Le nouveau visage de la distribution de produits frais

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le nouveau visage de la distribution de produits frais"

Transcription

1 Le nouveau visage de la distribution de produits frais Entretiens de Rungis SARL au capital de Siret NAF 7022Z 18, rue Pasteur LYON - FRANCE Tel :+33 (0) Fax :+33 (0) Site : BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

2 Une marche en avant de la GMS que rien ne semblait arrêter Une progression continue des surfaces et du nombre de magasins, avec une percée du HD Une part de marché écrasante en alimentaire, avec près de 80% des volumes Avec une spécificité française/européenne: 9000 HISTORIQUE 1852: Naissance du Bon Marché 1915: Développement du libre service aux USA 1957: Ouverture du premier supermarché européen DELHAIZE/LION 1961: Ouverture du premier hypermarché GB 1963: Ouverture du premier Carrefour l hypermarché Surface HY (1 000 m2) Surface SU (1000 m2) Surface HD (1000 m2) Nombre d'hypermarchés Nombre de supermarchés Nombre de hard-discount BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

3 La fin des hypers? Un modèle qui a près de 50 ans et qui commence à marquer le pas PDM des hypermarchés Stagnation du CA, et premier recul significatif du CA en valeur en 2008 (> -1%) Un concept qui est en proie à une forte concurrence de formats Attaqué par les HD Attaqué par les GSS Attaqué par les magasins de marque Difficultés pour gérer le non-alimentaire, voire certaines parties de l alimentaire Une crise de confiance avec le consommateur La fin du «tout sous le même toit», modèle qui représente encore plus d'un tiers des volumes alimentaires (34% en F&L)? BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

4 Nouveaux concepts depuis 3/4 ans en France BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

5 Quels éléments d évolution? Démographie et habitat Des évolutions démographiques majeures, avec un prix du baril qui conditionnne le type d'habitat et en partie la localisation de l'économie : Renforcement de l urbanisation de la population, avec une polarité économique croissante Ralentissement des phénomènes de péri-urbanisation Eclatement de la cellule familiale traditionnelle BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

6 Quels éléments d évolution? Urbanisme commercial Montée en puissance de la proximité et développement de nouveaux modèles d urbanismes Zone commerciale péri-urbaine «classique» dans l agglomération de Compiègne «Walkable Urbanism» Un centre commercial Namba Park construit au-dessus d une gare au Japon o Loi LME en France, cas très particulier : Développement des surfaces de ventes Format < 1000 m2 en plein développement (HDX2) BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

7 Quels éléments d évolution? Réponse sociologique et démographique Dépenses annuelles en fruits et légumes frais Des modifications de comportements : Des générations qui ne mangent pas les mêmes aliments Des acheteurs avec un rapport avec les formats de distribution différent Une superposition de catégories d acheteurs de plus en plus importante BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

8 Quels éléments d évolution? Réponse sociologique et démographique Un rapport au temps et à l alimentation qui évolue: Baisse du poids de l alimentation Modification des rythmes de vie Réduction du temps en magasin Le développement du commerce par internet Elargissement de l offre Satisfaction de nouveaux besoins ciblés Emergence d une relation consommateur ONE TO ONE Une crise qui modifie/amplifie certains comportements L éveil des consciences Fin du superflu? Ecologie (food miles, étiquette carbone) Bio (problèmes d offre) Nutrition BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

9 Quelles réponses des GSA? Les hyper et supermarchés Pour certains, un retour vers du plus qualitatif, avec un soin particulier sur les rayons frais Expérience Grand Frais/Casino 65 % Développement de formats Proximité (Carrefour Market, Simply Market, Daily Monop.) HD (Halles d Auchan par exemple) Le plus souvent en mixant les 2 Une adaptation des magasins par rapport à la zone de chalandise Expérience d Auteuil Parfois, un maintien d une rentabilité maximum en évitant des frais de personnel trop élevés BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

10 Devenir des circuits traditionnels Les magasins spécilaisés: la chute continue Peu de dynamisme De moins en moins de spécialistes La concurrence d autres formats de distribution Des problématiques de formation De plus en plus de concédés 4/5% Les marchés: un renouveau? Résiste après chute Réinvestissement dans les centre-villes Argument prix (-10%) 17 % Les superettes Erosion moins forte qu avant Passage sous enseigne 3 % BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

11 Quels circuits alternatifs? Les locavores et les circuits courts: 4/5% Les grandes surfaces frais spécialisés : 1000 m2, avec gamme complémentaire dans la zone commerciale (HD, surgelés, etc ) 3/4% BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

12 Zoom sur Grand Frais Grand Frais: carte d identité Le parc : 90 magasins (+15 magasins/an) Surface moyenne : 950 m2 CA moyen par magasin : 6 M Effectifs : environ 30 ETP/magasin Modèle économique: Dirigé par Prosol (au départ un grossiste en fruits et légumes), qui s associe à des partenaires spécialisés (viande, fromage, etc.) pour monter des magasins multifrais. Particularités: Maîtrise de l offre par des spécialistes Chaque point de vente est une société indépendante avec chaque rayon qui réalise un CA indépendant (mais GIE pour la partie commune) Possibilité de moduler les partenariats en fonction d opportunités locales (offre produits, partenariat immobilier, etc ): mutualisation des compétences et des moyens Adossement à un fonds d investissement pour le développement (immobilier) Complémentarité avec d autres commerces: HD et surgelés par exemple Théâtralisation de l offre F&L (30 à 50% du CA) BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

13 Quels circuits alternatifs? L'e-commerce, avec les acteurs pure-players, les filiales des GMS et de plus en plus d'opérateurs alternatifs Des freins logistiques, mais +10%/an < 2% 3 modèles: Livraison Domicile Drive Store picking BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

14 Cas d autres pays : GMS de proximité en Grande-Bretagne Une distribution dominée par les GMS de proximité Les GMS détiennent près de 75% des parts de marché valeur de la distribution alimentaire avec une large majorité de formats de supermarchés entre à m² Le convenience store : 2 ème circuit de distribution alimentaire avec 18% de part de marché Un format séduisant pour une clientèle urbaine et des ménages moins nombreux qui font leurs courses alimentaires plusieurs fois par semaine De plus en plus de convenience store sous enseigne, développés par des groupes de distribution multi-format avec une forte puissance d achats BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

15 Cas d autres pays : des GMS de proximité en Grande-Bretagne Un rayon frais essentiel, source de différenciation pour les GMS avec une très forte segmentation en rayon : Élargissement des gammes : fruits et légumes premium, segmentation par variétés et calibres, offre large de fruits et légumes exotiques, produits 4 ème gamme en légumes comme en fruits (préemballés, pré-découpés, etc.) Hypersegmentation selon les niches de consommation : produits bio, commerce équitable, labels qualité, produits locaux (affichage des food miles), etc. Une offre qui repose sur des approvisionnements mondiaux gérés par des category managers qui font du sourcing en direct des pays d exportation (Amérique du Sud, Afrique du Sud, Egypte, Israël, etc.) BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

16 Cas d autres pays : l Allemagne et la domination du hard discount Un paysage de la distribution alimentaire déterminé par : Un maillage territorial très dense Une forte concentration de la distribution 69% de part de marché pour les 5 premiers distributeurs Domination des GMS dans les ventes de fruits et légumes (80% de PDM volume environ) Déclin du commerce indépendant Une domination du hard discount 42% de part de marché valeur sur l alimentaire points de vente, proche de la saturation BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

17 Cas d autres pays : l Allemagne et la domination du hard discount Les innovations en termes de distribution de produits frais viennent du HD Développement du rayon fruits et légumes (15% du CA environ) : optimisation de l assortiment (mix produits préemballés / vrac / produits prêts à cuisiner / produits prêts à manger) dans une optique de recherche permanente d efficacité Positionnement sur les créneaux porteurs : développement de l offre bio progression des produits convenience et de la 4 ème gamme en réponse à une perte de savoir-faire culinaire dans les foyers Difficultés de différenciation des autres formats de distribution : Une compétition focalisée sur la problématique prix Un format hypermarché qui souffre de la hausse de prix de l énergie et de l évolution démographique (réduction de la taille des ménages, urbanisation) BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

18 Synthèse CONSTATS Fin du mass-market? Mix marketing plus complexe De nouveaux business model qui se créent Des envies de plus en plus différentes à satisfaire Nouveaux formats de distribution, y compris au sein des groupes multi-formats Moins de centralisation, adaptation au consommateur et à la zone de chalandise Nécessité de développer des offres différenciées Réduction du rôle des centrales? Développement des services/gms et particuliers + proximité OPPORTUNITES De la place pour les spécialistes de l offre (notamment niches) Opportunités de se repositionner pour les grossistes face une réduction d achats centralisés massifs Possibilité d intégrer l aval (ex Grand Frais) en innovant sur le format Nouveaux métiers logistiques et proximité/livraison dernier km MENACES Concentration des acteurs de la distribution Disparition du commerce sédentaire indépendant Réduction de l offre agricole «disponible» BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

19 Retrouvez-nous sur internet: BLEZAT CONSULTING Entretiens de Rungis 24 septembre

Etude sur les marchés d intérêt national et les marchés de gros en France

Etude sur les marchés d intérêt national et les marchés de gros en France Etude sur les marchés d intérêt national et les marchés de gros en France Diagnostic stratégique et perspectives Conclusion générale FranceAgriMer, Blézat consulting 1 1- Grossistes et commerces de gros

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce de proximité Carole Delaporte et Christine Tarquis

Plus en détail

Cinquantenaire du supermarché en France

Cinquantenaire du supermarché en France Cinquantenaire du supermarché en France les mutations du supermarché!: une jeunesse renouvelée 10 avril 2008 Judas Paysant tel : 06-08-58-69-49 mail : judas.paysant@orange.fr Une jeunesse renouvelée? Forcément

Plus en détail

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio Dans quels circuits de commercialisation vont évoluer vos produits?

Plus en détail

Résultats Semestriels 2015 9 septembre 2015

Résultats Semestriels 2015 9 septembre 2015 Résultats Semestriels 2015 9 septembre 2015 Sommaire Présentation du Groupe Toupargel L activité commerciale au 1 er semestre 2015 Les résultats semestriels consolidés 2015 Point sur le projet d entreprise

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce étude de fonctions & rémunérations & Commerce & Commerce SOMMAIRE Introduction Remarques méthodologiques 1. Chef de département p.5 2. Directeur de magasin p.6 3. Directeur régional p.7 4. Directeur de

Plus en détail

Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux

Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux Contenu Le «régional» dans les cantines 1 et les restaurants universitaires Plateformes marketing : 2 la certification

Plus en détail

PROJET D IMPLANTATION D UN MAGASIN CARREFOUR CONTACT A SAINT JULIEN 08/09/2014 1

PROJET D IMPLANTATION D UN MAGASIN CARREFOUR CONTACT A SAINT JULIEN 08/09/2014 1 PROJET D IMPLANTATION D UN MAGASIN CARREFOUR CONTACT A SAINT JULIEN 08/09/2014 1 LE GROUPE CARREFOUR Le groupe Carrefour est le deuxième distributeur mondial et le premier distributeur européen et développe

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Ed : Laurence REIX Responsable communication externe Laurence_reix@carrefour.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact Ed : Laurence REIX Responsable communication externe Laurence_reix@carrefour.com Julie Toury Infobébés 28 rue François 1 er 75008 Paris40 DOSSIER DE PRESSE Contact Ed : Laurence REIX Responsable communication externe Laurence_reix@carrefour.com Siège social : SAS Ed Société par Actions

Plus en détail

Conseil Spécialisé fruits et légumes

Conseil Spécialisé fruits et légumes Conseil Spécialisé fruits et légumes Proposition d axes pour l expérimentation pour 2013/2015 dans la filière fruits et légumes frais (hors pomme de terre) 18 décembre 2012 FranceAgriMer Préparation de

Plus en détail

Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux

Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux par Stéphane Maisonnas, Ph.D., professeur Chercheur principal de la Chaire Philippe-Pariseault en commercialisation des marchés

Plus en détail

CHAPITRE IV. 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises

CHAPITRE IV. 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises 72 CHAPITRE IV 1. La grande distribution française 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises La distribution française est une des plus importantes au niveau mondial, en raison de

Plus en détail

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Le CERVIA Paris Ile-de-France Créé en 2007, le Centre Régional de Valorisation et d Innovation Agricole et Alimentaire

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Sia Conseil Avril 2012 Votre contact

Plus en détail

Approvisionnements et Logistique Auchan France

Approvisionnements et Logistique Auchan France Approvisionnements et Logistique Auchan France Les magasins Auchan, l organisation de la centrale d achats La chaîne globale de distribution et les flux de marchandises Les approvisionnements et la logistique

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. SAS Ed Direction Marketing & Communication 120, rue du Général Malleret Joinville 94405 VITRY SUR SEINE CEDEX

DOSSIER DE PRESSE. SAS Ed Direction Marketing & Communication 120, rue du Général Malleret Joinville 94405 VITRY SUR SEINE CEDEX DOSSIER DE PRESSE SAS Ed Direction Marketing & Communication 120, rue du Général Malleret Joinville 94405 VITRY SUR SEINE CEDEX Contact : Service de Presse Groupe Carrefour T : 01 57 32 89 99 - groupe@presse-carrefour.com

Plus en détail

Les hypermarchés en 2013

Les hypermarchés en 2013 DR DR DR Les hypermarchés en 2013 Jacques Dupré Directeur Insights 4 juilllet 2013 Introduction Les hypermarchés ont fêté leurs 50 ans au cours du mois de juin. Cet anniversaire a été l objet de célébrations

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE LES RENDEZ VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE LES ENJEUX DE L ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE RAPPEL : LE COMMERCE EST CONSUBSTANTIEL

Plus en détail

Óibp=j qfbop= ar=pb`qbro= ar=`ljjbo`b=ab=a q^fi= bq=ab=i^=afpqof_rqflkó ibp=o c obkqfbip=abp=j qfbop=`^aobp

Óibp=j qfbop= ar=pb`qbro= ar=`ljjbo`b=ab=a q^fi= bq=ab=i^=afpqof_rqflkó ibp=o c obkqfbip=abp=j qfbop=`^aobp Óibp=j qfbop= ar=pb`qbro= ar=`ljjbo`b=ab=a q^fi= bq=ab=i^=afpqof_rqflkó ibp=o c obkqfbip=abp=j qfbop=`^aobp Les Référentiels des métiers cadres sont une publication de l Apec. Les Référentiels des métiers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE : Muriel Gonzalez muriel.gonzalez@utd.fr Tél. : 04 72 47 67 29

DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE : Muriel Gonzalez muriel.gonzalez@utd.fr Tél. : 04 72 47 67 29 DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE : Muriel Gonzalez muriel.gonzalez@utd.fr Tél. : 04 72 47 67 29 SOMMAIRE Artco, la grille des pros au service des acteurs de la décoration 1.a Art co un réseau national

Plus en détail

Les nouvelles tendances commerciales

Les nouvelles tendances commerciales Les nouvelles tendances commerciales Philippe Moati 5 avril 2013 L anticipation d une accélération du changement Plan 1. Une nouvelle révolution commerciale: pourquoi? 2. Une nouvelle révolution commerciale:

Plus en détail

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Philippe SIRAULT Etude de cas Danone Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Sommaire Introduction Diagnostic Externe Diagnostic Interne Stratégie de Danone Conclusion Présentation

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

Les circuits courts en restauration collective

Les circuits courts en restauration collective Les circuits courts en restauration collective Anne Gauthier, chargée des marchés publics à la Chambre d Agriculture du Doubs-Territoire de Belfort et l EIE. Rappel des seuils de procédure-marchés de fournitures

Plus en détail

Les unités commerciales : définition et unités commerciales physiques

Les unités commerciales : définition et unités commerciales physiques 01 Une unité commerciale est un lieu physique ou virtuel permettant à un client potentiel d accéder à une offre de produits ou de services. C est un concept qui peut prendre des formes diverses : magasin,

Plus en détail

SOMMAIRE. Avertissement... 3. Sommaire... 5 STRUCTURE ET STRATEGIES DE LA GRANDE DISTRIBUTION GENERALISTE EN SLOVENIE... 7

SOMMAIRE. Avertissement... 3. Sommaire... 5 STRUCTURE ET STRATEGIES DE LA GRANDE DISTRIBUTION GENERALISTE EN SLOVENIE... 7 5 SOMMAIRE Avertissement... 3 Sommaire... 5 STRUCTURE ET STRATEGIES DE LA GRANDE DISTRIBUTION GENERALISTE EN SLOVENIE... 7 I. La distribution généraliste slovène... 9 Présentation générale... 11 Définitions

Plus en détail

21 juin 2012. Baromètre Printemps 2012 SymphonyIRI Group / Climpact

21 juin 2012. Baromètre Printemps 2012 SymphonyIRI Group / Climpact 21 juin 2012 25 juin 2012 1 Baromètre printemps 2012 Introduction Alors que nous sommes déjà rentrés dans la seconde quinzaine du mois de juin, nous nous demandons si l été va se décider à arriver. Et

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU UNE NOUVELLE VISION POUR DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU Tendances du e-commerce dans le Monde E-Commerce en Tunisie Nouvelle Stratégie de Développement du E- commerce en Tunisie

Plus en détail

SALAMANDER Group. Intégrateur de solutions ACHATS INDUSTRIES & SERVICES

SALAMANDER Group. Intégrateur de solutions ACHATS INDUSTRIES & SERVICES SALAMANDER Group Intégrateur de solutions ACHATS INDUSTRIES & SERVICES NAISSANCE D UN GROUPE DE SPECIALISTES DE L ACHAT TECHNIQUE Shift expectation LE GROUPE : Intégrateur de solutions Achats «Industries

Plus en détail

La distribution. Première partie : le cours. Sommaire de l enseignement. Sommaire du cours. Plan de la présentation

La distribution. Première partie : le cours. Sommaire de l enseignement. Sommaire du cours. Plan de la présentation La distribution Sommaire de l enseignement BIBLIOGRAPHIE CAS & EXERCICES Photo Marc Benoun COURS GLOSSAIRE TÉMOIGNAGES http://www.service-public.fr/accueil/images-actu/supermarche.jpg Sommaire du cours

Plus en détail

Panorama de la grande distribution alimentaire en France

Panorama de la grande distribution alimentaire en France N 25 Février 2014 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Panorama de la grande distribution alimentaire

Plus en détail

Comment bâtir une stratégie commerciale partagée?

Comment bâtir une stratégie commerciale partagée? Comment maintenir et développer le commerce face aux nouveaux modes de consommation? LUNDI 17 NOVEMBRE CCI GRENOBLE Comment bâtir une stratégie commerciale partagée? Comment bâ*r une stratégie commerciale

Plus en détail

SOMMAIRE 2 INTRODUCTION. Contexte & objectifs Méthodologie MODULE GÉOMARKETING. Géographie couverte Les thèmes abordés Analyse & restitution

SOMMAIRE 2 INTRODUCTION. Contexte & objectifs Méthodologie MODULE GÉOMARKETING. Géographie couverte Les thèmes abordés Analyse & restitution ÉTUDE PROXIMITÉ SOMMAIRE 2 INTRODUCTION 3 Contexte & objectifs Méthodologie MODULE GÉOMARKETING 6 Géographie couverte Les thèmes abordés Analyse & restitution MODULE SHOPPERS 10 Échantillon Les thèmes

Plus en détail

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 Jean-Pierre MOCHO, Président de la FFPAPF François-Marie GRAU, Secrétaire Général de la FFPAPF Actualités de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin Du 26 février

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco

Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco Tesco est un cas exemplaire de la force d une stratégie multicanale. Tesco a été fondé au lendemain de la première guerre mondiale et a créé

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur Valérie Laplaine Groupe Casino *** La charte PNNS pour un distributeur La nutrition : un engagement fort du Groupe Casino Présentation du groupe La politique nutritionnelle du Groupe Une démarche ambitieuse

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

Sommaire. Un marché basé sur des réalités structurelles

Sommaire. Un marché basé sur des réalités structurelles Focus sur les transactions logistiques France de 2011 à 2014 Sommaire Un marché basé sur des réalités structurelles.. P.2 Un secteur dominé par les prestataires logistiques et la distribution.... P.3 Une

Plus en détail

> ÉDITION mars 2013 DONNÉES 2012. Achats de fruits et légumes frais par les ménages français

> ÉDITION mars 2013 DONNÉES 2012. Achats de fruits et légumes frais par les ménages français > ÉDITION mars 2013 DONNÉES Achats de fruits et légumes frais par les ménages français Rappel méthodologique Depuis le 1 er janvier 2008 le panel Kantar Worldpanel mesure les achats de 12 000 ménages représentatifs

Plus en détail

DYNAMIQUE DE MARQUE POUR DIA Depuis sa création, la vocation de DIA

DYNAMIQUE DE MARQUE POUR DIA Depuis sa création, la vocation de DIA DIA EN FRANCE EDITO BRUNO PERTRIAUX 2012, UNE NOUVELLE DYNAMIQUE DE MARQUE POUR DIA Depuis sa création, la vocation de DIA est de proposer aux consommateurs des solutions adaptées à leurs besoins en alimentation

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 INTERVENANTS Daniel Wertel, Président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin François-Marie Grau, Secrétaire Général de la Fédération

Plus en détail

Comment évolue le Category

Comment évolue le Category Comment évolue le Category Management dans les enseignes multicanal? 5e rendez-vous du category management - paris 12-14 décembre 2012 Remerciements Florence Guittet et Serge Cogitore, enseignants du Master

Plus en détail

Mines Paris-Tech Chaire FRELON

Mines Paris-Tech Chaire FRELON Mines Paris-Tech Chaire FRELON «Premières solutions immobilières pour le développement d une logistique respectueuse du milieu urbain» Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville

Plus en détail

CRÉER DE LA VALEUR AVEC LES MARQUES DE PME. ASSISES DE LA MARQUE 23 Juin 2015. Anne HAINE Loïc DANEL. Nielsen France

CRÉER DE LA VALEUR AVEC LES MARQUES DE PME. ASSISES DE LA MARQUE 23 Juin 2015. Anne HAINE Loïc DANEL. Nielsen France CRÉER DE LA VALEUR AVEC LES MARQUES DE PME Anne HAINE Loïc DANEL Nielsen France Directrice Commerciale Insight Leader ASSISES DE LA MARQUE 23 Juin 2015 en volume, les marchés tiennent bon PGC+FLS - % évolution

Plus en détail

ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012

ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012 ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012 Intervenants : Charlène MARLIAC, conseil commerce TIC - CCI de Lyon Yann

Plus en détail

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente.

Tous les termes de cette définition doivent être parfaitement définis pour la qualité des résultats de cette étude permanente. LES PANELS DE DISTRIBUTEURS. Le fonctionnement et l utilisation des données. Définition Un panel est une étude permanente de recueil d informations (achat, vente, lecture, TV, radio etc.) auprès d un échantillon

Plus en détail

Distribution. Baromètre du Commerce/ Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008

Distribution. Baromètre du Commerce/ Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008 Baromètre du Commerce/ Distribution Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008 Copyright 2007 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved.

Plus en détail

Casino au Mondial des métiers

Casino au Mondial des métiers Casino au Mondial des métiers Vendredi 8 février 2013 Eric Chetboun Direction marketing digital- Eric Chetboun Sommaire 1. Le Groupe Casino : les métiers de la distribution 2. Les sites e-commerce chez

Plus en détail

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais Rives du Rhône Roannais Sud Loire Val de

Plus en détail

Extrait de l étude sur la formation du prix des produits aquatiques frais 2006. Extrait du rapport final. Etude réalisée par YKEMS et PROTEIS

Extrait de l étude sur la formation du prix des produits aquatiques frais 2006. Extrait du rapport final. Etude réalisée par YKEMS et PROTEIS Extrait de l étude sur la formation du prix des produits aquatiques frais 26 Extrait du rapport final Etude réalisée par YKEMS et PROTEIS 1 ETUDE FORMATION DU PRIX Objectifs : Obtenir des informations

Plus en détail

Questions abordées : L offre en produits régionaux et ses caractéristiques

Questions abordées : L offre en produits régionaux et ses caractéristiques Compte-rendu de l atelier du 24 janvier 2013 sur les attentes des consommateurs, les marchés, les relations avec la grande distribution, les signes de qualité et de marque et la restauration hors domicile

Plus en détail

Éléments de contexte. L univers des jardineries et graineteries

Éléments de contexte. L univers des jardineries et graineteries Éléments de contexte L univers des jardineries et graineteries L univers étudié est constitué des établissements spécialisés dont l activité se caractérise par la distribution de végétaux, de fleurs, de

Plus en détail

Programme d actions 2014 Département Agroalimentaire

Programme d actions 2014 Département Agroalimentaire Programme d actions 2014 Département Agroalimentaire Stratégie 2014 la filière bio, les produits transformés et la filière viticole uniquement dans le cadre des actions publi-promotionnelles Sud de France

Plus en détail

LES GRANDES TENDANCES DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES : - SNACKING - CONSOMMATION DE PAIN - PETIT-DÉJEUNER

LES GRANDES TENDANCES DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES : - SNACKING - CONSOMMATION DE PAIN - PETIT-DÉJEUNER LES GRANDES TENDANCES DE LA CONSOMMATION DES MÉNAGES : - SNACKING - CONSOMMATION DE PAIN - PETIT-DÉJEUNER QUELLES OPPORTUNITÉS POUR LES BOULANGERIES-PÂTISSERIES? UNIVERS oulangerie 3 ÉTUDES À LA LOUPE

Plus en détail

SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23

SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 GUIDE FOURNISSEUR SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 3-1 Page d accueil p.6 3-2 Mon espace personnel p.7 3-3 Infos générales p.8-12 3-4 Produits réalisés

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5

D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5 D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5 GÉANT CASINO FAIT PEAU NEUVE Après une baisse des tarifs sans précédent qui a permis à Géant Casino de devenir leader des prix bas, l enseigne d hypermarchés

Plus en détail

La distribution S2. Introduction à la Distribution

La distribution S2. Introduction à la Distribution La distribution S2 Comprendre l importance de la distribution et ses fonctions Maitriser les formes d organisations des distributeurs et les principales formes de vente Comprendre les principales stratégies

Plus en détail

Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne

Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne Inter Bio Bretagne vous informe Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne - Synthèse des résultats - Début, Inter Bio Bretagne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse Valeur D image - Virginie DEBUISSON - v.debuisson@valeurdimage.com - 04.76.70.93.54 06.10.80.06.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse Valeur D image - Virginie DEBUISSON - v.debuisson@valeurdimage.com - 04.76.70.93.54 06.10.80.06. DOSSIER DE PRESSE Contact Presse Valeur D image - Virginie DEBUISSON - v.debuisson@valeurdimage.com - 04.76.70.93.54 06.10.80.06.52 1 Sommaire l Picking en magasin ou cybermarché : l histoire du E-tailing...

Plus en détail

Le prix comme le facteur d avantage. concurrentiel par rapport aux autres. formats de distribution

Le prix comme le facteur d avantage. concurrentiel par rapport aux autres. formats de distribution 2 Chapitre Le prix comme le facteur d avantage concurrentiel par rapport aux autres formats de distribution 2.1. Le consommateur en quête d un meilleur prix 72 2.2. La réduction des coûts afin d obtenir

Plus en détail

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs 6 e édition 27 février 2013 L étude image prix 2012 : 6 e édition Méthodologie Etude internationale menée

Plus en détail

L image du marché international de Rungis

L image du marché international de Rungis L image du marché international de Rungis SEMMARIS David BOURGANEL TNS Sofres Stratégies d opinion / Société Guénaëlle GAULT 01 40 92 45 27 guenaelle.gault@tns-sofres.com Stratégies d opinion Rappel méthodologique

Plus en détail

FOOD REEFER* sdv.com. Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée.

FOOD REEFER* sdv.com. Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée. FOOD REEFER* sdv.com Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée. SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans

Plus en détail

LES FORMATIONS 2015. Du bio pour tous dès la crèche. Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette

LES FORMATIONS 2015. Du bio pour tous dès la crèche. Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette LES FORMATIONS 2015 Du bio pour tous dès la crèche Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette Le bio et l alternatif pour plus de goût et de diversité La cuisine évolutive au service

Plus en détail

Le e-commerce GSA en PGC

Le e-commerce GSA en PGC Le e-commerce GSA en PGC Jacques Dupré, Directeur Insights Cécile Pasquet, Chef de Projets Marketing 17 janvier 2014 Le Drive est de toute évidence «LE» grand évènement au sein de la distribution alimentaire

Plus en détail

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts Création d une plate-forme de distribution des produits locaux Approvisionnement en produits locaux en Ariège: Quelles orientations

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT STRATÉGIQUE, SPÉCIALITÉ MANAGEMENT STRATÉGIQUE DE LA DISTRIBUTION

MASTER MANAGEMENT STRATÉGIQUE, SPÉCIALITÉ MANAGEMENT STRATÉGIQUE DE LA DISTRIBUTION MASTER MANAGEMENT STRATÉGIQUE, SPÉCIALITÉ MANAGEMENT STRATÉGIQUE DE LA DISTRIBUTION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Le

Plus en détail

PAPETERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

PAPETERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 PAPETERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA PAPETERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA PAPETERIE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA PAPETERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA PAPETERIE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12

Plus en détail

Vin de Bordeaux : Repères Économiques

Vin de Bordeaux : Repères Économiques Juin 213 Vin de Bordeaux : Repères Économiques C ONSEIL I NTERPROFESSIONNEL DU V IN DE B ORDEAUX La Production La Production > SURFACE Bordeaux : le plus vaste vignoble français d aoc Une soixantaine d

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23

SOMMAIRE. 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 GUIDE PRODUCTEUR SOMMAIRE 1- Comment ça marche p.3 2- Les utilisateurs p.4 3- Espace Fournisseur p.5-23 3-1 Page d accueil p.6 3-2 Mon espace personnel p.7 3-3 Infos générales p.8-12 3-4 Produits réalisés

Plus en détail

Présentation du Groupe IKEA

Présentation du Groupe IKEA Présentation du Groupe IKEA IKEA dans le monde en quelques chiffres En 62 ans, le Groupe IKEA est devenu le leader mondial sur le marché du meuble. En tant que spécialiste de l ameublement et de la décoration

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

HAUTE-SAVOIE - MEGEVE - 74

HAUTE-SAVOIE - MEGEVE - 74 HAUTE-SAVOIE - MEGEVE - 74 Loueur en Meublé Non Professionnel Dispositif Censi BouvARD Résidence LUNE A Ensemble, nous valorisons votre patrimoine Construction Valorisation Satisfaction de nos clients

Plus en détail

Les dossiers GRANDE CONSO. DRIVE Les chiffres clés pour comprendre un phénomène [JANVIER 2012]

Les dossiers GRANDE CONSO. DRIVE Les chiffres clés pour comprendre un phénomène [JANVIER 2012] [JANVIER 2012] 2011, le décollage du drive (Sources : lesitemarketing, Kantar WorldPanel) Le parc Déjà plus de 850 drives (incluant points retrait) à fin décembre 2011 1 400 drives prévus en novembre 2012

Plus en détail

COMMENT ADAPTER ET RENFORCER VOS IMPLANTATIONS COMMERCIALES?

COMMENT ADAPTER ET RENFORCER VOS IMPLANTATIONS COMMERCIALES? COMMENT ADAPTER ET RENFORCER VOS IMPLANTATIONS COMMERCIALES? ENJEUX ET QUESTIONS CLÉS : Plan d ouvertures ou simple ajustement du réseau existant, comment occuper le terrain avec pertinence en sécurisant

Plus en détail

La plate-forme en ligne, qui relie l Europe

La plate-forme en ligne, qui relie l Europe La plate-forme en ligne, qui relie l Europe foodsolution.info : le portail dédié au secteur de l alimentaire Une valeur ajoutée côté acheteurs Utilisez le site foodsolution.info pour la partie Sourcing,

Plus en détail

Les types de commerce

Les types de commerce CHAPITRE Les types de commerce 2 11 Objectif : Être capable de situer le point de vente dans l appareil commercial Mise en situation Vous travaillez dans le magasin Jules, spécialisé dans le prêt-à-porter

Plus en détail

Version définitive 01/08/2003 DES PRODUITS AGRICOLES DE QUALITÉ DANS LES ZONES DE MONTAGNE EUROPÉENNES

Version définitive 01/08/2003 DES PRODUITS AGRICOLES DE QUALITÉ DANS LES ZONES DE MONTAGNE EUROPÉENNES QLK5-CT-2002-30276 Projet financé par la Commission européenne dans le cadre du Vème PCRD Version définitive 01/08/2003 INFORMATIONS STRATÉGIQUES POUR LE DÉVELOPPEMENT DES PRODUITS AGRICOLES DE QUALITÉ

Plus en détail

L enquête Nationale Drive 2.0,

L enquête Nationale Drive 2.0, Dossier de presse L enquête Nationale Drive 2.0, des résultats surprenants Sommaire I- A propos de Parabellum II- Contexte : Le Drive en France III- Enquête Nationale Drive 2.0 - Méthodologie de l enquête

Plus en détail

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio 7 e Rencontres professionnelles de la viticulture biologique Le Marché des Vins bio Elisabeth Mercier Agence BIO Panorama de la viticulture bio en France et dans le Monde 27 janvier 2015 Millésime Bio

Plus en détail

Les concepts commerciaux

Les concepts commerciaux Les Scot de l aire métropolitaine lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais

Plus en détail

Dossier de presse Région Centre

Dossier de presse Région Centre Juin 2013 Dossier de presse Région Centre Contacts presse : Agence Profile PR : 01 56 26 72 00 Olivia Chabbert ochabbert@profilepr.fr et Stéphanie Noel snoel@profilepr.fr 3 Sommaire I. Présence régionale

Plus en détail

ETUDES & ANALYSES. I. Contexte : une prise de valeur plus importante en Martinique qu en Métropole

ETUDES & ANALYSES. I. Contexte : une prise de valeur plus importante en Martinique qu en Métropole ETUDES & ANALYSES DAAF MARTINIQUE N 4 Avril 2014 Formation du prix de la banane variété Cavendish vendue localement La DAAF est impliquée dans les réflexions relatives aux négociations du dispositif Bouclier

Plus en détail

Étude portant sur les circuits courts et produits hauts de gamme pour les viandes bovines de boucherie

Étude portant sur les circuits courts et produits hauts de gamme pour les viandes bovines de boucherie Étude portant sur les circuits courts et produits hauts de gamme pour les viandes bovines de boucherie CONSEIL RUMINANTS DU 25 SEPTEMBRE 2014 FRANCEAGRIMER Par Claudine VIGIER SOUVIGNET Responsable de

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013/2014 PARIS JUIN 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013/2014 PARIS JUIN 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013/2014 PARIS JUIN 2014 1 CAPELLI EN BREF 2 UNE CAPACITÉ ÉPROUVÉE DE CROISSANCE RENTABLE Chiffre d affaires sur 5 ans (en M ) Marge brute sur 5 ans (en M ) 43,4 42,2 47,9 50,1 54,5

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

OBSERVATOIRE TENDANCES DU MARCHE ALIMENTAIRE

OBSERVATOIRE TENDANCES DU MARCHE ALIMENTAIRE OBSERVATOIRE TENDANCES DU MARCHE ALIMENTAIRE ETAT des LIEUX DECEMBRE 2013 SOMMAIRE 1. La consommation alimentaire - Une part en déclin dans le budget des français - Un marché au ralenti - L évolution des

Plus en détail

Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation

Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation de masse depuis 50 ans. Actuellement, il représente 20% de la consommation en boissons, pour une consommation annuelle

Plus en détail

COMEIT. Dossier 2 : Découverte de l entreprise et de son environnement. Entreprise et entrepreneur?

COMEIT. Dossier 2 : Découverte de l entreprise et de son environnement. Entreprise et entrepreneur? licence INFORMATIQUE COMEIT Dossier 2 : Découverte de l entreprise et de son environnement. Entreprise et entrepreneur? Applications 1- Comparaison entre plusieurs types d'entreprise (sources internet)

Plus en détail

Coupon. Comprendre l univers du coupon et ce qui se cache derrière 10 cm 2 de réduction

Coupon. Comprendre l univers du coupon et ce qui se cache derrière 10 cm 2 de réduction Coupon Comprendre l univers du coupon et ce qui se cache derrière 10 cm 2 de réduction 110, avenue Galilée - BP 70392 / 13799 Aix en Provence Cedex 3 Tél. : 04 42 24 85 00 @highcodata www.highco-data.fr

Plus en détail