F193 CINEMA LE SEMAPHORE DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 1/29 SOMMAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "F193 CINEMA LE SEMAPHORE DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 1/29 SOMMAIRE"

Transcription

1 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 1/29 SOMMAIRE A. GENERALITES...3 A.1. OBJET...3 A.2. CONSISTANCE DES TRAVAUX...3 B. PRESCRIPTIONS GENERALES...4 B.1. RAPPELS DE CERTAINS TEXTES REGLEMENTAIRES...4 B.2. ETABLISSEMENT DES PRIX...5 B.3. PRESCRIPTIONS DE POSE...5 B.4. APPAREILS D'ECLAIRAGE...5 B.5. ECARTEMENT CABLES COURANT FORT ET COURANT FAIBLE...6 B.6. TRAVERSEE DES PAROIS ET SAIGNEES...6 B.7. PRISE DE TERRE...7 B.8. LIAISON EQUIPOTENTIELLE...7 B.9. NATURE ET QUALITE DES MATERIAUX ET APPAREILS...7 B.10. CHEMINEMENTS DES CÂBLES ELECTRIQUES...7 B.11. ESSAIS...7 B.12. ENTRETIEN...7 B.13. PLANS D'EXECUTION ET NOTES DE CALCULS...8 B.14. DOCUMENTS DES OUVRAGES EXECUTES...8 B.15. PIECES A FOURNIR AU BUREAU DE CONTROLE...8 B.16. ALIMENTATIONS CHANTIER...9 B.17. ECLAIRAGE DU CHANTIER...9 B.18. INSTALLATION DE CHANTIER...9 C. DESCRIPTION DES OUVRAGES...10 C.1. DEPOSES ET MODIFICATIONS...10 C.1.1. DEPOSES...10 C.1.2. MODIFICATION RESEAUX...10 C.2. ÉLECTRICITE COURANTS FORTS...11 C.2.1. CABLES D'ALIMENTATION TABLEAUX DIVISIONNAIRES...11 C.2.2. TABLEAUX ÉLECTRIQUES INSTALLATIONS COURANTES...12 C.2.3. TABLEAUX ÉLECTRIQUES SPECIFIQUES CABINES SALLES CINEMA...13 C.2.4. CIRCUITS DE TERRE...14 C.2.5. APPAREILS D'ÉCLAIRAGE...14 C.2.6. ÉCLAIRAGE EXTÉRIEUR...16 C.2.7. CIRCUITS D'ÉCLAIRAGE...16 C.2.8. ÉCLAIRAGE DE SÉCURITÉ...18 C.2.9. PRISES DE COURANT...19 C ALIMENTATIONS DIVERSES...20 C DISPOSITIFS DE COUPURES D URGENCES...21 C COUPURE ÉLECTRIQUE GÉNÉRALE...21 C COUPURE VENTILATION...21 C COUPURE POUR ENSEIGNE LUMINEUSE...22 C COUPURE FORCE CUISINE...22 C.3. COURANTS FAIBLES...22 C.3.1. ALARME INTRUSION...22 C TRANSMETTEUR TELEPHONIQUE...22 C CLAVIER DE COMMANDE ALARME INTRUSION...23 C CENTRALE ALARME INTRUSION...23 C DETECTEURS ALARME INTRUSION...23 C SIRENE D'ALARME ALARME INTRUSION...24 C DETECTEUR MAGNETIQUE D OUVERTURE...24 C CABLAGE DE LIAISON ALARME INTRUSION...24 C.3.2. TELEPHONIE / INFORMATIQUE...25 C LIGNES TELEPHONE...25 C PRISE TELEPHONE / INFORMATIQUE...25

2 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 2/29 C REPARTITEUR RJ C.3.3. ALARME INCENDIE TYPE 2B...26 C DIFFUSEUR SONORE ALARME INCENDIE...26 C DECLENCHEUR MANUEL ALARME INCENDIE...26 C CABLERIE ALARME INCENDIE...27 C TABLEAU D ALARME INCENDIE TYPE 2B...27 C.3.4. PLAN ET SIGNALISATION DE SÉCURITE...28 C.3.5. SONORISATION D AMBIANCE CAFETERIA...28 C ENCEINTE MURALE...28 C ATTENUATEUR...28 C LIGNES DE DESSERTE SONORISATION...29

3 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 3/29 A. GENERALITES A.1. OBJET Le présent Cahier des Charges Techniques Particulières a pour objet de définir la nature et l'étendue des prestations de : Relatif à : LOT : ELECTRICITE L AGRANDISSEMENT ET LE REAMENAGEMENT DU CINEMA LE SEMAPHORE A NIMES A.2. CONSISTANCE DES TRAVAUX Les travaux du présent lot comprennent non limitativement : Les travaux de déposes, Les branchements provisoires, Le tableau électrique, Les liaisons équipotentielles, Les appareils d éclairage, Les circuits d éclairage, L éclairage de sécurité, Les prises de courants, Les alimentations électriques diverses, Les coupures d urgence diverses, L alarme incendie, L alarme intrusion, Les plans et consignes de sécurité La téléphonie / informatique

4 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 4/29 B. PRESCRIPTIONS GENERALES B.1. RAPPELS DE CERTAINS TEXTES REGLEMENTAIRES Normes Françaises AFNOR : Norme C : conditions techniques auxquelles doit satisfaire la distribution d'énergie électrique Norme C et C : protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques NF C Protection contre les risques d'incendie ou de panique dans les établissements recevant du public Norme C : construction et installation des postes d'abonnés raccordés au réseau de distribution de 2ème catégorie NF C Mai 1991 : Exécution et entretien des installations électriques NF C Transformateur de faible puissance pour applications diverses NF C : appareils d'interruptions NF C : coupe-circuit Norme C : socle de prise de courant 10 A NF C : disjoncteurs pour tableau de contrôle des installations de première catégorie NF C.68 : conduits, moulures, accessoires pour canalisations isolées NF C.71 : appareils d'éclairage électriques. Accessoires de lampes tubulaires à fluorescence NF S : Symboles de signalisation de sécurité NF S : Plans de sécurité dans es E.R.P. et locaux recevant des travailleurs NFC version 2002, NF EN version 2001 DTU (prescription de mise en œuvre). Décrets, arrêtés : Décret du 14 novembre 1988 n relatif à la protection des travailleurs mettant en oeuvre des courants électriques Arrêté du 22 Juin 1996 et décret du 31 Mars 1992 : Eclairage artificiel des locaux recevant du public ou des travailleurs Arrêté du 25 juin 1980 Documents Techniques Unifiés (D.T.U.) : D.T.U Installation électrique des bâtiments à usage d'habitation ; D.T.U Installations électriques des bâtiments à usage collectif, bureaux et assimilés, blocs sanitaires et garages. Autres : Règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public Règles APSAD Règlement sanitaire départemental Code du Travail Décret du 4 août 1980 et arrêtés correspondants (Liste non exhaustive)

5 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 5/29 B.2. ETABLISSEMENT DES PRIX Le prix, lors de la remise des offres, sera établi sur le cadre de décomposition du prix global et forfaitaire joint au dossier de consultation. Les prix comprennent la protection des travaux et prestations réalisés et le remplacement de tout ou partie d'installation due par le présent lot, endommagée ou volée entre le début des travaux et la réception sans réserves. Une assurance spécifique devra être contractée à cet effet par le présent lot. Dans la prestation seront compris toutes les tranchées, entailles, percements suivant prescriptions particulières. L'entrepreneur devra placer les tubes encastrés aussi profondément que possible. Il sera dû au titre du présent lot toutes les liaisons, regards, boîtes de raccordement, abris en attente et fourreaux d'alimentation. L'entrepreneur devra assurer par un dispositif efficace la protection de l'installation contre les effets de la foudre selon NF C Le présent lot doit toutes les installations provisoires nécessaires à la réalisation de ses prestations. Les marques et types figurant dans le cahier des clauses techniques particulières du lot Electricité ne sont indiquées que pour fixer le niveau des prestations attendues. D'autres matériels pourront être proposés mais ceux-ci devront être de performances au moins égales en tout points. Les critères d'égalités porteront sur les fonctions réalisées, sa solidité, sa sécurité, son encombrement, sa conformité aux normes, règlements et avis techniques, son intégration dans l'esprit du projet et son esthétique. B.3. PRESCRIPTIONS DE POSE POSE DES APPAREILLAGES DIVERS Tous les appareillages posés à l'occasion de cette réalisation par le présent lot devront être aisément démontables pour réparation ou déplacement. Pose commandes des luminaires axe h = 1,10 m Pose des prises de courant hauteur à l'axe = 0,25 m sauf indications contraires portées sur les plans. B.4. APPAREILS D'ECLAIRAGE Chaque appareillage d'éclairage comprendra dans son prix : fixations par pièces adaptées aux supports (tiges filetées, chevilles, griffes d'encastrement, chaînettes, câbles de suspension, etc.) ; le raccordement électrique et tous accessoires nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de l'appareillage notamment contacteurs éventuels, relais, borniers de raccordement, boîtes de dérivation, etc. la ligne d'alimentation à partir de sa protection dans le tableau électrique. les câbles alimentant des suspensions devant rester apparents seront d'un type spécialement prévu à cet effet ; les commandes de chaque circuit d'éclairage encastrées avec tous les accessoires de montage (boîtes, fixations, etc.) - commande par va et vient simple allumage ou bouton poussoir + télérupteur (y compris celui-ci dans tableau) suivant les plans (commande à 1,10 m de hauteur sauf indication contraire portée sur les plans). la fourniture, la pose et tous les accessoires nécessaires au parfait achèvement des travaux et à la bonne marche des circuits d'éclairage. Tous les appareils d'éclairage devront avoir satisfait à l'essai au fil incandescent à 850 C. Les lampes devront fournir au moins les caractéristiques lumineuses spécifiées ci-dessous (indice de rendu des couleurs, flux lumineux, rendement, température de couleur) : Lampes fluocompactes : type EUREKA EF² de MAZDA ou similaire

6 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 6/29 Starters des appareillages fluo : ils seront à allumage rapide sans altération de lampe type S1,S2 ELECTRONIC de MAZDA ou similaire B.5. ECARTEMENT CABLES COURANT FORT ET COURANT FAIBLE Séparation des alimentations courantes faibles liées à l alarme incendie ceux des courants forts cheminant en parallèle. Mise en place des câbles courants faibles sur nouveau chemin de câble en parallèle du cheminement existant. 30 cm 25 cm 20 cm 15 cm 10 cm 5 cm 0 cm Cheminement parallèle en mètres 10 ml 20 ml 30 ml 40 ml 50 ml 60 ml 70 ml 80 ml Fixations, percement, etc. à la charge de l entreprise. B.6. TRAVERSEE DES PAROIS ET SAIGNEES Traversée de parois (verticales ou horizontales de toute nature et épaisseur) Percements : Les percements seront à la charge du présent lot. Fourreaux : Toute traversée de paroi, tant horizontale que verticale, par les câbles devra se faire sous fourreau en matériau résiliant, dépassant de part et d'autre des parements des parois. Un resserrement coupe feu sera prévu à toutes les traversées ayant un degré coupe feu. Ce resserrement sera effectué à l'aide de bandes intumescentes de degré coupe feu égal à celui de la paroi. La longueur du fourreau doit permettre une saillie de 5 mm au moins sur chacun des parements du mur traversé ou du plafond. Rebouchages : Les rebouchages seront à la charge du présent lot. Les rebouchages seront en mortier de ciment pour les parois hourdées au mortier et en plâtre pour les parois hourdées au plâtre. Les rebouchages seront tenus en retrait de 1 cm afin de permettre l'application du parement de finition. Si les rebouchages ne donnent pas satisfaction, ils seront refaits aux frais du présent lot par l'entreprise désignée par le Maître d œuvre. Finitions : Les finitions seront à la charge du présent lot. Dans ce cas, les supports des finitions seront effectués au plâtre pour le support, la finition elle-même sera réalisée à l'aide d'un revêtement strictement identique à celui de la paroi support du percement. Les finitions seront effectuées sur toutes les faces vues. Si les finitions ne donnent pas satisfaction, elles seront refaites aux frais du présent lot par l'entreprise désignée par le Maître d œuvre.

7 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 7/29 B.7. PRISE DE TERRE La prise de terre sera constituée d'une câblette de cuivre posée en fond de fouilles du bâtiment. Une barrette de coupure permettra de désolidariser la terre de l'installation. La prestation s'entend jusqu'au tableau général, y compris tout raccordement. La câblette devra être posée en contact franc avec le sol en place, à l'abri des variations climatiques (gel, sécheresse, etc.) et non sur le béton de propreté. Toutes les dispositions seront prises pour obtenir les valeurs réglementaires de résistance en vigueur (ajout de piquet ou plaque de terre). Toutes les prises de terre pouvant exister sur le projet concerné seront interconnectées pour obtenir une prise de terre générale au bâtiment. B.8. LIAISON EQUIPOTENTIELLE Mise à la terre, par l'intermédiaire d'un conducteur de cuivre de section appropriée, de couleur jaune et vert, de toutes les parties métalliques nécessitant ce raccordement (suivant les Normes en vigueur). Préparation de celle-ci pour obtenir un contact franc, toute pièce supplémentaire éventuellement nécessaire étant à prévoir. Raccordement au tableau principal sur une barrette spéciale réservée à la prise de terre. B.9. NATURE ET QUALITE DES MATERIAUX ET APPAREILS Les conducteurs, matériels de pose, appareils et autres fournitures devront être de première qualité. Ils seront revêtus, selon le cas, de la marque U.T.E. accompagnés du numéro de nomenclature, et devront être conformes aux spécifications éditées par l administration. Il ne sera placé aucun matériel non conforme, et n'ayant pas obtenu l'agrément de et T.D.F. B.10. CHEMINEMENTS DES CÂBLES ELECTRIQUES Dans les plénums des zones de plafond non démontable (faux plafond en placostyl plaque BA13 par exemple), le titulaire du présent lot utilisera des conduits (ICD, IRO, ICT, etc ) pour le cheminement des canalisations électriques. B.11. ESSAIS Ces essais auront lieu dès achèvement des travaux tous corps d'état et dans les conditions stipulées par les publications de l'u.t.e. Si les essais sont satisfaisants, la réception pourra être prononcée, sinon les révisions nécessaires seront faites sans délai par l'entrepreneur. Le titulaire du présent lot devra transmettre aux Maître d œuvre et Maître d'ouvrage un relevé de mesures concernant les installations électriques sous forme de procès-verbal à savoir : mesure de terre, mesure d'impédance de boucle, mesure d'intensité maximum dans les câbles principaux de distribution, etc. A ces essais seront jointes les fiches d'essais COPREC N 2 suivant brochure COPREC N 1. B.12. ENTRETIEN Jusqu'à la fin de la période de garantie, l'entretien des installations sera à la charge de l'entrepreneur du présent lot, sauf en ce qui concerne les conséquences d'une mauvaise utilisation des appareils, de la non observation des instructions de fonctionnement ou de malveillance. Dans la garantie est incluse la réparation ou le remplacement des appareils détériorés par les effets de la foudre. Toute installation devant faire l'objet d'un contrat d'entretien normalisé, il sera demandé à l'entrepreneur d effectuer une offre de service pour l'entretien de l'installation au Maître d'ouvrage, libre de choisir l'entreprise pour assurer l'entretien complet.

8 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 8/29 B.13. PLANS D'EXECUTION ET NOTES DE CALCULS Avant exécution des travaux, l'entreprise titulaire du présent lot devra fournir au Maître d'œuvre, au Maître d'ouvrage et à l'organisme de contrôle les pièces suivantes pour approbation : Plans d'exécution des ouvrages comprenant : vue en plan avec implantation et repérage des appareillages électriques, schéma de distribution électrique (plans de tableaux unifilaires), plans de passages des circuits de distribution (implantation des câbles ou conducteurs encastrés, cheminement) Notes de calculs des installations électriques : dimensionnement des conducteurs et câbles (intensité, chute de tension, etc.), dimensionnement des protections des circuits (courant de court-circuit, sélectivité, calibrage) Documentations techniques des matériaux employés (avis techniques, agréments, etc.) ; Après approbation, les plans seront transmis par l entrepreneur du présent lot, à toutes les entreprises concernées. En outre, l entrepreneur devra joindre au plan d exécution une documentation complète des appareils proposés. Faute de se conformer à ces obligations dans les délais nécessaires, l entrepreneur s expose au refus de réception des ouvrages exécutés. L ensemble des PV de classements et préparation. documentations techniques, sont à fournir pendant le mois de Les échantillons demandés par la maîtrise d œuvre, sont à fournir pendant le mois de préparation. Le contrôle de FIN DE CHANTIER pour se procurer la conformité par un organisme agrée est à la charge de l entreprise. B.14. DOCUMENTS DES OUVRAGES EXECUTES Après exécution des travaux, l'entreprise titulaire du présent lot devra fournir au Maître d œuvre, et Maître d'ouvrage les documents suivants : Plans des ouvrages exécutés comprenant : vue en plan avec implantation et repérage des appareillages, plans de passages des circuits de distribution (implantation des câbles ou conducteurs encastrés, cheminement) ; Documentations techniques des matériaux employés (avis techniques, agréments, etc.) ; Documents d'utilisation et de maintenance des installations. Exemplaire des conventions passées avec les services publics distributeurs. Dossier d'essais COPREC N 2 suivant brochure COPREC N 1. Le dossier DOE est à transmettre en 1 exemplaire au maître d œuvre avant édition définitive et diffusion au maître de l ouvrage (3 exemplaires papier et un CD au format DWG et PDF) B.15. PIECES A FOURNIR AU BUREAU DE CONTROLE L entreprise devra fournir au bureau de contrôle de l opération les éléments suivants pour avis ou approbation : Dossier technique complet des installations PV de réaction au feu Plan d installation pour avis Types des éléments employés (puissance, caractéristiques, réaction au feu, etc ) Plan d implantation des appareils

9 Documents de conformité F193 CINEMA LE SEMAPHORE DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 9/29 B.16. ALIMENTATIONS CHANTIER Pendant la phase des travaux et jusqu à la mise en fonctionnement de la nouvelle installation, le présent lot utilisera les circuits de l installation électrique existante. Le titulaire du présent lot chiffrera ce poste en prenant compte des sujétions qui en découlent. B.17. ECLAIRAGE DU CHANTIER L entreprise prévoira par ses propres moyens l appoint en luminaires dans le cadre des présents travaux. Toutes alimentations électriques provisoires et lignes circulant en apparent seront fixées contre les parois des bâtiments par colliers. B.18. INSTALLATION DE CHANTIER Pendant la phase des travaux et jusqu à la mise en fonctionnement de la nouvelle installation, le présent lot devra respecter les recommandations de l installation de chantier décrites dans Plan Général de Coordination. Le titulaire du présent lot chiffrera ce poste en prenant compte des sujétions qui en découlent.

10 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 10/29 C. DESCRIPTION DES OUVRAGES C.1. DEPOSES ET MODIFICATIONS C.1.1. DEPOSES Installation existante Dépose du matériel et des appareillages des actuelles installations devenus inutiles suite aux travaux de la présente. Dépose d'appareillages tels que : câbles, moulures, conduits, boîtiers et appareillages divers inutilisés ainsi que leurs accessoires de fixation dans la zone concernée par les travaux de dépose. Evacuation du matériel déposé encore en état de marche, évacuation des déblais causés par les opérations de dépose à la décharge publique la plus proche autorisant ce genre de déchets. Reprises des supports pour une finition propre (meulage, calfeutrement...), rebouchage des trous occasionnés ou laissés par la dépose, sur les parois concernées, du matériel avec des matériaux homogènes aux parois traitées. Finition soignée suivant prescriptions générales chapitre "percements et saignées. Rééquilibrage des phases dans les tableaux modifiés partiellement pour assurer une bonne continuité de fonctionnement. Aucun conducteur électrique désaffecté ne devra subsister, même mis hors tension. Principales déposes d équipements électriques : La totalité des installations Les travaux de dépose seront exécutés suivant le programme des travaux de la Maîtrise d œuvre. Sujétion : Tous ce qui concerne la reprise des supports et le rebouchage des trous occasionnés par la dépose s appliquera seulement aux parois non démolies. Il est clairement établi que seul les équipements électriques existants de la zone concernée par les travaux seront déposés. Tous les autres éléments de l installation existante devront impérativement rester en fonctionnement. La prestation comprend donc la modification et l adaptation des avants existants pour maintenir le fonctionnement de la zone hors travaux. C.1.2. MODIFICATION RESEAUX Installation existante Voir phasage des travaux dans les pièces Architectes. L entreprise devra assurer la continuité et la qualité des alimentations électriques et de courants faibles diverses du cinéma dans les zones devant rester en service durant la durée des travaux. Les travaux seront réalisés en site occupé avec maintient de fonctionnement de l existant. Cela induit une intervention simultanée sur les zones rénovées et les zones en attente de rénovation. Les permutations de l installation sur les alimentations provisoires et définitives seront réalisées en dehors des horaires d occupation du bâtiment. La coupure de courant ne devra pas dépasser 1 heure. Il sera nécessaire de garantir l installation pour obtenir le même fonctionnement pendant la durée des travaux.

11 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 11/29 Démontage et remontage avant le début des travaux de démolition des canalisations électriques des parties de construction devant rester en service durant la durée des travaux comprenant la dépose des tuyaux, consoles, supports, fixations des lignes électriques passant partiellement ou en totalité sur la zone concernée par les travaux et pouvant gêner le bon déroulement de ceux-ci ; Remontage provisoire en attente de leur mise en place définitive dans les nouveaux éléments de construction, de façon à continuer d alimenter les autres corps de bâtiment non intéressés par les travaux. L implantation des installations provisoires sera soigneusement étudiée avec tous les entrepreneurs pour ne pas empêcher ou gêner les travaux de ceux-ci. Ces travaux seront réalisés dans les mêmes conditions de sécurité et d exécution que les travaux courants. Les conduits électriques seront fixées solidement tout au long du parcours choisi, seront protégées mécaniquement dans les parties exposées. Le fonctionnement des installations devra être identique à ce qui existait avant travaux. Sujétion : Se conférer au planning pour phasage des travaux entre les divers bâtiments. C.2. ÉLECTRICITE COURANTS FORTS C.2.1. CABLES D'ALIMENTATION TABLEAUX DIVISIONNAIRES Dans vide de construction suivant plan d exécution de l entreprise Raccordement de l installation en aval du Point de Livraison fourni par ErDF. Fourniture et pose de câbles électriques type U1000RO2V : o o dans fourreaux enterrés posés par le présent lot dans tranchées ouvertes réalises par le lot Gros Œuvre pour les cheminements sous dallage sur chemins de câble dans gaine technique ou vide de construction depuis TGBT vers les TD Têtes de câbles équipées de manchons thermoretractables avec cosses avec identification aux extrémités et sur le long de leur parcours. Sections à confirmer par l entreprise après calculs. Percements toutes parois : Suivant prescriptions particulières. Le TD RDC sera intégré avec le TGBT. Alimentation basse tension depuis TGBT concernant : TD R+1 Cabines R+1 R+2 Cabines R+2 TD Cabines (Salle n 1 à n 6) Canalisations enterrées : Le plan de masse et le plan de coupe seront communiqués au bureau de contrôle pour validation avant travaux. Le document "tel que réalisé" sera à joindre au dossier technique règlementaire de l'installation, en fin de travaux.

12 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 12/29 C.2.2. TABLEAUX ÉLECTRIQUES INSTALLATIONS COURANTES TGBT & TD RDC : Au dos de l ascenseur niveau RDC TD R+1 : Au dos de l ascenseur niveau R+1 TD CABINES R+1 : dans le dégagement proche de l ascenseur niveau cabine R+1r TD R+2 & CABINES R+2 : dans la cabine salle 6 niveau cabine R+2r TGBT & TD comprenant : Le T.G.B.T sera équipé d une gaine pour recevoir l interrupteur, les accessoires de liaison et le disjoncteur. Fourniture et pose de tableau électrique basse tension étanche : Ł Armoire électrique du type PRISMA Plus SCHNEIDER pour le T.G.B.T Ł Armoire électrique du type PRAGMA évolution SCHNEIDER pour les TD avec porte fermant à clé. Organisation en cellules équipées de plastrons modulaires. Répartition et protection conforme aux normes NF EN et CEI Tête tableau et jeu de barres adaptés (barres et dérivations repérées couleurs conventionnelles) Disjoncteurs boîtiers moulés type Compact ou modulaires type C60L, NC100 LH ou NG125N (collecteur de terre, repérage par étiquettes gravées, bornes de raccordement repérées, boucle de jeu pour passage de pince ampéremétrique) Protection contre les surtensions d'origine atmosphérique (parafoudre) Disponibilité de 30 % (plastrons, rails, etc.. en réserve) Schéma électrique dans pochette fixé à l intérieur de l armoire Ensemble : Disjoncteur général monté sur châssis à débrochage ou équipé d un interrupteur à coupure visible avec bobine à émission pour 1 boîtier coupure d urgence 1 arrêt d urgence électrique monté sur la porte du tableau Départs Courants faibles : disjoncteur adapté + DR 30 ma (bobines) Départs éclairage circulation, etc : disj. / groupe type Tétra 20 A + DR 300 ma. Disj. / départ type Bi 10 A Prévoir inter en S.A, Va-et-vient ou télérupteur à tous ces départs éclairages. Départs prise de courant circulation, bureaux, etc : disj. / groupe type Tétra 32 A + DR 30 ma. Disj. / départ type Bi 20 A Départs prise de courant poste de travail : disj. / groupe type Tétra 32 A + DR 30 ma. Disj. / départ type Bi 20 A Super Immunisé Départs Général divers (VMC, V.R, alarme intrusion, alarme incendie, etc ) : disj. / groupe type Tétra 32 A + DR 30 ma. Disj. / départ type Bi 20 A ou adaptés Départ équipements de climatisation par disj. Bi + DR 300 ma type et calibre adaptés Départ chauffages électriques par disj. Bi + DR 300 ma type et calibre adaptés Liste non exhaustive Têtes de câbles équipées de manchons thermoretractables avec cosses avec identification aux extrémités et sur le long de leur parcours. Généralités : Nombre de points par disjoncteur différentiel : 16 points lumineux maxi 16 PC maxi

13 Réseau basse tension Triphasé + Neutre Tension entre Phases : 400 V Tension entre Phase et neutre : 240 V Régime de Neutre : TT F193 CINEMA LE SEMAPHORE DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 13/29 Installations desservant les locaux non accessibles au public commandées et protégées indépendamment des locaux accessibles au public. C.2.3. TABLEAUX ÉLECTRIQUES SPECIFIQUES CABINES SALLES CINEMA Dans chaque cabine TD comprenant : Le T.G.B.T sera équipé d une gaine pour recevoir l interrupteur, les accessoires de liaison et le disjoncteur. Fourniture et pose de tableau électrique basse tension étanche : Ł Armoire électrique du type PRAGMA évolution SCHNEIDER pour les TD avec porte fermant à clé. Organisation en cellules équipées de plastrons modulaires. Répartition et protection conforme aux normes NF EN et CEI Tête tableau et jeu de barres adaptés (barres et dérivations repérées couleurs conventionnelles) Disjoncteurs boîtiers moulés type Compact ou modulaires type C60L, NC100 LH ou NG125N (collecteur de terre, repérage par étiquettes gravées, bornes de raccordement repérées, boucle de jeu pour passage de pince ampéremétrique) Protection contre les surtensions d'origine atmosphérique (parafoudre) Disponibilité de 30 % (plastrons, rails, etc.. en réserve) Schéma électrique dans pochette fixé à l intérieur de l armoire Ensemble pour éléments propre aux salles de cinéma : Interrupteur général monté sur châssis à débrochage ou équipé d un interrupteur à coupure visible avec bobine à émission pour 1 boîtier coupure d urgence 1 arrêt d urgence électrique monté sur la porte du tableau Départs prise de courant salles et cabine : disj. / groupe type Tétra 32 A + DR 30 ma. Disj. / départ type Bi 20 A Départs éclairage salle et cabine : disj. / groupe type Tétra 20 A + DR 300 ma. Disj. / départ type Bi 10 A Mise en place de télévariateur adapté avec commande par boutons poussoirs 0% / 50% / 100% pour l éclairage périphérique depuis tableau de commande éclairage centralisé de la salle Eclairage de sécurité Eclairage Nez-de-marche et plinthe avec avec commande par boutons poussoirs depuis tableau de commande éclairage centralisé de la salle Général ventilation avec asservissement sur Arrêt d urgence général Ventilation Départ climatisation cabine par disj. Bi + DR 300 ma type et calibre adaptés Départ extracteur projecteur cabine + sa commande Départ projecteur numérique Départ sonorisation Départ automatismes Liste non exhaustive

14 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 14/29 Têtes de câbles équipées de manchons thermoretractables avec cosses avec identification aux extrémités et sur le long de leur parcours. Généralités : Nombre de points par disjoncteur différentiel : 16 points lumineux maxi 16 PC maxi Réseau basse tension Triphasé + Neutre Tension entre Phases : 400 V Tension entre Phase et neutre : 240 V Régime de Neutre : TT Installations desservant les locaux non accessibles au public commandées et protégées indépendamment des locaux accessibles au public. C.2.4. CIRCUITS DE TERRE Prise de terre générale, Réseau de terre générale et Liaison équipotentielle Terre générale existante : Si la Mesure (voir article vérification circuit de terre existant dans marché de base) ne donnent pas satisfaction (< à 10 ohms), prévoir dispositions afin d obtenir les valeurs réglementaires de résistance en vigueur : Ajout d'une prise de terre réalisée par câblette de cuivre nu 25 mm posée en fond de fouilles sous béton de propreté de l'extension crée. Raccordement de l installation sur circuit de terre existant. barrette de connexion et tous accessoires nécessaires à la bonne réalisation pour atteindre la valeur réglementaire. Liaison équipotentielle : Liaison des masses métalliques suivant les normes en vigueur notamment parties métalliques accessibles au public, menuiseries alu, canalisations, appareils électriques, bardage, main courante, coffre tôle, etc. Liaisons des chemins de câbles et canalisations fluides. Liaison des masses métalliques ci-dessus par conducteur compris dans le câble d'alimentation des divers appareillages ou fil H07VU pour masses métalliques éloignées (raccordement par cosse et vis sur masse métallique). Les appareillages classe II ne seront pas reliés à la terre. Prises intermédiaires de même section sur cette câblette pour équipotentialité de la structure métal un poteau sur deux. Liaison câblette / ossature métal du bâtiment par soudure "cadweld" C.2.5. APPAREILS D'ÉCLAIRAGE Voir type et implantation des appareils en fin d article Tous les luminaires devront posséder un IP et un IK conforme à la norme UTE C Ils seront également titrés d un marquage CE et NF, et justifié d un essai au fil incandescent. Ils seront conformes à la norme NF EN Chaque appareil d'éclairage comprendra dans son prix :

15 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 15/29 fixations par pièces adaptées aux supports (tiges filetées, chevilles, griffes d'encastrement, etc.). le raccordement électrique et tous accessoires nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de l'appareillage notamment contacteurs éventuels, condensateurs, ballast, relais, borniers de raccordement, boîtes de dérivation, etc. les ballasts électroniques seront exigés. les lampes fluorescentes les lampes fluocompactes les lampes LEDs Les luminaires avec détection et lampe fluocompacte auront la temporisation de leur minuterie adaptée aux fonctionnements des lampes. (Délais plus long qu à l accoutumée pour éviter des allumages / extinctions dans des durées courtes diminuant la durée de vie des lampes). Ils seront également équipés de lampe OSRAM FACILITY Les appareils d éclairage seront suspendus aux éléments stables de la construction. Les appareils avec lampes fluorescentes seront exclusivement sur ballast électronique. Les lampes fluorescentes seront de teinte 830. Les lampes sont comprises dans le prix du luminaire. Le nombre de luminaires (ou la puissance des lampes) de chaque pièce est à vérifier par l entreprise pour atteindre le niveau d éclairement règlementaire. Niveau d éclairement suivant les recommandations de l association française de l éclairage Désignations des Luminaires : Type Désignation Référence Marque Lampe Divers 1 Applique murale Alo double Switch Made LED 2x(3x1 W) Couleur alu 2 Hublot mural Option L Ebénoïd Fluo 1x13 W Ballast électron. 3 Encastré orient. Quarto Aric LED 4,8 W Couleur Alu 4 Hublot plafond Option L Ebénoïd Fluo 1x13 W Ballast électron. 5 Plafonnier saillie Amigo Thorn Fluo 4x18 W Ballast électron. 6 Plafonnier saillie Chalice 190 Thorn Fluo 1x26 W Ballast électron. 7 Hublot plafond Pandora Aric Fluo 1x26 W IP 44 8 Applique Opéra LED Aric LED 6 W Couleur Nickel 9 Lumin. étanche AquaForce II Thorn Fluo 2x58 W IP Applique murale Avanti Thorn Fluo 2x55 W Ballast électron. 11 Spot sur patère Helios 2 LED XL4 Aric LED 4,8 W Alim. Intégrée 12 Suspension décorative Diana 1 Ø23 Aric LED 5 W Culot E27 13 Applique murale Trilly Aric LED 4 W Culot E14 14 Liseuse Liza/01 Aric LED 1,2 W interrupteur 15 Applique murale Paprika Thorn LED 5 W Culot E27 16 Plafonnier en saillie Tubus Aric Fluo 2x26 W disque decoratif 17 Spot LED sur câble Jack s System & Spot type Simple Switch Made LED 1x1 W Compris acces.

16 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 16/29 C.2.6. ÉCLAIRAGE EXTÉRIEUR En périphérie du campanile (détail Architecte) Au niveau de chaque trumeau des baies du premier étage SAUF dans pour celles du logement privatif Fourniture et pose d'un éclairage extérieur comprenant : à l'intérieur : un interrupteur crépusculaire avec horloge hebdomadaire dans le tableau électrique avec cellule en façade Nord du bâtiment une commande Marche/Arrêt/Auto dans le tableau électrique Pour les traversées de parois et saignées : voir les prescriptions particulières. à l'extérieur : un ensemble de réglette linéaire LED pour l illumination de façade : système optique avec réflecteur haute performance, longueur 1 ml, IP 67, couleur de lumière blanc, pot d encastrement, fermeture en verre trempé 6 mm d ép. Type Band de chez THORN ou équivalent un ensemble de câbles section à déterminer par l entreprise U 1000 RO2V entre la commande en tableau électrique et chaque luminaire. Un câble par circuit. Repiquage d'alimentation en série dans chaque luminaire. 1 réglette linéaire par baies. 2 réglettes linéaire pour le campanile. C.2.7. CIRCUITS D'ÉCLAIRAGE Suivant plan BETM Chaque circuit comprend : La ligne d alimentation à partir de sa protection dans le tableau électrique en câble U1000 R02V La ligne de terre jusqu au tableau général Les percements et saignées suivant prescriptions particulières. Les commandes de chaque circuit d éclairage avec tous les accessoires de montage (boîtes, fixations, etc.) Passage des lignes : Toutes les lignes seront en encastrés, apparent sous goulottes, moulures, en plinthe électrique. Y compris percements et saignées Percements toutes parois : Suivant prescriptions particulières. Prévoir des cheminements dans les joints des murs en pierre (notamment dans la cafétéria). Les prix seront établis à l unité sur les bases suivantes : Simple allumage : L interrupteur, la ligne depuis le tableau électrique et la ligne entre l interrupteur et tous les luminaires commandés par le simple allumage. Va et vient : Les deux inverseurs, la ligne depuis le tableau électrique et le premier inverseur, la ligne entre les deux inverseurs et la ligne entre le dernier inverseur et tous les luminaires commandés par le va et vient Commandes et appareillages en saillie.

17 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 17/29 Ł Commandes type ALTIRA de SCHNEIDER ou similaire. DETECTEUR DE PRESENCE ET DE MOUVEMENT : Les détecteurs de mouvement et de présence seront adaptés aux préconisations des lieux d installation. Ł Circulations : type PD4-M couloirs de chez BEG ou équivalent Ł Halls : type PD2-M et PD4-M de chez BEG ou équivalent Ł Sanitaires & cages d escalier : type PD2-M et indoor 180-M de chez BEG ou équivalent Prévoir la ligne depuis le tableau électrique et la ligne entre le détecteur et tous les luminaires commandés par le détecteur. TABLEAU DE COMMANDE D'ECLAIRAGE CENTRALISE GENERAL NIVEAU RDC: Pour l éclairage permanent des circulations et des halls de l établissement. Tableau de commande d éclairage centralisé dans accueil RDC. Fourniture et pose d'un tableau de commande d'éclairage centralisé comprenant : Une enveloppe esthétique destinée à une utilisation tertiaire type PRAGMA EVOLUTION de chez SCHNEIDER Un ensemble d'interrupteur simple allumage asservi aux zones de commande d'éclairage Etiquetages par plaque gravée des zones d'éclairage Les accessoires de montage des divers éléments du tableau centralisé Une porte opaque avec fermeture à clé Câblages des commandes Définition des zones de commandes d'éclairage suivant affectation des niveaux (RDC, R+1, etc ) Le nombre de commande par zone d'éclairage seront définis par l'entreprise suivant la puissance totale admise pour un circuit d'éclairage conforme à la NF C TABLEAU DE COMMANDE D'ECLAIRAGE CENTRALISE GENERAL CABINES SALLES DE CINEMA : Pour l éclairage des salles de cinéma. 1 Tableau de commande d éclairage centralisé dans chaque cabine Fourniture et pose d'un tableau de commande d'éclairage centralisé comprenant : Une enveloppe esthétique destinée à une utilisation tertiaire type PRAGMA EVOLUTION de chez SCHNEIDER Un ensemble de bouton poussoir asservi aux zones de commande d'éclairage (liaison avec le télévariateur prévu au TD cabine éclairage salle) Etiquetages par plaque gravée des zones d'éclairage Les accessoires de montage des divers éléments du tableau centralisé Une porte opaque avec fermeture à clé Câblages des commandes Le nombre de commande par zone d'éclairage seront définis par l'entreprise suivant la puissance totale admise pour un circuit d'éclairage conforme à la NF C NEZ DE MARCHE / PLINTHE Le présent lot doit prévoir uniquement l attente électrique au corps d état concernés (voir alimentations diverses) ECLAIRAGE PERMANENT DANS LES HALLS ET CIRCULATIONS Globalement, un tiers des luminaires seront commandés depuis le TC0 (tableau éclairage centralisé RDC). Les deux autres tiers des luminaires seront commandés par les détecteurs de présence.

18 C.2.8. ÉCLAIRAGE DE SÉCURITÉ F193 CINEMA LE SEMAPHORE DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 18/29 1 Source centrale sur l ensemble du site au niveau du placard technique RDC au dos de l ascenseur Tous LSC évacuation et ambiance sur l ensemble du site. Lignes d alimentation depuis T.G.B.T Canalisations de sécurité CR1 entre sources centralisées et LSC 1 BAPI dans placard technique RDC L'éclairage de sécurité sera assuré à partir d'une source centralisée. L'éclairage d évacuation de chaque dégagement d'une longueur supérieure à 15 m ainsi que l éclairage d'ambiance ou d'anti-panique de chaque local devront être réalisés en utilisant chacun au moins deux circuits distincts suivants des trajets différents et conçus de manière que l'éclairement reste suffisant en cas de défaillance de l'un des deux circuits. Les canalisations seront de catégorie CR 1. L'installation alimentant l'éclairage de sécurité sera subdivisée en plusieurs circuits à partir du tableau de sécurité et chaque circuit sera sélectivement protégé. Les dispositifs de dérivation et de jonction devront satisfaire à l'essai au fil incandescent de 960. Les boites de dérivation utilisées seront obligatoirement des boites étanches spéciales circuits de sécurité. Source centralisée La source centralisée, placée en local technique spécifique, sera équipée d accumulateurs au plomb étanches sans entretien. La source centralisée sera calculée avec une réserve de 30% en fonction des besoins (pour permettre une extension de l'installation sans changer la source) et aura une autonomie minimum d'une heure. La mise au repos à distance sera réalisable par télécommande modulaire non polarisée. Elle comprendra un tableau de sécurité conforme à l'article EL 15 du règlement de sécurité des ERP intégrant les protections des départs, les dispositifs et signalisations réglementaires avec affichage en clair des défauts sur écran alphanumérique et contact défaut qui sera reporté au poste de sécurité (ou dans le local de surveillance). Equipement de chez LEGRAND ou équivalent. Luminaires sur source centralisée (LSC) pour l'éclairage d'évacuation Implantation : les luminaires d évacuation seront installés tous les 15 m dans les cheminements (le long des couloirs, dans les escaliers et dans les halls), à chaque changement de direction, à chaque sortie et issue de secours, à chaque obstacle et à chaque changement de niveau aux sorties des salles et des locaux. Ces luminaires seront alimentés en permanence par la source centralisée (mode de fonctionnement type permanent). Les luminaires présenteront en face avant une surface plane et transparente de 200 x 100 mm minimum pour recevoir les étiquettes de signalisation d évacuation visibles à 20 m, positionnable et recyclables, répondant aux principales indications d évacuation. Protection renforcée : les luminaires d'évacuation installés répondront à l'indice de protection adapté aux risques du local. Ils seront de type étanche (IP 66 - IK 10) pour les locaux humides. Référence LSC IP43 (ou IP66) plastique de chez LEGRAND ou équivalent. Luminaires sur source centralisée pour l'éclairage d'ambiance Implantation : dans chaque local ou hall, 2 luminaires d ambiance ou anti-paniques minimum devront être installés. La distance maximum entre 2 luminaires correspondra à 4 fois leur hauteur au dessus du sol. Ces luminaires pourront être éteints en présence de l alimentation normale (mode de fonctionnement type permanent ou non-permanent). S ils sont éteints à l état de veille, leur allumage automatique devra être assuré à partir d un nombre suffisant de points de détection de défaillance de l alimentation normal/remplacement.

19 DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 19/29 Protection renforcée : les luminaires d ambiance installés répondront à l'indice de protection adapté aux risques du local. Ils seront de type étanche (IP 66 - IK 10) pour les locaux humides. Pour les locaux industriels, ils seront de type anti-corrosions (IP 67-IK 07). Référence LSC IP43 (ou IP66) plastique de chez LEGRAND ou équivalent. Eclairage de sécurité du local Le local où sera intégré la source centralisée disposeront d un éclairage de sécurité constitué d un LSC alimentés par la source centralisé pour assurer l évacuation BAPI Fourniture et pose d un bloc autonome d intervention (BAPI) pour permettre la réalisation des manœuvres de sécurité dans tous locaux de service électrique. Equipement de chez LEGRAND ou équivalent. Raccordement sur tableau électrique de zone Raccordement sur tableau de distribution électrique séparé du local où sera installée la source centralisée pour l éclairage de secours. Passage des lignes Toutes les lignes (alimentations sources centrales et LSC) seront en encastrées ou dans les vide de construction depuis leurs origines respectives. Tous percements et rebouchage identique à l existant sur parois à la charge de l entreprise Protection des lignes Fourniture et pose de protection mécanique des canalisations de sécurité sur toute hauteur accessible au public < à 2,50 mètres par profilé en tôle métallique galvanisé pliée à bord arrondi (type goulotte Petit Jean) y compris percements et fixations sur maçonnerie existante Y compris découpe, assemblage, étanchéité, fixations sur place. C.2.9. PRISES DE COURANT Suivant plan BETM Chaque circuit comprend : La ligne d'alimentation à partir de sa protection dans le tableau électrique en câble U1000 R02V La ligne de terre jusqu'au tableau général Les percements et saignées suivant prescriptions particulières. Les commandes de chaque circuit avec tous les accessoires de montage (boîtes, fixations, etc.) Moulure plastique clouée, agrafée ou collée y compris pièces d angles et raccord Tube IRO + fixations Passage des lignes : Toutes les lignes seront en encastrés, en apparent sous goulottes, moulures, en plinthe électrique. Y compris percements et saignées Prévoir des cheminements dans les joints des murs en pierre (notamment dans la cafétéria). Tous percements et rebouchage identique à l existant sur parois à la charge de l entreprise Ł Prises type ALTIRA de SCHNEIDER ou similaire. Sujétion : Les prises de courant attenantes à la sonorisation seront coupées lors du fonctionnement de l alarme incendie.

20 C ALIMENTATIONS DIVERSES EN ATTENTE DES PRESCRIPTIONS DU CUISINISTE F193 CINEMA LE SEMAPHORE DESCRIPTIF LOT N 16: ELECTRICITE - Page : 20/29 Tout appareillage existant sur l emprise des travaux nécessitant une attente électrique, notamment : Chauffe-eau Sèche-mains électrique Caisson VMC Caisson insufflation air neuf traité salle Caisson d extraction air vicié salle Unité extérieure de climatisation Unité intérieure de climatisation Groupe de production PAC Adoucisseur Rideau d air chaud Ascenseur Equipementier cinéma (voir liste spécifique) Cuisine Traceur batterie évaporateur PAC Caisson d extraction cuisine Caisson d insufflation air neuf cuisine Chaque circuit comprend : La ligne d'alimentation à partir de sa protection dans le tableau électrique sous conduit dans vide de construction (faux-plafond, etc.). Y compris 1,5 m de câble en attente pour raccordement des appareils. Chaque alimentation aboutira dans une boîte de raccordement, avec plaque enjoliveur permettant le passage du câble. Type de ligne et section suivant plan La ligne de terre jusqu'au tableau général Passage des lignes : Toutes les lignes seront en apparent sous goulottes, moulures, en plinthe électrique. Y compris percements et saignées Tous percements et rebouchage identique à l existant sur parois à la charge de l entreprise Sortie de câble dans boîtier + plaque passe câble à une hauteur de 0,3 m sauf indications contraires Passage des lignes : Toutes les lignes seront en vide de construction, en encastrés, en apparent sous goulottes, moulures, en plinthe électrique. Y compris percements et saignées Tous percements et rebouchage identique à l existant sur parois à la charge de l entreprise Caissons VMC : Alimentation depuis TD Asservissement à la coupure ventilation générale. Alimentation Ascenseur : L alimentation électriques sera en câble CR1 issu du TGBT en amont de la coupure générale, protégé sélectivement uniquement contre les court-circuits, dimensionné pour 150% de Ib. Cette alimentation ne cheminera pas dans des locaux classés à risque. Equipementier Cinéma :

C.C.T.P. (CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES)

C.C.T.P. (CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES) DEPARTEMENT DU GERS Maître d ouvrage : COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE 60, Avenue Gambetta 32 500 FLEURANCE AMENAGEMENT DE L ECOLE DE MUSIQUE ZONE INDUSTRIELLE «LA COUTURE» 32 700 LECTOURE

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

Extension et restructuration du Restaurant du CNRS. Phase DCE Page 1 PHASE PRO/DCE - DPGF RESTAURANT DU CNRS TALENCE LOT 10 - ELECTRICITE D.Q.E.

Extension et restructuration du Restaurant du CNRS. Phase DCE Page 1 PHASE PRO/DCE - DPGF RESTAURANT DU CNRS TALENCE LOT 10 - ELECTRICITE D.Q.E. Page 1 RESTAURANT DU CNRS TALENCE LOT 10 - ELECTRICITE D.Q.E. Page 2 article Désignation des ouvrages unité quantités prix unitaire HT sous total HT 1 ALIMENTATION BT - liaison BT en câble U1000 R02V ML

Plus en détail

Maître d Ouvrage : Opération : D.C.E. Dossier de Consultation des Entreprises. D.P.G.F. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Maître d Ouvrage : Opération : D.C.E. Dossier de Consultation des Entreprises. D.P.G.F. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Maître d Ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS 574, rue Paul Claudel MORESTEL (38510) Opération : REHABILITATION D UN «BATIMENT ARTISANS D ART» MORESTEL (38510) D.C.E. Dossier de Consultation

Plus en détail

opération MAISON BAGGIONI : AMENAGEMENT D UN PLATEAU DE BUREAUX SUR LA COMMUNE DE SOTTA

opération MAISON BAGGIONI : AMENAGEMENT D UN PLATEAU DE BUREAUX SUR LA COMMUNE DE SOTTA opération MAISON BAGGIONI : AMENAGEMENT D UN PLATEAU DE BUREAUX maître d'ouvrage COMMUNE DE SOTTA 20100 - SOTTA architecte Nicolas GIANNI- Architecte DPLG Lieu dit Ferrulaghjola 20144 SAINTE LUCIE DE PORTO

Plus en détail

SAINT QUENTIN - Aménagement d'une crèche Cadre de bordereau - Lot n 5 : Courants Forts et Faibles

SAINT QUENTIN - Aménagement d'une crèche Cadre de bordereau - Lot n 5 : Courants Forts et Faibles SAINT QENTIN - Aménagement d'une crèche N DESIGNATION D MATERIEL té Qté ELECTRICITE / CORANTS FORTS ET FAIBLES CORANTS FORTS NITAIRE 1 RESEA DE TERRE Prise de terre Piquet de terre en acier cuivre Barrette

Plus en détail

Mise en sécurité d un immeuble communal Immeuble LE REPUBLIQUE

Mise en sécurité d un immeuble communal Immeuble LE REPUBLIQUE 1 PRESCRIPTIONS GENERALES L'entreprise devra fournir le détail des métrés. Ce document est un bordereau cadre et l'entreprise devra le compléter. Les quantités par rapport au CCTP et plans, nt us la seule

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation NOTICE D'UTILISATION DU du type Ma - / MaME - pages 1 introduction 2 2 encombrement 3 fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 fonctionnement 5 à 6 contrôle, essai 5 caractéristiques 7 techniques 6

Plus en détail

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS La réglementation : C est la loi Les supports réglementairesr Le règlement de sécurité : C est l ensemble des textes relatifs à la sécurité applicables aux Établissements

Plus en détail

LOT N 12 - ELECTRICITE CFO/CFA-SSI

LOT N 12 - ELECTRICITE CFO/CFA-SSI LOT N 12 - ELECTRICITE CFO/CFA-SSI 1/15 LOT N 12 - ELECTRICITE CFO/CFA-SSI 12.3. CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE A Généralités 1 Installations Electriques de chantier - Disjoncteur

Plus en détail

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ----------- BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ---------- REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY DESCRIPTIF LOT 10: ELECTRICITE MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX

Plus en détail

OBJET DU MARCHE METZ. GRANGE DES ANTONISTES (classé M.H.) Aménagement du hall d'entrée pour mise en service des Niveaux 2 & 3

OBJET DU MARCHE METZ. GRANGE DES ANTONISTES (classé M.H.) Aménagement du hall d'entrée pour mise en service des Niveaux 2 & 3 DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE LORRAINE BORDEREAU DESCRIPTIF QUANTITATIF formant D.P.G.F. LOT N 3 : ELECTRICITE - ECLAIRAGE MAITRE DE L'OUVRAGE CONTROLEUR TECHNIQUE ET COORDONNATEUR SPS

Plus en détail

TECHNOLOGIES INDUSTRIELLE. Commune d Andilly NOTICE TECHNIQUE CERD. «CERD» Extension d un centre d Exploitation des Routes Départementales.

TECHNOLOGIES INDUSTRIELLE. Commune d Andilly NOTICE TECHNIQUE CERD. «CERD» Extension d un centre d Exploitation des Routes Départementales. TECHNOLOGIES INDUSTRIELLE Commune d Andilly NOTICE TECHNIQUE CERD. «CERD» Extension d un centre d Exploitation des Routes Départementales. 1 SOMMAIRE 1. Généralités 2. Descriptif technique des prestations

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UNE CANTINE SCOLAIRE + ESPACE GARDERIE PERISCOLAIRE DCE

CONSTRUCTION D'UNE CANTINE SCOLAIRE + ESPACE GARDERIE PERISCOLAIRE DCE Communauté de Communes Entre Thue et Mue 8 avenue de la Stèle 14740 Bretteville l'orgueilleuse CONSTRCTION D'NE CANTINE SCOLAIRE + ESPACE GARDERIE PERISCOLAIRE Commune de Saint-Manvieu-Norrey DCE Octobre

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Projet d'aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF CADRE DE DECOMPOSITION 05.86 DU PRIX FORFAITAIRE

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UN ATELIER INDUSTRIEL POUR LA SOCIÉTÉ CMBA À SAINT PIERRE SUR DIVES (14170)

CONSTRUCTION D'UN ATELIER INDUSTRIEL POUR LA SOCIÉTÉ CMBA À SAINT PIERRE SUR DIVES (14170) Octobre 2013 Maître d'ouvrage Communauté de Communes des Trois Rivières Rue Pasteur BP10 14170 SAINT PIERRE SR DIVES CONSTRCTION D'N ATELIER INDSTRIEL POR LA SOCIÉTÉ CMBA À SAINT PIERRE SR DIVES (14170)

Plus en détail

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE Phase DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS D.C.E. D.P.G.F. LOT N 7. ELECTRICITE LUSTRERIE CHAUFFAGE ELECTRIQUE N : Echelle : Date : 28.05.2015. MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS

Plus en détail

Tableaux d alarme sonores

Tableaux d alarme sonores Tableaux d alarme sonores Type T4 CT 1 boucle NiMh Réf. : 320 020 Type T4 CT 2 boucles Réf. : 320 019 FEU BOUCLE 1 FEU TEST BOUCLE 2 DEFAUT BATTERIE SOUS TENSION SECTEUR ABSENT Contenu de l emballage -

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat

Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat Ce document présente les principales évolutions normatives dans les locaux d habitation. Vous y trouverez également trois schémas de principe conformes

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

Opération : 1405035 crèche les 3 Pommes à Saïx Lot n 6 : ELECTRICITE - SECURITE

Opération : 1405035 crèche les 3 Pommes à Saïx Lot n 6 : ELECTRICITE - SECURITE 6.1 GENERALITES ELECTRICTE SECURITE 6.1.1 NORMES ET REGLEMENTS L'ensemble des installations sera réalisé conformément aux normes, règles et décrets actuellement en vigueur 6.1.2 OUVRAGES PREVUS Le présent

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Ministère de l'intérieur Préfecture de Belfort Représentant du Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

Centrale de surveillance ALS 04

Centrale de surveillance ALS 04 Centrale de surveillance ALS 04 Notice d'installation et d'utilisation Version 1.0 - B 6 rue Alory 35740 Pacé France Tel : +33 (0) 2 99 60 16 55 Fax : +33 (0) 2 99 60 22 29 www.sodalec.fr - 1 - Notice

Plus en détail

EQUIPEMENT ANTI-INTRUSION

EQUIPEMENT ANTI-INTRUSION Le présent additif au CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES - C.C.T.P. - concerne l équipement anti-intrusion à prévoir pour la Médiathèque, la mise à jour de la légende des luminaires et de 2 types

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour les locaux industriels

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour les locaux industriels Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour les locaux industriels 1. Lot n 1 : Electricité 2 1.1 Description des ouvrages... 2 1.2 Tableau général basse tension... 3 1.3 Tableaux divisionnaires

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) SÉCURISATION DE DEUX BÂTIMENTS A USAGE SPORTIF: COSEC - CHEMIN SOUS LE FORT SALLE MARCEL RAMILLIER RUE ANDRE GELAS Marché n 14.025T LOT 2 : DISPOSITIF

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex 02.37.52.15.28 - Fax. 02.37.52.85.50 E-mail : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr MARCHE

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. RESTAURANT DU CNRS. Lot 10 - Electricité Courants Forts Courants Faibles

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. RESTAURANT DU CNRS. Lot 10 - Electricité Courants Forts Courants Faibles RESTAURANT DU CNRS PHASE PRO DCE Lot 10 - Electricité Courants Forts Courants Faibles 39 allée Félix NADAR - 33700 MERIGNAC - Tel : 05 57 92 32 10 - Fax : 05 56 34 02 24 - e-mail :artec.ing@wanadoo.fr

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE La norme NF C 15-100 - (Extraction) Depuis le 31 mai 2003, date de dépôt des permis de construire faisant foi, les ouvrages doivent respecter les articles de

Plus en détail

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT TECH - Page n 1 / 12 LOT N 5 - TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS

Plus en détail

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris C R E S C E N D O 102 rue Amelot 75011 Paris Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 01

Plus en détail

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité LOT 10 ELECTRICITE INTITULE U Qtité 10.1. DEPOSE 10.1.1. Consignation des installations électriques 10.1.2. Dépose de l'ensemble des installations électriques 10.2. PREPARATION DE CHANTIER 10.2.1. Installation

Plus en détail

MISE AUX NORMES ET ACCESSIBILITE ACCUEIL DE LA MAIRIE DE ROMAGNAT

MISE AUX NORMES ET ACCESSIBILITE ACCUEIL DE LA MAIRIE DE ROMAGNAT Clermont-Ferrand, le 17 Septembre 2012 DP/AH/3527 MISE AUX NORMES ET ACCESSIBILITE ACCUEIL DE LA MAIRIE DE ROMAGNAT LOT N 6 : ELECTRICITE D.P.G.F. Bureau d Etudes Techniques : Architecte : gretco ingénierie

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

Réhabilitation d un bâtiment existant en maison de santé pluriprofessionnelle

Réhabilitation d un bâtiment existant en maison de santé pluriprofessionnelle VILLE DE PUSSAY Réhabilitation d un bâtiment existant en maison de santé pluriprofessionnelle Ancienne école Paul Bert Place du Carouge PUSSAY 91740- CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 05

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE CRECHE ASSOCIATIVE «LEI MINOTS»

CONSTRUCTION D UNE CRECHE ASSOCIATIVE «LEI MINOTS» CONSTRUCTION D UNE CRECHE ASSOCIATIVE «LEI MINOTS» Sur la ville d AVIGNON (84000) DOCUMENT DE CONSULTATION DES ENTREPRISES (DCE) Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P LOT 09 : ELECTRICITE

Plus en détail

Style 7T. Afficheur température

Style 7T. Afficheur température Style 7T Afficheur température INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE B.P. 1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. : 02 41 71 72 00 Fax : 02 41 71 72 01 www.bodet.fr Réf.: 606274 D S assurer à réception

Plus en détail

une centrale ou organe de commande des détecteurs des dispositifs de signalisation d alarme (sirène, alarme lumineuse)

une centrale ou organe de commande des détecteurs des dispositifs de signalisation d alarme (sirène, alarme lumineuse) L ANTI-INTRUSION Comment assurer la sécurité des biens et des personnes? Définitions La détection intrusion a pour finalité principale la détection de personnes qui forcent ou tentent de forcer les protections

Plus en détail

Contrôle d'une habitation particulière par le consuel

Contrôle d'une habitation particulière par le consuel Object 2 Object 1 Contrôle d'une habitation particulière par le consuel Le consuel est un organisme qui a pour mission de vérifier que votre installation électrique est conforme à la norme en vigueur (nfc

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

COMMUNE D EPERLECQUES. Cahier des Clauses Techniques Particulières

COMMUNE D EPERLECQUES. Cahier des Clauses Techniques Particulières COMMUNE D EPERLECQUES Entretien et rénovation du parc d Eclairage Public - Location, pose et dépose des motifs d illuminations des fêtes de fin d année Cahier des Clauses Techniques Particulières Maître

Plus en détail

Mesure tension arrivée EDF. Mesure tension point le plus éloigné. Plans armoires. Contrôle des serrages armoires. Mise en services des horloges

Mesure tension arrivée EDF. Mesure tension point le plus éloigné. Plans armoires. Contrôle des serrages armoires. Mise en services des horloges COURANTS FORTS Mesure terre principale ( indiquer valeur) Contrôle des laisons équipotentielles et continuité de terre Contôles ou mesure isolement (indiquer la valeur) Mesure tension arrivée EDF Mesure

Plus en détail

Maître d Ouvrage. LYCEE LAKANAL 3, avenue du Président Roosevelt 92330 SCEAUX. Tél : 01.41.87.20.00 Fax : 01.41.87.20.28 LOT N 02 ELECTRICITE

Maître d Ouvrage. LYCEE LAKANAL 3, avenue du Président Roosevelt 92330 SCEAUX. Tél : 01.41.87.20.00 Fax : 01.41.87.20.28 LOT N 02 ELECTRICITE Maîtrise d Œuvre : C3C 21 rue Normande 28230 EPERNON Tél : 06.32.89.12.95 Fax : 09.58.83.45.69 E-mail : c3c.capelle@gmail.com Maître d Ouvrage LYCEE LAKANAL 3, avenue du Président Roosevelt 92330 SCEAUX

Plus en détail

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 07 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SERRURERIE 1 VRD

Plus en détail

Extrait du catalogue LEGRAND : Blocs de sécurité pour ERP et ERT - BAES. Définition du bloc de sécurité pour ERP et ERT

Extrait du catalogue LEGRAND : Blocs de sécurité pour ERP et ERT - BAES. Définition du bloc de sécurité pour ERP et ERT Extrait du catalogue LEGRAND : Blocs de sécurité pour ERP et ERT - BAES Définition du bloc de sécurité pour ERP et ERT Les blocs de sécurité pour ERP et ERT sont des blocs destinés à éclairer et à indiquer

Plus en détail

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Références commerciales: TA31300 / TA31301 TA31300 (sans flash) TA31301 (avec flash) Table des matières Présentation... 2 Caractéristiques

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

BORDEREAU DE PRIX UNITAIRE

BORDEREAU DE PRIX UNITAIRE dule GPI, carte 2 relais, Lecteurs muraux Badge logiciel de gestion de contrôle d'accès & Formation Acquisition d'une nouvelle application Extension du logiciel "Protecsys" VILLE DE CHAMBLY Place de l'hôtel

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

Omnium Technique d'etudes de la Construction et de l'equipement en Aquitaine

Omnium Technique d'etudes de la Construction et de l'equipement en Aquitaine AQUITAINE Omnium Technique d'etudes de la Construction et de l'equipement en Aquitaine Siège social : 126, rue des Quatre Castéra 33 130 BEGLES SAS au capital de 250 000 - RCS Bordeaux B 341.724.052 CENTRE

Plus en détail

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011 BUREAU VERITAS 5 bd Marcel POURTOUT 92563 RUEIL MALMAISON CEDEX Urbania Val d Ouest 38 rue Albert Sarraut 78000 VERSAILLES Téléphone :01 47 52 49 70 Télécopie : 01 47 77 03 22 A l attention de Mme ALILI

Plus en détail

Elle est donc mise en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes face aux risques d intrusion et d agression.

Elle est donc mise en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes face aux risques d intrusion et d agression. L'ANTI-INTRUSION Comment assurer la sécurité des biens et des personnes? 1. DÉFINITIONS : La détection intrusion a pour finalité principale la détection de personnes qui forcent ou tentent de forcer les

Plus en détail

CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF

CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF de mesure hors T.V.A. Hors Taxes 50 - DEMOLITIONS ET DEPOSES Y COMPRIS EVACUATION 50.01 Démolitions et déposes pour l'ensemble du local suivant plans de

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

LA GAMME BRIO. KAUFEL Systèmes de sécurité KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE

LA GAMME BRIO. KAUFEL Systèmes de sécurité KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE KAUFEL Systèmes de sécurité LA GAMME BRIO UNE GAMME UNIQUE POUR TOUTES VOS APPLICATIONS Des hommes, des produits et des références pour vous accompagner dans vos

Plus en détail

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP K1 ELEGANT ET COMPACT 2 K1 ETAP K1 possède une forme élégante et compacte qui s intègre aux environnements les plus variés. La gamme très complète utilise différentes sources lumineuses et des possibilités

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 13 ÉLECTRICITÉ DETECTION INDENDIE - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis -

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

Tous droits réservés - Reproduction, adaptation, traduction interdite sans autorisation écrite préalable expresse des auteurs.

Tous droits réservés - Reproduction, adaptation, traduction interdite sans autorisation écrite préalable expresse des auteurs. COUV 2010 Les cahiers du bricolage : Mémento de schémas électriques 2 Version ebook - livre électronique 2005-2012 David Fedullo, Thierry Gallauziaux Tous droits réservés - Reproduction, adaptation, traduction

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON

INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON THEME 2 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Thème N 2 Lycée Risle-Seine BEP les métiers de l électrotechnique. Prénom :. Gr :.. THEME 2

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS REALISATION DE BUREAUX, REFECTION DE VESTIAIRES DE LA SALLE N 2. MISE EN SECURITE ET ACCESSIBILITE DE LA SALLE N 2, DE LA SALLE D EXPRESSION CORPORELLE ET DE LA SALLE DE COMBAT. Maître d ouvrage MAIRIE

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Travaux de réaménagement d'un logement en bureaux administratifs

Travaux de réaménagement d'un logement en bureaux administratifs Travaux de réaménagement d'un logement en bureaux administratifs LOT N 1 : Electricité BORDEREAU DE PRIX Désignation Unité Quantité Prix unitaire HT Prix Total HT Installation de chantier Forf 1,00 Préparation

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour logements et lieux d image

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour logements et lieux d image Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour logements et lieux d image 1. Lot n 1 : Electricité... 2 1.1 Description des ouvrages... 2 1.2 Gaine technique logement... 3 1.3 Distribution...

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

équipement d alarme type 4

équipement d alarme type 4 Références Code Modèle AI 1B T4 534 101 1 boucle de détection AI 2B T4 534 102 2 boucles de détection équipement d alarme type 4 Notice Mise en service Paramétrage 1 boucle 2 boucles 1 ou 2 boucles Un

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

Aménagement d un office notarial 61000 ALENCON

Aménagement d un office notarial 61000 ALENCON Maître d'ouvrage : SCP Huvey/Gaudrey/Noël/Dimech Aménagement d un office notarial 61000 ALENCON Lot n 11 ELECTRICITE Cahier des matériels Janvier 2014 CL.II Type CLII Applique murale chromé étanche

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES index ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATIONS DL 2101ALA DL 2101ALF MODULES INTERRUPTEURS ET COMMUTATEURS DL 2101T02RM INTERRUPTEUR INTERMEDIAIRE DL 2101T04 COMMUTATEUR INTERMEDIAIRE

Plus en détail