École de la Tortue-des-Bois St-Mathieu-du-Parc

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "École de la Tortue-des-Bois St-Mathieu-du-Parc"

Transcription

1 École de la Tortue-des-Bois St-Mathieu-du-Parc Projet éducatif, plan de réussite et reddition de compte Planification-Juin 2012 DOC/CE/ /23

2 L école de la Tortue-des-Bois a évolué de façon extraordinaire depuis sa réouverture en septembre Voici quelques faits : Une clientèle scolaire stable entre 90 et 100 élèves depuis trois ans : Année Élèves Une pédagogie centrée sur : o Les projets personnels o Les projets collectifs o Les ateliers o Le travail d équipe (coopération et entraide) o Les périodes de gestion personnelle (développement de l autodétermination) o La coéducation o Le respect du rythme de l élève o L autoévaluation En quoi sommes-nous alternatif? a. Une adhésion volontaire et totale de tous les intervenants à la philosophie et au projet éducatif de l école : i. 5 enseignantes sur 5 qui ont choisi l école pour son projet alternatif; ii. Responsable et technicienne du service de garde qui croient et adhèrent au projet éducatif alternatif ; iii. 1 direction qui croit et adhère totalement au projet éducatif alternatif ;

3 b. Une communauté d apprentissage dans un esprit de coéducation (implication des parents, des grands-parents et de la communauté à la vie quotidienne de l école); c. Une communauté de recherche et de développement pédagogique : i. Partenariat en recherche-action avec l UQTR en 2006 et 2007 pour une thèse de doctorat en différenciation pédagogique avec le professeur et chercheur M. Luc Prud homme ; ii. Plan de réussite en lecture (approche novatrice de prévention et d intervention précoce) avec Mme Catherine Gignac à la maîtrise de 2008 à 2011; iii. Plan de réussite en mathématique avec M. Gilles Simard (chargé de cours à l UQTR); iv. Projet SEM à l école : approche novatrice en ergothérapie de septembre 2010 à v. Partenariat en recherche-action avec le nouveau Laboratoire international sur l inclusion scolaire (LISIS) de l UQTR de 2012 à pour le projet en ergothérapie; demande de subvention en recherche-action au MELS en 2012 d. Un référentiel pédagogique propre à l école de la Tortue-des-Bois élaboré à partir du référentiel du RÉPAQ (Réseau des écoles publiques alternatives du Québec). Balises pour le choix des stratégies pédagogiques: Le développement de l auto-détermination chez l élève;

4 Le respect du rythme d apprentissage; La priorité au projet personnel; La définition particulière de la réussite de l élève; La coéducation de l élève; e. Un recours volontaire à des groupes multi âges. f. Des fondements démocratiques réels où le pouvoir de décision à l école est unanimement reconnu, partagé et consenti à tous les acteurs impliqués (élèves, personnel de l école, parents et communauté). 2 assemblées générales des parents par année (septembre et juin). 5 à 8 alternatif avec les parents (développement pédagogique) Implication des élèves dans les prises décisions (conseil des coopérations, horaire de la journée, défis, projets, règlements, etc.) Dans les pages suivantes, vous pourrez prendre connaissance de nos objectifs poursuivis en Suivra un bilan des activités et des projets réalisés cette année ainsi que des perspectives pour l année Les membres de l équipe-école.

5 Plan de réussite et reddition de comptes

6 ORIENTATION ET OBJECTIF SPÉCIFIQUE EN MATHÉMATIQUE ORIENTATION Sur le plan pédagogique, développer les compétences professionnelles des membres du personnel afin de mieux affronter les défis reliés aux élèves en difficultés d apprentissage en mathématique. OBJECTIF 1 INDICATEUR(S) CIBLE(S) 1 Que 90% des élèves terminant leur cycle en 2012 réussissent (répondent aux attentes) en raisonnement et résolution de problème. (Le 10 % étant les élèves présentant un trouble spécifique reconnu ou en voie d être reconnu) Résultats de juin Juin 2012

7 Évaluation de l objectif et suivi des moyens pour l année scolaire Objectif 1 Que 90% des élèves terminant leur cycle en 2012 réussissent (répondent aux attentes) en raisonnement et en résolution de problèmes. (Le 10 % étant les élèves présentant un trouble spécifique reconnu ou en voie d être reconnu) Moyens 1. Formations Pertinent Résultats Date Évaluation de l objectif Degré d atteinte Objectif atteint Objectif presque atteint Objectif partiellement atteint Objectif non-atteint Évaluation des moyens en lien avec l objectif Meilleure compréhension du sens de la mathématique. Ouverture sur une dimension de la pensée mathématique. Sensibilisation à l importance du jeu et de la manipulation. À poursuivre 2. Achat Par cycle. Pertinent Voir les besoins

8 Évaluation de l objectif et suivi des moyens pour l année scolaire Objectif 1 Que 90% des élèves terminant leur cycle en 2012 réussissent (répondent aux attentes) en raisonnement mathématique. (Le 10 % étant les élèves présentant un trouble spécifique reconnu ou en voie d être reconnu) Moyens 3. Arrimage entre les cycles et entre le 3 e cycle et le secondaire 4. Très pertinent Résultats Date Évaluation de l objectif Degré d atteinte Objectif atteint Objectif presque atteint Objectif partiellement atteint Objectif non-atteint Évaluation des moyens en lien avec l objectif Aide essentielle à la différentiation. (connaissance des défis des élèves à risque) Secondaire et 3 e cycle : prise de conscience sur les priorités afin de faire des choix au niveau de la planification. Prioriser. Fixer les dates. Pertinent Appropriation et consolidation en À poursuivre

9 ORIENTATION ET OBJECTIF SPÉCIFIQUE EN ERGOTHÉRAPIE ORIENTATION Sur le plan pédagogique, développer les compétences professionnelles des membres du personnel afin de mieux comprendre et intervenir sur les besoins et défis reliés aux dimensions sensorielles, émotives et motrices des élèves. (Prévention, dépistage et intervention précoce auprès de la clientèle scolaire) OBJECTIF 2 INDICATEUR(S) CIBLE(S) 2 Que l ensemble des membres du personnel et des parents comprennent mieux et puissent intervenir sur les besoins des enfants reliés aux dimensions sensorielles, émotives et motrices. Nombre de personnes qui ont une nouvelle vision et de nouveaux outils. Juin 2012

10 Évaluation de l objectif et suivi des moyens pour l année scolaire Objectif Que l ensemble des membres du personnel et des parents comprennent mieux et puissent intervenir sur les besoins des enfants reliés aux dimensions sensorielles, émotives et motrices. Moyens 1. Formations 16 septembre (système tactile) 7 octobre (système proprioceptif) 11 novembre (système vestibulaire) 2. Formation aux parents en soirée Très apprécié. Tous Résultats Date Évaluation de l objectif Très pertinent Contenu et outils concrets. Meilleure compréhension des besoins des élèves. Exploration du matériel Expérimentations Éviter de prendre les 3 premières journées pédagogiques. ½ journée Offrir aux parents sur une base volontaire ($) Vision et actions communes pour une plus grande réussite. (systèmes touchés : école et famille) Conférence en début d année Blocs ½ journée en sous-groupe (thématique) Cueillette des besoins Degré d atteinte Objectif atteint Objectif presque atteint Objectif partiellement atteint Objectif non-atteint À poursuivre

11 Évaluation de l objectif et suivi des moyens pour l année scolaire Objectif Que l ensemble des membres du personnel et des parents comprennent mieux et puissent intervenir sur les besoins des enfants reliés aux dimensions sensorielles, émotives et motrices. Moyens 3. Modelage et accompagnement en classe sur des interventions de premier niveau. (coffre à outils) 4. Capsules thématiques sur l heure du midi selon les besoins des enseignantes. Résultats Date Très pertinent Cartable permet le réinvestissement Incite (aspect obligatoire parce que c est fixé) Modelage relié à l objectif (petit moteur) Répond aux besoins Simple, concis et utile. À poursuivre (cueillette des besoins) Évaluation de l objectif Degré d atteinte Objectif atteint Objectif presque atteint Objectif partiellement atteint Objectif non-atteint À poursuivre

12 Évaluation de l objectif et suivi des moyens pour l année scolaire Objectif Que l ensemble des membres du personnel et des parents comprennent mieux et puissent intervenir sur les besoins des enfants reliés aux dimensions sensorielles, émotives et motrices. Moyens 5. Adaptation physique des classes Très pertinent (matériel, espace de travail, ajustement de mobilier, etc.) Essentiel. 6. Évaluation et routines sensorielles adaptées aux besoins des élèves ciblés. (3 e niveau d intervention) Résultats Date À réaliser à chaque début d année et en milieu d année. Chaise ajustable. Former un groupe de parents. Identifier la chaise au nom de l enfant. Très pertinent Transfert des apprentissages chez les membres du personnel Formation auprès des membres du personnel Progrès significatifs Réévaluer les élèves en début d année Consolider Cibler de nouveaux enfants Implication obligatoire du parent Plan d intervention (intégrer le thérapeute) Évaluation de l objectif Degré d atteinte Objectif atteint Objectif presque atteint Objectif partiellement atteint Objectif non-atteint À poursuivre

13 Évaluation de l objectif et suivi des moyens pour l année scolaire Objectif Que l ensemble des membres du personnel et des parents comprennent mieux et puissent intervenir sur les besoins des enfants reliés aux dimensions sensorielles, émotives et motrices. Moyens 7. Stagiaires en ergothérapie (soutien et interventions auprès des élèves, des membres du personnel et des parents) 8. Achat de matériel Très pertinent Résultats Date Évaluation de l objectif Ressources qui créent un impact Garde l équipe dans l action ergothérapeutique (échanges, rassurant dans l appropriation, réponses sur le champ, etc.) Apport direct et quotidien aux élèves ciblés pour une rééducation optimale Essentiel pour un développement optimal Solliciter les universités très tôt Très pertinent Répond aux besoins de certains élèves Grands besoins S assurer de l offrir aux élèves selon le cas Degré d atteinte Objectif atteint Objectif presque atteint Objectif partiellement atteint Objectif non-atteint À poursuivre

14 Objectif Que l ensemble des membres du personnel et des parents comprennent mieux et puissent intervenir sur les besoins des enfants reliés aux dimensions sensorielles, émotives et motrices. Moyens 9. Ergothérapeute de l Essence pertinent Résultats Date Journée du lundi. Horaire de la journée à définir d avance et à respecter. Utiliser le calendrier du mois de l école et le couponréponse. Élèves ciblés : compléter le processus. Revoir les fins d année Évaluation de l objectif Degré d atteinte Objectif atteint Objectif presque atteint Objectif partiellement atteint Objectif non-atteint À poursuivre

15 Bilan et perspectives Coéducation Points + Accueil Présence plus régulière de parents Grands-parents plus présents Calendrier (double sens) Élèves sollicitent Aide hors de l école (épicerie, plastification, contacts extérieurs, etc.) 5 à 8 alternatif s (compréhension du principe) Accompagnement du parent par les profs Retour avec les parents (transparence et échange à double sens) Les élèves entre eux. Points à améliorer Visite spontanée Être plus sensible à ce qui se passe lors de notre arrivée en classe afin de respecter les intentions pédagogiques (écoute pour explications, autonomie de l élève, son rythme d apprentissage, etc.) «Suis-je en train de faire quelque chose que l élève peut faire?» Un atelier passion annulé faute de passionné Perspectives S assurer de remercier Achat et mise en place d un grand calendrier mensuel effaçable Avoir en banque des tâches à offrir au parent autre qu un accompagnement d élève pour pallier aux visites spontanées Cueillette des désirs des élèves pour le choix des ateliers des passions

16 Le projet personnel : environ 100 projets personnels et environ 15 projets collectifs réalisés Les projets collectifs (réalisés par les comités ou par classe ou interclasses) Tous les élèves en ont réalisé un Fierté chez l élève Couleur de l école : élèves qui demandent quand on va débuter nos projets personnels. Parents qui aident de plus en plus à la réalisation Journée sur la biodiversité Plantation des arbres Journée sur la tortue des bois Livre de recettes (Salut Bonjour) Nouvelle-France Aménagement de l entrée par la maternelle Voyage à Ottawa : entrepreneuriat élève-parents Pros du Fourneau Lave-auto Journée environnement de la municipalité (desserts) Vente de garage Emballage au Super C Projets science : Ponts (3-4 e ) Fours solaire (5-6 e ) Parlement de Québec Correspondance scolaire (L Islet sur mer) Pièces de théâtre (1 er -2 e ) Projets personnels écolemaison et maison seulement Que chacun réalise au moins un projet Mis à jour du document de projet (arrimage)

17 Activités parascolaires Collations santé Kermesse pour Noël (5 e -6 e ) Fête de l Halloween o Hockey cosom o Club 4 H o Baladi o Combats médiévaux o Football o Dessin Projet ERGO (parents) o o o Projet Grandeur Nature Belle continuité Nouveaux animateurs Riches en échange s intergénérationnels Autres perspectives et projets o Aucune idée : ouverture aux propositions Projet SEM (sensoriel, émotionnel et moteur) en ergothérapie o Que 90% des élèves soient en mesure de se situer par rapport à son état selon le moment de la journée et être en mesure de cibler ses outils pour s autoréguler. Plan de réussite pour la mathématique Création d un compte FACEBOOK : École de la Tortue-des-Bois / But : garder contact afin de valider leur parcours et la réussite de leur vie. Coéducation (Référentiel sur les conditions) / partage avec les parents et développement des nouveaux outils. Nouveau bulletin à mettre en place. Consolidation du projet personnel et collectif et des moyens pour développer l autodétermination

18 Orientations de l école : choix d une direction (teinter nos actions) à prendre ensemble dans le projet éducatif (Quoi? et Pourquoi?)

19 NOUS TENONS À REMERCIER SINCÈREMENT TOUS LES ÉLÈVES, LES PARENTS, LES GRANDS-PARENTS ET LES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ QUI CROIENT AU PROJET ALTERNATIF ET QUI NOUS SUPPORTENT DANS LE DÉVELOPPEMENT DE CETTE ÉCOLE UNIQUE. LES MEMBRES DU PERSONNEL

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Le début de l année scolaire est une période de l année très intense pour les enseignants. Dans le but de soutenir les enseignants en insertion professionnelle,

Plus en détail

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012 Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire 30 juin 2012 École Centrale Commission scolaire de l Énergie «Une éducation qui t ouvre le monde»

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE AU PASSAGE DES ÉLÈVES DE L ORDRE D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ORDRE D ENSEIGNEMENT SECONDAIRE POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014

PROCÉDURE RELATIVE AU PASSAGE DES ÉLÈVES DE L ORDRE D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ORDRE D ENSEIGNEMENT SECONDAIRE POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 PROCÉDURE RELATIVE AU PASSAGE DES ÉLÈVES DE L ORDRE D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ORDRE D ENSEIGNEMENT SECONDAIRE POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 DOCUMENT À L INTENTION DES PARENTS Version janvier 2013 Service

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

CHARTE DEPARTEMENTALE

CHARTE DEPARTEMENTALE DEPARTEMENT DES YVELINES Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans un environnement social défavorisé. CHARTE DEPARTEMENTALE Direction des services départementaux

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

Stratégie pro-parent

Stratégie pro-parent Stratégie pro-parent Objectifs généraux : 1. Amélioration de la communication 1.1. Entre l école et les parents 1.2. Institutionnelle avec l école et les parents 1.3. Entre la Commission scolaire et le

Plus en détail

L intégration scolaire des jeunes réfugiés. Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo

L intégration scolaire des jeunes réfugiés. Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo L intégration scolaire des jeunes réfugiés Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo Ce film est composé de 7 capsules vidéo qui donnent la parole à deux jeunes réfugiés et à cinq intervenants

Plus en détail

DES RESSOURCES POUR TOUTE LA FAMILLE! Guide d information pour les familles 2015-2016

DES RESSOURCES POUR TOUTE LA FAMILLE! Guide d information pour les familles 2015-2016 DES RESSOURCES POUR TOUTE LA FAMILLE! Guide d information pour les familles 2015-2016 NOTRE MISSION Les services à l enfance Grandir ensemble est un organisme à but non lucratif œuvrant dans la ville d

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

Présentations Contexte Équipe-école Méthode de travail Outil de réflexe orientant Présentation d une SAÉ Travail d équipe La SAÉ Présentement et à

Présentations Contexte Équipe-école Méthode de travail Outil de réflexe orientant Présentation d une SAÉ Travail d équipe La SAÉ Présentement et à Présentations Contexte Équipe-école Méthode de travail Outil de réflexe orientant Présentation d une SAÉ Travail d équipe La SAÉ Présentement et à venir Vous êtes Nous sommes «Une approche orientante est

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LES PHOTOGRAPHES FORMATIONS LONGUES : ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LES PHOTOGRAPHES FORMATIONS LONGUES : ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ Nom de la formation : Accompagnement personnalisé Durée : 132 heures sur 9 mois Acceptation sur dossier : Dossier photo, présentation d un projet et entretien préalable. L endurance, la motivation, le

Plus en détail

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ Haute École de Bruxelles Communauté française de Belgique DEFRÉ Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts concernant le cursus primaire de la Catégorie Pédagogique de la Haute École de

Plus en détail

Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes»

Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes» Association Insertion Musique et Son Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes» Les objectifs de la formation Faciliter l accès à une formation qualifiante, un contrat en alternance

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 WWW.CASIOPE.ORG POUR LES INTERVENANTS EN PETITE ENFANCE POUR LES GESTIONNAIRES ET LES RESPONSABLES DU SOUTIEN PÉDAGOGIQUE POUR LES RESPONSABLES DE SERVICE DE GARDE

Plus en détail

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes)

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) COFOR SANTE Des interventions* en : - Communication - Management - Relation client - Qualité - Gestion Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) * cf. nos programmes

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 WWW.CASIOPE.ORG POUR LES INTERVENANTS EN PETITE ENFANCE POUR LES GESTIONNAIRES ET LES RESPONSABLES DU SOUTIEN PÉDAGOGIQUE Table des matières POUR TOUS LES INTERVENANTS

Plus en détail

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas»

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» Les valeurs Depuis sa fondation en 2001, l Action de l aisbl Accompagner, et celle de l asbl «Les Amis d Accompagner» qui lui a succédé sur le terrain,

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Adoptée au comité de Régie interne du 1er mars 2016 1. Introduction Notre système d assurance qualité comprend déjà toutes les composantes

Plus en détail

ACTIVITÉ À CARACTÈRE ORIENTANT Titre : Les castes en Inde et le monde du travail

ACTIVITÉ À CARACTÈRE ORIENTANT Titre : Les castes en Inde et le monde du travail En collaboration avec le Service d animation à la vie spirituelle et à l engagement communautaire ACTIVITÉ À CARACTÈRE ORIENTANT Titre : Les castes en Inde et le monde du travail Cette activité fait suite

Plus en détail

Formation 2015-2016 en Région Midi Pyrénées pour l obtention :

Formation 2015-2016 en Région Midi Pyrénées pour l obtention : Formation 2015-2016 en Région Midi Pyrénées pour l obtention : du Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et des Sports (DE-JEPS, spécialité perfectionnement sportif, mention basket-ball)

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Règlement sur le cheminement scolaire

Règlement sur le cheminement scolaire Règlement sur le cheminement scolaire Adopté le : 17 décembre 2001 218 e réunion du conseil d administration Amendé le : 10 juin 2008 261 e réunion du conseil d administration Amendé le : 16 décembre 2013

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Carolyne Maltais, API Christian Morin, conseiller pédagogique Collège Ahuntsic Août 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009)

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Alexandre Paré Direction de l enseignement collégial Contexte et objectif Travaux initiés par la Direction

Plus en détail

PARCOURS DE PREPARATION A

PARCOURS DE PREPARATION A UNION NATIONALE DES MAISONS FAMILIALES RURALES D EDUCATION ET D ORIENTATION 58, rue Notre-Dame de Lorette 75009 PARIS Tél. 01.44.91.86.86 Fax 01.44.91.95.45 Web www.mfr.asso.fr - E-mail unmfreo@mfr.asso.fr

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

BILAN FORMATION ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE Du Lundi 14 au Vendredi 18 Mars 2011

BILAN FORMATION ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE Du Lundi 14 au Vendredi 18 Mars 2011 BILAN FORMATION ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE Du Lundi 14 au Vendredi 18 Mars 2011 Pilotage Ville de Papeete/Mission d Aide et d Assistance Technique (MAAT) SJS/Association Agir pour l Insertion (API)

Plus en détail

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS ORIENTATION 1 FAVORISER LE PLEIN POTENTIEL DE NOS ÉLÈVES 1.1 D ici 5 ans, augmenter de

Plus en détail

Synthèse programme PS / Enseignement

Synthèse programme PS / Enseignement Synthèse programme PS / Enseignement L école reste un des principaux leviers pour assurer le bien-être des citoyens. Elle doit permettre de développer des compétences qui permettront à chacun de s épanouir

Plus en détail

GUIDE DES ÉTUDES. MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation. Master 2. Mention Encadrement Éducatif

GUIDE DES ÉTUDES. MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation. Master 2. Mention Encadrement Éducatif École Supérieure du Professorat et de l Éducation Lille Nord de France GUIDE DES ÉTUDES Master 2 MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation Mention Encadrement Éducatif Année

Plus en détail

Formation pour Professeurs de français

Formation pour Professeurs de français Lyon Bleu Apprendre le français à Lyon International Formation pour Professeurs de français Lyon Bleu International Qui sommes-nous? Certifié et reconnu par: Un organisme de formation spécialisé en Français

Plus en détail

Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras

Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras Présenté à Mer et Monde Octobre 2013 Préparé par Marie-Ange Niwemugeni et Caroline Desgagnés SOMMAIRE Ce rapport

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN 2011-2013 PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION DE L ACADEMIE DE CAEN 1 PREAMBULE Le programme de travail académique des corps d inspection (PTA), inspecteurs d académie inspecteurs pédagogiques

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Rapport final. De l émergence du projet à son aboutissement. État des lieux

Rapport final. De l émergence du projet à son aboutissement. État des lieux Etablissement : Titre du projet : Nom du coordonnateur : Fonction ou discipline : PROJET INNOVANT 2007 2008 : Production écrite Lycée des Métiers des Technologies Industrielles HSC Deville Chemin des Croizettes,

Plus en détail

1. Présentation du projet

1. Présentation du projet SONDAGE RAPPROCHER L ÉCOLE DES FAMILLES 1. Présentation du projet Le 31 mars dernier, une soirée d échanges à l intention des parents a été organisée par l Organisme de participation des parents de l école

Plus en détail

Politique relative aux contributions financières demandées aux parents ou aux usagers

Politique relative aux contributions financières demandées aux parents ou aux usagers Service des Ressources pédagogiques Politique relative aux contributions financières demandées aux parents ou aux usagers 1. CHAMP D APPLICATION 1.1 La présente politique ne touche que les frais demandés

Plus en détail

Outil : Grille de recueil des besoins de formation. Formation envisagée et modalités d apprentissage

Outil : Grille de recueil des besoins de formation. Formation envisagée et modalités d apprentissage Outil : Grille de recueil des besoins de formation Modalité : entretien individuel Nom / Prénom : Intitulé du poste : Responsable hiérarchique : Date de l entretien : Type de compétence : «J ai besoin

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Les éléments suivants sont à prendre en compte : 1. Le volume d heures ou de jours de formation. 2. Le volume des effectifs (pour évaluer

Plus en détail

Devis d évaluation de programme

Devis d évaluation de programme Direction des études Devis d évaluation de programme Tourisme 1 er décembre 2009 www.cegepgranby.qc.ca 235, rue St-Jacques C.P. 7000, Granby (Québec) J2G 3N1 Téléphone : (450) 372-6614 Télécopieur : (450)

Plus en détail

La recette des métiers

La recette des métiers Jeu orientant La recette des métiers Guide pédagogique Réalisé par Julie Dussault et Sylvaine Lefebvre, conseillères pédagogiques Mise en contexte Les jeunes du secondaire ont plusieurs choix scolaires

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014-2015

RAPPORT ANNUEL 2014-2015 RAPPORT ANNUEL 2014-2015 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE LÉVIS Le Centre de formation professionnelle de Lévis (CFP de Lévis) est composé d environ 100 membres du personnel et de 750 élèves. Il

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

CONSERVER LA CULTURE Promouvoir la diversité

CONSERVER LA CULTURE Promouvoir la diversité CONSERVER LA CULTURE Promouvoir la diversité Qu est-ce que l ICCROM? L ICCROM est la seule institution du genre dont le mandat est de promouvoir la conservation du patrimoine culturel sous toutes ses formes

Plus en détail

Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1

Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 1 Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 Ce travail s appuiera essentiellement sur 4 documents : - CD Rom Hatier - Découvrir le monde avec les mathématiques de D. Valentin (Hatier) - Apprentissages

Plus en détail

Présentation de l activité de réadaptation Connaissance de soi

Présentation de l activité de réadaptation Connaissance de soi Présentation de l activité de réadaptation Connaissance de soi Programmation de services d adaptation/réadaptation à la personne 6-12 ans présentant un trouble envahissant du développement (TED) du Centre

Plus en détail

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Association des Paralysés de France Délégation Départementale du Loiret NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Un mois d engagement pour les professionnels de la N20. Avec le Parrainage de 1 Sommaire

Plus en détail

Réseau muséal et patrimonial du Saguenay Lac-Saint-Jean Annie Perron annieperron@gmail.com

Réseau muséal et patrimonial du Saguenay Lac-Saint-Jean Annie Perron annieperron@gmail.com Gestion de projet Ce document propose de bonnes pratiques en gestion de projet afin d améliorer la gestion et l efficience des activités de médiation culturelle. Sous forme de listes à cocher, vous pourrez

Plus en détail

Par Danny Brochu, conseiller d orientation Brigitte Gagnon, conseillère pédagogique Service des ressources éducatives aux jeunes www.csdhr.qc.

Par Danny Brochu, conseiller d orientation Brigitte Gagnon, conseillère pédagogique Service des ressources éducatives aux jeunes www.csdhr.qc. Des SAÉ Orientantes MB-5 JB-14 Par Danny Brochu, conseiller d orientation Brigitte Gagnon, conseillère pédagogique Service des ressources éducatives aux jeunes www.csdhr.qc.ca Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

André Caron Conseiller pédagogique

André Caron Conseiller pédagogique Par André Caron Conseiller pédagogique Le chemin de l école 3 La Commission scolaire de la Baie-James 3 Les services éducatifs 3 Mécanismes d accès 3 Inscription 3 Classement de l enfant : Adaptation scolaire

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Automatique et informatique industrielle de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

BUT 1 : AUGMENTATION DE LA DIPLOMATION ET DE LA QUALIFICATION AVANT L ÂGE DE 20 ANS

BUT 1 : AUGMENTATION DE LA DIPLOMATION ET DE LA QUALIFICATION AVANT L ÂGE DE 20 ANS 21 octobre 2014 BUT 1 : AUGMENTATION DE LA DIPLOMATION ET DE LA QUALIFICATION AVANT L ÂGE DE 20 ANS Objectif 1 : Augmenter le niveau de compétence des élèves en mathématique Bonification des mesures d

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

1.2. Composition et modalités de fonctionnement du comité d accompagnement :

1.2. Composition et modalités de fonctionnement du comité d accompagnement : http://www.huy-sud.huy.be ECOLE COMMUNALE DU SUD Avenue du Hoyoux 7 4500 HUY Tél./Fax : 085/21.15.74 Ecole communale de Huy-Sud Fase 01770 1. IDENTIFICATION Ecole communale de Huy-Sud Avenue du Hoyoux,

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 2015/2016

Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 2015/2016 Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 05/06 Version modifiée 5 juin et le août 05 * Le présent document inclus les résultats obtenus aux épreuves de juin 05 et constitue, par

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Sommaire Le contexte règlementaire de la formation... 1 Spécificités du stage dans le dispositif de tutorat

Plus en détail

EN TRANSFERT D EXPERTISE 2015-2016

EN TRANSFERT D EXPERTISE 2015-2016 O F F R E D E S E R V I C E S EN TRANSFERT D EXPERTISE 2015-2016 Programmes Un trésor dans mon jardin Les aventuriers du goût UN TRÉSOR DANS MON JARDIN ET LES AVENTURIERS DU GOÛT MISSION Jeunes pousses

Plus en détail

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Préambule : L innovation vise l appropriation d une invention technique par un milieu particulier (nouvelles pratiques des acteurs,

Plus en détail

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012 Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 www.lancement-e.com Un atout pour réussir en affaires! Prenez

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre d'une part, la FNAIM du Grand Paris 27 bis, avenue de Villiers 75017 PARIS Représentée par son président, Gilles RICOUR DE BOURGIES et d'autre part, les académies de Créteil,

Plus en détail

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER SÉMINAIRES D EFFICIENCE 7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER LES PRISES DE DÉCISIONS DES DIRIGEANTS SOMMAIRE UTILITÉ DU SÉMINAIRE? FORMATEURS ET INTERVENANTS PROGRAMME EMPLOI DU TEMPS CONTACT & NOTES

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous»

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN SITUATION DE HANDICAP AU SEIN DES MODES D ACCUEIL PETITE ENFANCE LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» Introduction... P 3 1 Une place pour chacun,

Plus en détail

«RACCROCHER DE TOUTES SES FORCES!»

«RACCROCHER DE TOUTES SES FORCES!» «RACCROCHER DE TOUTES SES FORCES!» Journée régionale sur le retour aux études Mercredi le 28 janvier 2015 8h45 à 12h30 Invitations Au cours du mois de décembre plus d une centaine d invitations ont été

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Mieux connaître les élèves qui arrivent du collège : limiter les redoublements et les réorientations

Mieux connaître les élèves qui arrivent du collège : limiter les redoublements et les réorientations AXE GRANDS OBJECTIFS ORIENTATION Réussir son parcours d Orientation Faire face à la diversité du recrutement en seconde existant à développer existant à repenser à créer ACTIONS DISPOSITIFS Réalisé/ Non

Plus en détail

L auto-évaluation de nos programmes : orchestrer notre démarche jouer en harmonie donner un sens et une mesure à nos interventions

L auto-évaluation de nos programmes : orchestrer notre démarche jouer en harmonie donner un sens et une mesure à nos interventions L auto-évaluation de nos programmes : orchestrer notre démarche jouer en harmonie donner un sens et une mesure à nos interventions Pierrette Parent Manuela Mendonça Objectifs de la présentation Partager

Plus en détail

Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans une classe multi niveaux GUIDE DEPARTEMENTAL

Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans une classe multi niveaux GUIDE DEPARTEMENTAL Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans une classe multi niveaux GUIDE DEPARTEMENTAL Direction des services départementaux de l Education nationale

Plus en détail

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE PROGRAMME 2015-2016 LES CONDITIONS D'ADMISSION EN IFCS - Avoir exercé 4 ans, au 1er janvier de l'année du concours,

Plus en détail

Positionnement stratégique

Positionnement stratégique Positionnement stratégique Table des matières Table des matières... 2 Mise en contexte... 3 1. L'état des lieux... 4 1.1. Les forces :... 4 1.2. Les faiblesses :... 4 1.3. Les conditions favorables :...

Plus en détail

FICHE. L évaluation et la reddition de comptes

FICHE. L évaluation et la reddition de comptes FICHE # 8 L évaluation et la reddition de comptes L évaluation et la reddition de comptes Pourquoi aborder les questions de l évaluation de la reddition de comptes? Parce qu à travers nos pratiques d évaluation

Plus en détail

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph.

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph. AGENT(E) D EDUCATION Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies 071.34.93.10 - http://www.gph.be 3 ème Degré Technique de Qualification Agent/Agente d Education

Plus en détail

INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC. 2-6 mai 2011 Haïti

INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC. 2-6 mai 2011 Haïti INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC 2-6 mai 2011 Haïti COMMUNICATION POUR LE CHANGEMENT SOCIAL ET DU COMPORTEMENT Les caractéristiques qui la définissent : La CCSC est

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et éducatives Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Plus en détail

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire»

«Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire» La mise en place du Parcours aménagé de formation initiale constitue une des mesures du plan «Vaincre et un des éléments de son volet Prévention. Elle s articule étroitement avec d autres mesures du plan

Plus en détail