Plateforme hospitalière de génétique moléculaire des. Pr Eric Delabesse Laboratoire d Hématologie CHU Purpan

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plateforme hospitalière de génétique moléculaire des. Pr Eric Delabesse Laboratoire d Hématologie CHU Purpan delabesse.e@chu-toulouse."

Transcription

1 Plateforme hospitalière de génétique moléculaire des cancers de Midi-Pyrénées Pr Eric Delabesse Laboratoire d Hématologie CHU Purpan

2 Plateformes de diagnostic moléculaire des cancers

3 Purpan Hématologie ICR Biochimie Rangueil

4 Purpan Hématologie ICR Biochimie Rangueil

5 Contexte Président de la République, discours du 27 Avril 2006 «Les plateformes destinées à établir la carte d identité des tumeurs doivent se développer au sein de tous les pôles régionaux de cancérologie» Génétique moléculaire outil indispensable Diagnostic Classification Choix et surveillance du traitement des cancers Surtout si thérapeutique ciblée Exemple Leucémie myéloïde chronique et Glivec (Imatinib)

6 Plateformes cibles Collectif de différents laboratoires Appartenant ou non au même établissement Ensemble des techniques indispensables de génétique moléculaire Cytogénétique chromosomique et moléculaire (FISH) Génétique moléculaire Mesure de l expression génique Détection de mutations ponctuelles, de translocations, de délétions ou d amplifications Assurer un chaînage des informations du prélèvement analysé Développement de complémentarités nécessaires Tumorothèques à visée sanitaire Laboratoires d anatomo-pathologie ou d hémato-cytopathologie Rôle essentiel de la phase pré-analytique du prélèvement Recherche Passage rapide de la recherche à l utilisation en diagnostic de routine

7 Engagement des demandeurs Crédits accordés exclusivement pour activité de génétique moléculaire clinique Maintien de l intégralité des dotations déjà existantes Rendre rapidement les résultats Bilan d activité annuel à l INCa

8 Moyens 2010 Prise en charge complète Trois programmes en cours Cancers colo-rectaux : KRAS, 118 k Coordinatrice : Dr Janick Selves Cancers pulmonaires : EGFR, 70 k Coordinatrice : Dr Isabelle Rouquette Leucémies myéloïdes chroniques : BCR- ABL1, 84 k Coordinateur : Pr Éric Delabesse

9 AO Biomarqueurs émergents Mise en place préventive d outils de recherche diagnostique de biomarqueurs émergents Cancer pulmonaire Cancer colo-rectal Mélanome Demandé Poumon _Rg Biol_ICR Colo-rectal _Pp Mélanome _Pp Hemato_Pp Obtenu Poumon _Rg ,70 Biol_ICR 696,68 Colo-rectal _Pp ,47 Mélanome _Pp 6.130,79 Hemato_Pp 975,35

10 AO Biomarqueurs émergents Poumons Coordinatrice : Dr Isabelle Rouquette 56 k Adénocarcinome du poumon chez lesquels une mutation activatrice de l'egfr a par ailleurs déjà été recherchée.. Le financement concerne: mutations de résistance de l'egfr ; mutations de KRAS : exon 2 (codons 12 et 13) ; mutation de BRAF V600E ; mutations de PIKCA : exons 9 et 20 ; mutations de HER2 : exon 20 ; translocation d'eml4-alk par FISH Ne rentrent pas dans le cadre de cette demande de subvention: les études en immunohistochimie pour compléter la recherche par FISH des translocations d'eml4-alk ; la recherche des mutations de résistance de l'egfr sur des patients en progression ; la recherche des mutations rares de PI3KCA et de KRAS ; les frais de renvoi des blocs aux pathologistes.

11 AO Biomarqueurs émergents Colo-rectal Coordinatrice : Dr Janick Selves 44 k Cancer colorectal chez lesquels une mutation de KRAS a par ailleurs été recherchée Le financement concerne: mutation de BRAFV600E ; recherche du statut MSI pour les patients chez lesquels un test KRAS a déjà été effectué et âgés de moins de 60 ans. Ne rentrent pas dans le cadre de cette demande de subvention: les tests MSI pour l'ensemble des patients de moins de 60 ans; l'étude d'expression des protéines MMR par IHC et l'étude des promoteurs de MLHl encomplément du test MSI ; la recherche des mutations de PI3KCA.

12 AO Biomarqueurs émergents Mélanomes Coordinatrice : Pr Laurence Lamant 7 k Mélanome métastatique Le financement concerne : mutation de BRAFV600E ; mutations de KIT : exons 11, 13, 17 et 18 ;

13 Réunion coordonnateurs 1. Indications de prescription des tests EGFR dans le cancer du poumon; Analyse 3 premiers trimestres de tests Taux ininterprétables 5.8% Positifs EGFR 10.6% Pas d effet de technique 40/41 labos font X19 et X20 27/41 font X18 29/41 font X20 19 janvier 2011 (1) Combien de patients à tester? Age (proposition < 80 ans) Type (4.4 fois plus de mutations dans les adénocarcinomes par rapports aux antres cancers pulmonaires) Stade? Proposition de restreindre la recherche aux adénocarcinomes non à petites cellules non épidermoïdes de moins de 80 ans (estimation de patients à tester) Forte demande clinique d avoir un délai médian de résultat de 10 jours 2. Projet de recueil des données cliniques et moléculaires et de suivi des patients (cancer colorectal, cancer du poumon, mélanome) A titre rétrospectif pour 2010 A titre prospectif C est un projet sur un corpus minimal de collecte de données cliniques Qui as du temps libre pour aller chercher les informations??

14 Réunion coordonnateurs 19 janvier 2011 (2) 3. Programme Biomarqueurs Emergents: Point d'information sur la mise à disposition de la sonde EML4-ALK Centralisation actuelle en Belgique Sonde «similaire» à celle des lymphomes Kit poumon commercialisé en mai 2011 Formation d Abbott en 2 sessions 7 plateformes associés aux tests des inhibiteurs (Hôtel-Dieu) Autres plateformes un jour Nécessité d un contrat type avec Abbott avant tout test de la sonde commercialisée Développement de techniques alternatives à la FISH EML4-ALK IHC, RTPCR Possible mais à valider par rapport à la technique de référence du FISH qui est la seule reconnue pour l instant Stratégies d'analyse pour les différents biomarqueurs 4. Assurance qualité Hétérogène Structuration en onco-hématologie CQ européen pour KRAS Initiatives régionales Volonté de l INCa de faire émerger en priorité des CQ pour BCR-ABL1 KRAS EGFR 5. Informations diverses: Charte des plateformes Programme de visites des plateformes Visite à Toulouse le 25 octobre 2010 Arrivée INCa Frédérique Novak, Julien Blin 9:10 Visite INCa - Présentation plateforme (E. Delabesse) 10:00 Visite INCa - Laboratoire Hématologie (E. Delabesse, V. De Mas, N. Dastugue, S. Dobbelstein) 11:00 Visite INCa - Laboratoire Purpan (E. Delabesse, J. Selves, L. Lamant, P. Brousset) 12:00 Visite INCa - Laboratoire Rangueil (E. Delabesse, M.B. Delisle, I. Rouquette) 14:00 Visite INCa - Laboratoires ICR (E. Delabesse, C. Toulas, P. Rochaix) 15:30 Visite INCa - Réunion Purpan (Administratif, biologistes, pathologistes, cliniciens) 17:00 Départ INCa 19:45

15 Purpan Hématologie ICR Biochimie Rangueil

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers Biomarqueurs et cancers o Identification d altérations génétiques au sein des cellules cancéreuses => nouveaux biomarqueurs moléculaires diagnostic

Plus en détail

ATELIER 3 : GENECAN Prise en charge des tests moléculaires sur la plateforme GENECAN

ATELIER 3 : GENECAN Prise en charge des tests moléculaires sur la plateforme GENECAN ATELIER 3 : GENECAN Prise en charge des tests moléculaires sur la plateforme GENECAN J. Bonneau (plateforme d extraction) N. Richard (Service de génétique CHU) D. Vaur (Laboratoire de biologie et de génétique

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DES PLATEFORMES HOSPITALIERES DE GENETIQUE MOLECULAIRE DES CANCERS POUR L ANNEE 2010

BILAN D ACTIVITE DES PLATEFORMES HOSPITALIERES DE GENETIQUE MOLECULAIRE DES CANCERS POUR L ANNEE 2010 BILAN D ACTIVITE DES PLATEFORMES HOSPITALIERES DE GENETIQUE MOLECULAIRE DES CANCERS POUR L ANNEE 2010 Merci de faire parvenir ces données avant le 11 mai 2011 aux coordonnées suivantes : Frédérique Nowak

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME «ACSE MOLECULAIRE»

PRESENTATION DU PROGRAMME «ACSE MOLECULAIRE» Avril 2013 PRESENTATION DU PROGRAMME «ACSE MOLECULAIRE» Face au développement des nouveau médicaments et du diagnostic moléculaire, l INCa lance un programme pour faciliter l accès à l innovation dans

Plus en détail

Moléculaire des Cancers de Rennes. 21 septembre 2012

Moléculaire des Cancers de Rennes. 21 septembre 2012 Journée e de la PlateForme de Génétique G Moléculaire des Cancers de Rennes 21 septembre 2012 COMITÉ DE SUIVI 10h00 : Accueil des participants- Introduction T. Fest 10h15 : Bilan de l activité 2011 discussion

Plus en détail

Rédacteurs : R. Guimbaud et J. Selves

Rédacteurs : R. Guimbaud et J. Selves 1 INFORMATION SUR L ORGANISATION REGIONALE DES TESTS MOLECULAIRES INDIQUES EN PRATIQUE CLINIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS COLORECTAUX 24 septembre 2008 Rédacteurs : R. Guimbaud et J. Selves 1.

Plus en détail

SOINS ET VIE DES MALADES. www.e-cancer.fr JUIN 2010. C O L L E C T I O N Rapports & synthèses

SOINS ET VIE DES MALADES. www.e-cancer.fr JUIN 2010. C O L L E C T I O N Rapports & synthèses Mesure 21 SOINS ET VIE DES MALADES JUIN 2010 Programme INCa pour la détection prospective des biomarqueurs émergents dans le cancer du poumon, le cancer colorectal et le mélanome : une nouvelle approche

Plus en détail

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en 2012

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en 2012 RECHERCHE DÉCEMBRE 2012 Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en 2012 C O L L E C T I O N Bilans d activité & d évaluation LES TESTS PRÉDICTIFS DANS LES PLATEFORMES DE GÉNÉTIQUE

Plus en détail

Les plateformes de génétique

Les plateformes de génétique Thérapies ciblées : de l anatomopathologie th l à la biothérapie i Les plateformes de génétique moléculaire PO Schischmanoff UF Génétique moléculaire et oncogénétique CHU Avicenne ACP FHF 29 mars 2012

Plus en détail

Pourquoi la relecture peut-elle changer une prise en charge? Dr Nathalie Stock, PH Service d Anatomie et Cytologie pathologique CHU de Rennes

Pourquoi la relecture peut-elle changer une prise en charge? Dr Nathalie Stock, PH Service d Anatomie et Cytologie pathologique CHU de Rennes Pourquoi la relecture peut-elle changer une prise en charge? Dr Nathalie Stock, PH Service d Anatomie et Cytologie pathologique CHU de Rennes Sarcomes Ubiquitaires: touche les tissus mous, les viscères,

Plus en détail

Biomarqueurs et cancer du poumon En pratique

Biomarqueurs et cancer du poumon En pratique Biomarqueurs et cancer du poumon En pratique Plateforme de génétique moléculaire des cancers Responsable plateforme E Delabesse Trois sites Rangueil/Purpan/ICR Poumon (EGFR+BIOMARQUEURS) Responsable Dr

Plus en détail

Intérêts et limites de la médecine de précision en Oncologie

Intérêts et limites de la médecine de précision en Oncologie 30èmes Journées Pédagogiques et Scientifiques de l AE2BM 11 & 12 sept 2014 - Lyon Intérêts et limites de la médecine de précision en Oncologie Benoît BUSSER bbusser@chu-grenoble.fr Intérêt des Marqueurs

Plus en détail

Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie

Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie Plateforme de génétique moléculaire des cancers de l Arc Alpin CHU de Grenoble Les incontournables

Plus en détail

MODÈLE DE COMPTE RENDU DE GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE POUR LA RECHERCHE DE MUTATIONS SOMATIQUES DANS LES TUMEURS SOLIDES

MODÈLE DE COMPTE RENDU DE GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE POUR LA RECHERCHE DE MUTATIONS SOMATIQUES DANS LES TUMEURS SOLIDES MODÈLE DE COMPTE RENDU DE GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE POUR LA RECHERCHE DE MUTATIONS SOMATIQUES DANS LES TUMEURS SOLIDES Octobre 2012 Mesure 21 : Garantir un accès égal aux traitements et aux innovations Ce

Plus en détail

La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013

La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013 La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013 Réunion GFPC Paris, décembre 2013 Pr D Damotte Pathologie Hôpitaux universitaires paris centre BRAF: voie MEK / ERK AMM mélanome en 2011 La recherche BRAF

Plus en détail

Plateforme hospitalière de génétique moléculaire des. Pr Eric Delabesse Laboratoire d Hématologie CHU Purpan

Plateforme hospitalière de génétique moléculaire des. Pr Eric Delabesse Laboratoire d Hématologie CHU Purpan Plateforme hospitalière de génétique moléculaire des cancers de Midi-Pyrénées Pr Eric Delabesse Laboratoire d Hématologie CHU Purpan delabesse.e@chu-toulouse.fr Plateformes de diagnostic moléculaire des

Plus en détail

L anatomopathologiste : un lien entre les différents intervenants. Françoise Collin

L anatomopathologiste : un lien entre les différents intervenants. Françoise Collin L anatomopathologiste : un lien entre les différents intervenants Françoise Collin Les grands classiques Microbiopsie Biopsie chirurgicale Pièce opératoire Diagnostic AP classification OMS 2002 > 50 types

Plus en détail

AcSé crizotinib: Modalités pratiques pour le criblage moléculaire

AcSé crizotinib: Modalités pratiques pour le criblage moléculaire AcSé crizotinib: Modalités pratiques pour le criblage moléculaire I- Récapitulatif des tests moléculaires à effectuer Type de cancer Transloc. ALK Amp. ALK Amp. MET Transloc. ROS Mut. ALK Mut. MET Cancer

Plus en détail

AcSé Moléculaire: Modalités pratiques pour le criblage moléculaire

AcSé Moléculaire: Modalités pratiques pour le criblage moléculaire AcSé Moléculaire: Modalités pratiques pour le criblage moléculaire I- Récapitulatif des tests moléculaires à effectuer Type de cancer Transloc. ALK Amp. ALK Amp. MET Transloc. ROS Mut. ALK Mut. MET Mut.

Plus en détail

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Institut de Cancérologie de Lorraine Service de Biopathologie CNRS UMR7039 CRAN Université de Lorraine Pr Jean-Louis Merlin Définition Un biomarqueur est une

Plus en détail

Les infos pratiques de la plateforme régionale de génétique moléculaire des cancers (T. solides)

Les infos pratiques de la plateforme régionale de génétique moléculaire des cancers (T. solides) Les infos pratiques de la plateforme régionale de génétique moléculaire des cancers (T. solides) M. Danjoux, pathologiste Purpan/IUC 3ème Journée Annuelle Régionale de Cancérologie Digestive localisation

Plus en détail

Surveillance radiologique : centralisée ou en réseau?

Surveillance radiologique : centralisée ou en réseau? Personnalisation des traitements et du suivi des femmes mutées Surveillance radiologique : centralisée ou en réseau? Viviane Feillel Institut Claudius Regaud 1 Mutations BRCA1/2: Quels risques? Risque

Plus en détail

Étude des mutations PIK3CA

Étude des mutations PIK3CA Étude des mutations PIK3CA Application dans les cancers du sein et les cancers colorectaux métastatiques Alexandre Harlé a.harle@nancy.unicancer.fr Centre Alexis Vautrin Unité de Biologie des tumeurs Département

Plus en détail

14 Plateformes de Génétique Moléculaire des Cancers

14 Plateformes de Génétique Moléculaire des Cancers Bdx Lim Mtp Tls Moléculaire des Cancers d Aquitaine Moléculaire des Cancers du Limousin Moléculaire des Cancers de Languedoc Roussillon Moléculaire des Cancers de Midi-Pyrénées 205 206 207 208 Plateformes

Plus en détail

CANCER BRONCHIQUE AVEC TRANSLOCATION ALK CIBLES ET DIAGNOSTIC

CANCER BRONCHIQUE AVEC TRANSLOCATION ALK CIBLES ET DIAGNOSTIC Faculté de Médecine CANCER BRONCHIQUE AVEC TRANSLOCATION ALK CIBLES ET DIAGNOSTIC Florian CABILLIC Laboratoire Cytogénétique RÉCEPTEURS À TYROSINE KINASE Domaine TK 90 tyrosine kinases 58 récepteurs, répartis

Plus en détail

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en France en 2011

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en France en 2011 Mesure 21 SOINS ET VIE DES MALADES Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en France en 2011 COLLECTION Rapports & synthèses POUR UN ACCÈS AUX THÉRAPIES CIBLÉES : - LES PLATEFORMES

Plus en détail

Les tests moléculaires tumoraux en région Midi-Pyrénées : organisation pratique

Les tests moléculaires tumoraux en région Midi-Pyrénées : organisation pratique Les tests moléculaires tumoraux en région Midi-Pyrénées : organisation pratique Plateforme de biologie moléculaire de Midi- Pyrénées. Responsable: E Delabesse 4 laboratoires ACP Purpan ACP Rangueil ACP

Plus en détail

Analyse des mutations d EGFR. Dr I Rouquette Anatomie Pathologique CHU Rangueil

Analyse des mutations d EGFR. Dr I Rouquette Anatomie Pathologique CHU Rangueil Analyse des mutations d EGFR Conditions, premier bilan Dr I Rouquette Anatomie Pathologique CHU Rangueil EGFR Dimérisation La mutation de l EGFR : une mutation clé Une mutation à l originedechangements

Plus en détail

ACCÈS AUX TESTS MOLÉCULAIRES EGFR, RAS ET BRAF

ACCÈS AUX TESTS MOLÉCULAIRES EGFR, RAS ET BRAF JANVIER 2016 APPUI À LA DÉCISION ACCÈS AUX TESTS MOLÉCULAIRES EGFR, RAS ET BRAF / Résultats d une enquête dans 5 régions françaises /RÉSULTATS D UNE ENQUÊTE DANS 5 RÉGIONS FRANÇAISES L Institut national

Plus en détail

Synthèse de l activité des plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers en 2012, en vue d optimiser leur évolution

Synthèse de l activité des plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers en 2012, en vue d optimiser leur évolution RECHERCHE JANVIER 2014 Synthèse de l activité des plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers en 2012, en vue d optimiser leur évolution C O L L E C T I O N Bilans d activité & d évaluation

Plus en détail

La génétique en cancérologie: une démarche progressive

La génétique en cancérologie: une démarche progressive La génétique en cancérologie: une démarche progressive UCP: A partir d observations cliniques et/ou biologiques (âge, ATCDs) émettre une hypothèse diagnostique poser l indication d une consultation d oncogénétique

Plus en détail

Bilan d activité 2007 des plates-formes hospitalières de génétique moléculaire des cancers.

Bilan d activité 2007 des plates-formes hospitalières de génétique moléculaire des cancers. Juillet 2008 Bilan d activité 2007 des plates-formes hospitalières de génétique moléculaire des cancers. I- Contexte L identification d altérations génétiques au sein des cellules cancéreuses a débouché

Plus en détail

Projet régional BIOMOL. Accès aux tests de biologie moléculaire pour les patients atteints de cancer

Projet régional BIOMOL. Accès aux tests de biologie moléculaire pour les patients atteints de cancer Projet régional BIOMOL Accès aux tests de biologie moléculaire pour les patients atteints de cancer Réseau Régional de Cancérologie Mise en application des Plans Cancer Agences Régionales de Santé 3C ONCOPACA-Corse

Plus en détail

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Dr Elodie Coquan, oncologue médicale Centre François Baclesse, Caen Introduction Amélioration des connaissances sur la carcinogénèse

Plus en détail

La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie

La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie Les Incontournables 2013 en Cancérologie 8 octobre 2013 - Chambéry La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie Présent & Futur Benoît BUSSER bbusser@chu-grenoble.fr Présent L INCa et les PF de

Plus en détail

Point sur la mise en place du «NextGenerationSequencing» NGS sur la plateforme de génétique des tumeurs de Midi-Pyrénées.

Point sur la mise en place du «NextGenerationSequencing» NGS sur la plateforme de génétique des tumeurs de Midi-Pyrénées. Point sur la mise en place du «NextGenerationSequencing» NGS sur la plateforme de génétique des tumeurs de Midi-Pyrénées. David GRAND Ingénieur Laboratoire d'anatomo-cytopathologie Institut Universitaire

Plus en détail

Micrométastases, ganglion sentinelle

Micrométastases, ganglion sentinelle Micrométastases, ganglion sentinelle 3- Marqueurs spécifiques d organes, utiles si métastases inaugurales Carcinome métastatique d origine inconnue biopsie du site métastatique (os, poumon, foie, ) ex.

Plus en détail

IntegraGen Résultats annuels 2013

IntegraGen Résultats annuels 2013 Clinical Genomics Experts COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE IntegraGen Résultats annuels 2013 Chiffre d affaires en augmentation de 14% Lancement du test Arisk2 en vue d évaluer le risque d autisme

Plus en détail

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Dr Frédéric Eberlé, responsable médical Roche Diagnostics France Marseille, 27 mars 2015 Terminologie Biomarqueurs, Tests de diagnostic, Tests-compagnons

Plus en détail

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce que HER2? HER2 est un récepteur. Il signifie human epidermal growth factor

Plus en détail

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en France en 2010

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en France en 2010 Mesure 21 SOINS ET VIE DES MALADES Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en France en 2010 COLLECTION Rapports & synthèses POUR UN ACCÈS AUX THÉRAPIES CIBLÉES : - LES PLATEFORMES

Plus en détail

Détection de mutations somatiques par NGS sur GAIIx

Détection de mutations somatiques par NGS sur GAIIx Détection de mutations somatiques par NGS sur GAIIx Aude Lamy Laboratoire de Génétique Somatique des Tumeurs CHU de Rouen Inserm U1079 Faculté de Médecine et Pharmacie de Rouen La médecine personalisée

Plus en détail

HER2 et cancer bronchique. Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse

HER2 et cancer bronchique. Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse HER2 et cancer bronchique Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse Plan 1. Qu est ce que HER2? 2. Incidence des anomalies de HER2 3. Profil

Plus en détail

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Dominique JAUBERT Oncologie-Hématologie Clinique Tivoli BORDEAUX Réseau de cancérologie d Aquitaine La recherche de nouvelles molécules anticancéreuses

Plus en détail

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes généraux Importance du diagnostic d un cancer au stade

Plus en détail

Etat des lieux de l accès aux plateformes de génétique moléculaire

Etat des lieux de l accès aux plateformes de génétique moléculaire 12 juin 2014 Etat des lieux de l accès aux plateformes de génétique moléculaire CONTEXTE ET OBJECTIFS DE l ETUDE : L action 6.2 du plan cancer 3 «conforter l accès aux tests moléculaires» stipule en particulier

Plus en détail

Section II. Examens génétiques.

Section II. Examens génétiques. - 1 - Section II. Examens génétiques. 1 er. Tests de biologie moléculaire sur du matériel génétique humain pour des affections acquises. A. "07.06.2007 + A.R. 04.05.2010 M.B. 07.06.2010 Application : 01.08.2010»

Plus en détail

Audrey ROUSSEAU MCU-PH Département de Pathologie Cellulaire et Tissulaire CHU ANGERS aurousseau@chu-angers.fr

Audrey ROUSSEAU MCU-PH Département de Pathologie Cellulaire et Tissulaire CHU ANGERS aurousseau@chu-angers.fr Audrey ROUSSEAU MCU-PH Département de Pathologie Cellulaire et Tissulaire CHU ANGERS aurousseau@chu-angers.fr LES GLIOMES DIFFUS Infiltration diffuse parenchyme cérébral Résection chirurgicale complète

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Cliquez pour modifier le style du titre Cancérologie: le réseau de pathologistes de Midi-Pyrénées K.Gordien (1), M.Lacroix-Triki (2), L.Lamant (3), ML.Quintyn-Ranty

Plus en détail

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers : faits marquants et synthèse d activité 2013

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers : faits marquants et synthèse d activité 2013 RECHERCHE NOVEMBRE 2014 Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers : faits marquants et synthèse d activité 2013 C O L L E C T I O N Bilans d activité & d évaluation IMPLÉMENTATION

Plus en détail

Laboratoires. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 119

Laboratoires. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 119 Laboratoires Centre de Formation des Professions de Santé 2013 119 Hématologie cellulaire Formation continue en hématologie cellulaire Laboratoire d hématologie Pr Corberand Hôpital Rangueil Toulouse 587

Plus en détail

Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C

Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C Pr. Christian Chabannon Directeur Cancéropôle PACA Lundi 19 septembre 2011 Place croissante de la biologie dans la

Plus en détail

Centre Régional Universitaire de Cancérologie (CeRUC) :

Centre Régional Universitaire de Cancérologie (CeRUC) : Centre Régional Universitaire de Cancérologie (CeRUC) : Les meilleures expertises du CHU Amiens-Picardie rassemblées dans un pôle d excellence régional. Avril 2014 1 Communiqué de synthèse La prévention,

Plus en détail

«L assurance qualité, une obligation sanitaire» Institut National du Cancer 10 mai 2012

«L assurance qualité, une obligation sanitaire» Institut National du Cancer 10 mai 2012 «L assurance qualité, une obligation sanitaire» Frédérique Nowak Frédérique Nowak Institut National du Cancer 10 mai 2012 Tests compagnons pour les thérapies ciblées Translocation BCR-ABL : Leucémie Myéloïde

Plus en détail

Apport de l oncogénétique en cancérologie digestive

Apport de l oncogénétique en cancérologie digestive Apport de l oncogénétique en cancérologie digestive Objectifs pédagogiques Quels patients doivent faire l objet d une prise en charge oncogénétique? Quelles sont les modalités de cette prise en charge?

Plus en détail

REFERENTIEL REGIONAL. Biologie Moléculaire. Actualisation Mai 2014 Version 3.1

REFERENTIEL REGIONAL. Biologie Moléculaire. Actualisation Mai 2014 Version 3.1 REFERENTIEL REGIONAL Biologie Moléculaire Actualisation Mai 2014 Version 3.1 Sommaire CHAPITRE 1- INTRODUCTION 5 1.1 PRESENTATION DU REFERENTIEL 1.2 GROUPE DE TRAVAIL BIOLOGIE MOLECULAIRE CHAPITRE 2- GENERALITES

Plus en détail

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse ALK et cancers broncho-pulmonaires Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Toulouse, le 19 Février 2013 Adénocarcinomes : Lung Cancer Mutation Consortium Identification

Plus en détail

Expérimenté depuis 2003, le. Dépistage organisé du cancer colorectal. Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France

Expérimenté depuis 2003, le. Dépistage organisé du cancer colorectal. Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France DÉPISTAGE Dépistage organisé du cancer colorectal Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France UN CANCER CURABLE À UN STADE PRÉCOCE LE DÉPISTAGE ORGANISÉ : UNE STRATÉGIE

Plus en détail

Le point en oncogénétique digestive

Le point en oncogénétique digestive 2 ème Journée Annuelle Régionale de Cancérologie Digestive Vendredi 5 avril - Toulouse Le point en oncogénétique digestive Dr Delphine Bonnet Consultations d oncogénétique CHU de Toulouse Le syndrome de

Plus en détail

Plateforme de génétique moléculaire des cancers Aquitaine-Réunion

Plateforme de génétique moléculaire des cancers Aquitaine-Réunion Plateforme de génétique moléculaire des cancers Aquitaine-Réunion Dr Charline Caumont Service Biologie des Tumeurs-Pr Merlio Hôpital Haut-Lévêque-CHU Bordeaux Angoulême, le 12 Mai 2017 La PGMC Aquitaine-Réunion

Plus en détail

Classification histologique- voies de cancérogénèse. Marie-Aude Le Frère-Belda Anatomopathologiste Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris

Classification histologique- voies de cancérogénèse. Marie-Aude Le Frère-Belda Anatomopathologiste Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Classification histologique- voies de cancérogénèse Marie-Aude Le Frère-Belda Anatomopathologiste Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Cancers de l endomètre Epidémiologie Cancer gynécologique le plus

Plus en détail

Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique. Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015

Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique. Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015 Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015 SOMMAIRE 1. Epidémiologie 1. Incidence du cancer bronchique 2. Mortalité liée au cancer bronchique 3. Facteurs de risque

Plus en détail

Les examens de laboratoire : comment les interpreter? Exemple : les marqueurs tumoraux. Michèle BERTHIER : SCOR GLOBAL LIFE

Les examens de laboratoire : comment les interpreter? Exemple : les marqueurs tumoraux. Michèle BERTHIER : SCOR GLOBAL LIFE Les examens de laboratoire : comment les interpreter? Exemple : les marqueurs tumoraux Michèle BERTHIER : SCOR GLOBAL LIFE Présentation faite en collaboration avec le Dr Gabriela BUFFET, Médecin-Conseil

Plus en détail

Biomnis DOSSIER DE PRESSE JUIN 2015. L innovation en biologie médicale spécialisée au service de la santé publique CONTACT PRESSE

Biomnis DOSSIER DE PRESSE JUIN 2015. L innovation en biologie médicale spécialisée au service de la santé publique CONTACT PRESSE DOSSIER DE PRESSE JUIN 2015 Biomnis L innovation en biologie médicale spécialisée au service de la santé publique CONTACT PRESSE Agence Ekno - Constance Lozet 07 78 41 19 70 biomnis@ekno.fr Sommaire Le

Plus en détail

Le Centre Hospitalier de Valenciennes optimise la prise en charge du cancer du sein grâce à la Technique OSNA

Le Centre Hospitalier de Valenciennes optimise la prise en charge du cancer du sein grâce à la Technique OSNA Le Centre Hospitalier de Valenciennes optimise la prise en charge du cancer du sein grâce à la Technique OSNA 1 Sommaire Contexte... p. 3 Une technologie de pointe pour une meilleure prise en charge du

Plus en détail

Testing moléculaire RER/MSI

Testing moléculaire RER/MSI Atelier Instabilité Microsatellitaire 26 avril 2014, Bordeaux Testing moléculaire RER/MSI Isabelle Soubeyran Unité de Pathologie Moléculaire Institut Bergonié Bordeaux PGMC d Aquitaine Système RER = système

Plus en détail

Intérêt du test RER Applications cliniques et thérapeutiques

Intérêt du test RER Applications cliniques et thérapeutiques Intérêt du test RER Applications cliniques et thérapeutiques Atelier MMR / RER 26/04/2014 Dr Virginie Bubien Dr Emmanuelle Barouk-Simonet Unité d oncogénétique - Département de Biopathologie - Institut

Plus en détail

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE D ONCOLOGIE DIGESTIVE DU GRAND-OUEST

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE D ONCOLOGIE DIGESTIVE DU GRAND-OUEST 2 rue du Dr Marcland 87025 Limoges cedex Tél. 05 55 43 58 00 Fax 05 55 43 58 01 www.unilim.fr DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE D ONCOLOGIE DIGESTIVE DU GRAND-OUEST 3ème CYCLE Justification et finalité : son

Plus en détail

Les protéines du système MMR, anticorps, techniques et interprétation

Les protéines du système MMR, anticorps, techniques et interprétation ATELIER «IMMUNOHISTOCHIMIE DES PROTEINES MMR» Les protéines du système MMR, anticorps, techniques et interprétation Dr Frédéric Bibeau Service d Anatomie Pathologique, Unité de Biopathologie ICM, Montpellier

Plus en détail

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer Information importante pour les personnes atteintes d un cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic

Plus en détail

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Octobre 2014 Médecine «génomique» personnalisée La médecine «génomique» personnalisée repose sur l identification de sous-groupes de

Plus en détail

THÈME 1 PROGRAMME 2015. Assistez en direct ou en podcast à une visioconférence sur la pathologie mammaire sur www.senologie.tv

THÈME 1 PROGRAMME 2015. Assistez en direct ou en podcast à une visioconférence sur la pathologie mammaire sur www.senologie.tv THÈME 1 PROGRAMME 2015 Assistez en direct ou en podcast à une visioconférence sur la pathologie mammaire sur www.senologie.tv MERCREDI 09 Septembre 2015 À partir de 13h00 Bilan d imagerie pré opératoire

Plus en détail

RESEAUX EN ONCOLOGIE THORACIQUE : EXEMPLES CONCRETS

RESEAUX EN ONCOLOGIE THORACIQUE : EXEMPLES CONCRETS RESEAUX EN ONCOLOGIE THORACIQUE : EXEMPLES CONCRETS Pr. Arnaud SCHERPEREEL Pneumologie et Oncologie Thoracique Hôpital Calmette - CHRU de Lille et Unité INSERM 1019 Institut Pasteur de Lille Francophones

Plus en détail

Cytogénétique et biologie moléculaire

Cytogénétique et biologie moléculaire Cytogénétique et biologie moléculaire apport au diagnostic, à l évaluation pronostique et au suivi des hémopaties malignes C Bastard, DESC, 21 septembre 2009 Pourquoi est-ce possible? Parce que les anomalies

Plus en détail

Stéphane Vignot. 11 septembre 2008. Service d'oncologie Médicale Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière

Stéphane Vignot. 11 septembre 2008. Service d'oncologie Médicale Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot 11 septembre 2008 Service d'oncologie Médicale Traitements en Oncologie Chirurgie Radiothérapie Chimiothérapie cytotoxique Hormonothérapie Thérapies Moléculaires

Plus en détail

Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées

Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Les référentiels régionaux : quels liens avec les recommandations de l INCa et les sociétés savantes? Eric Bauvin Réseau Oncomip Association des Coordonnateurs de

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012?

Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012? Toulouse le 5 avril 2013 Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012? Thierry Lecomte Service d Hépatogastroentérologie

Plus en détail

Nouvelles mutations RAS

Nouvelles mutations RAS Nouvelles mutations RAS dans les cancers colo-rectaux Rappel RAS : interrupteur de plusieurs voies de signalisation ras MUTATION RAS /ras activé en permanence : signalisation continue de la prolifération

Plus en détail

Les médecines personnalisées

Les médecines personnalisées Hiver 2013 Les médecines personnalisées Une tendance pharmaceutique fructueuse aux ramifications importantes... Les médecines personnalisées Une tendance pharmaceutique fructueuse aux ramifications importantes...

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Cliquez pour modifier le style du titre La prescription des examens de biologie moléculaire en Midi-Pyrénées : Bilan à 2 ans du projet ORPAMIP Karine Gordien, Eric

Plus en détail

Cours 14 Synthèse de cas cliniques, préparation à l examen

Cours 14 Synthèse de cas cliniques, préparation à l examen UE 2: Cancérologie 25/10/13 8h30-10h30 Professeurs: Bertheau, De Cremoux, Faivre Ronéotypeur: Julien Deconihout Ronéoficheur: Mathilde Surun Cours 14 Synthèse de cas cliniques, préparation à l examen Ce

Plus en détail

ÉTUDE PRÉVALENCE HER HER2

ÉTUDE PRÉVALENCE HER HER2 PrevHER HER2 ÉTUDE PRÉVALENCE ÉVALUATION DE LA PRÉVALENCE DE HER2 DANS LE CANCER DU SEIN EN SITUATION ADJUVANTE OBJECTIF DE L ENQUÊTE Evaluer le pourcentage de patientes présentant un cancer du sein en

Plus en détail

TISSUE MICROARRAYS (PUCES TISSULAIRES) Dr Gaëlle Fromont CHU Poitiers

TISSUE MICROARRAYS (PUCES TISSULAIRES) Dr Gaëlle Fromont CHU Poitiers TISSUE MICROARRAYS (PUCES TISSULAIRES) Dr Gaëlle Fromont CHU Poitiers Principe Construction Techniques réalisables sur TMA Analyse des résultats: lecture Interprétation - Intégration des résultats Intérêts

Plus en détail

Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010

Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010 Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010 Dr Laurent ARNOULD Département de Biologie et de Pathologie des Tumeurs Centre G-F

Plus en détail

Thérapies ciblées : comment déterminer la cible? Myriam Remmelink, MD, PhD Service d Anatomie Pathologique, Bruxelles

Thérapies ciblées : comment déterminer la cible? Myriam Remmelink, MD, PhD Service d Anatomie Pathologique, Bruxelles Thérapies ciblées : comment déterminer la cible? Myriam Remmelink, MD, PhD Service d Anatomie Pathologique, Bruxelles Introduction Le cancer du poumon est le responsable majeur du décès par cancer 1.4

Plus en détail

Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS

Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS La première consultation Patiente adressée par le médecin traitant Par le radiologue Venue d elle-même Adressée par un service Par le chirurgien

Plus en détail

Guide du financement de la recherche. N. Grenier, Bordeaux

Guide du financement de la recherche. N. Grenier, Bordeaux Guide du financement de la recherche N. Grenier, Bordeaux Financement de la recherche Financement des projets de recherche Financement des bourses de recherche Coût des projets de recherche Deux parties

Plus en détail

Session orale Nouvelles cibles kinases : résultats préliminaires de l essai «AcSé Crizotinib»

Session orale Nouvelles cibles kinases : résultats préliminaires de l essai «AcSé Crizotinib» Session orale Nouvelles cibles kinases : résultats préliminaires de l essai «AcSé Crizotinib» D après la communication orale de Denis Moro-Sibilot, abstract 1200, WCLC 2015 Clément Korenbaum, interne,centre

Plus en détail

TYROSINES KINASES ET CANCER

TYROSINES KINASES ET CANCER I/ GÉNÉRALITÉ SUR SIGNALISATION CELLULAIRE TYROSINES KINASES ET CANCER Les cellules fonctionnent en harmonie via des transferts d information, c est la signalisation. Le signal passe directement dans la

Plus en détail

La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale

La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale Définitions Historique Génomique dans le cancer du sein Utilité Problèmes Futur Chaque personne:

Plus en détail

Travail en partenariat : Cancérologie d Aquitaine

Travail en partenariat : Cancérologie d Aquitaine Travail en partenariat : illustration avec le Réseau de Cancérologie d Aquitaine Atelier CCECQA 23 septembre 2014 Dr V. Bousser Réseau de Cancérologie d Aquitaine (RCA) 70 membres (établissements de santé,

Plus en détail

Oncogénétique : où en sommes nous?

Oncogénétique : où en sommes nous? Oncogénétique : où en sommes nous? Docteur Elisabeth LUPORSI Centre d Investigation Clinique de Cancérologie (CICC) CHU- CAV Vandoeuvre les Nancy Nancy 24 octobre 2009 Centre d investigation Clinique Pierre

Plus en détail

CENTRE LEON BERARD CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES INSTITUTIONNEL. Gilles Clapisson Marina Rousseau-Tsangaris. Lyonbiopôle le 23 juin 2015

CENTRE LEON BERARD CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES INSTITUTIONNEL. Gilles Clapisson Marina Rousseau-Tsangaris. Lyonbiopôle le 23 juin 2015 CENTRE LEON BERARD CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES INSTITUTIONNEL Gilles Clapisson Marina Rousseau-Tsangaris Lyonbiopôle le 23 juin 2015 1 2009 2014 : Un projet d établissement exceptionnel dans l histoire

Plus en détail

MARQUEURS & TESTS COMPAGNONS. Biomarqueurs moléculaires prédictifs

MARQUEURS & TESTS COMPAGNONS. Biomarqueurs moléculaires prédictifs MARQUEURS & TESTS COMPAGNONS Biomarqueurs moléculaires prédictifs Jean Paul Brouillet, La Grande Motte 2 octobre 2015 Définitions (Guide Méthodologique : Test compagnon associé à une thérapie ciblée, HAS

Plus en détail

IntegraGen Résultats annuels 2014

IntegraGen Résultats annuels 2014 Clinical Genomics Experts COMMUNIQUÉ DE PRESSE - DIFFUSION IMMÉDIATE IntegraGen Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires en augmentation de 12% Réduction des pertes de 59% Installation de la première

Plus en détail

La vie d un médicament

La vie d un médicament La vie d un médicament Essais cliniques limites à détecter les Effets Indésirables Cours Francophone Inter pays de Pharmacovigilance Centre Anti Poison et de Pharmacovigilance du Maroc Pr. R. Soulaymani

Plus en détail

PARCOURS DE SOINS EN CANCEROLOGIE

PARCOURS DE SOINS EN CANCEROLOGIE PARCOURS DE SOINS EN CANCEROLOGIE Congrès de la FHF Picardie 06.06.2014 Dr Sarah MONTEMBAULT- Centre Hospitalier de Soissons ETABLISSEMENTS FHF AU CŒUR DES PARCOURS DE SOINS Les données épidémiologiques

Plus en détail

Le parcours de soin du patient cancéreux : du dépistage à la guérison. Pr Suzy Duflo, Présidente de CME, CHU de Pointe à Pitre Abymes

Le parcours de soin du patient cancéreux : du dépistage à la guérison. Pr Suzy Duflo, Présidente de CME, CHU de Pointe à Pitre Abymes Le parcours de soin du patient cancéreux : du dépistage à la guérison Pr Suzy Duflo, Présidente de CME, CHU de Pointe à Pitre Abymes Données épidémiologiques 2008 2009 2010 2011 Total 1707 1623 1809 1755

Plus en détail

Rapport. Conduite des essais cliniques de médicaments en onco/hématologie ciblés, guidés par la génomique

Rapport. Conduite des essais cliniques de médicaments en onco/hématologie ciblés, guidés par la génomique Rapport Conduite des essais cliniques de médicaments en onco/hématologie ciblés, guidés par la génomique Décembre 2014 INTRODUCTION Ce rapport propose un état des lieux sur les essais cliniques d un nouveau

Plus en détail