Description ACAI Appel d'offres sur invitation ACAO Appel d'offres public ACCA Commande achat ACCE Commande entente ACCO Commande de construction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Description ACAI Appel d'offres sur invitation ACAO Appel d'offres public ACCA Commande achat ACCE Commande entente ACCO Commande de construction"

Transcription

1 Code Description ACAI Appel d'offres sur invitation ACAO Appel d'offres public ACCA Commande achat ACCE Commande entente ACCO Commande de construction ACCX Commande - Comm. électronique ACDE Commande directe (ent) ACDP Demande de prix ACDS Commande directe (sans ent) ACEC Entente contract. ACET Entente contract.(g) ACEX Commande achat express ACOE Commande ouverte (eng) ACOS Commande ouverte (sans eng) ACPB Doc. d'achat prod. biologique ACPC Doc. d'achat prod. chimique ACPR Doc. d'achat prod. radioactif ACSA Doc. d'achat sans assistance ADPF Demande de prix fournisseur AFAV Ajustement finance avance ARBC Bon de commande ARBI Commande inv. synchro. ARDL Demande de livraison ARRC Réservation de no BC ARRE Réception ARRQ Réquisition d'achat ARRT Retour AVDT Avancement des travaux BUAN Budget annuel COAD Contrat autre dépense COAE Contrat avec engagement COCN Contrat de construction COCX Contrat de construction (PI) COSE Contrat sans engagement CPA Dépôt direct annulé CPAD Avance diverse CPAJ Ajustement CPAV Avance CPC Chèque C.A.P. CPCA Chèque annulé C.A.P. CPCC Conciliation chèque CPCH Chèque CPCON Contrat(G)

2 CPCR CPDA CPDD CPDP CPF CPFM CPFP CPFX CPHL CPNC CPPA CPPE CPPEC CPPP CPRC CPRD CPRF CPRP CPRT CPTF CPTR CRAJ CRCC CRCD CRCE CRCH CRCL CRCR CRDP CREA CREAD CREN CRES CRFA CRFC CRMC CRNA CRNC CRPC CRPD CRPF CRRV CRTF DBBI Crédit sur solde Rap. dép. et avance Dépôt direct Demande de paiement Facture C.A.P. Transfert fonds manuel Lot requis. paiement Facturation électronique Avis hypothèque légale Note de crédit Paiement automatique Paiement électronique Renflouement de petite caisse Paiement pré-autorisé Relevé de carte Rapport de dépense Réserve de fonds Réquisition paiement Libération de retenue Transfert fonds électronique Traite bancaire Ajustement Encais. - Carte crédit Encais. - Carte débit Contrat client avec engagement Encais. - Chèque Contrat client Crédit sur solde Dépôt bancaire Encais. - Autre Encais. - Autre sans dépôt Encaissement Encais. - Espèce Facture Facture Contrat client Mauvaise créance Paiement non-appliq. Note de crédit Passerelle - Crédit sur solde Encais. - prélèvement directe Passerelle - Facture Encais. - Renversé Encais. - Transfert éléctro. Création initiale brut

3 DBBP DBBR DBCI DBCO DBCR DBEA DBEB DBEF DBEP DBES DBFE DBFI DBPC DBRC DBSA DBTB DBVB DBVR ENTE ENTO GLAC GLAJ GLAS GLBI GLBR GLCF GLE GLEC GLEF GLET GLPP GLRC GLRF GLRG GLRV GLSA GLSM GLSR GRMO GTAS GTCT GTFE IFAM IFDP Écriture bud.progressif Correction révisée brut Création initiale Correction originale Correction révisée Engagement assignation projet Écriture de budget Engagement frais adm. Engagement paie Engagement ass. salariale Engagement feuille de temps Préparation budgétaire finance Bud.Progressif(G) Reclassement Préparation budgétaire salaire Transfert de budget Virement budgétaire Virement révisé Entente employé Entente organisme Annulation de couru Écriture Ajustement inventaire Annulation de solde Écriture, budget initial Écriture, budget révisé Capitalisation financements Écriture de journal Écriture de couru Frais administration Engagement temporaire Transfert paie Écriture récurrente Écriture renversée Écriture régulière Écriture à renverser Écriture SIRU semi-auto Écriture semi-auto Régulière SIRU Rapport de main d'oeuvre Assignation du personnel Feuille de temps - Correction Feuille de temps - Régulière Écriture d'amortissement Écriture de disposition

4 IFIM IFMA IGAJ INAJ INBO INCA INCE INCX INDE INDS INRC INRF INRM INRP INRQ INRR INSP INTR PABI PABR PACR PADP PAEP PAGL PAIE PAPA PARF PBDB PIDC PIOC PRPDF PRPF RAMI RARI RBAC RCAU RCFC RCIN RCMA RDMI RPMI RRAC RRAF RRAJF Écriture d'immobilisation Écriture d'immo manuelle Ajustement Elem Gest Ajustement invent. Réquisition d'inventaire (BO) Réapprovisionnement Réapprovisionnement (ent.) Réappro. - Comm. électronique Réapprovisionnement dir.(ent.) Réapprovisionnement directe Réquisition comptoir Retour au fournisseur Réception de marchandises Retour de produit Réquisition d'inventaire Retour du requérant Sortie de produit Transfert d'entrepot Passerelle budget initial Passerelle budget révisé Passerel. aux. C.A.R. Demande de personnel Engagement paie Passerel. écrit. J.G. Écriture de paie Passerel. écrit. paie Réservation de paie Demande budgétaire Directive de changement Ordre de changement Demande financement(g) Prévision pour finir Modification imputation (Aff.) Retrait imputation (Aff.) Reclassement du budget Réception automatique Réception à la facture Réception à l'inventaire Réception manuelle Modification imputation (Dem.) Modification imputation (Pro.) Reclassement du réel Affectation Ajustement financier

5 RRAP RRCP RRDM RRDP RRDR RRPD RRRM RRTE RRTSR RTIN RTST TFAJ Assignation Poste Comptabilisation Paie Demande du personnel Prolongation de demande Demande rémunération Prolongation demande Remplacement de demande Titre emploi / Lien Correction dépense - Combinée Retour magasin Retour standard Ajustement transaction finance

Contenu Acomba 9.57 ATELIER 1 VUE D ENSEMBLE DU PROGRAMME ATELIER 3 RAPPORTS ATELIER 2 MODULE COMPTABILITÉ TRANSACTIONS ATELIER 4 MODULE CLIENTS.

Contenu Acomba 9.57 ATELIER 1 VUE D ENSEMBLE DU PROGRAMME ATELIER 3 RAPPORTS ATELIER 2 MODULE COMPTABILITÉ TRANSACTIONS ATELIER 4 MODULE CLIENTS. Contenu Acomba 9.57 ATELIER 1 VUE D ENSEMBLE DU PROGRAMME LOGICIEL ACOMBA VERSIONS D ACOMBA DÉMARRAGE D ACOMBA Annulation du Portail PME ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL FERMETURE D UNE COMPAGNIE OUVERTURE D UNE

Plus en détail

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES...

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... Table des matières CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... 1 LA CALCULATRICE COMMERCIALE... 1 OPÉRATEURS ET OPÉRANDES... 9 La priorité des opérateurs... 9 Les propriétés des opérateurs... 11 Application des

Plus en détail

Pas à pas. Saisie des Factures en décentralisé - UQAM

Pas à pas. Saisie des Factures en décentralisé - UQAM Pas à pas Saisie des Factures en décentralisé - UQAM Version officielle mise à jour le 4 juillet 2012 Contenu Catégories de facture... 3 Cycles d événements... 4 Saisie d une facture à la dépense (Transaction

Plus en détail

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen Porrentruy Gestion financière - SED3 EXAMEN Session Juin 2013 Gestion financière Donnée de l examen Nom : Prénom : Durée : 160 minutes (2 heures 40 minutes) Matériel autorisé : Calculatrice non programmable

Plus en détail

Sage 100 Moyens de paiement EBICS

Sage 100 Moyens de paiement EBICS Sage 100 Moyens de paiement EBICS Simple et efficace, en parfaite intégration avec les logiciels Sage 100,le logiciel Sage 100 Moyens de Paiement facilite les transactions avec les banques. Il prend en

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

PCC - Les encaissements au comptant LES ENCAISSEMENTS

PCC - Les encaissements au comptant LES ENCAISSEMENTS LES ENCAISSEMENTS 1- Les encaissements en espèces a) Les ventes au comptant Pour les ventes de faible valeur encaissées au comptant, les entreprises sont autorisées à comptabiliser en une seule écriture

Plus en détail

Subdivision du compte marchandises et calcul du coût d'un produit ou d'une prestation.

Subdivision du compte marchandises et calcul du coût d'un produit ou d'une prestation. Cours 5 (STS, J.-M. Schwab) Subdivision du compte marchandises et calcul du coût d'un produit ou d'une prestation. Le compte de charges "Achats" La figure ci-dessous illustre l utilisation du compte «achats»

Plus en détail

LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES

LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES Direction du développement des entreprises Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications : janvier 1995 Réédité

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration.

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration. TROCCA Table Régionale des Organismes Communautaires Chaudière - Appalaches Politique de gestion Voici une liste de points jugés importants pour la gestion de l organisme. La plupart se rapportent à la

Plus en détail

OPTI-ONE. SAP Business One Fonctionnalités par types de licences

OPTI-ONE. SAP Business One Fonctionnalités par types de licences OPTI-ONE SAP Business One Fonctionnalités par types de licences Voici un tableau comparatif des fonctions accessibles selon le type de licence SAP Business One, conçu pour vous permettre de définir avec

Plus en détail

Module 712 TD Enregistrement Comptables des Activités Courantes. Entreprise CALAMAR

Module 712 TD Enregistrement Comptables des Activités Courantes. Entreprise CALAMAR Module 712 TD Enregistrement Comptables des Activités Courantes Entreprise CALAMAR Ce cas fait partie d une ressource qui comprend plusieurs situations simples destinées à la formation en gestion d étudiants

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT)

MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT) OUTIL PRATIQUE/ FI3.O2 210 MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT) de contrôle interne Les procédures de contrôle ont pour rôle d'indiquer la démarche à suivre et les programmes d'opérations à respecter. C'est

Plus en détail

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT 5 CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS Les comptes financiers enregistrent les mouvements de valeurs en espèces, chèques, ainsi que les opérations faites avec le Trésor, les banques et les établissements financiers.

Plus en détail

Gestion Comptable Sage 100

Gestion Comptable Sage 100 Gestion Comptable La réponse à tous les besoins comptables et financiers de l entreprise avec la richesse d une offre unique sur le marché. 1 SOMMAIRE 1.1. Le pôle comptable et Financier...3 1.2. Une couverture

Plus en détail

1. Coût et grille de vente d une opération de 13 lots individuels pour 1.267.000 répartis comme suit :

1. Coût et grille de vente d une opération de 13 lots individuels pour 1.267.000 répartis comme suit : ANNEXE 7 : COMPTABILISATION DES OPERATIONS D ACCESSION 1. Caractéristiques de l opération immobilière 1. Coût et grille de vente d une opération de 13 lots individuels pour 1.267.000 répartis comme suit

Plus en détail

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire Chapitre 8 et le rapprochement bancaire Les opérations financières Le rapprochement bancaire Les moyens de règlement sont divers : espèces, chèque, virement, carte bancaire, lettre de change, etc. Ils

Plus en détail

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25 Organisation de votre guide pratique du trésorier CE... 3 Guide de première connexion... 5 Accéder à votre publication sur : mode d emploi... 7 Rechercher un modèle sur www.editions-tissot.fr... 8 Sommaire

Plus en détail

Formations 2013. adaptées à vos besoins! Optimisez l utilisation de vos logiciels et gagnez en productivité.

Formations 2013. adaptées à vos besoins! Optimisez l utilisation de vos logiciels et gagnez en productivité. adaptées à vos besoins! Optimisez l utilisation de vos logiciels et gagnez en productivité. Formations web Ces formations vous permettront de mieux maîtriser les fonctionnalités de votre logiciel et d

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse)

Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse) CHAPITRE 2 L encaisse chap. 2, n o 1 LES PUBLICITÉS TRANS-QUÉBEC Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse)

Plus en détail

En vigueur le 1 er juillet 2012. Frais d utilisation des services financiers pour les entreprises

En vigueur le 1 er juillet 2012. Frais d utilisation des services financiers pour les entreprises En vigueur le 1 er juillet 2012 Frais d utilisation des services financiers pour les entreprises TABLE DES MATIÈRES Tarification à la pièce 2 Opérations courantes (comptes et forfaits) Services complémentaires

Plus en détail

De l avant avec AVANT-GARDE Atelier 155. André Montminy Société GRIc.s.

De l avant avec AVANT-GARDE Atelier 155. André Montminy Société GRIc.s. De l avant avec AVANT-GARDE Atelier 155 Par : André Montminy Société GRIc.s. Plan de la présentation La gestion des mauvaises créances L archivage des données Les nouveaux modes de paiement Crédit d impôt

Plus en détail

OBJECTIFS : SAVOIR. - Appréhender les principes de base concernant les autres moyens de paiement. TEMPS PREVU : 2 h 00

OBJECTIFS : SAVOIR. - Appréhender les principes de base concernant les autres moyens de paiement. TEMPS PREVU : 2 h 00 ACTIVITE: ASSURER LES TRAVAUX COMPTABLES COURANTS Module 1 : Maîtriser les techniques de base de la comptabilité Séquence 2: Comptabiliser les documents bancaires et effectuer le suivi de la trésorerie

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

Cocoa 2010. Cas Cocoa 2010 réf 2034 IEF Christophe Stehly Page 1

Cocoa 2010. Cas Cocoa 2010 réf 2034 IEF Christophe Stehly Page 1 Cocoa 2010 La boutique Cocoa est un petit magasin implanté dans un centre commercial pour vendre des chocolats exotiques. Les produits se répartissent en quatre catégories : Praslins (pralinés parfumés

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté le 29 juin 2009 par le conseil d'administration (275 e assemblée résolution n o 2321) Modifié le 21 avril 2015 par le conseil d administration (310 e assemblée

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail

INTERNATIONAL TRIBUNAL FOR THE LAW OF THE SEA TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER

INTERNATIONAL TRIBUNAL FOR THE LAW OF THE SEA TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER INTERNATIONAL TRIBUNAL FOR THE LAW OF THE SEA TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER RÈGLEMENT FINANCIER ET RÈGLES DE GESTION FINANCIÈRE DU TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER Document établi

Plus en détail

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Concours d entrée en Economie, printemps 2010 Nom: Prénom: Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Points Obtenus Points Maximum Exercice 1 27 Exercice 2 15 Exercice 3 10 Exercice 4

Plus en détail

LE CONTROLE DES COMPTES. Maîtrise du fonctionnement des comptes de tiers et des comptes de trésorerie. Modalités : TABLE DES MATIERES

LE CONTROLE DES COMPTES. Maîtrise du fonctionnement des comptes de tiers et des comptes de trésorerie. Modalités : TABLE DES MATIERES LE CONTROLE DES COMPTES Objectif(s) : o o o Lettrage, Apurement des comptes d'attente, Contrôle du compte banque. Pré-requis : o Maîtrise du fonctionnement des comptes de tiers et des comptes de trésorerie.

Plus en détail

En vigueur le 1 er juillet 2015 FRAIS D UTILISATION DES SERVICES FINANCIERS POUR LES ENTREPRISES

En vigueur le 1 er juillet 2015 FRAIS D UTILISATION DES SERVICES FINANCIERS POUR LES ENTREPRISES En vigueur le 1 er juillet 2015 FRAIS D UTILISATION DES SERVICES FINANCIERS POUR LES ENTREPRISES TABLE DES MATIÈRES Tarification à la pièce 1 Opérations courantes (comptes et forfaits) Services complémentaires

Plus en détail

Politique de gestion financière et d approvisionnement

Politique de gestion financière et d approvisionnement Politique de gestion financière et d approvisionnement Modifiée lors du C.A. du 13 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 1 Dispositions générales... 2 1. Objet... 2 Règles de gestion financière...

Plus en détail

SYSTEME COMPTABLE OHADA 361. Il en est de même pour les "travaux en cours" (bâtiment notamment). 2. Progressivité (modularité) des corrections

SYSTEME COMPTABLE OHADA 361. Il en est de même pour les travaux en cours (bâtiment notamment). 2. Progressivité (modularité) des corrections SYSTEME COMPTABLE OHADA 361 Il en est de même pour les "travaux en cours" (bâtiment notamment). c) Durant l'exercice, l'entreprise n'a ni acquis ni revendu d'équipements pour des montants significatifs,

Plus en détail

CHAPITRE 6. Les comptes courants

CHAPITRE 6. Les comptes courants CHAPITRE 6 Les comptes courants Le compte courant est un compte ouvert dans une banque dont toues les sommes du débit et du crédit sont productives d intérêt Terminologie Compte courant débiteur on parle

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas.

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas. Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 8 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 134 Remplacer l exercice E6 par le suivant. E6. L écriture d ajustement à partir de l information tirée du rapprochement bancaire Le comptable

Plus en détail

Comptabilité financière SAP ERP version ECC 6

Comptabilité financière SAP ERP version ECC 6 Démarrer avec le progiciel SAP ECC Introduction 5 Présentation générale 5 Exécuter le progiciel SAP 6 Définir la structure organisationnelle Introduction 53 Entités organisationnelles de la comptabilité

Plus en détail

Consultant AX Finance

Consultant AX Finance Filière de Formation : Consultant AX Finance DOSSIER PEDAGOGIQUE Renseignements et moyens pédagogiques Contenus de cours détaillés Durée : 40 jours Sommaire Découpage de la formation... 3 Méthodologie

Plus en détail

Gestion comptable et financière

Gestion comptable et financière 4 5 Gestion comptable et financière Gérez efficacement votre activité comptable et financière Solution modulaire, vous propose une gestion de la comptabilité, des moyens de paiement, de la trésorerie,

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE

UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE Révision 2014-12-11 1.0 INTRODUCTION Dans le but d alléger le processus pour les achats de valeur modique, l Université de Moncton

Plus en détail

Des formations de groupe adaptées à vos besoins!

Des formations de groupe adaptées à vos besoins! Calendrier 2012 Formations de groupe accréditées par Emploi-Québec Des formations de groupe adaptées à vos besoins! Gestion des revenus et du territoire Gestion des ressources humaines et paie Gestion

Plus en détail

Écriture de journal. (Virement de dépense)

Écriture de journal. (Virement de dépense) Écriture de journal (Virement de dépense) SERVICE DES FINANCES Équipe de formation PeopleSoft version 8.9 Août 2014 TABLES DES MATIERES AVERTISSEMENT... 3 INTRODUCTION... 4 RAISONS JUSTIFIANT LA CRÉATION

Plus en détail

Description normative des procédures de contrôle interne de la comptabilité financière

Description normative des procédures de contrôle interne de la comptabilité financière Description normative des procédures de contrôle interne de la comptabilité financière Les objectifs du contrôle interne. Les objectifs du contrôle interne consistent à : Assurer en permanence une bonne

Plus en détail

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE OPERATIONS DE FIN D EXERCICE COMPTABLE Sommaire L INVENTAIRE... 2 LA DETERMINATION DES CHARGES ET DES PROVISIONS... 3 LES IMMOBILISATIONS... 3 LES AMORTISSEMENTS... 4 LES PROVISIONS POUR DEPRECIATION...

Plus en détail

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH.

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH. Concours d accès en troisième année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2011 Epreuve de Comptabilité Générale & Analytique Durée : 3 heures -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges?

1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges? 1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges? 1) Achat à crédit d un pont élévateur au fournisseur Sogem Il s agit de l'acquisition d une immobilisation nécessaire

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Gestion de trésorerie Prévisions financières modes de financement et de placement à court terme Nathalie gardes Maitre de conférence en gestion Objectifs Connaître les principales composantes de la gestion

Plus en détail

11 e édition. 2011-2012 À jour des nouveautés du Plan comptable et des textes fiscaux. Béatrice et Francis GRANDGUILLOT.

11 e édition. 2011-2012 À jour des nouveautés du Plan comptable et des textes fiscaux. Béatrice et Francis GRANDGUILLOT. Principes de la modélisation comptable Analyse comptable des opérations courantes Analyse comptable des opérations de fin d'exercice Analyse financière des tableaux de synthèse 11 e édition 2011-2012 À

Plus en détail

B. Le rapprochement bancaire

B. Le rapprochement bancaire D autres signataires peuvent éventuellement être désignés mais il n est pas prudent de multiplier inconsidérément le nombre de personnes habilitées à effectuer des règlements sur le compte du comité d

Plus en détail

6. PAIEMENT - ÉTAT DE COMPTE

6. PAIEMENT - ÉTAT DE COMPTE Pour être rémunéré par la Régie de l assurance maladie (Régie), le dispensateur doit soumettre sa demande de paiement dans les 90 jours suivant la date à laquelle la personne assurée a reçu les services

Plus en détail

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 ADMINISTRATION Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 1. PRÉAMBULE Les membres du personnel autorisés peuvent effectuer

Plus en détail

VigiCompta, l A.G.A. VigiCompta, l AGA et Vous janvier 2013 p 1 / 32

VigiCompta, l A.G.A. VigiCompta, l AGA et Vous janvier 2013 p 1 / 32 VigiCompta, l A.G.A. Pas à pas réalisé par gilles guillon. Janvier 2013 N engage en rien Prokov Editions Si questions relatives à ce livret : courriel : pasapas@laposte.net VigiCompta, l AGA et Vous janvier

Plus en détail

5231 Comptabilité. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05

5231 Comptabilité. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05 Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 5231 Comptabilité Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05

Plus en détail

1. Définition des composantes de la trésorerie

1. Définition des composantes de la trésorerie Avis n 2015-06 du 3 juillet 2015 relatif à la norme 10 «Les composantes de la trésorerie» du Recueil des normes comptables de l Etat Le Conseil de normalisation des comptes publics a adopté le 3 juillet

Plus en détail

L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT

L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT La plupart des actifs immobilisés se déprécient avec le temps, l'usage ou le changement des techniques Ces diminutions de valeur ne peuvent être saisies que globalement une fois par an,

Plus en détail

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE chap. 2, n o 13 (suite) 19 20X4 01 21 Comptes fournisseurs 4 8 0 80 Fournitures de bureau utilisées 41800 TPS à recevoir 2926 TVQ à recevoir 3354 (retour de fournitures

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES V2.0 Page 1 sur 117 DESTINATAIRES Nom Direction M. Litvan FCE 6 ème Sous-direction M. Soulié FCE 7 ème Sous-direction

Plus en détail

Extrait Standard des tarifs

Extrait Standard des tarifs BANQUE MISR SUCCURSALE DE PARIS Extrait Standard des tarifs 1) Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte a) Ouverture, transformation, clôture gratuit b) Relevés de compte gratuit c) Service de

Plus en détail

Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22

Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22 Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22 OBJECTIF 01. La Norme Comptable NC 01 - Norme Comptable Générale définit les règles relatives

Plus en détail

Découpage Fonctionnel Sage 100 Suite Comptable & Financière

Découpage Fonctionnel Sage 100 Suite Comptable & Financière Découpage Fonctionnel Sage 100 Suite Comptable & Financière 1 1 Synthèse du découpage fonctionnel 2 2 Comptabilité & Finances Comptabilité Générale & Auxiliaire Multi-sociétés, multi-exercices. Saisie

Plus en détail

7. Règlement financier et règles de gestion financière *

7. Règlement financier et règles de gestion financière * 7. Règlement financier et règles de gestion financière * Table des matières Page Article 1. Champ d application... 267 Règle 101.1. Champ d application et pouvoirs... 267 Règle 101.2. Responsabilité...

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3 3 L encaisse Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments constitutifs 1 de l encaisse La gestion de l encaisse 1 Le contrôle interne

Plus en détail

SERIE DES REGLES DE CONSERVATION

SERIE DES REGLES DE CONSERVATION SERIE DES REGLES DE CONSERVATION Administration : Règles de conservation concernant l administration générale, les comités, l historique de l UQAC, les documents constitutifs et réglementaires, la planification,

Plus en détail

Exercices sur la petite caisse

Exercices sur la petite caisse Exercices sur la petite caisse P1. La gestion d*une petite caisse (15 minutes facile) Afin de régler plus rapidement les menues dépenses, Barbex enr. a créé un fonds de petite caisse de 300 $, le 10 août

Plus en détail

Découpe fonctionnelle Gestion commerciale Sage 30, 100 et Start

Découpe fonctionnelle Gestion commerciale Sage 30, 100 et Start Découpe fonctionnelle Gestion commerciale Sage 30, 100 et Start Commentaire : en bleu les nouveautés Vi7.50. Gestion des ventes / Facturation clients Gestion des factures électroniques (Emission uniquement)

Plus en détail

Créer une base de données dans CEGID sous SQL Server

Créer une base de données dans CEGID sous SQL Server Créer une base de données dans CEGID sous SQL Server Allez sur puis validez le message d erreur. Se connecter en administrateur SQL comme dans l exemple ci-dessous : Société exemple à définir Conserver

Plus en détail

CONDITIONS DE BANQUE BACM I - DEPOT INITIAL A L'OUVERTURE DE COMPTE

CONDITIONS DE BANQUE BACM I - DEPOT INITIAL A L'OUVERTURE DE COMPTE CONDITIONS DE BANQUE BACM I - DEPOT INITIAL A L'OUVERTURE DE COMPTE - Comptes chèques Particuliers/personnes physiques 50.000 ( particulmiers salariés = Franco) Particuliers/Etudiants 10.000 - Comptes

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

LA GESTION DES CLIENTS

LA GESTION DES CLIENTS LA GESTION DES CLIENTS Sommaire Sommaire... 2 1. Création d une fiche client... 4 1.1. Informations générales... 4 1.2. Informations complémentaires... 6 1.3. Cas particuliers et informations facultatives...

Plus en détail

Landmark Agence International

Landmark Agence International Landmark Agence International Propulsez votre agence à la prochaine étape de sa croissance Landmark Agence International (anciennement Adtraq ) est un logiciel conçu pour aider les agences de publicité

Plus en détail

5 La comptabilisation des opérations

5 La comptabilisation des opérations 5 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Une vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

Regulus Point de Vente

Regulus Point de Vente Regulus Point de Vente Fonctions principales de Regulus Point de Vente E d i t e u r R e g u l u s 4 P O S R é d a c t e u r s Genot Michaël 2 Sommaire S o m m a i r e Introduction...4 I Front Office :

Plus en détail

Chap. 9 : L affectation du résultat

Chap. 9 : L affectation du résultat 1 / 9 Chap. 9 : L affectation du résultat L affectation du résultat de l exercice N est une opération de l exercice suivant N+1. Les bénéfices peuvent être maintenus dans l entreprise (mis en réserves)

Plus en détail

ÉCRITURES COMPTABLES...3 POSTES COMPTABLES DES AGENTS...6. 1 Montant fixe...7 2 À Pourcentage fixe...8 3 Rétribution variable...8 FACTURE...

ÉCRITURES COMPTABLES...3 POSTES COMPTABLES DES AGENTS...6. 1 Montant fixe...7 2 À Pourcentage fixe...8 3 Rétribution variable...8 FACTURE... LUCIE ET SIMPLE COMPTABLE...2 ÉCRITURES COMPTABLES...3 POSTES COMPTABLES COMPAGNIE...4 POSTES COMPTABLES DES AGENTS...6 GESTION DES RÉTRIBUTIONS...7 1 Montant fixe...7 2 À Pourcentage fixe...8 3 Rétribution

Plus en détail

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal RAPPELS : La comptabilité permet : - d enregistrer les entrées et sorties d argent - d informer les adhérents du club et ses partenaires (institutionnels et autres) - de contrôler et de prouver - de prévoir.

Plus en détail

CHAPITRE 9 : SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE

CHAPITRE 9 : SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE 423 CHAPITRE 9 : SECTION 1 : PRINCIPE DU SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE Les très petites entreprises (T.P.E.), dont le chiffre d'affaires ne dépasse pas les seuils fixés par le présent Acte uniforme, distincts

Plus en détail

Règlement numéro 4 relatif à LA GESTION FINANCIÈRE DU COLLÈGE

Règlement numéro 4 relatif à LA GESTION FINANCIÈRE DU COLLÈGE Règlement numéro 4 relatif à LA GESTION FINANCIÈRE DU COLLÈGE Le présent règlement, adopté le 29 avril 2015 par la résolution numéro CA-15-201-1693, annule et remplace tout autre règlement ou tout texte

Plus en détail

CONFIGURATION... 2 Créer le compte bancaire... 3 Sélectionner un compte par défaut... 6 Configurer la numérotation des reçus...

CONFIGURATION... 2 Créer le compte bancaire... 3 Sélectionner un compte par défaut... 6 Configurer la numérotation des reçus... UTILISATION CONFIGURATION... Créer le compte bancaire... Sélectionner un compte par défaut... Configurer la numérotation des reçus... 7 Configurer la numérotation des chèques... 9 Configurer le format

Plus en détail

Gestion Administration

Gestion Administration Gestion Administration SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE DU LYCÉE CLARET TOULON 1 ère étape Création d une activité commerciale Objets de décoration 1 ère réunion informelle de travail Problématique associée au lancement

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

DOSSIER CGA 2014. A nous retourner complété avant le 3 avril 2015. N Adhérent : Nom & prénom:... Adresse:...

DOSSIER CGA 2014. A nous retourner complété avant le 3 avril 2015. N Adhérent : Nom & prénom:... Adresse:... DOSSIER CGA 2014 A nous retourner complété avant le 3 avril 2015 N Adhérent : Nom & prénom:... Adresse:... DOCUMENTS OBLIGATOIRES A FOURNIR : Déclarations fiscales Millésime 2015 (signée par le client)

Plus en détail

QUESTIONNAIRE FINANCIER Liste de contrôle et page de signature

QUESTIONNAIRE FINANCIER Liste de contrôle et page de signature QUESTIONNAIRE FINANCIER Liste de contrôle et page de signature NED demande de remplir un certain nombre de documents à joindre à ce questionnaire Complétez cette page en s'assurant que toutes les informations

Plus en détail

Accélérateur de votre RÉUSSITE

Accélérateur de votre RÉUSSITE Accélérateur de votre RÉUSSITE En choisissant SAP Business One, entrez dans un monde sans frontière, ouvert, mobile, agile et social. Achats Finance Avec une seule plateforme, vous répondez à l ensemble

Plus en détail

VOTRE RÔLE EN TANT QUE TRÉSORIER DE VOTRE ORGANISME

VOTRE RÔLE EN TANT QUE TRÉSORIER DE VOTRE ORGANISME VOTRE RÔLE EN TANT QUE TRÉSORIER DE VOTRE ORGANISME Bonjour! Bienvenue à l atelier : «Votre rôle en tant que trésorier de votre organisme» Cet atelier a pour but de vous familiariser avec divers éléments

Plus en détail

OpenERP, un progiciel de gestion intégré pour entreprise, distribué sous licence libre (GPL), qui répond de manière efficace à la complexité et aux

OpenERP, un progiciel de gestion intégré pour entreprise, distribué sous licence libre (GPL), qui répond de manière efficace à la complexité et aux OpenERP, un progiciel gestion intégré pour entreprise, distribué sous licence libre (GPL), qui répond manière efficace à la complexité aux besoins croissants s entreprises. Point clés Pourquoi choisir

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE 1. QUE DIT LA LOI SUR L ORGANISATION COMPTABLE? La loi fait obligation d enregistrer les pièces comptables et définit l organisation comptable.

Plus en détail

MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs. Travaux professionnels à réaliser. Gérant Gérard MEYER. Responsable de la production Marie MEYER

MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs. Travaux professionnels à réaliser. Gérant Gérard MEYER. Responsable de la production Marie MEYER 19 MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs Travaux professionnels à réaliser Préparer et contrôler les enregistrements comptables des règlements : Enregistrer les règlements Compétences 1 2 3

Plus en détail

POLITIQUE DE FINANCEMENT À COURT TERME

POLITIQUE DE FINANCEMENT À COURT TERME POLITIQUE DE FINANCEMENT À COURT TERME DU COMITÉ DE GESTION DE LA TAXE SCOLAIRE DE L ÎLE DE MONTRÉAL (Adoptée le 16 décembre 2004 par la résolution 24 par le Comité de gestion de la taxe scolaire de l

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE

POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE Juin 2004 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES 2. REGLES DE GESTION FINANCIERE 2.1 Approbation des budgets 1 2.2 Vérification des livres comptables 1 2.3 États

Plus en détail

Grand livre pour Demo. Edition du 31/12/2013 à 10:25. Page 1: (1/1) Compte 101 Capital. Toutes écritures du 01/01/2013 au 31/12/2013

Grand livre pour Demo. Edition du 31/12/2013 à 10:25. Page 1: (1/1) Compte 101 Capital. Toutes écritures du 01/01/2013 au 31/12/2013 Grand livre pour Demo. Edition du 31/12/2013 à 10:25. Page 1: (1/1) Compte 101 Capital. Toutes écritures du 01/01/2013 au 31/12/2013 0 1 000 000 Totaux mouvements 0 1 000 000 Solde créditeur 1 000 000

Plus en détail

Et si vous construisiez votre gestion commerciale sur mesure?

Et si vous construisiez votre gestion commerciale sur mesure? Et si vous construisiez votre gestion commerciale sur mesure? Points de vente Ventes Achats www.infologic-copilote.fr Négoce Présent dans l évolution et la mutation de l agroalimentaire multifilières depuis

Plus en détail

Les changes : le journal

Les changes : le journal Les changes : le journal Méthode 1 : en utilisant le compte Différence de change Si le taux de change varie entre la mise en compte de la facture et son paiement, une écriture devra corriger le fait que

Plus en détail

Crédit renouvelable Supplétis

Crédit renouvelable Supplétis Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le

Plus en détail

Principales conditions tarifaires 2009. Professionnels. Tarifs en euros HT en vigueur au 05/01/09

Principales conditions tarifaires 2009. Professionnels. Tarifs en euros HT en vigueur au 05/01/09 CONDITION TARIFAIRE PROFESSIONN 2/01/09 13:51 Page 1 Principales conditions tarifaires 2009 Professionnels Tarifs en euros HT en vigueur au 05/01/09 CONDITION TARIFAIRE PROFESSIONN 2/01/09 13:51 Page 2

Plus en détail

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 1 2.10 Le Bon Vieux Temps inc 2 Fondée par M. Honoré Tremblay le 1 er octobre 20-2, la société Le Bon Vieux Temps inc. est une entreprise qui se spécialise dans la vente de meubles

Plus en détail

KIT D ORGANISATION. Navette administrative & comptable

KIT D ORGANISATION. Navette administrative & comptable KIT D ORGANISATION Navette administrative & comptable &Efficacité Gestion Sérénité Vous faire gagner du temps, vous informer, vous donner de la visibilité, vous conseiller dans vos orientations, vous permettre

Plus en détail

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients :

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients : LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES I. Les ventes A) La facture de doit La facture de doit est établie par un fournisseur pour constater la créance sur le client, suite à une vente. C est donc la traduction d

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

b. Nom de l établissement/du point de vente (y compris l adresse postale et l adresse municipale)

b. Nom de l établissement/du point de vente (y compris l adresse postale et l adresse municipale) Généralités 1. Dans l organisation du SSPFFC, les services de traitement des cartes de débit et de crédit, à savoir les systèmes électroniques permettant d effectuer ces types de transactions, sont autorisés

Plus en détail