRES A APPORTER : 1stylo 1bloc dur

Plus en détail

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier L arrêté du 24 juillet 2006 Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier 1.1) La détection automatique incendie 1.2) La protection

Plus en détail

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme Page 1/4 1. Les principaux éléments d'un système d'alarme 1.1 La centrale d'alarme Elle reçoit les signaux en provenances des détecteurs qu'elle analyse. Elle déclenche l'alarme en mettant en fonctionnement

Plus en détail

NEO Centrale d appel à domicile

NEO Centrale d appel à domicile NEO Centrale d appel à domicile NEO est l élément central pour le maintien à domicile. Tous les équipements y sont reliés, et lui transmettemt les alarmes. NEO envoie les données à la Helpline qui les

Plus en détail

1 222 rue de l Université 75343 PARIS 07 téléphone 01 56 61 71 01

1 222 rue de l Université 75343 PARIS 07 téléphone 01 56 61 71 01 Questionnaire sur les conditions générales d accueil et de conservation d œuvres dans le cadre d un prêt Institution : Adresse : Téléphone /Fax : Email : Date : Questionnaire rempli par (nom et qualité)

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 29/10/11 N : 37.11 Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Un arrêté du 26 octobre

Plus en détail

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS La réglementation : C est la loi Les supports réglementairesr Le règlement de sécurité : C est l ensemble des textes relatifs à la sécurité applicables aux Établissements

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

Une approche globale, des solutions personnalisées STOP A L INSECURITE

Une approche globale, des solutions personnalisées STOP A L INSECURITE Une approche globale, des solutions personnalisées STOP A L INSECURITE CITE CPI/ BP 5602 Dakar Fann SENEGAL / Tel:(221) 33 869 45 34 / Fax: (221)33 827 05 52 / contact@apsspsecurite.com / apssp@orange.sn

Plus en détail

Guide Pratique À l attention des exploitants

Guide Pratique À l attention des exploitants Ville de Saint-Maurice Val-de-Marne NOUS CONTACTER Guide Pratique À l attention des exploitants d établissements recevant du public de 5ème catégorie Ville de Saint-Maurice Direction des Services Techniques

Plus en détail

La sécurité physique et environnementale

La sécurité physique et environnementale I. Qu est ce que la sécurité physique? "Il ne sert à rien de dresser une ligne Maginot logique si n'importe qui peut entrer dans la salle serveurs par la fenêtre " (Christian Pollefoort, consultant en

Plus en détail

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM)

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM) 2013 (MAM) Édito Le Conseil général et la Caisse d allocations familiales du Finistère favorisent le développement des modes d accueil de la petite enfance Le Conseil général du Finistère et la Caisse

Plus en détail

La solution de sécurité Easy Series La sécurité simplifiée avec la nouvelle technologie radio wlsn*

La solution de sécurité Easy Series La sécurité simplifiée avec la nouvelle technologie radio wlsn* «La protection est désactivée» La solution de sécurité Easy Series La sécurité simplifiée avec la nouvelle technologie radio wlsn* *réseau local de sécurité sans fil La sécurité avant tout Pour garantir

Plus en détail

MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION

MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION REGLEMENT DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES N 10/2009 MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION Art 1 : Organisme qui passe le marché: lycée de l Atlantique Service gestion- marchés publics

Plus en détail

Officiers de Garde Groupement (O.G.G.) Officiers de Garde Compagnie (O.G.C.)

Officiers de Garde Groupement (O.G.G.) Officiers de Garde Compagnie (O.G.C.) DVP-2.3.1 / 15-01 Note de Opérationnelle N.S.O. 2015-01 Version 1.0 Interventions payantes Bureau Procédures Opérationnelles et Plans de Secours Date de parution : 22 décembre 2014 Date de mise en application

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3.

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Pour tous les ERP du 1er groupe et les ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) Avec locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente

Plus en détail

ASP ALPHA SECURITE PRIVEE

ASP ALPHA SECURITE PRIVEE ASP ALPHA SECURITE PRIVEE ALPHA SECURITE PRIVEE est une SARL de Surveillance et de Gardiennage dont le siège social est situé 7 rue Gustave Serrurier 76620 Le Havre. Créée par un juriste diplômé de l Université

Plus en détail

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40)

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40) Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim Dossier de demande de permis de construire Notice de Sécurité (PC40) NOTICE DE SECURITE E.R.P. Remarque : Cette notice de sécurité comprend

Plus en détail

Audit, Conseil et Assistance

Audit, Conseil et Assistance Audit, Conseil et Assistance Experto Risk vous apporte son expertise pour vous accompagner dans le domaine de la sécurité Vous vous interrogez sur vos obligations en matière de sécurité. Vous souhaitez

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

Guide de procédures. Situations d urgence au Nunavik

Guide de procédures. Situations d urgence au Nunavik Guide de procédures Situations d urgence au Nunavik 3 septembre 2014 0 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 2 1. RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES INTERVENANTS... 3 1.1 Le Directeur général ou son représentant,

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Bilan annuel 2011 Etienne Lacroix Tous Artifices S.A. Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Page 1 SOMMAIRE Actions réalisées pour la prévention des risques Compte-rendu des

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE 2011 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE SOMMAIRE SOMMAIRE 2 DECLENCHEMENT DU PCS 3.1 ROLE ET OBJECTIFS DU PLAN 3.2 MODALITES DE DECLENCHEMENT DES DIFFERENTES ALERTES

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT. Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages

LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT. Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages L ÉCOLE : UN ÉQUIPEMENT PUBLIC DE PROXIMITÉ La ville de Paris, comme toutes

Plus en détail

Plaquette. SI.IDF 80 avenue du Général de GAULLE 91170 VIRY CHATILLON. Mail: securiteincendie.idf@gmail.com Site Web: securiteincendie-idf.

Plaquette. SI.IDF 80 avenue du Général de GAULLE 91170 VIRY CHATILLON. Mail: securiteincendie.idf@gmail.com Site Web: securiteincendie-idf. Plaquette Audits, Conseils, Recrutements et Formations en Sécurité et Secourisme 80 avenue du Général de GAULLE 91170 VIRY CHATILLON Mail: securiteincendie.idf@gmail.com Site Web: securiteincendie-idf.com

Plus en détail

Salles Municipales du Vellein Avenue du Driève 38090 VILLEFONTAINE

Salles Municipales du Vellein Avenue du Driève 38090 VILLEFONTAINE SERVICE ACCUEIL/GESTION DES SALLES Affaire suivie par : Maryvonne Mens Tél. 04 74 96 00 00 Tél. Astreinte technique : 06 60 05 52 15 Tél. Visite/Etat des lieux : 06 35 38 64 27 Règlement intérieur Salles

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

VENTE DU 04 NOVEMBRE 2009 LONGVIC

VENTE DU 04 NOVEMBRE 2009 LONGVIC VENTE DU 04 NOVEMBRE 2009 LONGVIC 01 Rdc le contenu du mobilier de la 1ere pièces comprenant : 5 TABLES BUREAUX STRAT BOIS CLAIR + 2 retours + 5 caissons + 3 armoires hautes + 5 sièges tissus bleu + 2

Plus en détail

Impact de la réglementation incendie 2009 dans les ERP sportifs

Impact de la réglementation incendie 2009 dans les ERP sportifs Narbonne 26 septembre 2013 Impact de la réglementation incendie 2009 dans les ERP sportifs Debusschère Vincent Chef du service des sports - Bordeaux Andiiss National Impact de la nouvelle réglementation

Plus en détail

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Fiche technique 2011 / 01 Nouvelles dispositions prévues par le règlement de sécurité pour l évacuation des personnes en situation

Plus en détail

TYDOM 310. Transmetteur téléphonique. Guide d'utilisation

TYDOM 310. Transmetteur téléphonique. Guide d'utilisation TYDOM 310 Transmetteur téléphonique Guide d'utilisation Sommaire 1 - Présentation........................................ P 1 2 - Fonctionnement avec une centrale d alarme............... P 2 2.1 Mettre

Plus en détail

Le pétitionnaire veillera à remplir une notice par établissement utilisé et isolé l'un de l'autre.

Le pétitionnaire veillera à remplir une notice par établissement utilisé et isolé l'un de l'autre. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les ERP du 1er groupe ou établissement du 2ème groupe (5ème catégorie) avec locaux à sommeil. Arrêté du 25/06/1980 Rappel: art R123-2 du CCH: constituent des établissements

Plus en détail

APPEL D'OFFRES OUVERT Article 33, 57 à 59 du code des marchés publics

APPEL D'OFFRES OUVERT Article 33, 57 à 59 du code des marchés publics MARCHE DE SERVICES Prestation de surveillance, de gardiennage et d accueil CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES APPEL D'OFFRES OUVERT Article 33, 57 à 59 du code des marchés publics Le présent document

Plus en détail

La Solution de Sécurité Easy Series La sécurité simplifiée

La Solution de Sécurité Easy Series La sécurité simplifiée «La protection est désactivée» La Solution de Sécurité Easy Series La sécurité simplifiée Votre sécurité avant tout Pour garantir la protection de votre habitation ou de votre entreprise... Choisissez

Plus en détail

LE RÉFRIGÉRATEUR PRÊT À INSTALLER

LE RÉFRIGÉRATEUR PRÊT À INSTALLER LE RÉFRIGÉRATEUR PRÊT À INSTALLER sans aucune modification de la structure de votre paillasse! UNIMEDICAL LAB, est la solution professionnelle proposée par Unifrigor pour le laboratoire. Tables réfrigérées

Plus en détail

Sécurité totale et autonomie. Swisscom et votre électricien vous assurent une sécurité sur mesure.

Sécurité totale et autonomie. Swisscom et votre électricien vous assurent une sécurité sur mesure. Sécurité totale et autonomie. Swisscom et votre électricien vous assurent une sécurité sur mesure. 1 Le bouton pour plus de qualité de vie. Que vous soyez chez vous ou en déplacement, avec la solution

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU ENTRE : Monsieur le Maire, agissant es-qualité en vertu des délibérations du 25 septembre 2014 et du 24 octobre 2013, Désigné ci-après

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES

ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE PAGE 1 INTRODUCTION PAGE 2 I ENTRETIEN CONTROLE ET VERIFICATION TECHNIQUES PAGE 3-4 II CLASSEMENTS ET CATEGORIES DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

La Solution de Sécurité Easy Series La sécurité simplifiée

La Solution de Sécurité Easy Series La sécurité simplifiée «Test Système terminé» La Solution de Sécurité Easy Series La sécurité simplifiée Un système de sécurité à la fois simple et puissant Le système de sécurité Easy Series, issu des nouvelles technologies

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Page 1/ 30 EXTRAIT

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION (simplifié) DE LA CENTRALE LS-30

MANUEL D UTILISATION (simplifié) DE LA CENTRALE LS-30 MANUEL D UTILISATION (simplifié) DE LA CENTRALE LS-30 6 rue Philogène Lalande DES JARDINS - Doniambo - Dock E10 Tel: 26.22.29 Fax: 26.22.39 e-mail: info@prosystems.nc SOMMAIRE I. CLAVIER ET PANNEAU D AFFICHAGE...

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Page 1/ 30 EXTRAIT

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

Fiche d'inscription PARENTS

Fiche d'inscription PARENTS Fiche d'inscription PARENTS IDENTITE Nom : Prénom : Adresse :.. Tel : Portable : Courriel : @. VOTRE DEMANDE DE GARDE D ENFANTS Vos enfants : Nom Prénom Âge Lieu de garde : Garde souhaitée : Occasionnelle

Plus en détail