Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN"

Transcription

1 GIP Ecofor Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN P. Riou-Nivert (IDF) avec J.-C. Hervé (Engref/IFN), B. Piton (Engref), T. Belouard, J.-P. Renaud, C. Cluzeau, A. Colin (IFN), E. Paillassa, J. Rosa, M. Chartier (IDF) A. Mathevet (Crenam St.-Etienne)

2 Vitesses de vent (MeteoFrance) Organisation du projet Données IFN(13 départ.:11200 plac.) + Bases de données IDF(700 plac.+ Pilat) Traitement statistique Evaluation des dégâts (retour terrain) Identification de facteurs de stabilité Construction de diagnostics de stabilité Utilisation

3 Les vitesses de vent 493 stations en dessous de 500m d altitude Krigeage Vitesses de vent par placette sous forme de classes de 20 km/h d amplitude Une donnée peu précise

4 Les taux de dégâts Deux méthodes d évaluation possibles: Evaluation par photo-interprétation - Unités de dégâts de plus de 1 ha - Quatre classes Retour sur le terrain < 10 % % % > 90 % - Une meilleure précision - Des taux de dégâts continues de 0 à 100% - Surtout réalisé pour des départements à inventaire récent Département avec retour terrain Département avec photointerprétation uniquement

5 Essences et dégâts (IFN) %450-75%325-50%210-25%10-10% Echelle de sensibilité Pin.mar >> épicéa c.-tremble >> douglas- pin sylv-robinier > châtaignier-pin noir-pin laricio > merisier > bouleau-hêtre-grandis-sapin pect-mélèzes > chênes >> charme-frêne (IFN, couples)

6 Comparaison entre essences (IFN, Haut-Rhin) 0,14 Taux de dégâts estimé 0,12 0,1 0,08 0,06 0,04 0,02 HE EC SP Hauteur dominante (m)

7 Hauteur dominante et dégâts (PEFPF) 343 placettes d essais résineux 0%10%20%30%40%50%60%70%80%90%100%5-10m10-15m15-20m20-25m>25Classes de hauteur dominante % du nombre de placettes 75-1

8 0%20%40%60%80%100%54321 GIP Ecofor Eclaircies et dégâts Volume coupé depuis moins de 5 ans (IFN, Chênes) %450-75%325-50%210-25%10-10% >70 m3/ha

9 Eclaircies et dégâts (PEFPF) Date de dernière coupe Système d éclaircies 343 placettes d essais résineux Douglas 0%10%20%30%40%50%60%70%80%90%100%avant 95 soit plus de 4 annéesavant la tempête95-97 soit 2 à 4 années avant latempête %10%20%30%40%50%60%70%80%90%100%pas soit 0 à 2 années avant latempête d'éclaircieune seule %50-75%25-50%0-25%taux éclaircie tardiveune intervention précoce dedégâts suivied'une éclaircie % du nombre de placettes % du nombre de placettes

10 Modèle IFN (pin maritime, massif landais) Effet significatif Hauteur dominante - Eclaircie récente - Vent Les peuplements sont nettement déstabilisés après une éclaircie récente A 110 km/h, dégâts dans un peuplement de pin maritime : 10 m 10% 16 m 14% Taux de dégâts 1 0,9 0,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0,1 16 m + éclaircie 34% Vitesse du vent (km/h) N - 20m N - 16m N - 10m 30% - 20m 30% - 16m 30% - 10m

11 Irrégularité (IFN, chênes, Yonne) H0 : 0,6 à 130 km/h, 6x plus de dégâts à 20 m qu à 10 m 0,5 10% 20% 30 m 0,4 Coefficient de variations en hauteur : 1,5 x plus de dégâts à 20% qu à 10% 0,3 0,2 0,1 20 m 10 m de dégâts Vitesse du vent (km/h)

12 Protection par une parcelle «au vent» PEFPF 343 placettes d essais résineux 0%20%40%60%80%100%coupe rasezone dégagée taillis, jeune peuplementtsf, jeune futaie, futaienature du peuplement situé avant la placett

13 t GIP Ecofor Évolution de la densité en fonction de ère Evolution de la hauteur dominante Diamètre moyen (en (en cm) cm) H a u e u Age depuis la plantation Zones de stabilité IDF é Zone de risque faible : les arbres D e n s it témoin non éclairci, touché à 40% placette éclaircie précocément (à Ho = 11 m), touchée à 15% Zone de risque très Circ Acc Hauteur dominante Age peuplement est stable par effet : un fort coup de vent provoquera dans tous les Hauteur dominante (en m) Hauteur dominante (en m) C rois renc sem ent e moy en enn circ e renc des dom e de 12 inan l'arb Accroissemen Age depuis Age la 0 plantati depuis on la plantati on Surf Acc rois ace sem terri ent total en surf e ace sur pied terri (G) et Accroissement Surface sur A 30 in non 4 20 ci, touc % Age Age depuis depuis place tte la la plantati plantati on cie on tardi vem ent Ho = 16,5 m), place

14 FE 2 suite GIP Ecofor Stabilité et zones IDF PEFPF Epicéa 0%10%20%30%40%50%60%70%80%90%100%zone 1zone 2zone 3zone de stabilité répartition en pourcentage du nombre de placettes

15 Sol : profondeur, humidité et dégâts (PEFPF 343 placettes d essais résineux) 0%10%20%30%40%50%60%70%80%90%100%30 à 50 cm de profondeuret frais30 à 50 cm de profondeuret sec>50 cm de profondeur etfrais>50 cm de prof

16 Quelques problèmes rencontrés Codeprofondeur15 14 cm cm325 Profondeur (IFN, toutes essences) Profondeur (IFN, chênes Ho 20-25) 0%20%40%60%80%100% %20%40%60%80%100%

17 Quelques problèmes rencontrés Chênes et hêtre IFN, Orne Calvados Haut-Rhin Toutes hauteurs Hauteurs > 25m chênepédonculé hêtrechêne sessile 100% chênepédonculé hêtrechêne sessile 100% 80% 5 80% 5 60% 40% % 40% % 1 20% 1 0% 0%

18 Résultats annexes : les cartes d isodégâts Vitesses de vent évaluées par Météo-France Evaluation par moyenne locale des dégâts 2.05* *10 6 YL 2.00* *10 6 Bordeaux YL 2.00* * *10 6 Mt de Marsan 1.90* XL Vitesses de vent (km/h) XL Courbes d isodégâts

19 GIP Ecofor ENGREF Facteurs géomorphologiques. Modèle Numérique de Terrain du massif du Pilat. IGN (CRENAM St Etienne) A tl itude ( enm ) N O E S Kilomètres m m m m m m m m +de1300m Trouéesde chab lis Reseau hydrograph que i Altitude Topographie Pente et relief Exposition Aymeric Mathevet

20 4 groupes d essences Méthode de diagnostic Variables retenues par groupe variablespin maritimeautresrésineuxchênesautresfeuillushoxvolumecoupe 5 ansxzones Poids de chaque variable (régression logistique) Note de stabilité (0 à 20) Cartographie IFN (5 classes de risque)

21 Taux de dégâts et notes de stabilité (IFN, résineux hors pin maritime)

22 Types forestiers GIP Ecofor Cartes des risques IFN Landes Risques de chablis

23 Types forestiers GIP Ecofor Cartes des risques IFN Haute-Loire Risques de chablis

24 Types forestiers GIP Ecofor Cartes des risques IFN Eure Risques de chablis

25 Perspectives - Confrontation des résultats avec les avis des organismes locaux - Affinage des modèles: injection d autres variables (station )? -Spécialisation des modèles: par région, par essence? - reprise en routine du diagnostic par l IFN?...

Le GIS Coopérative de Données pour la Modélisation de la Croissance : un exemple de mutualisation

Le GIS Coopérative de Données pour la Modélisation de la Croissance : un exemple de mutualisation Le GIS Coopérative de Données pour la Modélisation de la Croissance : un exemple de mutualisation Jean-François Dhôte, Alain Bailly, Max Bédeneau, Christian Ginisty, Myriam Legay, Yves Lesgourgues, Céline

Plus en détail

Département du Puy-de-Dôme

Département du Puy-de-Dôme Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 Département du Puy-de-Dôme Guy M. MERCIER Année 2002 1 1 ÉVALUATION DES DÉGÂTS EN FRANCE... 3 1.1 ESTIMATION NATIONALE... 3 1.2 ESTIMATION RÉGIONALE...

Plus en détail

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives COLIN Antoine (IGN) & THIVOLLE-CAZAT Alain (FCBA) Journée Technique IGN-FCBA "Mieux connaître la ressource, mieux la mobiliser,

Plus en détail

Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 CHARENTE-MARITIME GUY GALLAY

Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 CHARENTE-MARITIME GUY GALLAY Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 CHARENTE-MARITIME GUY GALLAY 2002 1 1 ÉVALUATION DES DÉGÂTS EN FRANCE... 3 1.1 ESTIMATION NATIONALE... 3 1.2 ESTIMATION RÉGIONALE... 4 1.3 ESTIMATION

Plus en détail

Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL. Jean Lemaire CNPF IDF Lyon. jean.lemaire@cnpf.

Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL. Jean Lemaire CNPF IDF Lyon. jean.lemaire@cnpf. Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL Jean Lemaire CNPF IDF Lyon jean.lemaire@cnpf.fr FORET : TEMPS de PRODUCTION LONG > 40 ans = SENSIBILITE ELEVEE

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Hautes-Alpes Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation du

Plus en détail

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires Développement d une gestion durable des peuplements irréguliers feuillus Septembre 2003 Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES 1.- Inventaires Inventaire pied à pied (en

Plus en détail

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement...

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement... Sommaire La forêt en Europe... 2 La forêt en France métropolitaine... 4 L évolution de la surface forestière... 5 Le taux de boisement... 6 par département... 6 par sylvoécorégion... 7 À qui la forêt appartient-elle?...

Plus en détail

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Rhône-Alpes 2 TOME Rhône-Alpes : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Rhône-Alpes 1.1

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : B51 - Champagne humide Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation

Plus en détail

F 11 Terres rouges. Sylvoécorégion

F 11 Terres rouges. Sylvoécorégion Sylvoécorégion F 11 Terres rouges Caractéristiques particulières à la SER Les Terres Rouges, au substratum constitué d argiles rouges de décalcification riches en silex, se distinguent nettement des terrains

Plus en détail

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR.

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR. 1 2 Quelques données : Domaines & Patrimoine Membre de Adhérent à : l ASFFOR Membre de l ASFFOR Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise 10 11 salariés 7000 8 500 ha ha gérés 12 13 groupements

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

Caractérisation des couverts forestiers

Caractérisation des couverts forestiers Caractérisation des couverts forestiers Dominique Guyon INRA, UMR ISPA, Bordeaux Cadre Visible, proche et moyen infrarouge Développements méthodologiques en vue d applications opérationnelles Travaux de

Plus en détail

Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux

Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux Alexandre Piboule, Anne Jolly ONF - Département Recherche, Développement et Innovation

Plus en détail

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER Mireille Feldtrauer-Molitor I N S T R U C T I O N S P O U R L É L A B O R AT I O N D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER

Plus en détail

SIMMEM. Aide / description / références. Sommaire

SIMMEM. Aide / description / références. Sommaire SIMMEM Aide / description / références Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 Entrées... 2 1.2 Sorties... 4 1.3 Scenarii sylvicoles... 4 2 Description des modèles... 4 2.1 Modèle Fagacée-Sylvestris... 4 2.1.1

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation La carte forestière IFN Caractéristiques, méthodes et évolution Thierry Bélouard Inventaire forestier national Délégation interrégionale Sud-Ouest thierry.belouard@ifn.fr Bordeaux, 8 septembre 2011 Plan

Plus en détail

Etude de la ressource forestière et des disponibilités en bois en Normandie

Etude de la ressource forestière et des disponibilités en bois en Normandie N. Site Année Direction de la Valorisation B.P. 11 152 rue de Cantaben - Maurin 34972 LATTES CEDEX Tél. 4.67.7.8.86 Télécopie : 4.67.7.8.91 e-mail : dv@ifn.fr Etude de la ressource forestière et des disponibilités

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Le hanneton forestier : nouvel Attila des forêts?

Le hanneton forestier : nouvel Attila des forêts? Groupe des Entomologistes Forestiers Francophones - Mur de Bretagne 22 septembre 2015 Le hanneton forestier : nouvel Attila des forêts? Louis-Michel Nageleisen, DSF Stephane Brault, ONF Thierry Belouard,

Plus en détail

nouvelles technologies au service du gestionnaire forestier

nouvelles technologies au service du gestionnaire forestier nouvelles technologies au service du gestionnaire forestier P. Lejeune Gembloux, le Unité de Gestion des Ressources forestières et des Milieux naturels gembloux faculté universitaire des sciences Informatique

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE

ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE THÈME 2. CONNAISSANCE DE LA RESSOURCE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE DES FORÊTS PUBLIQUES DE LORRAINE ANDRÉ RICHTER Avec une récolte annuelle de plus de 3 millions

Plus en détail

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Projet AGORA Atelier de concertation avec les parties prenantes Rabat-ENFI le 1 er et 2 juin 2010 LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Présenté par : MOKHTAR Ameur Sous Directeur des Aménagements

Plus en détail

Olten 20 mars 2015. Canton de Neuchâtel : exploitation des données LIDAR pour les forêts

Olten 20 mars 2015. Canton de Neuchâtel : exploitation des données LIDAR pour les forêts Olten 20 mars 2015 Canton de Neuchâtel : exploitation des données LIDAR pour les forêts 1 Neuchâtel, un pays forestier Couverture boisée : 37% du Forêts territoire Propriété : 57% de forêts publiques et

Plus en détail

Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques)

Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques) FORESEE : Colloque de restitution 14 novembre 2014 FCBA Paris Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques) J.-P. Renaud (ONF), T. Bélouard (DSF), N. Py (IGN) D

Plus en détail

Matériels et méthodes du déblaiement

Matériels et méthodes du déblaiement dossier Nettoyage des parcelles forestières sinistrées après tempête Matériels et méthodes du déblaiement Philippe Van Lerberghe*, Daniel Michaud** (1) Suite aux tempêtes de 1999, l IDF, l AFOCEL et le

Plus en détail

L INVENTAIRE FORESTIER WALLON

L INVENTAIRE FORESTIER WALLON L INVENTAIRE FORESTIER WALLON JACQUES RONDEUX HUGUES LECOMTE CONTEXTE ET HISTORIQUE Jusqu aux années 1970-80, la connaissance des ressources boisées belges était traditionnellement liée à un recensement

Plus en détail

Disponibilité en bois en Aquitaine de 2012 à 2025

Disponibilité en bois en Aquitaine de 2012 à 2025 Analyse prospective de la ressource forestière et des disponibilités en bois de la région Aquitaine à l horizon 2025 Disponibilité en bois en Aquitaine de 2012 à 2025 Rapport final Disponibilité en bois

Plus en détail

PLAN LOCAL DE DEVELOPPEMENT FORESTIER : THENEZAY Carte d'identité du massif

PLAN LOCAL DE DEVELOPPEMENT FORESTIER : THENEZAY Carte d'identité du massif PLAN LOCAL DE DEVELOPPEMENT FORESTIER : THENEZAY Carte d'identité du massif Avec le concours financier du FEADER et du Conseil Général des Deux-Sèvres et la participation du Centre Régional de la Propriété

Plus en détail

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières Avec le soutien financier de : Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières http://boursefonciere.fr/metropole-savoie/coeur-de-savoie/ Afin de répondre

Plus en détail

La cartographie forestière - version 2 -

La cartographie forestière - version 2 - La cartographie forestière - version 2 - de l Inventaire forestier national Guide technique Fournir aux utilisateurs les informations nécessaires pour exploiter, au mieux, les fichiers cartographiques

Plus en détail

Comment mieux valoriser le Patrimoine Foncier Non Bâti de la Commune d Hourtin?

Comment mieux valoriser le Patrimoine Foncier Non Bâti de la Commune d Hourtin? Mairie d Hourtin Comment mieux valoriser le Patrimoine Foncier Non Bâti de la Commune d Hourtin? Rapport d étude réalisé à la Mairie d Hourtin Septembre 2006 Julie THOUY Master II Gestion des Ressources

Plus en détail

Évaluation des dégâts de tempête par télédétection satellitaire

Évaluation des dégâts de tempête par télédétection satellitaire Séminaire GIP ECOFOR - «Forêt vent et risques» 16-17 mars 2005 - Paris Évaluation des dégâts N. STACH Inventaire forestier National - Unité Études et Prospectives nstach@lyon.ifn.fr 1/20 Contenu de la

Plus en détail

From research to application: scenario for the French Forestry Office

From research to application: scenario for the French Forestry Office FORESEE Workshop - Forestry applications of remote sensing technologies 8-10 October 2014 - INRA Champenoux - France From research to application: scenario for the French Forestry Office Anne JOLLY, Alexandre

Plus en détail

Colloque final du programme REGIX

Colloque final du programme REGIX Méthode d évaluation des Damien FRANCOIS Union de la Coopération Forestière Française Les partenaires de REGIX sont : Création d un outil de localisation et de quantification des ressources forestières

Plus en détail

NOMENCLATURE DE LA CARTE FORESTIERE FRANCAISE

NOMENCLATURE DE LA CARTE FORESTIERE FRANCAISE CO-038 NOMENCLATURE DE LA CARTE FORESTIERE FRANCAISE TOUZET T. INVENTAIRE FORESTIER NATIONAL, NOGENT-SUR-VERNISSON, FRANCE RÉSUMÉ L'inventaire forestier national (IFN) est chargé de l inventaire permanent

Plus en détail

Visite des peuplements de pin maritime des Cévennes ardéchoises

Visite des peuplements de pin maritime des Cévennes ardéchoises Le pin maritime en région méditerranéenne Visite des peuplements de pin maritime des Cévennes ardéchoises par Frédérique CHAMBONNET et Maurice BELVAL Pour compléter les journées varoises, une tournée a

Plus en détail

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 Peuplements mélangés, modalités, perspectives La diversité des exigences des essences pour la lumière, l eau et les éléments minéraux, nécessite toutefois de prendre

Plus en détail

Réunion CAQ-CAPSIS, Prénovel, 10 avril 2013. Jean-Philippe Schütz, Roland Brand, Dominique Weber

Réunion CAQ-CAPSIS, Prénovel, 10 avril 2013. Jean-Philippe Schütz, Roland Brand, Dominique Weber Effectuer des relevés dendrométriques avec son smartphone Réunion CAQ-CAPSIS, Prénovel, 10 avril 2013 Clotilde Gollut (clotilde.gollut@bfh.ch), Christian Rosset, Jean-Philippe Schütz, Roland Brand, Dominique

Plus en détail

Le cubage des arbres sur pied

Le cubage des arbres sur pied Le cubage des arbres sur pied Quand on prépare une coupe pour la vente, l estimation du volume des arbres à abattre est nécessaire. Le cubage peut se faire sur un arbre, comme dans le cas du volume des

Plus en détail

Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne

Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne Rôle de l antécédent d usage du sol et de l intensité des entretiens des peupleraies, en interaction

Plus en détail

Les outils de représentations paysagères

Les outils de représentations paysagères Les outils de représentations paysagères Les outils de représentation paysagère sont dans un entre-deux : entre l observateur du paysagère qui, par l outil graphique, donne corps à sa compréhension subjective

Plus en détail

Données de sols en forêt : état de l'existant et intérêt de leur mobilisation

Données de sols en forêt : état de l'existant et intérêt de leur mobilisation Données de sols en forêt : état de l'existant et intérêt de leur mobilisation pour le volet à moyenne échelle du programme IGCS C. Perrier (CNPF), A. Granier (INRA) et JP.Party (Sol-Conseil) 11-13 Décembre

Plus en détail

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés Panorama de la forêt alsacienne Taux de boisement Volume sur pied Principales essences Diversité Propriétaires publics Propriétaires privés Tempête de 1999 Récolte Edition 2005 Bienvenue au cœur d une

Plus en détail

RAPPORT FINAL. novembre 2009. Christian GINISTY Hélène CHEVALIER Patrick VALLET Antoine COLIN (IFN)

RAPPORT FINAL. novembre 2009. Christian GINISTY Hélène CHEVALIER Patrick VALLET Antoine COLIN (IFN) Évaluation des volumes de bois mobilisables à partir des données de l'ifn "nouvelle méthode" Actualisation 29 de l'étude "biomasse disponible" de 27 RAPPORT FINAL Convention Cemagref / IFN / DGFAR n E

Plus en détail

La forêt : réservoir terrestre de carbone

La forêt : réservoir terrestre de carbone n 7, mars 2005 LA FORÊT F R A N Ç A I S E : UN PUITS DE CARBONE? SON RÔLE DANS LA L I M I T A T I O N DES C H A N G E M E N T S C L I M A T I Q U E S Le carbone est au cœur des discussions internationales

Plus en détail

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION POUR LE CHOIX DES PEUPLEMENTS RÉSINEUX OU MÉLANGÉS À DOMINANCE RÉSINEUSE À TRAITER EN ÉCLAIRCIE COMMERCIALE

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION POUR LE CHOIX DES PEUPLEMENTS RÉSINEUX OU MÉLANGÉS À DOMINANCE RÉSINEUSE À TRAITER EN ÉCLAIRCIE COMMERCIALE OUTIL D AIDE À LA DÉCISION POUR LE CHOIX DES PEUPLEMENTS RÉSINEUX OU MÉLANGÉS À DOMINANCE RÉSINEUSE À TRAITER EN ÉCLAIRCIE COMMERCIALE Laurent Gagné Luc Lavoie Luc Gagnon Frédéric Leblanc Félix Tremblay

Plus en détail

FLUX, STOCKS DE BOIS EN AQUITAINE ET SEQUESTRATION DU CARBONE

FLUX, STOCKS DE BOIS EN AQUITAINE ET SEQUESTRATION DU CARBONE Les documents de recherche du GREThA FLUX, STOCKS DE BOIS EN AQUITAINE ET SEQUESTRATION DU CARBONE Etat de référence avant la tempête de janvier 2009 Jean Jacques MALFAIT Réalisé avec le soutien financier

Plus en détail

Rentabilité des sylvicultures destinées à la production de biomasse

Rentabilité des sylvicultures destinées à la production de biomasse Version du 01/08/2013 Mémento aquitain du bois énergie Synthèse N 4 Synthèse bibliographique Rentabilité des sylvicultures destinées à la production de biomasse Août 2013 2 Rentabilité des sylvicultures

Plus en détail

Taux Interne de Rentabilité. Tables financières. Influence de la gestion

Taux Interne de Rentabilité. Tables financières. Influence de la gestion Taux Interne de Rentabilité Tables financières Influence de la gestion Valéry Bemelmans SRFB -FNEF Taux Interne de Rentabilité (TIR) (R0-D0)+(R1-D1)+.. + (Rn-1-Dn-1)+ (Rn-Dn)= 0 (1+t) (1+t) 1 (1+t) n-1

Plus en détail

Assurance SYLVASSUR Présentation AUVERGNE

Assurance SYLVASSUR Présentation AUVERGNE Assurance SYLVASSUR Présentation AUVERGNE 15 janvier 2015 FORESTIERS PRIVES DE FRANCE SERVICES Antoine d AMECOURT - Président Eric TOPPAN Directeur Général Nicolas du BOULLAY Ingénieur développement Vincent

Plus en détail

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS Une approche par la télédétection de précision par Marie-Thérèse Besse et Paul Rouet Atelier parisien d urbanisme Banque de données urbaines 9,

Plus en détail

Quand les forestiers innovent ensemble

Quand les forestiers innovent ensemble PAR OLIVIER PICARD responsable R & D du CNPF, coordinateur du RMT Aforce 1 Un coup supplémentaire met la forêt K.-O. Quand les forestiers innovent ensemble Le Réseau mixte technologique, Aforce, a été

Plus en détail

Peuplements forestiers

Peuplements forestiers Peuplements forestiers feuillus des collines alsaciennes typologies et sylvicultures Avant-Propos du Conseil Régional Après les guides de sylviculture des peuplements du massif vosgien, des plaines alluviales,

Plus en détail

MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats

MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats 6 novembre 2015-3ème Séminaire sur la Valorisation des Bois INRA Cestas-Pierroton Jérémy ABGRALL Chargé de mission MOVAPRO CNPF-IDF 1 Éléments

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël

Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique

Plus en détail

Projet ECO-RISQUES. Optimisation de la gestion forestière en présence de risques : cas de la hêtraie

Projet ECO-RISQUES. Optimisation de la gestion forestière en présence de risques : cas de la hêtraie Projet ECO-RISQUES Optimisation de la gestion forestière en présence de risques : cas de la hêtraie Hanitra Rakotoarison, ONF département RDI Mathieu Fortin, AgroParisTech/INRA, LERFOB (Laboratoire des

Plus en détail

La forêt française. Pays-de-la-Loire. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à Les résultats pour la région

La forêt française. Pays-de-la-Loire. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Pays-de-la-Loire 2 TOME Pays-de-la-Loire : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Pays-de-la-Loire

Plus en détail

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS OSU OREME Apéro Technique #04 Utilisation d'outils SIG _ Les outils Raster dans QGIS 05/02/2015 L. Paradis - IE Geomatique - 05/02/2015 - L. Paradis IE Geomatique - QGIS version 2.6 menu Extension / Installer

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

Programme de recherche en eau souterraine dans le socle vendéen (2003-2013) : synthèse, bilan et optimisations

Programme de recherche en eau souterraine dans le socle vendéen (2003-2013) : synthèse, bilan et optimisations Programme de recherche en eau souterraine dans le socle vendéen (2003-2013) : synthèse, bilan et optimisations Elisabeth Macé (1) (1) Vendée Eau elisabeth.mace@vendee-eau.fr En 2000, Vendée Eau a réalisé

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Sommaire 1. Des pessières trop denses et instables... 2 ECLAIRCIES DE RATTRAPAGE EN PESSIERES EQUIENNES INTRODUCTION

FICHE TECHNIQUE. Sommaire 1. Des pessières trop denses et instables... 2 ECLAIRCIES DE RATTRAPAGE EN PESSIERES EQUIENNES INTRODUCTION FICHE TECHNIQUE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

B 51 Champagne humide

B 51 Champagne humide Sylvoécorégion B 51 Champagne humide La SER B 51 : Champagne humide est composée de parties de trois régions forestières nationales : la Champagne humide (10.5p.p.) sans la partie nord constituée par les

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE SYLVICULTURE

GUIDE PRATIQUE DE SYLVICULTURE GUIDE PRATIQUE DE SYLVICULTURE Sud-ouest du Massif central Décembre 2011 PREAMBULE Le Douglas vert, Pseudotsuga menziesii, est originaire de la Côte Ouest des États-Unis, où il occupe une aire très étendue

Plus en détail

Le chêne. Essences des forêts d Alsace. Utilisation: Caractéristiques particulières: Caractéristiques biologiques:

Le chêne. Essences des forêts d Alsace. Utilisation: Caractéristiques particulières: Caractéristiques biologiques: Experts et conseillers forestiers ETF et exploitants forestiers Transporteurs de bois Négociants en bois de chauffage Scieurs Charpentiers et constructeurs bois Pépiniéristes Deux grandes espèces de chêne

Plus en détail

Clef de détermination des itinéraires sylvicoles

Clef de détermination des itinéraires sylvicoles Clef de détermination des itinéraires sylvicoles Voir Mode d emploi de la clef p.30 et Approche peuplement p.20 du guide. Vieilles souches et/ou soulevées (la terre est partie) Itinéraire 6 : Régénération

Plus en détail

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer B. Pouponneau1, L.Thiebaud 2, C. Conseil3, P.Vigne4, J.Christin5, C. Périard1, S. Martinoni-Lapierre1 Météo-France, Toulouse, France

Plus en détail

COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012)

COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012) Article 1 : Exposé COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012) La Commune est propriétaire sur la commune de BUSSANG de terrains cadastrés

Plus en détail

Note de Fonctionnement & organisation d un groupement forestier

Note de Fonctionnement & organisation d un groupement forestier Note de Fonctionnement & organisation d un groupement forestier Fonctionnement Droit d entrée Impact pour le Groupement Forestier 5% pour la rémunération du distributeur et T.F.A.M. équivalent de 2% HT/an

Plus en détail

PRINCIPAUX RÉSULTATS DE SIX ANNÉES D OBSERVATION DES PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DANS LES PLANTATIONS FORESTIÈRES DE L ANNÉE

PRINCIPAUX RÉSULTATS DE SIX ANNÉES D OBSERVATION DES PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DANS LES PLANTATIONS FORESTIÈRES DE L ANNÉE Département de la santé des forêts décembre 2013 BILAN DE LA SANTÉ DES FORÊTS EN 2013 PRINCIPAUX RÉSULTATS DE SIX ANNÉES D OBSERVATION DES PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DANS LES PLANTATIONS FORESTIÈRES DE

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE

PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE DIRECTION REGIONALE DE L ALIMENTATION DE L AGRICULTURE & DE LA FORET Service Régional de la Forêt & du Bois Arrêté du 1 er février 2010 consolidé 1 er juin 2010 conditions

Plus en détail

COMMUNE DE 21310 BELLENEUVE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE LUNDI 29 JUIN 2015 20 H

COMMUNE DE 21310 BELLENEUVE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE LUNDI 29 JUIN 2015 20 H COMMUNE DE 21310 BELLENEUVE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE LUNDI 29 JUIN 2015 20 H Membres en exercice : 18 Présents : 14 Procurations : 4 Convocation du 23 juin 2015 L an deux mil quinze et le vingt-neuf

Plus en détail

Filière forêt - bois en région Centre Vue d'ensemble 2013

Filière forêt - bois en région Centre Vue d'ensemble 2013 Filière forêt - bois en région Centre Vue d'ensemble 2013 Sommaire : Forêt... 2 Répartition :... 2 Composition :... 3 Exploitation forestière :... 6 Récolte :... 6 Certification :... 7 Flux géographiques

Plus en détail

Modèle de prédiction des dommages liés à la processionnaire du pin

Modèle de prédiction des dommages liés à la processionnaire du pin Modèle de prédiction des dommages liés à la processionnaire du pin Margot Régolini, Hervé Jactel, Céline Meredieu, Thierry Labbé, Bastien Castagneyrol, Anne-Maïmiti Dulaurent, Jean-Charles Samalens, Dominique

Plus en détail

Jardins familiaux urbains et axes routiers : quelle proximité & quelle empreinte sur la qualité des sols? Le cas francilien

Jardins familiaux urbains et axes routiers : quelle proximité & quelle empreinte sur la qualité des sols? Le cas francilien Centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement Direction territoriale Ile de France Jardins familiaux urbains et axes routiers : quelle proximité & quelle

Plus en détail

Tableaux personnalisés

Tableaux personnalisés Tableaux personnalisés Documentation d aide http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique18 2 SOMMAIRE 1. Choix des résultats à calculer...4 Principe général... 4 Étape 1 : choix d un domaine

Plus en détail

LA SYLVICULTURE D ARBRES «OBJECTIF» OU D ARBRES DE PLACE INTRODUCTION

LA SYLVICULTURE D ARBRES «OBJECTIF» OU D ARBRES DE PLACE INTRODUCTION une croissance rapide, un bois sain sans coloration et au tronc cylindrique ; des fûts de qualité sur 6 à 8 m, de minimum 150 cm de circonférence (absence de nœuds, cernes réguliers) ; 70 % à 90 % de la

Plus en détail

Les inventaires de gestion dans les plantations résineuses

Les inventaires de gestion dans les plantations résineuses Les inventaires de gestion dans les plantations résineuses Mai 2001 Note Technique Forestière de Gembloux N 2 Inventaires de gestion dans les plantations résineuses. V. Verrue 1 1 Faculté universitaire

Plus en détail

Patrimoine forestier d une commune Le constituer, l augmenter?

Patrimoine forestier d une commune Le constituer, l augmenter? Patrimoine forestier d une commune Le constituer, l augmenter? 2 octobre 2013 Ste-Feyre (23) Union Régionale des Communes Forestières Auvergne-Limousin La charte forestière Patrimoine forestier d une commune

Plus en détail

Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière

Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière Patricia Heuzé et François Klein Contexte de l étude Depuis une cinquantaine

Plus en détail

Thermique d été et problématique, solutions actuelles, pistes à travailler. Sylvain Boulet Ingénieur de Recherche thermique, énergétique & confort

Thermique d été et problématique, solutions actuelles, pistes à travailler. Sylvain Boulet Ingénieur de Recherche thermique, énergétique & confort Thermique d été et problématique, solutions actuelles, pistes à travailler Sylvain Boulet Ingénieur de Recherche thermique, énergétique & confort Sommaire Contexte t - Introduction ti Etat des lieux Exemple

Plus en détail

Vente de bois du 18 septembre 2009 à 20H

Vente de bois du 18 septembre 2009 à 20H Fonteyn Pierre Gestion et Expertise Forestière Vente de bois du 18 septembre 2009 à 20H Pour la visite des lots, téléphoner à la personne renseignée dans les conditions particulières ou suivre les itinéraires

Plus en détail

RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REPONSE SISMIQUE DES SOLS. Prise en compte effective et réglementaire des effets de site en Guadeloupe

RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REPONSE SISMIQUE DES SOLS. Prise en compte effective et réglementaire des effets de site en Guadeloupe RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REPONSE SISMIQUE DES SOLS Prise en compte effective et réglementaire des effets de site en Guadeloupe LES EFFETS DE SITE TOPOGRAPHIQUES Amplification des secousses provoquée

Plus en détail

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Pôle Gestion Atelier technique «forêt» Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Vendredi 6 novembre 2015 La forêt de Chambaran 800 ha de hêtraie charmaie autour d un champ

Plus en détail

Figure 21 : Zone d étude située dans les Bouches du Rhône

Figure 21 : Zone d étude située dans les Bouches du Rhône 4. Application de la méthode sur deux zones d étude La méthode a été appliquée sur deux zones d étude, l une située dans les Bouches-du-Rhône et l autre dans le Var. Les cartes d interfaces habitat-forêt

Plus en détail

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER PORTEUR DU PROJET : Christophe Drénou INTITULE DU PROJET : Les conséquences du changement climatique sur les chênaies en Midi-Pyrénées.

Plus en détail

Réalisé par Delphine Jubault et Loïc Munier, Etudiants en Licence professionnelle GAEMP 2010/2011. Tuteurs : Mme Roulier, Chargé de mission

Réalisé par Delphine Jubault et Loïc Munier, Etudiants en Licence professionnelle GAEMP 2010/2011. Tuteurs : Mme Roulier, Chargé de mission Quelles sont les politiques locales concernant les Taillis à (Très) Courtes Rotations et leurs divers impacts à l échelle du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariègeoises? Réalisé par Delphine Jubault

Plus en détail

INVALIDITÉ PARTIELLE

INVALIDITÉ PARTIELLE SECOND PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO 716-2007 modifiant le règlement de zonage no. 423-1990 concernant l abattage d arbres Le présent règlement vise à modifier la terminologie relative à l abattage d arbres

Plus en détail

L'évolution de l'occupation et l'utilisation des sols du littoral, de la Ciotat à Port-Saint-Louis du Rhône

L'évolution de l'occupation et l'utilisation des sols du littoral, de la Ciotat à Port-Saint-Louis du Rhône L'évolution de l'occupation et l'utilisation des sols du littoral, de la Ciotat à Port-Saint-Louis du Rhône Jacques Autran, Kattia Villadiego Bernal Juillet 2013 Mars 2014 DDTM Caractérisation des interventions

Plus en détail

SYLVICULTURE ET PRODUCTION DU CHÊNE

SYLVICULTURE ET PRODUCTION DU CHÊNE SYLVICULTURE ET PRODUCTION DU CHÊNE J. BOUCHON - J. TRENCIA Note préliminaire : l'article présenté ici est pour une bonne part issu de la thèse de J. Trencia (1989). La sylviculture du Chêne de tranchage

Plus en détail

Comment maintenir l approvisionnement bois des industries en dépit de conditions météorologiques défavorables sur de longues périodes?

Comment maintenir l approvisionnement bois des industries en dépit de conditions météorologiques défavorables sur de longues périodes? Commission Professionnelle Approvisionnement Ateliers thématiques 24/06/2014 Comment maintenir l approvisionnement bois des industries en dépit de conditions météorologiques défavorables sur de longues

Plus en détail

Fiche N 13 : Indice de Consommation (IC)

Fiche N 13 : Indice de Consommation (IC) Fiche N 13 : Indice de Consommation (IC) Suivre les variations de la pression de consommation des ongulés sur la flore lignifiée d un massif forestier INDICATEUR L indice de consommation (IC) traduit les

Plus en détail

SIMMEM comme outil d aide à la gestion : exemple d application à une forêt communale en Ardenne belge

SIMMEM comme outil d aide à la gestion : exemple d application à une forêt communale en Ardenne belge SIMMEM comme outil d aide à la gestion : exemple d application à une forêt communale en Ardenne belge 8 avril 2014 Gembloux CAQSIS Laurent Dedry, Jérôme Perin, Olivier De Thier, Philippe Lejeune Gestion

Plus en détail

EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB. Session : Juin 2013

EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB. Session : Juin 2013 EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB Durée de préparation : 1h25 Durée de passage : 30 minutes Coefficient 6 Session : Juin 2013 CAS BOIS DU DAUPHINE SITUATION Vous êtes embauché(e)

Plus en détail

Création de lotissements à usage d habitation

Création de lotissements à usage d habitation Création de lotissements à usage d habitation Constitution des dossiers de déclaration au titre des articles L 214.1 à L 214.3 du code de l'environnement (anciennement loi sur l eau) A compter du 01/10/2006

Plus en détail

Le chêne en liberté (2 ème partie) Produire du chêne sessile de qualité en moins de 120 ans

Le chêne en liberté (2 ème partie) Produire du chêne sessile de qualité en moins de 120 ans Le chêne en liberté (2 ème partie) Produire du chêne sessile de qualité en moins de 120 ans par Jean-Paul Nebout, Ingénieur Forestier au Centre Régional de la Propriété Forestière d Auvergne - jean-paul.nebout@crpf.fr

Plus en détail

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire Atelier de reflexion «La biodiversité, un plus au service des éleveurs et des forestiers» Le Caylar - 09 Juin

Plus en détail

«Grouper les chantiers de plantation, une stratégie payante (?)»

«Grouper les chantiers de plantation, une stratégie payante (?)» «Grouper les chantiers de plantation, une stratégie payante (?)» Vincent Colson Reboisement résineux: «yes, we plant!» Conférence organisée par la Société Royale Forestière de Belgique Marloie La Vieille

Plus en détail

Réunion régionale Pro Silva France

Réunion régionale Pro Silva France Qui sommes-nous? Pro Silva France est une association de forestiers réunis pour promouvoir une sylviculture irrégulière, continue et proche de la nature (SICPN). Celle-ci est basée sur la gestion de la

Plus en détail