FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2013 du brevet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2013 du brevet"

Transcription

1 FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2013 du brevet Assurance-invalidité (AI) Réponses No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre de pages de l épreuve : (y compris la page de garde) Annexe(s) : 60 minutes 12 Aucune Maximum possible de : 60 Points : Note : Remarques aux candidat(e)s : * Inscrivez sur la page de garde et sur chaque page votre numéro de candidat(e). * Vérifiez que cette épreuve soit complète lors de sa remise et annoncez sans attendre d'éventuelles pages manquantes et assurez-vous de remettre toutes les solutions, y compris les pages supplémentaires, à la fin de l'examen. Des objections après l'examen sont exclues. * En cas de besoin, employez une feuille supplémentaire pour vos solutions. * Veuillez inscrire vos réponses directement sur l épreuve. Les mots-clés sont tolérés (sauf si mention contraire). Le simple renvoi à un article de loi ou d ordonnance n'est pas suffisant (sauf si cela est clairement demandé). * Vous pouvez traiter les tâches selon votre ordre de préférence. Même les solutions partielles peuvent procurer des. Le maximum possible de est inscrit pour chaque tâche. Les experts Signatures Date Expert 1 Expert 2 Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

2 Tâche 1 : Détection précoce 3 Quelle condition une personne assurée doit-elle remplir, de manière à pouvoir être annoncée à l'assurance-invalidité pour une détection précoce? Indiquez la (les) base(s) juridique(s) déterminante(s) de la loi ou de l'ordonnance. Lorsque la personne a) a présenté une incapacité de travail ininterrompue de 30 jours au moins, ou b) s'est, pour des raisons de santé, absentée de manière répétée pour des périodes de courte durée pendant une année. (1) Art. 1ter, al. 1, RAI (1) Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

3 Tâche 2 : Intervention précoce 7 Les coûts de CHF 18' en tout pour l'adaptation conforme à l'handicap d'une personne assurée sous le titre de «intervention précoce» peut-elle être prise en charge par l'ai si l'assuré handicapé peut ainsi à nouveau être intégré à sa place de travail. Indiquez la (les) base(s) juridique(s) déterminante(s) de la loi ou de l'ordonnance. Proposition de solution: Oui (1) selon l'art 1 octies. RAI (1) et l'art. 7d, al. 2, LAI (1) Extension au niveau des faits Le même assuré aimerait, dans le courant de la phase d'intervention précoce, suivre un cours qui lui procurerait une meilleure qualification pour le même poste de travail. Il pourrait ainsi assumer une tâche supplémentaire et améliorer sa prestation de travail. Le cours coûte CHF et dure en tout 6 jours de travail. Question : L'AI peut-elle prendre entièrement ces coûts à sa charge comme autre mesure d'intervention précoce? La réponse doit être motivée. Non, (1), car le montant maximum des coûts de CHF (1) serait dépassé. Extension au niveau des faits L'employeur de l'assuré nommé plus haut refuse de payer le salaire pour ces 6 jours de formation, car le travailleur a «déjà eu assez de jours d'absence» Question : L'assuré a-t-il droit à une indemnité journalière de l'ai? La réponse doit être motivée. Non (1), les mesures d'intervention précoce ne fondent pas un droit à une indemnité journalière. (1) Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

4 Tâche 3 : Mesures médicales 4 Les faits Lisa a 7 ans. Elle a la danse de Saint Guy. Le pédiatre diagnostique un POS (IC 404 OIC) et conseille à la mère d'annoncer Lisa à l'ai. La mère pense que «l'ai paie de toute façon rien» et refuse. Question : Quels arguments apporteriez-vous dans la discussion avec la mère, pour la convaincre de faire une annonce auprès de l'office AI compétent? Nommez au moins 4 arguments. - Le traitement des POS doit être pris en charge par l'ai, lorsqu'après le diagnostic établi, l'enfant a été traité avant sa 9 e année.(1) - En comparaison de l'assurance-maladie, l'ai dispense de meilleures prestations. (1) - Les parents ne doivent pas payer de quote-part aux frais de traitement. (1) En plus des coûts de traitement, les coûts de déplacement sont aussi remboursés par l'ai. (1) Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

5 Tâche 4 : Rente 19 Les faits : Dana Muster, née le , travaille à plein temps comme physiothérapeute et gagne CHF par mois (x13). En février 2010, elle est atteinte. d'un cancer, raison pour laquelle elle reçoit un certificat d'incapacité de travail à 100 % dès le Le , elle fait une demande de rente d'invalidité. A l'expiration du délai d'attente d'une année, il y a toujours une pleine incapacité de travail. Questions : 4.1 Quelle méthode de mesure est employée dans ce cas? Méthode générale (comparaison des revenus) (1) 4.2 A partir de quand y a-t-il un droit au paiement de la rente d'invalidité? Citez les articles de loi déterminants (annonce en retard (1) Art. 29, al. 1 et al. 3, LAI (1)et art. 28, al. 1, LAI (1) Extension au niveau des faits : Après deux séries de chimiothérapie, Madame Muster va de nouveau un peu mieux. Elle annonce par lettre du à l'office AI, qu'elle va reprendre son travail à raison de 50 %. Du fait d'une augmentation des pauses, la productivité n'atteint cependant pas 50 %. Pour cette raison, l'employeur lui verse un salaire en fonction de la production réalisée de CHF 2' par mois (x 13). Après que la procédure de préavis a été effectuée, l'office AI décide, le , la réduction de la rente. Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

6 4.3. Calculez le nouveau degré d'invalidité (montrez les étapes de calcul). Comparaison des revenus: Revenu de valide CHF Revenu d'invalide CHF Perte CHF Degré d'invalidité 60% Remarque pour la correction : Revenu de valide invalide correct (1) Perte correcte (1) Degré d'invalidité correct (1) 4.4. Le droit subit-il un changement? Si oui, depuis quand? Nommez les dispositions déterminantes de la révision dans l'ordonnance. Nouveau : droit à un trois-quart de rente (1) dès le (1) Art. 88a, al. 1 et art. 88bis, al. 2a, RAI) (1) Extension au niveau des faits : En août 2012, l'ai entreprend d'office une révision des rentes et constate que l'état de santé de Madame Muster s'est encore amélioré et qu'elle travaille de nouveau, chez le même employeur, à raison de 80 % depuis le , ce qui ne donne plus droit à une rente AI. L'employeur lui paie depuis ce moment un salaire au rendement de CHF (x13). En étant en pleine santé, Madame Muster pourrait gagner en 2012 un salaire de CHF 87' par année. Madame Muster a omis de communiquer à l'office AI l'augmentation de son pensum. Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

7 4.5. Quel est le nouveau degré d'invalidité? 20 % (1) 4.6 A partir de quand l'office AI va-t-il réduire ou cesser la rente? Motivez votre réponse et citez la(les) disposition(s) déterminante(s) dans le règlement Dès le ou le (1) Madame Muster n'a pas annoncé à l'office AI la nouvelle augmentation de son pensum. Il y a ainsi une violation de l'obligation d'annoncer. La rente doit donc être supprimée avec effet rétroactif depuis l'entrée de l'important changement pour le droit. (1) Art. 88a, al. 1 et art. 88bis, al. 2b RAI (1) Extension au niveau des faits : Le , Madame Muster annonce à l'office AI qu'elle a de nouveau besoin d'une chimiothérapie à cause d'une récidive du cancer et qu'elle a à nouveau une incapacité de travail de 100 % depuis le pour une durée indéterminée. Elle demande pour cette raison que la rente AI soit à nouveau versée De quoi faut-il tenir compte lors d'une renaissance de la rente? Citez la(es) disposition(s) déterminante(s) du règlement. Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

8 Si la rente a été supprimée du fait de l'abaissement du degré d'invalidité et que l'assuré, dans les trois ans qui suivent, présente à nouveau un degré d'invalidité ouvrant le droit à la rente en raison d'une incapacité de travail de même origine (1), on déduira de la période d'attente, celle qui a précédé le premier octroi. De plus, les bases de calcul de l'ancienne rente restent déterminantes si cela est plus avantageux pour l'ayant droit. (1) Art. 29bis RAI(1) et art. Art. 32bis RAI (1) Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

9 Tâche 5 : Coordination 3 Les faits Madame Kessler, 33 ans, est employée à 100 % comme architecte. Elle est victime un mardi soir sur le chemin du retour, sans faute de sa part, d'un accident de voiture et est grièvement blessée. Elle restera dorénavant paraplégique. Après la réhabilitation de plusieurs mois, elle peut reprendre son travail chez son employeur. Pour que la réinsertion marche de manière optimale, Madame Kessler a besoin, du fait de son handicap, d'une formation continue spécialisée de 6 mois. Question: Quelle assurance (assurance-accidents ou assurance-invalidité) est compétente pour la prise en charge des mesures suivantes? - Mesures médicales: - Moyens auxiliaires sur la place de travail : - Fauteuil roulant pour se déplacer : - Indemnité journalière pendant la réhabilitation : - Allocation pour impotent : - Formation continue : - Mesures médicales : LAA - Moyens auxiliaires sur la place de travail : AI - Fauteuil roulant pour se déplacer : LAA - Indemnité journalière pendant la réhabilitation : LAA - Allocation pour impotent : LAA - Formation continue : AI ½ point par réponse juste / Total = 3 Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

10 Tâche 6 : Coordination 3 Les faits Fabian est né le 5 janvier 2013 avec une déformation latérale de la paroi du thorax (infirmité congénitale 167). Comme il y a des doutes quant à la nécessité d'une opération, d'autres instructions sont nécessaires. Questions : 6.1 Pourquoi l'ai refuse-t-elle du moins dans un premier temps de prendre les coûts à sa charge? Motivez la réponse. L'AI ne peut prendre à sa charge une infirmité congénitale que si une opération est nécessaire. (1) 6.2 Qui, dans ce cas, doit avancer la prestation? Nommez l'article de loi correspondant. Assurance-maladie (1) Art. 70, al. 2a, LPGA (1) Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

11 Tâche 7 : Allocation pour impotent 4 Les faits Madamer Keller perçoit une allocation pour impotence de faible degré car elle a besoin d'un accompagnement durable pour faire face aux nécessités de la vie. Suite à une détérioration de son état, elle doit emménager dans un home. Question : 7.1 Cela change-t-il le droit? Si oui, dans quelle mesure? Sur quel article déterminant du règlement appuyez-vous votre décision? Le droit à un accompagnement pour faire face aux nécessités pratiques de la vie existe seulement pour les assurés qui ne vivent pas dans une institution ; ainsi, le droit à une allocation pour impotent est caduc. Art. 38, al. 1, RAI = 1 point Les faits Monsieur Beeler perçoit également une allocation pour impotence de faible degré car il a besoin de façon régulière et importante, de l'aide d'autrui pour accomplir trois actes ordinaires de la vie. Comme son état se détériore, il doit emménager dans une institution. Question : 7.2 Cela change-t-il le droit? Si oui, dans quelle mesure? Sur quel article déterminant du règlement appuyez-vous votre décision? - Le montant de l'allocation pour impotent versée aux assurés qui séjournent dans un home correspond au quart des montants prévus pour les assurés qui vivent à la maison = 1 point - Art. 42ter, al. 2, LAI = 1 point Total 2 Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

12 Tâche 8 : Allocation pour impotent 2 Les faits Madame Signer a besoin de façon régulière et importante, de l'aide d'autrui pour 2 domaines ordinaires de la vie quotidienne ; elle a de plus besoin d'une surveillance personnelle. Question : Nommez le degré d'impotence et la base juridique dans le règlement. - Impotence moyenne = 1 point - Art. 37, al. 2b, RAI = 1 point Total 2 Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

13 Tâche 9 : Allocation pour impotent 4 Les faits Monsieur Knecht perçoit depuis de nombreuses années une allocation pour impotence de faible degré car il a besoin de façon régulière et importante, de l'aide d'autrui pour accomplir deux actes ordinaires de la vie. Comme son état s'est détérioré, il s'annonce le à l'assurance-invalidité et demande une vérification du droit. Les instructions montrent que le besoin de l'aide d'autrui a augmenté et que depuis décembre 2012, la dépendance est prouvée dans 4 domaines de la vie quotidienne. Questions : 9.1 Quel degré d'impotence est prouvé depuis décembre 2012? Il y a nouvellement droit à une allocation pour impotence de degré moyen. (1) 9.2 A partir de quel moment l'allocation pour impotent doit-elle être augmentée? Nommez la(les) disposition(s) dans le règlement, Dès le respectivement. juillet 2013 (1) Art. 88a, al. 2, RAI et art. 88bis, al. 1a, RAI (1) Total 3 Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

14 Tâche 10: Contribution d'assistance 2 A partir de quel moment y-a-t-il au plus tôt un droit à une contribution d'assistance? Nommez la disposition légale déterminante de la LAI. Le droit à une contribution d'assistance naît au plus tôt à la date à laquelle l'assuré a fait valoir son droit aux prestations. (1) Art.42 septies, al.1, LAI (1) Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

15 Tâche 11 : Organisation et procédure 3 Quelle est la tâche essentielle des services médicaux régionaux de l'ai dans le cadre de l'estimation des conditions médicales? Nommez la disposition déterminante de la LAI. Ils établissent les capacités fonctionnelles de l'assuré, déterminantes pour l'ai conformément à l'art. 6 LPGA 5, à exercer une activité lucrative ou à accomplir ses travaux habituels dans une mesure qui peut être raisonnablement exigée de lui. Art.59,al.2bis, LAI (1) Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

16 Tâche 12 : Actualité IV-Révision 6b 4 Questions: Nommez 4 mesures fondamentales proposées par le Conseil fédéral dans le message du relatif à la révision 6b (deuxième volet de mesures).? - Système de rente progressif - Réinsertion renforcée - Adaptation de la rente parentale - Adaptation de la prise en charge des frais de déplacement - Mécanisme d'intervention - Lutte contre la fraude dans d'autres assurances sociales (1 point par réponse exacte) Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

17 Tâche 13 : Communication des données 2 Les faits L'office AI compétent a, pour clarification du droit aux prestations, donné mandat d'effectuer une expertise médicale. Le médecin consigne dans l'expertise que la personne assurée ne sera plus en mesure, pour raisons de santé, de conduire avec sécurité un véhicule motorisé. Question : Que peut entreprendre l'office AI compétent s'il est d'avis que l'aptitude à conduire devrait être contrôlée? Nommez la disposition déterminante de la LAI. L'office AI peut annoncer l'assuré à l'autorité cantonale compétente (par ex. Office de la circulation routière). (1) Art.66c, LAI (1) Total des sur la présente page Examen écrit Assurance-invalidité (AI) Session brevet automne /17

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2008 du brevet Assurance-maladie (AMal) Nom / Prénom : No de candidat (e) : Durée de l'examen

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet.

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet. FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2008 du brevet Nom / Prénom : Droit No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre de pages

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2012 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2012 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 01 du brevet Assurance-maladie (AMal) No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre de

Plus en détail

L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du... 1, arrête:

L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du... 1, arrête: Projet Loi fédérale sur l assurance-invalidité (LAI) Modification du... L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du... 1, arrête: I La loi fédérale du 19 juin 1959

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2008 du brevet Prestations complémentaires à l AVS/AI (PC) et Aide sociale (AS) Nom / Prénom

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet.

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet. FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet (e) : Réponses Assurance militaire (AM) Durée de l'examen : Nombre de pages

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2008 du brevet Prévoyance professionnelle (PP) Nom / Prénom : No de candidat (e) : Durée

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 204 du brevet Assurance-vieillesse et survivants (AVS) (e) : Durée de l'examen : Nombre de

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet (e) : Assurance militaire (AM) Durée de l'examen : Nombre de pages de l épreuve

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens Examen professionnel pour l obtention du brevet en assurances sociales Session d automne 2007 à Lausanne Examen

Plus en détail

HOTELA Assurances SA. Mémento

HOTELA Assurances SA. Mémento 01.2010 HOTELA Assurances SA Mémento Table des matières I. Bases légales de l'assurance 1 II. Personnes assurées 1 Personnes assurées obligatoirement 1 Personnes assurées à titre facultatif 1 III. Etendue

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2010 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2010 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2010 du brevet Assurance-maladie (AMal) No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre de

Plus en détail

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage Département fédéral de l'économie DFE EDITION 2009 716.201 f Complément d'information à l Info-Service Etre au chômage Une brochure pour les chômeurs Prévoyance professionnelle des personnes au chômage

Plus en détail

05.025 é Loi sur le nouveau régime de financement des soins

05.025 é Loi sur le nouveau régime de financement des soins e-parl 8.09.007 4: Conseil des Etats Session d'automne 007 05.05 é Loi sur le nouveau régime de financement des soins Droit en vigueur Projet du Conseil fédéral Décision du Conseil des Etats Décision du

Plus en détail

Généraliste en assurances sociales

Généraliste en assurances sociales Généraliste en assurances sociales P R O G R A M M E DE FORMATION FORMER INFORMER COORDONNER En collaboration avec Table des matières Chapitre Page I. Renseignements généraux... 3 II. Programme... 4 1.

Plus en détail

Rentes. Les bonifications pour tâches éducatives

Rentes. Les bonifications pour tâches éducatives Bureau de l égalité hommes-femmes et de la famille Canton de Fribourg L UNION LIBRE ET LES ASSURANCES SOCIALES L'union libre en tant que telle ne bénéficie pas d'une protection sociale; c'est la situation

Plus en détail

L AI en chiffres. Contributions/Prestations en espèces/prix-limites. Sommaire. Publié par INTEGRATION HANDICAP. 1. Moyens auxiliaires Page

L AI en chiffres. Contributions/Prestations en espèces/prix-limites. Sommaire. Publié par INTEGRATION HANDICAP. 1. Moyens auxiliaires Page L AI en chiffres 2015 Contributions/Prestations en espèces/prix-limites Sommaire 1. Moyens auxiliaires Page a) Dispositions générales 2 b) Véhicules à moteur/contributions d amortissement 2 c) Tarifs pour

Plus en détail

REPONSE SUISSE AU QUESTIONNAIRE RELATIF A LA PROTECTION SOCIALE

REPONSE SUISSE AU QUESTIONNAIRE RELATIF A LA PROTECTION SOCIALE REPONSE SUISSE AU QUESTIONNAIRE RELATIF A LA PROTECTION SOCIALE DES PERSONNES AGEES ADRESSE AUX GOUVERNEMENTS PAR L'EXPERTE INDEPENDANTE SUR LA QUESTION DES DROITS DE L'HOMME ET L'EXTREME PAUVRETE (i)

Plus en détail

Garantir le minimum vital

Garantir le minimum vital 1 er pilier, AVS/AI Garantir le minimum vital Par le biais de l AVS/AI, la prévoyance étatique couvre les besoins vitaux de toute la population. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

4.04 Etat au 1 er janvier 2013

4.04 Etat au 1 er janvier 2013 4.04 Etat au 1 er janvier 2013 Rentes d invalidité de l'ai Généralités 1 Les personnes assurées qui, du fait d une atteinte à la santé, sont totalement ou partiellement empêchées de travailler ou d accomplir

Plus en détail

37 de 91. 1.1.1 par rapport à l orientation professionnelle

37 de 91. 1.1.1 par rapport à l orientation professionnelle 37 de 91 4 e partie: Reclassement (art. 17 LAI) 1. Notion 4001 Il faut entendre par reclassement l ensemble des mesures de réadaptation d ordre professionnel nécessaires et adéquates destinées à procurer

Plus en détail

Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS

Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Circulaire sur les subventions aux organisations de l'aide privée aux personnes handicapées pour les prestations concernant

Plus en détail

LES ASSURANCES SOCIALES

LES ASSURANCES SOCIALES LES ASSURANCES SOCIALES Généralités L'exercice d'une activité professionnelle implique l'obligation de s'acquitter de certaines assurances sociales. Cependant, la situation varie fortement selon qu'une

Plus en détail

Instructions sur l attestation des jours de cours pour la formation des cadres de Jeunesse+Sport (J+S)

Instructions sur l attestation des jours de cours pour la formation des cadres de Jeunesse+Sport (J+S) Instructions sur l attestation des jours de cours pour la formation des cadres de Jeunesse+Sport (J+S) Valables dès le 1 er février 2015 01.15 2 de 10 Table des matières 1. But de la demande... 3 2. Obligations

Plus en détail

Règlement relatif au remboursement des frais de maladie et des frais résultant de l'invalidité en matière de prestations complémentaires (RFMPC)

Règlement relatif au remboursement des frais de maladie et des frais résultant de l'invalidité en matière de prestations complémentaires (RFMPC) 22 décembre 2010 Règlement relatif au remboursement des frais de maladie et des frais résultant de l'invalidité en matière de prestations complémentaires (RFMPC) Etat au 1 er janvier 2013 Le Conseil d'etat

Plus en détail

Groupe Mutuel santé. Groupe Mutuel entreprise. Groupe Mutuel vie. Association d assureurs

Groupe Mutuel santé. Groupe Mutuel entreprise. Groupe Mutuel vie. Association d assureurs Mémento LAA santé vie entreprise Association d assureurs Table des matières Bases légales de l assurance 1. Bases légales Personnes assurées 2. Personnes assurées obligatoirement 3. Personnes assurées

Plus en détail

Statistique suisse de l aide sociale dans le domaine de l asile (easyl)

Statistique suisse de l aide sociale dans le domaine de l asile (easyl) Statistique suisse de l aide sociale dans le domaine de l asile (easyl) 0 Informations sur l office chargé de la collecte 0.1 Nom de l office chargé de la collecte:... 0.2 Titulature de la personne de

Plus en détail

ASSURANCE-INVALIDITE Notions de bases

ASSURANCE-INVALIDITE Notions de bases L Assurance-Invalidité (LAI) ASSURANCE-INVALIDITE Notions de bases 1. Quelques principes importants de l AI 2. La 5 ème révision de l AI (01.01.2008) service social 1 service social 2 L Assurance-Invalidité

Plus en détail

des assurances sociales (LPGA) 6 s appliquent à l AI (art. 1a à 26 bis et 28 à 70), à moins que la présente loi ne déroge expressément à la LPGA.

des assurances sociales (LPGA) 6 s appliquent à l AI (art. 1a à 26 bis et 28 à 70), à moins que la présente loi ne déroge expressément à la LPGA. Loi fédérale sur l assurance-invalidité (LAI) 1 831.20 du 19 juin 1959 (Etat le 1 er janvier 2014) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 112, al. 1, et 112b, al. 1, de la Constitution

Plus en détail

Contributions. Edition 2007

Contributions. Edition 2007 Contributions Contributions sur salaires et autres prestations que l'employeur doit payer aux caisses de compensation et aux assurances conformément aux réglementations légales et conventionnelles Edition

Plus en détail

4.09 Etat au 1 er janvier 2012

4.09 Etat au 1 er janvier 2012 4.09 Etat au 1 er janvier 2012 Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI Généralités 1 Selon le principe fondamental de l'ai «la réadaptation prime la rente», les personnes assurées suivent

Plus en détail

Les personnes assurées et les cotisations. Revenu annuel provenant d une activité lucrative en pour-cent du revenu

Les personnes assurées et les cotisations. Revenu annuel provenant d une activité lucrative en pour-cent du revenu Règlement sur l assurance-invalidité (RAI) 1 831.201 du 17 janvier 1961 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 81 de la loi fédérale du 6 octobre 2000 sur la partie générale du

Plus en détail

Comparatif des règlementations concernant les retraites des membres des Gouvernements cantonaux romands (état : novembre 2012 1) )

Comparatif des règlementations concernant les retraites des membres des Gouvernements cantonaux romands (état : novembre 2012 1) ) Comparatif des règlementations concernant les retraites des membres des Gouvernements cantonaux romands (état : novembre 2012 1) ) Traitements Salaire : 120% du maximum de la classe 25 annuité 10, soit

Plus en détail

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS 3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Lorsque vous atteignez l âge ordinaire de la retraite, vous avez droit à une rente

Plus en détail

LES ASSURANCES SOCIALES

LES ASSURANCES SOCIALES LES ASSURANCES SOCIALES Généralités L'exercice d'une activité professionnelle implique l'obligation de s'acquitter de certaines assurances sociales. Cependant, la situation varie fortement selon qu'une

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2015 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

Décret n 2009-938 du 29 juillet 2009 Relatif à la procédure d'instruction des déclarations d'accidents du travail et maladies professionnelles.

Décret n 2009-938 du 29 juillet 2009 Relatif à la procédure d'instruction des déclarations d'accidents du travail et maladies professionnelles. efficience-santeautravail.org Réglementation Fiche n 41 Code du travail - Décrets - Arrêtés Code du travail - Accidents du travail Lois, décrets et arrêtés Décret n 2012-135 du 30 janvier 2012 Relatif

Plus en détail

EXTRAIT. Sommaire. Table des matières... 3 Table des abréviations... 11 Légende... 16

EXTRAIT. Sommaire. Table des matières... 3 Table des abréviations... 11 Légende... 16 Sommaire Table des matières... 3 Table des abréviations... 11 Légende... 16 101 Constitution fédérale de la Confédération suisse (Cst., extraits)... 25 830.1 LF sur la partie générale du droit des assurances

Plus en détail

Annonce d un cas d incapacité de travail Formulaire employeur

Annonce d un cas d incapacité de travail Formulaire employeur Annonce d un cas d incapacité de travail Formulaire employeur Pages 1 et 2: à remplir par l employeur de la personne incapable de travailler Affilié Employeur N d affilié Téléphone Rue NPA/Lieu Personne

Plus en détail

Information du jour La prévoyance sociale en Suisse

Information du jour La prévoyance sociale en Suisse Information du jour La prévoyance sociale en Suisse Prestations Assurés/Ayants droit Base de calcul pour le montant des prestations pour guérison, soins, réadaptation AVS/AI Sont obligatoirement assurées

Plus en détail

Demande de prestations complémentaires (PC) à l AVS/AI

Demande de prestations complémentaires (PC) à l AVS/AI Demande de prestations complémentaires (PC) à l AVS/AI Indications importantes Il faut obligatoirement répondre à toutes les questions. Les copies des documents demandés (marqués en écriture rouge, avec

Plus en détail

Les nouveautés de LEONARDO 13

Les nouveautés de LEONARDO 13 Les nouveautés de LEONARDO 13 1. Bases de calcul 2010 L'installation de LEONARDO 13 permet d'utiliser plusieurs bases de calcul : les bases de calcul 1998, disponibles depuis la parution de la 5 ème édition

Plus en détail

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP EDITION 2014 Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» Une brochure pour les chômeurs Prévoyance professionnelle des personnes au chômage selon la LACI et la LPP REMARQUES Le présent

Plus en détail

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE sozialversicherungen der Schweiz ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) Prestations Assurance-vieillesse et

Plus en détail

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève AVS -Assurance vieillesse et survivants Couvre besoin

Plus en détail

Demande de prestations

Demande de prestations FORTUNA Lebens-Versicherungs-Aktiengesellschaft Vaduz Städtle 35 / LP-NBC-C Demande de prestations Le certificat médical concernant l incapacité de travail est à remettre à votre médecin tra i- tant en

Plus en détail

Montant de l aide APE pour les employeurs du secteur non-marchand et les pouvoirs locaux

Montant de l aide APE pour les employeurs du secteur non-marchand et les pouvoirs locaux Les Aides à la Promotion de l'emploi (APE) consistent à octroyer sous la forme de points, une aide annuelle visant à subsidier partiellement la rémunération de travailleurs, une réduction importante des

Plus en détail

Circulaire sur la contribution d assistance

Circulaire sur la contribution d assistance Circulaire sur la contribution d assistance Valable dès le 1 er janvier 2012 318.507.26 12.11 2 Table des matières Abréviations... 6 1 Début et fin du droit... 8 1.1 Exercice du droit... 8 1.2 Début du

Plus en détail

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec MAR / QUE 5 ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LE ROYAUME DU MAROC Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Rentes d'invalidité et d'enfant de personne invalide Q-114-INV

Plus en détail

Circulaire concernant les indemnités journalières de l assurance-invalidité (CIJ)

Circulaire concernant les indemnités journalières de l assurance-invalidité (CIJ) Circulaire concernant les indemnités journalières de l assurance-invalidité (CIJ) Valable à partir du 1 er janvier 2012 318.507.12 f 1.12 2 Avant-propos La présente édition de cette circulaire comprend

Plus en détail

Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (CNA) Informations relatives à la formation de cariste

Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (CNA) Informations relatives à la formation de cariste Informations relatives à la formation de cariste "L'essentiel en bref Pourquoi une formation? Objectif de sécurité: Les caristes doivent justifier d'une formation pratique et théorique leur permettant

Plus en détail

4.14 Prestations de l AI Contribution d assistance de l AI

4.14 Prestations de l AI Contribution d assistance de l AI 4.14 Prestations de l AI Contribution d assistance de l AI Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Cette prestation permet au bénéficiaire d une allocation pour impotent qui vit ou souhaite vivre à domicile

Plus en détail

TABLEAUX SYNOPTIQUES CONCERNANT LA SECURITE SOCIALE SUISSE

TABLEAUX SYNOPTIQUES CONCERNANT LA SECURITE SOCIALE SUISSE Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Domaine Affaires internationales TABLEAUX SYNOPTIQUES CONCERNANT LA SECURITE SOCIALE SUISSE (L Accord sur la libre circulation

Plus en détail

Rester fort même en cas d accident. Assurance-accidents.

Rester fort même en cas d accident. Assurance-accidents. Rester fort même en cas d accident. Assurance-accidents. Désormais, tout devient plus simple. Avec Sympany. Sympany. L assurance qui fait la différence. Sympany est la première assurance de Suisse à ne

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents

Plus en détail

Comment remplir le formulaire demande de rectification

Comment remplir le formulaire demande de rectification Comment remplir le formulaire demande de rectification N AVS 13 Indiquer votre N AVS13. Pour la Suisse, le N AVS13 comporte 13 chiffres et se présente sous la forme 756.9999.9999.99 En effet, depuis le

Plus en détail

L'ALLOCATION TEMPORAIRE D'INVALIDITE

L'ALLOCATION TEMPORAIRE D'INVALIDITE L'ALLOCATION TEMPORAIRE D'INVALIDITE L'allocation temporaire d'invalidité (ATI) est une prestation destinée aux fonctionnaires affiliés à la CNRACL, victimes d'un accident de service ou d'une maladie professionnelle,

Plus en détail

TABLEAUX SYNOPTIQUES CONCERNANT LA SECURITE SOCIALE SUISSE

TABLEAUX SYNOPTIQUES CONCERNANT LA SECURITE SOCIALE SUISSE Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Affaires internationales TABLEAUX SYNOPTIQUES CONCERNANT LA SECURITE SOCIALE SUISSE (L Accord sur la libre circulation

Plus en détail

Assurane-maladie (AMal) No de candidat(e) : Tâche 1: Début de l assurance

Assurane-maladie (AMal) No de candidat(e) : Tâche 1: Début de l assurance FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet Réponses Assurance-maladie (AMal) No de candidat (e) : Durée de l'examen :

Plus en détail

Annonce d un cas d incapacité de travail (formulaire employeur)

Annonce d un cas d incapacité de travail (formulaire employeur) Annonce d un cas d incapacité de travail (formulaire employeur) Pages 1 et 2: à remplir par l employeur de la personne assurée Employeur Entreprise Case postale N o d'affiliation Rue, n o Personne de contact

Plus en détail

6.01 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocations pour perte de gain

6.01 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocations pour perte de gain 6.01 Prestations des APG et de l allocation de maternité s pour perte de gain Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Toute personne qui sert dans l armée suisse, la protection civile, la Croix- Rouge, le

Plus en détail

Les personnes assurées et les cotisations. Revenu annuel provenant d une activité lucrative en pour-cent du revenu

Les personnes assurées et les cotisations. Revenu annuel provenant d une activité lucrative en pour-cent du revenu Règlement sur l assurance-invalidité (RAI) 1 831.201 du 17 janvier 1961 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 81 de la loi fédérale du 6 octobre 2000 sur la partie générale du

Plus en détail

831.301. du 23 novembre 2010. Le Gouvernement de la République et Canton du Jura,

831.301. du 23 novembre 2010. Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, Ordonnance sur les prestations complémentaires à l'assurance-vieillesse, survivants et invalidité (version en vigueur du 1 er janvier 2011 au 31 décembre 2014) du 23 novembre 2010 Le Gouvernement de la

Plus en détail

Demande de prestations pour adultes : Moyens auxiliaires

Demande de prestations pour adultes : Moyens auxiliaires Demande de prestations pour adultes : Moyens auxiliaires 1. Moyens auxiliaires Quels moyens auxiliaires (prothèse, fauteil roulant, etc) demandez-vous? Fournisseur souhaité (prière de joindre les copies

Plus en détail

Annuaire des assurances sociales

Annuaire des assurances sociales Annuaire des assurances sociales Aperçu annuel compact Cotisations Rentes Lacunes Faits Prestations 2014 Das Portal für das Personalwesen und für Stellensuchende Table des matières 1 1. Le système suisse

Plus en détail

Assurance perte de salaire LCA Conditions générales d assurance (CGA)

Assurance perte de salaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Assurance perte de salaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2014 Assurance perte de salaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2014 Sympany Sommaire 1 Bases de l assurance

Plus en détail

Circulaire concernant les indemnités journalières de l assurance-invalidité (CIJ)

Circulaire concernant les indemnités journalières de l assurance-invalidité (CIJ) Circulaire concernant les indemnités journalières de l assurance-invalidité (CIJ) Valable à partir du 1 er janvier 2010 318.507.12 f 2.10 2 Avant-propos La présente édition de cette circulaire comprend

Plus en détail

LES NOUVEAUTÉS EN DROIT SOCIAL. Droit du travail Droit des assurances sociales. Anne-Sylvie Dupont Avocate, chargée d enseignement

LES NOUVEAUTÉS EN DROIT SOCIAL. Droit du travail Droit des assurances sociales. Anne-Sylvie Dupont Avocate, chargée d enseignement LES NOUVEAUTÉS EN DROIT SOCIAL Droit du travail Droit des assurances sociales Anne-Sylvie Dupont 0 Avocate, chargée d enseignement SOMMAIRE 1. Arrêt 4A_553/2011 du 28 avril 2011 (Résiliation immédiate

Plus en détail

L assurance-accidentsselon la LAA Mémento

L assurance-accidentsselon la LAA Mémento L assurance-accidentsselon la LAA Edition 2016 Votre sécurité nous tient à cœur. 2 L assurance-accidents selon la LAA L assurance-accidents selon la LAA 3 Sommaire 1. Base légale de l assurance 2. Personnes

Plus en détail

ASSURANCE ACCIDENTS selon la LAA Dispositions générales du contrat

ASSURANCE ACCIDENTS selon la LAA Dispositions générales du contrat VAUDOISE GÉNÉRALE, Compagnie d'assurances Siège social : Place de Milan, 1001 Lausanne ASSURANCE ACCIDENTS selon la LAA Dispositions générales du contrat 1 Personnes assurées 1.1 Personnes assurées obligatoirement

Plus en détail

Tout sur l AVS. Brochure d information sous la forme de questions -réponses relatives à l AVS. 2014, 10 ème édition

Tout sur l AVS. Brochure d information sous la forme de questions -réponses relatives à l AVS. 2014, 10 ème édition Tout sur l AVS Brochure d information sous la forme de questions -réponses relatives à l AVS 2014, 10 ème édition Impressum Edition : Centre d information AVS/AI, info@ahv-iv.ch, www.avs-ai.info Auteurs

Plus en détail

Barème C. Ainsi, sont soumis au barème C les contribuables imposés à la source, domiciliés en Suisse ou non et dont le conjoint perçoit des :

Barème C. Ainsi, sont soumis au barème C les contribuables imposés à la source, domiciliés en Suisse ou non et dont le conjoint perçoit des : Barème C Quand le barème C entre-t-il en vigueur? Dès le 1er janvier 2014. Qui est concerné par le barème C? Les couples mariés ou en partenariat enregistré, dont les deux conjoints vivent en ménage commun

Plus en détail

Cours de préparation au brevet en assurances sociales

Cours de préparation au brevet en assurances sociales Cours de préparation au brevet en assurances sociales P R O G R A M M E DE FORMATION FORMER INFORMER COORDONNER En collaboration avec Table des matières Chapitre Page I. Renseignements généraux... 3 II.

Plus en détail

Notice d information à l attention des personnes assujetties à l impôt à la source dans le canton de Zurich Valable à partir du 1 er janvier 2014

Notice d information à l attention des personnes assujetties à l impôt à la source dans le canton de Zurich Valable à partir du 1 er janvier 2014 Notice d information à l attention des personnes assujetties à l impôt à la source dans le canton de Zurich Valable à partir du 1 er janvier 2014 1. Qu'entend-on par impôt à la source? L imposition à la

Plus en détail

Demande de prestations en cas d incapacité de gain

Demande de prestations en cas d incapacité de gain GENERALI Assurances de personnes SA Soodmattenstrasse 10 Case postale 1040 Demande de prestations Le certificat médical concernant l incapacité de travail est à remettre à votre médecin traitant en le

Plus en détail

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec.

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec. MAR / QUE 3 ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Rente de retraite Q-114-RET (10-12) IMPORTANT Aucune prestation

Plus en détail

LOI 836.01 d'application de la loi fédérale sur les allocations familiales et sur des prestations cantonales en faveur de la famille (LVLAFam)

LOI 836.01 d'application de la loi fédérale sur les allocations familiales et sur des prestations cantonales en faveur de la famille (LVLAFam) LOI 86.0 d'application de la loi fédérale sur les allocations familiales et sur des prestations cantonales en faveur de la famille (LVLAFam) du septembre 008 LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu la loi

Plus en détail

(en application de l art. 8r, al. 2, OLOGA) Berne, le 20 mars 2013. 1 Contexte

(en application de l art. 8r, al. 2, OLOGA) Berne, le 20 mars 2013. 1 Contexte Département fédéral des finances DFF Office fédéral du personnel OFPER Berne, le 20 mars 2013 Directive concernant le calcul des indemnités versées aux membres des commissions extraparlementaires au titre

Plus en détail

GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN

GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN Table des matières I. GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN V. DEROULEMENT DE L EXAMEN VI.

Plus en détail

Questionnaire sommes d assurance élevées Complément à la proposition

Questionnaire sommes d assurance élevées Complément à la proposition Pax Aeschenplatz 13, 4002 Bâle Questionnaire sommes d assurance élevées Complément à la proposition 1. Proposant/preneur d assurance Prénom Proposition du N proposition 2. Indications sur l activité professionnelle

Plus en détail

PROMETHEE ALLIER Promotion de l'emploi du travailleur handicapé

PROMETHEE ALLIER Promotion de l'emploi du travailleur handicapé PROMETHEE ALLIER Promotion de l'emploi du travailleur handicapé Par Monsieur Frédéric LEMOINE Chargé de Mission 1 à 3, rue Branly - 03700 BELLERIVE SUR ALLIER Tél: 04 70 58 85 50 - Fax : 04 70 58 85 70

Plus en détail

Société fiduciaire. Lausanne. Flexibilisation de l âge de la retraite

Société fiduciaire. Lausanne. Flexibilisation de l âge de la retraite Société fiduciaire Lausanne Flexibilisation de l âge de la retraite Bases légales AVS Age ordinaire de la retraite selon la Loi fédérale sur l'assurance-vieillesse et survivants (Art 21 al. 1 LAVS) : 65

Plus en détail

Commune de Siviriez. par la loi sur l Assurance-vieillesse et survivants (LAVS)

Commune de Siviriez. par la loi sur l Assurance-vieillesse et survivants (LAVS) Commune de Siviriez Assurances sociales et Subventions Diverses ressources sont prévues légalement SUR LE PLAN NATIONAL par la loi sur l Assurance-vieillesse et survivants (LAVS) SUR LE PLAN CANTONAL par

Plus en détail

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP EDITION 2015 Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» Une brochure pour les chômeurs Prévoyance professionnelle des personnes au chômage selon la LACI et la LPP REMARQUES Le présent

Plus en détail

en savoir plus sur les nouveaux barèmes C, H et A1 à A5

en savoir plus sur les nouveaux barèmes C, H et A1 à A5 en savoir plus sur les nouveaux barèmes C, H et A1 à A5 Exemples Vous trouverez, dans l'aide au remplissage du formulaire "Déclaration pour le prélèvement de l'impôt à la source", plusieurs exemples avec

Plus en détail

Modifications au 1 er janvier 2015

Modifications au 1 er janvier 2015 1.2015 Généralités Modifications au 1 er janvier 2015 Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Le présent mémento vous renseigne sur les modifications entrant en vigueur le 1 er janvier 2015 dans le domaine

Plus en détail

Brevet fédéral de Spécialiste en assurances sociales

Brevet fédéral de Spécialiste en assurances sociales Assurances Sociales Assurances Sociales Brevet fédéral de Spécialiste en assurances sociales Brevet fédéral de Spécialiste en assurances sociales La Formation en bref Titre obtenu: Spécialiste en assurances

Plus en détail

Notice de l administration fiscale cantonale sur l imposition à la source des revenus acquis en compensation pour les travailleurs étrangers.

Notice de l administration fiscale cantonale sur l imposition à la source des revenus acquis en compensation pour les travailleurs étrangers. IMPÔTS CANTONAUX IMPÔT FÉDÉRAL DIRECT Valable dès le 1 er janvier 2006 Les nouveautés par rapport à l état au 1.7.2005 sont signalées en marge. AFC 1.1.2006 Canton Valais Notice de l administration fiscale

Plus en détail

4.01 Etat au 1 er janvier 2013

4.01 Etat au 1 er janvier 2013 4.01 Etat au 1 er janvier 2013 Prestations de l assurance invalidité (AI) Une assurance obligatoire 1 Toutes les personnes qui habitent en Suisse ou y exercent une activité lucrative sont obligatoirement

Plus en détail

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-rapporteur: Marc Boivin

Composition Présidente: Anne-Sophie Peyraud Josef Hayoz, Marianne Jungo Greffier-rapporteur: Marc Boivin Kantonsgericht KG Rue des Augustins 3, case postale 1654, 1701 Fribourg T +41 26 304 15 00, F +41 26 304 15 01 www.fr.ch/tc 605 2013 66 Arrêt du 22 décembre 2014 I e Cour des assurances sociales Composition

Plus en détail

Proposition du Conseil-exécutif. Loi sur la protection de l'enfant et de l'adulte (LPEA) (Modification)

Proposition du Conseil-exécutif. Loi sur la protection de l'enfant et de l'adulte (LPEA) (Modification) Proposition du Conseil-exécutif.6 Loi sur la protection de l'enfant et de l'adulte (LPEA) (Modification) Le Grand Conseil du canton de Berne, sur proposition du Conseil-exécutif, arrête: I. La loi du er

Plus en détail

Règlement sur l assurance-invalidité

Règlement sur l assurance-invalidité Règlement sur l assurance-invalidité (RAI) Ce texte est une version provisoire. Seule la version publiée dans le Recueil officiel des lois fédérales fait foi (www.admin.ch/ch/f/as). Modification du Le

Plus en détail

INFORMATION SUR LES ASSURANCES

INFORMATION SUR LES ASSURANCES Delémont, le 29 octobre 2014 INFORMATION SUR LES ASSURANCES Aux employés de l'etat Récapitulatif des différentes assurances sociales Les termes utilisés dans le présent document pour désigner des personnes

Plus en détail

Généralités. Updates. Révisions. Révisions. Etat: 1 er janvier 2014. Centre d information AVS/AI. Centre d information AVS/AI

Généralités. Updates. Révisions. Révisions. Etat: 1 er janvier 2014. Centre d information AVS/AI. Centre d information AVS/AI Centre d information AVS/AI Centre d information AVS/AI Updates Etat: 1 er janvier 2014 2005.1 AVS 181a RAVS 51 2012.1 AI 178a LAI 66c 2012.3 AI 182 RAI 72 bis AI 183 OIC 404 2012.6 AI 184 RAI 36 2012.7

Plus en détail

Directeurs, Directeurs adjoints et conseillers en sécurité financière. DSF assouplit ses exigences pour les produits SOLO

Directeurs, Directeurs adjoints et conseillers en sécurité financière. DSF assouplit ses exigences pour les produits SOLO DESTINATAIRE(S) : COPIE (S) À : OBJET : Directeurs, Directeurs adjoints et conseillers en sécurité financière Coordonnatrices à l'administration DSF assouplit ses exigences pour les produits SOLO EXPÉDITEUR

Plus en détail

Consultation sociale CONSULTATOIN SOCIALE

Consultation sociale CONSULTATOIN SOCIALE Consultation sociale CONSULTATOIN SOCIALE Notre service de consultation sociale vous apporte aide et conseils, ainsi qu à vos proches. La consultation sociale de Pro Senectute est également à la disposition

Plus en détail

Demande de prestations

Demande de prestations GENERALI Assurances de personnes SA Case postale 1040 Demande de prestations Nous vous remercions de nous retourner la demande de prestations en cas d incapacité de gain et/ou de perte/de diminution des

Plus en détail

Les prestations de la Suva en cas d invalidité

Les prestations de la Suva en cas d invalidité Les prestations de la Suva en cas d invalidité La présente brochure passe en revue les différentes prestations auxquelles ont droit les assurés de la Suva en cas de séquelles permanentes, consécutives

Plus en détail

STATUT LE TEMPS PARTIEL

STATUT LE TEMPS PARTIEL STATUT LE TEMPS PARTIEL Fiche statut 24 août 2012 Références: - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale - Ordonnance n 82-296 du 31

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01.2013 Afin de faciliter la lecture des dispositions contractuelles, certaines dénominations concernant des personnes sont au masculin; bien entendu, ces dénominations

Plus en détail