RÉSULTATS ANNUELS 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉSULTATS ANNUELS 2013"

Transcription

1 MATHIAS EMMERICH DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT FINANCES, ACHATS ET SI 1 RÉSULTATS ANNUELS 13 FÉVRIER

2 ÉLÉMENTS CLÉS Dans un contexte économique difficile, l activité du groupe SNCF est en croissance (+0,5%) Excellente résistance de la marge opérationnelle Robustesse du résultat net récurrent à 582 M Résultat net négatif du fait de la dépréciation TGV Niveau d investissements élevé Cash flow libre en forte progression Endettement stabilisé 2

3 CONTEXTE 3

4 UN ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE DIFFICILE EN 2013 HAUSSE LIMITÉE DU PIB FAIBLE PROGRESSION DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES +0,2% +0,2% 4

5 AVEC DE FORTES CONTRAINTES PÉAGES FERROVIAIRES EN AUGMENTATION TRAVAUX SUR LE RÉSEAU +13,5% SUR LE RÉSEAU NATIONAL EN PARTICULIER EN ILE-DE-FRANCE 5

6 QUI IMPACTENT TOUTES LES ACTIVITÉS DU GROUPE POURSUITE DE LA RÉCESSION DU TRANSPORT DE MARCHANDISES BAISSE DU TRAFIC VOYAGEURS ÉVOLUTION DU CHIFFRE D AFFAIRES EN % ÉVOLUTION DU TRAFIC EN % TGV Intercités TER Transilien -0,7% -1,4% -1,4% -1,8% SNCF Geodis -5,6% TGV Intercités TER Transilien 6

7 SITUATION DU GROUPE EN

8 AVERTISSEMENTS ÉVOLUTION DES NORMES COMPTABLES EN MATIÈRE DE CONSOLIDATION (IFRS 10, 11 ET 12) SNCF applique depuis le 1 er janvier 2013 les nouvelles normes comptables de consolidation. Les co-entreprises, précédemment consolidées selon la méthode de l intégration proportionnelle, sont désormais comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence : SNCF Proximités: co-entreprises Keolis UK (dont London Midland, First, London South Eastern Railway et Southern Railway) ; SNCF Voyages : Eurostar, Westbahn ; SNCF Geodis : Chemfreight Gmbh au sein d Ermewa (Gestionnaire d actifs). Le chiffre d affaires et les charges de ces co-entreprises n apparaissent plus au compte de résultat consolidé du Groupe. Seul leur résultat net apparait sur une ligne «quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence». 8

9 DANS UN CONTEXTE ÉCONOMIQUE DIFFICILE, LE CHIFFRE D AFFAIRES EST EN LÉGÈRE CROISSANCE DE +0,5% CHIFFRE D AFFAIRES EN MDS * +0,5 % 32,22 32, ,5% de croissance (vs +2,5% anticipés) Forte progression de SNCF Infra (+4,2%) et modérée de SNCF Proximités (+1,1%) Recul de SNCF Voyages (-1,4%) et de SNCF Geodis (-1,8%) Hors la branche SNCF Infra, l activité internationale représente 24%**, * À périmètre et changes constants * *Y compris Keolis au Royaume-Uni et Eurostar notamment le volume d affaires hors de France atteint 28% 9

10 ÉVOLUTION DU CHIFFRE D AFFAIRES PAR BRANCHE EN M +1,1 %*** ,8 % +4,2 %** ,4 % ,5 %** * * * * * 2013 SNCF INFRA SNCF PROXIMITÉS SNCF VOYAGES SNCF GEODIS GARES & CONNEXIONS * Proforma ** Retraité du transfert de l entretien des bâtiments SNCF antérieurement géré par la branche SNCF Infra au profit de la branche Gares & Connexions au 1er janvier 2013 *** Hors les effets du traitement comptable de la nouvelle convention entre Transilien et le STIF et la cession de créances. 10

11 LE CHIFFRE D AFFAIRES DU GROUPE EST EN LÉGÈRE PROGRESSION ÉVOLUTION DU TAUX DE CROISSANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES PÉRIMÈTRE ET CHANGE CONSTANTS 7,3% 5,9% 5,3% 6,0% 6,1% 3,5% 3,6% 3,9% 3,5% 2,0% 2,3% 2,4% 0,8% 1,0% 1,2% -0,8% -2,8% -2,5% -1,9% -7,4% -3,9% +4,1% +5,8% +3,0% +0,5% T T T T T T T T T T T T T T T T T (*) T (*) T (*) T (*) Données hors Cézembre à partir du T (*) 2013 vs 2012 avec application des normes IFRS et IAS 19 révisée 11

12 LA PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE (MOP) RÉSISTE GRÂCE À UNE BONNE MAÎTRISE DES COÛTS MARGE OPÉRATIONNELLE EN MDS 2,75 2, La rentabilité d exploitation globale progresse de 8,5% du chiffre d affaires en 2012 à 8,7% en 2013 Performance contrastée : en croissance pour SNCF Geodis dont Fret SNCF mais en baisse pour SNCF Voyages Le plan de performance a dégagé 225 M d économies sur les frais de structure 12

13 ÉVOLUTION DE LA MARGE OPÉRATIONNELLE PAR BRANCHE EN M 2011 proforma (1) 2012 proforma (1) ,5% du CA 11,4% du CA ,8% du CA ,7% du CA ,6% du CA SNCF INFRA SNCF PROXIMITÉS SNCF VOYAGES SNCF GEODIS GARES & CONNEXIONS (1) 2012 et 2011 avec impact de l application des nouvelles normes comptables IFRS Transports Ferroviaires de Marchandises (TFM) SNCF GEODIS hors TFM

14 MAÎTRISE DES CHARGES D EXPLOITATION ENDOGÈNES POUR S ADAPTER À LA STAGNATION DU CHIFFRE D AFFAIRES ÉVOLUTION COMPARÉE À PÉRIMÈTRE ET CHANGE CONSTANTS (1) DES CHARGES D EXPLOITATION (MOP) ET DU CHIFFRE D AFFAIRES GROUPE 2012 PROFORMA 2013 EN % D ÉVOLUTION Chiffre d'affaires +0,5% Péages +3,1% Énergie / carburant -0,2% Charges exogènes : +1,2% Impôts et taxes -3,2% Charges de personnel Autres charges hors produit du CICE ** (*) -0,3% +2,0% * Charges endogènes : +0,9% (hors produit du CICE) Total Charges d'exploitation +0,2% * Y compris produit du CICE les autres charges baissent de -2,3% (1) Hors effet du raitement comptable de la convention entre Transilien et le STIF et cession des créances financières 14

15 LE RÉSULTAT NET SE TROUVE DÉGRADÉ PRINCIPALEMENT DU FAIT DE LA DÉPRÉCIATION DES ACTIFS TGV RÉSULTAT NET RÉCURRENT EN M RÉSULTAT NET PART DU GROUPE EN M * * 2013 * Proforma 15

16 ÉLÉMENTS NON RÉCURRENTS PESANT POUR -762 M SUR LE RÉSULTAT NET EN 2013 EN M M Résultat net récurrent 2013 Dépréciation complémentaire Actifs TGV Reprise Dépréciation Actifs SNCF Infra Autres Résultat net

17 RENTABILITÉ DE L'ACTIVITÉ TGV AFFECTÉE PAR LA CRISE DEPUIS 2008 AGGRAVÉE PAR LA HAUSSE CONTINUE DES PÉAGES 18% 20% PÉAGES TGV +7,4% / an entre 2007 et % 13% 14,2% 12,6% 11,4% TAUX DE MOP / CA PÉAGES TGV FRANCE (RFF) EN M MOP SNCF VOYAGES HORS PÉAGES MOP SNCF VOYAGES LES EFFORTS ONT PERMIS D AMÉLIORER LE TAUX DE MOP HORS PÉAGES / CA EN 2013 (+0,5%) 17 Proforma : MOP hors Eurostar

18 LA DÉPRÉCIATION 2013 EST LA CONSÉQUENCE DE 5 IMPACTS 1 CRISE CA en nette diminution du fait d une croissance faible : indicateurs éco de PIB, Conso des Ménages et inflation en diminution significative entre 2011 et Pour 2014 : Hypothèse de croissance du PIB de 0,6% dans le test 2013 (vs 1,6% dans le test 2011) Hypothèse d évolution de la Conso des Ménages de 0,3% dans le test 2013 (vs 1,1% dans le test 2011) 2 PÉAGES Impact mécanique de l augmentation forte, régulière et continue des péages ferroviaires accroissant la contribution de TGV au financement du réseau 3 ACTIFS Hausse de la valeur des actifs TGV de +750 M entre 2011 post dépréciation et 2013, du fait d acquisition de nouvelles rames Impact négatif sur les flux de trésorerie du protocole Alstom signé en 2013 et du renouvellement anticipé (TGV du futur) 4 TARIFS Augmentation de la TVA (7% à 10% dès 2014) Développement des tarifs promotionnels pour contrer la stagnation des la consommation des ménages Diminution des compensations tarifaires pour tarifs sociaux 5 NOUVELLES DESSERTES Prise en compte de fréquences supplémentaires sur la ligne nouvelle Sud Europe Atlantique lors de sa mise en service en

19 EN CONSERVANT UN NIVEAU D INVESTISSEMENT ÉLEVÉ, LE CASH FLOW LIBRE EST POSITIF ET LE NIVEAU DE DETTE SE STABILISE INVESTISSEMENTS EN MDS CASH FLOW LIBRE EN M DETTE NETTE EN MDS 2, ,52 2,1 251 * 7, * Hors le montant exceptionnel de la cession de créance financière relative au matériel roulant Transilien pour 952 M 19

20 UNE POLITIQUE D INVESTISSEMENTS TOUJOURS TRÈS SOUTENUE M INVESTISSEMENTS BRUTS Y COMPRIS CEUX FINANCÉS PAR LES AUTORITÉS ORGANISATRICES DE TRANSPORTS M INVESTISSEMENTS SUR FONDS PROPRES SNCF MATÉRIEL DE TRANSPORTS Rames Francilien en Île-de-France Rames de Tram-Train Rames TGV Locomotives Matériel roulant de Keolis, Geodis, STVA, Akiem et Ermewa 66% 34% AUTRES IMMOBILISATIONS Aménagement des gares dont Île-de-France Technicentres et ateliers Systèmes d'information voyageurs Matériel d'entretien des voies et ouvrages d'art Systèmes d'information liés à l activité 20

21 LE CASH FLOW LIBRE S AMÉLIORE DE +211 M PAR RAPPORT À 2012 POUR ATTEINDRE +464 M EN 2013 ÉVOLUTION DU CASH FLOW LIBRE GROUPE 2012* EN M PROFORMA M ** M ** Taux de couverture par CAF Taux de couverture par CAF 91 % 100 % CAF Investissements / Fonds propres Cessions CFL CAF Investissements / Cessions Fonds propres CFL 21 * proforma ** Hors effet du traitement comptable de la convention entre Transilien et le STIF et cession des créances financières

22 ENDETTEMENT NET DE 7,4 MDS FIN 2013, EN BAISSE DE -131 M ÉVOLUTION DETTE NETTE GROUPE EN M M Cash flow libre réduisant la dette de -464 M Endettement Financier Net 12/2012 publié Impact normes Endettement Financier Net 12/2012 proforma Effets périmètre Encaissements cessions CAF Investissements sur fonds propres Dividendes versés à l'etat Autres (dont variation du BFR Impôt) Endettement Financier Net 12/2013 Endettement Financier Net Budget 12/

23 GEARING 2013 DE 1,1 STABLE VS 2012 RATIO DETTE NETTE RETRAITÉE / MOP DE 4,6 EN AMÉLIORATION VS ,2 1,1 1,1 DETTE NETTE / FONDS PROPRES (GEARING) GROUPE Gearing 2013 de 1,1 : stable par rapport à Proforma 2012 Proforma 2013 Groupe SNCF Hors Fret SNCF 4,7 4,8 4,6 3,1 3,0 2,9 DETTE NETTE RETRAITÉE* / MOP GROUPE Amélioration du ratio en 2013 (4,6) vs 2012 (4,8) (*) Retraitements portés par les agences de notation (S&P) 2011 Proforma 2012 Proforma

24 OBJECTIFS

25 PERSPECTIVES 2014 SOUS FORTES CONTRAINTES L environnement économique donne des signes de reprise modérée, auquel s ajoutent des contraintes fortes : FINANCEMENTS PUBLICS Autorités Organisatrices des transports toujours plus contraintes FISCALITÉ TVA transport domestique de voyageurs passant de 7% à 10% Taux de l impôt sur les sociétés passant de 36,1% à 38,0% PÉAGES FERROVIAIRES Hausse de +4,8% Prévisions 2014 : Stagnation des volumes sur le transport de marchandises Progression modeste des trafics ferroviaires de voyageurs voire une légère contraction (-0,3%) sur SNCF Voyages 25

26 PERSPECTIVES 2014 SOUS FORTES CONTRAINTES Les objectifs pour 2014 sont néanmoins globalement conformes à la 1 ère année de la trajectoire financière du projet stratégique Excellence 2020 : CROISSANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES > + 2,0% Grâce au dynamisme de SNCF INFRA et au développement international Keolis (appels d offres majeurs en Angleterre, Australie et en Amérique du nord) PROGRESSION DE LA MARGE OPÉRATIONNELLE sur SNCF Geodis et Keolis compensant les difficultés de SNCF Voyages NIVEAU ÉLEVÉ DES INVESTISSEMENTS À 2,3 MDS Poursuite de l acquisition et la rénovation de matériels roulants et de la remise en état des gares en Île-de-France CASH-FLOW LIBRE À L ÉQUILIBRE ET DETTE CONTENUE L atteinte des objectifs 2014 suppose la poursuite sans relâche des plans de performance : 350 millions d euros d économies dont près des 2/3 réalisés sur les frais de structure 26

27 MERCI DE VOTRE ATTENTION 27

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF COMMUNIQUÉ PARIS, LE 12 FEVRIER 2015 RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF Préambule : le présent communiqué s inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de la Loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DE L EPIC SNCF

RAPPORT D ACTIVITE DE L EPIC SNCF Exercice 2012 RAPPORT D ACTIVITE DE L EPIC SNCF (Normes Françaises) En Millions d Euros 1 S O M M A I R E Pages 1. FAITS MARQUANTS... 3 1.1. Faits marquants de la période... 3 1.2. Perspectives... 6 1.3.

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 31 JUILLET 2014. GROUPE SNCF 30 juin 2014 RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITÉ COMPTES CONSOLIDÉS SEMESTRIELS RÉSUMÉS

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 31 JUILLET 2014. GROUPE SNCF 30 juin 2014 RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITÉ COMPTES CONSOLIDÉS SEMESTRIELS RÉSUMÉS CONSEIL D ADMINISTRATION DU 31 JUILLET 2014 GROUPE SNCF 30 juin 2014 RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITÉ et COMPTES CONSOLIDÉS SEMESTRIELS RÉSUMÉS ATTESTATION DES RESPONSABLES DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 31 JUILLET 2014. GROUPE SNCF 30 juin 2014 RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITÉ COMPTES CONSOLIDÉS SEMESTRIELS RÉSUMÉS

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 31 JUILLET 2014. GROUPE SNCF 30 juin 2014 RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITÉ COMPTES CONSOLIDÉS SEMESTRIELS RÉSUMÉS CONSEIL D ADMINISTRATION DU 31 JUILLET 2014 GROUPE SNCF 30 juin 2014 RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITÉ et COMPTES CONSOLIDÉS SEMESTRIELS RÉSUMÉS 30 juin 2014 RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITÉ Normes IFRS En millions

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE SNCF EPIC

RAPPORT D ACTIVITE SNCF EPIC Exercice 2009 RAPPORT D ACTIVITE SNCF EPIC (Normes Françaises) Rapport d activité de l EPIC SNCF Exercice 2009 1 Sommaire FAITS MARQUANTS DE L EXERCICE... 3 Activité de la période...3 Evénements post clôture...4

Plus en détail

PROFIL & CHIFFRES CLÉS 2011. Retrouvez + d infos sncf.com

PROFIL & CHIFFRES CLÉS 2011. Retrouvez + d infos sncf.com PROFIL & CHIFFRES CLÉS Retrouvez + d infos SNCF EN SNCF EST L UN DES PREMIERS GROUPES MONDIAUX DE MOBILITÉ DE PERSONNES, DE TRANSPORT ET DE LOGISTIQUE DE MARCHANDISES, AVEC UNE PRÉSENCE DANS 120 PAYS,

Plus en détail

profil & chiffres clés 2013

profil & chiffres clés 2013 profil & chiffres clés 2013 sncf.com SNCF EN 2013 SNCF est l un des premiers groupes mondiaux de mobilité de personnes, et de transport et logistique de marchandises, avec une présence dans 120 pays, 32,2

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

PROFIL & CHIFFRES CLÉS

PROFIL & CHIFFRES CLÉS SNCF 2O11 PROFIL & CHIFFRES CLÉS PLUS D INFO SNCF.COM SNCF EN 2010 SNCF EST L UN DES PREMIERS GROUPES MONDIAUX DE MOBILITÉ ET DE LOGISTIQUE, AVEC UNE PRÉSENCE DANS 120 PAYS, 30,5 MILLIARDS D EUROS DE CHIFFRE

Plus en détail

SNCF MOBILITÉS RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITÉ COMPTES CONSOLIDÉS SEMESTRIELS RÉSUMÉS CONSEIL D ADMINISTRATION DU 22 SEPTEMBRE 2015

SNCF MOBILITÉS RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITÉ COMPTES CONSOLIDÉS SEMESTRIELS RÉSUMÉS CONSEIL D ADMINISTRATION DU 22 SEPTEMBRE 2015 CONSEIL D ADMINISTRATION DU 22 SEPTEMBRE 2015 SNCF MOBILITÉS (anciennement Société Nationale des Chemins de fer Français) 30 juin 2015 RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITÉ et COMPTES CONSOLIDÉS SEMESTRIELS RÉSUMÉS

Plus en détail

COMPTES DISSOCIES DE GESTION GARES & CONNEXIONS

COMPTES DISSOCIES DE GESTION GARES & CONNEXIONS Exercice 2012 COMPTES DISSOCIES DE GESTION GARES & CONNEXIONS Sauf indication contraire les montants sont exprimés en millions d euros SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER FRANÇAIS Etablissement public

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 JUIN 2012 FAIVELEY TRANSPORT : RESULTATS ANNUELS 2011/12 Gennevilliers, le 7 juin 2012, Normes IFRS, en millions d euros 31/03/2012 31/03/2011 % Chiffre d affaires 900,5 913,9-1,5%

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

GROUPE FLO GROUPE FLO

GROUPE FLO GROUPE FLO GROUPE FLO Le 28 juillet 2011 1 Faits marquants du 1 er semestre 2011 Poursuite de la progression de l activité Progression de + 5,3 % du total des ventes sous enseignes, à 289,6 M Progression de + 1,6

Plus en détail

Rapport financier. Page I. Rapport de gestion. SNCF Rapport financier 2008

Rapport financier. Page I. Rapport de gestion. SNCF Rapport financier 2008 Rapport financier Rapport de gestion 2008 Page I sncf.com Rapport de gestion page 2 Comptes consolidés annuels du Groupe SNCF page 34 Comptes annuels de l ÉPIC SNCF (extraits) page 148 Sommaire Page II

Plus en détail

LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT

LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT MM-95880 LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT I. DEFINITION (CAF) est le potentiel de l'entreprise à dégager, de par son activité de la période, une ressource (un enrichissement de flux de fonds). Cette ressource

Plus en détail

Le Conseil de Surveillance qui s est tenu le 25 novembre 2014 a approuvé les comptes du premier semestre 2014/15.

Le Conseil de Surveillance qui s est tenu le 25 novembre 2014 a approuvé les comptes du premier semestre 2014/15. Communiqué de presse du 26 novembre 2014 FAIVELEY TRANSPORT ANNONCE SES RESULTATS SEMESTRIELS 2014/15 CROISSANCE ORGANIQUE DU CHIFFRE D AFFAIRES : + 10,1% RESULTAT NET EN CROISSANCE DE 5,5% FLUX DE TRESORERIE

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

webconférence mieux comprendre les données financières d Orange web conférence mardi 10 juin

webconférence mieux comprendre les données financières d Orange web conférence mardi 10 juin webconférence mieux comprendre les données financières d Orange 1 recommandations pratiques penser à bien régler le son de votre ordinateur en cas de souci technique, vous pouvez nous contacter aux numéros

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2013

RAPPORT FINANCIER 2013 RAPPORT FINANCIER 2013 RAPPORT FINANCIER 2013 UN CADRE MACRO- ECONOMIQUE PROPICE Au cours de l année 2013, l activité ferroviaire s est développée dans un environnement macroéconomique sous le signe d

Plus en détail

- 07 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DE LA CENTRALE DE BILANS DE LA BANQUE DE FRANCE (C.B.B.F.)

- 07 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DE LA CENTRALE DE BILANS DE LA BANQUE DE FRANCE (C.B.B.F.) - 07 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DE LA CENTRALE DE BILANS DE LA BANQUE DE FRANCE (C.B.B.F.) Objectif(s) : o Evaluation de la variation de trésorerie : activité, investissement, financement,

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE. Pyrus

RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE. Pyrus RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE Pyrus 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE : L objet de financement : Financer une phase technique pour valoriser des vieux arbres fruitiers issus de vergers afin de les transférer

Plus en détail

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Paris, le 27 août 2009 Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Croissance organique hors essence et effet calendaire de +1,3% Quasi-stabilité de la marge d EBITDA en organique Résistance des

Plus en détail

Economie et socio-économie

Economie et socio-économie Ligne à Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon Economie et socio-économie Capacité contributive et perspectives de financement Novembre 2011 setec international Réseau ferré de France (RFF),

Plus en détail

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires Bruno Lafont - Président Directeur général Consultation préalable à l Assemblée Centres d intérêt des actionnaires Désendettement

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement RESULTATS ANNUELS 2014 Paris, le 12 mars 2015 16 millions d abonnés (fixes et mobiles) Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement Chiffre d affaires dépassant pour la première fois

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 Chiffre d affaires de 48,5 Mds, en progression organique de + 4,7 % En France : - Fin du cycle de repositionnement tarifaire des enseignes discount (Géant et Leader Price) - Développement

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 Paris, le 8 mars 2012 Free : des recrutements record avec une part de marché de 35% en 2011 Accélération de la croissance du Groupe grâce au succès de la Freebox Révolution : un

Plus en détail

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés)

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) 14.18 Prises de commandes en hausse de 25 % à 9,1 milliards d euros Chiffre d affaires de 6,3 milliards d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) Marge opérationnelle

Plus en détail

Cegedim : Le retour à une croissance solide se confirme

Cegedim : Le retour à une croissance solide se confirme SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 décembre 2014 IFRS - Information Réglementée

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL L entreprise PODENSAC ( SARL au capital de 13 000 ), fabriquant de produits exotiques, est actuellement en pleine croissance. Elle vient de réaliser de nouveaux investissements qui lui permettront d augmenter

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Le bilan arrêté au 31/12/20n se présente synthétiquement de la façon suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Le bilan arrêté au 31/12/20n se présente synthétiquement de la façon suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION GROUPE SNCF

RAPPORT DE GESTION GROUPE SNCF 1 er semestre 2007 RAPPORT DE GESTION GROUPE SNCF (Normes IFRS) En Millions d Euros Comptes consolidés du Groupe SNCF 1 er semestre 2007 1 SOMMAIRE Page SOMMAIRE...2 ❶ EVENEMENTS MAJEURS...3 1-1 Environnement...3

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE Croissance confirmée des ventes en France et à l international Progression du résultat opérationnel courant de +9,8% 1 Multiplication par 6 du résultat

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires stable au premier trimestre

Cegedim : Un chiffre d affaires stable au premier trimestre SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 mars 2013 IFRS - Information Réglementée - Non

Plus en détail

RALLYE. Résultats semestriels 2013

RALLYE. Résultats semestriels 2013 Paris, le 26 juillet 2013 RALLYE Résultats semestriels 2013 Bonnes performances sur ce semestre marquées par : La forte croissance des ventes totales de Casino (+37%) ainsi que du ROC (+51,9%) au premier

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Nanterre, le 24 juillet 2015 Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Chiffre d affaires total en hausse de 12,6% à 10,51 milliards d euros

Plus en détail

Résultats du 3 ème trimestre 2006. Chiffre d affaires de 321 M en hausse de 46 % Résultat opérationnel de 72 M soit une marge de 22%

Résultats du 3 ème trimestre 2006. Chiffre d affaires de 321 M en hausse de 46 % Résultat opérationnel de 72 M soit une marge de 22% COMPAGNIE GENERALE DE GEOPHYSIQUE Résultats du 3 ème trimestre 2006 Chiffre d affaires de 321 M en hausse de 46 % Résultat opérationnel de 72 M soit une marge de 22% Paris, le 15 novembre 2006 La Compagnie

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1%

Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1% Limoges, le 7 mai 2015 Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1% Objectifs 2015 confirmés Gilles Schnepp, Président-directeur

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel

Rapport Financier Semestriel Rapport Financier Semestriel au 31 décembre 2010 Sommaire Eléments financiers du premier semestre 2010-2011 Rapport d activité 1 Comptes consolidés intermédiaires résumés 3 Rapport des commissaires aux

Plus en détail

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21%

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 mai 2015 Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Leader sur le marché de

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014 Communiqué de presse Le 5 novembre 2014 Alstom : niveau record de commandes et amélioration de la profitabilité au premier semestre 2014/15, Etapes clés franchies dans le projet avec General Electric Dans

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail

Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS

Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 2 février 2005 Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS Sans attendre la publication de ses comptes 2004 qui seront arrêtés par le Conseil

Plus en détail

4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES

4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES 4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES Principe de création de valeur (règle de la VAN) évaluer les cash-flows futurs évaluation d'une action : cash-flow = dividende modèle d'actualisation des dividendes

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique*

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique* SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 décembre 2013 IFRS - Information Réglementée

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation

Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation La Seyne-sur-Mer, le 25 novembre 2011 : Groupe VIAL (FR0010340406 VIA), premier groupe français indépendant de menuiserie industrielle

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

Epreuve 4 DECF 2004 Gestion financière

Epreuve 4 DECF 2004 Gestion financière Epreuve 4 DECF 2004 Gestion financière Le sujet comporte trois dossiers indépendants : - un diagnostic financier basé sur le besoin en fonds de roulement normatif et le tableau de flux de trésorerie de

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

SNCF RFF : Décryptage en Français

SNCF RFF : Décryptage en Français SNCF RFF : Décryptage en Français Quel entrepreneur, autre que suicidaire serait capable d endetter une économie nationale entière. Tout en reconnaissant que sa productivité est inférieure au marché de

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES ETATS FINANCIERS 2010 ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES 2010 EDENRED COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES Compte de résultat pro forma p.2

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats semestriels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 24 septembre 2014 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

Réunion SFAF 01/04/10

Réunion SFAF 01/04/10 Réunion SFAF 01/04/10 Résultats 2009 Stratégie & perspectives SQLI en bref Un acteur de premier plan du marché français des SI 155 M de chiffre d affaires (Top 15) 2 000 collaborateurs Un fournisseur de

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

Le recul de la rentabilité pèse sur l investissement des PME

Le recul de la rentabilité pèse sur l investissement des PME Le recul de la rentabilité pèse sur l investissement des PME Louis Marie HARPEDANNE de BELLEVILLE et Dominique LEFILLIATRE Direction des Entreprises Observatoire des entreprises L exploitation des bilans

Plus en détail

12 mars 2015 BILAN ACTIVITÉ 2014

12 mars 2015 BILAN ACTIVITÉ 2014 12 mars 2015 BILAN ACTIVITÉ 2014 Bpifrance Activité 2014 Garantie - Financement - Court terme International Financement de l innovation Fonds de fonds Fonds propres directs Régions 2 Garantie des crédits

Plus en détail

Cegedim : Une année 2014 stratégique

Cegedim : Une année 2014 stratégique SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière annuelle au 31 décembre 2014 IFRS - Information Réglementée Auditée

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration Paris, le 20 février 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration Un renforcement substantiel des gains de productivité et une nette progression des résultats en 2014 par rapport

Plus en détail

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS S.A.R.L DANLE TP Bill NEEDMONEY 22 Rue de la Chaussée 49000 ANGERS Tél : 02 40 456 789 Fax : 02 23 234 432 E-mail : contact@danle-tp.fr Cabinet Expert Atlantique

Plus en détail

Résultats semestriels 2014. 23 juillet 2014

Résultats semestriels 2014. 23 juillet 2014 23 juillet 2014 Réalisations 1 er semestre 2014 Objectifs 2014 Réalisations Acquisitions Promesse de vente signée pour un immeuble de bureaux de 8,300 m² en 1 ère couronne sud Loyer pendant 10,5 ans Extension

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES ET ANNEXES

COMPTES CONSOLIDES ET ANNEXES COMPTES CONSOLIDES ET ANNEXES Comptes de résultats consolidés p.2 Etats du résultat net et des autres éléments du résultat global p.3 Etats de la situation financière p.4 Tableaux de flux de trésorerie

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE6 FINANCE D ENTREPRISE - session 214 Proposition de CORRIGÉ 214 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 1 points 1.

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Cegedim : Un semestre prometteur pour l avenir

Cegedim : Un semestre prometteur pour l avenir SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 30 juin 2015 IFRS - Information Réglementée - Auditée

Plus en détail

Ausy. Un nouveau départ

Ausy. Un nouveau départ EuroLand Finance Services informatiques Second Marché IT CAC, Next Economy, SBF SM Ausy Un nouveau départ INTRODUCTION Acteur du conseil et de l ingénierie en technologies avancées, Ausy semble avoir atteint

Plus en détail

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel)

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Tableau 1 Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Avant de se lancer dans une activité génératrice de revenu, le porteur de projet doit, au préalable, s assurer que son projet est viable afin

Plus en détail

Bienvenue. Cédric Testut Direction des Relations Actionnaires. Annecy, 5 octobre 2010

Bienvenue. Cédric Testut Direction des Relations Actionnaires. Annecy, 5 octobre 2010 Bienvenue Cédric Testut Direction des Relations Actionnaires Annecy, 5 octobre 2010 avertissement cette présentation contient des informations prospectives concernant l activité de France Télécom, notamment

Plus en détail

Forte progression des résultats d Icade au premier semestre 2006

Forte progression des résultats d Icade au premier semestre 2006 Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 21 septembre 2006. Forte progression des résultats d Icade au premier semestre 2006 Le chiffre d affaires consolidé progresse de 19% pour atteindre 650 millions

Plus en détail

Exemple de sujet d examen

Exemple de sujet d examen Exemple de sujet d examen Durée : 3 heures Table financière et calculatrice scientifique autorisées Les étudiants ont à répondre aux exercices joints Notation : EX 1 (3 pts.) ; EX 2 (5 pts.) EX 3 (6 pts.)

Plus en détail