Cours: Modélisation des systèmes Energie et Transport; volet Energie Enseignant : E. Gnansounou

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours: Modélisation des systèmes Energie et Transport; volet Energie Enseignant : E. Gnansounou"

Transcription

1 Cours: Modélisation des systèmes Energie et Transport; volet Energie Enseignant : E. Gnansounou Etude de cas X Approvisionnement en carburants du pays X ; cas du transport des personnes 1. Contexte Le secteur des transports a une importance stratégique au niveau de l économie et son approvisionnement dans des conditions compatibles avec le développement durable est un des objectifs pris en considération dans les politiques énergétiques des pouvoirs publics. Dans le cas du pays X, le secteur des transports contribue pour 30% dans la consommation totale d énergie finale en 2006 et est responsable de 25% des émissions totales de CO 2 équivalent dues à la production et à l utilisation de l énergie. La part des produits pétroliers dans la consommation totale du secteur est de 98% en 2006 et les pouvoirs publics ont décidé de promouvoir des mesures de substitution en vue d une part de diversifier l offre énergétique et d autre part de réduire les émissions de gaz à effet de serre. 2. Questions 2.1 En utilisant le modèle proposé à l Annexe 1, et les données présentées à l Annexe 2, prévoir la demande de carburant du pays X pour le transport des passagers de 2007 à L objectif des pouvoirs publics est de réduire les émissions de CO 2 dues au transport par une introduction banalisée du E5 dès 2007 et du E10 dès Une partie des biocarburants sera importée depuis des pays en développement et des pays émergents. A partir de l information fournie à l Annexe 3, estimer : a) Les émissions totales de CO 2 dues au transport des personnes dans le cas de référence où il n y a pas d introduction de biocarburant. b) Les émissions totales de CO 2 dues au transport des personnes dans le cas d une introduction de biocarburant sous une forme banalisée comme il est prévu par les pouvoirs publics. c) Le coût moyen généralisé de la réduction des émissions de CO 2 du fait de l introduction des biocarburants. 2.3 Commenter les résultats ainsi obtenus en examinant les points suivants : 1

2 a) Le coût de réduction des émissions de CO 2 ainsi obtenu sur l ensemble de la période b) Il y a-t-il des possibilités de réduction des coûts tout en maintenant l option du recours aux biocarburants? Discuter ces possibilités. c) Par quelles autres mesures peut-on améliorer ces résultats? d) Quelles sont les surfaces agricoles nécessaires à la production des biocarburants dans le pays? Citer et discuter les facteurs dont il faudrait tenir compte pour apprécier de manière complète les performances de la stratégie des pouvoirs publics du point de vue du développement durable. 2

3 Annexe 1 Cours: Modélisation des systèmes Energie et Transport; volet Energie Enseignant : E. Gnansounou Etude de cas X Approvisionnement en carburants du pays X ; cas du transport des personnes Modèle d évaluation de la demande de carburants La demande de carburants pour le transport des personnes dans le pays, résulte de la demande de mobilité moyenne par personne (mp), de la population (pop), de la répartition du nombre total de kilomètres parcourus par l ensemble des passagers (rep : répartition par mode et technique de transport), et de la consommation kilométrique de carburant de chaque technique de transport (ce). La demande d énergie pour le transport des personnes par la technique de transport i est estimée comme suit : dp i = mp x pop x rep i x ce i La demande totale de carburants pour le transport des personnes est donc: DP = dp i i La prévision de la mobilité par personne est faite en utilisant un modèle économétrique à élasticité constante dont les variables explicatives sont le prix du pétrole (p) et le revenu moyen par personne (rev) log( mp ) = a + b log( rev ) + c log( p ) t t t Les paramètres de ce modèle doivent être estimés et validés sur la base des données historiques. Techniques de transport prises en considération Véhicule de tourisme à essence (VTE) Véhicule de tourisme au diesel (VTD) Bus diesel (BD) Train de passagers électrique (TPE) 3

4 Annexe 2 1) Evolution rétrospective Année pop Population (1000 hab.) mp Mobilité moyenne par personne et par an (km/hab) rev Revenu moyen par habitant et par an ( /hab) p Prix moyen annuel du pétrole ( /baril) , , , , , , , , , , , , , , , ,8 2) Scénario d évolution des variables socio-économiques Taux d accroissement moyen annuel ( ) (%/an) Population 0,5 Revenu par habitant 1,2 Prix du pétrole 2,0 4

5 3) Répartition de la mobilité des personnes (rep) Période % VTE VTD TPE BD ) Consommation kilométrique de carburants Période MJ/pers-km VTE 1,60 1,40 1,20 VTD 1,40 1,20 1,10 TPE 0,50 0,44 0,40 BD 1,00 0,98 0,96 5) Taux de remplissage Pers / véhicule VTE 1,6 VTD 1,6 TPE 130 BD 14,4 5

6 Annexe 3 - Part de production indigène des biocarburants : (à définir par les étudiants) - Facteur d émission de CO 2 des carburants considérés : On distingue ici les émissions de GES d origine fossile liées (1) à la production des carburants (sortie usine/raffinerie), (2) à l acheminement des carburants jusqu au pays d utilisation et à leur distribution, et (3) à l utilisation des carburants dans divers types de véhicules. Emissions de GES liées à la production des carburants (sortie usine) Carburants Origine Matières premières Emissions de GES d origine fossile kg CO 2 eq. /kg Bioéthanol CH Betteraves 0,925 Bioéthanol EU Céréales 2,194 Bioéthanol US Maïs 1,947 Bioéthanol BR Canne à sucre 0,395 Bioéthanol CN Sorgho 0,599 Essence GLO Pétrole 0,760 * Essence FTS GLO Pétrole 0,775 * Diesel GLO Pétrole 0,610 * Diesel FTS GLO Pétrole 0,618 * * Ces émissions comprennent déjà (selon une moyenne à l échelle mondiale) les émissions relatives à l acheminement du carburant dans le pays d utilisation. Il conviendra toutefois de prendre en compte les émissions relatives à la distribution (voir tableau suivant). Emissions de GES liées à l acheminement et à la distribution de bioéthanol Opérations Origine Modes de transport Emissions de GES d origine fossile kg CO 2 eq. /tkm Transport GLO Trans-océanique 0,00552 Transport GLO Pipeline 0,01436 Transport GLO Rail 0,03716 Transport GLO Route 0,16490 Transport GLO Fluvial (barge) 0,04238 Distribution GLO - 0,

7 Emissions de GES liées à l utilisation des carburants dans les véhicules Opérations Origine Modes de transport Emissions de GES d origine fossile Transport GLO VTE 0,220 kg CO 2 eq. /vkm Transport GLO VTD 0,193 kg CO 2 eq. /vkm Transport GLO BD 1,120 kg CO 2 eq. /vkm Transport GLO (-) biocarburants 0,000 kg CO 2 eq. /vkm * Transport GLO TPE 0, 047 kg CO 2 eq. /pers-km * Selon la convention internationale fixée par l IPCC, les émissions de CO 2 eq. liées à l utilisation des biocarburants sont considérées comme nulles. En effet, il est fait l hypothèse que le CO 2 capté lors de la croissance des plantes (photosynthèse) compense les émissions de CO 2 issues des étapes de production (fermentation) et d utilisation (combustion) des biocarburants. Dans l exercice proposé ici, seules les émissions de CO 2 d origine fossile sont comptabilisées. Dans le cas de mélanges avec des carburants conventionnels, les émissions de CO 2 eq. relatives à la part du biocarburant seront considérées comme étant nulles. Les émissions de CO 2 des mélanges (E5, E10,) seront calculées sur la base des émissions spécifiques des carburants conventionnels, au prorata des volumes respectifs de carburants fossiles et de biocarburants. - Coût à la livraison ex taxe : /litre De manière à évaluer le prix de revient des biocarburants à la livraison dans le pays d utilisation, il convient de tenir compte à la fois du coût de production dans le pays d origine et du coût du transport des biocarburants. Concernant le transport, on tiendra compte de coûts moyens, soit 0,05 /litre pour le transport par route (indépendamment de la distance) et de 0,10 /litre pour le transport par voie maritime (transport longue distance par tanker). Les coûts de production par pays sont indiqués dans le tableau ci-dessous. 7

8 Coûts de production des biocarburants par pays Carburants Origine Matières premières Coût de production net /l Bioéthanol CH Betteraves 0,85 Bioéthanol EU Céréales 0,65 Bioéthanol US Maïs 0,35 Bioéthanol BR Canne à sucre 0,25 Bioéthanol CN Sorgho 0,30 Propriétés des carburants conventionnels et biocarburants liquides Carburants Origine Densité kg/l Pouvoir calorifique inférieur (PCI) MJ/kg Essence GLO 0,750 42,5 Diesel GLO 0,840 42,8 Bioéthanol GLO 0,795 26,8 Abréviations utilisées dans l Annexe 3 : BD Bus diesel BR Brésil CH Suisse CN Chine E5 Mélange constitué de 5% v/v de biodiesel et de 95% v/v d essence E10 Mélange constitué de 10% v/v de bioéthanol et de 90% v/v d essence EU Union Européenne FR France FTS Faible teneur en soufre GES Gaz à effet de serre GLO Monde (moyenne mondiale) PCI Pouvoir calorifique inférieur pkm personne.kilomètre TPE Train de passagers électrique US Etats-Unis VTE Véhicule de tourisme essence VTD Véhicule de tourisme diesel vkm véhicule.kilomètre 8

Bilan GES des biocarburants : Cas de la filière éthanol-céréales

Bilan GES des biocarburants : Cas de la filière éthanol-céréales Bilan GES des biocarburants : Cas de la filière éthanol-céréales Agrocarburants et développement durable Etat des lieux et perspectives jusqu en 2015 Grenoble, 28-29 janvier 2008 ENERS Energy Concept Case

Plus en détail

Colloque UNIL 21 février 2007. Les biocarburants : situation actuelle et perspectives. Edgard Gnansounou

Colloque UNIL 21 février 2007. Les biocarburants : situation actuelle et perspectives. Edgard Gnansounou Colloque UNIL 21 février 2007 Edgard Gnansounou Les biocarburants : situation actuelle et perspectives Laboratoire de systèmes énergétiques Station 18 EPFL CH-1015 Lausanne lasen.epfl.ch +41 (0)21 / 693

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014 BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014 CONTENU 1. INTRODUCTION...3 1.1. Cadre réglementaire... 3 1.2. Méthodologie retenue... 3 2. ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE...4

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

Qu est-ce que les biocarburants?

Qu est-ce que les biocarburants? Qu est-ce que les biocarburants? Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matières premières d origine agricole, ils proviennent donc de ressources renouvelables. Il existe 2 grands types

Plus en détail

SYRPA Normandie 8 novembre 2010

SYRPA Normandie 8 novembre 2010 Ethanol : état des lieux en Europe et en France Nicolas RIALLAND Responsable bioéthanol et bioénergies CGB SYRPA Normandie 8 novembre 2010 Sommaire 1. L éthanol dans le monde 2. L éthanol dans l Union

Plus en détail

e mobile Plateforme Biocarburants : Expériences en Suisse romande Contacts

e mobile Plateforme Biocarburants : Expériences en Suisse romande Contacts Plateforme Biocarburants : Expériences en Suisse romande e mobile Conférence annuelle 2008 Mercredi 27 août 2008 Aula des Jeunes Rives, Neuchâtel ENERS Energy Concept Case postale 56 CH-1015 Lausanne www.eners.ch

Plus en détail

LE SP95 E10: LA NOUVELLE ESSENCE EUROPEENNE

LE SP95 E10: LA NOUVELLE ESSENCE EUROPEENNE LE SP95 E10: LA NOUVELLE ESSENCE EUROPEENNE 0 Mars 2009 EN BREF Les raffineurs et les distributeurs français lancent en avril 2009 la future essence européenne: elle répond aux objectifs d incorporation

Plus en détail

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Tout savoir des différentes qualités de mazout

Tout savoir des différentes qualités de mazout Informations sur le chauffage au mazout Tout savoir des différentes qualités de mazout Qualités de mazout Ce qu il faut savoir sur son origine et sa production Le mazout de chauffage est un produit de

Plus en détail

La consommation d énergie dans le secteur du transport

La consommation d énergie dans le secteur du transport La consommation d énergie dans le secteur du transport le point sur La demande du secteur du transport a connu une réelle explosion au cours du XX e siècle notamment dans les pays de l OCDE. Cette croissance

Plus en détail

Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n

Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2013 Assemblée départementale du 27 juin 2014 1 / 13 1 / 13 SOMMAIRE Contexte et éléments de méthode...3

Plus en détail

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2005-2006

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2005-2006 Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2005-2006 Sa Majesté la Reine du chef du Canada représentée par le président du Conseil du Trésor, 2006 N o de catalogue

Plus en détail

Les effets amont RAPPORTS & DOCUMENTS. Commissariat général à la stratégie et à la prospective. Géraldine Ducos. Tome 2.

Les effets amont RAPPORTS & DOCUMENTS. Commissariat général à la stratégie et à la prospective. Géraldine Ducos. Tome 2. Commissariat général à la stratégie et à la prospective Département Développement durable Février 2014 RAPPORTS & DOCUMENTS Les effets amont Contribution Géraldine Ducos Tome 2 Rapport «L évaluation socio-économique

Plus en détail

DÉCLARATION SUR L ATTÉNUATION DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DUES AU TRANSPORT AÉRIEN DE PASSAGERS

DÉCLARATION SUR L ATTÉNUATION DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DUES AU TRANSPORT AÉRIEN DE PASSAGERS DÉCLARATION SUR L ATTÉNUATION DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DUES AU TRANSPORT AÉRIEN DE PASSAGERS 1. INTRODUCTION 1.1 Le transport aérien de passagers est étroitement associé au tourisme, lequel

Plus en détail

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes 1/ Description de la personne morale concernée Raison sociale : CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONES ALPES

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre HABITAT 08 Office Public de l Habitat des Ardennes Dernière mise à jour : 30 décembre 2015 Auteur : Laurent Bêche 1. Contexte réglementaire En application du

Plus en détail

Le bioéthanol carburant suisse

Le bioéthanol carburant suisse Le bioéthanol carburant suisse Contenu Bioéthanol: potentiel et perspectives Pierre Schaller alcosuisse 2/31 Club Environnement de Fribourg - 5 novembre 2003 Contenu Plan Qui est alcosuisse? Pourquoi etha+?

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne L économie des énergies renouvelables en France et en Europe Frédéric Lantz Professeur Chaire de modélisation économique appliquée à l environnement et aux énergies Agenda 1. Les énergies renouvelables

Plus en détail

Inventaire des émissions de GES d Enviro-accès

Inventaire des émissions de GES d Enviro-accès Inventaire des émissions de GES d Enviro-accès Exercice financier 2012-2013 Présenté à : Manon Laporte, présidente-directrice générale Enviro-accès inc. 85, rue Belvédère Nord, bureau 150 Sherbrooke QC

Plus en détail

Aligner les politiques pour une économie bas carbone Richard Baron & Virginie Marchal, OCDE

Aligner les politiques pour une économie bas carbone Richard Baron & Virginie Marchal, OCDE Aligner les politiques pour une économie bas carbone Richard Baron & Virginie Marchal, OCDE Friday Lunch Meeting, Chaire économie du Climat 11 septembre, Paris Origine du travail sur l alignement des politiques

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

Carburants alternatifs: situation et perspectives

Carburants alternatifs: situation et perspectives Carburants alternatifs: situation et perspectives Laboratoire Transport et Environnement Didier Pillot INRETS, 7 janvier 2010 Éléments introductifs " Toujours plus de CO2 dans l'atmosphère en 2008 " 385

Plus en détail

RAPPORT DE M. Jean GRENIER BIOCARBURANTS - PERSPECTIVES

RAPPORT DE M. Jean GRENIER BIOCARBURANTS - PERSPECTIVES CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE CHALONS EN CHAMPAGNE DECEMBRE 2007 RAPPORT DE M. Jean GRENIER BIOCARBURANTS - PERSPECTIVES Après avoir rappelé quelques données actuelles concernant l émergence des

Plus en détail

Optimisation du couple carburant-moteur. Yves EDERN

Optimisation du couple carburant-moteur. Yves EDERN Optimisation du couple carburant-moteur Yves EDERN Journées annuelles du pétrole Hydrocarbures: la maîtrise du futur Atelier 3: le raffinage du futur Un contexte incertain et contraignant Quelle contrainte

Plus en détail

ALIMENTATION CARBURATION

ALIMENTATION CARBURATION ALIMENTATION CARBURATION FONCTION D USAGE Les moteurs fonctionnent grâce à l énergie dégagée par la combustion d un mélange gazeux composé : - d un carburant ( essence ) - d un comburant ( oxygène ) Le

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT. Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement. Exercice 2006-2007.

RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT. Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement. Exercice 2006-2007. RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2006-2007 pport annue Sa Majesté la Reine du chef du Canada représentée par le président du Conseil

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

Le bon $ens au volant

Le bon $ens au volant Le bon $ens au volant Les faits : Choisir un véhicule éconergétique Quel est l enjeu? Avant d acheter un véhicule neuf, bon nombre de facteurs doivent être pris en considération, notamment le confort,

Plus en détail

Prix à la consommation des produits pétroliers en Belgique

Prix à la consommation des produits pétroliers en Belgique annexe annexe B B Prix à la consommation des produits pétroliers en Belgique. Vue d ensemble La contribution cumulée des produits pétroliers (essence, diesel et mazout de chauffage) à l inflation totale

Plus en détail

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 PLAN CLIMAT ÉNERGIE TERRITORIAL DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA

Plus en détail

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée PRÉSENTATION POWERPOINT Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée Mamadou Lamarana DIALLO et Zoumana BAMBA, Centre de Recherche Scientifique

Plus en détail

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique «Facteur 4» La nécessaire transition énergétique Conseils gratuits et indépendants sur l énergie dans l habitat Permanences téléphone, rendez-vous, mails Animations Stands Conférences Nuits de la thermographie

Plus en détail

Dossier de presse Filière bioéthanol

Dossier de presse Filière bioéthanol Dossier de presse Filière bioéthanol Pour plus d informations : France Betteraves Passions céréales Cécile Duval Tel : +33 1 44 69 41 36 Olivia Ruch Tél : + 33 1 44 31 10 36 cduval@cgb-france.fr o.ruch@passsioncereales.fr

Plus en détail

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification?

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? Présentation réalisée dans le cadre du projet européen de recherche, de développement technologique et de démonstration

Plus en détail

Directive pour le calcul de l'indice de dépense de chaleur

Directive pour le calcul de l'indice de dépense de chaleur Energétique du bâtiment Directive pour le calcul de l'indice de dépense de chaleur Valable jusqu'au 04 Aout 2010 DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DIRECTIVE POUR LE CALCUL DE L'INDICE DE DÉPENSE D'ENERGIE ScanE

Plus en détail

Dr. Fatma Ashour Professeur de Raffinage du Pétrole Faculté de Polytechnique Université du Caire

Dr. Fatma Ashour Professeur de Raffinage du Pétrole Faculté de Polytechnique Université du Caire Dr. Fatma Ashour Professeur de Raffinage du Pétrole Faculté de Polytechnique Université du Caire Introduction du Contexte Enérgitique Une forte demande de pétrole se traduit par une augmentation de sa

Plus en détail

Mesure de notre empreinte carbonique. Mesure de l empreinte carbonique SFU. (causes, objectifs, processus, résultats, analyse comparative)

Mesure de notre empreinte carbonique. Mesure de l empreinte carbonique SFU. (causes, objectifs, processus, résultats, analyse comparative) Mesure de notre empreinte carbonique et plan pour atteindre nos objectifs en matière de réduction des émissions Mesure de l empreinte carbonique Contexte : Projet d inventaire des GES de SFU (causes, objectifs,

Plus en détail

Exercice d entraînement

Exercice d entraînement Exercice d entraînement En cas de difficulté, ne restez pas bloqué. Gérez votre temps. Plus de 5 min sur une question, c est du temps perdu et un stress qui s installe et qui vous fera perdre des moyens

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 20 décembre 2007 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 4 sur 224 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté

Plus en détail

Impact d un déménagement de la périphérie vers la commune-centre sur les consommations de carburant et les émission de gaz à effet de serre.

Impact d un déménagement de la périphérie vers la commune-centre sur les consommations de carburant et les émission de gaz à effet de serre. Impact d un déménagement de la périphérie vers la commune-centre sur les consommations de carburant et les émission de gaz à effet de serre. Tours, le 6 décembre 2010 Plan de l exposé Objectif de la recherche

Plus en détail

Biocarburants: un nouvel Oildorado?

Biocarburants: un nouvel Oildorado? Biocarburants: un nouvel Oildorado? Panorama IFP, 01 Février 2007 Alice de Brauer, Directeur Plan Environnement 1 Biocarburants : Carburants alternatifs ou alternative aux carburants? Tensions durables

Plus en détail

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale Bilan des Emissions de GES Restitution finale 19/11/2012 Agenda Synthèse de la collecte des données Modifications vs. restitution intermédiaire Présentation des résultats actualisés Plan d actions de réduction

Plus en détail

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009 Bilan Carbone P. Faucher Sept. 2009 / La méthode Bilan Carbone, Plan Climat et Agenda 21 >Des démarches complémentaires Le Bilan Carbone permet de faire un diagnostic des émissions de gaz de serre Le Plan

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Bilan d émissions de GES pour la société MFPM

Bilan d émissions de GES pour la société MFPM Bilan d émissions de GES pour la société MFPM 1. Description de la personne morale Raison sociale : Manufacture Française des Pneumatiques Michelin Code NAF : 2211Z Code SIREN : 855200 507 Numéros de SIRET

Plus en détail

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Territoire 2008 Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources

Plus en détail

HYDROGÈNE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

HYDROGÈNE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke HYDROGÈNE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke HYDROGÈNE 1. Découvert par Henry Cavendish en 1766. 2. Élément le plus simple et le plus abondant dans l univers: 93% de la matière. M. Lacroix Hydrogène

Plus en détail

Bilan d émissions de GES Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS)

Bilan d émissions de GES Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS) Bilan d émissions de GES Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS) Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de

Plus en détail

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 L Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel 350 Sparks Street,

Plus en détail

www.vision-2018.org - 25 -

www.vision-2018.org - 25 - www.vision-2018.org - 25 - La navigation intérieure est un mode de transport dynamique et tourné vers l avenir. Par la «Vision 2018», la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin (CCNR) se fixe pour

Plus en détail

SOMMAIRE. Méthodologie Valorisation de biodéchets en biométhane-carburant 0. CONTEXTE... 2 1. APPLICABILITE... 2

SOMMAIRE. Méthodologie Valorisation de biodéchets en biométhane-carburant 0. CONTEXTE... 2 1. APPLICABILITE... 2 Méthodologie applicable aux projets de valorisation de biodéchets en biométhane-carburant afin de substituer du biométhane-carburant au gaz naturel pour l alimentation de véhicules SOMMAIRE 0. CONTEXTE...

Plus en détail

AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL DES PRESTATIONS DE TRANSPORTS

AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL DES PRESTATIONS DE TRANSPORTS AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL DES PRESTATIONS DE TRANSPORTS Le décret décret n 2011-1336 Le décret d application qui instaure l obligation de communication des émissions de CO2 des prestations de transport

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Le présent bilan d émissions de gaz à effet de serre a été réalisé à l aide de la méthode Bilan Carbone version 7.1.01 développée

Plus en détail

Bilan énergétique et émissions de GES des carburants et biocarburants conventionnels

Bilan énergétique et émissions de GES des carburants et biocarburants conventionnels Bilan énergétique et émissions de GES des carburants et biocarburants conventionnels Convergences et divergences entre les principales études reconnues (citées) Etude réalisée pour le compte de l ADEME

Plus en détail

Ordonnance sur l'énergie

Ordonnance sur l'énergie Ordonnance sur l'énergie (OEne) Modification du Le Conseil fédéral suisse, vu l'art. 16, al. 1, de la loi du 26 juin 1998 sur l'énergie (loi, LEne) 1, en application de la loi fédérale du 6 octobre 1995

Plus en détail

Distribution Franprix

Distribution Franprix Distribution Franprix Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES Préfecture de Paris et d'ile-de-france 5 rue Leblanc 75911 Paris Cedex 15 destinataires bilan-ges-idf@developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

TERRITOIRE TERRITOIRE ÉNERGIE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ VULNÉRABILITÉ ÉNERGIE

TERRITOIRE TERRITOIRE ÉNERGIE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ VULNÉRABILITÉ ÉNERGIE DIAGNOSTIC GAZ À EFFET DE SERRE VULNÉRABILITÉ TERRITOIRE PRÉCARITÉ DIAGNOSTIC TERRITOIRE ÉNERGIE VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC TERRITOIRE VULNÉRABILITÉ GAZ À EFFET DE SERRE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ ÉNERGIE

Plus en détail

La réponsede PSA Peugeot Citroën au defi énergétique

La réponsede PSA Peugeot Citroën au defi énergétique La réponsede PSA Peugeot Citroën au defi énergétique La stratégie véhicule décarboné de PSA Pierre MACAUDIERE Direction Chaines de Traction et Chassis Journées Annuelles des hydrocarbures le 13 Octobre2010

Plus en détail

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRODUITS PETROLIERS La facture pétrolière ne cesse de s alourdir et les consommateurs que sont les particuliers ou les entreprises voient leurs dépenses liées au poste carburant

Plus en détail

Les émissions de gaz à effet de serre, hors puits par région

Les émissions de gaz à effet de serre, hors puits par région Thème : Orientation : Changement climatique et maîtrise de l énergie Réduire les émissions de gaz à effet de serre et anticiper les effets du changement climatique Les émissions de gaz à effet de serre,

Plus en détail

Implantation d une station de distribution GNC sur Lutry (gaz naturel carburant)

Implantation d une station de distribution GNC sur Lutry (gaz naturel carburant) COMMUNE DE LUTRY PREAVIS MUNICIPAL N 1164/ 2010 Implantation d une station de distribution GNC sur Lutry (gaz naturel carburant) Au Conseil communal de Lutry, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Rhônalpénergie-Environnement est l un des 14 partenaires du projet européen Altermotive (www.alter-motive.org) qui vise à recenser

Plus en détail

La méthanisation dans la problématique énergétique et environnementale

La méthanisation dans la problématique énergétique et environnementale Chapitre 1 La méthanisation dans la problématique énergétique et environnementale René Moletta, Willy Verstraete 1. La méthanisation La méthanisation (encore appelée «digestion anaérobie») est la transformation

Plus en détail

COM (2015) 334 final

COM (2015) 334 final COM (2015) 334 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 17 juillet 2015 Enregistré à la Présidence du

Plus en détail

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE Réalisé par Okavango Energy selon les principes de la norme ISO 14064-1 le protocole GHG et la méthodologie du Bilan Carbone Rapport du 8 décembre 2015 Pernod SA

Plus en détail

État des lieux et potentiel du biométhane carburant Étude ADEME, AFGNV, ATEE Club Biogaz, GDF SUEZ, IFP, MEEDDAT

État des lieux et potentiel du biométhane carburant Étude ADEME, AFGNV, ATEE Club Biogaz, GDF SUEZ, IFP, MEEDDAT Synthèse État des lieux et potentiel du biométhane carburant Étude ADEME, AFGNV, ATEE Club Biogaz, GDF SUEZ, IFP, MEEDDAT Ce document présente les filières de production du biométhane carburant et les

Plus en détail

Gaz Naturel et Biogaz comme carburant: «Rétrospective & Perspectives»

Gaz Naturel et Biogaz comme carburant: «Rétrospective & Perspectives» Gaz Naturel et Biogaz comme carburant: «Rétrospective & Perspectives» e mobile: Assemblée générale et Conférence annuelle 2009 Mercredi 26 août 2009 Verkehrshaus der Schweiz, Lucerne gazmobile sa, Lausanne

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ DANS LE MONDE ET EN FRANCE

L ÉLECTRICITÉ DANS LE MONDE ET EN FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.6 L ÉLECTRICITÉ DANS LE MONDE ET EN FRANCE Sommaire 1. Production et consommation d électricité dans le Monde 2. Production et consommation d électricité en France 3. Les

Plus en détail

FICHE D INFORMATION Projet de production de gaz naturel aux îles-de-la-madeleine dans le cadre de l audience publique du 15 mai 2013

FICHE D INFORMATION Projet de production de gaz naturel aux îles-de-la-madeleine dans le cadre de l audience publique du 15 mai 2013 8 mai 2013 FICHE D INFORMATION Projet de production de gaz naturel aux îles-de-la-madeleine dans le cadre de l audience publique du 15 mai 2013 Calcul du bilan GES du remplacement de la consommation de

Plus en détail

2013-2017 PROGRAMME I REDUCTION DE L EMPREINTE CARBONE DU FONCTIONNEMENT DE LA REGION ET DES LYCEES PUBLICS. Mars 2013.

2013-2017 PROGRAMME I REDUCTION DE L EMPREINTE CARBONE DU FONCTIONNEMENT DE LA REGION ET DES LYCEES PUBLICS. Mars 2013. 2013-2017 PROGRAMME I REDUCTION DE L EMPREINTE CARBONE DU FONCTIONNEMENT DE LA REGION ET DES LYCEES PUBLICS Mars 2013 Document 3/6 SOMMAIRE INTRODUCTION 1 BILANS DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE...5

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF DE CORSE

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF DE CORSE COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE République Française RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF DE CORSE MODULATION DES FRACTIONS DE TARIF DE LA TAXE INTERIEURE DE CONSOMMATION SUR LES PRODUITS D ENERGIE

Plus en détail

D É V E L O P P E M E N T D U N N O U V E A U S E G M E N T D E M A R C H É P O U R L E G A Z N A T U R E L A U Q U É B E C :

D É V E L O P P E M E N T D U N N O U V E A U S E G M E N T D E M A R C H É P O U R L E G A Z N A T U R E L A U Q U É B E C : D É V E L O P P E M E N T D U N N O U V E A U S E G M E N T D E M A R C H É P O U R L E G A Z N A T U R E L A U Q U É B E C : U T I L I S A T I O N D E G A Z N A T U R E L L I Q U É F I É P O U R A P P

Plus en détail

Les partenaires de l étude

Les partenaires de l étude Les partenaires de l étude VIVAPOLIS est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français publics et privés qui veulent promouvoir, à l international, une ambition partagée d un développement urbain

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

Restitution des travaux de prospective énergétique

Restitution des travaux de prospective énergétique Restitution des travaux de prospective énergétique Historique Avril 25 : choix de réaliser les travaux de prospective en interne Fin 27 : acquisition du logiciel Med Pro 5 novembre 27 : première réunion

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations et des modes de production

Plus en détail

Projet de chauffage à la biomasse

Projet de chauffage à la biomasse RETScreen International est un logiciel normalisé et intégré d'analyse de projets d'énergies renouvelables. Cet outil fournit une plateforme commune permettant à la fois l'aide à la décision et le renforcement

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie Table des matières I. DESCRIPTION GÉNÉRALE... 4 I.1 Description de la personne morale concernée... 4 I.2 Année de reporting de l exercice

Plus en détail

Partie A : Le superéthanol E85

Partie A : Le superéthanol E85 BTS AA 2011 Pour répondre aux différentes contraintes en terme de disponibilité des ressources énergétiques d origine fossile et pour contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de

Plus en détail

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie PROBLEME:Comment trouver ou produire TOUTE l énergie

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Bulletin, Volume 9 Le 31 octobre 14 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil d Administration.

Plus en détail

Les énergies alternatives, existe-t-il une solution simple?

Les énergies alternatives, existe-t-il une solution simple? 1 www.fpinnovations.ca Les énergies alternatives, existe-t-il une solution simple? CONFÉRENCE AQPER SOMMAIRE Qui sommes nous? Les énergies alternatives, de quoi parlons nous vraiment? Impact environnementaux

Plus en détail

Appréciation de la qualité de l Etude d Impact. accompagne le Projet de loi de «Nouvelle Organisation du Marché de l Electricité - NOME»

Appréciation de la qualité de l Etude d Impact. accompagne le Projet de loi de «Nouvelle Organisation du Marché de l Electricité - NOME» 1 Institut Européen pour la Gestion Raisonnée de l Environnement (IEGRE) 83 boulevard de Courcelles, 75008 Paris 06 78 05 09 88 garrigues@iegre.net 4 mai 2010 Appréciation de la qualité de l Etude d Impact

Plus en détail

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie La transition énergétique concerne l avenir de la planète et se joue en partie dans les villes où vit la majorité de la population Table des matières

Plus en détail

VARIABLE : consommation d énergie. 3. RÉTROSPECTIVE (les 40 dernières années) (comment, pourquoi et par l action de qui la variable a évoluée)

VARIABLE : consommation d énergie. 3. RÉTROSPECTIVE (les 40 dernières années) (comment, pourquoi et par l action de qui la variable a évoluée) GARONNE 2050 1. DÉFINITION DE LA VARIABLE VARIABLE : consommation d énergie Cette variable s intéresse à la consommation d énergie, un focus sur la consommation d électricité étant effectué. Elle peut

Plus en détail

CANN ELEC. ou l électricité verte

CANN ELEC. ou l électricité verte CANN ELEC ou l électricité verte Denis Pouzet (CIRAD), Caroline Lejars (CIRAD), Roland Guichard (IRIS Ingénierie) Contacts : denis.pouzet@cirad.fr caroline.lejars@cirad.fr iris.ing@neuf.fr présentation

Plus en détail

Les autres énergies renouvelables

Les autres énergies renouvelables Quel avenir électrique pour la Suisse du XXI siècle? Les autres énergies renouvelables Prof. Andreas Zuberbühler Président du conseil scientifique de la SATW Sommaire Introduction Sources d électricité

Plus en détail

(Du 4 octobre 2004) En date du 11 mars 2002, le Conseil général a adopté le postulat n 521 du groupe Popecosol dont le texte est le suivant :

(Du 4 octobre 2004) En date du 11 mars 2002, le Conseil général a adopté le postulat n 521 du groupe Popecosol dont le texte est le suivant : Rapport d information du Conseil communal au Conseil général en réponse au postulat no 121 relatif aux aspects environnementaux de la procédure d acquisition et de suivi des véhicules utilisés par la Ville

Plus en détail

Des véhicules au bioéthanol à Namur

Des véhicules au bioéthanol à Namur il y a de la nouveauté dans l air. Des véhicules au bioéthanol à Namur La mise en service de trois autobus circulant au bioéthanol, produit en Belgique, s inscrit dans la perspective, pour le Groupe TEC,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 23 octobre 2012 N de pourvoi: 11-23521 Publié au bulletin Rejet M. Espel (président), président Me Blondel, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s)

Plus en détail

CITES EN CHAMPAGNE ACTEUR MAJEUR DE L'ENVIRONNEMENT

CITES EN CHAMPAGNE ACTEUR MAJEUR DE L'ENVIRONNEMENT CITES EN CHAMPAGNE ACTEUR MAJEUR DE L'ENVIRONNEMENT Cités en Champagne est engagée dans une démarche de protection de l'environnement et de planification de ses actions environnementales depuis juin 1998,

Plus en détail

Total Energy Manager. Du vendeur de kwh classique au Total Energy Manager. Octobre 2012

Total Energy Manager. Du vendeur de kwh classique au Total Energy Manager. Octobre 2012 Total Energy Manager Du vendeur de kwh classique au Total Energy Manager Octobre 2012 Substitution des sources d énergie La transition énergétique entraîne un recul des ventes et le remplacement des sources

Plus en détail

Quelles sont les réponses de l analyse économique au développement durable? Conf Inside, Rennes 1 Marie-Hélène HUBERT 02 Février 2011

Quelles sont les réponses de l analyse économique au développement durable? Conf Inside, Rennes 1 Marie-Hélène HUBERT 02 Février 2011 Quelles sont les réponses de l analyse économique au développement durable? Conf Inside, Rennes 1 Marie-Hélène HUBERT 02 Février 2011 Plan de la présentation La notion de développement durable L économie

Plus en détail

TPE 2006/2007 Les Biocarburants

TPE 2006/2007 Les Biocarburants TPE 2006/2007 Les Biocarburants - 1 - Est-il avantageux ou non d utiliser les biocarburants? Thème : Environnement et progrès. Noms : SENE Jeremy RIOU Julien NGUYEN Tung Bach Classe : 1ere S (1 et 2) -

Plus en détail