Situation d Evaluation Certificative n 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Situation d Evaluation Certificative n 2"

Transcription

1 BUNEL Maxime Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport Situation d Evaluation Certificative n 2 Spécialité: Loisirs tous Publics TOURS n d'habilitation: BP /2014

2

3 Sommaire Introduction... 1 I- Le contexte de la structure... 2 a. La ville de Fleury les Aubrais... 2 b. Le quartier Clos la Grande Salle... 3 c. Les objectifs... 3 d. Contexte... 4 II- L activité... 4 a. Le tournoi, une idée qui donne naissance à un projet de jeunes... 4 b. Objectifs... 5 c. Le déroulement... 5 III- Evaluation... 6

4 Introduction Animateur depuis l âge de 17 ans en accueil de loisirs, en maison de jeunes, ou en périscolaire, aussi bien sur le public 3-6 ans, 6-12 ans, ans, j ai eu l opportunité de pouvoir continuer mon apprentissage dans le secteur de l animation. Grâce à mon BPJEPS, je peux désormais me former au sein d un centre social, celui de Fleury les Aubrais, dans l agglomération d Orléans. Appelée plus communément Maison Pour Tous, elle s inscrit dans une logique de vie participative avec les habitants. Suite à sa reconstruction et au projet de rénovation urbaine du quartier du Clos la Grande Salle de 2007, et dans le cadre de la politique jeunesse de la ville, la municipalité tient à la qualité du cadre de vie et le développement des animations de quartier. Pour cela, les trois Maisons Pour Tous ont pour missions de développer au sein du quartier dans lequel elles sont implantées un projet d'animation dont l'objectif principal est de favoriser le lien social entre l'ensemble des habitants: enfants, jeunes, familles, seniors. Pour situer le cadre de mon projet d animation, je présente brièvement la ville de Fleury les Aubrais où je l effectue, avec un bref diagnostique de territoire. Puis, je vous expose la démarche employée et son déroulement, en lien avec les problématiques de territoire, et les objectifs fixés par la commune. Je finis par présenter mes outils d évaluation. 1

5 I- Le contexte de la structure a. La ville de Fleury les Aubrais La commune est située au nord de l agglomération Orléanaise, à 129 km au sud de Paris. La ville fait partie du regroupement de plusieurs communes qui constituent l agglomération : 22 communes pour habitants. La superficie de Fleury les Aubrais représente 8,22% de l agglomération et compte habitants (INSEE de 2009). 5 grands quartiers forment cette commune de hectares : - Clos de la Grande Salle, Villevaude, Vallée, Ormes du Mail - Gare, Bannier, Bustière, Dessaux - Lignerolles, Jabotte, Hartière, Bichardieries, Herveline - Boudines, Champs du Moulin, Barrière Saint Marc - Centre-Ville, Lamballe Fleury Les Aubrais 2

6 b. Le quartier Clos la Grande Salle La Maison Pour Tous se situant sur le quartier du Clos de la Grande Salle, mon expertise et champ d intervention se concentrera sur ce quartier. Il se divise en trois secteurs : Clos de la Grande Salle, Villevaude et Jacobins. Le premier regroupe habitants en 2010, soit 11.40% de la population de Fleury les Aubrais. Restructuré depuis 2010, le quartier s est vu changer, ce qui crée de nouvelles problématiques, après avoir répondu à certaine (baisse de l attractivité du quartier, augmentation des différents types de violences). Les objectifs de cette rénovation urbaine est de désenclaver la rue Tournemaine, résidentialiser le quartier (permettre une appropriation de son cadre de vie par l habitant) et lui offrir au quartier une mixité sociale plus importante en créant plus de logements individuels (rue Jean Gabin). La construction de la nouvelle Maison Pour Tous Jean Gabin s inscrit également dans ce programme. De nouvelles familles sont présentes, alors que les anciennes revendiquent qu il s agit de «leur quartier». Des pavillons sont apparus, mais la mixité sociale reste difficile. La mixité entre les générations reste également compliquée, bien que tous les âges soient présents sur la structure. c. Les objectifs Les Maisons Pour Tous de Fleury sont des structures de proximité. Elles ont des objectifs qui leurs sont propres, tels que : «l'ouverture sur l'environnement extérieur au quartier la communication entre les personnes la tolérance entre voisins la démocratie en donnant la possibilité aux usagers d'être porteurs de leurs projets la prise de responsabilité au sein de la maison la convivialité pour lutter contre l'isolement et le repli sur soi ou sur sa communauté» Elles sont donc aussi bien un lieu de rencontre, de partage, d entraide, de convivialité, qu une fonction d écoute, de conseil, d orientation vers les autres structures de la ville (structures jeunesses, administratives etc.). 3

7 d. Contexte Le public ado (12-17 ans) est de plus en plus présent et il est parfois difficile de répondre à ses attentes. Certains étaient accompagnés par OPELIA 45 (association qui regroupait différents Educateurs qui a dû fermer début 2014), et viennent à la Maison Pour Tous pour discuter, partager, se détendre et jouer. Ils sont présents sur des temps d accueil libres, gratuits, sur une plage horaire déterminée (17h à 19h le mardi, jeudi, et vendredi ; de 14h à 17h le mercredi ainsi que le samedi). Nous avons un collège à proximité, qui regroupe environ 150 élèves. II- L activité a. Le tournoi, une idée qui donne naissance à un projet de jeunes Dès mon arrivée, j ai observé un engouement particulier autour de la table de ping pong et le baby-foot. De nombreux jeunes revenaient régulièrement. Les règles variaient, l ambiance aussi en fonction de qui était présent. Quand je jouais, il m arrivait d imposer certaines règles. Il me parait essentiel de leur montrer que leur actions, leur jeu, s inscrit dans un cadre, et qu il faut parfois le respecter. Mon expérience et mes compétences en tennis de table m a permis de m imposer, et d être écouté facilement. J ai donc utilisé ces deux accroches (baby-foot et tennis de table) pour susciter l envie d aller plus loin que simplement tapé dans la balle. Très présent sur ces deux activités, certains sont donc venus me voir en me demandant d organiser un tournoi. Idée venue de jeunes, il me parait logique de les intégrer. L organisation a donc été pensée et conçue par eux. Ils ont fait le choix de l ensemble des règles, ont trouvé l ensemble du matériel nécessaire, assurer la communication (présence de la République du Centre), préparé les feuilles de match, trouver des trophées etc. Un moment de bilan est également pensé pour venir conclure ce tournoi. 4

8 b. Objectifs Ce tournoi part donc d un constat de ma part, d une motivation des jeunes, qu il me parait essentiel d utiliser et d exploiter dès qu elle se présente. Porter attention et répondre à leurs demandes, et nécessaire afin d obtenir une relation de qualité avec les ados (et le reste du public) 1) Développer l esprit d équipe a. Etre capable de respecter le rôle déterminé b. Etre capable de rester soudé, dans la victoire comme dans la défaite 2) Favoriser la socialisation a. Etre capable de respecter les règles b. Etre capable de respecter l environnement (jeunes, matériels, animateurs) c. Le déroulement Le tournoi a eu lieu le mercredi 21 novembre, de 14h à 17h. Le comité d organisation était composé de 4 ados, et d un animateur (moi-même). Les joueurs se comptent au nombre de 12. Concernant les organisateurs, deux d entre eux assure l arbitrage (un pour le tennis de table, un pour le baby-foot). Deux sont à la table de marques afin de tenir les scores à jour. Pour ma part, je me place en tant que coordinateur de l ensemble de l activité. Après discussion avec le groupe organisateur, nous nous sommes mis d accord sur le fait qu en cas de litige, la prise de décision finale m appartenait. Ceci afin d éviter de casser la dynamique de groupe, ou encore de créer un conflit entre les ados organisateurs, et les joueurs. Les matchs se déroulent sur 10 minutes. Composées de deux, cela fait donc 8 joueurs répartis entre la table ou le terrain de baby-foot. Soucieux de ceux qui patientent, j ai pris le soin de réserver une télévision et une console dans une salle à côté. Grace aux feuilles de matchs préparées en amont par les jeunes, tout est clair. Les équipes tournent à tour de rôle est se rencontre sous la formule de type championnat. Confiant en mes ados, je tourne entre la salle du tournoi, et les «geek». J en profite pour discuter avec eux, savoir comment c est passé leurs matchs, avoir leur ressentis, et pourquoi pas essayer de piocher une idée pendant notre échange. 5

9 Vers 17h, le tournoi se termine. On récompense donc les trois premières équipes. Un gouter a été préparé par les enfants de l ALSH. Nous le partageons donc avec eux dans un moment convivial. III- Evaluation 1 er objectif opérationnel : Etre capable de respecter le rôle déterminé Evaluation Critères Non-respect Respect peu fréquent Respect Les deux joueurs restent sur la partie Respect des arbitres Jugement neutre de l arbitre 2 ème objectif opérationnel : être capable de rester souder L équipe Reste Commence Entre en Critères soudée à partir conflits Victoire Défaite Conflits Doutes (sur les décisions prises par l arbitre, ou le score) 6

10 3 ème objectif opérationnel : respecter les règles Indicateurs Critères Respect des décisions de l arbitre Jouer selon les règles déterminées Avoir conscience de la notion de ferplex ème objectif opérationnel : Etre capable de respecter l environnement (jeunes, matériels, animateurs) Indicateurs Matériel Raquettes détruites Balles cassées Jeunes montés sur la table de tennis de table Balles de baby-foot perdu

11 Indicateurs Relationnel Langage grossier jeunes / jeunes Langage grossier jeunes / animateur Confrontation verbale Confrontation physique Respect du cadre de compétition (arbitre, feuilles de match, tricherie )

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

France 3 Midi-Pyrénées

France 3 Midi-Pyrénées Collège Montesquieu. Cugnaux. A Monsieur MARANT. RAPPORT DE STAGE EN ENTREPRISE Q M 3 4 France 3 Midi-Pyrénées Je remercie tout d abord Monsieur VALETTE, journaliste, sans qui je n aurais pas pu faire

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Commission ARBITRAGE

Commission ARBITRAGE Commission ARBITRAGE Le Comité de Tennis du Calvados Organise tous les ans une formation arbitrage. Il est le département qui forme le plus de personnes à l arbitrage comparativement à l Orne, la Manche,

Plus en détail

Le Baby Basket. - La construction de la séance s

Le Baby Basket. - La construction de la séance s - La construction de la séance s - A l inverse de toutes les autres catégories celle des Babys doit éveiller toute notre attention. Dans la construction de votre séance il est impératif d avoir à l esprit

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE CONTACT : Lisa AGOSTINI lisaagostini@mjcjeanmace.fr - 07.61.08.68.04 MJC Jean Macé 38 rue Camille ROY 69007 LYON 1 La Maison des Jeunes et de la Culture

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

Mon Livret Basket NOM : Prénom : Babys Entraîneur :. Mon 1 er tournoi : Saison :. Date :. Lieu :.. Babys Entraîneur :. Saison :.

Mon Livret Basket NOM : Prénom : Babys Entraîneur :. Mon 1 er tournoi : Saison :. Date :. Lieu :.. Babys Entraîneur :. Saison :. Babys Entraîneur :. Mon 1 er tournoi : Saison :. Date :. Lieu :.. Babys Entraîneur :. Saison :. Minis Equipe : Entraîneur : Saison : Coach : Minis Equipe : Entraîneur : Saison : Coach :. Mon Livret Basket

Plus en détail

Le secteur jeunes / ados Sens, missions et objectifs. Steve Chambovey et Jérémie Lugari

Le secteur jeunes / ados Sens, missions et objectifs. Steve Chambovey et Jérémie Lugari Le secteur jeunes / ados Sens, missions et objectifs Steve Chambovey et Jérémie Lugari CLCM, le 26 janvier 2010 Sommaire 1. Introduction page 3 2. La place du secteur jeune/ados à Martigny page 3 3. Le

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

BEC BASKET 1 rue des muriers résidence Le Cosilodge de Chloé Batiment B appt 55 33130 BEGLES A retourner avant le SAMEDI 15 AOUT 2015

BEC BASKET 1 rue des muriers résidence Le Cosilodge de Chloé Batiment B appt 55 33130 BEGLES A retourner avant le SAMEDI 15 AOUT 2015 A Bordeaux le 12 Juillet 2015 Cher(e) licencié(e), J ai le plaisir de vous adresser ci-joint le dossier de demande de licence pour la saison prochaine 2015 2016. Ce dossier est à retourner complété à l

Plus en détail

Histoire. Droits de l enfant. Partage. Investissement. Différence. Jeux. Citoyenneté. Collectif. Rencontres. Loisirs. Egalité. Expériences.

Histoire. Droits de l enfant. Partage. Investissement. Différence. Jeux. Citoyenneté. Collectif. Rencontres. Loisirs. Egalité. Expériences. Jeux Histoire Citoyenneté Partage Collectif Droits de l enfant Rencontres Egalité Loisirs Expériences Différence Projets Coopération Investissement 1 Culture Découverte Notre identité, notre histoire Mouvement

Plus en détail

CARNET D ACCUEIL 2009-2010

CARNET D ACCUEIL 2009-2010 USA BASKET CARNET D ACCUEIL 2009-2010 I. TABLE DES MATIERES I. TABLE DES MATIERES...2 II. L INSCRIPTION...3 III. IV. II.1 Comment s inscrire?...3 II.2 Combien ça coûte?...3 II.2.1 Tarifs...3 II.2.2 A quoi

Plus en détail

Saint-Gély-du-Fesc est une ville sportive, très sportive. Le taux de licencié en association sportive par habitant y est très fort.

Saint-Gély-du-Fesc est une ville sportive, très sportive. Le taux de licencié en association sportive par habitant y est très fort. Sponsoring 2015 Introduction: Saint-Gély-du-Fesc est une ville sportive, très sportive. Le taux de licencié en association sportive par habitant y est très fort. L ASSG Basket se démarque par son dynamisme,

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. Guide employeurs http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr Parce qu une première expérience dans l univers professionnel est souvent déterminante

Plus en détail

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales Fédération FAMILLES RURALES de Charente-Maritime 21 rue des vendanges 17 100 Saintes Tél : 05 46 93 46 83 Fax : 05 46 74 00 59 Qu est

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement.

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement. Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement. > Eté 2014 (PROJET COMMUN AUX 3/5 ANS ET 6/12 ANS ) L accueil de loisirs familles rurales

Plus en détail

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille»

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» La famille évolue et les rapports dans le couple et parents enfants changent aussi. Pour penser et mieux vivre ensemble ces changements,

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Les espaces d accueil et de loisirs. Édito. >>> Maison de quartier «Les Sorbiers» >>> Maison de quartier «Gambetta»

Les espaces d accueil et de loisirs. Édito. >>> Maison de quartier «Les Sorbiers» >>> Maison de quartier «Gambetta» Les espaces d accueil et de loisirs (voir localisation au dos) >>> Maison de quartier «Les Sorbiers» Animation Socioculturelle tout public Cours et ateliers / Ludothèque / Accueil de loisirs 6-11 ans et

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

TABLE RONDE DES METIERS

TABLE RONDE DES METIERS TABLE RONDE DES METIERS SECTEUR DE L ANIMATION Jeudi 28 mai 2009 Salle saint Antoine à Etampes ANIMER C EST QUOI? Réunir un groupe autour d une activité, lui donner envie de participer, proposer des idées

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

4. Mes deux bilans séjour en entreprise

4. Mes deux bilans séjour en entreprise RAPPORT DE STAGE ENTREPRISE 1 : 1- Sommaire Page.1 2- Introduction Page.2 3- Présentation de l'entreprise Page.3 4- Fonctionnement de l'entreprise et l organisation de l entreprise Page.4 5- L'entreprise

Plus en détail

II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE

II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE II. MODELES D HEBERGEMENT ALTERNE Les modèles ci-dessous couvrent une période de 2 semaines, et ont trois couleurs : une couleur pour le temps de résidence chez le parent A, une couleur pour le temps de

Plus en détail

NOM : Prénom : 2SPVL

NOM : Prénom : 2SPVL NOM : Prénom : 2SPVL Rapport de Période de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) à (indiquer le nom de la structure de PFMP) du (indiquer la date de début et de fin de la PFMP) dans le cadre du BAC

Plus en détail

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Constat de départ Depuis plusieurs années, la MJC organisait des «rencarts vacances» ; stages et initiations aux activités de la MJC pendant les

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

FONCTIONNEMENT PLANET ADOS

FONCTIONNEMENT PLANET ADOS Secteur Jeunesse FONCTIONNEMENT PLANET ADOS PRESENTATION de la STRUCTURE : page 1 - Lieu - Public - Horaires page 2 MODALITES DE FONCTIONNEMENT : - Responsabilités - Attitude ORGANISATION DES ACTIVITES

Plus en détail

CHAMPIONNATS DE FRANCE INTERCLUBS SENIORS DN1A 2016. Cahier des charges d une rencontre de poule

CHAMPIONNATS DE FRANCE INTERCLUBS SENIORS DN1A 2016. Cahier des charges d une rencontre de poule CHAMPIONNATS DE FRANCE INTERCLUBS SENIORS DN1A 2016 Cahier des charges d une rencontre de poule SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 2 ORGANISATION SPORTIVE 2.1 - DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 2.2 - JUGE ARBITRAGE ET

Plus en détail

Construction d un centre d accueil communautaire et de formation professionnelle pour les jeunes en situation d exclusion sociale de Ribeirào Preto

Construction d un centre d accueil communautaire et de formation professionnelle pour les jeunes en situation d exclusion sociale de Ribeirào Preto Construction d un centre d accueil communautaire et de formation professionnelle pour les jeunes en situation d exclusion sociale de Ribeirào Preto Un partenariat entre le CIAF et le Groupe Développement

Plus en détail

Activités - Mon Journal

Activités - Mon Journal Activités - Mon Journal Volume 64 Les cinq tâches ainsi que les activités d'apprentissage explorent les six grandes compétences énoncées dans le cadre du curriculum en littératie des adultes en Ontario

Plus en détail

Premiers résultats présentés par Karinne Guilloux et Stéphanie Guillemard Chaire de recherche sur la jeunesse

Premiers résultats présentés par Karinne Guilloux et Stéphanie Guillemard Chaire de recherche sur la jeunesse Journée «jeunesse, quartier populaires et pratiques participatives» RésO Villes 6 février 2015, Angers «Jeupart : participation formelle et informelle des jeunes» Premiers résultats présentés par Karinne

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Dossier n 5 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Sabine, Conductrice de travaux dans le BTP dans le 9 ème

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Une école prête à accueillir des enfants de 4 ans

Une école prête à accueillir des enfants de 4 ans Une école prête à accueillir des enfants de 4 ans à plein temps, en milieu défavorisé. 2013 Nathalie Guimont, consultante en éducation Introduction Comment bien se préparer à accueillir, à l école maternelle,

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX I. POUVOIR ADJUDICATEUR I.1 Identification Commune de Saint Paul BP 44 97 861 Saint Paul Cedex Contact : Pôle Aménagement

Plus en détail

Accueil de Loisirs de EMLINGEN

Accueil de Loisirs de EMLINGEN Accueil de Loisirs de EMLINGEN L Accueil de Loisirs périscolaire de Emlingen a démarré à la rentrée de septembre 2015 et regroupe 6 communes partenaires : Emlingen, Obermorschwiller, Tagsdorf, Heiwiller,

Plus en détail

Taxe d apprentissage. «Faire d une passion, son métier»

Taxe d apprentissage. «Faire d une passion, son métier» 2012 Taxe d apprentissage «Chefs d entreprises, entrepreneurs : vous possédez une fibre sociale et sportive, et vous souhaiteriez mettre en valeur l engagement citoyen de votre entreprise. Faites confiance

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

N PORTABLE : 06.40.66.19.17

N PORTABLE : 06.40.66.19.17 Communauté de Communes de la Butte de Thil www.cc-buttedethil.fr Communauté de Communes de la Butte de Thil 17 rue de l Hôtel de Ville 21390 PRECY SOUS THIL 03.80.64.43.07 / 03.80.64.43.25 N PORTABLE :

Plus en détail

Le partage des responsabilités dans une équipe

Le partage des responsabilités dans une équipe Le partage des responsabilités dans une équipe Comment permettre à chacun d avoir des responsabilités et d être soutenu pour les mener à bien? Peut-on s appuyer sur la diversité (histoire, compétences,

Plus en détail

Numéro 6 11 Janvier 2007

Numéro 6 11 Janvier 2007 Numéro 6 11 Janvier 2007 MOT DE LA PRESIDENTE Chers adhérents, chers amis, Qu il me soit permis avant toute chose, en mon nom ainsi qu au nom de tous les membres du bureau de vous souhaiter à toutes et

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS PERISCOLAIRE ET/OU ETUDES. Dossier à retourner jusqu au 22 juillet 2015

ACCUEIL DE LOISIRS PERISCOLAIRE ET/OU ETUDES. Dossier à retourner jusqu au 22 juillet 2015 DOSSIER D INSCRIPTION 2015-2016 ACCUEIL DE LOISIRS PERISCOLAIRE ET/OU ETUDES Nom, prénom : Fille Garçon Date de naissance : Classe fréquentée à la rentrée 2015 : Dossier à retourner jusqu au 22 juillet

Plus en détail

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

guide être acteur de ma ville

guide être acteur de ma ville guide être acteur de ma ville Sommaire édito Les comités d usagers des Centres socioculturels p.4 Les Conseils CitoyenS p.6 Le Conseil Consultatif de Ville p.8 Le Conseil des AînéS p.10 Le Conseil Municipal

Plus en détail

SEPTEMBRE 2015 - MAI 2016

SEPTEMBRE 2015 - MAI 2016 Septembre 2015 Mai 2016 DIFFUSION UNIQUE! Document à conserver 2 Les intentions éducatives de la CCBL La Communauté de Communes de la Beauce Ligérienne (CCBL) souhaite aux côtés des familles, de l école

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

PROJET PÉDAGOGIQUE 2015-2016

PROJET PÉDAGOGIQUE 2015-2016 CENTRE D ANIMATION JEUNESSE (CAJ) COMMUNE DE LAPEYROUSE - FOSSAT PROJET PÉDAGOGIQUE 2015-2016 lectivié 2015/2016 1 SOMMAIRE PRÉSENTATION 3 Le centre d animation jeunesse (CAJ) L équipe d animation Le fonctionnement

Plus en détail

PROJET D ANIMATION. Résidence Albert AUBRY. Château la Rigaudière 35 240 LE THEIL DE BRETAGNE Tél. 02.99.47.74.00 Fax. 02.99.47.79.

PROJET D ANIMATION. Résidence Albert AUBRY. Château la Rigaudière 35 240 LE THEIL DE BRETAGNE Tél. 02.99.47.74.00 Fax. 02.99.47.79. PROJET D ANIMATION Résidence Albert AUBRY Château la Rigaudière 35 240 LE THEIL DE BRETAGNE Tél. 02.99.47.74.00 Fax. 02.99.47.79.44 Le projet d animation s inscrit dans la politique de la résidence, ainsi

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES MIND MAPS. Laetitia Mabriez septembre 2015

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES MIND MAPS. Laetitia Mabriez septembre 2015 TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES MIND MAPS Laetitia Mabriez septembre 2015 QUI SUIS-JE? QUI SUIS-JE? Laetitia Mabriez maman de Guillaume classe de CM2 travaille chez Orange utilise les mind maps depuis

Plus en détail

MIEUX PROTÉGER LES ENFANTS : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LES PARENTS?

MIEUX PROTÉGER LES ENFANTS : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LES PARENTS? MIEUX PROTÉGER LES ENFANTS : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LES PARENTS? Marie-Christine Saint-Jacques Sylvie Drapeau Catherine Turbide Colloque international : Autour de l enfant : Parents, intervenant-e-s-institutions

Plus en détail

Analyse du projet de travail de rue : «Comète Atouts Jeunes» sur la zone quartier Decock

Analyse du projet de travail de rue : «Comète Atouts Jeunes» sur la zone quartier Decock Analyse du projet de travail de rue : «Comète Atouts Jeunes» sur la zone quartier Decock Atouts Jeunes AMO, Comète AMO, 26, avenue du Karreveld 9, rue de Soignies 1080 Molenbeek 1000 Bruxelles 02/410.93.84

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE NANTERRE

Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE NANTERRE Les associations présentes pourront t aider dans tes choix culturels, professionnels, scolaires Parc en-ciel 79 Avenue Pablo Picasso Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE

Plus en détail

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Décembre 2015 À propos de moi Je m appelle Harman Chaudhry et je suis en troisième année de résidence (R3) en chirurgie orthopédique à l Université

Plus en détail

ORGANISME DE FORMATION EN COMPETENCES RELATIONNELLES. Réunion - Alliance

ORGANISME DE FORMATION EN COMPETENCES RELATIONNELLES. Réunion - Alliance ORGANISME DE FORMATION EN COMPETENCES RELATIONNELLES Réunion - Alliance Sommaire Présentation de la Société Réunion Alliance P 3. Quelle formation choisir? P 4. Quel outil et quelle mise en pratique? P

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE DE L ECOLE DE RUGBY

PROJET PEDAGOGIQUE DE L ECOLE DE RUGBY PROJET PEDAGOGIQUE DE L ECOLE DE RUGBY STADE NANTAIS ORGANIGRAMME GENERAL DE L EDR PLATEAU A DOMICILE Stéphanie ROUSSEAU SPORTIF Jean-Christophe CHOUIN ECOLE DE RUGBY SECRETARIAT Carol LEBERT ADMINISTRATIF

Plus en détail

Championnat par Equipes Jeunes 2 ème PHASE REGLEMENT. Saison 2016 11/12 ANS

Championnat par Equipes Jeunes 2 ème PHASE REGLEMENT. Saison 2016 11/12 ANS Championnat par Equipes Jeunes 2 ème PHASE REGLEMENT Saison 2016 11/12 ANS Comité Départemental de Tennis de Maine-et-Loire - 15 Rue Emile Joulain 49130 LES PONTS DE CE - 02 41.47.47.34 : comite.maine-loire@fft.fr

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide. & Consultations individuelles

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide. & Consultations individuelles Parinet Formation Cabinet de Psychothérapie Et Psychanalyse Stages de développement personnel Formation à la relation d aide & Consultations individuelles Adultes, adolescents, enfants, couples Programme

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

Ville de. sur Jalle. Nouveaux. Rythmes Éducatifs. Rentrée 2014. Le mode d'emploi Martignassais. I J J K K M L P M o

Ville de. sur Jalle. Nouveaux. Rythmes Éducatifs. Rentrée 2014. Le mode d'emploi Martignassais. I J J K K M L P M o Ville de M a r ti gn a s sur Jalle Nouveaux Rythmes Éducatifs Rentrée 2014 Le mode d'emploi Martignassais I J J K K M L P M o Édito Depuis plusieurs années, la ville de Martignas s engage envers les enfants

Plus en détail

Séjour en Vanoise. «Un projet de 5 structures, ayant le même but» «Un jour en colonie, la si, la sol, un jour en colonie la si la sol fa mi.

Séjour en Vanoise. «Un projet de 5 structures, ayant le même but» «Un jour en colonie, la si, la sol, un jour en colonie la si la sol fa mi. Séjour en Vanoise «Un projet de 5 structures, ayant le même but» «Un jour en colonie, la si, la sol, un jour en colonie la si la sol fa mi.» Un séjour créé et organisé par cinq structure ayant le même

Plus en détail

PROGRAMME DE COORDINATION LOCALE POUR L EN FAN CE 2014. Accueil Temps Libre - Commune de BURDINNE

PROGRAMME DE COORDINATION LOCALE POUR L EN FAN CE 2014. Accueil Temps Libre - Commune de BURDINNE COMMUN E DE BURDIN N E Province de LIEGE Arrondissement de HUY PROGRAMME DE COORDINATION LOCALE POUR L EN FAN CE 2014 Accueil Temps Libre - Commune de BURDINNE Administration communale de Burdinne Rue

Plus en détail

Inscriptions à partir du lundi 4 janvier

Inscriptions à partir du lundi 4 janvier Inscriptions à partir du lundi 4 janvier Sommaire Informations pratiques Page 3 Foyer 11/17 ans Page 4 Accueil de loisirs 11/15 ans Page 7 Évènements Page 9 Un temps en famille Page 10 Un temps en famille

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage de 3 e

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage de 3 e guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage de 3 e 2 Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique

Plus en détail

UCL. Qualité de vie et santé en milieu étudiant. Équipe santé. Service d aide aux étudiants

UCL. Qualité de vie et santé en milieu étudiant. Équipe santé. Service d aide aux étudiants chartesanté-2 24/06/04 21:43 Page 1 Équipe santé Qualité de vie et santé en milieu étudiant CHARTE Recueil des principes fondamentaux pour promouvoir la santé et la qualité de vie en milieu étudiant. Service

Plus en détail

L approche par milieu de vie : particularités et avantages

L approche par milieu de vie : particularités et avantages Diapositive 1 L approche par milieu de vie : particularités et avantages par Pierre Maurice Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) L approche par milieu de vie, particularités s et avantages

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS)

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) 2. Pourquoi avoir mis un tel centre de répartition en place? Le CRDS de l Ouest a été mis

Plus en détail

D SSIER ANIMATION SEPTEMBRE 2012

D SSIER ANIMATION SEPTEMBRE 2012 D SSIER ANIMATION SEPTEMBRE 2012 L ANIMATION : L ATOUT CŒUR DE KORIAN Le temps où l animation dans les maisons de retraite était uniquement occupationnelle est bel et bien révolu. En faisant de l animation

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Plan de crise. Pourquoi développer un plan de crise? Quand élaborer le plan de crise? Qui peut vous aider à élaborer le plan de crise?

Plan de crise. Pourquoi développer un plan de crise? Quand élaborer le plan de crise? Qui peut vous aider à élaborer le plan de crise? Plan de crise Pourquoi développer un plan de crise? Le plan de crise peut vous aider à réagir de la façon la plus efficace possible face à une situation de crise et d en minimiser ses effets. Cet outil

Plus en détail

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation STAGE FILÉ À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation A partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation et évaluation

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF. Amandine Potier Psychologue 3C Besançon

DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF. Amandine Potier Psychologue 3C Besançon DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF Amandine Potier Psychologue 3C Besançon I Un dispositif d annonce : pourquoi? Le 28 novembre 1998 à Paris ont lieu les premiers états généraux de patients

Plus en détail

RÈGLEMENT POUR LES CATÉGORIES JEUNES Saison 2015/2016

RÈGLEMENT POUR LES CATÉGORIES JEUNES Saison 2015/2016 RÈGLEMENT POUR LES CATÉGORIES JEUNES Saison 2015/2016 Les règles éditées par la F.F.B.B. sont évidemment celles à utiliser pour les jeunes ; vous trouverez cependant ci-dessous les précisions nécessaires

Plus en détail

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise :

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise : Cahier de Stage Du 15/2 au 20/2 2016 NOM : Prénom : Classe : Entreprise : 1 Sommaire Recommandations : 3 Rapport de stage : 4 Cahier de stage : 4 Diaporama : 4 Présentation orale : 4 Présentation de l

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

La Caravane 2014-2015, c est :

La Caravane 2014-2015, c est : BILAN CARAVANE 2014-2015 La Caravane 2014-2015, c est : 2 compagnies impliquées 3 structures partenaires 104h d ateliers 41 participants 3 restitutions réussies 200 personnes touchées par un parcours de

Plus en détail

P L O. Bulletin d information n Spécial OCLVO. Un événement à venir d ici la fin de l année. Cher lecteur

P L O. Bulletin d information n Spécial OCLVO. Un événement à venir d ici la fin de l année. Cher lecteur Bulletin d information n Spécial OCLVO PLO SAEL P L O 105 rue Jacques Prévert 50130 Cherbourg-Octeville Site : PLOCTEVILLE.com, Mail : plocteville@wanadoo.fr Téléphone : 02 33 03 51 03 Cher lecteur Pour

Plus en détail

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité»

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité» Projet Pédagogique 3-5 ans LE MIX CUBE Ce nouvel équipement public de proximité, animé par des professionnels est destiné pour renforcer la solidarité, contribuer à l'éducation de tous, investir le temps

Plus en détail

Projet pédagogique. Association des Centres de Loisirs Centre de Loisirs le Clos d'espiès 11, avenue Dr Valois 38610 Gières

Projet pédagogique. Association des Centres de Loisirs Centre de Loisirs le Clos d'espiès 11, avenue Dr Valois 38610 Gières Association des Centres de Loisirs Centre de Loisirs le Clos d'espiès 11, avenue Dr Valois 38610 Gières Projet pédagogique Rappel: définition du Ministère de la jeunesse et des Sports du Centre de Loisirs.

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

A propos de Génération Handball

A propos de Génération Handball I... e v o l l l a b d n ha 4 au 8 août 2015 4. August - 8. August 2015 4 août au 8 août 2015 A propos de Génération Handball Génération Handball est le plus grand festival de handball du monde ouvert

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

Développer l entreprise numérique

Développer l entreprise numérique Avant-propos J ai fait un rêve! J étais dirigeant de société. J étais sensibilisé aux systèmes d information et à la place que ces systèmes jouent dans le fonctionnement performant d une société. Avec

Plus en détail