L accord est basé sur des dispositions légales (Art. 344ff OR, ArG, BBG, BBV).

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L accord est basé sur des dispositions légales (Art. 344ff OR, ArG, BBG, BBV)."

Transcription

1 Accord concernant l apprenant/e XXXYYY comme entre l entreprise formatrice XY Mme XX NP domicile et fribap Réseau d entreprises formatrices Mostereiweg Guin au sujet de la collaboration pour la formation des apprentis dans le cadre de l association des entreprises formatrices fribap.

2 Préambule Les parties concluent cet accord avec l intention d apporter une contribution importante à la promotion professionnelle de la génération montante. Sur la base du présent accord, les deux parties s engagent, par une étroite collaboration, à prendre en charge des apprenants et à leur assurer une solide formation professionnelle. fribap dirige l association des entreprises formatrices et intervient en tant que maître d apprentissage. L accord est basé sur des dispositions légales (Art. 344ff OR, ArG, BBG, BBV). 1. Devoirs de fribap Gestion d'entreprise et administration Administration et gestion comptable de l association des entreprises formatrices; Recrutement et sélection des sociétés partenaires; Conclusion d accords avec les entreprises formatrices; Envoi d un rapport annuel aux entreprises partenaires; Promotion de l apprentissage et information aux milieux intéressés; Traitement des candidatures et sélection des apprenants en collaboration avec l entreprise formatrice; Conclusion des contrats d apprentissage; Administration personnelle des apprenants (salaire, assurances sociales, archivage, etc.); Etablissement et délivrance du certificat de travail au terme du cursus; Facturation aux entreprises partenaires. Représentation externe fribap représente l association des entreprises formatrices auprès des autorités de la formation, des apprenants, des parents ou des représentants légaux, ainsi qu'auprès des autres institutions de la formation professionnelle. Accord exemple Seite 2 / 5

3 Plan de formation et garantie de qualité fribap est responsable: du respect du contrat d apprentissage et des dispositions légales s y rapportant; de la collaboration étroite avec l entreprise formatrice et de l établissement du plan de formation (voir paragraphe 2.4); de la garantie de qualité de la formation, entre autres par l'aménagement d une évaluation régulière des apprenants, par des dialogues avec ceux-ci et leurs enseignants compétents, tout comme de l évaluation de la formation au sein des entreprises participantes; de la décision de mesures particulières en cas de performances insuffisantes des apprenants à l école et/ou en entreprise; de l encadrement de base (coaching et cours d appui) des apprenants et des contacts suivis avec les organes de la formation professionnelle La formation est accomplie en conformité avec «l ordonnance xxxyyy» Compétences professionnelles : Compétences méthodologiques : Compétences sociales et personnelles Autres devoirs fribap prend à sa charge toutes les autres tâches non énumérées ici qui sont nécessaires au respect des consignes légales ou qui sont aptes à garantir une formation optimale des apprenants. 2. Devoirs de l entreprise formatrice L entreprise formatrice s engage à accueillir l apprenant au terme d une procédure de recrutement couronnée de succès et à lui offrir une formation de qualité en conformité avec le plan de formation convenu; désigne M. xxx, pour la prise en charge de l apprenant, sa formation, son évaluation et l établissement du rapport de formation en collaboration avec fribap; M. xxx met à disposition de l apprenant l infrastructure nécessaire ; Accord exemple Seite 3 / 5

4 détermine le plan de formation en collaboration avec fribap à l aide du règlement spécifique du métier ou du cursus concerné; établit le rapport de formation au terme d un bloc de formation (au minimum six mois) en mains de fribap et mène au moins un entretien d évaluation avec l apprenant; prend acte que fribap peut continuer à former des apprenants au bénéfice d une formation d un an dans une autre entreprise; accorde à fribap les aperçus nécessaires à propos de la planification de la formation et de la garantie de la qualité de celle-ci; signale à fribap les problèmes qui surviennent, les modifications importantes ou les changements de direction opportuns apportés au programme de formation; libère 3 à 5 fois par année l apprenant pour une demi-journée de coaching et au besoin pour l enseignement de soutien ; participe, une fois par année, à la rencontre des entreprises partenaires avec fribap ; respecte les temps et les règlements de travail définis à l intention des apprenants ; dispose d une assurance entreprise RC. 3. Coûts L entreprise formatrice prend à sa charge les coûts du salaire de l apprenant, les assurances sociales prévues par la loi ainsi que les dépenses portant sur les cours interentreprises. De plus, elle paie un montant pour les prestations de fribap. Les parties contractantes fixent la ligne budgétaire mensuelle pour la durée de l accord à: Fr.. fribap établit une facture mensuelle à l'intention de l'entreprise formatrice. Si l apprenant n est pas à son lieu de travail plus de 3 jours consécutifs pour cause de maladie, accident, etc, le salaire mensuel brut diminue proportionnellement (par ex. 2 semaines d accident = 8 jours ouvrables en entreprise jours de carence = 5 jours non comptabilisés). 4. Durée de l'accord Le présent accord est conclu pour 12 mois et entre en vigueur le Les deux parties peuvent sans délai dissoudre l'accord à l'amiable dans des circonstances particulières (par ex. non-respect répété des engagements, multiplication des difficultés liées à la collaboration avec l'apprenant). En fonction de la situation individuelle de chaque apprenant, l'accord peut être prolongé pour un an ou jusqu'à la fin de la période de formation. Accord exemple Seite 4 / 5

5 5. Différends Dans la mesure du possible, les éventuels différends sont réglés à l'amiable. En cas de conflits insolubles, c'est l'office de la formation professionnelle qui tranche. Lieu, Date:. Lieu, Date:. fribap Michael Perler, directeur Accord exemple Seite 5 / 5

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISAGE CFC DE GESTIONNAIRE EN INTENDANCE L APPRENTISAGE AFP D EMPLOYÉ-E EN INTENDANCE

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISAGE CFC DE GESTIONNAIRE EN INTENDANCE L APPRENTISAGE AFP D EMPLOYÉ-E EN INTENDANCE Département de l'éducation de la culture et du sport Service de la formation professionnelle Departement für Erziehung, Kultur und Sport Dienststelle für Berufsbildung FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L

Plus en détail

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISSAGE CFC DANS LE DOMAINE SOCIAL (ASSISTANT SOCIO EDUCATIF / ASE)

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISSAGE CFC DANS LE DOMAINE SOCIAL (ASSISTANT SOCIO EDUCATIF / ASE) Département de l'éducation de la culture et du sport Service de la formation Departement für Erziehung, Kultur und Sport Dienststelle für Berufsbildung FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISSAGE CFC

Plus en détail

Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE

Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Tout apprenti intéressé en formation initiale en école (FIE, par ex. écoles des métiers) Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale, dont l entreprise formatrice

Plus en détail

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices Aide-mémoire 19 Réseaux d entreprises formatrices Qu est-ce qu un réseau d entreprises formatrices? Un réseau d entreprise formatrices est un groupement d entreprises qui, seules, ne pourraient pas assurer

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

Règlement sur les apprentis, stagiaires et emplois semiprotégés de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Valais-Wallis

Règlement sur les apprentis, stagiaires et emplois semiprotégés de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Valais-Wallis Règlement sur les apprentis, stagiaires et emplois semiprotégés de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale Valais-Wallis du 9 juin 2015 La Direction générale de la HES-SO Valais-Wallis Vu les

Plus en détail

Former en commun une chance importante pour la poêlerie-fumisterie

Former en commun une chance importante pour la poêlerie-fumisterie Réseau d entreprises formatrices Former en commun une chance importante pour la poêlerie-fumisterie Pour de nombreux membres VHP il est difficile de former un apprenant, la capacité de l entreprise étant

Plus en détail

Modèle ÉCHANGE DE PLACES D APPRENTISSAGE 1. GROUPE CIBLE. Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale (apprentissage).

Modèle ÉCHANGE DE PLACES D APPRENTISSAGE 1. GROUPE CIBLE. Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale (apprentissage). Modèle ÉCHANGE DE PLACES D APPRENTISSAGE 1. GROUPE CIBLE Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale (apprentissage). 2. CONCEPT DE BASE Deux apprentis issus de régions linguistiques

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE PLACEMENT DE FIXE

CONDITIONS GENERALES DE PLACEMENT DE FIXE CONDITIONS GENERALES DE PLACEMENT DE FIXE Sur la base d une description du (des) poste(s) à pourvoir au sein de l entreprise, JobProfile Sàrl (dénommée ci-après JobProfile) propose à sa clientèle le(s)

Plus en détail

Convention de stage d ingénieur

Convention de stage d ingénieur Convention de stage d ingénieur Art. 0 Champ d application La convention règle les rapports entre les différentes parties pour un stage d ingénieur obligatoire qui s inscrit dans le cursus de formation

Plus en détail

Convention de stage d ingénieur

Convention de stage d ingénieur Convention de stage d ingénieur La présente convention tripartite intervient entre : L entreprise : (entreprise et adresse) représentée par (nom et titre du représentant) (ci-après l «Entreprise») ET L

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule :

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : La crèche de la Cigogne, en tant qu institution pour la petite enfance, poursuit les objectifs suivants : Participer, en partenariat avec

Plus en détail

LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES TOUT AU LONG DU PROJET : SOUTIEN DES ACTEURS DE L ENTREPRISE, PRÉPARATION ET SOUTIEN DES ÉLÈVES 42 Pour mettre en application des programmes d études

Plus en détail

Accueil Familial de Jour

Accueil Familial de Jour Accueil Familial de Jour Yverdon-les-Bains et région Règlement Accueil Familial de Jour Yverdon-les-Bains et région Rue des Pêcheurs 8A Case postale 0 Yverdon-les-Bains T. 0 557 0 7 ou 0 557 0 97 F. 0

Plus en détail

Formation continue et perfectionnement

Formation continue et perfectionnement Département des finances et des affaires sociales Service des ressources humaines Office de la Formation continue Directive du 5 décembre 2004 Formation continue et perfectionnement Directive du 5 décembre

Plus en détail

OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR

OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (MARQUES, DESSINS ET MODÈLES) Le président DECISION N ADM-04-10 REV DU PRESIDENT DE L OFFICE du 29 mars 2012 relative au télétravail LE PRESIDENT DE L

Plus en détail

Charte du Bénévolat dans votre association (règles du jeu collectives) Convention d engagement réciproque (règles du jeu individuelles)

Charte du Bénévolat dans votre association (règles du jeu collectives) Convention d engagement réciproque (règles du jeu individuelles) France Bénévolat a mis au point deux documents type qui peuvent servir de base à la clarification des règles du jeu entre bénévoles et associations et permettre ainsi le développement de bonnes pratiques.

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS)

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) ENTRE : Monsieur HERIAUD, Directeur Général du CENTRE

Plus en détail

C O N V E N T I O N. ET La Croix Rouge, 98 rue DIDOT, Paris 14, représentée par le Président de la Croix-Rouge française, Jean-François MATTEI.

C O N V E N T I O N. ET La Croix Rouge, 98 rue DIDOT, Paris 14, représentée par le Président de la Croix-Rouge française, Jean-François MATTEI. C O N V E N T I O N RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE DANS LES MISSIONS HUMANITAIRES DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE ENTRE : LE CENTRE HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE De, représenté par

Plus en détail

COMMUNICATION : DEVOIR 1

COMMUNICATION : DEVOIR 1 COMMUNICATION : DEVOIR 1 Dossier 1 Question 1 : Sélection des documents qui nécessitent une modélisation et précision des fonctionnalités de l application à utiliser Les documents qui nécessitent une modélisation

Plus en détail

RÈGLEMENT SERVICE MAMANS DE JOUR ASSOCIATION «LES P TITS PRUNEAUX» ST-AUBIN

RÈGLEMENT SERVICE MAMANS DE JOUR ASSOCIATION «LES P TITS PRUNEAUX» ST-AUBIN ASSOCIATION D ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR DU DISTRICT DE LA BROYE «LES P TITS PRUNEAUX» Place du Château, 1566 St-Aubin/FR RÈGLEMENT SERVICE MAMANS DE JOUR ASSOCIATION «LES P TITS PRUNEAUX» ST-AUBIN Préambule

Plus en détail

CONTRAT DE MISE À DISPOSITION D UN TRAVAILLEUR HANDICAPE EA ENTREPRISE

CONTRAT DE MISE À DISPOSITION D UN TRAVAILLEUR HANDICAPE EA ENTREPRISE Exemple d une convention de mise à disposition de travailleur handicapé effectuée dans le cadre des articles D. 5213 81 et suivants du code du travail. CONTRAT DE MISE À DISPOSITION D UN TRAVAILLEUR HANDICAPE

Plus en détail

Responsable en Passation de Marchés Page 1

Responsable en Passation de Marchés Page 1 Le Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l Efficacité Gouvernementale (PRCIEG) Titre : Termes de référence pour le recrutement d un Responsable de Passation de Marchés (RPM) 1. Contexte

Plus en détail

-A fc' clttv.,1. Lc:-~our.-t. v f?ë;t e L Lc -r- A-'1"\"; ~ f~ \.{>('R. {?;o/vscr.(;?a..(

-A fc' clttv.,1. Lc:-~our.-t. v f?ë;t e L Lc -r- A-'1\; ~ f~ \.{>('R. {?;o/vscr.(;?a..( Entre les soussignés: 0 La Caisse d'epargne ne de France Paris, ci-après dénommée la CEIDFP, dont le siège social est situé au 19 rue du Louvre 75001-PARIS, représentée par Jean-Pierre DECK, Membre du.directoire

Plus en détail

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité.

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée 2 e modèle normal Entre : l association..... représentée par M. (le président)... d une part, et : M. demeurant.. d autre part, IL A ETE CONVENU CE QUI

Plus en détail

Le contrat d apprentissage Tour d horizon

Le contrat d apprentissage Tour d horizon Le contrat d apprentissage Tour d horizon AIDE- MEMOIRE Situation : août 2008 www.sse-sbv-ssic.ch Le contrat d apprentissage est un contrat de travail d une durée limitée dont la particularité est qu il

Plus en détail

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Il permet aux personnes handicapées d'acquérir une qualification professionnelle sanctionnée

Plus en détail

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat .7.8 Ordonnance du 6 septembre 00 sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 0 de la loi du 7 octobre

Plus en détail

Directive LPers n 02.03 LPers art. 2 RLPers art. 3-155

Directive LPers n 02.03 LPers art. 2 RLPers art. 3-155 Directive LPers n 02.03 LPers art. 2 RLPers art. 3-155 Stages 1. Champ d application La présente directive s applique à l ensemble des services et offices de l Administration cantonale vaudoise, y compris

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE. Soirée d information. Elèves parents formateurs 1 re année 23 novembre 2015

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE. Soirée d information. Elèves parents formateurs 1 re année 23 novembre 2015 Soirée d information Elèves parents formateurs 1 re année 23 novembre 2015 1 CORPS ENSEIGNANT Christian Ding Joël Widmer Vilma Alter Pierre Carnal Isabelle Feuz Angélique Frossard Ralph Lagger Lucie Piccinni

Plus en détail

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL Les établissements de soutien et d aide par le travail sont des établissements et services médico-sociaux (article L312-1 du Code de l action sociale

Plus en détail

14.040 n Loi sur l'assurance suisse contre les risques à l'exportation (LASRE). Modification

14.040 n Loi sur l'assurance suisse contre les risques à l'exportation (LASRE). Modification Session d'automne 04 e-parl 8.09.04 4:4 - - 4.040 n Loi sur l'assurance suisse contre les risques à l'exportation (LASRE). Modification Projet du Décision du du mai 04 du 8 septembre 04 Adhésion au projet

Plus en détail

MANDAT DE PRESTATIONS

MANDAT DE PRESTATIONS MANDAT DE PRESTATIONS 2008 2011 décidé d un commun accord entre la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP) (Mandante) et le Centre suisse de prestation Formation professionnelle

Plus en détail

POLITIQUE DE RECRUTEMENT, DE SÉLECTION ET D ENGAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE RECRUTEMENT, DE SÉLECTION ET D ENGAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES RÈGLEMENT POLITIQUE PROCÉDURE POLITIQUE DE RECRUTEMENT, DE SÉLECTION ET D ENGAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Adoptée par le conseil d'administration du Collège Le 24 novembre 2004 La direction des services

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale (OMPr) 412.103.1 du 24 juin 2009 (Etat le 1 er octobre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur

Plus en détail

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations 460. Règlement du 0 décembre 0 sur le sport (RSport) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 juin 00 sur le sport (LSport) ; Sur la proposition de la Direction de l instruction publique,

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) Décision de la CSFP du 16 septembre 2010, mis à jour le 23 mai 2013

RÈGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) Décision de la CSFP du 16 septembre 2010, mis à jour le 23 mai 2013 Aux offices cantonaux de la formation professionnelle Aux prestataires des cours interentreprises Au SQUF (pour information) RÈGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) Décision

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION. du XXX

DÉCISION DE LA COMMISSION. du XXX Ref. Ares(2015)2062398-18/05/2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le XXX [ ](2015) XXX draft DÉCISION DE LA COMMISSION du XXX relative au versement d'une aide sociale à certains agents de la Commission

Plus en détail

Accord collectif national sur la mobilité inter-entreprises du 25.06.04

Accord collectif national sur la mobilité inter-entreprises du 25.06.04 Accord collectif national sur la mobilité inter-entreprises du 25.06.04 Préambule La mobilité inter-entreprises répond aux objectifs suivants : - Développer l identité collective en constituant un facteur

Plus en détail

Etabli le : 30.04.15 Par : F. Genoud / V. Borin Remplace la version du :

Etabli le : 30.04.15 Par : F. Genoud / V. Borin Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 30.04.15 Par : F. Genoud / V. Borin Remplace la version du : Motif d actualisation : Mise au concours du poste 2. Identification du poste Département : INFRASTRUCTURES

Plus en détail

Les avis de la Chambre des Métiers. RFP - Stages

Les avis de la Chambre des Métiers. RFP - Stages Les avis de la Chambre des Métiers RFP - Stages Projet de règlement grand-ducal portant sur 1. l organisation des stages de formation en milieu professionnel de la formation professionnelle initiale

Plus en détail

Employé-e de commerce

Employé-e de commerce Employé-e de commerce RÉPUBLIQUE ET CANTON DE NEUCHÂTEL DÉPARTEMENT DE L ÉDUCATION DE LA CULTURE ET DES SPORTS notre passion : votre formation REGLEMENTS ET ORGANISATION Bases légales L'organisation scolaire,

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

Gestionnaire du commerce de détail

Gestionnaire du commerce de détail Gestionnaire du commerce de détail RÉPUBLIQUE ET CANTON DE NEUCHÂTEL DÉPARTEMENT DE L ÉDUCATION DE LA CULTURE ET DES SPORTS notre passion : votre formation REGLEMENTS ET ORGANISATION Bases légales L organisation

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION

CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE DE TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE PROCEDURE ADAPTEE AVEC PUBLICITE

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE VISANT UNE AUGMENTATION DE SALAIRE ET UNE PRIME SEMESTRIELLE

ACCORD D ENTREPRISE VISANT UNE AUGMENTATION DE SALAIRE ET UNE PRIME SEMESTRIELLE ACCORD D ENTREPRISE VISANT UNE AUGMENTATION DE SALAIRE ET UNE PRIME SEMESTRIELLE HELPLINE 171, avenue Georges Clemenceau 92024 Nanterre cedex RCS Nanterre B 381 983 568 Entre La société HELPLINE, immatriculée

Plus en détail

2g - L emploi d une tierce personne

2g - L emploi d une tierce personne 2g - L emploi d une tierce personne Si vous êtes en situation de handicap et souhaitez employer un salarié à votre domicile, vous devez, en tant que particulier-employeur, respecter certaines formalités.

Plus en détail

relatif aux prestations fournies dans le domaine de l interprétariat communautaire

relatif aux prestations fournies dans le domaine de l interprétariat communautaire Contrat relatif aux prestations fournies dans le domaine de l interprétariat communautaire entre partie A (autorités/institution) adresse représenté-e par : nom et partie B (service d interprétariat) adresse

Plus en détail

La présente convention règle les rapports de l Agence d Architecture. Raison sociale : Adresse complète :... Tél : Fax : Mèl :

La présente convention règle les rapports de l Agence d Architecture. Raison sociale : Adresse complète :... Tél : Fax : Mèl : CONVENTION DE PROFESSIONNALISATION entre l École Nationale Supérieure d Architecture de Clermont-Ferrand, l Employeur et le Titulaire du diplôme d État d Architecte Vu l arrêté du 10 avril 2007 du Ministère

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE. Soirée d information. Parents Formateurs Enseignants 26 novembre 2015

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE. Soirée d information. Parents Formateurs Enseignants 26 novembre 2015 Soirée d information Parents Formateurs Enseignants 26 novembre 2015 1 CORPS ENSEIGNANT Ann Bataillard Pascale Chételat Nicolas Chappuis Jorge Da Silva Christian Ding Angélique Frossard Christophe Gagnebin

Plus en détail

Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre 2003 relative aux modalités d accueil en milieu professionnel des élèves mineurs de moins de seize ans :

Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre 2003 relative aux modalités d accueil en milieu professionnel des élèves mineurs de moins de seize ans : CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION DE SEQUENCE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL DANS LE CADRE DE L OPERATION «BRAVO LES ARTISANS de Charente-Maritime» Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) (Décision de la CSFP du 21 août 2007)

REGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) (Décision de la CSFP du 21 août 2007) Aux offices de la formation professionnelle des cantons Pour info : SQUF REGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) (Décision de la CSFP du 21 août 2007) TABLE DES MATIERES a) INTRODUCTION

Plus en détail

Le bail peut être modifié pendant la durée des rapports d'apprentissage par entente réciproque.

Le bail peut être modifié pendant la durée des rapports d'apprentissage par entente réciproque. Modèle de CALCUL POUR LA DEDUCTION FORFAITAIRE MENSUELLE POUR LE LOGEMENT ET LA NOURRITURE (Valables dès la rentrée 2007) Extrait de la Convention sur les conditions de travail et la rémunération des apprentis

Plus en détail

Cours interentreprises pour les graphistes CFC. Guide

Cours interentreprises pour les graphistes CFC. Guide Cours interentreprises pour les graphistes CFC Guide 9 juillet 2010 2 5 Guide relatif à l organisation et au déroulement des cours interentreprises pour les graphistes du 9 juillet 2010. Conformément à

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de gestionnaire du commerce de détail du 8 décembre 2004 Gestionnaire du commerce de détail Detailhandelsfachfrau/Detailhandelsfachmann Impiegata del

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3265 Convention collective nationale IDCC : 1672. SOCIÉTÉS D ASSURANCES (6 e édition. Juillet 2003) Brochure

Plus en détail

2. En quoi consiste la généralisation de la complémentaire santé?

2. En quoi consiste la généralisation de la complémentaire santé? Complémentaire Santé : première Foire Aux Questions 1. Qu est-ce que la complémentaire santé? L'Assurance maladie ne rembourse pas intégralement les dépenses de santé (frais médicaux, chirurgicaux et d

Plus en détail

CONVENTION DE RECHERCHE CIFRE

CONVENTION DE RECHERCHE CIFRE CONVENTION DE RECHERCHE CIFRE ENTRE : INSERM-TRANSFERT SA, Société Anonyme, au capital de 4 573 470 Euros dont le siège est au 101, rue de Tolbiac 75654 PARIS CEDEX 13, représentée par son Président du

Plus en détail

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM]

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] Entre La commune (ou autre collectivité) de [nom de la collectivité], propriétaire du site [nom du site] représentée par son maire

Plus en détail

Dispositions pour les apprentis

Dispositions pour les apprentis Édition 2011 Dispositions pour les apprentis Apprentis qui suivent les cours professionnels intercantonaux dans les Hôtels-écoles d hotelleriesuisse (HE) Spécialiste en hôtellerie CFC Employé-e en hôtellerie

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance REF 13201 Activités d accueil, d information, de conception, de mise en œuvre et de suivi des formations professionnelles agricoles REFERENCE

Plus en détail

CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013

CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013 CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013 Vu le code du sport ; Vu la loi n 2000-321 du 12 avril 2000 relative

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE

SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE SCHEMA DE CONTRAT POUR UN MEDECIN DU SPORT SUIVI ET APTITUDE Adopté lors de la session d'avril 1999 ENTRE l Etat la Collectivité territoriale L Association (club ou fédération) représenté par M. le Centre

Plus en détail

Dispositions d exécution: Unités de formation

Dispositions d exécution: Unités de formation Dispositions d exécution: Unités de formation Bases Dispositions générales d exécution pour l examen de fin d apprentissage. Art. 3, al. 6, du règlement d'apprentissage et d'examen de fin d'apprentissage

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL RESERVE AUX TRAVAILLEURS ETRANGERS RECRUTES HORS DE LA R.C.A ********************

CONTRAT DE TRAVAIL RESERVE AUX TRAVAILLEURS ETRANGERS RECRUTES HORS DE LA R.C.A ******************** CONTRAT DE TRAVAIL RESERVE AUX TRAVAILLEURS ETRANGERS RECRUTES HORS DE LA R.C.A ******************** Entre les Soussignés : VISA TECHNIQUE D.E.F.P La Société : Désignée ci-après l Employeur et représentée

Plus en détail

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ 2 GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET «Le système européen de crédits d apprentissage pour l enseignement et la formation professionnels (ECVET) est un cadre technique pour le transfert,

Plus en détail

Statuts. Société Suisse des employés de commerce à Genève

Statuts. Société Suisse des employés de commerce à Genève Statuts Société Suisse des employés de commerce à Genève S T A T U T S Société suisse des employés de commerce Section Genève Désignations Article 1 générales La section de Genève de la Société suisse

Plus en détail

Vu les décisions HES-SO (COSTRA, Protocole 1.01.2011 du 3 février 2011) Les Hautes Ecoles ci-après : Haute Ecole Vaudoise de la Santé

Vu les décisions HES-SO (COSTRA, Protocole 1.01.2011 du 3 février 2011) Les Hautes Ecoles ci-après : Haute Ecole Vaudoise de la Santé CONVENTION SUR LES STAGES PRE-HES Vu les décisions HES-SO (COSTRA, Protocole 1.01.011 du février 011) Vu les décisions de la CIIP relative à la Maturité spécialisée option Santé (XXX), Vu le Plan d études

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

la société Orange SA dont le siège social est situé 78 à 84 rue Olivier de Serres 75505 Paris cedex 15, représentée par,

la société Orange SA dont le siège social est situé 78 à 84 rue Olivier de Serres 75505 Paris cedex 15, représentée par, PROJET Accord portant sur une aide au financement de la couverture complémentaire santé des fonctionnaires et agents contractuels de droit public de Orange SA Accord conclu entre : la société Orange SA

Plus en détail

Directives relatives aux stages réalisés dans le cadre de la filière d études «Master of Science en formation professionnelle»

Directives relatives aux stages réalisés dans le cadre de la filière d études «Master of Science en formation professionnelle» Directives relatives aux stages réalisés dans le cadre de la filière d études «Master of Science en formation professionnelle» du 5 juin 05 Attendu l art. al. de l ordonnance du septembre 005 sur l Institut

Plus en détail

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

Contrat d affiliation à la caisse de prévoyance de la Confédération

Contrat d affiliation à la caisse de prévoyance de la Confédération Contrat d affiliation à la caisse de prévoyance de la Confédération du 15 juin 2007 (Etat le 1 er janvier 2015) En vertu de l art. 4 de la loi du 20 décembre 2006 relative à PUBLICA 1 et de l art. 32b,

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE. Soirée d information. Elèves parents formateurs 1 re année 10 novembre 2014

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE. Soirée d information. Elèves parents formateurs 1 re année 10 novembre 2014 Soirée d information Elèves parents formateurs 1 re année 10 novembre 2014 1 DEROULEMENT DE LA SOIRÉE Présentation du corps enseignant Organigramme et réorganisation Nos valeurs, nos attentes, vos devoirs

Plus en détail

Convention entre la Fondation pour l animation socioculturelle lausannoise et l Association

Convention entre la Fondation pour l animation socioculturelle lausannoise et l Association Préambule Convention entre la Fondation pour l animation socioculturelle lausannoise et l Association Conformément aux termes de la Charte Lausannoise de l animation, la Ville de Lausanne donne mandat

Plus en détail

www.objectifpartenaires.com

www.objectifpartenaires.com Ressources Humaines Développeur de compétences Objectif Partenaires est un cabinet de Gestion des Ressources Humaines développant trois activités majeures : Le cabinet place au centre de ses prestations

Plus en détail

Convention pour les apprenants dans l hôtellerie et la restauration suisses

Convention pour les apprenants dans l hôtellerie et la restauration suisses Convention pour les apprenants dans l hôtellerie et la restauration suisses Convention du 15 octobre 1992 État au 1 mai 2013 I Associations contractantes et champs d application Art. 1 Associations contractantes

Plus en détail

Règlement interne Edition 2015

Règlement interne Edition 2015 Règlement interne Edition 2015 En vertu de l article 5 des statuts du 16 juin 2014, le Conseil de Fondation édicte le règlement suivant : Art. 1 Indemnisation des membres du Conseil de Fondation 1. Pour

Plus en détail

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005. relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005. relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005 relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP 319, 86008 Poitiers Cedex,

Plus en détail

Assurance Vieillesse et survivants Assurance invalidité Certificat fédéral de capacité Service de l enseignement secondaire du deuxième degré

Assurance Vieillesse et survivants Assurance invalidité Certificat fédéral de capacité Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Amt für Personal und Organisation POA Rue Joseph-Piller 13, 1700 Fribourg T +41 26 305 32 52, F +41 26 305 32 49 www.fr.ch/spo Fribourg, le 11 mars 2014 Etablir un contrat de stage 3+1 Stage 3+1 Valable

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR SERVICE D ACCOMPAGNEMENT A LA VIE SOCIALE Mis à jour le 21/09/2011. Référence du document : CS-SAVS-01.

CONTRAT DE SEJOUR SERVICE D ACCOMPAGNEMENT A LA VIE SOCIALE Mis à jour le 21/09/2011. Référence du document : CS-SAVS-01. LES HEBERGEMENTS DE CORNOUAILLE Ergué Gabéric BP 665 29552 Quimper Cedex 9 CONTRAT DE SEJOUR SERVICE D ACCOMPAGNEMENT A LA VIE SOCIALE Mis à jour le 21/09/2011. Référence du document : CS-SAVS-01. Le présent

Plus en détail

A quel type d'intervenant convient-il de s'adresser selon les difficultés rencontrées?

A quel type d'intervenant convient-il de s'adresser selon les difficultés rencontrées? Direction générale de l'enseignement postobligatoire La fin du contrat d apprentissage A-t-on le droit de mettre fin à un contrat d apprentissage? Dans le présent document, le terme «apprenti» s entend

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

STRUCTURE DE COORDINATION DE L'ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR DU RESEAU APERO RÈGLEMENT

STRUCTURE DE COORDINATION DE L'ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR DU RESEAU APERO RÈGLEMENT STRUCTURE DE COORDINATION DE L'ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR DU RESEAU APERO RÈGLEMENT Page 2 sur 5 1. Généralités Présentation du Réseau APERO (cf. site : www.reseau-apero.ch ) Le réseau APERO, Accueil Petite

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE DE DEUXIEME NIVEAU EN MEDECINE GENERALE SASPAS

CONVENTION DE STAGE DE DEUXIEME NIVEAU EN MEDECINE GENERALE SASPAS CONVENTION DE STAGE DE DEUXIEME NIVEAU EN MEDECINE GENERALE SASPAS La convention est passée entre, - Le directeur général du centre hospitalier et universitaire de Tours, - Le doyen de la faculté de médecine

Plus en détail

1. Nom et siège. 2. Objectifs et Fonctions

1. Nom et siège. 2. Objectifs et Fonctions 1. Nom et siège Art 1 Sous le nom de Section neuchâteloise est une association faisant partie des associations professionnelles hôtelières des employeurs, des collaborateurs et des cadres selon l Art.

Plus en détail

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante;

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante; RÈGLEMENT SUR LES EFFECTIFS, LES NORMES ET BARÈMES DE RÉMUNÉRATION, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE. Soirée d information. Parents - Formateurs - Enseignants GCD 1 17 novembre 2015

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE. Soirée d information. Parents - Formateurs - Enseignants GCD 1 17 novembre 2015 Soirée d information Parents - Formateurs - Enseignants GCD 1 17 novembre 2015 1 DÉROULEMENT DE LA SOIRÉE Introduction Ch. Hostettler Présentation du ceff COMMERCE Corps enseignant Organigramme, réorganisation,

Plus en détail

Loi sur les mesures cantonales en faveur des demandeurs d'emploi (LMDE)

Loi sur les mesures cantonales en faveur des demandeurs d'emploi (LMDE) 87.04 Loi sur les mesures cantonales en faveur des demandeurs d'emploi (LMDE) du 6 décembre 000 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 8, 9, et 4 de la Constitution cantonale

Plus en détail

FACULTE DE PHARMACIE. Stage légal officine Stage complémentaire MA 2

FACULTE DE PHARMACIE. Stage légal officine Stage complémentaire MA 2 CONVENTION DE STAGE FACULTE DE PHARMACIE Stage légal officine Stage complémentaire MA 2 Officine Recherche Industrie Biologie clinique Clinique Erasmus Coopération G3 ENTRE : 1. L Université libre de Bruxelles,

Plus en détail

Règlement Programme de promotion «MINT Suisse»

Règlement Programme de promotion «MINT Suisse» Règlement Programme de promotion «MINT Suisse» 1. Objectifs supérieurs... 2 2. Candidats admis au concours... 2 3. Cadre financier... 3 4. Dépôt de la demande... 3 5. Évaluation de la demande... 3 6. Calendrier

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

Contrat d Apprentissage 1

Contrat d Apprentissage 1 Contrat d Apprentissage 1 L apprentissage a pour but de donner à des jeunes travailleurs une formation générale, théorique et pratique, en vue de l obtention d une qualification professionnelle sanctionnée

Plus en détail

du maître d apprentissage Pour réussir la formation par alternance, les partenaires s engagent!

du maître d apprentissage Pour réussir la formation par alternance, les partenaires s engagent! L essentiel du maître d apprentissage Pour réussir la formation par alternance, les partenaires s engagent! Les outils de l alternance Remis à l entreprise : Le calendrier de l alternance Le contenu des

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Gestionnaire du commerce de détail avec certificat fédéral de capacité (CFC) 2

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Gestionnaire du commerce de détail avec certificat fédéral de capacité (CFC) 2 Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Gestionnaire du commerce de détail avec certificat fédéral de capacité (CFC) 2 412.101.220.03 du 8 décembre 2004 (Etat le 1 er janvier 2013)

Plus en détail

ADMINISTRATION/FINANCE

ADMINISTRATION/FINANCE ADMINISTRATION/FINANCE RÉGIME COOPÉRATIF (18), RÉGIME RÉGULIER (5) Personnes rejoignables 69 Hommes Femmes Nombre de répondants 23 33,3 % 16 ( 70 %) 7 ( 30 %) Note : les pourcentages ne sont pas affichés

Plus en détail

CONVENTION DE PARTICIPATION N 2 A INTERNEB +

CONVENTION DE PARTICIPATION N 2 A INTERNEB + CONVENTION DE PARTICIPATION N 2 A INTERNEB + conclue entre L'entreprise : ci-après l'employeur et Interneb + représenté par la Fédération Neuchâteloise des Entrepreneurs : ci-après Interneb + * * * * *

Plus en détail