le guide GRH de votre PME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le guide GRH de votre PME"

Transcription

1 GRH-Coach le guide GRH de votre PME une initiative de: avec l appui du fonds d impulsion À la politique des immigrés

2 Table des matieres Introduction 3 Améliorer les performances de votre personnel 4 Engager un collaborateur. A quel coût? 10 Engager un collaborateur. Comment s y prendre? 12 Engager un collaborateur. Quelles sont les démarches légales? 18 Bénéficier de mesures d emploi et de formation 22 Faire appel à un conseiller en recrutement 24 Editeur : UCM Bruxelles, avenue A. Lacomblé 29, 1030 Bruxelles Editeur responsable : UCM Bruxelles- Francine Werth, avenue Adolphe Lacomblé 29, 1030 Bruxelles Graphisme et mise en page : Proforma Advertising bvba Tel 015/ Photos: Luk Collet Edition UCM Tout droit de reproduction, d adaptation et de traduction réservés pour tous pays. N de dépôt légal : D/2010/12.273/3 La présente brochure date de novembre Les matières qui y sont traitées sont en constante évolution. Or, comme pour tout imprimé, la rédaction des articles doit être clôturée à un moment ou un autre. Nous attirons donc l attention du lecteur sur le fait que certaines informations sont peut-être obsolètes. Avant d entamer toute démarche et pour plus de renseignements, connectez-vous sur

3 Introduction Que vous employez un ou plusieurs travailleurs, ce guide GRH-Coach vous permettra de faire progresser votre entreprise! Les indépendants et les PME ont tout intérêt à attirer les bons collaborateurs et à les garder. Une entreprise n est solide que par son capital humain. Bien connaître et gérer ses collaborateurs est d une importance capitale pour assurer, ensemble, l expansion de l entreprise. Un bon management du personnel et/ou une Gestion des Ressources Humaines, est importante pour toute entreprise. Ce guide GRH-Coach a pour objectif de vous donner un éclairage sur les éléments les plus importants pouvant renforcer votre gestion de personnel. La force de frappe de votre entreprise et la qualité offerte aux clients, sont en grande partie dépendantes de votre propre implication et de celle de vos collaborateurs. Le but de la présente publication est de vous indiquer comment vous pouvez veiller à ce qu ils fournissent les meilleures prestations. Comment vous pouvez susciter chez eux l envie et le plaisir de donner le meilleur d euxmêmes, pour vous et pour vos clients? Dans la première partie, vous découvrirez une série de conseils pouvant être rapidement mis en œuvre. Ensuite, quelques aspects pratiques de la gestion du personnel sont présentés. Cette brochure revêt un caractère introductif. L UCM offre une gamme étoffée de services et met à votre disposition des conseillers pour vous accompagner et vous guider. Cette brochure contribuera à optimaliser la collaboration entre vous et vos collaborateurs. Studio Dann-UCM Jean-Luc Reginster Président de l UCM-Bruxelles 3

4 Améliorer les performan THEME 1 Vos collaborateurs constituent le principal «capital» de votre entreprise. La qualité de vos produits et services dépendent toujours des connaissances et des compétences de ceux-ci. Prêtez donc de l attention à l accueil, aux réunions d équipe et à la formation de votre personnel. Une gestion du personnel efficiente est basée sur la confiance que vous témoignez à vos collaborateurs. Toute difficulté ou défi peut être l occasion d un moment d apprentissage. Approchez vos collaborateurs avec respect et offrez leur un cadre dans lequel ils peuvent continuer à se développer. Dialoguer, par le biais par exemple d entretiens de fonctionnement, est essentiel. Vous suscitez ainsi l adhésion de vos collaborateurs. Et cela fait toute la différence. Accueillez les nouveaux collaborateurs Un bon accueil augmente la motivation du nouveau collaborateur, crée immédiatement une tonalité fonctionnelle et une atmosphère de travail agréable et permet une intégration rapide du nouveau collaborateur dans l entreprise. Quelques suggestions : Prenez le temps le premier jour de faire une visite guidée et une présentation des collaborateurs directs. Désignez un parrain ou une marraine (un collègue) qui prêtera une attention particulière à la bonne intégration du nouveau collaborateur. Prévoyez une brochure d accueil : cette farde comprendra une série de folders relatifs à l entreprise, le règlement de travail, les horaires, les consignes de sécurité, une explication sur les produits et les services, un organigramme, 4

5 ces de votre personnel > Renforcez l implication de vos collaborateurs Peut-être, avez-vous, régulièrement, des entretiens avec vos collaborateurs pour faire le point sur leur travail. Il s agit en fait d entretien de fonction, d une grande importance pour améliorer les prestations et l implication de vos collaborateurs. Menez ceux-ci de manière régulière et pas seulement en cas de difficultés. Si vos collaborateurs se préparent à cet entretien, vous bénéficiez de meilleurs résultats. Menez un entretien de fonction sur base régulière Le but d un entretien de fonction est de rassembler des informations sur la qualité du travail, les compétences et le vécu du collaborateur. Comment se déroule un tel entretien? Il est demandé au collaborateur, sur base d un formulaire préparatoire, de réfléchir aux points suivants : Contenu de la fonction : responsabilités et domaines de résultats - Dans quelles tâches, est-il performant? - Comment peut-il encore s améliorer? - Y a-t-il certaines missions qu il souhaiterait assumer dans le futur? - Voit-il en ce qui le concerne des opportunités de croissance et comment les saisirait-il? Encadrement de la fonction, méthodes de travail, moyens, atmosphère de travail - Pense t-il que certains aspects peuvent être améliorés dans l organisation? - Y a-t-il des conventions et règles qui pourraient être améliorées? - A t-il besoin de moyens déterminés pour bien exécuter sa fonction? Collaboration avec les collèges, le supérieur hiérarchique, - Comment se déroule-t-elle? Autres thèmes que le collaborateur aimerait aborder. Prévoyez un entretien de fonction avant la fin de la période d essai! 5

6 Améliorer les performan THEME 1 Rédigez un plan de développement personnel Le résultat d un entretien de fonction est d aboutir à un plan de développement personnel (PDP). Dans le cadre d un PDP, la direction et le collaborateur conviennent de propositions pour poursuivre le développement du collaborateur dans l intérêt de l organisation et de la personne. Quels aspects pouvez-vous reprendre dans un PDP? Constat de la situation actuelle Quels sont les compétences nécessaires pour permettre au collaborateur d assumer le mieux possible son travail. Vous pouvez vous baser sur la description de fonction détaillée décrite dans l offre d emploi (voir 2.4 Comment sélectionner le candidat adéquat?) Points d attention et accords Quels sont les attentes réciproques de la direction et du collaborateur? Les perspectives de carrière Quelles sont les ambitions du collaborateur à long terme? Menez un entretien d évaluation Au cours de cet entretien, vous émettez, en votre qualité de supérieure hiérarchique, un jugement sur les prestations réalisées par le collaborateur au cours de l année passée. Le but est d évaluer les résultats liés aux tâches et aux responsabilités. Ce jugement doit déboucher sur une récompense positive ou négative. Comment se déroule un tel entretien d évaluation? Les réalisations sont examinées sur base de la description de fonction : Qu a réalisé le collaborateur? Comment le collaborateur les a-t-il appréhendées? - De manière autonome - Avec un soutien - Si ce n est pas le cas, a réalisé un parcours sans faute Conclusion du résultat - Bon - pas bon - Fixation d un délai pour améliorer les résultats Discussion concernant la rémunération 6

7 ces de votre personnel > Formez vos collaborateurs : «la formation est un investissement pour l entreprise» La qualité de vos produits et services dépendent en grande partie des connaissances et compétences de vos collaborateurs. Leurs capacités deviennent vite obsolètes et vos collaborateurs souhaitent se recycler et bénéficier d une formation actualisée. Investir en formation est une nécessité, et c est aussi valable pour les PME. Sans vous en rendre compte, vous formez vous-même, vos collaborateurs, dans votre fonction de chef d entreprise. Vous attirez leur attention sur la ponctualité, l amabilité envers la clientèle, le travail réalisé avec précision, etc Vous les dirigez et leur enseignez quotidiennement une série de sujets. Parfois, une formation complémentaire plus large et plus approfondie est nécessaire. Vous n avez pas toujours le temps et les connaissances pour en faire bénéficier vos collaborateurs d une manière qualitative. Vous pouvez dans ce cas faire appel à un opérateur de formation externe. Comment identifier les formations les plus opportunes? En cas de changements importants au niveau de l environnement de votre entreprise (nouvelles techniques, autres marchés, développements extérieurs), vous devez (et de préférence préalablement) vérifier si ces besoins nécessitent de nouvelles connaissances, de nouvelles compétences, ou un nouvel état d esprit de vos collaborateurs. Soyez à l écoute de vos collaborateurs lorsqu ils vous font part des compétences ou techniques pour lesquelles ils souhaitent une formation ou un recyclage. Identifiez les problèmes qui se produisent de manière récurrente dans la vie quotidienne de votre entreprise. 7

8 Améliorer les performan THEME 1 Où trouver un bon opérateur externe pour une formation concrète? Vous pouvez obtenir des informations utiles auprès de différentes structures. Les centres de formation du Forem Bruxelles-Formation Le centre de formation des classes moyennes IFAFPME Les instituts de formation sectoriels Les fournisseurs de l entreprise Les organisations d employeurs, dont l UCM Les organismes privés de formation Les instituts d enseignement 8

9 ces de votre personnel conseil Les plans de diversité Les employeurs qui souhaitent optimaliser leur gestion de personnel en prenant en compte les talents de tous leurs collaborateurs, peuvent introduire un plan de diversité. 1 En Région bruxelloise, un accompagnement peut vous être fourni par le Pacte Territorial (www.diversite. irisnet.be) ou par le CCSEE (www.ccsee.be) au niveau de l élaboration du plan de diversité pour votre entreprise. Un aperçu de tous les subsides et soutiens en matière de formation est repris sur et pour la Région wallonne Vous avez aussi la possibilité d interroger les fonds de formation sectoriels. Les diverses aides publiques relatives à l expansion économique en région bruxelloise sont reprises sur et pour la Région wallonne : dans la rubrique «banque de donnée», le dossier Midas-Aides aux entreprises Voir aussi le site 9

10 Engager un collaborate THEME 2 Comment déterminer la rémunération d un travailleur? conseil Dans la plupart des situations, vous pouvez prendre en considération les dispositions des CCT (Conventions Collectives de Travail - - qui déterminent, pour votre secteur d activité, le salaire (barème) minimum d un travailleur exerçant une fonction spécifique. Deux critères déterminent le plus souvent le niveau de la rémunération : - Le niveau de responsabilité de la fonction - L expérience de la personne. En Belgique, il convient aussi de tenir compte de l indexation du salaire (adaptation du salaire à l évolution du prix de la consommation privée). Prenez contact avec votre Secrétariat social pour vous renseigner sur les salaires pratiqués. Le Secrétariat social UCM peut vous conseiller en matière de coût salarial, sur les avantages que vous souhaitez accorder à votre travailleur ainsi que sur les charges sociales obligatoires. Le Secrétariat social peut aussi, pour le compte de votre entreprise, accomplir le s o bligations et formalités administratives. Exemples de salaires Employé administratif marié avec 2 enfants à temps plein (38h/semaine) Commission paritaire 218 Employé administratif marié avec 2 enfants temps partiel (19h/semaine) Commission paritaire 218 Ouvrier célibataire sans enfants temps plein Commission paritaire 302 Ouvrier célibataire sans enfants temps partiel Commission paritaire 302 Coût salarial employeur 1.928,47 / mois 993,33 / mois 2.409,75 / mois 1.200,92 / mois Salaire brut travailleur 1.561,70 / mois 780,85 / mois 1.825,86 / mois 912,93 / mois Salaire net travailleur 1.265,46 / mois 741,92 / mois 1.289,85 / mois 791,62 / mois 10

11 ur. A quel coût? Quelles sont les composantes de la rémunération? Théorie Coût salarial de l employeur - cotisation patronale (±32%) = Rémunération brute (pour le travailleur) - cotisation sociale du travailleur (±13,07%) = Rémunération taxable - précompte professionnel (variable en fonction de l état civil et des personnesà charge) = Rémunération nette (pour le travailleur) Exemple 3.300,00 /mois -800,00 /mois 2.500,00 /mois -326,75 /mois = 2.173,25 /mois - 620,75 /mois = 1.552,50 /mois Coûts complémentaires liés au travailleur Obligations paritaires(en fonction de la CCT de votre secteur) - Frais de déplacements domicile-travail - Quelques avantages extra-légaux (voir ci-dessous) peuvent être obligatoires via la CCT de votre secteur Avantages extra-légaux Il s agit d avantages permettant d augmenter le salaire net du travailleur mais sans donner lieu à une imposition fiscale supplémentaire (pour autant que certains maxima soient respectés) ou occasionnant des cotisations sociales moindres - Chèques repas, éco chèques, chèques sport et culture, chèques cadeaux - Gsm, plan pc privé - Voiture de société, carte essence - Internet - Assurance groupe : par exemple une assurance hospitalisation ou une pension complémentaire - ANR : moyennant certaines conditions, vous pouvez accorder annuellement ou selon une autre périodicité, un avantage lié à l obtention de résultats. Les résultats à atteindre doivent être déterminés préalablement et sur base de critères objectifs et mesurables. Attention au maximum autorisé quant à l évaluation de l avantage. 11

12 Engager un collaborateu THEME 3 Est-il nécessaire de procéder à un nouvel engagement? Avant de prendre la décision d accroître les effectifs de votre personnel, envisagez d abord toutes les solutions : Une révision de la répartition interne des tâches Un déplacement La création d un poste de travail Une telle approche crée une dynamique de mouvement dans votre entreprise et peut accroître la motivation de vos collaborateurs en leur offrant de nouveaux défis. Collaborer avec des entreprises-collègues peut aussi être une solution pour faire face à des pics de travail imprévus. Comment rédiger une offre d emploi? Lors de la rédaction d une offre d emploi, plusieurs critères sont à respecter : Un message efficace, attractif et compréhensible par tous Une description claire des compétences requises - Le candidat doit-il répondre à l ensemble des compétences relative à la fonction ou peut-il acquérir certaines de ses compétences utiles ultérieurement par des formations internes ou externes? Il est utile d impliquer un collègue ou un chef de service dans la rédaction de l offre d emploi. Ils connaissent la fonction et les compétences requises. Exemple de structure d une offre d emploi : Titre Dénomination précise de la fonction? Brève description de l activité de l entreprise Exemple : ouvrier-magasinier Entreprise X, implantée à Bruxelles, spécialisée dans la vente de matériaux, cherche un ouvrier-magasinier (m/v) 12

13 r. Comment s y prendre? > Description de fonction Quelles sont les principales tâches? Vous êtes responsable de : - La réception des marchandises - Le contrôle du chargement - La gestion du matériel de chargement Quelle est la position de la fonction dans l entreprise? - Qui est le responsable hiérarchique du collaborateur? - Le collaborateur sera-t-il amené à gérer lui-même une équipe? - Avec qui le collaborateur sera-t-il amené à travailler? - Quelles sont les niveaux de relations et contacts interne et externes indispensables? Décrivez clairement les objectifs de la fonction. Quelles sont les responsabilités et/ou les compétences du collaborateur? Profil Quelles sont les qualités et compétences auxquelles le travailleur doit satisfaire? - Connaissances (spécificités de la fonction, produits, langues, informatiques ) - Aptitudes (professionnelles, informatiques capacités de communication orales et écrites...) - Expérience (professionnelle, direction d équipe...) - Personnalité (sociable, sérieux, digne de confiance, sûr de soi, maîtrise du stress, flexible, capacité de travailler en équipe, autonome...) - Motivation (ambition, promotion ou stabilité) - Attentes et disponibilités - Vous travaillez sous l autorité du directeur de la logistique - Vous travaillez en équipe avec vos collègue - Possibilités de contacts avec les clients Vous remplissez une fonction logistique au sein de l entreprise au niveau de la réception, l emmagasinage, la préparation, la distribution des marchandises - Connaissance de gestion d un magasin - Certificat de capacité de gestion du matériel de chargement - Maîtrise de divers logiciels informatiques - L expérience est un atout - Flexibilité - Sens du service - Possibilités d avancement - Disposé à travailler à partir de 6h00am 13

14 Engager un collaborateu THEME 3 Offre Quelles sont les offres faites au collaborateur? - Précisez les critères définissant le salaire ; l expérience, les compétences, barème - Des avantages extra légaux? (chèques repas, assurance hospitalisation, assurance groupe, remboursement des frais de déplacements domicile travail - Possibilités de carrière et de formation? - Décrivez brièvement l environnement de travail (accessibilité, implantation) Nous offrons - Une bonne rémunération basée sur l expérience et les compétences - Assurance groupe, remboursement frais de déplacement - Une fonction de responsabilité est accessible après quelques années d expérience ou avoir réussi une formation complémentaire - L entreprise est située à proximité d une gare et dispose d un parking privé La procédure de sollicitation Comment présenter sa candidature, CV et/ou lettre de motivation, date ultime Veuillez joindre un CV à Mr/Mme... au plus tard le... (date) Comment diffuser l offre d emploi? Le collaborateur peut être recherché par différents canaux. Ne vous limitez jamais à un seul canal de recrutement! Utilisez par exemple le site de votre entreprise et une affiche devant l entreprise. Annoncez votre offre d emploi auprès de services régionaux de l emploi, Actiris, VDAB et Forem. Considérez les possibilités via les Missions Locales, les bureaux d intérim, les publications sur internet et dans les journaux. Les contact avec les écoles et les centres d enseignements pour adultes peuvent aussi être utiles. 14

15 r. Comment s y prendre? > Comment sélectionner un bon candidat «Une erreur coûte cher» En matière de comptabilité, vous faites appel à un spécialiste, votre comptable. Pour la sélection d un candidat, il vaut mieux faire appel à un spécialiste. Ne considérez pas les dépenses liées à la recherche des collaborateurs adéquats comme un coût mais comme un investissement à long terme. Le capital humain constitue toujours une partie du capital de votre entreprise. Une bonne sélection se déroule en 4 phases : A. La présélection Les CV et les lettres de motivation contiennent déjà souvent suffisamment d information pour déterminer si vous devez inviter une personne à un entretien. 1 C est un gain de temps, pour vous et pour le candidat. Limitez-vous aux éléments objectifs, telles que les compétences, le domicile ou l expérience. Vous avez la possibilité de faire appel aux services d Actiris, du VDAB, du Forem ou d un bureau de sélection. Ils peuvent réaliser pour vous une première sélection. B. Les interviews Réfléchissez bien au déroulement de l entretien - Ayez le CV à la portée de la main. - Ecrivez les éventuelles questions complémentaires lors de la lecture de la lettre de motivation et/ou du CV. - Préparez cinq questions ouvertes > Pourquoi voulez vous travailler au sein de l entreprise? > Quels sont vos points forts et vos points faibles? > Quelles sont vos expériences professionnelles? (Demandez des exemples concrets, des réalisations, des résultats) > Selon vous, quel est l aspect le plus important dans un emploi? > Qu est-ce qui vous interpelle dans cette fonction? > Avez-vous des questions? 15

16 Engager un collaborateu THEME 3 Les méthodes décrites ci-contre sont appliquées par les Consultants Brujobs de l UCM. Les conseillers en recrutement peuvent vous assister dans votre recherche de personnel. Ils vous aident dans la rédaction de l offre d emploi, l examen de la procédure de recrutement la plus adéquate et le suivi des candidats présentés en collaboration avec Actiris. Ces conseillers se déplacent dans votre entreprise. Les services sont gratuits. Renseignements : UCM Bruxelles, avenue Adolphe Lacomblé 29, 1000 Bruxelles Téléphone : Impliquez éventuellement d autres membres du personnel qui seront amenés à travailler avec le collaborateur. Il est conseillé d impliquer systématiquement dans la procédure le chef de service ou de département. Présentez au candidat une image de votre entreprise (par exemple, une visite guidée). Echangez vos points de vue sur le candidat à l issue de l entretien. Lors de l interview, vous pouvez utiliser le schéma ci-dessous. Vous déterminerez d avance les critères de décision (sur base de la description de fonction). Profil A quelles qualités et compétences, le collaborateur doit-il satisfaire? - Connaissances (spécificités de la fonction, produits, langues, informatiques, ) - Aptitudes (professionnelles, informatiques, capacités de communication orales et écrites..) - Expérience (professionnelle, direction d équipe..) - Présentation - Personnalité (sociable, sérieux, digne de confiance, sûr de soi, gestion du stress, flexibilité, capacité de travailler en équipe, autonomie ) - Motivation (ambition, promotion ou stabilité) - Attentes et disponibilités Profil Candidat 1 : Score de 1 à 5 (faible à très bon) 16

17 r. Comment s y prendre? C. Un second tour Un second tour vous donne la possibilité de réaliser un test pratique ou de faire évaluer le candidat par d autres collaborateurs. Un bureau de sélection spécialisé peut évaluer via une batterie de tests (et moyennant rémunération des services offerts) les capacités et les caractéristiques de personnalité du candidat. Lors de ce second tour, vous pouvez aussi jauger les attentes en matière de rémunération et les disponibilités du candidat. D. Tenez les candidats au courant des résultats Ceci est important pour l image de votre entreprise. Vous témoignez ainsi du respect pour le candidat qui a marqué un intérêt pour votre entreprise. 17

18 Engager un collaborateur. THEME 4 Vous entamez des démarches pour engager un collaborateur. Il convient de suivre différentes étapes pour mener à bien cet engagement. Le contrat de travail C est un contrat par lequel une personne s engage à travailler moyennant rémunération sous l autorité d une autre personne qui l emploie. Il existe différents types de contrat : En fonction de la nature du travail En fonction de la durée Contrat de travail ouvrier, contrat de travail employé, contrat de travail domestique, contrat de travail de représentant de commerce, contrat de travail étudiant, contrat de travail à domicile Contrat de travail à durée indéterminée, contrat de travail à durée déterminée, contrat de travail conclu pour un travail nettement défini, contrat de remplacement A quoi faut-il être attentif lors de la rédaction du contrat? Savez vous qu un contrat de travail oral est pleinement valable? Il s agit d un contrat de travail à durée indéterminée sans période d essai! Pour une série de contrats et de clauses particulières, le contrat doit être conclu par écrit. Il s agit, entre autres, des contrats qui prévoient une fin (contrat à durée déterminée, contrat de remplacement ), des contrats conclus avec certaines catégories de travailleurs (étudiants et intérimaires ), des contrats comprenant certaines clauses particulières (clause d essai, clause de non concurrence ). Le contrat de travail doit aussi préciser : la fonction exercée, l horaire de travail, la rémunération et les éventuelles conditions spécifiques de travail. 18

19 Quelles sont les démarches légales? > La langue du contrat L employeur n est pas libre d utiliser la langue de son choix : la loi fixe les règles pour l usage des langues dans les relations de travail. La langue varie en fonction du lieu du siège d exploitation dont relève le travailleur. Dans certains cas, à défaut d utiliser la langue établie par la loi, le contrat pourra être considéré comme nul, c est-à-dire comme s il n avait jamais été signé. La clause d essai Cette clause offre la possibilité à l employeur et au travailleur de rompre plus rapidement le contrat au cours de cette période d essai si le travailleur ne satisfait pas à la fonction pour laquelle il a été engagé. La clause d essai doit impérativement être inscrite dans le contrat de travail, au plus tard à l entrée en service du travailleur. Une mention écrite dans le règlement de travail ou dans une convention collective de travail n est pas suffisante. Durée de l essai : Rémunération /an et < en 2010 Rémunération > /an en 2010 Minimum Maximum Prolongation si interruption du contrat? (maladie, vacances, etc.) Ouvriers/ Etudiants 7 jours civils 14 jours civils Employés/Représentants de commerce 1 mois civil 1 mois civil 6 mois civils 12 mois civils En cas de suspension du contrat => prolongation de la période d essai avec un max. de 7 jours civils. En cas de suspension du contrat => prolongation de la période d essai sans limitation. Il est important de préciser la durée de la période d essai. A défaut, elle sera égale au minimum légal prévu. 19

20 Engager un collaborateur. THEME 4 Le règlement de travail Le contrat de travail doit toujours présenter en annexe un règlement de travail mentionnant les règles de travail qui s appliquent à tous les travailleurs de l entreprise. Chaque employeur doit disposer d un règlement de travail. Il mentionne les principales obligations des parties : le début et la durée des prestations de travail; les modalités des horaires des travailleurs à temps partiel; les formalités à remplir en cas de maladie; les dates des congés annuels collectifs; les délais de préavis raccourcis, etc. L employeur remet un règlement à chaque travailleur contre un accusé de réception. conseil Le Secrétariat social UCM peut vous fournir un modèle de contrat de travail et vous donner des informations complémentaires relatives aux obligations mentionnées dans les paragraphes ci-contre. Quelques observations importantes : Demandez à votre nouveau collaborateur de vous communiquer son numéro de registre national : vous en aurez besoin pour tout échange de courrier et déclaration aux instances de la sécurité sociale. Remplissez immédiatement la déclaration Dimona. Elle est obligatoire et peut être réalisée par voie électronique via Ce point n est pas à négliger car la loi prévoit des sanctions en cas de non-respect de cette disposition. Certaines catégories déterminées de travailleurs (mineurs, groupes à risques) doivent, au moment de l engagement (et par la suite, de manière périodique) passer un examen médical auprès d un médecin du travail. Les travailleurs de nationalité étrangère (hors de l Union Européenne) ne peuvent être engagés que moyennant une carte de travail et un permis de travail. Les obligations de l employeur vis-à-vis des instances officielles, dès la première embauche > L Office National de Sécurité Sociale En tant qu employeur, vous devez en premier lieu vous inscrire comme employeur auprès de l Office National de la Sécurité Sociale (ONSS). Il vous est possible de donner mandat à un Secrétariat social agréé (UCM) qui s occupera de vos intérêts auprès de l ONSS. 20

21 Quelles sont les démarches légales? > La Caisse d allocations familiales L employeur peut, dans les 90 jours de l embauche de son premier travailleur, choisir une Caisse d allocations familiales dans le but d assurer le paiement à son travailleur, des allocations familiales et des primes de naissance. La Caisse d allocations familiales UCM peut vous renseigner sur ce qu il convient de faire dans l hypothèse où le travailleur n a pas d enfant. > La caisse de vacances (uniquement pour les ouvriers) Certains secteurs d activité ont prévu des caisses de vacances spécifiques à leur activité, comme par exemple le secteur de la construction. Ils ont l obligation de s affilier à celle-ci. Si le secteur n a rien prévu, l employeur est alors affilié automatiquement à l Office National des Vacances Annuelles (ONVA) (Rue des Champs Elysées, 12 à 1050 Bruxelles). > L assurance contre les accidents de travail Elle est très importante et pourtant si souvent oubliée! L employeur est responsable de tous les accidents en relation avec le travail effectué. L assurance contre les accidents de travail couvre les dommages corporels qui sont les conséquences d accidents se produisant sur le lieu de travail mais aussi sur le chemin entre le domicile et le lieu de travail. Comment s y prendre? Le Secrétariat social UCM peut vous informer. L aide financière Vous pouvez bénéficier d avantages importants! Une réduction forfaitaire des cotisations sociales patronales vous est octroyée pour le premier travailleur. Elle est de euros par trimestre pendant 5 trimestres et ensuite 400 euros durant les 8 trimestres suivants. Notez que pour le second travailleur, ce montant est 400 euros par trimestre durant 13 trimestres. Et pour le troisième travailleur, il est 400 euros par trimestre pendant 9 trimestres. Il existe d autres aides possibles pour les engagements ultérieurs. Adressez-vous au Secrétariat social UCM pour plus d information à ce sujet. 21

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

Vous êtes à nouveau à la recherche d un emploi? Vous vous posez probablement un tas de questions : Votre inscription

Vous êtes à nouveau à la recherche d un emploi? Vous vous posez probablement un tas de questions : Votre inscription Vous êtes à nouveau à la recherche d un emploi? Vous vous posez probablement un tas de questions : > Comment m inscrire en tant que chercheur d emploi? > Où trouver des offres d emploi appropriées? > Comment

Plus en détail

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 Après avoir lu la circulaire, nous vous invitons à suivre le présent guide pour vous aider à remplir les différentes rubriques de votre (vos) formulaire(s) de

Plus en détail

Le contrat de travail. ... en survol

Le contrat de travail. ... en survol Le contrat de travail... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier 1 Vous exercez votre activité professionnelle, salariée ou indépendante, sur le territoire français mais résidez sur le territoire

Plus en détail

Créer votre propre emploi? Relevez le défi!

Créer votre propre emploi? Relevez le défi! Créer votre propre emploi? Relevez le défi! chapitre 5 Créer son propre emploi. Beaucoup en rêvent mais peu en font une réalité. Pourtant, devenir indépendant peut être un moyen de créer son emploi. Les

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter Le travail à temps partiel Les pièges à éviter 1 HOMMES - FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. FR-NL Deze brochure is

Plus en détail

Newsletter 01. www.formationtitresservices.be

Newsletter 01. www.formationtitresservices.be Newsletter 01 www.formationtitresservices.be Avant-propos Cher lecteur, Le secteur des titres-services est toujours en pleine croissance. Avez-vous déjà parcouru l étude IDEA commandée par les autorités

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES 1 è édition MAI 2013 B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES EURES (EURopean Employment Services) est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne. Il a pour vocation d offrir des informations,

Plus en détail

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER :

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER : 30 rue des Berceaux 62630 ETAPLES : 03 21 94 57 36 www.enseignement-prive-etaples.com Centre de Formation Continue Dispensateur de Formation N 31620218262 Dossier de Candidature BTS MANAGEMENT DES UNITÉS

Plus en détail

Kit «Expert RH» RH Expert. Professionnels RH. Langue: Français. vs 20.02.2015

Kit «Expert RH» RH Expert. Professionnels RH. Langue: Français. vs 20.02.2015 Kit «Expert RH» 2015 RH Expert Professionnels RH Langue: Français vs 20.02.2015 Table des Matières Table des Matières... 2 Kits de formation RH... 3 Kit «RH Expert»... 4 Administration du personnel : Engagement

Plus en détail

L EMPLOi. Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage.

L EMPLOi. Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage. PRÊT PRET À A L EMPLOi Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage. Une campagne de l assurance-chômage en collaboration avec la Confédération

Plus en détail

Bruxelles Invest & Export

Bruxelles Invest & Export Bruxelles Invest & Export Réserve d Attachés économiques et commerciaux (h/f) Règlement de sélection 2012 CODE FONCTION 1259 I. CONTEXTE DE LA FONCTION Né de la fusion d Invest in Brussels et de Bruxelles

Plus en détail

CHAPITRE I ER NÉGOCIATION DE BRANCHE

CHAPITRE I ER NÉGOCIATION DE BRANCHE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 1468. CRÉDIT MUTUEL (29 juin 1987) AVENANT DU 24 SEPTEMBRE

Plus en détail

Frédéric Clerbaux Conseiller juridique à l'unipso

Frédéric Clerbaux Conseiller juridique à l'unipso Les nouveautés APE en 2013 Frédéric Clerbaux Conseiller juridique à l'unipso Préambule De nouvelles modifications vont entrer prochainement en vigueur. Sans changer fondamentalement le dispositif APE,

Plus en détail

Le Forem constitue une réserve de recrutement DE FORMATEURS(TRICES) EN TECHNIQUES DE CONSTRUCTION DURABLE RECRUTEMENT INTERNE ET EXTERNE

Le Forem constitue une réserve de recrutement DE FORMATEURS(TRICES) EN TECHNIQUES DE CONSTRUCTION DURABLE RECRUTEMENT INTERNE ET EXTERNE Le Forem constitue une réserve de recrutement DE FORMATEURS(TRICES) EN TECHNIQUES DE CONSTRUCTION DURABLE RECRUTEMENT INTERNE ET EXTERNE L une des missions principales du Forem est d identifier et de développer

Plus en détail

Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider. Le Syndicat libéral est là pour vous aider. fermeture de votre entreprise

Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider. Le Syndicat libéral est là pour vous aider. fermeture de votre entreprise Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider Le Syndicat libéral est là pour vous aider Introduction L entreprise qui vous occupe a été déclarée en faillite. Certes, il s agit d un coup

Plus en détail

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Congé de maternité 2 Pour les salariées 2 Congé prénatal 2 Congé postnatal 2 Formalités administratives

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL 1.).DEFINITION ET INTERET DU CONTRAT DE TRAVAIL Qu est qu un contrat de travail? Un contrat de travail est un accord par lequel une personne (le salarié) s engage à travailler pour

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité du portage salarial et s applique aux personnes titulaires d un contrat de travail en

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité de portage salarial. Les personnes portées sont titulaires d un contrat de travail conclu

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION DROIT

Plus en détail

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg.

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. Frontaliers français Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 2 Considérant le développement d un véritable marché de l emploi transfrontalier entre la France et le Luxembourg,

Plus en détail

SOMMAIRE. Comment lire ce guide?... 5. Chapitre 1 Le monde du travail en Suisse... 17

SOMMAIRE. Comment lire ce guide?... 5. Chapitre 1 Le monde du travail en Suisse... 17 SOMMAIRE Comment lire ce guide?... 5 Chapitre 1 Le monde du travail en Suisse... 17 1. Les principaux indicateurs économiques et la santé de l économie suisse... 17 Une économie saine et solide basée sur

Plus en détail

VI. travail et assurances sociales

VI. travail et assurances sociales VI. travail et assurances sociales A quelles règles êtes-vous soumis en tant qu employeur Ce chapitre vous fournit des indications sur les charges sociales obligatoires et sur certains aspects importants

Plus en détail

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir Contrat de Professionnalisation ou Stage??? Tout savoir pour bien choisir L objectif de ce livret est de répondre à vos questions en matière de contrat de professionnalisation et de stage. En effet, cette

Plus en détail

RAPPEL DE COURS. L embauche. I. Le placement. II. Les filières de recrutement. 1. Le service public de l emploi CHAPITRE

RAPPEL DE COURS. L embauche. I. Le placement. II. Les filières de recrutement. 1. Le service public de l emploi CHAPITRE 1 CHAPITRE I. Le placement RAPPEL DE COURS L activité de placement consiste à fournir à titre habituel des services visant à rapprocher offres et demandes d emploi sans que la personne assurant cette activité

Plus en détail

FORMATION AU MANAGEMENT SOCIAL EN CP 329 2011-2012

FORMATION AU MANAGEMENT SOCIAL EN CP 329 2011-2012 FORMATION AU MANAGEMENT SOCIAL EN CP 329 2011-2012 PROGRAMME Introduction CCT et Présentation des modules Lundi 7 novembre 2011 Module 1 - Règlement de travail Lundis 28 novembre & 5 décembre 2011 Module

Plus en détail

INFORMaTIONS. administratives et législatives. concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur

INFORMaTIONS. administratives et législatives. concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur INFORMaTIONS administratives et législatives concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur Pôle sanitaire social < Ce document a été rédigé afin de vous donner une information

Plus en détail

Réformes socio-économiques

Réformes socio-économiques Réformes socio-économiques Le 27 novembre 2011, suite à la dégradation de la note belge par l agence Standard & Poor s, les six partis ont conclu, dans l urgence, un accord sur le budget et sur la réforme

Plus en détail

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 FLASH N 46-01/10/2012 SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 ADAPTATION DES SALAIRES ET INDEMNITES à dater du 1 er octobre 2012 Pour les employés (CP 226), conformément à l accord sectoriel 2011-2012 et

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

Je dois prochainement passer un entretien d embauche. On me demande de réaliser une tâche spécifi que afi n de

Je dois prochainement passer un entretien d embauche. On me demande de réaliser une tâche spécifi que afi n de Je dois prochainement passer un entretien d embauche. On me demande de réaliser une tâche spécifique afin de vérifier mes compétences. Est-ce possible? Cette mise en situation est-elle rémunérée? 1 Oui,

Plus en détail

Fin de carrière : possibilités en 2013-2014

Fin de carrière : possibilités en 2013-2014 Fin de carrière: possibilités en 2013-2014 Fin de carrière : possibilités en 2013-2014 HOMMES - FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes

Plus en détail

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg,

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, F I C H E S I N F O S D U F R O N T A L I E R B E L G O - L U X E M B O U R G E O I S Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Je perds mon emploi LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Vous travaillez au Grand-Duché

Plus en détail

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais Commission Paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013 traduction du texte original rédigé et signé

Plus en détail

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe L assurance de Groupe Un must, aussi pour les PME 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe Les pensions complémentaires ont le vent en poupe La pension légale d un travailleur salarié belge

Plus en détail

Les sept piliers de la sécurité sociale

Les sept piliers de la sécurité sociale Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent

Plus en détail

DES EMPLOIS POUR LES JEUNES BELGIQUE Février 2007

DES EMPLOIS POUR LES JEUNES BELGIQUE Février 2007 DES EMPLOIS POUR LES JEUNES BELGIQUE Février 2007 RÉSUMÉ ET PRINCIPALES RECOMMANDATIONS Le marché du travail des jeunes en Belgique est moins performant que la moyenne En Belgique, les jeunes qui sortent

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir,

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, CIRCULAIRE CDG90 16/2013 LES EMPLOIS D AVENIR Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, Décret n 2012-1207 du 31 octobre 2012 relatif à l entrée en vigueur de décrets et

Plus en détail

ACCORD DU 24 JUIN 2010

ACCORD DU 24 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MODERNISATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL (Portage salarial) ACCORD DU 24 JUIN 2010 RELATIF AU PORTAGE

Plus en détail

Si vous tombez malade peu après une autre période de maladie, s il s agit d une rechute ou d une nouvelle maladie.

Si vous tombez malade peu après une autre période de maladie, s il s agit d une rechute ou d une nouvelle maladie. FICHE INFO Attention. Suite aux décisions prises récemment dans le cadre du statut commun du travailleur, certaines dispositions seront modifiées à partir du 1 er janvier 2014. Elles portent essentiellement

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION A10 A10 CRITÈRES DE DISTINCTION ENTRE LA SITUATION

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/010 DÉLIBÉRATION N 14/006 DU 14 JANVIER 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À L ADMINISTRATION

Plus en détail

Guide de législation sociale. 2012 Elections sociales

Guide de législation sociale. 2012 Elections sociales Guide de législation sociale 2012 Elections sociales Guide de législation sociale 2012 2 Guide de législation sociale 2012 Elections sociales Guide de législation sociale 2012 4 1. A quoi dois-je faire

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

En incapacité de travail et maintenant!

En incapacité de travail et maintenant! en pratique En incapacité de travail et maintenant! 1 en incapacité de travail... EN INCAPACITé DE TRAVAIL... ET MAINTENANT? Vous êtes en incapacité de travail lorsque vous n êtes pas en état d exercer

Plus en détail

«Airbag en détails» Objectif. Pour qui? Critères de sélection SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES

«Airbag en détails» Objectif. Pour qui? Critères de sélection SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES ARLON Espace Didier, Rue de Diekirch, 38-6700 ARLON Tel. 063/67 03 56 - Fax 063/67 02 99 «Airbag en détails» CHARLEROI Rue de l'ecluse, 16-6000 CHARLEROI

Plus en détail

SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E»

SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E» I MAJ.6.05 SOMMAIRE MANUEL «MOBILITÉ INTERNAT I O N A L E» I - EXPAT R I E S - DETA C H E S A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL Index alphabétique A Contrat de travail du salarié français dans le cadre

Plus en détail

Modules de formation H R S E R V I C E S

Modules de formation H R S E R V I C E S Modules de formation H R S E R V I C E S C est en s inspirant de la collaboration avec ses partenaires professionnels que Securex a conçu ce catalogue de formations dédié aux différents aspects de la gestion

Plus en détail

Dans les contrats liant le travailleur (in)dépendant :

Dans les contrats liant le travailleur (in)dépendant : Le patenté: un travailleur indépendant De nombreux travailleurs dits indépendants car patentés sont de véritables salariés Dans les métiers du sport, cette confusion semble exister Dans les contrats liant

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 avril 2014 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

AccÈS À LA PROFESSION

AccÈS À LA PROFESSION AccÈS À LA PROFESSION Vous souhaitez obtenir l accès à la profession? Le Ministère des Classes Moyennes organise un examen permettant d accéder aux professions réglementées. L Enseignement à Distance peut

Plus en détail

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE BULLETIN n O HE 002 Publié en juin 2000 Révisé en août 2014 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE RÉMUNÉRATION Le présent bulletin aidera les employeurs à déterminer

Plus en détail

Salary Plan. L assurance de groupe flexible pour salariés

Salary Plan. L assurance de groupe flexible pour salariés Salary Plan L assurance de groupe flexible pour salariés Une assurance de groupe : oui ou non? La question ne se pose plus. Mais choisissez la bonne formule. La pension complémentaire : plus que jamais

Plus en détail

Rapport d audit et d inspection sur la conformité et la qualité des ETA.

Rapport d audit et d inspection sur la conformité et la qualité des ETA. Rapport d audit et d inspection sur la conformité et la qualité des ETA. 1. INRODUCTION La page de garde reprend la signalétique de l ETA ainsi que quelques informations utiles quant au déroulement de

Plus en détail

Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca. Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs

Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca. Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs L UNION FAIT LA FORCE Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs www.systemedecaisseenregistreuse.be - 2014 - Service Public

Plus en détail

La Sécurité Sociale en Belgique

La Sécurité Sociale en Belgique La Sécurité Sociale en Belgique Préface Peu de personnes savent précisément en quoi consiste la sécurité sociale. Pourtant, grâce à ce système, nous pouvons compter sur plusieurs institutions qui garantissent

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE

CONVENTION DE PORTAGE S.A.R.L. au capital de 9 000 - SIRET : 505 565 568 00018 RCS Toulouse Siège social : 9 les hauts de Cante 31380 Montastruc la Conseillère code NAF : 741G Tél. : 0971 333 814 Fax : 05 34 26 19 34 Courriel

Plus en détail

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est?

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Version n : 1 Dernière actualisation : 13-10-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu un CPAS (Centre Public d Action Sociale)? 3)

Plus en détail

CGSLB. grande distribution. www.cgslb.be

CGSLB. grande distribution. www.cgslb.be CGSLB grande distribution www.cgslb.be Sommaire Avant-propos... 3 Conditions de travail et de salaire... 5 Salaires minimums sectoriels... 5 Augmentation du pouvoir d achat période 2009 2010...5 Prime

Plus en détail

Madame, Monsieur, Employés : 28 jours Ouvriers : 14 jours Chômeurs : 48 heures En cas de rechute : 48 heures

Madame, Monsieur, Employés : 28 jours Ouvriers : 14 jours Chômeurs : 48 heures En cas de rechute : 48 heures Madame, Monsieur, Toute incapacité de travail doit être déclarée (via un certificat médical original) auprès de notre organisme selon un délai fixé par l INAMI. Ce délai varie en fonction de votre qualité

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Les Analyses du Centre Jean Gol La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Décembre 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle

Plus en détail

FICHE n 4 Les éco-chèques

FICHE n 4 Les éco-chèques FICHE n 4 Les éco-chèques 1. Revendication Négocier la conversion des éco-chèques en salaire brut. 2. Législation a. En générale L accord interprofessionnel 2009-2010 instituait avec les éco-chèques un

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC QUEBEC ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC Il existe deux statuts au regard de la sécurité sociale française, le détachement et l expatriation. Le détaché est rattaché

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

Instructions aux employeurs

Instructions aux employeurs Fonds de Sécurité d Existence des Fabrications Métalliques L Arrêté Royal du 10.02.1965 qui a rendu obligatoire la décision de la Commission Paritaire Nationale des Constructions métallique, mécanique

Plus en détail

LICENCIEMENT COLLECTIF, FERMETURE D ENTREPRISE, FAILLITE : QUELS DROITS POUR LES TRAVAILLEURS CONCERNES?

LICENCIEMENT COLLECTIF, FERMETURE D ENTREPRISE, FAILLITE : QUELS DROITS POUR LES TRAVAILLEURS CONCERNES? LICENCIEMENT COLLECTIF, FERMETURE D ENTREPRISE, FAILLITE : QUELS DROITS POUR LES TRAVAILLEURS CONCERNES? Etude Par Herbert MAUS, Form Action André Renard. et ceux confrontés à cette problématique disposent

Plus en détail

Demande de prestations d'assurance-invalidité Déclaration de l'employeur N de police 12500-G

Demande de prestations d'assurance-invalidité Déclaration de l'employeur N de police 12500-G Demande de prestations d'assurance-invalidité Déclaration de l'employeur N de police 12500-G La partie 1 permet de recueillir des renseignements sur l emploi de l employé et la couverture dont ce dernier

Plus en détail

d éviter de se trouver confrontés à l avenir à la nécessité de revoir l ensemble du système de structure salariale. 2 Cf. article 3 b).

d éviter de se trouver confrontés à l avenir à la nécessité de revoir l ensemble du système de structure salariale. 2 Cf. article 3 b). Barèmes CCT 5.05.2008 modifiée 4.05.2009 Convention collective de travail du 5 mai 2008 (modifiée par la convention collective de travail du 4 coefficient d expérience remplaçant le critère des inspecteurs

Plus en détail

Estivales UCM, 21 août 2011, Gesves

Estivales UCM, 21 août 2011, Gesves A.S.B.L. UNION DES ARTISANS DU PATRIMOINE rue de Barisart,87, B-4900 SPA Secrétariat : 0479934639 www.uniondesartisansdupatrimoine.be info@uniondesartisansdupatrimoine.be Estivales UCM, 21 août 2011, Gesves

Plus en détail

CIF CDI GUIDE PRATIQUE. Congé individuel de formation CDI Suivre une formation pour évoluer ou se reconvertir

CIF CDI GUIDE PRATIQUE. Congé individuel de formation CDI Suivre une formation pour évoluer ou se reconvertir CIF CDI Congé individuel de formation CDI Suivre une formation pour évoluer ou se reconvertir LE CONGÉ INDIVIDUEL DE FORMATION CDI EN BREF Qu est-ce que le congé individuel de formation CDI? Le congé individuel

Plus en détail

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES www.cyform.fr Objectifs Cette formation permet d acquérir les techniques et compétences nécessaires à l exercice des fonctions de gestion

Plus en détail

Direction des Ressources Humaines 14/10/04 CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF

Direction des Ressources Humaines 14/10/04 CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF SOMMAIRE PREAMBULE P. 4 DISPOSITIONS GENERALES : I. Généralités P. 05 I.1. Définition de la classification P. 05 I.2. Relation classification emploi P. 05 I.3.

Plus en détail

GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE

GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE 1 GUIDE POUR LES PARENTS EMPLOYEURS D UNE ASSISTANTE MATERNELLE édito La petite enfance est l une des priorités du Conseil général, et en particulier les modes d accueil. L accueil au domicile d une assistante

Plus en détail

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise Employee Benefits L assurance de groupe pour la petite entreprise : l assurance de groupe pour la petite entreprise Ma petite entreprise, j en suis fier. Je l ai créée et je l ai développée avec beaucoup

Plus en détail

Dexia Employee Benefits Une politique de rémunération efficace et sur mesure pour votre entreprise

Dexia Employee Benefits Une politique de rémunération efficace et sur mesure pour votre entreprise Dexia Employee Benefits Une politique de rémunération efficace et sur mesure pour votre entreprise CORPORATE BANKING 2 3 L importance d une politique de rémunération efficace Le succès de votre entreprise

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

PROJET. Accord cadre relatif à l activité de portage salarial

PROJET. Accord cadre relatif à l activité de portage salarial PROJET Accord cadre relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord cadre a pour finalité de fixer un cadre général de l activité du portage salarial et sera complété, en tant que

Plus en détail

2013-2014 35 e édition. Tes droits. Le guide pour la vie active

2013-2014 35 e édition. Tes droits. Le guide pour la vie active 2013-2014 35 e édition Tes droits Le guide pour la vie active jeunes-csc.be tes droits Tes études sont terminées? Tu viens de trouver du boulot? Il n est pas toujours facile de connaître toutes les démarches

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

Vous assurez l accueil des visiteurs et/ou la permanence téléphonique du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale.

Vous assurez l accueil des visiteurs et/ou la permanence téléphonique du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale. 1. INFORMATIONS GENERALES CODE FONCTION CPE023 FONCTION : TYPE DE CONTRAT : ADMINISTRATION : DIRECTION : LOCALISATION : INFO SERVICE PUBLIC : C - Adjoint (m/f) - Accueil Convention premier emploi d'un

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU

Plus en détail

L EMPLOi. Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage.

L EMPLOi. Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage. PRÊT PRET À A L EMPLOi Nos prestations et notre engagement pour vous. Vos offices régionaux de placement et caisses de chômage. Une campagne de l assurance-chômage en collaboration avec la Confédération

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

interessant JUIN 2011 ÉDITION 1 www.bdo.ch

interessant JUIN 2011 ÉDITION 1 www.bdo.ch JUIN 2011 ÉDITION 1 www.bdo.ch RECHT interessant LORSQUE L EMPLOYEUR SE TRANSFORME EN BAILLEUR DE SERVICES CE QU IL FAUT SAVOIR À PROPOS DE LA LOCATION DE SERVICES 1 Quand sommes-nous en présence d une

Plus en détail

COTISATIONS ET POINTS DE

COTISATIONS ET POINTS DE GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO COTISATIONS ET POINTS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

COLLEGE VAN GOGH 2014 2015

COLLEGE VAN GOGH 2014 2015 COLLEGE VAN GOGH 2014 2015 LE RAPPORT DE STAGE Un rapport de stage est un document écrit qui rend compte de votre expérience personnelle et de vos découvertes au cours de la semaine de stage passée en

Plus en détail

VADE-MECUM des droits et devoirs du géomètre-expert stagiaire et du maître de stage

VADE-MECUM des droits et devoirs du géomètre-expert stagiaire et du maître de stage VADE-MECUM des droits et devoirs du géomètre-expert stagiaire et du maître de stage 14 juin 2011 1/11 Préambule Dans le cadre de la nécessaire communication auprès des jeunes en formation, le Conseil supérieur

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION. l Institut des juristes d entreprise

FORMULAIRE D INSCRIPTION. l Institut des juristes d entreprise FORMULAIRE D INSCRIPTION à renvoyer à l IJE, rue des Sols 8, 1000 Bruxelles Par la présente, je souhaite poser ma candidature comme membre de l Institut des juristes d entreprise MERCI D ECRIRE EN LETTRES

Plus en détail