Epidémiologie des maladies en voyage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Epidémiologie des maladies en voyage"

Transcription

1 Epidémiologie des maladies en voyage Mortalité Morbidité - Pendant le voyage : - Problèmes de santé: études par questionnaire, études de terrain, de cohortes - Maladies: paludisme, diarrhée du voyageur, - Après le retour: - Signe: fièvre,. - Maladies: paludisme, leishmanioses cutanées,.

2 Epidémiologie des maladies en voyage Mortalité Morbidité - Pendant le voyage : - Problèmes de santé: études par questionnaire, études de terrain, de cohortes - Maladies: paludisme, diarrhée du voyageur - Après le retour: - Signe: fièvre - Maladies: paludisme, leishmanioses cutanées

3 Causes de rapatriements médicalisés, par pathologie, en 2000, pour le département médical d Inter Mutuelles Assistance Traumatologie % Cardiologie % Neurologie % Psychiatrie % Gastro-Entérologie % Pneumologie % Cancérologie % Urologie 78 2 % Infectiologie 75 2 % Rhumatologie 67 2 % Gynécologie 66 2 % Divers % TOTAL %

4 Mortalité des voyageurs américains en 1975 et 1984 (d après Hargarten et al ; Ann Emerg Med 1991;20: ) Décès % Cardiovasculaire % Accident %. Voie publique 163 (26 %)*. Noyade 96 (16 %)*. Avion 43 (7 %)*. Homicide 52 (8 %)*. Empoisonnement 39 (6 %)*. Suicide 20 (3 %)*. Brûlures 21 (3 %)*. Electrocution 3 (0.5 %)*. autres 164 (27 %)* Maladies infectieuses** 25 1 % Inconnues % Total % *poucentage des décès par accidents ** pneumonies exclues

5 Etiologies of death in 2463 American travellers (1975,1984) N = % Cardiovascular % Accidents % Infectious diseases* 25 1 % Unknown % Total % * excluding pneumonia (Hargarten et al ; Ann Emerg Med 1991 ;20: )

6 Etiologies for accidental deaths in 601 American travellers (1975, 1984) N = % Car accident % Drawning % Plane accident 43 7 % Homicide 52 8 % Intoxication 39 6 % Suicide 20 3 % Burns 21 3 % Electrocution % Various % Total % (Hargarten et al ; Ann Emerg Med 1991;20:622-6)

7 Décès chez 309 voyageurs canadiens 220 H (71 %) ; 69 F (22 %) Age moyen : 56 ans (3 mois - 86 ans) Naturelle* : 62 % (192) Accidentelle : 25 % (77) Meurtre : 7.8 % (24) Suicide : 5.2 % (16) * CV : 51 % ; Infection : 3 % (MacPherson et al ; J Travel Med 2000;7: )

8 Décès d origine infectieuse chez 9 (2.9%) voyageurs canadiens Sida : 3 Gastroentérite : 2 (Cuba, Philippines) Méningite : 2 (¹ zones endémiques Ma + c) Fièvre jaune : 1 (Ghana) Anémie (paludisme) : 1 (Libéria) (MacPherson et al ; J Travel Med 2000;7: )

9

10

11

12 Epidémiologie des maladies en voyage Mortalité Morbidité - Pendant le voyage : - Problèmes de santé: études par questionnaire, études de terrain, de cohortes - Maladies: paludisme, diarrhée du voyageur - Après le retour: - Signe: fièvre - Maladies: paludisme, leishmanioses cutanées

13 Problèmes de santé chez 7886 voyageurs suisses (1) N = 7886 voyageurs suisses Age : 40 ans (1 an-87 ans) Durée voyage : 2.8 semaines Vacances : > 70 % N = 1209 (15 %) malades N = 659 (8 %) Cs médicale Paludisme : 97/ (Afrique) Steffen R et al. J Inf Dis 1987;156: 84-91

14 1209 problèmes de santé chez 7886 voyageurs suisses (2) N = 1209 (15 %) 1. Diarrhée sévère: 674 (8 % voy) 2. Vomissements, DA: 315 (4 %) 3. Common cold: 171 (2 %) 4. Fievre aigue: 152 (1.9 %) 5. Dermatoses : 97 (1.2 %) 6. Frissons: 87 (1.1 %) 7. Genital discharge: 49 (0.6 %) Steffen R et al. J Inf Dis 1987;156: 84-91

15 Problèmes de santé chez 7886 voyageurs suisses (3): facteurs de risque Age ( ans vs others): 20 % vs -- % (p < ) Visiting Fr & R (vs others) : 19 % vs --% (p < 0.01) Voyage aventureux (vs others) : 19 % vs --% (p < 0.01) Business, work (vs vacation) : 20 % vs 15 % (p < 0.01) Voyage > 4 sem (vs < 4 sem) : 26% vs 14% (p < ) Afrique Ouest (vs others) : 20% vs --% (p < ) Steffen R et al. J Inf Dis 1987;156: 84-91

16 Fréquence mensuelle des problèmes de santé pendant un séjour dans un pays en voie de développement (adapté d après Steffen et al, 1987; Peltola et al, 1983) 100% Diarrhée du voyageur (50%) Piqûre d insecte (13 %) Soleil (10 %) Paludisme (pas de chimioprophylaxie - Afrique de l Ouest) Infection aigüe fébrile de l appareil respiratoire Dermatoses (1,2 %) Ecoulement génital (0,6 %) Hépatite A Ulcération génitale (0,1 %) Morsure d animaux (0,1 %) Hépatite B (expatriés) Typhoïde (Inde, Afrique du Nord et Nord-Ouest, Pérou) Infection par le VIH Typhoïde (autres régions) Poliomyélite asymptomatique Légionellose (Méditérranée) Choléra Poliomyélite paralysante 10% 1% 0,1% 0,01% 0,001%

17 Conséquences des problèmes de santé pendant un séjour dans un pays en voie de développement (adapté d après Steffen,1987) Tout problème de santé maladie ou utilisation de médicaments Sensation de maladie Consultation à l'étranger ou au retour alitement Incapacité de travail au retour Hospitalisation à l'étranger Evacuation par avion Décès à l'étranger (mission humanitaire) Décès à l'étranger (voyageurs normaux)

18 Problèmes de santé chez 442 voyageurs suédois (1) N = 442 voyageurs Age : 37 ans (10-79 ans) Durée de voyage : 4 sem (1-26) Vacances : 77 % N = 218 (49 %) malades N = 49 (19 % malades) Cs méd Incidence paludisme : 0 Ahlm C ; Scand J Inf Dis 1994; 26:

19 Problèmes de santé chez 442 voyageurs suédois (2) N=218 pts*(49 %) 1. Diarrhée: 158 (36 % voyageurs) 2. Inf. Resp haute: 93 (21 %) 3. Piqûres d insectes: 55 (12 %) 4. Blessures et accidents: 29 (7%) 5. Autres infections: 10 (2 %) 6. Infection cutanée: 7 (2 %) 7. Infection urinaire: 7 (2 %) * 61 (14%) > une maladie Ahlm C ; Scand J Inf Dis 1994; 26:

20 Problèmes de santé chez 442 voyageurs suédois (3) Facteurs de risque Jeune âge ( < 24 ans vs > 50 ans): 65 % vs 33 % (OR=3.8; 2.2-6) Sexe féminin : OR = 1 ( ) Voyage > 4 sem (vs < 2 semaines) : 70% vs 41% (OR= 3.2; 2-5.2) Destination à haut risque (vs low risk) : 55% vs 26% (OR = 3.4; 2-5.7) Voyage aventureux (vs recreation) : 74% vs 41% (OR = 4.2; (2.5-7) (Ahlm C ; Scand J Inf Dis 1994; 26: )

21 Problèmes de santé chez 442 voyageurs suédois (3) Facteurs de risque Variable Men vs Women ans vs ans ans vs ans 3-4 vs 1-2 semaines 5-26 vs 1-2 semaimes Business vs recreation Adventure vs recreation High risk area vs low risk OR (CI 95) 1 ( ) 2 ( ) 3.8 ( ) 1.3 (0.8-2) 3.2 (2-5.2) 1.6 (1-2.6) 4.2 (2.5-7) 3.4 (2-5.7) AOR Ahlm C et al. Scand J Inf Dis 1994; 26:

22 Diarrhée chez 158 (36%) voyageurs suédois Facteurs de risque Variable Men vs Women ans vs ans ans vs ans 3-4 vs 1-2 semaines 5-26 vs 1-2 semaimes Business vs recreation Adventure vs recreation High risk area vs low risk OR (CI 95) 1.3 (0.9-2) 1.8 (1.1-3) 2.3 ( ) 1.3 (0.8-2) 2 ( ) 1.3 ( ) 3 ( ) 3 ( ) AOR Ahlm C et al. Scand J Inf Dis 1994; 26:

23 Infections respiratoires hautes chez 93 (21%) voyageurs suédois : Facteurs de risque Variable Men vs Women ans vs ans ans vs ans 3-4 vs 1-2 semaines 5-26 vs 1-2 semaimes Business vs recreation Adventure vs recreation High risk area vs low risk OR (CI 95) 0.8 ( ) 2 (1.1-4) 2.9 ( ) 2 ( ) 4.2 ( ) 2.6 ( ) 4.1 ( ) 6.6 ( ) AOR Ahlm C et al. Scand J Inf Dis 1994; 26:

24 Problèmes de santé chez 784 voyageurs américains (1) N = 784 voyageurs Age : 44 ans (1 an-85 ans) Durée de voyage : 19 jours Vacances : 74 % N = 501 (64 %) malades N = 59 (8 %) Cs médicale Incidence paludisme : 3.8%o Hill DR ; J Travel Med 2000;7:

25 501 problèmes de santé chez 784 voyageurs américains (2) N = 501 (64 %) 1. Diarrhée: 358 (46 % voyageurs) 2. Inf. Resp: 204 (26 %) 3. Inf cutanée: 63 (8 %) 4. Mal d altitude: 45 (6 %) 5. Mal des transports: 37 (5 %) 6. Blessures et accidents: 35 (4 %) 7. Fièvre isolée: 21 (3 %) Hill DR ; J Travel Med 2000;7:

26 Problèmes de santé chez 784 voyageurs américains (3) - Facteurs de risque Jeune âge (20-29 ans vs autres ; p = 0.011) Sexe féminin (68 % vs 58 % ; p = 0.008) Voyage prolongé (< vs > 30 jrs ; p < 0.001) chaque jour de voyage en plus augmente de 3,1-3,7 % l incidence prévalence de 60 % pour voyages < 30 jours vs 80 % pour voyages > 30 jours Destination : Inde (79 % ; p < 0,001) Hill DR ; J Travel Med 2000;7:

27 Risque de maladie en voyage en fonction de la destination (Hill DR;J Travel Med 2000;7: ) Southern Africa Caraïbes Afrique centrale et est Afrique de l ouest Asie du sud est Amérique du sud Amérique centrale Afrique du nord Asie centrale Sous continent indien *

28 Dermatoses in 63 (8%) American travellers (n = 784) Insect bites : 14 Sun burn : 10 Tinea : 7 Contact dermatitis : 7 Infectious cellulitis : 4 (Hill DR ; J Travel Med 2000;7: )

29 Motion sickness in 37 (5 %) American travellers (n = 784) Car / train : 17 Boat : 13 Plane : 10 (Hill DR J Travel Med 200;7: )

30 Injuries/accidents in 35 (4 %) American travellers (n = 784) minor injuries : 11 minor trauma : 10 car accident : 4 homicide, agression : 4 drowning : 2 (Hill DR ; J Travel Med 2000;7: )

31 Problèmes de santé chez 200 voyageurs israéliens (1) N = 200 voyageurs Age : 26 (3-66 ans) Durée voyage : 14 j (1-104) Asie du sud est : 60 % N = 140 (70 %) malades N = 65 (32 %) Cs médicale N = 39 (19 %) Cs retour (Winer L ; J Travel Med 2002;9: )

32 Problèmes de santé chez 200 voyageurs israéliens (2) N = 140 (70 %) 1- Gastro intestinal (43 %) 2- Inf Resp (25 %) 3- Blessures (10 %) 4- Mal d altitude (8 %) 5 - Dermatoses (5 %) (Winer L ; J Travel Med 2002;9: )

33 Problèmes de santé chez 200 voyageurs israéliens (3) Facteurs de risque (140 sick vs 60 healthy) Jeune âge : 24 ans vs 30 ans (p < 0,0001) Sexe féminin : 47 % vs 36 % (p = 0,022) Voyage prolongé* : 17 jrs vs 9 jrs (p < 0,001) Low hygiène aliment** : 57 % vs 36 % (p = 0,008) Respect précautions vacc : 56 % vs 78 % (p = 0,004) Voyageur individuel : 27 % vs 11 % (p = 0,04) * p = 0,002 et ** p = 0,04 en analyse multivariée (Winer L ; J Travel Med 2002;9: )

34 Pbs santé sérieux chez 200 voyageurs israéliens (4) Facteurs de risque (65 Cs vs 135 non Cs) Jeune âge : 24 ans vs 27 ans (p < 0,001) Sexe féminin : 50 % vs 40 % (p = 0,23) Voyage prolongé : 21 jrs vs 11 jrs (p < 0,001) Low hygiène aliment : 63 % vs 45 % (p = 0,02) Respect précautions vacc : 53 % vs 67 % (p=0,09) Voyageur individuel : 97 % vs 91 % (p = 0,02) Winer L ; J Travel Med 2002;9:

35 Epidémiologie des maladies Mortalité Morbidité en voyage - Pendant le voyage : - Problèmes de santé: études par questionnaire, études de terrain, de cohortes - Maladies: paludisme, diarrhée du voyageur - Après le retour: - Signe: fièvre - Maladies: paludisme, leishmanioses cutanées

36 On site studies: beach resorts Fidji* Maldives** Otitis externa 10% 24% Injuries (coral, shellfish...) 10% 14% Sun related 10% 13% Cutaneous Infections 13% Diarrhea 20% * Raju et al;proceedings 2nd Conf Int Soc Trav Med 1992:62 ** Plentz et al;proc 2nd Conf Int Soc Trav Med 1992:17

37 On Site Studies: mountain Népal* Népal** Patients ill (n=) Diarrhea 31 % 29 % Respiratory Infect 21 % 17 % Skin diseases 10 % 12 %. Bacterial 4,3 %. Fungal 1,8 %. Scabies 2 % * Schlim et al;proc 2nd Conf Int Soc Trav Med 1992:40-42 ** Caumes E et al;travel Med Int 1991;9:72-76

38 Pbs santé voy français au Népal: 1984 vs 2001 (Hochedez P et al. J travel Med sous presse) Problèmes 2001 (276 pts) 1984 (860 pts) P = Diarrhée 27% 29% 0.4 Altitude 16% 0 < Infect resp bas 11% 5% Dermatoses 9% 14% 0.04 Fièvre 9% 8% 0.8 Trauma 6% 3% 0.01 ORL 6% 12% Psychiatrie 6% 1% <0.001 MST 0 4% 0.001

39 Dermatoses voy français au Népal: 1984 vs 2001 (Hochedez P et al. J travel Med sous presse) Dermatoses % Pbs Santé* Bactériennes Fungiques Engelures Morsures animales Brulures Gale Allergies cutanées *P = /276 (9%) 10 (41%) 6 (25%) 4 (17%) 2 (8%) 2 (8%) /860 (14%) 39 (33%) 16 (13%) 0 10 (8%) 0 18 (15%) 13 (7%)

40 Epidémiologie des maladies en voyage Mortalité Morbidité - Pendant le voyage : - Problèmes de santé: études par questionnaire, études de terrain, de cohortes - Maladies: paludisme, diarrhée du voyageur - Après le retour: - Signe: fièvre - Maladies: paludisme, leishmanioses cutanées

41 Problèmes de santé chez 48 étudiants en médecine australiens, stage étranger (1) N= 31 pts* (64 %) 1. Diarrhée: 19 (40 %) 2. Inf. Resp haute: 6 (12 %) 3. Dermatoses: 3 (6 %) + 2 = 5 (10%) 4. Accidents: 2 (4 %) 5. Agressions: 2 (4 %) 6. Piqures d aiguilles: 2 (4 %) 7. MST: «not reported» * 15 (32%) > une maladie Golgsmid et al ; J Travel Med; 2003; 10:

42 Problèmes de santé chez 48 étudiants en médecine australiens, stage étranger (1bis) N= 31 pts* (64 %) Et aussi Leptospirose (1) Typhoide (1) Mal d altitude (1) Coup de chaleur (1) Tuberculose (exposition à)(1) «sexual harassment»(some) (Golgsmid et al ; J Travel Med; 2003; 10: )

43 Problèmes de santé chez 26 membres d une expédition de 2 mois en Amazonie, 2001 N= 19 pts* (73 %) 1. ORL: 15 (19 %) 2. Blessures**: 12 (15 %) 3. Piqures/morsures: 12 (15 %) 4. Infections Respir: 10 (13 %) 5. Dermatoses: 9 (12 %) 6. Gastro intestinal: 7 (9 %) *19 patients ont eu 78 pbs de santé ** un mort: Sir Peter Blake Shaw MTM et al ; J Travel Med; 2003; 10:

44 Problèmes de santé chez 69 PCV (age:24 ans; 15 F, 54 H) à Madagascar (séjour > de 2 ans) 625 Pbs de santé 1. Dermatoses Inf: 144 (23% pbs) 2. Inf. Respiratoires: 95 (15 %) 3. Inf gastro intestinales: 133 (21%) 4. Uro génital: 66 (10%) EPS + : 29/69 (42 %) Paludisme : 11/69 (16%) Bilharzioses : 8/69 (12%) GLeutscher DC et al. J Travel Med; 2003; 10:

45 Dermatoses chez 69 PCV (age: 24 ans; 15 F, 54 H) à Madagascar (séjour > de 2 ans) N = IST Histoire Sexe NP Acné* Effluvium télogène* Hommes 15 2 (13%) 7 (47%) 13% 6,7% Femmes 54 3 (5%) 10 (18%) 48% 33% *P < 0.05 (GLeutscher DC et al. J Travel Med; 2003; 10: )

46 Incidence (100 PCV-année) Pbs de santé c% PCV en Afrique (in Leutscher CDC et al. J Travel Med 2003; 10: ) Diarrhée Infections resp Infe dermatol Pbs dentaires Pbs psychiatriques Fièvre Paludisme IST AVP Helminthiases

47

Vaccinations, voyages et personnes âgées

Vaccinations, voyages et personnes âgées Vaccinations, voyages et personnes âgées Pr Eric Caumes Maladies infectieuses et tropicales Hop Pitié-Salpêtrière Paris www.medecine-voyages.org La médecine des voyages peut être défini comme l art de

Plus en détail

LA CONSULTATION DU VOYAGE

LA CONSULTATION DU VOYAGE LA CONSULTATION DU VOYAGE Le fond 5 chantiers communs principaux info générales : du bonheur de voyager! + principaux risques + principaux conseils prévention paludisme vaccinations prévention turista

Plus en détail

Fièvre au retour de voyage Dr Olivier Rogeaux infectiologie CH de Chambéry Grenoble 16 avril 2014

Fièvre au retour de voyage Dr Olivier Rogeaux infectiologie CH de Chambéry Grenoble 16 avril 2014 Fièvre au retour de voyage Dr Olivier Rogeaux infectiologie CH de Chambéry Grenoble 16 avril 2014 Quels risques pour ce voyageur? Risque sanitaire et voyages Voyage de + en + fréquent : une augmentation

Plus en détail

ASSISTANCE MEDICALE - ASSURANCE VOYAGE RAPATRIEMENT SANITAIRE Diplôme Inter Universitaire, Faculté Médecine Pitié Salpêtrière - Bichat MEDECINE DES VOYAGES SANTE DES VOYAGEURS Dr Olivier CHA Lundi 26 novembre

Plus en détail

Conseil Médical au Voyageur

Conseil Médical au Voyageur Conseil Médical au Voyageur Stratégies - Actualités Dr Thierry Pistone UF SANTE VOYAGES Hôpital Saint-André, CHU Bordeaux Qui voyage en France? 5 000 000 / an : 000 000 / an : Voyages Intercontinentaux

Plus en détail

Item 107 : Voyage en pays tropical:conseils avant le départ, pathologies du retour :fièvre, diarrhée

Item 107 : Voyage en pays tropical:conseils avant le départ, pathologies du retour :fièvre, diarrhée Item 107 : Voyage en pays tropical:conseils avant le départ, pathologies du retour :fièvre, diarrhée Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Conseils avant le départ...1 2 Pendant le

Plus en détail

QUESTIONS ET INQUIETUDES DES VOYAGEURS AVANT LEUR DEPART

QUESTIONS ET INQUIETUDES DES VOYAGEURS AVANT LEUR DEPART QUESTIONS ET INQUIETUDES DES VOYAGEURS AVANT LEUR DEPART ETONNANTS VOYAGEURS, souvent trop insouciants parfois trop inquiets Des insouciants aux inquiets : informer les uns, rassurer les autres Enquête

Plus en détail

Investigation épidémiologiques

Investigation épidémiologiques Investigation épidémiologiques Y.Yazdanpanah (yyazdan@yahoo.com) Service Universitaire des Maladies Infectieuses et du Voyageur, C.H.Tourcoing Equipe d accueil 2694, Faculté de Médecine de Lille, Laboratoire

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC. Guide des bonnes pratiques en santé des voyageurs

INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC. Guide des bonnes pratiques en santé des voyageurs INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Guide des bonnes pratiques en santé des voyageurs RÉDACTION Yen-Giang Bui, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de

Plus en détail

De quoi parlons nous?

De quoi parlons nous? De quoi parlons nous? 1 De quoi parlons nous? Grippe Pandémie Grippe Peste saisonnière grippale humaine H5N1 aviaire H1N1 H2N2 H3N2 H5N1 2 De quoi parlons nous? Grippe Pandémie Grippe Peste saisonnière

Plus en détail

Risques pour la santé et précautions à prendre : généralités

Risques pour la santé et précautions à prendre : généralités CHAPITRE 1 Risques pour la santé et précautions à prendre : généralités D après les statistiques de l Organisation mondiale du Tourisme, les arrivées de touristes internationaux voyageant à des fins professionnelles,

Plus en détail

Médecin coordinateur. RTE Réseau de Transport d Electricité Tour Initiale 1 Terrasse Bellini 92919 LA DEFENSE CEDEX. philippe.havette@wanadoo.

Médecin coordinateur. RTE Réseau de Transport d Electricité Tour Initiale 1 Terrasse Bellini 92919 LA DEFENSE CEDEX. philippe.havette@wanadoo. Dr. Philippe HAVETTE Médecin coordinateur RTE Réseau de Transport d Electricité Tour Initiale 1 Terrasse Bellini 92919 LA DEFENSE CEDEX philippe.havette@wanadoo.fr PLAN LES DIFFERENTS SEJOURS A L ETRANGER

Plus en détail

La santé des voyageurs à l'aspc : Programme de vaccination contre la fièvre jaune

La santé des voyageurs à l'aspc : Programme de vaccination contre la fièvre jaune La santé des voyageurs à l'aspc : Programme de vaccination contre la fièvre jaune France Huneault Gestionnaire, Planification stratégique et gestion de programme Division santé voyage Direction générale

Plus en détail

L assistance santé sans frontière

L assistance santé sans frontière Tribune libre RMA L assistance santé sans frontière Pour nombre de mutuelles, l assistance qu elles proposent (aide pratique en cas d hospitalisation, d incapacité ou, plus généralement, de problème de

Plus en détail

Les infections nosocomiales

Les infections nosocomiales Basse-Normandie Bretagne Centre Pays de la Loire Les infections nosocomiales Formation pour les représentants d usagers Caen 30 mai 2011 CCLIN Ouest Antenne Régionale Basse Normandie Les relations entre

Plus en détail

La vaccination, une bonne protection

La vaccination, une bonne protection Vaccin contre l hépatite A et l hépatite B La personne qui reçoit ce vaccin se protège contre l hépatite A, l hépatite B et leurs complications. L hépatite A et l hépatite B sont des infections du foie

Plus en détail

Appendice A Guide sur les protections d assurance offertes aux employés des BNP en voyage d affaires

Appendice A Guide sur les protections d assurance offertes aux employés des BNP en voyage d affaires Appendice A Guide sur les protections d assurance offertes aux employés des BNP en voyage d affaires En vigueur à compter du 1 er avril 2006 RES Décès et mutilation Montant de 200 k$ en cas de décès et

Plus en détail

Les problèmes de l accès aux soins en milieux urbains: l expérience de la consultation Jean Guillon

Les problèmes de l accès aux soins en milieux urbains: l expérience de la consultation Jean Guillon Les problèmes de l accès aux soins en milieux urbains: l expérience de la consultation Jean Guillon Dr Adeline Scanvion Praticien Hospitalier au CHU de Nantes CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES

Plus en détail

STAGE DE MEDECINE INTERNE HOPITAL VICTOR LAZARTE ECHEGARAY Université Privée Antenor Orrego Trujillo, Pérou

STAGE DE MEDECINE INTERNE HOPITAL VICTOR LAZARTE ECHEGARAY Université Privée Antenor Orrego Trujillo, Pérou Céline ESCOUBET DCEM4, année universitaire 2011-2012 N étudiant : 20604111 INE : 0199014032a STAGE DE MEDECINE INTERNE HOPITAL VICTOR LAZARTE ECHEGARAY Université Privée Antenor Orrego Trujillo, Pérou

Plus en détail

DEPLACEMENTS PROFESSIONNELS et EXPATRIATION Aspects pratiques et législatifs

DEPLACEMENTS PROFESSIONNELS et EXPATRIATION Aspects pratiques et législatifs DEPLACEMENTS PROFESSIONNELS et EXPATRIATION Aspects pratiques et législatifs Sabine GENTY Médecin Groupe Technip (secteur International) Ex Prat Att à la Consultation des Voyages Hôpital Avicenne BOBIGNY

Plus en détail

Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD

Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD Journée EHPAD 14 février 2013 Dr Elise Seringe ARLIN Ile de France EHPAD Une population exposée Environnement ouvert vers la communauté Risque

Plus en détail

Les voyageurs atteints du

Les voyageurs atteints du Les voyageurs atteints du VIH : comment les conseiller? Depuis la venue de traitements efficaces, les personnes infectées par le virus de l immunodéficience humaine (VIH) ont grandement amélioré leur qualité

Plus en détail

Best of médecine tropicale et des voyages. Olivier Bouchaud, CHU Avicenne, Bobigny et SMV

Best of médecine tropicale et des voyages. Olivier Bouchaud, CHU Avicenne, Bobigny et SMV Best of médecine tropicale et des voyages Olivier Bouchaud, CHU Avicenne, Bobigny et SMV 1 Déclaration d intérêts de 2012 à 2014 Intérêts financiers : 0 Liens durables ou permanents : 0 Interventions ponctuelles

Plus en détail

VOUS ÊTES MÉDECIN GÉNÉRALISTE. ON VOUS APPORTE LES CARNETS DE VACCINATION D UNE

VOUS ÊTES MÉDECIN GÉNÉRALISTE. ON VOUS APPORTE LES CARNETS DE VACCINATION D UNE CAS CLINIQUE N 2 VOUS ÊTES MÉDECIN GÉNÉRALISTE. ON VOUS APPORTE LES CARNETS DE VACCINATION D UNE FAMILLE DE 5 : MÈRE ASSISTANTE DE DIRECTION / PÈRE STEWARD AIR FRANCE, LONGS COURRIERS CARAÏBES. 3 ENFANTS

Plus en détail

Conseils aux voyageurs

Conseils aux voyageurs Conseils aux voyageurs Informations issues du site du Ministère des Affaires Etrangères en France : http://www.diplomatie.gouv.fr/ Entrée / Séjour : Un visa d entrée est nécessaire pour les ressortissants

Plus en détail

Rassemblements festifs / sportifs Les missions du SAMU de PARIS"

Rassemblements festifs / sportifs Les missions du SAMU de PARIS Rassemblements festifs / sportifs Les missions du SAMU de PARIS" Dr Michel NAHON " SAMU 75 Hôpital Necker" Assistance Publique Hôpitaux de Paris" Un dispositif d état: le DPS" Loi de modernisation de la

Plus en détail

Formation pour les représentants d usagers Sablé sur Sarthe mai 2010

Formation pour les représentants d usagers Sablé sur Sarthe mai 2010 Basse-Normandie Bretagne Centre Pays de la Loire Formation pour les représentants d usagers Sablé sur Sarthe mai 2010 CCLIN Ouest Antenne Régionale Pays de la Loire Visibles au microscope optique (de

Plus en détail

Spécialiste en médecine tropicale et médecine des voyages

Spécialiste en médecine tropicale et médecine des voyages SIWF ISFM Spécialiste en médecine tropicale et médecine des voyages Programme de formation postgraduée du 1 er janvier 2015 Accrédité par le Département fédéral de l intérieur: 1 er septembre 2011 SIWF

Plus en détail

Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte. Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar

Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte. Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte prévalence : expérience du service des Maladies Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar Diop NA, Ndoye D, Niang

Plus en détail

Dijon, le 8 Octobre 2009. Grippe A / H1N1 v. Pr Ch. RABAUD

Dijon, le 8 Octobre 2009. Grippe A / H1N1 v. Pr Ch. RABAUD Dijon, le 8 Octobre 2009 Grippe A / H1N1 v Pr Ch. RABAUD On avait prévu Une grippe H5, grave, nous venant des oiseaux et d ASIE Grippe aviaire (1997) : 407 cas ; 256 décès pas de transmission interhumaine

Plus en détail

Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP. H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin.

Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP. H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin. Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin. Spécificités de L HAD AP HP 820 places, 19 unités de soins, 1 secteur

Plus en détail

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON 20-14 Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON Chaque personnel navigant est responsable de la mise à jour des ses vaccins. 1 - VACCINATION OBLIGATOIRE La vaccination contre la fièvre jaune (vaccination anti-amarile)

Plus en détail

Centre Hospitalier de Tourcoing. Service d' Imagerie médicale

Centre Hospitalier de Tourcoing. Service d' Imagerie médicale Centre Hospitalier de Tourcoing Service d' Imagerie médicale SOMMAIRE CONTEXTE GEOGRAPHIQUE CONVENTIONS ET PARTENARIAT PRESENTATION DU CH de TOURCOING PRESENTATION DU SERVICE D' IMAGERIE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Définition de l Infectiologie

Définition de l Infectiologie Définition de l Infectiologie Discipline médicale clinique Spécialisée. Prise en charge des Maladies Infectieuses et Tropicales. Actuelles, émergentes ou ré-émergentes. Référents dans le cadre d un maillage

Plus en détail

Maladies infectieuses résurgentes et émergentes

Maladies infectieuses résurgentes et émergentes Maladies infectieuses résurgentes et émergentes Docteur Sylvie Renard-Dubois Bureau des maladies infectieuses et de la politique vaccinale Direction générale de la santé 21 janvier 2005 Causes et mécanismes

Plus en détail

Arthralgies persistantes après une infection à chikungunya: évolution après plus d un an chez 88 patients adultes

Arthralgies persistantes après une infection à chikungunya: évolution après plus d un an chez 88 patients adultes Arthralgies persistantes après une infection à chikungunya: évolution après plus d un an chez 88 patients adultes G Borgherini 1, A Gouix 1, F Paganin 1, A Jossaume 1, L Cotte 2, C Arvin-Berod 1, A Michault

Plus en détail

Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013

Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013 Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013 L impact sanitaire d un habitat dégradé ou inadéquat XX/XX/XX La santé environnementale dans les ARS = évaluer, prévenir et gérer les risques sanitaires associés

Plus en détail

Lieux de stage des étudiants du Master 2 en Santé Internationale 2010-2015

Lieux de stage des étudiants du Master 2 en Santé Internationale 2010-2015 Lieux de stage des étudiants du Master 2 en Santé Internationale 2010-2015 Lieux de stage, structures d accueil et sujets de stage des étudiants du Master 2 en Santé Internationale 2010-2015 Pays Structure

Plus en détail

APPLICATION DES RECOMMANDATIONS DE LA HAUTE AUTORITE DE SANTE POUR LA PRESCRIPTION DES RADIOGRAPHIES THORACIQUES AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES

APPLICATION DES RECOMMANDATIONS DE LA HAUTE AUTORITE DE SANTE POUR LA PRESCRIPTION DES RADIOGRAPHIES THORACIQUES AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES APPLICATION DES RECOMMANDATIONS DE LA HAUTE AUTORITE DE SANTE POUR LA PRESCRIPTION DES RADIOGRAPHIES THORACIQUES AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES Tiphaine Cassan, Dr Romain Vialle, Pr Jean-Pierre Tasu,

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Sun Resorts Limited - Une stratégie de transformation pour un avenir prometteur

Sun Resorts Limited - Une stratégie de transformation pour un avenir prometteur Communiqué de presse Ebène, 26 mars 2014 Sun Resorts Limited - Une stratégie de transformation pour un avenir prometteur STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT Sun Resorts Limited (SRL) a annoncé, dans un communiqué

Plus en détail

Conseiller les voyageurs sur les vaccinations à effectuer selon le lieu de destination et la durée du séjour

Conseiller les voyageurs sur les vaccinations à effectuer selon le lieu de destination et la durée du séjour Atelier : Vaccination chez le voyageur Colloque de médecine de premier recours 16.09.2015 Animatrice: i Dr Sandrine Tchokoteu Siéwé, cheffe de clinique Service de médecine de premier recours Objectifs

Plus en détail

Cas clinique. Hôpital Mahosot. Service maladies infectieuses. Dr Vilada, Dr Chen Xi, 2006

Cas clinique. Hôpital Mahosot. Service maladies infectieuses. Dr Vilada, Dr Chen Xi, 2006 Cas clinique Hôpital Mahosot Service maladies infectieuses Dr Vilada, Dr Chen Xi, 2006 1 Homme, 47 ans, fonctionnaire, résident à district : Pakgnouam, province Vientiane Motif d hospitalisation : fièvre

Plus en détail

Sri Lanka - Informations générales

Sri Lanka - Informations générales Sri Lanka - Informations générales Langue: cinghalais, tamoul et anglais. Régime politique: république unitaire à régime présidentiel. Habitants: 19,3 millions. Décalage horaire: GMT +6 Indicatif Tél:

Plus en détail

Egypte - Formalités. Visa: obligatoire, valable 1 mois pouvant être prolongé au bureau de l immigration (au Caire, place Tahrir, immeuble Le Mogamma).

Egypte - Formalités. Visa: obligatoire, valable 1 mois pouvant être prolongé au bureau de l immigration (au Caire, place Tahrir, immeuble Le Mogamma). Egypte - Formalités Les voyageurs se rendant en Egypte sans passer par une agence de voyages ne pourront plus obtenir leur visa à l'arrivée aux frontières à partir du 15 mai 2015.Ils devront faire la demande

Plus en détail

La vaccination des séniors

La vaccination des séniors La vaccination des séniors Actualités Thérapeutiques, 6//04 Dr Maeva LEFEBVRE Maladies Infectieuses et Tropicales Centre Fédératif Prévention Dépistage CHU de Nantes La prévention chez les séniors : un

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Hépatite C une maladie silencieuse..

Hépatite C une maladie silencieuse.. Hépatite C une maladie silencieuse.. F. Bally Centre de Maladies Infectieuses et Epidémiologie Institut Central des Hôpitaux Valaisans Histoire Années 70 Hépatite non-a-non-b = hépatite post-transfusionelle

Plus en détail

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades Définitions : 1. OMS en 1988 définit la Santé Publique : Un concept social et politique qui vise une amélioration de la santé, une plus grande longévité et un accroissement de la qualité de la vie de toutes

Plus en détail

Tanzanie - Informations générales

Tanzanie - Informations générales Tanzanie - Informations générales Capitale: Dodoma. Langue: swahili et anglais. Régime politique: république unitaire à régime présidentiel. Membre du Commonwealth. Habitants: 46 177 000. Monnaie: Shilling

Plus en détail

Tanzanie - Informations générales

Tanzanie - Informations générales Tanzanie - Informations générales Capitale: Dodoma. Langue: swahili et anglais. Régime politique: république unitaire à régime présidentiel. Membre du Commonwealth. Habitants: 46 177 000. Monnaie: Shilling

Plus en détail

UM 1 UFR Médecine. Module A - Cardiologie Pneumologie - (Hôpital Arnaud de Villeneuve)

UM 1 UFR Médecine. Module A - Cardiologie Pneumologie - (Hôpital Arnaud de Villeneuve) Module A - Cardiologie Pneumologie - (Hôpital Arnaud de Villeneuve) A Allergologie Cardio USIC Cardiologie A Cardiologie B Chirurgie thoracique vasculaire (Chirurgie A) - CTV - Chirurgie cardio-vasculaire

Plus en détail

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Les vaccinations Même si, heureusement, les épidémies sont rares de nos jours en France, les vaccins sont utiles car ils permettent de prévenir un ensemble

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH)

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) * Qu est ce qu une IST? Infection Sexuellement Transmissible

Plus en détail

ASSISTANCE MEDICALE - ASSURANCE VOYAGE RAPATRIEMENT SANITAIRE

ASSISTANCE MEDICALE - ASSURANCE VOYAGE RAPATRIEMENT SANITAIRE ASSISTANCE MEDICALE - ASSURANCE VOYAGE RAPATRIEMENT SANITAIRE Diplôme Inter Universitaire, Faculté Médecine Pitié Salpêtrière - Bichat MEDECINE DES VOYAGES SANTE DES VOYAGEURS Dr Olivier CHA, Mondial Assistance

Plus en détail

CAT devant une fièvre au retour de voyage. Valérie MARTINEZ CHU Saint-Louis Service des Maladies Infectieuses et Tropicales

CAT devant une fièvre au retour de voyage. Valérie MARTINEZ CHU Saint-Louis Service des Maladies Infectieuses et Tropicales CAT devant une fièvre au retour de voyage Valérie MARTINEZ CHU Saint-Louis Service des Maladies Infectieuses et Tropicales INTRODUCTION 20 à 70 pour cent des 50 millions de voyageurs par an dans le monde

Plus en détail

VACCINS ANTIPNEUMOCOCCIQUES

VACCINS ANTIPNEUMOCOCCIQUES VACCINS ANTIPNEUMOCOCCIQUES Infections respiratoires SPIF - 15 Novembre 2014 Patrick Petitpretz Déclaration de liens d'intérêts J ai actuellement, ou j ai eu au cours des trois dernières années, une affiliation

Plus en détail

MARS Message d Alerte Rapide Sanitaire

MARS Message d Alerte Rapide Sanitaire MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE DIRECTION GENERALE DE LA SANTE DEPARTEMENT DES URGENCES SANITAIRES DATE : 06/08/2014 REFERENCE : MARS 06.08.14-1 OBJET : ACTUALISATION DES INFORMATIONS SUR

Plus en détail

1. Définitions. 2. Objectif de santé. Diminuer l incidence des traumatismes non-intentionnels chez les enfants de 0 à 6 ans

1. Définitions. 2. Objectif de santé. Diminuer l incidence des traumatismes non-intentionnels chez les enfants de 0 à 6 ans Grille 8 non-intentionnels 1. Définitions Accident : o selon la Loi sur l Assurance Accident (LAA) : toute atteinte dommageable, soudaine et involontaire portée au corps humain par une cause extérieure

Plus en détail

Samoa Américaines - Informations générales

Samoa Américaines - Informations générales Samoa Américaines - Informations générales Langue: samoan et anglais. Régime politique: Sous administration américaine. Habitants: 62.000 Décalage horaire: GMT -11 Indicatif Tél: 00 684 Réseau Tél: correct.

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 juillet 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 juillet 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 juillet 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 8 septembre 2005 (JO du 3 août 2007) TAVANIC 500 mg, comprimé pelliculé

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LES DIFFÉRENTES SPÉCIALITÉS MÉDICALES

MIEUX COMPRENDRE LES DIFFÉRENTES SPÉCIALITÉS MÉDICALES MIEUX COMPRENDRE LES DIFFÉRENTES SPÉCIALITÉS MÉDICALES «La crise économique n a rien changé au régime des médecins. On est malade, on guérit et on meurt, que la monnaie soit légère ou lourde», rappelle

Plus en détail

Prof Yves Humblet 22 mai 2014

Prof Yves Humblet 22 mai 2014 Prof Yves Humblet 22 mai 2014 Mr DemS, 56 ans, atteint de cancer de prostate Admis aux urgences pour fièvre à 38 3 au J8 post chimiothérapie Pas de comorbidité, bon EG, pas de frisson, toux grasse Pas

Plus en détail

Pourquoi des patients vus par l IOA n attendent pas l avis médical? COPACAMU 2014 Dr Gilormini Sonia, Dr Attia Floriane, Dr Bertrand Benoit

Pourquoi des patients vus par l IOA n attendent pas l avis médical? COPACAMU 2014 Dr Gilormini Sonia, Dr Attia Floriane, Dr Bertrand Benoit Centre Hospitalier de Martigues Pourquoi des patients vus par l IOA n attendent pas l avis médical? COPACAMU 2014 Dr Gilormini Sonia, Dr Attia Floriane, Dr Bertrand Benoit Les patients dits «Non-Vus» Enregistrés

Plus en détail

Cuba - La Havane - Informations générales

Cuba - La Havane - Informations générales Cuba - La Havane - Informations générales Langue: espagnol. Régime politique: république socialiste à parti unique. Habitants: 11,3 millions. Décalage horaire: GMT -5 Indicatif Tél: 00 53 (7) pour La Havane.

Plus en détail

Traumatismes vertébraux-médullaires. Vigué B, DAR Bicêtre

Traumatismes vertébraux-médullaires. Vigué B, DAR Bicêtre Traumatismes vertébraux-médullaires Vigué B, DAR Bicêtre Traumatismes vertébraux-médullaires 1- Même règles que les traumatismes crâniens Eviter : Hypoxie - Hypotension Importance de l'accueil +++ La prise

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I Grippe saisonnière tout ce qu il faut savoir Monica Attinger - infirmière HPCI Forum HH /CHUV - 4 septembre 2007 La grippe saisonnière (Influenza) Infection virale du système respiratoire causée par les

Plus en détail

Comment s occuper de votre santé pendant un voyage

Comment s occuper de votre santé pendant un voyage Comment s occuper de votre santé pendant un voyage www.saude.gov.br/viajante PRÉSENTATION Le Ministère de la Santé présente un guide de santé du voyageur. Une publication spécialement préparée pour ceux

Plus en détail

CONSEILS AUX VOYAGEURS

CONSEILS AUX VOYAGEURS CONSEILS AUX VOYAGEURS Vous devez prochainement partir en mission à l étranger Au cours de votre séjour, vous pouvez être confronté à différents risques : risques infectieux : paludisme, diarrhées, hépatites,

Plus en détail

TITRE DU PROJET : Étude de faisabilité de la mutuelle de santé des artisans.

TITRE DU PROJET : Étude de faisabilité de la mutuelle de santé des artisans. TITRE DU PROJET : Étude de faisabilité de la mutuelle de santé des artisans. QUESTIONNAIRE A L ENDROIT DES ARTISANS DE LA CGCI Ce questionnaire est élaboré dans le cadre d une étude de faisabilité de la

Plus en détail

Passeport: en cours de validité. Billet de retour ou de continuation et fonds suffisants.

Passeport: en cours de validité. Billet de retour ou de continuation et fonds suffisants. Canada - Formalités Passeport: en cours de validité. Billet de retour ou de continuation et fonds suffisants. À partir du 15 mars 2016, les touristes français devront obtenir une autorisation de Voyage

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Ebola Virus Disease (EVD) Informations contextuelles

Ebola Virus Disease (EVD) Informations contextuelles Ebola Virus Disease (EVD) Informations contextuelles Ebola Virus Disease (EVD) Origines Le virus Ebola porte le nom de la Rivière Ebola qui se trouve dans ce qui était le Zaïre (maintenant la République

Plus en détail

Accidents exposant aux risques sexuels : Prise en charge infirmière

Accidents exposant aux risques sexuels : Prise en charge infirmière Accidents exposant aux risques sexuels : Prise en charge infirmière Hôpital Tenon AP-HP Maladies Infectieuses et Tropicales - Hôpital de Jour Pr Gilles Pialoux Journées Nationales d Infectiologie Juin

Plus en détail

Etablissement Français du Sang

Etablissement Français du Sang Etablissement Français du Sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES Document de préparation à l entretien médical préalable au don de sang Partie médicale La sécurité

Plus en détail

Identification de différents phénotypes de psoriasis. Christiane Guinot

Identification de différents phénotypes de psoriasis. Christiane Guinot Identification de différents phénotypes de psoriasis Christiane Guinot Sommaire Contexte et objectifs de l étude Questionnaire, patients et données Plan d analyse et méthodes Résumé de l information Recherche

Plus en détail

GUIDE DES CONDUITES A TENIR LORS D UNE AFFECTION AIGUE CHEZ L ENFANT ACCUEILLI EN COLLECTIVITE

GUIDE DES CONDUITES A TENIR LORS D UNE AFFECTION AIGUE CHEZ L ENFANT ACCUEILLI EN COLLECTIVITE GUIDE DES CONDUITES A TENIR LORS D UNE AFFECTION AIGUE CHEZ L ENFANT ACCUEILLI EN COLLECTIVITE Il faut rappeler que pour toute personne malade (par exemple présentant de la fièvre, vomissements ou diarrhée)

Plus en détail

BLSE facteurs de risque d acquisition dans la communauté

BLSE facteurs de risque d acquisition dans la communauté BLSE facteurs de risque d acquisition dans la communauté Philippe Berthelot, Unité d hygiène inter hospitalière, Service des Maladies Infectieuses, CHU de Saint-Etienne EBLSE Phénomène émergent Pitout

Plus en détail

L atteinte respiratoire lors de polyhandicap

L atteinte respiratoire lors de polyhandicap L atteinte respiratoire lors de polyhandicap Jean-Christophe Dubus, Marion David Unité de Pneumologie et Médecine Infantile, CRCM pédiatrique & CNRS, URMITE 6236 CHU Timone-Enfants, Marseille Sujet difficile

Plus en détail

Vers une approche managériale des tarifs T2A

Vers une approche managériale des tarifs T2A Vers une approche managériale des tarifs T2A Contribution de CAHPP Consultant Juin 2013 Page 1 sur 35 SOMMAIRE SOMMAIRE... Page 2 PRÉAMBULE... Page 3 PARTIE I : MÉTHODOLOGIE... Page 5 PARTIE II : IMPACT

Plus en détail

Agence d événement santé issue de l évolution. Présentation AGENCE

Agence d événement santé issue de l évolution. Présentation AGENCE Agence d événement santé issue de l évolution Présentation AGENCE LES OFFRES LABORATOIRES 2 UNE VISION Améliorer les performances de votre organisation en optimisant de manière combinée la dynamique collective

Plus en détail

La gouverne des soins infirmiers dans un contexte d éclosion à l IUCPQ. Le 7 mai 2014 Karine Thibault, B.sc.inf. Bianka Paquet Bolduc, B.sc inf.

La gouverne des soins infirmiers dans un contexte d éclosion à l IUCPQ. Le 7 mai 2014 Karine Thibault, B.sc.inf. Bianka Paquet Bolduc, B.sc inf. La gouverne des soins infirmiers dans un contexte d éclosion à l IUCPQ Le 7 mai 2014 Karine Thibault, B.sc.inf. Bianka Paquet Bolduc, B.sc inf. L INFIRMIÈRE D HIER À. . AUJOURD HUI OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Situation, prise en charge

Situation, prise en charge Grippe pandémique A(H1N1) Situation, prise en charge DAUMAS Aurélie HIA LAVERAN COURS IFSI Des grippes pandémiques Groupe A Secondaires à une cassure (rôle animal) Absence d immunité collective Létalité

Plus en détail

CARTE 1 ACTIVITE PHYSIQUE. 1. Entraînement intensif et sport de compétition plus d une fois par semaine

CARTE 1 ACTIVITE PHYSIQUE. 1. Entraînement intensif et sport de compétition plus d une fois par semaine CARTE 1 ACTIVITE PHYSIQUE (question AP.01 - questionnaire en face à face, p.13) 1. Entraînement intensif et sport de compétition plus d une fois par semaine 2. Jogging, autre sport de détente ou jardinage,

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE Société canadienne des médecins de soins palliatifs Association médicale canadienne Collège des médecins de famille du Canada Collège royal des

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D ADMISSION EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS

DOSSIER UNIQUE D ADMISSION EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS DOSSIER UNIQUE D ADMISSION EN UNITE DE SOINS PALLIATIFS Date de la demande : Date d entrée souhaitée : DEMANDEUR Centre hospitalier : Service :. Médecin demandeur : : Fax : Assistante sociale : : Fax :

Plus en détail

Apport d un nouveau test Interféron Gamma

Apport d un nouveau test Interféron Gamma Apport d un nouveau test Interféron Gamma Dr D. Bonnet Service de maladies infectieuses Bichat Claude bernard Tuberculose 1/3 population mondiale infectée par BK Primo infection asymptomatique 90% des

Plus en détail

Prise en charge de la grippe A / H1N1. Pr Th. MAY Pr C. RABAUD Dr L. LETRANCHANT

Prise en charge de la grippe A / H1N1. Pr Th. MAY Pr C. RABAUD Dr L. LETRANCHANT Prise en charge de la grippe A / H1N1 Pr Th. MAY Pr C. RABAUD Dr L. LETRANCHANT On avait prévu vu Une grippe H5 avec des oiseaux On a une grippe H1 avec des cochons On avait prévu vu Une attaque venant

Plus en détail

Stage de pilotage Formule découverte

Stage de pilotage Formule découverte Stage de pilotage Formule découverte Flat 6 de 3,4 litres 295 CV à 7000 tr/mn 79 euros 89 euros 99 euros 109 euros 119 euros 139 euros 179 euros 119 euros 139 euros 179 euros 119 euros 139 euros 179 euros

Plus en détail

LA VACCINATION CHEZ LE SUJET ÂGÉ

LA VACCINATION CHEZ LE SUJET ÂGÉ LA VACCINATION CHEZ LE SUJET ÂGÉ Généralités Immunité & Vieillissement Vaccinations universelles Grippe Zona Coqueluche Pneumocoque Voyageur LA VACCINATION CHEZ LE SUJET ÂGÉ Généralités La vaccination

Plus en détail

interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention).

interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention). Instructions pour les organisateurs de sessions de formation continue essentielle spécifique crédits de formation continue SSMI/SSMG pour les manifestations 1. Base légale A compter du 1er janvier 2014

Plus en détail

Evolution de la Survie des personnes infectées es par le VIH

Evolution de la Survie des personnes infectées es par le VIH Evolution de la Survie des personnes infectées es par le VIH Réunion Act Up Mardi 13 décembre 2005 Dr Caroline Semaille Unité VIH/Sida-IST-VHC Département des Maladies Infectieuses, InVS Évolution du nombre

Plus en détail

D E M A N D E D A D M I S S I O N

D E M A N D E D A D M I S S I O N RESIDENCE de l' YZE 10, route de Chanteloup 35150 CORPS-NUDS T e l : 0 2. 9 9. 4 4. 0 0. 1 4 F a x : 0 2. 9 9. 4 4. 0 3. 3 4 D E M A N D E D A D M I S S I O N DEMANDEUR NOM :... Prénom :... Date de naissance

Plus en détail

Apport de la biologie moléculaire au diagnostic des parasitoses

Apport de la biologie moléculaire au diagnostic des parasitoses Apport de la biologie moléculaire au diagnostic des parasitoses M-H H BESSIERES,, S. CASSAING, A. BERRY, R. FABRE, J-F.. MAGNAVAL Service de Parasitologie-Mycologie Diagnostic biologique d une d parasitose

Plus en détail

LA GRIPPE SAISONNIERE

LA GRIPPE SAISONNIERE FAITS ET CHIFFRES LA GRIPPE SAISONNIERE LA GRIPPE La grippe est une infection virale aiguë qui se transmet facilement d une personne à l autre, et qui circule toute l année partout dans le monde. 1,2 UN

Plus en détail

UE9 Agent infectieux Hôte. Cours 2 : Manifestation de l'interaction homme-agent infectieux Syndrome infectieux

UE9 Agent infectieux Hôte. Cours 2 : Manifestation de l'interaction homme-agent infectieux Syndrome infectieux L3-UE9 Agents infectieux - Hôte C Leport Lundi 21/01/2013 16h30-17h30 Ronéotypeur : Quentin Gautier Ronéolectrice : Karen Bitton UE9 Agent infectieux Hôte Cours 2 : Manifestation de l'interaction homme-agent

Plus en détail

M.I.S. Santé A.V.A. 25 rue de Maubeuge - 75009 Paris - FRANCE.

M.I.S. Santé A.V.A. 25 rue de Maubeuge - 75009 Paris - FRANCE. Entente préalable Pour une prise en charge hospitalière, pour les actes et soins en série, pour un transport sanitaire ou un rapatriement, une entente préalable est obligatoire. l Contactez Extra Pass

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Accidents de la Vie. Soyez sûr d être bien protégé

PRÉVOYANCE. Accidents de la Vie. Soyez sûr d être bien protégé PRÉVOYANCE Accidents de la Vie Soyez sûr d être bien protégé Mutualité Accidents de la Vie 1 Protection renforcée pour mettre sa famille et soi-même à l abri des aléas de la vie courante et de leurs conséquences

Plus en détail